THINKING beyond the canopyStéphanie TangkeuUniversité de DschangDenis SonwaCiforVerina IngramCifor & University of Amsterd...
IntroductionGénéralités sur l’apiculture à OkuClimat de OkuInfluence du climat sur l’apiculture à OkuConclusion
C’est une activité très ancienne en Afrique, où elle est passée de la cueillette du mielsauvage à la l’apiculture traditio...
objectifsRecenser les facteurs pouvant entraîner un changementde comportement chez l’abeille mellifèresMontrer la place pr...
MéthodologieLes données climatiques (station météorologique de Bamenda et thèse)Enquêtes (90 apiculteurs à Oku)Observation...
Oku est un arrondissement dans ledépartement du Bui, dans la région duNord-Ouest Cameroun. La ville s’élève àune altitude ...
Activité ouverte à tous: hommes, femmes,jeunes et vieillardsApiculture traditionnelle, ruches traditionnellesColonisation ...
Colonisation des ruchesTransport dans la montagneProduction du mielVente: Coopérative, locaux, étrangers
Evolution de forêt de montagne de OkuLe schéma subit par le couvertforestier est quasiment le mêmequ’à Ngaoundal:En 1978, ...
Quelques causes de la déforestation à Oku et NgaoundalLe changement d’utilisation des terresLa croissance démographiqueLa ...
Situation climatique0255075100125150175200225050100150200250300350400450Température(°C)Pluviométrie(mm)Bamenda025507510012...
Situation climatique: température1717.51818.51919.52020.52121.519811983198519871989199119931995199719992001200320052007200...
Situation climatique: Evolution des précipitationannuelles-2.5-2-1.5-1-0.500.511.521981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995...
Test de Pettitt: TempératureL’application du test de Pettitt à la série de données thermiques (1981 à 2010) deBamenda, ne ...
Test de Pettitt: PrécipitationsL’application du test de Pettitt aux données pluviométriques de la localité de Bamenda, rej...
0102030405060708090Fortes pluies Feux debrousseLonguessécheressesVariabilitéssaisonnièresVentsviolentsFigure : Facteurs cl...
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90AbeillesRuchesPlantes apicolesAbeillesRuchesPlantes apicolesAbeillesRuchesPlantes apicolesAbei...
Influence de la température sur l’apicultureAugmentationdetempératureOKUNombred’apiculteursFréquence en%Oui 90 100Non 0 0N...
Aléas climatique Impact Stratégie d’adaptationFortes pluiesAbeilles et ruchesLessivage du pollenDilution du nectar des fle...
L’apiculture est une activité sensible aux changementsenvironnementaux, même si ceux-ci semblent n’avoir pasencore atteint...
Forest climate change apiculture Cameroon
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Forest climate change apiculture Cameroon

680 vues

Publié le

Tangkeu forest climate change apiculture presentation dschang 2013

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Forest climate change apiculture Cameroon

  1. 1. THINKING beyond the canopyStéphanie TangkeuUniversité de DschangDenis SonwaCiforVerina IngramCifor & University of AmsterdamJonas Yves PintaChargé de cours, Université de DschangFernand-Nestor F TchuemgemMaître de conférence, Université de NgaoundéréMartin KueteProfesseur, Université de DschangApiculture et variabilités climatiques dans les paysagesmontagneux de Kilum-IjimConférence internationale sur les forêts africaine, le changementclimatique et le développement durableDu 21 au 25 Janvier 2013Université de Dschang, Cameroun
  2. 2. IntroductionGénéralités sur l’apiculture à OkuClimat de OkuInfluence du climat sur l’apiculture à OkuConclusion
  3. 3. C’est une activité très ancienne en Afrique, où elle est passée de la cueillette du mielsauvage à la l’apiculture traditionnelle.Il y a longtemps au Cameroun, l’apiculture était considérée comme une sourced’activités traditionnelles à petite échelle, pratiquées seulement dans l’Adamaoua. Maisaujourd’hui, on la retrouve dans toutes régions où elle peut être soit une activité alternative,soit une activité principale. Dans l’un comme dans l’autre cas, les revenus qu’elle génèrecontribuent au bien-être du ménage.L’apiculture est l’activité qui permet à l’homme d’entrer en possession des biens etservices fournis par les abeilles (pollinisation des plantes, biodiversité, produits de la ruche).L’apiculture trouve sa raison d’être dans la végétation où l’abeille tire tout ce donc elle abesoin ( exceptée l’eau) pour la fabrication des produits de la ruche. Les propriétésphysiques et chimiques du miel dépendent des espèces de plantes butinées par les abeillesCependant les fluctuations climatiques influencent l’apiculture
  4. 4. objectifsRecenser les facteurs pouvant entraîner un changementde comportement chez l’abeille mellifèresMontrer la place prépondérante de la variabilité ouchangement climatique dans le comportement desabeillesInscrire les changements de comportement constatés chez lesabeilles au rang des indicateurs de la variabilité climatique
  5. 5. MéthodologieLes données climatiques (station météorologique de Bamenda et thèse)Enquêtes (90 apiculteurs à Oku)Observations sur le terrain (ruchers, échantillons de plantes apicoles)TRAITEMENT DES DONNÉESLogiciel Microsoft Excel : Analyse descriptive des données (figures,fréquences et tableaux).La détermination des ruptures dans les séries des donnéesmétéorologiques s’est faite par le test de Pettitt, intégré dans le logicielKronostat version 1.1.DONNÉES PRIMAIRESDONNÉES SECONDAIRES (Lectures articles, thèses etc )
  6. 6. Oku est un arrondissement dans ledépartement du Bui, dans la région duNord-Ouest Cameroun. La ville s’élève àune altitude d’environ 2000 mètres ets’étend sur une surface de 750 km2.Oku est doté d’une partie du vestige de laforêt de montagne d’Afrique centrale, laforêt de montagne de Kilum-Ijim(totalisant près de 20 000 ha) qui riche enbiodiversité et espèces endémiques.
  7. 7. Activité ouverte à tous: hommes, femmes,jeunes et vieillardsApiculture traditionnelle, ruches traditionnellesColonisation des ruches et transport dans laforêt pour production du miel blancProduits de la ruche récoltés: miel, cire etpropolisTransmission du savoir-faire apicole de pèreen filsPropolisRuchesCire
  8. 8. Colonisation des ruchesTransport dans la montagneProduction du mielVente: Coopérative, locaux, étrangers
  9. 9. Evolution de forêt de montagne de OkuLe schéma subit par le couvertforestier est quasiment le mêmequ’à Ngaoundal:En 1978, Oku est presquetotalement recouverte de forêt;En 1988, le niveau dedéforestation est maximale;En en 2007, reconquêteforestièreConclusion: Malgré la reconquête,la superficie de 2007 est toujoursinférieure à celle qui existait audépart.
  10. 10. Quelques causes de la déforestation à Oku et NgaoundalLe changement d’utilisation des terresLa croissance démographiqueLa surexploitation des ressourcesforestières
  11. 11. Situation climatique0255075100125150175200225050100150200250300350400450Température(°C)Pluviométrie(mm)Bamenda0255075100125150175200225050100150200250300350400450Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov DécTempérature(°C)Pluviométrie(mm)Manchok0255075100125150175200225050100150200250300350400450Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov DécTempérature(°C)Pluviométrie(mm)Belo0255075100125150175200225050100150200250300350400450Jan Fév Mar Avri Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov DécTempérature(°C)Pluviométrie(mm)KumboPluviométriemoyennemensuelleTempératuremoyennemensuelle
  12. 12. Situation climatique: température1717.51818.51919.52020.52121.5198119831985198719891991199319951997199920012003200520072009Bamenda19.52020.52121.52222.51997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004Belo212223242526Kumbo1818.51919.52020.521ManchokTempératureLinear (Température)
  13. 13. Situation climatique: Evolution des précipitationannuelles-2.5-2-1.5-1-0.500.511.521981 1983 1985 1987 1989 1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009IndicepluviométriqueBamenda-2-10121986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997IndicepluviométriqueManchok-2-1.5-1-0.500.511.5199819992000200120022003200420052006200720082009IndicepluviométriqueKumbo-2.0-1.00.01.02.0IndicepluviométriqueBelo
  14. 14. Test de Pettitt: TempératureL’application du test de Pettitt à la série de données thermiques (1981 à 2010) deBamenda, ne présente aucune rupture. L’élévation de température constatée estjugée normale et serait le fruit d’une variabilité, plutôt que d’un changementclimatique.
  15. 15. Test de Pettitt: PrécipitationsL’application du test de Pettitt aux données pluviométriques de la localité de Bamenda, rejettel’hypothèse d’une rupture au seuil de confiance de 99%, mais l’accepte pour les seuils deconfiance de 90% et 95%, avec une probabilité de dépassement de la valeur critique en 1998.Il est donc difficile d’affirmer que les fluctuations constatées au niveau des précipitations, est lefruit d’une simple variabilité interannuelle. Par contre, bien que le test de Pettitt ne présenteaucun changement dans la répartition des précipitations, ceci démontre tout de même unevariabilité pluviométrique certaine.
  16. 16. 0102030405060708090Fortes pluies Feux debrousseLonguessécheressesVariabilitéssaisonnièresVentsviolentsFigure : Facteurs climatiques à problème à OkuA côté des données climatiques,nous avons recueillis les avis desapiculteurs. Selon eux, les facteursà problèmes sont:Les fortes pluiesLes feux de brousseLes longues sécheressesLa variabilité saisonnièresLes grands vents
  17. 17. 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90AbeillesRuchesPlantes apicolesAbeillesRuchesPlantes apicolesAbeillesRuchesPlantes apicolesAbeillesRuchesPlantes apicolesAbeillesRuchesPlantes apicolesFortespluiesFeuxdebrousseLonguessécheressesVariabilitéssaisonnièresGrandsventsFréquence en %Figure : Influence des facteurs climatiques surl’apiculture.Exception faite des grands vents et deslongues sécheresses, les v.saisonnières, les feux de brousse et lesfortes pluies affectent à la fois lesabeilles, les ruches et les plantesapicoles.F. Pluies prolongées (nectar, pollen,ruches et abeilles;F. De brousse brûlent tout sur leurpassage;V. Saisonnières influencent le cyclede floraison des plantesG. Vents (brisent les branches etentrainent la chute des ruches.
  18. 18. Influence de la température sur l’apicultureAugmentationdetempératureOKUNombred’apiculteursFréquence en%Oui 90 100Non 0 0NSP 0 0Total 90 100La température se démarque des autres facteurs climatiquesen ce qu’elle se montre plutôt positive à l’activité des abeilles
  19. 19. Aléas climatique Impact Stratégie d’adaptationFortes pluiesAbeilles et ruchesLessivage du pollenDilution du nectar des fleursen floraisonAlimentation des abeilles enfournissant de l’eau sucréependant les périodes difficilesFeux de brousseAbeilles, Ruches, et PlantesapicolesDestruction des ruches et desplantes apicolesMort des abeillesCréation des pare-feuxLongues sécheressesAbeilles, Ruches, PlantesapicolesManque de nectar les fleursdes plantes apicolesVariabilités saisonnièresAbeilles, Ruches, Plantesapicoleslorsqu’elles sont entrecoupéespar des périodes de floraison,les VS sont plutôt favorables àl’apicultureVents violentsAbeilles, Ruches, PlantesapicolesChute des ruchesChute des plantes apicolesGarde les arbres autour durucher comme brise vent
  20. 20. L’apiculture est une activité sensible aux changementsenvironnementaux, même si ceux-ci semblent n’avoir pasencore atteint un niveau assez critique.Bien que l’apiculture présente des signes de faiblesse faceaux facteurs climatiques, dans certains cas, ces facteurs semontrent plutôt avantageux

×