SlideShare une entreprise Scribd logo
Exemple
Pour mesurer la richesse d’un pays et
de sa population à un moment précis
ou au fil du temps, les économistes
ont développé des concepts et créé
des indicateurs économiques qu’il
faut connaître pour comprendre les
disparités dans la répartition des
richesses dans le monde.
1.1) Qu’est-ce que la richesse?



La richesse est le résultat de l’activité
économique d’une collectivité comme
un pays ou une région. Il s'agit dans les
faits de la somme des processus
de production, distribution et de
consommation.
A) La production : activité qui
consiste à créer des biens et
des services afin de les
échanger sur le marché.
Chaque entreprise contribue à la
production de richesses en
réalisant des biens et des services
à partir d'autres biens et services.
La richesse ainsi créée à chaque
étape s’appelle la valeur ajoutée.
Ex.: Trois entreprises différentes
Allons plus loin!



http://www.dailymotion.com/video/x
95tv8_cours-sur-la-valeur-
ajoutee_school
Quatre ressources sont essentielles
     pour assurer la production :




  Les ressources humaines : le travail
fourni par les dirigeants et le personnel
             de l'entreprise.
Le capital
technique :
l'équipement ou
les moyens de
production.
Les ressources
naturelles : matières
premières ou sources
d’énergie.
Le capital financier : les sommes
d’argent investies dans l’entreprise par
les investisseurs.
B) Distribution : toutes
les opérations
qui suivent la
production d’un bien ou
qui précèdent l’achat de
ce bien par le
consommateur.

Ex: transport des
marchandises,
distribution dans les
magasins de vente au
détail.
C)Consommation : utilisation
d’un bien ou d’un service offert
par un client, une personne ou
une entreprise. La consommation
nécessite le capital financier.




Ex : les salaires, les profits des
entreprises, les recettes des
gouvernements, un système de
crédit, un réseau financier fiable
et stable (banques, caisses,
assurances...).
Conclusion: chacune de ces
activités amène de la
valeur ajoutée et entraîne la
création de richesse.
1.2) Les secteurs d'activités économiques
            et la valeur ajoutée
     Selon le principe de valeur ajoutée, plus la
 fabrication d’un produit nécessite d’étapes, plus la
       valeur de ce produit augmente. (rappel)
Par exemple, fabriquer des
téléviseurs et des
ordinateurs en utilisant le
cuivre, l’or, le fer et d’autres
matières premières ajoute
beaucoup plus de valeur que
la simple extraction et la
vente de ces minerais.
Pourquoi ? Parce que le prix du produit
        final, celui du téléviseur ou de
   l’ordinateur, inclus la valeur de tous les
salaires ainsi que la valeur des technologies
  nécessaires à leur production. Le produit
 fini a donc plus de valeur que les matières
        premières dont il est constitué.
En moyenne, sur une
longue période, cette
valeur ajoutée se répartit
de la manière suivante :
les salaires composent
67 % de la valeur ajoutée,
les revenus de l’entreprise
29 % et les revenus de
l’État 4 %.

Vidéo sur la valeur
ajoutée
Il existe trois (3) grands secteurs de
production économique qui amènent
une création de richesse et différents
       degrés de valeur ajoutée :
Le secteur primaire : ce secteur exploite
les ressources naturelles. Par exemple, les
industries agricoles, de pêche, de coupe de
bois, d’extraction du minerais et de pétrole,
etc. Il s’agit du secteur qui ajoute le moins de
valeur ajoutée, car il comporte très peu
d’étapes de transformation. De plus,
les salaires dans ces industries sont
généralement plus bas que dans les autres
secteurs, car ils requièrent généralement
moins de formation.
Une entreprise d'extraction du pétrole brut, une entreprise
  de pêche familiale, une ferme qui cultive le blé et une
  entreprise de coupe de bois sont toutes des activités
           économiques du secteur primaire.
Le secteur secondaire : il englobe toutes
les entreprises de transformation et de
fabrication. Il est aussi appelé le secteur
manufacturier. Par exemple, l’industrie
automobile, aéronautique, la construction
résidentielle et commerciale, le textile,
l’électronique et l’informatique, etc. Ce
secteur inclus la valeur de la production
du secteur primaire. De plus,
les salaires sont généralement plus
élevés que dans le secteur primaire, car il
requiert un plus haut niveau de formation.
Une usine pétrochimique, une entreprise de transformation
 du poisson, une meunerie et une scierie transforment des
 produits du secteur primaire et leur ajoutent de la valeur.
Le secteur tertiaire : il englobe l’ensemble
des activités de services. Par exemple, les
services publics comme l’enseignement et
la santé, la vente au détail et en gros, la
distribution de produits, les services
financiers comme les banques et les
assurances, les professions libérales
comme avocat, notaire ou comptable, les
services techniques, les fonctionnaires de
l’État, etc. C’est dans ce secteur que se
retrouvent les meilleurs salaires et que la
valeur ajoutée est la plus élevée.
Pour réaliser des projets de stations d'essence, il faut de
    nombreux intervenants: des agents immobiliers, des
   notaires et des avocats, pour acquérir les terrains; des
ingénieurs civils, pour préparer les terrains; des architectes,
   pour concevoir les bâtiments; des professionnels de la
 construction, pour bâtir les stations; des comptables, pour
   gérer les coûts de construction; des techniciens, pour
     installer et entretenir les pompes; des réseaux de
   distribution, pour s'approvisionner; des gérants, pour
 diriger les stations...et une armée d'étudiants mal payés!!!
De même, la distribution
de produits alimentaires
comme le poisson, la
fabrication du pain, la
construction résidentielle
et commerciale sont
toutes des entreprises du
secteur tertiaire qui
ajoutent de la valeur à
partir des productions des
secteurs primaires et
secondaires.
Exemple
http://www.youtube.com/wa
     tch?v=SZTLYS54KYI

Contenu connexe

En vedette

Etiqueta En Las Comidas
Etiqueta En Las ComidasEtiqueta En Las Comidas
Etiqueta En Las Comidas
IRMA CHAVEZ
 
Ecomusee alsace saison-2014
Ecomusee alsace saison-2014Ecomusee alsace saison-2014
Ecomusee alsace saison-2014
Bâle Région Mag
 
Presentacion Oficial Arbitrex Manuel1
Presentacion Oficial Arbitrex Manuel1Presentacion Oficial Arbitrex Manuel1
Presentacion Oficial Arbitrex Manuel1
Julio Loupias Lara
 
Manoli 2.0 présentation solution mobile
Manoli 2.0 présentation solution mobileManoli 2.0 présentation solution mobile
Manoli 2.0 présentation solution mobile
Media-Marque
 
Entorno de trabajo 2.0: herramientas
Entorno de trabajo 2.0: herramientasEntorno de trabajo 2.0: herramientas
Entorno de trabajo 2.0: herramientas
Alfredo Castañeda
 
Evento Lima, Peru - Casa Andina
Evento Lima, Peru - Casa AndinaEvento Lima, Peru - Casa Andina
Evento Lima, Peru - Casa Andina
MasterBase®
 
Dossier de presse automne(1)
Dossier de presse automne(1)Dossier de presse automne(1)
Dossier de presse automne(1)
Bâle Région Mag
 
Capes theatre
Capes theatreCapes theatre
Capes theatre
imoiroux
 
Les territoires de la France de demain. Rapport Lebreton
Les territoires de la France de demain. Rapport LebretonLes territoires de la France de demain. Rapport Lebreton
Les territoires de la France de demain. Rapport Lebreton
Vincent DEMULIERE
 
Chapitre introductif: Développement des TIC et émergence du e-commerce
Chapitre introductif: Développement des TIC et émergence du e-commerceChapitre introductif: Développement des TIC et émergence du e-commerce
Chapitre introductif: Développement des TIC et émergence du e-commerce
Raouf Jaziri
 
La empresa 2.0
La empresa 2.0La empresa 2.0
La empresa 2.0
Alfredo Castañeda
 
Phénomènes naturels
Phénomènes naturelsPhénomènes naturels
Phénomènes naturels
Saqqarah 31
 
Maison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Maison bioclimatique-toiture-vegetaliseeMaison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Maison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Mira Lavandier
 
NiñEzteoriapractica
NiñEzteoriapracticaNiñEzteoriapractica
NiñEzteoriapractica
guest9cb06
 
3er Congreso nacional nauraleza-sociedad reflexiones desde la complejidad
3er Congreso nacional nauraleza-sociedad reflexiones desde la complejidad3er Congreso nacional nauraleza-sociedad reflexiones desde la complejidad
3er Congreso nacional nauraleza-sociedad reflexiones desde la complejidad
renelc
 
Charla de Juan Leal en el UXFighters
Charla de Juan Leal en el UXFightersCharla de Juan Leal en el UXFighters
Charla de Juan Leal en el UXFighters
Juan Leal
 
¿Qué es UNINBOL-PVS?
¿Qué es UNINBOL-PVS?¿Qué es UNINBOL-PVS?
¿Qué es UNINBOL-PVS?
Aymen76
 

En vedette (20)

29 vem6 pub on line
29 vem6 pub on line29 vem6 pub on line
29 vem6 pub on line
 
Etiqueta En Las Comidas
Etiqueta En Las ComidasEtiqueta En Las Comidas
Etiqueta En Las Comidas
 
Ecomusee alsace saison-2014
Ecomusee alsace saison-2014Ecomusee alsace saison-2014
Ecomusee alsace saison-2014
 
Presentacion Oficial Arbitrex Manuel1
Presentacion Oficial Arbitrex Manuel1Presentacion Oficial Arbitrex Manuel1
Presentacion Oficial Arbitrex Manuel1
 
Manoli 2.0 présentation solution mobile
Manoli 2.0 présentation solution mobileManoli 2.0 présentation solution mobile
Manoli 2.0 présentation solution mobile
 
Sibiu
SibiuSibiu
Sibiu
 
Entorno de trabajo 2.0: herramientas
Entorno de trabajo 2.0: herramientasEntorno de trabajo 2.0: herramientas
Entorno de trabajo 2.0: herramientas
 
Fld Talens Kleurindeklas Fra
Fld Talens Kleurindeklas FraFld Talens Kleurindeklas Fra
Fld Talens Kleurindeklas Fra
 
Evento Lima, Peru - Casa Andina
Evento Lima, Peru - Casa AndinaEvento Lima, Peru - Casa Andina
Evento Lima, Peru - Casa Andina
 
Dossier de presse automne(1)
Dossier de presse automne(1)Dossier de presse automne(1)
Dossier de presse automne(1)
 
Capes theatre
Capes theatreCapes theatre
Capes theatre
 
Les territoires de la France de demain. Rapport Lebreton
Les territoires de la France de demain. Rapport LebretonLes territoires de la France de demain. Rapport Lebreton
Les territoires de la France de demain. Rapport Lebreton
 
Chapitre introductif: Développement des TIC et émergence du e-commerce
Chapitre introductif: Développement des TIC et émergence du e-commerceChapitre introductif: Développement des TIC et émergence du e-commerce
Chapitre introductif: Développement des TIC et émergence du e-commerce
 
La empresa 2.0
La empresa 2.0La empresa 2.0
La empresa 2.0
 
Phénomènes naturels
Phénomènes naturelsPhénomènes naturels
Phénomènes naturels
 
Maison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Maison bioclimatique-toiture-vegetaliseeMaison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Maison bioclimatique-toiture-vegetalisee
 
NiñEzteoriapractica
NiñEzteoriapracticaNiñEzteoriapractica
NiñEzteoriapractica
 
3er Congreso nacional nauraleza-sociedad reflexiones desde la complejidad
3er Congreso nacional nauraleza-sociedad reflexiones desde la complejidad3er Congreso nacional nauraleza-sociedad reflexiones desde la complejidad
3er Congreso nacional nauraleza-sociedad reflexiones desde la complejidad
 
Charla de Juan Leal en el UXFighters
Charla de Juan Leal en el UXFightersCharla de Juan Leal en el UXFighters
Charla de Juan Leal en el UXFighters
 
¿Qué es UNINBOL-PVS?
¿Qué es UNINBOL-PVS?¿Qué es UNINBOL-PVS?
¿Qué es UNINBOL-PVS?
 

Similaire à Exemple

L´activité économique et la mondialisation
L´activité économique et la mondialisationL´activité économique et la mondialisation
L´activité économique et la mondialisation
mercheguillen
 
L'Economie du Savoir_Par DCissokho_Alleb
L'Economie du Savoir_Par DCissokho_AllebL'Economie du Savoir_Par DCissokho_Alleb
L'Economie du Savoir_Par DCissokho_Alleb
Williams Paolo Bella
 
La nouvelle france industrielle
La nouvelle france industrielleLa nouvelle france industrielle
La nouvelle france industrielle
Eric Vivoni
 
Initiation à l'économie
Initiation à l'économieInitiation à l'économie
Initiation à l'économie
خالد المشكوري
 
Les indicateurs économiques - une structure de pensée en matière économique
Les indicateurs économiques - une structure de pensée en matière économiqueLes indicateurs économiques - une structure de pensée en matière économique
Les indicateurs économiques - une structure de pensée en matière économique
Roger Claessens
 
rouages_economie_nationale.ppt
rouages_economie_nationale.pptrouages_economie_nationale.ppt
rouages_economie_nationale.ppt
SalahAyoubi3
 
S1- introduction à l'économie politique- Vocabulaire économique
S1- introduction à l'économie politique- Vocabulaire économique S1- introduction à l'économie politique- Vocabulaire économique
S1- introduction à l'économie politique- Vocabulaire économique
Cours Fsjest
 
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.PrincenProgramme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Nicolas Princen
 
TD GES.pdf
TD GES.pdfTD GES.pdf
TD GES.pdf
HamzaMhal
 
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquêteNouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
echangeurba
 
La nouvelle-france-industrielle
La nouvelle-france-industrielleLa nouvelle-france-industrielle
La nouvelle-france-industrielle
CHARLES Frédéric
 
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondialS2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
université de Ibn Tofail kénitra
 
PROFLUID INFOS N°70 - Janvier 2015
PROFLUID INFOS N°70 - Janvier 2015PROFLUID INFOS N°70 - Janvier 2015
PROFLUID INFOS N°70 - Janvier 2015
PROFLUID
 
Newsletter n°11
Newsletter n°11Newsletter n°11
Newsletter n°11
Eric Pradel-Lepage
 
Compta nationale compta nationale compta
Compta nationale compta nationale comptaCompta nationale compta nationale compta
Compta nationale compta nationale compta
sakhi2002mehdi
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID
 
Les TIC
Les TICLes TIC
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
PROFLUID
 
Marchés nordiques : spécificités et opportunités
Marchés nordiques : spécificités et opportunités Marchés nordiques : spécificités et opportunités
Marchés nordiques : spécificités et opportunités
FrenchTechCentral
 
10x6 fonds ewen_ppt
10x6 fonds ewen_ppt10x6 fonds ewen_ppt
10x6 fonds ewen_ppt
redactionpaperjam
 

Similaire à Exemple (20)

L´activité économique et la mondialisation
L´activité économique et la mondialisationL´activité économique et la mondialisation
L´activité économique et la mondialisation
 
L'Economie du Savoir_Par DCissokho_Alleb
L'Economie du Savoir_Par DCissokho_AllebL'Economie du Savoir_Par DCissokho_Alleb
L'Economie du Savoir_Par DCissokho_Alleb
 
La nouvelle france industrielle
La nouvelle france industrielleLa nouvelle france industrielle
La nouvelle france industrielle
 
Initiation à l'économie
Initiation à l'économieInitiation à l'économie
Initiation à l'économie
 
Les indicateurs économiques - une structure de pensée en matière économique
Les indicateurs économiques - une structure de pensée en matière économiqueLes indicateurs économiques - une structure de pensée en matière économique
Les indicateurs économiques - une structure de pensée en matière économique
 
rouages_economie_nationale.ppt
rouages_economie_nationale.pptrouages_economie_nationale.ppt
rouages_economie_nationale.ppt
 
S1- introduction à l'économie politique- Vocabulaire économique
S1- introduction à l'économie politique- Vocabulaire économique S1- introduction à l'économie politique- Vocabulaire économique
S1- introduction à l'économie politique- Vocabulaire économique
 
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.PrincenProgramme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
 
TD GES.pdf
TD GES.pdfTD GES.pdf
TD GES.pdf
 
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquêteNouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
 
La nouvelle-france-industrielle
La nouvelle-france-industrielleLa nouvelle-france-industrielle
La nouvelle-france-industrielle
 
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondialS2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
S2 langue 2 impact de NTIC sur l'économie mondial
 
PROFLUID INFOS N°70 - Janvier 2015
PROFLUID INFOS N°70 - Janvier 2015PROFLUID INFOS N°70 - Janvier 2015
PROFLUID INFOS N°70 - Janvier 2015
 
Newsletter n°11
Newsletter n°11Newsletter n°11
Newsletter n°11
 
Compta nationale compta nationale compta
Compta nationale compta nationale comptaCompta nationale compta nationale compta
Compta nationale compta nationale compta
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
 
Les TIC
Les TICLes TIC
Les TIC
 
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
Profluid infos Numéro 81 - Octobre 2017
 
Marchés nordiques : spécificités et opportunités
Marchés nordiques : spécificités et opportunités Marchés nordiques : spécificités et opportunités
Marchés nordiques : spécificités et opportunités
 
10x6 fonds ewen_ppt
10x6 fonds ewen_ppt10x6 fonds ewen_ppt
10x6 fonds ewen_ppt
 

Exemple

  • 2. Pour mesurer la richesse d’un pays et de sa population à un moment précis ou au fil du temps, les économistes ont développé des concepts et créé des indicateurs économiques qu’il faut connaître pour comprendre les disparités dans la répartition des richesses dans le monde.
  • 3. 1.1) Qu’est-ce que la richesse? La richesse est le résultat de l’activité économique d’une collectivité comme un pays ou une région. Il s'agit dans les faits de la somme des processus de production, distribution et de consommation.
  • 4. A) La production : activité qui consiste à créer des biens et des services afin de les échanger sur le marché.
  • 5. Chaque entreprise contribue à la production de richesses en réalisant des biens et des services à partir d'autres biens et services. La richesse ainsi créée à chaque étape s’appelle la valeur ajoutée.
  • 6. Ex.: Trois entreprises différentes
  • 8. Quatre ressources sont essentielles pour assurer la production : Les ressources humaines : le travail fourni par les dirigeants et le personnel de l'entreprise.
  • 9. Le capital technique : l'équipement ou les moyens de production.
  • 10. Les ressources naturelles : matières premières ou sources d’énergie.
  • 11. Le capital financier : les sommes d’argent investies dans l’entreprise par les investisseurs.
  • 12. B) Distribution : toutes les opérations qui suivent la production d’un bien ou qui précèdent l’achat de ce bien par le consommateur. Ex: transport des marchandises, distribution dans les magasins de vente au détail.
  • 13. C)Consommation : utilisation d’un bien ou d’un service offert par un client, une personne ou une entreprise. La consommation nécessite le capital financier. Ex : les salaires, les profits des entreprises, les recettes des gouvernements, un système de crédit, un réseau financier fiable et stable (banques, caisses, assurances...).
  • 14. Conclusion: chacune de ces activités amène de la valeur ajoutée et entraîne la création de richesse.
  • 15. 1.2) Les secteurs d'activités économiques et la valeur ajoutée Selon le principe de valeur ajoutée, plus la fabrication d’un produit nécessite d’étapes, plus la valeur de ce produit augmente. (rappel)
  • 16. Par exemple, fabriquer des téléviseurs et des ordinateurs en utilisant le cuivre, l’or, le fer et d’autres matières premières ajoute beaucoup plus de valeur que la simple extraction et la vente de ces minerais.
  • 17. Pourquoi ? Parce que le prix du produit final, celui du téléviseur ou de l’ordinateur, inclus la valeur de tous les salaires ainsi que la valeur des technologies nécessaires à leur production. Le produit fini a donc plus de valeur que les matières premières dont il est constitué.
  • 18. En moyenne, sur une longue période, cette valeur ajoutée se répartit de la manière suivante : les salaires composent 67 % de la valeur ajoutée, les revenus de l’entreprise 29 % et les revenus de l’État 4 %. Vidéo sur la valeur ajoutée
  • 19. Il existe trois (3) grands secteurs de production économique qui amènent une création de richesse et différents degrés de valeur ajoutée :
  • 20. Le secteur primaire : ce secteur exploite les ressources naturelles. Par exemple, les industries agricoles, de pêche, de coupe de bois, d’extraction du minerais et de pétrole, etc. Il s’agit du secteur qui ajoute le moins de valeur ajoutée, car il comporte très peu d’étapes de transformation. De plus, les salaires dans ces industries sont généralement plus bas que dans les autres secteurs, car ils requièrent généralement moins de formation.
  • 21. Une entreprise d'extraction du pétrole brut, une entreprise de pêche familiale, une ferme qui cultive le blé et une entreprise de coupe de bois sont toutes des activités économiques du secteur primaire.
  • 22. Le secteur secondaire : il englobe toutes les entreprises de transformation et de fabrication. Il est aussi appelé le secteur manufacturier. Par exemple, l’industrie automobile, aéronautique, la construction résidentielle et commerciale, le textile, l’électronique et l’informatique, etc. Ce secteur inclus la valeur de la production du secteur primaire. De plus, les salaires sont généralement plus élevés que dans le secteur primaire, car il requiert un plus haut niveau de formation.
  • 23. Une usine pétrochimique, une entreprise de transformation du poisson, une meunerie et une scierie transforment des produits du secteur primaire et leur ajoutent de la valeur.
  • 24. Le secteur tertiaire : il englobe l’ensemble des activités de services. Par exemple, les services publics comme l’enseignement et la santé, la vente au détail et en gros, la distribution de produits, les services financiers comme les banques et les assurances, les professions libérales comme avocat, notaire ou comptable, les services techniques, les fonctionnaires de l’État, etc. C’est dans ce secteur que se retrouvent les meilleurs salaires et que la valeur ajoutée est la plus élevée.
  • 25. Pour réaliser des projets de stations d'essence, il faut de nombreux intervenants: des agents immobiliers, des notaires et des avocats, pour acquérir les terrains; des ingénieurs civils, pour préparer les terrains; des architectes, pour concevoir les bâtiments; des professionnels de la construction, pour bâtir les stations; des comptables, pour gérer les coûts de construction; des techniciens, pour installer et entretenir les pompes; des réseaux de distribution, pour s'approvisionner; des gérants, pour diriger les stations...et une armée d'étudiants mal payés!!!
  • 26. De même, la distribution de produits alimentaires comme le poisson, la fabrication du pain, la construction résidentielle et commerciale sont toutes des entreprises du secteur tertiaire qui ajoutent de la valeur à partir des productions des secteurs primaires et secondaires.
  • 28. http://www.youtube.com/wa tch?v=SZTLYS54KYI