Note d'intention orange

156 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
156
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Note d'intention orange

  1. 1. 1 Note d’intention du site Orange Ouvrant la saison 2 du programme HubCité, ArchiCamp Lomé 2013 Proposer un élément dédié au travail collaboratif autour du numérique, réalisable à court terme, sur le site orange du playground de la porte de Djidjolé, de sorte à créer une émulation au sein des usagers de ce lieu et par là annoncer le grand projet de transformation de la zone en ce pôle "e-Changeur Humain" projeté lors de l’ArchiCamp 2012, voici la mission assignée à l’équipe orange de l’archicamp Lomé 2013. Le site: Emprise ferroviaire, donc naturellement zone difficile, le territoire soumis à notre étude ne souffre pas seulement de la proximité avec la frontière ghanéenne. Paradoxalement ce site, est un lieu très riche en interactions, où se regroupent plusieurs secteurs d'activité, nationalités, classes sociales et d'âge… Cela est directement du à sa position très urbaine et à la situation là de l’unique terrain de jeu à 3 kilomètre à la ronde. En effet, créé en 2000 par la brasserie du Benin sur un territoire au carrefour de plusieurs grands artères dont le boulevard du 30 août et la voie pavée d’Aflao Gakli (Djidjolé), le terrain de Djidjolé cristallise un potentiel d’échanges remarquable qui s’accommode parfaitement de cette position jouxtant des axes routiers majeurs et traversée de rails (inexploités) qui reliaient jadis, Lomé à Kpalimé. Notre exploration du site nous a permis de redécouvrir et de réactualiser les informations qui ont été recueillies par nos prédécesseurs: les différents secteurs d'activités sur le site (les nouveaux occupants, les départs, etc.) à savoir un atelier de menuiserie, quelques mécaniciens, un vendeur de briques un atelier de lavage d'auto et le terrain de basket qui nous tenait plus à cœur. Tout comme l'équipe qui a travaillé sur le site lors de l'Archicamp 2012, nous sommes arrivés aux mêmes constats : l'atelier de lavage auto qui comprend un maquis reçoit les assoiffés à toute heure de la journée. Les tables et chaises se remplissent selon les horaires, et surtout les jours de match. Sur le terrain de basket, entre deux matchs matchs, des tapis sèchent, les sièges de voitures sont entreposés en attendant d’être intégré au véhicule. Des jeunes viennent s’échauffer en footing autour du terrain. Les routes se croisent, se chevauchent, se rencontrent et continuent vers leur destination Tous ses secteurs d'activités s'entremêlent et s'échangent sans oublier les revendeuses qui ne manquent pas d'approvisionner les joueurs ainsi que les spectateurs lors des matchs. Tout ce brassage formant cette espèce étonnant d'échangeur ayant l’homme en son centre. Le concept L’image précédente la proposition de nos prédécesseurs de l’ArchiCamp 2013. Les différentes circulations et énergies générées par les activités sur le site nous ont aussi arrêtés, dans la perspective qui était la notre de créer un espace de co-working embryon et stratégiquement localisé, nous avons pensé que ce brassage pouvait servir notre objectif. Quelques frottements avec les riverains et les occupants du site nous ont aidés à déceler malgré cette bonne ambiance qui prévalait sur le site quelques difficultés majeures entre autre, l'insécurité
  2. 2. 2 des lieux la nuit surtout lié à l'absence d'éclairage sur le site, l'incapacité de jouer au-delà de 18h sur le terrain, insalubrité, manque de places assises pour les supporteurs, ainsi qu'aux visiteurs du site. Au vu de tous ses problèmes cités, nous avons pensé installer un espace d'échange et d'information qui non seulement va nous permettre de remplir la mission qui nous est assignée à savoir créer une vitrine pour le grand projet (afin de montrer à la communauté notre bonne foi), mais également va nous permettre de répondre en partie aux problèmes du site. Notre but étant de réaliser un projet/bâtiment multifonctionnel afin de répondre non seulement aux besoins sur le site mais également annoncer le projet d'échangeur humain. Se ressourçant des premiers pas posés l'an passé et étant donné que notre projet non seulement apporte de la lumière ou d'éclairage mentale ou numérique dans l'esprit des occupants du site mais aussi apporte de l'éclairage physique sur le site. Donc nous nous sommes inspirés d'un phare qui de par sa hauteur non seulement éclairera les sites et se fera également distinguer de loin mais aussi servira de lieu d'échange et de co-working. Notre construction aura à abriter un espace de co-working et de formation, un magasin technique La localisation du projet Nous localisons notre projet sur le coté sud-est du terrain de Basket, environ 4,5 m de celui-ci. Le plan de construction Notre construction sera donc un bâtiment long de 5m sur 2m et équipé de deux poteaux sur lesquels seront posés et les plaques solaires et les lampes servant à éclairer le site. Notons également que le bâtiment sera équipé portes dépliante et coulissante, de sorte qu'il pourrait être extensible afin de créer des espaces d'ombres. Par ailleurs nous comptons également installer des assises tout au long du terrain de basket et sur le site; avec des pneus recyclé et du bois. Stratégie de collecte de fonds pour la réalisation Nous pensons soumettre le projet à la mairie avec une pétition qui sera signée par les acteurs du site. Si nous recevons l’accord de la mairie, nous allons présenter le projet à la Brasserie du Benin à qui nous pouvons offrir en échange de sa participation au projet des places publicitaires sur le site. Pour ne pas attendre longtemps nous pourrons faire financer le projet par le système de Crowfounding et des donations de personnes physiques, Pour cela nous mettrons en place un compte bancaire qui y sera spécialement dédié. On pourra également faire des appels à collecte des matériaux de construction. Pour l’aménagement du site nous pourrions compter sur le bénévolat des joueurs et des artisans du site. Comment faire vivre le site ; gestion du site Nous pensons installer un wifi gratuit sur le site et proposer aux acteurs de leur faire passer sur le wifi, des petites annonces contre des sommes économiques. Également nous pensons proposés d'autres activités momentanées (formations…) qui peuvent faire l'objet ou non d'entrée de fonds. A noter que les prix à proposer seront d'ordre économique. Répondant à l'esprit d'autofinancement, les fonds perçus seront utilisés pour satisfaire la ressource humaine et plus faire vivre le centre et aussi répondre à d'autres problèmes du site. Le site sera gérer par un groupe de bénévoles composés de trois (3) acteurs du site et de deux (2) membres du woelab
  3. 3. 3 Liste des membres de l’Equipe orange AGBODJINOU Déo-Gratias (EAMAU) ALLAHARE Mahodebalana Djemaah (UL /Anglais) AMEGAYIBO Kokou Elolo (UL/Economie) DEMBELE Bintou (ESIAU) GYENG Emmanuel (KNUST) OURO-AKONDO Esso-Gnina (ESTABAT) SOUKA Alice (ESGIS/Telecom) TOURE Amadou (ESIAU)

×