1 euro     Le Progressiste                               Mercredi 24 mars 2010 - N° 2124     “La chance de la Martinique  ...
EDITORIAL                             LES URNES ONT LIVRE LEUR VERDICT !       es urnes ont livré leur ver-               ...
REGIONALES    Discours de Serge Letchimy dimanche 21 Mars                                                       Et      en...
REGIONALES                                   TETE                             SERGE LETCHIMY,                      LA VOLO...
REGIONALES                    REGIONALES 2010 :            C’EST LA MARTINIQUE QUI A GAGNE !                              ...
REGIONALES         RESULTATS 2nd TOUR - Martinique                          Nombre            % Inscrits                % ...
REGIONALES         RESULTATS 2nd TOUR - Guyane                         Nombre             % Inscrits              % Votant...
REGIONALES       RESULTATS 2nd TOUR - Réunion                        Nombre             % Inscrits             % Votants  ...
REGIONALES                                                                        ELECTIONS REGIONALES 2010               ...
REGIONALES                                                                           ELECTIONS REGIONALES 2010            ...
DETTE SOCIALE              LETTRE AU PRÉFET DE RÉGION          Monsieur le Préfet,          L’article 32 de la loi relativ...
HAITI/SOLIDARITE      Hier mardi 23 mars a eu lieu en Martinique, sous lʼégide du gouvernement français, une    conférence...
EN GUADELOUPE                      DISCOURS DE VICTORIN LUREL,                          REELU AU 1ER TOUR.Réinstallé le ve...
POLITIQUE              FAISONS TAIRE LES RODOMONTADES…                 LE R.D.M., AVEUGLEMENT PARTISAN                    ...
DANS LES AMERIQUES                                    AUX ETATS-UNIS, BARAK OBAMA REMPORTE SON DEFI SUR LA SANTE  magine-t...
RÉGIONALES                                            Le futur Pdt et des colistiers       La foule en attente            ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le progressiste n° 2124

481 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
481
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le progressiste n° 2124

  1. 1. 1 euro Le Progressiste Mercredi 24 mars 2010 - N° 2124 “La chance de la Martinique c’est le travail des Martiniquais” Hebdomadaire du PPM - Fondateur : Aimé Césaire - Aimé CESAIRE SPÉCIAL 16 PAGES 78193 voix soit 48,3 % LE PEUPLE A PARLÉ : UNE NOUVELLE GOUVERNANCE À LA RÉGIONAU SOMMAIRE- LE DISCOURS DE VICTOIRE DE S. LETCHIMY (P.3)- REGIONALES: LA VOLONTÉ DALLER DE LAVANT (P.4)- LES RESULTATS (PP.6 À 10)- AMERIQUES: VICTOIRE DOBAMA SUR LA SANTÉ (P.15)« LES MEILLEURS SPÉCIALISTES DES AFFAIRES MARTINIQUAISES SONT LESMARTINIQUAIS EUX-MÊMES » (DR ALIKER)
  2. 2. EDITORIAL LES URNES ONT LIVRE LEUR VERDICT ! es urnes ont livré leur ver- contestable. Rappelons- nous par la mise en place immédiateL dict, et avec 78.193 suf- frages exprimés sur sontnom, la liste «  Ensemble pour simplement que le 21 mars 1958 débutait le congrès constitutif du Parti Progressiste Martini- du plan de relance, mais égale- ment par lʼouverture rapide duune Martinique nouvelle  » quais… il y a 52 ans. chantier important de la Collecti-conduite par Serge LETCHIMY Lʼanalyse des résultats montre vité unique.à brillamment remporté les der-nières élections régionales. Que bien le poids de lʼélectorat foya- lais, mais aussi et surtout lʼim- Ces derniers mois de campagneces 78.193 Martiniquaises etMartiniquais soient remerciés de portance des communes qui se par moment très dure et toujoursleur confiance et de leur soutien. sont mobilisées pour rendre difficiles ont laissé des tracesUne confiance qui traduit la vo- cette victoire possible. Rappe-lonté désormais affirmée de lons que, sans prendre en chez les Martiniquais et il y a lieuchangement, une confiance sy- compte le score obtenu dans la dʼœuvrer à la réconciliation parnonyme dʼespoir, dʼémergence Ville Capitale, notre liste reste le dialogue et lʼaction, pourdʼune Martinique nouvelle, avec victorieuse, de peu certes, maisdes pratiques politiques nou- victorieuse sur lʼensemble des quʼensemble nous poursuivionsvelles. Une confiance synonyme communes  ! Une alternance notre marche vers le progrès, laégalement dʼattente dʼune im- souhaitée donc sur lʼensemble dignité et la responsabilité.pulsion pour ce pays. du territoire.Merci à tous ces militants, sym- Après le temps de la joie de la Le 23 mars 2010pathisants, alliés, qui tout au victoire viendra rapidement celuilong de ces dernières semaines, du travail et du sacrifice. Cette Didier LAGUERREen communes, à Fort de France, victoire, lʼespoir et lʼattentepartout dans le pays ont donné quʼelle soulève dans le pays im- Secrétaire Général du PPMsans compter pour rendre possi- plique une obligation de mise enble cette victoire historique et in- action immédiate. Cela passe 2 3 4 5 6 7 Catherine Maurice Patricia Didier Yvette Luc Louison Conconne Antiste Telle Laguerre Galot Clémenté 46 ans 56 ans 50 ans 44 ans 41 ans Cadre bancaire Dirigeante d’entreprise Enseignant Assist. sociale Affmar Enseignant Cadre culturel Maire & Cons. Gral Maire Adj. & Cons. Gral Maire & Cons. Gral Maire Adjointe SG du PPM Conseillère municipale Schoelcher Fort-de-France François Trinité Maire adjoint Diamant Fort-de-France 8 9 10 11 12 13 Jenny Justin Jocelyne Daniel Karine Daniel Dulys-Petit Pamphile Pinville Robin Roy-Camille Chomet 55 ans 41 ans 57 ans 48 ans 45 ans 41 ans Enseignante Cadre territorial Principale de collège Dirigeant d’entreprise Agent de voyage Enseignant Maire & Cons. Gral Maire & Cons. Gral Maire Adjoint Conseiller Régional Fort-de-France Schoelcher Morne Rouge Lorrain Sainte-Luce Rivière Salée 14 15 16 17 18 19 Christiane Simon Marie-France Jean Marie-Thérèse Fred Mage Morin Thodiard Crusol Casimirius Lordinot 68 ans 60 ans 48 ans 68 ans 56 ans 52 ans Enseignante retraitée Enseignant Agent de propreté Prof. des universités Cadre Pôle Emploi Dirigeant d’entreprise Gros-Morne 1er Maire Adjoint Conseillère municipale Fort-de-France Basse-Pointe Conseiller Gral Saint-Joseph François Sainte-Marie 20 21 22 23 24 25 Marleine Camille Karine José Elisabeth Thierry Lanoix Chauvet Galy Maurice Landi Fondelot 59 ans 61 ans 37 ans 48 ans 48 ans 39 ans, Comptable Enseignant Maître de Conf. UAG Agriculteur Enseignante Agent territorial Anc. 1ère Secrét. FSM Fort-de-France 1er Maire Adjoint Vice-Pdt Chbre Agric. Fort-de-France Député Suppléant Vauclin Trois-Ilets 1er Maire Adjoint Lamentin Sainte-Luce 26 27 28 29 30 31 Manuela Jean-Claude Chimène Louis Valérie Patrice Mondesir Duverger Alcibiade Marie-Sainte Bernadine Dintimille 39 ans 61 ans 40 ans 48 ans 34 ans 37 ans Technicien Territorial Educateur spécialisé Directrice d’école Cadre Fce Télécom Conseillère municipale Agent d’achat Saint-Joseph Anc. Cons. Gral & Mun. Maire Adjointe Conseiller municipal Marin Maire Adjoint Fort-de-France Sainte-Luce Ducos Gros-Morne Le Progressiste - Page 2 - Mercredi 24 mars 2010
  3. 3. REGIONALES Discours de Serge Letchimy dimanche 21 Mars Et encore sible, nous fassions un point sur moins la col- les grands enjeux du moment, lectivité dʼun mais aussi que nous traitions de homme. la Collectivité unique à venir ! Dʼici la fin avril, notre plan de re- Elle sera ce lance devra être validé par notre quʼelle doit être : la maison du peu- comité de pilotage, pour être ple, la maison de soumis aux élus dans une tous, ouverte à séance plénière, car la relance tous et attentive à des travaux publics doit se faire toutes les créati- dans les plus brefs délais ! vités,  à toutes les Un vote crucial Le plus rapidement possible, je solidarités ! rencontrerai, le représentant deLe peuple martiniquais a Le pays vient de tourner une lʼEtat, les élus, les maires, lesfait son choix. page, et cʼest un moment histo- présidents de communautés, rique ! pour  que leur participation àCelui dʼun changement profond Mais la page qui sʼouvre doit notre plan de relance soit totale.dans un pays qui vit une crisesans précédent. Celui dʼune sʼinscrire dans lʼhumilité, La Martinique a choisi de sʼouvrirconception moderne de la dé- dans le respect, dans le travail, à de nouvelles perspectives de dans la volonté de faire peuple progrès et de croissance !mocratie. Celui dʼune vision mo- et de nous mobiliser sans exclu-derne du développement sive, pour affronter les momentséconomique. Enfin, celui dʼune Je lui dis merci ! difficiles, dans un élan de re-responsabilité sereine. dressement économique, social Je mesure lʼimmensité de la et culturel, sans précédent.Je remercie les 78 193 élec- tâche qui mʼest ainsi confiée. Je rends hommage à tous lesteurs et électrices qui ont voté adversaires du premier tour, etpour la liste que jʼai eu lʼhon- Que la jeunesse martiniquaise, du deuxième tour à M. Alfredneur de diriger : Ensemble Marie-Jeanne, à M André LE- que toutes les grandes per-pour une Martinique nouvelle ! SUEUR. Ils ont défendu leurs sonnes, que tous les martini- idées, affirmé leurs convictions. quais, dʼici et dʼailleurs, trouventJe remercie tous ceux qui se Cʼest par la participation de tous dans ce défi qui sʼouvre lʼocca-sont impliqués dans cette que nous pourrons construirecampagne, mes colistiers, mi- sion dʼun engagement collectif et une démocratie de progrès. Une le lieu exigeant dʼune espérancelitants et sympathisants ! démocratie qui respecte les dif- férences et qui trouve dans la nouvelle !Cette campagne a été extrême- contradiction la possibilité mêmement rude, mais lʼheure nʼest du plus total enrichissement ! La Martinique nouvelle estpas à la rancune. Lʼheure est à la joie, certes ! en marche !Lʼheure est au rassemble- Mais lʼheure est aussi au Merci  à tous !ment ! travail ! Vive la Martinique riche de saCette victoire nʼest pas la victoire Lʼheure est aussi à la responsa- diversité !dʼun clan sur un autre un clan, bilité de tous ! Il nʼy a pas decʼest la victoire du peuple marti- temps à perdre ! Dès demain, Et Vive le peuple Martiniquais !niquais tout entier vers un hori- nous mettrons au travail, notam-zon neuf. ment sur le plan de la relance économique. Je demanderai, auLa Région de demain  ne sera Président du Conseil Général, Serge LETCHIMY.pas la collectivité dʼun Parti poli- M. Claude LISE, une rencontre,tique, ni celle dʼun clan. pour que le plus rapidement pos- Le Progressiste - Page 3 - Mercredi 24 mars 2010
  4. 4. REGIONALES TETE SERGE LETCHIMY, LA VOLONTE D’ALLER DE L’AVANT ! Lʼurgence est de mise, un plan travail militant devra sʼexercer ; de Relance immédiat, pour lʼem- Ceci, dans le Respect de la Dé- ploi et lʼéconomie, sera la tâche incontournable promise et vou- mocratie. lue par notre Leader. Il lʼa dit, il Les attaques gratuites et per- le fera, cʼest un Homme de pa- sonnelles doivent désormais role, et la confiance que le Peu- ple, clairement et sans être rangées dans les strates de réticences, lui a donné, le lʼoubli et les poubelles de lʼhis- insi, les clameurs se sont conduit à la tâche immense qui toire, la mise en cause erronéeA tues, et les urnes ont est la sienne. parlé : Il veut lʼouverture, il veut la rup- de la gestion municipale, qui vi- 78.193 Martiniquais et Mar- ture avec la gouvernance an- sait uniquement Serge Letchimytiniquaises ont choisi la liste cienne, il veut le Respect dʼune« Ensemble pour une Martinique Démocratie authentique, il veut pour lʼabattre, doit être rééva-nouvelle  », menée par Serge que tous les coins et recoins de luée à lʼaune de la Vérité, lesLETCHIMY. Cʼest bien, et cʼest la Martinique, toutes les com- scénarios truffés de mensongesnet ! munes, quelles que soient leursLa Martinique a choisi le renou- couleurs politiques, participent à sur la Cacem ou la Semaff doi-veau, la confiance en une cette Relance, il veut refermer vent être rayés des dialogues etéquipe décidée à travailler pour toutes les blessures de la cam-le mieux-être de tous – nous di- pagne, il veut sʼenrichir de toutes de lʼéchange constructif. De-sons bien de tous, sans exclu- les diversités, ce qui gommera main, on verra bien que Sergesive, sans choix partisan ou toutes les divisions qui nous af- Letchimy est là, non pour « si-clientéliste, sans volonté de fa- faiblissent : «  Il est temps de sevoriser telle ou telle commune, ceindre les reins comme un vail- phonner la Région  » (Quelleau détriment dʼautres. Travailler lant homme  » et toiser lʼavenir puérilité !), mais pour la mettrepour tous, avec tous, dans le avec audace, insolence et aussirespect le plus strict de chacun, humilité en même temps. sur les rails du changement dechaque leader, chaque Parti, Dimanche, 20 communes ont méthode, et du Travail.chaque courant. nettement choisi notre liste, avec Faisons confiance à Serge LET- Les 26 sièges obtenus par la souvent des majorités trèsliste de Progrès, les 12 sièges confortables ; 13 communes ont CHIMY pour mener œuvre deobtenus par les Patriotes préféré Alfred Marie-Jeanne, salubrité publique et construire(comme si la Patrie Martini- avec parfois une majorité trèsquaise était la propriété dʼun étroite (Ste-Luce, François, La- une MARTINIQUE nouvelle,clan sur un autre !), les 3 sièges mentin…) ; une seule commune, avec des gens compétents, uneattribués à la Droite martini- Macouba, a porté ses suffrages Martinique porteuse dʼespé-quaise, ces 41 donc sont appe- à Lesueur.lés à travailler ensemble et Ça, ce sont les faits, ça cʼest rance.œuvrer, immédiatement et forte- notre éventail politique, nousment, à sortir la Martinique du sommes tenus dʼen tenirmarasme dans lequel elle se compte, non pour la Gouver- Jeannie DARSIEREStrouve. nance nouvelle, qui se veut ob- Au nom du sacro-saint prin- jective et non partisane, maiscipe : « Non assistance à Pays pour lʼanalyse politique, qui nouset Peuple en danger ». permettra demain de voir où le Le Progressiste - Page 4 - Mercredi 24 mars 2010
  5. 5. REGIONALES REGIONALES 2010 : C’EST LA MARTINIQUE QUI A GAGNE ! 78.000 voix se sont portées sur due. Et cʼest maintenant que tout notre liste ; un score supérieur doit commencer. aux 74.860 du précédent prési- dent lors du scrutin de 2004. Cette Région Martinique, qui est Ce score, significatif par son am- pleur, permet à Serge LET- la maison du peuple martini- CHIMY, avec 26 élus, dʼaborder quais, sera dorénavant le récep- avec de bonnes dispositions le tacle de toutes les audaces. IlRaymond ST LOUIS AUGUSTIN/ Serge défi de la mise en œuvre dʼune appartient de se mettre enfin au LETCHIMY : Un tandem bien huilé véritable politique de développe- travail et de convier à la table ment économique, avec les des responsabilités tous ceux our ce deuxième tour duP 21 mars, les premiers ré- sultats tombaient dès19h30, les premières tendances meilleures chances dʼy parvenir. 22h  : S. Letchimy, entouré de ses colistiers, devant le Théâtre qui, dans ce pays, veulent parti- ciper activement à sa construc- tion. Tous auront droit de cité.se dessinaient. Comme au pre- « Aimé Césaire » (préféré pour Dans le respect et la dignité.mier tour, les communes dans des raisons de sécurité au par- Une grande souffrance nousleur majorité permettaient à la vis de la nouvelle mairie) étreint : le marasme économiqueliste « Ensemble pour une Marti- sʼadresse à la population  ; ac-nique nouvelle  » de faire la plombe les initiatives et décou- cueilli par son 1er adjoint et futurcourse en tête. rage la volonté entrepreunariale. Maire Raymond SAINT-LOUIS- AUGUSTIN, devant une foule Nous devons impulser une véri-Une heure trente plus tard, mal- nombreuse et en délire, ses pre- table relance de toute lʼécono-gré quelques bastions remportés miers mots sont pour remercier mie de ce pays. Les Martiniquaispar les « Patriotes », la tendance les électeurs et électrices qui ont le souhaitent et lʼespèrent. Alors,dʼensemble se confirmait et la voté pour la liste quʼil conduisait. si nous voulons quʼil fasse beauposition de tête de Serge LET- Puis il délivrait son message : «CHIMY ne se démentait pas. demain, nous devons au- Lʼheure nʼest pas à la rancune ;Les résultats de Fort-de-France lʼheure est au rassemblement. jourdʼhui, par la qualité de notretardaient à venir ; cependant le Cette victoire nʼest pas la victoire engagement collectif, instiller ledécompte global sur 33 com- dʼun clan sur un autre clan : cʼest levain de lʼeffort et de la respon-munes donnait une avance de la victoire du peuple martiniquais sabilité dans lʼâme de notre peu-141 voix au maire de la capitale. tout entier vers un horizon ple. neuf ».21h30  : Fort-de-France par la Cʼest bien celle du peuple, qui avoix des urnes sʼexprime  : Soyons des exemples ! Soyons signifié sans ambages à ceux21.663 voix  ! Plus de 5.000 qui étaient aux responsabilités exigeants envers nous dʼabord.quʼau 1er tour, pour un écart avec son désir, son souhait et sa vo- Donnons le meilleur de nous-le concurrent le plus proche lonté de donner une autre orien- mêmes. Soyons à la hauteur desde… 11.000 suffrages. Volga, tation à la politique globale espérances que lʼon a placéesSainte-Thérèse, Trénelle, Bô menée à la Région Martinique ; en nous. Une nouvelle Marti-Kannal… ont dit à leur maire mais aussi, mais surtout, un nique doit se construire  :quʼils ont reçu son appel 5 sur 5 ! message fort adressé aux nou- soyons-en les artisans dignes !Et ils y ont répondu comme il veaux locataires qui sont les dé-convenait. positaires de leurs voix, porteurs de tous les espoirs. Le peuple a Serge de lʼEnclosCette fois, ça y est  ! Plus de parlé. Sa parole doit être enten- Le Progressiste - Page 5 - Mercredi 24 mars 2010
  6. 6. REGIONALES RESULTATS 2nd TOUR - Martinique Nombre % Inscrits % Votants Inscrits 301 249 Abstentions 135 384 44,94 Votants 165 865 55,06 Blancs ou nuls 4 126 1,37 2,49 Exprimés 161 739 53,69 97,51 Liste conduite par Voix % Exprimés Sièges M. André LESUEUR (LMAJ) 17 187 10,63 3M. Alfred MARIE-JEANNE (LREG) 66 359 41,03 12 M. Serge LETCHIMY (LDVG) 78 193 48,35 26 Le Progressiste - Page 6 - Mercredi 24 mars 2010
  7. 7. REGIONALES RESULTATS 2nd TOUR - Guyane Nombre % Inscrits % Votants Inscrits 69 655 Abstentions 34 480 49,50 Votants 35 175 50,50 Blancs ou nuls 1 041 1,49 2,96 Exprimés 34 134 49,00 97,04 Liste conduite par Voix % Exprimés SiègesMme Christiane TAUBIRA (LDVG) 14 982 43,89 10M. Rodolphe ALEXANDRE (LMAJ) 19 152 56,11 21 La députée Christiane TAUBIRA, du mouvement « Walwari », a mené un beau combat électoral contre Rodolph Alexandre, transfuge du PSG meneur de liste UMP ; elle a obtenu 43,8% des suffrages. Nous tenons ici à saluer cette com- battante amie de la gauche martiniquaise qui est toujours venue soutenir Serge Letchimy dans les moments importants. Le Progressiste - Page 7 - Mercredi 24 mars 2010
  8. 8. REGIONALES RESULTATS 2nd TOUR - Réunion Nombre % Inscrits % Votants Inscrits 550 480 Abstentions 221 856 40,30 Votants 328 624 59,70Blancs ou nuls 13 005 2,36 3,96 Exprimés 315 619 57,34 96,04 Liste conduite par Voix % Exprimés M. Michel VERGOZ (LSOC) 59 933 18,99 M. Didier ROBERT (LMAJ) 143 485 45,46 M. Paul VERGES (LDVG) 112 201 35,55 Lutteur infatigable, le vieux leader du Parti Communiste Réunionnais Paul VERGES a perdu son siège de président du Conseil Régional (il espérait un 3e mandat). Le maire (du Tampon) de droite UMP Didier Robert, qui lʼavait déjà battu aux législatives de 2007, lʼa supplanté. Député, puis sénateur à plusieurs reprises, le président Vergès veut faire de son pays un modèle de développement durable et milite entre autres pour la liaison (controversée) tram-train entre Saint Paul et Saint-Denis. Cʼest lui aussi un grand ami de la gauche martiniquaise. Le Progressiste - Page 8 - Mercredi 24 mars 2010
  9. 9. REGIONALES ELECTIONS REGIONALES 2010 FORT-DE- FRANCE Scrutin du 21 mars 2010 PATRIOTES ENSEMBLE RASSEMBLE MARTINIQUAI POUR UNE BUREAUX INSCRITS VOTANTS URNE EXPRIMES ANNULES PROCURAT° R LA S ET MARTINIQUE MARTINIQUE SYMPATHISA NOUVELLE001 Mairie 981 438 438 430 8 0 54 85 291002 Ec. Carenage 936 365 365 363 2 12 73 76 214003 Ec.de Crozanville 982 412 412 405 7 6 23 117 265004 Ec.de Serenade 678 235 235 231 4 1 25 74 132Canton 3 3577 1450 1450 1429 21 19 175 352 902005 Ecole Primaire de Desclieux 1057 513 513 501 12 4 27 161 313006 Ecole Primaire de Desclieux 1127 538 538 527 11 4 34 174 319007 Ec.Mne vanier 942 469 469 459 10 4 30 147 282008 Ec.Mne Vanier 927 472 472 466 6 6 32 140 294009 Ec.Mne Vanier 817 407 407 396 11 2 21 137 238Canton 4 4870 2399 2399 2349 50 20 144 759 1446010 Ec.prim.Renéville 854 433 433 423 10 3 22 157 244011 Ec.prim.Renéville 893 436 436 423 13 0 32 140 251012 Ec.Ste Thérèse B 884 419 419 410 9 3 19 133 258013 Ec.Ste Thérèse B 1003 458 458 443 15 6 14 158 271014 Ec.Ste Thérèse B 868 444 444 434 10 2 22 148 264Canton 5 4502 2190 2190 2133 57 14 109 736 1288015 Ec.mat.Volga Plage 1203 641 641 615 26 2 8 134 473016 Ec.mat.Volga Plage 1310 731 731 707 24 2 10 160 537017 Ec.prim.Dillon B "Constant EUDA 1607 933 933 906 27 5 56 276 574018 Ec.prim.Dillon B "Constant EUDA 1738 961 961 932 29 6 43 285 604019 Ec.prim.Dillon B "Constant EUDA 1538 830 830 807 23 6 39 255 513020 Ec.Ste Thérèse A "Daniel PIDER 835 441 441 434 7 0 26 124 284021 Ec.Ste Thérèse A "Daniel PIDER 737 350 350 345 5 1 12 104 229Canton 6 8968 4887 4887 4746 141 22 194 1338 3214 PATRIOTES ENSEMBLE RASSEMBLE MARTINIQUAI POUR UNE BUREAUX INSCRITS VOTANTS URNE EXPRIMES ANNULES PROCURAT° R LA S ET MARTINIQUE MARTINIQUE SYMPATHISA NOUVELLE022 Ec.prim.Karatas 1202 639 639 614 25 10 29 240 345 023 Ec.prim. Karatas 1285 671 671 652 19 3 22 244 386 024 Ec. Chateauboeuf A 1690 880 880 854 26 12 61 289 504 025 Ec. Chateauboeuf A 1636 861 861 837 24 14 46 284 507026 Ec.Moutte 1433 722 722 701 21 5 70 239 392027 Ec.Redoute A "Léon MAMIE" 1113 575 575 568 7 7 72 172 324028 Ec.Redoute A "Léon MAMIE" 1015 485 485 474 11 4 59 139 276029 Ec. Coridon "Les poussins" 972 490 490 480 10 1 33 128 319030 Ec.Coridon "Les poussins" 1011 531 531 522 9 6 42 151 329031 Ec.Mne Calebasse 2112 1105 1105 1077 28 4 61 356 660Canton 7 13469 6959 6959 6779 180 66 495 2242 4042032 Ec.Redoute A "Léon MAMIE" 1474 706 706 694 12 7 88 201 405033 Ec. Ravine Vilaine 1735 849 849 831 18 15 52 253 526034 Ec. Ravine Vilaine 1890 971 971 941 30 9 62 304 575035 Ec.A MAUGEE Trénelle 1175 621 621 602 19 4 10 122 470036 Ec.A MAUGEE Trénelle 1201 656 656 639 17 8 14 119 506037 Ec.A MAUGEE Trénelle 1162 648 648 631 17 3 10 105 516038 Ec. Citron 797 464 464 446 18 6 12 80 354Canton 8 9434 4915 4915 4784 131 52 248 1184 3352039 Ec.De Briand les roses 1051 597 597 582 15 4 37 181 364040 Ec.De Briand les roses 963 495 495 482 13 2 32 116 334041 Ec.Godissard 1198 645 645 628 17 8 39 189 400042 Ec. Godissard 1061 587 587 571 16 7 32 174 365043 Ec. Tivoli 1054 611 611 593 18 14 43 167 383044 Ec.Tivoli 1016 558 558 548 10 6 35 154 359045 Ec.de Balata 837 448 448 434 14 5 29 137 268Canton 9 7180 3941 3941 3838 103 46 247 1118 2473046 Ec.de Plateau Didier 1690 868 868 842 26 23 123 205 514047 Ec.de Plateau Didier 1636 853 853 831 22 18 118 236 477048 Ec. de Plateau Didier 2146 1088 1088 1070 18 10 131 344 595049 Ec. ErmitagePomme Canelle 934 474 474 461 13 1 23 149 289050 Ec. Cardin Ermitage 850 404 404 394 10 1 24 133 237051 Ec.de Balata 761 445 445 433 12 9 50 123 260Canton 10 8017 4132 4132 4031 101 62 469 1190 2372 Le Progressiste - Page 9 - Mercredi 24 mars 2010
  10. 10. REGIONALES ELECTIONS REGIONALES 2010 FORT-DE- FRANCE Scrutin du 21 mars 2010 PATRIOTES ENSEMBLE RASSEMBLE MARTINIQUAI POUR UNE BUREAUX INSCRITS VOTANTS URNE EXPRIMES ANNULES PROCURAT° R LA S ET MARTINIQUE MARTINIQUE SYMPATHISA NOUVELLE 052 Ec. M. Placide Rve Droite 900 446 446 441 5 3 14 119 308 053 Ec. M. Placide Rve Droite 911 467 467 457 10 3 20 110 327 054 Ec.mat. Pointe de Nègres 1374 676 676 662 14 7 109 167 386 055 Ec.mat. Pointe des Nègres 1388 660 660 646 14 9 98 180 368 056 Ec.Primaire Pte des Nègres 629 292 292 286 6 4 35 98 153 057 Ec. Eugene Revert 649 286 286 276 10 6 38 68 170 Canton 1 5851 2827 2827 2768 59 32 314 742 1712 058 Grpe Scol. Terres Sainvilles 987 467 467 459 8 7 26 124 309 059 Grpe Scol. Terres Sainvilles 981 447 447 442 5 4 28 116 298 060 Grpe Scol. Terres Sainvilles 839 399 399 394 5 7 27 112 255 Canton 2 2807 1313 1313 1295 18 18 81 352 862 PATRIOTES ENSEMBLE RASSEMBLE MARTINIQUAI POUR UNE BUREAUX INSCRITS VOTANTS URNE EXPRIMES ANNULES PROCURAT° R LA S ET MARTINIQUE MARTINIQUE SYMPATHISA NOUVELLE TOTAL 68675 35013 35013 34152 861 351 2476 10013 21663 RESULTATS SUR 60 BUREAUX Taux de participation 50,98% 7,25% 29,32% 63,43% ELECTION REGIONALES 2010 21 MARS 201025000 216632000015000 1001310000 5000 2476 0 RASSEMBLER LA MARTINIQUE PATRIOTES MARTINIQUAIS ET ENSEMBLE POUR UNE MARTINIQUE SYMPATHISANTS NOUVELLE Le Progressiste - Page 10 - Mercredi 24 mars 2010
  11. 11. DETTE SOCIALE LETTRE AU PRÉFET DE RÉGION Monsieur le Préfet, L’article 32 de la loi relative au développement économique des outre-mer du 27 mai 2009 prévoit que les entreprises installées et exerçant leur activité au 1er avril 2009 dans les départements d’outre-mer peuvent, avant le 31 décembre 2009, demander aux caisses de sécurité sociale compétentes de leur département, le sursis à poursuites pour le règlement de leurs créances, pour les périodes antérieures au 1er avril 2009 relatives aux contributions patronales de sécurité sociale ainsi qu’aux pénalités et majorations de retard correspondantes. Cette disposition précise, d’une part, que cette demande entraîne de plein droit une suspension de six mois des poursuites afférentes aux dites créances ainsi que la suspension du calcul des pénalités et majorations de retard durant cette période, d’autre part, que durant ce délai un plan d’apurement, d’une durée maximum de cinq ans, est signé entre l’entreprise et les caisses de sécurité sociale compétentes. Ce plan peut comporter l’annulation des pénalités et majorations de retard. Cette mesure a pour objet, au regard des caractéristiques du tissus économique de ces départements, aggravés par les conséquences de la crise de février 2009, de permettre aux opérateurs économiques concernés de bénéficier de délais de règlements compatibles avec la situation de leurs entreprises et pour certaines de celles-ci, en étant ainsi « en règle de leurs obligations sociales » de pouvoir prendre part aux procédures de marchés publics. La loi renvoyait à un décret d’application qui, daté du 23 décembre 2009, a été complété par un arrêté de même date. Ces deux textes ont été publiés au journal officiel du 27 décembre 2009. Il me revient que nombre d’entreprises qui ont initié des démarches pour bénéficier de ce dispositif se seraient vu refuser tout moratoire ou plan d’apurement, et à fortiori tout abandon même partiel des créances, au motif que les instructions attendues ne seraient pas parvenues aux organismes sociaux. Une telle information ne manque pas de m’étonner au regard des informations rappelées au paragraphe précédent. De plus, il me semble que serait de bonne administration que se tienne, sous votreautorité, une réunion de travail et d’information entre les services de l’état en charge de la miseen œuvre de la loi et les instances représentatives des socio professionnels. Enfin, je reste particulièrement attentif à toute initiative que vous pourriez prendre pourfaire avancer ce dossier et j’apprécierais que vous puissiez me rendre destinataire du bilan qui, àdate rapprochée, pourrait être fait de l’application de cette procédure particulière dont l’intérêtne vous aura pas échappé. Vous remerciant par avance pour la suite que vous réserverez à ma démarche, je vousprie de croire, monsieur le Préfet, à l’expression de mes sentiments distingués. Le Progressiste - Page 11 - Mercredi 24 mars 2010
  12. 12. HAITI/SOLIDARITE Hier mardi 23 mars a eu lieu en Martinique, sous lʼégide du gouvernement français, une conférence internationale de collectivités et régions de plusieurs parties du monde déve-loppé en vue de préparer la grande Conférence des pays donateurs prévue à New York le 31mars. Il nous est apparu opportun, à cette occasion, de publier le témoignage dʼun observateurrevenu vendredi dernier de la Grande Ile.RECONSTRUIRE ou CONSTRUIREJe reviens dʼHAÏTI et ce que jʼai vu est difficile à raconterquoique les images et reportages donnent une petiteidée du désastre.Cʼest la raison pour laquelle je pose la questionque se posent beaucoup dʼHaïtiens : 1 / Reconstruire sur une zoneprévue pour quelques cen-taines de milliers dʼhabitants etqui abritait environ 4 millionsdʼâmes avec toutes lesforces vives ( LeParlement,la Jus-tice, les Ministères, lʼEglise , les Uni-versités entre au-tres )du paysconcentrés dansune seule zone ? 2 / Construire de nouvellesstructures en répartissant sur lʼensemble du pays ( environ 10 millions dʼhabitants ) les dif-férents corps dʼétat sur le nord , le sud , le centre et lʼest du pays afin de décentraliser lʼadministration ?Cela répondrait de manière positive à la requête de nombreux parlementaires haïtiens.Un chiffre hallucinant : près dʼun million de sinistrés (réels et professionnels).Les écoles détruites pour beaucoup (heureusement que les élèves avaient déjà terminé leurs cours àlʼheure du séisme).Dans la région de PORT au PRINCE, PETIONVILLE et LEOGANE pratiquement tous les terrains libressont occupés par des villages de tentes.Il nʼy a pas de problème de nourriture car la campagne, la province comme elle est appelée, et les portsde pêche peuvent approvisionner en quantité le pays ; cependant la situation sanitaire est préoccu-pante ainsi que les nombreux blessés qui ont été amputés à tort et à travers. Les priorités de nombreux Haïtiens à ce jour sont les prochaines élections et lʼarrivée de la saison despluies.Moi, je pense quʼoutre la problématique de construire ou de reconstruire, lʼautre chose à prendre enconsidération est lʼéducation car seule lʼalphabétisation pourra sortir ce pays de lʼornière.Je reviendrai après pour développer certains aspects de ce que jʼai évoqué.Mais sachez que la Collectivité de la GUADELOUPE a une mission permanente. Jean L. TRUDO Le Progressiste - Page 12 - Mercredi 24 mars 2010
  13. 13. EN GUADELOUPE DISCOURS DE VICTORIN LUREL, REELU AU 1ER TOUR.Réinstallé le vendredi 19 mars au fauteuil de Président du Conseil Régional, lesocialiste V. LUREL a prononcé un important discours-programme dont nousextrayons les passages suivants : (…) Car sans réconciliation, (…) Le choix citoyen du 14 mars cʼest lʼamertume, lʼesprit de re- en faveur de « Tous pour la Gua- vanche et lʼopposition systéma- tique qui domineront nos deloupe » ne peut que nous ren- travaux. Et si nous ne parve- dre fiers dʼavoir porté haut ces nions pas à cette réconciliation, valeurs-là durant des mois et cʼest que nous nʼaurions rien fiers dʼavoir rassemblé la Gua- compris au message que nous a adressé le peuple guadelou- deloupe autour dʼun discours et« Le 14 mars 2010, il nʼy a pas péen. dʼune démarche qui postulenteu un mais deux vainqueurs : la Pour eux [les Guadeloupéens], que les solutions au marasme,Guadeloupe et lʼespoir (…) Je la clé de notre réussite et de au mal-être et aux malaises sonttiens (…) à saluer respectueu- notre prospérité de demain ré- dʼabord et avant tout en nous-sement deux figures importantes side dans notre capacité à nous rassembler, à bâtir un nouveau mêmes, car notre peuple est unde la politique guadeloupéennequi mʼont fait lʼhonneur de leur «  vouloir vivre ensemble  », à concentré de talents et dʼéner-présence  : le Docteur Henri faire de nos différences des gie.BANGOU et mon lointain prédé- atouts, bref, à transformer nos (…) « Que chacun mette un peucesseur, José MOUSTACHE antagonismes dʼhier en consen- sus de demain. dʼeau dans son rhum ! », ai-je dit(…) plus dʼune fois. Jʼespère que jeCes dernières semaines, la poli- Pour eux, la diversité ethnique, serai entendu et quʼavec les or-tique a souvent donné une culturelle, religieuse et sociale ganisations syndicales nous de la Guadeloupe est une ri-image détestable dʼelle-même. puissions mettre sur pied, très chesse que la fragilité intrin-Elle a illustré les difficultés que vite, cette Maison des syndicats sèque des sociétés métisséesnous éprouvons encore à faire nous commande de préserver à qui figure dans les accords du 4vivre un débat démocratique, tout prix en veillant à ce querespectueux des personnes et mars et qui pourrait être le lieu toutes nos composantes aientconfrontant les idées. Certes, ce de ce dialogue social rénové. droit à la parole et soient repré-nʼest pas une spécificité guade- sentées.loupéenne, car il y a eu ailleurs (…) Lʼune de nos missions, jedes moments navrants, mais Pour eux, lʼentreprise nʼest pas crois, est de donner à notre pays(…) cela me permet (…) de for- obligatoirement et nécessaire- une chose précieuse qui sʼestmuler le vœu que nous sa- ment lʼennemie du travailleur, sichions, tous, être exemplaires la création de richesse est équi- peut-être évanouie dans les tu-dans cet hémicycle, car je tiens tablement répartie et génère des multes et les accumulations desà le dire avec force  : la cam- créations dʼemplois. crises : un sens.pagne est terminée et la Guade- Pour eux, la lutte contre les pro- (…) «  Tous pour la Guade-loupe nous regarde. fitations, contre les monopoles, contre les abus de position do- loupe », ce nʼest plus un sloganNos concitoyens attendent de minante, contre la vie chère, ni une signature. Cʼest désor-nous que nous soyons au travail. contre les injustices, contre les mais notre feuille de route.Prêts à nous saisir des dossiers inégalités, est une cause justebrûlants du moment. Tournés ré- qui vaut de mobiliser lʼensemblesolument vers la Guadeloupe de des pouvoirs publics dans lʼinté-demain qui se prépare et se dé- rêt des consommateurs et des Victorin LURELcide aujourdʼhui. citoyens. Le Progressiste - Page 13 - Mercredi 24 mars 2010
  14. 14. POLITIQUE FAISONS TAIRE LES RODOMONTADES… LE R.D.M., AVEUGLEMENT PARTISAN ou MAUVAISE FOI MILITANTE ? l nʼest plus temps de créer la polémique, ni de lʼentretenir, en relevant toutes les injures ou attaquesI personnelles proférées, non ; mais il est des contre-vérités quʼil faut relever pour lʼhistoire politique de ce pays, qui, à nʼen pas douter, jugera sur pièces.Tout a été fait pour faire du tort au P.P.M., le vrai, le seul, hérité des nôtres, à commencer par Aimé Cé-saire, Pierre Aliker, Camille Darsières, depuis 1958, et appelé péjorativement « néo- P.P.M. », pour dé-valoriser cet héritage, et tenter de le minorer ou de le déformer ; le P.P.M., qui dans sa lignée historique,est incarné par Serge Letchimy ( Pierre Aliker ne cesse de le rappeler, mais il nʼy a pas pire sourd quecelui qui ne veut pas entendre !) Donc, tout est bon pour tenter dʼarriver à ses fins… Cʼest ainsi que, publiquement, au vu et au su de tout le monde, Claude Lise, issu du P.P.M. et placélà où il est par le P.P.M., a clamé fortement à Madeleine de Grandmaison, issue du P.P.M. et placée làoù elle était par le P.P.M., lors du 1er tour des régionales, sans quʼelle ne pipe mot pour dénoncer cespropos : Cʼest une lourde tâche que nous tʼavons confiée. Mais tu ne vas pas à la bataille comme cela sʼétaitpassé pout toi en 2004, cʼest-à-dire avec une fraction seulement de ton Parti dʼalors, et sur un cheminsemé de peaux de bananes. Comme tu peux le constater, cʼest tout le RDM qui sʼest mobilisé derrièretoi, avec le soutien dʼalliés qui nous ont rejoints sur des bases claires… » Que de contre-vérités ! Madeleine et Claude, qui étaient alors tous les deux des militants dirigeantsdu Parti, savent bien que TOUT le P.P.M., était derrière Madeleine, ses dirigeants, en premier lieu Ca-mille Darsières, qui a participé à toute la campagne des 1er et 2ème tours 2004, les Balisiers, les mili-tants de base (tracts, sonos etc.…), les finances du Parti, ô combien  !, tout a été mis en œuvre,honnêtement, complètement, sans bavures. Et voici les résultats : er1 tour 2004, AVEC LE P.P.M., Madeleine de Grandmaison : FF : 10.085 voix Martinique : 21.232 voix (17%) ème2 tour 2004 : FF : 13.068 voix Martinique : 43.631 voixALORS, ET EN MARS 2010 ? Avec TOUT le RDM mobilisé, selon Claude Lise, sans peaux de bananes du RDM FF, 1ER et dernier tour 2010 : 1.199 voix Martinique, 1ER et dernier tour 2010 : 8.875 voix (6,62%)Honnêtement et sans passion, tirons les conclusions…Qui a aidé le plus Madeleine, le P.P.M. qui arespecté son choix de lʼépoque, et cʼest normal !, ou le RDM, fragile rassemblement peu structuré ?Sans retourner le couteau dans la plaie, pour la candidate perdante, nous, au P.P.M., nous avons étéblessés de ces propos, du silence de Madeleine, des contre-vérités de Claude Lise. Alors, maintenant que la messe est dite, que le P.P.M., le seul, le vrai, enrichi de ses alliés, atriomphé sans conteste, il est temps de reprendre ses esprits, de retrouver une espèce de sé-rénité démocratique, pour travailler pour notre Pays, qui a bien besoin de lʼénergie des siens,de nous tous, sans exclusive. J. D. Le Progressiste - Page 14 - Mercredi 24 mars 2010
  15. 15. DANS LES AMERIQUES AUX ETATS-UNIS, BARAK OBAMA REMPORTE SON DEFI SUR LA SANTE magine-t-on un instant la moins restrictive en la matière). de dollars sur dix ans  ! CʼestI France (donc la Ma r t i n i q u e ) sans système de couverturesanté pour ses citoyens  ! Ima- Dès son élection, le président OBAMA a fait de la réforme du dʼailleurs lʼun des arguments du refus de la large frange républi- caine du Congrès et des gou-gine-t-on que lʼon puisse se ren- système de santé la priorité de verneurs hostiles, qui nʼont pasdre dans un bureau de Sécurité ses quatre ans de présidence. fini de faire « payer » à OBAMASociale ou dʼAssurance Maladie Non quʼil ne mesurât point lʼex- cette réussite relative : les lob-(quand cela existe !) et sʼenten- trême difficulté de la tâche : tous bies des agences privées dʼas-dre dire : « On ne peut rien pour ses prédécesseurs démocrates surances ont affirmé leurvous  ; vous nʼavez quʼà payer et/ou réformistes sʼy étaient cassé les dents depuis un siècle intention de porter lʼaffaire de-vos soins médicaux » (ou den-taires, ou dʼophtalmologie…) (y compris Bill CLINTON). Mais, vant la Cour Suprême, procla- instruit par ses années de mili- mant la réformeCʼest pourtant la réalité vécue tantisme social à Chicago, anticonstitutionnelle. Le par-depuis des décennies par 42 conscient de la misère intoléra- cours du combattant est en faitmillions dʼAméricains (quarante- ble de nombre de ses conci- loin dʼêtre terminé : le(s) texte(s)deux millions  !) dépourvus de toyens, M. OBAMA entendait approuvé(s) par les deux Cham-toute assistance médicale au incarner, au moins sur ce point bres doit (-vent) être entériné(s)pays de lʼultra-libéralisme. Et ne crucial, la rupture avec les pré- par un décret présidentielnous laissons pas abuser par les cédentes gouvernances. APRES y avoir inclus les modifi-informations sur les bonus des cations très restrictives des sé-actionnaires des grands groupes Ce dimanche 21 mars 2010, la nateurs et députés. Autant direfinanciers ou les richesses accu- Chambre des Représentants a que les navettes entre les pou-mulées par les grandes fortunes adopté-après le Sénat le 24 dé- voirs législatif et exécutif sont endes côtes est ou ouest des cembre 2009- le projet de cou- cours et que la réforme tant es-Etats-Unis : des dizaines de mil- verture maladie présenté par le pérée (elle laissera encore sur lalions de personnes, dans ce qui Président. Ce fut un vote trèsest encore la première puis- serré : 229 voix contre 212 ! (178 carreau quelques centaines desance du monde, classes députés républicains et 34 dé- milliers dʼAméricains !) nʼentreramoyennes ou pauvres, sont mocrates ont voté contre). pas en vigueur prochainement.ainsi laissées à lʼabandon parlʼEtat, par les Etats (chacun Cette réforme dʼenvergure aura Daniel COMPEREayant une législation plus ou un coût énorme : 1.000 milliards Le Progressiste - Page 15 - Mercredi 24 mars 2010
  16. 16. RÉGIONALES Le futur Pdt et des colistiers La foule en attente La foule en attente Tous veulent le féliciterVous souhaitez adhérer au Parti Progressiste Martiniquais ?1. Téléchargez le bulletin d’adhésion :http://www.ppm-martinique.fr/wp-content/uploads/2009/09/Bulletin-dadhésion-2006.pdf2. Complétez-le3. Renvoyez-le à : PPM – Ancien réservoir de Trénelle – 97200 Fort-de-Franceou par Mail à contact@ppm-martinique.frVisitez le site du PPM :http://www.ppm-martinique.fr Appel du « Progressiste » aux Militants, aux sympathisants, à tous les Démocrates qui luiCOMITÉ DE RÉDACTION : ont toujours fait confiance. Daniel COMPERE « Le Progressiste », organe du Parti Progressiste Martiniquais, a besoin de l’aide matérielle, intellectuelle de tous les militants, démocrates et sympathisants. Nous les remercions d’en- voyer leurs dons (à l’ordre du PPM), leurs articles et leurs suggestions au siège du PPM : Jeannie DARSIERES - Ancien Réservoir de Trénelle - Fort-de-France. Didier LAGUERRE Directeur de la Publication : Daniel COMPERE imp. TONIPRINT 0596 57 37 37 Laurence LEBEAU 18, Allée des Perruches - Rte de l’Union - 97200 Fort-de-France Daniel RENAY Téléléphone du siège du PPM : 0596 71 88 01 Serge SOUFFLEUR Site Internet : www.ppm-martinique.fr Email : d.compere@ool.fr Victor TISSERAND N° de CPPAP : 0511 P 11495 Le Progressiste - Page 16 - Mercredi 24 mars 2010

×