SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Télécharger pour lire hors ligne
Chapitre 2 :
Applications réparties
1
ISAMM
3ème année Informatique Multimédia
2017-2018
2
Plan
 Définitions
 Exemples des applications réparties
 Qualités requises des applications réparties
 Intergiciel ( Middleware) )
 Middleware RPC
 Middleware RMI
 Application avec Java RMI
ISAMM | 3ème année Informatique Multimédia | 2017-2018
3
 Système réparti: c’est un ensemble des processus communiquant,
répartis sur réseau de machines le plus souvent hétérogènes, et
coopérant à la résolution d’un problème commun.
 Environnement réparti : c’est un environnement permettant la
constriction des applications réparties.
 Application répartie : c’est une application découpées en
plusieurs unités (composants) où :
 Chaque unité où ensemble d’unités peut être placée sur une
machine différente.
 Chaque unité peut s’exécuter sur un système différent.
 Chaque unité peut être programmé dans un langage différent.
Définitions
4
 Construction d’une App. Répartie
Les étapes de construction d’une application répartie sont :
1. Identifier les éléments fonctionnels de l’application pour le
regrouper
au sein des unités
2. Estimer les interactions entre les unités.
3. Définir le schéma organisationnel de l’application.
Application Répartie
App. Monolithique
Définitions (2)
5
Coordination d’activités
 Système à flots de données (workflow)
 Système è agents
 Communication et partage d’information
 Bibliothèques virtuelles
 Collecticiels : pour le travail coopératif : bibliothèque, musées,
Magasins virtuels sur internet, la presse et le commerce
électronique.
 Application en temps réel
 Contrôle des procédés industriels
 Localisation des mobiles
Exemples des applications réparties
6
1. Qualités de service
a. Performance : elle couvre plusieurs aspects essentiels
surtout pour les applications en temps réel. Elle peut être
liée à : la communication telles que :
 Borne sur la latence
 la gigue
 la bande passante.
Elle peut être liée à la vitesse du traitement ou d’accès aux
données.
b. Tolérance aux pannes : nécessité d’identifier les scénarios de
fautes possibles. Ces fautes peuvent être de types :
 Matériel
 Logiciel
 Lié aux système de communication
Qualités requises des ARs
7
c. Sécurité : elle comprend :
 La confidentialité
 L’intégrité
 l’authentification et le contrôle d’accès.
2. Capacité de croissance: c’est le passage d’échelle (scalability)
Le nombre d’objets, d’utilisateurs, d’appareils et de composants
Logiciels tend à s’augmenter.
Les qualités de service des AR ne se dégradent pas avec
l’augmentation de :
 Nombre des éléments constituants une application répartie.
 Nombre d’utilisateurs
 de l’entendue géographique
Qualités requises des ARs(2)
8
3. Capacité d’évolution : les applications réparties doivent s’adapter
aux changements qui peuvent être en termes de :
 besoins fonctionnels
 diversité des systèmes et organes de communication.
Pour s’adapter à ces changements, une application répartie doit avoir
une architecture modulaire basée sur des composants faiblement
couplés. Elle doit être documentée au niveau conceptuel ainsi qu’au
niveau d’implémentation.
Qualités requises des ARs(3)
9
Les phases de construction d’une AR sont :
1. Conception de l’architecture de l’application
2. Programmation des composants logiciels
I. Utilisation de mécanismes de communication des composants
répartis, appelés Intergiciel ou middleware, tels que :
Socket, RPC, RMI ou CORBA.
II. Programmation selon le modèle d’exécution adopté.
3. Configuration des entités pour qu’elles puissent communiquer et
Échanger des données .
4. L’installation et le déploiement
5. Administration
 Surveillance
 Maintenance
Phases de construction d’une AR
10
Intergiciel ( Middleware )
 Couche logicielle intermédiaire située entre l'application et le
système d'exploitation de la machine.
Machine 1 Machine 2
 l’intergiciel est nécessaire pour développer des applications
réparties. Il assure la communication entre leurs différents
composants d’une manière transparente.
Application
Intergiciels
SE
Matériel
Application
SE
Matériel
11
Intergiciel | Middleware
Les objectifs d’intergiciel sont :
 Masquer la complexité de l'infrastructure sous-jacente
 Faciliter la conception, le développement et le déploiement
d'applications réparties
 Modèle OSI et le Middleware.
C. Application
C. Transport
C. Réseau
C. Liaison
C. physique
C. Application
C. Transport
C. Réseau
C. Liaison
C. physique
Présentation
et session
C.
Présentation
et session
Middleware
ISAMM | 3ème année Informatique
Multimédia | 2017-2018 12
Types de Middlewares
Il existe deux types de Middleware :
 Middleware pour les langages procéduraux de type RPC
RPC : Remote Procedure Call
 Middleware pour les langages orientés objets de type RMI
RMI : Remote Method Invocation
RMI = RPC orienté objet.
13
Middleware RPC
 Une application est composée de :
 programme principal
 un ensemble de procédures
 Le programme principal et les procédures sont compilés et liés
au moment de l’exécution
 le programme principal appelle les procédures en transmettant les
paramètres d’entrée
 les procédures s’exécutent et retournent leurs résultats dans les
paramètres de sortie
Programme Principal
Début
………………………….
……CA()…………………
…………………………………
……DB()...............................
Fin
Procédure A()
Début
Fin
Procédure B()
Début
Fin
ISAMM | 3ème année Informatique
Multimédia | 2017-2018
14
21/12/2017
RPC | Analogie avec le client/serveur (2)
le programme principal se comporte comme un client
l’ensemble des procédures est assimilable à un ensemble de
services disponibles sur un serveur
 interface d’un service = signature de la procédure
 interface du serveur = ensemble des signatures des
procédures
15
Le middleware assure la transparence de localisation
 le client appelle les procédures comme si elles étaient locales
 le middleware assure la communication avec le serveur
 l’interface du serveur est décrite en IDL ( interface definition
language )
 le code de préparation d’une requête (stub client) est généré
automatiquement à partir de la description IDL
RPC | principe de communication
16
RPC | Principe de réalisation
17
Middleware RMI
 L’invocation d’une méthode d’un objet distant est similaire à celui local.
objetDistant.methode();
 Utilisation d’un objet distant , sans savoir où il se trouve, en demandant à un
service de nommage de le localiser
objetDistant = ServiceDeNoms.recherche("monObjet");
 un OD peut être un paramètre d’appel à une méthode locale ou distante
resultat = objetLocal.methode(objetDistant);
resultat = objetDistant.methode(autreObjetDistant);
 Le résultat d’un appel distant peut être sous forme d’un nouvel objet qui a été
créé sur la machine distante
NouvelObjetDistant = ObjetDistant.methode() ;
Caractéristiques
18
Architecture RMI
Talon client
(Stub)
Couche de références objets
Remote reference layer
Couche transport
Talon serveur
Skeleton
Objet client
Objet serveur  Les amorces stub et skeleton : ce sont
des adaptateurs pour le transport
des appels distants.
 Pour chaque OD manipulé par
un client correspond une référence
d’amorce
 Les amorces sont générées par
le compilateur d’amorces : rmic
 Stub : c’est un représentant local de l’OD qui implémente ses
méthodes « exportées »
 il transmet l’invocation distante à la couche inférieure Remote
Reference Layer
 il réalise le paquetage ("marshalling") des arguments des méthodes
distantes
 il réalise le dépaquetage ("demarshalling") des valeurs de retour
19
Architecture RMI (2)
 Skeleton :
 Réalise le dépaquetage des arguments envoyés par le stub
 Fait un appel à la méthode de l’objet distant
 Réalise le paquetage de la valeur de retour
La couche des références distantes
Elle joue le rôle d’annuaire pour les objets distants enregistrés
Elle permet l’obtention d’une référence d’objet distant à partir
de la référence locale au Stub
ce service est assuré par le lancement du programme
rmiregistery
 La couche de transport
 Elle connecte les 2 espaces d’adressage (JVM)
 Elle écoute et répond aux invocations
 Elle construit une table des OD disponibles
ISAMM | 3ème année Informatique Multimédia | 2017-2018 20
Rmiregistery
Objet
client
Naming
Stub
Objet
client
Naming
Skeleton
JVM Client JVM serveur
(1)
(2)
(2)
(3)
(3)
(4)
(5)
(5)
(5)
(6) (6)
RMI |Mode Fonctionnel
21
 Coté serveur
1. Publication: L’objet serveur s'enregistre auprès du Naming de sa JVM)
(méthode rebind)
2. L’objet skeleton est créé. Il maintient une référence vers l’objet serveur
3. Le Naming enregistre l’objet serveur, et le port de communication
utilisé auprès du serveur de noms
 Coté Client
4. L’objet client fait appel au Naming pour localiser l’objet serveur
(méthode lookup)
5. Le Naming récupère les "références" vers l’objet serveur, crée l’objet
Stub et rend sa référence au client
6. Le client effectue l’appel au serveur par appel à l’objet Stub
RMI |Mode Fonctionnel (2)
22
 Principe de Java RMI
 Mécanisme permettant l’appel de méthodes des objets répartis sur des JVM
différents ( sur des machines différentes ou sur la même machine).
 Utilisation d’un protocole propriétaire : R.M.P. (Remote Method
Protocol)
 Objectifs
 Rendre transparent l’accès à des objets distribués sur un réseau
 Faciliter la mise en œuvre et l’utilisation d’objets distants Java
 Préserver la sécurité (inhérent à l’environnement Java)
 RMISecurityManager
 Distributed Garbage Collector (DGC)
Java RMI | principe et objectifs
23
1. Définir une interface distante (Xyy.java).
2. Créer une classe implémentant cette interface (XyyImpl.java).
3. Compiler cette classe (javac XyyImpl.java).
4. Créer une application serveur (XyyServer.java).
5. Compiler l’application serveur.
6. Créer les classes stub et skeleton à l’aide de rmic (XyyImpl_Stub.java et
XyyImpl_Skel.java)
7. Démarrage du registre avec rmiregistry.
8. Lancer le serveur pour la création d’objets et leur enregistrement dans
rmiregistry.
9. Créer une classe cliente qui appelle des méthodes distantes de l’objet
distribué (XyyClient.java).
10.Compiler cette classe et la lancer.vallet — 12/41 Programmation
Développement d’une application avec Java RMI
Les étapes sont :
24
 Exemple
Invocation distante de la méthode reverseString() d’un objet
distribué qui inverse une chaîne de caractères fournie par l’appelant.
On définit :
 ReverseInterface.java : interface qui décrit l’objet distribué
 Reverse.java : qui implémente l’objet distribué
 ReverseServer.java : le serveur RMI
 ReverseClient.java : le client qui utilise l’objet distribué
Développement d’une application avec Java RMI
Coté Client Coté Serveur
 l’interface :
ReverseInterface.
 le client :
ReverseClient.
 l’interface :
ReverseInterface.
 l’objet : Reverse.
 le serveur d’objets :
ReverseServer.
25
Développement d’une application avec Java RMI
 Interface de l’objet distribué
 Elle est partagée par le client et le serveur.
 Elle décrit les caractéristiques de l’objet.
 Elle étend l’interface Remote définie dans java.rmi.
 Toutes les méthodes de cette interface peuvent déclencher une exception
du type RemoteException.
 Cette exception est levée :
 si connexion refusée à l’hôte distant
 ou bien si l’objet n’existe plus,
 ou encore s’il y a un problème lors de l’assemblage ou le
désassemblage.
26
Développement d’une application avec Java RMI
 Implémentation de l’objet distribué
 L’implémentation doit étendre la classe RemoteServer de
java.rmi.server.
 RemoteServer est une classe abstraite. UnicastRemoteObject étend
RemoteServer.
 c’est une classe concrète.
 une instance de cette classe réside sur un serveur et est disponible via
le protocole TCP/IP.
27
Développement d’une application avec Java RMI
 Le serveur
 Programme à l’écoute des clients.
 Enregistre l’objet distribué dans rmiregistry
Naming.rebind("rmi://hote:1099/Reverse", rev);.
 On installe un gestionnaire de sécurité si le serveur est amené à
charger des classes en utilisant le System.setSecurityManager(new
RMISecurityManager());
28
Développement d’une application avec Java RMI
 Le client :
 Le client obtient un stub pour accéder à l’objet par une URL RMI
ReverseInterface ri = (ReverseInterface) Naming.lookup
("rmi://localhost:1099/MyReverse");
 Une URL RMI commence par rmi://, le nom de machine, un numéro de
port optionnel et le nom de l’objet distant. rmi://hote:2110/nomObjet
 Installe un gestionnaire de sécurité pour contrôler les stubs chargés
dynamiquement : System.setSecurityManager(new
RMISecurityManager());
 Obtient une référence d’objet distribué :
ReverseInterface ri = (ReverseInterface) Naming.lookup
("rmi://localhost:1099/MyReverse");
 Exécute une méthode de l’objet :
String result = ri.reverseString (« ISAMM");
29
Développement d’une application avec Java RMI
 Pour que le client puisse se connecter à rmiregistry, il faut lui fournir un fichier
de règles de sécurité client.policy.
grant {
permission java.net.SocketPermission ":1024-65535", "connect";
permission java.net.SocketPermission ":80", "connect";
};
30
Compiler les sources (interface, implémentation de l’objet, le
serveur et le client ) :
javac *.java
 Lancer rmic sur la classe d’implémentation :
rmic -v1.2 Reverse
Démarrer rmiregistry :
rmiregistry -J-D java.security.policy=client1.policy
Lancer le serveur :
java ReverseServer
Serveur : Construction de l’implémentation Objet Reverse lié dans le
RMIregistry
Attente des invocations des clients ...
Exécuter le client :
java –D java.security.policy=client1.policy ReverseClient ISAMM
L’inverse de ISAMM est MMASI
Développement d’une application avec Java RMI

Contenu connexe

Tendances

Introduction aux systèmes répartis
Introduction aux systèmes répartisIntroduction aux systèmes répartis
Introduction aux systèmes répartisHeithem Abbes
 
gestion de magasin vente matériels informatique
gestion de magasin vente matériels informatiquegestion de magasin vente matériels informatique
gestion de magasin vente matériels informatiqueOussama Yoshiki
 
Architectures 3-tiers (Web)
Architectures 3-tiers (Web)Architectures 3-tiers (Web)
Architectures 3-tiers (Web)Heithem Abbes
 
Rapport application chat
Rapport application chatRapport application chat
Rapport application chatTbatou sanae
 
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...Ahmed Makni
 
Tp2 - WS avec JAXRS
Tp2 - WS avec JAXRSTp2 - WS avec JAXRS
Tp2 - WS avec JAXRSLilia Sfaxi
 
Chp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
Chp1 - Introduction aux méthodologies de ConceptionChp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
Chp1 - Introduction aux méthodologies de ConceptionLilia Sfaxi
 
Telecharger Exercices corrigés PL/SQL
Telecharger Exercices corrigés PL/SQLTelecharger Exercices corrigés PL/SQL
Telecharger Exercices corrigés PL/SQLwebreaker
 
Chp2 - Vers les Architectures Orientées Services
Chp2 - Vers les Architectures Orientées ServicesChp2 - Vers les Architectures Orientées Services
Chp2 - Vers les Architectures Orientées ServicesLilia Sfaxi
 
diagramme de séquence UML
diagramme de séquence UMLdiagramme de séquence UML
diagramme de séquence UMLAmir Souissi
 
introduction à la modélisation objet
introduction à la modélisation objetintroduction à la modélisation objet
introduction à la modélisation objetAmir Souissi
 
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouriUML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouriMansouri Khalifa
 
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementPFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementNassim Bahri
 

Tendances (20)

Introduction aux systèmes répartis
Introduction aux systèmes répartisIntroduction aux systèmes répartis
Introduction aux systèmes répartis
 
Remote method invocation
Remote method invocationRemote method invocation
Remote method invocation
 
gestion de magasin vente matériels informatique
gestion de magasin vente matériels informatiquegestion de magasin vente matériels informatique
gestion de magasin vente matériels informatique
 
Architectures 3-tiers (Web)
Architectures 3-tiers (Web)Architectures 3-tiers (Web)
Architectures 3-tiers (Web)
 
Support JEE Servlet Jsp MVC M.Youssfi
Support JEE Servlet Jsp MVC M.YoussfiSupport JEE Servlet Jsp MVC M.Youssfi
Support JEE Servlet Jsp MVC M.Youssfi
 
Support POO Java première partie
Support POO Java première partieSupport POO Java première partie
Support POO Java première partie
 
Rapport application chat
Rapport application chatRapport application chat
Rapport application chat
 
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
 
Tp2 - WS avec JAXRS
Tp2 - WS avec JAXRSTp2 - WS avec JAXRS
Tp2 - WS avec JAXRS
 
Chp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
Chp1 - Introduction aux méthodologies de ConceptionChp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
Chp1 - Introduction aux méthodologies de Conception
 
Igl cours 3 - introduction à uml
Igl   cours 3 - introduction à umlIgl   cours 3 - introduction à uml
Igl cours 3 - introduction à uml
 
Support de cours Spring M.youssfi
Support de cours Spring  M.youssfiSupport de cours Spring  M.youssfi
Support de cours Spring M.youssfi
 
Telecharger Exercices corrigés PL/SQL
Telecharger Exercices corrigés PL/SQLTelecharger Exercices corrigés PL/SQL
Telecharger Exercices corrigés PL/SQL
 
Support Web Services SOAP et RESTful Mr YOUSSFI
Support Web Services SOAP et RESTful Mr YOUSSFISupport Web Services SOAP et RESTful Mr YOUSSFI
Support Web Services SOAP et RESTful Mr YOUSSFI
 
Chp2 - Vers les Architectures Orientées Services
Chp2 - Vers les Architectures Orientées ServicesChp2 - Vers les Architectures Orientées Services
Chp2 - Vers les Architectures Orientées Services
 
diagramme de séquence UML
diagramme de séquence UMLdiagramme de séquence UML
diagramme de séquence UML
 
Support de cours technologie et application m.youssfi
Support de cours technologie et application m.youssfiSupport de cours technologie et application m.youssfi
Support de cours technologie et application m.youssfi
 
introduction à la modélisation objet
introduction à la modélisation objetintroduction à la modélisation objet
introduction à la modélisation objet
 
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouriUML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
UML Part 4- diagrammres de classes et d'objets mansouri
 
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementPFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
 

Similaire à applications-reparties

Cours 1 les principes de base
Cours 1 les principes de baseCours 1 les principes de base
Cours 1 les principes de baseMariem ZAOUALI
 
Presentation certification 70-536 atelier 1
Presentation certification 70-536 atelier 1Presentation certification 70-536 atelier 1
Presentation certification 70-536 atelier 1Mohamed Ouederni
 
Presentation certification 70-536 atelier 1
Presentation certification 70-536 atelier 1Presentation certification 70-536 atelier 1
Presentation certification 70-536 atelier 1realtn
 
Bbl microservices avec vert.x cdi elastic search
Bbl microservices avec vert.x cdi elastic searchBbl microservices avec vert.x cdi elastic search
Bbl microservices avec vert.x cdi elastic searchIdriss Neumann
 
Système répartis avec RMI
Système répartis avec RMISystème répartis avec RMI
Système répartis avec RMIKorteby Farouk
 
Les vrais enjeux de l'IA.pdf
Les vrais enjeux de l'IA.pdfLes vrais enjeux de l'IA.pdf
Les vrais enjeux de l'IA.pdfBabacarDIOP48
 
srep_cours_01.pdf
srep_cours_01.pdfsrep_cours_01.pdf
srep_cours_01.pdfSamirAwad14
 
Rapport mini projet JAVA du module Programmation avancée Java
Rapport mini projet JAVA du module Programmation avancée JavaRapport mini projet JAVA du module Programmation avancée Java
Rapport mini projet JAVA du module Programmation avancée JavaAhmam Abderrahmane
 
Cours Middleware orientés objets
Cours Middleware orientés objetsCours Middleware orientés objets
Cours Middleware orientés objetsVincent Englebert
 
AOP.pptx
AOP.pptxAOP.pptx
AOP.pptxManalAg
 
Développement d'applications pour la plateforme Java EE
Développement d'applications pour la plateforme Java EEDéveloppement d'applications pour la plateforme Java EE
Développement d'applications pour la plateforme Java EESabri Bouchlema
 
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01Eric Bourdet
 
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01 (1)
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01 (1)Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01 (1)
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01 (1)Eric Bourdet
 
cours Android.pptx
cours Android.pptxcours Android.pptx
cours Android.pptxYaminaGh1
 
chapitres 3 technologies de communication de l'IoT partie II.pptx
chapitres  3 technologies de communication de l'IoT partie II.pptxchapitres  3 technologies de communication de l'IoT partie II.pptx
chapitres 3 technologies de communication de l'IoT partie II.pptxmerazgaammar2
 

Similaire à applications-reparties (20)

Cours 1 les principes de base
Cours 1 les principes de baseCours 1 les principes de base
Cours 1 les principes de base
 
Presentation certification 70-536 atelier 1
Presentation certification 70-536 atelier 1Presentation certification 70-536 atelier 1
Presentation certification 70-536 atelier 1
 
Presentation certification 70-536 atelier 1
Presentation certification 70-536 atelier 1Presentation certification 70-536 atelier 1
Presentation certification 70-536 atelier 1
 
JPA est middleware
JPA est middleware JPA est middleware
JPA est middleware
 
CORBA.pdf
CORBA.pdfCORBA.pdf
CORBA.pdf
 
Bbl microservices avec vert.x cdi elastic search
Bbl microservices avec vert.x cdi elastic searchBbl microservices avec vert.x cdi elastic search
Bbl microservices avec vert.x cdi elastic search
 
Système répartis avec RMI
Système répartis avec RMISystème répartis avec RMI
Système répartis avec RMI
 
Mysql
MysqlMysql
Mysql
 
Les vrais enjeux de l'IA.pdf
Les vrais enjeux de l'IA.pdfLes vrais enjeux de l'IA.pdf
Les vrais enjeux de l'IA.pdf
 
srep_cours_01.pdf
srep_cours_01.pdfsrep_cours_01.pdf
srep_cours_01.pdf
 
Cours architecture
Cours architectureCours architecture
Cours architecture
 
Rapport mini projet JAVA du module Programmation avancée Java
Rapport mini projet JAVA du module Programmation avancée JavaRapport mini projet JAVA du module Programmation avancée Java
Rapport mini projet JAVA du module Programmation avancée Java
 
Cours Middleware orientés objets
Cours Middleware orientés objetsCours Middleware orientés objets
Cours Middleware orientés objets
 
JavaRMI.pdf
JavaRMI.pdfJavaRMI.pdf
JavaRMI.pdf
 
AOP.pptx
AOP.pptxAOP.pptx
AOP.pptx
 
Développement d'applications pour la plateforme Java EE
Développement d'applications pour la plateforme Java EEDéveloppement d'applications pour la plateforme Java EE
Développement d'applications pour la plateforme Java EE
 
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01
 
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01 (1)
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01 (1)Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01 (1)
Supportdecoursejb3versioncompletemryoussfi 140317162653-phpapp01 (1)
 
cours Android.pptx
cours Android.pptxcours Android.pptx
cours Android.pptx
 
chapitres 3 technologies de communication de l'IoT partie II.pptx
chapitres  3 technologies de communication de l'IoT partie II.pptxchapitres  3 technologies de communication de l'IoT partie II.pptx
chapitres 3 technologies de communication de l'IoT partie II.pptx
 

applications-reparties

  • 1. Chapitre 2 : Applications réparties 1 ISAMM 3ème année Informatique Multimédia 2017-2018
  • 2. 2 Plan  Définitions  Exemples des applications réparties  Qualités requises des applications réparties  Intergiciel ( Middleware) )  Middleware RPC  Middleware RMI  Application avec Java RMI
  • 3. ISAMM | 3ème année Informatique Multimédia | 2017-2018 3  Système réparti: c’est un ensemble des processus communiquant, répartis sur réseau de machines le plus souvent hétérogènes, et coopérant à la résolution d’un problème commun.  Environnement réparti : c’est un environnement permettant la constriction des applications réparties.  Application répartie : c’est une application découpées en plusieurs unités (composants) où :  Chaque unité où ensemble d’unités peut être placée sur une machine différente.  Chaque unité peut s’exécuter sur un système différent.  Chaque unité peut être programmé dans un langage différent. Définitions
  • 4. 4  Construction d’une App. Répartie Les étapes de construction d’une application répartie sont : 1. Identifier les éléments fonctionnels de l’application pour le regrouper au sein des unités 2. Estimer les interactions entre les unités. 3. Définir le schéma organisationnel de l’application. Application Répartie App. Monolithique Définitions (2)
  • 5. 5 Coordination d’activités  Système à flots de données (workflow)  Système è agents  Communication et partage d’information  Bibliothèques virtuelles  Collecticiels : pour le travail coopératif : bibliothèque, musées, Magasins virtuels sur internet, la presse et le commerce électronique.  Application en temps réel  Contrôle des procédés industriels  Localisation des mobiles Exemples des applications réparties
  • 6. 6 1. Qualités de service a. Performance : elle couvre plusieurs aspects essentiels surtout pour les applications en temps réel. Elle peut être liée à : la communication telles que :  Borne sur la latence  la gigue  la bande passante. Elle peut être liée à la vitesse du traitement ou d’accès aux données. b. Tolérance aux pannes : nécessité d’identifier les scénarios de fautes possibles. Ces fautes peuvent être de types :  Matériel  Logiciel  Lié aux système de communication Qualités requises des ARs
  • 7. 7 c. Sécurité : elle comprend :  La confidentialité  L’intégrité  l’authentification et le contrôle d’accès. 2. Capacité de croissance: c’est le passage d’échelle (scalability) Le nombre d’objets, d’utilisateurs, d’appareils et de composants Logiciels tend à s’augmenter. Les qualités de service des AR ne se dégradent pas avec l’augmentation de :  Nombre des éléments constituants une application répartie.  Nombre d’utilisateurs  de l’entendue géographique Qualités requises des ARs(2)
  • 8. 8 3. Capacité d’évolution : les applications réparties doivent s’adapter aux changements qui peuvent être en termes de :  besoins fonctionnels  diversité des systèmes et organes de communication. Pour s’adapter à ces changements, une application répartie doit avoir une architecture modulaire basée sur des composants faiblement couplés. Elle doit être documentée au niveau conceptuel ainsi qu’au niveau d’implémentation. Qualités requises des ARs(3)
  • 9. 9 Les phases de construction d’une AR sont : 1. Conception de l’architecture de l’application 2. Programmation des composants logiciels I. Utilisation de mécanismes de communication des composants répartis, appelés Intergiciel ou middleware, tels que : Socket, RPC, RMI ou CORBA. II. Programmation selon le modèle d’exécution adopté. 3. Configuration des entités pour qu’elles puissent communiquer et Échanger des données . 4. L’installation et le déploiement 5. Administration  Surveillance  Maintenance Phases de construction d’une AR
  • 10. 10 Intergiciel ( Middleware )  Couche logicielle intermédiaire située entre l'application et le système d'exploitation de la machine. Machine 1 Machine 2  l’intergiciel est nécessaire pour développer des applications réparties. Il assure la communication entre leurs différents composants d’une manière transparente. Application Intergiciels SE Matériel Application SE Matériel
  • 11. 11 Intergiciel | Middleware Les objectifs d’intergiciel sont :  Masquer la complexité de l'infrastructure sous-jacente  Faciliter la conception, le développement et le déploiement d'applications réparties  Modèle OSI et le Middleware. C. Application C. Transport C. Réseau C. Liaison C. physique C. Application C. Transport C. Réseau C. Liaison C. physique Présentation et session C. Présentation et session Middleware
  • 12. ISAMM | 3ème année Informatique Multimédia | 2017-2018 12 Types de Middlewares Il existe deux types de Middleware :  Middleware pour les langages procéduraux de type RPC RPC : Remote Procedure Call  Middleware pour les langages orientés objets de type RMI RMI : Remote Method Invocation RMI = RPC orienté objet.
  • 13. 13 Middleware RPC  Une application est composée de :  programme principal  un ensemble de procédures  Le programme principal et les procédures sont compilés et liés au moment de l’exécution  le programme principal appelle les procédures en transmettant les paramètres d’entrée  les procédures s’exécutent et retournent leurs résultats dans les paramètres de sortie Programme Principal Début …………………………. ……CA()………………… ………………………………… ……DB()............................... Fin Procédure A() Début Fin Procédure B() Début Fin
  • 14. ISAMM | 3ème année Informatique Multimédia | 2017-2018 14 21/12/2017 RPC | Analogie avec le client/serveur (2) le programme principal se comporte comme un client l’ensemble des procédures est assimilable à un ensemble de services disponibles sur un serveur  interface d’un service = signature de la procédure  interface du serveur = ensemble des signatures des procédures
  • 15. 15 Le middleware assure la transparence de localisation  le client appelle les procédures comme si elles étaient locales  le middleware assure la communication avec le serveur  l’interface du serveur est décrite en IDL ( interface definition language )  le code de préparation d’une requête (stub client) est généré automatiquement à partir de la description IDL RPC | principe de communication
  • 16. 16 RPC | Principe de réalisation
  • 17. 17 Middleware RMI  L’invocation d’une méthode d’un objet distant est similaire à celui local. objetDistant.methode();  Utilisation d’un objet distant , sans savoir où il se trouve, en demandant à un service de nommage de le localiser objetDistant = ServiceDeNoms.recherche("monObjet");  un OD peut être un paramètre d’appel à une méthode locale ou distante resultat = objetLocal.methode(objetDistant); resultat = objetDistant.methode(autreObjetDistant);  Le résultat d’un appel distant peut être sous forme d’un nouvel objet qui a été créé sur la machine distante NouvelObjetDistant = ObjetDistant.methode() ; Caractéristiques
  • 18. 18 Architecture RMI Talon client (Stub) Couche de références objets Remote reference layer Couche transport Talon serveur Skeleton Objet client Objet serveur  Les amorces stub et skeleton : ce sont des adaptateurs pour le transport des appels distants.  Pour chaque OD manipulé par un client correspond une référence d’amorce  Les amorces sont générées par le compilateur d’amorces : rmic  Stub : c’est un représentant local de l’OD qui implémente ses méthodes « exportées »  il transmet l’invocation distante à la couche inférieure Remote Reference Layer  il réalise le paquetage ("marshalling") des arguments des méthodes distantes  il réalise le dépaquetage ("demarshalling") des valeurs de retour
  • 19. 19 Architecture RMI (2)  Skeleton :  Réalise le dépaquetage des arguments envoyés par le stub  Fait un appel à la méthode de l’objet distant  Réalise le paquetage de la valeur de retour La couche des références distantes Elle joue le rôle d’annuaire pour les objets distants enregistrés Elle permet l’obtention d’une référence d’objet distant à partir de la référence locale au Stub ce service est assuré par le lancement du programme rmiregistery  La couche de transport  Elle connecte les 2 espaces d’adressage (JVM)  Elle écoute et répond aux invocations  Elle construit une table des OD disponibles
  • 20. ISAMM | 3ème année Informatique Multimédia | 2017-2018 20 Rmiregistery Objet client Naming Stub Objet client Naming Skeleton JVM Client JVM serveur (1) (2) (2) (3) (3) (4) (5) (5) (5) (6) (6) RMI |Mode Fonctionnel
  • 21. 21  Coté serveur 1. Publication: L’objet serveur s'enregistre auprès du Naming de sa JVM) (méthode rebind) 2. L’objet skeleton est créé. Il maintient une référence vers l’objet serveur 3. Le Naming enregistre l’objet serveur, et le port de communication utilisé auprès du serveur de noms  Coté Client 4. L’objet client fait appel au Naming pour localiser l’objet serveur (méthode lookup) 5. Le Naming récupère les "références" vers l’objet serveur, crée l’objet Stub et rend sa référence au client 6. Le client effectue l’appel au serveur par appel à l’objet Stub RMI |Mode Fonctionnel (2)
  • 22. 22  Principe de Java RMI  Mécanisme permettant l’appel de méthodes des objets répartis sur des JVM différents ( sur des machines différentes ou sur la même machine).  Utilisation d’un protocole propriétaire : R.M.P. (Remote Method Protocol)  Objectifs  Rendre transparent l’accès à des objets distribués sur un réseau  Faciliter la mise en œuvre et l’utilisation d’objets distants Java  Préserver la sécurité (inhérent à l’environnement Java)  RMISecurityManager  Distributed Garbage Collector (DGC) Java RMI | principe et objectifs
  • 23. 23 1. Définir une interface distante (Xyy.java). 2. Créer une classe implémentant cette interface (XyyImpl.java). 3. Compiler cette classe (javac XyyImpl.java). 4. Créer une application serveur (XyyServer.java). 5. Compiler l’application serveur. 6. Créer les classes stub et skeleton à l’aide de rmic (XyyImpl_Stub.java et XyyImpl_Skel.java) 7. Démarrage du registre avec rmiregistry. 8. Lancer le serveur pour la création d’objets et leur enregistrement dans rmiregistry. 9. Créer une classe cliente qui appelle des méthodes distantes de l’objet distribué (XyyClient.java). 10.Compiler cette classe et la lancer.vallet — 12/41 Programmation Développement d’une application avec Java RMI Les étapes sont :
  • 24. 24  Exemple Invocation distante de la méthode reverseString() d’un objet distribué qui inverse une chaîne de caractères fournie par l’appelant. On définit :  ReverseInterface.java : interface qui décrit l’objet distribué  Reverse.java : qui implémente l’objet distribué  ReverseServer.java : le serveur RMI  ReverseClient.java : le client qui utilise l’objet distribué Développement d’une application avec Java RMI Coté Client Coté Serveur  l’interface : ReverseInterface.  le client : ReverseClient.  l’interface : ReverseInterface.  l’objet : Reverse.  le serveur d’objets : ReverseServer.
  • 25. 25 Développement d’une application avec Java RMI  Interface de l’objet distribué  Elle est partagée par le client et le serveur.  Elle décrit les caractéristiques de l’objet.  Elle étend l’interface Remote définie dans java.rmi.  Toutes les méthodes de cette interface peuvent déclencher une exception du type RemoteException.  Cette exception est levée :  si connexion refusée à l’hôte distant  ou bien si l’objet n’existe plus,  ou encore s’il y a un problème lors de l’assemblage ou le désassemblage.
  • 26. 26 Développement d’une application avec Java RMI  Implémentation de l’objet distribué  L’implémentation doit étendre la classe RemoteServer de java.rmi.server.  RemoteServer est une classe abstraite. UnicastRemoteObject étend RemoteServer.  c’est une classe concrète.  une instance de cette classe réside sur un serveur et est disponible via le protocole TCP/IP.
  • 27. 27 Développement d’une application avec Java RMI  Le serveur  Programme à l’écoute des clients.  Enregistre l’objet distribué dans rmiregistry Naming.rebind("rmi://hote:1099/Reverse", rev);.  On installe un gestionnaire de sécurité si le serveur est amené à charger des classes en utilisant le System.setSecurityManager(new RMISecurityManager());
  • 28. 28 Développement d’une application avec Java RMI  Le client :  Le client obtient un stub pour accéder à l’objet par une URL RMI ReverseInterface ri = (ReverseInterface) Naming.lookup ("rmi://localhost:1099/MyReverse");  Une URL RMI commence par rmi://, le nom de machine, un numéro de port optionnel et le nom de l’objet distant. rmi://hote:2110/nomObjet  Installe un gestionnaire de sécurité pour contrôler les stubs chargés dynamiquement : System.setSecurityManager(new RMISecurityManager());  Obtient une référence d’objet distribué : ReverseInterface ri = (ReverseInterface) Naming.lookup ("rmi://localhost:1099/MyReverse");  Exécute une méthode de l’objet : String result = ri.reverseString (« ISAMM");
  • 29. 29 Développement d’une application avec Java RMI  Pour que le client puisse se connecter à rmiregistry, il faut lui fournir un fichier de règles de sécurité client.policy. grant { permission java.net.SocketPermission ":1024-65535", "connect"; permission java.net.SocketPermission ":80", "connect"; };
  • 30. 30 Compiler les sources (interface, implémentation de l’objet, le serveur et le client ) : javac *.java  Lancer rmic sur la classe d’implémentation : rmic -v1.2 Reverse Démarrer rmiregistry : rmiregistry -J-D java.security.policy=client1.policy Lancer le serveur : java ReverseServer Serveur : Construction de l’implémentation Objet Reverse lié dans le RMIregistry Attente des invocations des clients ... Exécuter le client : java –D java.security.policy=client1.policy ReverseClient ISAMM L’inverse de ISAMM est MMASI Développement d’une application avec Java RMI