L’histoire de Lyon,alorsappeléeLugdunum, (nomqui signifieraitColline desCorbeaux ouColline de
la Lumière) commence au1ersi...
La prospérité de Lyonne cesse alorsde croître pour atteindre sonapogée àla Renaissance.Aux
XVème etXVIème siècles,l'essore...
L'Empire se montre très favorable àlaville.Laprospérité industrielle,etd'abordcelle dessoyeux,ne
cesse de croître. Toutefo...
d'équipementsculturels(PalaisdesCongrès,hôpitaux,théâtre du 8e),etlacréationen1960 du
quartierd'affairesde laPart-Dieu.Lyo...
desBeaux-Arts,sontentièrementrénovés.Le Musée d’ArtContemporain,conçuparl’architecte
RenzoPiano,trouve une nouvelledimensi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Histoire de lyon

301 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
301
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
173
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire de lyon

  1. 1. L’histoire de Lyon,alorsappeléeLugdunum, (nomqui signifieraitColline desCorbeaux ouColline de la Lumière) commence au1ersiècle avant.JC: il estcourant de fixerlanaissance de Lyonà la fondationde lacité par un légatromainle 9 octobre 43 avantJ.C.sur l’actuelle collinede Fourvière. Pourtant,lespremièrestracesd'occupationhumaineremontentaupremierâge dufer.Des découvertesrécentesontmontré que destribuslocalesorganiséesoccupaientlesbordsde Saône avant l’arrivée desRomains. A la croisée duRhône etde la Saône,Lugdunumse développeenérigeantforum, théâtre,templede Cybèle,Odéonetthermesetdevientrapidement,selonlavolonté impériale,lacapitale politique, économique,militaireetreligieuse desTroisGaules.Sonterritoire s'étendsurlaCroix-Rousse (amphithéâtre) etsurlaPresqu'île actuelleoùse côtoientdemeures,boutiquesetateliers.Lacité se positionne aucarrefourdesgrandesvoiesromainesde l'Occident.Elleestapprovisionnéeeneaupar 4 aqueducsdontontrouve encore desvestigesdanslarégion.LaCapitale desGaulesestégalement une ville d’art.Céramistes,bronziers,verrierslyonnaissontréputésdanstoutl’Empire. Lugdunumdevientle berceauduchristianisme enGaule.Le supplice de Sainte-Blandine 177annonce de nombreux martyrsde chrétiens.Cette prééminence religieuse etpolitique de lavilledure trois siècles.Toutefois,elle ne survitpasàla décadence romaine.Lacité traverse alorsune longue période de bouleversements:elle estlaproie desflammes,pourn'avoirpaschoisi le boncampdans une lutte de pouvoirentre généraux romains.A lafinduIIIe siècle,le déclinde lapuissance romaine expose Lugdunumaux violencesdesinvasionsBarbaresqui chassentleshabitantsde lavillehaute. Il faut attendre le IXe siècle etl'émergence de l'Eglise pourque laville s'épanouisseànouveau.Suite à desdéformationssuccessivesdulangage LugdunumdevientLyon.En1079, unnouveaustatut, celui de siège duPrimatdesGaules,insufflepuissance etautorité àlaville.Elle s'enrichitde pontset d'édificesreligieux dontlatrèsgothique cathédrale Saint-Jeanetlacarolingienne abbayeSaint- Martin d’Ainay. La prospérité vagrandissantepourlaville ecclésiastique.Le commerce reprendetconduitàl’essor de l’artisanatetà la diversificationdesactivitésprofessionnelles,notammentdansle secteurde l’alimentationetdutextile.Unsoulèvementdes"Bourgeois"(marchands,banquiers,artisans)leur permetd'obtenirle droitde s'administrereux-mêmesmaissurtoutconfère àlaville sadevise officielle:"Avant,avant,Lionle Melhor»
  2. 2. La prospérité de Lyonne cesse alorsde croître pour atteindre sonapogée àla Renaissance.Aux XVème etXVIème siècles,l'essoretle prestigede laville sontincomparables. Dèsla findu XVème siècle,lacréationde grandes foiresetle développementde labanque attirentà Lyon lescommerçantsde l'Europe entière.Lyondevientl’undesprincipauxcentreseuropéensdu grand commerce etde la banque.Lestraitsessentielsducommerce lyonnaisse dégagent: prédominance de l’ensemble dusecteurtextile,maisplusparticulièrementdessoiesetsoieries.La banque naît du grandcommerce.C'estici que s'établit lapremière lettrede crédit. L'expansionse prolonge aucoursdesXVIIème etXVIIIème siècles:lasoierie lyonnaisehabilleles bellesetdécore lesrichesintérieursdumonde entier.Puisl'élite mondaine,intellectuelle et artistique s'yinstalle Lavillese développe géographiquementets'équiped'hôpitaux,de placeset d'édificesde qualité.Le négoce connaîtde richesheuresgrâce au privilègede deux puisquatre foires franchesannuelles. A l’essordutextile,s’ajoute le développementde lamétallurgie.Lesactivitésd’édition occupentune place de premierplanenEurope.Pourle pouvoirroyal,Lyonjoue le rôle de ville-relaisauplan politique,financiermaisaussi militaire,notammentpendantlesguerresd'Italie.Sonfaste rayonne au-delàdesfrontières.L'Europe desartsetdesidéess'ypresse.Le siècle de laRenaissance estainsi celui de l’accomplissementde savocationeuropéenne. L'imprimerie lyonnaise estlapremière de France.Rabelais,médecinde l’Hôtel-Dieu,écritGargantua puisPantagruel etlapoétesse LouiseLabé dite "labelle Cordière"tientsalonetincarne l'espritde l'époque. Cette époque laisseàlaville le plusbel ensemble Renaissance de France :le Vieux-Lyonetsesjoyaux architecturaux (HôtelsBullioud,d'Estaing,Paterin,Gadagne,galeriePhilibertDelorme,TourRose, loge duchange...) etd'insolitestraboules. Au XVIème siècle,FrançoisIerencourage l'activitédutissage de lasoie pourmettre uncoup d'arrêt aux importationsintempestives."Descentainesde métiersbattententre Saint-JeanetSaint-Georges »,et Lyon devientlapremière place de laproductiondutissuprécieux. A partirdu XVIIème siècle,Lyonn’offre plusle même visagequ’autempsde laRenaissance.Les fondementsde safortune etl’équilibre de sesactivitésontévolué.L’héritage dupassé n’estpas perdupourautant, maisla capitale dugrandcommerce et de la banque estdevenuville manufacturière,ville dessoieries,desmarchands-fabricantsetdupetitpeuple destisseurs.
  3. 3. L'Empire se montre très favorable àlaville.Laprospérité industrielle,etd'abordcelle dessoyeux,ne cesse de croître. Toutefois, le progrèstechnique,symboliséparl'inventiondumétieràtisser mécanique Jacquard,qui permetàunhomme de faire le travail de six,aurade fortesrépercussions sociales. Se crée alorsune véritable régionéconomiquelyonnaise,néede lasoie :plantationsde mûrieret élevage duverà soie danslavallée duRhône,moulinages.Lasoierie lyonnaise devientunélément essentiel de l’économie française. Lyon doitsoncaractère de ville ouvrière àtouslestravailleursde lasoie,ouvriers,apprentis, tisseurs, teinturiers.En1831 et1834, lescanutsse révoltent,contre le refusdesfabricantsd’appliquerle tarif minimumdesprix de façon.Cetépisode révélateurd'une conditionouvrière trèsrude ne doitpas faire oublierque leslyonnaisgardenthumouretgaieté,comme entémoigne lamarionnettede Guignol. Le décretdu24 mars 1852, pour desraisonspolitiquesde maintiende l’ordre,rattache àLyonles troisfaubourgs,La Guillotière,Vaise etlaCroix-Rousse.Lyon,danslesannées1870 n’estpluslaville de l’activité unique.L’absorptiondesfaubourgsa permisl’intégrationde leursindustries: constructionsmécaniques,industrieschimiques. Destravaux d'envergure modifientlaphysionomiede laville :l'Opéra,le Palaisde Justice,le Palaisde la Bourse.Le PréfetVaïsse décide le percementde grandesartèresbordéesd'élégantesfaçades« haussmanniennes» (aujourd'hui rue de laRépubliqueetrue EdouardHerriot) etl'aménagementdu parc de laTête d’Or. La Troisième Républiqueperpétue cette urbanisation:lesuniversités,la Préfecture,laBasilique de Fourvièresontconstruitsàcette époque,ainsique lademeure desFrères Lumière,devenue InstitutLumière,qui en1895 offrentaumonde l'unde sesplusimportants divertissementsavecl'inventionducinéma. Ancrée dansune prospérité discrèteorganisée pardesentreprisesfamiliales,Lyonaborde sereinementle XXe siècle. Avecle XXème siècle, l'urbanisme ne cesse d'évoluermodifiantle visage de laville. Puisdébute le véritable enjeude lamodernité avecunnouveaudéfi:celui de l'Europe. Les annéessuivantl'après-guerre permettentàlaville d'atteindre leshorizonseuropéens.Grâce au développementdestransports(aéroportde Satolas,autoroute,métro),d'infrastructureset
  4. 4. d'équipementsculturels(PalaisdesCongrès,hôpitaux,théâtre du 8e),etlacréationen1960 du quartierd'affairesde laPart-Dieu.Lyonacquiertsadimensioneuropéenne. En 1968, les54 communeslimitrophesde Lyonse regroupentdansune communauté urbainequi fait de l'agglomérationlyonnaise laseconde de France. Le développementurbainvatoutau longdu siècle être influencé parlapersonnalité deshommes politiquesqui vontgérerlaville.Pendantprèsd’undemi-siècle,lesdestinéesde lavillesontconfiées à Edouard Herriot.L’interventionde lamunicipalité estparticulièrementnotableenmatière d’enseignementprimaire ouprofessionnel etd’équipementhospitalier. Le foisonnementarchitectural juxtapose,dèsle débutdusiècle,aux témoignagessouventsplendides de l'histoire,desquartiersneufsetprojetteLyondanslamodernité.L'architecte TonyGarnieréquipe la ville de logements,d'unstade,d'unhôpital etd'abattoirs.L'industrie (Berliet,Rhône-Poulenc, Mérieux,..) poursuitsonascension,malgré uncoupd'arrêtau momentde la seconde guerre mondiale.Lachimie se développe ausudde laville.L’industrie pharmaceutiqueconnaîtunessortrès important.Restée enzone librejusqu'en1942, Lyon devientlacapitale de laRésistance Française et s'illustre autraversd'hommestel que JeanMoulin.Lareconstructionvoitl'avènementdesquartiers de grands ensemblespériphériquesàLyon. Un nouvel élan estdonné danslesannées1980 visantà développerleséquipementsstructurantsde la métropole.De grandstravaux d'aménagementurbainsontmenéssurdessitesstratégiques, parallèlementàune politiquede valorisationdupatrimoine. La première gare TGV française estconstruite ainsi qu'uncentre d'exposition,Eurexpo.Lagare multimodalede Lyon-Satolasrenforce encore l'ouverture surl'extérieur;de grandstravaux d'aménagementurbainsontmenéssurdessitesstratégiquespourlaville(Cité internationale, Champdu pontà Bron,Gerland).Desmonumentsde laculture lyonnaise,etparexemple le Musée
  5. 5. desBeaux-Arts,sontentièrementrénovés.Le Musée d’ArtContemporain,conçuparl’architecte RenzoPiano,trouve une nouvelledimensionàlaCité internationale. Le cadre de vie lyonnaisévolueégalementaveclamise enlumièredesprincipaux siteset monumentsetle réaménagementdesespacespublics.Cesatoutsessentielsfontde Lyonle lieu d'accueil de nombreux sommetsinternationaux. En quelquesdizainesd'annéesLyonestdevenueune métropole oùse côtoientharmonieusementles réussitesdupassé etladéfinitionde l'avenir.Cesdifférentesphasesde l'histoire de Lyonsont "gravées"dansle patrimoine etl'urbanisme de laville.

×