SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  6
Télécharger pour lire hors ligne
# transition énergétique
# bois
# électricité
# gaz
# renouvelables
Bimestriel - mai-juin 2023
L’autre voie(x) de la transition
EDITO
La France s’est engagée dans la réduction des ses émissions de
gaz à effet de serre. Pour autant quelles nouvelles lois vont être
mise en oeuvre et quels impacts auront-elles sur les français ?
La route vers la neutralité carbone en 2050 est tracée, l’Europe
souhaite y ajouter son « fit for 55 », c’est à dire une réduction
des émissions de 55% d’ici 2030. Mais au delà des effets
d’annonce, quel visage pourraient prendre les actions de la
France pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et
lutter contre le dérèglement climatique ?
ENERGIES
Toute l’adresse du gouvernement sera de savoir où placer le
compteur des investissements entre le nucléaire et les
renouvelables. La voie du nucléaire risque de coûter très cher
aux français (centrales vieillissantes, coût et faisabilité de
nouveaux EPR de deuxième génération, problème des
déchets...), la voie des renouvelables n’est pour autant pas sans
poser de problèmes (intermittence du vent et du soleil).
MOBILITÉ
Alors que la direction du véhicule électrique semblait prise
pour les européens (interdiction de vente de véhicules
thermiques en 2030), l’apparition du eFuel est venu perturber
cette trajectoire, en effet un véhicule thermique fonctionnant
à l’eFuel est comme son cousin électrique neutre en émissions
de CO2, pourquoi dans ce cas interdire le moteur thermique
alors qu’il suffit de changer le carburant mais nos gouvernants
vont-ils pour autant revenir sur leurs pas ?
BATIMENT
En France, il concentre 43% de la consommation d’énergie et
23% des émissions de gaz à effet de serre.
Progressivement d’ici 2025, les propriétaires devront faire des
travaux s’ils veulent louer un logement énergivore et des
interdictions ou contraintes supplémentaires pourraient
apparaître pour le gaz et le fioul.
Les aides devraient se poursuivre pour améliorer l’isolation
thermique ou changer de mode de chauffage (voir page 5).
A noter que face à l’ampleur des travaux à réaliser, l’ANAH
envisagerait de donner au particulier la possibilité de faire
certains travaux eux-mêmes tout en bénéficiant de leurs aides.
FISCALITÉ
Initiée par l’Europe, une taxe carbone étendue devrait voir le
jour dans chaque Etat membre, elle ne concernerait plus
uniquement les industriels fortement émetteurs mais
désormais aussi entre autre les particuliers dans les domaines
du bâtiment et des transports. A partir de 2027, les français
paieraient ainsi jusqu’à 45 euros la tonne de CO2 (valeur
plafonnée jusqu’en 2030) pour se chauffer au gaz ou au fioul et
faire le plein de leur véhicule thermique.
Il reste à espérer que, comme celà fut le cas en son temps pour
le bonus/malus écologique, les aides ne disparaissent pas à
terme au profit exclusif de taxes.
La rédaction
La problématique
franco-française
de l’énergie
www.slon.pics - Freepik
2
# nosgestesclimat.fr
# émissions de CO2
# Comparer améliorer
En chiffres
L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023
Comparaison des émissions de CO2e par secteur
Pour connaître les votres : nosgestesclimat.fr
2 481
kgCO2e
Avion
Bus
Voiture
1 926
315
Marche/vélo
0 kgCO2e
212
Train 16
Métro/tram
13
Emissions de
l’alimentation
2 034
kgCO2e
Boisson
Déchets
Repas
1 683
156
195
Emissions services
publics et marchands
Services marchands
(banque, assurance...)
Administration
+défense
Travaux divers
(bâti. publics)
Hébergement+Médico-social
Pharmacie
Génie civil
Recherche
Dvlpmt scientif.
Enseignement
Santé
71
78
105
119
156
178
259
267
196
1 553
kgCO2e
Emissions
du logement
1 415
kgCO2e
Chauffage
Climatisation Construction
437
768 133
77
Electricité
Emissions
numérique,
textile
et autres
Produits
manufacturés
neufs
Produits
consommables
Numérique
Ameublement Electroménager
Textile
450
26
85
145
75
49
830
kgCO2e
Emissions
des transports
Le biochar ou charbon biologique est une forme de charbon
créé par pyrolyse de végétaux (combustion en abscence
d’oxygène), il est utilisé en agriculture sous forme
d’amendement des sols et permet d’augmenter la fertilité
ainsi que la rétention de l’eau et des nutriments, des
arguments qui parlerons forcément à un agriculteur !
Mais l’autre avantage du biochar nous a été donné dans un
rapport du GIEC, c’est la séquestration du carbone dans le
sol pour de nombreuses années.
En effet, les chercheurs du GIEC s’accordent à dire que la
réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) ne
suffira pas pour atteindre le zéro émissions en 2050 et qu’il
sera en plus nécessaire de capturer et séquestrer le CO2.
A la condition d’utiliser des végétaux durables non valorisés
(déchets agricoles), la production de biochar pourrait ainsi
devenir à l’avenir un des piliers de la décarbonation dans
notre trajectoire vers le zéro émissions nettes.
La startup NetZero lève 11 millions d’euros
Dans ce domaine, NetZero démarre en trombe, après une
première levée d’un millions de dollars auprès de la
fondation Elon Musk en 2022, la startup lève cette année 11
millions d’euros auprès d’un pool de business angels. Ses
partenaires se nomment Stellantis, L’Oréal et CMA CGM. Leur
but : produire en franchise des usines/conteneur de
fabrication de biochar localisables sur des lieux de production
divers, un peu partout sur la planète. La marge de progression
est énorme puisque le GIEC évalue entre 5 et 10 milliards de
tonnes, le besoin en CO2 à séquestrer d’ici 2050.
# énergie bois
# granulés de bois
# biochar
Granuloé fabrique du pellet
à partir de palettes usagées
L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023
L’entreprise Voé située à Béthune est spécialiste des
chaudières biomasse. Faisant le constat de granulés de bois
devenus trop chers et parfois introuvables (ils étaient
contraint d’en importer d’Europe de l’Est), l’entreprise décide
de créer une filiale nommée Granuloé et dédiée à la
fabrication de pellets à base de palettes usagées.
Opérationnelle depuis janvier 2023, Granuloé privilégie les
circuits courts, son voisin, une société d’emballage se sépare
de 2 000 tonnes de palettes chaque année, la matière
première est trouvée, il restait à mettre au point les procédés
de transformation, entre autre la suppression des éléments
métalliques (clous, agrafes) puis le broyage et la
transformation en pellets.
L’usine qui totalise 800 m2
pourrait à terme produire jusqu’à
3000 tonnes de granulés par an.
A terme Voé souhaite installer d’autres usines similaires dans
le Nord de la france pour alimenter les grandes chaufferies
des communautés d’agglomération et des logements
collectifs, en revanche une commercialisation vers le grand
public n’est pas envisagée.
3
Collov Home Design - unsplash.com
Brûler des palettes pour se chauffer :
Une fausse bonne idée
Vu l’augmentation des prix des énergies, certains
particuliers peuvent être tentés de récupérer des
palettes pour les utiliser comme moyen de
chauffage dans leur poêle à bois ou leur cheminée.
Attention, de nombreuses palettes sont traitées
chimiquement pour résister à la météo et aux
insectes xylophages et leur combustion dégage des
fumées toxiques, donc à moins d’être absolument
sûr de la non dangerosité de la palette, nous ne
pouvons que vous déconseiller de l’utiliser comme
mode de chauffage.
De plus le démontage d’une palette est loin d’être
une chose aisée vu le grand nombre de clous utilisés
pour sa fabrication, le risque de se blesser reste
important surtout pour les non bricoleurs.
CC
BY-NC
2.0
-
Maria
O’Connor
-
Flickr
Le biochar : nouveau bienfaiteur du climat ?
Nous utilisons de plus en plus de matériels utilisant
l’électricité et nous sommes parfois pris au dépourvu lors
d’une coupure électrique, lorsque notre smartphone est à
plat en rase campagne, de même pour le matériel d’un
professionnel, et pourquoi pas aussi restituer le courant en
soirée que des panneaux solaires fournissent la journée, les
raisons ne manquent pas d’utiliser une batterie intelligente, le
plus délicat étant de bien dimensionner la puissance voulue.
Equipé de nombreux ports usb et 220V, ces stations coûtent
de 200 à plus de 2000 euros, toute une gamme de modèles
est disponible avec des capacités plus ou moins élevées.
Station électrique portable, devenir autonome
4
C’est le 17 mai dernier que LIDL commercialisait (uniquement
en Allemagne) son kit solaire domestique en
autoconsommation de marque Parkside à 199 euros.
Le pack se compose d’un panneau solaire photovoltaïque de
160 Wc de dimensions 107 x 77,5 cm, d’un micro-onduleur de
300 W, des éléments de fixation pour un balcon et de
connection électrique.
Le kit solaire est pilotable depuis un smartphone dans
l’application Lidl Home.
En quoi ce kit est une petite révolution ?
- C’est un kit en autoconsommation (plug and play), c’est à
dire qu’il se branche directement à une prise de l’habitation
sans nécessiter de travaux particuliers, en effet le courant
électrique n’a pas de « sens », il peut aller du panneau vers le
réseau en passant par une simple prise électrique.
- Il peut être fixé sur un balcon, pas de necessité d’aller sur le
toit (pas d’autorisation nécessaire)
- Ce kit est sans concurrence dans cette gamme de prix.
Jusqu’ici le prix de départ de ce type de kit était plutôt de
l’ordre de 600 euros, une belle économie donc qui met le
solaire à portée de toutes les bourses (si Lidl étend son
opération en France)
- De puissance relativement modeste, le kit pourrait être
étendu à 600 Wc en ajoutant 3 panneaux et un deuxième
micro onduleur
Quels inconvénients ?
- Ce kit ne contient pas de batterie, il produit donc
uniquement de l’électricité lorsqu’il y a du soleil
- La fixation fournie pour le panneau photovoltaïque est
uniquement verticale, c’est dommage car en optimisant son
inclinaison il serait possible de pratiquement doubler son
rendement aux alentours des 200 kWh annuels
- La fiche de raccordement à la prise murale n’est pas
standard, les allemands ont une norme spécifique sur ce
point. A vérifier si le kit est vendu en France.
- Le kit bénéficie d’une TVA à 0% en Allemagne, ce qui ne
serait pas le cas en France où il serait donc plus cher.
Au final ce kit permet juste d’effacer la consommation de
fond de l’habitation (box internet, appareils en veille, VMC),
ce qui peut paraître peu mais il permet d’entrer dans le
monde du photovoltaïque à moindre coût.
Le bon choix serait de l’étendre au maximum de sa capacité (4
panneaux et deux micro-onduleurs) c’est dans cette
configuration qu’il deviendrait le plus rentable et pourquoi
pas lui adjoindre une station électrique portable ?
# panneaux photovoltaïques
# autoconsommation
# branchement direct
Arrivée des panneaux solaires low cost
L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023
andreas160578 - Pixabay
Crédit photos Lidl
© Réduisons le CO2 Communication SARL - SIREN 798 941 670 - Code NAF 7490B
Imprimé sur papier Ecolabel européen avec des encres végétales
Directeur de la publication :
Dominique GUERQUIN
contact@europenergie-nordest.fr
Maquette et rédactionnel :
Denis DRALET - Studio Lune Bleue
contact@studio-lune-bleue.fr
Réduisons le CO2 Communication
8, rue Alfred Kastler
54320 MAXEVILLE
est le nouveau média d’information
sur la transition énergétique édité par
REDUISONS LE CO2
c o m m u n i c a t i o n
# fioul
# gaz
# chaudière
Interdiction du fioul et du gaz
Elisabeth Borne lance une concertation
L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023
5
Dans le cadre de son plan de réduction des émissions de gaz
à effet de serre, le gouvernement lance une concertation
publique du 5 juin au 28 juillet concernant la décarbonation
des moyens de chauffage dans le bâtiment.
Les professionnels du secteur sont invités à réagir et des
réunions auront lieu en juillet avant une synthèse des débats
cet automne qui pourrait donner lieu à une inscription dans
une prochaine loi.
La première Ministre confirme supprimer l’autorisation
d’installation de ce type de chaudière dans le neuf et annonce
que dans l’ancien, il ne s’agirait pas d’une obligation de
remplacement mais plutôt d’une évolution progressive.
Pas un mot en revanche sur les gaz et fioul à base de
biocombustibles qui devraient permettre une mutation de
ces filières énergétiques.
Pas un mot non plus sur les 8,9 millions de résidences
principales chauffées par des radiateurs « grille pain » qui
appellent énormément de demande électrique en période de
pointe (lorsqu’il fait froid) et qui coûtent horriblement cher à
leurs propriétaires, l’électricité de chauffage est en effet de
loin l’énergie la plus chère.
M. Macron et son gouvernement poursuivent leur politique
vers un monde qu’ils souhaitent majoritairement électrique
et atomique quite à supprimer l’ensemble des filières de la
boucle à eau chaude, celle des distributeurs de fioul tout
comme le réseau de distribution du gaz.
Comme précédement pour la voiture électrique, il
conviendrait de ne pas mélanger le générateur de chaleur et
l’énergie utilisée.
Une chaudière peut être neutre en émissions de gaz à effet de
serre si elle utilise le bon biocombustible (c’est comme pour
le eFuel dans le domaine automobile), il apparaît donc
judicieux d’interdire progressivement les fioul et gaz
fortement émetteurs et de laisser les filières s’organiser pour
proposer des combustibles plus verts.
Cliquer ici pour en savoir plus ou proposer une contribution
Fin des tarifs réglementés du gaz
C’est à partir du 30 juin 2023 que prendrons fin les
Contrats de fourniture de gaz aux tarifs de vente
réglementés (TRVG), à partir de cette date, le
régulateur de l’énergie publiera un prix « repère ».
2,3 millions de foyers bénéficient toujours de ce tarif
Ils seront basculés vers l’offre « Passerelle » d’ENGIE
s’ils ne changent pas de fournisseur d’ici là.
Le prix du kWh sera pour eux indexé sur le prix repère
et variera tous les mois.
11,2
2,7
2,3
8,9
3,1 1,5
Mode de chauffage résidence principale
(en millions de résidences)
Gaz de réseau et GPL
Fioul
PAC
Electricité (hors PAC)
Bois
Réseau
de
chaleur
Source : CEREN 2021
C’est ce jeudi 1er
juin 2023 que M. Marc Fesneau, Ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire était auditionné par le
Sénat au sujet des filières biocarburants, efuel et hydrogène en France. Actuellement décriés par certaines ONG qui dénoncent une
première génération plus émettrice que les carburants fossiles et des instances européennes qui souhaitent en limiter les
incorporations, les sénateurs se posaient des questions légitimes sur leur rôle et l’évolution à leur donner dans la transition
énergétique. Les points à retenir d’une présentation et d’une séance de questions-réponses qui auront duré un peu plus d’une heure.
Le Ministre souligne la spécificité de la filière des
biocarburants française de 1ère
génération qui tient en
sa complémentarité et sa synergie entre une
production énergétique (biocarburants) et une
production alimentaire (tourteaux, drèches et pulpes),
le ministre précise que la filière bioéthanol représente
0,7 % des surfaces agricoles nettes et 2,5 % pour le
biodiesel.
Cette filière est rentable, génère des emplois locaux,
respecte la traçabilité et la durabilité et permet de
lutter contre la déforestation en évitant d’importer
palme et soja. De plus elle favorise l’indépendance
énergétique de la France en limitant d’autant les
importations de produits pétroliers.
Retrouver l’intégralité de l’intervention ici
6
# biocarburants
# bioéthanol
# biodiesel
Un soutien clair du ministre de l’agriculture
pour les biocarburants à la française
L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023
Abonnez-vous
à notre newsletter
https://bit.ly/3AqDZn5
Evolution mensuelle de la consommation de E85
0
20000
40000
60000
80000
en m3
Avril
2021
Mai
2021
Juin
2021
Juillet
2021
Août
2021
Septembre
2021
Octobre
2021
Novembre
2021
Décembre
2021
Janvier
2022
Février
2022
Mars
2022
Avril
2022
Mai
2022
Juin
2022
Juillet
2022
Août
2022
Septembre
2022
Octobre
2022
Novembre
2022
Décembre
2022
Janvier
2023
Février
2023
Mars
2023
Avril
2023
Source
:
CPDP
Source
:
Chiffres
clés
des
énergies
renouvelables
-
Edition
2022
Répartition de la consommation finale de
biocarburants par filière en 2021 (en % - Total 36 TWh)

Contenu connexe

Similaire à FEDIE-Mai-Juin-2023-actualites-energie

Les énergies renouvelables en copropriété
Les énergies renouvelables en copropriétéLes énergies renouvelables en copropriété
Les énergies renouvelables en copropriétéAparisClimat
 
Dossier charbon
Dossier charbonDossier charbon
Dossier charbonRAC-F
 
Comparaison CALYS PF FOD web
Comparaison CALYS PF FOD webComparaison CALYS PF FOD web
Comparaison CALYS PF FOD webMarco Terzi
 
Dp engie turquie
Dp engie turquieDp engie turquie
Dp engie turquieRAC-F
 
SC 143 : La France face aux choix énergetiques
SC 143 : La France face aux choix énergetiquesSC 143 : La France face aux choix énergetiques
SC 143 : La France face aux choix énergetiquesFondation iFRAP
 
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergieTable ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergieboprat
 
Arbres a-palabres-avril2016
Arbres a-palabres-avril2016Arbres a-palabres-avril2016
Arbres a-palabres-avril2016François Piot
 
Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François ...
Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François ...Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François ...
Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François ...François Piot
 
Idées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueIdées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueRAC-F
 
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?France Stratégie
 
Diaporama de la conférence de Jancovici "L'habitat du futur" au College de Fr...
Diaporama de la conférence de Jancovici "L'habitat du futur" au College de Fr...Diaporama de la conférence de Jancovici "L'habitat du futur" au College de Fr...
Diaporama de la conférence de Jancovici "L'habitat du futur" au College de Fr...Joëlle Leconte
 
Pour un DPE+ER, les énergies renouvelables dans le Diagnostic de Performance ...
Pour un DPE+ER, les énergies renouvelables dans le Diagnostic de Performance ...Pour un DPE+ER, les énergies renouvelables dans le Diagnostic de Performance ...
Pour un DPE+ER, les énergies renouvelables dans le Diagnostic de Performance ...Jean Yves Leber
 
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Nancy BOVY
 
EXERGIA Compagny Profile internet 141112 2
EXERGIA Compagny Profile internet 141112 2EXERGIA Compagny Profile internet 141112 2
EXERGIA Compagny Profile internet 141112 2Marco Terzi
 
Examen rhétorique partie 2
Examen rhétorique partie 2Examen rhétorique partie 2
Examen rhétorique partie 2Raphael Theiss
 
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européenL'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européenRAC-F
 
Electricien 3e n°48
Electricien 3e n°48Electricien 3e n°48
Electricien 3e n°48Filiere3e
 

Similaire à FEDIE-Mai-Juin-2023-actualites-energie (20)

Les énergies renouvelables en copropriété
Les énergies renouvelables en copropriétéLes énergies renouvelables en copropriété
Les énergies renouvelables en copropriété
 
Infose Février 2017 N°120
Infose Février 2017 N°120Infose Février 2017 N°120
Infose Février 2017 N°120
 
Dossier charbon
Dossier charbonDossier charbon
Dossier charbon
 
Comparaison CALYS PF FOD web
Comparaison CALYS PF FOD webComparaison CALYS PF FOD web
Comparaison CALYS PF FOD web
 
Dp engie turquie
Dp engie turquieDp engie turquie
Dp engie turquie
 
SC 143 : La France face aux choix énergetiques
SC 143 : La France face aux choix énergetiquesSC 143 : La France face aux choix énergetiques
SC 143 : La France face aux choix énergetiques
 
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergieTable ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
 
Arbres a-palabres-avril2016
Arbres a-palabres-avril2016Arbres a-palabres-avril2016
Arbres a-palabres-avril2016
 
Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François ...
Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François ...Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François ...
Arbres à Palabres avril 2016 - journal interne de Prêt à Partir par François ...
 
Idées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétiqueIdées reçues - Transition énergétique
Idées reçues - Transition énergétique
 
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
Quelle place pour le gaz dans la transition énergétique ?
 
Diaporama de la conférence de Jancovici "L'habitat du futur" au College de Fr...
Diaporama de la conférence de Jancovici "L'habitat du futur" au College de Fr...Diaporama de la conférence de Jancovici "L'habitat du futur" au College de Fr...
Diaporama de la conférence de Jancovici "L'habitat du futur" au College de Fr...
 
Pour un DPE+ER, les énergies renouvelables dans le Diagnostic de Performance ...
Pour un DPE+ER, les énergies renouvelables dans le Diagnostic de Performance ...Pour un DPE+ER, les énergies renouvelables dans le Diagnostic de Performance ...
Pour un DPE+ER, les énergies renouvelables dans le Diagnostic de Performance ...
 
Inf'OSE Mai 2017 N°123
Inf'OSE Mai 2017 N°123Inf'OSE Mai 2017 N°123
Inf'OSE Mai 2017 N°123
 
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
 
EXERGIA Compagny Profile internet 141112 2
EXERGIA Compagny Profile internet 141112 2EXERGIA Compagny Profile internet 141112 2
EXERGIA Compagny Profile internet 141112 2
 
Examen rhétorique partie 2
Examen rhétorique partie 2Examen rhétorique partie 2
Examen rhétorique partie 2
 
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européenL'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
L'importance de la politique climat-énergie pour le nouveau Parlement européen
 
Electricien 3e n°48
Electricien 3e n°48Electricien 3e n°48
Electricien 3e n°48
 
La lettre du climat n°05
La lettre du climat n°05La lettre du climat n°05
La lettre du climat n°05
 

Dernier

Problème environnementaux et développement durable
Problème environnementaux et développement durableProblème environnementaux et développement durable
Problème environnementaux et développement durablemohamed927969
 
Formation exigences de l'ISO 14001 systèmes de management de l'environnement
Formation exigences de l'ISO 14001 systèmes de management de l'environnementFormation exigences de l'ISO 14001 systèmes de management de l'environnement
Formation exigences de l'ISO 14001 systèmes de management de l'environnementWassim Mansour
 
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...Cluster TWEED
 
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...Cluster TWEED
 
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de Tours
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de ToursDossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de Tours
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de ToursYves MASSOT
 
Système de management de l'Environnement - ISO 14001 V 2015-
Système de management  de l'Environnement      - ISO 14001 V 2015-Système de management  de l'Environnement      - ISO 14001 V 2015-
Système de management de l'Environnement - ISO 14001 V 2015-Kawther MEKNI
 

Dernier (6)

Problème environnementaux et développement durable
Problème environnementaux et développement durableProblème environnementaux et développement durable
Problème environnementaux et développement durable
 
Formation exigences de l'ISO 14001 systèmes de management de l'environnement
Formation exigences de l'ISO 14001 systèmes de management de l'environnementFormation exigences de l'ISO 14001 systèmes de management de l'environnement
Formation exigences de l'ISO 14001 systèmes de management de l'environnement
 
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : Acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
AG TWEED-H2O : acteurs, projets et ecosystemes des secteurs de l'energie et d...
 
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de Tours
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de ToursDossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de Tours
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de Tours
 
Système de management de l'Environnement - ISO 14001 V 2015-
Système de management  de l'Environnement      - ISO 14001 V 2015-Système de management  de l'Environnement      - ISO 14001 V 2015-
Système de management de l'Environnement - ISO 14001 V 2015-
 

FEDIE-Mai-Juin-2023-actualites-energie

  • 1. # transition énergétique # bois # électricité # gaz # renouvelables Bimestriel - mai-juin 2023 L’autre voie(x) de la transition EDITO La France s’est engagée dans la réduction des ses émissions de gaz à effet de serre. Pour autant quelles nouvelles lois vont être mise en oeuvre et quels impacts auront-elles sur les français ? La route vers la neutralité carbone en 2050 est tracée, l’Europe souhaite y ajouter son « fit for 55 », c’est à dire une réduction des émissions de 55% d’ici 2030. Mais au delà des effets d’annonce, quel visage pourraient prendre les actions de la France pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le dérèglement climatique ? ENERGIES Toute l’adresse du gouvernement sera de savoir où placer le compteur des investissements entre le nucléaire et les renouvelables. La voie du nucléaire risque de coûter très cher aux français (centrales vieillissantes, coût et faisabilité de nouveaux EPR de deuxième génération, problème des déchets...), la voie des renouvelables n’est pour autant pas sans poser de problèmes (intermittence du vent et du soleil). MOBILITÉ Alors que la direction du véhicule électrique semblait prise pour les européens (interdiction de vente de véhicules thermiques en 2030), l’apparition du eFuel est venu perturber cette trajectoire, en effet un véhicule thermique fonctionnant à l’eFuel est comme son cousin électrique neutre en émissions de CO2, pourquoi dans ce cas interdire le moteur thermique alors qu’il suffit de changer le carburant mais nos gouvernants vont-ils pour autant revenir sur leurs pas ? BATIMENT En France, il concentre 43% de la consommation d’énergie et 23% des émissions de gaz à effet de serre. Progressivement d’ici 2025, les propriétaires devront faire des travaux s’ils veulent louer un logement énergivore et des interdictions ou contraintes supplémentaires pourraient apparaître pour le gaz et le fioul. Les aides devraient se poursuivre pour améliorer l’isolation thermique ou changer de mode de chauffage (voir page 5). A noter que face à l’ampleur des travaux à réaliser, l’ANAH envisagerait de donner au particulier la possibilité de faire certains travaux eux-mêmes tout en bénéficiant de leurs aides. FISCALITÉ Initiée par l’Europe, une taxe carbone étendue devrait voir le jour dans chaque Etat membre, elle ne concernerait plus uniquement les industriels fortement émetteurs mais désormais aussi entre autre les particuliers dans les domaines du bâtiment et des transports. A partir de 2027, les français paieraient ainsi jusqu’à 45 euros la tonne de CO2 (valeur plafonnée jusqu’en 2030) pour se chauffer au gaz ou au fioul et faire le plein de leur véhicule thermique. Il reste à espérer que, comme celà fut le cas en son temps pour le bonus/malus écologique, les aides ne disparaissent pas à terme au profit exclusif de taxes. La rédaction La problématique franco-française de l’énergie www.slon.pics - Freepik
  • 2. 2 # nosgestesclimat.fr # émissions de CO2 # Comparer améliorer En chiffres L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023 Comparaison des émissions de CO2e par secteur Pour connaître les votres : nosgestesclimat.fr 2 481 kgCO2e Avion Bus Voiture 1 926 315 Marche/vélo 0 kgCO2e 212 Train 16 Métro/tram 13 Emissions de l’alimentation 2 034 kgCO2e Boisson Déchets Repas 1 683 156 195 Emissions services publics et marchands Services marchands (banque, assurance...) Administration +défense Travaux divers (bâti. publics) Hébergement+Médico-social Pharmacie Génie civil Recherche Dvlpmt scientif. Enseignement Santé 71 78 105 119 156 178 259 267 196 1 553 kgCO2e Emissions du logement 1 415 kgCO2e Chauffage Climatisation Construction 437 768 133 77 Electricité Emissions numérique, textile et autres Produits manufacturés neufs Produits consommables Numérique Ameublement Electroménager Textile 450 26 85 145 75 49 830 kgCO2e Emissions des transports
  • 3. Le biochar ou charbon biologique est une forme de charbon créé par pyrolyse de végétaux (combustion en abscence d’oxygène), il est utilisé en agriculture sous forme d’amendement des sols et permet d’augmenter la fertilité ainsi que la rétention de l’eau et des nutriments, des arguments qui parlerons forcément à un agriculteur ! Mais l’autre avantage du biochar nous a été donné dans un rapport du GIEC, c’est la séquestration du carbone dans le sol pour de nombreuses années. En effet, les chercheurs du GIEC s’accordent à dire que la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) ne suffira pas pour atteindre le zéro émissions en 2050 et qu’il sera en plus nécessaire de capturer et séquestrer le CO2. A la condition d’utiliser des végétaux durables non valorisés (déchets agricoles), la production de biochar pourrait ainsi devenir à l’avenir un des piliers de la décarbonation dans notre trajectoire vers le zéro émissions nettes. La startup NetZero lève 11 millions d’euros Dans ce domaine, NetZero démarre en trombe, après une première levée d’un millions de dollars auprès de la fondation Elon Musk en 2022, la startup lève cette année 11 millions d’euros auprès d’un pool de business angels. Ses partenaires se nomment Stellantis, L’Oréal et CMA CGM. Leur but : produire en franchise des usines/conteneur de fabrication de biochar localisables sur des lieux de production divers, un peu partout sur la planète. La marge de progression est énorme puisque le GIEC évalue entre 5 et 10 milliards de tonnes, le besoin en CO2 à séquestrer d’ici 2050. # énergie bois # granulés de bois # biochar Granuloé fabrique du pellet à partir de palettes usagées L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023 L’entreprise Voé située à Béthune est spécialiste des chaudières biomasse. Faisant le constat de granulés de bois devenus trop chers et parfois introuvables (ils étaient contraint d’en importer d’Europe de l’Est), l’entreprise décide de créer une filiale nommée Granuloé et dédiée à la fabrication de pellets à base de palettes usagées. Opérationnelle depuis janvier 2023, Granuloé privilégie les circuits courts, son voisin, une société d’emballage se sépare de 2 000 tonnes de palettes chaque année, la matière première est trouvée, il restait à mettre au point les procédés de transformation, entre autre la suppression des éléments métalliques (clous, agrafes) puis le broyage et la transformation en pellets. L’usine qui totalise 800 m2 pourrait à terme produire jusqu’à 3000 tonnes de granulés par an. A terme Voé souhaite installer d’autres usines similaires dans le Nord de la france pour alimenter les grandes chaufferies des communautés d’agglomération et des logements collectifs, en revanche une commercialisation vers le grand public n’est pas envisagée. 3 Collov Home Design - unsplash.com Brûler des palettes pour se chauffer : Une fausse bonne idée Vu l’augmentation des prix des énergies, certains particuliers peuvent être tentés de récupérer des palettes pour les utiliser comme moyen de chauffage dans leur poêle à bois ou leur cheminée. Attention, de nombreuses palettes sont traitées chimiquement pour résister à la météo et aux insectes xylophages et leur combustion dégage des fumées toxiques, donc à moins d’être absolument sûr de la non dangerosité de la palette, nous ne pouvons que vous déconseiller de l’utiliser comme mode de chauffage. De plus le démontage d’une palette est loin d’être une chose aisée vu le grand nombre de clous utilisés pour sa fabrication, le risque de se blesser reste important surtout pour les non bricoleurs. CC BY-NC 2.0 - Maria O’Connor - Flickr Le biochar : nouveau bienfaiteur du climat ?
  • 4. Nous utilisons de plus en plus de matériels utilisant l’électricité et nous sommes parfois pris au dépourvu lors d’une coupure électrique, lorsque notre smartphone est à plat en rase campagne, de même pour le matériel d’un professionnel, et pourquoi pas aussi restituer le courant en soirée que des panneaux solaires fournissent la journée, les raisons ne manquent pas d’utiliser une batterie intelligente, le plus délicat étant de bien dimensionner la puissance voulue. Equipé de nombreux ports usb et 220V, ces stations coûtent de 200 à plus de 2000 euros, toute une gamme de modèles est disponible avec des capacités plus ou moins élevées. Station électrique portable, devenir autonome 4 C’est le 17 mai dernier que LIDL commercialisait (uniquement en Allemagne) son kit solaire domestique en autoconsommation de marque Parkside à 199 euros. Le pack se compose d’un panneau solaire photovoltaïque de 160 Wc de dimensions 107 x 77,5 cm, d’un micro-onduleur de 300 W, des éléments de fixation pour un balcon et de connection électrique. Le kit solaire est pilotable depuis un smartphone dans l’application Lidl Home. En quoi ce kit est une petite révolution ? - C’est un kit en autoconsommation (plug and play), c’est à dire qu’il se branche directement à une prise de l’habitation sans nécessiter de travaux particuliers, en effet le courant électrique n’a pas de « sens », il peut aller du panneau vers le réseau en passant par une simple prise électrique. - Il peut être fixé sur un balcon, pas de necessité d’aller sur le toit (pas d’autorisation nécessaire) - Ce kit est sans concurrence dans cette gamme de prix. Jusqu’ici le prix de départ de ce type de kit était plutôt de l’ordre de 600 euros, une belle économie donc qui met le solaire à portée de toutes les bourses (si Lidl étend son opération en France) - De puissance relativement modeste, le kit pourrait être étendu à 600 Wc en ajoutant 3 panneaux et un deuxième micro onduleur Quels inconvénients ? - Ce kit ne contient pas de batterie, il produit donc uniquement de l’électricité lorsqu’il y a du soleil - La fixation fournie pour le panneau photovoltaïque est uniquement verticale, c’est dommage car en optimisant son inclinaison il serait possible de pratiquement doubler son rendement aux alentours des 200 kWh annuels - La fiche de raccordement à la prise murale n’est pas standard, les allemands ont une norme spécifique sur ce point. A vérifier si le kit est vendu en France. - Le kit bénéficie d’une TVA à 0% en Allemagne, ce qui ne serait pas le cas en France où il serait donc plus cher. Au final ce kit permet juste d’effacer la consommation de fond de l’habitation (box internet, appareils en veille, VMC), ce qui peut paraître peu mais il permet d’entrer dans le monde du photovoltaïque à moindre coût. Le bon choix serait de l’étendre au maximum de sa capacité (4 panneaux et deux micro-onduleurs) c’est dans cette configuration qu’il deviendrait le plus rentable et pourquoi pas lui adjoindre une station électrique portable ? # panneaux photovoltaïques # autoconsommation # branchement direct Arrivée des panneaux solaires low cost L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023 andreas160578 - Pixabay Crédit photos Lidl
  • 5. © Réduisons le CO2 Communication SARL - SIREN 798 941 670 - Code NAF 7490B Imprimé sur papier Ecolabel européen avec des encres végétales Directeur de la publication : Dominique GUERQUIN contact@europenergie-nordest.fr Maquette et rédactionnel : Denis DRALET - Studio Lune Bleue contact@studio-lune-bleue.fr Réduisons le CO2 Communication 8, rue Alfred Kastler 54320 MAXEVILLE est le nouveau média d’information sur la transition énergétique édité par REDUISONS LE CO2 c o m m u n i c a t i o n # fioul # gaz # chaudière Interdiction du fioul et du gaz Elisabeth Borne lance une concertation L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023 5 Dans le cadre de son plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le gouvernement lance une concertation publique du 5 juin au 28 juillet concernant la décarbonation des moyens de chauffage dans le bâtiment. Les professionnels du secteur sont invités à réagir et des réunions auront lieu en juillet avant une synthèse des débats cet automne qui pourrait donner lieu à une inscription dans une prochaine loi. La première Ministre confirme supprimer l’autorisation d’installation de ce type de chaudière dans le neuf et annonce que dans l’ancien, il ne s’agirait pas d’une obligation de remplacement mais plutôt d’une évolution progressive. Pas un mot en revanche sur les gaz et fioul à base de biocombustibles qui devraient permettre une mutation de ces filières énergétiques. Pas un mot non plus sur les 8,9 millions de résidences principales chauffées par des radiateurs « grille pain » qui appellent énormément de demande électrique en période de pointe (lorsqu’il fait froid) et qui coûtent horriblement cher à leurs propriétaires, l’électricité de chauffage est en effet de loin l’énergie la plus chère. M. Macron et son gouvernement poursuivent leur politique vers un monde qu’ils souhaitent majoritairement électrique et atomique quite à supprimer l’ensemble des filières de la boucle à eau chaude, celle des distributeurs de fioul tout comme le réseau de distribution du gaz. Comme précédement pour la voiture électrique, il conviendrait de ne pas mélanger le générateur de chaleur et l’énergie utilisée. Une chaudière peut être neutre en émissions de gaz à effet de serre si elle utilise le bon biocombustible (c’est comme pour le eFuel dans le domaine automobile), il apparaît donc judicieux d’interdire progressivement les fioul et gaz fortement émetteurs et de laisser les filières s’organiser pour proposer des combustibles plus verts. Cliquer ici pour en savoir plus ou proposer une contribution Fin des tarifs réglementés du gaz C’est à partir du 30 juin 2023 que prendrons fin les Contrats de fourniture de gaz aux tarifs de vente réglementés (TRVG), à partir de cette date, le régulateur de l’énergie publiera un prix « repère ». 2,3 millions de foyers bénéficient toujours de ce tarif Ils seront basculés vers l’offre « Passerelle » d’ENGIE s’ils ne changent pas de fournisseur d’ici là. Le prix du kWh sera pour eux indexé sur le prix repère et variera tous les mois. 11,2 2,7 2,3 8,9 3,1 1,5 Mode de chauffage résidence principale (en millions de résidences) Gaz de réseau et GPL Fioul PAC Electricité (hors PAC) Bois Réseau de chaleur Source : CEREN 2021
  • 6. C’est ce jeudi 1er juin 2023 que M. Marc Fesneau, Ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire était auditionné par le Sénat au sujet des filières biocarburants, efuel et hydrogène en France. Actuellement décriés par certaines ONG qui dénoncent une première génération plus émettrice que les carburants fossiles et des instances européennes qui souhaitent en limiter les incorporations, les sénateurs se posaient des questions légitimes sur leur rôle et l’évolution à leur donner dans la transition énergétique. Les points à retenir d’une présentation et d’une séance de questions-réponses qui auront duré un peu plus d’une heure. Le Ministre souligne la spécificité de la filière des biocarburants française de 1ère génération qui tient en sa complémentarité et sa synergie entre une production énergétique (biocarburants) et une production alimentaire (tourteaux, drèches et pulpes), le ministre précise que la filière bioéthanol représente 0,7 % des surfaces agricoles nettes et 2,5 % pour le biodiesel. Cette filière est rentable, génère des emplois locaux, respecte la traçabilité et la durabilité et permet de lutter contre la déforestation en évitant d’importer palme et soja. De plus elle favorise l’indépendance énergétique de la France en limitant d’autant les importations de produits pétroliers. Retrouver l’intégralité de l’intervention ici 6 # biocarburants # bioéthanol # biodiesel Un soutien clair du ministre de l’agriculture pour les biocarburants à la française L’autre voie(x) de la transition - Bimestriel - mai-juin 2023 Abonnez-vous à notre newsletter https://bit.ly/3AqDZn5 Evolution mensuelle de la consommation de E85 0 20000 40000 60000 80000 en m3 Avril 2021 Mai 2021 Juin 2021 Juillet 2021 Août 2021 Septembre 2021 Octobre 2021 Novembre 2021 Décembre 2021 Janvier 2022 Février 2022 Mars 2022 Avril 2022 Mai 2022 Juin 2022 Juillet 2022 Août 2022 Septembre 2022 Octobre 2022 Novembre 2022 Décembre 2022 Janvier 2023 Février 2023 Mars 2023 Avril 2023 Source : CPDP Source : Chiffres clés des énergies renouvelables - Edition 2022 Répartition de la consommation finale de biocarburants par filière en 2021 (en % - Total 36 TWh)