Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
chiffrement césar et affine
Présenter par :
Zellagui Amine
Introduction
Le mot cryptographie est un terme générique désignant
l'ensemble des techniques permettant de chiffrer des me...
Chiffrement césar
Il s’agit d’un des plus simples et des chiffres classiques les
plus populaires. Son principe est un déca...
Chiffrement césar
Sécurité :
 Il n'existe que 26 décalages possibles (attaques
exhaustives),
 Le chiffre de César est tr...
Chiffrement affine
Le chiffre affine est une méthode de cryptographie basée
sur un chiffrement par substitution mono-alpha...
Chiffrement affine
2. Deux entiers a et b sont choisis comme clef.
3. Chaque lettre claire remplacée par son équivalent
nu...
Chiffrement affine
Déchiffrement
Pour déchiffrer le message, il faut d'abords calcule l’inverse de
a et b tel que :
 aa' ...
Chiffrement affine
On obtient alors la clef (23,9)
L H C T → 11 ; 7 ; 2 ; 19
11 ; 7 ; 2 ; 19 → 8 ; 4 ; -1 ; 16
8 ; 4 ; -1 ...
Implémentation ( matlab )
clear all;clc;close all
text=input('entrer un text :','s');
db=double(text);
N=input('entrer le ...
Implémentation ( matlab )
Déchiffrement césar :
h=((text-N)-97);
cesar=mod(h,26);
f=(cesar+97);
message=char(f);
disp('vot...
Implémentation ( matlab )
Chiffrement affine:
text=input('entrer un text :','s');
db=double(text);
a=input('entrer le coef...
Implémentation ( matlab )
Déchiffrement affine:
[g,u,v] = gcd(a,26);
modulo_a=mod(u,26);
modulo_b=mod((modulo_a*(-N)),26);...
Conclusion
 Le simple chiffrement par substitution est facile à
casser par analyse des fréquences des lettres du
texte ch...
Merci , Question ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chiffrement affine et césar par Zellagui Amine

1 469 vues

Publié le

Le mot cryptographie est un terme générique désignant l'ensemble des techniques permettant de chiffrer des messages, c'est-à-dire permettant de les rendre inintelligibles sans une action spécifique. Le verbe crypter est parfois utilisé mais on lui préférera le verbe chiffrer. 

Publié dans : Internet
  • Soyez le premier à commenter

Chiffrement affine et césar par Zellagui Amine

  1. 1. chiffrement césar et affine Présenter par : Zellagui Amine
  2. 2. Introduction Le mot cryptographie est un terme générique désignant l'ensemble des techniques permettant de chiffrer des messages, c'est-à-dire permettant de les rendre inintelligibles sans une action spécifique. Le verbe crypter est parfois utilisé mais on lui préfèrera le verbe chiffrer.
  3. 3. Chiffrement césar Il s’agit d’un des plus simples et des chiffres classiques les plus populaires. Son principe est un décalage des lettres de l’alphabet (substitution mono-alphabétique) Pour le chiffrement, on aura la formule C = E(p) = (p + k) mod 26
  4. 4. Chiffrement césar Sécurité :  Il n'existe que 26 décalages possibles (attaques exhaustives),  Le chiffre de César est très vulnérable à l'analyse des fréquences Pour le déchiffrement, il viendra p = D(C) = (C − k) mod 26
  5. 5. Chiffrement affine Le chiffre affine est une méthode de cryptographie basée sur un chiffrement par substitution mono-alphabétique, Principe de fonctionnement 1. remplace chaque lettre par son rang dans l'alphabet Définition Chiffrement
  6. 6. Chiffrement affine 2. Deux entiers a et b sont choisis comme clef. 3. Chaque lettre claire remplacée par son équivalent numérique x puis chiffrée par le calcul du reste de la division euclidienne par 26 de l'expression affine y=ax + b Exemple : Fonction d’affine avec clef (17,3): C O D E → 2 ; 14 ; 3 ; 4 2 ; 14 ; 3 ; 4 → 37 ; 241 ; 54 ; 71 prendre les restes dans la division par 26 37 ; 241 ; 54 ; 71 → 11 ; 7 ; 2 ; 19 11 ; 7 ; 2 ; 19 → L H C Tretranscrire en lettres :
  7. 7. Chiffrement affine Déchiffrement Pour déchiffrer le message, il faut d'abords calcule l’inverse de a et b tel que :  aa' = 1 + k26 soit encore a'a - 26k = 1 ( théorème de bezout )  b’ = -a’.b mod 26 Rappel : théorème de Bézout  PGCD(a,26)=1  26.V+a.U=1 => U=a' mod 26
  8. 8. Chiffrement affine On obtient alors la clef (23,9) L H C T → 11 ; 7 ; 2 ; 19 11 ; 7 ; 2 ; 19 → 8 ; 4 ; -1 ; 16 8 ; 4 ; -1 ; 16 → 184 ; 92 ; -23 ; 368 184 ; 92 ; -23 ; 368 - > 2 ; 14 ; 3 ; 4 2 ; 14 ; 3 ; 4 - > C O D E Alors la fonction de déchiffrement est :  X=a’.y +b’ mod 26 Déchiffrement
  9. 9. Implémentation ( matlab ) clear all;clc;close all text=input('entrer un text :','s'); db=double(text); N=input('entrer le nombre de decalage :'); type=input(':'); h=((text+N)-97); cesar=mod(h,26); f=(cesar+97); crypt=char(f); disp('votre text crypté est : ') disp(crypt) Chiffrement césar :
  10. 10. Implémentation ( matlab ) Déchiffrement césar : h=((text-N)-97); cesar=mod(h,26); f=(cesar+97); message=char(f); disp('votre text decrypté est : ') disp(message)
  11. 11. Implémentation ( matlab ) Chiffrement affine: text=input('entrer un text :','s'); db=double(text); a=input('entrer le coeficient de affine a : '); N=input('entrer le coeficient b : '); h=((a*text+N)-97); affine=mod(h,26); f=(affine+97); crypt=char(f); disp('votre text crypté est : ') disp(crypt)
  12. 12. Implémentation ( matlab ) Déchiffrement affine: [g,u,v] = gcd(a,26); modulo_a=mod(u,26); modulo_b=mod((modulo_a*(-N)),26); h=((modulo_a*text+modulo_b)-97); affine=mod(h,26); f=(affine+97); message=char(f); disp('votre text decrypté est : ') disp(message)
  13. 13. Conclusion  Le simple chiffrement par substitution est facile à casser par analyse des fréquences des lettres du texte chiffré, mais demeure cependant en tant que composant élémentaire des chiffrements modernes
  14. 14. Merci , Question ?

×