Les désastres de la guerre

898 vues

Publié le

Compte rendu non exhaustif de ma visite de l'exposition "les désastres de la guerre" au Louvre Lens.

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
898
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
231
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les désastres de la guerre

  1. 1. Les désastres de la guerre Exposition du Louvre-Lens
  2. 2. Les désastres de la guerre Depuis deux siècles, notre vision de la guerre a changé : d'une vision d'honneur à un sentiment d'horreur. Pour reprendre l'introduction du musée, nous n'aimons plus la guerre. L'art a accompagné ce changement de vision et c'est ce qui est présenté au Louvre-Lens jusqu'en octobre 2014 à travers l'exposition "les désastres de la guerre".
  3. 3. Pendant longtemps, l'art a mis en avant le courage des soldats et la beauté des victoires. Jacques Louis David - 1800 - Le Premier consul franchissant les Alpes au col du Grand Saint-Bernard
  4. 4. Le néoclassicisme Nous avons tous déjà vu un tableau, une tapisserie, une sculpture représentant un héros défendant sa patrie et ses valeurs. Nous pouvons alors penser à l'Antiquité et à ses héros, mythes et légendes. C'est exactement ce qu'ont fait certains artistes au XVIIIe siècle : on retrouve alors dans l'art des codes esthétiques datant de l'Antiquité. C'est ce qu'on appèlera plus tard le néoclassicisme
  5. 5. Désenchantement Le courant romantique des débuts du XIXème siècle se concentre davantage sur l'individu, sur ses sentiments et sur ses émotions. On montre alors la peur ou la souffrance et on passe peu à peu à une vision négative de la guerre.
  6. 6. Théodore Géricault - 1814 - le Cuirassier blessé, quittant le feu
  7. 7. "Napoléon a tué la guerre en l'exagérant." Chateaubriand. Paul Delaroche - 1840 - Napoléon 1er à Fontainebleau
  8. 8. Horreur Peu à peu, les artistes cherchent à montrer l'horreur de la guerre. Celle-ci touche alors les populations. L'ennemi n'est plus une masse vague, il a un visage, il a des sentiments.
  9. 9. La photographie, dès 1839, donne davantage un visage à ces guerres.. Les photographes sont considérés comme de vrais artistes puisqu'ils choisissent des points de vue et parfois même des mises en scène.
  10. 10. Yan Pei-Ming. - 2008 - "Exécution, après Goya" Pablo Picasso - 1937 - "Études pour Guernica"
  11. 11. On cherche alors à impliquer le spectateur, à le faire réagir... Les scènes d'exécution sont souvent présentées de la même façon : il s'agit de placer les exécuteurs à droite au plus près du spectateur et le condamné à gauche, davantage au second plan. Le spectateur se retrouve alors en position de force... Yan Pei-Ming. - 2008 - "Exécution, après Goya"
  12. 12. Les guerres, avec l'invention de nouvelles machines et de nouvelles techniques, deviennent de plus en plus violentes. Les images sont de plus en plus sanglantes et montrent l'absurdité des combats. Plastron troué par un boulet de canon.
  13. 13. La "Grande Guerre" Très meurtrière, cette guerre fait aussi de nombreux blessés : les "gueules cassées". Gravure à l'eau forte. Otto Dix.
  14. 14. Les soldats sont alors représentés comme des machines, sans âme. Parfois des références sont faites au temps du Moyen Âge pour montrer la vétusté des idées de la guerre. Marcel Gromaire - 1925 - La Guerre
  15. 15. Otto Dix - 1924 - cadavre dans les barbelés Les images d'horreur se multiplient, pour choquer, pour dénoncer mais aussi pour conjurer. Otto Dix, qui a combattu durant la première guerre dira : "j ai peint pour conjurer la guerre."
  16. 16. John Heartfield - 1936 Le pouvoir des images prend encore de l'ampleur durant la seconde guerre mondiale. L'horreur n'a plus de limite..
  17. 17. Cette photographie à fait le tour du monde et est rapidement devenue une icône antimilitariste. La vision de ces enfants est en effet insoutenable... Nick Ut - 1972 - "Napalm Girl"
  18. 18. Les images choquantes sont aujourd'hui très présentes dans notre quotidien. Certains artistes développent de nouvelles méthodes pour mobiliser les consciences... Une boite noire, avec à l'intérieur des images de guerre... L'ouvrez-vous ? Belle œuvre qui nous montre que nous tournons les yeux tous les jours sur ce qui se passe autour de nous...
  19. 19. Sophie Ristelhueber - 2001 - "Irak" On ne montre plus.. On laisse travailler l'esprit du spectateur... C'est presque pire, non ?

×