CONSEIL MUNICIPAL DU 28 MAI 2013

Opération de construction d’un conservatoire de musique à rayonnement
communal (CMRC)
Ce...
On nous demande également d’inscrire au BS les crédits nécessaires à
l’indemnisation des maitres d’œuvres qui auront conco...
La ville a-t-elle les moyens de s’offrir un conservatoire tel que celui-ci , alors
que l’EFM où nous avons eu froid tout l...
4
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cm 28.5.2013--conservatoire-de-musique

131 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
131
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cm 28.5.2013--conservatoire-de-musique

  1. 1. CONSEIL MUNICIPAL DU 28 MAI 2013 Opération de construction d’un conservatoire de musique à rayonnement communal (CMRC) Cette annonce est tombée comme un coup de tonnerre le 5 juillet 2012. Elle était sans doute rattachée de manière subliminale aux retombées flatteuses pour notre conservatoire communal des succès de deux jeunes prodiges loossois qui sont déjà partis vers d’autres cieux. C’est bien normal. Notre conservatoire a incontestablement bénéficié d’un effet d’engouement grâce à deux jeunes musiciens de talent, frères à la ville, et notre groupe s’en réjouit: la musique de qualité adoucit les mœurs et nous sommes très attaché sà une politique culturelle de qualité, de nature à élever les esprits et faire tomber les clivages. La question qui se pose au gestionaire est cependant de savoir si l’augmentation très rapide du nombre d’usagers du CRC, qui est passé de 300 à 425 personnes en moins de 3 ans, va se maintenir et poursuivre sa progression. ( 2012) Le 5/7/2012 a été votée la mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage à un prestataire devant présenter des compétences de programmiste, acousticien, économiste … Ce marché de 70 493 € TTC a été signé. Ce prestataire sera chargé d’accompagner la ville dans le choix du maître d’œuvre et le suivi de la réalisation. Aujourd’hui on nous demande de voter le lancement de la consultation de maitrise d’œuvre , de mission de contrôle technique et de SPS 1
  2. 2. On nous demande également d’inscrire au BS les crédits nécessaires à l’indemnisation des maitres d’œuvres qui auront concouru et seront évincés, car il n’y a qu’un seul gagnant. On nous parle études mais on ne nous parle pas finances. Nous avons demandé en commission finances à avoir une idée du budget que représente pour la ville cet ambitieux projet. Il nous a été répondu en H.T. - assistance maitrise d’ouvrage : 58 940 € - travaux : 4 515 00 € - M.O. : 515 800 € - Ordonnancement, pilotage : 53 000 € - C.T. :50 000 € - SPS :16000 € Ce qui représente aujourd’hui, environ 6,1 M€ Hors dépassement Au stade préliminaire La ville en a-t-elle les moyens alors que tant d’incertitudes demeurent sur ses engagements financiers pendant les 28 ans à venir ? Nous aimons la musique et l’implantation proposée ne parait pas absurde. Cependant le vrai problème ne doit pas être éludé : 2
  3. 3. La ville a-t-elle les moyens de s’offrir un conservatoire tel que celui-ci , alors que l’EFM où nous avons eu froid tout l’hiver a bien besoin d’une rénovation et que le Pensionnat pourrit tranquillement ? N’était-il pas possible de réfléchir autrement à partir des locaux de l’école Voltaire ? La nouvelle école communale envisagée sur la parcelle Bigo Danel ne pourrait -elle accueillir les élèves de l’école Voltaire qui pourraient ainsi libérer davantage d’espace , rue Foch ? Le conservatoire de musique de la rue Foch ne pourrait-il faire l’objet d’une étude de rénovation ? Ce bâtiment est délaissé, c’est clair mais il a du charme et il appartient au patrimoine historique de la ville. Nous posons des questions, nous n’avons pas la prétention d’avoir des réponses toutes faites. Nous aurions aimé qu’un vrai débat préalable à toute décision puisse intervenir en commission travaux et en commission finances où l’on nous présente sans aucune préparation ni discussion préalable une délibération toute ficelée. Nous ne pouvons vous suivre dans une voie aussi hasardeuse, coûteuse en deniers publics , sans visibilité , et de toute évidence , inscrite dans une perspective électoraliste L’intérêt des loossois n’est pas pris en compte. Anne VOITURIEZ REPUBLICAINS LOOSSOIS DE PROGRES 3
  4. 4. 4

×