Sondage d’opinion                             Baromètre notoriété/confiance des                          personnalités pol...
ObjecVfs	  de	  l’étude	                                                                           Un	  sondage	  d’opinio...
Méthodologie	          q 	  Enquête	  réalisée	  par	  téléphone	  du	  18	  au	  23	  Février	  2013.	          q 	   S...
EchanVllonage	                                                                          Sexe                              ...
Résultats détaillésQualiStat	  Etudes	  &	  Conseil	  	  -­‐	  	  Mars	  2013	                       Page	  5	  
1.	                                            baromètre	                                             poliVque            ...
Victorin	  LUREL	  demeure	  la	  personnalité	  poliVque	  la	                                                           ...
Evolution	  de	  la	  côte	  de	  notoriété	  spontanée	  des	  personnalités	  politiques	  de	  Guadeloupe	             ...
Les	  Guadeloupéens	  affirment	  encore	  leur	  confiance	                                                                 ...
Evolution	  de	  la	  côte	  de	  con5iance	  des	  personnalités	  politiques	  de	  Guadeloupe	                         ...
La	  confiance	  accordée	  à	  la	  classe	  poliVque	  locale	                                                           ...
Evolution	  de	  la	  côte	  de	  con5iance	  accordée	  à	  la	  classe	  politique	  locale	                            ...
Ary	  CHALUS	  bénéficie	  encore	  de	  la	  meilleure	  côte	                                                            ...
Côte	  de	  con5iance	  des	  parlementaires	  et	  présidents	  d’assemblées	                                            ...
Evolution	  des	  scores	  de	  con5iance	  accordés	  aux	  parlementaires	  et	  présidents	  d’assemblées	  	          ...
L’appréciaVon	  de	  l’acVon	  d’Ary	  CHALUS	  renforcée	                                  Quelle	  est	  la	  personnali...
Evolution	  des	  scores	  des	  personnalités	  politiques	  sur	  le	  plan	  de	  	  l’appréciation	  de	  l’action	   ...
2.	                  QuesVons	               d’actualité	  :	  le	                  projet	  de	             collecVvité	 ...
                                                                                          	  Des	  Guadeloupéens	  princip...
Evolu$on	  des	  préoccupa$ons	  des	  Guadeloupéens	  depuis	  2004	  *	  	                                              ...
La	  fusion	  des	  deux	  collecVvités	  apparait	  comme	  la	                                                          ...
Le	  Conseil	  régional	  perçu	  comme	  l’insVtuVon	  la	  plus	                                                        ...
38%	  des	  Guadeloupéens	  se	  disent	  	  aaachés	  à	  la	                                                            ...
37%	  des	  Guadeloupéens	  se	  disent	  aaachés	  à	  la	                                                               ...
Aaachement	  aux	  collecVvité	  régionale	  et	  départementale	                                                         ...
Plus	  de	  70%	  des	  Guadeloupéens	  esVment	  que	  la    	                                                           ...
PercepVon	  de	  la	  fusion	  des	  deux	  collecVvités	  actuelles	  suivant	  le	  sexe,	  l’âge	  et	  la	  catégorie	...
PercepVon	  de	  la	  fusion	  des	  deux	  collecVvités	  actuelles	  suivant	  la	  proximité	  avec	  un	  courant	  po...
                                                                                                                          ...
                                                                      Pour	  ceux	  	  qui	  y	  sont	  défavorables,	  la...
Une	  populaVon	  massivement	  favorable	  à	                                                                            ...
PercepVon	  	  d’une	  consultaVon	  référendaire	  en	  vue	  de	  l’évoluVon	  insVtuVonnelle	  suivant	  le	  sexe,	  l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Qualistat sondage d'opinion

806 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
806
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
122
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Qualistat sondage d'opinion

  1. 1. Sondage d’opinion Baromètre notoriété/confiance des personnalités politiques guadeloupéennes Les guadeloupéens et le projet de collectivité unique Mars2013 Guadeloupe   Guyane   Mar$nique   34,  Rue  Ferdinand  FOREST  -­‐  97122  Baie-­‐Mahault   3  rue  Félix  Eboué        97300  Cayenne   Imm  CERP    -­‐  ACAJOU        97232  LAMENTIN  QualiStat  Etudes  &7Conseil    ax  :  05  92013  78  58 Tél  :  05  90  32     8  12  –  F -­‐    Mars   0  32     Tél  :    05  94  28  26  61–  Fax  :  05  94  28  31  34   1 Page  1     Tél  :  05  96  77  40  68  –  Fax  :  05  96  58  99  13  
  2. 2. ObjecVfs  de  l’étude   Un  sondage  d’opinion  auprès  de  la  populaVon   guadeloupéenne  âgée  de  18  ans  et  plus     QUI VISE À APPREHENDER : Ø  La  notoriété  spontanée  des  personnalités  poliVques  de  Guadeloupe   Ø  La  confiance  accordée  à  la  classe  poliVque   Ø  Les  scores  de  confiance  des  parlementaires  et  présidents  d’assemblée   Ø  Les  préoccupaVon  des  Guadeloupéens   Ø  L’efficacité  des  insVtuVons  locales  et  l’aaachement  à  celles-­‐ci   Ø  La  percepVon  de  la  fusion  des  deux  assemblées   Ø  L’adhésion  à  une  consultaVon  en  vue  de  l’évoluVon  insVtuVonnelle  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  2  
  3. 3. Méthodologie   q   Enquête  réalisée  par  téléphone  du  18  au  23  Février  2013.   q    Sondage   effectué   auprès   d’un   échanVllon   de   503   Guadeloupéens   représentaVfs   de   la   populaVon   guadeloupéenne  (y  compris  îles  du  sud)    âgée  de  18  ans  et  plus.   q   Méthode  des  quotas  :  sexe,  âge,  CSP,  commune  de  résidence.   q   Analyse  des  données  :  L’ensemble  des  informaVons  recueillies  a  été  analysé  par  des  tris  à  plat  pour   une   approche   unidimensionnelle.   Des   tris   croisés   ont   été   opérés   afin   de   meare   en   lumière   d’éventuelles   corrélaVons   entre   les   différentes   variables.   Le   degré   de   corrélaVon   entre   les   variables   est  appréhendé  à  l’aide  d’un  test  du  CHI-­‐Deux.  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  3  
  4. 4. EchanVllonage   Sexe Age 18-­‐19  ans                                                                                          3%   Homme                                                      44%                     20-­‐29  ans                                                                                      19%   Femme                                                      56%                                             30-­‐39  ans                                                                                      23%     40-­‐49  ans                                                                                      18%   50-­‐59  ans                                                                                      16%   CSP 60  ans  et  plus                                                                        21%   Agriculteur/Pêcheur   1%   Art/Comm/C.d’Ent./Prof.  libérales   8%   Cadres,  Prof.  Intel.  Sup   4%   Circonscription législative Prof.  Intermédiaires   8%   1ere  circonscripVon                                              25%   Employés   30%   2eme  circonscripVon                                          31%   Ouvriers/techniciens   5%   3eme  circonscripVon                                          23%   Chômeurs   17%   4eme  circonscripVon                                          21%   Retraités   20%   Lycéens/Etudiants   7%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  4  
  5. 5. Résultats détaillésQualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  5  
  6. 6. 1.   baromètre   poliVque  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  6  
  7. 7. Victorin  LUREL  demeure  la  personnalité  poliVque  la   plus  présente  à  esprit  des  Guadeloupéens   Pouvez-­‐vous  citer    le  nom  d’un  responsable  poli6que  de  Guadeloupe,  le  premier  qui  vous  vienne  à  l’esprit?   V.  LUREL   41%   L.  MICHAUX  CHEVRY   10%   A.  CHALUS   9%   Victorin   LUREL   reste   la   personnalité   poliVque   la   plus   J.  GILLOT   8%   fréquemment   citée   même   si   un   net   repli   est   observé   par  rapport  à  la  précédente  mesure  (-­‐  8  points).   E.  JALTON   6%   Luceae   MICHAUX-­‐CHEVRY   gagne   deux   points   et   mainVen  sa  deuxième  place.   J.  BOREL-­‐  LINCERTIN   5%   Enfin,   Ary   CHALUS   figure   désormais   à   la   troisième   place  de  ce  classement  au  détriment  de  Jacques  Gillot   G.  LOUIS-­‐CARABIN   4%   qui  perd  une  place.   J.  BEAUGENDRE   2%   Autres  personnalités  poliVques.     Autres     12%   Moins  de  2%  des  citaVons   Sans  opinion   2%   Réponses  spontanées  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  7  
  8. 8. Evolution  de  la  côte  de  notoriété  spontanée  des  personnalités  politiques  de  Guadeloupe   Mai   Mars   Déc.   Mai   Oct.   Janv.   Oct.   Mars   Déc.   Juin   Avril   Oct.   Oct.   Fév.   2004   2005   2005   2006   2006   2007   2007   2009   2009   2010   2011   2011   2012   2013   V.  LUREL   46   38   35   37   45   34   58   57   56   55   48   53   49   41%   L.  MICHAUX   24   34   26   14   19   21   5   5   12   10   10   8   8   10%   CHEVRY   A.  CHALUS   -­‐   -­‐   1   1   1   3   2   1   4   2   4   2   5   9%   J.  GILLOT   8   4   6   15   12   7   11   20   6   5   12   14   6   8%   E.  JALTON   3   2   1   1   1   2   2   3   8   4   4   3   4   6%   J.  BOREL-­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   3   5%   LINCERTIN   G.   2   -­‐   1   4   2   4   4   1   1   5   4   2   2   4%    LOUIS-­‐CARABIN   J.  BEAUGENDRE   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   1   1   1   2%   A  l’excepVon  de  V.  LUREL,  la  côte  de  notoriété  des  personnalités  poliVques  s’inscrit  à  la  hausse.     On  note  également    qu’à  parVr  de  la  5e    place  le  classement  reste  inchangé.  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  8  
  9. 9. Les  Guadeloupéens  affirment  encore  leur  confiance   en  Ary  CHALUS  pour  construire  l’avenir  du  pays   De  façon  générale,  parmi  les  personnalités  politiques  de  Guadeloupe  que  vous  connaissez,  à  laquelle  feriez-­‐vous   con<iance  pour  construire  l’avenir  de  la  Guadeloupe   A.  CHALUS   24%   J.  GILLOT   11%   V.  LUREL   11%   Avec  une  côte  de  confiance  en  hausse  de  six  points,   Ary   CHALUS   reste   la   personnalité   poliVque   qui   J.  BOREL  LINCERTIN   9%   inspire   le   plus   confiance   pour   construire   l’avenir   de   la  Guadeloupe.   G.  LOUIS  CARABIN   4%   Jacques  GILLOT  s’installe  à  la  2e  place  devant  Victorin   LUREL   et   Gabrielle   LOUIS-­‐CARABIN   qui   voient   leur   E.  JALTON   2%   score   reculer   de   quatre   points   par   rapport   à   la   mesure  précédente.   H.  VAINQUEUR   2%   Joseae   BOREL   LINCERTIN   poursuit   son   ascension   et   se  retrouve  désormais  à  la  4e  place.   Autres   7%   Enfin,   soulignons   l’appariVon   d’Hélène   VAINQUEUR   dans  ce  classement.   Sans  opinion   6%   Aucune   23%   Réponses  spontanées  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  9  
  10. 10. Evolution  de  la  côte  de  con5iance  des  personnalités  politiques  de  Guadeloupe   Oct.   Janv.   Oct.   Mars   Juin   Avril   Oct.   Oct.   Fév.   2006   2007   2007   2009   2010   2011   2011   2012   2013   A.  CHALUS   2%   3%   2%   2%   4%   5%   4%   18%   24%   J.  GILLOT   11%   12%   5%   14%   5%   19%   19%   8%   11%   V.  LUREL   14%   16%   12%   13%   34%   22%   24%   15%   11%   J.  BOREL  LINCERTIN   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   1%   -­‐   5%   9%   G.  LOUIS  CARABIN   7%   4%   3%   2%   7%   10%   6%   8%   4%   E.  JALTON   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   1%   3%   1%   2%   2%   H.  VAINQUEUR   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   2%   Ary   CHALUS   est   de   loin   la   personnalité   qui   inspire   le   plus   confiance.   Deux   fois   plus   de   Guadeloupéens   feraient   davantage  confiance  à  Ary  CHALUS  qu’à  Jacques  GILLOT  qui  figure  en  2e  posiVon.         Près  d’un  Guadeloupéen  sur  quatre  déclare  ne  faire  confiance  à  aucun  des  poliVques  pour  construire  l’avenir  de  la   Guadeloupe.  Ils  étaient  près  d’un  sur  deux  en  octobre  2007.  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  10  
  11. 11. La  confiance  accordée  à  la  classe  poliVque  locale   par  les  Guadeloupéens  reste  faible   D’une  manière  générale  avez-­‐vous  con<iance  ou  pas    con<iance  dans  la  classe  politique  locale   Nsp     Tout  à  fait   2%   confiance   2%   Plutôt  confiance   Sous  total   27%   Sous  total  pas   confiance   Pas  du  tout   confiance   confiance   29%   37%   69%   Plutôt  pas   confiance   32%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  11  
  12. 12. Evolution  de  la  côte  de  con5iance  accordée  à  la  classe  politique  locale   Janv. Mai   Mars   Déc.   Mai   Oct.   Janv. Oct.   Mars   Juin   Avril   Oct. Oct. Fév.   2004   2004   2005   2005   2006   2006   2007   2007   2009   2010   2011   2011   2012   2013   Tout  à  fait     3   6   7   6   4   6   4   3   8   8   6   6   3   2   confiance   Plutôt     22   25   32   23   27   27   27   22   29   27   23   26   27   27   confiance   Sous  total   25   31   39   29   31   33   31   25   37   35   29   32   30   29   confiance   Plutôt  pas     28   30   30   35   27   27   29   29   28   23   29   28   27   32   confiance   Pas  du  tout   43   34   27   27   35   37   33   40   33   37   41   37   40   37   confiance   Sous  total     71   64   57   62   62   64   62   69   61   60   70   65   67   69   Pas  confiance   Nsp   4   5   4   8   7   4   7   6   2   5   -­‐   3   3   2   80   Confiance pas confiance 60   40   20   0   Janv.2004   mai-­‐04   mars-­‐05   Déc.  2005   mai-­‐06   Oct.  2006   Janv.2007   Oct.  2007   mars-­‐09   juin-­‐10   avr-­‐11   Oct.2011   Oct.2012   févr-­‐13  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  12  
  13. 13. Ary  CHALUS  bénéficie  encore  de  la  meilleure  côte   de  confiance   Parmi  les  personnalités  politiques  suivantes  pouvez-­‐vous  dire  si  vous  leur  faites  con<iance  ou  pas   con<iance  pour  construire  l’avenir  de  la  Guadeloupe     Tout  à  fait   Plutôt   Sous  total   Plutôt  pas   Pas  du  tout   Sous  total   NSP   confiance   confiance   confiance   confiance   confiance   pas  confiance   A.  CHALUS   35%   36%   71%   11%   12%   23%   6%   J.  GILLOT   22%   42%   64%   14%   17%   31%   5%   G.  LOUIS   23%   37%   60%     15%   18%   33%   7%   CARABIN   J.  BOREL   17%   34%   51%   19%   20%   39%   10%   LINCERTIN   E.  JALTON   6%   32%   38%   25%   31%   56%   6%   H.  VAINQUEUR   11%   22%   33%   23%   22%   45%   23%   J.  CORNANO   6%   19%   25%   25%   25%   50%   25%   F.  DESPLAN   4%   15%   19%   29%   30%   59%   23%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  13  
  14. 14. Côte  de  con5iance  des  parlementaires  et  présidents  d’assemblées   Sous  total  confiance   Sous  total  Pas  confiance   F.  DESPLAN   59% 19% J.  CORNANO   50% 25% H.  VAINQUEUR   45% 33% E.  JALTON   56% 38%J.  BOREL  LINCERTIN   39% 51% G.  LOUIS  CARABIN   33% 60% J.  GILLOT   31% 64% A.  CHALUS   23% 71% QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  14  
  15. 15. Evolution  des  scores  de  con5iance  accordés  aux  parlementaires  et  présidents  d’assemblées     Oct.   Janv.   Oct.   Mars   Juin   Avril   Oct.   Oct.   Fév.   2006   2007   2007   2009   2010   2011   2011   2012   2013   A.  CHALUS   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   67%   71%   J.  GILLOT   55%   46%   46%   67%   54%   64%   67%   57%   64%   G.  LOUIS  CARABIN   52%   44%   50%   47%   50%   56%   58%   56%   60%     J.  BOREL  LINCERTIN   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   43%   51%   E.  JALTON   27%   20%   24%   47%   17%   34%   35%   34%   38%   H.  VAINQUEUR   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   30%   33%   J.  CORNANO   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   22%   22%   25%   F.  DESPLAN   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   Non  testé   24%   21%   19%   Oct.   Janv.   Oct.   Mars   Juin   Avril   Oct.   Oct.   Fév.   Rappel     2006   2007   2007   2009   2010   2011   2011   2012   2013   V.  LUREL   41%   46%   43%   42%   59%   53%   56%   Non  testé   Non  testé  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Octobre  2012   Page  15  
  16. 16. L’appréciaVon  de  l’acVon  d’Ary  CHALUS  renforcée   Quelle  est  la  personnalité  politique  guadeloupéenne  actuelle  dont  vous  appréciez  le  plus  laction   A.  CHALUS   34%   (+ 8 points) V.  LUREL   10%   G.  LOUIS  CARABIN   9%   J.  GILLOT   7%   J.  BOREL  LINCERTIN   5%   E.  JALTON   3%   L.  MICHAUX  CHEVRY   2%   H.  VAINQUEUR   1%   Réponses spontanées C.  CORNET   1%   L.  BERNIER   1%   H.  DURIMEL   1%   Autres     4%   Sans  opinion   12%   Aucune   10%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  16  
  17. 17. Evolution  des  scores  des  personnalités  politiques  sur  le  plan  de    l’appréciation  de  l’action   Oct.  2012   Fév.  2013   A.  CHALUS   28%   34%   V.  LUREL   15%   10%   G.  LOUIS  CARABIN   9%   9%     J.  GILLOT   3%   7%   J.  BOREL  LINCERTIN    3%   5%   E.  JALTON   1%   3%   L.  MICHAUX-­‐CHEVRY   3%   2%   H.  VAINQUEUR   -­‐   1%   C.  CORNET   -­‐   1%   L.  BERNIER   -­‐   1%   H.  DURIMEL   1%   1%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mctobre  2012   O ars  2013   Page  17  
  18. 18. 2.   QuesVons   d’actualité  :  le   projet  de   collecVvité  unique  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  18  
  19. 19.    Des  Guadeloupéens  principalement  préoccupés   par  le  chômage/l’emploi  et  l’insécurité   Aujourd’hui,  quand  vous  pensez  à  la  Guadeloupe,  quelles  sont  vos  préoccupa6ons  majeures   (3  réponses  possibles)   Le  chômage  et  lemploi   55% Linsécurité   54% La  jeunesse   49% La  formaVon,  léducaVon   22% LévoluVon  du  pouvoir  dachat  des  familles   21% La  situaVon  économique   20% La  précarité   17% Lenvironnement  et  la  polluVon   16% LimmigraVon   9% Le  logement   9% LévoluVon  insVtuVonnelle   5%QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  19  
  20. 20. Evolu$on  des  préoccupa$ons  des  Guadeloupéens  depuis  2004  *     Fév   2004   2005   2006   2007   2008   2010   2011   2012   2013              Le  chômage  et  l’emploi   74%   64%   65%   65%   40%   50%   69%   45%   55%   Linsécurité   59%   49%   49%   44%   27%   45%   57%   52%   54%   La  jeunesse   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   10%   13%   29%   49%   La  formaVon  et  l’éducaVon   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   22%   L’évoluVon  du  pouvoir   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   15%   24%   26%   23%   21%   d’achat   La  situaVon  économique   38%   26%   25%   8%   16%   22%   30%   21%   20%   La  précarité     -­‐     -­‐     -­‐   33%   11%   14%   15%   9%   17%   L’environnement  et  la   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   30%   31%   27%   20%   16%   polluVon   Le  logement     -­‐   -­‐     -­‐     6%   11%   15%   14%   7%   9%   LimmigraVon   30%   56%   36%   37%   17%   15%   13%   3%   9%   LévoluVon  insVtuVonnelle   14%   7%   7%   9%   4%   8%   7%   3%   5%   La  santé   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   23%   34%   -­‐   La  quesVon  idenVtaire   8%   4%   5%   6%   3%   3%   3%   3%   -­‐   Les  tensions  sociales   30%   29%   23%   17%   7%   16%   13%   2%   -­‐   * : Pas de mesure en 2009, pour cause de mouvement socialQualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  20  
  21. 21. La  fusion  des  deux  collecVvités  apparait  comme  la   meilleure  voie  pour  améliorer  le  quoVdien   Pour  chaque  mesure  suivante,  dites-­‐moi  si  selon  vous  elle  est  tout  à  fait  nécessaire,  plutôt  nécessaire,  plutôt   pas  nécessaire,  pas  du  tout  nécessaire  pour  améliorer  le  quo6dien  des  Guadeloupéens   Total   Total  pas   nécessaire   nécessaire   Tout  à  fait  nécesssaire   Plutôt  nécessaire   Plutôt  pas  nécessaire   Pas  du  tout  nécessaire   NSP   Une  fusion  du  conseil  général  et  du  65%   conseil  régional  en  une  collecVvité   32%   33%   11%   17%   7%   28%   unique  62%   Le  renforcement  des  pouvoirs  du  Conseil   17%   45%   17%   13%   7%   30%   Régional  61%   Le  renforcement  des  pouvoirs  du  Conseil   17%   44%   18%   15%   7%   33%   Général  51%   Les  renforcements  des  pouvoirs  de  lEtat   15%   36%   17%   23%   9%   40%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  21  
  22. 22. Le  Conseil  régional  perçu  comme  l’insVtuVon  la  plus   efficace  pour  répondre  aux  besoins  de  la  populaVon       Pour  chacune  des  ins6tu6ons  ou  types  d’ins6tu6ons  suivantes,  pouvez-­‐vous  me  dire  si  elle  est  très  efficace,   assez  efficace,  assez  inefficace,  très  inefficace  pour  répondre  aux  besoins  de  la  popula6on   Total   Total  pas   efficace   Très  efficace   Assez  efficace   Assez  inefficace   Très  inefficace   NSP   efficace   66%   Le  Conseil  Régional   53%   23%   5%   6%   28%   60%   Le  Conseil  Général   48%   28%   7%   6%   35%   45%   Les  Communautés  de  communes  ou   38%   29%   11%   16%   40%   daggloméraVon   43%   Les  communes   36%   36%   13%   8%   49%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  22  
  23. 23. 38%  des  Guadeloupéens  se  disent    aaachés  à  la   collecVvité  régionale   Diriez-­‐vous  que  vous  êtes  très  aXaché,  assez  aXaché,  peu  aXaché  ou  pas  du  tout  aXaché   au  main6en  de  la  collec6vité  régionale     NSP   Très  aaaché   9%   11%   Aaachés   38%   Pas  du  tout   aaaché   Assez  aaaché   Pas  aaachés   26%   27%   53%   Peu  aaaché   27%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  23  
  24. 24. 37%  des  Guadeloupéens  se  disent  aaachés  à  la   collecVvité  départementale   Diriez-­‐vous  que  vous  êtes  très  aXaché,  assez  aXaché,  peu  aXaché  ou  pas  du  tout  aXaché   au  main6en  de  la  collec6vité  départementale   NSP   Très  aaaché   10%   10%   Aaachés   37%   Pas  du  tout   Assez  aaaché   Pas  aaachés   aaaché   27%   25%   53%   Peu  aaaché   28%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  24  
  25. 25. Aaachement  aux  collecVvité  régionale  et  départementale   Part  de  personnes  a;achées   Conseil  Régional  seul   8%   Conseil  Général  seul   7%   Les    deux  collec6vités   30%   Aucune     47%   NSP   8%   Total   100%   Les  Guadeloupéens  semblent  être  autant  aaachés  au  Conseil  Régional  (38%)  qu’au  Conseil  Général  (37%).       Ils   sont   30%   à   être   aaachés   aux   deux   collecVvités   contre   47%   qui   n’ont   aucun   aaachement.   Le   détachement   est  davantage  répandu  chez  les  jeunes  de  moins  de  30  ans.  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  25  
  26. 26. Plus  de  70%  des  Guadeloupéens  esVment  que  la   fusion  les  deux  collecVvités  serait  une  bonne  chose   Une  fusion  des  deux  collec6vités  actuelles  en  une  collec6vité  unique   Très  mauvaise   chose   NSP   8%   8%   Très  bonne   Une  mauvaise   chose   chose   26%   21%   Mauvaise  chose   Une  bonne   13%   chose   71%   Bonne  chose   45%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  26  
  27. 27. PercepVon  de  la  fusion  des  deux  collecVvités  actuelles  suivant  le  sexe,  l’âge  et  la  catégorie  socioprofessionnelle   Très  bonne  chose   Bonne  chose   Mauvaise  chose   Très  mauvaise  chose   NSP   TB   Femme   27%   44%   12%   9%   9%   71%   Homme   25%   47%   14%   7%   7%   72%   Moins  de  20  ans   24%   65%   6%   6%   -­‐   89%   Entre  20  et  29  ans   15%   59%   9%   9%   7%   74%   Entre  30  et  39  ans   21%   41%   22%   6%   10%   62%   Entre  40  et  49  ans   29%   45%   11%   9%   7%   74%   Entre  50  et  59  ans   36%   35%   12%   9%   9%   71%   60  ans  et  plus   33%   40%   11%   9%   8%   73%   CSP+   30%   36%   14%   9%   10%   66%   CSP  inter   27%   46%   15%   7%   6%   73%   CSP-­‐   24%   48%   10%   9%   9%   72%   Ensemble   26%   45%   13%   8%   8%   71%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  27  
  28. 28. PercepVon  de  la  fusion  des  deux  collecVvités  actuelles  suivant  la  proximité  avec  un  courant  poliVque   Très  bonne  chose   Bonne  chose   Mauvaise  chose   Très  mauvaise  chose   NSP   TB   PS     28%   41%   15%   11%   5%   69%   UMP   37%   41%   6%   10%   6%   78%   Le  rassemblement  pour  la   11%   78%   6%   -­‐   6%   89%   Guadeloupe   Les  Verts   8%   54%   39%   -­‐   -­‐   62%   Par6s  autonomistes  et   80%   50%   30%   10%   -­‐   10%   indépendan6stes   PSG     33%   67%   -­‐   -­‐   -­‐   100%   Front  Na6onal   25%   75%   -­‐   -­‐   -­‐   100%   GUSR     50%   50%   -­‐   -­‐   -­‐   100%   PPDG   -­‐   100%   -­‐   -­‐   -­‐   100%   Le  collec6f  des  incorrup6bles   -­‐   -­‐   -­‐   -­‐   100%   -­‐   Aucun   24%   45%   13%   8%   10%   69%   Ensemble   26%   45%   13%   8%   8%   71%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  28  
  29. 29.    Pour  ceux  qui  y  sont  favorables,  la  fusion   permearait  de  gagner  en  efficacité   Selon  vous  c’est  une  bonne  chose  parce  que   La  nouvelle  assemblée  serait  plus  efficace   33% Le  foncVonnement  de  la  collecVvté  serait   26% plus  raVonnel   La  gesVon  du  territoire  serait  plus  économe   23% Il  y  aurait  moins  délus   14% Autres   1% NSP   3% Personnes  es6mant  que  la  fusion  des  deux  collec6vités    est    une  bonne  chose  -­‐  71%  de  l’échan6llon  -­‐    QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  29  
  30. 30.   Pour  ceux    qui  y  sont  défavorables,  la  concentraVon  du  pouvoir  est   la  principale  crainte  associée  à  la  fusion  des  deux  collecVvités   Selon  vous  c’est  une  mauvaise  chose  parce  que   Vous  craignez  de  voir  le  pouvoir  concentré   39% au  sein  dune  seule  collecVvité   Vous  navez  pas  confiance  dans  les   25% poliVques  locaux   Les  Guadeloupéens  ne  sont  pas  prêts  pour   21% une  telle  évoluVon   Les  insVtuVons  actuelles  vous  conviennent   14% Autre   1% NSP   1% Personnes  es6mant  que  la  fusion  des  deux  collec6vités  est  une  mauvaise  chose  -­‐  21%  de  l’échan6llon  -­‐    QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  30  
  31. 31. Une  populaVon  massivement  favorable  à   une  consultaVon  référendaire   Souhaitez-­‐vous  que  la  popula6on  soit  consultée  en  vue  de  l’évolu6on  de  nos  ins6tu6ons     Défavorables  à   Non  pas  du  tout   Plutôt  non   la  consulta$on   3%   2%   5%   Plutôt  oui   11%   Favorables  à  la   consulta$on   95%   Oui  tout  à  fait   84%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  31  
  32. 32. PercepVon    d’une  consultaVon  référendaire  en  vue  de  l’évoluVon  insVtuVonnelle  suivant  le  sexe,  l’âge  et  la  catégorie   socioprofessionnelle   Ensemble   Très  bonne  chose   Bonne  chose   Mauvaise  chose   Très  mauvaise  chose   Bonne  chose   Femme   83%   12%   3%   2%   95%   Homme   85%   9%   3%   3%   94%   Moins  de  20  ans   88%   12%   -­‐   -­‐   100%   Entre  20  et  29  ans   82%   12%   4%   2%   94%   Entre  30  et  39  ans   87%   7%   2%   4%   94%   Entre  40  et  49  ans   85%   10%   3%   1%   95%   Entre  50  et  59  ans   86%   10%   3%   -­‐   96%   60  ans  et  plus   78%   14%   4%   4%   92%   CSP+   89%   6%   5%   -­‐   95%   CSP  inter   86%   10%   2%   2%   96%   CSP-­‐   80%   13%   3%   4%   91%   Ensemble   84%   11%   3%   2%   95%  QualiStat  Etudes  &  Conseil    -­‐    Mars  2013   Page  32  

×