Quel avenir pour la presse ? (MBA MCI 2012)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Quel avenir pour la presse ? (MBA MCI 2012)

le

  • 4,562 vues

Présentation d'un Cas d'Etransformation du MBA Marketing et Commerce sur Internet au pôle Léonard de Vinci

Présentation d'un Cas d'Etransformation du MBA Marketing et Commerce sur Internet au pôle Léonard de Vinci

Statistiques

Vues

Total des vues
4,562
Vues sur SlideShare
3,797
Vues externes
765

Actions

J'aime
4
Téléchargements
162
Commentaires
0

3 Ajouts 765

http://www.scoop.it 763
http://www.twylah.com 1
https://twitter.com 1

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Droits d'utilisation

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire

Quel avenir pour la presse ? (MBA MCI 2012) Presentation Transcript

  • 1. 1E-Transformation de la presse écrite
  • 2. HistoriqueLA NAISSANCEDE LA CONSOMMATIONDE L’INFORMATION 2
  • 3. 1 - L’animation2 - Les événements clésLA NAISSANCEDE LA CONSOMMATIONDE L’INFORMATION 3
  • 4. AnimationL’histoire animée de la presse http://prezi.com/z3tcx1022gdx/histoire-de-la-presse/ 4
  • 5. Evénements clés 15 dates clés[1 438] Naissance de la Typographie avec Gutenberg[1 631] Edition du 1er journal en France : La Gazette[1 799] Impression sur rouleau de papier continu[1 826] Édition du 1er quotidien en France : Le Figaro[1 836] Début de la publicité dans la presse[1 878] Invention de la composeuse ‘ligne-bloc’[1 881] L’école devient obligatoire[1 917] Le Petit Parisien tire à 1,7 M d’exemplaires[1 920] 1ers programmes quotidiens de radio[1 925] Autorisation de la réclame à la radio[1 937] 1ères émissions quotidiennes de télévision[1 944] Création de l’Agence France Presse[1 947] Organisation de la vente de la presse au numéro : Loi Bichet[1 971] Création des mini-ordinateurs[2 007] Naissance du 1er pure-player Rue89 5
  • 6. Evénements clés Ce qu’il faut retenir… Gain de temps : La production : organisation en filières La distribution : mutualisation La diffusion : réseau transport Gain d’argent : La publicité : la baisse du prix de vente consommateur L’abonnement : la valeur ajoutée perçue La diversification : les périodiques, les thématiques, les éditions spéciales, … Gain d’intelligence : La presse : la mécanisation, la reproduction Le papier : la conservation L’ordinateur : la mémorisation Internet : le travail collaboratif, le partage 6
  • 7. Etat des lieuxL’ÉVOLUTIONDE LA CONSOMMATIONDE L’INFORMATION 7
  • 8. 1 - Panorama de la presse traditionnelle2 - Panorama de la presse digitale3 - Groupes de presse4 - Lectorat papier & digitalL’ÉVOLUTIONDE LA CONSOMMATIONDE L’INFORMATION 8
  • 9. 1- PANORAMA DE LA PRESSETRADITIONNELLE 9
  • 10. Panorama de la presse traditionnelleQuelques points de repères : les Quotidiens Le Monde = 292.765 ex. payés France moyenne par numéro pondérée 2011 L’Equipe = 285.407 ex. payés France moyenne par numéro pondérée 2011 Ouest France = 748.114 ex. payés France moyenne par numéro pondérée 2011 20 Minutes éd. Paris = 467.425 ex. diffusion totale France par numéro juin 2012 Source : OJDEt ailleurs...The Guardian = 217.190 ex. diffusion totale GB 2012 source Ambassade de FranceLe New York Times = 1.160.000 ex. diffusion totale US 2011 source Courrier International 10
  • 11. Panorama de la presse traditionnelleErosion des quotidiens - Résistance de la PQN 0% Source : OJDAudience des 20ers quotidiens et évolution (2001-2011) 11
  • 12. Panorama de la presse traditionnelleUne tendance multi-format PQN PQR News PQHR Sources : Nathalie Lucas-HuriauEvolution annuelle sur 10 ans – Diffusion France Payée par numéro 12
  • 13. Panorama de la presse traditionnelleUne tendance internationale Sources : Nathalie Lucas-Huriau 13
  • 14. Panorama de la presse traditionnelleTendance internationale 14
  • 15. Panorama de la presse traditionnelleDes recettes en berne Source : MCC/DGMIC/DEPS 15
  • 16. Panorama de la presse traditionnelle 16
  • 17. Panorama de la presse traditionnelleBaisse des ventes quelque soit le circuit Presse Magazine Presse Quotidienne -12% -16% Vente au numéro +8% -12% Abonnement +5% +25% Diffusion par des tiers Source : OJD Evolution de la diffusion totale payée de la presse grand public entre 2000 et 2005 17
  • 18. Panorama de la presse traditionnelleDétournement des Petites Annonces Source : XERFI-Precepta Marché des petites annonces classées en France par support 18
  • 19. Panorama de la presse traditionnelleEvaporation des ressources publicitaires IREP - Marché publicitaire français en 2009 IREP - Marché publicitaire français en 2011 19
  • 20. Panorama de la presse traditionnelleUne tendance internationale Source : Nathalie Lucas HuriauEvolution des recettes publicitaires selon les régions 20
  • 21. Panorama de la presse traditionnelle Ce qu’il faut retenir… Une baisse des ventes de l’ensemble de la PQN Concentration de laudience sur Paris et sa région Perte d’influence au profit de la presse quotidienne régionale La presse Magazine se porte bien Erosion de la diffusion pour une majeure partie des titres Multiplication des magazines, spécialisation et développement de nouveaux contenus éditoriaux L’érosion des ressources de la presse Baisse des recettes publicitaires et des ventes pour l’ensemble de la presse Perte d’attractivité de la PQN au profit d’Internet 21
  • 22. 2- PANORAMA DE LA PRESSEDIGITALE 22
  • 23. Panorama de la presse digitaleQuelques points de repères : les audiences lemonde.fr= 44,9 M de visites par mois selon OJD et7 M de visiteurs uniques selon Médiamétrie 2011 ouestfrance.fr= 10,4 M de visites par mois selon OJD et2,9 M de visiteurs uniques selon Médiamétrie 2011La mesure d’audience…Médiamétrie = Panel de visiteursOJD = Déclaration de traficAlexa = Classement mondial 23
  • 24. Panorama de la presse digitaleLa presse ’’papier’’ tire son épingle du jeu Sources : Médiamétrie/Nielsen, Epiq… Audience des 30ers sites d’information en VU (visiteurs uniques) 24
  • 25. Panorama de la presse digitaleAudience des applications Sources : OJD Audience des 25eres applis d’information en VU (visiteurs uniques) 25
  • 26. Panorama de la presse digitaleLa diffusion numérique Sources : OJD 26
  • 27. Panorama de la presse digitaleMultiplicité des acteurs on line Agences de Réseaux Blogs presse sociaux Pure Fermes de Portails Agrégateurs players contenus 27
  • 28. Panorama de la presse digitaleLes modèles économiques LE TOUT PAYANT MIXTES (abonnements) LE TOUT GRATUIT GRATUIT ET SANS PUB (publicité) 28
  • 29. Panorama de la presse digitale Tendance internationale The New York Times : 73 M de VU - le plus visité au monde – La Diffusion Numérique a dépassé la Diffusion Papier entre septembre 2011 et mars 2012 (807 000 éditions numériques vs 780 000 ex papier) Tribune Interactive : 33 M de VU Washington post : 29 M de VU Source : ComScore – Aout 2012 29
  • 30. Panorama de la presse digitale Ce qu’il faut retenir… La presse traditionnelle est en tête des audiences Web ou applications Le modèle mixte est le plus présent sur le web La diffusion numérique tire la diffusion des titres « papier » vers le haut 30
  • 31. 3- GROUPES DE PRESSE 31
  • 32. 2 Md€ Groupes de presse français Source : csmpresse 1,8 Md€ La Presse Magazine 1,6 Md€ 1,4 Md€ Lagardère 1,2 Md€ Prisma Amaury La Presse mixte 1 Md€ Marie Claire Bayard Hachette Roularta Nouvel Obs DI Group Ayache Le Monde 0,8 Md€ Mondadori Bauer LePoint Figaro 0,6 Md€ 0,2 Md€ 0,4 Md€ EBRA Sud Ouest GHMLa Presse Quotidienne Sipa Ouest France CANationale et Régionale en € 32
  • 33. Groupes de presse Ce qu’il faut retenir… 19 groupes de presse Ces groupes ont fait des choix stratégiques différents Spécialisation, diversification, complémentarité… Mais ces choix ne peuvent à eux seuls expliquer leurs réussites ou leurs échecs Cession des éditions du Paris-Normandie pour Hersant, bonne santé de Sipa avec Ouest-France.. 33
  • 34. 4- LECTORATPAPIER & DIGITAL 34
  • 35. Le lectoratLes médias, vecteurs des 8 besoins sociauxfondamentaux CONNAISSANCE COMPRENDRE LE MONDE DECRYPTAGE 93% 96 % Important de savoir Apprendre des choses ce qui se passe nouvelles SE SENTIR DEFRICHER EN SECURITE L’INCONNU 57 % 90 % Me distraire Changer Me changer les idées avec les autres PROXIMITE S’IMMERGER DANS LE MONDE CRITIQUE Source : Etude Infolab - L’express 2011 35
  • 36. Le lectorat Un besoin d’information croissant 97% des français s’informent quotidiennement 72 % des français s’informent plus qu’il y a 5 ans 30% ne peuvent se passer d’information plus d’une journée) Source : Etude Infolab - L’express 2011 36
  • 37. Le lectoratUne réponse informative différenteselon les médias CONNAISSANCE COMPRENDRE LE MONDE DECRYPTAGE PRESSE MAGAZINE PRESSE QUOTIDIENNE SE SENTIR DEFRICHER EN SECURITE L’INCONNU RADIO TELEVISION MOBILE INTERNET FIXE PROXIMITE S’IMMERGER DANS LE MONDE CRITIQUE Source : Etude Infolab - L’express 2011 37
  • 38. Le lectoratDes univers évocatoires segmentantsPresse magazine TV Internet Radio Presse quotidienne Source : Etude Infolab - L’express 2011 38
  • 39. Le lectoratEclatement de la consommation média Internet fixe Presse Mag. 58’ Internet Télévision 30’ mobile 72’ 19’ Radio Presse Quot. 61’ 26’Temps de média consommé / Jour pour s’informer(base lecteurs, auditeurs ou spectateurs du média)Source : Etude Infolab - L’express 2011 39
  • 40. Le lectorat Une consommation ATAWAD Consommation multi-support : 3/4 des français utilisent plus de 3 médias/sem. Emergence du multi-tasking Emergence de la Fast News Sessions d’information multiples : 74% des français ont plus de 2 sessions/j ⅓ plus de 3 sessions Sessions d’informations longues : 62% avec des sessions de + de 10 min. Source : Etude Infolab - L’express 2011 40
  • 41. Le lectoratDes sessions multiples et longues + de 3 sessions / jour Sessions longues (+de 10 min.) Source : Etude Infolab - L’express 2011 41
  • 42. Le lectoratPresse quotidienne :des lecteurs de plus en plus irréguliers Sur 100 français de 15 ans et plus Source Les pratiques culturelles des Français à l’ère numérique 42
  • 43. Le lectoratPresse quotidienne :des lecteurs de plus en plus âgés Lecture quotidienne dun quotidien payant (plusieurs fois par semaine) Source : Les pratiques culturelles des Français à l’ère numérique 43
  • 44. Le lectorat Presse magazine : des lecteurs réguliers 59 %lisent régulièrement un magazine 52 %des 15-19 ans Source : Etude Havas - presse et digitalisation - Quel scénarios pour demain - juin 2011 44
  • 45. Le lectoratDigital : des foyers équipés Taux d’équipement des ménages Source : Insee, statistiques sur les ressources et les conditions de vie (SRCV) 45
  • 46. Le lectoratDigital : des foyers connectés Source : Etude smart shopping - Ginger - Juin 2011 46
  • 47. Le lectorat Le lecteur digital Plus jeune 46 % de moins de 35 ans Multi-écrans 1,9 devices Plus captif 77 min par jour (contre 56 min pour la presse papier) Source : Etude Havas - presse et digitalisation - Quel scénarios pour demain - juin 2011 47
  • 48. Le lectorat Le tablonaute Lecture de la Presse : 4ème usage devant Surf, e- mails, Vidéo 56% des personnes équipées s’en servent pour lire la Presse Support adapté à la lecture de la Presse (confortable) Fréquence d’usage d’applis élevé (gratuit / payant) Appli Presse : 3ème type d’appli téléchargé Une propension à l’achat favorisée 43% des possesseurs de tablettes ont déjà acheté un exemplaire d’un journal ou magazine via leur tablette Source : Etude Havas - presse et digitalisation - Quel scénarios pour demain - juin 2011 48
  • 49. Le lectorat Caractéristiques de l’information digitale Immédiateté d’accès, disponibilité Temps réel Choix sélection Variété des supports disponibles Interactivité Gratuité 49
  • 50. Le lectoratUn lecteur digital …acteur Je propose Participation Je commente Je me prononce Implication Je partage Je conserve Je lis Consommation active Je consomme Distraction Je vais voir Source : La pyramide de consommation des médias en ligne - blog internet et opinions - juin 2009 50
  • 51. Le lectorat La gratuité : un frein ? 13% des internautes ont déjà acheté un contenu numérique d’informations 9 % des internautes ont acheté un article 6% des internautes ont acheté un numéro d’une publication 5 % des internautes ont souscrit à un abonnement Source étude Harris Interactive avril 2011 51
  • 52. Le lectorat La gratuité : une notion relative 28% des internautes ouverts à la pratique de l’achat d’informations numériques 59 % des internautes intéressés par la lecture sont prêts à payer pour les contenus Source : étude Harris Interactive avril 2011 52
  • 53. Le lectorat Presse versus digital : un faux débat ? La Presse se consomme autant en ligne que sur papier Le papier, support préféré de 49% des Français (52% en 2011) pour lire leurs journaux contre 40% sur ordinateur Les tablettes séduisent près de 22 % de leurs possesseurs pour lire les journaux, 39% préférant toujours le papier La lecture des magazines : très centrée sur le papier 47% contre 32% depuis un ordinateur Mais baisse de 32% de la lecture de la presse papier chez les possesseurs de tablettes Source : Etude Deloitte - mai 2012 53
  • 54. Le lectorat Ce qu’il faut retenir… Un besoin d’information croissant Augmentation du temps passé, sessions longues, multiples Un lecteur de plus en plus connecté Multidevice Mais qui reste attaché au papierUn lectorat en mutation 54
  • 55. Etat des lieux Conclusion Une crise structurelle Hausse des coûts / baisse des recettes Une crise conjoncturelle Evolution du lectorat Une crise de consommation de média Une crise concurrentielle Fragmentation de l’audience L’évolution de la consommation de l’information 55
  • 56. Impact du web 2.0LA CHAÎNE DE VALEURDE L’INFORMATION 56
  • 57. 1 - La Production de contenu2 - La Distribution de contenu3 - La Monétisation de l’informationLA CHAÎNE DE VALEURDE L’INFORMATION 57
  • 58. 1- LA PRODUCTION DE CONTENUET LA TRANSFORMATIONDES MÉTIERS 58
  • 59. Production de contenu Rédactions en quête de modèle La réactivité - Le dilemme de la presse écrite De nouveaux défis - Maillage - Positionnement - Lien social - Lisibilité de l’offre Vers une organisation efficiente - Modèle intégré vs modèle dédié 59
  • 60. Production de contenu Formes d’organisation des rédactions web Production en propre Distribution de contenus sur divers supports Forte capacités de production Contenus spécialisés, originaux, mis à jour Les Grands Spécialistes Production en propre, Distribution duale enrichie par des tiers Forte capacités de production Contenus généralistes Les Éditeurs de niche Les Généralistes de qualité Intégration verticale Intégration partielle Production en propreDistribution de contenus en propre Faibles capacités de production Pauvreté des moyens pour développer des contenus attractifs Source : AAESCP-EAP - 2012 60
  • 61. Production de contenuDes journalistes encore majoritairementdu secteur du Print Répartition des journalistes encartés par secteur d’activité en 2010 (% - effectifs) Source : CMC 61
  • 62. Production de contenuDes journalistes travaillantsur le support digital minoritaires Répartition des journalistes encartés par type de support en 2010 (% - effectifs) Source : CMC 62
  • 63. Production de contenu Un renouvellement nécessaire“D’un côté, nous avons les journaux traditionnels avec leurs salles derédaction, leurs reporteurs professionnels, leurs revenus publicitaires, leurmodèle de vente.. des mécanismes institutionnels biens rodés dans lesquellesles réactions des lecteurs sont encore très souvent cantonnées à une petiterubrique -courrier des lecteurs-, au contenu sévèrement sélectionné. #De l’autre, des millions de blogueurs passionnés, sans modèle de revenus, quiscrutent, analysent et partagent en temps réel sans se soucier d’aucuncontrôle organisationnel ni d’aucune mécanique. Ils établissent des relationsdirectes avec les lecteurs, qui commentent, affinent, enrichissent le contenudans un vrai mouvement participatif.”Source : Thèse professionnelle de Matthieu de Vivie - “La presse sur Internet peut-elle être rentable ?” - déc 2008 63
  • 64. Production de contenu Journaliste, un métier en mutation Une légitimité contestée - Nouvelles attentes des lecteurs - Fin d’un monopole Fin de la ‘’crédibilité’’ - Forte baisse de la crédibilité des journaux aux US depuis 2000 - Confiance en berne vis-à-vis de l’indépendance des journalistes en France (politique et économique) 64
  • 65. Production de contenuUne profession mal préparée Nombre de journalistes encartés par classe d’âge en 2010 (% - effectif) Source : CMC 65
  • 66. Production de contenuUn métier moins attractif Evolution du nombre des premières demandes de 2000 à 2010 (effectif) Source : CMC 66
  • 67. Production de contenu Un rôle primordial Qualité du contenu - Produire  Filtrer Pérennité du contenu - Produire  Faciliter la diffusion 67
  • 68. Production de contenu De nouvelles tendances dans le traitement de l’information Nouvelles manières de travailler Nouveaux outils - Storify, Pearltrees, Timeline, Coveritlive Nouvelles coopérations - Journalistes, développeurs, marketeurs, commerciaux 68
  • 69. Production de contenuJournalisme de réseau Source : Benoit Raphael - “Manuel de survie du journaliste 3.0 en milieu mutant” 2009 69
  • 70. Production de contenu Journalisme participatif Co-production Fastchecking Ouverture - de la rédaction aux internautes Microblogging 70
  • 71. Production de contenuDatajournalisme Le découpage des circonscriptions des élections législatives 2012 Source : http://www.jeromecukier.net/projects/elections/circonscriptions.html 71
  • 72. Production de contenu Agences de presse, fournisseurs Officiels Vendre aux autres médias - Recueillir l’information sur place Logique d’économie d’échelle - Neutralité - Fiabilité - Rapidité 72
  • 73. Production de contenu Agence France Presse Indépendante - Fonds propres Logique d’abonnés - Facturation selon la taille des médias - Facturation supérieurs si diffusion gratuite sur Internet E-Diplomacy - Outil de mesure de mesure de la diplomatie numérique - BD de 4.000 comptes d’Officiels 73
  • 74. Production de contenu Vers plus d’interaction et de partage Une production vidéo - Couvrant toute l’actualité Une plateforme unique - Offre multimédia numérisée Un recueil élargi - Aux Réseaux sociaux et UGC 74
  • 75. Production de contenu De nouveaux acteurs Les médias citoyens - Le journalisme collaboratif, participatif - Information gratuite - Rôle essentiel du Community Manager Les blogueurs - Amateurs, experts ou journalistes Les agences de contenus - Spécialisées dans la production B2B - Production en flux continu - Modèle d’édition déléguée 75
  • 76. Production de contenu Les fermes de contenu Media on demand - Mots clés = sujets - Milliers de rédacteurs freelance - Pages optimisées Programme d’intelligence artificielle - Evénements sportifs et lactualité financière - Mini-journaux télévisés pour Internet 76
  • 77. Production de contenuIndustrialisation de la pige Source : Ricky Linn 77
  • 78. Production de contenu Révolution technologique : vers une impression numérique Grand format haute performance - Petits volumes - Variation des contenus - Disparition de la gâche Solutions hybrides - Multi-produits, multi-procédés - Journal personnalisé 78
  • 79. Production de contenu Révolution organisationnelle : vers la mutualisation Mutualisation - Des capacités d’impression Décentralisation - Distribution combinée PQR / PQN Problématiques sociales - Changement radical des compétences 79
  • 80. Production de contenu Révolution organisationnelle : vers l’externalisation de l’impression En finir avec la logique d’intégration verticale - Les groupes du Figaro, Le Monde, Amaury : propres imprimeries - Autres titres PQN : imprimeur indépendant de la convention du livre ou capacités d’impression d’autres titres - Titres PQR : propres imprimeries Statut d’imprimerie de presse - Soutenu par les aides de l’Etat - Absence de concurrence 80
  • 81. Production de contenu L’Etat, régulateur Aides à destination des journalistes - Aides à la formation - Subventions évolutives - Abattements des charges patronales - Allocations forfaitaires journalistes - Projet de loi sur la protection des sources Aides à de l’Agence France Presse - Abonnements de l’Etat - Réflexion sur le statut 81
  • 82. Production de contenu L’Etat, régulateur Réformes liées aux droits d’auteur - L’œuvre collective - 1ère et 2nde publication - Le CFC : Centre Français d’exploitation du droit de Copie Aides financières pour moderniser les imprimeries - Parc de la presse quotidienne vieillissant, parfois sur-dimensionné - Mutualisation de l’impression - Imprimeurs rotativistes du labeur / Unités hybrides presse-labeur - Formation, reconversion des personnels 82
  • 83. Production de contenu Ce qu’il faut retenir… Des rédactions qui se cherchent Système intégré dominant les rédactions Web Des journalistes en marge de la chaîne de valeur Connectés mais contestés et mal préparés De nouveaux acteurs Concurrence des blogueurs, médias citoyens et fermes de contenus Une imprimerie en passe de se numériser Des potentiels certains freinés par le volet social Un Etat régulateur Mais partagé entre statu quo et incitation 83
  • 84. 2- LA DISTRIBUTION DE CONTENUET LA TRANSFORMATIONDES MÉTIERS 84
  • 85. Distribution de contenu La loi Bichet - 1947 Garantit l’égalité des éditeurs devant la distribution de journaux Aménagée en 2011, n’impose plus aux éditeurs de passer par une messagerie 85
  • 86. Distribution de contenuLes acteurs de la distribution Périodiques Groupements Réception des titres d’Editeurs Messageries 1 Recettes et invendus Niveau Quot, Mag Tri et répartition des titres Dépositaires Dépositaires 2 Niveau Recettes et invendus Répartition des journaux Commerce de proximité Grandes surfaces Diffuseurs Diffuseurs Diffuseurs 3 Niveau Consommateurs 86
  • 87. Distribution de contenu Les messageries Presstalis - 80 % de la distribution - 100% de la PQN - 3.700 titres MLP - 20 % de la distribution - 2.000 titres source : site internet du Conseil supérieur des messageries de presse 87
  • 88. Distribution de contenu Presstalis, au bord du dépôt de bilan Activité PQN structurellement déficitaire Baisse des ventes de presse Dépositaires du réseau lourdement déficitaires Fuite des éditeurs vers MLP, moins cher Tout le système de distribution est en péril Un plan de restructuration est en cours de réflexion 88
  • 89. Distribution de contenuLes dépositaires : rôles Logistique Réception, répartition, traitement, livraison des titres, récupération et gestion des invendus Commercial Optimisation de lassortiment et des quantités servies aux points de vente en partenariat Finance Récupération auprès des diffuseurs des recettes des ventes Gestion des informations Collecte des données de ventes 89
  • 90. Distribution de contenuLes dépositaires : fonctionnement Détenus par les messageries (pour 75% d’entre eux) ou indépendants Rémunération par commission de la valeur faciale du titre vendu 90
  • 91. Distribution de contenuLes dépositaires : restructuration du réseauOptimiser le réseau et effectuer des regroupements de dépôts > 114 dépôtssource : site internet du Conseil supérieur des messageries de presse 91
  • 92. Distribution de contenuLes diffuseurs : rôles Réceptionnent les quotidiens et les magazines Exposent ces titres à la vente Relayent les opérations de promotion des éditeurs Mettent à disposition du dépositaire, au terme de la période de vente, les titres qui n’ont pu être vendus 92
  • 93. Distribution de contenu Mode de rémunération des diffuseurs Fixée par décret Varie de 10 à 21% du prix de vente Dépend de : - Type de publication (quotidien, périodique) - Type de commerce - Agglomération 93
  • 94. Distribution de contenuLes diffuseurs de presse : qui sont-ils ?Source : site internet du Conseil supérieur des messageries de presse 94
  • 95. Distribution de contenuUne baisse inexorabledu nombre de points de vente Source : Presstalis 2011 95
  • 96. Distribution de contenuLes diffuseurs traditionnels :les plus touchésSource : site internet du Conseil supérieur des messageries de presse 96
  • 97. Distribution de contenu Les difficultés du métier Un métier très contraint - Obligation d’exposer un grand nombre de parution sur des surfaces parfois très limitées (Loi Bichet) - 6 jours d’ouverture par semaine obligatoires Une rentabilité difficile à trouver - Taux de commission fixés - Taux d’invendus importants (45% en moyenne) Nécessité de développer des activitéscomplémentaires (points relais, développement photos, services, …) 97
  • 98. Distribution de contenu L’état, la béquille de la Presse ? Un plan d’aides de 600 M€ en 2010 : - Aides à la diffusion : 360 M€ - Aides au pluralisme : 12 M€ - Aides à la modernisation : 90 M€ - Autres dispositifs : 153 M€ Plan défi 2010 - Initié par Presstalis en 2007 - 100 M€ - Développement et modernisation du réseau - Meilleure rémunération - Meilleure gestion des titres et quantités dans les points de vente - Refonte logistique - Mesures sociales 98
  • 99. Distribution de contenu Ce qu’il faut retenir… La filière de la distribution est en crise Presstalis en cessation de paiement Nombre de diffuseurs en baisse Une restructuration complète est à opérer 99
  • 100. Distribution de contenu Les kiosques numériques : un concurrent pour les diffuseurs traditionnels ? Acheter des quotidiens ou magazinesau numéro ou par abonnementpour les consulter sur ordinateurou tablette 100
  • 101. Distribution de contenu Les principaux acteurs en France Newsstand (Apple) lekiosk.com (startup française) - 600 titres de presse française et internationale Relay.com (Lagardère) - 500 magazines ePresse (GIE créé par un groupement d’éditeur) - Principaux titres de presse quotidienne (Les Echos, L’Equipe, Le Figaro, Libération, Le Parisien /Aujourd’hui en France) - Quelques titres de presse magazine 101
  • 102. Distribution de contenu Des offres alléchantes pour le lecteur Au numéro - 20 à 30% moins cher que la version papier Abonnement - Par 10 - 9,90 € par mois pour 10 magazines - Illimité - 19,90 € par mois chez Relay 102
  • 103. Distribution de contenu Un tremplin pour les éditeurs Lekiosk.com - 1,4 M€ de CA en 2011 (6 M€ prévu en 2012) - Téléchargé plus de 500 000 fois sur tablette - 25 000 abonnés Relay.com - 2,5 M€ de CA en 2011 (5 M€ prévu en 2012) - 300 000 magazines vendus par mois 103
  • 104. Distribution de contenu Une relative liberté Offre non soumise à la loi Bichet Rémunération fixée par les kiosques - Entre 10% à 50% selon les kiosques 104
  • 105. Distribution de contenu La concurrence gratuite Moteurs de recherche : Google, Yahoo, Voilà… - Partenaire et concurrent - Agrégation, diffusion sans demande préalable auprès des éditeurs Portails et agrégateurs de contenu : - Cœur de métier : Yahoo! - Service commercial : Orange 105
  • 106. Distribution de contenu En conclusion Le circuit traditionnel est en crise Le 1er acteur de la Distribution en cessation de paiement Circuit des dépositaires en restructuration Diffuseurs sous perfusion Le circuit numérique est en développement Apparition des kiosques numériques Concurrence des carrefours d’audience gratuits (portails, moteurs de recherche, réseaux sociaux) 106
  • 107. 3- LA MONÉTISATIONDE L’INFORMATION 107
  • 108. Monétisation de l’informationLes modèles économiques du digital LE TOUT PAYANT MIXTES (abonnements) LE TOUT GRATUIT GRATUIT ET SANS PUB (publicité) 108
  • 109. Monétisation de l’information La décomposition digitale Des moyens de monétisation variés et visibles dès la home page Le mobile omniprésent: un média de poids avec des objectifs ambitieux Une interactivité indispensable pour: La visibilité La monétisation 109
  • 110. L’Equipe Monétisation de l’informationUn modèle mixte et segmenté Méga bannière haute AbonnementsL’équipe en chiffre:5 M VU/mois sur site lequipe.fr La boutique Pavé155 K VU/mois sur l’application l’équipe.fr6 applications mobiles et tablettes dont 2 applications payantes 0,79 €1 abonnement 100% numérique à partir de 16 €1 boutique en ligne
  • 111. L’Equipe Monétisation de l’informationLes applications
  • 112. L’Equipe Monétisation de l’informationUne interactivité forte avec les internautes Des sondages et commentaires Les blogs Les réseaux sociaux Jeux-concours et barre fixe FB et club
  • 113. La Dépêche Monétisation de l’informationUn modèle mixte développé vers le local Local Bannière haute PavéLa Dépêche enchiffre:1 M VU/mois sur siteladepeche.fr2 applicationsmobiles et tablettes2 types d’offres 100%numérique à partir de0,90 €
  • 114. La Dépêche Monétisation de l’informationLes applications
  • 115. La Dépêche Monétisation de l’informationLes interactions avec les internautes
  • 116. Rue89 Monétisation de l’informationUn modèle gratuit pure player Bannière haute Pavé Rue 89 en chiffre: 2 M VU/mois sur site rue89.com 25 applications mobiles et tablettes => les applis articles gratuites 1 boutique 1 mur => l’achat de brique à partir de 29 €
  • 117. Rue89 Monétisation de l’informationLes applis
  • 118. Rue89 Monétisation de l’informationL’interaction avec les internautes
  • 119. Arrêt sur images Monétisation de l’informationUn modèle payantArrêt sur image en chiffre:63 K VU/mois sur site arretsurimage.net1 applications mobiles et tablettes3 formules d’abonnements 100% numériqueà partir de 1 €1 formule abonnement arrêt sur image etmediapart à 55 €1 librairie virtuelle
  • 120. Arrêt sur images Monétisation de l’informationL’application
  • 121. Monétisation de l’information
  • 122. OWNI Monétisation de l’informationUn modèle gratuit sans pub ET innovant Ventes e-booksOwni en chiffre:160 K VU/mois sur site owni.frDéveloppement de nombreuses webappsen partenariat (orange, RFI, arte,…)13 livres publiés sur owni éditions à partirde 2,99 €
  • 123. OWNI Monétisation de l’informationLes web apps d’Owni
  • 124. OWNI Monétisation de l’informationL’interaction avec les internautes
  • 125. Dixhuitinfo.comUn modèle gratuit ET hyperlocal Bannière haute Pavé Dixhuitinfo.com : Un modèle gratuit avec publicité Contribution des habitants du 18ème Géolocalisation Webreportage intéractivité
  • 126. Dixhuitinfo.com Monétisation de l’informationL’interactivité avec l’internaute
  • 127. Monétisation de l’information Autres sites / autres modèles / autres pays Le Guardian Stratégie du « tout-gratuit » remise en cause - Applications payantes - Accès aux archives et au journal digital sous conditions - Qualification de l’audience par l’inscription Le New York Times Un modèle en évolution - Pay wall : réduction des consultations gratuites - Mise en place d’une offre tout digital - En 2012, le NYTimes diffuse plus d’exemplaires numériques que papier 127
  • 128. Monétisation de l’information Diversification des sources de revenu du digital Création de sites web Rue89 tire 1/3 de ses revenus de créations de site web et 2/3 de la publicité Achat de sociétés spécialisées Le Figaro.fr a racheté Bazarchic (eCommerce), TicketTac (services) et Sport24 (syndication de contenus) Edition de livres Owni, Arrêt sur images 128
  • 129. Monétisation de l’informationStructure des coûtsSource : Thèse MatThieu de Vivie – La Presse sur internet peut-elle être rentable – décembre 2008 129
  • 130. Monétisation de l’informationStructure des coûtsSource : Thèse Matthieu de Vivie – La Presse sur internet peut-elle être rentable – décembre 2008 130
  • 131. Monétisation de l’information La difficile rentabilité des sites d’informationHypothèses des besoins de financement d’un grand site dinformation : Salaire annuel d’un journaliste : 60.000 € Effectif de 100 journalistes soit 6 M€ par an Coûts techniques et dinfrastructure : 1 M€ Marketing : 2 M€ Administration site (hébergement, maintenance, …) : 1 M€COUT TOTAL : 10 M€ par an, soit 830.000 € par moisCombien faut-il de VU pour couvrir ces coûts ? Le revenu moyen par VU par mois est environ de 0,10 € / moisNombre de VU à atteindre : 8,3 MVU Source : Blog Monday Note de Frédéric Filloux – septembre 2008 131
  • 132. Monétisation de l’information Un objectif plus facile à atteindre pour les pure-player ?Hypothèses des besoins de financement d’un pure-player : Salaire annuel d’un journaliste : 60.000 € Effectif de 15 journalistes soit 900.000 € par an Coût de rédaction : 60% des coûts totauxCOUT TOTAL : 1.5 M€ par an soit 135.000 € par moisCombien faut-il de VU pour couvrir ces coûts ? Le revenu moyen par VU par mois est environ de 1,2 € / moisNombre de VU à atteindre : 1,25 MVU Source : Blog Monday Note de Frédéric Filloux – septembre 2008 132
  • 133. Monétisation de l’information Ce qu’il faut retenir… Le modèle « tout gratuit » semble remis en cause Généralisation de la diversification des sources de revenus Recettes publicitaires, contenus payants, diversification des activités 133
  • 134. Conclusion Multiplicité des producteurs de contenus Mutation du métier de journaliste Mutation de la distribution Crise structurelle du circuit traditionnel Emergence des acteurs digitaux Modèle économique difficile à trouver pour le digital Acteurs traditionnels et Pure players La chaîne de valeur de l’information
  • 135. PerspectivesLA MUTATIONDE LA CONSOMMATIONDE L’INFORMATION 135
  • 136. 1- Les facteurs de succès de la presse de demain2- Le scenario de la presse de demainLA MUTATIONDE LA CONSOMMATIONDE L’INFORMATION 136
  • 137. 1- LES FACTEURS DE SUCCÈSDE LA PRESSE DE DEMAIN 137
  • 138. Facteurs 3 Transformations qui ont affecté la presse La gratuité de l’information (gratuits, Internet) La désaffection d’une partie des lecteurs (nouveaux comportements) La migration des revenus vers Internet (pub, PA) 138
  • 139. Facteurs 3 Facteurs favorisant le transfert d’un support à l’autre Le degré de viralité Le degré d’interrelation Le degré de non-substitualité 139
  • 140. Facteurs 3 Freins à la mutation du secteur Les usages des jeunes et des séniors Le rôle de l’Etat, via les aides à la presse La R&D, la rapidité du déploiement des techniques (marketing, commerciales, fichiers, impression) 140
  • 141. Facteurs AUDIENCE 3 Actifs du secteur + - Pratiques du Public La gratuité, le contenu partagé, le contenu interactif Scénario Hégémonie numérique Scénario Complémentarité numérique/printCONTENU MARQUEEvolutions des contenus Evolutions des supportsGratuit, interactif Interactivité, outils de partage 141
  • 142. 2- LE SCENARIO DE LA PRESSEDE DEMAIN 142
  • 143. Perspectives Quel scénario pour la presse demain ? Le papier n’est certainement pas mort Vers une complémentarité d’usage Trouver leur légitimité 143
  • 144. Les mots de la fin “Il est nécessaire pour la presse La mutationd’imaginer les journaux sans papier, de la sous peine de ne pouvoir consommation penser le Web comme il faut” de l’information - Jeff Jarvis, journaliste, écrivain et blogger américain - Dernier ouvrage Tout nu sur le Web - 144
  • 145. E-TRANSFORMATION DE LA PRESSEÉTUDE RÉALISÉE EN SEPTEMBRE 2012 DANS LE CADRE D’UN MBA SPÉCIALISÉMARKETING COMMERCE SUR INTERNET À L’INSTITUT LÉONARD DE VINCIPar Xavier PIERENS - Hélène TOUZET – Marine LELAY (MCI Part time) 145