SlideShare une entreprise Scribd logo

Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi

lavenir
lavenir

Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi

1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Bruxelles, le 4 juillet 2023
Ibrahim,
Nous voilà presqu’au bout du chemin.
La route fut longue, mais au final la vérité va triompher.
Cela fait maintenant plus de 8 ans que l’on se connait.
Je me rappelle encore notre 1ère rencontre.
Aléatoire en fait.
En janvier 2015, à l’occasion d’une soirée des avocats, un de mes
amis avait trop bu et je ne voulais pas le laisser rentrer en voiture.
Je hèle un taxi et c’est toi. Tu baisses la vitre passager et
directement tu m’appelles par mon nom.
Il faut dire qu’en 20 ans de barreau, j’en avais défendu des clients
du Peterbos, dont certains que tu connais.
On se laisse notre numéro de téléphone. J’ai toujours le tien dans
mon répertoire à « Taxi Brahim ».
Depuis cette nuit-là, tu es devenu mon chauffeur de taxi, surtout les
soirs où il n’est pas raisonnable que je reprenne ma voiture.
En fait, sans le savoir, tu étais mon ange gardien.
Les mois se sont écoulés et tu es venu me consulter suite à
l’agression dont tu as été victime dans la société de taxi où tu
travaillais.
On a déposé plainte et monté un dossier.
Je sentais que tu allais moins bien. Faut dire que le taxi était toute
ta vie.
Et puis, quelle ne fut pas ma surprise lorsque l’on me prévient que
tu as été arrêté dans le dossier des attentats de Bruxelles.
Je suis venu te voir à la prison de Forest. Tu m’as expliqué les choses
et j’ai compris dans tes yeux que tu me disais la vérité.
Comment pourrait-il en être autrement d’ailleurs.
Ton regard transpirait la vérité.
Et ce jour-là, je suis devenu l’ange gardien de mon ange gardien.
Ta détention s’est prolongée. C’est vrai que des éléments
périphériques, sans importance aujourd’hui, ont compliqué la
situation.
Je t’ai surtout vu dépérir, sombrer dans une profonde dépression.
Le traumatisme de l’isolement ne t’a pas épargné.
J’assistais à ta descente aux enfers, impuissant.
La lueur de tes yeux n’avait plus la même force.
Et comme tu le dis encore aujourd’hui, tu es devenu un corps sans
âme.
Après 7 mois de détention, tu as enfin été libéré, par les juges
d’instruction en plus, ce qui est très significatif.
J’espérais que tu puisses te reprendre en mains, la psychologie
n’étant que partiellement mon domaine.
Il y a eu du mieux, mais ce maudit dossier n’en finissait pas.
6 longues années avant une clôture du dossier.
J’espérais tellement t’éviter de comparaître devant la Cour
d’assises. Je savais parfaitement bien que tu ne pourrais pas le
supporter psychologiquement.
Ce que j’ignorais, c’est que moi-même je ne le supporterais pas.
Te voilà finalement renvoyé aux assises avec tous les autres.
Difficile de te le faire comprendre, mais au final on se remet au
travail. Faut dire qu’un procès d’assises ne se prépare pas à la
légère.
Tu es motivé et prêt à t’expliquer.
Jusqu’au jour où le Parquet fédéral décide d’exécuter l’ordonnance
de prise de corps assortissant l’arrêt de renvoi devant la Cour
d’assises.
La police fédérale est mandatée pour te faire arrêter.
S’ils trouvent effectivement ton frère, tu restes introuvable.
Et c’est là que l’on me demande quelque chose qui est impensable
pour un avocat.
On me demande de te convaincre de te présenter en vue de te faire
incarcérer.
J’avoue que sur le moment, ce n’est pas imaginable pour moi.
Mais je pense au procès à venir, et surtout au fait que tu souhaites
comparaître pour t’expliquer.
J’arrive à te trouver et te convaincre de te livrer.
Honnêtement, ce jour-là tu m’as fait une confiance incroyable.
Imagines, te livrer comme Judas, sans avoir la certitude de pouvoir
te libérer avant le début du procès. En fait, te contraindre
éventuellement à une lourde détention en isolement pendant ces
longs mois de procès.
La confiance était aveugle, et j’ai relevé le défi.
Mais le mal était fait.
Ces quelques jours en détention ont définitivement mis à mal tout
le travail accompli.
Jamais plus tu n’as pu te remettre sur pieds et reprendre la distance
nécessaire pour affronter ce procès.
Si au départ, tu t’es montré studieux avec l’acte d’accusation que tu
annotais soigneusement. Très vite tu as commencé à déraper. Et
ton micro n’a malheureusement pas été la seule victime.
Même si sur rappels nombreux de la Présidente, tu as enfin compris
qu’il s’agissait aussi de ton procès, tu y as comparu comme un
étranger, ne laissant que très rarement de belles images de ton
passage.
Mais je te comprends : on n’en voulait pas de cette Cour d’assises,
ce n’est pas ton procès.
Tu sais, si on est là, c’est surtout parce que l’avocat de ton frère
voulait aller aux assises et qu’il nous a aspiré avec lui.
Je l’ai maudit pour cela.
Mais au final, il avait raison. Il n’y a qu’aux assises que la vérité
triomphe.
On y prend son temps, on décortique les éléments, on confronte les
points de vue, on comprend mieux les déclarations.
Après 7 longs mois de procès, tu retiendras que le Parquet fédéral
que tu détestais tant, requiert ton acquittement. Les parties civiles
ont fait de même.
Ce n’est pas rien, même si ce n’est pas acquis.
Les jurés ont le dernier mot.
Je sais que tu en as peur, et surtout comme tu me le dis souvent : «
on ne les connaît pas ».
En fait, c’est vrai, mais ce ne sont plus des inconnus.
Imagines, ils ont traversé les saisons avec nous. Oserai-je dire qu’ils
sont passés des ténèbres à la lumière. Ils ont surtout atteint la
vérité, c’est le plus important.
Tu m’as fait confiance jusqu’ici, je te demande de me faire une toute
dernière fois confiance.
Dans un des nombreux écarts dont tu as le secret, tu leur as dit :
« Acquittez moi ».
Ils vont le faire.
Après leur décision, promets moi de tout faire pour te relever. Je
ferai de même à mon niveau.
Non, tu n’es pas là pour un sac à dos. Tu es là parce que tu es un vrai
frère. Tu es là parce que tu es profondément humain.
J’ai le souvenir d’une très belle personne, redeviens la.
Tu en es capable, et je t’aiderai.
Xavier CARRETTE
Avocat

Recommandé

Deuzio carte Folisabelle
Deuzio carte FolisabelleDeuzio carte Folisabelle
Deuzio carte Folisabellelavenir
 
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...lavenir
 
230328 Place de Lonzée esquisse.pdf
230328 Place de Lonzée esquisse.pdf230328 Place de Lonzée esquisse.pdf
230328 Place de Lonzée esquisse.pdflavenir
 
Eco-chèques en Belgique
Eco-chèques en BelgiqueEco-chèques en Belgique
Eco-chèques en Belgiquelavenir
 
Prix des médicaments en Belgique
Prix des médicaments en BelgiquePrix des médicaments en Belgique
Prix des médicaments en Belgiquelavenir
 
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...lavenir
 
Lettre Folisabelle 1
Lettre Folisabelle 1Lettre Folisabelle 1
Lettre Folisabelle 1lavenir
 
Lettre Folisabelle 6
Lettre Folisabelle 6Lettre Folisabelle 6
Lettre Folisabelle 6lavenir
 

Contenu connexe

Plus de lavenir

Lettre Folisabelle 4
Lettre Folisabelle 4Lettre Folisabelle 4
Lettre Folisabelle 4lavenir
 
Lettre Folisabelle 5
Lettre Folisabelle 5Lettre Folisabelle 5
Lettre Folisabelle 5lavenir
 
Lettre Folisabelle 2
Lettre Folisabelle 2Lettre Folisabelle 2
Lettre Folisabelle 2lavenir
 
Lettre Folisabelle 3
Lettre Folisabelle 3Lettre Folisabelle 3
Lettre Folisabelle 3lavenir
 
Deuzio 6.pdf
Deuzio 6.pdfDeuzio 6.pdf
Deuzio 6.pdflavenir
 
Deuzio 5.pdf
Deuzio 5.pdfDeuzio 5.pdf
Deuzio 5.pdflavenir
 
141384.pdf
141384.pdf141384.pdf
141384.pdflavenir
 
Lettres Deuzio
Lettres DeuzioLettres Deuzio
Lettres Deuziolavenir
 
Les accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
Les accusés et terroristes des attentats de BruxellesLes accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
Les accusés et terroristes des attentats de Bruxelleslavenir
 
Supplément Trans'Vert Le Courrier
Supplément Trans'Vert Le CourrierSupplément Trans'Vert Le Courrier
Supplément Trans'Vert Le Courrierlavenir
 
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire ! 24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire ! lavenir
 
Supplément culture Tournai
Supplément  culture TournaiSupplément  culture Tournai
Supplément culture Tournailavenir
 
De Ketelaere transfert sortant le plus cher de la Pro League
De Ketelaere transfert sortant le plus cher de la Pro LeagueDe Ketelaere transfert sortant le plus cher de la Pro League
De Ketelaere transfert sortant le plus cher de la Pro Leaguelavenir
 
Chèque mazout - Formulaire A
Chèque mazout - Formulaire AChèque mazout - Formulaire A
Chèque mazout - Formulaire Alavenir
 
Chèque mazout - Formulaire B
Chèque mazout - Formulaire BChèque mazout - Formulaire B
Chèque mazout - Formulaire Blavenir
 
La 6e étape du Tour de France
La 6e étape du Tour de FranceLa 6e étape du Tour de France
La 6e étape du Tour de Francelavenir
 
La 5e étape du Tour de France
La 5e étape du Tour de FranceLa 5e étape du Tour de France
La 5e étape du Tour de Francelavenir
 
La 4e étape du Tour de France
La 4e étape du Tour de FranceLa 4e étape du Tour de France
La 4e étape du Tour de Francelavenir
 
Discours royal en RDC
Discours royal en RDCDiscours royal en RDC
Discours royal en RDClavenir
 
Marathon Namur : parcours .pdf
Marathon Namur : parcours .pdfMarathon Namur : parcours .pdf
Marathon Namur : parcours .pdflavenir
 

Plus de lavenir (20)

Lettre Folisabelle 4
Lettre Folisabelle 4Lettre Folisabelle 4
Lettre Folisabelle 4
 
Lettre Folisabelle 5
Lettre Folisabelle 5Lettre Folisabelle 5
Lettre Folisabelle 5
 
Lettre Folisabelle 2
Lettre Folisabelle 2Lettre Folisabelle 2
Lettre Folisabelle 2
 
Lettre Folisabelle 3
Lettre Folisabelle 3Lettre Folisabelle 3
Lettre Folisabelle 3
 
Deuzio 6.pdf
Deuzio 6.pdfDeuzio 6.pdf
Deuzio 6.pdf
 
Deuzio 5.pdf
Deuzio 5.pdfDeuzio 5.pdf
Deuzio 5.pdf
 
141384.pdf
141384.pdf141384.pdf
141384.pdf
 
Lettres Deuzio
Lettres DeuzioLettres Deuzio
Lettres Deuzio
 
Les accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
Les accusés et terroristes des attentats de BruxellesLes accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
Les accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
 
Supplément Trans'Vert Le Courrier
Supplément Trans'Vert Le CourrierSupplément Trans'Vert Le Courrier
Supplément Trans'Vert Le Courrier
 
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire ! 24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
 
Supplément culture Tournai
Supplément  culture TournaiSupplément  culture Tournai
Supplément culture Tournai
 
De Ketelaere transfert sortant le plus cher de la Pro League
De Ketelaere transfert sortant le plus cher de la Pro LeagueDe Ketelaere transfert sortant le plus cher de la Pro League
De Ketelaere transfert sortant le plus cher de la Pro League
 
Chèque mazout - Formulaire A
Chèque mazout - Formulaire AChèque mazout - Formulaire A
Chèque mazout - Formulaire A
 
Chèque mazout - Formulaire B
Chèque mazout - Formulaire BChèque mazout - Formulaire B
Chèque mazout - Formulaire B
 
La 6e étape du Tour de France
La 6e étape du Tour de FranceLa 6e étape du Tour de France
La 6e étape du Tour de France
 
La 5e étape du Tour de France
La 5e étape du Tour de FranceLa 5e étape du Tour de France
La 5e étape du Tour de France
 
La 4e étape du Tour de France
La 4e étape du Tour de FranceLa 4e étape du Tour de France
La 4e étape du Tour de France
 
Discours royal en RDC
Discours royal en RDCDiscours royal en RDC
Discours royal en RDC
 
Marathon Namur : parcours .pdf
Marathon Namur : parcours .pdfMarathon Namur : parcours .pdf
Marathon Namur : parcours .pdf
 

Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi

  • 1. Bruxelles, le 4 juillet 2023 Ibrahim, Nous voilà presqu’au bout du chemin. La route fut longue, mais au final la vérité va triompher. Cela fait maintenant plus de 8 ans que l’on se connait. Je me rappelle encore notre 1ère rencontre. Aléatoire en fait. En janvier 2015, à l’occasion d’une soirée des avocats, un de mes amis avait trop bu et je ne voulais pas le laisser rentrer en voiture. Je hèle un taxi et c’est toi. Tu baisses la vitre passager et directement tu m’appelles par mon nom. Il faut dire qu’en 20 ans de barreau, j’en avais défendu des clients du Peterbos, dont certains que tu connais. On se laisse notre numéro de téléphone. J’ai toujours le tien dans mon répertoire à « Taxi Brahim ». Depuis cette nuit-là, tu es devenu mon chauffeur de taxi, surtout les soirs où il n’est pas raisonnable que je reprenne ma voiture. En fait, sans le savoir, tu étais mon ange gardien. Les mois se sont écoulés et tu es venu me consulter suite à l’agression dont tu as été victime dans la société de taxi où tu travaillais. On a déposé plainte et monté un dossier. Je sentais que tu allais moins bien. Faut dire que le taxi était toute ta vie. Et puis, quelle ne fut pas ma surprise lorsque l’on me prévient que tu as été arrêté dans le dossier des attentats de Bruxelles. Je suis venu te voir à la prison de Forest. Tu m’as expliqué les choses et j’ai compris dans tes yeux que tu me disais la vérité. Comment pourrait-il en être autrement d’ailleurs. Ton regard transpirait la vérité. Et ce jour-là, je suis devenu l’ange gardien de mon ange gardien. Ta détention s’est prolongée. C’est vrai que des éléments périphériques, sans importance aujourd’hui, ont compliqué la situation.
  • 2. Je t’ai surtout vu dépérir, sombrer dans une profonde dépression. Le traumatisme de l’isolement ne t’a pas épargné. J’assistais à ta descente aux enfers, impuissant. La lueur de tes yeux n’avait plus la même force. Et comme tu le dis encore aujourd’hui, tu es devenu un corps sans âme. Après 7 mois de détention, tu as enfin été libéré, par les juges d’instruction en plus, ce qui est très significatif. J’espérais que tu puisses te reprendre en mains, la psychologie n’étant que partiellement mon domaine. Il y a eu du mieux, mais ce maudit dossier n’en finissait pas. 6 longues années avant une clôture du dossier. J’espérais tellement t’éviter de comparaître devant la Cour d’assises. Je savais parfaitement bien que tu ne pourrais pas le supporter psychologiquement. Ce que j’ignorais, c’est que moi-même je ne le supporterais pas. Te voilà finalement renvoyé aux assises avec tous les autres. Difficile de te le faire comprendre, mais au final on se remet au travail. Faut dire qu’un procès d’assises ne se prépare pas à la légère. Tu es motivé et prêt à t’expliquer. Jusqu’au jour où le Parquet fédéral décide d’exécuter l’ordonnance de prise de corps assortissant l’arrêt de renvoi devant la Cour d’assises. La police fédérale est mandatée pour te faire arrêter. S’ils trouvent effectivement ton frère, tu restes introuvable. Et c’est là que l’on me demande quelque chose qui est impensable pour un avocat. On me demande de te convaincre de te présenter en vue de te faire incarcérer. J’avoue que sur le moment, ce n’est pas imaginable pour moi. Mais je pense au procès à venir, et surtout au fait que tu souhaites comparaître pour t’expliquer. J’arrive à te trouver et te convaincre de te livrer. Honnêtement, ce jour-là tu m’as fait une confiance incroyable. Imagines, te livrer comme Judas, sans avoir la certitude de pouvoir te libérer avant le début du procès. En fait, te contraindre
  • 3. éventuellement à une lourde détention en isolement pendant ces longs mois de procès. La confiance était aveugle, et j’ai relevé le défi. Mais le mal était fait. Ces quelques jours en détention ont définitivement mis à mal tout le travail accompli. Jamais plus tu n’as pu te remettre sur pieds et reprendre la distance nécessaire pour affronter ce procès. Si au départ, tu t’es montré studieux avec l’acte d’accusation que tu annotais soigneusement. Très vite tu as commencé à déraper. Et ton micro n’a malheureusement pas été la seule victime. Même si sur rappels nombreux de la Présidente, tu as enfin compris qu’il s’agissait aussi de ton procès, tu y as comparu comme un étranger, ne laissant que très rarement de belles images de ton passage. Mais je te comprends : on n’en voulait pas de cette Cour d’assises, ce n’est pas ton procès. Tu sais, si on est là, c’est surtout parce que l’avocat de ton frère voulait aller aux assises et qu’il nous a aspiré avec lui. Je l’ai maudit pour cela. Mais au final, il avait raison. Il n’y a qu’aux assises que la vérité triomphe. On y prend son temps, on décortique les éléments, on confronte les points de vue, on comprend mieux les déclarations. Après 7 longs mois de procès, tu retiendras que le Parquet fédéral que tu détestais tant, requiert ton acquittement. Les parties civiles ont fait de même. Ce n’est pas rien, même si ce n’est pas acquis. Les jurés ont le dernier mot. Je sais que tu en as peur, et surtout comme tu me le dis souvent : « on ne les connaît pas ». En fait, c’est vrai, mais ce ne sont plus des inconnus. Imagines, ils ont traversé les saisons avec nous. Oserai-je dire qu’ils sont passés des ténèbres à la lumière. Ils ont surtout atteint la vérité, c’est le plus important. Tu m’as fait confiance jusqu’ici, je te demande de me faire une toute dernière fois confiance.
  • 4. Dans un des nombreux écarts dont tu as le secret, tu leur as dit : « Acquittez moi ». Ils vont le faire. Après leur décision, promets moi de tout faire pour te relever. Je ferai de même à mon niveau. Non, tu n’es pas là pour un sac à dos. Tu es là parce que tu es un vrai frère. Tu es là parce que tu es profondément humain. J’ai le souvenir d’une très belle personne, redeviens la. Tu en es capable, et je t’aiderai. Xavier CARRETTE Avocat