Un atelier aux Batignolles Ana Vidal et Ana Revuelta Henri Fantin-Latour
L´auteur <ul><li>Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, né à Grenoble le 14 janvier 1836 et mort à Buré le 25 août 1904...
Il étudie avec son père Jean-Théodore Fantin-Latour 1805 1872, puis avec Horace Lecoq de Boisbaudran à la Petite École de ...
Membre du groupe dit 'de 1863', puis du Cénacle des Batignolles d'où surgira l'Impressionnisme, il est un peu, remarquait ...
Il est enterré au Cimetière du Montparnasse. </li></ul>
Un atelier aux Batignolles
L´oeuvre <ul>Les Batignolles étaient le quartier où vivaient Manet et un certain nombre des futurs impressionnistes. Fanti...
Description de les coleurs de l'obre <ul>Les attitudes sont sobres, les costumes sévères, les visages presque graves. Fant...
Autres oeuvres <ul>Nature morte (1866) </ul>
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fantin

674 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
674
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
31
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fantin

  1. 1. Un atelier aux Batignolles Ana Vidal et Ana Revuelta Henri Fantin-Latour
  2. 2. L´auteur <ul><li>Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, né à Grenoble le 14 janvier 1836 et mort à Buré le 25 août 1904, est un peintre réaliste et intimiste, et lithographe français.
  3. 3. Il étudie avec son père Jean-Théodore Fantin-Latour 1805 1872, puis avec Horace Lecoq de Boisbaudran à la Petite École de dessin de Paris. Il entre à l'École des beaux-arts en 1854 et participe à l'éphémère expérience de Gustave Courbet en 1859. Il épouse la peintre Victoria Dubourg en 1876. Il passe ensuite ses étés dans la résidence de la famille de sa femme à Buré en Basse-Normandie.
  4. 4. Membre du groupe dit 'de 1863', puis du Cénacle des Batignolles d'où surgira l'Impressionnisme, il est un peu, remarquait Gustave Kahn, le chaînon qui unit les peintres d'aujourd'hui à la peinture romantique. Fantin rénove le portrait collectif avec de grands tableaux-manifestes ; Hommages à Delacroix, 1864, Le toast, hommage aux peintres réalistes 1865, fragment à la Freer Callery, Washington ; L'atelier des Batignolles, hommage à Manet; Un coin de Table, hommage à Baudelaire et aux parnassiens 1872, Autour du Piano, hommage aux musiciens et musicologues 1885.
  5. 5. Il est enterré au Cimetière du Montparnasse. </li></ul>
  6. 6. Un atelier aux Batignolles
  7. 7. L´oeuvre <ul>Les Batignolles étaient le quartier où vivaient Manet et un certain nombre des futurs impressionnistes. Fantin-Latour, témoin discret de cette époque, rassemble autour de Manet, consacré chef d'école, de jeunes artistes aux idées novatrices. De gauche à droite, on peut reconnaître Otto Schölderer, ; Manet, Auguste Renoir, Zacharie Astruc, Emile Zola, Edmond Maître, Frédéric Bazille, , Claude Monet. </ul>
  8. 8. Description de les coleurs de l'obre <ul>Les attitudes sont sobres, les costumes sévères, les visages presque graves. Fantin-Latour souhaite que ces jeunes artistes, alors très décriés, soient perçus comme des personnalités sérieuses et respectables. L'atmosphère générale de l'atelier est également empreinte de sobriété : peu de détails, peu d'éléments de décor. Seuls deux accessoires rappellent au spectateur certains choix esthétiques de la nouvelle école : la statuette de Minerve témoigne du respect dû à la tradition antique, le pot en grès japonisant évoque l'admiration de toute cette génération d'artistes pour l'art japonais. </ul>
  9. 9. Autres oeuvres <ul>Nature morte (1866) </ul>
  10. 10. Filles du Rhin (1876)
  11. 11. La toillete (-)
  12. 12. Fleurs roses (-)

×