*Le terme de Malpasset désigne un passage étroit, difficile, dans des gorges resserrées
Le barrage de Malpasset* à
Fréjus
...
Le type de barrage le plus fréquent et le plus ancien
est le barrage-poids. Il s'oppose à la force de l'eau
qu'il retient ...
Le Reyran est un rivière torrentueuse, à sec pendant les trois quarts de l'année,
mais qui, à l'époque des pluies charrie ...
Le premier projet de barrage sur le lieu-dit Malpasset a été étudié en 1865.
En 1946, Le Conseil général du Var demande au...
C’est André COYNE, éminent constructeur, mondialement connu qui remporte le
marché dans le cadre d’un concours d’entrepris...
L’entreprise, nantie de son expérience fait ce quelle veut et ne juge pas utile la
collaboration du géologue.
L’importance...
La mise en eau débuta avec les pluies d’automne de 1954.
Réception provisoire par le Préfet du Var le 9 février 1955.
La r...
Maudite année 1959
Vers mi novembre, suite à des pluies torrentielles, alors que le niveau était à environ 7 m
sous la crê...
Le bilan de la catastrophe
423 morts
951 immeubles touchés dont 155 complètement détruits
1350 hectares de terre agricole ...
Photo personnelle (1965 )
Photo personnelle (1965 )
Photo personnelle (1965 )
Le 28 mai 1971, après plusieurs années
d'enquêtes judiciaires, la catastrophe fut
attribuée à la fatalité, avec un arrêt d...
Signature du Livre d’Or par le Président de la République
lors de sa visite
Depuis la catastrophe, le Reyran a été définitivement canalisé dans une immense
voie de béton. Le volume du cours nouveau ...
Cette catastrophe est considérée comme un des événements déclencheurs ayant
conduit les ingénieurs et scientifiques à s'in...
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
303868 malpasset inedit
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

303868 malpasset inedit

455 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
455
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

303868 malpasset inedit

  1. 1. *Le terme de Malpasset désigne un passage étroit, difficile, dans des gorges resserrées Le barrage de Malpasset* à Fréjus Une tragédie
  2. 2. Le type de barrage le plus fréquent et le plus ancien est le barrage-poids. Il s'oppose à la force de l'eau qu'il retient par sa propre masse. Ces ouvrages sont manifestement les plus fragiles. En revanche, la rupture de barrages-voûtes du type de celui de Malpasset est rarissime car ils sont très solides. Le barrage-voûte a, en effet, la particularité de se renforcer a mesure que la pression de l'eau augmente. Il est donc à peu près indestructible... pourvu que ses appuis soient solides.
  3. 3. Le Reyran est un rivière torrentueuse, à sec pendant les trois quarts de l'année, mais qui, à l'époque des pluies charrie avec une impétuosité extrême un grand volume d'eau, entraînant en même temps, une quantité considérable de sable et de cailloux, ramassés dans la gorge de l'Estérel dont elle sort. C’est un torrent éphémère de moins de 25 km de long qui prend sa source à Bagnols-en-Forêt dans le Var, à 12 km de Fréjus Dompter le Reyran est donc important. La réserve d'eau est indispensable en eau potable aux populations toujours croissantes ( Fréjus, St Raphaël, Puget-sur- Argens, Roquebrune-sur-Argens, Ste Maxime, St Tropez etc. et aux cultures diverses (pêches de Fréjus, etc.) et préserver les forêts de l'Estérel contre l'incendie et de ce fait aider à la régénération du massif forestier.
  4. 4. Le premier projet de barrage sur le lieu-dit Malpasset a été étudié en 1865. En 1946, Le Conseil général du Var demande aux diverses administrations de lui soumettre un projet. Le professeur de géologie Georges CORROY est chargé par le Préfet du Var de faire des recherches. Le 15 novembre 1946, il se déclare favorable à un projet de barrage dans la vallée du Reyran au lieu dit Malpasset. Le 3 août 1950, la décision de construire le barrage est prise par le Ministère de l’Agriculture. Les travaux commencèrent le 1er Avril 1952 pour se terminer en avril 1954. Déclaration d’utilité publique le 8 janvier 1952.
  5. 5. C’est André COYNE, éminent constructeur, mondialement connu qui remporte le marché dans le cadre d’un concours d’entreprises. Le professeur CORROY avait prévu des travaux de recherches géologiques en galerie préalablement à la construction. André COYNE juge inutile cette recherche mais il en fait exécuter seulement deux en 1951 et 1952. Le 9 décembre 1952, le Génie Rural fait savoir au professeur CORROY que suite à l’exécution des fouilles, la roche n’est pas aussi compacte que prévu. Une visite était prévue le 17 décembre 1952 par André COYNE. Le professeur CORROY n’y a pas assisté et il a considéré, dès le début 1953 que son rôle était terminé.
  6. 6. L’entreprise, nantie de son expérience fait ce quelle veut et ne juge pas utile la collaboration du géologue. L’importance capitale de la qualité des appuis du barrage ont été négligée. Quelques chiffres de la construction 186 ouvriers pour la construction 18000 m3 de terrassements enlevés 70 tonnes de fer pour le ferraillage 22000 m² de coffrage pour les coulées de béton 48000 m3 de béton (300 m3/ jour) 1000 cubes de béton prélevés pour analyse par le laboratoire de l’Arsenal de Toulon (résistance convenable) L’épaisseur, au sommet de l’édifice était de 1,50 m ce qui en faisait, à l’époque, le barrage le plus mince d’Europe.
  7. 7. La mise en eau débuta avec les pluies d’automne de 1954. Réception provisoire par le Préfet du Var le 9 février 1955. La réception définitive tardait car le Conseil Général et l’Administration craignaient que des défauts de construction apparaissent lors de la mise en eau totale. A cause du long procès entamé par les mines Spath Fluor qui argumentaient que toutes les installations minières seraient détruites par le plan d’eau, le barrage ne sera jamais complètement rempli. Il le sera pour la première et dernière fois le 2 décembre 1959 à 21h13, jour de la catastrophe.
  8. 8. Maudite année 1959 Vers mi novembre, suite à des pluies torrentielles, alors que le niveau était à environ 7 m sous la crête du barrage, des suintements apparaissent sur la rive droite de l’ouvrage. La situation devenant inquiétante ainsi que les rumeurs qui circulent dans le village « Le barrage va craquer », ordre est donné d’ouvrir la vanne de délestage le 2 décembre à 18h. Vers 21h10 le niveau ayant baissé de quelques centimètres, le gardien rentre vers sa maison située à 1500 m en aval. Il entend alors des craquements successifs, sent un souffle violent, une grande lueur est visible et l’électricité s’éteint. Pour mémoire, Achille Zavatta, faisait son numéro à « La piste aux étoiles » à la TV. à ce moment là. Le barrage est rompu et en 11 minutes (d’après les enregistreurs d’EDF signalant les ruptures de courant en amont et en aval) a tout détruit sur une distance de 7 Km. 50 millions de mètres cubes d’eau déferlent vers la mer à 60 Km heure détruisant tout sur son passage: maisons, cultures, autoroute en construction, voie de chemin de fer avec sa « Micheline », pont, Base Aéronavale en bord de mer.
  9. 9. Le bilan de la catastrophe 423 morts 951 immeubles touchés dont 155 complètement détruits 1350 hectares de terre agricole touchées dont 1030 hectares totalement dévastées Plusieurs mètres d’un riche limon qui faisait la fortune de la vallée fut emporté. En moins de 20 mm l’eau a tout raboté jusqu’à l’argile stérile. C’est ainsi qu’à disparu les pêchers de Fréjus si renommés. Les terrains devinrent une surface de jachère, à part quelques vignobles.
  10. 10. Photo personnelle (1965 )
  11. 11. Photo personnelle (1965 )
  12. 12. Photo personnelle (1965 )
  13. 13. Le 28 mai 1971, après plusieurs années d'enquêtes judiciaires, la catastrophe fut attribuée à la fatalité, avec un arrêt du Conseil d’Etat mettant en avant l'emplacement du barrage, construit sur une roche peu homogène, des failles géologiques « ni décelées, ni soupçonnées » lors des travaux de sondages et de prospections, et les très fortes précipitations enregistrées lors des semaines précédant le drame. Cependant, les rescapés sont persuadés que tout n'a pas été dit. Le barrage n’a pas été reconstruit
  14. 14. Signature du Livre d’Or par le Président de la République lors de sa visite
  15. 15. Depuis la catastrophe, le Reyran a été définitivement canalisé dans une immense voie de béton. Le volume du cours nouveau a été, dit-on, calculé sur la crue maximale du siècle. Quoi que fin 2011 …….
  16. 16. Cette catastrophe est considérée comme un des événements déclencheurs ayant conduit les ingénieurs et scientifiques à s'intéresser à une toute nouvelle discipline, qui prendra le nom de mécanique des roches quelques années plus tard. Le documentaire historique Le long chemin vers l'amitié (Allemagne, 2012) impute quant à lui la rupture du barrage à un attentat du FLN Algérien, c'est l'agent Richard Christmann des services secrets allemands qui aurait eu connaissance du lieu et de la date, mais sa hiérarchie n'en aurait pas informé la France…….. Pourquoi un attentat sur un petit barrage comme Malpasset qui ne faisait que réguler l’eau du Reyran. Il n’y a pas de trace d’attentat et sa rupture s’explique, malheureusement. Ou alors, il s’est rompu « naturellement » avant que l’attentat ait eu lieu ??? …..sic Pps réalisé par Paul Lempereur avec ses documents et des renseignements relevés sur Internet Pour voir le film de l’époque: http://www.ina.fr/video/CAF94004345 Août 2013

×