SlideShare une entreprise Scribd logo
Extrait Le Laisser-Faire
Pierre habitait une petite maison à quelques kilomètres de la Colombière, une
maison qui lui ressemblait beaucoup; simple et souriante, ouverte et violonante. Mis à part
le coin où il dormait, les murs étaient tapissés de toiles, du sol jusqu’au plafond. La cuisine
était un désordre permanent. L’évier, toujours engorgé de vaisselles sales, semblait faire
concurrence à la table encombrée de bouteilles vides. Mais c’était son désordre et il s’y
complaisait. Et si par malheur quelqu’un de bien intentionné venait à tout chambouler,
alors il était perdu et sa bonne humeur fondait comme neige au soleil. Le chemin jusqu’à
l’Eden, il le faisait chaque jour à pied. Parfois le soir, quand là-bas aucune chambre n’était
disponible, je faisais route avec lui.
Puisque la maison de mes parents m’était maintenant interdite, il avait installé pour moi
un lit dans un coin de son grenier. C’était le seul endroit où il restait encore un peu de
place, cela m’allait très bien. J’avais pour me couvrir la petite couverture de laine sur
laquelle je m’étais assise un matin, près de la fontaine.
Ce petit carré de douceur a depuis toujours accompagné mes nuits et je l’aurai encore le
jour où je rendrai l’âme. Pierre était très respectueux, à aucun moment il n’eut de gestes
déplacés, s’excusant même quand son corps frôlait le mien. Nos soirées, nous les passions
dans la cour, assis sous un sycomore. Il me faisait partager l’histoire de sa vie, ne dévoilant
seulement que les moments de bonheur ; ses voyages, ses amours et ses amis. Les jours de
tristesse, les cortèges de mélancolie, il les gardait pour lui.
De temps à autre, quand sa mémoire le faisait buter sur l’un d’eux, c’est d’un geste du bras
qu’il le chassait en me disant :
– Mais je crois que je t’agace avec mes histoires !
– Oh non, Pierre, au contraire, parle-moi encore. Qu’est-ce qu’il s’est passé après ?
Alors il reprenait, heureux de revivre un passé qu’il semblait regretter. Attentive, je me
laissais emporter dans les bribes de son existence comme si j’y avais moi-même été
présente. Il ouvrait grand le portail de ses souvenirs et je m’y engouffrais comme un
courant d’air. A côté de la sienne, ma vie me paraissait si courte, insignifiante, creuse
comme un brin de paille. J’avais presque honte d’être aussi jeune, si pauvre en aventure,
désolée de n’avoir que peu d’histoires à raconter.
Peu à peu, la nuit nous enfermait dans son enclos d’étoiles. Il se reflétait dans les yeux de
Pierre comme les flammes d’un feu de camp sur l’eau d’un lac, ce qui rendait ses récits
quelque peu magiques. Suspendue à ses lèvres, je voulais tout connaître de lui, de ce qu’il
avait été. J’avais toujours pensé que la vie d’un artiste devait être riche en anecdotes, et
celle de Pierre était intarissable. Mes questions, quelquefois indiscrètes, le mettaient
parfois mal à l’aise mais il trouvait toujours une issue. Il me répondait tout en pudeur et
toujours avec le sourire.
Toutes les précautions étaient prises pour que jamais je ne sois choquée.
Si j’avais vécu au temps de sa jeunesse, je l’aurais aimé pareillement.
Le père que je cherchais petit à petit disparaissait, comme si je voulais le perdre en
chemin. Je ne voyais déjà plus le peintre, pas même l’ami. Je me sentais irrésistiblement
attirée par l’homme.

Contenu connexe

En vedette

адамбеков шынгыс+Auto city+идея
адамбеков шынгыс+Auto city+идеяадамбеков шынгыс+Auto city+идея
адамбеков шынгыс+Auto city+идея
Shyngys Adambek
 
การจัดการมรดกวัฒนธรรม
การจัดการมรดกวัฒนธรรม การจัดการมรดกวัฒนธรรม
การจัดการมรดกวัฒนธรรม
Chaloempond Chantong
 
AACR-2016 RNA Scope Poster_040516
AACR-2016 RNA Scope Poster_040516AACR-2016 RNA Scope Poster_040516
AACR-2016 RNA Scope Poster_040516
Rafael Casiano
 
Introduction to Marketing Communications Lecture 6
Introduction to Marketing Communications Lecture 6Introduction to Marketing Communications Lecture 6
Introduction to Marketing Communications Lecture 6
Neil Kelley
 
rekayasa gen
rekayasa genrekayasa gen
rekayasa gen
fahmi yuli
 
Tap 2 ngu phap - gram gram
Tap 2   ngu phap - gram gramTap 2   ngu phap - gram gram
Tap 2 ngu phap - gram gram
mcbooksjsc
 
Slovak Startups Report 2016 - Part of V4 Startup Survey (1)
Slovak Startups Report 2016 - Part of V4 Startup Survey (1)Slovak Startups Report 2016 - Part of V4 Startup Survey (1)
Slovak Startups Report 2016 - Part of V4 Startup Survey (1)
Petra Dzurovcinova
 
Orphanage Volunteering
Orphanage VolunteeringOrphanage Volunteering
Orphanage Volunteering
habarivolunteersandtours13
 
Український інститут МЗС
Український інститут МЗСУкраїнський інститут МЗС
Український інститут МЗС
UkraineCrisisMediaCenter
 

En vedette (10)

адамбеков шынгыс+Auto city+идея
адамбеков шынгыс+Auto city+идеяадамбеков шынгыс+Auto city+идея
адамбеков шынгыс+Auto city+идея
 
การจัดการมรดกวัฒนธรรม
การจัดการมรดกวัฒนธรรม การจัดการมรดกวัฒนธรรม
การจัดการมรดกวัฒนธรรม
 
AACR-2016 RNA Scope Poster_040516
AACR-2016 RNA Scope Poster_040516AACR-2016 RNA Scope Poster_040516
AACR-2016 RNA Scope Poster_040516
 
Introduction to Marketing Communications Lecture 6
Introduction to Marketing Communications Lecture 6Introduction to Marketing Communications Lecture 6
Introduction to Marketing Communications Lecture 6
 
rekayasa gen
rekayasa genrekayasa gen
rekayasa gen
 
Tap 2 ngu phap - gram gram
Tap 2   ngu phap - gram gramTap 2   ngu phap - gram gram
Tap 2 ngu phap - gram gram
 
Legehennen auf ECA - Franz Eberl
Legehennen auf ECA - Franz Eberl Legehennen auf ECA - Franz Eberl
Legehennen auf ECA - Franz Eberl
 
Slovak Startups Report 2016 - Part of V4 Startup Survey (1)
Slovak Startups Report 2016 - Part of V4 Startup Survey (1)Slovak Startups Report 2016 - Part of V4 Startup Survey (1)
Slovak Startups Report 2016 - Part of V4 Startup Survey (1)
 
Orphanage Volunteering
Orphanage VolunteeringOrphanage Volunteering
Orphanage Volunteering
 
Український інститут МЗС
Український інститут МЗСУкраїнський інститут МЗС
Український інститут МЗС
 

Similaire à Le Laisser-faire Vincent orville

Plus que vainqueur pages 14 à 18.pdf
Plus que vainqueur pages 14 à 18.pdfPlus que vainqueur pages 14 à 18.pdf
Plus que vainqueur pages 14 à 18.pdf
yvon30
 
En attendant l’heureux dénouement
En attendant l’heureux dénouementEn attendant l’heureux dénouement
En attendant l’heureux dénouement
Freekidstories
 
Exemples de productions écrites.
Exemples de productions écrites.Exemples de productions écrites.
Exemples de productions écrites.
Mélina RUSSO
 
Le Pendule de Shawk
Le Pendule de ShawkLe Pendule de Shawk
Le Pendule de Shawk
Emmanuel Guichard
 
Les crêpes froides
Les crêpes froidesLes crêpes froides
Les crêpes froides
Luís Rovira
 
Wery
WeryWery
Wery
LeSoir.be
 
Olivier hoën décision de bouqiin
Olivier hoën décision de bouqiinOlivier hoën décision de bouqiin
Olivier hoën décision de bouqiin
Olivier Hoen
 
Espoirs Déchus Roman Noufel Bouzeboudja
Espoirs Déchus Roman Noufel BouzeboudjaEspoirs Déchus Roman Noufel Bouzeboudja
Espoirs Déchus Roman Noufel Bouzeboudja
yehwayi
 
EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
 EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
Taurnada
 
Onitopie
OnitopieOnitopie
Onitopie
Nezumy
 
Onitopie
OnitopieOnitopie
Onitopie
Nezumy
 
Poemes radins
Poemes radinsPoemes radins
Poemes radins
arvorig
 
Madeleine de Proust
Madeleine de ProustMadeleine de Proust
Madeleine de Proust
eoiponferrada
 
Dictionnaire philosophie alchimique
Dictionnaire philosophie alchimiqueDictionnaire philosophie alchimique
Dictionnaire philosophie alchimique
heroig
 
Pas pareil
Pas pareilPas pareil
Pas pareil
Nezumy
 
Chroniques de Fouesnant - l-jdtje
Chroniques de Fouesnant -  l-jdtjeChroniques de Fouesnant -  l-jdtje
Chroniques de Fouesnant - l-jdtje
Foenizella.com
 
Lectures en français
Lectures en françaisLectures en français
Lectures en français
Panora Mix
 
Sophie Jallet
Sophie JalletSophie Jallet
Sophie Jallet
LeSoir.be
 

Similaire à Le Laisser-faire Vincent orville (20)

Giono
GionoGiono
Giono
 
Plus que vainqueur pages 14 à 18.pdf
Plus que vainqueur pages 14 à 18.pdfPlus que vainqueur pages 14 à 18.pdf
Plus que vainqueur pages 14 à 18.pdf
 
En attendant l’heureux dénouement
En attendant l’heureux dénouementEn attendant l’heureux dénouement
En attendant l’heureux dénouement
 
Exemples de productions écrites.
Exemples de productions écrites.Exemples de productions écrites.
Exemples de productions écrites.
 
Lectures
Lectures Lectures
Lectures
 
Le Pendule de Shawk
Le Pendule de ShawkLe Pendule de Shawk
Le Pendule de Shawk
 
Les crêpes froides
Les crêpes froidesLes crêpes froides
Les crêpes froides
 
Wery
WeryWery
Wery
 
Olivier hoën décision de bouqiin
Olivier hoën décision de bouqiinOlivier hoën décision de bouqiin
Olivier hoën décision de bouqiin
 
Espoirs Déchus Roman Noufel Bouzeboudja
Espoirs Déchus Roman Noufel BouzeboudjaEspoirs Déchus Roman Noufel Bouzeboudja
Espoirs Déchus Roman Noufel Bouzeboudja
 
EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
 EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
EXTRAIT du roman « Benzos » de Noël Boudou
 
Onitopie
OnitopieOnitopie
Onitopie
 
Onitopie
OnitopieOnitopie
Onitopie
 
Poemes radins
Poemes radinsPoemes radins
Poemes radins
 
Madeleine de Proust
Madeleine de ProustMadeleine de Proust
Madeleine de Proust
 
Dictionnaire philosophie alchimique
Dictionnaire philosophie alchimiqueDictionnaire philosophie alchimique
Dictionnaire philosophie alchimique
 
Pas pareil
Pas pareilPas pareil
Pas pareil
 
Chroniques de Fouesnant - l-jdtje
Chroniques de Fouesnant -  l-jdtjeChroniques de Fouesnant -  l-jdtje
Chroniques de Fouesnant - l-jdtje
 
Lectures en français
Lectures en françaisLectures en français
Lectures en français
 
Sophie Jallet
Sophie JalletSophie Jallet
Sophie Jallet
 

Dernier

Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdfTechno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
NadineHG
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 

Dernier (9)

Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdfTechno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
Techno Revo et nations (1789-1848) ).pdf
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 

Le Laisser-faire Vincent orville

  • 1. Extrait Le Laisser-Faire Pierre habitait une petite maison à quelques kilomètres de la Colombière, une maison qui lui ressemblait beaucoup; simple et souriante, ouverte et violonante. Mis à part le coin où il dormait, les murs étaient tapissés de toiles, du sol jusqu’au plafond. La cuisine était un désordre permanent. L’évier, toujours engorgé de vaisselles sales, semblait faire concurrence à la table encombrée de bouteilles vides. Mais c’était son désordre et il s’y complaisait. Et si par malheur quelqu’un de bien intentionné venait à tout chambouler, alors il était perdu et sa bonne humeur fondait comme neige au soleil. Le chemin jusqu’à l’Eden, il le faisait chaque jour à pied. Parfois le soir, quand là-bas aucune chambre n’était disponible, je faisais route avec lui. Puisque la maison de mes parents m’était maintenant interdite, il avait installé pour moi un lit dans un coin de son grenier. C’était le seul endroit où il restait encore un peu de place, cela m’allait très bien. J’avais pour me couvrir la petite couverture de laine sur laquelle je m’étais assise un matin, près de la fontaine. Ce petit carré de douceur a depuis toujours accompagné mes nuits et je l’aurai encore le jour où je rendrai l’âme. Pierre était très respectueux, à aucun moment il n’eut de gestes déplacés, s’excusant même quand son corps frôlait le mien. Nos soirées, nous les passions dans la cour, assis sous un sycomore. Il me faisait partager l’histoire de sa vie, ne dévoilant seulement que les moments de bonheur ; ses voyages, ses amours et ses amis. Les jours de tristesse, les cortèges de mélancolie, il les gardait pour lui. De temps à autre, quand sa mémoire le faisait buter sur l’un d’eux, c’est d’un geste du bras qu’il le chassait en me disant : – Mais je crois que je t’agace avec mes histoires ! – Oh non, Pierre, au contraire, parle-moi encore. Qu’est-ce qu’il s’est passé après ? Alors il reprenait, heureux de revivre un passé qu’il semblait regretter. Attentive, je me laissais emporter dans les bribes de son existence comme si j’y avais moi-même été présente. Il ouvrait grand le portail de ses souvenirs et je m’y engouffrais comme un courant d’air. A côté de la sienne, ma vie me paraissait si courte, insignifiante, creuse
  • 2. comme un brin de paille. J’avais presque honte d’être aussi jeune, si pauvre en aventure, désolée de n’avoir que peu d’histoires à raconter. Peu à peu, la nuit nous enfermait dans son enclos d’étoiles. Il se reflétait dans les yeux de Pierre comme les flammes d’un feu de camp sur l’eau d’un lac, ce qui rendait ses récits quelque peu magiques. Suspendue à ses lèvres, je voulais tout connaître de lui, de ce qu’il avait été. J’avais toujours pensé que la vie d’un artiste devait être riche en anecdotes, et celle de Pierre était intarissable. Mes questions, quelquefois indiscrètes, le mettaient parfois mal à l’aise mais il trouvait toujours une issue. Il me répondait tout en pudeur et toujours avec le sourire. Toutes les précautions étaient prises pour que jamais je ne sois choquée. Si j’avais vécu au temps de sa jeunesse, je l’aurais aimé pareillement. Le père que je cherchais petit à petit disparaissait, comme si je voulais le perdre en chemin. Je ne voyais déjà plus le peintre, pas même l’ami. Je me sentais irrésistiblement attirée par l’homme.