D A N S C E N U M É R O :
Article inté-
rieur
2
Article inté-
rieur
2
Article inté-
rieur
2
Article inté-
rieur
3
Article ...
P A G E 2
Haïti veut être la porte d'entrée
du Mexique dans la Caraïbe.
C’est ce qu’a d’emblée fait va-
loir le président ...
RENCONTRE DU PRESIDENT MARTELLY
AVEC DES ÉTUDIANTS HAITIENS AU MEXIQUE
P A G E 3
C’est dans une ambiance convi-
viale que ...
BOURSES OFFERTES PAR LE MEXIQUE:
DES JEUNES HAITIENS POSTULENT
P A G E 4
Le lundi 28 avril 2014, ils
étaient quatre cent q...
P A G E 5
Deux importantes délégations haïtiennes, l’u-
ne parlementaire et l’autre gouvernementale
ont participé aux
déba...
HAITI PRÉSENT AU SOMMET
SUR L’EFFICACITÉ DE LA COOPÉRATION (suite)
P A G E 6
Le conseiller du premier ministre, Jean
Marie...
Administration et justice électorale, c’est
le thème retenu pour un atelier de travail au-
quel ont participé des repré-
s...
P A G E 8
FOIRE DES CULTURES AMIES 2014:
LA CUISINE HAITIENNE FAIT BONNE RECETTE
Bananes pesées, grillots arro-
sés de pic...
Chers Compatriotes,
À l'occasion du 211ème anniversaire de la
création de notre bicolore, c’est pour moi,
un honneur et un...
P A G E 1 0
LA PRIORITÉ DU MEXIQUE DANS LA CARAIBE, C’EST HAITI.
C’est le nouvel ambassadeur du Mexique à Port-au-Prince q...
P A G E 1 1
Le Chef de l'Etat avec la Ministre France
d´Outre-Mer, George Paul-Langevin
Les présidents Martelly et Peña Ni...
1.– Le vice-gouverneur de la BRH, Henry Georges
Fils posant avec les fonctionnaires de l’ambassade.
2 et 3.– Le président ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Infolettre avril juin 2014 ambassade d haiti au mexique

478 vues

Publié le

L'INFOLETTRE

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
478
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Infolettre avril juin 2014 ambassade d haiti au mexique

  1. 1. D A N S C E N U M É R O : Article inté- rieur 2 Article inté- rieur 2 Article inté- rieur 2 Article inté- rieur 3 Article inté- rieur 4 Article inté- rieur 5 Article inté- rieur 6 S O M M A I - R E :  Résumez bri èveme nt u n des princi pau x articles.  Résumez bri èveme nt u n des princi pau x articles.  Résumez bri èveme nt u n des princi pau x articles.  Résumez bri èveme nt u n des princi pau x articles. infolettre Avril - Juin 2014 Le mot de l’ambassadeur Ces larges sourires et cette solide poignée de main entre Martelly et Peña Nieto sur la photo ci-dessus ne laissent aucun doute sur le bon état de santé des relations entre Haïti et le Mexique. En voyage au Mexique dans le cadre des sommets Caricom- Mexique et de l’AEC, le président haïtien est le seul à avoir été reçu en tête-à-tête par son homologue mexicain, parmi les nombreux chefs d’états de la région, présents à ce double événement. Les deux présidents en ont profité pour réviser les thèmes de coopération et réaffirmer leur détermination à travailler au renforcement des liens entre Haïti et le Mexique. En tant qu’ambassadeur d’Haïti au Mexique, je ne peux que me ré- jouir d’un tel dynamisme dans les relations haitiano-mexicaines. Guy Lamothe AMBASSADE D’HAITI AU MEXIQUE D ANS CE NUM É R O : • Tête-à-tête entre Martelly et Peña Nieto à Merida, Mexico. p. 2 • Des délégations haïtiennes (parlementaire et gouvernementale) participent aux débats sur l’efficacité de la coopération. p. 5-6 • Haïti, la priorité du Mexique dans la Caraïbe selon l’ambassadeur Alvarado • Des représentants du CEP en formation au Mexique p. 10 p. 7 • La cuisine haïtienne fait recette à la foire des Cultures Amies de Mexico. p. 8 • Message de l’ambassadeur Guy G. Lamothe à l’occasion de la fête du drapeau. p. 9 Et plus...
  2. 2. P A G E 2 Haïti veut être la porte d'entrée du Mexique dans la Caraïbe. C’est ce qu’a d’emblée fait va- loir le président haïtien Michel Martelly lors d’un tête-à-tête avec son homologue Mexicain Enrique Peña Nieto en marge des deux sommets de l’AEC et Mexique-Caricom qui se sont déroulés au Mexique à la fin du mois d’avril 2014. Au cours de cet entretien avec Pe- ña Nieto, Michel Martelly n’a pas manqué de venter les nom- breux avantages offerts par son pays et dont le Mexique peut largement profiter. En réaction, le mandataire mexicain s’est engagé à dépê- cher au plus vite en Haïti son secrétaire à l’Économie afin d’étudier ces opportunités. Les discussions ont également porté sur la commission mixte Haïti-Mexique dont la prochaine réunion devrait se dérouler avant la fin de l’année avec la partici- pation du chance- lier mexicain. D’un autre coté, le Président Martelly s’est prononcé en faveur d’une enten- te entre Haïti et le Mexique pour un support mutuel au niveau des votes internationaux. Haïti s’est même déjà engagé à voter pour le Mexique dans le cadre du renouvelle- ment du Conseil de l'Organisa- tion Mondiale du Tourisme, OMT, en 2015. Durant les soixante minutes qu’a duré la rencontre, les deux pré- sidents ont aussi parlé entre au- tres, d’une visite officielle de Michel Martelly au Mexique dans les prochains mois, de la signature d’un accord de protec- tion des investissements, de la possibilité pour Haïti d’acheter des produits pétroliers mexi- cains à des taux préférentiels. de la poursuite de la collabora- tion au niveau des élections. Le président mexicain Enrique Peña Nieto a réaffirmé la volon- té du Mexique de continuer à soutenir à Haïti. Haïti veut être la porte d’entrée du Mexique dans la Caraïbe TETE-À-TÊTE ENTRE MARTELLY ET PEÑA NIETO
  3. 3. RENCONTRE DU PRESIDENT MARTELLY AVEC DES ÉTUDIANTS HAITIENS AU MEXIQUE P A G E 3 C’est dans une ambiance convi- viale que le chef de l’État haï- tien, Joseph Michel Martelly s’est réuni le mercredi 30 avril 2014 à Merida avec un groupe de jeunes haïtiens étudiant ac- tuellement au Mexique où il participait aux sommets de l ’ A E C e t C A R I C O M / MEXIQUE. Monsieur Martelly tenait à réitérer les conseils qu’il avait déjà promulgués en Haïti aux étudiants avant leur départ pour le Mexique, les in- vitant à profiter au maximum de l’opportunité qui leur est offerte de réaliser des études supérieu- res. Il leur a rappelé que le pays comptait sur eux et a insisté pour qu’après leurs études, ils retournent au bercail afin de travailler à la reconstruction d’Haïti. Le président en a profi- té pour s’enquérir de la situation des étudiants, précisément leur adaptation au Mexique et les difficultés rencontrées. Tout en exprimant leur satisfac- tion de l’aide r e ç u e d u Mexique, les étudiants en ont profité pour faire part au président de leurs sou- haits d’obtenir un soutien financier addi- tionnel de la part d’Haïti. Au cours de cette réunion avec les étudiants haïtiens qui s’est tenue à l’hôtel Fiesta Americana de Merida, le chef de l’État était accompagné du ministre haïtien des Affaires Étrangères, Duly Brutus, de l’ambassadeur d’Haïti au Mexique, Monsieur Guy La- mothe, du Ministre Conseiller, Garvey Jean-Pierre, et de son conseiller Grégory Mayard Paul .
  4. 4. BOURSES OFFERTES PAR LE MEXIQUE: DES JEUNES HAITIENS POSTULENT P A G E 4 Le lundi 28 avril 2014, ils étaient quatre cent quatre- vingt (480) jeunes haïtiens à subir l’évaluation devant conduire à l’obtention des bourses d’études offertes par le Mexique. Les tests d’éva- luation se sont déroulés au lycée du cent- cinquantenaire à Port-au- Prince, sous l’œil vigilant de l’ambassadeur mexicain en Haïti, Jose Luis Alvarado. Le Premier ministre Laurent Lamothe qui a visité les parti- cipants au moment du dérou- lement du concours a tenu à préciser que le choix des pos- tulants a été fait selon des cri- tères stricts de performance et de bonnes notes. Visiblement satisfait des échanges entre Haïti et le Mexique, le chef du gouvernement mise sur cette coopération Sud/Sud pour en- rayer le problème de fuite de capital humain qui affecte sé- rieusement le pays. “L’éducation est la clé du déve- loppement” a pour sa part lancé l’ambassadeur du Mexique en Haïti, Jose Luis Alvarado Gon- zalez, en marge du concours. Initié en 2012, ce programme est le fruit d’un accord de coo- pération à travers lequel le gou- vernement mexicain octroie, sur 3 ans, 300 bourses d’études uni- versitaires de premier cycle à de jeunes haïtiens. Parmi les postulants venus des divers départements du pays, une centaine seront sélectionnés pour la deuxième phase de ce programme. Rappelons qu’un premier grou- pe d’une centaine d’étudiants haïtiens est déjà au Mexique, dans le cadre de ce programme. Ils étudient dans les domaines tels que génie civil, génie élec- tronique, biologie, architecture, administration, comptabilité pu- blique, etc Le Premier Ministre Laurent Lamothe et l’ambassadeur mexicain, José Luis Alvarado
  5. 5. P A G E 5 Deux importantes délégations haïtiennes, l’u- ne parlementaire et l’autre gouvernementale ont participé aux débats sur l’ef- ficacité de la coopération in- ternationale le 14 avril 2014 à Mexico. Avec leurs col- lègues de nom- breux autres pays, les parle- mentaires haï- tiens, notam- ment Dieuseul Simon Desras, Carlos Lebon et Myrlande Geor- ges ont alimenté les discussions sur l’état ac- tuel et le futur de la coopération à travers le monde. Au cours de ces débats qui se sont déroulés au sénat mexicain, les élus haïtiens ont soutenu la position de la Association of European Parliamentarians with Africa, AWEPA à savoir que "L’aide, telle qu’elle est vécue dans les pays pauvres, est source d’at- tentisme et de corruption ; elle est instrumen- tée aux officines des bailleurs et décaissée au compte-goutte selon leurs intérêts et plans. Les d é p e n s e s d’exécution des projets de dévelop- p e m e n t n’ont ja- mais dépas- sé 30% des m o n t a n t s prévus et alloués. Le sénateur Dieuseul Simon Desras, Président de l’As- semblée Nationale, a repris la thèse de Stein- fus, un haut cadre de l’OEA, démontrant l’é- chec cuisant de la Communauté internationale en Haïti entre 2006 et 2011. "Le modèle de Coopération appliqué a toujours accordé la primauté au service de la Dette ; il n’a investi que dans les programmes à court terme et d’urgence. Le financement décaissé ignore l’État pour se retrouver dans les caisses des Organisations Non Gouvernementales. (suite page 6) HAITI PRÉSENT AU SOMMET SUR L’EFFICACITÉ DE LA COOPÉRATION "L’aide telle qu’elle est vécue dans les pays pauvres est source d’attentisme et de corruption; elle est instru- mentée aux officines des bailleurs et décaissée au compte-goutte selon leurs intérêts et plans. Carlos Lebon, Myrlande Georges, et Dieuseul Simon Desras posant avec le sénateur du PAN Gabriela Cuevas Barron
  6. 6. HAITI PRÉSENT AU SOMMET SUR L’EFFICACITÉ DE LA COOPÉRATION (suite) P A G E 6 Le conseiller du premier ministre, Jean Marie Chérestal, le Secrétaire d’État à la coopération, Robert Labrousse, et le DG du ministère du plan, Yves Robert Jean re- présentaient le gouvernement d’Haïti à ce fo- rum sur l’effica- cité de la coopé- ration. Au niveau mon- dial, le bilan est plutôt mitigé. Les efforts de longue date vi- sant à modifier la façon dont la coopération au développement est mise en œuvre por- tent leurs fruits, mais il reste beaucoup à faire pour transformer les pratiques en matière de coopération et assurer l’appropriation par les pays de tous les efforts de développement, ainsi que la transparence et la recevabilité entre les partenaires au développement. Des trois jours de discussions, il ressort que les pays donateurs doivent s’inves- tir davantage pour mettre les priorités des pays bénéficiaires au premier plan, tirant des enseignements de la coopéra- tion Sud-Sud. Des spécia- listes du développe- ment, des chefs d’or- ganisations internatio- nales, des acteurs de la société civile, des fondations, des chefs d’entreprises étaient égale- ment présents à cet important forum. Partenariat Mondial pour une coopéra- tion efficace au service du développe- ment, organisateur de l’événement, est un mouvement d’action, destiné à amé- liorer et à réformer de façon continue la coopération pour le développement afin de réduire la pauvreté. ...les pays donateurs doivent s’investir davantage pour mettre les priorités des pays bénéficiaires au premier plan...
  7. 7. Administration et justice électorale, c’est le thème retenu pour un atelier de travail au- quel ont participé des repré- sentants du Conseil Électo- ral Provisoire à l’Institut Nacional Electoral (INE) à Mexico, du 30 juin au 4 juillet 2014. La réalisation de cette activité, est le fruit d’une collaboration entre la Coordination des Affaires Internationales de l’INE, le Centre International pour la Formation et la Recherche Électorale, le Tribunal Élec- toral du Pouvoir Judiciaire de la Fédération et l'Agence Mexicaine de Coopération pour le Développement International. L’ate- lier se situe dans le cadre d’un accord de coopération signé en juillet 2013, entre l’Instituto Federal Electoral, IFE, conver- ti en INE, et le Collège Transitoire du Conseil Électoral Provisoire, CTCEP, rede- venu CEP. Le coordonnateur des Affaires Internationa- les de l'INE, Manuel Carrillo, précise que l’objectif est de partager des informations sur les questions d'organisation et d'inscrip- tion des électeurs, de renforcer les mécanis- mes pour permettre une meilleure perfor- mance et la crédibilité des institu- tions électo- rales. « La coopé- ration inter- n a t i o n a l e contribue au développement des systèmes démocratiques, ce qui est essentiel pour la professionnalisation des institutions électo- rales» a déclaré de son coté le Ministre- président de l'INE, Lorenzo Córdova. Conduite par Mosler Georges, Directeur exécutif du CEP, la délégation haïtienne in- clut d’autres personnalités de l’appareil électoral, notamment Pierre Michel Hyacin- the, Coordonnateur du Cabinet du Président du CEP, Roger Jean Philippe Augustin, Di- recteur du registre électoral et Widmack Matador, Directeur du Centre de Tabulation des Votes. P A G E 7 UNE DÉLEGATION DU CEP EN FORMATION AU MEXIQUE La coopération internationale contribue au développement des systèmes démocratiques, ce qui est essentiel pour la profes- sionnalisation des institutions électorales.
  8. 8. P A G E 8 FOIRE DES CULTURES AMIES 2014: LA CUISINE HAITIENNE FAIT BONNE RECETTE Bananes pesées, grillots arro- sés de pickliz, riz national, riz au djonjons...les mets haïtiens ont attiré la grande foule à la 7ème édition de la Foire des Cultures Amies de Mexico. Durant deux semaines, soit du 17 mai au 1er juin, de lon- gues files pouvaient être constatées au stand d’Haïti quotidiennement, particuliè- rement, les fins de semaine. Au total 87 pays ont pris part à l’événement qui se veut une fenêtre sur la diversité cultu- relle du monde au cœur de la ville de Mexico. Défilé, musi- que, danse, théâtre, cinéma, conférences, présentations de livres sont entre autres les ac- tivités proposées durant les deux semaines. Pour la première fois, cette année, la foire s’est déroulée à la place ZOCALO, au Cen- tre historique de la ville de Mexico, tout un défi pour les organisateurs, et a permis d’avoir une plus grande fré- quentation par rapport aux années précédentes. Selon les estimations des organisa- teurs pas moins de 10 mil- lions de mexicains et étran- gers ont visité les divers stands. Pour l’ambassadeur Guy La- mothe, la présence d’Haïti à ce genre d’événement permet de promouvoir la culture du pays. « L’ambassade d’Haïti au Mexique travaille de concert avec des représentants de la communauté pour une participation réussie à la Foire des Cultures Amies de Mexi- co » a déclaré Monsieur La- mothe soulignant que cette initiative qui était au départ une foire des ambassades de- vient au fil des années la fête des communautés étrangères établies à Mexico.
  9. 9. Chers Compatriotes, À l'occasion du 211ème anniversaire de la création de notre bicolore, c’est pour moi, un honneur et un grand plaisir de vous in- viter, au nom du gouvernement de la République d'Haïti et de l'am- bassade d'Haïti au Mexique, à com- munier par la pensée avec nos frères et sœurs d'Haïti. Dans le cadre du devoir de mémoi- re, il s’agit pour nous de manifes- ter publiquement notre attachement au symbolisme de notre drapeau, et de témoigner la permanence de notre sentiment d'appartenance à l'identité nationa- le haïtienne. En cette occasion, j'estime impérieux, au regard des enjeux de la conjoncture actuelle, que les filles et fils d'Haïti, à quelque chapelle qu'ils ap- partiennent, s’approprient l'esprit d'unité qui a animé nos pères fondateurs à l'Arca- haie le 18 mai 1803. Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. Ce qui nous unit: c'est le rêve commun d'une Haï- ti régénérée aux couleurs du progrès et de la modernité. Ce qui nous divise: c'est no- tre tendance à nous détruire, notre entête- ment à nous confiner dans la quête person- nelle du bien-être au détriment de l'intérêt collectif. Le temps est venu où, à l'exemple de Des- salines et de Pétion, nous devons mettre au rencart nos différends, et ériger en fais- ceaux nos énergies et nos compétences pour l'avènement d'une société haïtienne inclusive, conviviale et émergente. Puissions-nous, chers compatriotes tant de l'extérieur que de l'intérieur, regarder en- semble dans la même direction, dans le sillage de l’Arcahaie. Faisons nôtres deux préceptes judicieux : celui d’Anté- nor Firmin "En dernière analyse, notre destinée est notre propre ouvrage." et, ce- lui de Marin Luther King, plus près de nous, "Nous devons apprendre à vivre en- semble comme des frères, sinon nous al- lons mourir tous ensemble comme des idiots. » Bonne Fête du Drapeau! Guy G. Lamothe 18 mai 2014 P A G E 9 MESSAGE DE L’AMBASSADEUR GUY LAMOTHE À L’OCCASION DE LA FÊTE DU DRAPEAU Le temps est venu où, à l'exemple de Dessalines et de Pétion, nous devons mettre au rencart nos différends, et ériger en faisceaux nos énergies et nos compétences pour l'avènement d'une société haïtienne inclusive, conviviale et émergente.
  10. 10. P A G E 1 0 LA PRIORITÉ DU MEXIQUE DANS LA CARAIBE, C’EST HAITI. C’est le nouvel ambassadeur du Mexique à Port-au-Prince qui le dit. Dans une entrevue accordée à l’agence en ligne, Haïti Press Network, Jose Luis Alvarado a indiqué que le Mexique apportait son aide à Haïti notamment dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, et de l´économie. Il a préci- sé que quinze marchés publics avaient déjà été construits dans tout le pays grâce à des débours du gouvernement mexicain. « On va commencer la deuxième phase de cette construction cette année où quinze autres marchés pu- blics seront construits dans le pays » a indiqué M. Alvarado, réitérant la volonté du gouvernement mexicain de poursuivre la coopération avec l’État haïtien en vue développement du pays. LE VICE GOUVERNEUR DE LA BRH AU MEXIQUE Du 11 au 13 juin, le Commissaire Carl Henri Boucher et le coordonnateur de la Police Touristique, Wilfrid A. Casimir, ont participé à Mexico à un atelier séminaire international sur la protection et l’assistance dans le sec- teur touristique. Cet événement avait pour objectif de promouvoir des actions devant contribuer au bien-être collectif et à la sécurité du touriste à partir d’un compro- mis entre tous les secteurs concernés. Georges Henry Fils était parmi les dirigeants des banques centrales de plusieurs pays à prendre part au National As- set-Liability Management Americas Symposium les 21 et 22 mai 2014 à Mexico. En marge de cette activité, Monsieur Henry a rencontré son homologue mexicain, Javier Eduardo Guzman avec qui il a discuté, entre autres. de gouvernance d’une banque centra- le, de politique Monétaire, de placement des avoirs d’une Banque Centrale sur le marché international. *** EN BREF *** HAITI PARTICIPE A UN ATELIER SUR LA SÉCURITTÉTOURISTIQUE *** *** Garvey Jn-Pierre, Wilfrid Casimir, Carl H. Boucher, Guy Lamothe Guy Lamothe, Javier Guzman, Goerges Henry Fils
  11. 11. P A G E 1 1 Le Chef de l'Etat avec la Ministre France d´Outre-Mer, George Paul-Langevin Les présidents Martelly et Peña Nieto Photo souvenir du Sommet de l’Association des États de la Caraibe La délégation du CEP accompagnée par l’ambassadeur Lamothe et des représentants de l’Instituto Nacional Electoral
  12. 12. 1.– Le vice-gouverneur de la BRH, Henry Georges Fils posant avec les fonctionnaires de l’ambassade. 2 et 3.– Le président Michel Martelly avec des boursiers haïtiens à Mérida/Mexique. 4.– Le chancelier haïtien Duly Brutus et son homo- logue Antonio Meade au vernissage de l’exposition de peintres caribéens, en marge du sommet de l’AEC à Merida. 5.– L’ambassadeur Guy Lamothe et le Ministre- président de l’Instituto Nacional Electoral, Lorenzo Córdova . 6.– De g. à d. Yves-Robert Jean, Robert Labrousse, Jean-Marie Cherestal, et Guy Lamothe à l’inaugu- ration de la conférence sur l’efficacité de la coopé- ration. 1 2 3 4 5 6

×