IV. La quiète réponse

90 vues

Publié le

Un Cours en Miracles - Le Texte
UCEM
Chapitre 27 - LA GUÉRISON DU RÊVE

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
90
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

IV. La quiète réponse

  1. 1. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (1) Dans la quiétude, toutes choses ont leur réponse et chaque problème est quiètement résolu. Dans le conflit, il ne peut y avoir ni réponse ni résolution, car il a pour but de faire qu’aucune résolution ne soit possible, et de s’assurer qu’aucune réponse ne soit claire et nette. Un problème posé dans le conflit n’a pas de réponse, car il est vu de différentes façons. Et ce qui serait une réponse d’un point de vue n’en est pas une sous une autre lumière. Tu es en conflit. Il doit donc être clair que tu ne peux répondre à rien du tout, car le conflit n’a pas d’effets limités. Or si Dieu a donné une réponse, il doit y avoir une façon dont tes problèmes sont résolus, car ce qu’il veut a déjà été fait.
  2. 2. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (2) Ainsi, ce doit être que cela n’implique pas le temps, et que chaque problème peut trouver sa réponse maintenant. Or ce doit être aussi que, dans ton état d’esprit, la solution est impossible. Par conséquent, Dieu doit t’avoir donné une voie qui permet d’atteindre un autre état d’esprit dans lequel la réponse est déjà là. Tel est l’instant saint. C’est ici que tous les problèmes devraient être portés et laissés. C’est ici qu’est leur place, car c’est ici qu’est leur réponse. Et là où est sa réponse, un problème doit être simple et être aisément résolu. Il doit être inutile d’essayer de résoudre un problème là où la réponse ne peut pas être. Or il est tout aussi sûr qu’il doit être résolu, s’il est porté là où est la réponse.
  3. 3. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (3) Ne tente de résoudre aucun problème, si ce n’est dans la sûreté de l’instant saint. Car là le problème aura sa réponse et sa résolution. En dehors, il n’y aura pas de solution, car il n’y a pas de réponse là qui se puisse trouver. Nulle part en dehors n’est jamais posée une seule et simple question. Le monde ne peut poser qu’une question double. Une question avec de nombreuses réponses ne peut avoir de réponses. Aucune d’elles ne conviendra. Il ne pose pas une question pour avoir une réponse, mais seulement pour réaffirmer son point de vue.
  4. 4. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (4) 1/2 Toutes les questions posées dans ce monde ne sont qu’une façon de regarder et non une question posée. À une question posée dans la haine, il ne peut y avoir de réponse, parce que c’est une réponse en soi. Une question double demande et répond, attestant deux fois la même chose sous une forme différente. Le monde pose une seule question. C’est ceci : «De ces illusions, laquelle est vraie? Lesquelles établissent la paix et offrent la joie? Et lesquelles peuvent apporter une évasion de toute la douleur dont ce monde est fait?» Quelque forme que prenne la question, le but est le même.
  5. 5. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (5) 2/2 Elle ne demande que pour établir que le péché est réel, et elle répond sous forme de préférence. «Quel péché préfères-tu? C’est celui-là que tu devrais choisir. Les autres ne sont pas vrais. Qu’est-ce que le corps peut obtenir que tu voudrais plus que tout? Il est ton serviteur et aussi ton ami. Mais dis-lui ce que tu veux et il te servira avec amour et bien.» Tout cela n’est pas une question, car elle te dit ce que tu veux et où aller le chercher. Elle ne laisse pas de place pour remettre en question ses croyances, sauf que ce qu’elle affirme prend la forme d’une question.
  6. 6. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (6) Une pseudo-question n’a pas de réponse. Elle dicte la réponse alors même qu’elle demande. Ainsi tout questionnement en ce monde est une forme de propagande pour lui-même. Tout comme les témoins du corps ne sont que les sens d’en dedans de lui, ainsi les réponses aux questions du monde sont contenues dans les questions qui sont posées. Là où les réponses représentent les questions, elles n’ajoutent rien de nouveau et rien n’a été appris. Une question honnête est un outil d’apprentissage qui demande quelque chose que tu ne connais pas. Elle ne pose pas de conditions à la réponse mais demande simplement ce que la réponse devrait être. Mais nul dans un état de conflit n’est libre de poser cette question, car il ne veut pas une réponse honnête dans laquelle le conflit prend fin.
  7. 7. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (7) 1/2 Ce n’est que dans l’instant saint qu’une question honnête peut être posée honnêtement. Et c’est de la signification de la question que vient la signifiance de la réponse. Ici il est possible de séparer tes souhaits de la réponse, pour qu’elle puisse t’être donnée et aussi être reçue. La réponse est fournie partout. Or c’est seulement ici qu’elle peut être entendue. Une réponse honnête ne demande aucun sacrifice, parce qu’elle répond à des questions posées véritablement.
  8. 8. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (8) 2/2 Les questions du monde demandent seulement de qui le sacrifice est exigé sans demander si le sacrifice a la moindre signification. Ainsi, à moins que la réponse ne dise «de qui», elle restera non reconnue, non entendue, et la question est ainsi préservée intacte parce qu’elle s’est répondue elle-même. L’instant saint est l’intervalle dans lequel l’esprit est suffisamment calme pour entendre une réponse qui n’est pas comprise dans la question posée. Il offre quelque chose de nouveau et différent de la question. Comment pourrait-elle avoir une réponse si elle ne fait que se répéter elle-même?
  9. 9. Chapitre 27 LA GUÉRISON DU RÊVE IV. La quiète réponse (9) Par conséquent, ne tente de résoudre aucun problème dans un monde duquel la réponse a été barrée. Mais porte le problème au seul endroit qui tient la réponse pour toi avec amour. Ici sont les réponses qui résoudront tes problèmes parce qu’elles s’en tiennent à part et voient ce qui peut avoir une réponse; quelle est la question. Dans le monde les réponses ne font que soulever une autre question, bien qu’elles laissent la première sans réponse. Dans l’instant saint, tu peux porter la question à la réponse, et recevoir la réponse qui a été faite pour toi.

×