SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  33
Connaître
et faire vivre le sol

Où la frontière entre le minéral et le vivant

                Cyril GAUMET
PARTIE 1
Connaître le sol
1.Origine du sol
• Le sol se forme à partir de la roche mère sous
  l’action conjugué du climat et des êtres
  vivants.




                                                   3
1.1 Altérations physiques
Variations de température
 Le gel et le dégel
 Le vent et les eaux




                                   4
1.2 Altérations chimiques
 Action de l’acide carbonique lors de pluie sur
 le calcaire.




                                                   5
1.3 Altérations biologiques
 Attaque de la roche par les racines de végétaux
 peu exigeants (lichens, mousses…)




                                                    6
La formation du sol dépend donc de la roche
mère et du climat et des êtres vivants du lieu où
elle se forme.
La formation d’un sol est très longue, il faut
donc éviter de les dégrader.




                                                    7
2. Constituants du sol
 On classe les éléments solides grâce à leurs dimensions,
 ceci est la granulométrie.
                                                           2 mm        Eléments
                        Terre fine                                     grossiers


 Argile      Limons      Limons       Sables        Sables     Gravier           Cailloux
               fins     grossiers      fins        grossiers



    0,002 mm       0,02 mm     0,05 mm         0,2 mm                    2 cm


                  Echelle granulométrique
      L ’analyse de sol ne prend en compte que les éléments inférieurs à 2 mm.
                                                                                        8
Origine des constituants du sol
Argile   Erosion de roche silicatées riches en silice
         et aluminium.


Limons   Erosion de roche en particules de taille
         intermédiaire entre le sable et l’argile

Sable    Erosion de roche, présence de grains de
         quartz.


                                                        9
Avantages                   Inconvénients

Sable grossier Perméable, aéré, sol          Sol filtrant et pauvre
               facile à travailler
 Sable fin et Fertile                        Asphyxiant et collant en
   limons                                    période humide
    Argile     Rétention d’eau, fixation     Se rétracte en séchant,
               d’éléments        minéraux,   collant une fois humide
               charges négatives à sa
               surface
   Humus       Forte       capacité    de    Ph acide et l’humus finit
               rétention       en     eau,   par disparaître
               charges négatives à sa
               surface
Charge négative          Feuillet d’argile

                                             Empilement
          - - - - -
         --
            -- - -- -                            des
                                              feuillets
                                               d’argile

Espace entre les feuillets


              Structure de l’argile


                                                    11
Formation de l’humus

 Matière
organique
                 HUMIFICATION


                  Humus

                                       N.P.K
            MINERALISATION
                                    Eléments
                                    minéraux
                                           12
Le complexe argilo-humique est une
   l’association entre l’argile et l’humus grâce au
   calcium
Il a pour rôle de
Stocker des éléments minéraux
Assurer la liaison entre les éléments du sol




                                                      13
-
-       -       -                    -
                                                           -
    Feuillets       - + Ca +    -
                                             Humus
    d’argile        - + Ca +     -                             -
-       -       -                        -             -
                                               -
                     Pont calcique


    Organisation du complexe argilo-humique

                                                                   14
3. Notion de texture du sol
3.1 Définition de la texture

 C’est la composition granulométrique du sol.
 C’est-à-dire la proportion des différents
 constituants minéraux du sol.




                                                15
3.2 Comment déterminer la texture d’un sol ?

• La texture peut s’apprécier grâce au toucher :
 Aspect granuleux des sables
 Aspect collant des argiles
 Aspect de talc pour les limons lorsqu’ils sont secs.




                                                  16
4. Définition de la structure

Mode d’assemblage des constituants du sol.
C’est un état qui évolue dans le temps.


• Le sol est un ensemble d’éléments construit
  entre lesquels circule l’air et l’eau.
• L’élément structurel de base est l’agrégat.


                                                17
Limons
Matière organique


  C.A.H                               Grains de
    =                                  sables
Ciment du
   sol


             Quelques mm voir le cm

                    Agrégat
                                              18
5. La porosité
C’est le volume des espaces vides du sol. Il se
mesure en %.


     SOLIDE           EAU            AIR


        50 %          30 %           20 %

        Les trois fractions du sol
                                                  19
Partie 2
Faire vivre le sol
Introduction
Le sol n’est pas un simple support de la plante.
Pour une prairie permanente, il y a jusqu’à 260 million
 d’individus par m² correspondant à 1,5 tonne
 minimum/ha et une abondance de 200 vers de terre par
 m².

Le maintien d’une activité
 biologique contribue à
 une évolution favorable
 des sols.


                                                     21
1. La faune du sol
• Elle possède une action :
 Fragmentation (carabes, bousiers, acariens,
  collemboles)
 Brassage (lombrics)
 De décomposition (protozoaires)

 Certains êtres vivants du sol sont des ravageurs
 des cultures (taupins, vers de hanneton,
 limaces…).
                                                22
Faune du sol




               24
2. La flore du sol (2 millions d’espèces)
• 2.1 Les bactéries

• Il y a de multiple espèces :
 En fonction de leurs milieu de vie (aérobie,
  anaérobie)
 En fonction de leur mode de nutrition :
 Hétérotrophe : se nourrissent de matière organique
 Autotrophe : se nourrissent d’éléments minéraux
 Bactéries fixatrice d’azote


                                                       25
2.2 Les champignons


Ils possèdent un aspect
 filamenteux
Ils dégradent la matière
 organique




                            26
2.3 Actions de la flore

• Il y a 2 étapes :
Décomposition : c’est-à-dire simplification des
  constituants de la matière organique
 1 ère phase : prolifération bactérienne,
  s’accompagne d’un dégagement de chaleur
 2 ème phase décroissance bactérienne
Humification : processus qui aboutit à la
  formation d’humus stable.

                                                   27
3. Comment faire vivre le sol ?
 Apport régulier de matière organique
 (compost, fumier, paillage organique…) afin de
 permettre une bonne vie biologique



 Technique du BRF
Bois raméal bragmenté


                                              28
 Apport d’amendement calcique (chaux,
 calcaire) afin d’avoir un pH proche de la
 neutralité.

 Couverture du sol afin d’éviter le tassement
 par les pluies (paillage, B.R.F, film plastique)
 Préféré les engrais sous forme organique
 (corne broyée, sang desséché…) qui favorisent
 les micro-organismes.

 Limiter l’emploi des produits phytosanitaires
 (de synthèse ou minéraux) qui provoquent
 mutation des bactéries, baisse de leurs
 activités, mort de celle-ci.
 Limiter le tassements, pas de passage
 d’engins ou de motobineuse (compactage,
 lissage et création de semelle de labour) en
 conditions trop humide.

 Eviter les labours ou les bêchages trop
 profonds qui diluent la matière organique.
 Préféré un travail superficiel ou des outils type
 Grelinette.
Conclusion de l’exposé



• Un sol fertile = un sol vivant
• Veiller à maintenir une activité biologique




                                                33

Contenu connexe

Tendances

Présentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC ToucycoisPrésentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC Toucycois
cctoucy
 
Etude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnementEtude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnement
jabbouriyassir01
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
Préfabrication
Sami Sahli
 

Tendances (20)

Presentation Le Sol M02
Presentation Le Sol M02Presentation Le Sol M02
Presentation Le Sol M02
 
Structure du rapport d'etat d'avancement doctorat
Structure du rapport d'etat d'avancement doctoratStructure du rapport d'etat d'avancement doctorat
Structure du rapport d'etat d'avancement doctorat
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
 
projet topographie
projet topographie projet topographie
projet topographie
 
Etude d'Impact Environnemental.pdf
Etude d'Impact Environnemental.pdfEtude d'Impact Environnemental.pdf
Etude d'Impact Environnemental.pdf
 
Mouvment de terrain sur le pente
Mouvment de terrain sur le penteMouvment de terrain sur le pente
Mouvment de terrain sur le pente
 
L’apport du sig pour la gestion des risques naturels
L’apport du sig pour la gestion des risques naturelsL’apport du sig pour la gestion des risques naturels
L’apport du sig pour la gestion des risques naturels
 
Présentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC ToucycoisPrésentation gestion dechets CC Toucycois
Présentation gestion dechets CC Toucycois
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
 
Etude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnementEtude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnement
 
projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
projet de fin d'étude touati ahmed conception et etude structural d'un amphit...
 
Guide des terrassements routier gtr2000 1
Guide des terrassements routier gtr2000 1Guide des terrassements routier gtr2000 1
Guide des terrassements routier gtr2000 1
 
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation de système d’information ...
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation  de système d’information ...Gestion de glissement de terrain par l’utilisation  de système d’information ...
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation de système d’information ...
 
Préfabrication
PréfabricationPréfabrication
Préfabrication
 
Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets Gestion et tri des déchets
Gestion et tri des déchets
 
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisieRapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
Rapport d'immersion de géologie au nord de la tunisie
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
 
Tout sur le ciment
Tout sur le cimentTout sur le ciment
Tout sur le ciment
 
Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume Terrassement - calcul de volume
Terrassement - calcul de volume
 
cours-mecanique-sols-1
cours-mecanique-sols-1cours-mecanique-sols-1
cours-mecanique-sols-1
 

Similaire à Connaitre et faire vivre le sol (9)

Cours sve3 géoressources. (2)
Cours sve3   géoressources. (2)Cours sve3   géoressources. (2)
Cours sve3 géoressources. (2)
 
Organisation et fonctionnement du sol
Organisation et fonctionnement du solOrganisation et fonctionnement du sol
Organisation et fonctionnement du sol
 
Connaitre sol
Connaitre solConnaitre sol
Connaitre sol
 
Jp destain b godden
Jp destain b goddenJp destain b godden
Jp destain b godden
 
Jp destain b godden
Jp destain b goddenJp destain b godden
Jp destain b godden
 
Les sols limoneux
Les sols limoneuxLes sols limoneux
Les sols limoneux
 
Présentation1 sable bitumineux
Présentation1 sable bitumineux Présentation1 sable bitumineux
Présentation1 sable bitumineux
 
Geodynamique externe microsoft office power point
Geodynamique externe  microsoft office power pointGeodynamique externe  microsoft office power point
Geodynamique externe microsoft office power point
 
Structure du sol élément clé de sa fertilité
 Structure du sol élément clé de sa fertilité Structure du sol élément clé de sa fertilité
Structure du sol élément clé de sa fertilité
 

Connaitre et faire vivre le sol

  • 1. Connaître et faire vivre le sol Où la frontière entre le minéral et le vivant Cyril GAUMET
  • 3. 1.Origine du sol • Le sol se forme à partir de la roche mère sous l’action conjugué du climat et des êtres vivants. 3
  • 4. 1.1 Altérations physiques Variations de température  Le gel et le dégel  Le vent et les eaux 4
  • 5. 1.2 Altérations chimiques  Action de l’acide carbonique lors de pluie sur le calcaire. 5
  • 6. 1.3 Altérations biologiques  Attaque de la roche par les racines de végétaux peu exigeants (lichens, mousses…) 6
  • 7. La formation du sol dépend donc de la roche mère et du climat et des êtres vivants du lieu où elle se forme. La formation d’un sol est très longue, il faut donc éviter de les dégrader. 7
  • 8. 2. Constituants du sol  On classe les éléments solides grâce à leurs dimensions, ceci est la granulométrie. 2 mm Eléments Terre fine grossiers Argile Limons Limons Sables Sables Gravier Cailloux fins grossiers fins grossiers 0,002 mm 0,02 mm 0,05 mm 0,2 mm 2 cm Echelle granulométrique L ’analyse de sol ne prend en compte que les éléments inférieurs à 2 mm. 8
  • 9. Origine des constituants du sol Argile Erosion de roche silicatées riches en silice et aluminium. Limons Erosion de roche en particules de taille intermédiaire entre le sable et l’argile Sable Erosion de roche, présence de grains de quartz. 9
  • 10. Avantages Inconvénients Sable grossier Perméable, aéré, sol Sol filtrant et pauvre facile à travailler Sable fin et Fertile Asphyxiant et collant en limons période humide Argile Rétention d’eau, fixation Se rétracte en séchant, d’éléments minéraux, collant une fois humide charges négatives à sa surface Humus Forte capacité de Ph acide et l’humus finit rétention en eau, par disparaître charges négatives à sa surface
  • 11. Charge négative Feuillet d’argile Empilement - - - - - -- -- - -- - des feuillets d’argile Espace entre les feuillets Structure de l’argile 11
  • 12. Formation de l’humus Matière organique HUMIFICATION Humus N.P.K MINERALISATION Eléments minéraux 12
  • 13. Le complexe argilo-humique est une l’association entre l’argile et l’humus grâce au calcium Il a pour rôle de Stocker des éléments minéraux Assurer la liaison entre les éléments du sol 13
  • 14. - - - - - - Feuillets - + Ca + - Humus d’argile - + Ca + - - - - - - - - Pont calcique Organisation du complexe argilo-humique 14
  • 15. 3. Notion de texture du sol 3.1 Définition de la texture C’est la composition granulométrique du sol. C’est-à-dire la proportion des différents constituants minéraux du sol. 15
  • 16. 3.2 Comment déterminer la texture d’un sol ? • La texture peut s’apprécier grâce au toucher :  Aspect granuleux des sables  Aspect collant des argiles  Aspect de talc pour les limons lorsqu’ils sont secs. 16
  • 17. 4. Définition de la structure Mode d’assemblage des constituants du sol. C’est un état qui évolue dans le temps. • Le sol est un ensemble d’éléments construit entre lesquels circule l’air et l’eau. • L’élément structurel de base est l’agrégat. 17
  • 18. Limons Matière organique C.A.H Grains de = sables Ciment du sol Quelques mm voir le cm Agrégat 18
  • 19. 5. La porosité C’est le volume des espaces vides du sol. Il se mesure en %. SOLIDE EAU AIR 50 % 30 % 20 % Les trois fractions du sol 19
  • 21. Introduction Le sol n’est pas un simple support de la plante. Pour une prairie permanente, il y a jusqu’à 260 million d’individus par m² correspondant à 1,5 tonne minimum/ha et une abondance de 200 vers de terre par m². Le maintien d’une activité biologique contribue à une évolution favorable des sols. 21
  • 22. 1. La faune du sol • Elle possède une action :  Fragmentation (carabes, bousiers, acariens, collemboles)  Brassage (lombrics)  De décomposition (protozoaires) Certains êtres vivants du sol sont des ravageurs des cultures (taupins, vers de hanneton, limaces…). 22
  • 23.
  • 25. 2. La flore du sol (2 millions d’espèces) • 2.1 Les bactéries • Il y a de multiple espèces :  En fonction de leurs milieu de vie (aérobie, anaérobie)  En fonction de leur mode de nutrition :  Hétérotrophe : se nourrissent de matière organique  Autotrophe : se nourrissent d’éléments minéraux  Bactéries fixatrice d’azote 25
  • 26. 2.2 Les champignons Ils possèdent un aspect filamenteux Ils dégradent la matière organique 26
  • 27. 2.3 Actions de la flore • Il y a 2 étapes : Décomposition : c’est-à-dire simplification des constituants de la matière organique  1 ère phase : prolifération bactérienne, s’accompagne d’un dégagement de chaleur  2 ème phase décroissance bactérienne Humification : processus qui aboutit à la formation d’humus stable. 27
  • 28. 3. Comment faire vivre le sol ?  Apport régulier de matière organique (compost, fumier, paillage organique…) afin de permettre une bonne vie biologique  Technique du BRF Bois raméal bragmenté 28
  • 29.  Apport d’amendement calcique (chaux, calcaire) afin d’avoir un pH proche de la neutralité.  Couverture du sol afin d’éviter le tassement par les pluies (paillage, B.R.F, film plastique)
  • 30.
  • 31.  Préféré les engrais sous forme organique (corne broyée, sang desséché…) qui favorisent les micro-organismes.  Limiter l’emploi des produits phytosanitaires (de synthèse ou minéraux) qui provoquent mutation des bactéries, baisse de leurs activités, mort de celle-ci.
  • 32.  Limiter le tassements, pas de passage d’engins ou de motobineuse (compactage, lissage et création de semelle de labour) en conditions trop humide.  Eviter les labours ou les bêchages trop profonds qui diluent la matière organique. Préféré un travail superficiel ou des outils type Grelinette.
  • 33. Conclusion de l’exposé • Un sol fertile = un sol vivant • Veiller à maintenir une activité biologique 33