1
Catalogue 2014
32
Avec le soutien de
Le Ministère de la culture
Le Centre National du Cinéma et de l’Image
L’Association des réalisateurs...
4 5
Composition du Bureau directeur
Délégué Général :
Khaled w. Barsaoui,
représentant de l’association des réalisateurs d...
6 7
Aicha Tabia Ilyes Gaidi Marwa Nabli
Amenallah Cherif Amira Mansouri Marwa Haj Amor
Safa Tebini Wafa Ben Ammar Yasine B...
8 9
Nous n’étions pas prêts de croire, en 2011, lorsque nous avions entamé la
préparation de la première Rencontre que nou...
10 11
Quand on évoque Ahmed Lekhchine comme cinéaste, on ne fait que résumer
le contexte des débuts du cinéma tunisien d’a...
13 1313 13
Hommages
posthumes
D’autres s’apprêtaient à entrer par la brèche pour bâtir un cinéma innovatreur,
audacieux et...
14 15
NACEUR KASRAOUI
Naceur Kasraoui, originaire de la ville de Mahdia, est né le 10 juillet 1955.
Il est décédé le 10 ma...
16
Figures
du cinéma tunisien
A LA MEMOIRE D’OMAR JAZIRI
Je l’ai eu pendant trois ans comme étudiant à l’ISAMM.
Entre les ...
18 19
Caravanes Productions
19, Avenue du Commandant Bejaoui - 4000 Sousse –Tunisie
+ 216 97 125 460 - Caravanes_challouf@...
20 21
Collège des jurys
Tout au long de son itinéraire, l’humain a toujours voulu laisser des traces qui le
rendent éterne...
2222
KAMEL BEN OUANNES
Universitaire, Critique
HICHEM ROSTOM
Comédien
MOKHTAR LADJIMI
Réalisateur
Jury long métrage
2323
N...
24 25
Courts métrages
Documentaires
Megavision et Audimage
+216 50 10 10 50 - contact@hazembe
‫عريش‬
‫ّابح‬‫ر‬‫بال‬ ‫حازم‬...
26 27
Lartisto Production et Distribution Artistique
12, Rue Ammar Nouri – Teboulbou– 6032 Gabes – Tunisie
+216 98 445 155...
28 29
‫على‬ ‫دخين‬ّ‫الت‬ ‫وانعكاسات‬ ‫شهادات‬ ‫تعطي‬ ‫الناس‬ ‫مختلف‬ »‫تدخن؟‬ ‫«لماذا‬ ‫السؤال‬ ‫خالل‬ ‫من‬
.‫للتدخين‬ ‫تر...
30 31
‫على‬ ‫برهان‬ ‫أفضل‬ ‫وغيره‬ ‫النحاس‬ ‫على‬ ‫النحت‬ ‫فن‬ ‫من‬ ‫تجعل‬ ‫العمر‬ ‫مقتبل‬ ‫في‬ ‫شابة‬ ‫وردة‬
‫اليومي‬ ‫حو...
32 33
Inspired Prods
114, Rue de Palestine ; 1002 Tunis- Belvédère
+216 24 33 66 83 - abdallahchamekh82@gmail.com
‫هنا‬ ‫و...
34 35
‫ّمة‬‫م‬‫مص‬ ‫هي‬ ‫ّة‬‫ي‬‫عرب‬ ,‫اليد‬ ‫في‬ ‫يدا‬ ‫يعمالن‬ ‫ّين‬‫ي‬‫تونس‬ ‫مخرجين‬ ‫طرابلسي‬ ‫مروان‬ ‫و‬ ‫ّاسي‬‫ب‬‫ع...
36 37
‫للفنون‬ ‫العليا‬ ‫المدرسة‬ ‫في‬ ‫دراستها‬ ‫تابعت‬ .‫تونس‬ ‫في‬ ‫الكاف‬ ‫بمدينة‬ 1984 ‫مواليد‬ ‫من‬
‫لت‬ ّ‫.تحص‬ ‫بت...
38 39
Longs métrages
Documentaires
Dionysos Production
48, Rue Kamel Ataturk – Tunis – Tunisie - +216 93 687 137
dionysos....
40 41
Tunisie, 2011. La transition est brusque. Le pays est en pleine euphorie. Du sit-in de
la Kasbah jusqu’aux longues f...
42 43
‫حمامة‬ ‫يا‬ ‫عسالمة‬
‫الجدي‬ ‫صالح‬
‫ابنيه‬ ‫اصطحاب‬ ،‫السياحي‬ ‫المنشط‬ ،‫سمير‬ ‫يستطع‬ ‫لم‬ ،‫ألمانيا‬ ‫إلى‬ ‫هجر...
44 45
Tunistudio Film Production
3, Rue Amine Abbessi 1002 Tunis
+216 54039356 - argui.medsalah@yahoo.fr
‫بوزا‬
‫فالح‬ ‫ول...
46 47
‫الفنون‬ ‫بمدرسة‬ ‫ثم‬ ‫بتونس‬ ‫والسينما‬ ‫الفنون‬ ‫بمدرسة‬ ‫تعليمه‬ ‫زاول‬ .1982 ‫سنة‬ ‫بتونس‬ ‫ولد‬
‫العربية‬ ‫واأ...
48 49
Indivision Film / AVKM-Filmschool
+216 28 213 080 - info@selimharbi.com
‫ماء‬ ّ‫الس‬ ‫هنا‬ ‫من‬
‫الحربي‬ ‫سليم‬
‫في‬...
50 51
Alif Productions (Mohamed Charbagi)
57, Rue d’Alleray, 75015 Paris - France
+ 33 1 56 08 32 01 - alif.productions@wa...
52 53
‫علي‬ ‫ل‬ ّ‫تحص‬ ‫و‬ ‫درس‬ ‫أين‬ 1989 ‫منذ‬ ‫بإيطاليا‬ ‫يقيم‬ ‫و‬ 1965 ‫سنة‬ ‫بحيدرة‬ ‫ولد‬ ،‫مخرج‬ ‫و‬ ‫ل‬ّ‫ممث‬
‫ل...
54 55
International Monastir Films & CTV Services
40 cité El Ahmadi - 2070 - La Marsa - Tunisie
+216 98 304 268 / +216 26 ...
56 57
Courts métrages
Fiction
‫في‬ ‫السوربون‬ ‫وجامعة‬ ‫مونتريال‬ ‫في‬ ‫كونكورديا‬ ‫جامعة‬ ‫من‬ ‫ّج‬‫ر‬‫تخ‬ ،‫شاب‬ ‫كندي‬ ...
58 59
Hommes livres
Les Ateliers Varan
6, impasse Mont-Louis - 75011 Paris
+331 43 56 75 65 - communication@ateliersvaran....
60 61
CTV services
51, Rue Abderrahmane Ibn Aouf ; UV4 Bloc 51 ; 2091 El Menzah VI.
+216 98 337 490 - ctvfilm@gnet.tn
‫دند...
62 63
»‫«نار‬ ‫سيناريو‬ ‫وكاتبة‬ 50‫«شطر‬ ‫مخرجة‬ : ‫غيدي‬ّ‫الز‬ ‫نجمة‬
. ‫دي‬ّ‫خال‬ ‫طارق‬ ‫و‬ ‫صايا‬ ‫لسوسن‬ 1938 ‫أفريل...
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs

2 061 vues

Publié le

catalogue

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 061
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
46
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

catalogue 4éme edition de la rencontre des réalisateurs

  1. 1. 1 Catalogue 2014
  2. 2. 32 Avec le soutien de Le Ministère de la culture Le Centre National du Cinéma et de l’Image L’Association des réalisateurs de films tunisiens organise La 4° Rencontre des Réalisateurs de Films Avec la participation de La Télévision Nationale L’institut Français de Tunis La contribution de BIAT SODEXO Et en partenariat avec L’Association des cinéastes tunisiens indépendants La Fédération tunisienne des ciné-clubs La Fédération tunisienne des cinéastes amateurs La Maison de culture Ibn Khaldoun La Maison de culture Ibn Rachiq La Délégation régionale de la culture de Tunis ‫من‬ ‫بدعم‬ ‫الثقافة‬ ‫ووزارة‬ ‫الصورة‬ ‫و‬ ‫للسينما‬ ‫الوطني‬ ‫المركز‬ ‫تنظم‬ ‫التونسيين‬ ‫السينمائيين‬ ‫المخرجين‬ ‫جمعية‬ ‫األفالم‬ ‫لمخرجي‬ ‫الرابع‬ ‫الملتقى‬ ‫بمساندة‬ ‫الوطنية‬ ‫التلفزة‬ ‫بتونس‬ ‫الفرنسي‬ ‫المعهد‬ ‫بمساهمة‬ ‫و‬ ‫الدولي‬ ‫العربي‬ ‫تونس‬ ‫بنك‬ ‫سودكسو‬ ‫مع‬ ‫بالتعاون‬ ‫و‬ ‫المستقلين‬ ‫التونسيين‬ ‫السينمائيين‬ ‫جمعية‬ ‫السينما‬ ‫لنوادي‬ ‫التونسية‬ ‫الجامعة‬ ‫الهواة‬ ‫للسينمائيين‬ ‫التونسية‬ ‫الجامعة‬ ‫خلدون‬ ‫إبن‬ ‫الثقافة‬ ‫دار‬ ‫رشيق‬ ‫إبن‬ ‫الثقافة‬ ‫دار‬ ‫بتونس‬ ‫للثقافة‬ ‫الجهوية‬ ‫المندوبية‬ Remeciements Sommaire 4. . . . Bureau directeur de la 4° Rencontre 5. . . . Équipe d’organisation 7. . . . Éditorial 10. . . Hommages 17. . . Figures du cinéma tunisien 21. . . Collèges des jurys 24 . . . Courts métrages documentaires 38 . . . Longs métrages documentaires 56 . . . Courts métrages de fiction 79 . . . Longs métrages de fiction 88 . . . Courts métrages Indépendants 97. . . Table ronde et atelier 100. . . Exposition: Portraits de réalisateurs 102 . . . Programme des salles 105 . . . Lauréats des Rencontres des réalisateurs de films 107 . . . Index
  3. 3. 4 5 Composition du Bureau directeur Délégué Général : Khaled w. Barsaoui, représentant de l’association des réalisateurs de films Secrétaire Permanent : Fathi Doghri, représentant de l’association des réalisateurs de films Trésorier : Mourad Ben Cheikh, représentant de l’association des réalisateurs de films Chargé des cérémonies : Mohamed Ali Okbi, représentant de l‘association des réalisateurs de films Membres : Un représentant du Ministère de la culture Un représentant du CNCI Un représentant de la Télévision Nationale Un représentante des producteurs de films Un représentant du syndicat des distributeurs et des exploitants de salle Un représentant de l’Association des cinéastes tunisiens indépendants Un représentant du Syndicat des techniciens intermittents du cinéma Un représentant de l’Association pour la promotion de la critique de cinéma Un représentant de la Fédération tunisienne des ciné-clubs Un représentant de la Fédération tunisienne des cinéastes amateurs Bureau directeur de la Rencontre Équipe d’organisation Khaled Barsaoui Délégué général Fethi Doghri Secrétaire général Mourad Ben Cheikh Trésorier Laajimi Rayya Coordination générale Naceur Sardi Programmation et Catalogue Nader Ayache Département films Lilia Ben Achour Graphisme et publications Bilel L Akhzouri Coordination technique Raya Bouslah Site web Khaled Dekhil Econome Chaima Laabidi FTCC Présentation des films
  4. 4. 6 7 Aicha Tabia Ilyes Gaidi Marwa Nabli Amenallah Cherif Amira Mansouri Marwa Haj Amor Safa Tebini Wafa Ben Ammar Yasine Bouchnab Yasmine Zhani Rihab Chouaeb Hasna Selmane Editorial
  5. 5. 8 9 Nous n’étions pas prêts de croire, en 2011, lorsque nous avions entamé la préparation de la première Rencontre que nous allions parvenir à une 4ème édition… Ni les moyens, ni les prédispositions, ni la précarité rampante des salles de cinéma ne le laissaient présager… Qui pouvait croire un jour qu’on produirait quelque trois cents films en l’espace de quatre ans ? Seules la volonté, l’engagement et la force du désir ont permis à une poignée de mordus, jeunes pour la plupart, de réaliser et de produire, bon an mal an, pas moins d’une soixantaine de films, tous genres et tous formats confondus. Car Il fallait inventer des façons inédites de faire et de produire, intervenir sur le réel pour mieux le réinventer. A force de courage et d’abnégation les barrières ont fini par céder… Si la révolution a bien pu libérer des énergies, c’est grâce aussi à la lucidité d’une certaine jeunesse qui a su s’emparer des nouvelles technologies pour s’approprier les moyens de production restés longtemps l’apanage des puis- sants et des mieux lotis. Mais au lieu de croître pour contenir ce flux extraordinaire d’images, les écrans disponibles (une vingtaine tout au plus) n’ont cessé de diminuer, gravement. Premier paradoxe. Aucun film ou presque n’a été diffusé sur les chaînes de télévision, aussi bien publiques que privées. Second paradoxe. D’où notre résolution et notre conviction de faire en sorte que La Rencontre des réalisateurs de films devienne le festival national du cinéma tunisien, c’est-à-dire l’occasion idoine pour donner la visibilité nécessaire à tous les films réalisés au cours de l’année écoulée, sans exclusion aucune… Mieux encore, nous avons ouvert cette année une fenêtre non compétitive à des films inclassables ; ni tout à fait amateurs, ni tout à fait professionnels, ils se situent néanmoins dans un « in between » qui mérite le détour… D’où également notre souci d’interroger et de s’interroger sur les voies et Editorial moyens de diffuser nos œuvres, aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger. La table ronde qui nous réunira se propose de revenir à la nécessaire col- laboration entre cinéma et télévision. Car, de par le monde, la télévision est devenue non seulement le plus grand écran pour les films mais aussi le plus grand producteur… Où en sommes-nous ??? jusqu’à quand allons-nous continuer à dresser les barrières entre cinéma et audiovisuel comme s’il s’agissait de secteurs auto- nomes pouvant se suffire à eux-mêmes. ? N’est-il pas temps de sortir des ornières et de regarder autour de soi les réelles perspectives qu’offre le Maghreb en tant que marché naturel ? Lors d’une prochaine table ronde l’occasion sera donnée aux institutions et organismes publics (Centre cinématographiques), aux télévisions et aux orga- nisations professionnelles et syndicales des pays du Maghreb de poser les jalons d’un véritable échange en matière de production et de distribution cinématographique et audiovisuelle. Il y’a quatre ans, nul ne pouvait imaginer que la Rencontre ait pût assurer sa survie ; Parions aujourd’hui à ce que dans les années à venir, les barrières entre cinéma et télévision soient définitivement abolies et qu’un marché ma- ghrébin de l’audiovisuel puisse enfin voir le jour. Khaled w. Barsaoui Délégué général
  6. 6. 10 11 Quand on évoque Ahmed Lekhchine comme cinéaste, on ne fait que résumer le contexte des débuts du cinéma tunisien d’après l’Independence. En fait, son parcours n’est qu’une copie conforme de celui de plusieurs de ses contempo- rains créateurs : Sadok Ben Aïcha, Hamouda Ben Hlima,… La relation d’Ahmed Lekhchine avec l’acte cinématographique a débuté en 1964, quand il a crée le club des cinéastes amateurs à Kairoaun. Il avait associé, ainsi, le cinéma à ses autres passions que sont le théâtre, l’animation culturelle et l’enseignement. Très vite, il fût rejoint par certains jeunes qui allaient faire progresser l’action et le militantisme culturels vers un rang plus élevé. Habib Masrouki, Ridha Behi, Ab- delwaheb Bouden er d’autres ont rêvé de matérialiser l’adage « pour un cinéma national engagé et créa- tif » en une réalité passionnante. Ahmed Lekhchine a pris l’initiative en réalisant « La poupée » (1967), puis, « Sous la pluie d’automne » en 1969. Ce long métrage allait ou- vrir la porte pour qu’entrent Ridha Behi avec ses « Seuils interdits » ou Brahim Babaï avec son « Et demain! ». Hommage ‫الخشين‬ ‫أحمد‬Ahmed KHECHINE ّ‫ألن‬ ‫بداياتها‬ ‫في‬ ‫ّة‬‫ي‬‫التونس‬ ‫السينما‬ ‫واقع‬ ‫ص‬ّ‫نلخ‬ ‫فإننا‬ ‫كسينمائي‬ ‫الخشين‬ ‫أحمد‬ ‫عن‬ ‫ث‬ّ‫نتحد‬ ‫عندما‬ ‫المبدعين‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫لمسيرة‬ ‫لألصل‬ ‫نسخة‬ ‫تعتبر‬ ،‫االستقالل‬ ‫بعد‬ ‫السينما‬ ‫رواد‬ ‫كأحد‬ ،‫مسيرته‬ .‫عائشة‬ ‫بن‬ ‫الصادق‬ ‫و‬ ‫حليمة‬ ‫بن‬ ‫حمودة‬ ‫مثل‬ ‫معاصريه‬ ‫من‬ ‫ليصاحب‬ 1964 ‫سنة‬ ‫الهواة‬ ‫للسينمائيين‬ ‫القيروان‬ ‫لنادي‬ ‫تأسيسه‬ ‫مع‬ ‫السينما‬ ‫بفعل‬ ‫عالقته‬ ‫بدأت‬ ‫من‬ ‫مجموعة‬ ‫حوله‬ ‫تكوّنت‬ .‫التعليم‬ ‫وامتهانه‬ ‫الثقافي‬ ‫بالتنشيط‬ ‫و‬ ‫بالمسرح‬ ‫غرامه‬ ‫السابع‬ ‫الفن‬ ‫حبيب‬ .‫مرموقة‬ ‫مراتب‬ ‫إلى‬ ‫ي‬ّ‫الفن‬ ‫النضال‬ ‫و‬ ‫الفعل‬ ‫بممارسة‬ ‫الرقي‬ ‫على‬ ‫عملوا‬ ‫الذين‬ ‫الشباب‬ ‫مقولة‬ ‫بتجسيد‬ ‫حلموا‬ ‫وغيرهم‬ ‫بودن‬ ‫الوهاب‬ ‫عبد‬ ،‫الباهي‬ ‫رضا‬ ،‫المسروقي‬ « ‫سينما‬ ‫أجل‬ ‫من‬ ّ‫فنية‬ ‫قيمة‬ ‫ذات‬ ‫و‬ ‫مبدعة‬ ‫و‬ ‫ملتزمة‬ ّ‫وطنية‬ » ‫عبر‬ ‫المبادر‬ ‫الخشين‬ ‫أحمد‬ ‫كان‬ .‫الواقع‬ ‫أرض‬ ‫على‬ ‫القصير‬ ‫لشريطه‬ ‫إخراجه‬ »‫«الدمية‬ ّ‫ثم‬ 1967 »‫الخريف‬ ‫مطر‬ ‫«تحت‬ ‫الباب‬ ‫الشريط‬ ‫هذا‬ ‫فتح‬ .( 1969 ‫صائحا‬ ‫باباي‬ ‫براهيم‬ ‫أو‬ ‫الممنوعة‬ ‫بعتباته‬ ‫الباهي‬ ‫رضا‬ ‫منه‬ ‫ليدخل‬ »‫وغدا‬ « ‫لبناء‬ ‫الجميع‬ ‫ب‬ ّ‫وتأه‬ ... ّ‫أن‬ ‫غير‬ ،ّ‫تقدمية‬ ‫و‬ ‫جريئة‬ ‫و‬ ‫رائدة‬ ّ‫تونسية‬ ‫سينما‬ ‫ألكثر‬ ‫قفلها.سنة‬ ‫يحكم‬ ‫و‬ ‫يغلقها‬ ‫أن‬ ‫للبعض‬ ‫كذلك‬ ‫يمكن‬ ‫لكن‬ ‫و‬ ‫يفتحها‬ ‫البعض‬ ّ‫أن‬ ‫األبواب‬ ‫صفة‬ ‫و‬ ‫منع‬ ‫و‬ ‫جديدة‬ ‫ّة‬‫ي‬‫تاريخ‬ ‫مرحلة‬ ‫تونس‬ ‫دخلت‬ ، 1970 « ‫الخريف‬ ‫مطر‬ ‫تحت‬ » ‫كما‬ ‫سنوات‬ ‫ستة‬ ‫من‬ ‫منع‬ » ‫وغدا‬ « ‫و‬ » ‫ممنوعة‬ ‫عتبات‬ « ‫و‬ » ‫الضباع‬ ‫شمس‬ « ‫و‬ » ‫سجنان‬ ‫من‬ ‫رسائل‬ « ‫بريق‬ ‫من‬ ‫غيرها‬ .‫أفضل‬ ‫سينمائي‬ ‫مستقبل‬ ‫ثقب‬ ‫عبر‬ ‫ّب‬‫ر‬‫التس‬ ‫يجيدون‬ ‫ال‬ ‫ممن‬ ‫رفاقه‬ ‫من‬ ‫البعض‬ ‫و‬ ‫الخشين‬ ‫أحمد‬ ‫ليقتنع‬ ‫كافيا‬ ‫هذا‬ ‫كان‬ ‫سوى‬ ‫لنا‬ ‫يتركوا‬ ‫ولم‬ ‫مضض‬ ‫عن‬ ‫السينما‬ ‫فتركوا‬ ّ‫مقيد‬ ‫إبداع‬ ‫داخل‬ ‫لهم‬ ‫مكان‬ ‫ال‬ ‫بأن‬ ‫األقفال‬ ‫عالم‬ ‫إلى‬ ..‫أفضل‬ ‫سينما‬ ‫إلى‬ ‫طوقنا‬ ‫مغازلة‬ ‫عن‬ ،‫اليوم‬ ّ‫حد‬ ‫إلى‬ ، ّ‫تكف‬ ‫ال‬ ‫التي‬ ‫األعمال‬ ‫من‬ ‫القليل‬ .‫أفضل‬
  7. 7. 13 1313 13 Hommages posthumes D’autres s’apprêtaient à entrer par la brèche pour bâtir un cinéma innovatreur, audacieux et progressiste ; mais,… Ahmed KHECHINE Né le 30 août 1940 à Kairouan, est un réalisateur tunisien. Passionné, il fait du théâtre et du cinéma en tant qu'amateur et comme anima- teur de groupes culturels ; parallèlement à sa profession d'instituteur. Il fonde en 1964 la section de Kairouan de l'Association des jeunes cinéastes tunisiens qui devient la Fédération tunisienne des cinéastes amateurs et tourne plusieurs courts métrages. En 1969, il tourne son premier long métrage : Sous la pluie de l'automne. Celui- ci connaît des difficultés financières lors de son montage et la censure empêche sa sortie pendant six ans, ce qui a pour effet de décourager définitivement le réalisateur. 1964 : Bonjour oncle Hadj (LM) 1965 : Jour de chance (CM) 1966 : Sabra (CM) 1966 : La coopération (Doc) 1967 : La poupée (CM) 1967 : La rencontre des cavaliers (Doc) 1969 : La renaissance (CM) 1969 : Sous la pluie de l’automne (Fic-LM) ‫الخشين‬ ‫أحمد‬ ‫تنشيط‬ ‫مع‬ ‫توازيا‬ ‫الهواة‬ ‫سينما‬ ‫و‬ ‫بمسرح‬ ‫بدأ‬ .1940 ‫سنة‬ ‫القيروان‬ ‫في‬ ‫ولد‬ ‫تونسي‬ ‫مخرج‬ .‫بالقيروان‬ ‫الهواة‬ ‫السينمائيين‬ ‫نادي‬ 1964 ‫سنة‬ ‫أسس‬ .‫التعليم‬ ‫في‬ ‫والعمل‬ ‫ّة‬‫ي‬‫ثقاف‬ ‫مجموعات‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الماد‬ ‫المشاكل‬ ‫من‬ ‫للعديد‬ ‫ّض‬‫ر‬‫تع‬ ‫الذي‬ »‫الخريف‬ ‫مطر‬ ‫«تحت‬ ‫الطويل‬ ‫شريطه‬ 1969 ‫سنة‬ ‫أخرج‬ .‫ّا‬‫ي‬‫نهائ‬ ‫السينما‬ ‫يترك‬ ‫جعله‬ ‫الذي‬ ‫الشيء‬ ،‫سنوات‬ ‫ستة‬ ‫ة‬ّ‫لمد‬ ‫للمنع‬ ‫و‬ ‫الحاج‬ ّ‫عم‬ :1964 ‫الحظ‬ ‫يوم‬ :1965 ‫صبرا‬ :1966 ‫مية‬ّ‫الد‬ :1967 ‫الخريف‬ ‫مطر‬ ‫تحت‬ :1969
  8. 8. 14 15 NACEUR KASRAOUI Naceur Kasraoui, originaire de la ville de Mahdia, est né le 10 juillet 1955. Il est décédé le 10 mai 2014. Poète, cinéaste et homme de théâtre tunisien, il a eu un riche parcours dans le domaine de l’écriture des textes pour le théâtre, de la réalisation cinématographique et de la poésie. Il a consacré sa vie à la culture, à l’art, au théâtre et au cinéma. « Véritable meneur d’équipe » il était considéré dans sa ville natale comme un pilier et un grand acteur culturel, « toujours entouré par les jeunes qu’il encadrait avec passion et dévouement dans un esprit de merveilleuse générosité ». Naceur Kasraoui est l’auteur de « Mahdia, le miracle » produit par la société « IMS » (International Monastir Films). Ayant bénéficié d’une subvention du Ministère de la Culture, ce film devrait voir le jour bientôt. Son long métrage « Mahdia, ville éternelle » est considéré comme son oeuvre principale dans l’écriture et la réalisation cinématographique. A LA MEMOIRE DE RENE VAUTIER alias « Férid Dendeni » Breton, résistant, militant communiste, anticolonialiste, antimilitariste, soixante- huitard, pourfendeur de la censure cinématographique… René Vautier, qui vient de nous quitter, était tout ça. Il a été de tous les combats du vingtième siècle… Caméra à la main, Il a même fait de la prison à cause de ses films. Son premier film « Afrique 50 » a été interdit d’écrans en France pendant 40ans. Rien que par ce parcours nous avons obligation de saluer sa mémoire. Mais aussi parce qu’en tant que cinéastes tunisiens nous lui devons beaucoup. René Vautier à séjourné en Tunisie, et après un passage par les geôles colo- niales (où il enduré la torture) il a vécu notre indépendance et accompagna la naissance de notre cinéma national en épaulant l’action de Taher Chériaa ou de Omar Khlifi. Vautier réalisa même des films en Tunisie notamment « Vacances Tunisiennes » court métrage qui représenta la Tunisie au Festival de Cannes en 1957, mais aussi « Karim et Leyla » (1960) qui fut le pre- mier film produit par la SAT- PEC. Vautier signa ce film du pseudonyme « Férid Dendeni » pour souligner peut-être sa tunisianité ou peut être en sou- venir du pénitencier du Den Den où il paya de sa chair son combat anticolonial.
  9. 9. 16 Figures du cinéma tunisien A LA MEMOIRE D’OMAR JAZIRI Je l’ai eu pendant trois ans comme étudiant à l’ISAMM. Entre les cours, il m’interpellait souvent avec cette phrase : « Je ne sais pas si j’aurais assez de temps pour réaliser tous les films que j’ai en tête ». Omar le (faux) calme, Omar le (faux) doux bouillonnait d’idées, de projets artistiques. Il n’arrêtait pas, et en dehors des cours, il était tout le temps soit en répétitions soit en préparation d’un film avec les équipes de son père. Son film de fin d’études, que nous présentons pour la première fois au grand public, témoigne de cette fougue créatrice et de cette énergie qui l’animaient secrètement. Gageons que s’accomplisse dans une autre vie tout ce qu’il portait de films en lui, dans des décors paradisiaques et avec des comparses célestes. Fathi Doghri
  10. 10. 18 19 Caravanes Productions 19, Avenue du Commandant Bejaoui - 4000 Sousse –Tunisie + 216 97 125 460 - Caravanes_challouf@yahoo.fr TAHAR CHERIAA À L’OMBRE DU BAOBAB Doc – 70’ - 2014 Image Hatem Nechi, Cristina Bocchia- lini, Kamel Régaya, Mohamed Challouf Musique Mouna Amari et Pierre Akenden- gué Montag Kahena Attia Calligraphie Mahmoud Khélifi .)‫(-9791إيطاليا‬ ‫بروزا‬ ‫جامعة‬ ‫إلى‬ ‫ينتقل‬ ‫أن‬ ‫قبل‬ ‫دراسته‬ ‫واصل‬ ‫أين‬ ‫بسوسة‬ 1957 ‫سنة‬ ‫ولد‬ .‫سينمائي‬ ‫مخرج‬ ‫و‬ ‫منتج‬ ‫و‬ ‫فوتوغرافي‬ ‫ر‬ّ‫مصو‬ ‫و‬ ‫إذاعي‬ ‫مراسل‬ ‫و‬ ‫مهرجانات‬ ‫مؤسس‬ ‫و‬ ‫ق‬ ّ‫منس‬ ‫بعد‬ ‫ما‬ ‫إفريقيا‬ ‫بلدان‬ ‫مع‬ ‫ّة‬‫ي‬‫القو‬ ‫لعالقته‬ ‫تواصال‬ ‫السينمائي‬ ‫هرقلة‬ ‫ملتقى‬ 2005 ‫سنة‬ ‫أسس‬ .‫الصحراء‬ Mohamed Challouf Un film portrait de Tahar Cheriaa grande personnalité culturelle dont la notoriété dépasse de loin les frontières de la Tunisie pour devenir un véritable symbole de l’émancipation culturelle de l’Afrique. Né en 1957 à Sousse (Tunisie). Après le lycée, il continua ses études à Pérouse (1979- Italie). En 1995, il fréquente le FEMIS. Coordinateur de festival, Initiateur de festivals, animateur Radio, photographe, producteur et réalisateur. Vivant entre La Tunisie et Milan, il s’intéresse surtout au cinéma africain et à l’Afrique subsaharienne avec laquelle, il a tissé des liens solides. En 2005, il lance les Rencontres Cinématographiques de Hergla. 1992 : Les Enfants du Sud (Livre de photos) 2001 : Ouaga, Capitale du Cinéma (CM-Doc) Il mio amico Djibril (CM – Doc) 2009: Mezzo secolo per un mondo intero (Doc) ‫شريعة‬ ‫الطاهر‬ ‫إلفريقيا‬ ‫الثقافي‬ ‫التحرر‬ ‫رمز‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫السينمائ‬ ‫قرطاج‬ ‫أيام‬ ‫مؤسس‬ ‫شريعة‬ ‫الطاهر‬ ‫حياة‬ ‫الفيلم‬ ‫يروي‬ .‫تونس‬ ‫بالده‬ ‫حدود‬ ‫صيتها‬ ‫يتجاوز‬ ‫التي‬ ‫الثقافية‬ ‫الشخصية‬ ‫و‬ ‫شلوف‬ ‫محمد‬ West side movies / Rives production + 21698303047 /+ 216 26 898 808 / kwb@gnet.tn / n.ayed@gnet.tn ‫نوادي‬ ‫في‬ ‫نشط‬ .‫بالجزائر‬ ‫ّة‬‫ي‬‫االجتماع‬ ‫العلوم‬ ‫درس‬ .‫االربعاء‬ ‫سوق‬ ‫بمدينة‬ 1955 ‫سنة‬ ‫ولد‬ ‫يدرس‬ .‫الهواة‬ ‫للسينمائيين‬ ‫ّة‬‫ي‬‫التونس‬ ‫الجامعة‬ ‫داخل‬ ‫األولى‬ ‫أفالمه‬ ‫ينجز‬ ‫أن‬ ‫قبل‬ ‫السينما‬ .‫التونسيين‬ ‫األفالم‬ ‫مخرجي‬ ‫ّة‬‫ي‬‫جمع‬ ‫رئاسة‬ ‫يشغل‬ ‫و‬ ‫السينما‬ ،‫ة‬ ّ‫عطي‬ ‫أحمد‬ ‫شبكة‬ ‫بدون‬ ‫بهلوان‬ ‫البرصاوي‬ ‫خالد‬ ‫كذلك‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫التونس‬ ‫السينما‬ ‫في‬ ‫جدال‬ ‫و‬ ‫رمزية‬ ‫الشخصيات‬ ‫أكثر‬ ‫من‬ ‫ّة‬‫ي‬‫عط‬ ‫الدين‬ ‫بهاء‬ ‫أحمد‬ ‫يعتبر‬ ‫إلى‬ ‫الحديث‬ ‫ّق‬‫ر‬‫يتط‬ ‫حين‬ ‫حوله‬ ‫إجماع‬ ‫إلى‬ ‫هذا‬ ّ‫كل‬ ‫ل‬ّ‫يتحو‬ .‫ّة‬‫ي‬‫العرب‬ ‫و‬ ‫اإلفريقية‬ ‫السينما‬ ‫في‬ .‫السينما‬ ‫في‬ ‫دوره‬ Ahmed Attia, trapéziste sans filet Doc – 52’ - 2015 Scénario Khaled W. Barsaoui Image Taieb Ben Ameur Son Aymen Brayek Montage Med salah Argui et Fakhreddine Amri Ahmed Baha Eddine Attia est certainement l’un des personnages emblématiques du cinéma tunisien ainsi que des cinémas africain et arabe. Personnage brillant, com- batif, hâbleur, il suscitait les sentiments et les appréciations extrêmes. Mais l’unani- mité s’établit quand il s’agit de son métier. Khaled W. Barsaoui Né en 1955 à Souk El Arba, Tunisie. Fait des études de sociologie à l’Université d’Al- ger. Participe aux mouvements des ciné-clubs et réalise ses premiers films au sein de la FTCA. Enseignant à l’ISAMM depuis 2002. Président- fondateur de l’ARFT. Entame sa carrière professionnelle en 1990 et réalise plusieursfilms dont : 1992 : Un certain regard (CM-Fic) 2004 : Presque un rêve (CM-Fic) 2002 : La fille du kiosque (Téléfilm) 2006 : Bîn el’widyène (LM-Fic) 2013 : Layyème (feuilleton en 15 épisodes)
  11. 11. 20 21 Collège des jurys Tout au long de son itinéraire, l’humain a toujours voulu laisser des traces qui le rendent éternel ; mais, le temps finit inéluctablement par effacer la plu-part des empreintes, ne laissant sur les socles de l’Histoire que celles qui sont sculptées par l’initiative, la persévérance, la résistance, le défi et l’innovation. Seules les réalisations de l’humain peuvent le rendre éternel ; dans ce domaine, il est très difficile de rivaliser avec Tahar Cheriaa et Baha Eddine Attia. Chacun des deux a joué un rôle prépondérant dans la construction du cinéma tuni- sien, même si cette construction n’est pas encore aboutie et qu’elle ne reflète pas l’énorme énergie qu’ils ont mis pour structurer ce secteur tant ils étaient convaincus par son aptitude à emmener la Tunisie, l’Afrique et les pays arabes au niveau de ceux qui agissent, au lieu de ceux qui subissent. ‫فهو‬ ‫يرحم‬ ‫ال‬ ‫الوقت‬ ‫عامل‬ ‫أن‬ ‫غير‬ ،‫خلوده‬ ‫يبني‬ ‫أثر‬ ‫ترك‬ ‫إلى‬ ‫اإلنسان‬ ‫يطمح‬ ‫الزمان‬ ّ‫ر‬‫م‬ ‫على‬ ‫المثابرة‬ ‫و‬ ‫بالمبادرة‬ ‫التاريخ‬ ‫صخور‬ ‫على‬ ‫نحتت‬ ‫التي‬ ‫تلك‬ ‫سوى‬ ‫يبقى‬ ‫ال‬ ‫و‬ ‫البصمات‬ ‫أغلب‬ ‫يمحي‬ ‫الصعب‬ ‫من‬ ‫المجال‬ ‫هذا‬ ‫وفي‬ ،‫انجازاته‬ ‫سوى‬ ‫اإلنسان‬ ‫د‬ّ‫يخل‬ ‫ال‬ .‫االبتكار‬ ‫و‬ ‫ي‬ّ‫التحد‬ ‫و‬ ‫الصمود‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫التونس‬ ‫السينما‬ ‫بناء‬ ‫في‬ ‫محوري‬ ‫دور‬ ‫لكالهما‬ .‫ّة‬‫ي‬‫عط‬ ‫الدين‬ ‫بهاء‬ ‫و‬ ‫الشريعة‬ ‫الطاهر‬ ‫مجرات‬ ‫أنجزاه‬ ‫ما‬ ‫قدر‬ ‫يوفي‬ ‫ما‬ ‫إلى‬ ‫وال‬ ‫له‬ ‫طمحا‬ ‫ما‬ ‫إلى‬ ‫يرتقي‬ ‫لم‬ ‫و‬ ‫بعد‬ ‫يستوي‬ ‫لم‬ ‫البناء‬ ‫هذا‬ ّ‫أن‬ ‫رغم‬ ‫مرتبة‬ ‫إلى‬ ‫ّة‬‫ي‬‫العرب‬ ‫بالدول‬ ‫و‬ ‫بإفريقيا‬ ‫و‬ ‫بتونس‬ ‫الرقي‬ ‫على‬ ‫بقدرته‬ ‫آمنا‬ ‫قطاع‬ ‫لهيكلة‬ ‫جهد‬ ‫من‬ . ‫الفاعل‬ ‫سينمائية‬ ‫وجوه‬ Figures du cinéma
  12. 12. 2222 KAMEL BEN OUANNES Universitaire, Critique HICHEM ROSTOM Comédien MOKHTAR LADJIMI Réalisateur Jury long métrage 2323 NAJOUA ZOUHAIR Comédienne et journaliste MOHAMED ALI BEN JEMAA Comédien AMINE CHIBOUB Réalisateur SARRA LAABIDI Cinéaste TAOUFIK GUIGA Producteur AMINE BOUKHRIS Réalisateur Jury court métrage Jury documentaire
  13. 13. 24 25 Courts métrages Documentaires Megavision et Audimage +216 50 10 10 50 - contact@hazembe ‫عريش‬ ‫ّابح‬‫ر‬‫بال‬ ‫حازم‬ ‫منذ‬ ‫مولود‬ , ‫بيرصة‬ ‫قرطاج‬ ‫أبناء‬ ‫أحد‬ , ‫بالعريش‬ ‫االعتراف‬ ‫و‬ ‫ّف‬‫ر‬‫التع‬ ‫في‬ ‫يشاركن‬ ‫نساء‬ ‫ثالث‬ ‫و‬ ‫الحوار‬ ‫بين‬ ‫تتراوح‬ ‫جلسة‬ ‫إلجراء‬ ‫ّة‬‫ي‬‫العلم‬ ‫ّة‬‫ي‬‫المنطق‬ ‫تجاوز‬ ‫المخرج‬ ‫منهن‬ ‫يطلب‬ .‫سنة‬ 2500 ....‫العلم‬ ‫و‬ ‫قافي‬ّ‫الث‬ ‫الموروث‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الشعر‬ ‫من‬ ‫.مزيج‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الفرد‬ ‫المناجاة‬ ‫أفالم‬ ‫على‬ ‫تصوير‬ ‫كمدير‬ ‫يعمل‬ ‫و‬ ‫بباريس‬ ‫السينمائية‬ ‫راسات‬ّ‫للد‬ ‫العالي‬ ‫المعهد‬ ‫من‬ ‫ّج‬‫ر‬‫متخ‬ .»‫«عريش‬ ّ‫الخاص‬ ‫فلمه‬ ‫األولى‬ ‫ّة‬‫ر‬‫للم‬ ‫يخرج‬ . ‫ّة‬‫ي‬‫أجنب‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫تونس‬ Le jeune homme de Byrsa (Doc- 13 mn – 2014) Image Hazem Berrabah Son Moez Kodia Montage Julien Hecker et Hazem Trois femmes scientifiques ont participé à l’authentification et à l’identification du jeune homme de Byrsa, venu au monde 2.500 ans plus tôt. Nous leur demanderons d’échapper un moment à la stricte rigueur scientifique et d’établir avec le jeune homme, un monologue-dialogue à la fois poétique et lyrique et à la croisée de la science et de la culture. Hazem Berrabah Diplômé de l’Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques Paris (Département Cinéma), il est l’un des jeunes directeurs photos tunisiens. Il touche aussi à la réa- lisation. 2014 « Rivedere Lampedusa » by Fabianny Deschamps (France) « Dictashot » Mokhtar Laajimi (Tunis) « In Overtime » Rami Yasin (Jordanie) « Arich » by Hazem Berrabah (Tunis)
  14. 14. 26 27 Lartisto Production et Distribution Artistique 12, Rue Ammar Nouri – Teboulbou– 6032 Gabes – Tunisie +216 98 445 155 ; jdaygabes@gmail.com ‫الخنقة‬ ‫الجدي‬ ‫صالح‬ ‫الكيميائي‬ ‫المجمع‬ ‫فواضل‬ ‫بسبب‬ ‫ذلك‬ ‫و‬ ‫قابس‬ ‫بخليج‬ ‫المحدقة‬ ‫المخاطر‬ ‫إلى‬ ‫الشريط‬ ‫يتطرق‬ .‫قابس‬ ‫خليج‬ ‫في‬ ‫الجائر‬ ‫الصيد‬ ‫بسبب‬ ‫كذلك‬ ‫و‬ ‫بقابس‬ ‫التونسي‬ .‫سينمائي‬ ‫و‬ ‫مسرحي‬ ‫مخرج‬ ‫و‬ ‫ممثل‬ ‫و‬ ‫المسرحية‬ ‫التربية‬ ‫في‬ ‫أول‬ ‫أستاذ‬ .1965 ‫سنة‬ ‫ولد‬ ‫على‬ ‫متحصال‬ ‫السينمائي‬ ‫اإلخراج‬ ‫و‬ ‫الكتابة‬ ‫يدرس‬ ‫أن‬ ‫قبل‬ 1989 ‫سنة‬ ‫ّج‬‫ر‬‫وتخ‬ ‫المسرح‬ ‫درس‬ .2010 ‫سنة‬ ‫ذلك‬ ‫في‬ ‫شهادة‬ Au creux de la vague Doc- 26 mn – 2014 Image Helmi ben Chahboun- Salah Jday Son Jabeur Lammouchi - Aymen Farhat Montage Najmeddine Gattat - walid Dab- bouni Le film traite des résultats catastrophiques causés par les rejets du groupe chimique Tunisien et par la pêche illégale dans le Golfe de Gabès. Salah Jday Né en 1965. Professeur d’éducation théâtrale, metteur en scène, acteur et réalisa- teur. Diplômé de l’ISAD en 1989, il continue ses études à L’ISAMM d’où il obtient son diplôme en écriture et réalisation (2010). 2012 : « Hatem Bettahar, martyr de la dignité ». 2012 : « Elhamma, 01/2011 ». 2013 : « le voyage d’un pèlerin ». 2014 : « Au creux de la vague ». ‫اغتيال‬ ‫ّة‬‫ي‬‫قض‬ ‫يتناول‬ ‫و‬ »‫ورة‬ّ‫الث‬ ‫زمن‬ ‫«في‬ ‫قصيرين‬ ‫ّين‬‫ي‬‫وثائق‬ ‫فلمين‬ ‫أخرج‬ ّ‫شاب‬ ‫تونسي‬ ‫مخرج‬ »‫باألمل‬ ‫«موعودون‬ ‫و‬ ‫البراهمي‬ ‫ّد‬‫م‬‫مح‬ ‫و‬ ‫بلعيد‬ ‫شكري‬ Inpix production +216 22 96 69 55 - youssef.b.ammar@gmail.com ‫باألمل‬ ‫موعودون‬ ‫عمار‬ ‫بن‬ ‫يوسف‬ ‫سوريا‬ ‫نحو‬ ‫ّحيل‬‫ر‬‫ال‬ ‫ّر‬‫ر‬‫ق‬ ‫ذي‬ّ‫ال‬ ‫سنة‬ 16 ‫العمر‬ ‫من‬ ‫البالغ‬ ‫يق‬ّ‫صد‬ ‫ابنها‬ ‫ة‬ ّ‫قص‬ ‫تروي‬ ‫ّة‬‫ي‬‫تونس‬ ‫عائلة‬ .‫ّة‬‫ي‬‫تونس‬ ‫0003عائلة‬ ‫مأساتها‬ ‫في‬ ‫تشترك‬ ‫.حكاية‬ ‫الجهاد‬ ‫قصد‬ Condamnés à l’espoir Doc- 25 mn – 2014 Image Adam sghir Son Aziz Benjemy Montage Sofiene ben slimen Une famille tunisienne raconte l’histoire de son garçon Seddik âgé de 16 ans qui part faire le djihad en Syrie. C’est aussi l’histoire de plus que 3000 familles tunisiennes Youssef ben Ammar Réalisateur tunisien indépendant, il a réalisé deux courts métrages documentaires Au temps de la révolte qui raconte l’histoire des martyrs chokri bealaid et mohamed brahmi, condamnés à l’espoir qui raconte le drame de plus que 3000 familles tuni- siennes
  15. 15. 28 29 ‫على‬ ‫دخين‬ّ‫الت‬ ‫وانعكاسات‬ ‫شهادات‬ ‫تعطي‬ ‫الناس‬ ‫مختلف‬ »‫تدخن؟‬ ‫«لماذا‬ ‫السؤال‬ ‫خالل‬ ‫من‬ .‫للتدخين‬ ‫ترويج‬ ‫أو‬ ‫المواعظ‬ ‫دون‬ ‫من‬ ،‫مجتمعنا‬ Tanit Production +21671980323 - maya.louhichi@gmail.com ‫سويقرات‬Petites histoires enfumées Doc- 27 mn – 2014 Image Nara Keo Kosal Son Moez Cheikh Montage Arbi Ben Ali À partir de la question «Pourquoi tu fumes?», des personnes de différents horizons nous offrent des témoignages et des réflexions sur notre société, et cela sans mora- liser ni valoriser la cigarette. Photographe artistique, lauréate de plusieurs prix dont le premier prix au Festival photo des Femmes D’Alfortville (France). Après diverses expériences cinématogra- phiques: assistanat, production... réalise son premier court métrage documentaire «Swigret» en 2014. Maya Louhichi ‫الوحيشي‬ ‫مايا‬ ‫فلم‬ ‫ل‬ّ‫أو‬ ‫هو‬ ‫سويقرات‬ . ‫صوير‬ّ‫الت‬ ّ‫فن‬ ‫في‬ ‫الجوائز‬ ‫عديد‬ ‫على‬ ‫لت‬ ّ‫تحص‬ ‫ّة‬‫ي‬‫فوتوغراف‬ ‫رة‬ّ‫مصو‬ .‫لها‬ ‫قصير‬ Spécialisée dans le montage (publicité, documentaires), elle réalise Hiver 78, long métrage documentaire produit par Inspired Prods et l’UGTT (Union Générale des Travailleurs Tunisiens) 78 ‫شتاء‬ ‫نجاري‬ ‫ألفة‬ .‫األوحد‬ ‫الحزب‬ ‫نظام‬ ‫تحت‬ ‫ّة‬‫ي‬‫قاب‬ّ‫الن‬ ‫ّيات‬‫ر‬‫الح‬ ‫في‬ ‫اعتقد‬ ‫مناضل‬ ,‫قواجي‬ ‫سعيد‬ ‫حياة‬ ‫الفلم‬ ‫يروي‬ 1978 ‫جانفي‬ 26 ‫ليوم‬ ‫األسود‬ ‫الخميس‬ ‫الى‬ ‫ّا‬‫ي‬‫تدريج‬ ‫ى‬ّ‫أد‬ ‫ظلم‬ ‫و‬ ‫قمع‬ .‫لها‬ ‫فلم‬ ‫ل‬ّ‫أو‬ ‫هو‬ 78 ‫شتاء‬ ,‫المونتاج‬ ‫في‬ ‫صة‬ ّ‫متخص‬ Hiver 78 Doc- 35 mn – 2014 Image Saif khlifi Son Tarek riabi Montage Tarek riabi Le film relate la vie du militant syndicaliste Said Guagi qu’il a consacrée à la lutte pour la liberté syndicale du temps de la dictature et du parti unique.. Une lutte qui a abouti à un certain « Jeudi noir », le 26 janvier 1978. Olfa Najari Inspired Prods 114, Rue de Palestine ; 1002 Tunis- Belvédère +216 22 660 896 - sondeszar@gmail.com
  16. 16. 30 31 ‫على‬ ‫برهان‬ ‫أفضل‬ ‫وغيره‬ ‫النحاس‬ ‫على‬ ‫النحت‬ ‫فن‬ ‫من‬ ‫تجعل‬ ‫العمر‬ ‫مقتبل‬ ‫في‬ ‫شابة‬ ‫وردة‬ ‫اليومي‬ ‫حول‬ ‫وردة‬ ‫حياة‬ ‫تتمحور‬ . ‫بها‬ ّ‫ألم‬ ‫عضال‬ ‫مرض‬ ‫لمقاومة‬ ‫وسيلة‬ ‫وأنجع‬ ‫للحياة‬ ‫عشقها‬ .‫واإلبداع‬ ‫والتداوي‬ Critique de cinéma, Il a été particulièrement assistant de René Vautier (Avoir vingt ans dans les Aurès, La folle de Toujane). Il réalise avec des jeunes de 11 à 12 ans 3 courts métrages dans le cadre du projet « l’Education à l’image ».“ Coloquinte”, son précédent long documentaire (2012) fut le premier documentaire tunisien à traiter de la torture dans la Tunisie indépendante. ‫وردة‬ ‫الحياة‬ ‫عشق‬ ‫الجمني‬ ‫محمود‬ Warda La passion de la vie Doc- 26 mn – 2014 Image Ali Ben Abdallah, Sana Flis, Moez Bhiri, Jean- François Ravagnan Son Amine Belaid, Mahmoud Dagh- bagi, Slim Jebali Montage Sarrah Labidi, Arbi Ben Ali La gravure pour Warda, jeune artiste à la fleur de l’âge, est une passion de vie et, au même temps, une arme pour lutter contre le cancer. Tout s’entrelace : vie au quoti- dien, thérapies et création. Mahmoud Jemni Les Laboratoires Médis +216 98 99 32 43 - jemni_mahmoud@yahoo.fr ‫تونس‬ ‫و‬ ‫فرنسا‬ ‫بين‬ ‫تعيش‬ .‫شاعرة‬ ‫و‬ ‫فوتوغرافية‬ ‫مصورة‬ ‫و‬ ‫سينمائية‬ ‫مخرجة‬ ‫و‬ ‫تشكيلية‬ ‫فنانة‬ ‫ضمن‬ ‫أعمالها‬ ‫تتموقع‬ .‫ّة‬‫ي‬‫الفكر‬ ‫اللقاءات‬ ‫و‬ ‫التشكيلية‬ ‫العروض‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫في‬ ‫تشارك‬ ‫أين‬ .‫ّة‬‫ي‬‫تجريب‬ ‫ّة‬‫ي‬‫بحث‬ ‫مقاربة‬ Scénario Moufida Fedhila Image Mehdi Hmili Son Moufida Fedhila Montage Moufida Fedhila Plasticienne, Cinéaste, Photographe et Poétesse, elle vit entre la France et la Tunisie où elle participe à des constructions visuelles, à des manifestations et à des ren- contres. Elle se situe surtout dans un travail de recherche et d’expérimentation. Hors je Exp – 06’ - 2014 Dans un quartier populaire de Tunis les enfants sont invités à envahir les murs en déclarant le rêve total, libre et sans limite. Moufida Fadhila ‫األنا‬ ‫خارج‬ ‫شاسعة‬ ‫متاهة‬ ‫ّتين.الفضاء‬‫ر‬‫م‬ ‫خالل‬ ‫و‬ ‫مكانين‬ ‫بين‬ ،‫حركتين‬ ‫بين‬ ‫التأرجح‬ ‫مبدإ‬ ‫على‬ ‫الشريط‬ ‫يرتكز‬ .‫شيء‬ ‫كل‬ ‫ك‬ ‫داخله‬ ‫يتقاسمون‬ ‫الزمان‬ ‫خارج‬ ‫ألطفال‬ ‫فضيلة‬ ‫مفيدة‬ Yol film house + 216 28 60 77 03 - mehdi.hmili@gmail.com
  17. 17. 32 33 Inspired Prods 114, Rue de Palestine ; 1002 Tunis- Belvédère +216 24 33 66 83 - abdallahchamekh82@gmail.com ‫هنا‬ ‫و‬ ‫اآلن‬ ‫شامخ‬ ‫عبداهلل‬ ‫زمن‬ ‫اآلن‬ ‫الوجودية‬ ‫تمظهراتها‬ ‫بكل‬ ‫الفنية‬ ‫اللحظة‬ ‫نعيش‬ ،‫المكان‬ ‫و‬ ‫الزمان‬ ‫فلسفة‬ ‫هنا‬ ‫و‬ ‫اآلن‬ ،‫العام‬ ‫بالفضاء‬ ‫عالقته‬ ‫و‬ ‫اليوم‬ ‫الفنان‬ ‫تجربة‬ ‫على‬ ‫ينعكس‬ ‫هذا‬ ‫كل‬ .‫اللحظة‬ ‫فضاء‬ ‫هنا‬ ‫و‬ ‫اللحظة‬ ‫إشكاالت‬ ‫و‬ ‫انعكاسات‬ ‫الفنان‬ ‫ذهن‬ ‫في‬ ‫يطرح‬ ‫الفضاء‬ ‫أزمة‬ ‫من‬ ‫جانفي‬ 14 ‫بعد‬ ‫البالد‬ ‫عاشته‬ ‫ما‬ ‫الخاص‬ ‫و‬ ‫العام‬ ‫الفضاء‬ ‫هوية‬ ‫في‬ ‫النظر‬ ‫إعادة‬ ‫حول‬ ‫ّج‬‫ر‬‫متخ‬ 1982‫مواليد‬ ‫من‬ ‫سينمائي‬ ‫ناقد‬ ‫و‬ ‫مخرج‬ ‫من‬ ‫ّية‬ ‫ّة‬‫ي‬‫تلفز‬ ‫تقنيات‬ ‫و‬ ‫سينما‬ ‫اختصاص‬ ‫وبة‬ ‫في‬ 2011‫منذ‬ ‫باحث‬ ‫و‬ ‫صحفي‬ ّ ‫الت‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الجمع‬ ‫في‬ ‫عضو‬ ,‫ّة‬‫ي‬‫ّقاف‬ ‫للن‬ ‫ّة‬‫ي‬‫ّونس‬ ‫بالن‬ ‫ّهوض‬ ‫ّقد‬ .‫من‬ .‫له‬ ‫قصير‬ ‫فلم‬ ‫ثاني‬ ‫هو‬ ‫هنا‬ ‫و‬ ‫األن‬ ,‫ينمائي‬ ّ ‫الس‬ ّ ‫الث‬ ‫العلوم‬ Ici et maintenant Doc- 15 mn – 2014 Image Abdallah chamekh Son Foued ben thabet Montage: Mohamed Monastiri La philosophie de l’espace et du temps. Vivre l’instant présent. C’est alors être pré- sent à soi et au réel. Après Al Abdellia, la rencontre dans l’espace Sabiha remet de nouveau la réflexion autour du rôle de l’artiste. Abdallah chamekh ‫نما‬ ّ‫الس‬ ‫ايع‬ ّ‫الط‬ ‫وليد‬ ‫احترف‬ ‫باريس‬ ‫في‬ ّ‫سينمائي‬ ‫تكوين‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫االجتماع‬ ‫العلوم‬ ‫في‬ ‫دراسات‬ ‫بعد‬ ‫قصيرة‬ ‫األفالم‬ ‫عديد‬ ‫فأخرج‬ A grandi dans la mouvance du cinéma amateur (FTCA) et des ciné-clubs (FTCC). Après des études en sociologie, il se consacre au cinéma, réside à la Fémis à Paris où il suit la formation continue sous la direction de Eve Deboise. Bahja (CM-Fic) Prestige (CM-Fic) Vivre (CM-Fic) Boulitik Les Passionnés ‫عادي‬ ‫مواطن‬ ‫وقائع‬ ‫الطايع‬ ‫وليد‬ ‫باب‬ ّ‫الش‬ ‫مع‬ ‫حلم‬ ‫و‬ ‫علي‬ ‫بن‬ ‫نظام‬ ‫حكم‬ ‫تحت‬ ‫ل‬ّ‫األو‬ ‫شبابه‬ ‫عاش‬ ‫لمخرج‬ ‫شخصي‬ ‫و‬ ‫حميمي‬ ‫شريط‬ .‫المستقبل‬ ‫من‬ ‫الجزع‬ ‫و‬ ‫الحاضر‬ ‫ّكات‬‫ر‬‫تح‬ ،‫الماضي‬ ‫خيبة‬ ‫بين‬ ‫بالد‬ ‫مالمح‬ .‫أفضل‬ ‫بتونس‬ Journal d’un citoyen ordinaire Doc- 24 mn – 2014 Image Walid Tayaa et Cille Hannibal Son Oussama Ayachi Montage Imén Jibéri Journal intime d’un réalisateur qui a vécu ses années de jeunesse sous le régime de Ben Ali et qui a rêvé avec une mouvance de jeunesse d’une Tunisie meilleure. Por- trait d’un pays entre déception du passé, agitation du présent et angoisse de l’avenir. Walid Tayaa Ulysson & Danish school +21671957453 - contact@ulysson.com
  18. 18. 34 35 ‫ّمة‬‫م‬‫مص‬ ‫هي‬ ‫ّة‬‫ي‬‫عرب‬ ,‫اليد‬ ‫في‬ ‫يدا‬ ‫يعمالن‬ ‫ّين‬‫ي‬‫تونس‬ ‫مخرجين‬ ‫طرابلسي‬ ‫مروان‬ ‫و‬ ‫ّاسي‬‫ب‬‫ع‬ ‫ّة‬‫ي‬‫عرب‬ ‫بقليبية‬ ‫الهواة‬ ‫للفلم‬ ‫ولي‬ّ‫الد‬ ‫المهرجان‬ ‫جائزة‬ ‫على‬ ‫لة‬ ّ‫متحص‬ ‫و‬ ‫ّات‬‫ي‬‫الحفر‬ ّ‫فن‬ ‫في‬ .‫صال‬ّ‫االت‬ ‫و‬ ‫الفنون‬ ‫في‬ ‫ص‬ ّ‫متخص‬ ّ‫سينمائي‬ ‫و‬ ّ‫فوتوغرافي‬ ‫ر‬ّ‫مصو‬ ‫و‬ ّ‫جامعي‬ ‫مروان‬ ‫بون‬ ّ‫المغر‬ ‫عباسي‬ ‫عربية‬ ‫طرابلسي‬ ‫مروان‬ ‫ّة‬‫ي‬‫ديكتاتور‬ .‫االستقالل‬ ‫بعد‬ ‫التونسيين‬ ‫السياسيين‬ ‫المساجين‬ ‫لكل‬ ‫ثقيل‬ ‫عبئ‬ ‫التعبير‬ ‫ّة‬‫ي‬‫حر‬ .‫الجالد‬ ‫يجيده‬ ‫ا‬ّ‫فن‬ ‫االضطهاد‬ ‫أصبح‬ ‫حيث‬ ‫الفترة‬ ‫تلك‬ ‫ّزت‬‫ي‬‫م‬ ‫مضاعفة‬ Les apatrides Doc- 30 mn – 2014 Image TRABELSI Marwen Son Oussama Guaidi Montage Slim ben Chiekh Et Trabelsi Marwen La liberté d’expression est un lourd fardeau pour les prisonniers politiques tunisiens après l’indépendance, une double dictature à marquer cette époque, la répression est devenue un art bien maîtrisé par le bourreau et l’opposition de toutes formes devient un crime châtié par un état policier Jeune couple de réalisateurs tunisiens qui travaillent la main dans la main. Arbia est graphiste. Elle a commencé au sein de la FTCA par son premier film «Ten- tation» (primé au FIFAK2006). Marwen est un universitaire photographe et cinéaste âgé de 33ans. Après une for- mation en art et communication, il touche au cinéma. 2008 « Donia » (CM – Arbia) 2009 « Le Parcours » (CM- Marwen) 2012 « Et pourtant ils respirent … » (CM-Coréalisation) Arbia abbassi, Marwen Trabelsi Artus Production +21622385260 ; +2162270998 - artusprod@gmail.com ‫الع‬ ّ‫االط‬ ‫من‬ ‫نت‬ّ‫..تمك‬ ّ‫تونسي‬ ‫فلم‬ ‫في‬ ‫عمري‬ ‫من‬ ‫عشرة‬ ‫امنة‬ّ‫الث‬ ‫في‬ ‫أنا‬ ‫و‬ ‫اختياري‬ ّ‫تم‬ ‫أن‬ ‫منذ‬ « ‫التحقت‬ ‫الحدث‬ ‫من‬ ‫سنة‬ ‫بعد‬ .‫ّا‬‫م‬ ‫يوما‬ ‫مخرجا‬ ‫أيضا‬ ‫أنا‬ ‫أكون‬ ‫أن‬ ‫في‬ ‫رغبت‬ ‫و‬ ‫المخرج‬ ‫مهنة‬ ‫على‬ » ّ‫ينمائي‬ ّ‫الس‬ ‫مشواري‬ ‫ليبدأ‬ ‫وبة‬ّ‫بمن‬ ‫ّة‬‫ي‬‫االعالم‬ ‫للفنون‬ ‫العالي‬ ‫بالمعهد‬ L’agence du film +21622536724 – production56@hotmail.com ‫عايشة‬ ‫يا‬ ‫منجي‬ ‫ّاش‬‫ي‬‫ع‬ ‫نادر‬ ‫بخلل‬ ‫و‬ ‫رع‬ ّ‫بالص‬ ‫مصاب‬ ‫منجي‬ ‫األكبر‬ ‫االبن‬ .‫أطفال‬ ‫أربعة‬ ‫من‬ ‫نة‬ّ‫متكو‬ ‫لعائلة‬ ّ‫أم‬ ‫هي‬ ‫عيشة‬ ‫تجاوز‬ ‫العائلة‬ ‫ة‬ّ‫كاف‬ ‫و‬ ‫محاولة‬ ‫منجي‬ ‫االبن‬ ‫حاجيات‬ ‫بكامل‬ ّ‫األم‬ ‫ل‬ّ‫تتكف‬ . ‫الوالدة‬ ‫منذ‬ ّ‫ذهني‬ .‫ّة‬‫ي‬‫اليوم‬ ‫حياتهم‬ ‫في‬ ‫االمكان‬ ‫قدر‬ ‫اعاقته‬ Mongi ya Aicha Doc- 19mn – 2014 Image Nader Samir Ayache Son Marwen ben cheikh Montage Mouhamed Mathlouthi Aicha est la mère d’une famille de quatre enfants, l’ainé Mongi est épileptique, il est atteint d’un dysfonctionnement mental. Dès son réveil Aicha se dévoue à prendre soin de lui. Nous découvrons à travers ce documentaire un bout de la vie quoti- dienne de ces deux inséparables, tout en revenant sur les moments fort de leur passé. Nader Samir Ayache Etudes à l’Institut Supérieur des Arts Multimedias de la Manouba (ISAMM)/ Parti- cipé à plusieurs programmes de stages et à différentes compétitions. «Mongi, ya Aicha » est son premier court métrage.
  19. 19. 36 37 ‫للفنون‬ ‫العليا‬ ‫المدرسة‬ ‫في‬ ‫دراستها‬ ‫تابعت‬ .‫تونس‬ ‫في‬ ‫الكاف‬ ‫بمدينة‬ 1984 ‫مواليد‬ ‫من‬ ‫لت‬ ّ‫.تحص‬ ‫بتونس‬ ‫البصري‬ ‫معي‬ ّ‫للس‬ ‫العليا‬ ‫المدرسة‬ ‫في‬ ‫االخراج‬ ‫و‬ ‫الكتابة‬ ‫في‬ ‫صت‬ ّ‫تخص‬ .‫الجميلة‬ ‫ذي‬ّ‫ال‬ ‫ربيع‬ ‫نقيش‬ ‫فلم‬ ‫قبل‬ ‫قصيرة‬ ‫أفالم‬ ‫بباريس.أخرجت‬ ‫ّة‬‫ي‬‫االجتماع‬ ‫العلوم‬ ‫في‬ ‫ماستر‬ ‫على‬ .‫بصورة‬ ‫ورة‬ ّ‫الص‬ ‫و‬ ‫التحريك‬ ‫تقنيات‬ ‫فيه‬ ‫تعتمد‬ Née en 1984 au Kef (en Tunisie), elle fait ses études à l’école des Beaux-arts de Nabeul. Elle se spécialise en écriture et réalisation à l’Ecole Supérieure de l’Audio- visuel et du Cinéma de Tunis, puis obtient un master en sociologie du cinéma à la Sorbonne. Intissar réalise quelques courts-métrages avant d’entamer le projet «Pousses de printemps» dans lequel elle s’essaye aux techniques d’animation et de Stop Motion. ‫ربيع‬ ‫نقيش‬ ‫تجربتهم‬ ‫و‬ ‫رؤيتهم‬ ‫األطفال‬ ‫يروي‬ ‫حيث‬ ‫ّة‬‫ي‬‫ّيف‬‫ر‬‫ال‬ ‫الكاف‬ ‫مدينة‬ ‫أحواز‬ ‫في‬ ‫الفلم‬ ‫أحداث‬ ‫تدور‬ ... ‫كلماتهم‬ ‫من‬ ‫مباشرة‬ ‫ور‬ ّ‫الص‬ ‫تنبثق‬ .‫ّة‬‫ي‬‫ونس‬ّ‫الت‬ ‫ورة‬ّ‫للث‬ ‫ّة‬‫ي‬‫خص‬ ّ‫الش‬ ‫بلعيد‬ ‫انتصار‬ Pousses de printemps Doc- 22 mn – 2014 Image Ikbal Arafa Son Ahmed Khlifi Montage Adnen Zribi En Tunisie, dans la périphérie de la ville d’El Kef et ses zones rurales, des enfants racontent leur révolution, de leurs paroles naissent des images animées. Intissar Belaid ‫مسرح‬ ‫في‬ ‫ي‬ّ‫الفن‬ ‫مشوارها‬ ‫بدأت‬ . ‫ّة‬‫ي‬‫مسرح‬ ‫مخرجة‬ ‫و‬ ‫لة‬ّ‫ممث‬ ‫هي‬ 1979 ‫جويلية‬ 16 ‫مواليد‬ ‫من‬ .‫ّين‬‫ي‬‫ينمائ‬ ّ‫الس‬ ‫اد‬ّ‫ق‬ّ‫الن‬ ‫ّة‬‫ي‬‫جمع‬ ‫داخل‬ ‫و‬ ‫الهواة‬ ‫السينمائيين‬ ‫مع‬ ‫تكوينها‬ ‫تابعت‬ ‫و‬ ‫التياترو‬ Soumaya BOUALLEGUI, née le 16 juillet 1979 à Tunis, comédienne, metteur en scène de théâtre et réalisatrice. Elle fait des études de commerce avant de suivre une formation à l’art du comédien à EL TEATRO STUDIO. Entre 2010 et 2012 elle met en scène plusieurspièces de théâtre. En octobre 2012 elle commence le tournage du documentaire « Saïda, Malgré les cendres ». Et en Janvier 2014 elle participe au Workshop « One (Wo)man, One Camera, One Sound » et réalise dans ce cadre son premier court métrage. ‫خالص‬ »..‫خذته‬ّ‫ات‬ ‫ذي‬ّ‫ال‬ ّ‫الحميمي‬ ‫و‬ ‫خصي‬ ّ‫الش‬ ‫المنهج‬ ‫يروي‬ ‫خالص‬ ‫تي‬ّ‫ال‬ ّ‫األم‬ ‫وآثار‬ ‫كنت‬ ‫تي‬ّ‫ال‬ ‫فلة‬ ّ‫الط‬ ‫إليجاد‬ ‫فيه‬ ‫ترعرعت‬ ‫ذي‬ّ‫ال‬ ‫البيت‬ ‫زوايا‬ ‫في‬ ‫بحث‬ ‫مغامرة‬ ... ‫أصبحت‬ ‫قي‬ّ‫عال‬ ‫بو‬ ‫ّة‬‫ي‬‫سم‬ Délivrance Doc- 22 mn – 2014 Image Soumaya Bouallegui Son Oussama Ayachi Montage Soumaya Bouallegui Délivrance» trace la trajectoire intérieure de la femme que je suis devenue. Sillon- nant les coins et recoins de la maison où j’ai grandi, je cherche en moi la fille que j’étais et la mère que je suis devenue espérant retrouver enfin une forme de paix. Soumaya BOUALLEGUI Ulysson/Danish Film School contact@ulysson.com - +21671957453 The Box Studios f.djemal@box-studios.com - +21622912978
  20. 20. 38 39 Longs métrages Documentaires Dionysos Production 48, Rue Kamel Ataturk – Tunis – Tunisie - +216 93 687 137 dionysos.productions@gmail.com ‫االرض‬ ‫هذه‬ ‫على‬ ‫يحي‬ ‫اهلل‬ ‫عبد‬ ‫في‬ ‫ه‬ّ‫بحق‬ ‫طالب‬ ‫الذي‬ ‫الشباب‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫إيقاف‬ ‫يقع‬ .‫بوزيد‬ ‫سيدي‬ ‫قرب‬ ،‫العمران‬ ‫قرية‬ ‫عبر‬ ‫جولة‬ ‫في‬ ،‫سنة‬ 12 ،‫حمزة‬ ‫يصطحبنا‬ .‫جوع‬ ‫إضراب‬ ‫في‬ ‫الدخول‬ ‫القرية‬ ‫شيوخ‬ ‫ّر‬‫ر‬‫يق‬ .‫العمل‬ .‫القرية‬ ‫في‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫تلفزيون‬ ‫أعمال‬ ‫في‬ ‫مخرج‬ ‫كمساعد‬ ‫عمل‬ ّ‫ثم‬ ‫السينما‬ ‫درس‬ .1979 ‫سنة‬ ‫بقفصة‬ ‫ولد‬ .‫ّة‬‫ي‬‫التونس‬ ‫األفالم‬ ‫مخرجي‬ ‫ّة‬‫ي‬‫جمع‬ ‫داخل‬ ‫مساعد‬ ‫عام‬ ‫كاتب‬ ‫ة‬ ّ‫خط‬ ‫يشغل‬ .‫ّة‬‫ي‬‫أجنب‬ ‫أفالم‬ Un retour Doc – 59’ - 2014 Scénario Abdallah Yahya Image Mehdi Bouhlel Son Yahya Dridi Montage Yassine Ben Mansour Dans le village «El Omrane», prés de Bidi bouzid, des arrestations massives touchent les jeunes qui ont revendiqué leur droit au travail. Les personnes agées du village dé- cident d’entamer une grève de la faim. Hamza, 12 ans, nous fait découvrir ce village. Abdallah Yahya Né à GAFSA en 1979, Abdallah Yahya a étudié à l’ISAMM. Assistant réalisateur sur des séries et téléfilms pour la télévision tunisienne, puis sur des productions étran- gères. Secrétaire général adjoint de l’ARFT. 2012 :»Nous sommes ici» (LM – Doc)
  21. 21. 40 41 Tunisie, 2011. La transition est brusque. Le pays est en pleine euphorie. Du sit-in de la Kasbah jusqu’aux longues files d’attentes devant les bureaux de vote, le chemin vers le rendez-vous électoral est tumultueux. Chacun se délecte des fruits de cette opportunité historique à sa façon. Né le 13 mai 1972 à Tunis. Après des études en commerce et Marketing à L’IHEC Carthage, il commence une carrière d’acteur au cinéma et au théâtre. Ses pre- miers pas dans la réalisation se font à la télé à Canal+ Horizons en 1999. En 2002, il fonde Propaganda Productions avec son ami Imed Marzouk qui deviendra plus tard son producteur. 2006 : VHS-Kahloucha (LM, Doc) 2013 : Bastardo (LM, Fic) Propaganda Productions 41, Avenue Habib Bourguiba, 2070 La Marsa - Tunisie - +21671744815 - i.marzouk@gnet.tn ‫مسرحي‬ ‫و‬ ‫سينمائي‬ ‫كممثل‬ ‫مسيرته‬ ‫بدأ‬ ‫التجارة‬ ‫في‬ ‫دراسته‬ ‫بعد‬ .1972 ‫سنة‬ ‫بتونس‬ ‫ولد‬ ‫اإلنتاج‬ ‫شركة‬ ‫يؤسس‬ 2002 ‫سنة‬ .1999 ‫سنة‬ ‫تونس‬ ‫أفق‬ ‫قناة‬ ‫داخل‬ ‫لإلخراج‬ ‫ينتقل‬ ‫أن‬ ‫قبل‬ .‫مرزوق‬ ‫عماد‬ ‫صديقه‬ ‫رفقة‬ »‫«بروبقندا‬ ‫اعتصام‬ ‫ّع‬‫م‬‫تج‬ ‫من‬ ‫بداية‬ .‫انبهار‬ ‫حالة‬ ‫في‬ ‫البالد‬ ‫وضع‬ ‫مما‬ ‫مفاجئا‬ ‫جاء‬ ‫االنتقال‬ .2011 ،‫تونس‬ ‫االنتخابات‬ ‫موعد‬ ‫نحو‬ ‫الطريق‬ ‫كانت‬ ،‫االقتراع‬ ‫مكاتب‬ ‫أمام‬ ‫االنتظار‬ ‫صفوف‬ ‫إلى‬ ‫القصبة‬ ‫ساحة‬ .‫طريقته‬ ‫على‬ ‫ّة‬‫ي‬‫التاريخ‬ ‫الفرصة‬ ‫هذه‬ ‫ثمار‬ ‫يتلذذ‬ ‫واحد‬ ‫فكل‬ ‫بة‬ّ‫متقل‬ Image: Nabil Saïdi Son : Walid Ouerghi, Moncef Taleb Montage : Samir Tantouch ‫نصف‬ ‫و‬ ‫سبعة‬7 ½ Doc- 82‘ – 2014 Nejib Belkadhi ‫بالقاضي‬ ‫نحيب‬ 7 Vies Doc - 56’ – 2014 Tunis 2014. Trois ans après sa chute, la figure de Ben Ali refait surface. Dans les bouches des Tunisiens, la nostalgie de Ben Ali et surtout de sa période ne sont plus des tabous. Pour mieux comprendre ce phénomène, il faut remonter à la construc- tion de l’image du dictateur, à sa destruction par la révolution et à sa résurrection. Mohamed Amine Boufaied Lilia Blaise Mohamed Amine Boufaied , né à Tunis en 1986. Il est universitaire, concepteur, rédacteur, monteur, cadreur, photographe et réalisateur. Après l’obtention d’un di- plôme national en sciences et technologies du design, il choisit de s’orienter vers la production audiovisuelle. Lilia Blaise journaliste franco-tunisienne étudie à Sciences Po Paris. Spécialiste de la la Tunisie depuis trois ans. Elle a travaillé pour différents médias tels que Réalités, France 24, Afrique Magazine et le Courrier de l’Atlas. « 7 vies » est son premier film. Antworks - visuals.com – / SVP Les UV4-154,Rue Aiche Esseddik - Menzeh 6 – 2092 Ariana – Tunisie +216 26 207 106 - contact@antworks-visuals.com / info@svp-tunisia.com ‫أرواح‬ 7 ‫بوفايد‬ ‫أمين‬ ‫محمد‬ ‫بالز‬ ‫ليليا‬ ‫بعد‬ .‫مخرج‬ ‫و‬ ‫ر‬ّ‫مصو‬ ‫و‬ ‫فيديو‬ ‫ب‬ّ‫مرك‬ ‫و‬ ‫جامعي‬ .1986 ‫سنة‬ ‫تونس‬ ‫في‬ ‫ولد‬ ,‫بوفايد‬ ‫أمين‬ ‫محمد‬ .‫البصري‬ ‫السمعي‬ ‫اإلنتاج‬ ‫نحو‬ ‫ّه‬‫ج‬‫التو‬ ‫اختار‬ ،‫التكنولوجيا‬ ‫و‬ ‫العلوم‬ ‫في‬ ‫شهادة‬ ‫على‬ ‫تحصله‬ ‫العمل‬ ‫في‬ ‫اختصت‬ .‫بباريس‬ ‫ّة‬‫ي‬‫السياس‬ ‫العلوم‬ ‫صحافة‬ ‫تدرس‬ ‫ّة‬‫ي‬‫تونس‬ ‫ّة‬‫ي‬‫فرنس‬ ‫ّة‬‫ي‬‫صحف‬ ,‫بالز‬ ‫ليليا‬ .24 ‫فرنس‬ ‫و‬ ‫حقائق‬ ‫مجلة‬ ‫مثل‬ ‫اإلعالم‬ ‫وسائل‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫داخل‬ ‫تونس‬ ‫على‬ ‫فالحديث‬ ‫الواجهة‬ ‫إلى‬ ‫صورته‬ ‫تعود‬ ،»‫علي‬ ‫«بن‬ ‫ب‬ ‫اإلطاحة‬ ‫من‬ ‫سنوات‬ ‫ثالثة‬ ‫بعد‬ .2014 ‫تونس‬ ‫العودة‬ ‫وجب‬ ،‫الظاهرة‬ ‫هذه‬ ‫لنفهم‬ .‫التابوهات‬ ‫و‬ ‫الحضر‬ ‫يا‬ّ‫تعد‬ ‫عهده‬ ‫إلى‬ ‫الحنين‬ ‫حتى‬ ‫أو‬ ‫عنه‬ .‫للحياة‬ ‫عادت‬ ‫ولماذا‬ ‫َت‬‫ي‬‫مح‬ ‫وكيف‬ ‫الصورة‬ ‫هذه‬ ‫بناء‬ ‫ّة‬‫ي‬‫كيف‬ ‫إلى‬ Scénario Amine Boufaied et Lilia Blaise Image Amine Boufaied / Amine Lakhnech / Ghazi Amara Son Aymen Toumi Montage Amine Boufaied
  22. 22. 42 43 ‫حمامة‬ ‫يا‬ ‫عسالمة‬ ‫الجدي‬ ‫صالح‬ ‫ابنيه‬ ‫اصطحاب‬ ،‫السياحي‬ ‫المنشط‬ ،‫سمير‬ ‫يستطع‬ ‫لم‬ ،‫ألمانيا‬ ‫إلى‬ ‫هجرته‬ ‫و‬ ‫ألمانية‬ ‫من‬ ‫زواجه‬ ‫بعد‬ ‫نكتشف‬ ،‫القطيعة‬ ‫هذه‬ ‫أسباب‬ ‫عن‬ ‫بحثنا‬ ‫خالل‬ .‫التونسي‬ ‫الشرقي‬ ‫بالجنوب‬ »‫«تبلبو‬ ‫قريته‬ ‫إلى‬ .‫بالهجرة‬ ‫الحالمين‬ ‫القرية‬ ‫شباب‬ ‫عالم‬ .‫سينمائي‬ ‫و‬ ‫مسرحي‬ ‫مخرج‬ ‫و‬ ‫ممثل‬ ‫و‬ ‫المسرحية‬ ‫التربية‬ ‫في‬ ‫أول‬ ‫أستاذ‬ .1965 ‫سنة‬ ‫ولد‬ ‫على‬ ‫متحصال‬ ‫السينمائيين‬ ‫اإلخراج‬ ‫و‬ ‫الكتابة‬ ‫يدرس‬ ‫أن‬ ‫قبل‬ 1989 ‫سنة‬ ‫ّج‬‫ر‬‫وتخ‬ ‫المسرح‬ ‫درس‬ .2010 ‫سنة‬ ‫ذلك‬ ‫في‬ ‫شهادة‬ Bonjour la Gazelle Doc – 65’ - 2014 Scénario Salah Jday Image Helmi Ben Chahboun Son Jabeur Nammouchi Montage Nejib Challakhi « Samir » un ancien animateur touristique, vit en Allemagne avec son épouse Alle- mande. Il n’a jamais pu emmener ses deux fils à Teboulbou, son village natal du Sud-Est tunisien. En cherchant les véritables causes de cette rupture, on découvre l’univers des jeunes de Teboulbou. Salah Jday Né en 1965. Professeur d’éducation théâtrale, metteur en scène, acteur et réalisateur. Diplômé de l’ISAD en 1989, il continue ses études à L’ISAMM d’où il obtient son diplôme en écriture et réalisation (2010). 2012 : « Hatem Bettahar, martyr de la dignité ». 2012 : « Elhamma, 01/2011 ». 2013 : « le voyage d’un pèlerin ». 2014 : « Au creux de la vague ». Lartisto Production et Distribution Artistique 12, Rue Ammar Nouri – Teboulbou – 6032 Gabes +216 98 445 155 - jdaygabes@gmail.com ‫العزيز‬ ‫عبد‬ ‫الثعالبي‬ ‫حاجي‬ ‫لسعد‬ ‫حيث‬ ‫فاعال‬ ‫سياسيا‬ ‫كان‬ .1944 ‫سنة‬ ‫بها‬ ‫توفي‬ ‫و‬ 1876 ‫سنة‬ ‫بتونس‬ ‫الثعالبي‬ ‫العزيز‬ ‫عبد‬ ‫ولد‬ ‫الذي‬ »‫الجديد‬ ‫الدستوري‬ ‫«الحزب‬ ‫عنه‬ ‫انبثق‬ ‫والذي‬ 1920 ‫الدستوري»سنة‬ ‫«الحزب‬ ‫أسس‬ ‫األولى‬ ‫ّة‬‫ي‬‫التونس‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الجمهور‬ ‫رئيس‬ ‫بورقيبة‬ ‫الحبيب‬ ‫.أسسه‬ ‫خالل‬ ‫من‬ ‫التركيب‬ ‫و‬ ‫الصورة‬ ‫تقنيات‬ ‫م‬ّ‫بتعل‬ ‫قام‬ ،)1997( ‫البكالوريا‬ ‫شهادة‬ ‫على‬ ‫تحصله‬ ‫بعد‬ ‫قبل‬ ‫المونتاج‬ ‫في‬ ‫سنوات‬ ‫ثمانية‬ ‫من‬ ‫ألكثر‬ ‫عمل‬ .‫اإلنتاج‬ ‫شركات‬ ‫داخل‬ ‫التربصات‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫مالوف‬ – ‫الكنترا‬ :2009 ‫سنة‬ ‫من‬ ‫إبتداء‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الوثائق‬ ‫أفالمه‬ ‫يخرج‬ ‫.أن‬ Doc – 50’ - 2015 Abd Aziz Thaalbi Scenario Mohamed Echi Image Hatem Nechi, Walid Tyahi, Med Salah Chebbi Son Nouri Lassoued Montage Imen Abdelbari Lassaad Hajji Abdelaziz Thâalbi, né le 5 septembre 1876 à Tunis où il est décédé le 1ier octobre 1944, est un homme politique tunisien. en 1920, Il est le fondateur du Destour, parti politique duquel émerge le Néo-Destour de Habib Bourguiba, futur président de la 1ière République tunisienne. Son bac technique (1997) en main, il se lance dans une formation dans le son et l’image à travers des stages au sein de diverses sociétés tunisiennes de postproduc- tion. Après plus de huit ans comme montage, il réalise en 2009 son premier docu- mentaire « El Kontra » (LM), puis, « Malouf » (LM). Cinétéléfilms Rue d’Andalousie, 2080 Borj Baccouche, Ariana - Tunisie +21670731985 - cinetelefilms@cinetelefilms.net
  23. 23. 44 45 Tunistudio Film Production 3, Rue Amine Abbessi 1002 Tunis +216 54039356 - argui.medsalah@yahoo.fr ‫بوزا‬ ‫فالح‬ ‫وليد‬ ‫ّم‬‫ي‬‫مخ‬ ‫مثل‬ ‫الالجئين‬ ‫ّمات‬‫ي‬‫بمخ‬ ‫مقيمون‬ ‫أو‬ ‫الشائكة‬ ‫باألسالك‬ ‫قة‬ّ‫مطو‬ ‫حدود‬ ‫داخل‬ ‫محجوزون‬ ‫ال‬ ‫هم‬ ،‫المغرب‬ ‫في‬ ‫األفارقة‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫كحالة‬ ‫أخرى‬ ‫إلى‬ ‫مغارة‬ ‫من‬ ‫هاربون‬ ‫أو‬ ‫الشوشة‬ .‫المقابلة‬ ‫ة‬ّ‫الضف‬ ‫على‬ ‫يكونوا‬ ‫أن‬ :‫الوحيد‬ ‫حلمهم‬ ‫سوى‬ ‫يحملون‬ .‫السينمائي‬ ‫اإلخراج‬ ‫و‬ ‫الموسيقى‬ ‫يتعاطى‬ .‫ّة‬‫ي‬‫المعمار‬ ‫الهندسة‬ ‫درس‬ .‫جرجيس‬ ‫مواليد‬ ‫من‬ ‫الشرعيين‬ ‫الغير‬ ‫المقيمين‬ ‫و‬ ‫الالجئين‬ ‫بمسألة‬ ‫لالهتمام‬ ‫دفعه‬ ‫اإلنسان‬ ‫حقوق‬ ‫ميدان‬ ‫في‬ ‫نضاله‬ .‫المشاكل‬ ‫لهذه‬ ‫ّق‬‫ر‬‫تتط‬ ‫أفالم‬ ‫تصوير‬ ‫عبر‬ ‫ذلك‬ ‫و‬ ‫أوروبا‬ ‫في‬ Boza Doc – 52’ - 2014 Scénario Walid Fellah Image Walid Fellah Son Adnene Meddeb Montage Bilel Saadi Des destins perdus. Coincés sur des frontières clôturées par des barbelées, dans des camps de réfugiés comme à Choucha, ou fuyant d’une grotte à une autre comme c’est le cas de nombreux africains au Maroc, ils n’ont qu’un seul rêve : être sur l’autre côte. Né à Zarzis, il a étudié l’architecture. Musicien, cinéaste et activiste des droits de l’homme, il choisit de suivre de près la question des refugiés et des sans-papier en Europe, réalisant des films traitant de ces questions. « Boza » est son second docu- mentaire. Walid Fellah ‫العقاب‬ ‫و‬ ‫المراقبة‬ ‫التليلي‬ ‫رضا‬ ‫موتلو‬ ‫ايتون‬ ‫شرارة‬ ‫أول‬ ‫معقل‬ ،‫بوزيد‬ ‫سيدي‬ ‫إلى‬ ‫العودة‬ ‫تكون‬ ‫العربي‬ ‫الربيع‬ ‫اندالع‬ ‫من‬ ‫سنوات‬ ‫ثالثة‬ ‫بعد‬ .‫للمقاومة‬ ‫أخرى‬ ‫طرقا‬ ‫المكان‬ ‫أهالي‬ ‫ابتكر‬ ،‫األيام‬ ‫توالي‬ ‫مع‬ .‫نفسه‬ ‫بحرق‬ ‫شاب‬ ‫انتحار‬ ‫بعد‬ ‫معهد‬ ‫من‬ ‫ّج‬‫ر‬‫تخ‬ .»‫كان‬ ‫«أيا‬ ‫لإلنتاج‬ ‫شركته‬ ‫يؤسس‬ ‫أن‬ ‫أختار‬ ‫أين‬ ‫بوزيد‬ ‫بسيدي‬ 1977 ‫سنة‬ ‫ولد‬ ‫ايتون‬ « ‫السويسرية‬ ‫المخرجة‬ ‫زميلته‬ ‫مع‬ ‫يشتغل‬ .‫المسرح‬ ‫معهد‬ ‫من‬ ّ‫ثم‬ 2003 ‫سنة‬ ‫السينما‬ .»‫ّة‬‫ي‬‫الشخص‬ ‫«السينما‬ ‫جديد‬ ‫مصطلح‬ ‫على‬ »‫موتلو‬ Ayan Ken Production Rue des Martyres - Sidi Bouzid 9100 – Tunisie +216 22 296 409 - contact@ayanken.net Controlling and Punishment Doc – 90’ - 2014 Scénario Ridha Tlili Image Ayten Mutlu Saray et Ridha Tlili Son Ayten Mutlu Saray et Ridha Tlili Montage Daniel Gibel and Ridha Tlili Trois ans après le déclenchement des printemps arabes, retour à Sidi Bouzid en Tunisie, où le suicide d’un homme a déclenché la première insurrection. Depuis, les habitants y inventent une nouvelle culture de résistance. Ridha Tlili Né en 1977 à Sidi Bouzid où il crée sa boîte de production « Ayan Ken ». Diplômé de l’ISAMM en 2003, son film de fin d’études, « Rien à signaler », remporte la mention spéciale du jury au FIFAK 2003. Il obtient ensuite son master à l’Institut du Théâtre. Cinéaste indépendant, il travaille avec sa coréalisatrice, la documentariste suissesse Ayten Mutlu, sur un concept nouveau : le cinéma personnel. 2007 : Ayan Kan (Fic - CM). 2011 : Jiha (Doc –LM) 2011: Revolution under 5’ (Doc - LM)
  24. 24. 46 47 ‫الفنون‬ ‫بمدرسة‬ ‫ثم‬ ‫بتونس‬ ‫والسينما‬ ‫الفنون‬ ‫بمدرسة‬ ‫تعليمه‬ ‫زاول‬ .1982 ‫سنة‬ ‫بتونس‬ ‫ولد‬ ‫العربية‬ ‫واألكاديمية‬ ‫البحرين‬ ‫مملكة‬ ‫فرع‬ ‫المفتوحة‬ ‫العربية‬ ‫بالجامعة‬ ‫ثم‬ ‫بتونس‬ ‫والتزويق‬ ‫بإخراج‬ ‫قام‬ .‫والتلفزيوني‬ ‫السينمائي‬ ‫اإلخراج‬ ‫في‬ ‫شهادة‬ ‫على‬ ‫تحصل‬ ‫أين‬ ‫بمصر‬ ‫والفيديو‬ ‫للفيلم‬ .‫القصيرة‬ ‫األفالم‬ ‫من‬ ‫العديد‬ Amal Internationale de production cinématographique 8, rue Ali Riahi, Borj louzir Ariana. Tunis +216 98942260 - alouini3@gmail.com ‫الكرامة‬ ‫تصوير‬ ‫رخصة‬ ‫دون‬ ‫الحريزي‬ ‫ماهر‬ ‫محمد‬ ‫الوعي‬ ‫ولتطور‬ 2011 ‫و‬ 1911 ‫بين‬ ‫التونسية‬ ‫البالد‬ ‫شهدتها‬ ‫التي‬ ‫األحداث‬ ‫ألهم‬ ‫الشريط‬ ‫ّق‬‫ر‬‫يتط‬ .‫الكرامة‬ ‫عن‬ ‫بحثه‬ ‫في‬ ‫التونسي‬ ‫الشعب‬ ‫لدى‬ ‫العام‬ La dignité sans autori- sation de tournage Doc – 67’ - 2015 Scénario Mohamed Maher Elhrizi Image Omar Nagazi, Chafik Landolssi Son Mohamed Hosni Bilakhel Montage Dhaker Ben Ali Le film essaie de mettre en évidence le contexte historique, à travers les plus grands événements révolutionnaires de la Tunisie, qui a amené le peuple tunisien à cette révolte de janvier 2011. Mohamed Maher Elhrizi Il a fait ses études à l’EDAC, l’EAD et Arab TV film school au Bahraïn. il a été diplômé de l’académie de Cinéma et télévision en Egypte dans l’art de la réalisation cinéma- tographique. Réalisateur de plusieurs courts métrages. 2005: Comparaison 2006 : Sans toi 2007 : La paix .‫الفرنسي‬ ‫للتلفزيون‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الوثائق‬ ‫األفالم‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫أنجزت‬ .‫ّة‬‫ي‬‫تونس‬ ‫ّة‬‫ي‬‫فرنس‬ ‫كاتبة‬ ‫و‬ ‫مخرجة‬ ‫ّة‬‫ي‬‫السياس‬ ‫و‬ ‫االجتماعية‬ ‫الحركات‬ ‫واقع‬ ‫تحليل‬ ‫في‬ ّ‫حد‬ ‫ألبعد‬ ‫الذهاب‬ ،‫أعمالها‬ ّ‫كل‬ ‫عبر‬ ،‫تحاول‬ .‫العربي‬ ‫العالم‬ ‫في‬ Drôle de Trame 7, Rue Commines, 75003 Paris, France +33 664 486 428 - virginie.adoutte@droledetrame.fr ‫من‬ ‫قرن‬ ‫نصف‬ ،‫النساء‬ ‫ثورة‬ ‫ة‬ ّ‫العربي‬ ‫ة‬ ّ‫النسوي‬ ‫الحركة‬ ‫محمود‬ ‫بن‬ ‫فريال‬ ‫يتساءل‬ ‫و‬ ‫المغمور‬ ‫التاريخ‬ ‫هذا‬ ‫الشريط‬ ‫يروي‬ .‫قرن‬ ‫من‬ ‫ألكثر‬ ‫ّة‬‫ي‬‫العرب‬ ‫ّة‬‫ي‬‫النسو‬ ‫الحركة‬ ‫تاريخ‬ ّ‫يمتد‬ .‫الحالي‬ ‫الجيوسياسي‬ ‫الواقع‬ ‫ضخم‬ ‫في‬ ‫الحركة‬ ‫هذه‬ ‫تواصل‬ ‫إمكانية‬ ‫عن‬ La révolution des femmes, un siècle de féminisme arabe Doc – 52’ - 2014 Scénario Feriel Ben Mahmoud Image Jesus Rodriguez Martins Son Jean Hatem Montage Josiane Zardoya Le féminisme arabe existe depuis plus d’un siècle. Ce documentaire en raconte l’His- toire méconnue et s’interroge sur la possibilité pour qu’il perdure dans le contexte géopolitique actuel. Feriel Ben Mahmoud Réalisatrice et écrivaine franco-tunisienne, elle a écrit et réalisé de nombreux docu- mentaires et reportages pour la télévision française. Elle tente dans chacun de ses films d’aller plus loin dans l’analyse des mouvements sociaux et politiques du monde arabe. Forum Tataouine Portrait d’Oum Khaltoum Chronique de la démocratie en Tunisie
  25. 25. 48 49 Indivision Film / AVKM-Filmschool +216 28 213 080 - info@selimharbi.com ‫ماء‬ ّ‫الس‬ ‫هنا‬ ‫من‬ ‫الحربي‬ ‫سليم‬ ‫في‬ ‫وهو‬ ،‫حاليا‬ .‫االجتماعية‬ ‫وضعيته‬ ‫تدنت‬ ّ‫ثم‬ ‫ّة‬‫ي‬‫عائل‬ ‫مأساة‬ ‫حبيب‬ ‫عاش‬ ،‫عمله‬ ‫خسر‬ ‫أن‬ ‫بعد‬ .‫فارغة‬ ‫قوارير‬ ‫من‬ ‫يجمعه‬ ‫بما‬ ‫حبيب‬ ‫يعيش‬ ،‫شيء‬ ‫كل‬ ‫خسر‬ ‫أن‬ ‫وبعد‬ ‫الخمسين‬ ‫و‬ ‫الثامنة‬ ‫سن‬ ‫نحو‬ ‫جه‬ّ‫ات‬ ، ّ‫البصري‬ ّ‫السمعي‬ ‫االتصال‬ ‫وسائل‬ ‫دراسته‬ ‫بعد‬ .‫وثائقي‬ ‫مخرج‬ ‫و‬ ‫فوتوغرافي‬ ‫ر‬ّ‫مصو‬ ‫أسس‬ ‫حيث‬ ‫أبيدجان‬ ‫و‬ ‫تونس‬ ‫بين‬ ‫يعيش‬ .‫المعاصرة‬ ‫المواضيع‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫السرد‬ ‫ّة‬‫ي‬‫البصر‬ ‫التجارب‬ .‫االتصال‬ ‫وسائل‬ ‫في‬ ‫اإلبداع‬ ‫و‬ ‫السرد‬ ‫على‬ ‫تشتغل‬ ‫ّة‬‫ي‬‫افريق‬ ‫مجموعة‬ ‫أول‬ ‫هي‬ ‫و‬ »‫«أفريكيما‬ Le ciel ici-bas Doc – 52’ - 2012 Scénario Selim Harbi Image Selim Harbi Son Selim Harbi Montage Selim Harbi Après avoir perdu son travail, Habib subit un drame familial, puis, un déclin social. Aujourd’hui, à 58 ans, Habib a tout perdu ou presque. Il gagne sa vie en collectant des bouteilles vides. Selim Harbi Photographe et documentariste né à Tunis. Diplômé en médias audiovisuels, son travail est orienté vers l´expérimentation visuelle narrative et les sujets contempo- rains. Basé entre Tunis et Abidjan, il fonde, en 2013, Afreekyama, premier collectif panafricain de narration et création multimédia. Nomadis Images 11, Rue Mami - 2070 La Marsa - Tunisie +21671749080 - www.nomadisimages.com ‫ربي‬ ‫وجه‬ ‫عنا‬ ‫علوي‬ ‫بهرام‬ ‫و‬ ‫ماضيه‬ ‫شاب‬ ‫يستحضر‬ ،‫أرهقته‬ ‫التي‬ ‫الحياة‬ ‫مصاعب‬ ‫من‬ ‫الكثير‬ ‫و‬ ‫العمر‬ ‫من‬ ‫عقود‬ ‫ثالث‬ ‫بعد‬ ‫الظل‬ ‫مناطق‬ ‫أحدى‬ ‫في‬ ‫الثمانينات‬ ‫بداية‬ ...‫طفولته‬ ‫إلى‬ ‫عودة‬ ‫رحلة‬ ‫في‬ ‫الذاكرة‬ ‫يستنطق‬ ...‫الوطن‬ ‫لهذا‬ ‫الغربي‬ ‫الشمال‬ ‫أرياف‬ ‫من‬ ‫على‬ ‫متحصل‬ .‫السينما‬ ‫و‬ ‫اإلشارات‬ ‫لغة‬ ‫و‬ ‫الروسية‬ ‫درس‬ .‫سليانة‬ ‫بوالية‬ 1979 ‫سنة‬ ‫ولد‬ ‫األعمال‬ ‫من‬ ‫عديد‬ ‫في‬ ‫شارك‬ ‫راقص‬ ‫و‬ ‫ممثل‬ :‫التوجهات‬ ‫متعدد‬ ‫فنان‬ .‫الترجمة‬ ‫في‬ ‫األستاذية‬ ‫و‬ ‫الشعر‬ ‫كتب‬ ،‫السيناريوهات‬ ‫و‬ ‫المسرحيات‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫كتب‬ ،‫العالمية‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الوطن‬ ‫الفنية‬ .‫األقصوصة‬ Le visage de dieu Doc – 58’ - 2014 Scénario Bahram Aloui Image Bahram Aloui Son Bahram Aloui Montage Nizar Souissi A trente ans passés et à la suite de nombreuses déceptions, un jeune homme, déjà usé par la vie, convoque son passé pour le revisiter. Il revient ainsi sur son enfance dans son village du Nord-Ouest tunisien au milieu des années 80, une des zones d’ombre du pays. Bahram Aloui Né en 1979 à Makthar, dans le Nord-Ouest rural tunisien, il est un artiste polyva- lent. Il a étudié à Tunis le russe, la langue des signes et le cinéma. Comédien, acteur et danseur, il écrit, aussi, des scénarios, monologues et poèmes. Avec une petite caméra numérique HD, il filme spontanément de nombreuses scènes de vie ou de travail, sur le vif.
  26. 26. 50 51 Alif Productions (Mohamed Charbagi) 57, Rue d’Alleray, 75015 Paris - France + 33 1 56 08 32 01 - alif.productions@wanadoo.fr ‫ربيعي‬ ‫اكتوبر‬ ‫الدخيلي‬ ‫لسعد‬ ‫ويطالبون‬ ‫غضبهم‬ ‫يصرخون‬ ‫والنساء‬ ‫الرجال‬ .‫الثورة‬ ‫و‬ ‫التمرد‬ ‫رياح‬ ‫في‬ ‫جندوبة‬ ‫مدينة‬ ‫تشارك‬ ‫وردة‬ ، ‫معز‬ ،‫زينة‬ ،‫سالم‬ ، ‫عدنان‬ ، ‫محمد‬ ‫شكري‬ ، ‫فريدة‬ ، ‫عادل‬ ، ‫فتحي‬ .‫والكرامة‬ ‫بالحرية‬ . ‫الكالم‬ ‫في‬ ‫الحق‬ ‫اكتسبوا‬ ‫و‬ ‫الحرية‬ ‫تذوقوا‬ ‫المواطنين‬ ‫من‬ ‫وغيرهم‬ ‫بإخراج‬ ‫قام‬ .‫بباريس‬ ‫الجديدة‬ ‫الصربون‬ ‫بجامعة‬ ‫السينما‬ ‫درس‬ .‫جندوبة‬ ‫مدينة‬ ‫مواليد‬ ‫من‬ »‫الطويل‬ ‫الروائي‬ ‫شريطه‬ ‫إلنجاز‬ ‫بالتحضير‬ ‫حاليا‬ ‫يقوم‬ .‫والوثائقية‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الروائ‬ ‫األفالم‬ ‫من‬ ‫العديد‬ .»‫كالب‬ ‫و‬ ‫ذيوبة‬ Octobre printanier Doc – 52’ - 2015 Scénario Lassaad Dkhili Image Ikbel Arafa Son Ahmed Khelif Montage Kahena Attia La ville de Jendouba participe à un vent de révolte. Hommes et femmes crient leur colère. Ils demandent, la liberté et la dignité. Fathi, Adel, Fadida, Chokri, Moha- med, Adnen, Salem, Zina Moez, Warda et les autres, sont des citoyens singuliers qui goûtent enfin à la liberté. Lassaâd Dkhili Natif de Jendouba. Etudes de cinéma à la Sorbonne et à Louis Lumière à Paris. Sa carrière professionnelle est jalonnée de courts et moyens métrages de fictions et de documentaires diffusés à la télévision et dans les festivals internationaux. Il prépare son premier long métrage de fiction« Midnight dogs ». Normal (CM- Fic) Le flamenco (CM – Doc) Il était une fois une épicerie (CM-Doc) ‫المتعلقة‬ ‫المسائل‬ ‫دراسة‬ ‫في‬ ‫واختصت‬ ‫بباريس‬ ‫السوربون‬ ‫جامعة‬ ‫في‬ ‫السينما‬ ‫درست‬ ‫أن‬ ‫بعد‬ ‫البرامج‬ ‫عن‬ ‫كمسئولة‬ ‫التلفزيون‬ ‫في‬ ‫عملت‬ ،‫المجتمع‬ ‫في‬ ‫الجنساني‬ ‫بالمنظور‬ ‫و‬ ‫بالمرأة‬ .‫وكمخرجة‬ Les films de la caravane Epicerie documentaire Le Village. Lussas 07170. France +33 67 46 33 612 - charlotte@filmsdelacaravane.fr ‫مكتوب‬ ‫شيء‬ ‫كل‬ ‫سالمة‬ ‫بن‬ ‫سنية‬ ‫منزل‬ ‫من‬ ‫شابة‬ ‫امرأة‬ ‫ّت‬‫ر‬‫ف‬ ,‫التونسي‬ ‫بالوسط‬ ‫الساف‬ ‫قصور‬ ‫مدينة‬ ‫في‬ ,‫سنة‬ ‫سبعين‬ ‫منذ‬ »‫«صابرين‬ ّ‫تعد‬ ,‫المكان‬ ‫نفس‬ ‫وفي‬ ‫اليوم‬ .‫حياتها‬ ‫في‬ ‫الوحيدة‬ ‫ّة‬‫ر‬‫للم‬ ‫المكتوب‬ ّ‫ضد‬ ‫وثارت‬ ‫زوجها‬ .‫للزواج‬ ‫نفسها‬ Tout est écrit Doc – 52’ - 2014 Scénario Sonia Ben Slama Image Sara Srage et Roxane Billamboz Son Sonia Ben Slama et Sourour Cha- loiti Montage Young Sun Noh Il y a 70 ans, à Ksour Essaf, au centre de la Tunisie, une jeune femme s’échappait de la maison de son mari et s’élevait pour la seule fois de sa vie contre le maktoub (l’indéniable). Aujourd’hui, au même endroit, Sabrine s’apprête à se marier. Sonia Ben Slama Après des études de cinéma à l’université Paris III où elle se spécialise dans la ques- tion du genre et de la représentation des femmes, elle commence par travailler pour la télévision en tant que chargée de programme et réalisatrice. “Tout est écrit” est son premier film.
  27. 27. 52 53 ‫علي‬ ‫ل‬ ّ‫تحص‬ ‫و‬ ‫درس‬ ‫أين‬ 1989 ‫منذ‬ ‫بإيطاليا‬ ‫يقيم‬ ‫و‬ 1965 ‫سنة‬ ‫بحيدرة‬ ‫ولد‬ ،‫مخرج‬ ‫و‬ ‫ل‬ّ‫ممث‬ ‫ل‬ّ‫كممث‬ .‫التلفزيوني‬ ‫و‬ ‫السينمائي‬ ‫اإلخراج‬ ‫في‬ ‫دبلوم‬ ‫و‬ ‫المسرحي‬ ‫واإلخراج‬ ‫التمثيل‬ ‫في‬ ‫دبلوم‬ ‫أعمال‬ ‫في‬ ‫شارك‬ ‫كذلك‬ ‫و‬ ،‫إيطاليا‬ ‫في‬ ‫المسرحية‬ ‫األعمال‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫في‬ ‫شارك‬ ،‫مخرج‬ ‫و‬ .‫مخرج‬ ‫كمساعد‬ ‫و‬ ‫كممثل‬ ،‫أجنبية‬ ‫و‬ ‫إيطالية‬ ‫سينمائية‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫تلفزيون‬ Les films de Adel Bakri +39 33 98 821 367 - adelbakri2004@yahoo.fr Terre de femmes Doc – 74’ – 2015 Scénario Adel Bakri Image Adel Bakri Son Ahmed Maalaoui Montage Adel Bakri Dans une évocation rurale et colorée des collines verdoyantes au nord de la Tunisie, le film retrace deux journées de rencontre avec deux femmes : « Malika et Omma Jomoaa ». Elles sont gardiennes d’un patrimoine unique et d’une mémoire collec- tive et font vivre leurs familles avec leur travail Adel Bakri Acteur et réalisateur, né à Haidra (Kasserine) en 1965. Il vit en Italie depuis 1989 où il a acquit ses diplômes de formation théâtrale et cinématographique. Comme comédien et metteur en scène, il a participé à plusieurs pièces théâtrales, et à divers fictions pour la télé italienne et dans des films. 2010 : Vent des désirs (Exp – 2010) 2012 : Thala, mon amour (Doc – LM) ‫النساء‬ ‫أرض‬ ‫البكري‬ ‫عادل‬ ‫ة‬ّ‫لمد‬ ،« ‫جمعة‬ ‫ّى‬‫م‬‫أ‬ ‫و‬ ‫«مليكة‬ ،‫امرأتين‬ ‫خطى‬ ‫الفلم‬ ‫يقتفى‬ ٬‫التونسي‬ ‫الشمال‬ ‫مرتفعات‬ ‫فى‬ ‫خالل‬ ‫من‬ ‫لعائلتيهما‬ ‫داعمتان‬ ٬‫ّة‬‫ي‬‫ثر‬ ‫جماعية‬ ‫لذاكرة‬ ‫و‬ ‫نوعه‬ ‫من‬ ‫فريد‬ ‫لتراث‬ ‫حارستان‬ .‫يومين‬ ‫والخزف‬ ‫لمليكة‬ ‫بالنسبة‬ ‫الطبيعية‬ ‫واألعشاب‬ ‫األرض‬ ‫فالحة‬ :‫البحت‬ ‫النسائي‬ ‫العمل‬ ‫و‬ ‫الجهد‬ .‫جمعة‬ ‫ّي‬‫م‬‫أل‬ ‫بالنسبة‬ ‫البربري‬ Abdellatif Garrouri Production/ La coopération suisse +21698526495 - wahid_abdelah@yahoo.fr 460 ‫قروري‬ ‫اللطيف‬ ‫عيد‬ ‫على‬ ‫كالصاعقة‬ ‫وفاته‬ ‫خبر‬ ‫نزل‬ ، ‫الخارج‬ ‫وفي‬ ‫تونس‬ ‫في‬ ، ‫المفقود‬ ‫ابنها‬ ‫عن‬ ‫بحث‬ ‫طول‬ ‫بعد‬ ‫حين‬ ‫إلى‬ 460 ‫رقم‬ ‫يحمل‬ ‫مجهول‬ ‫قبر‬ ‫في‬ ‫االبن‬ ‫دفن‬ .‫هدى‬ ‫وابنتها‬ ‫اهلل‬ ‫عطية‬ ‫زكية‬ ‫السيدة‬ .‫عليه‬ ‫التعرف‬ ،‫ّة‬‫ي‬‫التونس‬ ‫ّة‬‫ي‬‫(الوطن‬ ‫بالتلفزيون‬ ‫العمل‬ ‫رحلة‬ ‫بدأ‬ ‫بتونس‬ ‫الصحافة‬ ‫معهد‬ ‫من‬ ‫ّج‬‫ر‬‫التخ‬ ‫بعد‬ ‫بالشأن‬ ‫ّة‬‫م‬‫المهت‬ ‫البرامج‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫أنتج‬ .‫المكتوبة‬ ‫بالصحافة‬ ‫و‬ )6 ‫أم‬ ،‫الفرنسي‬ ‫التلفزيون‬ ‫الدولي‬ ‫الشأن‬ ‫و‬ ‫الوطني‬ Doc – 52’ - 2013 Scénario Abdellatif GARROURI Image Slim Balja-Amor Guirat Son Naceur Othmen Montage Yacine Ben Mansour – Ali Han- chaoui – Houdheyfa Neffati Après des études à l’Ipsi (Institut de presse), il entame une carrière de 15 ans à la télévision (TV nationale, France TV, M6) et dans la presse écrite. Il produit plusieurs émissions qui traitent aussi bien des problèmes nationaux qu’internationaux. Une mère, avec sa fille, se lance dans une recherche désespérée pour retrouver son fils qui a tenté de mettre le cap clandestinement vers l’Europe. Elles le retrouvent dans une tombe anonyme portant le numéro 460. Abdellatif GARROURI
  28. 28. 54 55 International Monastir Films & CTV Services 40 cité El Ahmadi - 2070 - La Marsa - Tunisie +216 98 304 268 / +216 26 700 496 - turkiridha@yahoo.fr ‫المهدية‬ ‫الخالدة‬ ‫المدينة‬ Mahdia, la ville éternelle Doc – 85’ - 2014 Scénario Mohamed Naceur Kesraoui Image Souhir Turki Son Karim Guemira Montage Seif Ben Salem Mahdia, une presqu’île, dont les historiens situent l’existence depuis l’ère punique. A l’ouest de Mahdia se trouve Zouila, le quartier le plus ancien de la ville. Abdallah AL Mehdi, l’occupe en 916 de notre ère et y installe sa Capitale, à laquelle il donne d’ailleurs son nom. Elle deviendra le point de départ de toutes ses campagnes d’oc- cupations avec l’espoir de mettre la main sur l’Orient Islamique... Mohamed Naceur Kesraoui Né à Mahdia le 10/07/1955, Mohamed Naceur KESRAOUI, après un bac Lettres en 1976, il poursuit ses études cinématographiques et de théâtre à l’Université de Paris III, la Sorbonne. Il est réalisateur, acteur, scénariste, homme de Théâtre et poète. A son actif plusieurs courts métrages et documentaires. 2006 : Les portes closes (Fic – CM) 2001 : Mehdia, la porte de la Méditerranée (Doc – CM) Alif Productions (Mohamed Charbagi) 57, Rue d’Alleray 75015 Paris - France +33 1 56 08 32 00 - alif.productions@wanadoo.fr Mélodies de l’éxil Doc - 52’ – 2013 Scénario Mahmoud Ben Mahmoud et Mustapha Hasnaoui Ce film documentaire se veut une anthologie de la musique maghrébine en France depuis la fin des années 40. La chanson de l’exil se développe dans les cafés où des travailleurs du bâtiment ou de la mine viennent chanter la nostalgie de leur pays natal et les tourments de la séparation. Mahmoud Ben Mahmoud Mustapha Hasnaoui Mahmoud Ben Mahmoud, né en 1947, fit des études de cinéma en Belgique. Diplômé en histoire de l’art et archéologie et en journalisme et communication so- ciale à ULB où il enseigna le scénario à partir de 1988. 1982 : Traversées (Fic – LM) 1992 : Poussière de diamant avec Fadhel Jaïbi (Doc – LM) 2003 : Les Siestes grenadine 2012 : Le Professeur Mustapha Hasnaoui, né en 1952. Décédé en 2011. Réalisateur de documentaires de création. Il collabore au magazine «Métropolis» d’Arte. Depuis 1990, son travail couvre essentiellement les registres de l’art : la musique avec «Essyad, musicien» (1994), la littérature avec «Les Belles Etrangères»... En 2000, il aborde des questions sociétales avec «Le Caire Mère et Fils» (2000), «Au temps du Ramadan» (2001) et « Zelal » (2010). ‫حي‬ ‫يوجد‬ ‫غربها‬ ‫في‬ .‫البونية‬ ‫الحقبة‬ ‫منذ‬ ‫وجودها‬ ‫المؤرخين‬ ‫يرجع‬ ‫التي‬ ‫الجزيرة‬ ‫شبه‬ ،‫المهدية‬ ‫و‬ ‫له‬ ‫منهاعاصمة‬ ‫وجعل‬ ،‫م‬ 916 ‫سنة‬ ‫المهدي‬ ‫اهلل‬ ‫عبد‬ ‫ها‬ّ‫احتل‬ .‫المدينة‬ ‫من‬ ‫جزء‬ ‫أقدم‬ ،"‫"زويله‬ ‫على‬ ‫يده‬ ‫وضع‬ ‫ذلك‬ ‫في‬ ‫أمله‬ ‫و‬ ‫غزواته‬ ‫لكل‬ ‫انطالق‬ ‫نقطة‬ ‫ذلك‬ ‫بعد‬ ‫أصبحت‬ .‫أسمه‬ ‫أعطاها‬ .‫اإلسالمي‬ ‫الشرق‬ ‫في‬ ‫دراسات‬ ‫تابع‬ . ‫الكسراوي‬ ‫ناصر‬ ‫محمد‬ ،2014 ‫عام‬ ‫وتوفي‬ ‫المهدية‬ ‫في‬ 1955 ‫عام‬ ‫ولد‬ ‫العديد‬ ‫له‬ .‫مسرح‬ ‫ورجل‬ ‫وشاعر‬ ‫وكاتب‬ ‫وممثل‬ ‫مخرج‬ .‫السوربون‬ ‫جامعة‬ ‫في‬ ‫والمسرح‬ ‫السينما‬ .‫القصيرة‬ ‫األفالم‬ ‫من‬ ‫الكسراوي‬ ‫الناصر‬ ‫محمد‬ ‫أواخر‬ ‫منذ‬ ‫بفرنسا‬ ‫أفريقيا‬ ‫شمال‬ ‫الموسيقى‬ ‫من‬ ‫مختارات‬ ‫ق‬ّ‫يوث‬ ‫أن‬ ‫الوثائقي‬ ‫الفيلم‬ ‫هذا‬ ‫يريد‬ ‫بحنينهم‬ ‫المناجم‬ ‫أو‬ ‫البناء‬ ‫عمال‬ ‫يصدح‬ ‫حيث‬ ‫المقاهي‬ ‫في‬ ‫تطورت‬ ‫المنفى‬ ‫أغنية‬ .‫04ف‬ ‫السنوات‬ .‫البعد‬ ‫بآالم‬ ‫و‬ ‫وطنهم‬ ‫إلى‬ ‫المنفى‬ ‫ألحان‬
  29. 29. 56 57 Courts métrages Fiction ‫في‬ ‫السوربون‬ ‫وجامعة‬ ‫مونتريال‬ ‫في‬ ‫كونكورديا‬ ‫جامعة‬ ‫من‬ ‫ّج‬‫ر‬‫تخ‬ ،‫شاب‬ ‫كندي‬ -‫تونسي‬ ‫مخرج‬ .‫الفوتوغرافي‬ ‫للتصوير‬ ‫مديرا‬ ‫عمل‬ ‫باريس‬ House Media (Toronto, Canada) N°4061 , Avenue Henri Julien - Montréal H2W 2K4 - Canada +1 514 242-4580 - manachou.kaiss@gmail.com Let go Fiction - 09min - 2014 Scénario Kais Manachou Image Raphaël Aubry Son Stéphane Gougeant - Youssef Saffar Montage Marwen El Hechkel Interprétation SarraBraham - Martin Bédard Un jeune homme rentre chez lui après des années de voyage. Il avait laissé derrière lui sa maison et une femme. De retour dans cette maison, il se bat contre l’absence et l’oubli. Il explore chaque pied carré de l’espace. Ses souvenirs se mêlent à la na- ture même de cet espace et finissent par ramener le passé à la surface. Kais Manachou Né à Tunis, Kaiss est un jeune réalisateur tuniso-canadien, Diplomé de l’Université Concordia à Montréal et de l’Université de la Sorbonne à Paris. Il a tourné son pre- mier court métrage, «Let go», et il l’a post-produit à Tunis. Il a travaillé aussi comme directeur photo. ‫قو‬ ‫ليت‬ ‫مناشو‬ ‫قيس‬ ‫في‬ ‫زوجته.عاد‬ ‫و‬ ‫منزله‬ ‫خاللها‬ ‫غادر‬ ‫السفر‬ ‫من‬ ‫سنوات‬ ‫بعد‬ ‫الوطن‬ ‫ارض‬ ‫إلى‬ ‫يعود‬ ‫شاب‬ ‫طبيعة‬ ‫مع‬ ‫تختلط‬ ‫ذكرياته‬ .‫الفضاء‬ ‫من‬ ‫مربع‬ ‫قدم‬ ‫كل‬ ‫في‬ ‫بتجواله‬ ‫والنسيان‬ ‫الغياب‬ ‫لهزم‬ ‫محاولة‬ .‫السطح‬ ‫إلى‬ ‫الماضي‬ ‫وتجلب‬ ‫المطاف‬ ‫نهاية‬ ‫في‬ ‫الفضاء‬
  30. 30. 58 59 Hommes livres Les Ateliers Varan 6, impasse Mont-Louis - 75011 Paris +331 43 56 75 65 - communication@ateliersvaran.com ‫داخل‬ ‫و‬ ‫السينما‬ ‫نوادي‬ ‫ضمن‬ ‫نشاطه‬ ‫بدأ‬ .‫سينمائي‬ ‫مخرج‬ ‫و‬ ‫بسوسة‬ ‫اآلداب‬ ‫ّة‬‫ي‬‫بكل‬ ‫جامعي‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الوطن‬ ‫الجوائز‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫نالت‬ ‫أفالم‬ ‫ثالثة‬ ‫أخرج‬ ‫حيث‬ ‫الهواة‬ ‫للسينمائيين‬ ‫ّة‬‫ي‬‫التونس‬ ‫الجامعة‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫على‬ ‫كذلك‬ ‫تحصل‬ ‫الذي‬ »‫الفسفاط‬ ‫بو‬ ‫«ياعن‬ ‫شريطه‬ 2011 ‫سنة‬ ‫أخرج‬ .‫ّة‬‫ي‬‫الدول‬ ‫و‬ .‫الجوائز‬ Docu-Fic - 26’ - 2014 Scénario Sami Tlili Image Sami Tlili Son Gustavo Milan - Ndaya Mwamba Montage Gordana Zivkovic Interprètation Kamel Ghali, Habib Ouarda Dans une Librairie à Paris, des livres et des histoires se croisent et s’entremêlent en arabe. Sami Tlili Réalisateur et enseignant à la Faculté des Lettres de Sousse. Ancien membre actif du mouvement des Ciné-clubs de Tunisie et de la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs (F.T.C.A), il compte à son actif trois courts métrages amateurs sélectionnés et primés dans plusieurs festivals internationaux. 2011 : Maudit soit le Phosphate (Doc – LM) ‫كتب‬ ‫رجال‬ ‫التليلي‬ ‫سامي‬ .‫ّة‬‫ي‬‫عرب‬ ‫بلغة‬ ‫تتداخل‬ ‫و‬ ‫قصص‬ ‫و‬ ‫كتب‬ ‫تتقاطع‬ ‫ّة‬‫ي‬‫باريس‬ ‫مكتبة‬ ‫داخل‬ ‫و‬ ‫كتابة‬ ‫في‬ ‫التربصات‬ ‫من‬ ‫بالعديد‬ ‫يقوم‬ ‫أن‬ ‫قبل‬ ‫األداب‬ ‫درس‬ ،1966 ‫سنة‬ ‫تونس‬ ‫مواليد‬ ‫من‬ 2004 ‫سنة‬ ‫كمخرج‬ ‫مسيرته‬ ‫في‬ ‫إنطلق‬ .‫األفالم‬ ‫إخراج‬ ‫و‬ ‫تركيب‬ Propaganda Productions 41, AvenueHabib Bourguiba, 2070 La Marsa – Tunisie +21671744815 - i.marzouk@gnet.tn 4466 ‫الشابي‬ ‫فهد‬ .‫الحرفاء‬ ‫على‬ ‫كعادته‬ ‫باحثا‬ ‫العاصمة‬ ‫تونس‬ ‫شوارع‬ ‫بين‬ ‫سيارته‬ ‫عادل‬ ‫التاكسي‬ ‫سائق‬ ‫يقود‬ ...‫كبيرة‬ ‫بشاحنة‬ ‫يصطدم‬ ‫يكاد‬ ،‫الطريق‬ ‫مفترق‬ ‫في‬ ‫و‬ ‫فجأة‬ Fic – 11’ - 2014 Scénario Fehd Chabbi Image Sofiene El Fani Son Aymen Labidi Montage Malek Chatta Interprétation Hakim Boumassoudi / Mohamed Ben Rezg Au volant de son taxi, Adel, la quarantaine, roule paisiblement dans les rues de Tunis à la recherche de clients. Soudain, à un croisement, il évite de justesse une collision avec un gros camion! Fehd Chabbi Né en 1966 à Tunis. Après des études de lettres, il effectue plusieurs stages de mon- tage, d’écriture et de réalisation. Il entame sa carrière de réalisateur en 2004. 2004 : L’homme au costume gris (Fic – CM) 2008 : Mergoz (Fic – CM) 2010 : Pèlerinage à Lamu (Doc – CM)
  31. 31. 60 61 CTV services 51, Rue Abderrahmane Ibn Aouf ; UV4 Bloc 51 ; 2091 El Menzah VI. +216 98 337 490 - ctvfilm@gnet.tn ‫دندنة‬ ‫قيقة‬ ‫نضال‬ ‫ّا‬‫ي‬‫تدريج‬ ‫تفضح‬ ‫لكي‬ ‫اليومي‬ ‫عالمهم‬ ‫أصوات‬ ‫تأتي‬ ‫ما‬ّ‫كل‬ ‫ينقطع‬ ‫امرأة‬ ‫و‬ ‫رجل‬ ‫بين‬ ‫مقتضب‬ ‫حديث‬ ...‫ّتهما‬‫ي‬‫نفس‬ ‫ثالث‬ ‫أخرجت‬ . ‫ّة‬‫ي‬‫السينمائ‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫المسرح‬ ‫األعمال‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫في‬ ‫شاركت‬ ‫كاتبة‬ ‫و‬ ‫لة‬ّ‫ممث‬ ‫ألحسن‬ ‫بشير‬ ‫زبيدة‬ ‫جائزة‬ ‫على‬ ‫لة‬ ّ‫متحص‬ )2012( ».‫ب‬ ‫«ماتيلد‬ ‫ل‬ّ‫األو‬ .‫كتابان‬ ‫لها‬ ‫و‬ ‫ّات‬‫ي‬‫مسرح‬ ‫صوص‬ّ‫للن‬ ‫ّسمي‬‫ر‬‫ال‬ ‫البرنامج‬ ‫في‬ ‫برمجته‬ ‫ّت‬‫م‬‫ت‬ )2013( »‫قاقارين‬ ‫«برونتو‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫الفرنس‬ ‫غة‬ّ‫بالل‬ ‫رواية‬ .2014 ‫أفينيون‬ ‫لمهرجان‬ A capella Fic – 15’ - 2014 Scénario Nidhal Guiga Image Bechir Mahbouli Son Aymen Toumi Montage Seyf ben Salem et Mouna Ghar- red Interprètation Ezzeddine Ganoun et Nidhal Gui- ga Un homme et une femme échangent de brefs propos dans un séjour. Ce seront les bruits de leur quotidien qui vont graduellement révéler leur psychologie profonde ... Nidhal Guiga Actrice et auteur. Elle a joué dans plusieurs pièces de théâtre et films tunisiens. Elle a écrit deux fictions: Mathilde B. (2012) qui a reçu le prix Zoubeïda B’chir et Pronto Gagarine (2013) sélectionnés au festival d’Avignon In Lectures. Elle a également mis en scène trois pièces de théâtre entre 2003 et 2008. .‫وللسينما‬ ‫البصري‬ ‫للسمعي‬ ‫للعليا‬ ‫المدرسة‬ ‫و‬ ,‫والملتيميديا‬ ‫للفنون‬ ‫العالي‬ ‫المعهد‬ ‫من‬ ‫متخرجة‬ ‫إخراج‬ ‫خالل‬ ‫من‬ ‫ّة‬‫ي‬‫التجريب‬ ‫السينما‬ ‫في‬ ‫بتجربة‬ ‫قامت‬ .‫األول‬ ‫الروائي‬ ‫فيلمها‬ ‫ل‬ّ‫يمث‬ ‫بيضاء‬ ‫أسلحة‬ .»‫«وردة‬ ‫قصير‬ ‫فلم‬ Carthago Films +216 71 111 111 - quintacommunication@gmail.tn ‫بيضاء‬ ‫أسلحة‬ ‫حمري‬ ‫كوثر‬ ‫بعض‬ ‫يعيش‬ ‫حيث‬ ‫هامشي‬ ‫حي‬ ‫في‬ ‫نفسها‬ ‫هيفاء‬ ‫تجد‬ ,‫التجول‬ ‫حضر‬ ‫بعد‬ ‫و‬ ‫اليالي‬ ‫احدى‬ ‫في‬ .‫اختطفها‬ ‫من‬ ‫تعنيف‬ ‫خالل‬ ‫من‬ ‫منزلها‬ ‫الى‬ ‫الهروب‬ ‫تحاول‬ .‫الغضب‬ ‫من‬ ‫مفرغة‬ ‫حلقة‬ ‫في‬ ‫الشبان‬ .‫بالرصاص‬ ‫رميا‬ ‫األثناء‬ ‫في‬ ‫الشبان‬ ‫أحد‬ ‫يموت‬ Armes Blanches Fic-10min-2014 Scénariste Kaouther Hamri Image Aymen Messadi Son Mourad Mezyoud Montage Marwen El Hechkel Interprète Haifa Layouni - Bilel Ben Ali - Zam- ba Boss - Wissem Ismaelo - Manel Rassess - Paza Man Une nuit après le couvre-feu , Haifa est agressée par un dealer dans un ghetto du centre ville. Des jeunes tournent dans un cercle vide de rage et de vigilance. En essayant de rentrer chez elle, elle blesse son agresseur. Au même temps, un jeune est tué par une balle. Kaouther Hamri Née en 1981 , diplômée de l’ISSAMM en multimédia en 2005, de l’ESAC en réalisa- tion en 2009, ayant un mastère de recherche en art visuel en 2014 Elle a travaillé en freelance en tant que graphiste et en assistanat. elle s’essaie à l’expérimentation au cinéma. 2014 : «Warda» ( Exp – 01’ – 2014).
  32. 32. 62 63 »‫«نار‬ ‫سيناريو‬ ‫وكاتبة‬ 50‫«شطر‬ ‫مخرجة‬ : ‫غيدي‬ّ‫الز‬ ‫نجمة‬ . ‫دي‬ّ‫خال‬ ‫طارق‬ ‫و‬ ‫صايا‬ ‫لسوسن‬ 1938 ‫أفريل‬ 9 ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫عط‬ ‫بن‬ ‫ّد‬‫م‬‫لمح‬ ‫سلمى‬ ‫فلم‬ ‫في‬ ‫لة‬ّ‫ممث‬ 2011 ‫في‬ ‫الجزيري‬ ‫للفاضل‬ »‫«خسوف‬ ‫سيناريو‬ ‫كتابة‬ ‫في‬ ‫شاركت‬ Réalisatrice du CM de fiction « Chtar 50 »/ Réalisatrice et Scénariste et du CM de fic- tion « Feu ». 2013 : Actrice dans le CM de fiction « Selma » de Mohamed Ben Attia / le CM « Bousculades 9 Avril 1938 » de SawssenSaya Et Tarak Khalladi / le CM « Désirs » de samirHarbaoui 2012 : Coscénariste du film « Khoussouf » de FadhelJazir 2011 :Comédienne dans la pièce du théâtre « SahébLéhmar » de FadhelJaziri 50 ‫شطر‬ ‫غيدي‬ّ‫الز‬ ‫نجمة‬ ‫مفاجأة‬ ‫بصفة‬ ‫قمر‬ ‫ّر‬‫ر‬‫تق‬ .‫االنتخابات‬ ‫خالل‬ ‫ّل‬‫ي‬‫تح‬ ‫ّة‬‫ي‬‫عمل‬ ‫في‬ ,‫كفيفة‬ ‫فتاة‬ ،‫قمر‬ ‫استدراج‬ ّ‫يتم‬ ّ‫برد‬ ‫ّة‬‫ي‬‫للعمل‬ ‫مة‬ ّ‫المنظ‬ ‫المجموعة‬ ‫تقوم‬ .‫فيها‬ ‫المشاركة‬ ‫بعد‬ ‫فضحها‬ ‫و‬ ‫ّة‬‫ي‬‫العمل‬ ‫من‬ ‫االنسحاب‬ .‫اختطافها‬ ‫و‬ ‫بعنف‬ ‫الفعل‬ Chtar 50 Fic- 10 mn – 2014 Image Amine Messadi Son Houssem Kssouri Montage Fakhreddine Amri Kmar, jeune femme non voyante est embarquée dans une opération de fraude lors des élections. Elle s’y laisse entrainer jusqu’au moment où elle décide de la dénon- cer. Le groupe de fraudeurs n’hésite pas à réagir violement et à la kidnapper. Nejma Zeghidi Nouveau Film 14, Rue de Médine. 1002 Tunis-Belvédère +216 71 785 588 - jaziri.nvf@planet.tn ‫الدورات‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫تلقى‬ ‫وقد‬ ,‫السينما‬ ‫نوادي‬ ‫حركة‬ ‫مع‬ ‫مبكرا‬ ‫بالسينما‬ ‫اهتمامه‬ ‫بدأ‬ ‫من‬ ‫العديد‬ ‫في‬ ‫مخرج‬ ‫كمساعد‬ ‫عمل‬ ‫كما‬ .‫المحترفة‬ ‫واألفالم‬ ‫التلفزية‬ ‫البرامج‬ ‫في‬ ‫التكوينية‬ .‫األول‬ ‫القصير‬ ‫الروائي‬ ‫فيلمه‬ ‫هو‬ ,‫رغبات‬ .‫واألجنبية‬ ‫التونسية‬ ‫األعمال‬ Isas Film +216 27 099 076 - izasfilms@gmail.com ‫رغبات‬ ‫حرباوي‬ ‫سمير‬ ‫غرفة‬ ‫ذي‬ ‫صغير‬ ‫منزل‬ ‫في‬ ‫يعيشان‬ ‫صديقيه‬ ‫لدى‬ ‫ملجأ‬ ‫يجد‬ ,‫العمل‬ ‫عن‬ ‫معطل‬ ‫شهادة‬ ‫صاحب‬ ‫(خيبة‬ ,‫حياته‬ ‫لحضات‬ ‫بعض‬ ‫ويتدكر‬ ,‫هدف‬ ‫دون‬ ‫المدينة‬ ‫في‬ ‫التجول‬ ‫في‬ ‫يومه‬ ‫يقضي‬ .‫واحدة‬ ‫نوم‬ ‫من‬ ‫تأكده‬ ‫بعد‬ ‫متأخر‬ ‫وقت‬ ‫في‬ ‫سوى‬ ‫المنزل‬ ‫الي‬ ‫يعود‬ ‫وال‬ )..‫سياسية‬ ,‫فنية‬ ,‫عاطفية‬ ‫أمل‬ .‫أصدقائه‬ Désirs Fic-22min-2014 Scénariste Samr Harbaoui Image Hassan El Amri Son Houssem ksori Montage Karim Hammouda Interprétation Mohamed Sassi Ghorbali-Fethi Ak- kari –Salah Faleh-Nejma Zeghedi- -Karim Belhaj Un jeune diplômé, sans boulot, trouve refuge chez un jeune couple d’amis dans un petit studio d’une seule chambre. Il passe la journée à errer dans la ville, se remé- morant des bribes de sa vie (déceptions sentimentales, politiques, artistiques…) et ne rentre au studio que tard la nuit, étant sûr que ses hôtes dormaient. Samir Harbaoui Né en 1964, il s’intéressa au cinéma très tôt par le biais des Ciné-clubs. De 1994 à 1999, il participe à des stages la télévision et au cinéma ; tout-en participant à des films de la FTCA. A partir de 1999, il entame une carrière professionnelle comme premier assistant réalisateur sur des clips, des feuilletons et des films tunisiens et étrangers. 2014 : « Siliana, et après ! » (Doc – CM)

×