Le magazine des années étudiantes                                                       157 mars 2011www.planetecampus.com...
Sommaire                                                                         Musique                                  ...
ZOOM               ZOOM       Par Jennyfer         aizenman Les FataLs Picards                 C’est notre meilleur album ...
MUSIQUE  MUSIQUE       Par Thibault                                                                                       ...
CInéMa     dvd         Par J.Guez                                                                                  fighTer...
CInéMa  CInéMa                                                                                                            ...
bOUQUIn         Par Jonathan Pretro                                                                                       ...
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Campus Mag - 157 Mars 2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Campus Mag - 157 Mars 2011

2 187 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 187
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
123
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Campus Mag - 157 Mars 2011

  1. 1. Le magazine des années étudiantes 157 mars 2011www.planetecampus.com musique : the Do Beauté: tendance nude mode spécial jeans Les FataLs Picards font leur « coming out » Formation : Dossier spécial alternancecampus mag / 1 mars
  2. 2. Sommaire Musique 06 The do CinéMa 08 acTualiTés livre 12 nouveauTés 17 bons Plans idF Beauté 21 nude MultiMédia 10 24 mode 30 FoRmaTion 34 mon sTage chez Edito Et voici mars qui s’avance fièrement, accompagné de son grand ami le printemps. Vous connaissez la musique : les hirondelles rappliquent, les premiers bourgeons pointent le bout de leurs écailles, les jupes raccourcissent et les terrasses des cafés se remplissent. Du tout bon, donc. Enfin, il va tout de même falloir se montrer un peu patient : actuellement la température oscille toujours autour des 5°, et déguster une margarita en se faisant dorer au soleil tient encore du doux rêve. pour passer le temps, une alternative élégante consiste à renouveler sa garde robe. ca tombe bien, campus mag vous propose ce mois-ci un dossier spécial jeans, ainsi qu’un article beauté sur les tendances à adopter pour la belle saison. sinon, vous pouvez aussi planifier vos prochaines vacances : pourquoi ne pas aller dire un petit bonjour à nos amis belges ? Notre rubrique Voyage avec le routard tentera de vous en convaincre. Enfin, pour ceux qui préfèrent trouver refuge dans la musique, votre magazine étudiant préféré vous propose 27 une interview de The Dø et des Fatals picards. Et puisqu’il faut bien parler boulot, rappelons que mars est également le mois idéal pour commencer à décider quoi faire l’année prochaine - à ce propos, notre dossier Formation se penche sur un phénomène qui concerne de plus en plus d’étudiants : l’alternance.20 rue voltaire 93100 montreuil - Tél. 01 41 63 29 80 - redaction@campusmag.fr - Fax. 0141 63 29 89directrice de la publication Johanna Naonsecrétariat Lydia Faribault l.faribault@campusmag.front participé à ce numéro : Jean-michel cathelotte, mélissa Idbazzi, Jonathan guez, Jonathan petro, Ovary,Docteur Flou, sarah riahi,Ornella Lamberti, Françoise Krief, raphael Hudry, mélissa Bouguelli, Thibault goehringer, Yass ajang, Yanick casquette,minh-Duc Nguyen, Françoise Krief .Publicité publicite@campusmag.frPôle culture : guillaume courchay g.courchay@campusmag.frPôle orientation : patrick assouline p.assouline@campusmag.frmaquette scOB maket@campusmag.frimpression Vic services© couverture crédit Frank LoriouDépôt légal à parution. Toute reprodution d’articles, d’annonces, publicités est formellement interdite et engage les contrevenants à despoursuites judiciaires.La rédaction décline toute responsabilité du contenu éditorial des magazines campus mag, campus mag culture,campus mag Lycéecampusmag est édité par 2NK mEDIas, s.a.r.L au capital de 90 000 euros. gérante : Johanna Naon IssN 1267-7876.
  3. 3. ZOOM ZOOM Par Jennyfer aizenman Les FataLs Picards C’est notre meilleur album Les Fatals Picards est un groupe fondé en 1998, mêlant humour et engagement, allant de la chanson française au punk, en passant par le reggae. En 2007, ils ont représenté la France pour le concours de l’Eurovision avec la chanson « L’amour à la française ». Ils ont fini 22e ex-aequo avec le Royaume-Uni. Rock’n’roll non ? Depuis le 21 février, leur nouvel album « Coming Out » est disponible dans les bacs...Jennyfer Aizenman : « Question simple, pourquoi les Fatals gêne pas pour lui dire ! On a tous écrit au moins une chansonPicards » ? mais c’est lui notre esclave en quelque sorte. On est studieuxLes Fatals Picards : « c’était l’année des F. Ça remonte à tel- finalement et très organisés, on ne fait pas des disques touteslement longtemps que les traces commencent à se perdre. les trois semaines. Dans notre groupe, chacun a la parole ».En réalité, le fondateur du groupe avait un site Internet où ily avait plein de noms de faux groupes et c’est celui-là qu’il JA : « Dans votre nouvel album, vous abordez beaucoup dea choisi. Il était vaguement picard mais pour être francs, on sujets tabous, comme l’homosexualité. La place de l’homo-n’est même pas picards et ce nom de groupe n’a pas la moin- sexualité en France, vous en pensez quoi »?dre raison d’être ». LFP : « aujourd’hui, c’est déjà beaucoup moins tabou. Beau- crédit Frank Loriou coup nous disent qu’on n’a pas été assez loin dans cette chan-JA : « Concrètement votre musique, c’est quoi ? Du rock ? Du son, d’ailleurs à aucun moment on s’est dit qu’on parlait d’unreggae ? Avec une pointe d’humour » ? sujet sensible. Les paroles restent relativement « softs ».LFP : « Nos trucs à nous, ce sont les textes. s’il n’y a pas une « coming Out » a été assez bien prise dans le milieu gay frien-pointe d’humour, on décide de ne pas faire la chanson. On dly et on n’a pas vraiment constaté de réaction négative. Laaborde toujours des faits de société qui font les grands titres place de l’homosexualité en France, elle pourrait être mieux,de l’actualité. On essaie de mêler le rock au punk tout en pré- c’est certain, notamment en ce qui concerne le mariage etservant l’univers de la chanson française. l’adoption des couples homosexuels. c’est un sujet qui fait débat surtout à un an des élections présidentielles ».JA : « Quelles sont vos influences musicales, les artistes surlesquels vous prenez exemple » ? JA : « Et les femmes qui décident de faire de la chirurgieLFP : « On a tous les quatre des horizons totalement diffé- esthétique ? Ce sont vraiment des « poupées gonflées »rents, c’est justement ce qui fait la diversité des Fatals pi- comme dans votre album » ?cards. On puise nos influences dans le rock, le punk, le hard LFP : « ca dépend ! c’est surtout de l’ironie et puis ce n’est JA : « Votre participation à l’Eurovision, c’était pas un peu JA : « Un mot pour la fin » ?rock. certains membres de notre groupe préfèrent les chan- pas vraiment la chanson la plus intellectuelle de notre album. de la provoc’ » ? LFP : « On est vraiment contents de reprendre la route, ça noussons françaises et sont des inconditionnels de Jacques Brel mais ce ne sont pas toujours des poupées gonflées, surtout LFP : « Non, pas du tout. Quant on nous a proposé de partici- fait du bien d’avoir des nouvelles chansons et puis, on espèreet Léo Ferré. On se complète beaucoup, c’est ce qui fait notre lorsqu’il s’agit de chirurgie réparatrice, là ça change la donne! per à l’Eurovision, au départ, on n’était pas vraiment motivés. rencontrer tous les étudiants qui lisent campus mag » !force ». Et puis, ce ne sont pas nos vrais seins, pourtant nous ne som- «L’amour à la Française » a été écrite en une demi-journée ! mes pas des poupées gonflées ». cette chanson, elle ne nous ressemblait pas vraiment maisJA : « Vous écrivez vos propres textes, comment ça se c’était quand même du second degré donc, d’un autre coté, onpasse quand les Fatals Picards décident d’écrire un nouvel JA : « Un mot pour définir votre album » ? peut dire qu’elle collait plutôt bien à nos personnages. Notrealbum » ? LFP : « Flamboyant, merveilleux, intéressant ! c’est notre chanson était ringarde, c’est clair, mais elle était pleinementLFP : « Laurent, le guitariste, s’y est collé à 80%. Quand il y meilleur album, il est bien mieux que le précédent mais j’ai assumée. L’année précédente, ce sont bien des monstres fin- «coming out»a des choses qui ne nous plaisent pas, évidemment on ne se l’impression que celui d’après, ce sera le top » ! landais qui l’avaient emporté » ! Warner Music France4 / campus mag mars mars campus mag / 5
  4. 4. MUSIQUE MUSIQUE Par Thibault «Je dirais que notre nouvel album est plutôt Goehringer lynchien» olivia : en studio, on apprécie le côté « reclus ». on adore leEn 2008, The Dø avait très correctement car- live, mais les périodes de tournée offrent peu de moments tonné avec son premier album, A Mouthful, pour se recentrer. on n’est jamais seuls, même dans le bus. dont l’éclectisme indie pop avait conquis Dan : quelqu’un te dit quand manger, quand dormir. Ce qui me tue en tournée, c’est l’attente. on attend pendant des heures,dans un même élan le cœur du public et ce- et tout d’un coup il faut monter sur scène et tout donner. Maislui des critiques. Après deux ans de tournée attention, nous sommes quand même conscients de la chance et une année de gestation en studio, le duo inouïe que nous avons. Les tournées restent des expériences franco-finlandais revient en mars avec son extraordinaires, dont on ressort avec quantité de souvenirs.nouveau bébé, intitulé Both Ways Open Jaws. olivia : au fond, quand on est en studio, on a envie de monter sur scène, et quand on est en live on voudrait retourner enNous avons pu en discuter avec eux dans les studio. on n’est jamais contents. locaux du label Cinq 7. olivia, tu as déjà envisagé de chanter en français ?The Dø, à olivia : en ce moment j’y pense. J’aimerais beaucoup y arriver, mais pour l’instant ce n’est pas le cas. J’écris des poèmes en français, sans arriver à les chanter. Je crois que c’est lié à ma culture musicale : depuis mon enfance, j’ai toujours chanté en anglais ou en finlandais.pleines dents Justement, en parlant de tes origines finlandaises : pourquoi y a-t-il une telle scène metal en Findande (apocalyptica, ni- ghtwish, lordi) ? olivia : Les Finlandais sont assez sombres… ils ont une espèce de fascination pour la mort que l’on retrouve dans le metal, même si c’est juste dans l’esthétique. Je crois qu’ils se complai- sent dans une forme de souffrance. en suède, c’est surtout la pop qui domine, je m’y reconnais beaucoup plus.pour l’enregistrement de votre second album, vous avez passé tu dois doubler. on sent qu’on a la capacité d’accélérer encore votre production est assez composite, vous touchez à pas mal Dan : Les Finlandais sont des gens très complexes. Je trouveun an en studio. ca paraît un peu long, non ? un peu plus. de styles différents. Quelles sont vos principales sources d’ins- que les suédois et les norvégiens ont quelque chose de trèsolivia : Long ? au contraire, ça nous a semblé très court. on olivia : C’est quoi cette métaphore bizarre ? piration ? sexuel que les Finlandais n’ont pas. Cela me paraît bien cor-aurait pu prendre trois ans pour réaliser ce disque, bien que Dan : nous sommes principalement inspirés par les sons et les respondre à la scène metal, qui est au fond assez asexuée.nous soyons entrés en studio avec plein de chansons dans J’ai trouvé le son de votre second album plus charnu que celui mots. tous les sons nous inspirent – même la résonnance de Cela dit, nous avons eu l’occasion de participer à des festivalsnotre besace. du premier. Qu’en pensez-vous ? cette pièce pourrait donner lieu à une chanson. depuis que je finlandais et ils sont extras : les gens sont totalement désin-Dan : Cet album est un monument pour nous. nous l’avons olivia : oui, on s’est pas mal pris la tête sur les arrangements. suis petit, j’enregistre des sons, et olivia écrit des mots. hibés, ils boivent comme des trous et se mettent à poil dansréalisé seuls, sans arrangeur, ni producteur, ni preneur de son. dan est très à cheval sur le son. J’aime bien l’expression « plus l’herbe.il a fallu composer, enregistrer, arranger et mixer chaque mor- charnu ». il y a par exemple beaucoup plus de basse que sur votre nouvel album s’intitule both Ways open Jaws. c’est uneceau ; chaque étape nous a pris environ trois mois. de plus, le premier album. réponse à celui de votre premier album, a mouthful ? vous faites partie de ces groupes qui ont connu leurs premiersnous avons beaucoup travaillé les arrangements, de façon à ce Dan : on revient à cette histoire de capacité. on continue olivia : C’est une formule magique. succès grâce à myspace et au bouche à oreille. pensez-vousque chaque morceau sonne différemment. d’élargir notre spectre sonore. La voix d’olivia a évolué, ainsi Dan : si tu la répètes 17 fois tout nu dans ton lit, il va se passer que cela serait encore possible aujourd’hui ?olivia : C’est sûr que nous ne sommes pas les dead Weather, qui que notre pratique des instruments. a l’époque du premier un truc incroyable. Dan : non. C’est fini, Myspace. ils auraient pu devenir immen-ont bouclé leur premier album en l’espace de deux semaines. album, on jouait vraiment comme des quiches. a présent, nous ses, mais ils se sont tirés une balle dans le genou avec la sommes des galettes des rois. J’essaierai ce soir. « slippery slope » évoque un peu m.i.a. nouvelle version. Leur manque de vision est quand même as-Je suis tombé sur une interview datant de 2008, dans laquelle c’est un hommage ou une coïncidence ? sez incroyable. en ce qui nous concerne, nous avons un peuDan affirmait que vous n’étiez qu’à 10% de vos capacités. vous vous avez tous les deux travaillé sur des musiques de film. olivia : C’est venu involontairement, mais M.i.a. est également lâché l’affaire.pensez être à combien aujourd’hui ? est-ce que cela influence la composition de vos morceaux ? une influence. olivia : quand je retourne sur Myspace, j’ai l’impression d’uti-Dan : Je dirais 8%. au fond, heureusement que nous pen- Dan : olivia écrit ses textes comme s’ils étaient des contes, et Dan : on l’aime beaucoup. liser un minitel. C’est incroyablement daté.sons de cette manière. si nous estimions être à 100%, nous moi j’arrange comme si notre musique était un film, en faisant olivia : a l’ origine, on voulait créer un morceau constitué uni-n’aurions plus qu’à plier bagage. en sorte qu’il y ait un chemin qui se crée au sein de chaque quement de rythmiques et de voix. C’est le genre de petitsolivia : Chaque chanson que l’on écrit ouvre dix portes, pro- chanson. de même, nous faisons très attention à la couleur, défis que l’on aime bien se lancer.voque une avalanche de nouvelles idées. on en sort grandis à l’émotion que l’on peut ressentir, comme au cinéma. Je di-à chaque fois. rais que notre nouvel album est plutôt lynchien. Comme chez vous allez entamer une nouvelle tournée pour faire la promo-Dan : C’est comme lorsque tu conduis, quand tu appuies sur Lynch, tout est ouvert, tout peut se transformer, évoluer de tion de l’album. vous préférez le studio ou la scène ? Both ways open jawsl’accélérateur et que tu sens qu’il te reste de la marge si jamais manière un peu onirique – parfois cauchemardesque. Dan : C’est comme le sucré et le salé, les deux ont leur charme. Cinq7 - Wagram Music6 / campus mag mars mars campus mag / 7
  5. 5. CInéMa dvd Par J.Guez fighTer Le 9 mars Biopic dramatique américain de David O.Russell, avec Mark Wahlberg, Christian Bale, Melissa Leo... Histoire vraie bluffante, Fighter reprend les débuts de la carrière du jeune boxeur micky Ward. Entre son frère ex- champion qui veut à tout prix l’entraîner même s’il a sombré Ce n’eST dans la drogue, sa mère qui s’impose comme agent mais qui le programme sur des combats minables ou perdus d’avance et sa qu’un Dé- petite amie qui a d’autres aspirations pour lui, son combat de buT tous les jours n’est pas facile - lui non plus. Documentaire français attention, film coup de poing ! mark Wahlberg au top de sa réalisé par Jean-Pierre forme, méconnaissable christian Bale (définitivement l’un Pozzi et Pierre Barougier des meilleurs acteurs du moment), seconds rôles féminins Qu’est-ce que la liberté ? époustouflants, réalisation impeccable et scènes de boxes La mort ? L’amour ? c’est quasi-authentiques : on s’y croirait ! ce qu’une prof a demandé L’un des bons points de Fighter : ne pas trop perdre de temps à ses élèves de mater- sur le ring, en filmant les tensions qui règnent autour du boxeur. nelle... Et devinez quoi ? Faire carrière à Las Vegas en ayant la culpabilité d’abandonner Ils ne sont pas si bêtes ces sa famille ? Ecouter sa petite amie ou sa mère ? autant de petits! dilemmes que le champion en herbe devra gérer hors du ring. Bonus : Paroles de Le vrai « fighter » est peut-être celui qui se bat tous les jours parents ; Entretien avec pour s’en sortir. un professeur certifié de philosophie ; Interview de l’institutrice et de la direc- trice ; Bande-annonce. SanS iDenTiTé 2 mars Film d’action américain de Jaume Collet-Serra, RED © 2010, ARTWORK & SUPPLEMENTARY MATERIALS © 2011 SUMMIT ENTERTAINMENT, LLC. Tous droits réservés. avec Liam Neeson, Diane Kruger, January Jones suite à une courte période dans le coma, un homme voulant retrouver sa vie réalise que quelqu’un d’autre a pris son identité. Troubles de la mémoire ? complot ? L’enquête se révèlera explosive... Liam Neeson (bientôt sexagénaire) se retrouve une fois de L’homme plus dans un film d’action poussif. si le rythme est soutenu et qui vou- le scénario légèrement inventif, les invraisemblances restent nombreuses. pour les fans d’action. LaiT vivre Sa vie Drame français d’Eric Lar- tigau, avec Romain Duris, Marina Foïs, Catherine Deneuve LégiTime DéfenSe adaptation du roman épo- 16 mars nyme de Douglas Kennedy, Film policier français de Pierre Lacan, ce film raconte comment avec Jean-Paul Rouve, Claude Brasseur, Olivier Gourmet un évènement dramatique La disparition du père de Benoît entraîne ce dernier dans va pousser un jeune avocat une enquête obscure qui révélera la part d’ombre de son à changer de vie. Film paternel. mafia, enlèvement, chantage, menaces... Benoît intéressant, même si la fin se retrouvera malgré lui dans une course contre la montre. diffère de celle du livre. Film noir, Légitime défense nous montre un Jean-paul rouve Bonus : Interviews, Ren- différent. cela aurait pu être original, mais le film n’évite contres, Photos, Projets malheureusement pas les pièges d’un premier long-métrage d’affiche, Storyboard. (construction du récit, dialogues, etc.) Inégal.8 / campus mag mars www.red-ledvd.com mars campus mag / 9
  6. 6. CInéMa CInéMa LeS PeTiTS mouChoirS Comédie dramatique de Guillaume Canet, dvd dvd avec François Cluzet, Marion Cotillard, Benoît Magimel, Gilles Lellouche L’un des plus grands succès de l’année, en DVD. retrouvez Par Jean-Michel Le 12e PrinTemPS cette bande de potes qui partent ensemble en vacances. rires, larmes, émotion... le temps des révélations arrive. Film léger Cathelotte Du Cinema 2011 de guillaume canet mais qui nous fait malgré tout passer un agréable moment. Du dimanche 20 mars au mardi 22 mars 2011 www.printempsducinema.com Bonus : Making of ; Scènes coupées commentées ; Films des Le Dernier Le printemps du cinéma revient pour une 12e édition, du 20 au vacances ; Scène de surf ConTinenT 22 mars, avec sa formule habituelle, vous permettant de vous Documentaire canadien éclater les yeux tout en laissant respirer votre portefeuille. Embarquez pour un voyage Dans toutes les salles participantes, à toutes les séances, et reD inoubliable au cœur de l’an- tarctique... suivez l’équipage hors majoration pour les films en 3D, le prix de la séance est de Comédie d’action américaine de Robert Schwentke, 3,5 euros. Entre les films sympas qui sortent, ceux encore en avec Bruce Willis, Morgan Freeman, Helen Mirren du sedna IV qui s’aventura LeS yeux salles et les classiques, vous aurez de quoi faire… Et surtout de attention, retraités Extrêmement Dangereux ! Lorsque des vé- pendant 430 jours en plein hiver polaire dans l’un des quoi voir ! ouverTS térans de la cIa se mettent à la retraite, ils trouvent rapidement de quoi s’occuper... Quitte à tout faire péter ! derniers espaces isolés de Documentaire français de la planète. pour un véritable comédie hilarante dans laquelle les vieux acteurs n’hésitent Frédéric Chaudier émerveillement ainsi qu’une pas à taper dans l’autodérision et le délire total. rafraîchissant. comment filmer la fin prise de conscience des Bonus : Interview des acteurs et anecdotes de tournage ; Les de l’existence ? Frédéric changements climatiques et dossiers secrets de la CIA ; Scènes coupées et étendues ; Les chaudier a été s’installer avec sa caméra dans une PauL effets spéciaux ; Commentaires d’un ancien agent de la CIA. de leurs conséquences. Comédie/Science-fiction Bonus : Commentaires, maison médicalisée pour USA/Grande-Bretagne Interviews, Photos, Bande- en savoir un peu plus. ce De Greg Mottola annonce. qu’il en sort ? Humour, tendresse, humanité... La Avec Simon Pegg, Nick Frost, Jason Bateman, Seth Rogen/ Philippe Manœuvre (voix VO/VF de Paul)… ST. Trinian’S PenSionnaT vie, plus que jamais. Le 2 mars Pour JeuneS fiLLeS Bonus : Bénévolat ; Réflexions croisées ; Deux geeks anglais, débarqués aux Etats-unis pour le comic con’, grand festival autour des comics et du fantastique rebeLLeS Comédie Grande-Bretagne Micros-trottoirs de sorties (cinéma/télévision/livres), décident de faire le tour des points De Oliver Parker et Barnaby Thompson Avec Rupert Everett, de salles ; Entretien avec liés aux OVNI et se retrouvent avec un alien fumeur, buveur et Gemma Arterton, Colin Firth, Russell Brand, Lena Headley… Frédéric Chaudier ; Bande- à la langue bien pendue, sur les bras. Les créateurs de shaun st Trinian’s, fameuse et peu orthodoxe institution anglaise pour annonce. of the Dead et Hot Fuzz, et le réalisateur de supergrave nous jeunes filles, est dans la tourmente, entre des problèmes finan- offrent un road movie mâtiné d’E.T., drôle et spectaculaire (on ne doute jamais de l’existence de paul), bourré de clins d’œil ciers et un nouveau ministre de l’éducation qui veut y rétablir SainT John pour les fans du genre et mixant humour us et british pour ordre et discipline. Les élèves décident de sauver st Trinian’s, par tous les moyens. reboot de la célèbre série de comédies of LaS notre plus grand plaisir. par contre, manœuvre n’était pas le meilleur choix pour doubler paul. Et oui, c’est bien spielberg qui (cinq films entre 1954 et 1980), cette version 2007 n’a rien à en- vegaS vier à ses aînées et le public ne s’y est pas trompé, lui faisant un Comédie dramatique fait une apparition (vocale) ! a ne pas rater ! triomphe en salles en angleterre. une suite est sortie en 2009 USA avec autant de succès et un troisième chapitre est annoncé. De Hue Rhodes amateurs d’humour anglais, venez vite visiter st Trinian’s ! NB : Avec Steve Buscemi, RomanyLa Cage respectant la tradition, un même acteur incarne la directrice et son frère jumeau, ici, le toujours parfait rupert Everett. Malco, Peter Dinklage, Sarah Silverman…aux foLLeS rango DVD/BR Free Dolphin. VOST/VF 5.1, 16/9. Bonus: bandes-an- alors qu’il tente de lutterThéâtre, avec Christian Animation nonces, clip, entretiens, scènes coupées, bêtisier. contre son addiction au jeu,Clavier et Didier Bourdon USA John doit accompagner unadaptation de la célébrissime De Gore Verbinski inspecteur des fraudes àpièce de Jean poiret par deux Avec (voix VO) Johnny Depp, Isla Fisher, Abigail Breslin, Alfred l’assurance. Il finit par com- e – SaiSon 2grands comiques nationaux... Molina, Billy Nighy… prendre que, pour en finirLe résultat est bon. Bourdon rango est un caméléon domestique apprenti comédien qui, 23 mars Lie To mne créée par Sam Baum, éricai avec le jeu, il doit retourneren fait évidemment des Série TV am à Las Vegas. Très libre- a Raymund lli Williams, Monic main, revient danstonnes et clavier parvient à suite à un accident, se retrouve perdu dans le désert de avec Tim Roth, Ke comportement hu ment inspirée de L’Enfer de spécialiste du er si vousendosser le rôle pas évident mojave. arrivé dans le village de Dirt aux graves problèmes Le Dr Lightman, ard ant, il peut décel Dante, cette comédie noire son ! En vous reg fondé unedu père travesti et déluré d’alimentation en eau, il se fait passer pour un héros. mais une deuxième sai s ête s honnête. ayant inédite en salles permet à mentez ou si vou travailler pour la police,qui apprend que son fils va bientôt, la réalité le rattrape et le rôle de sa vie risque de cac hez des choses, de Buscemi de nous faire son vés, il est à même semblent pas…épouser la fille d’un homme devenir le dernier. une animation somptueuse, un film société de détectives pri dent et ne se res habituel numéro d’anti-héros enquêtes se succèpolitique hyper catho. totalement allumé aux nombreuses références (de Las voire le FBI. Les teurs ! décalé, avec le talent qu’on et autres manipula intéressanterien de très original,mais Vegas parano à sergio Leone…), un western spaghetti drôle gare aux menteurs uvées, cette série lui connaît… r des analyses prol’on reste dans un bon diver- et spectaculaire, le réalisateur de pirates des caraïbes et Totalement basée su et scien ces humaines. DVD DarkStar. VOST/VF 5.1, nce intrigue, action Dr Lightman, Do cu-tissement, légèrement mis Johnny Depp en caméléon quand même ! aussi incroyable allie avec intellige ier, Dr Ekman vs 16/9. Aucun bonus, malheu-au goût du jour. qu’improbable… Et surtout immanquable ! Bonus : Scèn es coupées, Bêtis reusment. ll Locker. mentaire sur Wi10 / campus mag mars mars campus mag / 11
  7. 7. bOUQUIn Par Jonathan Pretro a l’ombre des murs d’arnaud le Roux et marion laurent, chez Futuropolis, vikings, 18 euros après avoir fugué de son domicile, le jeune Tache part à l’aven- tome 1 de Patrick Weber et laurent vie de merde, tome 3 : ture de la rue, parmi les jeunes adolescents paumés de la ville. Il y fait la rencontre de la belle Jude, qui dit s’être enfui de son sieurac, chez soleil, 13,50 les anniversaires L’appel de orphelinat, où elle vivait un véritable enfer. Tache va également faire la connaissance des jumeaux, amis de Jude. peu à peu, euros En 1944, un commando ss fouille de fond en comble l’espace de vieillard et Fabrice caro, chez Jungle, 9,95 euros tout ce petit monde va apprendre à s’apprivoiser et s’apprécier, Le principe de Vie de merde ? raconter la vie quotidienne de au contact difficile de la rue. une bien jolie fable, qui aurait pu la forêt à la recherche de la monsieur Tout-le-monde à travers des anecdotes souvent cocasses, avoir lieu du temps d’Oliver Twist. sépulture de rollon, le pre- de Will eisner, chez del- mier duc de Normandie. mais parfois drôles et quelquefois délirantes. Et les anniversaires ne sont court, 13,95 euros quelle lubie a-t-elle poussée pas en reste : bourdes, quiproquos et mauvaises surprises s’invitent comment passer à côté les Nazis dans cette explo- à la fête. mais c’est tellement meilleur quand c’est aux autres que de l’une des œuvres de cet ration soudaine ? alors qu’il cela arrive… courez l’acheter, ce sont vos amis qui vont en profiter. auteur ingénieux. Delcourt agit sous le couvert de la ré- réédite L’appel de l’espace sistance française, le fameux de feu Will Eisner. Dans ce archéologue pierre le Bihan bijou (qui a déjà 26 ans), le va tenter de répondre à cette visionnaire américain mêlait interrogation. adaptation des ingrédients qui allaient en bande dessinée réussie faire fureur dans les années du roman de patrick Weber. à venir : science-fiction, polar Les dessins de sieurac sont et espionnage. Toujours aussi bluffant de réalisme.Tenebres, pertinent et impertinent. erzsebettome 2 : tifenn glénat, 15 euros emre orhun, chez de cédric Rassat et comte Dracula, on connaît ende du On connaît bien la lég et. Outre le fait que ces et iko, chez soleil, tesse Erzsebde christophe bec13,50 euros moins celle de la com deux histoires se dér oulent dans les car pates et dans un froid dans le dos et o-grego-d, tome 1 :alors que de monst rueuses créatures de décimer une pop ulation sont voyageur passe, château, la second e a de quoi donner mari étant parti à la guerre dep uis des les naufragéssur le pointentière, une armée constituée d’homme par t à l’assaut de ce s tome 3 pas seulement. son années, la belle Erz sebet Bathory voit le temps apparaître sur son faciès. prise d’alejandro Jodorowsky et zoran Janjetov, chez del- les plus téméraires collectif, chez glénat, 13,50 euros passer et les rides nes court, 13,95 euros e leur dernière ba- alors d’assassiner de jeu qui pourrait bien êtr Nous sommes en 1626 à paris et Vedder recherche acti- de folie, elle décide dans leur sang afin Le fameux duo des Technopères Jodorowsky / Janjetov t (comme se baigner taille… ch ristophe Bec condui vement l’homme qui lui permettra de traverser à nouveau filles vierges et de efois… revient avec une nouvelle série à couper le souffle. Le cette histoire de ma in u la jeunesse d’autr à son habitude) le temps, et il se pourrait bien que celui-ci soit un peintre de redonner à sa pea me on premier opus de cette saga spatiale n’est autre qu’une ux fabuliste qu’il e mise en scène com de maître en fabule renommé. alors qu’il commence sérieusement à perdre une sombre histoir libre adaptation du roman de Jules Verne 2 ans de vacan- au récit une di- incarne. Iko donne patience, notre héros va livrer une partie de cartes qui les aime. ces et le moins que l’on puisse dire est que le tout est réa- dessins. mension surréaliste par ses va s’avérer décisive… Futur, présent, passé : le voyage lisé avec maestria et savoir-faire. un conseil : surveillez la continue et le suspense s’intensifie. plus que deux tomes sortie des tomes suivants de près… de très près… à tenir… Kaamelott, tome 5 : le serpent geant Les simpson, embûches de noël ! du lac de l’ombre de matt groëning, chez Jungle, 14,95 euros d’alexandre astier et steven dupré, chez casterman, 12,50 euros Quelle que soit la période de l’année, qui peut bien faire l’impasse sur l’une des fameuses aventures afin de mettre sur papier l’excellente série comique télévisée Kaamelott, le grand « manie tout » de nos farfelus bonshommes jaunes à quatre doigts, les simpson ? Dans ce dernier tome, Homer a et non moins génial alexandre astier s’est entouré de steven Dupré pour les dessins. Les deux notamment été chargé par m. Burns de dégoter pour la centrale le plus beau sapin de Noël de la ville, compères signent le cinquième tome « made in » 9e art d’une saga qui fait office de référence sous peine… de se faire virer ! Qu’en sera-t-il alors quand ce même Homer devra annoncer à son fils dans le domaine depuis des années. En attendant le cinéma dans les mois qui viennent… Bart qu’il n’a pu lui trouver son cadeau de Noël car tous les magasins de la ville sont en rupture de stock ? Éternellement drôle et culte à souhait. 12 / campus mag mars mars campus mag / 13

×