SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
#Comment
TeDire
Parler du cancer :
trouver les mots justes
Carole
Mariette
Laura
Je ne voulais pas qu’on s’apitoie
sur moi, j’étais reconnaissante
de l’écoute et de la compassion
qu’on me témoignait.
J’ai très souvent pris l’initiative d’en
parler pour briser la glace et montrer à
mon entourage que ce n’est pas du tout
un sujet tabou pour moi.
Souvent, des gestes en disent
plus long que des mots.
J’aurais apprécié être
écoutée davantage.
Laura
Le cancer met à rude épreuve les patients et leur entourage. Les mots
peuvent alors réconforter et redonner du courage, mais ils peuvent aussi
blesser lorsqu’ils ne sont pas mûrement réfléchis. Qu’est-ce que les patients
veulent entendre et à quoi doit-on faire attention quand on communique
avec eux ?
A la suite de notre enquête #CommentTeDire, nous avons dressé un bilan
des mots qui aident et des mots qui blessent pour en faire un guide  
qui permettra à chacun de trouver le moyen de parler de cette maladie
et d’être présent en employant les mots justes.
Découvrez nos conseils
3
Parler d’autre chose, prendre des nouvelles simplement, proposer
son écoute et sa présence…
Cela peut sembler être peu de chose, mais il ressort de notre campagne
que ces attentions et ces mots apportent un profond réconfort aux
personnes atteintes de cancer.
Les paroles
qui font du bien
Ne va pas t’imaginer
devoir traverser ces
épreuves tout(e) seul(e),
tu peux compter sur nous,
nous sommes toujours
là pour toi.
Même si on ne trouve
pas toujours les mots
justes, n’hésite pas à
dire si on peut t’aider
d’une manière ou
d’une autre.
Si je peux faire
quelque chose
pour toi je suis
à ta disposition.
Tu peux m’appeler
à n’importe quelle
heure  du jour et
de la nuit.
Si tu as envie de
parler, je suis là
pour t’écouter.
Comment
vas-tu
aujourd’hui ?
Je pense
à toi !
Quelles sont ces paroles perçues
comme faisant du bien ?
Les paroles perçues
comme peu utiles
Parfois, souvent par empathie et par bonne volonté, on peut employer
des mots qui vont produire l’effet inverse de ce que l’on recherche. Alors,
ils n’apporteront aucun réconfort et même, pire, ils bouleverseront davantage
la personne que l’on souhaite soutenir.
Tu dois te battre, tu dois
écouter ton corps, tu dois
réfléchir aux erreurs que
tu as commises par
le passé, tu dois (...)
J’ai de
la peine
pour toi...
Ne te fais
pas de
soucis.
Je connais
quelqu’un qui
a eu la même
maladie que toi...
Comment est-ce
possible que cela
arrive à un adepte
d’un mode de vie sain
comme toi ?
Quelles sont ces paroles perçues
comme peu utiles ?
Combien de
temps te
reste-t-il ?
5
Que peut-on faire
quand les mots
nous manquent ?
Quand un proche souffre, on aimerait lui parler, lui apporter du réconfort.
Mais parfois, les mots ne sont simplement pas là. On ne sait pas comment
se comporter, on ne sait pas quoi dire, pour signifier son soutien à cette
personne qui nous est chère.
Alors, que peut-on faire en tant que proche
lorsque les mots nous manquent ?
Il y a plus
important que
les mots : être
présent. Il faut
toujours apporter
son soutien et
témoigner son
amour.
Admettre que l’on
ne sait pas quoi dire,
demander ce qui est
opportun et laisser
à la personne atteinte
de cancer du temps
pour répondre.
Tout simplement
écouter, prendre
dans ses bras et
avouer «les mots
me manquent.»
Être présent
auprès de
la personne
malade et
entreprendre
des choses
avec elle.
Rassurer et
consoler, pleurer
ensemble et
reprendre
espoir ensemble.
Bon à savoir
Je demandais au préalable si
on pouvait en parler. En général,
c’était bienvenu. Poser des questions
était plus facile que de dire quelque
chose à l’aveuglette.
Dès le début, il est important de laisser les personnes concernées décider
elles-mêmes si et comment elles veulent parler du diagnostic.
De façon générale, il est blessant de leur suggérer, consciemment ou non,
que le cancer et son évolution sont entre leurs mains.
Même après un cancer, les ex-patients éprouvent encore le besoin de parler
et qu’on les soutienne.
Marianne
7
#Comment
TeDire
Tout simplement écouter,
prendre dans ses bras et avouer
«les mots me manquent.»
cancer.lu
© Fondation Cancer – 209, route d’Arlon L-1150 Luxembourg R.C.S – Luxembourg G 25

Contenu connexe

Similaire à Parler du cancer : trouver les mots justes

L'art du Bien Etre
L'art du Bien EtreL'art du Bien Etre
L'art du Bien Etre
guestfed36f
 
Art Etre Bien
Art Etre BienArt Etre Bien
Art Etre Bien
Therese74
 
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Patou Conrath
 
Petits Pas 7 short r____vs____ par Sylvie docx
Petits Pas 7 short r____vs____ par Sylvie docxPetits Pas 7 short r____vs____ par Sylvie docx
Petits Pas 7 short r____vs____ par Sylvie docx
Linda Imhaegert
 
Etre hepatant N°03
Etre hepatant N°03Etre hepatant N°03
Etre hepatant N°03
soshepatites
 
Jean-François Laurent - Conférence "Eduquer son enfant en confiance", octobre...
Jean-François Laurent - Conférence "Eduquer son enfant en confiance", octobre...Jean-François Laurent - Conférence "Eduquer son enfant en confiance", octobre...
Jean-François Laurent - Conférence "Eduquer son enfant en confiance", octobre...
EPA35
 
La mère caline rencontre avec le maître spirituel le plus accessible au monde
La mère caline  rencontre avec le maître spirituel le plus accessible au mondeLa mère caline  rencontre avec le maître spirituel le plus accessible au monde
La mère caline rencontre avec le maître spirituel le plus accessible au monde
Farzad Felezzi Conférencier
 

Similaire à Parler du cancer : trouver les mots justes (20)

L'art Du Bien êTre
L'art Du Bien êTreL'art Du Bien êTre
L'art Du Bien êTre
 
L'art du Bien Etre
L'art du Bien EtreL'art du Bien Etre
L'art du Bien Etre
 
Art Etre Bien
Art Etre BienArt Etre Bien
Art Etre Bien
 
Les 7 habitudes
Les 7 habitudesLes 7 habitudes
Les 7 habitudes
 
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
Kccanada16 168-llsc psychosociaux booklet-6x9_fr_single_page_final (1)
 
Clin doeil CNV
Clin doeil CNVClin doeil CNV
Clin doeil CNV
 
Petits Pas 7 short r____vs____ par Sylvie docx
Petits Pas 7 short r____vs____ par Sylvie docxPetits Pas 7 short r____vs____ par Sylvie docx
Petits Pas 7 short r____vs____ par Sylvie docx
 
chronique de la vie quotidienne : CHOISIR...
chronique de la vie quotidienne  : CHOISIR...chronique de la vie quotidienne  : CHOISIR...
chronique de la vie quotidienne : CHOISIR...
 
Le livret des évidences
Le livret des évidencesLe livret des évidences
Le livret des évidences
 
1706 brochurea5-harcellement-v2 (1)
1706 brochurea5-harcellement-v2 (1)1706 brochurea5-harcellement-v2 (1)
1706 brochurea5-harcellement-v2 (1)
 
S'entraider pour mieux réussir.
S'entraider pour mieux réussir.S'entraider pour mieux réussir.
S'entraider pour mieux réussir.
 
Art thérapie en soins palliatifs
Art thérapie en soins palliatifsArt thérapie en soins palliatifs
Art thérapie en soins palliatifs
 
La communication non violente
La communication non violenteLa communication non violente
La communication non violente
 
Cahier Ensemble
Cahier EnsembleCahier Ensemble
Cahier Ensemble
 
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faiblesMenaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
Menaces et tentatives de suicide par les signaux faibles
 
Survivre au Deuil - Leonardo Tavares - Aperçu
Survivre au Deuil - Leonardo Tavares - AperçuSurvivre au Deuil - Leonardo Tavares - Aperçu
Survivre au Deuil - Leonardo Tavares - Aperçu
 
Etre hepatant N°03
Etre hepatant N°03Etre hepatant N°03
Etre hepatant N°03
 
Jean-François Laurent - Conférence "Eduquer son enfant en confiance", octobre...
Jean-François Laurent - Conférence "Eduquer son enfant en confiance", octobre...Jean-François Laurent - Conférence "Eduquer son enfant en confiance", octobre...
Jean-François Laurent - Conférence "Eduquer son enfant en confiance", octobre...
 
La mère caline rencontre avec le maître spirituel le plus accessible au monde
La mère caline  rencontre avec le maître spirituel le plus accessible au mondeLa mère caline  rencontre avec le maître spirituel le plus accessible au monde
La mère caline rencontre avec le maître spirituel le plus accessible au monde
 
ATMTL23 - L'Arbre de vie - Une pratique narrative pour se réapproprier son pa...
ATMTL23 - L'Arbre de vie - Une pratique narrative pour se réapproprier son pa...ATMTL23 - L'Arbre de vie - Une pratique narrative pour se réapproprier son pa...
ATMTL23 - L'Arbre de vie - Une pratique narrative pour se réapproprier son pa...
 

Parler du cancer : trouver les mots justes

  • 1. #Comment TeDire Parler du cancer : trouver les mots justes
  • 2. Carole Mariette Laura Je ne voulais pas qu’on s’apitoie sur moi, j’étais reconnaissante de l’écoute et de la compassion qu’on me témoignait. J’ai très souvent pris l’initiative d’en parler pour briser la glace et montrer à mon entourage que ce n’est pas du tout un sujet tabou pour moi. Souvent, des gestes en disent plus long que des mots. J’aurais apprécié être écoutée davantage. Laura
  • 3. Le cancer met à rude épreuve les patients et leur entourage. Les mots peuvent alors réconforter et redonner du courage, mais ils peuvent aussi blesser lorsqu’ils ne sont pas mûrement réfléchis. Qu’est-ce que les patients veulent entendre et à quoi doit-on faire attention quand on communique avec eux ? A la suite de notre enquête #CommentTeDire, nous avons dressé un bilan des mots qui aident et des mots qui blessent pour en faire un guide   qui permettra à chacun de trouver le moyen de parler de cette maladie et d’être présent en employant les mots justes. Découvrez nos conseils 3
  • 4. Parler d’autre chose, prendre des nouvelles simplement, proposer son écoute et sa présence… Cela peut sembler être peu de chose, mais il ressort de notre campagne que ces attentions et ces mots apportent un profond réconfort aux personnes atteintes de cancer. Les paroles qui font du bien Ne va pas t’imaginer devoir traverser ces épreuves tout(e) seul(e), tu peux compter sur nous, nous sommes toujours là pour toi. Même si on ne trouve pas toujours les mots justes, n’hésite pas à dire si on peut t’aider d’une manière ou d’une autre. Si je peux faire quelque chose pour toi je suis à ta disposition. Tu peux m’appeler à n’importe quelle heure  du jour et de la nuit. Si tu as envie de parler, je suis là pour t’écouter. Comment vas-tu aujourd’hui ? Je pense à toi ! Quelles sont ces paroles perçues comme faisant du bien ?
  • 5. Les paroles perçues comme peu utiles Parfois, souvent par empathie et par bonne volonté, on peut employer des mots qui vont produire l’effet inverse de ce que l’on recherche. Alors, ils n’apporteront aucun réconfort et même, pire, ils bouleverseront davantage la personne que l’on souhaite soutenir. Tu dois te battre, tu dois écouter ton corps, tu dois réfléchir aux erreurs que tu as commises par le passé, tu dois (...) J’ai de la peine pour toi... Ne te fais pas de soucis. Je connais quelqu’un qui a eu la même maladie que toi... Comment est-ce possible que cela arrive à un adepte d’un mode de vie sain comme toi ? Quelles sont ces paroles perçues comme peu utiles ? Combien de temps te reste-t-il ? 5
  • 6. Que peut-on faire quand les mots nous manquent ? Quand un proche souffre, on aimerait lui parler, lui apporter du réconfort. Mais parfois, les mots ne sont simplement pas là. On ne sait pas comment se comporter, on ne sait pas quoi dire, pour signifier son soutien à cette personne qui nous est chère. Alors, que peut-on faire en tant que proche lorsque les mots nous manquent ? Il y a plus important que les mots : être présent. Il faut toujours apporter son soutien et témoigner son amour. Admettre que l’on ne sait pas quoi dire, demander ce qui est opportun et laisser à la personne atteinte de cancer du temps pour répondre. Tout simplement écouter, prendre dans ses bras et avouer «les mots me manquent.» Être présent auprès de la personne malade et entreprendre des choses avec elle. Rassurer et consoler, pleurer ensemble et reprendre espoir ensemble.
  • 7. Bon à savoir Je demandais au préalable si on pouvait en parler. En général, c’était bienvenu. Poser des questions était plus facile que de dire quelque chose à l’aveuglette. Dès le début, il est important de laisser les personnes concernées décider elles-mêmes si et comment elles veulent parler du diagnostic. De façon générale, il est blessant de leur suggérer, consciemment ou non, que le cancer et son évolution sont entre leurs mains. Même après un cancer, les ex-patients éprouvent encore le besoin de parler et qu’on les soutienne. Marianne 7
  • 8. #Comment TeDire Tout simplement écouter, prendre dans ses bras et avouer «les mots me manquent.» cancer.lu © Fondation Cancer – 209, route d’Arlon L-1150 Luxembourg R.C.S – Luxembourg G 25