Les concepts de 
base de 
TSM 7.1.1 
Café-Techno du 4/11/14 
Marie-Christine Gamet 
mcg@d-fi.fr 
Nov. 2014
2 
Sommaire
IBM Tivoli Storage Manager 
+ Plus de 20 années d’expérience 
+ Plus de 500 sites utilisateurs en France 
Des grands compt...
4 
Magic Quadran – 2014 
Pour la sauvegarde : 
Pour 
l’archivage : 
LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
5 
Available Metrics 
Par serveur PVU / Processor Front End Back End 
Product (s) TSM Entry Tous les produits TSM 
(À la c...
6 
Sommaire
Serveurs physiques 
Serveurs virtualisés 
Applications 
7 
Serveur TSM Unités de 
stockage 
LAN, SAN Déduplication à la so...
8 
Objectif TSM 7.1.1 : une administration simplifiée 
Démonstration sur le site IBM : (login : guest ; pw : tonka) 
https...
Paramétrer TSM avec OPS Center 
9 
LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
« Secret de fabrication » : avec la fonction ‘incrémental 
permanent’, TSM gère plusieurs sauvegardes ‘FULL’ 
TSM gère les...
11 
A la source : c’est le 
client de sauvegarde 
qui réalise la 
déduplication. 
Database 
TSM 
Stockage 
Clients de sauv...
12 
Sauvegarde des serveurs physiques 
Le module BAclient est installé sur les 
serveurs physiques à sauvegarder. 
Les fon...
Sauvegarde des serveurs virtualisés 
Pas d’agent installé dans les serveurs virtualisés. 
L’agent de sauvegarde est instal...
Sommaire
Gérer le PRA avec TSM 
Le module DRM permet l’automatisation des étapes de restauration de 
l’instance TSM et du stockage,...
Fonction ‘Replicate Node’ 
•Le serveur A envoie une copie des sauvegardes 
vers le serveur B. 
Si la sauvegarde est faite ...
1177 
Sommaire
1188 
Les offres de D.FI Services autour de la sauvegarde 
• Une équipe de Consultants certifiés 
auprès d’IBM sur TSM. 
•...
1199 
Les offres de D.FI Services autour de la sauvegarde 
• Des offres de services dédiés aux sites TSM : 
– Installation...
20 
MERCI DE VOTRE ATTENTION 
DES QUESTIONS ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Café Techno] Les concepts de base de TSM 7.1.1 - 11/2014

1 339 vues

Publié le

Lors du Café Techno organisé le 04/11/2014, nous vous avons présenté les concepts de base de TSM 7.1.1.

Pour rappel TSM permet de gérer 3 fonctions essentielles à la gestion du cycle de vie des données en entreprise : La sauvegarde, l'archivage et la migration.

Découvrez au travers de ce document les nouveautés sur l'aspect fonctionnels de la version 7.1.1 de TSM et leurs impacts sur le PRA.

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 339
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • IBM propose différents type de contrats de licences pour le logiciel TSM :
    Licence aux PVU. Le prix de la licence TSM est calculé sur la puissance des processeurs sur les serveurs à sauvegarder et les serveurs TSM.
    Deux variantes sont proposées :
    •TSM Base Edition : pour les petits sites ayant peu de serveurs (non adaptée à CA-CF)
    •TSM Extended Edition pour les grands comptes.
    •Licence aux To, avec trois variantes :
    •Licence aux To à la source, calculée à partir des volumétries à prendre en charge.
    •Licence aux To dans le stockage TSM, calculée à partir des volumétries en stockage primaire (les copies ne sont pas soumises aux droits de licences).
    •Pour les sites utilisant ProtecTIER, licence aux To basée sur la totalité de la capacité d’accueil de la VTL ProtecTIER qui héberge les données. Ce qui veut dire que si une VTL ProtecTIER de 35 To est utilisée par TSM et que celle-ci est occupée à 50%, il est nécessaire d’acquérir 35 To de licence TSM SUR for ProtecTIER.
    Les clients Tivoli Storage Manager (également appelés node) protègent les données en les envoyant à un serveur Tivoli Storage Manager. Le logiciel client doit être installé sur le système client et le client enregistré dans le serveur.
    Un nœud client équivaut généralement à un ordinateur. Un espace fichier désigne un groupe de fichiers client stockés en tant qu'unité logique dans un espace de stockage de serveur.
    Plusieurs nœuds peuvent être installés sur un seul ordinateur, comme dans le cas d'un serveur Microsoft SQL qui contient à la fois un client d'application pour les sauvegardes de base de données SQL et un client de sauvegarde-archivage pour les sauvegardes de système de fichiers.
    Les agents de sauvegarde à chaud (sans arrêt des applications) sont nommés TDP (Tivoli Data Protection). Les données qui sont protégées par ces clients sont des données structurées qui requièrent une interaction avec des interfaces de sauvegarde spécifiques à l'application :
    Tivoli Storage Manager for Enterprise Resource Planning (support de SAP)
    Tivoli Storage Manager for Databases (support de DB2, Oracle, MS/SQL, Sybase)
    Tivoli Storage Manager for Mail (Notes, Exchange)
    Tivoli Storage Manager for Virtual Environments (VMWare, Hyperv)
  • Le Client TSM prend en charge :
    Les serveurs physiques.
    1 agent spécifique pour chaque OS du marché
    Avec une interface graphique commune.
    Support des serveurs AS/400 avec BRMS
    Les serveurs virtualisés
    TSM 711 apporte le support de HYPERV
    Des modules de sauvegarde à chaud (sans arrêt des applications).
    Ces agents d’appuient sur la fonction de sauvegarde du SGBD
    Par exemple RMAN pour ORACLE.
    Sauvegarde des baies NAS avec la fonction NDMP
    API permettant d’écrire des fonctions de sauvegarde ‘personnalisées’
    Le serveur TSM fonctionne sur différents OS : UNIX, LINUX, Windows et z/OS
    Le catalogue d’indexation des sauvegardes, archivages et du HSM est une base de données DB2.
    La Database contient aussi le moteur de déduplication.
    En 7.1 sa taille peut atteindre plus de 4 To.
    Plus de 1500 unités de stockage sont supportées :
    Unités disques : HP, IBM, NetApp
    Unités bandes : HP, IBM, Quantum
    Les unités VTL sont des appliances qui hébergent les sauvegardes et apportent de fonctions de déduplication et réplication.
    Quantum Dxi, HP StoreOnce et IBM ProtecTIER.
  • Depuis la version 7.1, une nouvelle interface est disponible.
    Elle a plusieurs fonctions :
    Donner en une seule vue le status des sauvegarde et l’état du serveur TSM.
    A gauche : les agents à chaud, les VM et les serveurs physiques
    A centre, l’état général du serveur
    A droite, la database et le stockage.
    La console est installée sur le serveur TSM.
    Chaque objet est cliquable et ouvre sur une fenêtre donnant + de détails.
    Un site de présentation détaillée de la dernière version est mis à disposition par IBM.
  • TSM 7.1.1 apporte une version améliorée de la console.
    Les menus de paramétrage (ici les schedules de sauvegarde) sont maintenant disponibles.
    OPS Center évoluera sur 3 années.
    Le développement d’un module d’autocorrection est en cours
  • L’incrémental permanent est de cœur du dispositif TSM depuis la création du logiciel.
    A chaque sauvegarde, le client TSM compare les objets présents sur le serveur à sauvegarder avec le contenu de la database TSM.
    Les objets modifiés sont sauvegardés.
    Sauf ordre contraire, TSM ne sauvegarde pas un fichier qu’il a déjà sauvegardé et qui n’a pas évolué.
    En restauration, il est possible de retrouver plusieurs full créés à partir des sauvegardes incrémentales.
  • Déduplication à la source : le client TSM déduplique les données à sauvegarder avant de les envoyer au serveur TSM :
    Avantage : diminution du trafic entre le client et le serveur.
    Inconvénient : temps de traitement sur le client. Au moins 8 Go de RAM pour réaliser la déduplication.
    Déduplication par le serveur TSM : c’est une déduplication en post-processing.
    Avantage : diminution du stockage des sauvegardes (sur disques)
    Inconvénient : temps de traitement (en fin de processus de sauvegarde). Au moins 16 Go de RAM pour la déduplication elle-même.Augmentation de la taille de la Database TSM…
    Déduplication hardware : c’est l’unité de stockage qui réalise la déduplication (exemple IBM ProtecTier, Quantum Dxi…)
    Avantage : Pas de traitement post-processing ni impact sur la Database TSM. Les unités hardware sont plus performantes que TSM pour réaliser la déduplication.
    Inconvénient : coût des unités.
  • En 7.1.1, apport du support d’HYPERV avec les mêmes fonctions que pour VMware.
    La fonction incrémental permanent permet de reconstruire les différents états des VM dans le passé.
  • Le module DRM est compris dans le produit TSM. Il gère l’externalisation des médias de type cartouches.
    Chaque jour, le DRP est créé par TSM. Il contient toutes les commandes qui permettent d’automatiser la restauration du serveur TSM et de sa database.
    La reprise à froid est automatisée par le module DRM. Un média est dédié à la sauvegarde de la database présentée par un triangle rouge.
  • [Café Techno] Les concepts de base de TSM 7.1.1 - 11/2014

    1. 1. Les concepts de base de TSM 7.1.1 Café-Techno du 4/11/14 Marie-Christine Gamet mcg@d-fi.fr Nov. 2014
    2. 2. 2 Sommaire
    3. 3. IBM Tivoli Storage Manager + Plus de 20 années d’expérience + Plus de 500 sites utilisateurs en France Des grands comptes (Banque, Industrie, Grande distribution) aux comptes de taille plus modeste. TSM : un seul serveur et un seul logiciel pour gérer 3 fonctions nécessaires à la gestion du cycle de vie des données : Sauvegarder : disposer de versions antérieures permettant la restauration des systèmes et applications dans un délai cohérent avec les besoins de l’Entreprise. Archiver : disposer d’une « photo » des composants d’une application à des fins « historique » ou de recherche de preuves.  . Migrer : déplacer les données, en les gardant 3 disponibles, sur des supports moins coûteux gérés par le serveur TSM. LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1 60% 40% Inactive Data Active Data
    4. 4. 4 Magic Quadran – 2014 Pour la sauvegarde : Pour l’archivage : LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
    5. 5. 5 Available Metrics Par serveur PVU / Processor Front End Back End Product (s) TSM Entry Tous les produits TSM (À la carte) TSM SUR (Front End= volumétrie à protéger) TSM SUR (Back End = volumétrie dans le stockage TSM) Installation illimitée des agents NON Yes Yes Type de site TSM • Petits sites • Au maximum 50 serveurs Windows et 5 ESX. • Tous • Acquisition des agents nécessaires. • ILMT pour la subcapacité • Tous • Simplification de la tarification • Tous • Tarification simple (programme fourni) • Les techniques de compression et déduplication limitent la facture. • Tient compte de la deduplication ProtecTIER Mesure Les serveurs protégés Nombre de cores sur les serveurs Nombre de TB à protéger Nombre de TB stockés dans les pools primaires sauvegardé • Par PVU / 10 packs • Par TB (Front End) • Per Tiered TB (Back End) • 7 Tiers of Capacity Pricing Par serveur Entry edition limitations • 50 serveurs et 5 ESX • Pas de limite • 2 tarifs, selon qu’on protège moins ou plus de 100 To • Selon qu’on stocke moins ou plus de 100 To • Plusieurs types de contrat de licences
    6. 6. 6 Sommaire
    7. 7. Serveurs physiques Serveurs virtualisés Applications 7 Serveur TSM Unités de stockage LAN, SAN Déduplication à la source LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1 NDMP API
    8. 8. 8 Objectif TSM 7.1.1 : une administration simplifiée Démonstration sur le site IBM : (login : guest ; pw : tonka) https://demo.tsm.ibmserviceengage.com:11090/TSMLiveDemo/ LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
    9. 9. Paramétrer TSM avec OPS Center 9 LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
    10. 10. « Secret de fabrication » : avec la fonction ‘incrémental permanent’, TSM gère plusieurs sauvegardes ‘FULL’ TSM gère les informations sur les objets sauvegardés et archivés dans une base de données relationnelle : permet la reprise intègre à une date choisie. 10 Fichier Date Backup Version Date Deleted DISQUE LTO Primary pool Copy pool File1 16/04/02 Active /disk1 V0150 File2 16/04/02 Version -2 /disk1 V0150 File2 17/04/02 Version -1 /disk1 V0154 File2 18/04/02 Active /disk2 V0025 File3 16/04/02 Version -1 /disk3 V0127 File3 17/04/02 Active 18/04/02 /disk3 V0025 File4 16/04/02 Active 17/04/02 /disk1 V0129 File5 16/04/02 Active /disk3 V0127 File6 17/04/02 Active /disk2 V0028 File7 18/02/02 Active /disk3 V0025 J-3 J-2 J-1 Règles de sauvegarde avec TSM : •Nombre de ‘fulls’ à conserver •Délai de conservation des fichiers supprimés Il y a la même nombre de « fulls » disponibles sur les médias mis hors du site LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
    11. 11. 11 A la source : c’est le client de sauvegarde qui réalise la déduplication. Database TSM Stockage Clients de sauvegarde TSM Serveur Stgpools A destination: c’est le serveur TSM qui déduplique les sauvegardes sur disque. Stockage : la déduplication est prise en charge par une unité hardware. LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1 La déduplication
    12. 12. 12 Sauvegarde des serveurs physiques Le module BAclient est installé sur les serveurs physiques à sauvegarder. Les fonctions suivantes sont apportées : Sauvegarde / Archivage Fonction scheduler Pré et post schedule Interfaces graphiques et ligne de commande. Clients Web. Sauvegarde de l’état du système Object Bases Backup Restauration en « Point In Time Recovery » Critères de recherche des fichiers Les modules TDP for apportent : •Sauvegarde via le SAN •Sauvegarde à chaud : Exchane; Lotus Notes, Oracle, MS/SQL, DB2, INFORMIX, SAP, SAP HANA…
    13. 13. Sauvegarde des serveurs virtualisés Pas d’agent installé dans les serveurs virtualisés. L’agent de sauvegarde est installé dans un proxy-node (physique ou virtuel) Les fonctions suivantes sont apportées : Découverte automatique des VM Sauvegarde incrémentale permanente en CBP Restauration de la VM Restauration des fichiers •Machines guest •Machines hosts (ESX, ESXi) •VMDK •SAN Administration depuis le vCenter 13 Changed Block Tracking •API TSM • Client TSM • TSM for VE Recovery Agent •NAS/local •VMFS •Datastore •Datastore •Datastore Expiration des blocs non-utilisés sur le serveur TSM Serveur TSM vCenter
    14. 14. Sommaire
    15. 15. Gérer le PRA avec TSM Le module DRM permet l’automatisation des étapes de restauration de l’instance TSM et du stockage, en cas de sinistre avéré. 3 solutions de PRA sont possibles avec TSM : Secours à froid : le serveur est récréé à partir de la sauvegarde de la database TSM et des médias de ‘backup stgp’. ‘Replicate Node’ : l’instance TSM placée sur le site de secours reçoit les copies des sauvegardes de un ou plusieurs serveurs TSM. Les sauvegardes sont immédiatement disponibles. Réplication en mode dédupliqué gérée par les VTL : un serveur TSM et une VTL compatibles sont nécessaires. La sauvegarde de la database TSM (faite sur la VTL source) est restaurée avant le redémarrage de l’instance TSM de secours. 15 Réplication IP en mode dédupliqué DATABASE DATABASE BACK UP DB RESTO RE DB DRP
    16. 16. Fonction ‘Replicate Node’ •Le serveur A envoie une copie des sauvegardes vers le serveur B. Si la sauvegarde est faite sur disque, la réplication est faite en mode dédupliqué. •Les sauvegardes sont indexées dans la database de chaque serveur TSM. Elles sont immédiatement disponibles sur le site de secours. • TSM 7.1.1 apporte la redirection automatique des travaux de restauration en cas de panne du serveur TSM source. (nouvelle option en dsm.opt) • Il est possible d’avoir des règles de rétention différentes entre la source et la cible. LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
    17. 17. 1177 Sommaire
    18. 18. 1188 Les offres de D.FI Services autour de la sauvegarde • Une équipe de Consultants certifiés auprès d’IBM sur TSM. • Co-animation du User Group TSM • Participation au réseau social des labs. • D.FI est le 1er partenaire en France sur l’offre TSM. • Un partenariat avec les éditeurs de solutions de stockage (IBM, HP, Quantum et NetApp) • L’accompagnement d’environ 90 Clients à la maintenance en condition opérationnelle de la sauvegarde TSM. Une équipe de Consultants : Aide à la gestion des contrats de licence : Organisation des café-technos et événements Clients : Force commerciale : 60 I.A. Un site : www.d.fi.fr LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
    19. 19. 1199 Les offres de D.FI Services autour de la sauvegarde • Des offres de services dédiés aux sites TSM : – Installation et mise en production – Évolutions (installation d’agents, migration) – Audits – Tests de reprise. Accompagnement du PRA. – Formation (3 cours en français avec TP) • Offres de services managés : • Télésurveillance et télé-administration • L’offre D3CBackupBox  Sauvegarde des Clients hébergés (300 serveurs) LES CONCEPTS DE BASE DE TSM 7.1.1
    20. 20. 20 MERCI DE VOTRE ATTENTION DES QUESTIONS ?

    ×