Photomontage

5 407 vues

Publié le

Présentation abordant l'évolution du photomontage dadaiste au photomontage actuel, comprenant également photoshop.

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 407
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Photomontage

  1. 1. Du photomontage dadaïste au photomontage actuel.<br />
  2. 2. Du photomontage dadaïste au photomontage actuel.<br />I) Le photomontage dadaïste<br /> -début du photomontage dada (Hausmann)<br />-technique du photomontage dadaïste<br />-Le photomontage pour tous (illettrés)<br />ii) LE photomontage comme propagande<br />-Photomontage soviétique <br />- Photomontage allemand Anti Nazi<br />-Peurs sur la ville, photomontages Patrick chauvel<br />iii)le Photomontage a l’ere du numérique Photoshop<br />-place de la femme dans le photomontage<br />-diffusion médiatique des photomontages<br />
  3. 3. I) Le photomontage dadaïste.-LE DEBUT DU PHOTOMONTAGE DADA (HAUSMANN)<br /> Le dadaïsme: mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui, entre 1916 et 1925, se caractérisa par une remise en cause, à la manière de la table rase, de toutes les conventions et contraintes idéologiques, artistiques et politiques.<br />Photomontage de Raoul Hausmann (1895-1971): écrivain, photographe et plasticien dadaïste.<br /> On le surnomme « Der Dadasophe » et le présente comme l’inventeur du photomontage Dadaïste. L’idée de faire du photomontage lui serait venu lors d’un voyage avec sa compagne Hannah Höch dans la Baltique, « se trouvait accroché au mur une lithographie en couleurs représentant sur un fond de caserne l’image d’un grenadier. Pour rendre ce mémento militaire plus personnel, on avait collé à la place de la tête un portrait photographique du soldat. Ce fut comme un éclair, on pourrait, je le vis instantanément, faire des tableaux entièrement composés de photos découpées »<br /> Le photomontage permet à Hausmann d’analyser l’image et son fonctionnement. « J’adoptais avec la découverte du photomontage une attitude supra-réaliste, qui permet de travailler avec une perspective à plusieurs centres et de superposer des objets et des surfaces », écrit-il dans son texte Cinéma synthétique de la peinture. <br />
  4. 4. -TECHNIQUE DU PHOTOMONTAGE DADAÏSTE<br />Le terme " Montage ", en allemand, signifie " ajustage " ou " chaîne de montage " et évoque la technique et la mécanique.<br />Technique du photomontage: en deux étapes = sélectionner et découper des fragments d’images photographiques, le plus souvent tirées des manchettes de journaux. Et faut assembler, recomposer, harmoniser, recréer. Replacés dans un nouvel ordre, ces morceaux forment un nouveau tout, une nouvelle vérité vu par l’artiste.<br /> Les photomontages jouent sur l’effet dynamique de leur composition, où les notions de plan, d’échelle sont constamment remises en cause, et sur l’impact des lettres et des mots disséminés dans l’œuvre comme des slogans, des cris ou des ordres.<br />
  5. 5. -TECHNIQUE DU PHOTOMONTAGE DADAÏSTE (suite)<br /> Réalisé vers 1923, quand Dada-Berlin n’existe plus,<br />ABCD est le dernier photomontage dadaïste <br /> d’Hausmann. Il reste fidèle à ce procédé, fondé sur la<br /> déconstruction et la recomposition des différentes <br /> sources de l’image.<br /> Le motif central représente son autoportrait photo-<br /> graphique, il tient entre les dents les quatre lettres du<br /> début de l’alphabet. Hausmann, dans ses poèmes <br /> phonétiques, a détruit la langue, il l’a privée de tout sens et<br /> on le retrouve dans L’ABCD avec ce mélange de lettres<br /> et d’images.<br />
  6. 6. Le photomontage pour tous<br />Le photomontage doit toucher aussi bien les lettrés que les illettrés. Il faut capter le regard. Le photomontage permet de s’adresser a la masse encore majoritairement des illettrés. Une photo de Lénine, des slogans courts et simples qui sortent de sa bouche, du rouge, une étoile et tout le monde comprend. Du concret, du compréhensible = le photomontage.<br />
  7. 7. II) LE PHOTOMONTAGE COMME PROPAGANDE<br /> Photomontage soviétique 1917-1953<br />Quand la photographie était un moyen de propagande: Une arme visuelle<br />- « ce n’est pas de plomb que se fera l’avenir d’une révolution mais d’idées et de rêves ».<br />- 1917: Pays illettré à 70% et Lénine souhaite armer chaque soldat d’une caméra pour qu’il puisse rendre compte des avancées soviétiques.<br />- utilisation du photomontage non pas pour représenter "une réalité statique de la Russie" mais "pour indiquer les vecteurs de son changement".<br />- L'URSS, qui est dans l'incapacité de produire des images idylliques, fait rêver en créant de toutes pièces ces images. Sa "réalité officielle".<br />- Plus qu'un art officiel qui serait juste dénué de tout esprit critique et libertaire, le photomontage soviétique devient un art "utile".<br />
  8. 8. "Staline, unique héritier de Lénine, guide le peuple.«  (1933)<br />Photomontage de propagande soviétique, 1933.<br />« Si ma femme bien-aimée met au monde un enfant, le premier mot que je lui apprendrai sera "Staline". »<br />La gazette rouge de Léningrad, 1935.<br />Dans un pays communiste, et donc anti individualiste, tout le monde peut créer du photomontage.<br />
  9. 9. -PHOTOMONTAGE ANTI- NAZI (HEARTFIELD)<br /> « Mon art comme arme »<br />- John Heartfield (1891- 1968 ) : Artiste allemand, d'abord peintre, puis photographe. Ses photomontages, dont il est le précurseur avec George Grosz, dénoncent violemment le nazisme.<br />- Acteur du groupe Dadaiste de Berlin<br />-Emprise politique: à l'opposé de l'art pour l'art, Heartfield est le modèle de l'artiste anti-fasciste.<br />- Témoin de l'arrivée du nazisme, il dénonce, par le biais du magazine communiste AIZ, les compromissions politiques et les coups de force qui amenèrent Hitler au pouvoir. <br />-1933: Contraint de s'exiler à Prague pour ses prises de positions trop affirmées, Il continue toutefois de livrer régulièrement ses photomontages pour l'AIZ.<br />- son slogan: « Utilisez la photographie comme une arme ! »<br />- La violence émanant de ses photomontages fera dire à Louis Aragon que Heartfield "est le prototype et le modèle de l’artiste antifasciste".<br />
  10. 10. « Väter und Söhne », 1924(Traduit du francais par «  Pères et fils »)<br />1er photomontage de John Heartfield, en 1924.<br />Sur l'image, on peut voir le Général Litzmann, héros de guerre se tenant derrière des squelettes de soldats. Une troupe d'enfants en uniforme, l'arme à l'épaule, tire sur eux.<br />
  11. 11. La couverture de AIZ intitulée « Instrument dans la main de Dieu ? Jouet dans la main de Thyssen ! » (1933)<br />Heartfield, témoin des crises successives du pays jusqu'à l'arrivée du nazisme, dénonce, par le biais de l'organe communiste AIZ, les compromissions politiques et les coups de force qui amenèrent Hitler au pouvoir.<br />
  12. 12. «  La Croix n’était pas encore assez lourde » (1933)<br />Avec la montée du nazisme, et Hitler nommé chancelier, Heartfield crée ce photomontage montrant un SS cloutant des rajouts sur la croix chrétienne pour en faire un swastika.<br />
  13. 13. Là où le travail de Heartfield se rapproche de la caricature, usant de ses travaux comme d'un révélateur de la réalité, les soviétiques créent eux, une nouvelle réalité, s'efforçant de ne pas laisser transparaître le montage.<br />Différence photomontage Allemagne / URSS<br />Varvara Stepanova ,he red army men,1930<br />John Heartfield, Adolph der Ubermensch, 1932<br />
  14. 14. Peurs sur la ville, Patrick Chauvel<br />Du photomontage à Photoshop, la guerre s’exprime ici à travers la photographie.<br /> Après le photomontage comme propagande politique, Patrick Chauvel présente Paris comme si la ville était en guerre.<br />La Monnaie de Paris propose jusqu’au 17 avril 2011 « Peurs sur la ville », une réflexion sur la violence urbaine à Paris à travers des photographies historiques, réelles et imaginaires.<br />
  15. 15. Peurs sur la ville, photomontage de Patrick Chauvel<br />http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/culture/art/photographie/et-si-paris-etait-en-guerre_963513.html?p=7<br />
  16. 16. Peurs sur la ville, Photomontage de Patrick Chauvel<br /> Volontairement construite autour d’images chocs, l’exposition s’articule autour de trois points de vue : les photos d’archives de Paris Match, magazine de référence du photojournalisme, la série Paris Street View de Michael Wolf et Guerre ici de Patrick Chauvel. Patrick Chauvel a voulu interpeller, en laissant imaginer au spectateur ce que donnerait la Guerre à Paris, Deauville ou Bayeux. Pour ça, il a repris des photos prises durant de grands conflits mondiaux, comme en Tchétchénie, et a monté ces images avec des vues classiques de Paris ou d’autres villes. Le résultat est déroutant, presque choquant de réalisme.<br />http://www.youtube.com/watch?v=xfQWrsQGBiI&feature=player_embedded#at=161 vidéo technique photomontage chauvel<br />
  17. 17. III) Le photomontage à l’ère du numérique <br />Lors de la réalisation d’un photomontage, la place de la femme est très présente. <br />Plus facile à caricaturer?<br />La femme est encore associée à de nombreux stéréotypes, elle est donc une cible facile:<br />1- La femme-objet / Exemple de Sarah Palin<br />Sarah Palin, est une femme politique américaine, membre du Parti républicain.<br />Le 4 décembre 2006,elle est élue gouverneur de l'Alaska, première femme et plus jeune élue à accéder à ce poste. En août 2008, John McCain, la choisit comme colistière et candidate au poste de vice-président des États-Unis.<br />Son passé est surprenant, elle est une ancienne Miss Wasilla, en Alaska, ce qui a facilité ses caricatures.<br />Sarah Palin peut etre stéréotypé de « femme objet », car elle se présente au coté de Mc Cain dans le seul but de lui moderniser son image.<br />Draguer devant les cameras, affirmer son gout pour la fourrure, et ses prises de position ont fini d’achever le personnage. La campagne photomontage de Sarah Pallin en 2007 suite à un mouvement réactionnaire.<br />Le stéréotype de la femme objet existe depuis longtemps, aujourd'hui il est encore très souvent utilisé. L'objectif étant d'attirer le regard masculin.<br />Le corps féminin n'en est donc réduit qu'à un simple instrument de séduction ou à un objet de désir. <br />
  18. 18. III) Le photomontage à l’ère du numérique <br />La place de la femme dans le photomontage:<br />Lors de la réalisation d’un photomontage, la place de la femme est très présente. <br />Plus facile à caricaturer?<br />La femme est encore associée à de nombreux stéréotypes, elle est donc une cible facile:<br />1- La femme-objet / Exemple de Sarah Palin<br /> Sarah Palin, est une femme politique américaine, membre du Parti républicain.<br /> Le 4 décembre 2006,elle est élue gouverneur de l'Alaska, première femme et plus jeune élue à accéder à ce poste. En août 2008, John McCain, la choisit comme colistière et candidate au poste de vice-président des États-Unis. Son passé est surprenant, elle est une ancienne Miss Wasilla (Alaska), ce qui a facilité ses caricatures.<br />Sarah Palin peut etre stéréotypé de « femme objet », car elle est aux cotés de Mc Cain afin de moderniser son image. Sa drague devant les cameras, son gout pour la fourrure, et ses prises de position ont fini d’achever le personnage. La campagne photomontage de Sarah Pallin débute en 2007 suite à un mouvement réactionnaire.<br /> Les photomontages de Sarah Palin la réduise donc à un simple instrument de séduction ou à un objet de désir. <br />
  19. 19. Sarah Palin<br />Le photomontage utilise donc massivement le désir sexuel comme un appât, comme on peut le voir sur les photos de Sarah Palin, dénudée, écartant les jambes et la tête à l’envers.<br />Il existe beaucoup de photomontage de Sarah Palin utilisant le désir sexuel, donnant la représentation de poses et de scènes érotiques afin d'attribuer plus d'attrait au message. Ici, il s’agit de « provoquer » pour dénoncer sa prise de position pro armes.<br />
  20. 20. La place de la femme dans le photomontage (suite)<br />2- La femme soumise / Exemple de Michèle Alliot Marie<br /> Michèle Alliot Marie, députée UMP, s’est récemment fait remarquer suite à l’affaire en Egypte.<br /> Elle est critiquée pour avoir partagé le jet d'un proche de Ben Ali, dans un contexte de tension avec la tunisie. Ses vacances controversées en Tunisie alors que le régime sombre, fin 2010, et son offre maladroite d'une coopération policière au régime Ben Ali détruisent sa crédibilité, d’autant plus que M.A .M ne veut pas s’exprimer sur le sujet.<br />Les photomontages à son égard n’ont donc pas tarder : elle est détournée en femme soumise, dans une position sadomasochiste. La femme soumise est représentée allongée.<br /> C’est la position de la disponibilité sexuelle et aussi celle qui place le sujet dans une plus grande vulnérabilité, dans une plus grande dépendance.<br />
  21. 21. Michèle Alliot Marie<br />Michèle Alliot Marie est donc représentée dans une position sado masochiste, en tant que femme soumise .<br />Il s’ensuit une attitude qu’on peut lire comme l’acceptation d’une subordination, d’autant que son visage arbore une expression conciliante et soumise, accentué par une légende explicite « Le silence de Michèle Alliot Marie enfin expliqué », pour le coté humoristique.<br />
  22. 22. III) Le Photomontage a l’heure du numérique /Photoshop<br />La diffusion médiatique des photomontages :<br />La diffusion d’un photomontage dans les medias peut avoir differentesrepercussions. Appuyons nous sur deux exemple :<br /> <br />1) Yemen, l’arme photoshop<br />La 28 mars 2011, des médias acquis au président Saleh publient des photos truquées de manifestations favorables au pouvoir. En effet, L’actuel président du Yémen Ali Abdullah Saleh est vivement contesté dans son pays. Les manifestations pour son départ anticipé et contre le régime ne faiblissent pas. Face aux contestations populaires, le gouvernement tente d’organiser une riposte médiatique et a publié des photos truquées des soi-disantes manifestations pro-Saleh. On y voit une foule immense foule compacte qui n’est en réalité que le résultat d’un vulgaire « copier-coller ». <br />
  23. 23. PHOTOMONTAGE POLITIQUE<br />Yémen : l'arme Photoshop<br /> Ici, il s’agit donc d’un photomontage réalisé pour président et contre les opposants.<br />La diffusion du photomontage par les medias lui a donc servi à soutenir sa propre cause. Néanmoins, il permet de rassembler un peu plus les opposants.<br />
  24. 24. Diffusion médiatique<br />2) La photographie de Ben Laden déjà polémiqué.<br />Plusieurs chaînes de télévision, BFM TV et France2, ont diffusé lundi matin une photo censée montrer le visage d'Oussama Ben Laden mort, indiquant qu'elle a été diffusée par "les télévisions pakistanaises". Mais cette photo s'est avérée être un photomontage.<br /> Aucune photo n'a été diffusée par les autorités américaines, et il semble qu'il s'agisse très probablement d'un banal montage Photoshop, déja vu sur Internet. Le montage a été réalisé à partir d'une photo datant de 1998.<br /> A l’inverse du photomontage pro-Saleh au Yemen, on se retrouve ici avec un peuple contre un seul homme. Mais le photomontage entraine alors d’autres questions:<br />Pourquoi un photomontage plutôt que de présenter « la véritable » photo ?<br />Pour ABC News : «La photographie, d’après des sources qui l’ont vue, est sanglante et horrible, avec une blessure par balle à la tête au-dessus de son oeil gauche. Certains s’inquiètent que la rendre publique pourrait être provocateur, même si des responsables disent aussi qu’il est important de mettre fin à tout scepticisme autour de la mort de cet ennemi public numéro 1 de la nation.» <br />
  25. 25. Le photomontage était il « moins horrible » ?<br />Le bas du visage de Ben Laden, pris sur une photo de 1998, aurait été intégré au visage d'un cadavre. Le résultat du montage est très moyen et il ne fait aucun doute que l'image présentée comme le cadavre de Ben Laden est un fake.<br />La diffusion du photomontage de Ben Laden aura servi à créer du sensationnel pour les medias, qui perdent néanmoins en crédibilité.<br /> <br />Photomontage : mort de Ben Laden<br />
  26. 26. Conclusion<br />le photomontage a su évoluer<br /> au fil du temps.<br /> Les techniques ont changé d'une part, tout comme le photomontage en lui-même.<br /> A l'epoque, il etait donc destiné à un usage politique dans un contexte de guerre. Néanmoins, on ne peut nier les utilisations comtemporaines du photomontage, notamment dans la publicité et les retouches photoshop très présentes aujourd'hui. <br />

×