SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  34
Télécharger pour lire hors ligne
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
1
1
STAGE de formation continue
organisé en partenariat avec l’Académie de Lyon
15 & 16 janvier 2007
Images et propagande
Patrick MOUGENET
Les actualités filmées
Clés de lecture & pistes d’exploitation en classe
44 bis chemin des Jésuites
Grande Montée
97 438 Sainte-Marie
pmougenet@wanadoo.fr
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
2
2
Les actualités filmées :
clés de lecture & pistes d’exploitation en classe
 « Vu à la TV » : Le professeur d’histoire face aux images :
 Les vingtièmistes et les images : des rapports paradoxalement frileux
 Usages erronés, à contre-temps… : délicate utilisation des images en classe
 Croiser les sources et les regards : un pare-feu méthodologique
 Quelles images pour quels programmes ?
 Les actualités cinématographiques : de la réalité à sa représentation
« France Actualités vous parle », 21 août 1942
 Un organisme d’Etat : retour sur la fabrique officielle de l’information
 Un procédé de fabrication du journal, un regard sur le monde, une forte réactivité : confronter l’image
au réel
 « Les voyages du Maréchal » : les actualités cinématographiques
et la mise en scène d’un chef et de sa politique
 LYON 1940 : promouvoir la Révolution Nationale
(diverses formes de décryptage et d’utilisation)
 Les actualités filmées 1940-1944 : reflet de l’opinion publique ?
(contextualiser / comparer / croiser )
Des actualités filmées d’hier aux actualités d’aujourd’hui (EC 4ème
/ 3ème
–Médias)
 Les Actualités cinématographiques et la fabrique de l’événement
 Montoire : - d’un non-événement à un événement symbolique… et un enjeu de mémoires
- enquête iconographique autour d’une poignée de main
 6 juin 1944 : le débarquement au prisme des actualités nationales (Fce / All / GB / EU)
= les actualités réinterprètent l’événement selon les diverses sensibilités nationales
- témoignage d’une tradition dans la façon de d’informer
- témoignage d’un état de l’idéologie dominante d’alors
 Intermède :
 Epilogue : de l’authenticité
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
3
3
 « Vu à la TV » : Le professeur d’histoire face aux images :
Faute éditoriale, erreur historique et
supercherie pédagogique ?
« L'image reproduite, a priori extraordinaire par son contenu, a été utilisée à plusieurs reprises comme «
illustration choc » dans divers ouvrages historiques ou scolaires et des publications récentes 1
. Elle est
généralement présentée comme ayant été prise par un photographe allemand sur le front de Verdun en 1916. Elle
montre de face, en légère plongée, pendant un assaut, un grenadier français frappé par une balle, alors que l'on
distingue derrière lui ses camarades qui continuent leur progression en courant. Le cliché, bien cadré, n'est pas
entièrement net, mais cette imperfection formelle ne fait que renforcer l'impact de cette image saisie sur le vif.
La composition est belle, stupéfiante, pleine de vigueur, dotée d'une incroyable force tragique. On y perçoit tout
à la fois le dynamisme et la violence extrême de la guerre. Cette silhouette un peu floue du soldat se faisant tuer
dans le feu de l'action est bouleversante. C'est comme une trace, un instant figé de la mort au combat. Le seul
problème, c'est qu'il s'agit d'une reconstitution datant de. . . 1928 ! Plus précisément; d'un photogramme extrait
du film de fiction de Léon Poirier intitulé Verdun, visions d'Histoire, qui a été tiré en héliogravure et reproduit
dans une brochure publicitaire éditée par Jules Tallandier au moment de sa sortie sur les écrans.
Là encore, une analyse minutieuse du document permet d'éviter une grave erreur d'appréciation. En effet, si l'on
se replace dans le contexte, comment ne pas être frappé au premier coup d’œil par la proximité du sujet
photographié ? ne disposant pas de grande focale, et vu la sensibilité des plaques de verre utilisées en 1914-1918,
il aurait fallu, pour prendre une telle image au moment décisif, que l'opérateur attende calmement l'arrivée des
assaillants, c'est-à-dire qu'il prenne le risque de mourir ou d'être fait prisonnier. C'est une hypothèse peu
probable. D'autre part, la grande qualité de ce cliché parfaitement équilibré au niveau esthétique et signifiant, très
différent de la production courante de l'époque, attire également l'attention et suscite un intérêt particulier, car
elle fait penser à un autre document moins ancien, un instantané remarquable, devenu mythique, montrant lui
aussi un combattant atteint dans sa course de plein fouet par une balle: la mort du républicain espagnol
photographié sur le front d'Estrémadure par Robert Capa en septembre 1936. De toute évidence, la perception
que l'on a aujourd'hui du document concernant la Grande Guerre, lorsque l'on n'en connaît pas l'origine exacte,
peut être influencée et renforcée par le fait qu'il renvoie, dans l'imaginaire collectif, à la célèbre photographie de
Capa, exceptionnellement puissante et prise, quant à elle, dans une situation de combat bien réelle, même si elle
fut un temps soupçonnée d'être une reconstitution. Une image, comme disait Serge Daney, renvoie presque
toujours à une autre ou à plusieurs autres images. . . »
extrait de Laurent Veray, « La photographie et le cinéma en 1914-1918 »,
dans Histoire & sociétés. Revue européenne d’histoire sociale, n°8, octobre 2003, p 118-131
1.
Voir Le Monde du 4 novembre 1998, où la photographie est utilisée pour illustrer une série d'articles sur" La mémoire de la Grande Guerre"
; ou encore Le Figaro magazine du 31 décembre 1999, numéro spécial intitulé" Un siècle en France: les plus belles photos ".
Elle a encore été publiée récemment dans un dossier spécial de Courrier international, pour servir de point de départ (ce qui est plutôt
paradoxal) à une réflexion fort intéressante de S. Sontag suries usages de la photographie en temps de guerre (Courrier des livres et des
idées, supplément n° 646, du 20 au 26 mars 2003)
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
4
4
Engouement éditorial, méprise historique
et facilité pédagogique ?
 Un document qui fait l’objet d’un
« surinvestissement décalé »
« L'affiche de la « Maison France » est reproduite dans tous les manuels
de troisième et de terminale à l'exception d'un ou deux. Cette omniprésence l'a fait s'imposer aux enseignants qui
l' étudient, systématiquement en cours ou la donnent en exercice d'entraînement, l'image ayant fait partie des
épreuves du brevet et du baccalauréat. Voilà donc un document devenu un « incontournable pédagogique » !
[Or :]
- l'image reproduite n'a pas deux fois les mêmes dimensions. Elle va de 9 cm2
aux deux tiers d'une double
page, ce qui n'induit pas le même regard. En fait, sa véritable dimension (60 cm de hauteur) n'est jamais
indiquée dans la légende ; or mettre en rapport le contingentement du papier et la dimension de l'affiche peut
être éclairant.
- l'auteur, M. Vachet, n'est jamais mentionné, pas plus que le nom du commanditaire.
- quant à la date, elle diffère selon les manuels ! Or personne ne la connaît, et on ne peut que la dater dans
une fourchette allant de 1940 à 1942.
En fait cette image, devenue de facto symbole de la propagande de Vichy, provient d'une initiative isolée, celle
du centre de propagande pour la Révolution nationale d'Avignon. Il n'y avait alors pas encore d'organe centralisé.
On ne possède aucun renseignement sur le nombre d'affiches émises alors que le bon-à-tirer pourrait renseigner
sur le nombre d'exemplaires mis en circulation.
On n'en sait pas davantage sur leur lieu de diffusion, ni sur l'impact qu'a pu à l'époque avoir cette affiche - nul
doute qu'elle est plus connue de nos jours qu'alors, ce qui fournit un bel exemple de surinvestissement décalé ! »
extrait de Christian Delporte, « Les images dans l’enseignement de l’histoire »
dans M. Hagnerelle (ss dir), Apprendre l’histoire et la géographie à l’école. Actes du colloque
organisé à Paris les 12-13-14 décembre 2002, SCEREN/CRDP Versailles, 2004, p 185-190
 Une affiche « en contradiction avec toute la propagande du gouvernement de
Vichy », et qui « passe inaperçue »
« Beaucoup de chercheurs viennent au musée pour trouver les images qui vont démontrer leur thèse ou se précipitent sur une
icône particulière, fascinés par tout ce qu’elle "dit". (…) Les muséographes en fait veulent montrer la collection et choisir de
"belles" pièces. Les chercheurs sont à l'affût d'icônes sur lesquelles ils ont beaucoup à dire.
Ainsi se créent quelques méprises. L'affiche Révolution nationale de Vachet montrant deux maisons "France et Cie" avec
comme devise "paresse, démagogie, internationalisme" et ("France" bâtie sur "travail, famille, patrie") est souvent
reproduite dans les livres de classe français.
Elle est utile parce que son décryptage permet d'expliquer les mesures d'exclusion prises par le gouvernement de Vichy, de sa
propre initiative dès 1940. Ele a été reproduite en 1990 dans le catalogue de l'exposition "La propagande sous Vichy"[Laurent
Gervereau, Denis Peschanski (dir), La propagande sous Vichy. 1940-1944, Paris, Musée d’histoire contemporaine /BDIC, 1990]
, ce qui l'a fait connaître. Elle est historiquement juste.
Elle est iconographiquement fausse. Cette affiche existe pour l'instant en un exemplaire, au Musée d’histoire contemporaine-
BDIC (peut-être en découvrira-t-on d'autres à Avignon ou dans des collections particulières). Elle n'a jamais été réalisée par
le gouvernement de Vichy, ne comporte aucun des sceaux du service de la Propagande. Un obscur groupe local d'Avignon de
la Révolution nationale la fait paraître. Elle passe inaperçue.
Ce n'est pas le plus grave, Elle se révèle en contradiction avec toute la propagande du gouvernement de Vichy. Cette
propagande en effet met en avant des valeurs consensuelles, alors qu'elle prend des mesures d'exclusion, mais jamais
l'exclusion n'est revendiquée. Vichy fonctionne totalement sur le double langage. Donc choisir cette affiche comme
expression de la propagande sous Vichy révèle, non pas un progrès dans l'analyse de l'image en histoire, mais au contraire
une ignorance grave et la persistance d'une fonction illustrative de l’image. »
extrait de Laurent Gervereau, « Le musée, source ou moteur de recherche ? »
dans Vingtième siècle. Revue d’histoire, n°72, octobre-décembre 2001, p 125-131
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
5
5

Différentes façons de questionner l’image
 Pour aboutir à une grille de lecture commune
Interroger l’image :
principes et grille de lecture
PRESENTATIONDUDOCUMENT
 NATURE DU
DOCUMENT
 Définir le type de document
 dessin, peinture, enluminure, gravure, architecture,
sculpture, objets d’art, objets usuels…
 Définir la nature matérielle du document
 source, dimensions, matériau, lieu de conservation actuel,
histoire du document
 DEFINIR LE
CONTEXTE DE
CREATION DU
DOCUMENT
 L’auteur
 date de naissance, origines, milieu social, appartenance
professionnelle, culturelle, idéologique et religieuse, place du
document dans la vie de l’artiste
 commande et élaboration
qui sont les commanditaires ? les destinataires ? le but de la
commande ?
 PRESENTER
LE CONTEXTE
HISTORIQUE
 Dater du document et l’inscrire dans un espace
informations explicites : source, titre, légende
informations implicites contenues dans le document : objet,
costumes…
Replacer l’œuvre dans le temps
événements récents qui permettent de l’éclairer : contexte
politique, social… selon le cas
 sa représentativité dans l’histoire de la forme qu’il
représente (peinture, photographie, affiche…)
 Formuler l’impression d’ensemble que veut donner le document
DESCRIPTIONDU
DOCUMENT
 STYLISTIQUE  composition : forme générale, plans, cadrage
 organisation de la surface : lignes de force, de rupture,
couleur, lumière
 THEMATIQUE  définir le sujet et la nature de la scène
 établir un inventaire des éléments représentés : lieu, décor,
personnages, objets, action, mots, symboles…
 Formuler le message du document
INTERPRETATIONDU
DOCUMENT
 DESCRIPTION
/
INTERPRETATION
 elles sont souvent mêlées au cours d’une démarche
thématique : les éléments représentés sont repérés, éclairés,
nourris de connaissances historiques
 CRITIQUE DU
DOCUMENT
 externe : mettre en relation avec d’autres documents pour
faire apparaître sa représentativité, son originalité…
 interne : dégager les limites de l’image (amalgame,
simplification abusive, mensonge, omission, falsification…)
 énoncer dans quelle mesure l’image est représentative d’une époque, d’une idéologie
PORTEE
DUDOCUMENT
 CERNER
L’INFLUENCE ET
LE DEVENIR DU
DOCUMENT
 mode de diffusion, diffusion contemporaine et ultérieure
 impact : effet sur les contemporains
 postérité : réutilisation, statut de modèle…
 QUEL
INTERET POUR
L’HISTORIEN
 apports historiographique
 signification de l’œuvre dans le cadre de la civilisation
étudiée : son originalité, son importance…
 Conclure sur la réussite ou l’échec des objectifs voulus par le message
Grille établie d’après
 S. Cassagnes, C. Delporte, G. Miroux, D. Turnel, Le commentaire de documents iconographiques en histoire, Ellipses, 1996
 L. Gervereau, Voir, comprendre, analyser les images, La Découverte, 1994
 Image et pédagogie en histoire-géographie, ss dér G. Gaudin, J Maréchal, CRDP Bourgogne, 1995
Le regard de l’historien
Interroger le contexte
- propre à l’œuvre : où ? quand ? quoi ?
- domaine politique, culturel,
économique, social
- insiste sur la portée
 fournit des renseignements
appréciables, sur l’histoire des
représentations
Le regard du sémiologue
Interroger le sens de l’image
- comprendre symboles utilisés
- décrire ce que l’on voit ; pourquoi est-ce là
(le signifiant)?
- dire ce que l’on comprend : l’interprétation
(le signifié)
 aide à saisir la circulation des
informations interne à l’image
De l’historien de l’art
Interroger le style
- aspects techniques, matériaux
- composition : lignes directrices
- importance du document dans
l’histoire de l’art, l’œuvre de l’artiste
 apporte des outils descriptifs et
plastiques, une sensibilité
professeur
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
7
Se repérer dans les ACTUALITES CINEMATOGRAPHIQUES en France entre 1940 et 1945
Les difficultés de repérage des journaux filmés (appelés souvent « actualités cinématographiques ») en France pendant la seconde
guerre mondiale sont nombreuses car :
- un même journal peut être recensé sous différents noms
- un même titre peut concerner des produits différents et successifs
 la DATE est le seul indicateur fiable pour identifier un journal filmé :
- sa nature
- son origine
- son lieu de diffusion (zone occupée / zone non occupée / les 2 à la fois)
jusqu’en
mai - juin
1940
3 grands journaux filmés :
Pathé Journal France Actualités Eclair Journal
(Havas et Gaumont)
ZONE NORD OCCUPEE ZONE SUD NON OCCUPEE
7 août 1940
à
octobre 1940
1 seul journal allemand, mais en langue
française :
les Actualités mondiales
Distribution : Alliance Cinématographique Européenne
(ACE), filiale de la firme allemande UFA
= version pour la France du journal allemand de
l’UFA : Deutsche Wochenschau
 - conçu, monté et sonorisé à Berlin
- comprend quelques sujets spécifiques sur la France
privée d’images
(Pathé et Gaumont se sont repliés à Marseille)
octobre 1940
au
11 août 1942
A partir de nov 1940 : accord d’échanges
de reportages passés entre responsables
des actualités allemandes
et ceux de la Zone Sud
Actualités mondiales
1 seul journal :
Journal France-Actualités-Pathé
- fabriqué à Marseille
- sous le contrôle du gouvernement de Vichy
- produit conjointement par Pathé et Gaumont
= parfois recensé sous 3 autres noms :
- Pathé-Journal de Marseille
- France Actualités Pathé Gaumont
- France Actualités
21 août 1942
à
août 1944
1 seul journal sur l’ensemble du territoire
- produit par une société mixte franco-allemande issue de négociations entre l’occupant et le
gouvernement de Vichy, constituée à 60% de capitaux français, 40% allemands
- détient désormais le monopole de diffusion sur tout le territoire
- a repris le titre France-Actualités
- à partir de l’automne 1943, presque entièrement contrôlé par l’occupant
du 5 sept 1944
au
31 décembre
1944
Diffusion d’un éphémère journal produit par le Comité Français de Libération du Cinéma (monopole consenti par le gvt à ce
journal fondé en coopérative par plusieurs comités de la Résistance) sous le titre de
France Libre – Actualités
janvier 1945
au
27 juillet
1945
Le journal France Libre - Actualités prend pour nom Les Actualités françaises
- principal actionnaire : l’Etat
- détient provisoirement un monopole en matière de presse filmée
à partir du
27 juillet
1945
sont diffusés à nouveau les titres des sociétés de presse filmée d’avant guerre:
- Pathé Journal
- Gaumont-Actualités + Les Actualités françaises
- Eclair journal
.
d’après - La seconde guerre mondiale. Guide des sources
conservées en France 1939-1945, Paris, Archives
Nationales, 1994, p 1078-1079
- Images de guerre 1940-1945, DVD,
INA/Nouveau Monde Editions, 2004
- Archives de guerre 1940-1945, double DVD,
INA/Nouveau Monde Editions, 2004
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
8
 Les actualités cinématographiques :
de la réalité à sa représentation
« France Actualités vous parle », 21 août 1942
 Un organisme d’Etat : retour sur la fabrique officielle de l’information
 Un procédé de fabrication du journal, un regard sur le monde, une forte réactivité : confronter l’image
au réel
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
9
France Actualités - 21 août 1942 – 2’ 07’’
Sujet : « France-Actualités» : un nouvel organisme
cinématographique au service des Français
Résumé:
Le gouvernement français a décidé de confier les actualités cinématographiques des deux zones et de l'Empire à un
organisme unique, «France-Actualités». Après une évocation de la France depuis la défaite à travers son gouvernement et
sa population, diverses phases de la fabrication du journal «France-Actualités» sont présentées: la collecte des
informations, les prises de vue, les montages et la projection en salle.
Contexte historique:
Jusqu'en 1942, les actualités projetées dans les salles de cinéma obéissaient à deux régimes différents. En zone nord, les
Allemands projetaient les «Actualités Mondiales» produites par la Deustsche Wochenschau, la zone sud étant couverte
par le journal «France-Actualités Pathé». Les deux entités échangent toutefois des sujets. Un accord est malgré tout
conclu en mai 1941 qui aboutit à confier les actualités pour l'ensemble du pays à un organisme unique, « France-
Actualités» .
Contexte média :
Le premier reportage du nouveau journal franco-allemand, «France-Actualités», est une présentation de sa fabrication. Il
est d'abord annoncé comme essentiellement français: les images choisies renvoient uniquement aux thèmes développés
par la Révolution nationale (le travail de la terre, l'Empire...) et le texte sur le carton de conclusion est rédigé de façon à
ce que le spectateur comprenne que l'existence du journal est le résultat de la seule volonté du gouvernement français qui
aurait simplement obtenu l'autorisation des Allemands.
(Musique)
(carton) « FRANCE-ACTUALITES » VOUS PARLE
- (Journaliste) :
Sous la paternelle et sage autorité du chef qu'elle s'est donné, la France doit se ressaisir et se regrouper. Tous ses fils, ceux
qui oeuvrent de leur main comme les chercheurs de la science, ceux qui sont au loin dans les stalags, et ceux qui par la
relève partent pour les libérer, les jeunes et les vieux, ceux de la métropole et ceux de l'Empire, tous ces fils ont besoin de
mieux se connaître, de mieux se comprendre, pour pouvoir mieux travailler à la résurrection commune, à la prospérité
commune, celle de la patrie. Images multiples et diverses, images d'unanimité, c'est un invisible lien, un invisible trait
d'union qui, pour la première fois depuis la tragique année 1940, rapprochera et unira tous les enfants de la France
renaissante des deux zones et de l'Empire.
- (Inconnu) -
Allô, «France-Actualités ?» «France-Actualités ?» «France-Actualités ?» «France-Actualités ?»
- (Journaliste de France-Actualités) :
«Ici France-Actualités.»
- (Journaliste ) :
Des nouvelles de toute la France et de l'Empire, des équipes de reporters dans toute la France et l'Empire, «France
Actualités» , sous l'égide de l'Etat français, se met à la disposition de ses millions de spectateurs. Rapidité dans les
manipulations de laboratoire, rapidité dans le montage des documents, rapidité dans la sonorisation et dans
l'enregistrement, rapidité dans l'édition de près d'un million de mètres de films par mois, des nouvelles du monde entier,
des nouvelles de toute la France et de l'Empire, sur tous les écrans de la France et de l'Empire.
-(carton, lu par le journaliste) :L'organisation qui vient de vous être présentée a pu être créée parce que le gouvernement
français a décidé de confier les actualités cinématographiques à un organisme unique et obtenu des autorités
d'occupation que «France-Actualités» soit également projetée en zone occupée.
- (Journaliste) :
Notre devise: «France-Actualités» toujours et partout au service de la France.
Résumé / Contexte
Transcription du sujet
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
10France Actualités - 21 août 1942 – 2’ 07’’Sujet : « France-Actualités» : un nouvel organisme cinématographique au service des Français
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
11
Sujet : « France-Actualités» : un nouvel organisme
cinématographique au service des Français
France Actualités - 21 août 1942 – 2’ 07’’
( une interrogation classique linéaire qui présente le document dans son contenu. Puis la
confrontation avec d’autres documents.)
(étape  : aborder le document)
1) Présentez le document
2) Quelles sont les deux parties qui composent ce sujet ?
3) Comment la situation de la France et des Français est-elle présentée ?
4) Quelles sont les phases de fabrication d’un journal d’actualité ?
5) D’après ce sujet, la force de France Actualités relèverait de sa rapidité et de la fiabilité de
ses informations. Quels éléments sont apportés pour le prouver ?
(étape  : confronter le document –censé représenté la réalité- au réel)
1) D’après vos connaissances (ou tel doc du manuel), montrez que la situation de la France et des
Français à cette date ne correspond pas à celle qui est suggérée.
2) Le commentaire fait-il des allusions directes à la politique de Révolution nationale menée par
Vichy ? Relevez des images qui en revanche sont clairement ancrées dans la thématique de la
révolution nationale.
3) - D’après le texte n°1, quel est l’esprit de fabrication des actualités en zone non occupée ?
- D’après les textes n°2 et 3, l’objectif est-il plutôt d’informer le public ou de l’émouvoir ?
Qu’est-ce qui peut l’expliquer ?
4) Quelles contraintes techniques ou politiques peuvent relèguent les actualités non à l’information
mais à la fonction d’illustration de l’information ? Quels medias sont les plus rapides dans la diffusion
de l’information ?
Pistes
d’exploitation
Image Commentaire
Rapidité
Sérieux et
fiabilité
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
12
Quel esprit préside à la fabrication de France-Actualités
(Zone Nord + Zone Sud) à partir de 1942 ?
 Texte 1
 Texte 2
 Texte 3
« Journal unique, non astreint aux exigences commerciales, France-Actualités peut se proposer non
de chanter au peuple la chanson qu’il aime mais d’amener le public à comprendre certains aspects
de la vie nationale et internationale qui lui échappent.
Toutefois, en contrepartie de ce programme, il faut rester suffisamment près du goût et des
sentiments du public pour obtenir son amitié, voire son affection [...]
L’actualité -de par le public qu’elle touche- ne peut être qu’un organe de vulgarisation simple, très
simple. Sur cent spectateurs de cinéma, on peut estimer que quatre-vingts sont du style « lecteur de
Paris-Soir ». C’est à ceux-là surtout qu’il faut songer dans la rédaction [...]
Ici, il ne s’agit plus de chercher le goût du public, il s’agit ce qu’il est utile de dire ou de montrer du
point de vue national et international, et d’adopter les procédés les plus digestibles et les plus
agréables pour les dire ou les montrer. »
Note du 26 janvier 1942, transmise par les responsables récemment nommés de
France-Actualités à Louis-Emile Galey, commissaire
du gouvernement de Vichy, représentant de l’Etat Français (AN F 42 18)
« [Que le cinéma soit présent lors de vos allocutions] ne s’agit point là de vaine publicité, mais
seulement de l’emploi d’un instrument de diffusion, efficace entre tous, d’une pensée que les
français ont le plus grand intérêt à connaître. Et l’image jointe à la parole a une force persuasive
que la simple audition d’une voix même émouvante, ou la simple lecture d’un texte, sont loin de
présenter »
Lettre d’Henri Clerc responsable de la politique éditoriale au Maréchal Pétain,
27 novembre 1942
« Pour le public français il ne faut pas présenter trop de vues de guerre mais les choisir aussi
impressionnantes que possible de manière à lui donner la notion exacte de l’effort fantastique fait
par l’armée allemande surtout sur le front Est. C’est pourquoi nous choisissons des vues très rudes
qui peuvent produire une secousse émotive sur le spectateur »
Lettre d’Henri Clerc à Fritz Tietz,
administrateur allemand de la société France-Actualités juin 1943
« Aux époques tragiques de l’Histoire, non seulement nationale mais mondiale, alors que sous
toutes les latitudes, la société humaine est en proie aux convulsions annonciatrices d’un ordre
nouveau, d’une civilisation nouvelle, il serait inadmissible qu’un journal filmé ne se préoccupât
point de montrer les réalisations pouvant rendre possible le passage plein d’écueils d’un ordre à
l’autre. C’est pourquoi il y a dans les films de France-Actualités de nombreux sujets sur les
organismes sociaux et économiques, sur les institutions de solidarité nouvellement créées, sur les
techniques de produits de remplacement, etc. Et il y a cette actualité prioritaire qu’est la guerre
dont France-Actualités donne des vues documentaires parfaitement objectives.
Henri Clerc, à l’Assemblée générale de France-Actualités du 17 juin 1943
extraits tirés de Jean-Pierre Bertin-Maghit, Le cinéma sous l’occupation.
Le monde du cinéma français de 1940 à 1946, Olivier Orban, 1989, p 113-115
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
13
 « Les voyages du Maréchal » :
les actualités cinématographiques et
la mise en scène d’un chef et de sa politique
 LYON 1940 : promouvoir la Révolution Nationale
(diverses formes de décryptage et d’utilisation)
 Les actualités filmées 1940-1944 : reflet de l’opinion publique ?
(contextualiser / comparer / croiser )
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
14
Actualités Mondiales - 11 déc. 1940 –2’53’’
Sujet : Visite du maréchal Pétain à Lyon
[ - sujet visible et téléchargeable sur le site de l’INA :
(http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&cs_page=0&cs_order=3&mc=Lyon&num_notice=1&total_notices=189)
- sommaire des actualités de la semaine : http://www.ina.fr/voir_revoir/guerre/mondiales/40-20.fr.html ]
Résumé:
Le maréchal Pétain, après avoir visité Toulouse et Montauban, se rend à Lyon les 18 et 19 novembre 1940 où il
est accueilli par une foule fervente sur la place de l'Hôtel-de-Ville. Sur la place Bellecour, il passe en revue des
unités de l'armée de l'armistice
Contexte historique:
Novembre 1940 : Pétain inaugure une longue série de voyages parcourant à un rythme soutenu toute la zone non
occupée, dans le but de matérialiser les liens personnels et exclusifs qu’il souhaite entretenir avec les Français.
En deux ans (jusqu’en novembre 1942) : 52 ville visitées pour une vingtaine de voyages largement relayées par
les actualités filmées. Un moyen de faire oublier la séparation du territoire national et d’appeler les français à
communier autour d’un même culte, celui du Maréchal… mais dans un espace strictement délimité par la ligne
de démarcation. Toutefois, l’accord passé pour l’échange de reportages en novembre 1940 entre les autorités
occupantes de la zone Nord et le gouvernement de Vichy rend possible la diffusion de quelques sujets dans les
deux zones.
Contexte média :
Les voyages du Maréchal font l'objet d'une attention toute particulière de la part des services de propagande de
Vichy. Dans les grandes villes comme Lyon ou Marseille, ils mobilisent la préfecture, l'office du tourisme, l'état-
major, les écoles et la presse pendant près d'un mois. Les séquences relatives aux voyages sont construites de
manière récurrente: l'arrivée du Maréchal, une foule enthousiaste scande «Vive Pétain» ou «Vive le Maréchal»,
visite à l'hôtel de ville ou à la mairie, défilé militaire, Pétain serre les mains aux blessés de guerre et aux anciens
combattants {des manifestations folkloriques sont parfois organisées pour l'accueillir), recueillement au
monument aux morts, messe à l'église, visite d'un hôpital. Il faut montrer le maréchal Pétain proche des
populations auxquelles il s'adresse sans intermédiaire.
Cependant, lorsque les spectateurs voient les images des actualités, l’imaginaire des spectateurs et leurs
connaissances ne sont pas vierges : radios, presse, affiches et tracts les ont en général devancé. Les images
d’actualités viennent là simplement illustrer de façon plus « réelle » du déjà vu ou entendu par les autres medias.
Résumé / Contexte
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
15
Actualités Mondiales - 11 déc. 1940 –2’53’’
(http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&cs_page=0&cs_order=3&mc=Lyon&num_notice=1&total_notices=189)
Sujet : Visite du maréchal Pétain à Lyon
- (Musique ) (Journaliste) -
Après Toulouse, après Montauban, c'est Lyon qui a l'insigne
honneur d'accueillir le maréchal Pétain.
Lyon, qui se targue d'être la ville la plus laborieuse de France,
apporte au chef de l'Etat son adhésion totale. Dans ses cris,
dans sa ferveur, le pays, en offrant sa foi, répond au chef qui
a dit: «je fais don de ma personne à la France pour atténuer
son malheur.»
- (Musique + clameurs foule)
(Journaliste) -
A l'hôtel de ville, une foule compacte attend le Maréchal, une
foule fervente dont les cris donnent une réponse à la
déclaration désormais célèbre: «j'ai été avec vous dans les
jours glorieux, je reste avec vous dans les jours sombres,
soyez à mes côtés.»
- (Musique) (Journaliste) -
Tout à l'heure, sur la place Bellecour, l'armée ajoutera son
salut à celui du peuple.
Le salut de l'armée, le vœu du pays, n'est-ce pas le symbole
de tout ce qui peut aller à celui qui, après avoir été le soldat
de Verdun, devient aujourd'hui l'ouvrier de la renaissance
française, à celui qui, après avoir porté le destin de l'armée
(Musique militaire), porte aujourd'hui le destin de la France.
(Musique militaire)
- (musique militaire) (Journaliste) -
Autour du maréchal Pétain, le pays se retrouve, retrouve
avec l'esprit nouveau son sens oublié, la tradition perdue, la
continuité de son histoire, et quand devant le chef, les
milliers de légionnaires lèveront la main pour ce serment,
dont la simplicité double la grandeur, quand d'innombrables
voix diront: «nous jurons de continuer à servir la France et le
chef», c'est Pétain qui dira, acceptant une nouvelle fois la
lourde charge qu'il porte sans faiblesse, «j'en renouvelle le
serment moi-même avec vous.»
Transcription du sujet
SON IMAGE
- TRAVelling foule et enfants massés sur le bord du
trottoir,agitant des petits drapeaux français
- Le cortège des voitures officielles passant Rue de la
République
- alternance GP visages enfants et femmes / plan large
Pétain saluant la foule en marchant
- Le Maréchal Pétain montant les marches du perron de
l'Hôtel de ville / GP groupe de jeunes scouts / Pétain au
balcon de l'Hôtel de Ville en contre-plongée
- Le Maréchal Pétain passe les scouts en revue
- La foule de scouts massée sur la Place des Terreaux et
vue en plongée du balcon de l'Hôtel de Ville salue et
acclame le Maréchal vu en CP
- Plusieurs plans d'une revue militaire sur la Place
Bellecour,
- Le Maréchal Pétain serre la main des anciens
combattants
- alternance plan Maréchal / foule –cadrée serrés /
groupe / ensemble)
- Légère plongée - vue générale de la foule
- PP du Maréchal Pétain, de profil avec képi
- PA du Maréchal Pétain le bras droit levé,prêtant
serment
- PG de la foule levant le bras droit pour prêter serment
avec le Maréchal
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
17
Actualités Mondiales – 11 décembre 1940 – 2’ 53’’Sujet : Visite du Maréchal Pétain à Lyon
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
18
Actualités Mondiales - 11 déc. 1940 –2’53’’
Sujet : Visite du maréchal Pétain à Lyon
Objectifs : - interpréter le document en fonction de son contexte historique
- déchiffrer les effets de la propagande mise en œuvre
 Décryptage et analyse à partir de QCM [image et son]
1) Quel sentiment veut-on donner au spectateur ?
le peuple est curieux de venir voir le Maréchal
le peuple est enthousiaste et soutient le Maréchal
le Maréchal aime les bains de foule
ou
1bis) Plusieurs fois des plans d’ensemble montrent la foule en liesse qui accueille le Maréchal
Pétain
parce que l’objectif des caméras n’était alors pas assez perfectionné pour zoomer
pour montrer l’adhésion de la totalité de la population
pour montrer que la foule est nombreuse
[commentaire prof : on veut mettre en avant l’adhésion massive des Français au
nouveau régime, celle-ci est en effet maximale à la fin de l’année 1940, date du
reportage]
2) Selon le commentateur, Lyon est fière de recevoir le Maréchal
car c’est la plus belle ville de France
car c’est la ville la plus accueillante de France
car c’est la ville la plus laborieuse de France
[commentaire prof : le travail est une des trois devises du nouvel Etat « Travail /
Famille / Patrie »]
3) Plusieurs gros plans de visages sont montrés l’image
parce que les personnes filmées sont jolies
pour montrer que toutes les catégories d’âge sont présentes
pour que le spectateur s’identifie aux personnes
[commentaire prof : Pétain s’affiche comme un homme de proximité, à l’écoute du
peuple, tout le peuple. Ce dispositif d’image permet de s’identifier à l’heureux élus
quant il découvre son visage sur les écrans –ou dans la presse-. Ces voyages cherchent à
installer l’image d’un Pétain soucieux de tous, attentif, proche de chacun]
Pistes d’exploitation
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
19
 Décryptage et analyse à partir de la bande image
 Croiser la bande image avec d’autres documents
les élèves peuvent entourer de diverses couleurs les photogrammes ou arrêts sur image et engager une
réflexion sur :
- le fond : les jeunes, les anciens combattants, l’armée, les colonies, la figuration du pouvoir etc…
 permet de partir d’images singulières (cependant enfermées dans un rite immuable, on peut
comparer plusieurs voyages, ou les photographies de la presse) pour aboutir à la politique mise
en œuvre par Vichy
- la forme : repérer les gros plans et les mettre en relation avec l’image qui précède et celle qui
suit (souvent plan général de la foule / plan moyen ou de demi-ensemble sur Pétain / gros plan sur
un personnage stéréotypé [femme, enfant, ancien combattant ; différentes conditions sociales
etc…] / de nouveau plan sur Pétain)
 - montre que Pétain est un homme de proximité à l’écoute du peuple
- quel objectif des autorités : légitimation ? identification ? privilégier l’émotion à l’information
et à l’analyse ?
 Croiser les types d’information apportées par le sujet : bande image / bandes son
Image
Commentaire
Musique
Bruit /
ambiance /
bruitage
Objectifs :
- repérer les redondances, les divergences, les expliquer
- montrer que *le montage produisent du sens
* le choix d’associations sons/images
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
20
 Au détour le l’image anodine, la Révolution nationale en marche
[Actualités Mondiales - 11 déc. 1940 –2’53’’ Voy Pétain Lyon + France Actualités - 21 août 1942 – 2’ 07’’ « Fce Actualités vous parle »]
Dans un tableau, faire retrouver aux élèves les photogrammes qui au détour d’une image anodine d’un reportage
ancrent dans l’imaginaire la révolution nationale en marche orchestrée par Pétain
Une devise TRAVAIL :
-la terre
- le paysan
- l’artisanat
- la tradition (viticole)
FAMILLE :
- la mère
- la jeunesse
PATRIE :
Patriotisme
Armée
Anciens combattants
Scoutisme
Un chef Pétain
Serment
Un peuple
Des valeurs La foi
Le courage
La volonté
Un
territoire
La France
L’Empire
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
21
LES VOYAGES DU MARECHAL
extraits de la synthèse spéciale consacrée au voyage
à Paris du Maréchal Pétain opérée par le contrôle postal
 LE VOYAGE A PARIS, AVRIL 1944 LES PREMIERS VOYAGES EN ZONE NON
OCCUPEE 1940 - 1941
« La visite du Maréchal Pétain à Marseille
absorbe toute l’opinion. Elle fait le
fonds du courrier de cette quinzaine car,
huit jours après, l’enthousiasme reste
toujours aussi vibrant. Le choeur des
ovations écrites est immense. Il laisse
voir loin derrière les acclamations de la
rue et les reportages les plus
enfiévrés. »
« Le passage du Maréchal parmi nous a réveillé tout ce
qui restait de français au fond de nos cœurs. On te dira
qu'il n'y a pas eu d'enthousiasme ... Ce sont ceux qui
n'étaient pas place de l'Hôtel-de-Ville, qui n'ont pas
assisté et entendu cette Marseillaise chantée
spontanément par toute la foule devant le drapeau enfin
retrouvé ... Pour ma part, j'étais si émue, que je n'avais
plus de voix. Ma gorge était serrée et je voulais crier
"Vive Pétain ", mais je ne pouvais pas. »
« La visite du Maréchal a du faire tressaillir de joie les
gants à crispin et frémir plus d’un plumet de garde.
Quant au cœur des Parisiens, j’ignore s’ils ont tressauté
d’allégresse, mais je me permets d’en douter. La foule
dense policière n’a pas dû ménager les ovations
spontanées et réglementaires »
« Le drapeau français flottait sur l'hôtel de ville. Le
Maréchal a été acclamé comme jamais. Toutes les
femmes lui jetaient des fleurs. Inutile de te dire que La
Marseillaise a été chantée à tue-tête! [ ... ] J'ai vu le Maré-
chal. Te dire ce que j'ai éprouvé est impossible. J'avais
les jambes coupées par l'émotion. Pourtant je ne suis pas
de son côté, mais de le voir ça m'a émue et je lui ai jeté
des fleurs. »
« Ne croyez pas qu'il a été acclamé comme vous dit la
propagande, il y a eu des curieux sur son passage et non
des admirateurs. L'accueil a été tiède. Je n'insiste pas,
nous ne sommes plus en liberté ... Je n'ai pas vu Pétain
et je n'ai pas voulu le voir. La France, le drapeau, La
Marseillaise ont été plus acclamés que lui. »
« Vous avez eu la visite du Maréchal. Pourquoi ne pas
l'avoir salué, le pauvre, car lui n'est pas le maître, et tu
sais, à quatre-vingt-huit ans, il doit commencer à déblo-
quer un peu. »
« Pauvre vieux, que ne lui fait-on pas faire? Il a
certainement eu des acclamations, mais tout cela ne
change rien à la situation. »
«Le pauvre Maréchal, pauvre vieux, a l'air bien triste! »
Rapport du 15 décembre 1940 du service de
censure de Marseille
[Source : Christian Delage, Denis Peschanski, Henry Rousso, Les voyages du Maréchal,
CNRS Av/INA/Les Européens/Centre audiovisuel de Paris, 1990]
Lettre sélectionnée par la censure, décembre 1940
[Source : Christian Delage... op cit ]
Le Film, n°13, du 12 avril 1941
[Source : René Chateau, Le cinéma français sous l’occupation
1940-1944, La mémoire du cinéma, 1995, p 130]
Lettre de mars 1941
[Source : Christian Delage... op cit]
« Grâce à l’initiative de M. Pierre Alype, préfet de la Gironde,
les films des différents voyages du Maréchal Pétain ont été
présentés aux enfants s des écoles de Bordeaux. C’est dans la
grande salle de l’Olympia, obligeamment prêtée par la Gaumont,
qu’eut lieu cette séance. Les actualités des voyages du Maréchal
avaient été offertes par l’ACE, et la Métro prêta trois dessins
animés en couleur qui firent la joie de nos écoliers. Cette
manifestation eut le succès qu’elle méritait et la jeunesse
bordelaise, enthousiasmée, ne ménagea pas ses applaudissements
à chaque présence du maréchal à l’écran »
« Monsieur le Maréchal,
La ville est toute vibrante encore d’avoir reçu la visite du Chef de
L’Etat... Notre petit carmel vibre aussi, car nous sommes très
Françaises, Monsieur le Maréchal, et si, étant cloîtrées, nous
n’avons pu voir votre personne, nous avons bien voulu entendre les
acclamations qui exprimaient la joie, la fierté, la reconnaissance...
Ces sentiments, nous les faisons bien nôtres... Nous avons une raison
de plus d’être très reconnaissants, ayant reçu ce matin par un
inspecteur de police l’annonce du don généreux que votre Haute
Bienveillance a réservé au carmel de Tulle. Nous vous en disons toutes
un merci ému qui se traduira par une prière plus intense encore. »
dans Antoine Lefébure, Les conversations secrètes des
Français sous ['occupation, Plon, 1993, p 353-355
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
22
France Actualités - 16/06/1944 – 3’28’’
Sujet : « Le maréchal dans les villes sinistrées »
[ - sujet visible et téléchargeable sur le site de l’INA à l’adresse suivante :
http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&cs_page=7&cs_order=3&mc=Petain,%20Philippe
&num_notice=51&total_notices=75
- pour le sommaire des actualités de la semaine : http://www.ina.fr/voir_revoir/guerre/france/44-25.fr.html ]
Bande son :
(carton et musique) « AU CHEVET DES CITES MEURTRIES »
(Journaliste : )
« Les vibrantes ovations des Lyonnais accueillent le Maréchal qui fait son entrée dans la capitale
des Gaules.
Debout dans sa voiture, le regard droit, le soldat de Verdun semble ainsi nous montrer, dans les
heures dramatiques que traverse notre pays, où est le seul, l’unique devoir des Français : avoir
confiance, se rallier autour de notre chef et du gouvernement. »
(musiques, bruits foule)
(Journaliste : )
« Le cortège se dirige vers la place Bellecour »
(musique, foule : « Vive Pétain ! »)
(Journaliste : )
« A l’Hôtel de ville. »
(musique, bruits de foule : « Vive Pétain ! »)
(Journaliste : )
« Le Maréchal va maintenant passer quelques instants à l’hôpital de la Grande Blanche »
(musique, applaudissement religieuses de l’hôpital)
(Journaliste : )
« Accompagné par le Docteur Bertrand, maire de Lyon, et qui dirige un des services de l’hôpital, le
chef de l’Etat parcourt les salles où sont soignés 400 blessés du récent bombardement »
(musique)
(Journaliste : )
« Le pèlerinage douloureux se poursuit par la visite de la ville de Saint-Etienne où le Maréchal
s’avance à pieds parmi les décombres. Désolant spectacle, le quartier ouvrier n’est plus qu’une
ruine déchiquetée,.
Le chef de l’Etat se mêle au groupe des sinistrés, et devant leur effroyable misère il trouve les mots
qui touchent, les mots qui consolent. Place Fourneyron le Maréchal dépose une gerbe devant le
monument aux morts . »
(musique, bruits de foule : « Vive Pétain ! »)
(Journaliste : )
« Enfin, c’est l’arrivée Place de l’Hôtel de ville. »
(Clameur de la foule : « Vive le Maréchal ! » « Vive Pétain ! », « Vive la France ! »
(la foule entonne : « Maréchal nous voilà !
Devant toi, le sauveur de la France
Nous jurons, nous, tes gars
De servir et de suivre tes pas
Maréchal nous voilà !
Tu nous as redonné l’espérance
( apparition du carton : « FIN »)… La Patrie renaîtra ! Maréchal, Maréchal nous voilà ! »)
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
23
La fabrication des actualités hier… et aujourd’hui
Possibilités :
- Comparer l’organisation et la structure de deux sujets courts qui traitent d’un conflit : l’un aujourd’hui l’autre
hier
- Faire relever le dispositif de mise en scène de l’information qui s’organise autour d’un immuable scénario
etc…
 Les actualités filmées sur Vichy.
- Préciser l’enchaînement des sujets les uns à la suite des autres, parfois annoncés par
un carton (« Au chevet des villes meurtries» ) dont le titre est plus propice à la
narration de l’événement qu’à son analyse.
- Montrer que la bande son est monopolisée par :
+ la présence d’un thème musical, tour à tour dramatique ou primesautier
+ une voix-off toujours de circonstance (grave, ampoulée, lyrique…).
- Noter enfin une mise en image très stéréotypée :
+ angles de vue peu originaux, souvent identiques ;
+ cadrages très larges ou plans d’ensemble ;
+ prédominance de plans généraux et de plans de foule.
 Le JT aujourd’hui.
- Le sujet est introduit par le présentateur, chef d’orchestre du journal.
- Sont ensuite proposés en alternance voix-off, images brutes, intervenants (témoins,
acteurs de l’événement) sans thème musical.
- Parfois, le retour plateau propose un prolongement par une interview ou une analyse
(journaliste, expert…)
 Débattre de la subjectivité des procédés de mise en scène de l’information, hier… comme aujourd’hui
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
24
TRAITEMENT COMPARE D’UNE MEME INFORMATION AU JOURNAL TELEVISE :
ANALYSE DE VOCABULAIRE
1) Les 5 W : Tout message d’information par la voie des media (presse, radio, TV) doit permettre de
répondre à 5 questions : lesquelles ?
- - -
- -
2) Cherche dès lors le message délivré à travers le vocabulaire qu’ont choisi les deux présentateurs de
deux chaîne différentes, le même jour, à la même heure… pour un même fait,
a. Présente succinctement, avec les questions ci-dessus, l’événement (avec tes mots)
-................. :
-................. :
-................. :
-................. :
- ………….. :
b. Complète le tableau suivant :
France 2, 20 h, 19 décembre 1997, commentaire
livré par le présentateur, sans images.
« Autre affaire dramatique, donc, où l’on retrouve
face à face des jeunes et des policiers, celle de
Dammarie -les-Lys en Seine-et-Marne. Des
émeutes ont éclaté hier soir après l’annonce de la
mort d’un garçon de 16 ans tué par un policier
alors qu’il tentait de forcer avec une voiture un
barrage routier »
TF1, 20 h, 19 décembre 1997, commentaire livré
par le présentateur, sans images.
« Des émeutes aussi cette nuit à Dammarie-les-Lys,
en Seine-et-Marne, où une centaine de jeunes
voyous ont mis à sac un centre d’action sociale ; ils
ont incendié des voitures, blessé plusieurs
pompiers et policiers. Mercredi soir, la veille, un
jeune délinquant de 16 ans avait été tué alors qu’il
tentait de forcer un barrage routier »
Questions Vocabulaire présentateur TF1 Vocabulaire présentateur France 2
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
25
Décryptage d’actualités filmées pendant la guerre d’Algérie
croiser bandes images et son
 La guerre d’Algérie dans les Actualités filmées Pathé, 1954
Novembre 1954 : un tournant dans la représentation de l’Algérie à l’écran ?
Consignes de travail :
- Analyser la bande image et la bande son des trois premiers extraits d’archives.
- Relever par groupe en renseignant le tableau, la manière avec la quelle sont présentées l’Algérie et ses habitants, la
France et les Français de métropole, à travers le commentaire d’une part, les images d’autre part.
- Mettre en commun et faire apparaître les rapports possibles entre le son et l’image, et l’impact de leur combinaison
L’Algérie et les Algériens La France et les « Français »
( en métropole ou en Algérie)
« A un jeune
Français »
non daté,
avant
novembre
1954
Son
Image
 « Les
événements
d’Algérie »
Journal
Pathé
10 novembre
1954
et
 Journal
Pathé 17
novembre
1954
Son
Algérie Algériens
Image
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
26
Novembre 1954 : un tournant dans la représentation de l’Algérie à l’écran ?
 Montrer qu’en opposant une Algérie opulente, moderne et francisée (Alger, littoral urbanisé) à une Algérie
arabe, misérable, aux paysages sombres et maudits, probables repaires de rebelles à la civilisation, les
actualités font de l’intervention des militaires français l’incarnation d’un modèle de justice, le dernier rempart
d’une civilisation de progrès… en évitant soigneusement de représenter à l’écran une situation de conflit
(diabolisation d’un adversaire sans nom, sans armes, « suspect » et « hors-la-loi »)
L’ALGERIE ET LES ALGERIENS La France et les « Français »
( en métropole ou en Algérie)
« A un jeune
Français »
non daté,
avant
novembre
1954
Son
- « territoire grand comme 4 fois la France »
- « au début du siècle, un pays sans avenir »
- « Alger, quatrième ville de France, belle
capitale en plein essor que pourraient nous
envier bien des villes de la métropole »
-« c’est la rentrée des classes, tu vas te
remettre au travail dans un grand
établissement moderne, une très vieille
école ou un simple baraquement »
-« il y a beaucoup de changements dans
le monde »
-« l’intervention des Français a donné
un avenir à l’Algérie »
-« là-bas, tu as peut-être un grand frère
qui monte la garde […] lui pourrait te
dire maintenant ce qu’est l’Algérie »
Image
- montagnes arides
- marécages
- un paysan guide péniblement deux bœufs
tirant une charrue dans un terre lourde et un
paysage inquiétant
- espace urbain d’Alger, beaux bâtiments,
modernes
- école, salle de classe
- baraquement d’appelés en Algérie
- les soldats sont armés, debout devant
des barbelés ou derrière des mitrailleuses
 « Les
événements
d’Algérie »
Journal Pathé
10 novembre
1954
 Journal
Pathé 17
novembre
1954
Son
Algérie
- « certaines
régions d’insécurité
doivent être passées
au crible »
- « partout dans les
vallées, les djebels,
dans les gorges
profondes de
l’Aurès »
- « la sourde
menace qui pèse
sur cette
pittoresque région
de l’Algérie »
Algériens
-« ennemi insaisissable »
-« coup de main
nocturne »
- « empêcher toute
concentration de
suspects »
- « déjouer les plans des
fellaghas »
- « éviter des accrochages
sanglants »
-« partout des colonnes en marche »
Image
- survol par
hélicoptère de villes
et de montagnes
- habitat rural
déprécié
- nature et gorges
intimidantes
- Algériens des
campagnes, en habit
traditionnel mis en joug,
mains levées
- visages inquiétants et
hostiles
- un paysan sur son âne
- décollage d’hélicoptères
- chars d’assaut en mouvement
- avions qui larguent des parachutistes
- soldats en action dans les villages :
défoncent portes, mettent en joug, se
livrent à des contrôles de papiers, des
fouilles au corps, des arrestations…
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
27
La Guerre d’Algérie dans les actualités filmées Pathé
Documentaire de Gilles Dinnematin, 2001, 52’, émission libre de droit (SCEREN/CNDP)
Présentation
Réalité ? Propagande ? Complaisance journalistique à l’égard du pouvoir ? Ce documentaire
propose de décrypter les actualités cinématographiques qui, chaque semaine, étaient données
à voir aux spectateurs de quelque 500 salles de cinéma en France. Que pouvaient bien montrer
les images d’une guerre qui n’a que tardivement porté son nom et a propos de laquelle on a
longtemps dit qu’elle fut « une guerre sans images » ? Or des images existent.
Des cinq journaux filmés, Gilles Dinnematin a décidé de démystifier le Journal Pathé, alors
le plus gros titre de la presse filmée. Pour relire ces archives et faire apparaître des décalages
entre ce qui a pu se passer et la réalité fabriquée puis projetée, le réalisateur s’est entouré de
Robert Soulé, correspondant pour France Soir de 1954 à 1961 et du grand reporter Henri de
Turenne, envoyé par le même organe de presse le 13 mai 1958 à Alger. L’ensemble, sobre et
rigoureux, propose de très nombreuses images à travers une démarche strictement
chronologique et événementielle, qui s’apparente davantage à une narration des faits qu’à une
investigation.
voir nombreuses pistes d'exploitation de cette émission libre de droits sur
(http://www.cndp.fr/tice/teledoc/dossiers/dossieralgerie.htm) :
 L'irruption d' « une guerre sans nom» dans les images d'actualités
[Histoire 3ème /Tale}
- Novembre 1954 : un tournant dans la représentation de l'Algérie à l'écran ?
- «Nous éviterons tout ce qui pourrait apparaître comme une sorte d'état de
guerre» , François Mitterrand, ministre de l'Intérieur, fin novembre 1954
- L'occultation de la répression
 En Algérie
 En France
 Les actualités: propagande ou information?
[Education civique 3ème]
- L'instrumentalisation des moyens de communication de masse
 Les actualités cinématographiques
 La radio et la télévision.
- La fabrication des actualités hier ... et aujourd'hui
 Les actualités filmées sur l'Algérie.
 Le JT aujourd'hui.
 Un documentaire pour décrypter la guerre
[Histoire / Education aux médias .. Lycée]
- Une efficace mise à distance du spectateur ...
- ... mais un dispositif minimaliste
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
28
 Les Actualités cinématographiques
et la fabrique de l’événement
 Montoire : - d’un non-événement à un événement symbolique… et un enjeu de mémoires
- enquête iconographique autour d’une poignée de main
 6 juin 1944 : le débarquement au prisme des actualités nationales (Fce / All / GB / EU)
= les actualités réinterprètent l’événement selon les diverses sensibilités nationales
- témoignage d’une tradition dans la façon de d’informer
- témoignage d’un état de l’idéologie dominante d’alors
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
29
France Actualités
9 Octobre 1942
1. Cyclisme
Clôture de la saison cycliste au parc des Princes: Choque remporte
l'épreuve de demi-fond devant Lesueur et Terreau. Louviot gagne la
dernière étape du circuit de France, mais Neuville est vainqueur au
classement général. 1 min 30 sec
2. Boxe
Retransmission du match du 30septembre opposant Cerdan à Ferrer, au
Vél' d'hiv'. Cerdan redevient champion d'Europe des poids welters en 1
minute 25 secondes par abandon de son adversaire. Berretrot, micro en
main, désigne le vainqueur à la foule. 1 min 40 sec
3. Médecine
Préparation en laboratoire du vaccin antivenimeux fabriqué à base de
serpents nourris de petits animaux. Mise en ampoules du vaccin. 1 min
08 sec
4. Fin de vacances
700 enfants de Saint-Nazaire sont hébergés par le COSI dans trois
châteaux de la Loire inférieure. Les colonies de vacances ferment leurs
portes. L'heure de la rentrée des classes est arrivée. 1 min
5. Arts plastiques
Bouffet et Bussière inaugurent, au palais de Tokyo, le 34e Salon
d'automne. 47 sec
6. Entraide
Les centres d'entraide de la Maison du prisonnier organisent une
collecte de vêtements chauds. Les prisonniers des stalags 1A et 1B,
libérés grâce à la Relève, arrivent en gare de Compiègne. Les
prisonniers dans leur camp. 38 sec
7. Jeunes musulmans
à Fort-de-l'Eau, Châtel préside au baptême et à la prestation de serment
de la promotion sortante des cadres musulmans des Chantiers de la
jeunesse. 50 sec
8. Sous-marin japonais
Le submersible fait escale dans un port de l'Atlantique, occupé par les
forces allemandes. Dœnitz salue l'équipage et Raeder reçoit le
commandant du sous-marin qui part vers la haute mer. 33 sec
9. La guerre du désert
Préparation, transport et débarquement du matériel militaire destiné à
l'armée de Rommel. Rommel et Kesselring s'entretiennent. Le
capitaine d'aviation Marseille fait son rapport à Rommel. 1 min 34 sec
10. Bombardement
Vues aériennes du port au cours du bombardement par les escadrilles
allemandes. 44 sec
11. La bataille de Stalingrad
Un nouvel avion d'observation bimoteur transmet des renseignements
au sol à l'aide de tubes fumigènes. La ville est pilonnée par l'artillerie
allemande. Un quartier est en flammes. 49 sec
12. Front de l'est
Dans la neige et à 3.500 mètres d'altitude, les chasseurs allemands
tiennent leurs positions et livrent bataille avec leur artillerie. 1 min 36
sec
Deutsche Wochenschau
7 Octobre 1942
631 mètres
1. Berlin: Ribbentrop reçoit l'ambassadeur d'Italie Dino
Alfieri et l'ambassadeur du Japon le général Oshima à
l'occasion de l'anniversaire du Pacte tripartite. Ribbentrop
en conversation avec les deux ambassadeurs.
2. Berlin. Rommel et Goebbels au ministère de la
Propagande devant des représentants de la presse. Rommel
parle de la situation en Afrique du Nord; Goebbels est à ses
côtés.
3. Hitler reçoit Rommel et lui remet le bâton de maréchal
4. Berlin. Palais des sports: lancement de la campagne du
Winterhilfswerk [collecte des vêtements chauds] pour
1942/43. Entrée des SA et du Parti avec les drapeaux et les
étendards. Goebbels pénètre dans l'enceinte en compagnie
de Rommel; la foule jubile. Le Oberbefehlsleiter
Hilgenfeld accueille Rommel et Goebbels à la tribune
(statistiques sur les résultats des campagnes passées).
Arrivée de Hitler qui salue Rommel, Keitel et Himmler
(pas de son original). Deutschlandlied
5. Front de Carélie. Ravitaillement par des attelages
hippomobiles. Une infirmerie. Chariots sur des rails.
Nourriture pour le front. U ne tranchée est creusée, pose de
câbles. Offensive de l'artillerie et de l'infanterie. Ballon
captif pour l'observation. Progression des blindés et de
l'infanterie
6. Zone centrale du front de l'Est. Relève des premiers
rangs. Artillerie, poste d'observation, tirs contre un village
en feu. Tranchée, repas. Artillerie lourde contre un bunker:
des blindés russes sont pris sous le feu des lignes
allemandes; blindé incendié.
7. Le maréchal Model décore de valeureux ouvriers
devant la troupe rassemblée
8. Une troupe d'assaut progresse. Infanterie,
mitrailleuses et lance-grenades. Russes tués et prisonniers.
Retour de la troupe dont les hommes reçoivent la Croix de
fer
9. Soldats allemands aidant à rentrer la moisson en
Ukraine
10. Aérodrome de campagne à l'Est. Décollage de JU
88, attaque aérienne contre des positions ennemies, bombes
et armes de bord.
11. Bataille dans les banlieues de Stalingrad. Artillerie
lourde, incendies. Bâtiments d'usine détruits. Carcasses
d'avions sur un aérodrome. Progression de l'infanterie.
Combats de maison à maison. La partie sud de la ville est
aux mains des Allemands. Le drapeau allemand est hissé
sur un bâtiment. Vue globale de la ville avec la Volga à
l'arrière-plan .
Quel programme au sommaire des actualités cinématographiques de la semaine ?
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
30
Comment les actualités nazies montrent-elles la guerre ?
 Quelle vision ce reportage de guerre livre-t-il de l’armée allemande ? de l’ennemi ?
Image Son
Armée
allemande
Ennemi
 Quel vous semble être les objectifs recherchés dans la façon de rendre compte de la
guerre dans les actualités filmées ?
Objectif recherché oui non commentaire
Rendre compte de l’événement
Mettre en image l’actualité
Dénoncer les méthodes de l’ennemi
Expliquer
Coller à la réalité
Impressionner
Saisir l’atmosphère d’un événement
Rassurer
Convaincre
Evoquer les pertes
Choisir un instant parlant
Refléter une mise en scène
Emouvoir
Choquer, interpeller
Alerter
Provoquer la compassion
Etre objectif
Dramatiser l’événement
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
31
Ressources / bibliographie
Généralités :
 Histoire
- René Jeanne et Charles Ford, Le cinéma et la presse 1895-1960, Armand Colin, Kiosque, 1961,
296 p
- Marcel Huret, Histoire de la presse filmée 1895-1980, Henri Veyrier, 1984, 192 p
- « Les actualités filmées françaises », Cahiers de la cinémathèque, n°66, juillet 1997
[CR du colloque dans François de la Bretèque, « Les actualités filmées française », Vingtième siècle.
Revue d’histoire, n°50, 1996, p 137-140]
- Laurent Véray, Les Films d'actualité français de la grande, S.I.R.P.A. / A.F.R.H.C., 1995
 Méthodologie
- Laurent Gervereau, Inventer l’actualité. La construction imaginaire du monde par les medias
internationaux, La Découverte, 2004, 159 p
- Marc Ferro, Analyse de films, analyse de sociétés, Hachette, 1975, 124 p
- Marc Ferro, Cinéma et Histoire, Gallimard, Folio Histoire, 1977, nombreuses rééditions, v 300 p
- Marc Ferro, L’information en uniforme. Propagande, désinformation, censure et manipulation,
Ramsay, 1991, 129 p
- Marc Ferro et Jean Planchais, Les médias et l’histoire. Le poids du passé dans le chaos de
l’actualité, CFPJ éditions, 1997, 166 p
- Hélène Puiseux, « Du rite au mythe : les actualités », CinémA n°65, 1992, p 97-104
- Patrick Mougenet, Cinéma et propagande,
http://www.cinehig.clionautes.org/article.php3?id_article=101 , novembre 2002, 39 000 signes
Les actualités filmées dans la seconde guerre mondiale
- Les archives de guerre 1940-1944, La Documentations Française, 1996, 400 p
- M. Pevsner, « Les actualités cinématographiques de 1940 à 1944 », Revue d’histoire de la
deuxième guerre mondiale n°64, octobre 1966, p 88-96
- Jean-Pierre Bertin-Maghit, « Le cinéma et les actualités filmées », La propagande sous Vichy
1940-1944, ss dir Laurent Gervereau et Denis Peschanski, BDIC, 195-204
- Sylvie Lindeperg, Clio de 5 à 7. Les actualités filmées de la Libération : archives du futur,
CNRS Editions, 2000, 318 p
- Olivier Dumoulin, Une analyse archétypale des Deutsche Wochenshau, http://iep.univ-
lille2.fr/enseignants/cours.php?numcours=205 , 34 000 signes
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
32
- Patrick Mougenet, Les actualités cinématographiques diffusées en France entre 1939 et 1945,
http://cinehig.clionautes.org/article.php3?id_article=89 , octobre 2002, 2 600 signes
- Patrick Mougenet, « Une représentation de la guerre. Les actualités filmées de 1939 à 1945 »,
Face à la classe : Cinéma, Histoire et Représentations, ss dir Nicole Lucas et Vincent Marie,
Editions Manuscrit Université, 2007 (à paraître)
et des éléments dans :
- les ouvrages de Jean-Pierre Bertin-Maghit :
* Le cinéma sous l’occupation. Le monde du cinéma français de 1940 à 1946, Orban, 1989,
464 p
* Le cinéma français sous l’occupation, PUF, QSJ, 1994, 128 p
* Les documenteurs des années noires. Les documentaires de propagande, France 1940-
1944, Nouveau Monde Editions, 2004, 288 p
- Siegfried Kracauer, De Caligari à Hitler. Une histoire psychologique du cinéma allemand,
L’Age d’homme, 1973, chapitre « La propagande et le film de guerre nazi », 309-352
[ et Christian Delage, « Comment interpréter les actualités nazies ? L’apport de Siegfried Kracauer », dans
La vérité par l’image. De Nuremberg au procès Milosevic, 2006, p 53-66]
Images d’archives : ressources
DVD
- Jean-Pierre Bertin-Maghit, Olivier Wieviorka et Sylvie Lindeperg, Images de guerre 1940-1945. Les
actualités cinématographiques françaises de la seconde guerre mondiale, Nouveau Monde Editions,
2004
- Archives de guerre 1940-1945. Ce que les Français ont vu dans les salles de cinéma, double DVD
présenté par Marc Ferro, , Nouveau Monde Editions, 2004
Quelques images d’actualités dans :
- Nicolas Arnaud et Laurent Garbin, La France et les Français pendant la seconde guerre mondiale,
Scéren/CRDP Franche-Comté / Hachette education, 2005, 3 DVD + livret pédagogique 75 p
- Patrick Mougenet, Cinéma et propagande. Les régimes totalitaires de l’entre-deux-guerres,
Nathan/Eduscope, 2005, 1 DVD (ou cassette VHS) + livret pédagogique 32 p
VHS
- Martin Ivernel (ss dir), Histoire 3ème
. Vol 3 Actualités. Extraits d’actualités diffusées dans les
cinémas et à la télévision française, cassette VHS + livret d’Agnès Chauveau 32 p
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
33
Presse filmée et fonds cinématographique
Les fonds (accessibles) de L’INA
(source : http://www.ina.fr/archives/fonds/cine_presse.fr.html et www.ina.fr )
Ce fonds a été acquis par les Actualités Françaises en 1964.
Il s’agit de 200 sujets d’actualité muets tournés par Joseph Leclerc (un opérateur indépendant) d’une durée
moyenne de 1 mn 30.
Le fonds a été racheté en 1969 par l’Office de Radiodiffusion Télévision Française (ORTF) au moment où
les sociétés de presse filmée, qui avaient pendant des décennies assuré l’information auprès des spectateurs
de cinéma, cessent peu à peu leurs activités face à la concurrence de la télévision.
La conservation de ce fonds a été confiée à l’Ina lors de sa création en 1975.
Jusqu’en août 1944, ces documents sont très marqués par la propagande allemande puis par celle du
gouvernement de Vichy.
Ces fonds comprennent :
Les Actualités Mondiales (août 1940 - août 1942) : 1 549 sujets
France Actualités (août 1942 - août 1944) : 1 382 sujets
France Libre Actualités (septembre 1944 - décembre 1944) :135 sujets
Les Actualités françaises (janvier 1945 - février 1969) : 20 232 sujets
 la recherche est possible journal par journal (ainsi que l’accès à des documentaires) par année à
partir du lien suivant :
http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=corpus&code=OGPPROG000109#
 de façon plus générale, on peut rechercher par thème- personnage mot clé / support (presse filmée,
documentaire, magazine…) / genre (audio ou vidéo) et date à partir de :
http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?full=&action=ft&x=8&y=7
 recherche possible aussi (mais un peu contrainte par la suite) par période (années 1930, années 1940
etc…) à partir de : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=corpuse#
 Fonds Leclerc (1914-1934)
 Fonds des actualités françaises (1940-1969)
 Enfin pas ou plus évident , ces adresses restent encore valides (au 6 janvier 2007) pour naviguer et
visualiser les dossiers thématiques de Voir et revoir ( http://www.ina.fr/voir_revoir/ ) en particulier la
sélection de dossiers qui offrent de nombreuses archives d’actualités cinématographiques ou télévisuelles,
le chapitre Histoire et Sociétés (http://www.ina.fr/voir_revoir/histoire_societe.fr.html ) et tout
particulièrement :
- Archives de guerre (1939-1945) : http://www.ina.fr/voir_revoir/guerre/index.fr.html
- Mai 68 : http://www.ina.fr/voir_revoir/mai-68/index.fr.html
- La Vème
République : http://www.ina.fr/voir_revoir/vieme_republique/index.fr.html
- La guerre d’Algérie à la télévision française : http://www.ina.fr/voir_revoir/algerie/index.fr.html
- Cinquante ans de construction européenne : http://www.ina.fr/voir_revoir/europe/index.fr.html
- Révolution féminine : http://www.ina.fr/voir_revoir/femmes/index.fr.html
- Le conflit israélo-palestinien : http://www.ina.fr/voir_revoir/israel-palestine/index.fr.html
- Le terrorisme, les médias et le 11 septembre : http://www.ina.fr/voir_revoir/terrorisme/index.fr.html
Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation
Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007
34
C’est un fonds d’un grand intérêt historique, complémentaire des Actualités Françaises. Il comporte 160
reportages issus du magazine d’actualité Ici la France consacré aux forces françaises libres et des tournages
réalisés par les Alliés à Londres, en Afrique, au Moyen-Orient, en Corse et en Afrique du Nord, entre 1940
et 1944.
Parmi les plus célèbres : Le rassemblement de la France Combattante à l’Albert Hall de Londres le 11
novembre 1942, qui reprend l’intégralité du discours de De Gaulle.
L’Ina est propriétaire de 18 films (documentaires et fictions) dont 6 longs métrages.
Ces films ont été produits entre 1944 et 1963 par la Coopérative dont les adhérents étaient des syndicalistes
résistants.
Parmi ces films, le plus illustre est La Bataille du Rail de René Clément. Il a été primé au premier festival de
Cannes de l’après guerre en 1946.
C’est un fonds complémentaire de celui des Actualités Françaises.
Il comprend 30 documentaires et magazines sur l’industrie française, coproduits par les Actualités
Françaises et le CNCE entre 1962 et 1969.
 Fonds de l’Office Français d’Information Cinématographique (OFIC)
 Fonds de la coopérative Générale du Cinéma Français (CGCF)
 Fonds du Centre National du Commerce Extérieur (CNCE)
Enfin et de façon plus générale sur le site de l’INA:
- 100 000 émissions radios et télévision sont actuellement consultables voire téléchargeables à partir de
http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php .
- l’Ina propose une rubrique « Après les cours », déclinée par niveau d’enseignement (6ème
/ 5ème
; Première
etc…) qui propose une sélection d’extraits d’émissions permettant de voir/revoir/approfondir tel ou tel sujet vu
en classe (offre pour l’instant assez limitée en histoire et géographie, peut-être parce que toutes les matières sont
concernées) : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=apecole
- Plus ambitieuse mais payante, l’offre « Jalons pour l’Histoire du temps présent » qui propose « des documents
audiovisuels issus de la presse filmée, de la télévision et de la radio de 1940 à nos jours, restitués dans leur
contexte historique et médiatique par des enseignants et des historiens en collaboration avec le ministère de
l’Education nationale, de l’Enseignement et de la Recherche. Le téléchargement et des fonctionnalités avancées
sont disponibles aux élèves et professeurs des établissements abonnés. »
(http://www.ina.fr/visite/education/jalons/index.fr.html )
et si vous souhaitez retrouver les archives sonores ou vidéos de votre jour de naissance :
http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=jn ….

Contenu connexe

Tendances

Structure articles presse
Structure articles presseStructure articles presse
Structure articles pressechusinha
 
Soutenir un projet européen : la Passion
Soutenir un projet européen : la PassionSoutenir un projet européen : la Passion
Soutenir un projet européen : la PassionDecommedia Xavier Gras
 
La disparition de Josef Mengele
La disparition de Josef MengeleLa disparition de Josef Mengele
La disparition de Josef MengeleTxaruka
 
La maison aux mille étages
La maison aux mille étagesLa maison aux mille étages
La maison aux mille étagesAlfa Centauri
 
Tardi expo Putain de Guerre
Tardi expo Putain de GuerreTardi expo Putain de Guerre
Tardi expo Putain de Guerresdelthil
 
Scd strasbourg u2-u3 exposition première guerre mondiale
Scd strasbourg  u2-u3 exposition première guerre mondialeScd strasbourg  u2-u3 exposition première guerre mondiale
Scd strasbourg u2-u3 exposition première guerre mondialeMarie-Christine Krencker
 
Critique d'art : La Guerre, Otto Dix .
Critique d'art : La Guerre, Otto Dix .  Critique d'art : La Guerre, Otto Dix .
Critique d'art : La Guerre, Otto Dix . Nina4696
 
Les désastres de la guerre
Les désastres de la guerreLes désastres de la guerre
Les désastres de la guerremserretdoc
 
Atelier vichy presse en ligne
Atelier vichy presse en ligneAtelier vichy presse en ligne
Atelier vichy presse en lignemarjoren
 
L'humanité 25 junho 2015
L'humanité   25 junho 2015L'humanité   25 junho 2015
L'humanité 25 junho 2015apenasca
 
Le figaro littéraire 30 avril 2015
Le figaro littéraire   30 avril 2015Le figaro littéraire   30 avril 2015
Le figaro littéraire 30 avril 2015apenasca
 

Tendances (17)

Structure articles presse
Structure articles presseStructure articles presse
Structure articles presse
 
Soutenir un projet européen : la Passion
Soutenir un projet européen : la PassionSoutenir un projet européen : la Passion
Soutenir un projet européen : la Passion
 
La disparition de Josef Mengele
La disparition de Josef MengeleLa disparition de Josef Mengele
La disparition de Josef Mengele
 
La maison aux mille étages
La maison aux mille étagesLa maison aux mille étages
La maison aux mille étages
 
Grande Guerre (1)
Grande Guerre (1)Grande Guerre (1)
Grande Guerre (1)
 
Tardi expo Putain de Guerre
Tardi expo Putain de GuerreTardi expo Putain de Guerre
Tardi expo Putain de Guerre
 
Putain De Guerre
Putain De GuerrePutain De Guerre
Putain De Guerre
 
Scd strasbourg u2-u3 exposition première guerre mondiale
Scd strasbourg  u2-u3 exposition première guerre mondialeScd strasbourg  u2-u3 exposition première guerre mondiale
Scd strasbourg u2-u3 exposition première guerre mondiale
 
Critique d'art : La Guerre, Otto Dix .
Critique d'art : La Guerre, Otto Dix .  Critique d'art : La Guerre, Otto Dix .
Critique d'art : La Guerre, Otto Dix .
 
Les désastres de la guerre
Les désastres de la guerreLes désastres de la guerre
Les désastres de la guerre
 
Presentazione Tardi
Presentazione TardiPresentazione Tardi
Presentazione Tardi
 
179239843
179239843 179239843
179239843
 
De Gaulle
De GaulleDe Gaulle
De Gaulle
 
Adieu la vie, adieu l'amour - Dossier de presse du documentaire
Adieu la vie, adieu l'amour - Dossier de presse du documentaireAdieu la vie, adieu l'amour - Dossier de presse du documentaire
Adieu la vie, adieu l'amour - Dossier de presse du documentaire
 
Atelier vichy presse en ligne
Atelier vichy presse en ligneAtelier vichy presse en ligne
Atelier vichy presse en ligne
 
L'humanité 25 junho 2015
L'humanité   25 junho 2015L'humanité   25 junho 2015
L'humanité 25 junho 2015
 
Le figaro littéraire 30 avril 2015
Le figaro littéraire   30 avril 2015Le figaro littéraire   30 avril 2015
Le figaro littéraire 30 avril 2015
 

En vedette

Los 11 Principios de la Propaganda de Goebbels
Los 11 Principios de la Propaganda de GoebbelsLos 11 Principios de la Propaganda de Goebbels
Los 11 Principios de la Propaganda de GoebbelsJosé Carlos Vicente Díaz
 
Cg detail
Cg detailCg detail
Cg detailF3F
 
Course 5 lesson 6
Course 5 lesson 6Course 5 lesson 6
Course 5 lesson 6AcademyLion
 
Le topologicon de Jean-Pierre Petit
Le topologicon de Jean-Pierre PetitLe topologicon de Jean-Pierre Petit
Le topologicon de Jean-Pierre PetitAnimus Prime
 
Geteasy Présentation (francês)
Geteasy Présentation (francês)Geteasy Présentation (francês)
Geteasy Présentation (francês)Pedro Alves
 
Campus de la Alhambra - Ceci Merelo
Campus de la Alhambra - Ceci MereloCampus de la Alhambra - Ceci Merelo
Campus de la Alhambra - Ceci MereloJuan J. Merelo
 
Tutoriel World Passion
Tutoriel World PassionTutoriel World Passion
Tutoriel World PassionWorld-Passion
 
Perfume De Mujer
Perfume De MujerPerfume De Mujer
Perfume De MujerViritica V
 
Como Arboles
Como ArbolesComo Arboles
Como Arbolesjcherrera
 
Militancia y afiliación 2.0
Militancia y afiliación 2.0Militancia y afiliación 2.0
Militancia y afiliación 2.0Mak Makygregor
 
Comparacion del Metodo Montessori con el Metodo Tradicional
Comparacion del Metodo Montessori con el Metodo TradicionalComparacion del Metodo Montessori con el Metodo Tradicional
Comparacion del Metodo Montessori con el Metodo TradicionalEva_del
 
Le comportement des investisseurs institutionnels relève-t-il de la finance c...
Le comportement des investisseurs institutionnels relève-t-il de la finance c...Le comportement des investisseurs institutionnels relève-t-il de la finance c...
Le comportement des investisseurs institutionnels relève-t-il de la finance c...Instit
 
Presentazione 3 S. Pettorruso (COP) Les dispositifs d'appui aux entrepreneurs...
Presentazione 3 S. Pettorruso (COP) Les dispositifs d'appui aux entrepreneurs...Presentazione 3 S. Pettorruso (COP) Les dispositifs d'appui aux entrepreneurs...
Presentazione 3 S. Pettorruso (COP) Les dispositifs d'appui aux entrepreneurs...Consorzio Ong Piemontesi COP
 
Vincent duport le dragon catalan
Vincent duport le dragon catalanVincent duport le dragon catalan
Vincent duport le dragon catalanMarc De Jongy
 
Lo Que Cada Uno Posee Cr
Lo Que Cada Uno Posee CrLo Que Cada Uno Posee Cr
Lo Que Cada Uno Posee CrArmando Lopez
 
Matériaux & Mémoire
Matériaux & MémoireMatériaux & Mémoire
Matériaux & MémoireMathilde92
 

En vedette (20)

Propaganda nazi
Propaganda naziPropaganda nazi
Propaganda nazi
 
Los 11 Principios de la Propaganda de Goebbels
Los 11 Principios de la Propaganda de GoebbelsLos 11 Principios de la Propaganda de Goebbels
Los 11 Principios de la Propaganda de Goebbels
 
Cg detail
Cg detailCg detail
Cg detail
 
Course 5 lesson 6
Course 5 lesson 6Course 5 lesson 6
Course 5 lesson 6
 
Le topologicon de Jean-Pierre Petit
Le topologicon de Jean-Pierre PetitLe topologicon de Jean-Pierre Petit
Le topologicon de Jean-Pierre Petit
 
Geteasy Présentation (francês)
Geteasy Présentation (francês)Geteasy Présentation (francês)
Geteasy Présentation (francês)
 
Campus de la Alhambra - Ceci Merelo
Campus de la Alhambra - Ceci MereloCampus de la Alhambra - Ceci Merelo
Campus de la Alhambra - Ceci Merelo
 
Tutoriel World Passion
Tutoriel World PassionTutoriel World Passion
Tutoriel World Passion
 
Perfume De Mujer
Perfume De MujerPerfume De Mujer
Perfume De Mujer
 
Como Arboles
Como ArbolesComo Arboles
Como Arboles
 
Taller sobre blogs en i|cities
Taller sobre blogs en i|citiesTaller sobre blogs en i|cities
Taller sobre blogs en i|cities
 
Evoluci N
Evoluci NEvoluci N
Evoluci N
 
Militancia y afiliación 2.0
Militancia y afiliación 2.0Militancia y afiliación 2.0
Militancia y afiliación 2.0
 
Comparacion del Metodo Montessori con el Metodo Tradicional
Comparacion del Metodo Montessori con el Metodo TradicionalComparacion del Metodo Montessori con el Metodo Tradicional
Comparacion del Metodo Montessori con el Metodo Tradicional
 
Le comportement des investisseurs institutionnels relève-t-il de la finance c...
Le comportement des investisseurs institutionnels relève-t-il de la finance c...Le comportement des investisseurs institutionnels relève-t-il de la finance c...
Le comportement des investisseurs institutionnels relève-t-il de la finance c...
 
Presentazione 3 S. Pettorruso (COP) Les dispositifs d'appui aux entrepreneurs...
Presentazione 3 S. Pettorruso (COP) Les dispositifs d'appui aux entrepreneurs...Presentazione 3 S. Pettorruso (COP) Les dispositifs d'appui aux entrepreneurs...
Presentazione 3 S. Pettorruso (COP) Les dispositifs d'appui aux entrepreneurs...
 
Vincent duport le dragon catalan
Vincent duport le dragon catalanVincent duport le dragon catalan
Vincent duport le dragon catalan
 
Lo Que Cada Uno Posee Cr
Lo Que Cada Uno Posee CrLo Que Cada Uno Posee Cr
Lo Que Cada Uno Posee Cr
 
Matériaux & Mémoire
Matériaux & MémoireMatériaux & Mémoire
Matériaux & Mémoire
 
Benjamin
BenjaminBenjamin
Benjamin
 

Similaire à Images et propagandes pendant la seconde guerre mondiale- Les actualités cinématographiques en France

"Qu'est-ce que la culture visuelle?" Jeu de Paume, avril 2011
"Qu'est-ce que la culture visuelle?" Jeu de Paume, avril 2011"Qu'est-ce que la culture visuelle?" Jeu de Paume, avril 2011
"Qu'est-ce que la culture visuelle?" Jeu de Paume, avril 2011Audrey Leblanc
 
Hilde Teerlinck - Dan Perjovschi « PRESSION LIBERTÉ EXPRESSION »
Hilde Teerlinck - Dan Perjovschi « PRESSION LIBERTÉ EXPRESSION »Hilde Teerlinck - Dan Perjovschi « PRESSION LIBERTÉ EXPRESSION »
Hilde Teerlinck - Dan Perjovschi « PRESSION LIBERTÉ EXPRESSION »Hilde Teerlinck
 
IHA - 28 juin 2011 - PhotosNormandie
IHA - 28 juin 2011 - PhotosNormandieIHA - 28 juin 2011 - PhotosNormandie
IHA - 28 juin 2011 - PhotosNormandiePeccatte
 
Pensée sociale et photographie
Pensée sociale et photographiePensée sociale et photographie
Pensée sociale et photographieJLeplant
 
Mémoire de Recherche
Mémoire de RechercheMémoire de Recherche
Mémoire de Recherchecarol_dias
 
Le cinéma français
Le cinéma françaisLe cinéma français
Le cinéma françaisCarmen Vera
 
Lire la photo
Lire la photoLire la photo
Lire la photomaggica
 
Les parisiens sous l'occupation
Les parisiens sous l'occupationLes parisiens sous l'occupation
Les parisiens sous l'occupationAlyn D'un Jour
 
Archives et écriture info-documentaire : exemples de productions autour du ce...
Archives et écriture info-documentaire : exemples de productions autour du ce...Archives et écriture info-documentaire : exemples de productions autour du ce...
Archives et écriture info-documentaire : exemples de productions autour du ce...CarbilletM
 
Lms 212 0077[1]
Lms 212 0077[1]Lms 212 0077[1]
Lms 212 0077[1]larmurerie
 
Qu'est ce qu'un portrait
Qu'est ce qu'un portraitQu'est ce qu'un portrait
Qu'est ce qu'un portraitchevalierdunand
 
L’image des enseignants dans la bande-dessinée franco-belge
L’image des enseignants dans la bande-dessinée franco-belgeL’image des enseignants dans la bande-dessinée franco-belge
L’image des enseignants dans la bande-dessinée franco-belgeAdrien Raimbault
 
Pres TL CH2 Histoire et memoires de la 2GM
Pres TL CH2 Histoire et memoires de la 2GMPres TL CH2 Histoire et memoires de la 2GM
Pres TL CH2 Histoire et memoires de la 2GMCaroline Jouneau-Sion
 

Similaire à Images et propagandes pendant la seconde guerre mondiale- Les actualités cinématographiques en France (20)

"Qu'est-ce que la culture visuelle?" Jeu de Paume, avril 2011
"Qu'est-ce que la culture visuelle?" Jeu de Paume, avril 2011"Qu'est-ce que la culture visuelle?" Jeu de Paume, avril 2011
"Qu'est-ce que la culture visuelle?" Jeu de Paume, avril 2011
 
Hilde Teerlinck - Dan Perjovschi « PRESSION LIBERTÉ EXPRESSION »
Hilde Teerlinck - Dan Perjovschi « PRESSION LIBERTÉ EXPRESSION »Hilde Teerlinck - Dan Perjovschi « PRESSION LIBERTÉ EXPRESSION »
Hilde Teerlinck - Dan Perjovschi « PRESSION LIBERTÉ EXPRESSION »
 
cours
courscours
cours
 
IHA - 28 juin 2011 - PhotosNormandie
IHA - 28 juin 2011 - PhotosNormandieIHA - 28 juin 2011 - PhotosNormandie
IHA - 28 juin 2011 - PhotosNormandie
 
cours
courscours
cours
 
Pensée sociale et photographie
Pensée sociale et photographiePensée sociale et photographie
Pensée sociale et photographie
 
Mémoire de Recherche
Mémoire de RechercheMémoire de Recherche
Mémoire de Recherche
 
Le cinéma français
Le cinéma françaisLe cinéma français
Le cinéma français
 
Lire la photo
Lire la photoLire la photo
Lire la photo
 
Les parisiens sous l'occupation
Les parisiens sous l'occupationLes parisiens sous l'occupation
Les parisiens sous l'occupation
 
M3103 cm2
M3103 cm2M3103 cm2
M3103 cm2
 
Archives et écriture info-documentaire : exemples de productions autour du ce...
Archives et écriture info-documentaire : exemples de productions autour du ce...Archives et écriture info-documentaire : exemples de productions autour du ce...
Archives et écriture info-documentaire : exemples de productions autour du ce...
 
Désastres
DésastresDésastres
Désastres
 
SEF Notices automne 2018
SEF Notices automne 2018SEF Notices automne 2018
SEF Notices automne 2018
 
Histoire 1
Histoire 1Histoire 1
Histoire 1
 
Bd reportage
Bd reportageBd reportage
Bd reportage
 
Lms 212 0077[1]
Lms 212 0077[1]Lms 212 0077[1]
Lms 212 0077[1]
 
Qu'est ce qu'un portrait
Qu'est ce qu'un portraitQu'est ce qu'un portrait
Qu'est ce qu'un portrait
 
L’image des enseignants dans la bande-dessinée franco-belge
L’image des enseignants dans la bande-dessinée franco-belgeL’image des enseignants dans la bande-dessinée franco-belge
L’image des enseignants dans la bande-dessinée franco-belge
 
Pres TL CH2 Histoire et memoires de la 2GM
Pres TL CH2 Histoire et memoires de la 2GMPres TL CH2 Histoire et memoires de la 2GM
Pres TL CH2 Histoire et memoires de la 2GM
 

Dernier

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Formation
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.pptessiben
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 

Dernier (12)

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 

Images et propagandes pendant la seconde guerre mondiale- Les actualités cinématographiques en France

  • 1. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 1 1 STAGE de formation continue organisé en partenariat avec l’Académie de Lyon 15 & 16 janvier 2007 Images et propagande Patrick MOUGENET Les actualités filmées Clés de lecture & pistes d’exploitation en classe 44 bis chemin des Jésuites Grande Montée 97 438 Sainte-Marie pmougenet@wanadoo.fr
  • 2. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 2 2 Les actualités filmées : clés de lecture & pistes d’exploitation en classe  « Vu à la TV » : Le professeur d’histoire face aux images :  Les vingtièmistes et les images : des rapports paradoxalement frileux  Usages erronés, à contre-temps… : délicate utilisation des images en classe  Croiser les sources et les regards : un pare-feu méthodologique  Quelles images pour quels programmes ?  Les actualités cinématographiques : de la réalité à sa représentation « France Actualités vous parle », 21 août 1942  Un organisme d’Etat : retour sur la fabrique officielle de l’information  Un procédé de fabrication du journal, un regard sur le monde, une forte réactivité : confronter l’image au réel  « Les voyages du Maréchal » : les actualités cinématographiques et la mise en scène d’un chef et de sa politique  LYON 1940 : promouvoir la Révolution Nationale (diverses formes de décryptage et d’utilisation)  Les actualités filmées 1940-1944 : reflet de l’opinion publique ? (contextualiser / comparer / croiser ) Des actualités filmées d’hier aux actualités d’aujourd’hui (EC 4ème / 3ème –Médias)  Les Actualités cinématographiques et la fabrique de l’événement  Montoire : - d’un non-événement à un événement symbolique… et un enjeu de mémoires - enquête iconographique autour d’une poignée de main  6 juin 1944 : le débarquement au prisme des actualités nationales (Fce / All / GB / EU) = les actualités réinterprètent l’événement selon les diverses sensibilités nationales - témoignage d’une tradition dans la façon de d’informer - témoignage d’un état de l’idéologie dominante d’alors  Intermède :  Epilogue : de l’authenticité
  • 3. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 3 3  « Vu à la TV » : Le professeur d’histoire face aux images : Faute éditoriale, erreur historique et supercherie pédagogique ? « L'image reproduite, a priori extraordinaire par son contenu, a été utilisée à plusieurs reprises comme « illustration choc » dans divers ouvrages historiques ou scolaires et des publications récentes 1 . Elle est généralement présentée comme ayant été prise par un photographe allemand sur le front de Verdun en 1916. Elle montre de face, en légère plongée, pendant un assaut, un grenadier français frappé par une balle, alors que l'on distingue derrière lui ses camarades qui continuent leur progression en courant. Le cliché, bien cadré, n'est pas entièrement net, mais cette imperfection formelle ne fait que renforcer l'impact de cette image saisie sur le vif. La composition est belle, stupéfiante, pleine de vigueur, dotée d'une incroyable force tragique. On y perçoit tout à la fois le dynamisme et la violence extrême de la guerre. Cette silhouette un peu floue du soldat se faisant tuer dans le feu de l'action est bouleversante. C'est comme une trace, un instant figé de la mort au combat. Le seul problème, c'est qu'il s'agit d'une reconstitution datant de. . . 1928 ! Plus précisément; d'un photogramme extrait du film de fiction de Léon Poirier intitulé Verdun, visions d'Histoire, qui a été tiré en héliogravure et reproduit dans une brochure publicitaire éditée par Jules Tallandier au moment de sa sortie sur les écrans. Là encore, une analyse minutieuse du document permet d'éviter une grave erreur d'appréciation. En effet, si l'on se replace dans le contexte, comment ne pas être frappé au premier coup d’œil par la proximité du sujet photographié ? ne disposant pas de grande focale, et vu la sensibilité des plaques de verre utilisées en 1914-1918, il aurait fallu, pour prendre une telle image au moment décisif, que l'opérateur attende calmement l'arrivée des assaillants, c'est-à-dire qu'il prenne le risque de mourir ou d'être fait prisonnier. C'est une hypothèse peu probable. D'autre part, la grande qualité de ce cliché parfaitement équilibré au niveau esthétique et signifiant, très différent de la production courante de l'époque, attire également l'attention et suscite un intérêt particulier, car elle fait penser à un autre document moins ancien, un instantané remarquable, devenu mythique, montrant lui aussi un combattant atteint dans sa course de plein fouet par une balle: la mort du républicain espagnol photographié sur le front d'Estrémadure par Robert Capa en septembre 1936. De toute évidence, la perception que l'on a aujourd'hui du document concernant la Grande Guerre, lorsque l'on n'en connaît pas l'origine exacte, peut être influencée et renforcée par le fait qu'il renvoie, dans l'imaginaire collectif, à la célèbre photographie de Capa, exceptionnellement puissante et prise, quant à elle, dans une situation de combat bien réelle, même si elle fut un temps soupçonnée d'être une reconstitution. Une image, comme disait Serge Daney, renvoie presque toujours à une autre ou à plusieurs autres images. . . » extrait de Laurent Veray, « La photographie et le cinéma en 1914-1918 », dans Histoire & sociétés. Revue européenne d’histoire sociale, n°8, octobre 2003, p 118-131 1. Voir Le Monde du 4 novembre 1998, où la photographie est utilisée pour illustrer une série d'articles sur" La mémoire de la Grande Guerre" ; ou encore Le Figaro magazine du 31 décembre 1999, numéro spécial intitulé" Un siècle en France: les plus belles photos ". Elle a encore été publiée récemment dans un dossier spécial de Courrier international, pour servir de point de départ (ce qui est plutôt paradoxal) à une réflexion fort intéressante de S. Sontag suries usages de la photographie en temps de guerre (Courrier des livres et des idées, supplément n° 646, du 20 au 26 mars 2003)
  • 4. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 4 4 Engouement éditorial, méprise historique et facilité pédagogique ?  Un document qui fait l’objet d’un « surinvestissement décalé » « L'affiche de la « Maison France » est reproduite dans tous les manuels de troisième et de terminale à l'exception d'un ou deux. Cette omniprésence l'a fait s'imposer aux enseignants qui l' étudient, systématiquement en cours ou la donnent en exercice d'entraînement, l'image ayant fait partie des épreuves du brevet et du baccalauréat. Voilà donc un document devenu un « incontournable pédagogique » ! [Or :] - l'image reproduite n'a pas deux fois les mêmes dimensions. Elle va de 9 cm2 aux deux tiers d'une double page, ce qui n'induit pas le même regard. En fait, sa véritable dimension (60 cm de hauteur) n'est jamais indiquée dans la légende ; or mettre en rapport le contingentement du papier et la dimension de l'affiche peut être éclairant. - l'auteur, M. Vachet, n'est jamais mentionné, pas plus que le nom du commanditaire. - quant à la date, elle diffère selon les manuels ! Or personne ne la connaît, et on ne peut que la dater dans une fourchette allant de 1940 à 1942. En fait cette image, devenue de facto symbole de la propagande de Vichy, provient d'une initiative isolée, celle du centre de propagande pour la Révolution nationale d'Avignon. Il n'y avait alors pas encore d'organe centralisé. On ne possède aucun renseignement sur le nombre d'affiches émises alors que le bon-à-tirer pourrait renseigner sur le nombre d'exemplaires mis en circulation. On n'en sait pas davantage sur leur lieu de diffusion, ni sur l'impact qu'a pu à l'époque avoir cette affiche - nul doute qu'elle est plus connue de nos jours qu'alors, ce qui fournit un bel exemple de surinvestissement décalé ! » extrait de Christian Delporte, « Les images dans l’enseignement de l’histoire » dans M. Hagnerelle (ss dir), Apprendre l’histoire et la géographie à l’école. Actes du colloque organisé à Paris les 12-13-14 décembre 2002, SCEREN/CRDP Versailles, 2004, p 185-190  Une affiche « en contradiction avec toute la propagande du gouvernement de Vichy », et qui « passe inaperçue » « Beaucoup de chercheurs viennent au musée pour trouver les images qui vont démontrer leur thèse ou se précipitent sur une icône particulière, fascinés par tout ce qu’elle "dit". (…) Les muséographes en fait veulent montrer la collection et choisir de "belles" pièces. Les chercheurs sont à l'affût d'icônes sur lesquelles ils ont beaucoup à dire. Ainsi se créent quelques méprises. L'affiche Révolution nationale de Vachet montrant deux maisons "France et Cie" avec comme devise "paresse, démagogie, internationalisme" et ("France" bâtie sur "travail, famille, patrie") est souvent reproduite dans les livres de classe français. Elle est utile parce que son décryptage permet d'expliquer les mesures d'exclusion prises par le gouvernement de Vichy, de sa propre initiative dès 1940. Ele a été reproduite en 1990 dans le catalogue de l'exposition "La propagande sous Vichy"[Laurent Gervereau, Denis Peschanski (dir), La propagande sous Vichy. 1940-1944, Paris, Musée d’histoire contemporaine /BDIC, 1990] , ce qui l'a fait connaître. Elle est historiquement juste. Elle est iconographiquement fausse. Cette affiche existe pour l'instant en un exemplaire, au Musée d’histoire contemporaine- BDIC (peut-être en découvrira-t-on d'autres à Avignon ou dans des collections particulières). Elle n'a jamais été réalisée par le gouvernement de Vichy, ne comporte aucun des sceaux du service de la Propagande. Un obscur groupe local d'Avignon de la Révolution nationale la fait paraître. Elle passe inaperçue. Ce n'est pas le plus grave, Elle se révèle en contradiction avec toute la propagande du gouvernement de Vichy. Cette propagande en effet met en avant des valeurs consensuelles, alors qu'elle prend des mesures d'exclusion, mais jamais l'exclusion n'est revendiquée. Vichy fonctionne totalement sur le double langage. Donc choisir cette affiche comme expression de la propagande sous Vichy révèle, non pas un progrès dans l'analyse de l'image en histoire, mais au contraire une ignorance grave et la persistance d'une fonction illustrative de l’image. » extrait de Laurent Gervereau, « Le musée, source ou moteur de recherche ? » dans Vingtième siècle. Revue d’histoire, n°72, octobre-décembre 2001, p 125-131
  • 5. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 5 5  Différentes façons de questionner l’image  Pour aboutir à une grille de lecture commune Interroger l’image : principes et grille de lecture PRESENTATIONDUDOCUMENT  NATURE DU DOCUMENT  Définir le type de document  dessin, peinture, enluminure, gravure, architecture, sculpture, objets d’art, objets usuels…  Définir la nature matérielle du document  source, dimensions, matériau, lieu de conservation actuel, histoire du document  DEFINIR LE CONTEXTE DE CREATION DU DOCUMENT  L’auteur  date de naissance, origines, milieu social, appartenance professionnelle, culturelle, idéologique et religieuse, place du document dans la vie de l’artiste  commande et élaboration qui sont les commanditaires ? les destinataires ? le but de la commande ?  PRESENTER LE CONTEXTE HISTORIQUE  Dater du document et l’inscrire dans un espace informations explicites : source, titre, légende informations implicites contenues dans le document : objet, costumes… Replacer l’œuvre dans le temps événements récents qui permettent de l’éclairer : contexte politique, social… selon le cas  sa représentativité dans l’histoire de la forme qu’il représente (peinture, photographie, affiche…)  Formuler l’impression d’ensemble que veut donner le document DESCRIPTIONDU DOCUMENT  STYLISTIQUE  composition : forme générale, plans, cadrage  organisation de la surface : lignes de force, de rupture, couleur, lumière  THEMATIQUE  définir le sujet et la nature de la scène  établir un inventaire des éléments représentés : lieu, décor, personnages, objets, action, mots, symboles…  Formuler le message du document INTERPRETATIONDU DOCUMENT  DESCRIPTION / INTERPRETATION  elles sont souvent mêlées au cours d’une démarche thématique : les éléments représentés sont repérés, éclairés, nourris de connaissances historiques  CRITIQUE DU DOCUMENT  externe : mettre en relation avec d’autres documents pour faire apparaître sa représentativité, son originalité…  interne : dégager les limites de l’image (amalgame, simplification abusive, mensonge, omission, falsification…)  énoncer dans quelle mesure l’image est représentative d’une époque, d’une idéologie PORTEE DUDOCUMENT  CERNER L’INFLUENCE ET LE DEVENIR DU DOCUMENT  mode de diffusion, diffusion contemporaine et ultérieure  impact : effet sur les contemporains  postérité : réutilisation, statut de modèle…  QUEL INTERET POUR L’HISTORIEN  apports historiographique  signification de l’œuvre dans le cadre de la civilisation étudiée : son originalité, son importance…  Conclure sur la réussite ou l’échec des objectifs voulus par le message Grille établie d’après  S. Cassagnes, C. Delporte, G. Miroux, D. Turnel, Le commentaire de documents iconographiques en histoire, Ellipses, 1996  L. Gervereau, Voir, comprendre, analyser les images, La Découverte, 1994  Image et pédagogie en histoire-géographie, ss dér G. Gaudin, J Maréchal, CRDP Bourgogne, 1995 Le regard de l’historien Interroger le contexte - propre à l’œuvre : où ? quand ? quoi ? - domaine politique, culturel, économique, social - insiste sur la portée  fournit des renseignements appréciables, sur l’histoire des représentations Le regard du sémiologue Interroger le sens de l’image - comprendre symboles utilisés - décrire ce que l’on voit ; pourquoi est-ce là (le signifiant)? - dire ce que l’on comprend : l’interprétation (le signifié)  aide à saisir la circulation des informations interne à l’image De l’historien de l’art Interroger le style - aspects techniques, matériaux - composition : lignes directrices - importance du document dans l’histoire de l’art, l’œuvre de l’artiste  apporte des outils descriptifs et plastiques, une sensibilité professeur
  • 6.
  • 7. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 7 Se repérer dans les ACTUALITES CINEMATOGRAPHIQUES en France entre 1940 et 1945 Les difficultés de repérage des journaux filmés (appelés souvent « actualités cinématographiques ») en France pendant la seconde guerre mondiale sont nombreuses car : - un même journal peut être recensé sous différents noms - un même titre peut concerner des produits différents et successifs  la DATE est le seul indicateur fiable pour identifier un journal filmé : - sa nature - son origine - son lieu de diffusion (zone occupée / zone non occupée / les 2 à la fois) jusqu’en mai - juin 1940 3 grands journaux filmés : Pathé Journal France Actualités Eclair Journal (Havas et Gaumont) ZONE NORD OCCUPEE ZONE SUD NON OCCUPEE 7 août 1940 à octobre 1940 1 seul journal allemand, mais en langue française : les Actualités mondiales Distribution : Alliance Cinématographique Européenne (ACE), filiale de la firme allemande UFA = version pour la France du journal allemand de l’UFA : Deutsche Wochenschau  - conçu, monté et sonorisé à Berlin - comprend quelques sujets spécifiques sur la France privée d’images (Pathé et Gaumont se sont repliés à Marseille) octobre 1940 au 11 août 1942 A partir de nov 1940 : accord d’échanges de reportages passés entre responsables des actualités allemandes et ceux de la Zone Sud Actualités mondiales 1 seul journal : Journal France-Actualités-Pathé - fabriqué à Marseille - sous le contrôle du gouvernement de Vichy - produit conjointement par Pathé et Gaumont = parfois recensé sous 3 autres noms : - Pathé-Journal de Marseille - France Actualités Pathé Gaumont - France Actualités 21 août 1942 à août 1944 1 seul journal sur l’ensemble du territoire - produit par une société mixte franco-allemande issue de négociations entre l’occupant et le gouvernement de Vichy, constituée à 60% de capitaux français, 40% allemands - détient désormais le monopole de diffusion sur tout le territoire - a repris le titre France-Actualités - à partir de l’automne 1943, presque entièrement contrôlé par l’occupant du 5 sept 1944 au 31 décembre 1944 Diffusion d’un éphémère journal produit par le Comité Français de Libération du Cinéma (monopole consenti par le gvt à ce journal fondé en coopérative par plusieurs comités de la Résistance) sous le titre de France Libre – Actualités janvier 1945 au 27 juillet 1945 Le journal France Libre - Actualités prend pour nom Les Actualités françaises - principal actionnaire : l’Etat - détient provisoirement un monopole en matière de presse filmée à partir du 27 juillet 1945 sont diffusés à nouveau les titres des sociétés de presse filmée d’avant guerre: - Pathé Journal - Gaumont-Actualités + Les Actualités françaises - Eclair journal . d’après - La seconde guerre mondiale. Guide des sources conservées en France 1939-1945, Paris, Archives Nationales, 1994, p 1078-1079 - Images de guerre 1940-1945, DVD, INA/Nouveau Monde Editions, 2004 - Archives de guerre 1940-1945, double DVD, INA/Nouveau Monde Editions, 2004
  • 8. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 8  Les actualités cinématographiques : de la réalité à sa représentation « France Actualités vous parle », 21 août 1942  Un organisme d’Etat : retour sur la fabrique officielle de l’information  Un procédé de fabrication du journal, un regard sur le monde, une forte réactivité : confronter l’image au réel
  • 9. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 9 France Actualités - 21 août 1942 – 2’ 07’’ Sujet : « France-Actualités» : un nouvel organisme cinématographique au service des Français Résumé: Le gouvernement français a décidé de confier les actualités cinématographiques des deux zones et de l'Empire à un organisme unique, «France-Actualités». Après une évocation de la France depuis la défaite à travers son gouvernement et sa population, diverses phases de la fabrication du journal «France-Actualités» sont présentées: la collecte des informations, les prises de vue, les montages et la projection en salle. Contexte historique: Jusqu'en 1942, les actualités projetées dans les salles de cinéma obéissaient à deux régimes différents. En zone nord, les Allemands projetaient les «Actualités Mondiales» produites par la Deustsche Wochenschau, la zone sud étant couverte par le journal «France-Actualités Pathé». Les deux entités échangent toutefois des sujets. Un accord est malgré tout conclu en mai 1941 qui aboutit à confier les actualités pour l'ensemble du pays à un organisme unique, « France- Actualités» . Contexte média : Le premier reportage du nouveau journal franco-allemand, «France-Actualités», est une présentation de sa fabrication. Il est d'abord annoncé comme essentiellement français: les images choisies renvoient uniquement aux thèmes développés par la Révolution nationale (le travail de la terre, l'Empire...) et le texte sur le carton de conclusion est rédigé de façon à ce que le spectateur comprenne que l'existence du journal est le résultat de la seule volonté du gouvernement français qui aurait simplement obtenu l'autorisation des Allemands. (Musique) (carton) « FRANCE-ACTUALITES » VOUS PARLE - (Journaliste) : Sous la paternelle et sage autorité du chef qu'elle s'est donné, la France doit se ressaisir et se regrouper. Tous ses fils, ceux qui oeuvrent de leur main comme les chercheurs de la science, ceux qui sont au loin dans les stalags, et ceux qui par la relève partent pour les libérer, les jeunes et les vieux, ceux de la métropole et ceux de l'Empire, tous ces fils ont besoin de mieux se connaître, de mieux se comprendre, pour pouvoir mieux travailler à la résurrection commune, à la prospérité commune, celle de la patrie. Images multiples et diverses, images d'unanimité, c'est un invisible lien, un invisible trait d'union qui, pour la première fois depuis la tragique année 1940, rapprochera et unira tous les enfants de la France renaissante des deux zones et de l'Empire. - (Inconnu) - Allô, «France-Actualités ?» «France-Actualités ?» «France-Actualités ?» «France-Actualités ?» - (Journaliste de France-Actualités) : «Ici France-Actualités.» - (Journaliste ) : Des nouvelles de toute la France et de l'Empire, des équipes de reporters dans toute la France et l'Empire, «France Actualités» , sous l'égide de l'Etat français, se met à la disposition de ses millions de spectateurs. Rapidité dans les manipulations de laboratoire, rapidité dans le montage des documents, rapidité dans la sonorisation et dans l'enregistrement, rapidité dans l'édition de près d'un million de mètres de films par mois, des nouvelles du monde entier, des nouvelles de toute la France et de l'Empire, sur tous les écrans de la France et de l'Empire. -(carton, lu par le journaliste) :L'organisation qui vient de vous être présentée a pu être créée parce que le gouvernement français a décidé de confier les actualités cinématographiques à un organisme unique et obtenu des autorités d'occupation que «France-Actualités» soit également projetée en zone occupée. - (Journaliste) : Notre devise: «France-Actualités» toujours et partout au service de la France. Résumé / Contexte Transcription du sujet
  • 10. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 10France Actualités - 21 août 1942 – 2’ 07’’Sujet : « France-Actualités» : un nouvel organisme cinématographique au service des Français
  • 11. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 11 Sujet : « France-Actualités» : un nouvel organisme cinématographique au service des Français France Actualités - 21 août 1942 – 2’ 07’’ ( une interrogation classique linéaire qui présente le document dans son contenu. Puis la confrontation avec d’autres documents.) (étape  : aborder le document) 1) Présentez le document 2) Quelles sont les deux parties qui composent ce sujet ? 3) Comment la situation de la France et des Français est-elle présentée ? 4) Quelles sont les phases de fabrication d’un journal d’actualité ? 5) D’après ce sujet, la force de France Actualités relèverait de sa rapidité et de la fiabilité de ses informations. Quels éléments sont apportés pour le prouver ? (étape  : confronter le document –censé représenté la réalité- au réel) 1) D’après vos connaissances (ou tel doc du manuel), montrez que la situation de la France et des Français à cette date ne correspond pas à celle qui est suggérée. 2) Le commentaire fait-il des allusions directes à la politique de Révolution nationale menée par Vichy ? Relevez des images qui en revanche sont clairement ancrées dans la thématique de la révolution nationale. 3) - D’après le texte n°1, quel est l’esprit de fabrication des actualités en zone non occupée ? - D’après les textes n°2 et 3, l’objectif est-il plutôt d’informer le public ou de l’émouvoir ? Qu’est-ce qui peut l’expliquer ? 4) Quelles contraintes techniques ou politiques peuvent relèguent les actualités non à l’information mais à la fonction d’illustration de l’information ? Quels medias sont les plus rapides dans la diffusion de l’information ? Pistes d’exploitation Image Commentaire Rapidité Sérieux et fiabilité
  • 12. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 12 Quel esprit préside à la fabrication de France-Actualités (Zone Nord + Zone Sud) à partir de 1942 ?  Texte 1  Texte 2  Texte 3 « Journal unique, non astreint aux exigences commerciales, France-Actualités peut se proposer non de chanter au peuple la chanson qu’il aime mais d’amener le public à comprendre certains aspects de la vie nationale et internationale qui lui échappent. Toutefois, en contrepartie de ce programme, il faut rester suffisamment près du goût et des sentiments du public pour obtenir son amitié, voire son affection [...] L’actualité -de par le public qu’elle touche- ne peut être qu’un organe de vulgarisation simple, très simple. Sur cent spectateurs de cinéma, on peut estimer que quatre-vingts sont du style « lecteur de Paris-Soir ». C’est à ceux-là surtout qu’il faut songer dans la rédaction [...] Ici, il ne s’agit plus de chercher le goût du public, il s’agit ce qu’il est utile de dire ou de montrer du point de vue national et international, et d’adopter les procédés les plus digestibles et les plus agréables pour les dire ou les montrer. » Note du 26 janvier 1942, transmise par les responsables récemment nommés de France-Actualités à Louis-Emile Galey, commissaire du gouvernement de Vichy, représentant de l’Etat Français (AN F 42 18) « [Que le cinéma soit présent lors de vos allocutions] ne s’agit point là de vaine publicité, mais seulement de l’emploi d’un instrument de diffusion, efficace entre tous, d’une pensée que les français ont le plus grand intérêt à connaître. Et l’image jointe à la parole a une force persuasive que la simple audition d’une voix même émouvante, ou la simple lecture d’un texte, sont loin de présenter » Lettre d’Henri Clerc responsable de la politique éditoriale au Maréchal Pétain, 27 novembre 1942 « Pour le public français il ne faut pas présenter trop de vues de guerre mais les choisir aussi impressionnantes que possible de manière à lui donner la notion exacte de l’effort fantastique fait par l’armée allemande surtout sur le front Est. C’est pourquoi nous choisissons des vues très rudes qui peuvent produire une secousse émotive sur le spectateur » Lettre d’Henri Clerc à Fritz Tietz, administrateur allemand de la société France-Actualités juin 1943 « Aux époques tragiques de l’Histoire, non seulement nationale mais mondiale, alors que sous toutes les latitudes, la société humaine est en proie aux convulsions annonciatrices d’un ordre nouveau, d’une civilisation nouvelle, il serait inadmissible qu’un journal filmé ne se préoccupât point de montrer les réalisations pouvant rendre possible le passage plein d’écueils d’un ordre à l’autre. C’est pourquoi il y a dans les films de France-Actualités de nombreux sujets sur les organismes sociaux et économiques, sur les institutions de solidarité nouvellement créées, sur les techniques de produits de remplacement, etc. Et il y a cette actualité prioritaire qu’est la guerre dont France-Actualités donne des vues documentaires parfaitement objectives. Henri Clerc, à l’Assemblée générale de France-Actualités du 17 juin 1943 extraits tirés de Jean-Pierre Bertin-Maghit, Le cinéma sous l’occupation. Le monde du cinéma français de 1940 à 1946, Olivier Orban, 1989, p 113-115
  • 13. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 13  « Les voyages du Maréchal » : les actualités cinématographiques et la mise en scène d’un chef et de sa politique  LYON 1940 : promouvoir la Révolution Nationale (diverses formes de décryptage et d’utilisation)  Les actualités filmées 1940-1944 : reflet de l’opinion publique ? (contextualiser / comparer / croiser )
  • 14. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 14 Actualités Mondiales - 11 déc. 1940 –2’53’’ Sujet : Visite du maréchal Pétain à Lyon [ - sujet visible et téléchargeable sur le site de l’INA : (http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&cs_page=0&cs_order=3&mc=Lyon&num_notice=1&total_notices=189) - sommaire des actualités de la semaine : http://www.ina.fr/voir_revoir/guerre/mondiales/40-20.fr.html ] Résumé: Le maréchal Pétain, après avoir visité Toulouse et Montauban, se rend à Lyon les 18 et 19 novembre 1940 où il est accueilli par une foule fervente sur la place de l'Hôtel-de-Ville. Sur la place Bellecour, il passe en revue des unités de l'armée de l'armistice Contexte historique: Novembre 1940 : Pétain inaugure une longue série de voyages parcourant à un rythme soutenu toute la zone non occupée, dans le but de matérialiser les liens personnels et exclusifs qu’il souhaite entretenir avec les Français. En deux ans (jusqu’en novembre 1942) : 52 ville visitées pour une vingtaine de voyages largement relayées par les actualités filmées. Un moyen de faire oublier la séparation du territoire national et d’appeler les français à communier autour d’un même culte, celui du Maréchal… mais dans un espace strictement délimité par la ligne de démarcation. Toutefois, l’accord passé pour l’échange de reportages en novembre 1940 entre les autorités occupantes de la zone Nord et le gouvernement de Vichy rend possible la diffusion de quelques sujets dans les deux zones. Contexte média : Les voyages du Maréchal font l'objet d'une attention toute particulière de la part des services de propagande de Vichy. Dans les grandes villes comme Lyon ou Marseille, ils mobilisent la préfecture, l'office du tourisme, l'état- major, les écoles et la presse pendant près d'un mois. Les séquences relatives aux voyages sont construites de manière récurrente: l'arrivée du Maréchal, une foule enthousiaste scande «Vive Pétain» ou «Vive le Maréchal», visite à l'hôtel de ville ou à la mairie, défilé militaire, Pétain serre les mains aux blessés de guerre et aux anciens combattants {des manifestations folkloriques sont parfois organisées pour l'accueillir), recueillement au monument aux morts, messe à l'église, visite d'un hôpital. Il faut montrer le maréchal Pétain proche des populations auxquelles il s'adresse sans intermédiaire. Cependant, lorsque les spectateurs voient les images des actualités, l’imaginaire des spectateurs et leurs connaissances ne sont pas vierges : radios, presse, affiches et tracts les ont en général devancé. Les images d’actualités viennent là simplement illustrer de façon plus « réelle » du déjà vu ou entendu par les autres medias. Résumé / Contexte
  • 15. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 15 Actualités Mondiales - 11 déc. 1940 –2’53’’ (http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&cs_page=0&cs_order=3&mc=Lyon&num_notice=1&total_notices=189) Sujet : Visite du maréchal Pétain à Lyon - (Musique ) (Journaliste) - Après Toulouse, après Montauban, c'est Lyon qui a l'insigne honneur d'accueillir le maréchal Pétain. Lyon, qui se targue d'être la ville la plus laborieuse de France, apporte au chef de l'Etat son adhésion totale. Dans ses cris, dans sa ferveur, le pays, en offrant sa foi, répond au chef qui a dit: «je fais don de ma personne à la France pour atténuer son malheur.» - (Musique + clameurs foule) (Journaliste) - A l'hôtel de ville, une foule compacte attend le Maréchal, une foule fervente dont les cris donnent une réponse à la déclaration désormais célèbre: «j'ai été avec vous dans les jours glorieux, je reste avec vous dans les jours sombres, soyez à mes côtés.» - (Musique) (Journaliste) - Tout à l'heure, sur la place Bellecour, l'armée ajoutera son salut à celui du peuple. Le salut de l'armée, le vœu du pays, n'est-ce pas le symbole de tout ce qui peut aller à celui qui, après avoir été le soldat de Verdun, devient aujourd'hui l'ouvrier de la renaissance française, à celui qui, après avoir porté le destin de l'armée (Musique militaire), porte aujourd'hui le destin de la France. (Musique militaire) - (musique militaire) (Journaliste) - Autour du maréchal Pétain, le pays se retrouve, retrouve avec l'esprit nouveau son sens oublié, la tradition perdue, la continuité de son histoire, et quand devant le chef, les milliers de légionnaires lèveront la main pour ce serment, dont la simplicité double la grandeur, quand d'innombrables voix diront: «nous jurons de continuer à servir la France et le chef», c'est Pétain qui dira, acceptant une nouvelle fois la lourde charge qu'il porte sans faiblesse, «j'en renouvelle le serment moi-même avec vous.» Transcription du sujet SON IMAGE - TRAVelling foule et enfants massés sur le bord du trottoir,agitant des petits drapeaux français - Le cortège des voitures officielles passant Rue de la République - alternance GP visages enfants et femmes / plan large Pétain saluant la foule en marchant - Le Maréchal Pétain montant les marches du perron de l'Hôtel de ville / GP groupe de jeunes scouts / Pétain au balcon de l'Hôtel de Ville en contre-plongée - Le Maréchal Pétain passe les scouts en revue - La foule de scouts massée sur la Place des Terreaux et vue en plongée du balcon de l'Hôtel de Ville salue et acclame le Maréchal vu en CP - Plusieurs plans d'une revue militaire sur la Place Bellecour, - Le Maréchal Pétain serre la main des anciens combattants - alternance plan Maréchal / foule –cadrée serrés / groupe / ensemble) - Légère plongée - vue générale de la foule - PP du Maréchal Pétain, de profil avec képi - PA du Maréchal Pétain le bras droit levé,prêtant serment - PG de la foule levant le bras droit pour prêter serment avec le Maréchal
  • 16.
  • 17. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 17 Actualités Mondiales – 11 décembre 1940 – 2’ 53’’Sujet : Visite du Maréchal Pétain à Lyon
  • 18. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 18 Actualités Mondiales - 11 déc. 1940 –2’53’’ Sujet : Visite du maréchal Pétain à Lyon Objectifs : - interpréter le document en fonction de son contexte historique - déchiffrer les effets de la propagande mise en œuvre  Décryptage et analyse à partir de QCM [image et son] 1) Quel sentiment veut-on donner au spectateur ? le peuple est curieux de venir voir le Maréchal le peuple est enthousiaste et soutient le Maréchal le Maréchal aime les bains de foule ou 1bis) Plusieurs fois des plans d’ensemble montrent la foule en liesse qui accueille le Maréchal Pétain parce que l’objectif des caméras n’était alors pas assez perfectionné pour zoomer pour montrer l’adhésion de la totalité de la population pour montrer que la foule est nombreuse [commentaire prof : on veut mettre en avant l’adhésion massive des Français au nouveau régime, celle-ci est en effet maximale à la fin de l’année 1940, date du reportage] 2) Selon le commentateur, Lyon est fière de recevoir le Maréchal car c’est la plus belle ville de France car c’est la ville la plus accueillante de France car c’est la ville la plus laborieuse de France [commentaire prof : le travail est une des trois devises du nouvel Etat « Travail / Famille / Patrie »] 3) Plusieurs gros plans de visages sont montrés l’image parce que les personnes filmées sont jolies pour montrer que toutes les catégories d’âge sont présentes pour que le spectateur s’identifie aux personnes [commentaire prof : Pétain s’affiche comme un homme de proximité, à l’écoute du peuple, tout le peuple. Ce dispositif d’image permet de s’identifier à l’heureux élus quant il découvre son visage sur les écrans –ou dans la presse-. Ces voyages cherchent à installer l’image d’un Pétain soucieux de tous, attentif, proche de chacun] Pistes d’exploitation
  • 19. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 19  Décryptage et analyse à partir de la bande image  Croiser la bande image avec d’autres documents les élèves peuvent entourer de diverses couleurs les photogrammes ou arrêts sur image et engager une réflexion sur : - le fond : les jeunes, les anciens combattants, l’armée, les colonies, la figuration du pouvoir etc…  permet de partir d’images singulières (cependant enfermées dans un rite immuable, on peut comparer plusieurs voyages, ou les photographies de la presse) pour aboutir à la politique mise en œuvre par Vichy - la forme : repérer les gros plans et les mettre en relation avec l’image qui précède et celle qui suit (souvent plan général de la foule / plan moyen ou de demi-ensemble sur Pétain / gros plan sur un personnage stéréotypé [femme, enfant, ancien combattant ; différentes conditions sociales etc…] / de nouveau plan sur Pétain)  - montre que Pétain est un homme de proximité à l’écoute du peuple - quel objectif des autorités : légitimation ? identification ? privilégier l’émotion à l’information et à l’analyse ?  Croiser les types d’information apportées par le sujet : bande image / bandes son Image Commentaire Musique Bruit / ambiance / bruitage Objectifs : - repérer les redondances, les divergences, les expliquer - montrer que *le montage produisent du sens * le choix d’associations sons/images
  • 20. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 20  Au détour le l’image anodine, la Révolution nationale en marche [Actualités Mondiales - 11 déc. 1940 –2’53’’ Voy Pétain Lyon + France Actualités - 21 août 1942 – 2’ 07’’ « Fce Actualités vous parle »] Dans un tableau, faire retrouver aux élèves les photogrammes qui au détour d’une image anodine d’un reportage ancrent dans l’imaginaire la révolution nationale en marche orchestrée par Pétain Une devise TRAVAIL : -la terre - le paysan - l’artisanat - la tradition (viticole) FAMILLE : - la mère - la jeunesse PATRIE : Patriotisme Armée Anciens combattants Scoutisme Un chef Pétain Serment Un peuple Des valeurs La foi Le courage La volonté Un territoire La France L’Empire
  • 21. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 21 LES VOYAGES DU MARECHAL extraits de la synthèse spéciale consacrée au voyage à Paris du Maréchal Pétain opérée par le contrôle postal  LE VOYAGE A PARIS, AVRIL 1944 LES PREMIERS VOYAGES EN ZONE NON OCCUPEE 1940 - 1941 « La visite du Maréchal Pétain à Marseille absorbe toute l’opinion. Elle fait le fonds du courrier de cette quinzaine car, huit jours après, l’enthousiasme reste toujours aussi vibrant. Le choeur des ovations écrites est immense. Il laisse voir loin derrière les acclamations de la rue et les reportages les plus enfiévrés. » « Le passage du Maréchal parmi nous a réveillé tout ce qui restait de français au fond de nos cœurs. On te dira qu'il n'y a pas eu d'enthousiasme ... Ce sont ceux qui n'étaient pas place de l'Hôtel-de-Ville, qui n'ont pas assisté et entendu cette Marseillaise chantée spontanément par toute la foule devant le drapeau enfin retrouvé ... Pour ma part, j'étais si émue, que je n'avais plus de voix. Ma gorge était serrée et je voulais crier "Vive Pétain ", mais je ne pouvais pas. » « La visite du Maréchal a du faire tressaillir de joie les gants à crispin et frémir plus d’un plumet de garde. Quant au cœur des Parisiens, j’ignore s’ils ont tressauté d’allégresse, mais je me permets d’en douter. La foule dense policière n’a pas dû ménager les ovations spontanées et réglementaires » « Le drapeau français flottait sur l'hôtel de ville. Le Maréchal a été acclamé comme jamais. Toutes les femmes lui jetaient des fleurs. Inutile de te dire que La Marseillaise a été chantée à tue-tête! [ ... ] J'ai vu le Maré- chal. Te dire ce que j'ai éprouvé est impossible. J'avais les jambes coupées par l'émotion. Pourtant je ne suis pas de son côté, mais de le voir ça m'a émue et je lui ai jeté des fleurs. » « Ne croyez pas qu'il a été acclamé comme vous dit la propagande, il y a eu des curieux sur son passage et non des admirateurs. L'accueil a été tiède. Je n'insiste pas, nous ne sommes plus en liberté ... Je n'ai pas vu Pétain et je n'ai pas voulu le voir. La France, le drapeau, La Marseillaise ont été plus acclamés que lui. » « Vous avez eu la visite du Maréchal. Pourquoi ne pas l'avoir salué, le pauvre, car lui n'est pas le maître, et tu sais, à quatre-vingt-huit ans, il doit commencer à déblo- quer un peu. » « Pauvre vieux, que ne lui fait-on pas faire? Il a certainement eu des acclamations, mais tout cela ne change rien à la situation. » «Le pauvre Maréchal, pauvre vieux, a l'air bien triste! » Rapport du 15 décembre 1940 du service de censure de Marseille [Source : Christian Delage, Denis Peschanski, Henry Rousso, Les voyages du Maréchal, CNRS Av/INA/Les Européens/Centre audiovisuel de Paris, 1990] Lettre sélectionnée par la censure, décembre 1940 [Source : Christian Delage... op cit ] Le Film, n°13, du 12 avril 1941 [Source : René Chateau, Le cinéma français sous l’occupation 1940-1944, La mémoire du cinéma, 1995, p 130] Lettre de mars 1941 [Source : Christian Delage... op cit] « Grâce à l’initiative de M. Pierre Alype, préfet de la Gironde, les films des différents voyages du Maréchal Pétain ont été présentés aux enfants s des écoles de Bordeaux. C’est dans la grande salle de l’Olympia, obligeamment prêtée par la Gaumont, qu’eut lieu cette séance. Les actualités des voyages du Maréchal avaient été offertes par l’ACE, et la Métro prêta trois dessins animés en couleur qui firent la joie de nos écoliers. Cette manifestation eut le succès qu’elle méritait et la jeunesse bordelaise, enthousiasmée, ne ménagea pas ses applaudissements à chaque présence du maréchal à l’écran » « Monsieur le Maréchal, La ville est toute vibrante encore d’avoir reçu la visite du Chef de L’Etat... Notre petit carmel vibre aussi, car nous sommes très Françaises, Monsieur le Maréchal, et si, étant cloîtrées, nous n’avons pu voir votre personne, nous avons bien voulu entendre les acclamations qui exprimaient la joie, la fierté, la reconnaissance... Ces sentiments, nous les faisons bien nôtres... Nous avons une raison de plus d’être très reconnaissants, ayant reçu ce matin par un inspecteur de police l’annonce du don généreux que votre Haute Bienveillance a réservé au carmel de Tulle. Nous vous en disons toutes un merci ému qui se traduira par une prière plus intense encore. » dans Antoine Lefébure, Les conversations secrètes des Français sous ['occupation, Plon, 1993, p 353-355
  • 22. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 22 France Actualités - 16/06/1944 – 3’28’’ Sujet : « Le maréchal dans les villes sinistrées » [ - sujet visible et téléchargeable sur le site de l’INA à l’adresse suivante : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&cs_page=7&cs_order=3&mc=Petain,%20Philippe &num_notice=51&total_notices=75 - pour le sommaire des actualités de la semaine : http://www.ina.fr/voir_revoir/guerre/france/44-25.fr.html ] Bande son : (carton et musique) « AU CHEVET DES CITES MEURTRIES » (Journaliste : ) « Les vibrantes ovations des Lyonnais accueillent le Maréchal qui fait son entrée dans la capitale des Gaules. Debout dans sa voiture, le regard droit, le soldat de Verdun semble ainsi nous montrer, dans les heures dramatiques que traverse notre pays, où est le seul, l’unique devoir des Français : avoir confiance, se rallier autour de notre chef et du gouvernement. » (musiques, bruits foule) (Journaliste : ) « Le cortège se dirige vers la place Bellecour » (musique, foule : « Vive Pétain ! ») (Journaliste : ) « A l’Hôtel de ville. » (musique, bruits de foule : « Vive Pétain ! ») (Journaliste : ) « Le Maréchal va maintenant passer quelques instants à l’hôpital de la Grande Blanche » (musique, applaudissement religieuses de l’hôpital) (Journaliste : ) « Accompagné par le Docteur Bertrand, maire de Lyon, et qui dirige un des services de l’hôpital, le chef de l’Etat parcourt les salles où sont soignés 400 blessés du récent bombardement » (musique) (Journaliste : ) « Le pèlerinage douloureux se poursuit par la visite de la ville de Saint-Etienne où le Maréchal s’avance à pieds parmi les décombres. Désolant spectacle, le quartier ouvrier n’est plus qu’une ruine déchiquetée,. Le chef de l’Etat se mêle au groupe des sinistrés, et devant leur effroyable misère il trouve les mots qui touchent, les mots qui consolent. Place Fourneyron le Maréchal dépose une gerbe devant le monument aux morts . » (musique, bruits de foule : « Vive Pétain ! ») (Journaliste : ) « Enfin, c’est l’arrivée Place de l’Hôtel de ville. » (Clameur de la foule : « Vive le Maréchal ! » « Vive Pétain ! », « Vive la France ! » (la foule entonne : « Maréchal nous voilà ! Devant toi, le sauveur de la France Nous jurons, nous, tes gars De servir et de suivre tes pas Maréchal nous voilà ! Tu nous as redonné l’espérance ( apparition du carton : « FIN »)… La Patrie renaîtra ! Maréchal, Maréchal nous voilà ! »)
  • 23. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 23 La fabrication des actualités hier… et aujourd’hui Possibilités : - Comparer l’organisation et la structure de deux sujets courts qui traitent d’un conflit : l’un aujourd’hui l’autre hier - Faire relever le dispositif de mise en scène de l’information qui s’organise autour d’un immuable scénario etc…  Les actualités filmées sur Vichy. - Préciser l’enchaînement des sujets les uns à la suite des autres, parfois annoncés par un carton (« Au chevet des villes meurtries» ) dont le titre est plus propice à la narration de l’événement qu’à son analyse. - Montrer que la bande son est monopolisée par : + la présence d’un thème musical, tour à tour dramatique ou primesautier + une voix-off toujours de circonstance (grave, ampoulée, lyrique…). - Noter enfin une mise en image très stéréotypée : + angles de vue peu originaux, souvent identiques ; + cadrages très larges ou plans d’ensemble ; + prédominance de plans généraux et de plans de foule.  Le JT aujourd’hui. - Le sujet est introduit par le présentateur, chef d’orchestre du journal. - Sont ensuite proposés en alternance voix-off, images brutes, intervenants (témoins, acteurs de l’événement) sans thème musical. - Parfois, le retour plateau propose un prolongement par une interview ou une analyse (journaliste, expert…)  Débattre de la subjectivité des procédés de mise en scène de l’information, hier… comme aujourd’hui
  • 24. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 24 TRAITEMENT COMPARE D’UNE MEME INFORMATION AU JOURNAL TELEVISE : ANALYSE DE VOCABULAIRE 1) Les 5 W : Tout message d’information par la voie des media (presse, radio, TV) doit permettre de répondre à 5 questions : lesquelles ? - - - - - 2) Cherche dès lors le message délivré à travers le vocabulaire qu’ont choisi les deux présentateurs de deux chaîne différentes, le même jour, à la même heure… pour un même fait, a. Présente succinctement, avec les questions ci-dessus, l’événement (avec tes mots) -................. : -................. : -................. : -................. : - ………….. : b. Complète le tableau suivant : France 2, 20 h, 19 décembre 1997, commentaire livré par le présentateur, sans images. « Autre affaire dramatique, donc, où l’on retrouve face à face des jeunes et des policiers, celle de Dammarie -les-Lys en Seine-et-Marne. Des émeutes ont éclaté hier soir après l’annonce de la mort d’un garçon de 16 ans tué par un policier alors qu’il tentait de forcer avec une voiture un barrage routier » TF1, 20 h, 19 décembre 1997, commentaire livré par le présentateur, sans images. « Des émeutes aussi cette nuit à Dammarie-les-Lys, en Seine-et-Marne, où une centaine de jeunes voyous ont mis à sac un centre d’action sociale ; ils ont incendié des voitures, blessé plusieurs pompiers et policiers. Mercredi soir, la veille, un jeune délinquant de 16 ans avait été tué alors qu’il tentait de forcer un barrage routier » Questions Vocabulaire présentateur TF1 Vocabulaire présentateur France 2
  • 25. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 25 Décryptage d’actualités filmées pendant la guerre d’Algérie croiser bandes images et son  La guerre d’Algérie dans les Actualités filmées Pathé, 1954 Novembre 1954 : un tournant dans la représentation de l’Algérie à l’écran ? Consignes de travail : - Analyser la bande image et la bande son des trois premiers extraits d’archives. - Relever par groupe en renseignant le tableau, la manière avec la quelle sont présentées l’Algérie et ses habitants, la France et les Français de métropole, à travers le commentaire d’une part, les images d’autre part. - Mettre en commun et faire apparaître les rapports possibles entre le son et l’image, et l’impact de leur combinaison L’Algérie et les Algériens La France et les « Français » ( en métropole ou en Algérie) « A un jeune Français » non daté, avant novembre 1954 Son Image  « Les événements d’Algérie » Journal Pathé 10 novembre 1954 et  Journal Pathé 17 novembre 1954 Son Algérie Algériens Image
  • 26. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 26 Novembre 1954 : un tournant dans la représentation de l’Algérie à l’écran ?  Montrer qu’en opposant une Algérie opulente, moderne et francisée (Alger, littoral urbanisé) à une Algérie arabe, misérable, aux paysages sombres et maudits, probables repaires de rebelles à la civilisation, les actualités font de l’intervention des militaires français l’incarnation d’un modèle de justice, le dernier rempart d’une civilisation de progrès… en évitant soigneusement de représenter à l’écran une situation de conflit (diabolisation d’un adversaire sans nom, sans armes, « suspect » et « hors-la-loi ») L’ALGERIE ET LES ALGERIENS La France et les « Français » ( en métropole ou en Algérie) « A un jeune Français » non daté, avant novembre 1954 Son - « territoire grand comme 4 fois la France » - « au début du siècle, un pays sans avenir » - « Alger, quatrième ville de France, belle capitale en plein essor que pourraient nous envier bien des villes de la métropole » -« c’est la rentrée des classes, tu vas te remettre au travail dans un grand établissement moderne, une très vieille école ou un simple baraquement » -« il y a beaucoup de changements dans le monde » -« l’intervention des Français a donné un avenir à l’Algérie » -« là-bas, tu as peut-être un grand frère qui monte la garde […] lui pourrait te dire maintenant ce qu’est l’Algérie » Image - montagnes arides - marécages - un paysan guide péniblement deux bœufs tirant une charrue dans un terre lourde et un paysage inquiétant - espace urbain d’Alger, beaux bâtiments, modernes - école, salle de classe - baraquement d’appelés en Algérie - les soldats sont armés, debout devant des barbelés ou derrière des mitrailleuses  « Les événements d’Algérie » Journal Pathé 10 novembre 1954  Journal Pathé 17 novembre 1954 Son Algérie - « certaines régions d’insécurité doivent être passées au crible » - « partout dans les vallées, les djebels, dans les gorges profondes de l’Aurès » - « la sourde menace qui pèse sur cette pittoresque région de l’Algérie » Algériens -« ennemi insaisissable » -« coup de main nocturne » - « empêcher toute concentration de suspects » - « déjouer les plans des fellaghas » - « éviter des accrochages sanglants » -« partout des colonnes en marche » Image - survol par hélicoptère de villes et de montagnes - habitat rural déprécié - nature et gorges intimidantes - Algériens des campagnes, en habit traditionnel mis en joug, mains levées - visages inquiétants et hostiles - un paysan sur son âne - décollage d’hélicoptères - chars d’assaut en mouvement - avions qui larguent des parachutistes - soldats en action dans les villages : défoncent portes, mettent en joug, se livrent à des contrôles de papiers, des fouilles au corps, des arrestations…
  • 27. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 27 La Guerre d’Algérie dans les actualités filmées Pathé Documentaire de Gilles Dinnematin, 2001, 52’, émission libre de droit (SCEREN/CNDP) Présentation Réalité ? Propagande ? Complaisance journalistique à l’égard du pouvoir ? Ce documentaire propose de décrypter les actualités cinématographiques qui, chaque semaine, étaient données à voir aux spectateurs de quelque 500 salles de cinéma en France. Que pouvaient bien montrer les images d’une guerre qui n’a que tardivement porté son nom et a propos de laquelle on a longtemps dit qu’elle fut « une guerre sans images » ? Or des images existent. Des cinq journaux filmés, Gilles Dinnematin a décidé de démystifier le Journal Pathé, alors le plus gros titre de la presse filmée. Pour relire ces archives et faire apparaître des décalages entre ce qui a pu se passer et la réalité fabriquée puis projetée, le réalisateur s’est entouré de Robert Soulé, correspondant pour France Soir de 1954 à 1961 et du grand reporter Henri de Turenne, envoyé par le même organe de presse le 13 mai 1958 à Alger. L’ensemble, sobre et rigoureux, propose de très nombreuses images à travers une démarche strictement chronologique et événementielle, qui s’apparente davantage à une narration des faits qu’à une investigation. voir nombreuses pistes d'exploitation de cette émission libre de droits sur (http://www.cndp.fr/tice/teledoc/dossiers/dossieralgerie.htm) :  L'irruption d' « une guerre sans nom» dans les images d'actualités [Histoire 3ème /Tale} - Novembre 1954 : un tournant dans la représentation de l'Algérie à l'écran ? - «Nous éviterons tout ce qui pourrait apparaître comme une sorte d'état de guerre» , François Mitterrand, ministre de l'Intérieur, fin novembre 1954 - L'occultation de la répression  En Algérie  En France  Les actualités: propagande ou information? [Education civique 3ème] - L'instrumentalisation des moyens de communication de masse  Les actualités cinématographiques  La radio et la télévision. - La fabrication des actualités hier ... et aujourd'hui  Les actualités filmées sur l'Algérie.  Le JT aujourd'hui.  Un documentaire pour décrypter la guerre [Histoire / Education aux médias .. Lycée] - Une efficace mise à distance du spectateur ... - ... mais un dispositif minimaliste
  • 28. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 28  Les Actualités cinématographiques et la fabrique de l’événement  Montoire : - d’un non-événement à un événement symbolique… et un enjeu de mémoires - enquête iconographique autour d’une poignée de main  6 juin 1944 : le débarquement au prisme des actualités nationales (Fce / All / GB / EU) = les actualités réinterprètent l’événement selon les diverses sensibilités nationales - témoignage d’une tradition dans la façon de d’informer - témoignage d’un état de l’idéologie dominante d’alors
  • 29. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 29 France Actualités 9 Octobre 1942 1. Cyclisme Clôture de la saison cycliste au parc des Princes: Choque remporte l'épreuve de demi-fond devant Lesueur et Terreau. Louviot gagne la dernière étape du circuit de France, mais Neuville est vainqueur au classement général. 1 min 30 sec 2. Boxe Retransmission du match du 30septembre opposant Cerdan à Ferrer, au Vél' d'hiv'. Cerdan redevient champion d'Europe des poids welters en 1 minute 25 secondes par abandon de son adversaire. Berretrot, micro en main, désigne le vainqueur à la foule. 1 min 40 sec 3. Médecine Préparation en laboratoire du vaccin antivenimeux fabriqué à base de serpents nourris de petits animaux. Mise en ampoules du vaccin. 1 min 08 sec 4. Fin de vacances 700 enfants de Saint-Nazaire sont hébergés par le COSI dans trois châteaux de la Loire inférieure. Les colonies de vacances ferment leurs portes. L'heure de la rentrée des classes est arrivée. 1 min 5. Arts plastiques Bouffet et Bussière inaugurent, au palais de Tokyo, le 34e Salon d'automne. 47 sec 6. Entraide Les centres d'entraide de la Maison du prisonnier organisent une collecte de vêtements chauds. Les prisonniers des stalags 1A et 1B, libérés grâce à la Relève, arrivent en gare de Compiègne. Les prisonniers dans leur camp. 38 sec 7. Jeunes musulmans à Fort-de-l'Eau, Châtel préside au baptême et à la prestation de serment de la promotion sortante des cadres musulmans des Chantiers de la jeunesse. 50 sec 8. Sous-marin japonais Le submersible fait escale dans un port de l'Atlantique, occupé par les forces allemandes. Dœnitz salue l'équipage et Raeder reçoit le commandant du sous-marin qui part vers la haute mer. 33 sec 9. La guerre du désert Préparation, transport et débarquement du matériel militaire destiné à l'armée de Rommel. Rommel et Kesselring s'entretiennent. Le capitaine d'aviation Marseille fait son rapport à Rommel. 1 min 34 sec 10. Bombardement Vues aériennes du port au cours du bombardement par les escadrilles allemandes. 44 sec 11. La bataille de Stalingrad Un nouvel avion d'observation bimoteur transmet des renseignements au sol à l'aide de tubes fumigènes. La ville est pilonnée par l'artillerie allemande. Un quartier est en flammes. 49 sec 12. Front de l'est Dans la neige et à 3.500 mètres d'altitude, les chasseurs allemands tiennent leurs positions et livrent bataille avec leur artillerie. 1 min 36 sec Deutsche Wochenschau 7 Octobre 1942 631 mètres 1. Berlin: Ribbentrop reçoit l'ambassadeur d'Italie Dino Alfieri et l'ambassadeur du Japon le général Oshima à l'occasion de l'anniversaire du Pacte tripartite. Ribbentrop en conversation avec les deux ambassadeurs. 2. Berlin. Rommel et Goebbels au ministère de la Propagande devant des représentants de la presse. Rommel parle de la situation en Afrique du Nord; Goebbels est à ses côtés. 3. Hitler reçoit Rommel et lui remet le bâton de maréchal 4. Berlin. Palais des sports: lancement de la campagne du Winterhilfswerk [collecte des vêtements chauds] pour 1942/43. Entrée des SA et du Parti avec les drapeaux et les étendards. Goebbels pénètre dans l'enceinte en compagnie de Rommel; la foule jubile. Le Oberbefehlsleiter Hilgenfeld accueille Rommel et Goebbels à la tribune (statistiques sur les résultats des campagnes passées). Arrivée de Hitler qui salue Rommel, Keitel et Himmler (pas de son original). Deutschlandlied 5. Front de Carélie. Ravitaillement par des attelages hippomobiles. Une infirmerie. Chariots sur des rails. Nourriture pour le front. U ne tranchée est creusée, pose de câbles. Offensive de l'artillerie et de l'infanterie. Ballon captif pour l'observation. Progression des blindés et de l'infanterie 6. Zone centrale du front de l'Est. Relève des premiers rangs. Artillerie, poste d'observation, tirs contre un village en feu. Tranchée, repas. Artillerie lourde contre un bunker: des blindés russes sont pris sous le feu des lignes allemandes; blindé incendié. 7. Le maréchal Model décore de valeureux ouvriers devant la troupe rassemblée 8. Une troupe d'assaut progresse. Infanterie, mitrailleuses et lance-grenades. Russes tués et prisonniers. Retour de la troupe dont les hommes reçoivent la Croix de fer 9. Soldats allemands aidant à rentrer la moisson en Ukraine 10. Aérodrome de campagne à l'Est. Décollage de JU 88, attaque aérienne contre des positions ennemies, bombes et armes de bord. 11. Bataille dans les banlieues de Stalingrad. Artillerie lourde, incendies. Bâtiments d'usine détruits. Carcasses d'avions sur un aérodrome. Progression de l'infanterie. Combats de maison à maison. La partie sud de la ville est aux mains des Allemands. Le drapeau allemand est hissé sur un bâtiment. Vue globale de la ville avec la Volga à l'arrière-plan . Quel programme au sommaire des actualités cinématographiques de la semaine ?
  • 30. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 30 Comment les actualités nazies montrent-elles la guerre ?  Quelle vision ce reportage de guerre livre-t-il de l’armée allemande ? de l’ennemi ? Image Son Armée allemande Ennemi  Quel vous semble être les objectifs recherchés dans la façon de rendre compte de la guerre dans les actualités filmées ? Objectif recherché oui non commentaire Rendre compte de l’événement Mettre en image l’actualité Dénoncer les méthodes de l’ennemi Expliquer Coller à la réalité Impressionner Saisir l’atmosphère d’un événement Rassurer Convaincre Evoquer les pertes Choisir un instant parlant Refléter une mise en scène Emouvoir Choquer, interpeller Alerter Provoquer la compassion Etre objectif Dramatiser l’événement
  • 31. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 31 Ressources / bibliographie Généralités :  Histoire - René Jeanne et Charles Ford, Le cinéma et la presse 1895-1960, Armand Colin, Kiosque, 1961, 296 p - Marcel Huret, Histoire de la presse filmée 1895-1980, Henri Veyrier, 1984, 192 p - « Les actualités filmées françaises », Cahiers de la cinémathèque, n°66, juillet 1997 [CR du colloque dans François de la Bretèque, « Les actualités filmées française », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n°50, 1996, p 137-140] - Laurent Véray, Les Films d'actualité français de la grande, S.I.R.P.A. / A.F.R.H.C., 1995  Méthodologie - Laurent Gervereau, Inventer l’actualité. La construction imaginaire du monde par les medias internationaux, La Découverte, 2004, 159 p - Marc Ferro, Analyse de films, analyse de sociétés, Hachette, 1975, 124 p - Marc Ferro, Cinéma et Histoire, Gallimard, Folio Histoire, 1977, nombreuses rééditions, v 300 p - Marc Ferro, L’information en uniforme. Propagande, désinformation, censure et manipulation, Ramsay, 1991, 129 p - Marc Ferro et Jean Planchais, Les médias et l’histoire. Le poids du passé dans le chaos de l’actualité, CFPJ éditions, 1997, 166 p - Hélène Puiseux, « Du rite au mythe : les actualités », CinémA n°65, 1992, p 97-104 - Patrick Mougenet, Cinéma et propagande, http://www.cinehig.clionautes.org/article.php3?id_article=101 , novembre 2002, 39 000 signes Les actualités filmées dans la seconde guerre mondiale - Les archives de guerre 1940-1944, La Documentations Française, 1996, 400 p - M. Pevsner, « Les actualités cinématographiques de 1940 à 1944 », Revue d’histoire de la deuxième guerre mondiale n°64, octobre 1966, p 88-96 - Jean-Pierre Bertin-Maghit, « Le cinéma et les actualités filmées », La propagande sous Vichy 1940-1944, ss dir Laurent Gervereau et Denis Peschanski, BDIC, 195-204 - Sylvie Lindeperg, Clio de 5 à 7. Les actualités filmées de la Libération : archives du futur, CNRS Editions, 2000, 318 p - Olivier Dumoulin, Une analyse archétypale des Deutsche Wochenshau, http://iep.univ- lille2.fr/enseignants/cours.php?numcours=205 , 34 000 signes
  • 32. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 32 - Patrick Mougenet, Les actualités cinématographiques diffusées en France entre 1939 et 1945, http://cinehig.clionautes.org/article.php3?id_article=89 , octobre 2002, 2 600 signes - Patrick Mougenet, « Une représentation de la guerre. Les actualités filmées de 1939 à 1945 », Face à la classe : Cinéma, Histoire et Représentations, ss dir Nicole Lucas et Vincent Marie, Editions Manuscrit Université, 2007 (à paraître) et des éléments dans : - les ouvrages de Jean-Pierre Bertin-Maghit : * Le cinéma sous l’occupation. Le monde du cinéma français de 1940 à 1946, Orban, 1989, 464 p * Le cinéma français sous l’occupation, PUF, QSJ, 1994, 128 p * Les documenteurs des années noires. Les documentaires de propagande, France 1940- 1944, Nouveau Monde Editions, 2004, 288 p - Siegfried Kracauer, De Caligari à Hitler. Une histoire psychologique du cinéma allemand, L’Age d’homme, 1973, chapitre « La propagande et le film de guerre nazi », 309-352 [ et Christian Delage, « Comment interpréter les actualités nazies ? L’apport de Siegfried Kracauer », dans La vérité par l’image. De Nuremberg au procès Milosevic, 2006, p 53-66] Images d’archives : ressources DVD - Jean-Pierre Bertin-Maghit, Olivier Wieviorka et Sylvie Lindeperg, Images de guerre 1940-1945. Les actualités cinématographiques françaises de la seconde guerre mondiale, Nouveau Monde Editions, 2004 - Archives de guerre 1940-1945. Ce que les Français ont vu dans les salles de cinéma, double DVD présenté par Marc Ferro, , Nouveau Monde Editions, 2004 Quelques images d’actualités dans : - Nicolas Arnaud et Laurent Garbin, La France et les Français pendant la seconde guerre mondiale, Scéren/CRDP Franche-Comté / Hachette education, 2005, 3 DVD + livret pédagogique 75 p - Patrick Mougenet, Cinéma et propagande. Les régimes totalitaires de l’entre-deux-guerres, Nathan/Eduscope, 2005, 1 DVD (ou cassette VHS) + livret pédagogique 32 p VHS - Martin Ivernel (ss dir), Histoire 3ème . Vol 3 Actualités. Extraits d’actualités diffusées dans les cinémas et à la télévision française, cassette VHS + livret d’Agnès Chauveau 32 p
  • 33. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 33 Presse filmée et fonds cinématographique Les fonds (accessibles) de L’INA (source : http://www.ina.fr/archives/fonds/cine_presse.fr.html et www.ina.fr ) Ce fonds a été acquis par les Actualités Françaises en 1964. Il s’agit de 200 sujets d’actualité muets tournés par Joseph Leclerc (un opérateur indépendant) d’une durée moyenne de 1 mn 30. Le fonds a été racheté en 1969 par l’Office de Radiodiffusion Télévision Française (ORTF) au moment où les sociétés de presse filmée, qui avaient pendant des décennies assuré l’information auprès des spectateurs de cinéma, cessent peu à peu leurs activités face à la concurrence de la télévision. La conservation de ce fonds a été confiée à l’Ina lors de sa création en 1975. Jusqu’en août 1944, ces documents sont très marqués par la propagande allemande puis par celle du gouvernement de Vichy. Ces fonds comprennent : Les Actualités Mondiales (août 1940 - août 1942) : 1 549 sujets France Actualités (août 1942 - août 1944) : 1 382 sujets France Libre Actualités (septembre 1944 - décembre 1944) :135 sujets Les Actualités françaises (janvier 1945 - février 1969) : 20 232 sujets  la recherche est possible journal par journal (ainsi que l’accès à des documentaires) par année à partir du lien suivant : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=corpus&code=OGPPROG000109#  de façon plus générale, on peut rechercher par thème- personnage mot clé / support (presse filmée, documentaire, magazine…) / genre (audio ou vidéo) et date à partir de : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?full=&action=ft&x=8&y=7  recherche possible aussi (mais un peu contrainte par la suite) par période (années 1930, années 1940 etc…) à partir de : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=corpuse#  Fonds Leclerc (1914-1934)  Fonds des actualités françaises (1940-1969)  Enfin pas ou plus évident , ces adresses restent encore valides (au 6 janvier 2007) pour naviguer et visualiser les dossiers thématiques de Voir et revoir ( http://www.ina.fr/voir_revoir/ ) en particulier la sélection de dossiers qui offrent de nombreuses archives d’actualités cinématographiques ou télévisuelles, le chapitre Histoire et Sociétés (http://www.ina.fr/voir_revoir/histoire_societe.fr.html ) et tout particulièrement : - Archives de guerre (1939-1945) : http://www.ina.fr/voir_revoir/guerre/index.fr.html - Mai 68 : http://www.ina.fr/voir_revoir/mai-68/index.fr.html - La Vème République : http://www.ina.fr/voir_revoir/vieme_republique/index.fr.html - La guerre d’Algérie à la télévision française : http://www.ina.fr/voir_revoir/algerie/index.fr.html - Cinquante ans de construction européenne : http://www.ina.fr/voir_revoir/europe/index.fr.html - Révolution féminine : http://www.ina.fr/voir_revoir/femmes/index.fr.html - Le conflit israélo-palestinien : http://www.ina.fr/voir_revoir/israel-palestine/index.fr.html - Le terrorisme, les médias et le 11 septembre : http://www.ina.fr/voir_revoir/terrorisme/index.fr.html
  • 34. Patrick MOUGENET, Les actualités filmées : clés de lecture, pistes d’exploitation Images & propagande, CHRD, Lyon, janvier 2007 34 C’est un fonds d’un grand intérêt historique, complémentaire des Actualités Françaises. Il comporte 160 reportages issus du magazine d’actualité Ici la France consacré aux forces françaises libres et des tournages réalisés par les Alliés à Londres, en Afrique, au Moyen-Orient, en Corse et en Afrique du Nord, entre 1940 et 1944. Parmi les plus célèbres : Le rassemblement de la France Combattante à l’Albert Hall de Londres le 11 novembre 1942, qui reprend l’intégralité du discours de De Gaulle. L’Ina est propriétaire de 18 films (documentaires et fictions) dont 6 longs métrages. Ces films ont été produits entre 1944 et 1963 par la Coopérative dont les adhérents étaient des syndicalistes résistants. Parmi ces films, le plus illustre est La Bataille du Rail de René Clément. Il a été primé au premier festival de Cannes de l’après guerre en 1946. C’est un fonds complémentaire de celui des Actualités Françaises. Il comprend 30 documentaires et magazines sur l’industrie française, coproduits par les Actualités Françaises et le CNCE entre 1962 et 1969.  Fonds de l’Office Français d’Information Cinématographique (OFIC)  Fonds de la coopérative Générale du Cinéma Français (CGCF)  Fonds du Centre National du Commerce Extérieur (CNCE) Enfin et de façon plus générale sur le site de l’INA: - 100 000 émissions radios et télévision sont actuellement consultables voire téléchargeables à partir de http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php . - l’Ina propose une rubrique « Après les cours », déclinée par niveau d’enseignement (6ème / 5ème ; Première etc…) qui propose une sélection d’extraits d’émissions permettant de voir/revoir/approfondir tel ou tel sujet vu en classe (offre pour l’instant assez limitée en histoire et géographie, peut-être parce que toutes les matières sont concernées) : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=apecole - Plus ambitieuse mais payante, l’offre « Jalons pour l’Histoire du temps présent » qui propose « des documents audiovisuels issus de la presse filmée, de la télévision et de la radio de 1940 à nos jours, restitués dans leur contexte historique et médiatique par des enseignants et des historiens en collaboration avec le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement et de la Recherche. Le téléchargement et des fonctionnalités avancées sont disponibles aux élèves et professeurs des établissements abonnés. » (http://www.ina.fr/visite/education/jalons/index.fr.html ) et si vous souhaitez retrouver les archives sonores ou vidéos de votre jour de naissance : http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=jn ….