SAGEO 2013 :: USAGIS :: INTRO NOUCHER

1 424 vues

Publié le

SAGEO 2013 - Atelier "Usages des Référentiels Géographiques" - Introduction Maud Balestrat, Grégoire Feyt, Matthieu Noucher

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 424
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 064
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

SAGEO 2013 :: USAGIS :: INTRO NOUCHER

  1. 1. || 1 || DIFFUSION ET USAGES DES RÉFÉRENTIELS GÉOGRAPHIQUES : QUELLES ÉVOLUTIONS, QUELLES INTERACTIONS ? MAUD BALESTRAT, UMR AGIR, INRA TOULOUSE GREGOIRE FEYT, UMR PACTE, UNIVERSITÉ DE GRENOBLE MATTHIEU NOUCHER, UMR ADESS, CNRS BORDEAUX ATELIER SAGEO, LE 23 SEPTEMBRE 2013 ACTION PROSPECTIVE « USAGES ET GÉOMATIQUE » DU GDR MAGIS HTTP://MAGIS.ECOLE-NAVALE.FR/ - HTTP://USAGIS.HYPOTHESES.ORG/
  2. 2. || 2 || Le GdR MAGIS : http://magis.ecole-navale.fr/
  3. 3. || 3 || L’Action Prospective « Géomatique et Usages » RÉFÉRENTIEL GÉOGRAPHIQUE DIFFUSION CROISSANTE EXPANSION DES USAGES
  4. 4. || 4 || La définition du CNIG (2003) « Ensemble minimal de données complémentaires et cohérentes permettant de localiser directement ou indirectement les données de tout organisme et de produire les référentiels géographiques métier (…), et de ce fait utile à tous » CNIG, 2003 Document de doctrine sur la notion de référentiel
  5. 5. || 5 || La typologie du CNIG (2003)
  6. 6. || 6 || Quelques critères  Des données de référence,  couvrant de manière exhaustive le territoire,  relevant de la responsabilité d’une structure publique clairement identifiée,  et auxquelles les utilisateurs accordent un niveau de confiance très élevé, lié à la légitimité de l’organisme responsable. Source : CNIG, 2003.
  7. 7. || 7 || Pourquoi réinterroger cette notion 10 ans, après ? Fonctions des référentiels Stratégies informationnelles Ce qui a changé en 10 ans Maîtrise des modes de représentations Dissémination de modèles représentations. (ex. : PLU) - Facilitation création de représentations alternatives - Facilitation circulation de représentations alternatives Maîtrise de la circulation de l’information Réunification de flux d’information fragmentés. (ex. : IDG) - Explosion des échanges hors de la sphère « géo » - Explosion des échanges hors de la sphère publique Maîtrise de la localisation des ressources Définition des unités minimales de collecte. (ex. : RGP) - Démultiplication des techniques de géolocalisat - Développement du géo- crowdsourcing Maîtrise de la qualification des données Imposition de normes et contrôle standardisation. (ex. : MTD) - Essor de modes concurrents de qualification. - Précision et pertinence relatifs aux usages.
  8. 8. || 8 || Et si les référentiels n’existaient plus ? « Et si, à la place, vous disposiez d'une carte rien que pour vous, capable de s'adapter automatiquement à ce que vous souhaitez faire à ce moment précis ? » http://googlefrance.blogspot.fr - Billet du 15 mai 2013 : A chacun sa carte personnalisée. La fin d’une vue cartographique partagée d’un espace commun… … au profit d’une expression individualisée de nos intérêts spatiaux ? Thierry Joliveau dans M@ppemonde (n°110 - sept. 2013) reprenant Morozov (Slate.com)
  9. 9. || 9 || Le programme de l’après-midi  Interroger la notion de ‘référentiels’ à partir de contextes d’usages différents.  Sylvie Lardon, UMR METAFORT, Quels référentiels pour les procédures d’évaluation environnementales issues du Grenelle de l’Environnement ? Etude de cas à la DREAL Poitou-Charentes.  Pierre Maurel, UMR TETIS. Les nouveaux territoires (de projet) suscitent-ils de « nouveaux référentiels » ? Le cas du SCOT du Bassin de Thau.  Vanessa Rousseaux, UNIGE. Au-delà de la somme des référentiels nationaux… comment constituer un référentiel transfrontalier ? Le cas de l’agglomération francovaldo-genevoise.  Laurent Coudercy, ONEMA. Comment faire évoluer les référentiels ? Le cas de la BDCarthage.  Grégoire Vourc’h, Brest Métropole Océane et Frédéric Léon, Ville de Brest. Données institutionnelles ou OpenStreetMap ? Quels référentiels sur le territoire d’un bassin de vie ? Le cas du pays de Brest.  Thierry Joliveau, UMR EVS. Les points d’intérêt (POI) peuvent-ils être considérés comme un référentiel grand public ?  Conclusion / Discussion.  François Salgé, MEDDE (co-rédacteur de la note de 2003). Dix ans après, le document de doctrine sur la notion de référentiel est-il toujours pertinent ?  Débat avec les participants.

×