Les festivals musicaux et les réseaux sociaux en 2013

162 vues

Publié le

Analyse détaillée de l'étude de SocialBand sur la présence des festivals musicaux sur les réseaux sociaux en 2013

Publié dans : Médias sociaux
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
162
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les festivals musicaux et les réseaux sociaux en 2013

  1. 1. SOCIALBAND Présente LES FESTIVALS ET LES RESEAUX SOCIAUX en 2013 La France est une terre de festivals grâce à son important tissu associatif. Plus de 1000 manifestations proposant une programmation de musiques actuelles et de variété sont recensées (selon des données croisées provenant de l’Irma, de la Sacem et du CNV), et plusieurs millions de spectateurs fréquentent ces raouts chaque année. Ces festivaliers sont une cible idéale pour fédérer une communauté sur les réseaux sociaux. Mais comment les festivals de musique français s’y prennent-ils pour attirer les internautes? Quelles plateformes sont privilégiées? Et quelles sont les manifestations les plus suivies? Pour cette étude, nous avons choisi d’observer les 20 plus grands festivals de musiques, sélectionnés en fonction de leur fréquentation en 2013. Chiffres clés : 100% des festivals ont un compte Facebook 95% des festivals ont un compte Twitter 75% des festivals ont un compte Myspace 55% des festivals ont un compte Google +
  2. 2. Top des festivals par fréquentation (nombre total d’entrées payantes et gratuites) Moyenne des 20 festivals* : 159 225 Total des 20 festivals* : 3 184 500 Variation totale par rapport à 2012 : + 7,32% Festivals Villes Fréquentation Variation 2012/2013 1 Festival Interceltique Lorient 700 000 +7,69% 2 Jazz in Marciac Marciac 250 000 +13,64% 3 Le Printemps de Bourges Bourges 210 000 +23,53% 4 Les Vieilles Charrues Carhaix 208 000 -14,75% 5 Le Cornouaille Quimper 200 000 0 6 Jazz à Vienne Vienne 175 000 +8,02% 7 Solidays Paris 170 500 +5,90% 8 Les Nuits de Fourvières Lyon 157 000 -5,42% 9 Les Eurockéennes Belfort 127 000 +27% 10 Francofolies La Rochelle 120 000 +41,18% 11 Rock en Seine Saint-Cloud 118 000 +7,27% 12 Main Square Festival Arras 105 000 +40% 13 Les Nuits Sonores Lyon 103 000 -25,61% 14 Hellfest Clisson 102 000 -8,93% 15 Fnac Live Paris 90 000 +20% 16 Festival de Poupet St-Malo-du-Bois 77 000 +48,94% 17 Le Cabaret Vert Charleville Mézières 75 000 +2,74% 18 Reggae Sun Ska Pauillac 75 000 -6,25% 19 Art Rock Saint-Brieuc 65 000 +1,25% 20 Les Suds Arles 64 000 +14,29% Nous avons fait le choix de retenir la fréquentation globale des festivals étudiés, entrées payantes et entrées gratuites comprises. Les manifestations étudiées ont accueilli entre 64 000 spectateurs pour la plus petite et 700 000 personnes pour la plus grande. La fréquentation moyenne des 20 festivals choisis pour cette étude est de 159 225 entrées, avec une augmentation totale de 7,32%. Seules cinq manifestations ont vu leur nombre de spectateurs baisser. Au total, elles ont réunis 3 184 500 spectateurs.
  3. 3. Top des festivals par nombre de fans sur Facebook Moyenne des 20 festivals* : 46 530 Total des 20 festivals* : 930 604 Progression totale par rapport à 2012 : +50,57% Festivals Fans Facebook Progression 2012/2013 1 Hellfest 131 019 +57,19% 2 Reggae Sun Ska 128 534 +279,97% 3 Les Vieilles Charrues 127 042 +16,29% 4 Rock en Seine 82 525 +35,16% 5 Main Square Festival 75 303 +38,18% 6 Solidays 69 247 +26,27% 7 Les Eurockéennes 62 587 +27,02% 8 Les Nuits Sonores 36 480 +63,19% 9 Francofolies 35 795 +42,05% 10 Le Cabaret Vert 33 523 +35,97% L’ensemble des 20 festivals étudiés compte 46 530 fans en moyenne. Seuls trois d’entre eux dépassent les 100 000 fans, dans des styles très différents (métal, reggae, rock et chanson). La progression de certains festivals est impressionnante. Le Hellfest et le Reggae Sun Ska qui attirent un public de « spécialistes » plutôt jeune ont conquis de nombreux fans sur Facebook en 2013. Ce dernier a gagné plus de 94 000 fans, et le premier plus de 47 000 pour atteindre les 131 019 fans au total ! La progression globale dépasse les 50% pour l’ensemble des festivals étudiés. Remarque intéressante : ce ne sont pas ceux qui publient le plus sur le réseau qui gagnent le plus de fans. Rock en Seine et le Reggae Sun Ska sont, par exemple, les deux festivals qui publient le moins sur Facebook avec moins de 100 posts par an. Chacun a publié 129 posts en moyenne pour l’année 2013. Top des festivals : rapport entre le nombre de fans Facebook et la fréquentation totale Rapport moyen des 20 festivals* : 29% Festivals Ratio Fans / Fréquentation 1 Reggae Sun Ska 171% 2 Hellfest 128% 3 Main Square Festival 72% 4 Rock en Seine 70% 5 Les Vieilles Charrues 61% 6 Les Eurockéennes 49% 7 Le Cabaret Vert 45% 8 Solidays 41% 9 Les Nuits Sonores 35% 10 Francofolies 30% Il est intéressant de comparer le nombre de fans à la fréquentation totale des festivals pour ainsi repérer ceux qui sont les plus actifs sur Facebook. Deux festivals avaient plus de fans sur Facebook que de spectateurs lors de l’édition 2013. Il s’agit du Reggae Sun ska (53 534 fans de plus que de spectateurs) et du Helfest (29 019 fans de plus que de spectateurs). Le festival le moins suivi n’a attiré que 3% de sa fréquentation 2013, alors que la moyenne est de 29%.
  4. 4. Top des festivals par nombre de followers sur Twitter Moyenne des festivals présents sur Twitter : 6 920 Total des festivals présents sur Twitter : 138 391 Progression totale par rapport à 2012 : +83,01% Festivals Followers Progression 2012/2013 1 Rock en Seine 20 861 +62,03% 2 Les Vieilles Charrues 16 995 +83,31% 3 Hellfest 15 229 +68,22% 4 Les Eurockéennes 14 273 +81,78% 5 Les Nuits Sonores 12 149 +55,96% 6 Solidays 11 626 +76,31% 7 Francofolies 10 352 +85,72% 8 Main Square Festival 6 463 +140,44% 9 Jazz in Marciac 6 439 +71,52% 10 Les Nuits de Fourvières 4 763 +77,46% Un seul festival parmi les douze n’a pas de compte sur Twitter : Fnac Live. Sept festivals dépassent les 10 000 followers. Le plus suivi est Rock en Seine avec plus de 20 000 suiveurs et le moins suivi Le Cornouaille avec un peu moins de 300 suiveurs. Le nombre moyen de followers est de 6 920. Il est intéressant de noter que les festivals les plus suivis sur Twitter sont généralement les plus suivis sur Facebook et inversement, même si certains privilégient ce dernier. Comme pour Facebook, la progression de certains festivals est étonnante. Une majorité a gagné plusieurs milliers de followers. La progression totale dépasse les 80% pour l’ensemble des festivals étudiés ! Ce ne sont pas toujours ceux qui tweetent le plus qui gagnent le plus de followers (cf tableau ci- dessous). Top des festivals par nombre de tweets Moyenne des festivals présents sur Twitter : 1 437 Total des festivals présents sur Twitter : 28 734 Progression totale par rapport à 2012 : +91,50% Festivals Tweets Progression 2012/2013 1 Le Cabaret Vert 4 392 +161,58% 2 Jazz in Marciac 3 974 +31,63% 3 Francofolies 3 495 +258,83% 4 Les Nuits Sonores 2 482 +44,30% 5 Les Eurockéennes 2 434 +80,70% 6 Rock en Seine 1 975 +25,72% 7 Les Vieilles Charrues 1 678 +146,76% 8 Solidays 1 627 +11,52% 9 Festival Interceltique 1 327 +64,44% 10 Festival de Poupet 950 NC Le nombre moyen de tweets est de 1 437 pour les festivals présents sur Twitter, depuis la création du compte. Sur l’année 2013, la progression totale dépasse les 90% pour l’ensemble des festivals étudiés ! Le Cabaret Vert a le record de tweets postés avec plus de 2 713, alors que la moyenne annuelle est de 648. Les pics d’activité sont situés sur les deux ou trois mois qui précèdent le jour J, puis au moment de l’annonce des programmations parfois 6 ou 7 mois avant l’événement. Pendant la durée du festival, les community managers s’activent également via des livetweets et continuent sur un rythme assez soutenu dans la semaine qui suit l’événement. En moyenne, les festivals présents sur Twitter ont 4,82 followers pour un tweet.
  5. 5. Top des festivals : rapport entre le nombre de followers et la fréquentation totale Rapport moyen des festivals présents sur Twitter : 4% Festivals Ratio Followers/ Fréquentation 1 Rock en Seine 18% 2 Hellfest 15% 3 Les Nuits Sonores 12% 4 Les Eurockéennes 11% 5 Francofolies 9% 6 Les Vieilles Charrues 8% 7 Solidays 7% 8 Main Square Festival 6% 9 Le Cabaret Vert 5% 10 Reggae Sun Ska 4% Il est intéressant de comparer le nombre de followers à la fréquentation totale des festivals pour ainsi repérer ceux qui sont les plus actifs sur Twitter. Rock en Seine est le festival qui a le plus de suiveurs par rapport à sa fréquentation (18%). En revanche, Le Cornouaille est le moins suivi avec seulement 1 follower pour mille spectateurs. La moyenne des 20 festivals étudiés est de 4%. Top des festivals par nombre d’amis sur Myspace Moyenne des festivals présents sur Myspace : 4 473 Total des festivals présents sur Myspace : 67 099 Festivals Amis Myspace 1 Hellfest 20 002 2 Les Vieilles Charrues 7 431 3 Rock en Seine 6 911 4 Reggae Sun Ska 5 511 5 Les Nuits Sonores 4 790 6 Jazz in Marciac 4 535 7 Le Printemps de Bourges 4 355 8 Solidays 3 776 9 Le Cabaret Vert 2 170 10 Francofolies 1 626 75% des festivals sont encore présents sur Myspace. Mais rares sont ceux qui continuent à faire des mises à jour régulières. Le nombre moyen d’amis des festivals présents sur le réseau social est de 4 473. Le festival le plus suivi est le Hellfest avec plus de 20 000 amis. Au total, les festivals encore présents sur Myspace cumulent 67 099 amis. Ce qui parait peu à côté des 930 604 fans sur Facebook et des 138 391 suiveurs sur Twitter.
  6. 6. Top des festivals par nombre d’abonnés sur Google + Moyenne des festivals présents sur Google + : 835 Total des festivals présents sur Google + : 9 191 Festivals Abonnés Google + 1 Les Eurockéennes 8 385 2 Rock en Seine 225 3 Les Vieilles Charrues 131 4 Jazz in Marciac 103 5 Le Cabaret Vert 94 6 Hellfest 80 7 Francofolies 71 8 Main Square Festival 48 9 Les Nuits Sonores 25 10 Festival Interceltique 23 Google + est toujours boudé par les professionnels de la musique, puisque seulement un peu plus de la moitié des festivals ont une page sur le réseau créé par le géant américain ! La moyenne des festivals et les chiffres cumulés ne sont pas significatifs puisque les Eurockéennes avec ses 8 385 abonnés tirent les chiffres vers le haut. Pour tous les autres, leur présence reste insignifiante et pourrait s’expliquer par l’obligation de créer une page pour l’utilisation de Youtube. Le partage de vidéos 95% des festivals ont une chaîne vidéo spécifique... En majorité sur Youtube et Dailymotion et parfois même sur les deux mais aussi sur Viméo. Le partage d’images 35% des festivals ont un compte sur un site de partage d’images; Flickr, Instagram et Pinterest sont les sites les plus utilisés. 40% des festivals ont une galerie photos sur leur propre site. Les blogs 35% des festivals ont un blog en plus de leur site vitrine En majorité sur Wordpress, mais aussi sur Tumblr Les applications mobiles 85% des festivals ont une application mobile (Iphone et/ou Android)
  7. 7. Conclusion Facebook est clairement le réseau social le plus utilisé par l’ensemble des festivals et celui sur lequel les communautés sont les plus grandes. Pas étonnant puisque la plateforme américaine comptait 26 millions d’utilisateurs en France en septembre 2013, quand Twitter en recensait 4,5 millions à la même période. Cependant, c’est sur cette dernière qu’on constate les plus fortes évolutions ces derniers mois. Myspace, en revanche, est complétement délaissé. Rares sont les manifestations qui animent encore leur page sur la plateforme rachetée par Justin Timberlake. Quant à Google+, qui dénombrait 5,3 millions d’utilisateurs en France en septembre 2013, il est encore très peu utilisé. Ce réseau est pourtant amené à se développer. Son intérêt réside surtout dans le référencement naturel, puisque les publications ressortent davantage dans le plus important des moteurs de recherche. Mais, au-delà du choix des canaux, pourquoi certains festivals sont-ils plus suivis que d’autres sur les réseaux sociaux ? L’animation et la gestion de l’ensemble des supports (site internet, blog, réseaux sociaux) sont primordiales. Avec un contenu de qualité, il est plus facile d’attirer de nouveaux internautes et de fidéliser une communauté. Il est important d’adopter une stratégie éditoriale créative et riche en contenu. Ceux qui privilégient des infos intéressantes et originales génèrent automatiquement plus d’engagement. Ce n’est donc pas la quantité qui compte. Le dialogue avec les internautes est également essentiel. Une réactivité et une bonne communication avec le public apportent un plus au contenu des posts. La taille du festival est importante, même si ce ne sont pas toujours ceux qui attirent le plus de spectateurs qui sont les plus suivis. Quelques-uns ont une fréquentation impressionnante notamment grâce à des spectacles gratuits qui attirent un public plus familial et curieux. Ce ne sont pas forcément des spectateurs fidèles, souvent même des gens de passage, ce qui explique en partie la faible proportion de personnes qui suivent ces manifestations au regard de la fréquentation. L’ancienneté des festivals étudiés sur les réseaux est également influente. Leur présence plus ou moins récente sur ces sites a forcément des incidences, car développer une communauté prend du temps, même si on l’a vu, certains festivals arrivent à recruter de très nombreux suiveurs sur une année. Nul doute que ces derniers ont eu recours à d’autres leviers tel que des campagnes publicitaires pour gonfler les chiffres. Le style musical proposé par les festivals joue également un rôle car en découlent différentes formes de public. Les manifestations orientées rock, électro ou reggae attirent un public plus jeune, facile à capter. La musique celtique, la world musique et le jazz touchent une population plus âgée peut-être moins addict aux réseaux sociaux. Enfin avec une programmation éclectique (Jazz, classique, chanson française, rock…) certains festivals attirent un public plus hétérogène et perdent cet esprit communautaire que peuvent avoir ceux qui proposent des artistes dans des styles similaires. La durée du festival a également des répercutions sur cet esprit communautaire. Lorsque les concerts s’étalent sur plusieurs semaines, le public n’assistant pas à toutes les représentations, il n’y a donc pas d’effet de masse et moins d’identification à l’inverse des festivals se déroulant sur une courte durée. Enfin, l’ergonomie des sites internet n’est pas à négliger. La présence plus ou moins accessible de liens et la visibilité des boutons pour liker ou follower peuvent également avoir une incidence. Une application mobile s’avère également très utile quand on sait que de plus en plus d’internautes surfent sur des terminaux mobiles. Plus d'une visite sur 5 (20,8%) est issue de mobiles ou tablettes selon Médiamétrie.
  8. 8. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Cette étude observe la présence et l’affluence des 20 plus grands festivals de musiques sur les réseaux sociaux. *Liste des 20 festivals pris en compte pour l’étude, en fonction de la fréquentation (nombre de spectateurs, entrées payantes et gratuites, lors de la dernière édition) : Art Rock, Festival de Poupet, Festival Interceltique, Fnac Live, Francofolies, Hellfest, Jazz à Vienne, Jazz in Marciac, Le Cabaret vert, Le Cornouaille, Le Printemps de Bourges, Les Eurockéennes, Les Nuits de Fourvières, Les Nuits Sonores, Les Suds, Les Vieilles Charrues, Main Square Festival, Reggae Sun Ska, Rock en Seine et Solidays Les chiffres de cette étude ont été relevés mi-décembre 2013 Sources : Télérama, Ouest-France, sites et réseaux sociaux des festivals Etude réalisée en janvier 2014 par Anthony Moisson pour SocialBand Communication Digitale et Conseil en Stratégie Web pour les professionnels de la musique Contact : contact@socialband.fr www.socialband.fr facebook.com/socialband.fr Twitter.com/socialband2

×