SlideShare une entreprise Scribd logo
DOSSIER DE PRODUCTION 
GROUPE 95 
1 
DOSSIER DE PRODUCTION 
Groupe 95 
Julie SCHLECHT Morgane LOUVIER Eric DANG 
Margaux MARTIN Marie-Laure MACHRAOUI Nicolas CHEVIOT 
Enquête 
Greenwashing chez Intermarché : plongée en 
eaux troubles
DOSSIER DE PRODUCTION 
GROUPE 95 
2 
Sommaire 
I. CONTENU ............................................................................................................................. 3 
 Sujet ............................................................................................................................. 3 
 Question centrale ..................................................................................................... 3 
 Public ........................................................................................................................... 3 
 Traitement .................................................................................................................. 3 
 Résumé ....................................................................................................................... 3 
 Découpage du reportage......................................................................................... 4 
II. ORGANISATION ................................................................................................................ 5 
 Fiche de contact ........................................................................................................ 5 
 Fiche de poste ............................................................................................................ 5 
 Liste du matériel ........................................................................................................ 6 
 Planning de tournage ............................................................................................... 6
DOSSIER DE PRODUCTION 
GROUPE 95 
3 
I. CONTENU 
Sujet : Green washing chez Intermarché : plongée en eaux troubles 
Question centrale : Le développement durable chez Intermarché est-il une réalité ou juste une 
façade ? 
Public : Notre reportage cible la clientèle fidèle d’Intermarché, mais aussi plus largement tous les 
consommateurs, qu’ils connaissent ou non l’enseigne. 
Traitement : Pour notre reportage, nous avons décidé de traiter un sujet de développement 
durable, non pas en prenant l’exemple d’une entreprise modèle, mais au contraire en dénonçant les 
agissements d’une enseigne « anti éco-friendly ». 
Pour ce faire, nous avons décidé de mettre en lumière, de manière ludique et pédagogique, une 
pratique de pêche très controversée, et méconnue des consommateurs. Afin de rendre notre travail plus 
vivant nous mixerons divers moyens audio visuels : micro-trottoir, animations explicatives, et interviews. 
Cela nous permettra également d’évaluer les connaissances de la population sur ce sujet et de 
proposer des explications claires, courtes et simples. 
D’autre part, nous aborderons dans notre reportage le sujet des légumes moches (opération « éco-friendly 
» de l’entreprise choisie) afin de confronter deux activités contradictoires du groupe, ce qui nous 
permettra de mettre en exergue le double jeu du distributeur et donc de répondre à notre problématique. 
Résumé : Intermarché est une entreprise qui fait parti du paysage français de la grande distribution. 
Connue pour sa communication sur la fraîcheur de ses produits marins, nous nous somme demandés 
comment l’enseigne parvenait à proposer une telle qualité. Nous avons donc orienté notre travail sur un 
sujet méconnu, qui dénonce une pratique d’exploitation des fonds marins dévastatrice, dont Intermarché 
est justement est un des principaux protagonistes en France. 
En effet, le chalutage profond est une technique de pêche interdite car elle cause des dégâts 
irréversibles pour l’écosystème sous-marin. Elle consiste à raser impunément le fond des océans 
entrainant dans des filets des espèces rares et protégées pour récolter seulement quelques espèces 
communes de poissons. 
Notre travail sur ce reportage sera donc de mettre en lumière cette pratique afin de dénoncer ce 
massacre de la biodiversité et d’informer et sensibiliser les consommateurs. Pour nous aider nous 
construirons notre sujet sur la confrontation entre deux activités contradictoires de l’enseigne (la pêche 
en eau profonde et l’opération des légumes moches). 
En effet, il y a peu, le distributeur a mis en place une démarche de consommation responsable en 
invitant sa clientèle à ne pas négliger les fruits et légumes abîmés. Cette campagne ayant été 
temporaire nous nous en servirons pour mettre en exergue l’ambiguïté du groupe face à ses 
engagements écologiques et répondre à notre problématique : Le développement durable chez 
Intermarché est-il une réalité ou juste une façade ?
DOSSIER DE PRODUCTION 
GROUPE 95 
4 
Découpage du reportage 
NUMEROS PLANS DESCRIPTION 
PLAN 1 
INTRODUCTION 
Description du plan : générique de lancement type JT, journaliste dans le champs face caméra, lancement sujet + 
micro-trottoir: 
« Bonjour et bienvenu dans ………… 
Aujourd’hui, dans notre société où la tendance est à la consommation responsable, une question subsiste : 
Les français sont-ils réellement conscients de ce que les grandes enseignes de distribution leur proposent ? 
Au programme de notre émission un reportage qui va vous dévoiler la vérité sur les pratiques de cer tains 
supermarchés et plus particulièrement sur un sujet méconnu mais impor tant : Le chalutage profond. Pour illustrer nos 
propos nous prendrons l’exemple d’une en treprise connue de tous. Ma is tou t d’abord faisons un tour d’hor izon d e vos 
connaissances sur le sujet : Savez-vous ce qu’est le chalutage profond ? » 
Valeur de plan : Plan d’ensemble + plan demi-ensemble 
PLAN 2 MICRO TROT 1 
Description du plan : réaction à froid du sondé 
Valeur de plan : Plan américain 
PLAN 3 MICRO TROT 2 
Description du plan : réaction à froid du sondé 
Valeur de plan : Plan américain 
PLAN 4 MICRO TROT 3 
Description du plan : explication du sujet + nouvelle réaction du sondé 
Valeur de plan : Plan américain 
PLAN 5 JOURNALISTE 
Description du plan : retour journaliste pour lancement animation: 
« En fait le chalutage profond c’est ça ! » 
Valeur de plan : Plan d’ensemble + plan poitrine 
PLAN 6 ANIMATIONS 
Description du plan : lancement vidéo animée : explication principe chalutage profond (vidéo AFP) 
PLAN 7 JOURNALISTE 
Description du plan : retour journaliste pour lancement interview: 
« Intére ssan t n’e st-ce pas ? Pour en savoir un peu plus à ce sujet nous avons rencontré un groupe d ’activiste s 
écologiques.» 
Valeur de plan : Plan d’ensemble + plan poitrine 
PLAN 8 ITW MAITRE 
Fondation Bloom 
Description du plan : Interview activistes écologiques 
Synthé : Fondation BLOOM 
Son : voix off 
Q.1. Pouvez vous nous parler de la pêche en eau profonde, pourquoi les chalutiers ont-ils recourt à cette méthode? 
Q.2. Existent-ils des restrictions/réglementations pour encadrer ces pratiques? 
Q.3. Quelles-sont les réelles conséquences de cette technique ? Qu’adviendrait-il dans le cas où ces pratiques ne 
cesseraient pas ? 
Q.4. Comment les acteurs gèrent-ils leur par t de responsabilité dans cette destruction ? Qu’en courent-ils en 
enfreignant la loi ? 
Valeur de plan : Plan demi-ensemble + plan poitrine 
PLAN 9 JOURNALISTE 
Description du plan : retour journaliste lancement seconde interview : 
« Afin de b ien comprendre l’enjeu d’une te lle pra tique nou s avons demandé de p lus ample s explica tion s 
au principal concerné j’ai nommé Intermarché. »
DOSSIER DE PRODUCTION 
GROUPE 95 
5 
Valeur de plan : Plan d’ensemble + plan poitrine 
PLAN 10 ITW 
INTERMARCHE 
Description du plan : Interview Anne-Charlotte RAYER 
Synthé : Anne-Charlotte RAYER, chef de marché féculent chez Intermarché 
Son : voix off 
Q.1. Pouvez vous nous parler de votre politique de perf durable quelles solutions mettez vous en place ? 
Q.2. Vous avez lancé récemment la campagne « les légumes moches » : Pouvez-vous nous parler de votre 
engament contre le gaspillage alimentaire ? 
Q.3. Vous communiquez beaucoup sur la qualité de vos produits et notamment sur la fraîcheur de vos produits de la 
mer, quel est votre secret pour réussi à proposer une telle offre ? 
Valeur de plan : Plan demi-ensemble + plan poitrine 
PLAN 11 
CONCLUSIONS 
JOURNALISTE 
Description du plan : retour journaliste + conclusion : lancement ouverture 
Valeur de plan : plan d’ensemble + plan demi-ensemble 
II. ORGANISATION 
Fiche de contacts : équipe technique, personnes ressources, invités 
Nom Prénom Tel Mail 
Machraoui Marie-Laure 07 77 04 27 78 marielaure.machraoui@skema.edu 
Schlecht Julie 06 89 75 83 41 julie.schlecht@skema.edu 
Louvier Morgane 06 29 27 25 03 morgane.louvier@skema.edu 
Dang Eric 06 35 38 74 64 eric.dang@skema.edu 
Cheviot Nicolas 06 88 15 77 38 nicolas.cheviot@skema.edu 
Martin Margaux 07 86 96 42 51 margaux.martin@skema.edu 
Fiche de postes 
Description Nom 
Caméraman/cadreur Nicolas Cheviot 
Chargé de production Marie-Laure Machraoui 
Chargé de post-production Eric Dang 
Journaliste Julie Schlecht 
Banquier Morgane Louvier 
Jardinier wiki Margaux Martin
DOSSIER DE PRODUCTION 
GROUPE 95 
6 
Liste du matériel 
Matériel Dates d’utilisation Prêt/Possession 
Pris Rendu 
Caméra 12/11 15/11 Prêt 
Microphone 12/11 15/11 Prêt 
Perche 12/11 15/11 Prêt 
Go Pro caméra HD 12/11 - Possédée 
iPhone 12/11 - Possédé 
Adobe Premiere Pro CS6 15/11 - Possédé 
Planning de tournage 
Date Horaire Lieu Tournage (n° du plan) 
13/11 9 :00 SKEMA Business School Plan 1 
13/11 11 :00 Rue Nationale Plan 2,3 et 4 
13/11 14 :00 Grand’ Place Plan 5 
Animation Plan 6 
13/11 14 :00 Grand’ Place Plan 7 
13/11 15 :00 SKYPE Plan 8 
14/11 9 :00 Place des Buisses Plan 9 
14/11 9 :30 Intermarché, 89-95 rue Nationale Plan 10 
Fiche de suivi des contacts + autorisation de tournage + cession de droit images à venir

Contenu connexe

Similaire à Dossier de production groupe 95

Dossier de production G6 Sophia 2015
Dossier de production G6 Sophia 2015Dossier de production G6 Sophia 2015
Dossier de production G6 Sophia 2015
jessicat29
 
DOSSIER DE PRODUCTION
DOSSIER DE PRODUCTIONDOSSIER DE PRODUCTION
DOSSIER DE PRODUCTION
Céline Devaux Landragin
 
Présentation substainable - Dossier de production
Présentation substainable - Dossier de productionPrésentation substainable - Dossier de production
Présentation substainable - Dossier de production
Laetitia Luez
 
Les lobbies agroalimentaires
Les lobbies agroalimentairesLes lobbies agroalimentaires
Les lobbies agroalimentaires
Alexia Vayrac
 
Les dessous du made in France - Groupe 70
Les dessous du made in France - Groupe 70Les dessous du made in France - Groupe 70
Les dessous du made in France - Groupe 70
Aliette Vendeville
 
G39 - Dossier de Production
G39 - Dossier de ProductionG39 - Dossier de Production
G39 - Dossier de Production
Thibauld Millet
 
Dossier de production Groupe 138
Dossier de production Groupe 138Dossier de production Groupe 138
Dossier de production Groupe 138
clemencecoudrin
 
Dossier de production - Groupe 39
Dossier de production - Groupe 39Dossier de production - Groupe 39
Dossier de production - Groupe 39
Thibauld Millet
 
Dossier_de_production
Dossier_de_productionDossier_de_production
Dossier_de_production
Gauthier Mouton
 
Dossier de production.
Dossier de production.Dossier de production.
Dossier de production.
Edouard REY
 
Dossier-de-production
Dossier-de-productionDossier-de-production
Dossier-de-production
Gauthier Mouton
 
Dossier de production groupe 69
Dossier de production groupe 69Dossier de production groupe 69
Dossier de production groupe 69
AdrianaSkema
 
Dossier de production version finale
Dossier de production version finaleDossier de production version finale
Dossier de production version finale
Clémence Tillerot
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
Anaïs Randria
 
Dossier de production.
Dossier de production.Dossier de production.
Dossier de production.
Edouard REY
 
Dossier de production - groupe 107
Dossier de production - groupe 107Dossier de production - groupe 107
Dossier de production - groupe 107
Oscar de Latour
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
Oscar de Latour
 
Dossier de production groupe 34
Dossier de production groupe 34Dossier de production groupe 34
Dossier de production groupe 34
Nico Bonnet
 

Similaire à Dossier de production groupe 95 (20)

Movilab
MovilabMovilab
Movilab
 
Dossier de production G6 Sophia 2015
Dossier de production G6 Sophia 2015Dossier de production G6 Sophia 2015
Dossier de production G6 Sophia 2015
 
DOSSIER DE PRODUCTION
DOSSIER DE PRODUCTIONDOSSIER DE PRODUCTION
DOSSIER DE PRODUCTION
 
Présentation substainable - Dossier de production
Présentation substainable - Dossier de productionPrésentation substainable - Dossier de production
Présentation substainable - Dossier de production
 
Les lobbies agroalimentaires
Les lobbies agroalimentairesLes lobbies agroalimentaires
Les lobbies agroalimentaires
 
Les dessous du made in France - Groupe 70
Les dessous du made in France - Groupe 70Les dessous du made in France - Groupe 70
Les dessous du made in France - Groupe 70
 
G39 - Dossier de Production
G39 - Dossier de ProductionG39 - Dossier de Production
G39 - Dossier de Production
 
Dossier de production Groupe 138
Dossier de production Groupe 138Dossier de production Groupe 138
Dossier de production Groupe 138
 
Dossier de production - Groupe 39
Dossier de production - Groupe 39Dossier de production - Groupe 39
Dossier de production - Groupe 39
 
Dossier_de_production
Dossier_de_productionDossier_de_production
Dossier_de_production
 
Dossier de production.
Dossier de production.Dossier de production.
Dossier de production.
 
Dossier-de-production
Dossier-de-productionDossier-de-production
Dossier-de-production
 
Dossier de production groupe 69
Dossier de production groupe 69Dossier de production groupe 69
Dossier de production groupe 69
 
Dossier de production version finale
Dossier de production version finaleDossier de production version finale
Dossier de production version finale
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
 
Dossier de production.
Dossier de production.Dossier de production.
Dossier de production.
 
Dossier de production - groupe 107
Dossier de production - groupe 107Dossier de production - groupe 107
Dossier de production - groupe 107
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
 
Dossier de production groupe 34
Dossier de production groupe 34Dossier de production groupe 34
Dossier de production groupe 34
 

Dossier de production groupe 95

  • 1. DOSSIER DE PRODUCTION GROUPE 95 1 DOSSIER DE PRODUCTION Groupe 95 Julie SCHLECHT Morgane LOUVIER Eric DANG Margaux MARTIN Marie-Laure MACHRAOUI Nicolas CHEVIOT Enquête Greenwashing chez Intermarché : plongée en eaux troubles
  • 2. DOSSIER DE PRODUCTION GROUPE 95 2 Sommaire I. CONTENU ............................................................................................................................. 3  Sujet ............................................................................................................................. 3  Question centrale ..................................................................................................... 3  Public ........................................................................................................................... 3  Traitement .................................................................................................................. 3  Résumé ....................................................................................................................... 3  Découpage du reportage......................................................................................... 4 II. ORGANISATION ................................................................................................................ 5  Fiche de contact ........................................................................................................ 5  Fiche de poste ............................................................................................................ 5  Liste du matériel ........................................................................................................ 6  Planning de tournage ............................................................................................... 6
  • 3. DOSSIER DE PRODUCTION GROUPE 95 3 I. CONTENU Sujet : Green washing chez Intermarché : plongée en eaux troubles Question centrale : Le développement durable chez Intermarché est-il une réalité ou juste une façade ? Public : Notre reportage cible la clientèle fidèle d’Intermarché, mais aussi plus largement tous les consommateurs, qu’ils connaissent ou non l’enseigne. Traitement : Pour notre reportage, nous avons décidé de traiter un sujet de développement durable, non pas en prenant l’exemple d’une entreprise modèle, mais au contraire en dénonçant les agissements d’une enseigne « anti éco-friendly ». Pour ce faire, nous avons décidé de mettre en lumière, de manière ludique et pédagogique, une pratique de pêche très controversée, et méconnue des consommateurs. Afin de rendre notre travail plus vivant nous mixerons divers moyens audio visuels : micro-trottoir, animations explicatives, et interviews. Cela nous permettra également d’évaluer les connaissances de la population sur ce sujet et de proposer des explications claires, courtes et simples. D’autre part, nous aborderons dans notre reportage le sujet des légumes moches (opération « éco-friendly » de l’entreprise choisie) afin de confronter deux activités contradictoires du groupe, ce qui nous permettra de mettre en exergue le double jeu du distributeur et donc de répondre à notre problématique. Résumé : Intermarché est une entreprise qui fait parti du paysage français de la grande distribution. Connue pour sa communication sur la fraîcheur de ses produits marins, nous nous somme demandés comment l’enseigne parvenait à proposer une telle qualité. Nous avons donc orienté notre travail sur un sujet méconnu, qui dénonce une pratique d’exploitation des fonds marins dévastatrice, dont Intermarché est justement est un des principaux protagonistes en France. En effet, le chalutage profond est une technique de pêche interdite car elle cause des dégâts irréversibles pour l’écosystème sous-marin. Elle consiste à raser impunément le fond des océans entrainant dans des filets des espèces rares et protégées pour récolter seulement quelques espèces communes de poissons. Notre travail sur ce reportage sera donc de mettre en lumière cette pratique afin de dénoncer ce massacre de la biodiversité et d’informer et sensibiliser les consommateurs. Pour nous aider nous construirons notre sujet sur la confrontation entre deux activités contradictoires de l’enseigne (la pêche en eau profonde et l’opération des légumes moches). En effet, il y a peu, le distributeur a mis en place une démarche de consommation responsable en invitant sa clientèle à ne pas négliger les fruits et légumes abîmés. Cette campagne ayant été temporaire nous nous en servirons pour mettre en exergue l’ambiguïté du groupe face à ses engagements écologiques et répondre à notre problématique : Le développement durable chez Intermarché est-il une réalité ou juste une façade ?
  • 4. DOSSIER DE PRODUCTION GROUPE 95 4 Découpage du reportage NUMEROS PLANS DESCRIPTION PLAN 1 INTRODUCTION Description du plan : générique de lancement type JT, journaliste dans le champs face caméra, lancement sujet + micro-trottoir: « Bonjour et bienvenu dans ………… Aujourd’hui, dans notre société où la tendance est à la consommation responsable, une question subsiste : Les français sont-ils réellement conscients de ce que les grandes enseignes de distribution leur proposent ? Au programme de notre émission un reportage qui va vous dévoiler la vérité sur les pratiques de cer tains supermarchés et plus particulièrement sur un sujet méconnu mais impor tant : Le chalutage profond. Pour illustrer nos propos nous prendrons l’exemple d’une en treprise connue de tous. Ma is tou t d’abord faisons un tour d’hor izon d e vos connaissances sur le sujet : Savez-vous ce qu’est le chalutage profond ? » Valeur de plan : Plan d’ensemble + plan demi-ensemble PLAN 2 MICRO TROT 1 Description du plan : réaction à froid du sondé Valeur de plan : Plan américain PLAN 3 MICRO TROT 2 Description du plan : réaction à froid du sondé Valeur de plan : Plan américain PLAN 4 MICRO TROT 3 Description du plan : explication du sujet + nouvelle réaction du sondé Valeur de plan : Plan américain PLAN 5 JOURNALISTE Description du plan : retour journaliste pour lancement animation: « En fait le chalutage profond c’est ça ! » Valeur de plan : Plan d’ensemble + plan poitrine PLAN 6 ANIMATIONS Description du plan : lancement vidéo animée : explication principe chalutage profond (vidéo AFP) PLAN 7 JOURNALISTE Description du plan : retour journaliste pour lancement interview: « Intére ssan t n’e st-ce pas ? Pour en savoir un peu plus à ce sujet nous avons rencontré un groupe d ’activiste s écologiques.» Valeur de plan : Plan d’ensemble + plan poitrine PLAN 8 ITW MAITRE Fondation Bloom Description du plan : Interview activistes écologiques Synthé : Fondation BLOOM Son : voix off Q.1. Pouvez vous nous parler de la pêche en eau profonde, pourquoi les chalutiers ont-ils recourt à cette méthode? Q.2. Existent-ils des restrictions/réglementations pour encadrer ces pratiques? Q.3. Quelles-sont les réelles conséquences de cette technique ? Qu’adviendrait-il dans le cas où ces pratiques ne cesseraient pas ? Q.4. Comment les acteurs gèrent-ils leur par t de responsabilité dans cette destruction ? Qu’en courent-ils en enfreignant la loi ? Valeur de plan : Plan demi-ensemble + plan poitrine PLAN 9 JOURNALISTE Description du plan : retour journaliste lancement seconde interview : « Afin de b ien comprendre l’enjeu d’une te lle pra tique nou s avons demandé de p lus ample s explica tion s au principal concerné j’ai nommé Intermarché. »
  • 5. DOSSIER DE PRODUCTION GROUPE 95 5 Valeur de plan : Plan d’ensemble + plan poitrine PLAN 10 ITW INTERMARCHE Description du plan : Interview Anne-Charlotte RAYER Synthé : Anne-Charlotte RAYER, chef de marché féculent chez Intermarché Son : voix off Q.1. Pouvez vous nous parler de votre politique de perf durable quelles solutions mettez vous en place ? Q.2. Vous avez lancé récemment la campagne « les légumes moches » : Pouvez-vous nous parler de votre engament contre le gaspillage alimentaire ? Q.3. Vous communiquez beaucoup sur la qualité de vos produits et notamment sur la fraîcheur de vos produits de la mer, quel est votre secret pour réussi à proposer une telle offre ? Valeur de plan : Plan demi-ensemble + plan poitrine PLAN 11 CONCLUSIONS JOURNALISTE Description du plan : retour journaliste + conclusion : lancement ouverture Valeur de plan : plan d’ensemble + plan demi-ensemble II. ORGANISATION Fiche de contacts : équipe technique, personnes ressources, invités Nom Prénom Tel Mail Machraoui Marie-Laure 07 77 04 27 78 marielaure.machraoui@skema.edu Schlecht Julie 06 89 75 83 41 julie.schlecht@skema.edu Louvier Morgane 06 29 27 25 03 morgane.louvier@skema.edu Dang Eric 06 35 38 74 64 eric.dang@skema.edu Cheviot Nicolas 06 88 15 77 38 nicolas.cheviot@skema.edu Martin Margaux 07 86 96 42 51 margaux.martin@skema.edu Fiche de postes Description Nom Caméraman/cadreur Nicolas Cheviot Chargé de production Marie-Laure Machraoui Chargé de post-production Eric Dang Journaliste Julie Schlecht Banquier Morgane Louvier Jardinier wiki Margaux Martin
  • 6. DOSSIER DE PRODUCTION GROUPE 95 6 Liste du matériel Matériel Dates d’utilisation Prêt/Possession Pris Rendu Caméra 12/11 15/11 Prêt Microphone 12/11 15/11 Prêt Perche 12/11 15/11 Prêt Go Pro caméra HD 12/11 - Possédée iPhone 12/11 - Possédé Adobe Premiere Pro CS6 15/11 - Possédé Planning de tournage Date Horaire Lieu Tournage (n° du plan) 13/11 9 :00 SKEMA Business School Plan 1 13/11 11 :00 Rue Nationale Plan 2,3 et 4 13/11 14 :00 Grand’ Place Plan 5 Animation Plan 6 13/11 14 :00 Grand’ Place Plan 7 13/11 15 :00 SKYPE Plan 8 14/11 9 :00 Place des Buisses Plan 9 14/11 9 :30 Intermarché, 89-95 rue Nationale Plan 10 Fiche de suivi des contacts + autorisation de tournage + cession de droit images à venir