Le Progressiste             1 euro              Mercredi 9 Septembre 2009 - N° 2097       La chance de la Martinique      ...
EDITORIALDidier Laguerre                            relance local mis en œuvre pour faire           les dernières années e...
POLITIQUE               Convention PPM             Samedi 12 septembre 2009 de 08 H 30 à 18 H 00                  Espace R...
POLITIQUE                      LE PPM en campagne                      sur l’ensemble de la                            Mar...
DOSSIERRENTREE SCOLAIRE :FORT-DE-FRANCE ASSURE.                                                                   lioratio...
de De Briant (ren-    parking aux abords de                              million d’E).        forcement     parasis-    l’...
DOSSIER                                                                                 l’école de Rivière                ...
Un courrier de Serge Letchimy  Egalité des chances:mythe ou réalitéMadame      Michèle    Alliot-Marie,    En effet, selon...
SANTEGRIPPE A :LA VILLE DE FORT-DE-FRANCEET LE PRINCIPE DE PRECAUTION.                                                    ...
NOUS AVONS RECU           MONTAGNE                                                   ET                 SOURIS A PROPOS DE...
SLAM  Il était une fois un  pays    qui marchait  sur la tête  Il était une fois un pays      Où la vie mise en attente  q...
UNE IRREMPLAÇABLEMILITANTE NOUS A QUITTES :    MADELEINE LABAT…                                         l’appeler « gros M...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le progressiste n° 2097

563 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
563
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le progressiste n° 2097

  1. 1. Le Progressiste 1 euro Mercredi 9 Septembre 2009 - N° 2097 La chance de la Martinique c’est le travail des Martiniquais Hebdomadaire du PPM - Fondateur : Aimé Césaire SAMEDI 12 SEPTEMBRE, DE 8H30 À 18 HEURES : CONVENTION DEMOCRATIQUE DU PPMÀ RIVIÈRE-SALÉE SUR L’ÉVOLUTION INSTITUTIONNELLE (pp. 3-4) sommaire Rentrée scolaire à Fort-de-France (pp. 5 à 7) Toutes nos excuses pour ce retard Grippe A : Principe de précaution (p. 10) technique DEMANDEZ LE !Les meilleurs spécialistes des affaires martiniquaises sont les Martiniquais eux-mêmes » (Dr ALIKER)
  2. 2. EDITORIALDidier Laguerre relance local mis en œuvre pour faire les dernières années est plutôt faible, face et permettre aux martiniquais de surtout si on le compare à celui de traverser au mieux cette épreuve ? nos voisines qui évoluent dans le Nos deux collectivités mutualisent- même contexte que nous… elles leurs efforts pour tenter Dans ce contexte, le Parti d’apporter des réponses ? Progressiste Martiniquais continue de Certes, l’Etat a mis en place un plan travailler sur le projet de société qui de relance pour les «DOM », pas sou tend son projet d’évolution. Il fautC encore complètement opérationnel, impérativement mener les deux de mais la Région en charge du dévelop- front. pement économique a-t- elle mis en Concernant la question de l’évolution ette rentrée 2009 se fait pour place le sien ? Vient- elle abonder les institutionnelle, nos militants en beaucoup de Martiniquais fonds de l’Etat avec des fonds régio- débattront librement et démocratique- avec comme toile de fond naux, comme c’est le cas en ment dans une convention organiséel’inquiétude, inquiétude sur son Guadeloupe ou le Conseil Régional samedi 12 septembre à l’Espaceemploi avec la crise mondiale qui apporte 100 millions d’euros pour Reprise de Rivière Salée. Lessévit et fait des ravages.. Aujourd’hui relancer l’économie ? Balisiers qui ont travaillé pendant lesnous sommes suffisamment équipés A toutes ces questions la réponse est vacances sur cette question y présen-pour savoir se qui se passe partout non, désespérément non ; ils conti- teront leurs motions qui seront débat-dans le monde. nuent comme si de rien n’était, cela tues par les militants avant d’êtreInquiétude sur le plan sanitaire avec relève de l’autisme, à moins que cela votées. Toutes les sensibilités, toutesla menace d’une grippe qui fait des ne soit lié à une absence totale de les tendances et tous les courants deravages dans le monde, en France, projets (malgré le SMDE brandi pensée présents dans ce grand partien Kanakie, à la Réunion et qui poin- comme un épouvantail pour éloigner pourront s’exprimer et défendre leurte le bout de son nez chez nous avec toute question sur le sujet). point de vue. Il s’agit donc d’un grand50 cas confirmés et 3000 estimés. Par contre, ils ne parlent que débat démocratique auquel les sym-Inquiétude enfin parce que la d’évolution institutionnelle et vont pathisants du PPM pourront prendreMartinique est entrée en récession en chercher partout des appuis pour faire part, avant le vote (par les militants)2008, qu’elle subit les effets de la passer leur projet. de la motion de synthèse issue de cesconjoncture extérieure, de la crise de Oui, la question du statut politique est débats. Nous ne sommes pas un partiFévrier (il ne faut pas se le cacher), une question fondamentale qui ne où les militants n’ont qu’à appliquer oumais également des choix de gestion peut être écartée sous peine de reve- exécuter ce que le chef ( ou les chefs)de nos collectivités locales pour ne nir inlassablement, car elle touche à a (ont) décidé, non, chez nous tout lepas carrément dire de leur incurie une réalité objective. Dans ce domai- monde a droit à la parole, et chacundans ce domaine. ne, le statu quo est à bannir pour per- peut dans le respect et la toléranceLes prévisions sont toutes très pessi- mettre à ce pays d’avancer sur le che- défendre ses idées. Ce grandmistes en matière d’emploi pour les min de l’émancipation, du développe- moment de débat aura donc lieu etmois à venir, et le chiffre de la perte ment et de la responsabilité. Mais ensuite nous poursuivrons nosde 10 000 emplois est régulièrement nous ne pouvons tout de même pas échanges avec le Peuple Martiniquaisavancé, quand on sait que dans le rester inactifs tant que la question comme c’est le cas depuis le mois deseul secteur du BTP la perte est de n’est pas réglée… juin où nous expliquons les proposi-4000 emplois depuis octobre 2008 ; il L’action doit même être un moyen de tions du PPM pour avancer versy a de quoi être inquiet. convaincre les Martiniquais de la l’Autonomie.Chacun sait que les choses devien- nécessité de l’évolution institutionnel-nent difficiles, chacun connaît un chô- le et même de la capacité de nos élus Le 08 09 09meur, un aîné ou encore quelqu’un à conduire cette évolution pour le bien Didier LAGUERREqui a du travail mais qui a du mal à de tous, et des avancées qu’elle per- Secrétaire Général du PPMjoindre les deux bouts. mettra pour chacun. Dans ce domai-Face à cette situation, que font nos ne, il faut bien reconnaître que le bilandeux collectivités ? Quel est le plan de des collectivité martiniquaises pour Le Progressiste - Page 2 - Mercredi 9 septembre 2009
  3. 3. POLITIQUE Convention PPM Samedi 12 septembre 2009 de 08 H 30 à 18 H 00 Espace Reprise à RIVIERE - SALEE Direction RIVIERE-PILOTE à partir de PETIT-BOURGThème : L’AVENIR INSTITUTIONNEL DE LA MARTINIQUEObjectif :Permettre aux militants et sympathisants de débattre de leur vision de laMartinique dans le cadre d’une évolution institutionnelle.Ce rendez-vous permettra la restitution des travaux réalisés dans les balisierspendant les vacances.Les motions présentées par les Balisiers seront défendues par leurs représen-tants et une motion de synthèse sera proposée à la fin de la journée, sur laquel-le devront voter les militants.Pour les personnes qui désirent se faire conduire, un bus se tiendra à 07 h 30devant la Mairie de Fort-de-France.Un déjeuner sera servi, pour une participation de 10 euros. Le bus et les boissons sont offerts par le Parti. La convention est ouverte aux militants et aux sympathisants.VENEZ NOMBREUX VIVRE CE MOMENT DE RESPONSABILI- TE DANS LA CONVIVIALITE ET LE MILITANTISME. Le Progressiste - Page 3 - Mercredi 9 septembre 2009
  4. 4. POLITIQUE LE PPM en campagne sur l’ensemble de la MartiniqueD epuis le grand ras- Blamèble et de Serge l’Autonomie n’hésitent pas à semblement du Thaly. A Fort de France, ce décoller vers Cayenne pour François à sont les Balisiers de se donner un brin de consis-l’Apallooza, le Parti Redoute et Amilcar Cabral tance politique, lesProgressiste Martiniquais qui ont activement mobilisé Progressistes occupentest en campagne sur la les citoyens autour de vaillamment le terrain auprèsquestion de l’évolution statu- Laurence Lebeau et Alfred des Martiniquais, pourtaire. Elus et membres de la Toussaint. débattre de notre vision dedirection ont tous été impli- Au mois d’août, pas de répit l’Autonomie, de l’avenir dequés dans cette campagne pour les braves : Le Balisier notre Martinique et de nosd’explication aux côtés des de Sainte –Luce et Louis propositions.Balisiers et de nos nombreux Crusol rassemblentsympathisants. Au mois de l’ensemble des Balisiers et Ni 73, ni 74. Mais projetJuin au Diamant, avec sympathisants du Sud global au service duYvette Gallot (une amie du durant toute une matinée de peuple dans le cadre :PPM), puis au Marin avec débats. Cette réunion s’est -d’une Autonomie de pro-Rodolphe Désiré et d’ailleurs terminée sur une grès, non dans uneJocelyn Germé. Au mois note très conviviale au bord Autonomie sanction.de juillet, l’action et la mobili- de mer … Mois d’août obli- -d’une Autonomie de déci-sation se poursuivent à la ge ! sion et non dans unepaillote du Carbet et à Pour finir, au mois d’août, le Autonomie de gestion.Ducos avec nos camarades Balisier de Schoelcher et -d’une Autonomie consti-Jean Claude Ecanvil et sont président , Georges tutionnelle et non dans unLouis Marie Sainte, puis au Harpon au quartier dit Autonomie de conven-Vauclin nous répondons à Plateau Fofo, où plus d’une tion !l’invitation du Mouvement centaine d’habitants du sec-dirigé par Fernand teur ont échangé avec Là sont les bases de la 3ièmeOdonnat. Au Gros-Morne, Serge Letchimy et Fred voie que nous transmettonslors d’un débat particulière- Lordinot , Daniel Chomet. afin d’engager durablementment riche, Le Président du la Martinique sur la bonneParti retrouve sa terre natale Dans un contexte où les voie !aux côtés de Daniel opportunistes de VIE DU PARTI Gros-Morne : Le Balisier « Aristide Maugée » (Frédéric Blamèble et Serge Thaly) vous invite à une réunion d’information du PPM le vendredi 18 septembre de 19h à 22h à l’Habitation Léon Piéjos à Dessaint. Le Progressiste - Page 4 - Mercredi 9 septembre 2009
  5. 5. DOSSIERRENTREE SCOLAIRE :FORT-DE-FRANCE ASSURE. lioration des condi- tions d’hygiène et de sécurité, abords des écoles, reconstruc- tion, travaux de maintenance, amé- n a g e m e n t s divers…composent le lot de ces diffé- rentes interventions. ECOLESC PRIMAIRES ET MATERNELLES omme le dit tou- vent s’effectuer que Pour ce qui est des jours le Docteur durant les vacances, ces grosses réparations, citons ALIKER avec cette derniers se sont révélés, celles de l’Ecole primaire dejustesse et ce bon sens encore une fois, consé- Baie des Tourelles (peinture,qui le caractérisent, « il quents. menuiseries, clôture) pourfaut préparer la rentrée un coût total de 233.400des pluies et la rentrée Sur la période 2001-2009, euros ; de l’Ecole dedes écoles ». Cette 38 millions d’euros de tra- Coridon (renforcement des vaux ont été réalisés dans coursives, 138.520 euros) ;année, les pluies –pour les écoles de la Ville, sup- de l’Ecole de Citron (voilesl’heure et la saison- ne portés à 78% par celle-ci. en béton qui viennentsont guère importantes. Grosses réparations, renfor- contreventer les bâtiments :S’agissant des écoles cement parasismique, amé- 489.050 euros) ; de l’Ecoledont les travaux ne peu- Abonnez-vous au Progressiste Abonnement annuel : 50 euros - Abonnement de soutien : 60 eurosNom : ………………………….………………………………………………………………Prénom : …………………………….…………………………………………………………Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… Libellez vos chèques à l’ordre du PPM et renvoyez V otre coupon à l’adresse suivante : Parti Progressiste Martiniquais. Ancien Réservoir de Trénelle 97200 - Fort-de-France.
  6. 6. de De Briant (ren- parking aux abords de million d’E). forcement parasis- l’IUFM (livraison en octobre). Avant la reprise des cours, mique sur deux classes : différents espaces ont été 982.330 euros) ; de la LES CRECHES entretenus par un débrous-maternelle de Pont Viard saillage approprié et la tonte(hygiène et sécuri- Les travaux s’y élèvent à d’arbustes ; l’éclairage publicté,sanitaires pour handica- 176.141 euros : mise en et la signalisation ont étépés) ; de la maternelle de place de portes coupe-feu, assurés (passages piétons,Volga Plage (reprise de clô- réfection de balustrades en panneaux : 63.200 E).tures : 49.200 euros) ; de la aluminium et de portillons,maternelle de Redoute A revue des issues de secours, LA CUISINE CENTRALE(rampe d’accès pour handi- pose de rez de marchescapés :45.550 E) ; de l’Ecole (Volga Plage, Dillon, Balata, Située à Dillon, elle prépareprimaire de Balata (recons- Crozanville, Floréal, Terres environ 10.000 plats/jourtruite de manière provisoire, Sainville, Rte des pour les livrer sur l’ensemblela reconstruction définitive Religieuses). Ont aussi été du territoire foyalais. Il estayant été entamée en 2008 menés des travaux de réfec- primordial de garder le bâti-et devant être livrée pour la tion de menuiseries alu, de ment dans un état conformerentrée 2010-2011) ; de la cours, reprise de carrelage, aux normes actuelles dematernelle de Castel des déplacement de local gaz, sécurité et d’hygiène. Ainsi,Rochers (dont la reconstruc- réfection des accès. l’isolation des chambrestion s’élève à 2,2 millions froides, le revêtement spéci-d’euros. Les travaux débute- SAUVEGARDE DE fique des sols, la conformitéront fin 2009 par la stabilisa- L’ENVIRONNEMENT des équipements de cuissontion du talus en aval) ; de la et de plonge, sont indispen-maternelle de Godissard La Ville continue ses efforts sables au bon fonctionne-pour 3,9 millions E (lance- pour répondre aux nouveaux ment de cette unité. Depuisment de la consultation en enjeux par des économies 2001, les travaux exécutés àseptembre 2009 et début des d’énergie. Les luminaires la cuisine centrale s’élèventtravaux au 1er trimestre existants ont été remplacés à 1.871.200 euros. Cette2010) ; des abords des trois par des lampes à faible année, pour un coût deécoles de Redoute ; de la consommation et des détec- 36.110 E, ont été réalisés lamaternelle de Ravine Bouillé teurs de présence ont été réparation des équipements(mur de soutènement de la installés pour commander frigorifiques (chambrescour de récréation : 48.750 l’allumage des lampes, venti- froides négatives), celle de laE) ; de l’Ecole primaire de lateurs et climatiseurs. porte du local à poubelles,Haut Didier (réfectoire : Opération faite à titre expéri- les travaux de revêtement de292.580 E, installation et mental dans les 9 écoles de sols techniques, la reprise devérification périodique 5 groupes scolaires sui- clôtures. Sont prévues lad’équipements pour la sécu- vants : IUFM, De Briant, production d’eau chaude etrité incendie, contrôle annuel Godissard, Renéville, Dillon la reprise du systèmede la conformité électrique). (181.620 E). L’amiante a été d’extraction d’eau.Ajoutons-y le réaménage- totalement éradiquée desment de la Rue de la écoles de Fort-de-France :Jeunesse à Redoute : depuis 2001, près de 17.000126.250 E et la création d’un m2 ont été défloqués (2,1 Le Progressiste - Page 6 - Mercredi 9 septembre 2009
  7. 7. DOSSIER l’école de Rivière l’Or, la finalisation du projet de connexion Internet dans les bureaux de direction de la Ville, l’augmentation du débit des écoles de 512 Ko à 1 mega, la mise en œuvre de la convention passée avec la Trésorerie Générale qui se propose de fournir 80 unités centrales par an à destina- tion des écoles, la poursuite du partenariat avec l’Education Nationale avec nelles en couchettes toile et une nouvelle signature auLE MOBILIER SCOLAIRE petits matelas. Cette année, premier trimestre 8 écoles sont concernées 2009/2010.La Direction de la Régie de (21.700 E). Fixation desProduction décline en deux armoires aux murs, rempla- EN CONCLUSIONphases son programme de cement de mobilier dansremise en état : 1/ déména- l’ensemble des écoles Plus de 10.000 enfants ontgements et réaménage- (tableaux pivotants, tables intégré les maternelles etments consécutifs aux ovales…mobilier fabriqué primaires à cette rentrée ; lagrosses réparation dans 14 ou restauré par les ateliers livraison des repas se metécoles. 2/ 6 opérations de la Régie de Production). en place dès le premier jourd’équipement menées et les accueils de loisirsannuellement pour cer- LE PLAN INFORMATIQUE fonctionnent dès ce mercre-taines, ponctuellement pour SE POURSUIT di. Fort-de-France tient àd’autres : remplacement de assurer à ces élèves toutestables et chaises, armoires Le parc informatique de la les conditions, tous leset bureaux de maîtres, pour Ville se compose actuelle- moyens, afin de faire d’euxun montant de 11.200 E en ment de 445 micro-ordina- les hommes et femmes res-achat et 41.200 en produc- teurs ; 36 salles des écoles ponsables de demain.tion d’atelier ; au total, 70 primaires sont reliées àarmoires et 40 bureaux Internet via le réseau de laseront livrés dans les éta- Ville; 4 maternelles ont été Serge SOUFFLEURblissements ; équipement dotées d’une salle informa-en fauteuils ergonomiques tique de 6 ordinateursdes assistants de direction (Hauts du Port, Dillon A,pour 1.421 E, soit 5 fau- Renéville et De Briant). 58teuils à attribuer. 50 ont bureaux de direction sur 59déjà été attribués (15.200 sont équipés pour la ges-E), cette opération ayant tion administrative. Est pré-débuté en 2008. vue l’acquisition d’une pre-Equipement des mater- mière classe numérique à Le Progressiste - Page 7 - Mercredi 9 septembre 2009
  8. 8. Un courrier de Serge Letchimy Egalité des chances:mythe ou réalitéMadame Michèle Alliot-Marie, En effet, selon les directives de l’école, tion source d’inégalité, qui consiste àMinistre d’État, garde des Sceaux, les candidats en Martinique doivent faire concourir les candidats enMinistre de la Justice et des être convoqués les 8 et 10 septembre Martinique en pleine nuit, sans aucuneLibertés prochain à 2heures 30 du matin pour possibilité de se reposer ? deux épreuves de cas pratique. Je C’est pour cette raison que je solli-Objet : Concours d’entrée à l’école suppose sans trop de mal que le choix cite de votre bienveillance la révi-Nationale de la Magistrature de cet horaire est guidé par le décala- sion des conditions de déroulementMadame la Ministre, ge horaire entre la France et la de ce concours pour le centre de Martinique, afin de permettre de Fort de France.Le bâtonnier de l’ordre des avocats convoquer à 8h30 du matin, dans des Je vous prie d’accepter, madame laà la cour d’Appel de la Martinique conditions confortables, les candidats Ministre, l’assurance de mes meilleursattire mon attention sur les discri- sur le territoire hexagonal. sentiments.minations dont sont victimes les A un moment où l’égalité des chancescandidats au concours d’entrée à est un enjeu majeur pour le dévelop- Fort-de-France,l’école Nationale de la Magistrature pement de nos régions, comment le 02 Septembre 2009(ENM) centre de Fort de France. peut-on accepter une telle organisa- Sé pou zot nou ka viré Sé pou zot nou kay palé Le Conseil d’Etat a annulé les élections du 16 mars 2008, le Maire et le Conseil municipal sont donc destitués. C’est désormais une commission désignée par la préfecture qui administre la commune et organisera les élections. Aussitôt cette information officielle, chacun a repris ses habits de campagne pour préparer le « combat » ! Simple erreur administrative pour les uns, fraude pour les autres, la décision met clairement en cause la gestion des procurations lors du dernier scrutin municipal, dont l’organisation relevait de la responsabilité du maire sortant. Le RDS s’est inscrit avec les saléennes et les saléens dans un engagement sur la durée. Le RDS sera donc présent avec Daniel ROBIN pour cette nouvelle élection. Nous resterons fidèles à notre démarche qui a marqué les esprits l’année dernière ; une équipe et un projet au service de la commune. Ne comptez pas sur nous pour nous égarer, comme certains le font régulièrement, dans la voie de l’injure et de la mystification ou encore celle de la suffisance et de l’arrogance. Ce qui nous caractérise : Le Respect d’une population que nous voulons servir. La Dignité d’une équipe qui veut exercer la responsabilité de diriger la commune. La Sérénité d’un groupe qui a un projet de qualité à vous proposer. Respect, Dignité et Sérénité, c’est comme RDS, les initiales du Rassemblement Démocratique Saléen. Le RDS est la seule équipe capable d’impulser la dynamique de changement que la commune attend. Soyez nombreux à nous rejoindre ! Contact : 0696 213 215 Email : avenir.saleen@yahoo.fr Le Progressiste - Page 8 - Mercredi 9 septembre 2009
  9. 9. SANTEGRIPPE A :LA VILLE DE FORT-DE-FRANCEET LE PRINCIPE DE PRECAUTION. agression virale d’envergure. Il ne s’agit pas en la circonstan- ce de fermer les écoles pour un virus que des enfants auraient contracté forcément ailleurs, mais d’intégrer le per- sonnel dans la prise en comp- te de la pandémie. Des com- portements responsables doi- vent être observés : installa- tion de distributeurs de savon liquide dans tous les établisse- ments, toilettes et réfectoires ; mise à disposition de distribu-T teurs d’essuie-mains jetables ; dépôt de sacs poubelles de 30 litres pour recevoir les mou- outes les époques ont la Martinique ; curieusement, à choirs et essuie-mains usa- connu des épidémies ; ce jour, aucun dispositif éma- gés. celles de 1918 et 1957 nant des services de santé deont été particulièrement l’Etat et des collectivités n’a Des masques anti-projectionsdévastatrices. La pandémie été mis en place, malgré et des gants seront fournis àd’aujourd’hui s’est propa- l’interpellation du préfet quant chaque directeur ; les ser-gée en deux mois ; son aux mesures à prendre. viettes souillées seront jetéescaractère viral n’est pas très Sans verser dans un catastro- à chaque récréation. Le dispo-agressif, mais on déplore phisme de mauvais aloi qui sitif est sensiblement le mêmedéjà 2 décès à La Réunion, 7 pourrait générer panique et dans les crèches ; la différenceen Nouvelle-Calédonie et 13 inquiétude, il importe –dit-il- réside dans la prise en chargeen France. La grippe A/H1N1 « que nous soyons prêts ». Le des enfants dès l’entrée poura un impact sociétal. Maire se dit par ailleurs dispo- limiter la circulation des per- sé à répondre favorablement à sonnes à l’intérieur.Pour cette rentrée 2009/2010, toute demande d’élus désireux Mise sur le marché ces jours-le député-maire a retenu de faire face au fléau. Se ci, la vaccination de la popula-l’adage « mieux vaut prévenir mobiliser doit être le mot tion ne pourra vraisemblable-que guérir » et applique en d’ordre. ment commencer que dansresponsabilité le principe de deux mois. Pour l’heure, « waitprécaution face à ce danger A ce titre, il a réuni le person- and see ».de santé publique. Il a arrêté nel municipal en poste dansune initiative pour la Ville en les 59 écoles de la Ville pour Serge SOUFFLEURdéplorant le fait qu’elle ne soit leur fournir les outils néces-pas globale et étendue à toute saires à combattre toute Le Progressiste - Page 9 - Mercredi 9 septembre 2009
  10. 10. NOUS AVONS RECU MONTAGNE ET SOURIS A PROPOS DE L«ACCORDDU 23 JUILLET»« L’accord politique » signé par une fournir un cadre juridique à notre « des intérêts supérieurs de lapléiade d’organisations politiques émancipation. Martinique », de « l’intérêt général(allant de MIM à OSONS OSER en martiniquais ».passant par le PCM, le MODEMAS, Les plus timorés peuvent dormir tran-le PALIMA, …) développe, au delà quilles. L’«évolution institutionnelle » Il suffirait selon eux que « nos com-même de la proposition qu’il de l’article 74 ne prévoit aucun bou- patriotes » (sans distinction decontient, une argumentation que leversement notable. Pas plus que classes) développent « la capaciténous ne pouvons partager. celle de l’article 73 que les coalisés d’initiative martiniquaise » (sans réfé- d’aujourd’hui dénoncent vertement rence aux positions économiques etEn soi, le “Rassemblement martini- (alors qu’ils nous proposaient en sociales) et la « profonde aspirationquais” né pour l’occasion ne réclame 2003 de voter pour une évolution au changement » sera satisfaite.rien d’extraordinaire. dans ce cadre!) Fadaises et balivernes!Qui, en effet, peut bien être contre On se demande dès lors pourquoi les Les masses laborieuses, la jeunesse,« une simplification administrative Rassemblés du 23 juillet laissent les intellectuel (le) s de notre pays ne(une collectivité unique gérée par supposer – sans d’ailleurs le dire sauraient se contenter du coup deune assemblée unique) qui garanti- explicitement – que la levée du chapeau des signataires au « mou-rait une plus grande efficacité des « handicap institutionnel »permettra vement social sans précédent », àpolitiques publiques et une gestion de sortir du « mal développement « la révolte populaire ».plus pertinente de l’argent public » ? chronique », du « taux de chômage insupportable », du « coût de la vie Car il n’est plus temps de prendreQui, en dehors de quelques attardés particulièrement élevé », … « dlo mousach pou lèt ». La réalisa-situés à la droite de SARKOZY, peut tion des aspirations profondes debien s’opposer à ce que cette collec- En janvier, février, mars, de très février-mars ne s’oppose pas entivité « dispose de compétences sup- larges couches des peuples de soi aux « évolutions institution-plémentaires et surtout d’un pouvoir Guadeloupe et Martinique ont montré nelles », mais elle suppose fonda-réglementaire de mise en œuvre de leur claire compréhension d’une idée mentalement autre chose : la luttel’ensemble de ses compétences ainsi simple : acharnée pour transformer radica-que d’un réel pouvoir réglementaire Pour s’en prendre à la vie chère, lement les structures écono-d’adaptation des lois et règle- au chômage, à la pauvreté, au mal- miques, sociales, politiques quiments » ? développement, il faut s’en génèrent la pwofitasyon ici commeMême soulignés dans le texte, ces prendre à la pwofitasyon, c’est-à- ailleurs.expressions ne désignent qu’un dire à l’exploitation du plus grandréaménagement très précautionneux nombre par une minorité de privi- L’oubli de cette idée, les réti-du système colonial « dans les légiés et poser le problème d’une cences, voire même une certaineensembles français et européen ». autre répartition des richesses. hostilité de la part des principaux ani- Cette idée fondamentale est évacuée mateurs du Rassemblement martini-On est là en deçà de ce que récla- par les signataires de « l’accord poli- quais à l’égard du mouvement socialmaient les Autonomistes historiques tique ». Ils préfèrent au contraire font partie des raisons de la méfiance(ceux de la Convention du Morne- louer « les efforts déployés par les de certains dans le peuple à l’égardRouge en 1971) et encore plus loin élus » (toutes nuances confondues) du “74”des virulentes attaques de 1992 et « le réel dynamisme de nos (sic) C’est cette lucidité là qu’il faut mettrecontre « le loup » européen. acteurs économiques ». au service de la lutte pour avancer les yeux ouverts.Il était prévisible qu’en acceptant, par A les croire, la Martinique serait divi-avance et sans état d’âme, la lettre sée par deux articles à la queue leu Fort de Francemême de la Constitution française, leu de la Constitution française et le 1er septembre 2009.les signataires s’interdiraient toute non par des antagonismes entreaudace. exploiteurs et exploités, entre domi- Max DORLEANS nants et dominés. D’où leur volonté Gilbert PAGOLa constitution gaulliste, même rema- tenace d’unir les profiteurs et leurs Philippe PIERRE-CHARLES.niée, est plus faite pour nier notre victimes dans une fausse unanimitéexistence comme peuple que pour « par delà les clivages », au nom Le Progressiste - Page 10 - Mercredi 9 septembre 2009
  11. 11. SLAM Il était une fois un pays qui marchait sur la tête Il était une fois un pays Où la vie mise en attente qui marchait sur la tête d’un bébé-éprouvette KOUTT ZEPON...KOUTT ZEPON Ou tout semblait être fête S’accrochait sans QUAND NOS DEUX CLOCHES Alors que même les démordre aux articles NATIONALES DECIDENT D’ALLER FAIRE DU mornes perdaient leur obsolètes TINTAMARE JUSQU’EN… GUYA- NE crête Dans les bas fonds d’une Dans les soubresauts pensée en trompette Nos deux cloches nationales n’en démordent pas ! Il nous faut du 74 !!! des politiques pirouettes Pas de meilleur camouflage pour Il était une fois un pays détourner l’attention d’un pays dans lequel ils se sont acharnés à faire Il était une fois un pays qui marchait sur la tête sonner le tocsin que ce débat « va- vite » sur les bienfaits d’un change- qui marchait sur la tête Où même les ragga des ment de statut. Alors, on cherche Où les plus sages avaient jeunes starlettes des alliés jusqu’en Amazonie pour faire le nombre et voir comment on l’air de statuettes Ne leur laissaient que pourrait convaincre le chef de l’Etat Laissant aux autres le des miettes que pour rattraper une sauce qui à l’air de bien mal tourner, il faut du soin de jouer les pro- Dans ce migan confus de temps. Du temps pour la consulta- tion ! Du temps pour les Régionales phètes la conquête….. ! En bref, que le pays se mette au Dans les dédales d’un pas de ces messieurs et de leurs caprices de septuagénaires en fin imaginaire en quête de carrière. Messieurs, sachez que Marie-Michèle Darsieres le pays n’a pas envie de perdre de temps, ni même les moyens d’en Il était une fois un pays 31 août 2009 perdre. La Martinique n’attend qu’une chose : en fa ou en do, faites qui marchait sur la tête enfin sonner….le réveil !!!! Abonnez-vous au Progressiste Abonnement annuel : 50 euros - Abonnement de soutien : 60 eurosNom : ………………………….………………………………………………………………Prénom : …………………………….…………………………………………………………Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… Libellez vos chèques à l’ordre du PPM et renvoyez Votre coupon à l’adresse suivante : Parti Progressiste Martiniquais. Ancien Réservoir de Trénelle 97200 - Fort-de-France. Le Progressiste - Page 11 - Mercredi 9 septembre 2009
  12. 12. UNE IRREMPLAÇABLEMILITANTE NOUS A QUITTES : MADELEINE LABAT… l’appeler « gros Madeleine » ; Bas Maternité, mais aussi Tout cela n’empêchait pas Coridon,route des qu’il fallait prendre quelque Religieuses,, le Calvaire, précaution pour lui dire ceci Morne Pichevin, les contre- ou cela, tant une parole de forts de la Sécurité sociale, trop, un propos de travers, Redoute etc…etc… déchaînait chez elle un verbe haut en couleurs, des repré- Une abeille bourdonnante, sailles linguistiques, pour sûr, et dans l’Action, ses d’éventuels jurons qui vous yeux étaient de plus en plus clouaient le bec, vous pro- bridés, son regard de plus enP mettant de « mettre de l’eau à plus soupçonneux, pour la bouche » la prochaine débusquer l’adversaire, sa fois…Et vous encaissiez, bouche de plus en plus inso- même si , au fond de vous- lente…Mais, comme c’était lantureuse, avenante, mêmes, vous saviez vivifiant et revigorant de « tra- les yeux bridés à force qu’aucune rancœur, aucune vailler » à ses côtés, vivifiant de sourire, on dirait une ombre ne résistait à l’Amitié et parfois épuisant, car ellenégresse chinoise qui, sans profonde qu’elle vouait à n’avait de cesse de tout faire,manières et avec toute la toute personne qui s’était de fouiner partout, etspontanéité d’un cœur « gros attachée à la Cause passion- d’entraîner, même les pluscomme ça », vous offrait son née de « Missié Césaire »… récalcitrants…« chez elle », sa cuisine, sespetites gourmandises dont Et c’est aux Campagnes élec- MADELEINE, tu nouselle avait le secret, sa bonne torales, comme ses vielles manques déjà, tu mérites lehumeur assortie d’anecdotes complices Cabasset , repos, et que tous lessavoureuses qu’elle allait Rosette, Ouly, entre autres, Balisiers de ton petit payschercher on ne sait où…Ainsi ou ses redoutables copains accompagnent tes rires enétait Madeleine ! Ses ron- de quartier, Géryl ou Gros Mâ, cascade, et tes réparties biendeurs, sa petite taille, ses que Madeleine Labat cadencées, où que tuaccolades vigoureuses, sa s’épanouissait : Elle connais- sois….Nous ne t’oublieronsdémarche presque tumul- sait tout le monde, elle savait pas.tueuse, au point que certains tous les questionnements,de ses camarades, les plus toutes les revendications des Jeannie Darsièresintimes comme Camille ou gens de Fort-de-France, pasRenaud, n’hésitaient pas à seulement de son quartier de Appel du « Progressiste » aux Militants, aux sympathisants, à tous les Démocrates COMITÉ DE RÉDACTION : qui lui ont toujours fait confiance. Daniel COMPERE « Le Progressiste », organe du Parti Progressiste Martiniquais, a besoin de l’aide matérielle, intellectuelle de tous les militants, démocrates et sympathisants. Jeannie DARSIERES Didier LAGUERRE Nous les remercions d’envoyer leurs dons (à l’ordre du PPM), leurs articles et leurs suggestions au siège du PPM : Ancien Réservoir de Trénelle Laurence LEBEAU Fort-de-France. Daniel RENAY Directeur de la Publication : Daniel COMPERE Serge SOUFFLEUR 18, Allée des Perruches - Rte de l’Union - 97200 Fort-de-France Victor TISSERAND Téléléphone du siège du PPM : 0596 71 88 01 - Site Internet : www.ppm-martinique.net Email : d.compere@ool.fr N° de CPPAP : 0511 P 11495 Le Progressiste - Page 12 - Mercredi 9 septembre 2009

×