Développements récents et
perspectives d’avenir
Florian Krätke, Policy Officer
Séminaire Groupe de Travail Cotonou
13 juin...
ECDPM Page 2
ECDPM
• Fondation indépendante créée en 1986, travaillant sur
l’amélioration des relations UE-ACP et UE-Afriq...
Relations ACP-UE
ECDPM Page 3
• Faire le bilan des points de vue sur l'avenir du
Groupe ACP et les relations ACP-UE à et au-
delà de Bruxelles;
• Basée ...
Justification pour un Groupe ACP toujours reconnu:
• Valeur ajoutée de l’hétérogénéité;
• Identité historique-culturelle;
...
Coopération au développement
• Relation donneur-receveur traditionnelle;
• Instruments effectifs mais bureaucratiques;
Le ...
1. Accroitre la coopération et la cohérence intra-
ACP;
2. Diversifier les relations extérieures au-delà de
l’UE;
3. Enquê...
• Pas de sentiments forts d’une identité
ACP, ni des avantages de
l'hétérogénéité;
• Arrangement institutionnel inefficace...
Coopération au développement
• FED reste une motivation clée, mais la pertinence
d’APD sous pression;
• désir d’orienter l...
Acteurs ACP à Bruxelles s'attendent à ce que la CE
proposera d'intégrer les relations ACP-UE dans une nouvelle
politique d...
• Préférence pour un cadre de coopération post-
2020 plus léger, plus modeste, et devrait être
basée sur des intérêts part...
Programmation du
11ieme FED
ECDPM Page 12
Le 11ème FED
ECDPM Page 13
• Pas intégré dans le budget de l’UE;
• augmenté de 0,6% par rapport au 10ème FED;
• financemen...
Analyse des développements et
perspectives pour:
• Le cadre politique 2014-2020 (publications dès
2011);
• Le processus de...
• Principes de la programmation sont intimement liés
à l'Agenda pour le Changement;
• Choix et définition des secteurs:
• ...
• Première phase terminé: Les délégations ont
présenté leurs analyses et propositions pour
secteurs / réponse UE à SEAE / ...
• Processus simplifié, mais pas sans problèmes - vieilles
habitudes ont survécu:
• Conception et programmation des allocat...
Merci!
Florian Krätke
fk@ecdpm.org
www.ecdpm.org
www.slideshare.net/ecdpm
Page 18
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Programmation du 11ieme FED & Relations ACP UE

1 165 vues

Publié le

Développements récents et perspectives d’avenir
Florian Krätke, Policy Officer
Séminaire Groupe de Travail Cotonou
13 juin 2013

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 165
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programmation du 11ieme FED & Relations ACP UE

  1. 1. Développements récents et perspectives d’avenir Florian Krätke, Policy Officer Séminaire Groupe de Travail Cotonou 13 juin 2013 Programmation du 11ieme FED & Relations ACP-UE
  2. 2. ECDPM Page 2 ECDPM • Fondation indépendante créée en 1986, travaillant sur l’amélioration des relations UE-ACP et UE-Afrique; • Recherche et analyse pratique et ciblé sur les politiques, appui aux parties prenantes ACP et UE; • Facilitateur de dialogue non partisan – liaison systématique et ‘caisse de résonance’ indépendante; • Actuellement financée par 10 États membres & la Suisse; • Conseil composé de personnalités éminentes ACP et européens.
  3. 3. Relations ACP-UE ECDPM Page 3
  4. 4. • Faire le bilan des points de vue sur l'avenir du Groupe ACP et les relations ACP-UE à et au- delà de Bruxelles; • Basée sur recherche documentaire et entretiens (à Bruxelles et en 9 pays ACP, majorité en Afrique); • Points de vue et perceptions ne sont pas 100% représentatifs: opinions majoritaires sont présentés! Projet ECDPM - DIE ECDPM Page 4
  5. 5. Justification pour un Groupe ACP toujours reconnu: • Valeur ajoutée de l’hétérogénéité; • Identité historique-culturelle; • La force du nombre, partenariat unique; • Valeur ajoutée en outre de l’UE (BRICs) Même que: • Coopération intra-ACP largement inexploité; • Besoin de changement organisationnel; Pertinent, mais le Groupe devrait être plus proactif dans la promotion de son ordre du jour Perspectives ACP de Bruxelles: le Groupe ACP ECDPM Page 5
  6. 6. Coopération au développement • Relation donneur-receveur traditionnelle; • Instruments effectifs mais bureaucratiques; Le commerce • APEs nuisibles au relations ACP-UE; Dialogue politique • Dynamique dépends des enjeux; • Manque de ‘sens d’urgence’ pour la discussion post-2020. Pas un partenariat d’égal à égal, mais ACP & Cotonou sont cadre appropriés pour le susmentionné.ECDPM Page 6 Perspectives ACP de Bruxelles: l’accord de Cotonou
  7. 7. 1. Accroitre la coopération et la cohérence intra- ACP; 2. Diversifier les relations extérieures au-delà de l’UE; 3. Enquêter les alternatives pour le financement; 4. Concentrer sur actions conjointes sur le champs des biens public mondiaux dans les instances internationales; 5. Préserver l’acquis établi. Cinq messages clés de Bruxelles ECDPM Page 7
  8. 8. • Pas de sentiments forts d’une identité ACP, ni des avantages de l'hétérogénéité; • Arrangement institutionnel inefficace: • Faible coordination intra-ACP; • Chevauchement des rôles avec les CER et de l'UA; • Une mesure de solidarité intra-ACP: soutenir les besoins de ses membres vis-à-vis l’UE. Perspectives des pays ACP: le Groupe ACP ECDPM Page 8
  9. 9. Coopération au développement • FED reste une motivation clée, mais la pertinence d’APD sous pression; • désir d’orienter les relations vers le DSP, les investissements, le développement des capacités et «au-delà de l'aide». Le commerce • Forte perception négative des APE; • UE perd du terrain aux puissances émergentes; Dialogue politique • Bon cadre mais pas toujours efficace ou appropriée. S'attendent à ce que le Groupe sera divisé en A, C et P. Perspectives des pays ACP: l’accord de Cotonou ECDPM Page 9
  10. 10. Acteurs ACP à Bruxelles s'attendent à ce que la CE proposera d'intégrer les relations ACP-UE dans une nouvelle politique de développement post-2020 (à savoir: pas renouveler l’accord de Cotonou). Perspectives des capitales ACP: • Groupe ACP se divise en A, C et P; stratégies conjointes avec l'Union européenne pour continuer les relations, ou; • Les CERs comme véhicule pour relations futures avec UE. Alternatives: • Partenariats régionaux, possiblement liés au différents continents, et coopération avec autres partenaires (BRICs); • Piliers régionaux sous une structure interrégionale qui coordonnerai. Perspectives divergentes pour le futur du Groupe ACP ECDPM Page 10
  11. 11. • Préférence pour un cadre de coopération post- 2020 plus léger, plus modeste, et devrait être basée sur des intérêts partagés et le contenu plutôt que le format; • Partenariat ACP-UE ressemble trop a une relation donneur-receveur, ne plus représentatif de la façon dont les bailleurs de fonds européens veulent faire du développement; • Le FED reste un instrument valable – bonne redevabilité, prise en charge et valeur ajoutée; • Position conjointe ACP-UE pour l’agenda mondial du développement post-2015? Premières réflexions Européens ECDPM Page 11
  12. 12. Programmation du 11ieme FED ECDPM Page 12
  13. 13. Le 11ème FED ECDPM Page 13 • Pas intégré dans le budget de l’UE; • augmenté de 0,6% par rapport au 10ème FED; • financement annuel diminue légèrement en termes réels par rapport au 10ème FED à cause d’année supplémentaire; • Consensus sur les ‘facilités passerelles’; • Montant supplémentaire de € 2,6 bln (2,5 ACP / 0,1 PTOM) alloué par la BEI sous prêts accordés sur ses ressources propres. 11ème FED € 30,506 mln Groupe ACP € 29,089 (95,4%) Programmes indicatifs nationaux et régionaux € 24,365 (83,3%) Coopération intra-ACP et interrégionale, financement des institutions conjointe, partie des frais du Secrétariat ACP € 3,590 (12,3%) Facilité d’Investissement ACP (BEI) €1,134 (3,9%) Pays et Territoires d’Outre-Mer (PTOM) € 364,5 (1,2%) Dépenses d'appui aux CE € 1,052.5 (3,4%)
  14. 14. Analyse des développements et perspectives pour: • Le cadre politique 2014-2020 (publications dès 2011); • Le processus de programmation nationale et régionale (publications à venir); • La programmation conjointe (publications récentes); • Le rôle des Délégations UE (publications à venir). Le rôle d’ECDPM ECDPM Page 14
  15. 15. • Principes de la programmation sont intimement liés à l'Agenda pour le Changement; • Choix et définition des secteurs: • Harmonisation avec les définitions des pays/régions partenaires; • Pilotage: 1) prise en charge des secteurs prioritaires et politiques, 2) résultats et l'impact prevus , 3) priorités et valeur ajouté de l’UE; • Modalités de mise en œuvre pas à diriger le processus; • Allocation spécifique peut être fait pour renforcer les OSC et les AL. • Concentration sur 2-3 secteurs: • Seulement 1 secteur pour les PEIDs (masse critique); • Interventions supplémentaires possibles dans les États fragiles. Principes et directives pour la programmation ECDPM Page 15
  16. 16. • Première phase terminé: Les délégations ont présenté leurs analyses et propositions pour secteurs / réponse UE à SEAE / DEVCO fin Septembre 2012; • SEAE / DEVCO n'ont pas encore répondu aux instructions à toutes les délégations pour lancer la deuxième phase de la programmation; • Certaines délégations ont déjà commencé à rédiger les PIP / PIN; • Programmation pour le FED progresse plus rapidement que celui pour les autres instruments UE. Processus de la programmation ECDPM Page 16
  17. 17. • Processus simplifié, mais pas sans problèmes - vieilles habitudes ont survécu: • Conception et programmation des allocations d'aide par pays non transparent; • approche normative à la programmation conduit à des tensions avec certains pays partenaires; • société civile pas systématiquement impliqué. • Forte intérêt de la CE pour les secteurs agriculture durable et énergie, s’éloigne du secteur infrastructure; • Enveloppes B seront mises à € 0, à moins que de besoin; • Bien qu'il existe des directives de programmation, la programmation régionale démarre toujours pas. Premières expériences ECDPM Page 17
  18. 18. Merci! Florian Krätke fk@ecdpm.org www.ecdpm.org www.slideshare.net/ecdpm Page 18

×