Institut National de
Statistiques d’Economie Appliquée
Projet de Fin d’Etudes
*****
Conception et réalisation en OpenERP d...
4
Dédicaces
A Dieu le tout puissant, mon créateur.
A mon père,
En signe d’amour, de reconnaissance et de gratitude pour to...
5
Remerciements
C’est pour moi un plaisir autant qu’un devoir de remercier toutes les personnes qui ont
pu contribuer de p...
6
Résumé
Dans le cadre de la formation spécialisée Ingénieur d’état en Informatique à l’INSEA,
nous disposons d’une périod...
7
Abstract
As part of the State Engineer specialized training in Computer at INSEA, we have a
probationary period of four ...
8
Liste des abréviations
Abréviation Désignation
ANPME Agence Nationale pour la Promotion des Petites et Moyennes
entrepri...
9
Table des figures
Figure 1 : Organigramme de l’ANPME.......................................................................
10
Figure 33 : Formulaire d’ajout d’un domaine d’intervention.................................................. 74
Figure ...
11
Liste des tableaux
Tableau 1 : Acteurs participant « coté ANPME ».........................................................
Table des matières
12
Table des matières
Liste des abréviations..............................................................
Table des matières
13
3.3.1 Diagramme de séquence............................................................................
14
Introduction générale
Les technologies de l’information ont connu une importante évolution durant ces
dernières années,...
15
Partie 1
Contexte général du projet
L’objectif visé de cette partie est de présenter l’organisme d’accueil ainsi que
la...
Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil
16
Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil
1.1 Présentation de l...
Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil
17
 L’amélioration de l’accès de la PME aux terrains et locaux professio...
Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil
18
Figure 1 : Organigramme de l’ANPME [4]
Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil
19
1.3 Le service Système d’Information de l’ANPME [4]
Le service Système...
Chapitre 2 Présentation du projet
20
Chapitre 2 Présentation du projet
2.1 Etude et critique de l’existant
L’étude de l’ex...
Chapitre 2 Présentation du projet
21
2.1.2 Critique de l’existant
L'application actuellement en production est développée ...
Chapitre 2 Présentation du projet
22
 Assurer la communication entre les différentes parties prenantes du projet, interne...
Chapitre 2 Présentation du projet
23
 Priorité au produit: dans les méthodes agiles, le seul critère qui influence l’avan...
Chapitre 2 Présentation du projet
24
2.5.1 Participants au projet
Les participants au projet se répartissent en deux group...
Chapitre 2 Présentation du projet
25
Figure 5 : Liste des tâches à réaliser pendant le projet
Chaque sprint constitue un j...
Chapitre 2 Présentation du projet
26
2.5.3 Estimation des tâches
La figure 6 présente l’estimation des durées de chaque Sp...
27
Partie 2
Analyse et conception du projet
Dans cette partie, nous présentons l’analyse et la conception des parties
déve...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
28
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
3.1 Description du métier
Le prog...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
29
La mission du programme Moussanada comprend la réception de la demande de
ca...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
30
3.2 Analyse des besoins des utilisateurs
L’identification des cas d’utilisat...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
31
définition des actions et leur priorisation dans le cadre d’actions planifié...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
32
3.2.1.3 Diagramme des cas d’utilisation « Traitement d’une candidature »
Ce ...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
33
Figure 10 : Diagramme des cas d’utilisation pour le processus
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
34
3.2.1.4 Description des scénarios
Pour bien comprendre les différentes fonct...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
35
Description du scénario « Traiter la demande»
Sommaire d’identification
Titr...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
36
L’enchaînement A2 démarre au point 5 du
scénario nominal
5.1. Le chef envoie...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
37
3.2.3 Workflow du traitement « gestion de la contractualisation »
3.2.31 Des...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
38
3.2.3.2 Processus métier
Figure 11 : Diagramme de collaboration du BPMN pour...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
39
La figure 11 présente le diagramme de collaboration qui décrit le workflow d...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
40
3.2.3.4 Description des scénarios
Pour bien comprendre les différentes fonct...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
41
alternatifs scénario nominal
4.1. Le chef envoie une notification au
bénéfic...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
42
3.2.4 Workflow du traitement « Référencement»
3.2.4.1 Description du workflo...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
43
chef de pôle qui à la réception du PV de référencement devra le signer et so...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
44
3.2.4.3 Diagramme des cas d’utilisation « Référencement »
Ce diagramme modél...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
45
3.2.4.4 Description des scénarios
Pour bien comprendre les différentes fonct...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
46
3.3 Etude conceptuelle
3.3.1 Diagramme de séquence
Les diagrammes de séquenc...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
47
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
48
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
49
Figure 15 : Diagramme de séquence « Traiter une candidature »
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
50
Le système permet à une entreprise au préalable de créer une candidature.
Dé...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
51
DiagrammeSequence_Contractualisation
Validation de la convention de partenar...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
52
3.3.2 Diagramme de packages
Figure 17 : Diagramme de packages
Notre applicat...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
53
Le package Zone regroupe l’ensemble des classes qui décrit sa structure à sa...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
54
3.3.3.3 Vision globale du diagramme des classes
Figure 18 : Vue globale du D...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
55
Pour décrire l’ensemble des entités du projet, nous avons créé un dictionnai...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
56
● Activité : C’est le secteur d’activité liée au client de l’ANPME
L’entrepr...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
57
-Diagramme des classes du package II : Référencement
Figure 20 : Diagramme d...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
58
Le diagramme suivant contient l’ensemble des « classes Référencement » qui p...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
59
Exemple 2 :
Domaine d’intervention : Qualité et audit
Action : Certification...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
60
-Diagramme des classes du package IV : Candidature
Figure 22 : Diagramme des...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
61
-Diagramme des classes du package V : Contractualisation
Figure 23 : Diagram...
Chapitre 3 Analyse et conception du projet
62
3.3.4 Diagramme d’état-transition « Dossier de contractualisation »
Figure 2...
63
Partie 3
Réalisation et mise en œuvre de
l’application
L’objectif de cette partie est de présenter les principales fonc...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
64
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
4.1 C...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
65
Figure 26 : Architecture modulaire d’un ERP [6]
L'architecture...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
66
b. Architecture
Un système OpenERP est basé sur une architectu...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
67
 Le dossier Security : Le dossier qui contient les fichiers d...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
68
Son utilisation dans notre projet avait pour objectif le dével...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
69
Mozilla Thunderbird [15]
Mozilla Thunderbird est un programme ...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
70
PowerAMC [17]
PowerAMC est un logiciel de conception qui perme...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
71
4.3.1.1 Page d’authentification
Tout d’abord le chef de servic...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
72
Pour le chef de service Suivi et Planification, il a la possib...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
73
Figure 31 : Formulaire d’ajout des chiffres d’affaire d’une en...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
74
Figure 33 : Formulaire d’ajout d’un domaine d’intervention
Le ...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
75
Figure 35 : Etat initiale de la candidature « Brouillon »
Si l...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
76
Figure 38 : Passage de l’état CV validé vers Rating validé
4.3...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
77
Figure 40 : Passage de l’état présélectionnée vers l’état Elig...
Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application
78
Figure 41 : Génération du PV d'éligibilité
Conclusion
Dans cet...
Chapitre 5 Migration des données
79
Chapitre 5 Migration des données
Après avoir presque achevé et testé le module réalisé...
Chapitre 5 Migration des données
80
Et voilà la nouvelle conception de ce domaine :
Figure 43 : Conception du domaine zone...
Chapitre 6 Reporting
81
Chapitre 6 Reporting
Parmi les tâches que nous avons planifiées durant le projet est la génération...
Chapitre 6 Reporting
82
Choix de la base de données avec login et le mot de passe
Figure 46 : Choix de la base des donnée...
Chapitre 6 Reporting
83
Figure 49 : L’envoi du rapport au serveur
Enfin, nous mettons à jour le module, et un bouton « Imp...
Chapitre 7 Intégration du mailing
84
Chapitre 7 Intégration du mailing
Tout d’abord nous avons commencé par l’installation...
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Gestion programme moussanada avec openerp
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gestion programme moussanada avec openerp

2 123 vues

Publié le

Conception et réalisation en OpenERP d’un système
d’information pour le programme Moussanada de l’ANPME

auteur: Wafa ELKIHAL

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
8 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 123
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
47
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gestion programme moussanada avec openerp

  1. 1. Institut National de Statistiques d’Economie Appliquée Projet de Fin d’Etudes ***** Conception et réalisation en OpenERP d’un système d’information pour le programme Moussanada de l’ANPME Juin 2014 Préparé par : Wafa ELKIHAL - Sous la direction de : Mr. Adil KABBAJ (INSEA) Mme. Souad KINANAE (ANPME) Soutenu publiquement comme exigence partielle en vue de l’obtention du Diplôme d’Ingénieur d’Etat Option : Informatique Devant le jury composé de :  Mr. Mohamed Nabil QASMI (INSEA)  Mr. Adil KABBAJ (INSEA)  Mr. Said MATAICH (ANPME) ROYAUME DU MAROC *-*-*-*-* HAUT COMMISSARIAT AU PLAN *-*-*-*-*-*-*-* INSTITUT NATIONAL DE DE STATISTIQUE ET D’ECONOMIE APPLIQUEE I N S E A
  2. 2. 4 Dédicaces A Dieu le tout puissant, mon créateur. A mon père, En signe d’amour, de reconnaissance et de gratitude pour tous les soutiens et les sacrifices dont il a fait preuve à mon égard. A ma mère, Ma raison d’être, ma raison de vivre, la lanterne qui éclaire mon chemin et m’illumine de douceur et d’amour. A mes frères. A ma famille, mes amies et à tous mes proches. Wafa
  3. 3. 5 Remerciements C’est pour moi un plaisir autant qu’un devoir de remercier toutes les personnes qui ont pu contribuer de près ou de loin à l’élaboration de ce projet, qui m’ont aidé , m’ont soutenu et ont fait en sorte que ce travail ait lieu. Ainsi, j’adresse plus particulièrement mes plus sincères remerciements à Mr. Adil KABBAJ, Professeur à l’INSEA et mon encadrant dans ce stage pour la confiance qu’il m’a témoigné mais aussi pour la qualité de son encadrement, sa disponibilité et ses compétences pédagogiques dont il a su me faire profiter. Je garde de son encadrement un exemple de rigueur pédagogique et de sa personne un modèle de probité. Il m’est agréable aussi de porter mes vifs remerciements à Monsieur Larbi BENRAZZOUK le directeur général de l’agence ANPME qui a accepté ma demande de stage, à Monsieur Said MATAICH et Madame Souad KINANE qui m’ont encadré tout au long de ce projet. J’adresse aussi mes remerciements à toute l’équipe du travail et à leur tête Mr. DAOUDA Inouss Yago, le chef du projet, pour son soutien et ses précieux conseils. Que tous les membres du jury retrouvent ici l’expression de ma reconnaissance pour avoir accepté d’évaluer mon travail.
  4. 4. 6 Résumé Dans le cadre de la formation spécialisée Ingénieur d’état en Informatique à l’INSEA, nous disposons d’une période de stage de quatre à six mois pour approfondir nos connaissances et mettre en épreuve nos compétences acquises. Durant ce stage, effectué au sein de l’Agence Nationale pour la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises « ANPME », nous avions pour objectif la conception et la réalisation d'un module OpenERP pour la gestion du programme d’appui Moussanada afin d’améliorer et d’optimiser son système d’information. Le travail a été effectué au sein d’un groupe, dirigé par un chef de projet qui répartit les tâches et valide la partie qui nous a été affecté. Dans un premier temps, nous avons eu pour mission de cerner le sujet et de délimiter le périmètre du projet. Ensuite et après une analyse approfondie de la problématique, nous avons pu diviser le projet en parties à savoir la gestion de la candidature, la gestion de la contractualisation et la gestion du répertoire des compétences. Pour chaque partie, nous avons suivi le processus d’étude des spécifications et des besoins, l’analyse, l’élaboration d’un modèle conceptuel du système, puis la réalisation et la mise en œuvre. Pour mener à bien le projet, nous avons suivi le cycle de développement en SCRUM, en respectant les étapes de cette méthode, nous avons pu relever de manière itérative les besoins de l’entreprise et nous avons dressé les objectifs à atteindre, pour la modélisation du système nous avons utilisé le langage UML et lors de la réalisation de l’application, nous avons eu recours à l’utilisation de plusieurs outils tout en respectant les différentes spécifications. Finalement, chaque partie développée a été intégrée dans OpenERP et validée lors de la réunion avec le client. Mots-clefs: Moussanada, OpenERP, La gestion de la candidature, La gestion de la contractualisation, La gestion du répertoire des compétences
  5. 5. 7 Abstract As part of the State Engineer specialized training in Computer at INSEA, we have a probationary period of four to six months to deepen our knowledge and to test our skills. During this internship, conducted within the National Agency for the Promotion of Small and Medium Enterprises ANPME, we aim to design and implementation of a module for OpenERP management support Moussanada program in order to improve and optimize its information system. The work was conducted in a group led by a project manager who distributes tasks and validates the part that we were assigned. At first, we had a mission to identify the subject and to define the scope of the project. And then after a thorough analysis of the problem, we were able to divide the project into parts, namely the management of the application, management contracting and management skills inventory. For each part, we followed the process of studying the specifications and needs analysis, development of a conceptual model of the system, then the realization and implementation. To complete the project, we followed the development cycle SCRUM, following the steps of this method, we were able to iteratively identify business needs and we developed the objectives for modeling system we used the UML and during the implementation of the application, we resorted to the use of several tools while respecting the different specifications. Finally, each part has been developed in OpenERP integrated and validated at the meeting with the client. Keywords: Moussanada, OpenERP, Management contracting, Management of the application, management skills inventory
  6. 6. 8 Liste des abréviations Abréviation Désignation ANPME Agence Nationale pour la Promotion des Petites et Moyennes entreprises BPMN Business Process, model and notations CNSS Caisse Nationale de Sécurité Sociale CRM Customer Relationship Management DPCI Délégations Provinciales du Commerce et de l’Industrie ERP Entreprise Resource planning GEDA Gestion électronique des dossiers d’appuis MLD Modèle Logique des Données MVC Model View Controller PME Petite et Moyenne Entreprise PV Procès-Verbal RC Répertoire des compétences SI Système d’Information SSP Service Suivi et Planification UML Unified Modeling langage XML eXtensible Markup Language
  7. 7. 9 Table des figures Figure 1 : Organigramme de l’ANPME................................................................................... 18 Figure 2 : Interface d’accueil de l’ancienne application GEDA .............................................. 20 Figure 3 : Menu principal de l’application GEDA.................................................................. 20 Figure 4 : Cycle de la méthode Scrum .................................................................................... 23 Figure 5 : Liste des tâches à réaliser pendant le projet............................................................ 25 Figure 6 : Estimation des durées des tâches du planning........................................................ 26 Figure 7 : Parties prenantes dans le projet............................................................................... 28 Figure 8 : Processus global du programme d’appui ................................................................ 29 Figure 9 : Diagramme de collaboration du BPMN pour le processus .................................... 31 Figure 10 : Diagramme des cas d’utilisation pour le processus............................................... 33 Figure 11 : Diagramme de collaboration du BPMN pour le processus Contractualisation ... 38 Figure 12 : Diagramme des cas d’utilisation « Gestion de la contractualisation » ................. 39 Figure 13 : Diagramme de collaboration du BPMN pour le processus Référencement ........ 43 Figure 14 : Diagramme des cas d’utilisation « Référencement » ......................................... 44 Figure 15 : Diagramme de séquence « Traiter une candidature ».......................................... 49 Figure 16 : Traiter une contractualisation ............................................................................... 51 Figure 17 : Diagramme de packages....................................................................................... 52 Figure 18 : Vue globale du Diagramme des classes............................................................... 54 Figure 19 : Package 1 « Entreprise »....................................................................................... 55 Figure 20 : Diagramme des classes du package II ................................................................. 57 Figure 21 : Diagramme des classes du package III................................................................. 59 Figure 22 : Diagramme des classes du package IV................................................................. 60 Figure 23 : Diagramme des classes du package V.................................................................. 61 Figure 24 : Diagramme d’état-transition «Dossier de contractualisation».............................. 62 Figure 25 : Architecture technique d’un ERP .......................................................................... 64 Figure 26 : Architecture modulaire d’un ERP ........................................................................ 65 Figure 27 : Architecture d'un module d'OpenERP.................................................................. 66 Figure 28 : Page d’Authentification du Responsable de service Suivi et Planification........... 71 Figure 29 : Menu principal du Responsable de service Suivi et Planification......................... 71 Figure 30 : Formulaire d’ajout d’une entreprise ..................................................................... 72 Figure 31 : Formulaire d’ajout des chiffres d’affaire d’une entreprise ................................... 73 Figure 32 : Formulaire d’ajout d’une candidature ................................................................... 73
  8. 8. 10 Figure 33 : Formulaire d’ajout d’un domaine d’intervention.................................................. 74 Figure 34 : Formulaire d’ajout des documents administratifs................................................. 74 Figure 35 : Etat initiale de la candidature « Brouillon » .......................................................... 75 Figure 36 : Passage de l’état Brouillon vers CA validé .......................................................... 75 Figure 37 : Saisie du rating par le chef Pôle Appui et Animation .......................................... 75 Figure 38 : Passage de l’état CV validé vers Rating validé .................................................... 76 Figure 39: Passage de l’état Rating validé vers l’état présélectionné ...................................... 76 Figure 40 : Passage de l’état présélectionnée vers l’état Eligible ........................................... 77 Figure 41 : Génération du PV d'éligibilité .............................................................................. 78 Figure 42 : Table zone sous access ......................................................................................... 79 Figure 43 : Conception du domaine zone................................................................................ 80 Figure 44 : Intégration du plugin.............................................................................................. 81 Figure 45 : La connexion avec le serveur ............................................................................... 81 Figure 46 : Choix de la base des données ............................................................................... 82 Figure 47 : Ouverture d’un nouveau rapport........................................................................... 82 Figure 48 : Choix du module à traiter ..................................................................................... 82 Figure 49 : L’envoi du rapport au serveur............................................................................... 83 Figure 50 : Configuration du serveur mail sortant .................................................................. 84 Figure 51 : Exemple d’un modèle réalisé « Lettre d’éligibilité » ........................................... 85 Figure 52 : Page d’accueil....................................................................................................... 97 Figure 53 : Liste des classes de notre projet............................................................................ 97 Figure 54 : Séléction des tables à importer ........................................................................... 100 Figure 55 : La jointure des champs ....................................................................................... 100 Figure 56 : Table aprés l’importation.................................................................................... 101
  9. 9. 11 Liste des tableaux Tableau 1 : Acteurs participant « coté ANPME »................................................................... 24 Tableau 2 : Acteurs participant « coté INSEA »..................................................................... 24 Tableau 3 : Description du scénario « Soumettre la demande de la candidature ».................. 34 Tableau 4 : Description du scénario « Traiter la demande de la candidature » ....................... 36 Tableau 5 : Description du scénario «Vérifier le dossier de contractualisation»..................... 41 Tableau 6: Traiter la demande de référencement ..................................................................... 45 Tableau 7 : Dictionnaire des données ...................................................................................... 95
  10. 10. Table des matières 12 Table des matières Liste des abréviations................................................................................................................. 8 Table des figures ........................................................................................................................ 9 Liste des tableaux..................................................................................................................... 11 Introduction générale ................................................................................................................ 14 Partie 1 Contexte génaral du projet ..................................................................................... 15 Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil........................................................ 16 1.1 Présentation de l’ANPME........................................................................................ 16 1.2 Rôles et missions ..................................................................................................... 16 1.3 Le service Système d’Information de l’ANPME ..................................................... 19 Chapitre 2 Présentation du projet................................................................................ 20 2.1 Etude et critique de l’existant................................................................................... 20 2.1.1 Description de l’existant................................................................................... 20 2.1.2 Critique de l’existant ........................................................................................ 21 2.2 Contexte général du projet ....................................................................................... 21 2.3 Description des objectifs du projet........................................................................... 21 2.4 Conduite du projet.................................................................................................... 22 2.4.1 Motifs du choix de la méthode agile SCRUM ................................................. 22 2.4.2 Présentation de la méthode SCRUM................................................................ 22 2.5 Organisation du projet.............................................................................................. 23 2.5.1 Participants au projet........................................................................................ 24 2.5.2 Planning du projet ............................................................................................ 24 2.5.3 Estimation des tâches ....................................................................................... 26 Conclusion................................................................................................................................ 26 Partie 2 Analyse et conception du projet............................................................................. 27 Chapitre 3 Analyse et conception du projet............................................................ 28 3.1 Description du métier............................................................................................... 28 3.2 Analyse des besoins des utilisateurs......................................................................... 30 3.2.1 Workflow du traitement « gestion de la candidature » .................................... 30 3.2.3 Workflow du traitement « gestion de la contractualisation »........................... 37 3.2.4 Workflow du traitement « Référencement»..................................................... 42 3.3 Etude conceptuelle ................................................................................................... 46
  11. 11. Table des matières 13 3.3.1 Diagramme de séquence.................................................................................. 46 3.3.2 Diagramme de packages.................................................................................. 52 3.3.3 Diagramme des classes..................................................................................... 53 3.3.4 Diagramme d’état-transition « Dossier de contractualisation »....................... 62 Partie 3 Réalisation et mise en œuvre de l’application .................................................... 63 Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application................................................. 64 4.1 Contexte fonctionnel du projet................................................................................. 64 4.1.1 ERP................................................................................................................... 64 4.1.2 Architecture modulaire..................................................................................... 64 4.1.3 OpenERP .................................................................................................. 65 4.1.4 Architecture d’un module d’OpenERP ............................................................ 66 4.1.5 Etapes d’intégration d’un module dans OpenERP........................................... 67 4.2 Outils de réalisation................................................................................................. 67 4.3 Présentation de l’application .................................................................................... 70 4.3.1 Traitement d’une candidature........................................................................... 70 4.3.1 Génération du PV d’éligibilité ......................................................................... 77 Chapitre 5 Migration des données .......................................................................... 79 5.1 Etude préalable des deux bases de données .............................................................. 79 5.2 Migration.................................................................................................................. 80 Chapitre 6 Reporting............................................................................................... 81 Chapitre 7 Intégration du mailing ........................................................................... 84 Chapitre 8 L’aspect de sécurité............................................................................... 86 Conclusion générale ................................................................................................................. 89 Bibliographie............................................................................................................................ 90 Annexes.................................................................................................................................... 91 Annexe A Dictionnaire Des Données ................................................................................ 92 Annexe B Documentation avec Sphinx............................................................................. 96 Annexe C Identification des règles de gestion .................................................................. 98 Annexe D Exemple d’importation de la table activité ..................................................... 100
  12. 12. 14 Introduction générale Les technologies de l’information ont connu une importante évolution durant ces dernières années, ce qui a donné comme résultat l’émergence de plusieurs solutions informatiques qui permettent de créer une synergie entre les intervenants des différentes divisions et départements dans le but d’optimiser le fonctionnement global. L’Agence Nationale pour la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises fait partie de ces entreprises qui cherchent à moderniser leur SI, et souhaite mettre en place un système pour la gestion de son programme d’appui Moussanada qui accorde aux petites et moyennes entreprises un accompagnement pour l’exécution de plusieurs actions de modernisation. Le processus métier de Moussanada comporte trois phases majeures qui sont le traitement des candidatures, la contractualisation et le référencement des prestataires dans le répertoire des compétences de l’ANPME. Par ailleurs, l’ANPME a opté pour le progiciel OpenERP pour la gestion de son SI qui propose des modules pour la gestion des ressources humaines, la comptabilité ainsi que d’autres modules, mais il ne permet pas la gestion des programmes spécifiques tels que le programme d’appui Moussanada. C’est dans ce contexte que nous avons conçu et implémenté un module composé des parties suivantes : la candidature, la contractualisation et le référencement. Le rapport suivant est structuré comme suit : Partie 1 situe le contexte du projet à travers la présentation de l’organisme d’accueil, la définition de la problématique ainsi que la démarche suivie pour la réalisation. Partie 2 concerne l’étude fonctionnelle, à savoir la spécification des besoins recensés auprès des différents acteurs du système, l’analyse et l’étude conceptuelle du système. Partie 3 présente les différentes technologies utilisées et expose ensuite les résultats de l’implémentation. Finalement nous présentons la conclusion du travail ainsi que les perspectives envisagées.
  13. 13. 15 Partie 1 Contexte général du projet L’objectif visé de cette partie est de présenter l’organisme d’accueil ainsi que la problématique. Ensuite elle décrit la méthode de conduite du projet tout en expliquant les motifs de ce choix et la planification qui en découle.
  14. 14. Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil 16 Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil 1.1 Présentation de l’ANPME [4] Instrument opérationnel des pouvoirs publics en matière de développement des PME, l’Agence Nationale pour la Promotion de la Petite et Moyenne Entreprise est au cœur du dispositif marocain d’appui aux entreprises. Grâce à la large gamme de produits qu’elle a pu développer et enrichir depuis sa création en 2002, l’ANPME accompagne les PME à développer leur Compétitivité. L’ANPME met à la disposition des PME deux programmes phares qui sont :  Le programme Imtiaz qui vise un accompagnement volontariste d'entreprises sélectionnées, repose sur l'établissement de Contrats de Croissance avec ces entreprises et l'octroi d'une prime à l'investissement matériel et immatériel correspondant à 20% de l'investissement total et plafonnée à 5 millions de DH, les bénéficiaires apportant un minimum de 20% de l'investissement total en fonds propres, le reliquat étant financé par un prêt bancaire  Le programme Moussanada qui vise un accompagnement des entreprises dans leur démarche de modernisation et d'amélioration de la productivité par la mise en place de programmes d'appui transverses et sectoriels et par le financement, à hauteur de 60%, du coût total des prestations de services et/ou d'acquisition des systèmes d'information, plafonné à 1 million de DH. Ces programmes s'inscrivent dans le cadre du Pacte National pour l'émergence Industrielle (PNEI) signé en février 2009, cadre de référence de l'action de l'Agence, car il concentre de manière contractuelle les engagements mutuels des différents opérateurs économiques, et représente un gage de bonne exécution des mesures proposées et de leur financement. 1.2 Rôles et missions [4] Conformément à l’article 5 de la loi formant la PME, l’ANPME est l’instrument opérationnel des pouvoirs publics en matière de promotion et de développement de la PME. A ce titre, la mission principale de l’ANPME est de piloter et de coordonner le programme national de la mise à niveau. A cet effet, l’ANPME œuvre à :  L’élaboration et la mise en œuvre de programmes visant la création, la promotion et la mise à niveau des entreprises à travers une prise en charge d’une partie des dépenses engagées par la PME dans le cadre de ces programmes.  La contribution à l’amélioration de l’environnement des PME par le biais du soutien et de l’encouragement aux réseaux et aux structures des PME, de l’assistance et de la promotion du partenariat au niveau national et international ainsi qu’entre PME et grandes entreprises, de la proposition de mesures de simplification administratives.
  15. 15. Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil 17  L’amélioration de l’accès de la PME aux terrains et locaux professionnels à des prix avantageux, grâce à une prise en charge d’une partie des coûts d’aménagement des infrastructures y afférentes. La structure organisationnelle de l’agence est modelée pour être orientée vers la PME comme suit : (Fig. 1)  La direction générale ;  Une cellule chargée du contrôle de gestion ;  Un chargé de mission ;  Deux pôles comprenant deux divisions pour les activités directes et deux divisions pour les activités de support ;  Une division des ressources humaines et financières. La figure 1 présente l’organisation de l’agence en spécifiant les différents services ainsi que les divisions.
  16. 16. Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil 18 Figure 1 : Organigramme de l’ANPME [4]
  17. 17. Chapitre 1 Présentation de l’organisme d’accueil 19 1.3 Le service Système d’Information de l’ANPME [4] Le service Système d’Information est chargé d’une part de définir les objectifs stratégiques du système d’information de l’agence notamment l’élaboration des cahiers des charges, de définir et de formuler les besoins en termes d’informations des utilisateurs du système et d’autre part gérer l’infrastructure informatique depuis la définition de la configuration globale, jusqu’aux aspects techniques concernant l’administration, la sécurité, l’optimisation de l’utilisation ainsi que l’assistance aux utilisateurs. Le Service Système d’Information est chargé de:  Assurer le bon fonctionnement de l’infrastructure informatique et du réseau de l’ANPME ;  Gérer, maintenir et faire évoluer l’infrastructure applicative ;  Assister les utilisateurs ;  Administrer le réseau informatique et le système de la sécurité informatique.
  18. 18. Chapitre 2 Présentation du projet 20 Chapitre 2 Présentation du projet 2.1 Etude et critique de l’existant L’étude de l’existant est une étape clé dans la réalisation de n’importe quelle application informatique, quel que soit le domaine concerné. Il s’agit d’une étude permettant de comprendre la problématique du projet. 2.1.1 Description de l’existant Pour la gestion du programme Moussanada, plusieurs systèmes informatiques ont été mis en place. L'application actuellement en production appelée GEDA est développée sous Access. Il s’agit d’une application de gestion des documents relatifs à ce programme. La figure 2 présente le menu de l’application GEDA, cette dernière donne l’accès aux dossiers de candidatures, aux référentiels ainsi qu’aux statistiques. Figure 2 : Interface d’accueil de l’ancienne application GEDA [3] La figure 3 est une capture de la page d’accès aux dossiers de candidatures, elle permet d’enregistrer, de visualiser les demandes et de vérifier par la suite l’exhaustivité des informations. Figure 3 : Menu principal de l’application GEDA [3]
  19. 19. Chapitre 2 Présentation du projet 21 2.1.2 Critique de l’existant L'application actuellement en production est développée sous Access ce qui a engendré plusieurs inconvénients à savoir :  L’ergonomie des interfaces ;  L’absence d’interface d’échange entre les parties prenantes ;  La lenteur du système ;  Problèmes dans l’enregistrement des données. La base de données de l’ancienne application présentait des problèmes liés à la redondance des données. Après l’avoir analysé, nous avons constaté qu’il y a des problèmes de normalisation. Par exemple, la suppression d’une entité pourra engendrer la suppression de d’autres entités qui lui sont relatives. 2.2 Contexte général du projet Dans un souci de modernisation du système d'information et afin de pallier aux problèmes présents dans l'application GEDA, l'ANPME a prévu de mettre en œuvre un modèle qui permettra d'assurer l'intégrité des données, la non-redondance de l'information et facilitera l'échange entre les différents utilisateurs du système afin de réduire le temps de traitement. Ce besoin émane de la volonté de bénéficier des avantages en terme de puissance de la plateforme OpenERP et donc palier aux problèmes d’évolutivités recensés dans l’ancienne application dédiée à la gestion électronique des documents d’appui basé sur le système de gestion de base de donnée Access. Il s’inscrit dans un cadre à doubles finalités, à savoir une formation sur les techniques de développement en environnement OpenERP et un accompagnement dans la mise en place du projet. 2.3 Description des objectifs du projet Le système d'information à développer doit permettre l’ANPME de doter d’un outil de gestion moderne et complet et il a par conséquent les objectifs suivants:  Analyse, conception, développement et la génération des rapports pour les parties suivantes : o Candidature : Il s’agit de la gestion du processus d’enregistrement et du traitement des demandes de candidatures en vue de leur accorder les avantages du programme Moussanada. o Contractualisation : C’est la deuxième étape qui concerne la préparation des contrats entre l’entreprise bénéficiaire, le prestataire et l’ANPME. o Référencement : Il s’agit de l’inscription des entreprises prestataires dans le répertoire des compétences de l’ANPME.
  20. 20. Chapitre 2 Présentation du projet 22  Assurer la communication entre les différentes parties prenantes du projet, internes et externes, afin d'optimiser le processus du programme;  Avoir un tableau de bord permettant de donner une vue globale sur le déroulement des activités;  La reprise des données historiques dans le nouveau schéma de la base de données à partir d’Access;  La gestion du rating bancaire : Vu les interactions permanentes entre les institutions bancaires et l’ANPME, cette gestion bancaire vise à simplifier la procédure de rating au moyen du système ;  La gestion de portefeuille Rimaniste porte sur la gestion d’affaires par partenaire Rimaniste, à savoir les dossiers à succès et ceux non aboutis ;  La mise en place des portails pour les différents acteurs pour simplifier et favoriser les interactions entre eux. Il est à noter, que dans les chapitres qui suivent, nous allons traiter la gestion de la candidature, la contractualisation, le référencement ainsi que la migration des données. Pour les portails et la gestion du portefeuille Rimaniste, ils seront traités dès la livraison du premier produit au client. 2.4 Conduite du projet Une méthode agile propose de vérifier au fur et à mesure que le projet évolue dans la bonne direction, son principe est simple : il s’agit de découper le projet en plusieurs étapes ou petits projets. Chacune de ces étapes doit aboutir à la création d’un élément fonctionnel de l’ensemble, qui s’inscrit dans les objectifs du projet. 2.4.1 Motifs du choix de la méthode agile SCRUM Parmi les différentes méthodes agiles connues, nous nous sommes mis d’accord avec le chef de projet sur la méthode SCRUM (Fig. 4) pour sa conformité avec la nature de notre projet et l’environnement du travail. Une telle méthode va nous permettre de développer l’application de manière incrémentale en maintenant une liste totalement transparente des demandes d’évolutions ou de corrections à implémenter. De surcroit, cette méthode permet d’avoir un maximum d’interaction avec le client afin de définir pas à pas le cahier des charges et les éventuelles corrections. 2.4.2 Présentation de la méthode SCRUM [8] La méthode Scrum se base sur les principes clefs suivants :  Interaction du client : la méthode Scrum privilégie les individus et donne l’importance aux valeurs du travail accompli, ceci améliore la productivité et l’efficacité de ce qui est fourni.
  21. 21. Chapitre 2 Présentation du projet 23  Priorité au produit: dans les méthodes agiles, le seul critère qui influence l’avancement du projet est la fiabilité du produit fourni.  Collaboration du client : elle est indispensable pour l’avancement du projet et l’implémentation de toutes les fonctionnalités préétablies.  Flexibilité aux fluctuations : Scrum est conçue pour s’adapter aux changements en assurant un plan macroscopique précis et adaptatif, elle est réactive aux fluctuations des marchés et s'assure en plus que le logiciel développé répond parfaitement à ses véritables besoins. Le schéma suivant (Fig. 4) représente les éléments constitutifs de la méthode Scrum. Figure 4 : Cycle de la méthode Scrum [5] -L’équipe : Elle est constitué afin de disposer de toutes les compétences nécessaires au développement du produit. -Sprint : Scrum utilise la technique des blocs de temps pour créer de la régularité. -Backlog : Scrum impose peu d’artefacts à l’équipe pendant le développement. 2.5 Organisation du projet Dans cette partie nous allons décrire l’organisation et les dispositions spécifiques prises par le groupe du projet dans le but d’obtenir et d’assurer le niveau de qualité exigé dans les spécifications.
  22. 22. Chapitre 2 Présentation du projet 24 2.5.1 Participants au projet Les participants au projet se répartissent en deux groupes :  Côté ANPME (Tab. 1) Personne Rôle Mr. YAGO Inouss Consultant OpenERP Mme. KINANE Souad Responsable SI Mlle. CHAHMI Lamiae Stagiaire ANPME Tableau 1 : Acteurs participant « coté ANPME »  Côté INSEA (Tab. 2) Personne Rôle Mr. KABBAJ Adil Professeur à INSEA Mlle. ELKIHAL Wafa Stagiaire élève ingénieur Tableau 2 : Acteurs participant « coté INSEA » 2.5.2 Planning du projet La planification est une étape indispensable pour la réussite d’un projet informatique. Pour cela, nous avons établi un macro-planning des tâches à effectuer ainsi que leurs durées approximatives de réalisation et nous avons découpé notre projet en Sprint. Ce planning a été réalisé suite aux différentes réunions avec nos encadrants. Ce travail a été effectué avec le diagramme de Gantt qui est un outil qui permet la modélisation de la planification des tâches nécessaires à la réalisation du projet. Le projet est divisé en quatre Sprints de durée variable entre trois, quatre ou cinq semaines selon la consistance des tâches à réaliser et la figure 5 montre l’ensemble des tâches qui ont été planifiées.
  23. 23. Chapitre 2 Présentation du projet 25 Figure 5 : Liste des tâches à réaliser pendant le projet Chaque sprint constitue un jalon qui, une fois réalisé, aboutit à un produit qui peut être mis en production. Pour notre projet les livrables sont les suivants :  Pour le sprint 1: Rédaction du dossier de spécifications fonctionnelles Rédaction du rapport du stage, partie 1  Pour le sprint 2: Réalisation du document de la conception Réalisation de la recette 1 « Partie de la candidature »  Pour le sprint 3: Réalisation du dossier de la conception Réalisation de la recette 2 « Partie de la contractualisation et répertoire des compétences »  Pour le sprint 4: Présentation du projet complet Réalisation du manuel d’utilisateur Réalisation du manuel technique Présentation du rapport final
  24. 24. Chapitre 2 Présentation du projet 26 2.5.3 Estimation des tâches La figure 6 présente l’estimation des durées de chaque Sprint réalisé ainsi que le livrable associé. Ce diagramme de Gantt a été réalisé avec MS Project. Figure 6 : Estimation des durées des tâches du planning. Conclusion Ce chapitre a été le point de départ pour la présentation de notre projet, dans la mesure où il décrit son contexte général. Dans la suite, nous allons décrire le processus métier et détailler les différentes fonctionnalités qui nous ont permis de constituer le dossier de la conception.
  25. 25. 27 Partie 2 Analyse et conception du projet Dans cette partie, nous présentons l’analyse et la conception des parties développées de notre module, ceci concerne le processus de la candidature et son éligibilité ensuite celle de référencement au répertoire des compétences et enfin la phase de contractualisation entre les parties prenantes.
  26. 26. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 28 Chapitre 3 Analyse et conception du projet 3.1 Description du métier Le programme Moussanada fait intervenir plusieurs parties prenantes (Fig. 7) :  La PME est placée au cœur de la procédure et constitue la cible du programme d’appui ;  L’état représenté par le Ministère de l’Economie et des Finances ainsi que le Ministère de l’Industrie du commerce et des nouvelles technologies, joue un rôle stratégique et financier dans le cadre de la convention de partenariat avec l’ANPME ;  L’ANPME joue un rôle stratégique et opérationnel dans la mesure où elle joue un rôle d’intermédiaire entre le prestataire et le bénéficiaire et met à la disposition de ce dernier un ensemble de prestataires référencés ;  Le prestataire joue un rôle promotionnel et opérationnel. C’est une entreprise qui propose des offres de services auprès de l’ANPME. Le bénéficiaire ayant validé le choix du prestataire, signe une convention de prestation de services avec le bénéficiaire ;  Le partenaire est une personne physique ou morale, publique ou privée, nationale ou internationale, contribuant à une action conjointe avec l’ANPME ;  Relais d’informations : il s’agit des acteurs régionaux jouant le rôle de relais d’information et de communication de l’ANPME auprès des entreprises pouvant bénéficier du programme. Le réseau Rimane en est un exemple, il est constitué d’intervenants relevant des Délégations Provinciales du Commerce et de l’Industrie ;  Les banques interviennent pour le renseignement du rating des entreprises candidates. Il s’agit de tableaux de notation des entreprises basées sur des grilles de scoring tenant en compte plusieurs critères. Figure 7 : Parties prenantes dans le projet
  27. 27. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 29 La mission du programme Moussanada comprend la réception de la demande de candidature, la vérification de l’éligibilité au programme d’appui, la contractualisation dans le cas favorable et finalement le suivi des actions. Le client ayant choisi son prestataire doit faire une demande de référencement de ce dernier dans le répertoire des compétences de l’ANPME au cas où il n’y figure pas. Son dossier de contractualisation demeure suspendu jusqu’à ce que le référencement soit effectué. La figure 8 permet de donner une vue global sur le processus Moussanada. Figure 8 : Processus global du programme d’appui [3] Le but de Moussanada est la modernisation de l’entreprise à travers la réalisation d’actions d’appuis réalisées par des prestataires. Ces actions d’appuis sont subventionnées en partie par l’ANPME. Et d’après la figure les différentes étapes de ce programme pourront être résumées comme tel:  Saisie de la demande de l’entreprise cliente ;  Vérification de l’éligibilité au programme Moussanada ;  La contractualisation ;  La gestion du répertoire des compétences ou bien ce que nous appelons le référencement ;  Le suivi des actions. Aux vus de toutes ces procédures résumant l’activité du programme, et suite à des contraintes du temps nous allons se concentrer dans notre travail sur les phases majeurs du projet citant : *  La gestion de la candidature et son workflow ;  La gestion de la contractualisation ;  La gestion du répertoire des compétences. Saisie de la demande Vérification de l’éligibilité Contractualisation Référencement Suivi des actions
  28. 28. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 30 3.2 Analyse des besoins des utilisateurs L’identification des cas d’utilisations permet de décrire et de formaliser les exigences et les fonctionnalités. Pour avoir une vision plus claire, nous avons choisi de les regrouper par module. Rappelons que notre système se compose de trois modules essentiels qui sont la candidature, la contractualisation et le référencement. 3.2.1 Workflow du traitement « gestion de la candidature » 3.2.1.1 Description du workflow [1] La procédure d’éligibilité de la demande dans le programme Moussanada correspond au contrôle des entreprises bénéficiaires concernant le respect des exigences fixées pour la validation de demande d’appui. Elle débute par une soumission de la candidature de l’entreprise souhaitant bénéficier du programme Moussanada, candidature appuyée par la constitution de documents spécifiques tels que l’attestation fiscale et la CNSS, le registre de commerce, l’attestation du chiffre d’affaire ainsi que le formulaire de candidature. Une fois la candidature réceptionnée par le service de secrétariat du suivi et planification, celui-ci procède à l’enregistrement du dossier de demande d’appui ce qui engendrera un accusé de réception chez l’entreprise candidate. La demande enfin enregistrée sera transmise au chef du service appui et animation qui aura comme mission d’évaluer la crédibilité bancaire du candidat. Pour cela, il envoie une demande de rating bancaire à la banque concernée par le demandeur. L’un des intérêts de ce projet serait de disposer d’un portail pour les institutions bancaires qui pourront renseigner les valeurs de rating pour chaque bénéficiaire dans un délai de 2 jours. Si l’évaluation bancaire n’est pas favorable, le chef de suivi et planification ou le secrétariat du pôle appui et animation envoi une lettre de refus qui se fera à partir du système réalisé, et dans un deuxième temps, via un fax. Dans le cas d’un rating favorable, le chef de suivi et planification procède à la vérification des documents requis et envoie des demandes de compléments dans la perspective de compléter le dossier d’appui. Une fois le dossier complet, il édite le PV d’éligibilité aussi appelé PV de présélection, et notifie par voie électronique le demandeur. Le PV d’éligibilité est ensuite délivré au chef de division qui effectuera les tâches suivantes :  Vérifier la conformité du PV d’éligibilité  Affecter le dossier d’appui à un chef de projet  Signer le PV d’éligibilité  Signer la lettre de notification d’accord délivrée au demandeur L’étape suivante concerne le chef de projet qui se charge de rentrer en contact avec l’entreprise bénéficiaire dans le but d’actualiser les données du demandeur à savoir mettre à jour le statut et valider les informations du dossier d’appui. Il devra aussi participer à la
  29. 29. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 31 définition des actions et leur priorisation dans le cadre d’actions planifiées dans le cadre d’un plan progrès. 3.2.1.2 Processus métier La figure 9 présente le diagramme de collaboration qui décrit le workflow du traitement de la candidature de l’entreprise cliente. Ce diagramme permet de représenter les échanges et les interactions qui se nouent entre deux ou plusieurs unités d'affaires représenté par des Bassins. Les Bassins sont définis comme étant les Participants de cette collaboration. Les messages échangés entre les participants du diagramme de Collaboration sont présentés à l'aide du symbole Flux de message. Ce symbole permet de connecter les bassins entre eux. Figure 9 : Diagramme de collaboration du BPMN pour le processus : Passerelle parallèle : Passerelle exclusive
  30. 30. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 32 3.2.1.3 Diagramme des cas d’utilisation « Traitement d’une candidature » Ce diagramme des cas d’utilisation modélise les interactions entre les différents acteurs interne tel que : le chef de service Suivi et Planification, le chef de service Appui et Animation, le chef de division et des acteurs externes tel que : les institutions bancaires et l’entreprise candidate. (Fig. 10) Les cas d’utilisation associés à ce module sont :  Soumettre la demande de la candidature ;  Traiter la demande ; o Vérifier l’éligibilité ; o Demander la valeur du rating ;  Choisir un chargé de projet ;  Affecter le dossier à un chargé de projet ;  Valider l’éligibilité de l’entreprise ;  Traiter la valeur du rating reçu.
  31. 31. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 33 Figure 10 : Diagramme des cas d’utilisation pour le processus
  32. 32. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 34 3.2.1.4 Description des scénarios Pour bien comprendre les différentes fonctionnalités du système, nous avons élaboré la description de quelques scénarios. Description du scénario « Soumettre la demande de la candidature » Sommaire d’identification Titre Soumettre la demande de la candidature Résumé Ce cas d’utilisation illustre la procédure qui permet à un client de remplir et soumettre le formulaire de la demande de candidature. Acteurs Client / PME Description du scénario Pré-condition Client authentifié Scénario nominal 1. Le client sollicite la création d’une candidature ; 2. Le système envoie le formulaire à remplir ; 3. Le client remplit les informations requises ; 4. Le système vérifie si tous les champs obligatoires ont été remplis ; 5. Le système vérifie si la candidature existe déjà ; 6. La nouvelle candidature est enregistrée ; Enchaînements alternatifs A1 : Le client n’a pas rempli un champ obligatoire. L’enchaînement A1 démarre au point 4 du scénario nominal. 4.1. Le système informe le client qu’il doit remplir le champ Le scénario nominal reprend au point 3 Post-condition La candidature du client est enregistrée Tableau 3 : Description du scénario « Soumettre la demande de la candidature »
  33. 33. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 35 Description du scénario « Traiter la demande» Sommaire d’identification Titre Traiter la demande Résumé Ce cas d’utilisation illustre la procédure qui permet au chef de suivi et de planification de traiter la demande du client tout en vérifiant son éligibilité. Acteurs Chef de suivi et de planification Description des scénarios Pré-condition Chef authentifié Scénario nominal 1. Le chef du service « suivi et planification » demande de visualiser la liste des demandes; 2. Le système affiche la liste des candidatures à traiter ; 3. Le chef choisit une candidature pour la traiter ; 4. Le chef vérifie les informations saisies ; 5. Le chef vérifie si le rating reçu de la banque concernant l’entreprise candidate est valide ou non ; 6. Le chef vérifie la validité du Chiffre d’Affaire ; 7. Le chef notifie les autres acteurs de l’éligibilité ou non de l’entreprise. Enchaînements alternatifs A1 : Le chef de suivi et planification détecte une erreur au niveau des informations saisies L’enchaînement A1 démarre au point 4 du scénario nominal 4.1. Le chef envoie une notification au client pour qu’il modifie les champs erronés. Le scénario nominal reprend au point 1 A2 : Le chef de suivi et planification détecte que le rating n’est pas valide
  34. 34. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 36 L’enchaînement A2 démarre au point 5 du scénario nominal 5.1. Le chef envoie une notification au client pour lui indiquer la non validité de son rating Le scénario nominal reprend au point 1. Post-condition La décision est prise concernant la candidature (éligible ou non). Tableau 4 : Description du scénario « Traiter la demande de la candidature »
  35. 35. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 37 3.2.3 Workflow du traitement « gestion de la contractualisation » 3.2.31 Description du workflow [1] La procédure de la contractualisation survient après la déclaration de l’éligibilité du candidat qui devient à cet effet bénéficiaire des actions demandées et consiste en l’élaboration des clauses régissant les accords triparties entre entreprise bénéficiaire, l’ANPME et le prestataire. Le chef de division assigne un chef de projet au dossier de l’entreprise bénéficiaire, ce dernier est tenu d’examiner les offres de services dans le cadre des actions individuelles comme dans le cadre des actions planifiées dans le cadre d’un plan progrès. Dès réception du procès-verbal de présélection, le chef de projet prend contact avec le bénéficiaire et le prestataire, dans le but de s’assurer de la cohérence des documents à fournir pour le dossier de contractualisation. Les documents à fournir par le bénéficiaire ou prestataire sont les suivants:  Les contrats de prestations de services.  Les offres de services.  Les conventions de partenariat. Le chef de projet en possession de ces documents a pour mission de vérifier le respect et la cohérence des documents par rapport aux canevas de l’ANPME. Il doit vérifier le référencement du bureau d’études et du consultant qui assurera l’accompagnement. Entres autres, le chef de projet devra s’assurer du respect des plafonds de contribution prévus par l’ANPME par action et par zone. Celui-ci pourra approuver le dossier de contractualisation et statuera sur l’opportunité d’une visite. Cette visite donnera lieu à un rapport de visite de lancement du projet. Ce dossier de contractualisation une fois constitué et approuvé sera transmis au chef de suivi et planification. Dans le cas où le consultant prestataire n’est pas référencé, le chef de projet pourra entamer la procédure de référencement.
  36. 36. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 38 3.2.3.2 Processus métier Figure 11 : Diagramme de collaboration du BPMN pour le processus Contractualisation
  37. 37. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 39 La figure 11 présente le diagramme de collaboration qui décrit le workflow du traitement de la contractualisation. Ce diagramme permet de représenter les échanges et les interactions entre le chef de projet qui se charge de la vérification de la validité du dossier reçu, le chef de division ainsi que le prestataire. 3.2.3.3 Diagramme des cas d’utilisation « Gestion de la contractualisation » La figure 12 présente le diagramme des cas d’utilisation qui modélise les interactions entre les différents acteurs tel que : le chef de projet, le bénéficiaire ainsi que le prestataire. Les cas d’utilisation associés à ce module sont :  Vérifier le dossier de contractualisation ;  Validation du dossier de contractualisation ;  Vérification du référencement du prestataire ;  Visualiser les dossiers des clients ;  Notifier le bénéficiaire de l’état de son dossier. Figure 12 : Diagramme des cas d’utilisation « Gestion de la contractualisation »
  38. 38. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 40 3.2.3.4 Description des scénarios Pour bien comprendre les différentes fonctionnalités du système, nous avons élaboré la description de quelques scénarios. Description du scénario «Vérifier le dossier de contractualisation» Sommaire d’identification Titre Vérifier le dossier de contractualisation Résumé Ce cas d’utilisation illustre la procédure qui permet à un chef de projet de vérifier le respect du dossier de contractualisation selon les critères de l’ANPME en l’occurrence la cohérence des documents par rapport aux canevas, le référencement du bureau d’études du consultant et le respect des plafonds de contributions de l’ANPME. Acteurs Chef de projet Description des scénarios Pré-condition Chef de projet authentifié Scénario nominal 1. Le chef de projet demande à visualiser les demandes de contractualisation reçues ; 2. Le système affiche la liste des dossiers reçus ; 3. Le chef choisit un dossier pour le traiter ; 4. Le chef vérifie la cohérence des documents par rapport aux canevas ; 5. Le chef vérifie le référencement du bureau d’études du consultant ; 6. Le chef vérifie le respect des plafonds de contributions de l’ANPME ; Enchaînements A1 : Le chef de projet détecte le non- respect de l’un des critères de validité d’un dossier de contractualisation L’enchaînement A1 démarre au point 4 du
  39. 39. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 41 alternatifs scénario nominal 4.1. Le chef envoie une notification au bénéficiaire pour qu’il règle ce problème. Le scénario nominal reprend au point 1 A2 : Le prestataire n’est pas référencé au répertoire des compétences de l’ANPME. L’enchainement A2 démarre au point 5 du scénario nominal 5.1 Le chef envoie une demande de référencement du prestataire, si ce dernier ne vérifie pas les critères de référencement, le chef de projet demande au bénéficiaire de choisir un prestataire référencé. Le scénario nominal reprend au point 1. Post-condition 1. La décision est prise concernant le dossier de contractualisation (validé ou non) 2. Validation de la convention de partenariat. Tableau 5 : Description du scénario «Vérifier le dossier de contractualisation»
  40. 40. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 42 3.2.4 Workflow du traitement « Référencement» 3.2.4.1 Description du workflow [1] Le répertoire des compétences constitue un ensemble d’informations structurées concernant les prestataires susceptibles d’être présélectionnés dans le cadre de la mobilisation de l’expertise directement par l’ANPME, le(s) entreprise(s) ou le(s) partenaire(s). Une classification peut être effectuée suivant les domaines d’activité ou par nature d’intervention. Le référencement des prestataires dans ce répertoire passe par l’examen de : L’éligibilité du prestataire:  Un dirigeant de formation supérieure d’au moins bac +4 ;  En situation régulière vis-à-vis de l'administration des Impôts, de la CNSS et du Registre de Commerce.  Domaine(s) d’intervention du consultant  Disposant d’une attestation référence délivrée par une entreprise bénéficiaire et au nom du consultant dans des missions faisant partie de l’offre Moussanada de l’ANPME Dans ce cadre, la procédure de référencement débute par une demande de référencement du prestataire ou du consultant qui pourra se faire via le site de l’ANPME, ou tout autre moyen de contact. Toute cette procédure est accompagnée d’interaction ANPME/demandeur, par le biais soit du chef de projet. Dans la mesure où le prestataire n’est pas référencé, le chef de projet envoie une demande de constitution de dossier technique et administratif. Dès réception de ce dit dossier, le chef de projet est en charge de l’évaluation technique du dossier de référencement en effectuant les points suivants :  Examiner la présentation générale du prestataire et ses moyens techniques  Étudier le(s) cv(s)/fiches projets de(s) consultant(s), en vue de confirmer l’adéquation de leurs compétences et expériences par rapport aux profils exigés  Vérifier la conformité des attestations de références  Soumettre pour l’évaluation de la conformité du dossier administratif chef de projet promotion de la consultance locale Cette évaluation technique est suivie d’une évaluation administrative assignée au chef de projet. A l’issue de cette évaluation, les responsables pourront préparer le PV de référencement ainsi que la lettre de référencement pour l’étape finale qui est le référencement du consultant ou du prestataire dans le cas d’approbation de référencement. Dans le cas de non validation du dossier administratif et technique, une lettre de regret sera préparée et soumise au chef de division. La dernière étape concernent le chef de division ou le
  41. 41. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 43 chef de pôle qui à la réception du PV de référencement devra le signer et soumettre la lettre de référencement ou regret à la direction générale. 3.2.4.2 Processus métier La figure 13 présente le diagramme de collaboration qui décrit le workflow du traitement du référencement. Ce diagramme permet de représenter les échanges et les interactions entre le chef de projet qui se charge du traitement de la demande et le prestataire qui initie la procédure par la soumission de la demande d’inscription dans le répertoire des compétences. Figure 13 : Diagramme de collaboration du BPMN pour le processus Référencement
  42. 42. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 44 3.2.4.3 Diagramme des cas d’utilisation « Référencement » Ce diagramme modélise les interactions entre les différents acteurs tel que : Le directeur général, le responsable du répertoire des compétences ainsi que le prestataire. Les cas d’utilisation associés à ce module sont :  Traiter la demande de référencement ;  Inscrire le prestataire dans le répertoire des compétences ;  Suivre l’évolution de la demande ;  Mettre à jour les documents administratifs. Figure 14 : Diagramme des cas d’utilisation « Référencement »
  43. 43. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 45 3.2.4.4 Description des scénarios Pour bien comprendre les différentes fonctionnalités du système, nous avons élaboré la description de quelques scénarios. Description du scénario «Traiter la demande de référencement» Sommaire d’identification Titre Traiter la demande de référencement Résumé Ce cas d’utilisation illustre la procédure qui permet à un responsable du répertoire des compétences faisant partie d’un comité de sélection de vérifier la validité de la demande de référencement du client. Acteurs Responsable RC Description des scénarios Pré-condition Acteur authentifié Scénario nominal 1. Le Responsable RC demande de visualiser les demandes de référencement ; 2. Le système affiche la liste des demandes reçues ; 3. Le responsable choisit une demande pour la traiter ; 4. Le responsable vérifie la validité de la demande ; Enchaînements alternatifs A1 : Le responsable détecte un problème au niveau de la demande. L’enchaînement A1 démarre au point 4 du scénario nominal 4.1. Le responsable envoie une notification au prestataire pour qu’il règle sa demande. Le scénario nominal reprend au point 1 Post-condition 1. La décision est prise concernant la demande du client (acceptée ou non) 2. Inscription du prestataire au répertoire des compétences. Tableau 6: Traiter la demande de référencement
  44. 44. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 46 3.3 Etude conceptuelle 3.3.1 Diagramme de séquence Les diagrammes de séquences permettent de représenter les interactions entre les acteurs et le système selon un ordre chronologique. La modélisation de ces interactions consiste en l’identification des scénarios possibles des différents cas d’utilisation. 3.3.1.1 Diagramme de séquence du module « candidature » Nous allons traiter l’exemple du cas d’utilisation « Traitement d’une demande de candidature » (Fig. 15)
  45. 45. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 47
  46. 46. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 48
  47. 47. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 49 Figure 15 : Diagramme de séquence « Traiter une candidature »
  48. 48. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 50 Le système permet à une entreprise au préalable de créer une candidature. Dés qu’elle clique sur le bouton créer, le formulaire apparaît. Un ensemble d’informations concernant la demande doivent être saisies et des documents doivent être joignés. Le formualaire est en suite enregistré et reste à l’état brouillon. Le chef de suivi et planification procéde au traitement de l’éligibilité des demandes. La demande passe de l’état Brouillon vers CA validé si le chiffre d’affaire est valide. Elle passe de l’état Rating valide si la valeur du rating reçu de la banque partenaire et saisi par le chef de service pôle et animation est valide. Elle passe par la suite à l’état présélectionné en cas de vérification que les docuements joints sont valides Et finalement la candidature est validée par le chef de division, affecté par le chef de suivi et planification, et qui affecte lui-même un chef de projet au dossier courant. Ce dernier reçoit un PV et commence la procédure de la contractualisation avec la PME bénéficiaire et la candidiature est enregistrée dans la base des données avec un état Eligible. 3.3.1.2 Diagramme de séquence du module « contractualisation » Nous avons traité aussi le scénario du cas d’utilisation lié à la contractualisation. (Fig. 16)
  49. 49. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 51 DiagrammeSequence_Contractualisation Validation de la convention de partenariat Préparation de la convention de partenariat Préparation du pv de selection Validation/signature du dossier contractuel Notification (signature) Approuver le dossier de contractualisation Vérification du respect des plafonds lancer procédure de référencement Vérifier référencement du Bureau d'étude et condultant Demande de correction des docs(BE/ prestatire) Vérification de la conformité aux canevas ANPME Demande d'envoi des docs (BE/prestatire) Vérification de la réception des docs requis Chef projet Système chef divisionChef SSP Non reçu reçu alt non conforme conforme alt non référencé référencé alt [respectés]opt [convention partenariat préparée]opt Validation de la convention de partenariat Préparation de la convention de partenariat Préparation du pv de selection Validation/signature du dossier contractuel Notification (signature) Approuver le dossier de contractualisation Vérification du respect des plafonds lancer procédure de référencement Vérifier référencement du Bureau d'étude et condultant Demande de correction des docs(BE/ prestatire) Vérification de la conformité aux canevas ANPME Demande d'envoi des docs (BE/prestatire) Vérification de la réception des docs requis Figure 16 : Traiter une contractualisation Ce processus fait intervenir le chef de projet qui vérifie le référencement du prestataire dans le répertoire des compétences de l’ANPME et valide les documents contractuels. Ensuite le chef de suivi et planification prépare le PV de sélection et la convention de partenariat qui sera validée et signée par le chef de division.
  50. 50. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 52 3.3.2 Diagramme de packages Figure 17 : Diagramme de packages Notre application est structuré en cinq packages : o Entreprise ; o Référencement ; o Candidature ; o Contractualisation ; o Zone. Le package Entreprise contient les classes relatives à l’entreprise et ses secteurs d’activité, constituant les interfaces homme/machine. Le package Candidature regroupe l’ensemble des classes relatives à la procédure d’inscription. Il fait appel aux classes du package Entreprise pour pouvoir effectuer les différents traitements. Le package Contractualisation encapsule des classes qui offrent différents informations sur le processus de la Contractualisation. Il fait appel aux classes du package Candidature. Le package Référencement regroupe l’ensemble des classes faisant partie du traitement du référencement dans le Répertoire des Compétences, ces données seront importés par le package Contractualisation pour pouvoir vérifier le référencement du prestataire chargé de la mission.
  51. 51. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 53 Le package Zone regroupe l’ensemble des classes qui décrit sa structure à savoir la ville, la région, la DPCI ainsi que le Rimaniste. 3.3.3 Diagramme des classes 3.3.3.1 Découpage modulaire Aux vus des besoins recensés dans le cahier des charges, il a été décidé d’inclure le programme Moussanada dans un seul module qui définira les différentes transactions à implémenter que nous appelons ANPME. 3.3.3.2 Dépendances modulaires Pour mettre en place notre module, nous aurons besoins d’utiliser des modules qui sont déjà définis dan OpenERP à savoir celui des ressources humaines, la comptabilité et le module de la gestion des documents.
  52. 52. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 54 3.3.3.3 Vision globale du diagramme des classes Figure 18 : Vue globale du Diagramme des classes
  53. 53. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 55 Pour décrire l’ensemble des entités du projet, nous avons créé un dictionnaire des données (Annexe A) où nous avons précisé les différents types d’attributs ainsi que les liaisons entre les tables. Nous avons rédigé aussi l’ensemble des règles de gestion qui nous ont aidées à concevoir notre modèle. (Annexe C). 3.3.3.4Description du diagramme des classes en packages -Diagramme des classes du package I : Entreprise Figure 19 : Package 1 « Entreprise » Le diagramme suivant contient l’ensemble des « classes Entreprise » qui peuvent être décrites comme suit : ● Grand secteur : Cette entité représente en termes de localisation une segmentation de secteur sous forme d’agglomération. C’est l’entête d’une hiérarchie de localisation. ● Secteur : Le secteur est un niveau de sous hiérarchie du grand secteur. ● Sous-secteur : Le sous-secteur est le niveau le plus bas de la localisation concernant les contacts avec l’ANPME.
  54. 54. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 56 ● Activité : C’est le secteur d’activité liée au client de l’ANPME L’entreprise ne peut avoir qu’une activité principale mais plusieurs domaines d’activités. ● Chiffre : Cette entité représente les informations sur le chiffre d’affaire par année dans la fiche du candidat. ● Bank : La banque est l’entité communicante avec l’ANPME dans le but de fournir les ratings de ses clients pour le bon déroulement de la procédure d’éligibilité. ● Entreprise: C’est l’entité qui a un contact professionnel avec l’ANPME, elle peut constituer un bénéficiaire, un prestataire ou autre. La classe Entreprise a deux liaisons avec la classe Ville :  Liaison 1 : many2one comme ville de siège  Liaison 2 : many2many come ville de production La classe Secteur a une liaison many2many avec la classe Solution
  55. 55. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 57 -Diagramme des classes du package II : Référencement Figure 20 : Diagramme des classes du package II
  56. 56. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 58 Le diagramme suivant contient l’ensemble des « classes Référencement » qui peuvent être décrites comme suit :  Formation pour l’intervenant : Ce modèle représente l’historique des formations de consultants/experts chez le prestataire  Expérience de conseil pour l’intervenant : Ce modèle représente l’historique des expériences en conseil de consultants/experts chez le prestataire.  Expérience professionnelle de l’intervenant : Ce modèle représente la liste des expériences professionnelles du consultant ou expert.  Demande de référencement du prestataire : Ce modèle représente la demande de référencement des prestataires pour l’inscription au répertoire de compétences.  Compétence linguistiques : Ce modèle représente l’inventaire des langues de consultants/experts chez le prestataire.  Intervenant : La personne chargée de l’accompagnement d’une entreprise dans la réalisation de ses actions  Prestataire : Ce modèle représente soit une entreprise ou un cabinet de conseil, il regroupe un ensemble d’intervenants.  Référence : Ce modèle représente les références de travail déposées lors de demande de référencement pour le répertoire de compétences.  Domaine d’intervention : C’est le modèle représentant les domaines touchés par les partenaires.  Action : C’est une granularité du domaine d’intervention Exemple 1 : Domaine d’intervention : Informatique Action : La mise en place d’un système d’information
  57. 57. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 59 Exemple 2 : Domaine d’intervention : Qualité et audit Action : Certification ISO -Diagramme des classes du package III : Zone Figure 21 : Diagramme des classes du package III Le diagramme suivant contient l’ensemble des « classes Zone » qui peuvent être décrites comme suit : ● Ville : Ce modèle représente les villes. ● Région : Ce modèle représente les régions. ● DPCI : C’est le modèle représentant les DPCI. ● Rimaniste : C’est le modèle représentant le Rimaniste, une personne chargée de rapprocher le principe d’accompagnement offert par l’ANPME aux clients et il peut éventuellement jouer le rôle d’un intermédiaire entre l’ANPME et les clients.
  58. 58. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 60 -Diagramme des classes du package IV : Candidature Figure 22 : Diagramme des classes du package IV Le diagramme suivant contient l’ensemble des « classes Candidature » qui peuvent être décrites comme suit : ● Instrument : C’est le programme dont peut bénéficier les candidats à l’ANPME citant par exemple : Moussanada et Injaz. ● Candidature : La candidature est la demande formulée par l’entreprise dans le but de procéder à l’éligibilité des programmes de l’ANPME. D’après la figure 24, nous pouvons constater qu’une candidature ne concerne qu’un seul instrument.
  59. 59. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 61 -Diagramme des classes du package V : Contractualisation Figure 23 : Diagramme des classes du package V Le diagramme suivant contient l’ensemble des « classes Contractualisation » qui peuvent être décrites comme suit :  Contractualisation : C’est le dossier de contractualisation élaboré à la suite d’une procédure d’éligibilité validée. Cette entité contient une liste de détail faisant référence aux contrats et aux actions demandées. Parmi les liaisons établies avec la contractualisation sont les suivantes :  Liaison 1 de type many2one avec la classe Candidature  Liaison 2 de type many2one avec la classe Prestataire  Liaison 3 de type many2many avec la classe Action Nous constatons qu’un contrat ne concerne qu’une candidature dont l’état est éligible.
  60. 60. Chapitre 3 Analyse et conception du projet 62 3.3.4 Diagramme d’état-transition « Dossier de contractualisation » Figure 24 : Diagramme d’état-transition «Dossier de contractualisation» Ce diagramme représente le changement d’état du dossier de contractualisation soumi par le client bénéficiaire et nous peuvons le décrire comme suit :  Dossier reçu ;  Dossier en cours de validation : Cela dû à la vérification du dossier et la vérification des documents administratifs joints ;  Dossier valide : Cela dû au respect et à la cohérence du dossier aux canevas ANPME. Conclusion Dans cette partie, nous avons montré la passage de l’étude préalable des besoins à la conception détaillée du système en passant par une analyse approfondie. Ce qui nous permet de comprendre le système aussi bien dans sa globalité que dans les détails liés aux différents objets qui le constituent. A ce stade, tous les détails qui permettent de passer à la réalisation sont connus. La partie suivante constitue une synthèse de cette phase de mise en œuvre à travers laquelle nous avons développé le processus de la candidature et la gestion de la contractualisation ainsi que le répertoire des compétences de l’instrument Moussanada.
  61. 61. 63 Partie 3 Réalisation et mise en œuvre de l’application L’objectif de cette partie est de présenter les principales fonctionnalités implémentées ainsi que les différentes technologies utilisées durant la réalisation.
  62. 62. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 64 Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 4.1 Contexte fonctionnel du projet 4.1.1 ERP «Enterprise Resource Planning», signifiant littéralement en français, « planification des ressources de l'entreprise. C’est un progiciel qui intègre les principales composantes fonctionnelles de l'entreprise entre autres la gestion de production, la gestion commerciale, la logistique, les ressources humaines, la comptabilité, le contrôle de gestion. Les ERPs sont des applications dont le but est de coordonner l'ensemble des activités d'une entreprise autour d'un même système d'information. À l'aide de ce système unifié, les utilisateurs de différents métiers travaillent dans un environnement applicatif identique qui repose sur une base de données unique. Ce modèle permet d'assurer l’intégrité des données, la non-redondance de l'information, ainsi que la réduction du temps de traitement. Figure 25 : Architecture technique d’un ERP [6] 4.1.2 Architecture modulaire Un ERP est un ensemble dont toutes les parties fonctionnent les unes avec les autres d'où l'ergonomie et l'unicité des informations et donc la cohérence du SI. Un ERP est modulaire dans le sens où il est possible de n'avoir qu'une ou plusieurs applications en même temps, ou peu à peu. Les applications modulaires telles que les ERP permettent d'être sûr de la compatibilité des modules entre eux, ils s'imbriquent comme des blocs de Lego et fonctionnent ensemble. Voici un exemple d'architecture modulaire (Fig. 26) qui tend à représenter tous les ERP:
  63. 63. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 65 Figure 26 : Architecture modulaire d’un ERP [6] L'architecture modulaire schématisée ci-dessus intègre plusieurs modules retouchant aux grandes fonctions d'une entreprise à savoir le module finance, la logistique et CRM. 4.1.3 OpenERP [6] OpenERP est un progiciel de gestion intégré distribué sous licence libre comprenant les ventes, la gestion de relation client (CRM), la gestion de projet, la gestion d'entrepôt, la production, la comptabilité et les ressources humaines. OpenERP a trois composants séparés : le serveur OpenERP-server qui stocke ses données dans une base PostgreSQL, le client OpenERP -client qui s'installe sur le poste de l'utilisateur et le serveur web OpenERP -web qui permet une utilisation depuis un navigateur. Ces trois composants communiquent par les protocoles XML-RPC et NET-RPC. Le logiciel est basé sur une forte architecture MVC, des flux de travail flexibles, une interface-utilisateur graphique dynamique, une interface XML-RPC, et un système personnalisable de comptes rendus avec une intégration pratique d'OpenOffice.org. a. Modules fonctionnels Les modules fonctionnels sont :  Gestion de la relation client et fournisseur (CRM & SRM)  Gestion des ventes et des achats  Comptabilité analytique et financière  Gestion de projets et des activités de services  Ressources Humaines  Gestion documentaire
  64. 64. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 66 b. Architecture Un système OpenERP est basé sur une architecture MVC:  Un serveur de base de données PostgreSQL  Un serveur d'applications contenant les objets de gestion, le moteur de workflow, et le générateur d'édition  Un serveur de présentation, appelé OpenERP Web, qui permet à l'utilisateur de se connecter à OpenERP avec n'importe quel navigateur internet. Ce serveur n'est pas nécessaire si l'utilisateur utilise le client lourd mais qui nécessitera une installation physique sur le poste de l'utilisateur. 4.1.4 Architecture d’un module d’OpenERP Le développement d’un module OpenERP suppose la création d’un dossier dans le répertoire d’installation du serveur server/bin/addons. Ce dossier est constitué des fichiers d’initialisation, des fichiers Python et des fichiers de création des vues en XML. Figure 27 : Architecture d'un module d'OpenERP [6] Pour fonctionner, le répertoire du module OpenERP doit contenir les dossiers et les fichiers suivants :  Le fichier __openerp__.py : Il contient un dictionnaire unique Python avec la déclaration du module, son nom ainsi que les dépendances.  Le dossier Object : Il contient les déclarations des classes et le fichier __init__.py  Le dossier Views : Le dossier qui contient les différentes vues créées pour chaque classe développée.
  65. 65. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 67  Le dossier Security : Le dossier qui contient les fichiers de contrôle d’accès et les règles pour les enregistrements.  Le dossier Workflow : Le dossier qui contient les fichiers relatifs à la description des différents processus réalisés dans le module.  Le dossier Wizard : Le dossier qui contient des fichiers des assistants de configuration.  Le dossier Images : Le dossier qui contient les images de description du module et les icônes du menu. 4.1.5 Etapes d’intégration d’un module dans OpenERP Une fois le module développé avec tous les dossiers indispensables présentés auparavant, nous passons à l’étape d’intégration dans OpenERP et nous suivons les étapes suivantes : 1. Déplacer le répertoire dans le dossier addons d’openERP ; 2. Lancer le serveur openerp-server 3. Accéder à la page d’accueil d’OpenERP et créer la base des données ; 4. Mettre à jour les modules du progiciel pour faire apparaître le module spécifique ; 5. Installer le module. 4.2 Outils de réalisation Sphinx [17] Sphinx est un logiciel libre de type générateur de documentation. Il s'appuie sur des fichiers au format reStructuredText, qu'il convertit en HTML, PDF et autres formats. Il a été utilisé pour générer la documentation technique de notre projet sous forme des pages html qui décrivent chaque classe développée. Pour plus d’informations, veuillez voir l’annexe B. Python [7] Python est un langage de programmation objet, multi-paradigme et multi-plateformes. Il favorise la programmation impérative structurée et orientée objet. Il est doté d'un typage dynamique fort, d'une gestion automatique de la mémoire par ramasse-miettes et d'un système de gestion d'exceptions.
  66. 66. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 68 Son utilisation dans notre projet avait pour objectif le développement des différentes classes métiers. OpenOffice [17] OpenOffice.org est un projet né en vue de produire un intégré bureautique libre fondé sur StarOffice, il fonctionne sur plusieurs plates-formes dont Windows. Son utilisation va nous aider dans la phase de reporting, comme par exemple la génération du PV d’éligibilité. Pour plus d’informations, veuillez voir la partie du reporting. Navicat for PostgreSQL [16] Navicat for PostgreSQL est un outil graphique pour l'administration de base de données PostgreSQL, il est excellent et facile à utiliser. A travers lequel on peut créer et exécuter des requêtes, des fonctions avec le puissant éditeur de SQL, et vous pouvez gérer vos données avec nos polyvalents outils d'édition de données. Navicat nous a permis de migrer de la base des données Access qui existait déjà dans l’ancien système vers PostgreSQL, cette migration a été faite manuellement. Pour avoir plus d’informations, veuillez voir la partie de la migration. Eclipse [17] Eclipse est un projet, décliné et organisé en un ensemble de sous-projets de développements logiciels, de la Fondation Eclipse visant à développer un environnement de production de logiciels libres qui soit extensible, universel et polyvalent, en s'appuyant principalement sur Java. PostgreSQL[13] PostgreSQL est un système de gestion de base de données relationnelle et objet (SGBDRO). C'est un outil libre disponible selon les termes d'une licence de type BSD.
  67. 67. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 69 Mozilla Thunderbird [15] Mozilla Thunderbird est un programme de messagerie électronique Open-Source très élaboré. Il est léger, extrêmement rapide, simple à utiliser et offre de nombreux avantages face aux programmes concurrents. Il a été choisi comme serveur de messagerie pour notre projet afin de gérer la partie mailing, c’est-à-dire pourvoir envoyer des mails et des notifications via notre module à tout instant. Modelio [12] Modelio est un outil de modélisation UML disponible sur les plates-formes Windows, Linux et Mac. Il intègre également la modélisation BPMN, et le support de la modélisation des exigences, du dictionnaire, des règles métier et des objectifs. Modelio nous a permis à travers sa riche gamme d'outils de représenter le diagramme de collaboration des différents workflows traités tout au long de notre projet. Git [11] Un logiciel de gestion de versions (VCS en anglais) permet de stocker les différentes versions d'un ensemble de fichiers afin de faciliter l'évolutivité d'une production informatique. Par la suite nous utiliserons l'abréviation VCS pour désigner les logiciels de gestions de versions. Certains termes sont spécifiques au monde des VCS ou à GIT et il est important de bien les comprendre pour pouvoir travailler efficacement Le système de gestion de versions se décline en trois types :  Local : le dépôt se situe uniquement sur la machine de l'utilisateur  Centralisé : les informations se situent sur un serveur central. L'information y est principalement située et le ou les utilisateurs doivent s'y connecter pour travailler  Distribué : les informations sont stockées sur un ensemble de machines de manière distribuée. On peut reconstituer le contenu du projet à partir de n'importe quelle machine, il n'y a pas un point de faiblesse comme dans le cas de l'architecture centralisée.
  68. 68. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 70 PowerAMC [17] PowerAMC est un logiciel de conception qui permet de modéliser les traitements informatiques et leurs bases de données associées. IReport [17] Il s'agit d'un programme spécialement conçu pour la rédaction de compte-rendu visuel pour JasperReports sur Linux. Il est entièrement écrit en Java. Il a été utilisé pour pouvoir présenter le graphe des données saisies et permettre la prise de décision par les chefs de services. Xml [17] Xml est l’acronyme de « eXtensible Markup language », c’est un langage simple et puissant, il a été utilisé dans notre projet pour le développement des vues et des différents formulaires. 4.3 Présentation de l’application Dans cette partie, nous présentons ce qui a été réalisé, tout en décrivant quelques interfaces du système Moussanada. Le module « Candidature » a été entièrement achevé, les deux modules de contractualisation et de référencement sont en cours de correction et de validation. Donc nous nous limitons dans ce qui suit à la présentation de quelques interfaces du module candidature. 4.3.1 Traitement d’une candidature Comme nous avons déjà vu, le workflow candidature passe par plusieurs phases, et plusieurs acteurs interviennent lors du traitement. L’acteur qui initie la procédure est le client qui accède à son espace nommé portail et saisi lui- même ses informations. Au cas où la demande de candidature est envoyée par poste le responsable du service Suivi et Planification se charge de saisir les différentes informations du client.
  69. 69. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 71 4.3.1.1 Page d’authentification Tout d’abord le chef de service Suivi et Planification s’authentifie pour accéder à son espace. Figure 28 : Page d’Authentification du Responsable de service Suivi et Planification Si le login et le mot de passe sont corrects, le chef sera dirigé vers son espace, sinon il sera censé ressaisir des informations valides pour garantir la sécurité et l’accès limité de chaque acteur. 4.3.1.2 Présentation du menu principal Figure 29 : Menu principal du Responsable de service Suivi et Planification Comme il paraît clair sur la figure, le menu principal est constitué de plusieurs onglets :  Messagerie : Elle permet la communication interne et externe entre tous les acteurs.  Programme d’appui : Il Présente le menu de Candidature, Instrument et d’Entreprise.  Répertoire de compétences : Il offre le menu Référencement, Moussanada IT et Domaine d’intervention.  Comptabilité : Pour gérer tout ce qui est financier.  Ressources humaines : Pour gérer le personnel de l’agence.
  70. 70. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 72 Pour le chef de service Suivi et Planification, il a la possibilité de gérer la candidature, c’est-à- dire une possibilité de la créer, la modifier ou même la supprimer. Il lui a aussi été attribué tous les droits de gestion sur l’instrument et aussi sur l’entreprise. Pour la partie de Répertoire de compétences, l’accès est limité, il ne peut pas créer les demandes de référencement mais il peut les consulter, avec une possibilité de créer les domaines d’interventions ainsi que les actions associées. 4.3.1.3 Création de l’entreprise candidate Lors de la saisie des informations concernant la candidature, le responsable doit tout d’abord saisir les informations de l’entreprise candidate si elle n’existe pas. Parmi ces informations, nous citons :  Raison sociale  Adresse et site web  Le registre Commercial et la CNSS  Date de création de l’entreprise et la date de son démarrage Figure 30 : Formulaire d’ajout d’une entreprise Et aussi il y’a des informations essentielles qui doivent être saisies et qui présentent un critère parmi les critères d’éligibilité de l’entreprise, c’est le chiffre d’affaire des trois dernières années. Nous pouvons éventuellement ajouter des informations concernant les activités de l’entreprise et ses contacts.
  71. 71. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 73 Figure 31 : Formulaire d’ajout des chiffres d’affaire d’une entreprise Après la création de l’entreprise candidate, le responsable saisit les informations concernant la demande :  Date de la demande  Plan  Le domaine d’intervention  L’action demandée  Le signataire de la demande  Les documents administratifs joints Figure 32 : Formulaire d’ajout d’une candidature Le responsable ajoute le domaine d’intervention.
  72. 72. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 74 Figure 33 : Formulaire d’ajout d’un domaine d’intervention Le responsable ajoute finalement les documents administratifs joints du dossier. Figure 34 : Formulaire d’ajout des documents administratifs 4.3.1.3 Vérification du chiffre d’affaire Le processus du traitement de la candidature débute par la vérification du chiffre d’affaires qui respecte la règle suivante : La moyenne du chiffre d’affaire des trois dernières années doit être inférieure à 150000000 dh
  73. 73. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 75 Figure 35 : Etat initiale de la candidature « Brouillon » Si la règle est valide, la candidature passe de l’état Brouillon vers l’état CA validé. Figure 36 : Passage de l’état Brouillon vers CA validé 4.3.1.4 Vérification du rating A ce niveau, l’acteur qui prendra la charge de demander l’envoi du rating et tester sa validité est le responsable de Pôle Appui et Animation. Figure 37 : Saisie du rating par le chef Pôle Appui et Animation Ce dernier saisit la valeur du rating reçu de la banque concernant l’entreprise candidate et spécifie que le rating est valide ou non Après cette intervention du chef de service de Pôle Appui et Animation, la main est revenue au chef de suivi et planification pour continuer le traitement de la demande. Après avoir validé le rating, la candidature passe de l’état CA validé vers l’état Rating validé.
  74. 74. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 76 Figure 38 : Passage de l’état CV validé vers Rating validé 4.3.1.5 Vérification des documents administratifs Et après, il passe à la vérification des documents administratifs et leur validité. S’ils sont valides et légaux, la candidature passe de l’état Rating validé vers l’état présélectionnée. Figure 39: Passage de l’état Rating validé vers l’état présélectionné 4.3.1.6 Validation de la candidature Jusqu’à ici le responsable doit envoyer un PV au chef de division choisi pour lui préciser qu’un nouveau dossier de candidature lui a été attribué, et ce dernier sera chargé de mentionner si la demande est éligible ou non et d’affecter ce dossier à un chef de projet qui aura comme mission la vérification des informations saisies et l’établissement de la procédure de la contractualisation.
  75. 75. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 77 Figure 40 : Passage de l’état présélectionnée vers l’état Eligible Lorsque le chef de division valide la candidature, son état passe de Présélectionné vers Eligible. Une candidature éligible implique un dossier de contractualisation doit être élaboré entre l’ANPME, l’entreprise bénéficiaire et le Prestataire, cette tâche est attribué à un chargé de projet choisi par le chef de division. Le chargé de projet aura la possibilité de gérer toutes les contractualisations (créer, modifier et supprimer) mais pour les autres informations, il ne peut que les consulter. Une fois la contractualisation est saisie, le prestataire peut commencer la mission sous le suivi du chef de projet qui notifie le chef de division sur toutes les actions menées. 4.3.1 Génération du PV d’éligibilité Suite à la validation d’une demande de candidature, le système doit générer automatiquement un rapport appelé PV d’éligibilité qui doit résumer les informations sur l’entreprise bénéficiaire. Nous l’avons réalisé en intégrant l’outil OpenOffice dans OpenERP en se basant sur le modèle papier du PV utilisé à l’ANPME. Nous présentons dans le chapitre 6, un aperçu sur les étapes de génération du rapport. La figure présentée ci-après présente le PV réalisé généré sous format PDF.
  76. 76. Chapitre 4 Réalisation et mise en œuvre de l’application 78 Figure 41 : Génération du PV d'éligibilité Conclusion Dans cette partie, nous avons présenté les éléments de réalisation du système Moussanada à travers une brève présentation des outils utilisés ainsi que quelques interfaces. Dans ce qui suit, nous allons présenter les tâches réalisées dans les cadre du Sprint 4, tel que la migration des données et la l’intégration du mailing dans OpenERP.
  77. 77. Chapitre 5 Migration des données 79 Chapitre 5 Migration des données Après avoir presque achevé et testé le module réalisé, nous allons passer à la phase de la migration pour pouvoir récupérer les données existantes dans l’ancienne application. Le but de cette tâche est d’importer les données de la base des données Access vers PostgreSQL. Nous avons commencé par l’étude de chaque modèle de données avant de proposer toutes les solutions possibles et finir par choisir celle qui est la mieux adaptée pour notre cas. 5.1 Etude préalable des deux bases de données Suite à l’analyse des tables de l’ancienne base des données, nous nous sommes retrouvés devant des problèmes de normalisation. Le nouveau schéma réalisé a plusieurs avantages dont nous citons :  Limiter les redondances des données  Limiter les incohérences des données qui pourraient les rendre inutilisables. Pour confirmer cette évolution il s’avère nécessaire de présenter un exemple pour préciser ce que nous avons ajouté comme valeur :  Pour le domaine zone qui inclut les tables de ville, région et DPCI, dans Access nous avions une seule table globale qui regroupe toutes ces données. Figure 42 : Table zone sous access Ici nous constatons qu’il y a plusieurs répétitions. Alors pour insérer une ville il fallait inscrire aussi les autres données comme la région et la DPCI et même la suppression d’une ville peut engendrer la suppression d’une région. Et pour éviter tout cela, nous devons diviser cette table en trois petites tables (Ville, région, DPCI) en respectant les jointures en ajoutant les clés primaires et les clés étrangères.
  78. 78. Chapitre 5 Migration des données 80 Et voilà la nouvelle conception de ce domaine : Figure 43 : Conception du domaine zone 5.2 Migration Les solutions qui ont été proposées sont les suivantes :  Solution 1 : Script d’importation Cette solution consiste à élaborer un script qui a comme tâche de gérer l’ancienne conception et de l’adapter pour la nouvelle conception. Mais cette solution semblait difficile à réaliser parce que les données, qui nous ont été procurées, étaient plutôt un regroupement de plusieurs tables qu’il fallait séparer, ajouter des ID pour chaque table et respecter les clés étrangères.  Solution 2 : importation manuelle Cette solution se compose de plusieurs étapes et repose sur plusieurs logiciels, celui le plus utilisé est Navicat For PostgreSQL. Le choix était d’utiliser l’importation manuelle, la chose qui a demandé beaucoup d’effort et surtout de temps. L’idée était d’importer les fichiers Excel de l’ancienne base de données et essayer, avec des requêtes SQL, de séparer les tables, ajouter les colonnes où on va mettre les clés primaire, respecter les correspondances entre les différentes tables. Et pour mieux comprendre cette partie, un exemple d’importation des données est détaillé au niveau de l’annexe D.
  79. 79. Chapitre 6 Reporting 81 Chapitre 6 Reporting Parmi les tâches que nous avons planifiées durant le projet est la génération des rapports et pour avoir la possibilité d’imprimer dans OpenERP nous devons avant tout, installer l’OpenOffice sur l’ordinateur, puis installer le module « OpenOffice Report Designer », existant dans OpenERP, et l’emporter vers OpenOffice. Et voici ci-dessous les étapes nécessaires pour la réalisation d’un rapport à imprimer et pour notre cas, nous avons pris comme exemple la génération du PV d’éligibilité de l’entreprise qui contient des informations relatives à l’entreprise candidate et l’état de sa demande signé par le chargé de projet. Intégration du plugin dans OpenOffice Figure 44 : Intégration du plugin  Connexion avec le serveur Figure 45 : La connexion avec le serveur
  80. 80. Chapitre 6 Reporting 82 Choix de la base de données avec login et le mot de passe Figure 46 : Choix de la base des données Ouverture d’un nouveau rapport et choix du module à traiter Figure 47 : Ouverture d’un nouveau rapport  Après, nous choisissons le module à traiter Figure 48 : Choix du module à traiter Envoi du rapport au serveur Après la création du fichier imprimable, on envoie le fichier à la classe voulu, on cliquant sur « Send To Server » et une fenêtre s’ouvre, comme suivant :
  81. 81. Chapitre 6 Reporting 83 Figure 49 : L’envoi du rapport au serveur Enfin, nous mettons à jour le module, et un bouton « Imprimer » apparaît dans la vue « liste » de la classe choisie.
  82. 82. Chapitre 7 Intégration du mailing 84 Chapitre 7 Intégration du mailing Tout d’abord nous avons commencé par l’installation du serveur de messagerie : Mozilla Thunderbird Après, nous avons configuré le serveur de messagerie sortant.  Pour les serveurs Mail Sortant: → Paramètres / Serveurs technique / Email / Sortie de messagerie Figure 50 : Configuration du serveur mail sortant Pour Messagerie Sortante (SMTP):  Description : Google Mail  Nom du serveur : smtp.googlemail.com  Port : 456  Nom utilisateur : Adresse mail  Méthode d'authentification : Normale  Type de sécurité : SSL/TLS Si nous avons réussi à configurer le serveur de messagerie sortant, nous pouvons alors utiliser un des modèles personnalisés d’OpenERP « Template » pour envoyer du courrier.  Pour les modèles: Paramètres / technique / Email / Modèles

×