mutuelles
le grand bain
Le marché
de l’assurance
santé en pleine mutation
pages 5
2
Sommaire
Comment le digital
bouleverse-t-il
la relation client...
Cette table ronde était animée
par les practices managers
d’Umanis en Data et en Digital,
Franck Archer, François Binder
e...
4
Le marché de l’assurance santé en
pleine mutation
En l’espace de vingt ans, le nombre de
mutuelles est passé de 5780 en ...
5
Comment le big data influe-t-il sur
les politiques de tarification ?
Comment adapter les offres dans un contexte régleme...
6
Le sujet vous intéresse ?
Téléchargez la version complète de notre e-book
Le contenu de cet e-book a été réalisé par nos...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

MUTUELLES, LE GRAND BAIN : LES CHANTIERS PRIORITAIRES DU DIGITAL - Ebook Gratuit (by Umanis)

530 vues

Publié le

Plus de 84 % des mutuelles ont entamés la Digitalisation de leurs processus. 55% d'entre-elles estiment qu'une meilleur exploitation des données est la priorité n°1 pour l’année à venir.

Suite à une table ronde animée par Umanis, découvrez comment la Data et le Digital impactent les métiers des Mutuelles ! Les principaux acteurs du secteur vous exposent leurs visions et révèlent les tendances 2016.

Quelle(s) mutation(s) pour le marché de l'Assurance Santé ? Quels sont les chantiers prioritaires ? Quels processus digitaliser ? Comment le Big Data et le Digital impactent-t-ils la relation client et la tarification ?

Découvrez ce qui va changer en 2016/2017

Suivez Umanis les réseaux sociaux :
- Linkedin : http://bit.ly/Inc-umanis
- Twitter : http://bit.ly/tw-umanis
- Facebook : http://bit.ly/face-umanis

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
530
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
138
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

MUTUELLES, LE GRAND BAIN : LES CHANTIERS PRIORITAIRES DU DIGITAL - Ebook Gratuit (by Umanis)

  1. 1. mutuelles le grand bain
  2. 2. Le marché de l’assurance santé en pleine mutation pages 5 2 Sommaire Comment le digital bouleverse-t-il la relation client ? pages 8-9 Comment le big data influe-t-il sur les politiques de tarification ? pages 6-7 Nouvel enjeu : comment traiter les données de santé ? pages 10-11 1 3 4
  3. 3. Cette table ronde était animée par les practices managers d’Umanis en Data et en Digital, Franck Archer, François Binder et Luc Doladille. Les participants ont également rempli un questionnaire qui nous a permis de compléter les informations et de détecter les grandes tendances à venir. CATHERINE KERREVEL Directrice générale de La Banque Postale Assurance santé FLORENCE MORGEN Directrice responsabilité et innovation sociétales d’Harmonie Mutuelle JEAN-FRANÇOISTRIPODI Directeur général de Carte Blanche Partenaires SÉVERINE PRIN Directrice des Risques chez Thélem assurances PHILIPPE LALOYAUX Directeur du développement d’Identité Mutuelle DAMIEN CUDEL Chef de marché chez Microsoft en charge de l’offre Data insight FRANÇOIS COSSID Directeur de l’Organisation et des Systèmes d’Information de La Mutuelle Familiale CHRISTINE CATTELIN Directrice des Services Informatiques, GIE Harmonie Informatique Services Mutualistes HICHAM BADREDDINE Directeur digital de Malakoff Médéric THOMAS COCHIN Directeur marketing relation client de Microsoft 3
  4. 4. 4 Le marché de l’assurance santé en pleine mutation En l’espace de vingt ans, le nombre de mutuelles est passé de 5780 en 1995 à environ 450 aujourd’hui. Un mouvement d’hyper- concentration qui bouleverse le marché. Et ce n’est pas terminé. « On voit maintenant les plus grands groupes se rapprocher pour arriver à seulement quelques dizaines d’acteurs  », souligne Jean-François Tripodi, directeur général de Carte Blanche Partenaires. Dans cet environnement ultra-concurrentiel, les mutuelles, les complémentaires santé et les banques- assurances doivent se préparer aux évolutions majeures du marché. L'Accord national interprofessionnel (ANI), qui rend obligatoire depuis le 1er janvier 2016 la complémentaire santé pour tous les salariés, va rebattre les cartes et provoquer une redistribution des parts de marché. Depuis cette date, toutes les entreprises doivent proposer une mutuelle à leurs salariés. Plus de quatre millions de personnes sont concernées, essentiellement des salariés de toutes petites entreprises. 10 % de ces salariés ne possédaient pas de mutuelle à titre individuel. Leur employeur est désormais tenu de financer au moins la moitié de leur couverture santé. Une révolution dans le secteur des mutuelles, au niveau du process de vente, du modèle économiquemaisaussidelagestiondelarelation client car il faut dorénavant gérer du collectif et de l’individu. Une autre réforme aura également de lourdes conséquences. La généralisation du tiers payant prévue par le Ministère de la Santé va accroître considérablement les flux dématérialisés de données. Dans ce contexte, comment les mutuelles se préparent-elles à ces bouleversements ? « Notre métier va basculer de l’indemnisation des frais de soins à la gestion de la santé , prévoit Catherine Kerrevel, directrice généraledeLaBanquePostaleAssuranceSanté. Notre modèle économique va changer. Demain, nos adhérents seront peut être plus intéressés par une approche préventive (mieux se guérir ou se soigner) que par la seule indemnisation de leur frais de soins. » Pour Jean-François Tripodi : « une nouvelle ère s’ouvre renforçant le besoin de services et la gestion des données personnelles de santé. Nous sommes à la fin d’une période charnière et au début d’une autre. » 4
  5. 5. 5 Comment le big data influe-t-il sur les politiques de tarification ? Comment adapter les offres dans un contexte réglementaire qui change profondément et nécessite une forte réactivité ? Comment construire une démarche de pilotage des risques et un système de production de l’information financière de plus en plus sophistiquée ? Orienter les offres et les tarifs sur les personnes et non plus sur les contrats. C’est l’ambition de la plupart des acteurs du marché. Pour plus de réactivité, Thélem Assurances a ainsi fait le choix d’optimiser son système d’informations et mis en place des outils de pilotage adaptés. « Nous avons une culture de tableaux de bord avec la volonté de suivre tous les mois la renta- bilité de nos produits, pas seulement une fois par an au moment de la nouvelle tarification », in- dique Séverine Prin, directrice des risques chez Thélem Assurances. Pour faire face à l’afflux de nouvelles données liées notamment aux nou- veaux canaux de distribution (Internet, smart- phones, etc), Thélem Assurances s’est donné les moyens et le temps nécessaire afin d’optimi- ser la qualité de ses données. «  C’était essentiel, car ces nouvelles données nous apportent une connaissance plus fine de nos clients, et donc participent à une meilleure rentabilité », indique Séverine Prin. L’assureur a opté pour un datawarehouse d’entreprise partagé par toutes les directions métiers, un outil au coeur du développement des nouvelles offres. Organisé autour de la notion de personne, il permet d’intégrer de nouvelles sources de don- nées en fonction des besoins. « Tous les statisti- ciens y ont accès et, au sein de la direction des risques, un pôle est garant de la fiabilité et de l'exhaustivité des données du datawarehouse », souligne Séverine Prin. La qualité des données, c’est justement un point crucial. « La tarification est de plus en plus complexe : il y a nécessité de fournir un plus grand nombre de données mais cela implique de mettre en place un plus grand nombre de contrôles sur la qualité et la fiabili- té des données, insiste Séverine Prin. Seule la mise en place de processus de qualité des don- nées est à même de garantir la fiabilité des mo- dèles techniques et les hypothèses de profitabi- lité. » Dès la phase de conception d’un nouveau projet, les directions des systèmes d’information y sont étroitement associées afin d’assurer une qualité des données irréprochable. «  c’était essentiel, car ces nouvelles données nous apportent une connaissance plus fine de nos clients, et donc participent à une meilleure rentabilité » Séverine Prin
  6. 6. 6 Le sujet vous intéresse ? Téléchargez la version complète de notre e-book Le contenu de cet e-book a été réalisé par nos consultants et nos spécialistes, à partir d’études réalisées lors de nos événements « 5à7 » et enrichi par de nombreux retours d’expérience de nos clients. Téléchargez gratuitement la version complète à l’adresse suivante : http://bit.ly/Mutuelles

×