"Vision2020". Défis climatiques, nouveaux enjeux électriques

538 vues

Publié le

La France a fait, il y a plus de trois décennies, le choix d’un mix énergétique peu dépendant des énergies fossiles qui garantit aujourd’hui une électricité sûre et faiblement émettrice de CO2. Cet engagement a conduit la France à s’engager très tôt et résolument dans la lutte contre le changement climatique, en faveur donc de la limitation des émissions de gaz à effet de serre, au premier rang desquels figurent les émissions de CO2.
En 2008, compte tenu de la structure particulière du parc de production électrique français, 77% de la production est d’origine nucléaire et 11% d’origine hydraulique, auxquels vient également s’ajouter la production issue d’autres énergies renouvelables. Ainsi, 90% de l’électricité produite proviennent de moyens qui n’émettent pas directement de CO2.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
538
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

"Vision2020". Défis climatiques, nouveaux enjeux électriques

  1. 1. Union Française de lÉlectricité
  2. 2. PEFC / 10-31-1279
  3. 3. Pointe Semi-base Base 90 000 80 000 70 000 60 000 Monotone de demande 50 000Puissance Imports (en MW) 40 000 Fuel + turbine à gaz Pompage 30 000 Charbon Lac 20 000 Cogénération Renouvelable 10 000 Nucléaire 0 Fil de l’eau 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 Tranches horosaisonnières (en h) 9 8 7 6 5 4 3 2 1Surplus/déficit -2978 5919 6758 7004 9076 (en MW) 2874 6468 6813 8747Surplus/déficit (en GWh) -179 61708
  4. 4. Pointe Semi-base Base 100 000 90 000 80 000 70 000 60 000 Monotone de demande 50 000 Puissance Fuel (en MW) 40 000 Pompage Gaz - CCG 30 000 Charbon Lignite 20 000 Autres ENR Éolien 10 000 Nucléaire 0 Fil de l’eau 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 Tranches horosaisonnières (en h) 9 8 7 6 5 4 3 2 1Surplus/déficit 9374 7438 634 1352 71 (en MW) 8945 493 1062 787Imports/exports (en GWh) 18057 Pointe Semi-base Base 90 000 80 000 70 000 60 000 Monotone de demande 50 000 Puissance Imports (en MW) 40 000 Fuel + turbine à gaz Pompage 30 000 Charbon Lac 20 000 Cogénération Renouvelable 10 000 Nucléaire 0 Fil de l’eau 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 Tranches horosaisonnières (en h) Évolution des événements d’importation en France depuis 2001 Nombre de jours par an où le solde des échanges contractuels 9 8 7 6 5 4 3 2 1 Surplus/déficit de la France est l’importateur -2978 5919 6758 7004 9076 (en MW) Jours 2874 6468 6813 8747 —— Pendant au moins une heure dans la journée Surplus/déficit 60 (en GWh) -179 61708 —— Au total sur la journée 40 30 20 10 0 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
  5. 5. Semi-base Base 140 Pointe 120 116 115 100 97 87 Contenu CO2 80 76moyen de l’électricité du parc français 66 Moyenne 60 (en g/kWh) 58 du parc français : 40 40 65 g/kWh 25 20 0 9 8 7 6 5 4 3 2 1 Moyenne Tranche horosaisonnière (numéro d’ordre)Production de Parc français 106 104 89 78 67 66 58 40 25 65 CO2 Imports 378 388 386 382 369 382 (en g/kWh) Moyenne 116 115 97 87 76 66 58 40 25 70 Contenu CO2 moyen de l’électricité du parc allemand (en g/kWh) Moyenne du parc allemand : 561 g/kWh 700 600 596 584 586 572 536 566 541 515 512 500 400 300 200 100 0 9 8 7 6 5 4 3 2 1
  6. 6. Puissance appeléemoyenne annuelle (MW) Tarifs heures pleines Tarifs heures creuses65 000 Surconsommation observée liée à l’enclechement d’appareils Pointe modélisée : 60,6 MW60 000 en heures creuses Pointe observée : 59,9 MW Ú55 000 Ò Report de consommation modélisé sur la période50 000 18h00 - 21h00 —— Puissance appelée45 000 moyenne observée —— Puissance appelée modélisée hors tarifs heures creuses40 000 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 1 2 3 4 5 6 Heure
  7. 7. Production 2005-2007 2020 Puissance Énergie Puissance Énergie en GW en TWh en GW en TWh Nucléaire 63,2 425,8 67,5 460 Hydraulique 24,8 66 27,5 73 Autres EnR 1,7 5,9 32,7 50 Thermique 7 23,9 6 25 décentralisé CCG + 7,9 30 11,9 48,3 Charbon Fioul TAC 5,2 2,1 2,5 0,2 2005-2007 2020 Bilan prévisionnel RTE Total 109,8 553,7 148,1 656,5 Scénario Scénario MDE forteScénario MDE Modérée (Grenelle)Consommation (TWh) 479 569 (+x% p.a)Sans MDEImpact des MDE (TWh) -35 -57Consommation (TWh) 479 533 (+0,8% p.a) 512 (+0,4% p.a)Puissance appelée en tranche 9 82,6 94,4 (+0,9% p.a) 89,0 (+0,5% p.a)(GW)
  8. 8. 6000 5000 4000 Parc de voitures 3000 électriques ou hybrides (en k unités) 2000 1000 0 2005 2010 2015 2020 2025 2030Part de marché sur les ventes 0% 0,5% 4% 8% 19% 30%(en %)Parc 0 10 244 920 2508 5126(en k unités)Consommation (en GWh) 0 28 670 2500 6840 14000 Consommation (en TWh) Développement Transport ECS, 552 600 des usages ferroviaire cuisson TWh Industrie 479 actuels PAC Voitures + 15 % 500 TWh 400 MDE 300 200 100 0 2005-2007 2020
  9. 9. Puissance appelée(en MW) Consommation de pointe Consommation de pointe Ú Ú Ò Consommation de base Puissance (en MW) —— Puissance appelée après transfert Pointe Semi-base Base Rapport d’usages 90 000 de puissance —— Puissance appelée avant transfert 80 000 d’usages 70 000 60 0001 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 50 000 Heure de la journée 40 000 Monotone de 1,9 demande 2020 30 000 2,1 Monotone de 20 000 demande 2005-2007 10 000 0 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 Tranches horosaisonnières (en h) Le lissage provient de quatre effets combinés : - Déclin du chauffage électrique à effet joule sans accumulation (5 TWh de réduction en pointe) - Développement du chauffage électrique par accumulation (4 à 6 TWh) de transfert) - Développement des voitures électriques (2 TWh de consommation supplémentaire en base) - Développement d’appareil à capacité d’efficacement en pointe (0,3 TWh de suppression en pointe)
  10. 10. Contenu CO2 moyen de l’électricité du parc français (en g/kWh) Pointe Semi-base Base 140 116 115 120 97 100 87 76 80 66 Moyenne du parc 58 français : 65 g/kWh 60 40 40 25 20 0 9 8 7 6 5 4 3 2 1 Tranche horosaisonnière (numéro d’ordre) Contenu CO2 moyen de l’électricité du parc français (en g/kWh) 81 80Puissance (en MW) Pointe Semi-base Base 7090 000 6080 000 51 50 4570 000 Parc installé 40 36 3560 000 Monotone de demande (en GW) 34 33 Moyenne Imports 30 28 du parc : 33 g/kWh50 000 5,2 Fioul + TAC40 000 Pompage 9,5 20 Charbon 7,9 1330 000 CCG 10 Lac 4,920 000 Cogénération 7 0 Renouvelable 1,710 000 9 8 7 6 5 4 3 2 1 Nucléaire 63,2 0 Fil de l’eau 10,4 Tranche horosaisonnière (numéro d’ordre) 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 Tranches horosaisonnières (en heure) Total 109,8Puissance(en MW) Pointe Semi-base Base 90 000 80 000 70 000 60 000 Parc installé (en GW) Monotone de demande 50 000 Fioul + TAC 2,5 40 000 Pompage 9,4 Charbon 11,9 30 000 CCG Lac 5,3 20 000 Cogénération 6 Autres Renouvelables 32,7 10 000 Nucléaire 67,5 0 Fil de l’eau 12,8 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 Total 148,1 Tranches horosaisonnières (en heure)
  11. 11. 2005-2007 2020 Scénario UFE Puissance Énergie Puissance Énergie en GW en TWh en GW en TWh Nucléaire 63,2 425,8 67,5 460 Hydraulique 24,8 66 27,5 73 Autres EnR 1,7 5,9 32,7 50 Thermique 7 23,9 6 25 Décentralisé CCG + Charbon 7,9 30 11,9 48,3 Fioul et TAC 5,2 2,1 2,5 0,2 Total 109,8 553,7 148,1 656,5 Demande 82,6 479 88 552 «France» Capacité d’export 74,7 104,5 Contenu CO2 65 32 global (en g/kWh) Émissions Globales hors 34 19 exports (en Mt) Émission de CO2 (en Mt) 60 Mt MDE PAC60 Autr Autres usages usag Transport50 Voitures Voitures ferroviaire Transports Tran - 68%40 Chauffage Autres 34 Mt Voitures usages30 électriques - 54% Effacement Effa20 19 M Mt10 15Mt 0 2005-2007 2020 Émissions issues de la production électrique Émissions issues de la production électrique évitées (économies, restructuration du parc par lissage de la monotone) Émissions issues de productions non-électriques substituables

×