1
Interview de Linda (SD Worx Anvers)
Contexte : L’entretien s’est bien passé, nous étions face à une jeune femme dynamiqu...
2
de connaissances. Oui, j’ai étudié la psychologie du travail et oui… je travaille sur rewards
compensation and benefit, ...
3
C’est quand même à 50 km d’ici. Je dois prendre l’autoroute, ici à Anvers, il y a beaucoup de trafic.
C’est toujours blo...
4
on peut se garer ici tout près dans un garage de SD Worx et pendant les congés on peut faire ca
aussi. Mais alors, c’est...
5
Ben, ça va… c’est qu’une journée.
Par rapport à ces attentes, vous pensez que SD Worx répond en grande partie aux attent...
6
Dans votre bureau de Bruxelles où vous travaillez parfois, comment se passent vos relations avec
vos collègues à ce nive...
7
Je n’ai pas compris la question
C’était la même question que pour le travail idéal que je vous ai posée juste avant. Vou...
8
Non, j’aime bien la rigueur quand même pour avoir un peu de routine parce que mon travail est déjà
très flexible où je t...
9
Avant, je faisais ca tous les mercredis parce qu’il y a beaucoup de monde qui travaille 4/5 et alors il
n’y a pas beauco...
10
va et vient. Alors, moi je ne fais pas trop attention s’ils sont chez un client ou s’ils travaillent à la
maison. Ils n...
11
J’ai encore une question parce que vous allez avoir votre premier enfant, dans l’avenir, est-ce que
vous voyez une évol...
12
Faire le ménage par exemple. Je ne pense pas que c’est vraiment nécessaire, 4 mois à la maison c’est
beaucoup. J’ai un ...
13
là. C’est un peu bizarre. Alors on les raconte. Ils demandent « il y a une semaine que je ne suis plus
venue, est-ce qu...
14
Au téléphone
Il a parlé français
Oui
Il parle français ?
Oui il parle français, ils ont un projet avec notre professeur...
15
Est-ce que vous avez encore des gens ?
En fait, on voulait voir Mr Swinnen pour voir si, je ne sais pas quelle heure il...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Loic sarton linda

574 vues

Publié le

loic sarton

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
574
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Loic sarton linda

  1. 1. 1 Interview de Linda (SD Worx Anvers) Contexte : L’entretien s’est bien passé, nous étions face à une jeune femme dynamique qui, malgré la barrière de la langue, a essayé de répondre à nos question du mieux qu’elle pouvait car « elle aussi est passé par là ».Elle semblait malgré tout un peu déconcertée du fait que Monsieur Swinnen lui avait annoncé cet entretien la veille à 23h alors qu’elle dormait déjà, « car étant enceinte elle est plus fatiguée » , alors que ce dernier nous avait confirmé cet entretien la veille en matinée. Vous avez étudié à Anvers ? Non à Bruxelles à la VUB : psychologie du travail (organisatie en arbeid psychologie) Et vous, vous étudiez quoi ? Nous, on fait quelque chose de différent mais on a le même cours. Moi je suis en GRH 2e master… et moi en master 1 en sciences de gestion management. Ok, je pense que moi j’ai fait la même chose que vous… Oui mais après il y a aussi psychologie du travail qui est encore différent car GRH c’est assez récent à l’université. Ca n’existait pas avant… Voilà ca n’existait pas avant et c’était vraiment aussi le psychologue du travail qui faisait les fonctions RH. C’est pas 5 ans ? C’est cinq ans aussi. Vous avez fait de la psychologie au début ? On peut faire psycho en 1e bac mais après on peut faire aussi sciences humaines et sociales. On peut choisir aussi un bac plus en gestion. Ha ok, chez moi c’était 3 ans de psychologie après encore un mélange de ressources humaines et psychologie. Ben voilà pour commencer, c’est un travail sur le télétravail. Et donc pour commencer cet entretien est-ce que tu peux te présenter…si je peux te tutoyer ? J’ai jamais appris à vouvoyer en français, j’y arrive même pas. Ok, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ? « Oui, je suis Linda, je travaille déjà presque depuis 5 ans chez SD, d’abord comme consultant de recrutement chez Dip c’est une petite partie de SD Worx. Et depuis 4 ans, je pense ici, sur le centre
  2. 2. 2 de connaissances. Oui, j’ai étudié la psychologie du travail et oui… je travaille sur rewards compensation and benefit, alors c’est des études de salaire, de voiture de société, développer des trainings, des formations sur par exemple comment il faut payer les gens, ce qui est important, ce qui n’est pas important, stratégie sur les salaires. C’est un peu de l’audit salarial ? Non, ce n’est pas vraiment cela, c’est plutôt le côté soft, la stratégie, par exemple le plan des cafétérias, on dit cela en français ? Payer de façon flexible, par exemple, moi je suis encore jeune, je suis enceinte. Ce qui est intéressant pour moi c’est d’avoir une voiture assez grande et avoir l’argent et avoir assez de congés, mais pour des autres personnes par exemple des gens âgés qui habitent tout près et qui n’ont pas d’enfants. Ils n’ont pas besoin d’une voiture assez grande mais une petite voiture ou peut-être un vélo. Alors comment peut-on payer des gens avec un autre mode de vie, comment peut-on les d’une même façon mais avec des autres avantages. C’est un des exemples, et on travail là-dessus. Travail flexible, salaire flexible. Et juste par curiosité, vous avez quel âge ? 29. Donc, formation, expérience professionnelle… donc votre situation familiale, là vous êtes enceinte, vous êtes mariée?, vous avez d’autres enfants ? Je n’ai pas encore des enfants, j’habite ensemble avec mon copain, déjà quelques années. On a acheté une maison et maintenant c’est le premier bébé, c’est pour dans 5 mois, j’ai encore le temps. Vous savez déjà : garçon, fille ? Non, on ne sait pas encore, c’est encore un peu trop tôt. Je suis à 15 semaines maintenant, presque 4 mois alors… on verra. Et au niveau de vos horaires de travail ? Vous faites quels horaires plus ou moins ici ? Moi, je commence vers 8h, 8h30 au matin et je termine vers cinq heures, cinq heures et demie. Ca dépend si je prends une pause un peu plus longue à midi je travaille un peu plus longtemps. Si je suis fatiguée, j’arrête…aller si cela ne va pas, ca ne va pas… Ils sont très flexibles ici et nous avons des objectifs, c’est le plus important. C’est plutôt les résultats que les moyens… Oui, oui certainement Et vous habitez où ? C’est des questions plus personnelles… Non, ce n’est pas grave Pour savoir un peu évaluer combien de temps vous mettez pour…. Ah, c’est un problème, j’habite tout près de Bruxelles, à Melsbroek. Je ne sais pas si vous connaissez. Pas exactement
  3. 3. 3 C’est quand même à 50 km d’ici. Je dois prendre l’autoroute, ici à Anvers, il y a beaucoup de trafic. C’est toujours bloqué surtout tout près d’ici. Il n’y a pas beaucoup de parking non plus, le parking est payant et le matin c’est minimum une heure de route, 1 heure, une heure et demie. Le soir aussi parfois un peu plus, ca dépend… Alors au début je travaillais un jour/semaine à la maison, et maintenant j’essaye deux jours par semaine, je trouve cela un peu trop. Alors de temps en temps, je travaille d’une petite office (un petit bureau…) à Vilvorde aussi de SD Worx, mais il y a des places flexibles là-bas alors si j’ai pas de meeting ici, je peux aller travailler là-bas. Et pourquoi deux jours vous trouvez ca trop ? C’est ennuyant…Aller, je suis toute seule à la maison, il n’y a personne pour parler et il faut répondre au téléphone, aussi dès qu’ils ne me voient pas, ils me téléphonent, mais ce n’est pas la même chose. Pendant toute la journée, je suis toute seule et pendant l’hiver ca coûte aussi beaucoup de chauffer toute la maison. Oui, 10 minutes de route pour aller à Vilvorde, ce n’est pas beaucoup. Alors je peux déjà dormir une heure de plus. C’est une bonne alternative ? Oui, voilà et comme ca aussi je fais connaissance avec des autres gens, c’est bien pour le réseau professionnel et… oui ce sont des autres gens, une autre place. Là ils travaillent très fixe, alors ils commencent à 8 heures le matin. Ils mangent à midi jusque midi trente-cinq. Ils ont fini vers 5h, 5h et demie, alors cela m’aide aussi de mettre dans une autre équipe. Vous travaillez donc un jour par semaine chez vous, un jour à Vilvorde, donc pendant deux jours vous ne travaillez pas ici ? Oui, minimum. Par exemple, cette semaine-ci j’ai dû aller à un team building alors hier j’étais partie, avant-hier aussi une demi-journée. Demain je travaille à la maison et le vendredi j’ai un rendez-vous à Bruxelles, alors je vais travailler toute la journée là-bas car cela ne vaut pas la peine d’aller à Bruxelles et de retourner, je vais perdre plus qu’une demi-journée pour un meeting d’une heure, alors je pars le matin et j’y reste toute la journée. Je dois aussi prendre le train, c’est plus facile d’aller en transport public à Bruxelles c’est le centre Il y a des parkings ici ? Oui, c’est une drôle de situation. En fait, il y a des parkings ici pour les consultants ils ont une place fonctionnelle c’est-à-dire que s’ils sont ici, ce qui n’est pas souvent, ils peuvent se garer ici dans un parking SD Worx mais il n’y en a pas assez. Alors on a trois parkings, un de SD Worx, un qui loue mais c’est pas très bien organisé là, ou encore un « Q-park » c’est un parking comme à Bruxelles payant assez cher. Je pense que c’est 20 euros par jours. Et après cinq ans d’ancienneté environ, on reçoit un parking , un des trois. Oui mais 5 ans c’est beaucoup… Et du coup là ca fait cinq ans ? Presque… Non, 4 ans à peu près, 4,5 ans. Mais ce qui est un avantage, il y a beaucoup de gens qui travaillent mi-temps ou en 4/5 alors il y a des backups et moi je suis backup de quelqu’un qui n’est pas souvent ici, qui travaille beaucoup à la maison deux fois par semaine minimum qui vient pas toujours en voiture alors je peux prendre sa place. Le mercredi comme il y a beaucoup de gens qui travaillent 4/5
  4. 4. 4 on peut se garer ici tout près dans un garage de SD Worx et pendant les congés on peut faire ca aussi. Mais alors, c’est vraiment venir assez tôt pour avoir une place, mais il y a beaucoup de gens qui se plaignent car eux ils n’ont pas de place. S’ils ont l’habitude d’avoir une place mais de venir plus tard, c’est un peu difficile. Et du coup il y a beaucoup de personnes qui ont moins de cinq ans d’ancienneté ici ? Oui quand même, cinq ans c’est pas... Vos collègues, ils viennent de Bruxelles ou alors c’est plutôt des anversois ? Ca dépend. Ici il y en a beaucoup qui viennent d’Anvers, qui viennent à vélo même s’ils ont une voiture de société et un parking. C’est plus facile, ca va plus vite, oui mais pendant l’hiver c’est différent Oui mais c’est un peu…il y en a partout, mais les gens qui travaillent chez SD Worx et qui habitent plutôt en Wallonie ou dans le centre ils travaillent à Bruxelles où ils essaient de travailler dans une office ou une agence sd works mais plus près. Je ne sais pas combien d’agences il y a mais il y en a quand même quelques-unes un peu partout dans le pays. Une question un peu plus générale… comment décrieriez-vous votre travail idéal ? (le contenu ou les heures ?) Il répond à quel critère pour vous? Par rapport à votre vie, répond-t-il à certaines attentes de votre part… Cela doit être possible de travailler à la maison si c’est nécessaire et régulièrement. Je pense, si jamais je change de job, je demanderai s’il est possible de travailler à la maison. S’ils disent non je pense que je vais hésiter, minimum un jour, ca ne doit pas être tout les jours, plus près de la maison, maximum 20 km, accessible, en voiture en transport public. J’aimerais quand même avoir une voiture de société. Cela coûte cher, c’est un bon avantage. Et pourquoi vouloir absolument travailler un jour à la maison ? A quoi cela répond, qu’est-ce que cela vous permet ? Cela me permet par exemple si quelqu’un doit passer pour l’entretien du mazout, il arrive vers 8h le matin, je ne travaille pas encore à cette heure-là mais je peux être à la maison. Si je dois venir travailler ici, c’est pas possible car je dois partir vers 7h. Je peux dormir plus longtemps, ce qui est agréable aussi. Quand je travaille à la maison je peux dormir une heure de plus. Et je commence encore plus tôt que à Anvers, et je peux finir une heure plus tôt, ce que je ne fais pas et je peux travailler plus longtemps, par exemple le midi je peux faire la vaisselle ou je peux cuisiner. C’est le seul jour que je peux cuisiner pour mon copain car il travaille tout près de la maison alors il est toujours là quand j’arrive. Alors c’est lui qui fait le ménage et c’est moi qui en profite. Mais alors je peux quand même essayer de faire quelque chose pour lui. Pour le reste, c’est plus calme, je mets toujours tout ce que je dois faire concernant des analyses statistiques ou quelque chose avec des chiffres ou quelque chose avec de la concentration, je la fais à la maison. Et tous les meetings sont centrés sur les jours que je dois être ici. Et aujourd’hui, je suis ici toute la journée, demain et après- demain pas, alors c’est un meeting après l’autre. Une grosse journée…
  5. 5. 5 Ben, ça va… c’est qu’une journée. Par rapport à ces attentes, vous pensez que SD Worx répond en grande partie aux attentes que vous pourriez avoir par rapport à un travail qui serait pour vous plutôt idéal ? Oui et non parce que c’est encore à Anvers et c’est quand même 3 à 4 fois par semaine que je dois faire 100km par jour. C’est un peu lourd. C’est plus les déplacements qui vous posent problème ? Oui, c’est plutôt cela. L’ambiance, culture, flexibilité, ca c’est très bien ici et surtout ici dans notre équipe. Je ne pense pas que c’est partout comme ca. C’est aussi parce que pour mon travail je dois être flexible, mais mon travail peut aussi être réalisé d’une façon qui est flexible pour moi. Par exemple si je ne me sens pas bien parce que j’ai des nausées, le matin je peux venir un peu plus tard et ca c’est aussi quelque chose qui est très avantageux ici. Mais c’est pas partout chez SD, il y a des gens comme les consultants de payroll qui travaillent avec des clients. Ils doivent être accessibles de huit heures au matin jusque midi et de une heure jusque cinq heures. Mais je pense que c’est aussi possible de faire ca à la maison. Et vous dites ici qu’au niveau de l’ambiance, la culture, avec les collègues, les relations sont très bonnes. Est-ce qu’il y a quelque chose qui a changé par rapport à ca du fait que vous êtes en télétravail maintenant ? Vous percevez des différences ? Comment ca a évolué ? Non, de temps en temps je vois des gens que j’ai plus vus pendant une ou deux semaines parce que quand j’étais à la maison, ils étaient ici et inversement aussi. Mais non, si on est ici on va manger ensemble, avec tout le monde qui est là et si j’ai pas vu mes collègues pendant des jours, ils m’envoient aussi un e-mail pour voir si tout va bien et pour voir quand nous serons là tous pour aller manger le midi mais cela n’a pas vraiment changé. Parfois, on arrive ici, il n’y a personne. Parfois on arrive ici, tout le monde est là. C’est très fluctuant, avant tout le monde était là. Il n’y avait pas trop de monde mais pas trop peu non plus et maintenant comme aujourd’hui c’est très calme mais demain c’est possible qu’il y a trop de monde et qu’il n’y a même pas assez de place pour s’asseoir. C’est pas trop bien organisé mais aller sur un autre étage ou on rentre à la maison. C’est un peu pessimiste comme question mais qu’est-ce qui peut vous faire quitter ce travail ici ? La distance, je n’aime pas conduire et surtout pas 100 km par jour et surtout avec des enfants. J’ai cherché une crèche ouverte de 7h le matin à 7h le soir. C’est pas facile. 7h30 jusque 6h30 ou 7h jusque 6h. Donc pas dans vos horaires… Non Mais donc vous voyez à long terme pouvoir trouver une solution ? Mais maintenant mon copain il peut s’arranger comme il habite tout près. Dans le futur je sais pas, je verrai. Si je change ce sera beaucoup plus près et aussi la possibilité de travailler à la maison .
  6. 6. 6 Dans votre bureau de Bruxelles où vous travaillez parfois, comment se passent vos relations avec vos collègues à ce niveau-là? Ce sont des gens que vous voyez souvent, que vous connaissez un peu plus que ? Là à Vilvorde ? Oui Ben, je ne les connais pas vraiment. C’est pas la même chose parce que eux ils se voient tous les jours et alors moi je viens de temps en temps une fois par semaine. Parfois, je pars plus tôt pour un rendez-vous je sais pas où, parfois je suis là deux jours. C’est différent, c’est pas mon team, ils ne font pas le même boulot que moi. Ils ont pas les mêmes problèmes que moi. Ils ont le même âge que moi ce qui est quand même plus facile, ici ils sont plus âgés pour la plupart. Les relations…ils ne sont pas tellement intimes mais ce n’est pas grave non plus. Vous n’avez jamais pensé par exemple à demander de pouvoir changer avec Vilvorde ? Non parce que c’est une agence avec des consultants… C’est une autre fonction ? Oui en fait c’est une agence, PME ? Ils sont responsables pour les PME dans les environs pour le payroll et c’est la seule chose qu’ils font c’est ca. Ce n’est pas intéressant pour vous ? Non, de temps en temps c’est possible d’avoir un rendez-vous avec un de mes collègues ici qui habite aussi dans le centre. Pour se voir là-bas c’est possible aussi mais comme la plupart travaillent et habitent à Anvers, c’est un peu bizarre pour eux de venir là-bas. Et vous disiez qu’ici vous avez plus de collègues qui sont plus âgés finalement ? Pas beaucoup plus mais je suis quand même la plus jeune. Et vous percevez une différence par rapport à attentes, par rapport au travail ? Est-ce que eux sont en télétravail ? Ils ont des enfants et ils habitent tout près alors, par exemple Lorenzo il ne travaille presque jamais à la maison. Comme là, c’est pas calme avec les enfants, il doit se lever quand même pour apporter les enfants à l’école donc s’il est là dans sa voiture ca ne vaut pas la peine de retourner à la maison alors pour lui c’est la même chose de venir ici ou de rester à la maison. Il n’y a pas de différence. Une autre collègue, elle le fait de temps en temps si son enfant est malade ou si elle est fatigué ou a mal dormi mais pas nécessairement, aussi parce qu’elle habite tout près. Il n’y a pas une grande différence d’être là ou à la maison. Pour moi, la raison principale, c’est vraiment les distances. Pour eux, parce qu’ils n’ont pas ces distances, c’est la raison principale de ne pas venir travailler à la maison. Plus en terme relatifs à votre fonction, vos tâches, les attentes que vous pourriez avoir par rapport à votre travail justement de nouveau par rapport à ce travail idéal au niveau de votre fonction vos tâches, vous imaginez cela comment ?
  7. 7. 7 Je n’ai pas compris la question C’était la même question que pour le travail idéal que je vous ai posée juste avant. Vous m’avez expliqué principalement que c’est près de la maison, des choses essentiellement comme ca. Est-ce que vous avez aussi quelques exigences par rapport à votre poste, votre fonction ? Oui, comme ca ne peut pas être répétitif, oui je vais travailler sur le contenu, pas toujours la même chose, avoir du contact avec des gens. Oui très flexible aussi. Ca doit changer de temps en temps je ne pourrai jamais devenir une consultante en payroll parce que c’est toujours la même chose. Chaque mois les salaires doivent être payés. Ca doit être contrôlé. Les clients qui téléphonent pour dire oh il y a quelqu’un qui a été absent, qu’est-ce que je dois faire avec ca ? Ca je n’aimerais pas parce que c’est toujours fixe, les jours c’est aussi de huit à midi. Ok, pas de flexibilité… Dans cet aspect-là des choses, comment s’effectue la supervision, le contrôle par votre supérieur ? Ah, il y a des codes chez nous et il me demande toujours toutes les deux trois semaines si tout va bien, s’il y a des problèmes, s’il y a des deadline que je ne réussirai pas à obtenir. Si j’ai des problèmes, je les contacte aussi. Si un e-mail passe avec quelqu’un qui se plaint, on en parle quand je suis ici et il s’arrange aussi. Il ne va pas mettre un coaching le jour où je travaille à la maison. Je note ca dans mon agenda alors c’est toujours clair où je me trouve, soit Vilvorde, à Bruxelles si je dois aller chez un client ou chez quelqu’un. Vous avez un système ? Sur Outlook. Chacun sait voir l’agenda des autres… Oui. Et maintenant, c’est nouveau mais maintenant depuis deux mois on doit registrer dans le système pour les congés aussi quand on travaille à la maison. Avant ce n’était pas comme cela. On pouvait le faire comme ca. On devait dire quelque chose à notre chef mais c’était très informel et très… pas structuré. Maintenant, on doit enregistrer dans un système car si jamais on a un accident de travail, ce qui est difficile à expliquer. Mais à la maison par exemple on tombe de l’escalier, pour l’assurance ca doit être enregistré et alors on a aussi dû signer un document « Policy » pour expliquer les conditions du télétravail. Oui, voilà tu peux faire la vaisselle ou le repassage mais si jamais il y a un accident pendant le repassage, c’est pas du travail. La supervision, le contrôle se fait plus, comme on l’avait dit, sur les résultats plutôt que sur les moyens… Oui. Si par exemple, je ne vais pas travailler le matin et que je commence vers 11h jusque 7h, 8h le soir c’est bien aussi. Mais on ne fait pas parce que la vie autour de nous est organisée aussi de 8h jusque 6h, les magasins sont fermés le soir. Mon copain travaille avec des horaires fixes. Et donc quand vous travaillez à la maison vos horaires sont différents de vos horaires de travail par rapport à ici ?
  8. 8. 8 Non, j’aime bien la rigueur quand même pour avoir un peu de routine parce que mon travail est déjà très flexible où je travaille aussi. Alors quand même avoir une routine de huit heures parce que sinon parfois je commence plus tard et donc vers 5h le soir ou 6h je veux finir, parfois je commence déjà à préparer à manger vers 6h. Il y a encore mon ordinateur qui est ouvert, alors je me dis « est-ce que vais encore travailler un peu ou pas? » Oh je ne sais pas encore, je verrai après avoir mangé… Alors t’as pas fini. Et ca au début ca m’ennuyait un peu. J’avais toujours l’idée de ne pas avoir fini mon travail parce que je travaillais à la maison. Alors maintenant, je travaille du matin jusqu’au soir et même si je n’ai pas fini, comme je fais ici je fais cela à la maison parce que sinon … C’est le fait d’avoir « apporté » du travail à la maison qui fait que vous ne savez pas trop arrêter. La tentation était finalement de faire plus d’heures en travaillant à la maison que normalement ? Oui parce que tu étais bien relax pendant toute la journée, t’es relax, t’as mangé tu travailles mais alors il n’y a pas vraiment de raison d’arrêter seulement pour manger. Mais ici oui, tu vois tout le monde qui part, tu as encore une heure de route alors il faut partir et ca j’ai pas à la maison Et c’était quand au début, vous avez commencé directement ou… ? Non je pense que j’ai travaillé un an cinq sur cinq ici et après un an j’ai fait un jour par semaine à la maison. J’étais encore assez jeune, je n’avais pas vraiment de raison. Ca ne me dérangeait pas toujours de faire deux heures, deux heures et demie par jour en voiture. Mais aussi pour l’essence, après un an j’avais pas encore une voiture de société et c’est agréable aussi pour tout arranger. Mais pour être relax et de travailler, maintenant on va chercher un café, il y a un meeting. Est-ce que tu as encore le temps pour faire cela ? J’ai une question, t’as pas ca ? S’ils ont vraiment une question très importante, ils téléphonent mais ce n’est pas le cas ici. Ce qui fait avec les gens qui travaillent à la maison, les consultants qui sont pas toujours ici. Quand tout le monde est ici c’est un café. Je veux dire beaucoup d’interactions, beaucoup de bruit de discussions autour de toi. Ce petit truc ne doit pas être utilisé trop souvent. Et donc vous avez l’impression finalement d’être plus performante quand vous êtes seule à la maison ou ici ? Plus performante à la maison. Parfois je fais des analyses statistiques et je continue à la maison. Je fais là sur une heure ce que je fais ici sur une demi-journée. Mais par exemple, si je dois écrire un article pour la presse je n’ai pas vraiment des idées. C’est plus agréable de faire un brainstorming ici, de demander si je ne connais pas un mot, si je n’arrive pas à m’expliquer ce qui arrive souvent. Oui, ils sont là, ça dépend. Il faut vraiment voir ce que je fais à la maison, c’est différent. Je ne vais pas lire un rapport ici et je ne vais pas vraiment écrire un article de presse à la maison. Voilà, donc vous gérez un peu en fonction de ce que vous avez à faire. Ce qui est mieux de faire à la maison qu’ici… Oui Vous travaillez à domicile tous les lundis, tous les mardis ou c’est vous qui pouvez choisir quel jour de la semaine vous pouvez travailler chez vous ?
  9. 9. 9 Avant, je faisais ca tous les mercredis parce qu’il y a beaucoup de monde qui travaille 4/5 et alors il n’y a pas beaucoup de personnes ici. Mais comme maintenant, on travaille avec des bureaux flex on n‘a pas toujours la place. Alors le mercredi, c’est la meilleure journée parce qu’il n’y a pas beaucoup de monde. Aussi, pour le trafic le matin et le soir et aussi pour le parking. Alors, j’essaie de toujours venir le mercredi parce que c’est plus agréable parce qu’il n‘y a pas trop de monde. Mais quand même assez de monde pour faire du networking, pour parler avec ses collègues mais travailler à la maison ca dépend… C’est vous qui choisissez le matin, vous dire ce jour-là je vais travailler ? Non, pas le matin c’est une semaine d’avance. Je regarde dans mon agenda pour voir quand j’ai des meetings, si je vois qu’il y a encore un jour qui est libre, je travaille à la maison, si je vois que j’ai deux jours libres, encore un autre à Vilvorde, si je vois que j’ai un petit meeting pendant toute la journée, mais ce n’est pas souvent, j’essaie de la mettre sur un autre jour que je suis ici que je ne dois pas venir ici seulement pour une demi-heure. C’est vous qui pouvez agencer votre temps de travail à la maison à Vilvorde et ici ? Oui mais ca dépend… Ce que j’aime pas c’est qu’il y a des gens qui le font « je travaille ce jour à la maison mais alors pas de meeting » mais si c’est nécessaire non ca je ne fais pas. Ca ne me dérange pas si c’est le lundi ou le vendredi, n’importe. Mais aussi avec les gens qui travaillent à temps partiel, c’est souvent le mercredi ou le vendredi. Alors le vendredi, c’est aussi un jour assez relax pour venir ici. J’évite de faire les mardis et les jeudis, de venir ici car ce sont les jours les plus denses, plus de monde mais aussi les embouteillages. Quelle proportion… tout le monde fait du télétravail ou pas tout le monde ici ? Quasi jamais quand ils habitent tout près vous aviez dit ? Mais de manière générale… Ici chez SD-Worx ou l’étage ? Cet étage… Il y en a plusieurs qui le font, ces deux-là pas souvent. Il y a encore Yohan, il a 63 ans. Il aime bien la routine alors il commence tous les matins à 8h. Il fait une petite promenade tous les midis. Il ne va jamais manger avec nous mais ce n’est pas grave. Ca ne nous dérange pas. Il est très routinier alors lui, il aime bien venir ici. Ce serait un effet d’âge ? Oui, peut-être, je pense ca mais aussi sa personnalité d’être vraiment routinier Et comment vous, les télétravailleurs vous êtes perçus ici ? Il n’y a pas de différence, ils savent qu’on n’est pas tellement souvent ici. Au niveau des relations alors, il n’y a pas de… Ah non pas du tout, parce que c’est aussi possible qu’il y a des gens qui ne font pas du télétravail, qui doivent aller suivre une formation ou donner une formation, qu’ils sont chez un client. Alors oui, ca
  10. 10. 10 va et vient. Alors, moi je ne fais pas trop attention s’ils sont chez un client ou s’ils travaillent à la maison. Ils ne sont pas là, ils ne sont pas là… C’est bien pour l’interview ? C’est parfait, parfois on a besoin un peu de « rechecker » nos questions. Est-ce que vous avez été préparée d’une manière ou d’une autre au télétravail ? Non Il n’y a rien qui a été mis en place ? Non, avant on était un des premiers services qui le faisait parce que c’est un centre de connaissances. Ce sont des travailleurs qui travaillent toujours sur des sujets. Il faut suivre des formations, il faut lire des livres. Alors mon patron il a dit au début oui de temps en temps c’est nécessaire de travailler à la maison parce qu’il y a trop de monde ou trop de pression et « tu as besoin de temps pour lire quelques chose, pour finir quelques chose, travaille à la maison ». Et quand il voit que je suis stressée, il dit « rentre à la maison et va travailler là-bas ». Ou par exemple, il y a quelqu’un qui est là, il parle tout le temps, il est responsable pour la presse alors il n’arrête pas et moi je travaille sur un sujet qui est assez chouette pour en parler dans la presse : salaires, voitures de société c’est chouette. Alors il est toujours là, ah oui je vais faire cela et cela et s’il voit qu’il m’ennuie trop, il n’arrive pas à arrêter, alors ca il est stimulé si c’est trop «pars et va à la maison et va travailler là-bas ». Pour le reste, on a tous un laptop un portable, un login pour renter dans le système et voilà c’est assez sécurisé, un gsm et on peut téléphoner pour 50 euros. Un forfait, oui ce n’est pas beaucoup en fait maintenant j’ai un i-phone, les e-mails et les téléphones alors il y a plus de monde qui travaille à la maison aussi. On téléphone beaucoup plus alors ca ça coûte un peu plus. Tant pis, pour le reste. Vous n’avez pas une sorte de forum dans lequel vous pouvez poser des questions entre collègues pour travailler, un chat ? Oui, je ne l’utilise pas. Si j’ai besoin de quelque chose, c’est un e-mail à la fin de la journée. Parfois, j’ai envoyé des e-mails à quelqu’un. Il a répondu alors c’est toute une liste d’une même personne. J’ai encore l’habitude de faire ca. Ce petit truc c’est comme MSN. Vos collègues l’utilisent ? Je ne sais pas comme je ne l’utilise pas, je ne peux pas le voir mais au début c’était chouette pour deux jours. C’était Alcatel-lucent, ils ont un petit tool. Je pense qu’on peut faire des conférences call ou un chat à trois ou à 4 ou en groupe et on peut faire cela en e-mail aussi. Je suis assez extravertie alors s’il me faut quelques chose je téléphone. Directement comme ca il n’y a pas de problème… Oui, ils sont très ouverts ici. C’est normal, c’est notre façon de communiquer. Peut-être que pour des consultants dans le payroll c’est différent, je ne sais pas. On n’est pas forcé à le faire non plus parce que chez nous ils sont très flexibles mais je pense pour des autres gens, des services plutôt routiniers et stricts que là ils sont obligés à le faire.
  11. 11. 11 J’ai encore une question parce que vous allez avoir votre premier enfant, dans l’avenir, est-ce que vous voyez une évolution dans cette situation actuelle par rapport à la vie de famille et tout ca ? Non, c’est difficile à s’imaginer comment ca va être avec un enfant, alors je sais pas. Parfois, j’oublie même que je suis enceinte alors… c’est presque 4 mois mais…. Non, je ne pense pas, peut-être quand l’enfant est malade. Ca ne va pas être facile avoir un enfant à la maison et travailler à la maison. Ca je ne saurai pas, je prendrais congé. Pour éduquer un enfant, travailler à la maison je me sentirais toujours coupable de ne pas avoir travaillé assez alors je dois le récupérer le soir. Je vais le faire et ca va être néfaste pour ma relation et aussi le ménage parce que mon copain il fait beaucoup mais il ne fait pas tout. Et je ne veux pas lui forcer à faire tout non plus. Alors non, et on a assez de jours de congé aussi. Alors 32 jours c’est pas facile à prendre mais maintenant je pense que j’ai encore 10 jours à prendre, j’ai encore trois semaines pour les prendre alors… C’est aussi parce qu’on travaille à la maison quand je ne me sens pas bien, je suis malade ou j’ai des nausées. Normalement si tu ne te sens vraiment pas bien, ce que tu fais tu vas chez le docteur, il dit « t’es vraiment malade » une semaine maintenant si je ne me sens pas bien je travaille à la maison, je travaille peut être une ou deux heures de moins mais ce n’est pas grave, j’ai travaillé. Pas de culpabilité à ce niveau là… Mais si cela ne va pas, cela ne va pas parfois. On est malade mais pas assez malade. On peut encore travailler mais faire le trajet voilà c’est ca. J’ai aussi un peu peur dans la voiture parce que j’ai eu quelques accidents. Je n’étais pas en tort mais quand même surtout avec le bébé j’ai un peu de crainte à ce niveau et c’est agréable de pouvoir travailler à la maison et de ne pas avoir le stress du trajet et aussi quand on ne se sent pas bien, on peut quand même encore travailler. On prend un chocolat chaud et on travaille dans le fauteuil. C’est comme je l’ai dit aussi, si j’ai des projets et que je dois les finir vers l’été, normalement le bébé sera là fin mai alors c’est trop tôt pour eux dans le planning mais j’ai dit aussi si jamais j’ai des problèmes je peux encore travailler à la maison, mettre mon portable sur mon ventre. Pas faire tout mais quand même arranger un peu mon travail. Et sinon ils peuvent avoir des problèmes si je ne suis pas là. Il n’y a personne qui peut le faire, ce n’est pas bien organisé Oui mais je suppose que quand vous allez partir en maternité il y a un remplacement qui va… Je doute. J’ai des projets je dois faire des salaires, des benchmarks alors je commence vers février et ca doit être fini vers l’été et alors là c’est vendu. C’est sur le marché. Ca doit être prêt. Si ce n’est pas prêt… il n’y a pas beaucoup de monde qui connaît le système comme je l’ai développé moi-même. Alors j’espère de ne pas accoucher trop tôt alors comme ca je peux finir mes projets. Alors il sont contents, pas de stress. Alors pendant l’été c’est toujours beaucoup plus calme et alors j’aurai pas des projets. J’ai des projets fixes toutes les années mais j’ai aussi qui sont donnés toute l’année c’est intéressant de faire ca. Tu travailles là-dessus pendant l’été maintenant j’ai pas cela. Mais donc tantôt on parlait des attentes au travail donc justement est-ce que vous ne pensez pas qu’après votre accouchement le travail à domicile pourrait répondre à vos attentes. Est-ce que vous pourriez progressivement reprendre le travail tout en étant à la maison ? Peut-être que cela pourrait être une bonne façon de récupérer doucement de votre accouchement tout en reprenant le travail à domicile ?
  12. 12. 12 Faire le ménage par exemple. Je ne pense pas que c’est vraiment nécessaire, 4 mois à la maison c’est beaucoup. J’ai un peu peur de ca. Ca va être pendant l’été heureusement mais j’ai trois mois il y a beaucoup de systèmes aussi pour des femmes et des hommes je ne connais pas le mot en français mais je vais prendre un mois de congé en plus que le congé de trois mois de maternité et je reçois encore une prime du fédéral et du... C’est un congé parental Oui, c’est ca. On a 4 mois, on peut s’arranger… je vais prendre un mois en plus comme j’ai pris 4 mois. J’ai encore beaucoup de jours que je dois prendre de congé alors je vais faire cela à mi-temps, c’est ma situation à moi Donc vous n’imaginez pas, par exemple, augmenter après en revenant le jour de télétravail pour être plus souvent à la maison avec le bébé ou … Non, parce que je ne pense pas que ce sera possible de travailler. Peut-être quand je serai très fatiguée mais aussi le matin je dois quand même me lever pour le bébé, pour le nourrir, pour l’habiller alors je ne pense pas que je vais retourner dans mon lit après. Je sais pas en fait mais je doute. Peut-être qu’aussi je peux travailler à Vilvorde mais trois jours par semaine ne pas être ici c’est trop. Je trouve que c’est important d’avoir du contact avec mes collègues aussi. C’est pour maintenir aussi le contact. Est-ce que vous voyez la différence avec les personnes qui télétravaillent beaucoup plus, qui sont plus souvent à la maison ? Parce que vous vous voulez maintenir trois jours pour vraiment avoir au moins ce contact pour le maintenir avec les collègues. Est-ce qu’il y a une différence, est-ce que vous percevez cette différence ? Il y en a qui font plus, il y a des gens avec des enfants qui sont plus âgés, quarante ans… alors je ne sais pas vraiment comparer. Je sais s’ils seront plus ici que ce sera différent. Parce que ce n’est pas ma sorte de gens Ce n’est pas des gens avec qui vous avez des contacts ? Régulièrement, non, je n’ai pas vraiment une affinité avec eux Et c’est plus du fait de leur différence de vie que du fait qu’ils soient en télétravail Mais parfois on ne les voit pas pendant une semaine ou deux. Ce n’est pas que ce ne soit pas agréable mais c’est quand même un peu bizarre. Ils ne sont pas là pour une semaine ou deux semaines alors on se pose des questions. Qu’est-ce qu’ils font ? Moi je deviens folle, après un jour c’est assez… Je vais voir quelqu’un. Quand mon copain il rentre, je suis contente de pouvoir parler avec une personne en vrai physiquement pas au téléphone mais vraiment parler en face à face. S’il y a des gens qui travaillent une semaine ou deux semaines à la maison, je ne comprends pas très bien. Mais il n’y en a pas beaucoup qui le font non plus. Alors les relations c’est différent, on ne les voit pas souvent, on ne sait pas beaucoup parfois ils arrivent ici ah tu es enceinte, qu’est-ce qu’on ta raconté ? Il y a trois semaines, pourquoi tu ne m’as rien dit ? Mais je ne t’ai pas vu… T’as pas téléphoné, c’est un peu bizarre, il y a 1400 personnes ou 1800 personnes, je ne vais pas le dire à tout le monde et je n’ai pas vraiment une liste de personnes que je dois avertir pour raconter ca. Alors oui parfois il y a des choses qui se sont passées ici et qu’ils n’ont pas remarquées parce qu’ils ne sont pas
  13. 13. 13 là. C’est un peu bizarre. Alors on les raconte. Ils demandent « il y a une semaine que je ne suis plus venue, est-ce qu’il y a quelque chose … » comme après un congé. Mais c’est vrai qu’il y a quand même des gens qui se posent des questions comme j’ai téléphoné, il ne répond pas, est-ce qu’il travaille, est-ce qu’il travaille à la maison et même si elle n’est pas là elle peut être autre part ce qui est parfaitement normal. Mais ca dépend des personnes. C’est pas vraiment pour tout le monde. Et j’essaie toujours de répondre au GSM et à mes e-mails quand je travaille à la maison. Je ne veux pas qu’ils pensent que je ne suis pas là. Alors c’est pour ca aussi que je travaille du matin jusque midi, une heure de pause avec les mêmes horaires. Oui, je sais quand eux ils sont partis je vais manger aussi c’est midi comme tout le monde alors… Est-ce qu’il n’y a pas parfois des problèmes pour atteindre un collègue par GSM, que vous devez parler à vos collègues au téléphone qui travaille à la maison et qu’il ne réponde pas. Est-ce que c’est des situations qui arrivent souvent ? Tout le monde reste souvent accessible Non, pas très souvent. Maintenant, je suis là. Mon gsm ne sonne pas souvent. C’est possible qu’ils m’ont téléphonée deux ou trois, 4 fois mais je n’ai pas répondu non plus. C’est normal qu’on ne peut pas toujours répondre. Mais si tu sais que tu travailles à la maison, il n’y a personne autour de toi, tu n’es pas en meeting, tu es où alors ? Par rapport au télétravail, est-ce qu’il y a un contrat, un code avec les règles : qui comment ? Quand ? Un policy oui… Pas vraiment quand parce que c’est un travail flexible, alors. Mais je l’ai lu mais je n’ai pas fait tellement attention. C’est plutôt une formalité. C’est pas nouveau non plus pour moi alors, je sais ce que c’est, je n’ai pas besoin d’un règlement, ils ont dit qu’il faut une politique de télétravail. On a une politique pour les voitures, on doit l’utiliser en bon père de famille, et c’est la même chose pour la politique de télétravail : tu es assez intelligent pour savoir ce que tu peux faire et ce que tu ne peux pas faire. Ce sont les mêmes choses qu’ici au travail mais à la maison, il faut le gérer comme tu fais habituellement, comme quelqu’-un de professionnel. Quelqu’un qui commence à travailler ici, il ne pourrait pas commencer directement le télétravail ? Je ne sais pas en fait. Moi, j’étais encore très jeune. Aussi je venais de l’Australie alors…. j’ai voyagé après mes études alors j’étais encore très comme vous on va dire. Je suis sortie de l’université, j’ai voyagé, j’étais très ouverte alors… La taille : vous êtes combien à travailler ici sur l’étage ? Je ne sais pas en fait. Je pense que notre équipe c’est 12 personnes. Ils ont aussi renvoyé quelques personnes avec la crise alors une vingtaine ? Il y a aussi deux filles qui font le support, l’administration, la facturation des consultants. Elles sont toujours ici, je ne pense même pas qu’elles peuvent travailler à la maison. Parce qu’il y a les clients qui téléphonent tout le temps. Ce qui est bizarre, ca peut être transféré sur un gsm aussi. C’est quelques chose qui doit encore évoluer et chez nous ca a déjà évolué grâce à notre patron qui était très ouvert et Votre patron, c’est Mr Swinnen ? Oui vous l’avez déjà rencontré?
  14. 14. 14 Au téléphone Il a parlé français Oui Il parle français ? Oui il parle français, ils ont un projet avec notre professeur… Oui, Taskin… Oui voilà Monsieur Taskin… Oui, pour nous c’est « Taskin » (rire), je ne le connais pas en fait mais… Oui Mr Taskin. C’est lui qui nous donne ce cours-là… Je ne sais pas si vous avez quelque chose à rajouter, je crois qu’on a vraiment fait le tour. Moi je n’ai plus de question, je crois que tout était vraiment dit d’une manière ou d’une autre Je m’excuse pour mon français cela fait déjà longtemps que je n’ai plus parlé Moi je le trouve quasi impeccable Je fais quand même beaucoup de fautes… le et la… Moi franchement, je ne crois pas que vous faites beaucoup de fautes. Si nous, on devait parler néerlandais… on serait désolé Oui, mais avant je travaillais en français aussi. Je faisais passer des interviews de recrutement, j’ai aussi ma famille à Bastogne mais alors là après deux jours ca va comme le néerlandais mais au début ici il n’y a personne qui parle français. Même si au téléphone il y a quelqu’un qui parle français, non c’est toi qui réponds et si jamais je dois changer de boulot, ce sera quelque chose en français Quelque chose de plus, vous vous faites évoluer vous-même dans vos acquis… Oui, en sachant que j’ai travaillé en français, que ce n’est pas ma langue maternelle mais c’était très facile pour moi. Ecrire, c’est plus difficile parce que j’ai vraiment appris à parler chez ma famille mais ca me plaît de pouvoir changer. Par exemple mon copain, il ne parle presque pas un mot de français. Maintenant il doit faire tout en français et c’est bizarre car moi j’ai toujours dû parler en français, j’y arrive presque plus et lui qui n’est pas francophone qui ne parle pas français, il doit tout faire en français et je trouve ceci est important pour mon enfant. Je vais essayer quand même de parler. Comme ca, je le pratique aussi je peux de nouveau parler plus… Mais il aura des facilités pour plus tard, c’est sûr que c’est un peu une grande difficulté Oui, mais tout le monde en français… ou tout le monde en néerlandais… C’est un avantage pour trouver du boulot aux alentour de Bruxelles. Mais on le perd vite. En tout cas, un grand merci pour avoir consacré du temps pour l’entretien surtout en français. C’est vraiment super
  15. 15. 15 Est-ce que vous avez encore des gens ? En fait, on voulait voir Mr Swinnen pour voir si, je ne sais pas quelle heure il est, si éventuellement pour une demi- heure s’il y avait moyen de rencontrer quelqu’-un mais en fait ce qui se passe c’est qu’on s’intéresse aux jeunes qui sont nés entre 79 et 94 donc en-dessous de 34 ans et pour faire l’entretien en français et qu’il soit en télétravail ou pas mais il faudrait, enfin on s’intéresse aux jeunes plus en-dessous de 34 ans… Oui, je suis en train de réfléchir. Il y a Leen mais elle a presque 40 ici aussi c’est du 75 du 76. Elle ne travaille pas souvent à la maison et je ne pense pas qu’elle parle français. Apparemment Mr Swinnen nous avait parlé de quelqu’-un de 31 ans Oui c’est Philippe qui ne parle pas français, je doute ce sera en anglais je pense Ah en anglais Oui, mais sinon, je peux traduire aussi. On peut essayer de traduire ce n’est pas... Oui, c’est vraiment qu’éventuellement il nous manque pour bien faire une personne et donc voir éventuellement avec quelqu’un, avec Mr Swinnen pourra nous dire s’il y a éventuellement une personne en plus Oui, c’est ca car venir ici, vous êtes de LLN ? C’est loin… Après on a un groupe, c’est vrai qu’on pensait à quelqu’un qui pouvait éventuellement venir vendredi mais du coup on ne serait plus là car on a aussi un stage et cours en même temps. On est cinq dans le groupe donc on voit un peu entre nous pour faire les entretiens. D’ailleurs, aujourd’hui il y avait deux autres filles de notre groupe qui allaient voir Lisbeth chez Shell à Bruxelles donc ils ont fait l’entretien en anglais avec elle donc voilà il nous manquait au moins un personne Ah parce que moi j’avais écrit un e-mail pour dire que je voulais le faire en français et aussi dans les environs de Bruxelles. Comme pour moi aussi, c’est pour cela que j’étais étonnée mais il m’a envoyé l’e-mail hier à 22h45 pour demander si ca va mais je dormais déjà, je suis toujours fatiguée Oui la communication est difficile avec Mr Swinnen, à mon avis il est très occupé Oui, il est très chaotique C’est vrai que je n’ai pas eu facile. Il m’a dit OK 10 h avec toi hier matin donc je suis étonnée qu’il t’ai demandé cela à 23h du soir Il m’a demandé si c’était possible de la faire à 11h. J‘ai dit non parce que je pense qu’il y a des gens qui vont venir. Je ne savais pas à quelle heure. Ok à partir de 10h ou pile à 10h mais si vous voulez encore rester quelques minutes, je vais voir où il est. Oui on peut voir avec lui ? Je vais lui téléphoner

×