Correction - activité pratique :
« L’épaississement crustal : indices
pétrographiques »
Images : Lithothèque ENS Lyon
GRANITE
F
Q
M
Échantillon :
Q : Quartz
F : Feldspath
M : Mica noir (biotite)
Quartz
Feldspath
plagioclase
Biotite
Muscovit...
Roche présentant un feuilletage ( foliation) se
traduisant par une orientation préférentielle de
minéraux ( schistosité). ...
L’échantillon présente un litage des minéraux : lits
blancs de quartz et feldspaths ; lits noirs de biotite
Cette ségrégat...
« Migma » signifie «mélange ». Cette roche est en effet
constituée de parties claires de composition granitique (
quartz ;...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Correction activité pratique indices pétrographiques de l-épaississement crustal

775 vues

Publié le

gneiss, granite, migmatites et micaschistes : les témoins structuraux et minéralogiques d'un épaississement crustal

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
775
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
51
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Correction activité pratique indices pétrographiques de l-épaississement crustal

  1. 1. Correction - activité pratique : « L’épaississement crustal : indices pétrographiques » Images : Lithothèque ENS Lyon
  2. 2. GRANITE F Q M Échantillon : Q : Quartz F : Feldspath M : Mica noir (biotite) Quartz Feldspath plagioclase Biotite Muscovite Quartz Feldspath plagioclase Biotite Muscovite En LP En LPA Roche entièrement cristallisée, grenue, ce qui indique un refroidissement lent en profondeur d’une « bulle » de magma . On parle de roche magmatique plutonique. Les minéraux qui le composent sont : le Quartz, les Feldspaths alcalins ( orthose) et plagioclase, les micas noirs (biotite bien visible en LP) et blancs (muscovite). Mise en place : fin de l’orogénèse hercynienne dans les Pyrénées.(ex : Massif de la Barousse)
  3. 3. Roche présentant un feuilletage ( foliation) se traduisant par une orientation préférentielle de minéraux ( schistosité). Ceci indique que la roche a subi des pressions orientées qui l’ont déformé à l’état solide (métamorphisme). On y observe du quartz, des feldspaths alcalins et plagioclases, des micas (biotite et muscovite). On peut y trouver de la sillimanite dont la présence témoigne de conditions de température et de pression régnant en profondeur (voir diagramme « domaine de stabilité de 3 minéraux ») La structure de la roche et sa composition indiquent donc un enfouissement dû à un épaississemen crustal. Biotite Quartz Biotite Quartz Sillimanite MICASCHISTE Échantillon : En LP En LPA
  4. 4. L’échantillon présente un litage des minéraux : lits blancs de quartz et feldspaths ; lits noirs de biotite Cette ségrégation des minéraux se retrouve à l’échelle microscopique. On peut observer dans certains cas des minéraux du métamorphisme. La structure de la roche montre donc un réorganisation des minéraux sous l’effet de contraintes compressives. Structure et minéraux du métamorphisme témoignent donc d’un enfouissement dû à un épaississement crustal Biotite Quartz Sillimanite Sillimanite GNEISS Feldspath Feldspath Quartz Échantillon : En LP En LPA
  5. 5. « Migma » signifie «mélange ». Cette roche est en effet constituée de parties claires de composition granitique ( quartz ; feldspath) résultant de la fusion partielle de la roche d’origine (gneiss) en profondeur: c’est le mobilisat. Les parties sombres correspondent aux minéraux qui n’ont pas fondu ; c’est le restat. Ces roches témoignent d’un enfouissement tel que le solidus de la roche a été franchi. Un épaississement (par exemple: formation d’une nappe de charriage) a pu amener ces roches dans les conditions de l’anatexie. MIGMATITE Échantillon : En LP En LPA Quartz Quartz Biotite Biotite Feldspath Feldspath

×