BIRYUKOVA_CV+book

139 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

BIRYUKOVA_CV+book

  1. 1. dorothy’s gallery American Center for the Arts Loin d’Eden Korean dreams and fantasies Photographie, dessin, sculpture Soon Young Lee, Eun Jung Lee, Shoi 6 novembre - 5 décembre 20015 Vernissage le vendredi 6 novembre 18h00 ~ 21h00 Après le succès remporté par l’exposition Korea in Paris en 2009, Dorothy’s gallery, American Center for the Arts revient vers ce pays lointain, réunissant des photographies, dessins, et sculptures de trois artistes coréennes : Soon Young Lee, Eun Jung Lee et Shoi. Loin d’Eden : le nom du jardin merveilleux met en évidence un endroit divin, présent dans de nombreuses cultures. Que ce soit le paradis chrétien ou le champ de bouddha, on a toujours rêvé de créer un endroit idéal qui reste cependant abrupt et inaccessible. Or, les trois artistes réunies dans l’exposition se trouvent loin de leur pays natal, la Corée. Sont-elles ainsi loin d’Eden ? Contact Presse Dorothy Polley Galeriste Nadia Biryukova Responsable Communication & Développement 27, rue Keller PARIS 11e Métro Bastille/Voltaire Mardi au Samedi de 13h à 19h Tél. 01 43 57 08 51 contact@dpgallery.com © Momento, Soon Young Lee, 2014.
  2. 2. La recherche d’un espace mythique représente la volonté de retrouver le sublime et, en même temps, la nécessité d’aller au fond de nous-mêmes. Soon Young Lee, Eun Jung Lee et Shoi explorent cet univers qui demeure quelque part entre la conscience et l’inconscient, le réel et le surréel. L’œuvre de Soon Young Lee résulte de deux actes de création : la sculpture et la photographie. Ayant un goût pour le détail, dans ses photographies, elle reconstruit des lieux quotidiens à l’échelle d’un douzième : chaussures, livres, tableaux de famille. Toutefois, les personnages y sont toujours absents comme des acteurs qui ont soudainement quitté la scène. Le temps est arrêté. C’est la nature qui règne dans ce monde somnolant et mystérieux. Dans les dessins d’Eun Jung Lee comme dans le rêve, le monde réel apparaît fragmenté : la composition échappe au cadre et élimine la profondeur et la perspective. Les personnages qui reflètent les uns les autres flottent à la surface du papier. Le jeu des formes amène le spectateur à travers l’imagination de l’artiste où le quotidien côtoie le fantastique. Basée sur la mémoire, le rêve et le souvenir, l’œuvre de Shoi met au centre le corps humain. Transformé par la force de l’imagination, le corps perd cependant sa dimension culturelle et acquiert une autonomie physique, sexuelle et intellectuelle. L’artiste utilise le langage entièrement autobiographique qu’elle exprime à travers de différents matériaux et formes. Autour de l’exposition : musique, danse et films à suivre sur www.dorothysgallery.com © L’arbre enchanté II, Eun Jung Lee, 2013 Contact Presse Dorothy Polley Galeriste Nadia Biryukova Responsable Communication & Développement 27, rue Keller PARIS 11e Métro Bastille/Voltaire Mardi au Samedi de 13h à 19h Tél. 01 43 57 08 51 contact@dpgallery.com
  3. 3. Loin d’Eden korean dreams and fantasies dorothy’s gallery American Center for the Arts Contact Presse Dorothy Polley Directrice Tél. 01 43 57 08 51 / 06 10 15 20 89 dorothysgallery@gmail.com dorothysgallery.com/ 27, rue Keller PARIS 11e Métro Bastille/Voltaire Mardi au Samedi de 13h à 19h Photographie, dessin, sculpture 6 novembre - 5 décembre 2015 dossier de presse | octobre 2015 © L’arbre enchanté II, Eun Jung Lee, 2013
  4. 4. Présentation Exposition Loin d’Eden Soon Young Lee photographie, sculpture Eun Jung Lee dessin Shoi dessin, sculpture Informations pratiques Sommaire dorothy’s gallery American Center for the Arts 3 4 5 6 7 2
  5. 5. dorothy’s gallery American Center for the Arts Loin d’Edenkorean dreams and fantasies Photographie, dessin, sculpture Soon Young Lee, Eun Jung Lee, Shoi 6 novembre - 5 décembre 20015 Vernissage le vendredi 6 novembre 18h00 ~ 21h00 Après le succès remporté par l’exposition Korea in Paris en 2009, dorothy’s gallery, American Center for the Arts revient vers ce pays, réunissant des photographies, dessins, et sculptures de trois artistes coréennes : Soon Young Lee, Eun Jung Lee et Shoi. Les trois artistes réunies dans l’exposition, représentent chacune un monde qui se trouve entre le réel et le surréel. Grâce à leur vision contemporaine, elles créent des univers remplis de l’imagination et de rêve. © En attendant butterfly, Soon Young Lee, 3 Présentation
  6. 6. dorothy’s gallery American Center for the Arts4 Soon Young Lee NéeenCoréeduSud(Séoul,1970),SoonYoungLeevitettravailleàParisdepuis 1998. Elle est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris et de l’université SHIN KOO à Séoul dans la spécialité de photographie. Soon Young Lee est une artiste permanente à Dorothy’s gallery. Pendant dix dernières années elle a participé à de nombreuses expositions en France, en Allemagne et en Corée. L’œuvre de Soon Young Lee résulte de deux actes de création : la sculpture et la photographie. La nouvelle série de l’artiste, Se Souvenir d’Eden, fait partie d’une grande installation consacrée à la recherche de paradis. Dans les séries En Attendant Butterfly et Living RoomS, Soon Young Lee reconstruit des lieux quotidiens à l’échelle d’un douzième : chaussures, livres, tableaux de famille. Toutefois, les personnages y sont toujours absents comme des acteurs qui ont soudainement quitté la scène. Le temps est arrêté. C’est la nature qui règne dans ce monde somnolant et mystérieux. Pour l’exposition Loin d’Eden l’artiste présente trois séries d’œuvres : Se Souvenir D’Eden composée d’une installation de sculptures et de photographies En Attendant Butterfly, composée de photographies en moyen format Living RoomS, composée de photographies en grand format. © Mouvement social, 2015. ©Jungle room, 2009. © PasSage, 2009.
  7. 7. dorothy’s gallery American Center for the Arts5 Eun Jung Lee Née en Corée du Sud (Suwon, 1982), Eun-Jung Lee vit et travaille à Paris depuis 2007. Après avoir étudié les Beaux-Arts à Séoul, elle rejoint Paris, où elle obtient la licence et le master d’Arts Plastiques à l’université Paris VIII. Dans les dessins d’Eun Jung Lee comme dans le rêve, le monde réel apparaît fragmenté : la composition échappe au cadre et élimine la profondeur et la perspective. Les personnages qui reflètent les uns les autres flottent à la surface du papier. Le jeu des formes amène le spectateur à travers l’imagination de l’artiste où le quotidien côtoie le fantastique. Les souvenirs d’enfance sont un point de référence pour d’Eun-Jung Lee: «Dans mon enfance, j’ai passé des heures à jouer à la balançoire dans un parc appelé Lapin… », raconte l’artiste. « Ce souvenir m’a amenée à travailler sur la notion d’équilibre et de déséquilibre à partir de cette question : peut- on trouver l’équilibre parfait en étant sur une balançoire ? » Eun-Jung Lee présente pour l’exposition Loin d’Eden des dessins en technique mixte sur papier en moyen et grand format. © Sans titre, 2007. © Quand l’oiseau entre, 2013. © Pique-nique, 2010.
  8. 8. dorothy’s gallery American Center for the Arts6 Shoi Née en Corée du Sud (Masan, 1983), Shoi vit et travaille à Paris depuis 2007. Elle est une jeune artiste diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris en 2010. Basée sur la mémoire, le rêve et le souvenir, l’œuvre de Shoi met au centre le corps humain. Transformé par la force de l’imagination, le corps perd cependant sa dimension culturelle et acquiert une autonomie physique, sexuelle et intellectuelle. L’artiste utilise le langage entièrement autobiographique qu’elle exprime à travers de différents matériaux et formes. Pour l’exposition Loin d’Eden Shoi présente plusieurs séries de dessins à l’aquarelle et au crayon qui forment de triptyques et polyptiques et des céramiques en petite taille. © La Pastèque, 2013.© L’oiseau, 2013. © La jalousie, 2013. © La tâche, 2013. © Panda vert, 2013.
  9. 9. dorothy’s gallery American Center for the Arts7 Informations pratiques 6 novembre - 5 décembre 2015 | Dorothy’s gallery, 27 rue Keller 75011 Paris ACCÈS Transports en commun Métro : Lignes 1, 5, 8, 9 / Bastille, Voltaire RER : Ligne A, B, D / Châtelet-Les Halles Bus : Lignes 46, 56, 61, 65, 69, 76, 91 Vélib’ : 37 rue de la Roquette, 27 rue Keller (en face de Dorothy’s gallery) HORAIRES Vernissage : vendredi 6 novembre de 18h à 21h Ouverture au public 6 novembre - 5 décembre 2015 Mardi au Samedi de 13h à 19h TARIFS Soirées culturelles : musique, danse et films à suivre sur www.dorothysgallery.com Plein tarif : 10€ Adhérent American center for the arts : 7€ Enfants - 12 ans : Gratuit RELATIONS AVEC LA PRESSE Dorothy Polley Directrice Tél. 01 43 57 08 51 / 06 10 15 20 89 dorothysgallery@gmail.com

×