Magazine 3

5 403 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 403
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 465
Actions
Partages
0
Téléchargements
112
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Magazine 3

  1. 1. Le 1er juillet 2013 marquera le troisième anniversaire du Sea Plaza. Déjà 3ans que ce nouveau joyau du divertissement, du shopping et des loisirs rythme le quotidien de nos visiteurs. Que de chemin parcouru, que d’expériences enrichissantes vécues et partagées entre nos partenaires commerçants et nos visiteurs. L’année 2010 a marqué le début d’un challenge exaltant avec l’ouverture du Sea Plaza Shopping Mall, 1er centre commercial d’Afrique de l’Ouest. 2011 s’est illustrée par les premiers pas hésitants mais sûrs vers la matu- rité et vers la recherche de notoriété des boutiques du centre commercial. Dans un contexte économique difficile, l’année 2012 a tout de même connu l’arrivée de nouvelles enseignes venues diversifier l’offre d’activités au Sea Plaza et dans l’objectif de la satisfaction de nos différents parte- naires. Il s’agit par exemple de Jennyfer, Kaporal 5, Desigual, 3 Pommes, Expresso, ect. 2013 annonce de nouvelles opportunités et de nouvelles perspectives de développement avec la finition des travaux des salles de cinéma et bien d’autres projets. Ce troisième anniversaire sera célébré dans la sobriété et dans l’intimité avec nos clients et visiteurs le 1er Juillet 2013 avec la présence effective du ministère du tourisme et des loisirs. D’autres manifestations telles que la Roue de vos envies, la prestation de Daara ji et du collectif des slameurs, la Zumba danse, le Urban Session, le Kids Times seront également organisées. Une séance de dédicace du dernier album de Baba Hamdy ainsi qu’un mini concert live auront égale- ment lieu. Ces événements seront accompagnés par une période de soldes du 28 juin au 27 juillet et une série de déstockages massifs à l’attention de nos visiteurs. C’est avec un grand plaisir que je nous souhaite, tous ensemble, un joyeux anniversaire !!! Sea Plaza Mode BEAUTE seaculture LA CHRONIQUE ACCESSOIRES detente bien-etre ACTU NEWS interview KIDS CLUB HI-TECH tablegourmande shopping guide infos utiles SOMMAIRE Directeur de publication Bassirou SONKO Management / Finances M. DIALLO Rédactrice en Chef Rabia DIALLO Rédaction Dyana SECK Sofia KA Directeur Artistique Alioune TOURE Infographie/Maquetiste Modou DIONGUE Sana DIÉMÉ Crédit Photo Modou DIONGUE Omar SONKO Régie Laye DIATTA Marketing / Commercial Lucie PLANCHAIS Aminata SEYE Impression LA ROCHETTE Distribution MESSAGEX Mermoz VDN N 7278 BP : 5612 Dakar/Fann Tél / Fax : 33 825 52 07 contact@agencedimensions.com Tirage à 10 000 exemplaires. Format électronique envoyé à plus de 20 000 adresses e-mails. Notre Couverture : Dyana est habillée par Jennyfer Accessoires : Jennyfer, ALDO. MOT DU DIRECTEUR BOCAR FALL Copyright 2013 /Tous droits réservés
  2. 2. FORME
  3. 3. bachou wrangler Tenue MANGO Pantalon et écharpe OLIVER, tee-shirt mango Robe 123 MODE
  4. 4. 01 10
  5. 5. 01 11 Mode
  6. 6. 01 13 Salon de Coiffure Hommes / Femmes / Enfants Centre Commercial Sea Plaza Dakar - Senegal Tel : (33) 8247033 / (77) 3326251 E-mail : salonmicheleka@orange.sn www.micheleka.comwww.micheleka.com Pour celles qui veulent préserver leurs  longueurs lais- sez vous tenter par un balayage tie and dye (ombre et lumière) qui vous donnera du peps dans vos cheveux. Pour celles ayant des cheveux afro naturels, créez vous- même vos styles de vacances en essayant la gamme des produits coiffants signés Mizani  tel que la gamme True Textures qui redessine vos boucles, sculpte pour un effet mouillé, minimal et maitrise le shrinkage. Pour celles qui sont défrisées, optez pour un look plus lissé en utilisant la gamme Thermasmooth de Mizani  qui pro- tégera vos cheveux  de la chaleur du séchoir  ou du fer a lisser car celui-ci reste le meilleur ami de la beauté pour un style glamour. La gamme Mizani est disponible au salon Michèle Ka. Envie de vacances ? beauté Les cheveux adoptent une multitude de styles cette saison.  Chaque saison apporte ses tendances en coupe de cheveux et la choisir est toujours un choix délicat ... au cœur des tendances coiffure 2013, on retrouve des coiffures rétro , des chignons, des coiffures aux effets coiffés décoiffés, des mèches colorées ultra tendance…. De la coupe garçonne ultra courte aux cheveux longs fluides qui don- neront un rendu vaporeux, cet été apportez un brin de dynamisme à vos cheveux ! Adoptez des coupes faciles a vivre aux allures décontractées, osez le court, c’est le moment ! Faites peau neuve pour... On rêve toutes d’une peau saine et éclatante pour l’été. Mais pour exaucer ce dé- sir, il faut y mettre du sien. En suivant nos conseils votre teint retrouvera sa clarté et sera prêt à accueillir le soleil. Notre peau doit continuellement faire face aux agressions extérieures. A la fin de la journée, une mul- titude d’impuretés se sont agglomérées sur notre visage. Afin d’en restaurer la pureté et l’équilibre, il est nécessaire de laver en douceur, chaque jour, notre épiderme. Les produits nettoyants sont des préparations cosmétiques destinées à éliminer les poussières, les cellules mortes, la sueur, le sébum et les traces de maquillage, ainsi que toutes les impuretés qui se logent à la surface de la peau. Savons surgras, savons liquides, pains dermatologiques ou syndets, laits, gels et les mousses de toilette, votre choix se fera prioritairement en fonction de votre type de peau, de la texture et du mode d’utilisation des produits. Bien nettoyée, la peau a besoin de se réhydrater et les soins hydratants sont là pour ça ! Le film hydratant qu’ils déposent sur la peau est constitué de corps gras qui retiennent l’humidité de l’épi- derme et l’empêchent ainsi de s’évaporer : la peau reste ainsi hydratée. Entre les crèmes hydratantes de jour et de nuit, les émulsions matifiantes, les fluides anti-pollution et les micro-émulsions anti-rou- geurs, votre choix se fera prioritairement en fonction de votre type de peau, de la texture et du mode d’utilisation des produits. Les peaux normales aiment les crèmes légères. Les peaux grasses ou mixtes affectionnent les crèmes fluides «huile dans eau» et les émulsions matifiantes qui diminuent la brillance de la peau. Les peaux sèches et sensibles préfèrent les émulsions “eau dans huile”, riches en actifs apaisants. Masques crème, gel, poudre, film, plâtre, ils s’utilisent tous une fois par semaine en moyenne. Efficaces et agréables à utiliser, leurs objectifs varient selon les soins nécessités par l’épiderme. Le masque nettoyant est riche de produits absorbants et désincrustants afin d’éliminer les impuretés et les cellules mortes. Le masque normalisateur des sécrétions séborrhéiques agit par absorption pour rétablir l’équilibre acido-basique. Le masque hydratant recrée le film hydrolipidique grâce à ses humectants et ses principes actifs hydratants. Dès 30 ans, il est sage de faire attention aux premières rides du contour des yeux. Surtout lorsque l’on sait que la peau y est cinq fois plus fine que sur le reste du visage. Clignements des yeux, batte- ments des paupières, stress et pollution sollicitent toute la journée l’épiderme fragile de cette zone du visage. Réalisez chez vous un soin complet des yeux “anti-fatigue” : Commencez par un gommage du visage ultra doux avec un produit gommant spécial peau fragile. Gommez le contour des yeux, au niveau des sourcils et le dessous de l’oeil par effleurages circulaires très légers. Continuez le soin par l’application d’un masque régénérant adapté à la fragilité du con- tour de l’oeil. Poursuivre le soin par un modelage manuel réalisé avec une crème lifting qui détendra l’épiderme et lissera les ridules du contour de l’oeil. Parfaire cet éclat des yeux en appliquant l’une de nos crèmes hydratantes conseillées pour le contour des yeux Une peau bien nettoyée, une sensation de fraîcheur et de confort L’hydratation, passage obligé de la beauté Faites-vous un masque hebdomadaire Chouchoutez vos yeux pour séduire
  7. 7. 0101 L’art n’est donc plus un champ clos défini et structuré autour de quelques médiums prééminents ( dessin, peinture, photographie, sculp- ture,vidéo,etc….) ; Ceux-ci fusionnent dans leurs usages comme leurs défi- nitions , et les artistes ne s’y identifient plus de façon définitive ( exit le pein- tre, le photographe, le sculpteur,etc.). En outre le monde dans lequel nous vivons produit de maniére continue et exponentielle des objets, des signes et des images que les artistes retravaillent , repensent et reconfigurent. Ils mettent en jeu sciemment leur « légitimité » d’artistes en produisant des formes qui ne témoignent plus d’un savoir-faire estampillé mais d’un travail d’échantillonage et d’assemblage de matériaux divers , issus des champs SEA- CULTURE de l’économie, de la politique ; de la science, des médias et de l’industrie – pour ne citer qu’eux. Chaque œuvre, chaque artiste dessine sa propre trajectoire au sein de ces domaines. Dans le champ de l’art comme dans celui de la science , ce qui import finalement, c’est la capacité à élaborer sans cesse de nouvelles hy- pothèses , à procéder à de nouvelles expériences, en établissant de nou- veaux protocoles. C’est le point commun des artistes que vous retrouverez à la galerie BooKoo. est aujourd’hui un champ ouvert à toutes les autres disciplines. D’aucuns mettent l’accent sur l’aspect utilitaire et la vie quotidienne , quand certains envisagent avant tout l’objet comme un vecteur de réflexion, d’humour ou de poésie. La plupart des désigners , partagent un méme questionnement éthique et social lié à la notion de développement durable. Que fait un designer Aujourd’hui ? C’est simple ( ou bien très complexe selon le point de vue). Il dessine des « objets » certes , mais il produit aussi des concepts , invente des mots, raconte des histoires , revisite des techniques ancestrales, emploie des technologies de pointe , utilise tous les matériaux possibles et imaginables, travaille comme un artisan, collabore avec des laboratoires de recherche industriels, détourne des œuvres ou des idées, élabore des stratégies , anticipe l’avenir , faconne des sons, assemble des couleurs, joue avec les textures , sculpte la lumiére. Il crée du sens et du non-sens , de l’utile et du superflu, de l’épure et de l’éxubérance, de la den- sité et de l’immatériel, des objets uniques , d’autres édités en petite série ou bien en nombre illimité. Quoi de plus beau qu’un tableau d’art cotemporain au-dessus d’un buffet dessiné par Cheikhou BA, Soly Cissé ou Ibou DIOUF. Quel meilleur mariage à l’extraordinaire créativité de Roche Bobois, Capellini ou B&B Italia qu’une photo signée par un grand photographe ? Qu’y a t’il de plus amusant que d’essayer d’accomoder le rouge de ses fauteuils Egg by jacobsen à une chaise inspirée par la culture Dogon. Quoi de plus drole que l’art contempo- rain pour mettre un peu de vie et de couleur chez soi ? Logique , puisque les fans de mobilier contemporain sont en général fans d’art contemporain. La galerie BooKoo s’engouffre dans cette béche pour offrir au public un espace dédié à la création….. Mais aussi un espace culturel dynamique capable d’offrir un lieu à toutes les expressions artistiques… dans le but de promouvoir l’art et la culture du Sénégal et de l’Afrique. L’art Contemporain est un sismographe qui capte et enregistre des signaux parfois si faibles qu’ils nous échappent jusqu’au moment ou, les forces s’addi- tionnent. Un phénoméne de grande ampleur emporte tout sur son passage , telle la globalisation , dont les artistes sont depuis longtemps les spectateurs pré- monitoires et les acteurs décisifs . Le DESIGN L’art Contemporain Un travail d’échantillonage et d’assemblage de matériaux divers `
  8. 8. Cellulite, vergeture, double menton, dou- ble ventre, je me scrute, « re-scrute », encore et moi, petit à petit, je peste. Oui, je m’ « autopeste », m’en veux à mort. J’en veux à cette main droite, qui pioche, en- core et encore, j’en veux à ces yeux, qui brillent devant ces mousses au chocolat onctueuses. J’en veux à cette bouche, qui ne refuse jamais rien, j’en veux à ce cerveau qui reconstitue constam- ment le film de cet instant burger, ces mêmes burgers, entre autre, qui m’ont été fatals. Fatalité, oui, c‘est ça le mot, devant ces cuisses triplés en moins de 5 ans, ces poignets d’amour, qui se sont transformés en mamelles de Ngor, cet abdomen, qui est devenu tout fripé, et qui ressemble à une chambre à air. Tout m’énerve. Ces joues qui gonflent, et qui rétrécissent mes yeux, ces bras, gros, au sens vraiment propre. Tous ces bourrelets qui débordent, de part et d’autre de mon pantalon taille basse qui était à la base taille haute. Mes bodys sont jetés aux oubliettes, place à ces hauts larges, pour faire « genre », et qui me vieillissent, mais ai-je vraiment le choix ? Le jean de jeune fille, vestiges de mon ère « ado-staro-bombique », je refuse de le jeter, j’espère secrètement l’enfiler, dans un rêve lointain…Mais ce n’est qu’un rêve. Je tire cette photo. J’y étais tellement « mimi avec mes frêles épaules, mes bras si fins, mes jambes, mes cuisses si sveltes. Je me regarde, maintenant, et j’ai maaaallllll. P**** mais « qu’est ce qui m’est zarivé comme ça ? ». Non, ce n’est pas possible, si je n’étais pas si sure que c’est moi là, devant, j’aurais fait comme ce vieux à qui on avait volé son sac alors qu’il dormait, et qu’on avait en même temps rasé. Au réveil, il avait sursauté en ne voyant pas son précieux sac, et, passant devant le miroir, il s’est arrêté et a dit : « Heureusement dou mane »**. Oui, j’aurai adoré répété que « Heureusement, dou mane », mais « mal- heureusement, manla *», c’est bien moi, 5 ans après, étrangère à cette salle de gym, que j’adorais, il y a 7 ans, esquissant maladroitement ces pas de danse, au cours de bodyjam, mon cours favori, il y a de cela 6 ans. Moi qui « parcoeurisais » toutes les « phases », me la jouant sexy et « in », aujourd’hui, j’ai l’impression que c’est une autre moi, qui est là, devant moi. Quand je pince mes cuisses, ça « m’éneeeerrrvve », cette peau d’orange s’exacerbe. Le ventre roule sous mes doigts. Comment diable vais je faire pour me débarrasser de toute cette masse ? Cette mission me paraît im- possible !!!! Mon chéri, je n’ose même pas imaginer son désir intact, et ça me fend un peu le cœur, que je ne sois plus cette « Taille fine Coca Cola » d’antant, pour qui il avait craqué. Une petite voix essaie de me rassurer, en me disant : « Mais entre temps, tu lui a mis au monde deux adorables petits enfants ». Je me décide à l’écouter. Je les regarde alors, avec Amour. Je regarde mon ventre, le touche, il est gros, oui, mais il a porté, 18 mois, deux êtres humains. Je regarde mes cuisses, hyper « cellulitées », je me dis « ce n’est pas si grave tu sais, c’est pour la bonne cause ». Je me souviens alors de ce qu’Hamza m’a dit, à la salle de sport, il y 2 semaines « Yalla dou méyé, dey Abalé*** ». Oui, on s’aperçoit, un peu amèrement, que la jeunesse n’est pas éternelle, tout passe, même la beauté. Je tire alors le tiroir de ma commode, regarde le bikini tristement, mais avec résignation, et le jette. Je referme résolument le tiroir, et, dans ma tête, je lui dis adieu, à ce bikini, et bonjour, à la première minute du reste de ma vie. Goodbye BIKINI ! * Ce n’est pas moi ** C’est moi *** Dieu n’offre pas, il prête. GoodBYE BIKINI !!! Par Rabia DIALLO Ecrivain, chroniqueuse contact@rabiadiallo.com rabiadiallo.com ACCESSOIRESCHRONIQUE
  9. 9. BIEN - ETRE 01 25 7 conseils indispensables pour passer un bon ramadan en été Le bon réflexe : Protégez ses yeux... Les rayons ultraviolets n’agressent pas seule- ment notre peau, ils abîment aussi nos yeux. Une bonne raison pour ne plus quitter nos lunettes de soleil. Faire 3 repas pendant la rupture du jeune L’hydratation est primordiale pendant la période de ramadan. Il faut boire en grande quantité, environ 1,5 litre d’eau par jour. Il faut bien s’hydrater dès la rupture du jeune et avant la reprise du jeûne. Bien s’hydrater Privilégier une alimentation saine lors de la rupture du jeûne. Ne pas se jeter sur les pâtisseries et sucreries qui, même en grande quantité, ne combleront pas la faim et perturberont l’organisme. Pensez aux abricots secs et aux dates qui permettent de fournir de l’energie tout au long de la journée. Débuter par une soupe. Ne pas débuter par un repas trop copieux: boire à petites gorgées et s’hydrater avant de manger Après la soupe, attendre au minimum 2 heures pour faire un repas plus conséquent. Consommer des fruits et des sucres lents. Il est recommandé de consommer des fruits pour leur apport en vitamines et surtout des sucres lents comme la semoule et les céréales afin de tenir pendant la rupture du jeûne. Avoir une alimentation saine Il est conseillé de faire 3 repas pendant la rupture du jeûne : le premier avant le lever du jour, le second à la rupture du jeûne et le troisième, quelques heures après. Une sieste est conseillée en début d’après-midi. Faire une sieste Privilégier les pièces fraîches à l’intérieur et l’ombre à l’extérieur pour ne pas vous affaiblir trop rapidement. Eviter le soleil et la chaleur Les sportifs doivent notamment faire très attention à ne pas se surpasser du- rant le mois du ramadan. Il est conseillé de faire du sport de manière non intensive avant la rupture du jeune. Réduire les efforts trop importants Une personne présentant un problème médical au cours d’une journée, et ne pouvant pas assumer un jeûne, peut rompre le jeûne une ou plusieurs journées. Ces journées d’interruption peuvent être rattrapées avant le prochain Ramadan. Prendre un avis médical systématique lorsque survient un problème de santé. Interrompre le jeûne en cas de problème de santé Indispensable à notre vie, le soleil participe à notre bien-être physique et moral. Mais il est dangereux pour nos yeux si nous ne les protégeons pas correctement. Tous comme votre peau, vos yeux sont sensibles aux UVA et UVB, causes principales des lésions oculaires. Il est donc primordial de les protéger du soleil, afin de préserver votre capital vu. Les enfants : Jusqu’à l’âge de 10 à 12ans, le cristallin ne joue pas entièrement son rôle de filtre des rayon ultraviolets. Il laisse passer 75% des UV contre 10% après 25ans. Il est donc indispensable de protéger les yeux des enfants avec des verres solaires qui filtrent la totalité des UV. Les personnes âgées : Au même titre que la peau, les yeux vieillissent et deviennent de plus en plus vulnérables face au soleil. Il est donc indispensable de les protéger avec des verres filtrant 100% des UV. Votre magasin LOOK OPTIQUE est là pour préserver la santé de vos yeux et vous attend pour répondre à tous vos besoins. Rions un peu! LES FEMMES ONT TOUJOURS LE DERNIER MOT, en tout cas, très souvent! DETENTE 1. Apprendre à vivre sans sa mère 2. Ma femme n’est pas ma mère 3. Je donne ma paie à ma femme 4. Comprendre que le foot n’est qu’un sport, et Ronaldo un crétin 5. Ma femme n’est pas mon infirmière 6. Ma femme n’est pas ma bonne FORMATION OFFERTE AUX HOMMES THEME DU STAGE: Devenir aussi intelligent qu’une femme ( donc être parfait). (2000 heures) (350 heures) (550 heures) (500 heures) (600 heures) (400 heures) Suite à une dispute, un couple ne se parle plus.... Aucun ne veut rompre le silence. Soudain le mari se souvient qu’il doit se lever à 5:00 du matin pour prendre l’avion en vue d’un rendez-vous d’affaires important. Il prend un bout de papier et écrit : - Réveille-moi à 5 heures, je dois prendre l’avion. Il le place bien en vue.... Le lendemain, il se réveille à 9h; furieux, il se lève et aperçoit un papier sur sa table de nuit sur lequel il lit : ‘Il est 5h, lève-toi.’ Ne jamais sous-estimer une femme… OBJECTIF PEDAGOGIQUE: Cours de formation permettant aux hommes d’éveiller cet organe, appelé CERVEAU, dont ils ignorent l’existence. PROGRAMME:4 MODULES OBLIGATOIRES MODULE 1 : COURS OBLIGATOIRES
  10. 10. 01 20 01 21
  11. 11. 01 01 Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs du SPM ? Je me présente comme une Grande petite fille qui a décidé de créer quelque chose pour les enfants, quelque chose de nouveau. Pourquoi ? Je l’ai fait par passion, j’ai fait des études qui n’avaient rien à voir avec les enfants. Je suis ingénieur télécom de formation, je travaille dans une ONG Américaine en tant que tel. Mais j’ai décidé d’ouvrir le premier centre de loisirs intérieur de Dakar en 2009, par passion et parce que c’est un monde dans lequel j’aime bien évoluer, j’aime beaucoup la compagnie des enfants. Donc voilà, j’aime bien leur faire plaisir. Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir le SEA PLAZA ? J’ai choisi le SEA PLAZA parce que c’était le premier centre commercial qui allait s’ouvrir au niveau de Dakar et je me suis dit : premier centre com- mercial, premier centre de loisirs. Et les centres de loisirs que j’avais vus à l’extérieur m’ont un peu inspirés. La première fois que je me suis dit que je voulais ouvrir un centre de loisirs au niveau du Sénégal, je devais être en 2ème année d’université, donc vers 1996-1997. C’était une idée que j’avais en tête depuis très longtemps, alors je me suis dit le SEA PLAZA c’est bien parce que déjà c’est bien localisé, ensuite je bénéficierai quand même de la clientèle qui vient pour toutes les boutiques. Je pensais que ce serait quand même un bon début pour présenter un nouveau concept, qui n’était pas encore fait au niveau de Dakar, c’est vraiment les raisons pour lesquelles j’ai choisi le Sea Plaza de par sa localisation, de par le fait que c’était tout nouveau et que ça allait en même ligne que mon projet. Commet le public a-t-il réagi à cela ? Avec le recul, je dirais bien. Au début c’était un peu difficile, il fallait expliquer aux parents qu’on a des animatrices qui sont là pour s’occuper de leurs en- fants, qu’on n’avait pas forcément besoin de nounous ou d’accompagnants. Les avis étaient mitigés. Mais, au fur et à mesure, les parents ont commencé à s’habituer au fait de laisser leurs enfants, et venir les récupérer après. Et maintenant, c’est avec beaucoup de plaisir que je vois que même quand j’organise des événements et que je demande aux parents de venir avec les enfants, c’est maintenant eux qui me disent « Non, nous on aimerait bien les laisser et partir ». Est-ce votre première expérience en création d’entreprise ? Oui. C’est ma toute première expérience de création d’entreprise. Comme je vous ai dit, c’est une idée que j’avais depuis très longtemps, mais je ne l’avais pas encore mise en place, parce que j’étais toute jeune, je n’étais pas sur Dakar, je faisais mes études, ect…Ensuite cette opportunité s’est offerte à moi, et j’ai décidé de monter dans le bateau. Il y a eu la patinoire qui a suivi ensuite, mais c’est vrai que ce n’est pas facile ! A l’origine, c’est un concept qui est bon. Il faut gagner la confiance des parents, et le plus important, outre l’espace, qui fera revenir les parents et les enfants, c’est le service qu’on leur offre, c’est la manière dont les animatrices se comportent avec les parents et les enfants, avec qui, elles sont prêtes à jouer au loup, ect… Vous parlez d’innovation, d’abnégation et d’optimi- sation des ressources, qui vous valent votre succès, mais comment avez-vous vécu, en tant que femme, mère de famille, …cette création d’entreprise et ces débuts pas très faciles ? Je l’ai assez bien vécu. J’ai eu ma bouffée d’adrénaline quand j’ai ouvert La Récré, c’était un rêve réalisé. Je m’y suis lancée par passion et pour rien d’autre. Ça n’a pas été facile au début, ce n’est toujours pas facile main- tenant, il y a des hauts et des bas, un peu comme partout. En plus, il faut juguler ce coté maman, chef d’entreprise, cadre d’entreprise, chef de projet plus précisément, c’est vrai que ce n’est pas facile. J’ai encore beaucoup de chemin à faire, j’ai beaucoup appris, j’ai trébuché plusieurs fois, et je trébu- cherai encore parce que je veux vouloir faire les choses bien, et finalement je me rends compte que ce n’est peut-être pas la meilleure façon. La Récré va de toute façon évoluer, c’est une toute nouvelle entreprise, et c’est un travail de longue haleine. Mais ma passion est toujours là, et sera toujours là, quoi qu’il arrive. Le mot de la fin, un message à faire passer à vos sœurs, et aux frères ? A mes sœurs, je leur dirais que n’importe quel boulot, que ce soit celui de maman, que je respecte énormément, tout le monde peut y arriver, il faut juste savoir bien prioriser. Je suis très fière de voir certaines femmes nominées pour des choses qu’elles arrivent à réaliser. A mes frères, je dirais qu’il faut qu’ils arrivent à être assez compréhensifs, et supporter leur femme, rien qu’un petit geste, pour lui proposer d’aller se reposer, pour qu’il s’occupe de ceci ou cela, fait énormément de bien. Enfin, je remercie le SEA PLAZA Magazine, et vous félicite pour ce beau travail. L’INTERVIEW: Vanessa Baudin SANCHEZ Pétillante, pleine de vie, voici les qualificatifs ap- propriés, pour décrire cette charmante dame aux multiples casquettes. Ingénieur télécom dans un or- ganisme international, elle vit sa passion pour les enfants, en dirigeant le premier centre d’attraction pour enfant, sis au SEA PLAZA « La Récré ». Vanes- sa, en plus de son poste de cadre, est chef d’entre- prise, et mère de deux enfants : trois jobs à plein temps, qui, loin de la démoraliser, ne lui enlèvent en rien son peps. La « Grande Petite Fille » “Maintenant ce sont les parents qui me disent: Non, nous on aime- rait bien les laisser et partir ”. Aidez le petit castor à rejoindre son ami la grenouille, on ne dit pas quand mais vous y arriverez les enfants... Trouve les 7 differences entre ces deux images Les jeux de labyrinthe sont importants pour développer la logique et les capacités d’observation des enfants.
  12. 12. 01 HI-TECH 22 Très attendu, il a souvent été présenté comme le meilleur terminal du marché. Aussi doué en multimédia qu’en bureautique il intègre de nom- breuses applications développées par Samsung et censées simplifier l’utili- sation. Nous avons voulu vérifier ce qu’il en était. Un grand confort de saisie Avec un écran de 5 pouces, le clavier virtuel du Samsung Galaxy S4 est forcément un modèle de confort. Au format portrait ou paysage, la saisie est agréable. Nous apprécions particulièrement le fait que les chiffres soient présents sur une ligne spéciale, au-dessus des lettres. Seul petit bémol, nous nous attendions à des lettres un peu plus larges sur un écran de 5 pouces. Pour les plus habiles, il est possible de paramétrer une saisie en mode Swype qui consiste à déplacer votre doigt sur l’écran en reliant les lettres du mot voulu d’un trait. Le procédé est un peu particulier, mais il permet un réel gain de temps. Les différents claviers recensent tous les symboles et signes de ponctuation habituels. Le système de suggestion de mots est très efficace et permet de limiter au maximum les coquilles. Plusieurs formats de claviers sont dis- ponibles et vous pourrez même utiliser un stylet pour dessiner vos propres lettres. Disponible Boutique ORANGE Boutique SAMSUNG Tout nouveau design iPhone 5 est l’iPhone le plus mince et le plus léger de l’histoire d’iPhone. Il est doté d’un écran de 4 pouces plus écla- tant que jamais et d’un superbe boîtier en aluminium. Même ses écouteurs, les EarPods, ont été complètement repensés. La boutique Orange de votre centre commercial Sea Plaza a sélectionné pour vous le téléphone Apple iPhone 5 - 16Go & ardoise parmi leur gamme de téléphones portables. Pour vous aider dans votre choix, retrouvez l’es- sentiel de votre mobile Apple iPhone 5 - 16Go & ardoise ainsi que ses caractéristiques techniques. Bénéficiez en plus des avantages offerte pour toute souscription d’un forfait mobile ou d’une offre Internet Mobile L’Apple iPhone 5 est doté d’un écran Retina 4 pouces; c’est un mobile compatible avec le réseau H+ jusqu’à 42 Mb/s, naviguez, téléchargez et diffusez des contenus à des vitesses ultra-rapides. La puce A6 est économe en énergie, elle offre des performances et des graphismes jusqu’à deux fois plus rapide. Son appareil photo iSight 8 mégapixels produit des clichés de haute qualité même en panorama. Vous pourrez tourner en  vidéo HD 1080p avec stabilisation amélioré de l’image. Le système d’exploitation iOS 6 intègre désormais une toute nouvelle App Plans, une prise en charge de Siri étendue, l’intégration de Facebook, Passbook et plus encore. Les téléphones mobiles au Sea Plaza sont garantis 1an. Ayez le réflexe : utilisez le kit oreillette inclus dans votre coffret. un vrai bonheur pour les pros
  13. 13. 01 LA TABLE gourmande Plat principal - Facile - Moyen Temps de préparation : 45 minutes Temps de cuisson : 60 minutes Ingrédients (pour 3 litres de soupe) : 1) Dans une haute marmite, mettre les légumes coupés en petits dés, les tomates, l’oignon coupé en lamelles, les viandes, les épices, sel, poivre, huile d’olive. Bien mélanger, faire revenir quelques minutes puis verser 3 litres d’eau et laisser cuire 30 min. 2) Ajouter les lentilles, les pois chiches et les petits pois, et laisser cuire 15 min. 3) Mixer les herbes (menthe, coriandre, persil et feuilles de céleri) et les mélanger à la soupe. Laisser cuire 5 min. 4) Mélanger la farine à de l’eau jusqu’à obtention d’une consistance crémeuse. Ajouter l’oeuf et battre le tout avant de le rajouter à la soupe. Laisser cuire 15 min. 5) Presser un citron et MANGER !!! - 500 g de petits morceaux d’agneau - 250 g de petits morceaux de poulet - 1 oignon - 1 courgette - 1 carotte - 1 navet - 1 fond de céleri - 1 petite boîte de tomates concassées - 1 petite boîte de petit pois - 1 petite boîte de lentilles - 1 bocal de pois chiche cuit au naturel - 3 cuillères à soupe de cumin en poudre - 1 cuillère à soupe de gingembre - 1 pincée de piment fort - 3 cuillères à soupe d’huile d’olive Pour lier : - 1 branche de menthe - 1 branche de feuilles de céleri - 1 bouquet de persil - 1 bouquet de coriandre - 1 verre de farine - 1 oeuf - 1 citron - sel, poivre Harira, soupe marocaine Préparation de la recette : Remarques : Une soupe que l’on peut conserver et réchauffer à volonté, qui fait office d’entrée mais également de plat principal. BON RAMADANCHIcKEN FAJITAS PREPARATION : Commandez des blancs de poulet chez votre boucher ou achetez un poulet entier et enlevez les blancs, bien nettoyer ; coupez-les en lamelles puis grillez et réservez à part. Coupez les légumes en juliennes, grillez les aussi et les mettre à part. Puis préparez la sauce ; mettez à chaud ou une sauteuse selon la quantité de la prélation puis versez-y l’huile d’olive puis la sauce tomate ainsi que tous les autres ingrédients qui composent la sauce (pour la sauce). Dressez la petite salade d’accompagnement chou rouge, guacamole, trois tranches de tomates, crème fouettée et le Cauchlo et chauffez les tortillas que vous avez acheté au supermarcher ou casino ou chez votre fournisseur Recette proposee par Pape Ngom 320g de poulet 30g de poivron vert 30g de sauce tomate 20g de laitue 30g poivron jaune 10g Worcester sauce 3 tranches de tomate fraîche 30g de poivron rouge pour la sauce pour la garniture 30g de grenadine 30g de poivron rouge 20g de crème fouettée 30g de champignon 1 cuiller à café de miel 20g de cauchlo 10g de maïs sel chinoise 20g de crème fraiche 50 de fromage sel fin 1 pincée de poivre quelques gouttes de Tabasco 20g de chou rouge 30 d’oignon chili mexicaine crème fouettée INGREDIENTS PLAT POUR UNE PESONNE Spécialitésmexicaines,américaines,TexMexpourleplaisirdesgrandsetdespetits Contact: 33 869 06 99
  14. 14. turkishairlines.com - 33 823 44 44

×