SlideShare une entreprise Scribd logo
Université des Sciences et de la
Technologie
« Houari Boumediene »
Faculté d’Électronique et Informatique
Département d’Informatique
Proposé par :
Mr H.BENKAOUHA
F. L. Haddi
Forwarding Group Multicast
Protocol (FGMP) for Multihop,
Mobile Wireless Networks
Présenté par :
BENHADJ DJILALI Hadjer AIT AMEUR Ouerdia Lydia
1
Introduction
Motivation
Conclusion
FGMP
Simulation et évaluation
DVMRP
Plan de la présentation
Bibliographie
Questions
2
Problématique
• Réseaux mobiles multi-sauts:
 Un type particulier de réseaux sans fil .
Une collection autonome de noeuds
mobiles capables de communiquer les uns
avec les autres via des liaisons sans fil.
 Sans infrastructure fixe , ni de station
de base ou d’extension filaire .
3
Introduction
• Multidiffusion aussi les termes “ multipoint ” et “ diffusion de groupe” sont
également employés , une seule instance des informations à transmettre est
émise par l’émetteur .
 Habituellement les applications sont entre une source et un destinataire .
(point à point ) .
 Nouveau type d’application :
 D’une source vers plusieurs destinataires .
 Plusieurs sources vers plusieurs destinataires.
 Les destinataires ont une entité de groupe .
• Les routeurs multicast se chargent en suite de véhiculer ces données vers les
recépteurs désirant recevoir cette informations (abonnés à un groupe
multidiffusion).
Introduction
4
Exemples :
Introduction
5
Introduction
1
8
5
2
9
4
7
3
1
2 3
4
8
9
7
5
 le paquet n'est émis qu'une seule fois et
sera routé vers toutes les machines du
groupe de multidiffusion ,c'est donc le
réseau qui se charge de reproduire les
données.
 l’émetteur émis un paquet pour
chaque destinataire .
00
 Avantages:
 plus éfficace pour diffuser des contenus simultanément vers une large
audience .
 Gain de temps et de la bande passante. 6
Problématique
7
• Plusieurs schémas ont été proposés :
 Un shéma crée une arborescence de multidiffusion pour chaque source de
multidiffusion.
 Un autre , utilise un arbre commun couvrant les membres dans le groupe
de multidiffusion (arbre partagé ).
Nouveau schéma
 Minimum d’infrastructure (sans RP).
 Résistant à la mobilité .
 Protocole hybride entre l’inondation et le plus court arbre de multidiffusion.
Motivation
Réseaux sans fil Mobile, multi-sauts :
Rapidité de déploiement & reconfiguration dynamique .
Multipoint :
Minimiser la consommation de bande
passante du lien de transmission des données
de plusieurs émetteurs à plusieurs récepteurs .
Défis de multidiffusion sans fil :
 Largeur de bande limitée  débit limité .
 Modification de topologie  acheminement des données .
 Canaux de communications partagés .
8
Distance Vector Multicast Routing Protocol .
Protocole orienté “ forte densité de clients “ .
Il est dérivé du protocole d'acheminement (RIP, Routing Information Protocol) .
Met en œuvre la diffusion groupée .
Un protocole proactif .
L'algorithme de transmission en diffusion groupée exige la construction d'arbres
fondés sur les informations d'acheminements.
 Création de l’arbre de diffusion pour chaque source S (émetteur) .
 L’arbre est construit depuis la source S vers les membres du groupe R (
récepteurs) par inondation (envois de datagrammes multicast à tous les noeuds)
suivie d’un élagage.
Principe : inondation & élagage
 On inonde tout l’arbre multicast.
 Les noeuds qui ne sont pas intéressés par la multidiffusion .
 Ils sont élagués de l’arbre ou se raccrochent ensuite (resp : greffe).
DVMRP
9
 Utilise le protocole reverse shortest path forwarding (RPF).
 Chaque expéditeur utilise « l’ inondations » pour diriger les paquets de
multidiffusion ,transmis à l’aide de RPF à tous les nœuds d’ un rang spécifié.
 Pour éviter la duplication (boucles)  RPF
 Un routeur transmet un paquet multidiffusion si ce dernier est reçu par
l’interface utilisée pour envoyer un paquet point à point vers la source
(reverse) .
TEST
Non Oui
InondationSupprimé
10
L’objectif du DVMRP est de garder trace (maintien de liens) des chemins de retour
à la source des paquets de multidiffusion grâce au RPF.
 Les noeuds feuilles non membre et les noeuds sans membres en aval
(downstream membres) envoient un message en amont (upstream )d’élagage pour
élagager les branches de nœuds non-membre .
Après un quantum de temps les branches élaguées revivent et peuvent être inondées
de messages.
 Un nouveau récepteur peut envoyer un message greffe au nœuds en amont
(upstream membre) pour accélérer le processus de connexion .
11
12
Problèmes du DVMRP
12
Détection des nœuds feuilles :
 Utilisation d’Ack .
 Tables de routage de voisins.
Le protocole RPF ne fonctionne pas très bien en
raison de la mobilité :
Une évolutivité très pauvre.
Adaptive reverse shortest Path Forwarding.
Surcharge induit par les données d’inondation et
stockage mémoire :
 Mobilité des nœuds  changement de topologie,
déconnexion  inondation .
 Elagage  exploration ,reconnexion, aussi
confirmation de l’existence de la source.
 Greffe  permettre à de nouveaux membres de se
joindre au groupe de multidiffusion.
 Sauvegarde  l’arbre de multidiffusion de chaque
source , informations en amont et en aval, informations
de maintiens (temporisateurs et indicateurs).
13
S
n
j
i
R
m
l
k
S
n
m
j
i
R
l
k
L’arbre :
S  n  m  j  i  R
L’arbre :
S  l  k i  R
RPF vs Adaptive RPF (A-RPF)
RPF
14
S
n
j
i
R
m
l
k
S
n
m
j
i
R
l
k
L’arbre :
S  n  m  j  i  R
L’arbre :
S  l  k i  R
RPF vs Adaptive RPF
A-RPF
Forwarding Group Multicast Protocol (FGMP) for Multihop, Mobile Wireless Networks
FGMP
16
 Forwarding Group Multicast Protocol.
Un protocole expérimental hybride .
 Maintient les groupes nœuds qui participent dans la transmission des
paquets de multidiffusion contrairement à DVRMP .
Pour chaque groupe de multidiffusion « G » un groupe de transfert « FG » est
associer à ce dernier .
 N'importe quel nœud dans « FG » est en charge de l’acheminement des
paquets de multidiffusion de « G » .
 Autrement dit, quand un nœud appartenant au groupe « FG » reçoit un paquet
de multidiffusion il diffusera ce dernier si ce n'est pas une duplication .
 Le groupe de transfert ou d’acheminement (FG) :
• Un ensemble de nœuds qui sont chargés de transmettre les paquets de multidiffusion.
• Indicateurs de transfert & minuterie .
• Actualisation & délai d'attente .
 Maintenance du groupe FG :
• FG nœuds sont découvert par le chemin le plus court entre les expéditeurs
et les récepteurs.
• 2 modes : FGMP- Receiver Advertising , FGMP- Sender Advertising.
S
S
R
R S
R
17
Mcast
Group
id
Id Sequence TTL
Format du paquet de requête de jointure
Mcast Group Id
Refresh Timer Receiver membre id next hop
Format de la table membre au niveau de expéditeur
Mcast Group Id
Receiver membre id timer
Format de la table FW de transfert
18
FG Maintenance via Receiver Advertising FGMP-RA
19
FG Maintenance via Sender Advertising FGMP-SA
 Plus efficace lorsque le nombre d’émetteurs est inférieur au nombre de
récepteurs  la plupart des applications .
 Les expéditeurs se chargent d’inonder les informations d’adhésions .
 les récepteurs collectent les tables de jointure pour créer et maintenir le
groupe FG .
 La table de jointure a le même format que la table FW de transfert excepté
que le ID récepteur est remplacé par le ID de l’expéditeur dans la table de
jointure .
 La minuterie et les indicateurs de transfert sont définis lorsqu’un nœud
reçoit une table de jointure.
Mcast Group Id
Sender membre id next hop
Format de la table de jointure
20
Comment choisir et conserver les
noeuds d’acheminements
 FG ?
La taille du groupe FG qui doit être :
aussi petite que possible pour réduire la
charge sur le canal sans fil.
Le chemin d’acheminement doit être :
aussi court que possible pour obtenir un
débit élevé.
Inconvénients :
21
Tire parti des avantages de la
multidiffusion .
Réduit la surcharge
sur le canal et
stockage au niveau
des nœuds.
Améliorant les
performances ainsi
permettant le passage à
l’échelle et l'évolutivité .
Les avantages
Efficacité,
Gain de temps
et de bande
passante
Latence ,gigue ,
mémoire
Scalabilité , performance
22
Simulation et évaluation
Environnement
Langage de simulation parallèle Maisie
100 Nœuds reparties dans un espace 1000*1000 mètres carrés .
La plage de transmission radio est de 120 mètres.
Débit 2Mb/s.
La taille du paquet : 10kbit pour les données , 10kbit pour les tables de
routage , 500 bits pour contrôle .
2 configurations évaluées : 1 émetteur 9 récepteurs ,10 émetteurs  10
récepteurs.
2 types de trafic : lourd et léger.
Le temps total de la simulation est 200 s.
Table de routage et les messages de contrôle sont prioritaires sur les données ,
les tables de routage sont mises à jour chaque seconde et pour chaque
changement de lien.
23
Le débit.
Efficacité du multicast.
La taille du groupe de transfert.
La surcharge du protocole.
 La surcharge du canal.
 La surcharge du stockage.
Simulation et évaluation
Évaluation
 Les auteurs Ching-Chuan Chiang , Mario Gerla et Lixia Zhang ont évalués Les
performances du protocole proposé à l’aide de simulation , est comparée à
celle du protocole DVMRP et à l'inondation globale selon les points suivants :
24
25
26
27
28
29
30
Conclusion
 Protocole de Multicast Forwarding Group (FGMP) offre un
moyen simple et efficace pour la multidiffusion dans les réseaux
multi-sauts sans fil .
 La notion de « nœud de transfert » est beaucoup plus adaptée à la
chaîne de diffusion sans fil que la notion classique de liens en amont
et en aval.
 L’ajustement plus rapide aux changements de la topologie et la
réduction des transmissions redondantes entraîne un plus grand
débit et efficacité de multidiffusion.
 La réduction de surcharge permet le passage à l’échelle du groupe
de multidiffusion .
 Perspective :
 Intégrer des mécanismes qui gèrent la qualité de service
QOS .
 Critiques :
 Besoin d’infrastructure globale de routage .
 Inefficacité dans un environnement de haute mobilité .
 Manque d’explication au niveau de la partie simulation ,
notamment la section 5.4 qu’on a pas compris .
31
 Ching-Chuan Chiang, Mario Gerla and Lixia Zhang “Forwarding Group Multicast
Protocol (FGMP) for Multihop, Mobile Wireless Networks” in Computer Science
Department University of California, Los Angele , appear at CLUSTER
COMPUTING (1998).
Bibliographie
 http://abcdrfc.free.fr/rfc-vf/rfc1075.html
 http://iut-tice.ujf-grenoble.fr/tice-
espaces/GTR/reseauxm1m2/moduleM3/monsite/docs_ptut/Mcast.pdf
 https://www.irisa.fr/prive/bcousin/Cours/Le_multicast.routage.2P.pdf
 https://repo.zenk-security.com/Protocoles_reseaux_securisation/Multicast%20-
Protocoles%20de%20routage.pdf
Webographie (dernière consultation le : 06/11/2015).
32
33
Questions
33

Contenu connexe

Tendances

Routage dans les réseaux ad hoc
Routage dans les réseaux ad hocRoutage dans les réseaux ad hoc
Routage dans les réseaux ad hoc
hamouze
 
Realistic simulations of delay tolerant networks
Realistic simulations of  delay tolerant networksRealistic simulations of  delay tolerant networks
Realistic simulations of delay tolerant networks
Amir Krifa
 
Connexion point à point (ppp, hdlc)
Connexion point à point (ppp, hdlc)Connexion point à point (ppp, hdlc)
Connexion point à point (ppp, hdlc)
EL AMRI El Hassan
 
Expose wcdma
Expose wcdmaExpose wcdma
Expose wcdma
KONAN MARTIAL
 
Cours les technologies WAN
Cours les technologies WANCours les technologies WAN
Cours les technologies WAN
EL AMRI El Hassan
 
Créer un réseau wifi ad hoc
Créer un réseau wifi ad hocCréer un réseau wifi ad hoc
Créer un réseau wifi ad hoc
Bomber Man
 
Présentation lte h.a.khmaies
Présentation lte  h.a.khmaiesPrésentation lte  h.a.khmaies
Présentation lte h.a.khmaies
khmaies HAJ AMMAR
 
66051496 lte-9
66051496 lte-966051496 lte-9
66051496 lte-9
mwara1
 
6 lte cours (1)
6 lte cours (1)6 lte cours (1)
6 lte cours (1)
Amira Abdi
 
La technique de transmission OFDM
La technique de transmission OFDMLa technique de transmission OFDM
La technique de transmission OFDM
Chiheb Ouaghlani
 
Labo Mediatron - Presentation 2017
Labo Mediatron - Presentation 2017Labo Mediatron - Presentation 2017
Labo Mediatron - Presentation 2017
Maro B
 
Final show
Final showFinal show
Final show
florenzo
 
Réséaux Eténdus ét Réséaux d’Opératéurs
Réséaux Eténdus ét Réséaux d’OpératéursRéséaux Eténdus ét Réséaux d’Opératéurs
Réséaux Eténdus ét Réséaux d’Opératéurs
Amadou Dia
 
handover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimaxhandover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimax
saif ben abid
 
Le point sur la technologie LTE
Le point sur la technologie LTELe point sur la technologie LTE
Le point sur la technologie LTE
Fracarro France
 
Rapport W-CDMA Coding & Multiplexing
Rapport W-CDMA  Coding & MultiplexingRapport W-CDMA  Coding & Multiplexing
Rapport W-CDMA Coding & Multiplexing
Anouar Loukili
 

Tendances (20)

Routage dans les réseaux ad hoc
Routage dans les réseaux ad hocRoutage dans les réseaux ad hoc
Routage dans les réseaux ad hoc
 
Realistic simulations of delay tolerant networks
Realistic simulations of  delay tolerant networksRealistic simulations of  delay tolerant networks
Realistic simulations of delay tolerant networks
 
Chap5 wan
Chap5 wanChap5 wan
Chap5 wan
 
Connexion point à point (ppp, hdlc)
Connexion point à point (ppp, hdlc)Connexion point à point (ppp, hdlc)
Connexion point à point (ppp, hdlc)
 
Examen1
Examen1Examen1
Examen1
 
Expose wcdma
Expose wcdmaExpose wcdma
Expose wcdma
 
Cours les technologies WAN
Cours les technologies WANCours les technologies WAN
Cours les technologies WAN
 
Créer un réseau wifi ad hoc
Créer un réseau wifi ad hocCréer un réseau wifi ad hoc
Créer un réseau wifi ad hoc
 
Présentation lte h.a.khmaies
Présentation lte  h.a.khmaiesPrésentation lte  h.a.khmaies
Présentation lte h.a.khmaies
 
66051496 lte-9
66051496 lte-966051496 lte-9
66051496 lte-9
 
6 lte cours (1)
6 lte cours (1)6 lte cours (1)
6 lte cours (1)
 
La technique de transmission OFDM
La technique de transmission OFDMLa technique de transmission OFDM
La technique de transmission OFDM
 
Labo Mediatron - Presentation 2017
Labo Mediatron - Presentation 2017Labo Mediatron - Presentation 2017
Labo Mediatron - Presentation 2017
 
Final show
Final showFinal show
Final show
 
rapportfinal
rapportfinalrapportfinal
rapportfinal
 
Réséaux Eténdus ét Réséaux d’Opératéurs
Réséaux Eténdus ét Réséaux d’OpératéursRéséaux Eténdus ét Réséaux d’Opératéurs
Réséaux Eténdus ét Réséaux d’Opératéurs
 
handover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimaxhandover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimax
 
Le point sur la technologie LTE
Le point sur la technologie LTELe point sur la technologie LTE
Le point sur la technologie LTE
 
Rapport W-CDMA Coding & Multiplexing
Rapport W-CDMA  Coding & MultiplexingRapport W-CDMA  Coding & Multiplexing
Rapport W-CDMA Coding & Multiplexing
 
Cisco
CiscoCisco
Cisco
 

Similaire à Forwarding Group Multicast Protocol (FGMP) for Multihop, Mobile Wireless Networks

4G.pdf
4G.pdf4G.pdf
4G.pdf
JasserKouki5
 
LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French] LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French]
Assia Mounir
 
develleldllfllgsrlhdlhldlhldrhldrlhdlhldrlh
develleldllfllgsrlhdlhldlhldrhldrlhdlhldrlhdevelleldllfllgsrlhdlhldlhldrhldrlhdlhldrlh
develleldllfllgsrlhdlhldlhldrhldrlhdlhldrlh
mbocktina
 
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Robert Vivanco Salcedo
 
1- Réseau 3G (UMTS).pptxssccsqcqscqcqccsc
1- Réseau 3G (UMTS).pptxssccsqcqscqcqccsc1- Réseau 3G (UMTS).pptxssccsqcqscqcqccsc
1- Réseau 3G (UMTS).pptxssccsqcqscqcqccsc
mohamedsaidi212001
 
PDH,sdh,wdm.pptx
PDH,sdh,wdm.pptxPDH,sdh,wdm.pptx
PDH,sdh,wdm.pptx
NicolettaNouetagni
 
Réseau lora
Réseau loraRéseau lora
Réseau lora
IoT Tunisia
 
Exposée Le routage dans les ( RCSF).pptx
Exposée Le routage dans les ( RCSF).pptxExposée Le routage dans les ( RCSF).pptx
Exposée Le routage dans les ( RCSF).pptx
ssuser01e5883
 
Description des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTEDescription des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTE
Oussama Hosni
 
Synthèse des Réseaux
Synthèse des RéseauxSynthèse des Réseaux
Synthèse des Réseaux
Paulin CHOUDJA
 
ccna 4 frame relay exposée.docx
ccna 4 frame relay exposée.docxccna 4 frame relay exposée.docx
ccna 4 frame relay exposée.docx
AlexLissom
 
Modèle d'auto-organisation pour les protocoles de routage dans les réseaux ad...
Modèle d'auto-organisation pour les protocoles de routage dans les réseaux ad...Modèle d'auto-organisation pour les protocoles de routage dans les réseaux ad...
Modèle d'auto-organisation pour les protocoles de routage dans les réseaux ad...
Lucas RIVOIRARD
 
802.11ac.pptx
802.11ac.pptx802.11ac.pptx
802.11ac.pptx
AmiraKebache
 
2208883859310096yfffffffvujjjjjjjjjuylllll.pptx
2208883859310096yfffffffvujjjjjjjjjuylllll.pptx2208883859310096yfffffffvujjjjjjjjjuylllll.pptx
2208883859310096yfffffffvujjjjjjjjjuylllll.pptx
SabirEttlidy
 
Vpn
VpnVpn
Vpn
kwabo
 
Presentation final
Presentation finalPresentation final
Presentation final
alioune laba ndiaye
 
Multicast en IPv6
Multicast en IPv6Multicast en IPv6
Multicast en IPv6
Mounia EL
 

Similaire à Forwarding Group Multicast Protocol (FGMP) for Multihop, Mobile Wireless Networks (20)

4G.pdf
4G.pdf4G.pdf
4G.pdf
 
LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French] LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French]
 
Projet Rnis
Projet RnisProjet Rnis
Projet Rnis
 
develleldllfllgsrlhdlhldlhldrhldrlhdlhldrlh
develleldllfllgsrlhdlhldlhldrhldrlhdlhldrlhdevelleldllfllgsrlhdlhldlhldrhldrlhdlhldrlh
develleldllfllgsrlhdlhldlhldrhldrlhdlhldrlh
 
Présentation 3 G Lte
Présentation 3 G LtePrésentation 3 G Lte
Présentation 3 G Lte
 
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
Comprendre les technologies LPWA (SIGFOX et LoRa)
 
1- Réseau 3G (UMTS).pptxssccsqcqscqcqccsc
1- Réseau 3G (UMTS).pptxssccsqcqscqcqccsc1- Réseau 3G (UMTS).pptxssccsqcqscqcqccsc
1- Réseau 3G (UMTS).pptxssccsqcqscqcqccsc
 
PDH,sdh,wdm.pptx
PDH,sdh,wdm.pptxPDH,sdh,wdm.pptx
PDH,sdh,wdm.pptx
 
Réseau lora
Réseau loraRéseau lora
Réseau lora
 
Exposée Le routage dans les ( RCSF).pptx
Exposée Le routage dans les ( RCSF).pptxExposée Le routage dans les ( RCSF).pptx
Exposée Le routage dans les ( RCSF).pptx
 
Description des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTEDescription des réseaux 4G LTE
Description des réseaux 4G LTE
 
Synthèse des Réseaux
Synthèse des RéseauxSynthèse des Réseaux
Synthèse des Réseaux
 
ccna 4 frame relay exposée.docx
ccna 4 frame relay exposée.docxccna 4 frame relay exposée.docx
ccna 4 frame relay exposée.docx
 
Modèle d'auto-organisation pour les protocoles de routage dans les réseaux ad...
Modèle d'auto-organisation pour les protocoles de routage dans les réseaux ad...Modèle d'auto-organisation pour les protocoles de routage dans les réseaux ad...
Modèle d'auto-organisation pour les protocoles de routage dans les réseaux ad...
 
802.11ac.pptx
802.11ac.pptx802.11ac.pptx
802.11ac.pptx
 
2208883859310096yfffffffvujjjjjjjjjuylllll.pptx
2208883859310096yfffffffvujjjjjjjjjuylllll.pptx2208883859310096yfffffffvujjjjjjjjjuylllll.pptx
2208883859310096yfffffffvujjjjjjjjjuylllll.pptx
 
Vpn
VpnVpn
Vpn
 
Lte projet
Lte projetLte projet
Lte projet
 
Presentation final
Presentation finalPresentation final
Presentation final
 
Multicast en IPv6
Multicast en IPv6Multicast en IPv6
Multicast en IPv6
 

Forwarding Group Multicast Protocol (FGMP) for Multihop, Mobile Wireless Networks

  • 1. Université des Sciences et de la Technologie « Houari Boumediene » Faculté d’Électronique et Informatique Département d’Informatique Proposé par : Mr H.BENKAOUHA F. L. Haddi Forwarding Group Multicast Protocol (FGMP) for Multihop, Mobile Wireless Networks Présenté par : BENHADJ DJILALI Hadjer AIT AMEUR Ouerdia Lydia 1
  • 2. Introduction Motivation Conclusion FGMP Simulation et évaluation DVMRP Plan de la présentation Bibliographie Questions 2 Problématique
  • 3. • Réseaux mobiles multi-sauts:  Un type particulier de réseaux sans fil . Une collection autonome de noeuds mobiles capables de communiquer les uns avec les autres via des liaisons sans fil.  Sans infrastructure fixe , ni de station de base ou d’extension filaire . 3 Introduction
  • 4. • Multidiffusion aussi les termes “ multipoint ” et “ diffusion de groupe” sont également employés , une seule instance des informations à transmettre est émise par l’émetteur .  Habituellement les applications sont entre une source et un destinataire . (point à point ) .  Nouveau type d’application :  D’une source vers plusieurs destinataires .  Plusieurs sources vers plusieurs destinataires.  Les destinataires ont une entité de groupe . • Les routeurs multicast se chargent en suite de véhiculer ces données vers les recépteurs désirant recevoir cette informations (abonnés à un groupe multidiffusion). Introduction 4
  • 6. Introduction 1 8 5 2 9 4 7 3 1 2 3 4 8 9 7 5  le paquet n'est émis qu'une seule fois et sera routé vers toutes les machines du groupe de multidiffusion ,c'est donc le réseau qui se charge de reproduire les données.  l’émetteur émis un paquet pour chaque destinataire . 00  Avantages:  plus éfficace pour diffuser des contenus simultanément vers une large audience .  Gain de temps et de la bande passante. 6
  • 7. Problématique 7 • Plusieurs schémas ont été proposés :  Un shéma crée une arborescence de multidiffusion pour chaque source de multidiffusion.  Un autre , utilise un arbre commun couvrant les membres dans le groupe de multidiffusion (arbre partagé ). Nouveau schéma  Minimum d’infrastructure (sans RP).  Résistant à la mobilité .  Protocole hybride entre l’inondation et le plus court arbre de multidiffusion.
  • 8. Motivation Réseaux sans fil Mobile, multi-sauts : Rapidité de déploiement & reconfiguration dynamique . Multipoint : Minimiser la consommation de bande passante du lien de transmission des données de plusieurs émetteurs à plusieurs récepteurs . Défis de multidiffusion sans fil :  Largeur de bande limitée  débit limité .  Modification de topologie  acheminement des données .  Canaux de communications partagés . 8
  • 9. Distance Vector Multicast Routing Protocol . Protocole orienté “ forte densité de clients “ . Il est dérivé du protocole d'acheminement (RIP, Routing Information Protocol) . Met en œuvre la diffusion groupée . Un protocole proactif . L'algorithme de transmission en diffusion groupée exige la construction d'arbres fondés sur les informations d'acheminements.  Création de l’arbre de diffusion pour chaque source S (émetteur) .  L’arbre est construit depuis la source S vers les membres du groupe R ( récepteurs) par inondation (envois de datagrammes multicast à tous les noeuds) suivie d’un élagage. Principe : inondation & élagage  On inonde tout l’arbre multicast.  Les noeuds qui ne sont pas intéressés par la multidiffusion .  Ils sont élagués de l’arbre ou se raccrochent ensuite (resp : greffe). DVMRP 9
  • 10.  Utilise le protocole reverse shortest path forwarding (RPF).  Chaque expéditeur utilise « l’ inondations » pour diriger les paquets de multidiffusion ,transmis à l’aide de RPF à tous les nœuds d’ un rang spécifié.  Pour éviter la duplication (boucles)  RPF  Un routeur transmet un paquet multidiffusion si ce dernier est reçu par l’interface utilisée pour envoyer un paquet point à point vers la source (reverse) . TEST Non Oui InondationSupprimé 10
  • 11. L’objectif du DVMRP est de garder trace (maintien de liens) des chemins de retour à la source des paquets de multidiffusion grâce au RPF.  Les noeuds feuilles non membre et les noeuds sans membres en aval (downstream membres) envoient un message en amont (upstream )d’élagage pour élagager les branches de nœuds non-membre . Après un quantum de temps les branches élaguées revivent et peuvent être inondées de messages.  Un nouveau récepteur peut envoyer un message greffe au nœuds en amont (upstream membre) pour accélérer le processus de connexion . 11
  • 12. 12 Problèmes du DVMRP 12 Détection des nœuds feuilles :  Utilisation d’Ack .  Tables de routage de voisins. Le protocole RPF ne fonctionne pas très bien en raison de la mobilité : Une évolutivité très pauvre. Adaptive reverse shortest Path Forwarding. Surcharge induit par les données d’inondation et stockage mémoire :  Mobilité des nœuds  changement de topologie, déconnexion  inondation .  Elagage  exploration ,reconnexion, aussi confirmation de l’existence de la source.  Greffe  permettre à de nouveaux membres de se joindre au groupe de multidiffusion.  Sauvegarde  l’arbre de multidiffusion de chaque source , informations en amont et en aval, informations de maintiens (temporisateurs et indicateurs).
  • 13. 13 S n j i R m l k S n m j i R l k L’arbre : S  n  m  j  i  R L’arbre : S  l  k i  R RPF vs Adaptive RPF (A-RPF) RPF
  • 14. 14 S n j i R m l k S n m j i R l k L’arbre : S  n  m  j  i  R L’arbre : S  l  k i  R RPF vs Adaptive RPF A-RPF
  • 16. FGMP 16  Forwarding Group Multicast Protocol. Un protocole expérimental hybride .  Maintient les groupes nœuds qui participent dans la transmission des paquets de multidiffusion contrairement à DVRMP . Pour chaque groupe de multidiffusion « G » un groupe de transfert « FG » est associer à ce dernier .  N'importe quel nœud dans « FG » est en charge de l’acheminement des paquets de multidiffusion de « G » .  Autrement dit, quand un nœud appartenant au groupe « FG » reçoit un paquet de multidiffusion il diffusera ce dernier si ce n'est pas une duplication .
  • 17.  Le groupe de transfert ou d’acheminement (FG) : • Un ensemble de nœuds qui sont chargés de transmettre les paquets de multidiffusion. • Indicateurs de transfert & minuterie . • Actualisation & délai d'attente .  Maintenance du groupe FG : • FG nœuds sont découvert par le chemin le plus court entre les expéditeurs et les récepteurs. • 2 modes : FGMP- Receiver Advertising , FGMP- Sender Advertising. S S R R S R 17
  • 18. Mcast Group id Id Sequence TTL Format du paquet de requête de jointure Mcast Group Id Refresh Timer Receiver membre id next hop Format de la table membre au niveau de expéditeur Mcast Group Id Receiver membre id timer Format de la table FW de transfert 18
  • 19. FG Maintenance via Receiver Advertising FGMP-RA 19
  • 20. FG Maintenance via Sender Advertising FGMP-SA  Plus efficace lorsque le nombre d’émetteurs est inférieur au nombre de récepteurs  la plupart des applications .  Les expéditeurs se chargent d’inonder les informations d’adhésions .  les récepteurs collectent les tables de jointure pour créer et maintenir le groupe FG .  La table de jointure a le même format que la table FW de transfert excepté que le ID récepteur est remplacé par le ID de l’expéditeur dans la table de jointure .  La minuterie et les indicateurs de transfert sont définis lorsqu’un nœud reçoit une table de jointure. Mcast Group Id Sender membre id next hop Format de la table de jointure 20
  • 21. Comment choisir et conserver les noeuds d’acheminements  FG ? La taille du groupe FG qui doit être : aussi petite que possible pour réduire la charge sur le canal sans fil. Le chemin d’acheminement doit être : aussi court que possible pour obtenir un débit élevé. Inconvénients : 21
  • 22. Tire parti des avantages de la multidiffusion . Réduit la surcharge sur le canal et stockage au niveau des nœuds. Améliorant les performances ainsi permettant le passage à l’échelle et l'évolutivité . Les avantages Efficacité, Gain de temps et de bande passante Latence ,gigue , mémoire Scalabilité , performance 22
  • 23. Simulation et évaluation Environnement Langage de simulation parallèle Maisie 100 Nœuds reparties dans un espace 1000*1000 mètres carrés . La plage de transmission radio est de 120 mètres. Débit 2Mb/s. La taille du paquet : 10kbit pour les données , 10kbit pour les tables de routage , 500 bits pour contrôle . 2 configurations évaluées : 1 émetteur 9 récepteurs ,10 émetteurs  10 récepteurs. 2 types de trafic : lourd et léger. Le temps total de la simulation est 200 s. Table de routage et les messages de contrôle sont prioritaires sur les données , les tables de routage sont mises à jour chaque seconde et pour chaque changement de lien. 23
  • 24. Le débit. Efficacité du multicast. La taille du groupe de transfert. La surcharge du protocole.  La surcharge du canal.  La surcharge du stockage. Simulation et évaluation Évaluation  Les auteurs Ching-Chuan Chiang , Mario Gerla et Lixia Zhang ont évalués Les performances du protocole proposé à l’aide de simulation , est comparée à celle du protocole DVMRP et à l'inondation globale selon les points suivants : 24
  • 25. 25
  • 26. 26
  • 27. 27
  • 28. 28
  • 29. 29
  • 30. 30
  • 31. Conclusion  Protocole de Multicast Forwarding Group (FGMP) offre un moyen simple et efficace pour la multidiffusion dans les réseaux multi-sauts sans fil .  La notion de « nœud de transfert » est beaucoup plus adaptée à la chaîne de diffusion sans fil que la notion classique de liens en amont et en aval.  L’ajustement plus rapide aux changements de la topologie et la réduction des transmissions redondantes entraîne un plus grand débit et efficacité de multidiffusion.  La réduction de surcharge permet le passage à l’échelle du groupe de multidiffusion .  Perspective :  Intégrer des mécanismes qui gèrent la qualité de service QOS .  Critiques :  Besoin d’infrastructure globale de routage .  Inefficacité dans un environnement de haute mobilité .  Manque d’explication au niveau de la partie simulation , notamment la section 5.4 qu’on a pas compris . 31
  • 32.  Ching-Chuan Chiang, Mario Gerla and Lixia Zhang “Forwarding Group Multicast Protocol (FGMP) for Multihop, Mobile Wireless Networks” in Computer Science Department University of California, Los Angele , appear at CLUSTER COMPUTING (1998). Bibliographie  http://abcdrfc.free.fr/rfc-vf/rfc1075.html  http://iut-tice.ujf-grenoble.fr/tice- espaces/GTR/reseauxm1m2/moduleM3/monsite/docs_ptut/Mcast.pdf  https://www.irisa.fr/prive/bcousin/Cours/Le_multicast.routage.2P.pdf  https://repo.zenk-security.com/Protocoles_reseaux_securisation/Multicast%20- Protocoles%20de%20routage.pdf Webographie (dernière consultation le : 06/11/2015). 32

Notes de l'éditeur

  1. Lydia
  2. Lydia
  3. Lydia
  4. Hadjer : -- Une @ multicast ne peut être que destinataire --les sources on tjrs une @ unicast --une source n’est pas obligatoirement membre du groupe auquel elle envois un flux multicast.**
  5. Hadjer Applications : Multimédias : Streaming audio/vidéo – Formation à distance – Vidéoconférence • Informatique : – Distribution d’applications – Travail coopératif……etc
  6. Lydia : La multi diffusion peut être simuler par : par un ensemble de monodiffusion de point à point à multipoint .
  7. Hadjer --1) Multidiffusion des paquets sont l'arbre à l'aide de Reverse Path Forwarding (RPF) pour la détection des doublons. Nous allons montrer que le RPF n’est Pas très efficace dans des environnements de haute mobilité. --2)  * Les données envoyées à l'arborescence partagée sont transmises à tous les membres de récepteur.   Pour multidiffusion de l'arborescence partagée, il est nécessaire de maintenir un  le Point de rendez-vous (RP) de l'expéditeur et chemins de récepteur pour répondre.  * La mobilité  du RP peut affecter l'efficacité de la multidiffusion.  * Les RP sont  utilisés pour diriger  le  routage  multicast et réserver des ressources. **Dans cet article, les auteurs ont  proposés un protocole de multidiffusion qui nécessite une infrastructure minimale (sans RP) et  résistant à la mobilité.  **  le protocole est un hybride entre l'inondation et le plus courte arbre de multidiffusion. **
  8. Hadjer
  9. Lydia • Inonder (Flood) : Envoyer un message sur la totalité de l’arbre • Élaguer (Prune) : Enlever une branche inutile . Greffer (Graft) : Ajouter une branche à l’arbre .
  10. Lydia : Le paquet retransmis sur tt les interfaces du routeur sauf l’interface RPF d’entrée . --DVMRP utilise son propre routage unicast variant du rip pour déterminer les critères RPF et décider de retransmettre un paquets multicast. --le routages unicast est nécessaire pour localiser les sources multicasts. --les paramètres du protocole: nbre de sauts + les métriques et seuils (threshold). Seuil == en le comparant avec le TTL du paquet en détermine si  transmis
  11. Lydia
  12. Lydia : détection des nœuds feuilles + explication utilisation des ACK Hadjer : tables routage voisins + Le protocole RFP  ne fonctionne pas très bien en raison de la mobilité Hadjer: Une évolutivité très pauvre Hadjer : ARPF Lydia : Surcharge induit par les données d’inondation et stockage mémoire
  13. Lydia
  14. lydia
  15. Lydia Réduire la surcharge  est très important pour le canal sans fil et la largeur de bande qui est limitée. **Cependant, l'environnement mobile a besoin re- d’inondation  pour reconfigurer les arbres multicast.  ** Une variante du protocole DVMRP  a été proposé appelée protocole DVMRP « adaptive », qui  réduit la fréquence de re inondation  dans  une modification  dynamique de topologie. ** DVMRP adaptatif surveille les informations de routage.  ** Si le chemin le plus court vers la source a changé, le nœud envoie un message de greffe en amont et un message prune à la ancien noeud  en amont.  
  16. Hadjer Tous les voisins peuvent l’entendre, mais seulement les voisins appartenant au groupe « FG » détermine si c’est une duplication ou non , ensuite il le diffuse à leur tour .
  17. Lydia
  18. Hadjer
  19. Lydia
  20. Hadjer Une autre façon de maintenir le FG et annoncer les membres est de laisser les émetteurs d’inonder Sender information (table de jointure) , les récepteurs collecte le statut des émetteurs et a leur tous broadcast la table de jointure
  21. Lydia Hadjer Lydia
  22. Hadjer
  23. Hadjer
  24. Lydia: Il existe deux types de surcharge  : 1) Canal : induite par la redondance des inondations. La fréquence des inondations dépend des minuteurs . Pour chaque  branche élaguée , un minuteur est associé  ,les paquets de multidiffusion seront transmis après le délai d'attente.  La surcharge de canal est pire  pour les réseaux sans fil  que dans  réseaux filaires  car chaque branche élaguée provoque l’inondation de paquets. 2) –stockage : La surcharge de stockage correspond à l'espace de stockage pour de l'arbre. Pour chaque source d'expéditeur, chaque nœud doit stocker des informations d'amont, avals, et l’ état de la maintenance. L'information comprend les minuteries et les indicateurs d'État.  Exemple : S expéditeur , D nœud en aval , la surcharge de stockage = S*(D+1)*N (bytes).
  25. Lydia Type 1 load 1 Le "débit" est défini comme le total des paquets multidiffusion reçus à tous les membres du récepteur à l'exclusion des paquets dupliqués. Comme expliqué précédemment, pas tous les paquets seront livrés en raison du débordement de tampon et suppression d’une route d’une table de routage Cela implique que le message sera abandonnée En comparons le débit de FGMP, DVMRP et Flooding . On remarque que pour une mobilité zéro (réseau statique) et DVMRP FGMP atteindre le même débit. Flooding avec un débit inférieur à cause de transmissions redondants. Quand la mobilité augmente, les performance DVRMP diminue très rapidement, en dessous de Flooding . FGMP et adaptive DVMRP s’exécute bien. Flooding est pratiquement insensible à la mobilité.
  26. Hadjer Global Flooding est le moins efficace en raison du grand nombre de transmissions redondants. FGMP montre le meilleur rendement . Il y a peu de différence entre l'émetteur et le récepteur version de FGMP car un seul émetteurs et 9 récepteurs Cette figure confirme que flooding et DVMRP ont beaucoup d’information redondante.
  27. Lydia Type 1 load 1 La taille du FG doit être réduit pour minimiser la surcharge de canal. Une grand taille du FG va dégrader l'efficacité et le de débit ainsi, due a l’augmentation de la compétions accès au canal concurrence. La figure montre la taille moyenne de FG pour divers protocoles. Flooding a plus grande taille du FG. la taille du FG pour FGMP a le plus petit en raison d'une meilleure orientation inondations. FG size de DVMRP augmente au cours de ré-inondation et revient à la normale après l'élagage, ainsi allant FGMP et l'inondation. ENTRE
  28. Hadjer Type 1 Pour évaluer la surcharge du canal faut calculer le parentage de la surcharge des message du contrôle on fait un petit calcule on divise le nombre total du multicast contrôle bit par la capacité du transmission. Flooding ne prend pas en charge le contrôle de la surcharge du canal. On remarque que FGMPA SA bat FGMA RA pas beaucoup de message de contrôle au niveau de l’émetteur (1 seul émetteur). La surchage du contrôle est insensible a la mobilité et augment avec l’augmentation du nombre d’émetteurs
  29. Hadjer Type 2 load C 10 émetteur 10 récepteur On remarque que le pourcentage de la surcharge du canal a augmenté a 4% pour FGMP qui est toujours gérable et bon. DVMRP A on remarque que il augmente du fait l’élaguage et le chois d’un niveau chemin et le changement de la topologie donc il y a trop de message de contrôle pour assurer la continuité du acheminement du paquet mutlicast
  30. Hadjer Pour évaluer la surcharge du stockage on calcule le comte de stockage requis pour le multicast contrôle (upstream,downstream,flag,timers) Ici c’est claire que FGMP esst meilleur ne demande pas un grand espace de stockage
  31. Conclusion : Lydia Hadjer Lydia Hadjer Lydia perspective Hadjer critique
  32. Lydia
  33. Lydia