SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Lettre ouverte
Je me présente, je suis l’un des petits frères d’Eddy Jean-Zéphirin. Aujourd’hui 14
décembre 2015, jour de l’enterrement de mon frère, je veux faire passer un message,
attirer l’attention sur les questions qui concernent le « triple meurtre » du 06 décembre
2015, au Paparazzi pour reprendre les propos des médias.
J’insiste d’abord sur le fait que dans de telles circonstances seules les personnes
présentes peuvent réellement parler des faits. Cela fait maintenant une semaine que
certaines personnes, notamment les médias, les gens malveillants, les politiques, et j’en
passe s’expriment sur le sujet, il est temps de se poser les bonnes questions.
Quelles ont été les mesures prises avant la fusillade ? Comment ce drame aurait-il pu
être évité ?
Je veux attirer votre attention sur le rôle des forces de l’ordre dans ce drame.
Savez-vous qu’une heure avant la fusillade au paparazzi, des clients de laboîte de nuit
le « Manicou » ont appelé le 17, et la BAC une dizaine de fois pour signaler que
l’américain était nerveux et menaçant avec son arme ? Quelle a été leur réponse plus
que surprenante ? « Vous vous trompez l’américain est en prison … ».
Pouvez-vous y croire une seule seconde ? Serait-ce une mauvaise coordination entre
les Services ou un faux prétexte pour ne pas se déplacer ?
Une fois au Paparazzi, les agents de sécurité signalent une fois de plus à la Police
« l’américain ». Cette fois-ci deux policiers daignent enfin se déplacer juste pour une
brève apparition, une simple ronde à l’extérieur, alors qu’à l’intérieur la menace était
déjà bien enclenchée.
Expliquez-nous Monsieur le Procureur, ou encore vous les chefs de la police et de la
gendarmerie, quelles sont les mesures à prendre quand le danger est imminent, que
les forces de l’ordre sont contactées par plusieurs personnes, et qu’elles s’avèrent
être incompétentes, et passives ?
Nous savons maintenant que les forces de l’ordreont peur, pourquoise précipiter à agir
immédiatement en cas de danger quand elles peuvent attendre calmement que la
tempête passe ?
Pour le Civil on parle de non-assistance à personne en danger, pour la Police de quoi
s’agit –il ?
Selon la législation française, « nul ne doit faire justice soi-même ». Mais la loi ne dit-
elle pas que les forces de l’ordre doivent protéger le citoyen ? Qui protège les
habitants de la Martinique ?
Police krapon ? Police laxiste ? Les forces de l’ordre sont-elles si désabusées qu’elles
seraient en train de démissionner ?
En France hexagonale, la Police intervient pour tapage nocturne. En Martinique, il faut
du sang pour qu’elle intervienne dans un conflit. Et encore …
Le Procureur voudrait faire une enquête sur les « voyous » qui travaillent à la sécurité et
dans les collectivités. On peut alors lui demander
Pourquoi ne fait-il pas une enquête également sur le fait que les forces de l’ordre
n’interviennent que quand il y a bain de sang ? Pour revenir à cette enquête du
procureur sur les « voyous » qui travaillent à la sécurité en soirée, dans notre jargon on
les appelle des « grands frères ».
Certains ont un passé judiciaire, pas tous, mais par leur expérience ils font un travail
extraordinaire face à des altercations difficiles, et dangereuses. Ils sont une force
dissuasive. Ces grands frères jouent un rôle important dans le travail de médiation lors
de gros conflits, et permettent que les soirées ne tournent pas au vinaigre car ils sont
respectés.
Je vais vous donner un exemple Monsieur le Procureur, quand les fauteurs de troubles
viennent, déterminés, dans le but de foutre le bordel dans une soirée, sans l’aide de
ces grands frères la soirée pourrait virer à l’agression gratuite, voire au drame très
rapidement. Alors je veux apporter une grosse force à tous ces grands frères, je ne
laisserai personne dire qu’ils n’ont pas leur place dans la sécurité, car la sécurité c’est
avant tout un travail de médiation en cas de conflit, que ni la police, ni les gendarmes
ne sont en mesure de faire.
Tout ce drame peut nous amener à penser au problème de l’insécurité en Martinique.
Avant qu’il n’y ait sang, mort d’homme ou action en justice pour obtenir réparation, n’y
a t- il rien à faire pour éviter le pire, et apporter une aide efficace aux Martiniquais
avant qu’il ne soit trop tard ? Demandez-vous pourquoi les personnes ressentent-elles
le besoinde s’armer de plus en plus aujourd’hui ? Que devons-nous faire, que devons-
nous accepter au prix de notre vie, de notre sécurité ?
Kankan a évité cette situationcomme il le pouvait, mais quand ceux qui sont censés le
protéger ne le font pas, qu’aurait-il dû faire ?
Aujourd’hui quatre familles pleurent. Je suis convaincu que si les autorités avaient fait
leur travail comme il faut, il y aurait eu moins de dégâts. Encore une fois, posez-vous les
bonnes questions, et réfléchissez sur les vrais problèmes : L’importance des grands
frères en tant qu’agents de médiation dans la sécurité. Comment se sentir en sécurité
quand ceux qui sont censés nous protéger ne sont pas en mesure de le faire ?
Nous payons parfois de notre vie à jouer au bon Samaritain quand la Police s’efface et
reste silencieuse.
KJZ

Contenu connexe

En vedette (11)

robertson hydrogen nh3 vision patent
robertson hydrogen nh3 vision patentrobertson hydrogen nh3 vision patent
robertson hydrogen nh3 vision patent
 
Bcom 275 guide 28) Which of the following is a category of reasonless adverti...
Bcom 275 guide 28) Which of the following is a category of reasonless adverti...Bcom 275 guide 28) Which of the following is a category of reasonless adverti...
Bcom 275 guide 28) Which of the following is a category of reasonless adverti...
 
Ironbag channelguide
Ironbag channelguideIronbag channelguide
Ironbag channelguide
 
Sistemas operativos..
Sistemas operativos..Sistemas operativos..
Sistemas operativos..
 
merged_document (1)
merged_document (1)merged_document (1)
merged_document (1)
 
Software
SoftwareSoftware
Software
 
Bcom 275 guide 2
Bcom 275 guide 2Bcom 275 guide 2
Bcom 275 guide 2
 
Dismenorrea
DismenorreaDismenorrea
Dismenorrea
 
Recursos biológicos
Recursos biológicosRecursos biológicos
Recursos biológicos
 
Dismenorrea UP Med
Dismenorrea UP MedDismenorrea UP Med
Dismenorrea UP Med
 
Twitter
TwitterTwitter
Twitter
 

Similaire à Lettre ouverte kevin Jean-Zéphirin

J accuse le gvnt
J accuse le gvntJ accuse le gvnt
J accuse le gvnt
desintocx
 
Lettre ouverte à François Hollande Barrage de Sivens
Lettre ouverte à François Hollande Barrage de SivensLettre ouverte à François Hollande Barrage de Sivens
Lettre ouverte à François Hollande Barrage de Sivens
Fabrice Valéry
 
Une course folle à l’information.
Une course folle à l’information.Une course folle à l’information.
Une course folle à l’information.
Réseau Pro Santé
 

Similaire à Lettre ouverte kevin Jean-Zéphirin (20)

Police peur et publications
Police peur et publicationsPolice peur et publications
Police peur et publications
 
Utilisation des nouvelles technologies dans le travail de recherche de person...
Utilisation des nouvelles technologies dans le travail de recherche de person...Utilisation des nouvelles technologies dans le travail de recherche de person...
Utilisation des nouvelles technologies dans le travail de recherche de person...
 
PPP au procès PIP
PPP au procès PIPPPP au procès PIP
PPP au procès PIP
 
Violences policières
 Violences policières Violences policières
Violences policières
 
J accuse le gvnt
J accuse le gvntJ accuse le gvnt
J accuse le gvnt
 
Qui a peur de sarkozy
Qui a peur de sarkozyQui a peur de sarkozy
Qui a peur de sarkozy
 
La légitime défense et la lutte contre le terrorisme
La légitime défense et la lutte contre le terrorismeLa légitime défense et la lutte contre le terrorisme
La légitime défense et la lutte contre le terrorisme
 
"Ruptures" de Serge Portelli
"Ruptures" de Serge Portelli"Ruptures" de Serge Portelli
"Ruptures" de Serge Portelli
 
Dossier de revendications du FFI
Dossier de revendications du FFIDossier de revendications du FFI
Dossier de revendications du FFI
 
TARIQ RAMADAN
TARIQ RAMADANTARIQ RAMADAN
TARIQ RAMADAN
 
Criminelen zetten contra-strategie in tegen politie
Criminelen zetten contra-strategie in tegen politieCriminelen zetten contra-strategie in tegen politie
Criminelen zetten contra-strategie in tegen politie
 
Test du policier
Test du policierTest du policier
Test du policier
 
Combattre l'inceste et le silence qui l'entoure
Combattre l'inceste et le silence qui l'entoureCombattre l'inceste et le silence qui l'entoure
Combattre l'inceste et le silence qui l'entoure
 
La criminologie : objet, objectifs et moyens
La criminologie :  objet, objectifs et moyensLa criminologie :  objet, objectifs et moyens
La criminologie : objet, objectifs et moyens
 
Kit d"auto-défense juridique et médicale pour activistes et militant(e)s
Kit d"auto-défense juridique et médicale pour activistes et militant(e)sKit d"auto-défense juridique et médicale pour activistes et militant(e)s
Kit d"auto-défense juridique et médicale pour activistes et militant(e)s
 
Interview Fatoumata Chérif dans le Journal Le populaire n°521 du 8 août 2016
Interview Fatoumata Chérif  dans le Journal Le populaire n°521 du 8 août 2016Interview Fatoumata Chérif  dans le Journal Le populaire n°521 du 8 août 2016
Interview Fatoumata Chérif dans le Journal Le populaire n°521 du 8 août 2016
 
Lettre ouverte à François Hollande Barrage de Sivens
Lettre ouverte à François Hollande Barrage de SivensLettre ouverte à François Hollande Barrage de Sivens
Lettre ouverte à François Hollande Barrage de Sivens
 
Une course folle à l’information.
Une course folle à l’information.Une course folle à l’information.
Une course folle à l’information.
 
France
FranceFrance
France
 
Audition 20 - Geoffroy FOUGERAY
Audition 20 - Geoffroy FOUGERAYAudition 20 - Geoffroy FOUGERAY
Audition 20 - Geoffroy FOUGERAY
 

Plus de Joseph Nodin

Plus de Joseph Nodin (20)

Ne%20faisons%20pas%20mentir%20l%27 histoire%20bon
Ne%20faisons%20pas%20mentir%20l%27 histoire%20bonNe%20faisons%20pas%20mentir%20l%27 histoire%20bon
Ne%20faisons%20pas%20mentir%20l%27 histoire%20bon
 
Hommage à georges desportes (1)
Hommage à georges desportes (1)Hommage à georges desportes (1)
Hommage à georges desportes (1)
 
Bergeral
BergeralBergeral
Bergeral
 
Mairie (1)
Mairie (1)Mairie (1)
Mairie (1)
 
Lycée schoelcher, la préfecture précise
Lycée schoelcher, la préfecture préciseLycée schoelcher, la préfecture précise
Lycée schoelcher, la préfecture précise
 
Réflexion sur la CTM
Réflexion sur la CTMRéflexion sur la CTM
Réflexion sur la CTM
 
Tribune LJM
Tribune LJMTribune LJM
Tribune LJM
 
2016 04-14%20%20 cp%20ac%20la%20rectrice%20de%20l%27acad%c3%a9mie%20de%20la%2...
2016 04-14%20%20 cp%20ac%20la%20rectrice%20de%20l%27acad%c3%a9mie%20de%20la%2...2016 04-14%20%20 cp%20ac%20la%20rectrice%20de%20l%27acad%c3%a9mie%20de%20la%2...
2016 04-14%20%20 cp%20ac%20la%20rectrice%20de%20l%27acad%c3%a9mie%20de%20la%2...
 
Communique%20 de%20presse%20declaration%20du%20pre%cc%81sident%20de%20la%20ctm
Communique%20 de%20presse%20declaration%20du%20pre%cc%81sident%20de%20la%20ctmCommunique%20 de%20presse%20declaration%20du%20pre%cc%81sident%20de%20la%20ctm
Communique%20 de%20presse%20declaration%20du%20pre%cc%81sident%20de%20la%20ctm
 
Sélection martinique carifta 2016 (1)
Sélection martinique carifta 2016 (1)Sélection martinique carifta 2016 (1)
Sélection martinique carifta 2016 (1)
 
Accord pompiers
Accord pompiersAccord pompiers
Accord pompiers
 
Cp election president pnrm 2016
Cp election president pnrm 2016Cp election president pnrm 2016
Cp election president pnrm 2016
 
Mort de Siméon Salpétrier: réaction de la FSM
Mort de Siméon Salpétrier: réaction de la FSMMort de Siméon Salpétrier: réaction de la FSM
Mort de Siméon Salpétrier: réaction de la FSM
 
Ordre dujour 5.01.16
Ordre dujour 5.01.16Ordre dujour 5.01.16
Ordre dujour 5.01.16
 
Lettre aux martiniquais de Serge Letchimy
Lettre aux martiniquais de Serge LetchimyLettre aux martiniquais de Serge Letchimy
Lettre aux martiniquais de Serge Letchimy
 
Etat des rd 18h
Etat des rd 18hEtat des rd 18h
Etat des rd 18h
 
Communiqué grand carbet misié sadik
Communiqué grand carbet misié sadikCommuniqué grand carbet misié sadik
Communiqué grand carbet misié sadik
 
La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
 
Appel à la grève
Appel à la grève Appel à la grève
Appel à la grève
 
Arrêté préfecture 2014
Arrêté préfecture 2014Arrêté préfecture 2014
Arrêté préfecture 2014
 

Lettre ouverte kevin Jean-Zéphirin

  • 1. Lettre ouverte Je me présente, je suis l’un des petits frères d’Eddy Jean-Zéphirin. Aujourd’hui 14 décembre 2015, jour de l’enterrement de mon frère, je veux faire passer un message, attirer l’attention sur les questions qui concernent le « triple meurtre » du 06 décembre 2015, au Paparazzi pour reprendre les propos des médias. J’insiste d’abord sur le fait que dans de telles circonstances seules les personnes présentes peuvent réellement parler des faits. Cela fait maintenant une semaine que certaines personnes, notamment les médias, les gens malveillants, les politiques, et j’en passe s’expriment sur le sujet, il est temps de se poser les bonnes questions. Quelles ont été les mesures prises avant la fusillade ? Comment ce drame aurait-il pu être évité ? Je veux attirer votre attention sur le rôle des forces de l’ordre dans ce drame. Savez-vous qu’une heure avant la fusillade au paparazzi, des clients de laboîte de nuit le « Manicou » ont appelé le 17, et la BAC une dizaine de fois pour signaler que l’américain était nerveux et menaçant avec son arme ? Quelle a été leur réponse plus que surprenante ? « Vous vous trompez l’américain est en prison … ». Pouvez-vous y croire une seule seconde ? Serait-ce une mauvaise coordination entre les Services ou un faux prétexte pour ne pas se déplacer ? Une fois au Paparazzi, les agents de sécurité signalent une fois de plus à la Police « l’américain ». Cette fois-ci deux policiers daignent enfin se déplacer juste pour une brève apparition, une simple ronde à l’extérieur, alors qu’à l’intérieur la menace était déjà bien enclenchée. Expliquez-nous Monsieur le Procureur, ou encore vous les chefs de la police et de la gendarmerie, quelles sont les mesures à prendre quand le danger est imminent, que les forces de l’ordre sont contactées par plusieurs personnes, et qu’elles s’avèrent être incompétentes, et passives ? Nous savons maintenant que les forces de l’ordreont peur, pourquoise précipiter à agir immédiatement en cas de danger quand elles peuvent attendre calmement que la tempête passe ? Pour le Civil on parle de non-assistance à personne en danger, pour la Police de quoi s’agit –il ? Selon la législation française, « nul ne doit faire justice soi-même ». Mais la loi ne dit- elle pas que les forces de l’ordre doivent protéger le citoyen ? Qui protège les habitants de la Martinique ? Police krapon ? Police laxiste ? Les forces de l’ordre sont-elles si désabusées qu’elles seraient en train de démissionner ?
  • 2. En France hexagonale, la Police intervient pour tapage nocturne. En Martinique, il faut du sang pour qu’elle intervienne dans un conflit. Et encore … Le Procureur voudrait faire une enquête sur les « voyous » qui travaillent à la sécurité et dans les collectivités. On peut alors lui demander Pourquoi ne fait-il pas une enquête également sur le fait que les forces de l’ordre n’interviennent que quand il y a bain de sang ? Pour revenir à cette enquête du procureur sur les « voyous » qui travaillent à la sécurité en soirée, dans notre jargon on les appelle des « grands frères ». Certains ont un passé judiciaire, pas tous, mais par leur expérience ils font un travail extraordinaire face à des altercations difficiles, et dangereuses. Ils sont une force dissuasive. Ces grands frères jouent un rôle important dans le travail de médiation lors de gros conflits, et permettent que les soirées ne tournent pas au vinaigre car ils sont respectés. Je vais vous donner un exemple Monsieur le Procureur, quand les fauteurs de troubles viennent, déterminés, dans le but de foutre le bordel dans une soirée, sans l’aide de ces grands frères la soirée pourrait virer à l’agression gratuite, voire au drame très rapidement. Alors je veux apporter une grosse force à tous ces grands frères, je ne laisserai personne dire qu’ils n’ont pas leur place dans la sécurité, car la sécurité c’est avant tout un travail de médiation en cas de conflit, que ni la police, ni les gendarmes ne sont en mesure de faire. Tout ce drame peut nous amener à penser au problème de l’insécurité en Martinique. Avant qu’il n’y ait sang, mort d’homme ou action en justice pour obtenir réparation, n’y a t- il rien à faire pour éviter le pire, et apporter une aide efficace aux Martiniquais avant qu’il ne soit trop tard ? Demandez-vous pourquoi les personnes ressentent-elles le besoinde s’armer de plus en plus aujourd’hui ? Que devons-nous faire, que devons- nous accepter au prix de notre vie, de notre sécurité ? Kankan a évité cette situationcomme il le pouvait, mais quand ceux qui sont censés le protéger ne le font pas, qu’aurait-il dû faire ? Aujourd’hui quatre familles pleurent. Je suis convaincu que si les autorités avaient fait leur travail comme il faut, il y aurait eu moins de dégâts. Encore une fois, posez-vous les bonnes questions, et réfléchissez sur les vrais problèmes : L’importance des grands frères en tant qu’agents de médiation dans la sécurité. Comment se sentir en sécurité quand ceux qui sont censés nous protéger ne sont pas en mesure de le faire ? Nous payons parfois de notre vie à jouer au bon Samaritain quand la Police s’efface et reste silencieuse. KJZ