Analyse des actions offensives, défensives et balles arrêtées
du Bayern de Munich

PHASE OFFENSIVE
Quand ils attaquent, le...
La ligne de quatre défenseurs en jaune, ainsi que les milieux de terrain, sont responsables du
commencement du jeu court d...
Dans cette image, nous pouvons voir quatre joueurs dans la zone de but, en attendant un centre de
Lahm.

Idem avec centre ...
Quand le gardien joue une balle longue, un attaquant vient la recevoir et l’autre avec le deux ailiers
prennent positions ...
Si l'adversaire commence un pressing fort, il reste l'option de jouer avec un des attaquants directement,
qui rend la ball...
.

Nous pouvons voir ici comme Kross en contrôle orienté se retourne et envoie la balle à Manzukic afin
qu'il puisse se re...
Dans cette vue inversée de la précédente, le corner est tiré premier poteau avec les 3 joueurs qui
tentent de reprendre ou...
Sur ce coup franc moins excentré, cinq joueurs rentrent dans la surface et Kross effectue un centre
ouvert avec son pied d...
PHASE DÉFENSIVE
DEFENSIVE PHASE
Défensivement, la formation est un 4-4-1-1 dans laquelle les ailiers doivent travailler du...
Quand ils défendent dans un bloc supérieur ou dans un positionnement avancé, ils sont dans un 4-1-3 2. L'image antérieure ...
Ici nous pouvons voir comment les défenseurs contraignent leur adversaire afin qu'ils ne puissent pas
se retourner. Dans c...
Avec le bloc inférieur il y a toujours huit joueurs derrière la balle. Les ailiers reviennent et forment une
ligne de quat...
Quand ils perdent le duel on peut voir maintenant la ligne de Bayern de quatre défenseurs, le double
pivot et les trois mi...
RETRAIT
Nous pouvons voir comment les quatre défenseurs et les deux milieux de terrain centraux reculent. Ils
se replacent...
STRATÉGIE DÉFENSIVE
CORNERS (mixtes)
Un joueur reste avancé au sommet de la zone et 3 joueurs dans la surface sont en situ...
COUPS FRANCS
Sur coup franc défensif de face : deux joueurs forment un mur, une ligne de sept joueurs, et un joueur
à l'ex...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bayern offensive

603 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
603
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bayern offensive

  1. 1. Analyse des actions offensives, défensives et balles arrêtées du Bayern de Munich PHASE OFFENSIVE Quand ils attaquent, les bavarois essaient de déclencher immédiatement des mouvements vers l'avant. Chaque fois que possible, leur offensive se développe comme suit: On part avec une ligne défensive à 4, les défenseurs centraux Boateng, Dante ou Badstuber avec la balle. Les arrières latéraux Lahm et Alaba sont placés considérablement avancés. Deux milieu de terrain, Javi Martínez et Schweinsteiger sont responsables du développement du jeu avec les deux ailiers, Ribery et Robben o Müller et un des milieux de terrain offensif ou attaquants, Kross ou Mario Gomez, qui effectue(nt) beaucoup de courses vers la balle pour aider les défenseurs afin qu'ils puissent monter la balle jusqu'au milieu du terrain et de là au but adverse. Cependant, toutes les fois que cela est possible, ils essaient de contrôler la balle et d'effectuer des passes courtes et assurées. Une fois la balle dans la zone de construction et protégée des adversaires dans cette zone, ils profitent de la vitesse de leurs ailiers Ribery, Robben ou Müller.sur les flancs, ou de.Lahm ou Alaba effectuant un dédoublement pour se joindre l'attaque. S'il n'est pas possible de commencer le jeu de cette manière, les bavarois vont travailler sur la passe longue en direction de leur pointe comme Manzukic et à rejouer pour les ailiers. Ou bien, ils peuvent envoyer la balle aux milieux de terrain offensifs placés entre deux lignes adversaires. Nous jetterons maintenant un coup d'œil plus précis sur le développent des attaques dans les différentes phases de création, intensification et finition. Nous commencerons aussi à voir leur transition offensive ou contre-attaque. Nous analyserons alors ensemble les stratégies offensives et défensives sur coups de pied arrêtés. Combinaisons de jeu offensif
  2. 2. La ligne de quatre défenseurs en jaune, ainsi que les milieux de terrain, sont responsables du commencement du jeu court du Bayern. Ici nous pouvons voir la ligne de quatre défenseurs et les deux milieux de terrain centraux pendant la relance synchronisez de la jeu de la combinaison offensive dans laquelle les arrières latéraux sont dans une position avancée et une aide des ailiers (ici Ribery)sur l'intérieur pour les milieux de terrain afin de créer la supériorité numérique dans cette zone. Ici nous pouvons voir Ribery qui arrive à la ligne et comment il centre la balle. Il y a deux joueurs dans la zone des 16m50 et un arrivant en deuxième ligne pour être au rebond.
  3. 3. Dans cette image, nous pouvons voir quatre joueurs dans la zone de but, en attendant un centre de Lahm. Idem avec centre de Lahm
  4. 4. Quand le gardien joue une balle longue, un attaquant vient la recevoir et l’autre avec le deux ailiers prennent positions derrière le receveur qui va tenter de prolonger le jeu. Pendant ce temps, les deux milieux de terrain et deux arrières latéraux forment une ligne pour gagner sur un renvoi de l'adversaire (deuxième ballon) au cas où l'attaquant ne gagne pas la balle. À d'autres occasions, le gardien joue directement sur un des ailiers qui essaie de prolonger le jeu et s'il réussit à contrôler la balle, l'arrière latéral du même côté le dépasse pour créer la supériorité numérique 2v1 sur le flanc contre l'arrière adverse. Cette séquence se passe plus avec Müller qu'avec Ribery.
  5. 5. Si l'adversaire commence un pressing fort, il reste l'option de jouer avec un des attaquants directement, qui rend la balle de la tête, à un milieu en course qui traverse ainsi la ligne de milieux de terrain adverse pour faire face directement à la ligne défensive. TRANSITION DÉFENSE- ATTAQUE CONTRE-ATTAQUE Sur les contre-attaques, les bavarois essaient de jouer sur un des attaquants, qui crée des occasions pour l'équipe en rendant la balle de la tête ou en se tournant pour envoyer la balle à l'autre pointe avancée, en seulement deux passes qui atteignent le but adverse.
  6. 6. . Nous pouvons voir ici comme Kross en contrôle orienté se retourne et envoie la balle à Manzukic afin qu'il puisse se retrouver en 1v1 avec le joueur qui le marque. Balles arrêtées : les corners Un joueur se place devant le gardien et trois se placent pour entrer au premier poteau. Un joueur supplémentaire à l'entrée de la surface va émerger au second poteau en cas de ballon prolongé.
  7. 7. Dans cette vue inversée de la précédente, le corner est tiré premier poteau avec les 3 joueurs qui tentent de reprendre ou dévier de la tête en réussissant presque à marquer un but. Le joueur face au gardien s'écarte au second poteau, Balles arrêtées : les coups francs indirects FREE-KICKS Kross tire un coup franc latéral , les joueurs entrent dans la zone de but emmenant avec eux leurs adversaires alors que la passe de Kross est pour Ribery au bord de la zone. Cinq joueurs entrent dans la surface et Kross effectue avec son pied du droit un centre rentrant au point de penalty.
  8. 8. Sur ce coup franc moins excentré, cinq joueurs rentrent dans la surface et Kross effectue un centre ouvert avec son pied du droit. Deux joueurs sont placés sur un éventuel dégagements , un plus en retrait et deux autres en sécurité n''apparaissent pas dans l'image. OFFENSIVE STRATEGY-INS Balles arrêtées : les touches Lancer long sur la tête du partenaire afin qu'il puisse envoyer la balle de front à un coéquipier ou prolonger la jeu et finir avec un une-deux rapide près de la zone de but.
  9. 9. PHASE DÉFENSIVE DEFENSIVE PHASE Défensivement, la formation est un 4-4-1-1 dans laquelle les ailiers doivent travailler dur et être assez habile à se replacer pour former rapidement deux lignes de quatre derrière la balle. Un des attaquants aide au cas où l'équipe récupère la balle, en leur donnant l'option de lui donner la balle (à lui) ou d'avoir une option balle longue (à l'autre attaquant avancé qui est plus ou moins déconnecté des responsabilités défensive. D'entrée- afin d'avoir un haut pourcentage de possession haute de la balle, les bavarois essaient de contraindre l'adversaire après avoir perdu la balle dans une tentative de la récupérer dans la même zone où ils l'ont perdu. Si ils entrent dans un positionnement avancé et essaient d'empêcher l'adversaire d'avancer, ils forment un 4-4-2, où le bloc de milieu du terrain est équilibré. C'est seulement quand ils sont forcés de défendre très près de leur propre but faites qu'ils utilisent le 4-4-1-1 Nous voyons maintenant comment ils défendent dans chaque zone du ton et comment ils défendent contre leur adversaire direct. Nous pouvons jeter aussi un coup d'œil sur leur organisation de transition défensive pendant ces deux périodes différentes de pressing / retrait, suivant les circonstances. Pour finir, nous analyserons les situations défensives sur balles arrêtées contre le Bayern. JEU DE LA COMBINAISON DÉFENSIVE BLOC SUPÉRIEURFENSIVE COMBINATION PLAY UPPER BLOCK This image shows how they move into a 3-2 positioning to defend against the opponent's creation phase of the attack. They get into a forward positioning or an upper block. Cette image montre comme se déplacent dans un positionnement 3-2 pour défendre contre la phase de création offensive de l'adversaire . Ils entrent dans un positionnement avancé ou « bloc supérieur ».
  10. 10. Quand ils défendent dans un bloc supérieur ou dans un positionnement avancé, ils sont dans un 4-1-3 2. L'image antérieure a montré la formation des cinq joueurs en sommet haut (3 -2), et celui-ci montre la formation des cinq joueurs qui restent en arrière (4 -1). BLOC DE MII-NIVEAU Nous pouvons voir comme quand ils utilisent un bloc de mi-niveau (équilibré), ils défendent avec une ligne de quatre milieux de terrain, et les attaquant sont placés 1 -1. Les quatre défenseurs sont plus loin en arrière; dans cette image nous pouvons voir seulement Lahm.
  11. 11. Ici nous pouvons voir comment les défenseurs contraignent leur adversaire afin qu'ils ne puissent pas se retourner. Dans cet exemple, l'arrière gauche Alaba sur l'ailier du Borussia. Notez aussi comment Ribery prend directement la place de son partenaire. LOWER BLOCK . BLOC INFÉRIEUR S’ils sont forcés à défendre près de leur but, les ailiers se replacent et forment une ligne de quatre avec les deux milieux de terrain. Nous pouvons voir aussi les quatre défenseurs derrière eux et les deux attaquants devant eux.
  12. 12. Avec le bloc inférieur il y a toujours huit joueurs derrière la balle. Les ailiers reviennent et forment une ligne de quatre avec les milieux de terrain, devant la ligne de quatre défenseurs. DÉFENDRE SUR PASSES LONGUES Ici nous pouvons voir comment les deux milieux de terrain de Bayern combattent pour la balle dans le cercle bleu, et devant eux les quatre joueurs supérieurs: trois milieux de terrain offensifs et un attaquant.
  13. 13. Quand ils perdent le duel on peut voir maintenant la ligne de Bayern de quatre défenseurs, le double pivot et les trois milieux de terrain offensifs, tous placés pour défendre contre les passes longues du Borussia. TRANSITION FROM ATTACK TO DEFENCE TRANSITION ATTAQUE - DÉFENSE PRESSION L'option fondamentale est de contraindre l'adversaire et de reculer si l'adversaire évite la pression
  14. 14. RETRAIT Nous pouvons voir comment les quatre défenseurs et les deux milieux de terrain centraux reculent. Ils se replacent rapidement derrière la balle et essaient de maintenir le bon équilibre. Il n'est pas facile de les mettre hors de position. Les milieux de terrain aident la ligne défensive: un d'eux vient entre les centraux et les autres entre les centraux et arrière latéraux sur le côté sur lequel la balle est. Cependant, nous pouvons observer aussi comment les ailiers se replacent pour défendre, et huit joueurs rapidement sont en place. Plus tard, un des deux avants reviendra pour aider, pendant que l'autre reste en avant, prêt pour la transition offensive.
  15. 15. STRATÉGIE DÉFENSIVE CORNERS (mixtes) Un joueur reste avancé au sommet de la zone et 3 joueurs dans la surface sont en situation zonale (les cercles rouges). Les autres cinq joueurs marquent l'adversaire (les cercles jaunes). En corner le jeu est une combinaison défensive mixte comme nous l'avons vu dans l'image précédente, où quelques uns marquent en individuel et d'autres dans une défense de zone. Dans ce cas, l'adversaire envoie une passe par dessus le premier joueur de zone, et le joueur qui est rentré vers le poteau extérieur à l'extérieur de la zone reçoit la balle et marque un but pour Borussia.
  16. 16. COUPS FRANCS Sur coup franc défensif de face : deux joueurs forment un mur, une ligne de sept joueurs, et un joueur à l'extérieur du mur. Tout le monde défend. FREE-KICKS idem sur coup franc latéral

×