05/07/13 12:49Place Morgan : les commerces et le ciné alimentent les débats
Page 1 sur 3http://www.laprovence.com/print/24...
05/07/13 12:49Place Morgan : les commerces et le ciné alimentent les débats
Page 2 sur 3http://www.laprovence.com/print/24...
05/07/13 12:49Place Morgan : les commerces et le ciné alimentent les débats
Page 3 sur 3http://www.laprovence.com/print/24...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Place morgan les commerces et le ciné alimentent les débats

583 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
583
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
24
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Place morgan les commerces et le ciné alimentent les débats

  1. 1. 05/07/13 12:49Place Morgan : les commerces et le ciné alimentent les débats Page 1 sur 3http://www.laprovence.com/print/2405161?title=Place%20Morgan%20…20les%20commerces%20et%20le%20ciné%20alimentent%20les%20débats Publié sur La Provence (http://www.laprovence.com) Place Morgan : les commerces et le ciné alimentent les débats Par Claire AYBALEN Créé le 17/06/2013 11:55 Si le conseil municipal ne présentait pas d'enjeux majeurs, hier, les élus d'opposition en ont profité pour le transformer en un espace de discussions avec la majorité municipale, sur le sujet de la place Morgan. La question de l'exonération de la redevance relative aux produits d'occupation du domaine public des commerces riverains du chantier a permis d'élargir le champ des débats. Posé il y a quelques jours sur le site, le grand panneau annonçant l'installation d'un complexe ciné pour 2015 suscite une polémique emmenée sur la toile, comme dans les discussions du conseil, par Michel Roux. Pour l'élu d'opposition, il ne s'agit là que d'une promesse impossible à tenir. Et le conseiller d'énumérer les premières étapes indispensables à la réalisation de l'équipement et qui n'ont pas "l'ombre d'un commencement" : le dépôt du dossier devant la Commission nationale d'aménagement cinématographique (CDAC), la procédure de déclassement du domaine public du terrain, le dépôt du permis de construire... "Coup de bluff" Le chef de file de l'opposition, Nicolas Isnard, appuyait les propos de son colistier. "Nous, ce que l'on veut, c'est du concret", lançait-il en rappelant le contexte concurrentiel : le multiplex de Vitrolles prêt à sortir de terre, celui envisagé à Miramas. "Plutôt que ces grands renforts de publicité, je préférerais que vous nous présentiez l'exploitant, et que les dossiers soient déposés. Pour l'instant, ce n'est que du bluff, de la poudre aux yeux...". Pour le maire, la ligne de conduite est simple : quels que soient les arguments qu'on lui oppose, il affirme sa sérénité. "C'est un dossier sur lequel nous avançons sereinement, affirmait-il. Le calendrier est annoncé : les cinémas seront les derniers à sortir de terre. "Pendant la durée de la réalisation de la partie sud, la partie nord, (ndlr, là où le cinéma doit prendre place), restera un parking. Il y a intérêt à ce que les cinémas ne s'y installent qu'une fois la place achevée", développait le maire, Michel Tonon, qui balaye les questions relatives aux procédures. "En 2015, nous aurons l'installation des cinémas à Salon-de-Provence. Pour nous, la CDAC n'est pas un problème dans la mesure où nous travaillons avec un seul interlocuteur, déjà sur
  2. 2. 05/07/13 12:49Place Morgan : les commerces et le ciné alimentent les débats Page 2 sur 3http://www.laprovence.com/print/2405161?title=Place%20Morgan%20…20les%20commerces%20et%20le%20ciné%20alimentent%20les%20débats place. Nous déposerons cette demande de manière concomitante à celle du permis de construire, à partir du moment où nous aurons calé la partie financière du dossier prévu dans le cadre de la loi Sueur. Sur cette partie, nous sommes obligés d'être bordés juridiquement", poursuivait Michel Tonon. La loi Sueur autorise les collectivités à contribuer au fonctionnement et aux investissements des salles de cinéma. Une option qui est parfois mal perçue dans la mesure où Salon dispose déjà de cinémas. Le maire annonçait également qu'il rencontrerait la semaine prochaine Philippe Boris- Combret, le propriétaire des cinémas des Arcades et du Club appelés à être transférés sur la place, avant d'enfoncer le clou : "Nous allons à notre rythme et personne ne nous en imposera un." Les commerces de la place Morgan bientôt dévoilés "Oui mais votre rythme impacte, semaine après semaine, l'activité du centre-ville. Des commerces périclitent, sont prêts à mettre la clé sous la porte, avec ce chantier qui n'en finit pas", objectait Michel Roux qui demandait des précisions sur la quinzaine d'enseignes devant s'installer sur la partie sud de la place et rappelait le maire à ses engagements : "Vous aviez promis aux Salonais de les informer sur les enseignes avant la fin du second semestre". Le maire a alors fait ses calculs : le mois de juin compte 30 jours, il lui reste donc deux semaines pour dévoiler le nom des différents commerces qui s'implanteront sur la partie sud de la place. Ce qui sera fait en temps et en heure. L'enjeu est important. Le succès de la place Morgan viendra de la nouveauté qu'apporteront les commerces. Il y a beaucoup d'attente en la matière. Selon les plans de la Ville, la partie sud de la place Morgan comptera un ensemble commercial doté d'un parking souterrain de 300 places, d'un bowling, un restaurant, une moyenne surface culturelle et des commerces complémentaires à ceux du centre-ville. Dérogations, sujet sensible L'extension du réfectoire de la maternelle Lurian a permis à Nicolas Isnard de se saisir de la question de la rentrée scolaire. Il s'interrogeait sur le nombre d'ouverture de classes prévues et sur le régime des dérogations. Ce dernier sujet agite les parents concernés, cette semaine, tout particulièrement, alors que tombent les réponses à leurs demandes. Une dérogation permet d'obtenir l'inscription de son enfant dans une école autre que celle du secteur d'habitation. "En la matière, la commission des dérogations qui comprend des représentants des directeurs d'établissement est totalement souveraine", rappelait le maire. "Chaque année, à l'issue, nous avons des remontées de parents très furieux de n'avoir obtenu satisfaction", ajoutait Keltoum Staali, l'élue à l'éducation qui rappelait que des critères stricts étaient pris en compte, notamment celui de regroupement des fratries. Certains établissements, comme les Alliés ou les Capucins, sont saturés. Ce qui aurait tendance à faire dire à Nicolas Isnard que la Ville n'a pas anticipé l'arrivée des nouveaux arrivants, exemples à l'appui : "On envoie les enfants de Bel-Air aux Canourgues".
  3. 3. 05/07/13 12:49Place Morgan : les commerces et le ciné alimentent les débats Page 3 sur 3http://www.laprovence.com/print/2405161?title=Place%20Morgan%20…20les%20commerces%20et%20le%20ciné%20alimentent%20les%20débats Michel Tonon dénonçait le raccourci. "Nous n'avons pas de problème global de places mais des concentrations sur certains établissements", appuyait-il rappelant qu'il n'appartenait pas à la Ville d'ouvrir des classes mais à l'inspection d'académie et qu'à Bel-Air, notamment, des locaux étaient prêts. Trois ouvertures sont prévues pour la rentrée prochaine : dans les maternelles Lucie-Aubrac, de Lurian et des Bressons. Emplois d'avenir Le conseil municipal a voté à l'unanimité la création de trente postes en emploi. L'opposition, par la voix de Nicolas Isnard, s'est dite favorable à ce genre de dispositif quelles que soient les majorités gouvernementales qui les portent mais s'est inquiétée d'une éventuelle politique de recrutement clientéliste à un an des municipales. Une préoccupation qui l'amenait à demander à ce que son groupe puisse siéger au sein de la commission de recrutement. Proposition déclinée par le maire. "Il ne faut pas que nous alourdissions la mécanique", expliquait-il invitant l'opposition à transmettre les CV qu'on leur confierait à la Mission Locale. Michel Tonon a rappelé que les profils des postes proposés avaient été étudiés en fonction des départs à la retraite attendus dans les prochaines années dans le personnel municipal. "Deux tiers des postes en emploi d'avenir pourront intégrer la collectivité", annonçait-il. Photos / vidéos Auteur : Photo C.Ay. Légende : Les travaux sur la partie centrale de la place Morgan devraient être achevés avant la fin de l'année. Visuel 1: URL source: http://www.laprovence.com/article/edition-salon/2405161/place-morgan-les-commerces-et-le-cine- alimentent-les-debats.html

×