SlideShare une entreprise Scribd logo
Iesus Nazarenus Rex
Iudaeorum
Jésus-Christ de Nazareth
Interdit à la vente Jéphuné
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum
Préface..................................................................................................................................................5
Chapitre I : Le Nom de Dieu............................................................................................................9
1. Le Nom de Dieu.............................................................................................................................10
1.1 Pourquoi est-il si important de connaître le Nom ?.................................................................11
1.2 Le Nom de Dieu, Mystère dans le Tanakh...............................................................................12
1.3 Le Tétragramme.......................................................................................................................13
1.4 La révélation du Nom .............................................................................................................15
1.5 Le Nom a une puissance..........................................................................................................16
1.6 Les quatre manifestation de Jésus-Christ dans la prophétie biblique......................................18
Le créateur.................................................................................................................................18
Le serviteur...............................................................................................................................19
Le fils de l'homme.....................................................................................................................19
L'Esprit .....................................................................................................................................19
Chapitre II : Le Mystère du Père et du Fils.....................................................................................21
2. Le Mystère du Père et du Fils.........................................................................................................22
2.1 Le Père et le Fils dans le Tanakh.............................................................................................22
Comment faire?.........................................................................................................................23
Apparitions de la Lumière dans le Tanakh................................................................................23
Melchisédek, Roi de Salem..................................................................................................23
L'Ange de l’Éternel..............................................................................................................24
Le Germe..............................................................................................................................25
Le Nom de la Lumière..............................................................................................................26
Révélation du Nom au prophète Zacharie............................................................................26
2.2 Le Père et le Fils dans les évangiles........................................................................................27
Le duo Père et Fils....................................................................................................................28
2.3 La nature de la Lumière en physique ......................................................................................30
Chapitre III : La nature de Dieu..............................................................................................31
3. La nature de Dieu...........................................................................................................................32
3.1 Les attributs de Dieu................................................................................................................32
L'Amour....................................................................................................................................33
La justice et la sainteté..............................................................................................................36
3.2 Les attributs de Dieu à travers les vêtements du Grand-prêtre................................................38
L'Amour...............................................................................................................................39
La Sainteté............................................................................................................................42
La Justice..............................................................................................................................42
3.3 Le croyant hérite des attributs de Dieu....................................................................................42
L'Amour : Le plus grand des commandements.........................................................................43
L'amour pour Dieu, le secret d'une vie chrétienne victorieuse.................................................44
La justice et la sainteté..............................................................................................................45
3.4 Trinité ou Unicité ?..................................................................................................................46
Les origines de la trinité............................................................................................................48
Dieu est UN !............................................................................................................................49
Chapitre IV : Révélation progressive de Dieu à l'Homme au travers des âges ......................50
4. Révélation progressive de Dieu à l'homme au travers des âges ....................................................51
L'élection........................................................................................................................................51
Le temps convenable.....................................................................................................................51
4.1 L'Alliance Adamique...............................................................................................................52
4.2 L'Alliance avec Noé.................................................................................................................53
4.3 L'Alliance Abrahamique..........................................................................................................53
4.4 L'Alliance Mosaïque................................................................................................................55
4.5 La nouvelle Alliance, L'Alliance Messianique........................................................................58
Préface
À toi qui ne crois pas.
La nature ne t'enseigne t-elle pas elle-même? Du haut de tes 70 ans d'espérance de
vie, sur l'escabeau de tes connaissances scientifiques, tu as décidé que Dieu n'existait
pas. Quel outrecuidance ! Quel insolence ! Quel orgueil ! Tu ne t'en pas arrêté là, ami
humaniste. Tu es allé jusqu'à te faire Dieu ! Décidant tout seul de ce qui est bien ou
mal ; t'affranchissant de ta conscience et avec pour seul paramètre, ta liberté. Voilà
que tu es dans l'angoisse, asservissant d'autres et asservit toi-même. Pourquoi Platon,
Darwin, Rousseau, Hugo, Diderot, Kant, Spinoza, Montesquieu et tous les prophètes
que tu t'es faits ne te viennent-ils pas en aide ? Quand tu cries, te répondent-il ?
Laquelle de leurs citations (que tu connais par cœur) te délivre t-elle de ton
bourreau ? Où es donc la liberté pour laquelle tu as rejeté Dieu ? Tu as été dupé !
Regarde bien autour de toi. Laisse toi enseigner par la nature. Ami Darwiniste. Ton
prophète t'a enseigné que Dieu n'existe pas. Que tout, toi y compris, est fruit de
l'évolution. Évolution à partir d'une bactérie. Bactérie qui aurait pris corps dans une
flaque d'eau quelque part sur la planète il y a 4 milliards d'années. Il a même poussé
la prophétie jusqu'à t'enseigner que la girafe a un long coup parce qu'elle a dû
s'adapter au changement de la végétation pour continuer de se nourrir. Et toi, dans ton
rejet de Dieu tu t'es empressé de le croire. Tu pouvais enfin t'affranchir de Dieu sur
une base scientifique, te disais-tu. Tu as donc érigé une théorie, une philosophie, au
rang de la science. La science ne consiste t-elle pas à la démonstration par
l'expérience ? Où es donc la démonstration ? Où est donc l'expérience ? Où es donc la
science chez Darwin? Tu ne t'es jamais posé la question de savoir comment quelque
chose, fusse t-elle une bactérie, pouvait exister à partir de rien. Comment la vie peut-
elle provenir d'un organisme non vivant ? Une molécule d'eau serait donc à l'origine
de ton existence. Quand bien même cette aberration serait vraie, d'où viendrait cette
eau ? Tu réponds qu'elle vient de l'espace, d'une comète, de loin. Comme pour
éloigner la question de ce qui mène de l'état de non existence à l'état d'existence.
Comment peux-tu te séduire à ce point ?
Tu es même allé jusqu'à investir de centaines de millions dans des appareils
sophistiqués pour capter, à plusieurs kilomètres sous terre des particules de la
matière noire. Oui ! Tu t'es finalement rendu compte qu'il existe une force qui
soutient tout l'univers et continue d'en assurer la cohésion et l'expansion. Quelque
chose qui a effet sur tout, qui traverse tout et qui est elle-même indétectable. Voilà
que tu vas t'enterrer, plusieurs kilomètres sous terre où tu engloutis des centaines de
millions pour détecter l'Esprit de Dieu. Bien sûr, tu ne réalises pas encore l'effroyable
méprise dans laquelle tu te trouves et l'absurdité de ta démarche mais, cela te sera
bientôt évident.
Regarde les castors qui construisent des barrages sur des cours d'eau sur plusieurs
générations. Ont-ils des diplômes en architecture et en génie civil ? D'où leur vient
cette intelligence.
Regarde ces fourmis qui œuvrent en ordre de bataille. Dans une discipline à faire
pâlir l'armée la plus puissante au monde. D'où leur vient cette intelligence.
Regarde cette chenille qui, en un temps record se transforme en papillon. Toutes les
cellules de son corps se réorganisent jusqu'à en faire une nouvelle créature. D'une
beauté extraordinaire. Cela ne t'interpelle t-il pas ?
Regarde l’œuf et la poule. Lequel des deux était le le premier ? Réfléchis-y ! Pas
évident hein ? N'est-ce pas là une évidence même qu'il fallu qu'il en existe un avant
l'autre ? Jusqu'à quand t'endurciras-tu ?
Le Seigneur t'a laissé dans ton erreur. Ne pouvant s'opposer à ton obstination à le
rejeter. Préférant croire à des théories fumeuses plutôt que de voir qu'Il se révèle à toi
au travers de toute Sa création. Il ne s'est pas mis en avant contrairement à toi ; se
cachant alors qu'il a créé toutes choses. Il t'interpelle subtilement de temps à autres, te
laissant la possibilité de le chercher. Le temps presse. On approche la limite où
l'angoisse et la douleur vont passer de la l'échelle mesurable à l'éternité. L'idée de cet
ouvrage est de te révéler ce Dieu au travers de Sa Parole.
Tu ressens un vide n'est-ce pas ? Quelque soit tes succès, tes accomplissements, tes
richesses, ta domination, etc. Tu ressens toujours le vide n'est-ce pas ? Ce vide décrit
simplement le manque de la connaissance de Dieu. Tant qu'il n'est pas rempli, tu ne
peux avoir la paix. Le Seigneur a mis en chaque être humain ce besoin de parvenir à
sa connaissance. Un être humain qui ne connaît pas Dieu est comparable à une enfant
qui ne connaît pas son père. Rien ne peut remplacer ce manque. Il est comme amputé
d'une partie de lui-même.
À toi qui crois
Daniel 11:32 «Et il corrompra par des flatteries ceux qui agissent méchamment à
l'égard de l'alliance. Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec
courage».
La seule issue du croyant, pour échapper à la séduction et tenir face à la persécution
réside en la connaissance de son Dieu. C'est là, un postulat de base qui fait la
différence entre le croyant qui va demeurer ferme et celui qui devient apostat.
L'humanité est à l'aube d'une grande crise qui va profondément changer le cours de
son histoire. Nous sommes en train de vivre en temps réel les événements décrits par
Daniel, par le Seigneur et par l'apôtre Jean concernant la fin des temps. C'est des
temps où la foi est mise à rude épreuve. Ainsi beaucoup ont déjà été poussés en
scandale et ont abandonné la foi. Actuellement, nombre de croyants vivent des choses
terribles à travers le monde. La persécution est déjà une réalité pour beaucoup, et ce
dans tous les pays. Il viendra un temps, à l'enlèvement des chrétiens, où la
persécution sera violente et systématique. Ceux qui s'accrocheront à leur foi seront
ouvertement pourchassés et mis à mort. La seule chose qui fait tenir les uns et les
autres c'est la connaissance de leur Dieu.
La connaissance de Dieu ne s'obtient pas par une étude théorique. Dieu n'est pas un
concept. C'est la raison pour laquelle les facultés de théologie et toutes les institutions
similaires sont une hérésie grave parce qu'elles partent du principe qu'on peut étudier
Dieu. Ceux qui sortent de là, persuadés qu'ils connaissent désormais Dieu et remplis
d'orgueil, vont se lancer dans des ministères. Embrassant ainsi des appels qui ne sont
pas les leurs. Dans ce cas les flèches de la sirène des eaux, de Mammon et de la
religion ne manquent pas de les transpercer. Vous n'avez qu'à regarder l'état des
assemblées locales. Les doctrines qui y sont enseignées et les pratiques qui y sont
faites sont bien loin des enseignements du Seigneur.
Dieu ne s'apprend pas. Il se révèle à celui qui le cherche. Sa connaissance doit
engendrer une vie en nous. C'est la raison pour laquelle Il dit dans Jean 6:63 «C'est
l'Esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont
Esprit et vie ». La Parole qui est reçue au niveau de l'Esprit doit produire dans votre
âme, dans votre entourage une vie qui atteste que vous l'avez reçue. Ceci ne consiste
pas à porter la Bible du pasteur, aller à l'église tous les dimanches, à porter un
accoutrement qui vous distingue de la masse, aller en pèlerinage dans tel ou tel
endroit et toutes les errances liées à la religion. C'est le comportement du croyant qui
atteste qu'il a la vie de Dieu et donc que l'Esprit de Dieu Est en lui. On ne peut se dire
croyant et pratiquer le péché, adhérer à des loges maçonniques, verser dans
l’idolâtrie, pratiquer la sorcellerie, la gnose, la kabbale, etc.
Si quelqu'un parvient à la connaissance de Dieu, même la mort ne sera plus un sujet
d'angoisse pour ce dernier. C'est pour cela que Paul dira Philippiens 1:29 «Car
Christ est ma vie, et la mort m'est un gain» et dans Actes 21:13 « Mais Paul
répondit : Que faites-vous en pleurant et en affligeant mon cœur ? Je suis prêt, non
seulement à être lié, mais aussi à mourir à Jérusalem pour le Nom du Seigneur
Jésus ». Paul a pu faire de telles déclarations parce que Dieu s'était révélé à Lui. La
révélation de Dieu annihile les menaces de morts que l'on peut recevoir de l'ennemi.
L'amour qui résulte de cette révélation nous pousse à hâter notre rencontre avec Lui.
Alors que celui qui n'a pas la connaissance de Dieu sera prêt à tout pour conserver sa
vie. Il s'accrochera à la vie terrestre au prix de sa vie éternelle.
Le but de cet ouvrage est donc de vous parler de Dieu. Son identité, Sa nature et Son
projet commun avec l'humanité. Ce n'est pas un ouvrage de théologie. Quelque soit
ce que vous pourrez en lire, si votre cœur n'est pas disposé, vous n'y comprendrez
rien. Aucun homme ne peut expliquer Dieu. Tout ce qu'on peut y comprendre est de
l'ordre de la révélation. Une révélation qui est l'initiative de Dieu Lui-même sur des
critères qui Lui sont propres. On peut cependant deviner qu'un cœur disposé sera plus
éligible qu'un cœur enflé de connaissances et déjà persuadé d'en savoir assez.
Iesus nazareus rex iudaeorum
Chapitre I :
Le Nom de Dieu
1. Le Nom de Dieu
Genèse 2:19 «Car Yahweh Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et
tous les oiseaux du ciel, puis il les fit venir vers Adam pour voir comment il les
nommerait, et afin que le nom qu'Adam donnerait à tout animal fût son nom». Ce
passage nous indique que le Seigneur a observé Adam nommer les animaux et Il a fait
en sorte que chaque animal reçoive un caractère correspondant à son nom.
Derrière chaque nom, il y a donc un caractère. C'est la raison pour laquelle les parents
doivent réfléchir à deux fois avant de choisir les prénoms pour leurs enfants. Que
ceux qui sont de Dieu ne s'inquiètent pas pour autant. Le Sang de l'Alliance nous
coupe (pour ceux qui ont part) de tous les liens qu'on peut hériter de ce genre de
choses. Lorsqu'on se convertis, on se réclame d'un nouveau Nom comme on le verra
plus en détail par la suite.
Ce fait est d'une grande importance à tel point que, très souvent, le Seigneur a dû
rebaptiser les personnes qu'Il appelait à son service. On le voit avec :
– Abram (Père exalté) qui a été rebaptisé Abraham (Père d'une multitude) dans
Genèse 17:5 «Et ton nom ne sera plus Abram, mais ton nom sera Abraham ;
car je t'ai établi père d'une multitude de nations». Le Seigneur fait alliance avec
Abraham et prophétise qu'il est le père dans la foi de milliard de croyants.
– Jacob (celui qui tient par le talon, celui qui supplante) fut rebaptisé Israël
(Dieu prévaut). Genèse 32:27 «Cet homme lui dit : Quel est ton nom ? Il
répondit : Jacob. 28 Alors il dit : Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras
appelé Israël ; car tu as été le vainqueur en luttant avec Dieu et avec les
hommes, et tu as été le plus fort». Jacob a tellement désiré la bénédiction de
Dieu qu'il n'a pas hésité à usurper le droit d'aînesse à son frère. Il n'a pas hésité
à « lutter » avec Dieu pour obtenir sa bénédiction. Il faut comprendre le terme
lutter ici dans le sens de l'obstination. La bénédiction qu'il reçoit ici est d'être le
père d'une nation que le Seigneur utilisera comme modèle dans un monde où
les civilisations étaient polythéistes et où l'occultisme était répandu. Il utilisera
Israël pour indiquer au monde que Lui seul prévaut ; démontrant au travers de
toute l'histoire d’Israël sa puissance et sa prééminence sur les peuples qui
avaient d'autres dieux. Israël était donc un laboratoire qui préfigurait le peuple
de Dieu composé d’Israël et des nations du monde qui croiraient au Christ lors
de sa manifestation.
– Simon (roseau) a été rebaptisé Pierre (Céphas, c'est à dire Pierre) dans Jean
1:42 «Et il le conduisit vers Jésus, et Jésus l'ayant regardé, dit : Tu es Simon,
fils de Jonas, tu seras appelé Céphas, c'est-à-dire Pierre ». Ici, le Seigneur
change le caractère de Pierre. Le roseau qui se penche à tout vents et marrées
devient une pierre qui est inflexible et résiste au temps et à l’érosion.
Ces exemples, parmi tant d'autres, indiquent l'importance que revêt un nom sur le
plan spirituel.
Si donc, du nom résulte le caractère comme on vient d'en faire la démonstration, on
peut en conclure qu'il en est de même pour le père de la création, à savoir Dieu Lui-
même. Or, depuis qu'on en fait mention, on utilise les termes Dieu et Seigneur.
Termes qui sont génériques et qui peuvent être utilisés pour d'autres entité spirituelles
et même naturelles.
La première fois que Dieu est nommé dans la Bible c’est dans Genèse 1 :1 « Au
commencement, Dieu créa les cieux et la terre ». Ici, Dieu a été traduit de l’hébreu
Elohim. Elohim est pluriel d’Eloah qui est lui-même tiré de El qui signifie Dieu ou
dieu en hébreu. Ce terme désigne en fait tout être qui jouit d’une gloire particulière
par rapport aux hommes normalement constitués. Ce terme est utilisé pour désigner
Dieu (Genèse 1 :1), des hommes aux pouvoirs importants comme Nébucadnetzar
(Ezéquiel 31 :11), les éléments exceptionnels de la nature (Psaume 36 :7), etc.
Eloah vient donc distinguer Dieu de ce terme fourre-tout, El. Elohim (Eloah au
pluriel) vient marquer les caractéristiques de majesté, de seigneurie, de puissance et
d’excellence. D’ailleurs, bien qu’il soit au pluriel dans Genèse 1 :1, le verbe « créa »
qui suit est bien au singulier pour préciser le caractère unique de Dieu. C'est quelque
chose de très important pour Dieu. Il tient à Sa Gloire et refuse catégoriquement
d'être confondu avec des divinités païennes.
1.1 Pourquoi est-il si important de connaître le Nom ?
Le vol de la révélation du Nom de Dieu constitue le deuxième vol le plus
important que Satan ait commis contre l’humanité. Le premier étant bien sûr le
vol de la vie éternelle dans le Jardin d’Éden. En effet, la plupart des croyants
véritablement convertis sont des gens bien. Il ne se livrent pas facilement à l’idolâtrie.
La meilleure faon de les égarer est donc, à leur insu, de les faire adorer un faux dieu.
L'être humain est très tactile. Il a soif du concret et de l'immédiat. Faites lui une
statue, une image, des icônes et appelez les « Dieu ». Faites lui une image d'un
suédois mort, accrochez la sur une croix et appelez la « Dieu ». Il va se presser de s'y
prosterner et y vouer un culte. C'est pour cette raison que le peuple a fait faire un
veau d'or à Aaron dans le désert (Exode 32). C'est pour cette raison que l'église
catholique romaine a fabriqué toutes ces images, ces icônes, ces statues pour ces
fidèles. Au mépris flagrant et consternant de la Parole de Dieu. Les croyants se livrent
ainsi, souvent à leur insu, à la pire forme d’idolâtrie qui soit et même à de
l'occultisme. L'ennemi sait que quiconque a la révélation de ce Nom devient
automatiquement quelqu’un de problématique pour son royaume. La connaissance du
Nom assure de savoir à qui l'on voue le culte et évite l’idolâtrie. La connaissance du
Nom permet d'entrer dans une dimension surnaturelle de la pratique de la foi. Elle
permet d'entrer pleinement dans l'héritage d'Abraham. Celui qui connaît le Nom
reçoit la domination sur le péché, sur les démons, sur toute la puissance de Satan.
Celui-là peut vivre chaque jour ce qui est écrit dans Luc 10 :17-21 « Or, les soixante
et dix disciples revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont
assujettis en Ton Nom. 18 Et il leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un
éclair. 19 Voici, je vous donne le pouvoir de marcher sur les serpents, sur les
scorpions, et sur toutes les forces de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire. 20
Toutefois ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont assujettis; mais
réjouissez-vous plutôt de ce que vos noms sont écrits dans les cieux ». Voilà ce à quoi
mène la révélation du Nom.
Qui confierait sa carte bancaire et le code correspondant à un inconnu? Qui
confierait les clés de sa maison à une vague connaissance? Personne de sensé
évidemment! Il en est de même avec Dieu. Pour réellement confier sa vie à Dieu, il
est indispensable de le connaître préalablement. C’est ce qui fera que le jour où
l’adversaire semblera trop puissant, où l’obstacle paraîtra insurmontable, le chrétien
tiendra droit dans ses bottes et opposera son front à l’adversité. Même seul contre
tous.
Dans la prière du Fils au Père de Jean 17, le Seigneur dira au verset 26 : « Je leur ai
fait connaître Ton Nom, et je Le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as
aimé soit en eux, et que je sois en eux ». Le Seigneur nous fait comprendre ici que
pour l’aimer et le recevoir, il faut préalablement connaître Son Nom.
L’apôtre Pierre nous révèle ceci dans Actes 4 :12 « Et il n’y a de salut en aucun
autre; car sous le ciel il n’y a pas un autre Nom, qui ait été donné aux hommes, par
lequel nous devions être sauvés ». Pierre indique ici que Ce Nom est celui qui sauve.
En fait la mission de notre Seigneur ne consistait pas simplement à l’enseignement et
au sacrifice. Elle consistait également à révéler ce Nom à l’humanité. Ce Nom qui
fait que toute parole prononcé au nom de ce Nom prenne effet par la puissance du
Saint-Esprit.
C’est l’absence de la révélation de ce Nom qui a transformé la quasi-totalité des
croyants en religieux. Se mettant sous la coupe d’un clergé (pasteurs, bishop, prêtres,
évêques, etc) intermédiaire entre Dieu et les croyants. Poussant les chrétiens à adorer
les hommes plutôt que Dieu. Poussant les hommes à transformer Dieu en un génie
dont la seule utilité serait d’exaucer leurs vœux ; la guérison, la paix, la protection,
les richesses, un mari, une femme, des enfants, une maison, etc. Tant que le croyant
ne connaît pas son Dieu, il est comme un jeune héritier ignorant suivant l'explication
qu'en donne Paul dans Galates 4:1-9. Ce croyant, bien qu’héritier de grands biens, ne
peut en faire usage. Le croyant qui reçoit la révélation de Dieu est comparable à un
pilote qui passe d'un petit avion de tourisme à hélices à un chasseur de combat. Le
Seigneur peut l'utiliser pour son œuvre.
1.2 Le Nom de Dieu, Mystère dans le Tanakh
En allant rencontrer son frère Esaü pour faire amende honorable après lui avoir volé
le droit d’aînesse, Jacob se retrouva seul et lutta avec un homme et lui demanda dans
Genèse 32 :29 « Et Jacob l’interrogea, et dit: Apprends-moi ton nom, je te prie. Et
Il répondit: Pourquoi demandes-tu Mon Nom? Et Il le bénit là ». Lorsque l’Ange
de l’Éternel apparut également à Manoah et sa femme pour leur annoncer la
naissance de Samson, Manoah lui demande encore quel est Son Nom. Juges 13 :17-
18 « Manoah dit encore à l’ange de l’Éternel: Quel est ton nom, afin que nous
t’honorions, quand ce que tu as dit sera arrivé? 18 Et l’ange de l’Éternel lui dit:
Pourquoi t’informes-tu ainsi de Mon Nom? Il est merveilleux ». On voit ici que ce
Nom était voilé dans l’ancienne Alliance. Il ne devait être pleinement révélé que
pendant la nouvelle Alliance.
1.3 Le Tétragramme
Le véritable Nom de Dieu a été partiellement révélé à Moïse au mont Horeb lors de
l’épisode du buisson ardent. Exode 3 :14-15 « Alors Dieu dit à Moïse: JE SUIS
CELUI QUI SUIS. Puis il dit: Tu diras ainsi aux enfants d’Israël: Celui qui
s’appelle JE SUIS, m’a envoyé vers vous. 15 Dieu dit encore à Moïse: Tu diras ainsi
aux enfants d’Israël: L’ÉTERNEL, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu
d’Isaac, et le Dieu de Jacob m’a envoyé vers vous. C’est là mon Nom éternellement;
c’est là ma commémoration dans tous les âges». Ici, L’ÉTERNEL, est la traduction
du Tétragramme YHWH. Cette traduction d’Olivetan (Premier traducteur de la
Bible en Français à partir des textes Hébreux et grecs au XVIe siècle) a bien été
inspirée par Dieu dans le sens où elle reprend le JE SUIS indiqué à Moïse. C’est-à-
dire un être qui n’a ni commencement de jour, ni fin de vie comme indiqué dans
Hébreux 7 :3. Il EST éternellement. C’est l’Éternel.
JE SUIS est traduit de l'hébreu ‫י ה‬ָ‫ ה‬ ‫ ה‬ָ‫ ה‬ – hâyâh qui fait allusion à « ce qui est » ou à « ce
qui vient ». Le Seigneur se présente à Moïse comme étant Celui qui Est par Lui-
même ; Celui qui viendra à un temps déterminé pour sauver.
Le Tétragramme, qui s’écrit s’écrit ‫ו ה‬ָ‫ ה‬ ‫ ה‬ֹ‫ָו‬ ‫י‬ְ en hébreux, est composé de lettres yōḏ (‫,)י‬
hē (‫,) ה‬ wāw (‫,)ו‬ hē (‫) ה‬ ; l’hébreu s’écrivant de droite à gauche. La prononciation
originale du Tétragramme telle qu’elle a été révélée à Moïse est inconnue. Les
voyelles é, o, a ont été rajoutées pour le rendre prononçable (Yéhovah) mais la
prononciation Yahvé ou Yahweh est également répandue. Les voyelles e, o, a
représentées par la ponctuation sur les lettres du Tétragramme date de l’an 500 après
Jésus-Christ et peuvent bien évidemment être sujettes à caution.
Y : Yōḏ (‫)י‬ c’est la main. Le yod fait appel à la puissance et au règne de Dieu. C’est
les 7 cornes et les 7 yeux de l’agneau dans Apocalypse 5 :6. Les sept cornes de
l’agneau représentent l’omnipotence de Dieu. Sa puissance sans limite. La puissance
créatrice de Dieu à l’origine du ciel et de la terre et tout ce qui s’y trouve. La
puissance d’action de Dieu sans limite aucune. Les sept yeux représentent
l’omniscience de Dieu. Un savoir, une sagesse, une connaissance sans limite. Dieu
sait tout sur tout avant même que la chose ne se produise.
La valeur numérique de cette lettre en hébreux est 10.
H : Hē c’est la louange. Dieu est loué à cause du Yod. Parce qu’il a tout créé, parce
qu’il a donné à l’homme la puissance et la domination sur toute créature sur la
surface de la terre (Genèse 1 :26 : « Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image,
selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, et sur les
oiseaux des cieux, et sur le bétail, et sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui
rampent sur la terre »).
L’équivalent de cette lettre dans l’alphabet phénicien représente un homme en prière,
penché vers l’avant avec ses deux bras étendus. Sa valeur numérique en hébreux est
5.
W : Wāw signifie crochet ou clou. On retrouve ce crochet dans le Tabernacle décrit
par le Seigneur et construit par Moïse dans le désert (Exode 26:31-37). Il s'agit des
crochets d'or qui liaient le voile de fin lin au quatre piliers et qui séparait le Lieu Saint
du Saint des Saints. Ces crochets d'or reliaient également le rideau de lin aux cinq
piliers d'or à l'entrée de la tente d'assignation. Comme nous l'avons vu ici, le voile
représente le Seigneur en chair et les piliers représentent les croyants. On retrouve
l'aspect Clou lors du supplice de la Croix.
Apocalypse 5:2-5 « Et je vis aussi un ange remarquable par sa force, qui criait à
haute voix : Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux ? 3 Et il n’y
avait personne, ni dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre qui pouvait ouvrir le
livre, ni le regarder. 4 Et je pleurais beaucoup parce que personne n’était trouvé
digne d’ouvrir le livre, ni de le lire, ni de le regarder. 5 Et l’un des anciens me dit :
Ne pleure pas, voici le Lion qui vient de la tribu de Juda, de la racine de David, a
vaincu pour ouvrir le livre et pour en rompre les sept sceaux ». L’homme ayant
péché, il a fallu que Dieu s’incarne, qu’il se sacrifie lui-même et que Son sang (vierge
de tout péché) ramène l’homme au rang qui était le sien avant la chute. Sa valeur
numérique est 6. Vous pouvez en déduire l’origine de W W W utilisé comme préfixe
pour les noms de domaines de sites internet.
H : Hē : Dieu est loué pour son sacrifice et pour le salut éternel qui en découle pour
quiconque croît.
Dieu ne pouvait pas apparaître tel qu’Il est aux humains (nul n’aurait pu supporter sa
Gloire). C’est la raison pour laquelle Il dira à Moise dans Exode 33 : 20 «Et il dit: Tu
ne pourras pas voir ma face; car l’homme ne peut me voir, et vivre ». C’est la raison
pour laquelle il apparaît tout au long de l’ancien testament comme Melchisédek (de
l’hébreux Malki–Tsedeq c’est-à-dire mon Roi est Juste) et très souvent comme
l’Ange de l’Éternel. C’est Lui qui parle à Abraham depuis les cieux pour lui
demander de ne pas sacrifier son fils ; Genèse 22 : 11 « Mais l’ange de l’Éternel lui
cria des cieux, et dit: Abraham, Abraham! Et il répondit: Me voici ». On voit
également qu’Il jure par Lui-même dans Genèse 22 :16 « Et dit: Je jure par moi-
même, dit l’Éternel, que, puisque tu as fait cela, et que tu n’as point refusé ton fils,
ton unique, ». Le mot exact en Hébreux c’est Malak qui veut dire Ange ou messager.
Ici on peut voir qu’il ne s’agit pas d’un simple ange porteur d’un message ;
Premièrement, parce qu’il parle du haut des cieux et deuxièmement parce qu’il jure
par Lui-même. Or, on ne peut juere par soi-même que lorsqu'il n'y a rien de plus
grand que soi. Il apparaît également comme une colonne de feu de nuit et comme
une colonne de nuée de jour pour guider les enfants d’Israël dans Exode 20 :13 « 20
Ils partirent de Succoth, et ils campèrent à Etham, à l’extrémité du désert. 21
L’Eternel allait devant eux, le jour dans une colonne de nuée pour les guider dans
leur chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu’ils
marchassent jour et nuit ».
Dieu apparaît aussi dans le livre des juges à Josué en se présentant comme Le chef de
l’armée de YHWH avant la bataille de Jéricho ; Josué 5 :13-15 « 13 Or, il arriva,
comme Josué était près de Jéricho, qu’il leva les yeux et regarda, et voici, un homme
se tenait debout, vis-à-vis de lui, son épée nue à la main. Et Josué alla vers lui, et lui
dit: Es-tu des nôtres, ou de nos ennemis? 14 Et il répondit: Non, mais je suis le chef
de l’armée de l’Éternel; j’arrive maintenant. Et Josué tomba la face contre terre, se
prosterna, et lui dit: Qu’est-ce que mon Seigneur dit à son serviteur? 15 Et le chef de
l’armée de l’Éternel dit à Josué: Ôte tes souliers de tes pieds; car le lieu où tu te
tiens est saint. Et Josué fit ainsi». Les apparitions sont nombreuses, chacun revêtant
un sens symbolique particulier.
1.4 La révélation du Nom
Moïse fut le premier à avoir la révélation du Nom lorsqu’il envoya les 12 espions à
Canaan. Parmi les douze, il y avait un certain Hosée (De l’Hébreu Yasha (‫ש (ע‬ַׁ‫ (ע‬ ‫י‬ָ‫ ה‬ ) qui
signifie Salut), fils de Nun, né en Égypte. Moïse le rebaptise Josué (De l’Hébreu
Yehoshua (‫ (ע‬ׁ‫ (ע‬ ‫ו‬ּ ‫ש‬ַ ‫ו‬ֹ‫ָו‬ ‫י ה‬ְ֫ ) qui est une contraction de YHWH (‫)י הו ה‬ et Yasha(‫ש (ע‬ַׁ‫ (ע‬ ‫י‬ָ‫ ה‬ )).
Yehoshua signifie donc YHWH Est Salut. C’est d’ailleurs Josué qui fera entrer son
peuple à Canaan préfigurant Jésus-Christ faisant entrer ses enfants dans le royaume
millénaire. Yehoshua sera traduit en grec par Iēsoús (Ἰησοῦς, οῦ, ὁ) qui fut
translittéré en anglais par Jesus, I et J étant identiques en Anglais à l’époque de cette
translittération. D’où le INRI écrit sur le fronton de la croix sur laquelle Jésus a été
crucifié (INRI : Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum en latin, soit Jésus le Nazaréen,
Roi des Juifs) ; Inscription qui a été écrite en Hébreu, Grec et en Latin sous l’ordre
de Pilate selon Jean 19 :19-20 « 19 Pilate fit une inscription, qu’il plaça sur la croix,
et qui était ainsi conçue : Jésus de Nazareth, roi des Juifs. 20 Beaucoup de Juifs
lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville :
elle était en hébreu, en grec et en latin».
Philippiens-2:9-11 « 9 C’est pourquoi aussi, Dieu l’a souverainement élevé, et lui
a donné un Nom qui est au-dessus de tout nom; 10 Afin qu’au Nom de Jésus, tout
ce qui est dans les cieux, et sur la terre, et sous la terre, fléchisse le genou, 11 Et
que toute langue confesse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le
Père »
Étant donné que d’autres personnes portent ou ont porté ce nom, il est important de
préciser à quel personnage on se réfère lorsqu’on parle de Jésus. Les Hébreux, puis
les Israélites (les 12 tribus issues des 12 fils de Jacob (Israël)) puis les juifs (Tribus de
Juda et de Benjamin) n’avaient pas de prénom en ce temps là et ils se référaient soit
au père d’une personne, soit à son lieu de naissance pour faire la distinction. Pour
Jésus, n’ayant pas de père biologique, il est distingué par le lieu où il a grandit Jésus
de Nazareth. Pour être plus précis, Jésus-Christ de Nazareth. Christ signifiant bien
évidemment Oint.
C’est le Nom que l’ange Gabriel transmettra à Marie lors de la visitation dans Luc
1 :31 : « Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le
nom de Jésus ». C’est également sous le Nom de Jésus que Dieu se présente dans
Apocalypse 22 :12-16 « 12 Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi,
pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. 13 Je suis l’alpha et l’oméga, le
premier et le dernier, le commencement et la fin. 14 Heureux ceux qui lavent leurs
robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! 15
Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et
quiconque aime et pratique le mensonge ! 16 Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour
vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David,
l’étoile brillante du matin ». Il définit qui Il Est au verset 13 et redonne Son Nom
véritable au verset 16. Il n’y a donc pas trois dieux en Un comme on l’a fait croire à
beaucoup de chrétiens. Cette escroquerie, inspirée de Satan, a fermé la porte à
beaucoup de juifs et de musulmans qui refusent à juste titre d'adorer ce dieu à trois
têtes. D’ailleurs les chrétiens sont perdus eux-mêmes devant les notions de Dieu le
Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Beaucoup ne savent souvent plus lequel
prier et cette situation a mené l’Église à l’état qu’on connaît aujourd’hui. Des
chrétiens qui, ne connaissant pas leur Dieu, deviennent idolâtres de leur clergé
(pasteur, bishop, archi bishop, prêtre, évêque, archevêque, cardinal, pape, etc.).
1.5 Le Nom a une puissance
Comme nous l'avons vu au premier chapitre, de chaque nom, procède une
personnalité, un caractère particulier. Yehoshua (YHWH est Salut) ne déroge pas à
cette règle. Le Seigneur se présente ici comme le Dieu de la rédemption. La seule
évocation de ce Nom déclenche une activité spirituelle. C'est la raison pour laquelle
le Seigneur interdira de l'évoquer en vain dans Exode 20:7 «Tu ne prendras point le
Nom de Yahweh, ton Dieu, en vain ; car Yahweh ne tiendra point pour innocent celui
qui aura pris son Nom en vain ». Il dira également dans Joël 2:32 «Et il arrivera que
quiconque invoquera le Nom de Yahweh sera sauvé ; car le salut sera sur la
montagne de Sion et dans Jérusalem, comme l'a dit Yahweh, et parmi le reste que
Yahweh appellera ». On comprend ici que la seule évocation de Ce Nom délivre
quiconque l'évoque. Romains 10:12-13 et 1 Corinthiens 1:1-2 le confirment. C'est
une expérience à faire pour quiconque se trouverait dans quelque situation difficile.
Dites simplement Jésus. Si vous savez à qui vous faites allusion et que vous croyez
qu'Il peut vous venir en aide, vous en serez délivrés instantanément ; Quelle que soit
votre situation. Ce n'est pas une formule magique. Pour que le Seigneur vous délivre,
vous devez savoir que c'est Lui qui agit et vous devez avoir foi. À ceux qui invoquent
le feu, lisez Luc 9:51-56. À ceux qui invoquent le sang de Jésus, qui couvrent leurs
maisons et toutes sortes de choses avec le sang de Jésus, sachez qu'il a coulé une
seule fois à la croix nous purifier de nos péchés ; scellant ainsi l'Alliance entre Dieu
et les hommes. Invoquons plutôt le Nom de Jésus et déclarons des paroles au Nom
de Jésus-Christ lorsque nous sommes attaqués. Il peut arriver que l'on soit bloqué
dans certains cas de figures. Dans ce cas, il faut simplement adorer Dieu. Vous lui
avez donné votre vie. Pourquoi vous en inquiéter ? N'est-il pas assez grand pour
assurer notre sécurité ? Serait-il indifférent à nos souffrances ? Pourquoi craindre la
mort ? Où est donc notre foi ? Si votre vie est en règle avec Dieu, ne craignez pas
l'ennemi. Nous avons un grand Dieu. David l'avait bien compris (Psaumes 18, 23, 91,
121).
Cette puissance ne se limite pas simplement au salut de celui qui l'évoque. Il donne
également toutes sortes de pouvoirs selon Marc 16:17-18 «Et voici les miracles qui
accompagneront ceux qui auront cru : Ils chasseront les démons en mon Nom ; ils
parleront de nouvelles langues ; 18 ils saisiront les serpents avec la main, et s'ils
boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les
mains aux malades, et ils seront guéris». Ce Nom donne en effet des pouvoirs
considérables à quiconque en fait usage. Pour cela, Il faut simplement croire que
Jésus-Christ est bien le Messie et croire qu'Il agira par Son Esprit pour rendre
effectives toutes les paroles que vous prononcerez en Son Nom.
Ce Nom a été élevé au dessus de tout nom selon Philippiens 2:9-11 «C'est pourquoi
aussi Dieu l'a souverainement élevé et lui a donné le Nom qui est au-dessus de tout
nom, 10 afin qu'au Nom de Jésus, tout genou fléchisse, tant de ceux qui sont dans
les cieux, que de ceux qui sont sur la terre, et sous la terre, 11 et que toute langue
confesse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père». L'utilisation
de ce Nom confère donc une puissance incroyable à quiconque en fait usage. Le
niveau de puissance différera toutefois d'un croyant à l'autre. L'un fera fuir tous les
démons d'un lieu par sa simple présence (Actes 5:15-16) alors qu'un autre aura
besoin de longs jeûnes et prières pour en chasser un seul. Tout dépend de l'obéissance
à la Parole de Dieu, de la sanctification, de l'intimité avec Dieu et du niveau de
consécration des uns et des autres. Ces choses donnent à l'Esprit-Saint la capacité
d'opérer pleinement dans nos vies.
Jésus-Christ est puissant. Une bonne illustration en est faite dans job 36, 37, 38, 39,
40, 41 et 42. On voit notamment le traitement qu'il inflige à Satan, l'ennemi le plus
puissant de l'homme dans Job 40:20-26. Celui qui fait usage de Son Nom hérite de
toute cette puissance qui en découle. Lorsqu'il donne un ordre à un démon, l'ordre
part depuis le ciel et ce dernier n'aura pas d'autre choix que de s'y plier. Et ce, quel
qu’il soit. Ceci vaut également pour toute maladie, toute situation difficile dans
laquelle on peut se trouver. Il est même possible de commander les éléments de la
nature (Josué 10:12-14, 1 Rois 17:1 et Matthieu 8:23-27). À cause du manque de
foi et de l'ignorance, la plupart des chrétiens sont comparables à des gens surarmés
qui subissent des assauts de toutes parts et qui souffrent et flanchent sans réagir. Il
faut proclamer des paroles au Nom de de Jésus-Christ et elles prendront effet.
Ça ne veut pas dire que vous serez tranquille. Vos ennemis se multiplieront même
contre vous mais ils viendront contre vous avec angoisse et n'auront jamais le dessus.
Il faut cependant faire attention à deux choses. La première c'est que le Nom du
Seigneur n'est pas un talisman. Son Nom est la Parole de Dieu, comme l'indique
Apocalypse 19:13 «Il était revêtu d'un vêtement teint de sang, et son Nom s'appelle
LA PAROLE DE DIEU». Ceci implique que la vie de celui qui en fait usage doit être
conforme à la Parole de Dieu. Si vous chassez un démon et qu'il vous retrouve plus
tard dans la masturbation ou quelque autre péché, il vous le fera payez très cher. Si
vous commencer à prendre autorité face aux démons, aux satanistes, etc, il faut
absolument se conformer à la Parole de Dieu. Il faut être dans la sanctification.
1.6 Les quatre manifestation de Jésus-Christ dans la prophétie biblique
Le créateur
Jésus s’est d’abord manifesté en tant que Père (Créateur) de toute chose. C’est cet
aspect royal que présente l’apôtre Matthieu dans son évangile. C’est aussi cet aspect
royal qui est illustré dans la vision d’Ézéchiel par la face de Lion des chérubins dans
Ézéchiel 10 :14. L’apôtre Jean reçoit également la même vision dans Apocalypse
4 :6-8« Et devant le trône, il y avait une mer de verre semblable à du cristal ; et au
milieu du trône et autour du trône se tiennent quatre êtres vivants, pleins d'yeux
devant et derrière. 7 Et le premier être vivant était semblable à un lion ; le second
être vivant était semblable à un veau ; le troisième être vivant avait la face comme
un homme ; et le quatrième être vivant était semblable à un aigle qui vole. 8 Et les
quatre êtres vivants avaient chacun six ailes, et tout autour et au-dedans ils étaient
pleins d'yeux ; et ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint ! Saint ! Saint est le
Seigneur Dieu Tout-Puissant, QUI ETAIT, QUI EST, et QUI VIENT ». Matthieu
présente Jésus comme Roi. Il commence par décrire la généalogie du Seigneur depuis
Abraham en passant par Jacob, Juda, Boaz, David, Josaphat, Ezéchias, Zorobabel
jusqu'à Joseph, père adoptif du Seigneur (Matthieu 1). Le Seigneur (homme) est
donc bien fils de David suivant les prophéties qui furent faites sur le Messie.
Matthieu relate également le récit des mages d'orient, venu adorer le Roi des juifs
(Matthieu 2). Dans cet évangile, l'enseignement du Seigneur met fortement l'accent
sur le royaume des cieux. Un grand nombre de paraboles évoquent très souvent le
concept du Royaume des cieux (Matthieu 13:24-51, Mathieu 20,22,25).
C'est un royaume spirituel dont Il est Lui-même le roi. Jacob avait eu la révélation de
cet aspect dans Genèse 49 lorsqu'il prophétisa sur Juda Genèse 49:12 « Juda est un
jeune lion. Mon fils, tu reviens du carnage, mon fils ! Il ploie les genoux, il se couche
comme un lion, comme une lionne : Qui le fera lever ? 10 Le sceptre ne s'éloignera
point de Juda, ni le bâton de législateur d'entre ses pieds, jusqu'à ce que le Schilo
vienne, et que les peuples lui obéissent. 11 Il attache à la vigne son ânon, et au cep
excellent le petit de son ânesse ; il lavera son vêtement dans le vin, et son vêtement
dans le sang des raisins. 12 Il a les yeux rouges de vin, et les dents blanches de lait ».
Il s'agit évidemment ici du Lion de la Tribu de Juda et non pas Juda lui-même. Le
Schilo est une expression qui désigne Celui à qui tout appartient. Le Lion, c'est
Celui de la tribu de Juda. La face du Lion dans les visions de Jean et d’Ézéchiel
correspond donc au Schilo. Celui qui est à l'origine de toute chose et qui règne sur
tout.
Le serviteur
Jésus se manifeste aussi en tant que serviteur et rédempteur. C’est cet aspect que
présente Marc dans son évangile. C’est aussi la face du veau dans la vision de Jean
dans Apocalypse 4 :6-8. Un veau qui va servir en portant le joug du péché de
l’humanité à son cou. Le veau dont la vie sera offerte en holocauste pour le salut de
l'humanité.
Le Seigneur est présenté dans l'évangile de Marc comme Celui qui est au service des
autres. Il sert en guérissant les malades, les infirmes, etc. et en enseignant. Il accompli
là ce que le prophète Ésaïe prédit de lui dans Ésaïe 61 ; Il est venu libérer les captifs
que nous étions.
Le fils de l'homme
Jésus se manifeste également comme homme. C’est le mystère de la piété révélé à
Paul dans 1 Timothée 3:16 «Et sans contredit, le mystère de la piété est grand : Dieu
a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru
dans le monde, et élevé dans la gloire». C’est le mystère de l’incarnation. C’est le
Fils de l’homme présenté par Luc dans l'évangile éponyme. C’est aussi la face
d’homme de la vision de Jean dans Apocalypse 4 :6-8. Jésus se revêt de chair pour
pouvoir enseigner l’homme et s’offrir en sacrifice non en tant que Dieu mais en tant
qu’homme. Ayant Lui-même été tenté en toutes choses sans jamais pécher. Ceci est
très important pour tous les croyants.
L'expression Fils de l'homme revient à plusieurs reprises dans l'évangile de Luc. Le
Seigneur s'y présente Lui-même à plus de vingt reprises comme Fils de l'homme.
Celui qui renonce à ses prérogatives divines pour épouser pleinement Sa nature
humaine, pour mieux s’imprégner de nos difficultés et pouvoir mieux nous sauver. Le
Seigneur nous enseigne toute les potentialités dont hérite l'être humain qui reçoit en
Lui le Saint-Esprit. Il nous montre l'exemple de quelqu'un qui, sans jamais faire
preuve de violence (Luc 6:29), sans jamais opposer de résistance à ses agresseurs a
réussi à vaincre l'ennemi grâce à l'Esprit de Dieu en Lui. De même, tous ceux qui ont
le Saint-Esprit peuvent vaincre le péché, les tentations, la persécution et tous les
pièges que l'ennemi peut mettre en œuvre contre eux.
L'Esprit
Jésus se manifeste enfin comme Esprit, don reçu par l’Église à partir de la
pentecôte. C’est aussi l’aspect divin présenté par Jean dans l’évangile comme nous le
verrons par la suite. C’est également la face d’Aigle de la vision de Jean dans
Apocalypse 4 :6-7. C’est cet Aigle dont les deux ailes furent données à la femme
dans apocalypse 12:14 pour qu’elle s’enfuie dans le désert (image de l’Église
(Philadelphie), qui sera enlevée avant le début de la Grande tribulation). C’est cet
aspect de Jésus qui permet aux chrétiens d’entendre Sa voix, d’opérer des miracles,
de chasser les démons, de demeurer dans la sanctification, de ne pas s’attacher aux
choses de ce monde, de discerner le bien et le mal, etc. C’est aussi pour cela qu’Il
dira aux disciples qu’il faut qu’il soit monté au ciel avant de leur envoyer l’Esprit. La
face d’aigle ne pouvait cohabiter avec la face d’homme comme on peut le lire dans
Jean 16 :7. Jésus se présente à l'humanité sous un aspect à la fois au travers des âges
comme nous le verrons par la suite.
Pour comprendre les notions de Lumière et de Fils de Dieu, il est nécessaire de lire
les chapitres 1 et 8 de Jean (Jean1:1-34 et Jean 8:12-59).
Jean nous présente d'abord La Lumière dont Il est question dans Genèse 1:3. La
Lumière que Dieu a fait apparaître pour dissiper les ténèbres qui étaient sur la terre. Il
nous fait comprendre que cette Lumière est issue de La Parole qui est Elle-même à
l'origine de la création. Jean nous indique également que tous ceux qui se laissent
éclairer par cette Lumière reçoivent le pouvoir d'être enfants de Dieu.
Jean nous présente également le Fils unique de Dieu comme étant la manifestation
en chair de la Parole.
Jean nous permet donc de comprendre que La Lumière et le Fils sont deux
manifestations différentes du Schilo (Celui à qui tout appartient Genèse 49:10). Non
pas des personnes à part mais des projections différentes de l'original Lui-même qui
n'est autre que La Parole. On voit ici les trois premiers éléments décrits par le
Seigneur à Moïse dans le tabernacle (Exode 25:10-40) ; Les tables des lois (le
témoignage) présentes dans l'Arche constituent la Parole. Cette Parole se manifeste
dans le Lieu Saint comme les pains de la table des pains de proposition et comme la
Lumière du Chandelier d'or. Les pains sont assimilés à la chair de Christ, chair dont
la consommation donne la vie. Et la Lumière est assimilée à l'éclairage de l'Esprit de
Dieu qui éclaire tout individu qui veut la recevoir ; l'enlevant ainsi des ténèbres.
Le Seigneur confirme Lui-même cette description dans Jean 8 :
– La Lumière : Jean 8:12 «Et Jésus leur parla encore, en disant : Je suis la
lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais
il aura la lumière de la vie».
– Le Fils : Jean 8:36 « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement
libres ». Jean 8:54 «Jésus répondit : Si je me glorifie moi-même, ma gloire
n'est rien ; mon Père est celui qui me glorifie, celui que vous dites être votre
Dieu».
Le Seigneur finit par confirmer que la Lumière et le Fils sont regroupés en Lui ; en
la Parole. Jean 8:58 «Et Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Avant
qu'Abraham fût, JE SUIS ». Ici, il déclare ouvertement qu'il Est Dieu. JE SUIS fait
référence au Nom de Dieu transmis à Moïse dans Exode 3:14.
Chapitre II :
Le Mystère du Père et du Fils
2. Le Mystère du Père et du Fils
Dieu est tellement élevé par rapport à l'homme que la chose la plus difficile pour Lui
est de se révéler. Non pas qu'il y ait quelque chose de difficile pour le Seigneur mais
se révéler en respectant, à la fois, Sa justice et la volonté de l'homme rend les choses
très difficiles. Pour y arriver, il a semé des indices et des révélations de Sa personne
dans Sa création.
L'être humain est, plus que toute autre créature, la créature qui peut nous laisser
entrevoir comme au travers d'un miroir, le génie, la majesté, la beauté, la puissance et
tous les attributs qui lui siéent et qui sont d'une telle excellence qu'il n'est pas possible
de les exprimer correctement avec quelque mot ou même dans quelque langue que ce
soit. L'homme a en effet été créé à l'image de Dieu comme l'indique Genèse 1:26
« Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il
domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la
terre, et sur tout reptile qui rampe sur la terre. 27 Dieu créa l'homme à son image, il
le créa à l'image de Dieu, il les créa mâle et femelle».
2 comme les bras, les jambes, les yeux, les narines, les oreilles, les lèvres, les
hémisphères du cerveau, les hémisphères du cervelet, les ventricules du cœur, les
poumons, les intestins, les reins, etc. La liste est longue. Tout le corps humain est
quasiment fait en double. Il s'agit là d'un mode de révélation de Dieu au travers de sa
créature la plus complexe. La Parole a souhaité ainsi révéler le Père et le Fils au
travers de l'être humain.
2.1 Le Père et le Fils dans le Tanakh
Genèse 1:1-3 «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. 2 Et la terre devint
informe et vide ; les ténèbres étaient à la surface de l'abîme, et l'Esprit de Dieu se
mouvait au-dessus des eaux. 3 Dieu dit : Que la lumière apparaisse ! Et la lumière
apparut».
Ces trois premiers versets de la Bible synthétisent toute l'histoire de la Bible. On a ici
les protagonistes (Dieu, Satan et l'homme). On a la succession des événements : La
création de l'homme, sa corruption et la solution à sa corruption.
En effet Adam, le premier homme, se dit Adamah (‫מ ה‬ָ‫ ה‬ ‫ הָד‬‫א‬ֲ en hébreux) c'est-à-dire
Terre. Le péché d'Adam a donc rendu l'homme informe et vide. Informe à cause de la
corruption de son âme et vide à cause du retrait de l'Esprit de Dieu.
Les ténèbres à la surface de l'abîme indique le règne de Satan et de son royaume
sur les hommes. Les abîmes se trouvent au fond des océans et des mers. La surface
des abîmes désigne donc les eaux. Les eaux désignent les peuples dans la prophétie
biblique.
La Lumière désigne la solution au problème. Même en physique, les ténèbres
(l'obscurité) se définissent par l'absence de lumière. Il fallait donc que la lumière
apparaisse pour chasser les ténèbres. Dans les trois premiers versets de la Bible, le
Seigneur avait déjà prévu la Solution au péché de l'homme.
Comment faire?
Deux obstacles majeurs se dressent contre le plan du Salut.
Le premier c'est la Justice de Dieu. La mort est venue par le péché et seul, le
sacrifice d'une autre vie peut ramener l'homme à la vie éternelle. C'est la symbolique
du sacrifice de l'animal dans Genèse 3:21 «Et Yahweh Dieu fit à Adam et à sa femme
des tuniques de peaux, et il les en revêtit ». Le Seigneur a dû tuer un animal pour
recouvrir le péché (la nudité) d'Adam et Eve. Une vie pour une vie. Simplement, il
fallait un sacrifice bien plus important qu'un animal pour sauver l'humanité. De plus
s'il vient en tant que Dieu, qui pourrait refuser le plan du salut ? Tous l'accepteraient
par peur et ce ne serait pas juste. Il nous dit dans Deutéronome 30 qu'Il nous laisse
choisir entre la vie et la mort. Le Seigneur ne souhaite forcer personne.
Le second c'est sa Sainteté. Le Seigneur ne pouvait pas apparaître à l'homme tel
qu'Il Est. Comme Il le dit à Moïse dans Exode 33:20 « Puis il dit : Tu ne pourras pas
voir ma face, car nul homme ne peut me voir et vivre». La présence du Seigneur
consumerait sur le champs tout individu qui en serait témoin à cause de l'état de
péché de l'homme.
Pour pouvoir exposer le plan du Salut aux hommes, il a donc fallu que la Lumière
apparaisse sous une autre forme. Une forme avec laquelle elle pourrait proposer le
plan du Salut à quiconque voudrait l'accepter.
Apparitions de la Lumière dans le Tanakh
Melchisédek, Roi de Salem
La première apparition de la Lumière se trouve dans Genèse 14:18 «Melchisédek,
roi de Salem, fit apporter du pain et du vin ; or il était prêtre du Dieu Très-Haut.
19 Et il bénit Abram, en disant : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, Maître du
ciel et de la terre. 20 Loué soit le Dieu Très-Haut qui a livré tes ennemis entre tes
mains. Et Abram lui donna la dîme de tout ».
On note que son apparition est presque anachronique avec le contexte. Abram vient
de mener avec succès une guerre pour délivrer son neveu Lot. Il en tire un butin
conséquent et en donne la dîme à ce roi qui apparaît comme de nulle part.
Melchisédek (Malki-Tsédeq, ‫צ־י‬‫ִכ‬ּ‫צ־י‬ ‫ל‬ְ ‫מ‬ַ‫־‬‫ֶד ק‬‫צ‬ֶ֫ en hébreux) veut dire Mon roi est juste. Et
Roi de Salem veut dire, Roi de Paix.
Autre détail important ; Melchisédek est présenté comme Sacrificateur du Dieu
Très-Haut (El Elyown). Dans un rôle à tout point similaire à celui d'Aaron dans
l'exercice de la prêtrise dans le Tabernacle. On y reviendra plus tard.
L'Ange de l’Éternel
La Lumière apparaît pour la première fois sous cette forme dans Genèse 16:7 « Mais
l’Ange de l’Éternel la trouva près d'une fontaine d'eau dans le désert, près de la
fontaine qui est sur le chemin de Schur ». Agar, enceinte d'Abram, est en train de fuir
de sa maîtresse Sarah, devenue sa concurrente. L'Ange de l’Éternel lui apparaît et
prophétise sur Ismaël (ancêtre des arabes), l'enfant à naître, et sur sa postérité.
La véritable nature de Cet Ange apparaît dans Genèse 22 : 11 « Mais l’Ange de
l’Éternel lui cria des cieux, et dit: Abraham, Abraham! Et il répondit: Me voici.
12 L'Ange lui dit : Ne porte pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien ; car
maintenant je sais que tu crains Dieu, puisque tu ne m'as point refusé ton fils, ton
unique». Et dans Genèse 22 :15-17 « l’Ange de l’Éternel appela des cieux Abraham
pour la seconde fois, 16 et dit : Je le jure par moi-même, parole de Yahweh ! Parce
que tu as fait cela, et que tu n'as point refusé ton fils, ton unique, 17 je te bénirai, je
te bénirai ; et je multiplierai, je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et
comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de
ses ennemis ».
Le mot exact pour Ange en Hébreux est Malak (‫לָא(ך‬ְ ‫מ‬ַ ) qui veut dire Ange ou
messager. Ici on peut voir qu’il ne s’agit pas d’un simple ange porteur d’un
message ; Premièrement, parce qu’il parle du haut des cieux et deuxièmement parce
qu’il jure par Lui-même. Or, on sait que les anges, dans toute la prophétie Biblique,
ont tous délivré leurs messages directement. Mais Celui-ci parle du haut de cieux.
D'autre part, Il jure par Lui-même! Ce qui n'est possible que lorsqu'on ne peut jurer
par quelqu'un de plus grand que soit selon Hébreux 6:13. Ce qui élimine de fait
toutes les interprétations qui indiquent qu'il s'agirait de l'Ange Gabriel.
L'Ange de l’Éternel apparaît souvent pour déclencher les appels des
personnages importants du Tanakh :
– Á Moïse dans l'épisode du buisson ardent dans Exode 3:2-4 «Et l’Ange de
l’Éternel lui apparut dans une flamme de feu, du milieu d'un buisson. Il
regarda, et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait pas.
3 Alors Moïse dit : Je me détournerai maintenant, et je regarderai cette grande
vision, pourquoi le buisson ne se consume point. 4 Et Yahweh vit que Moïse
s'était détourné pour regarder ; et Dieu l'appela du milieu du buisson, en
disant : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici ! » On voit clairement dans ce
passage que les expressions Dieu et l'Ange de l’Éternel désignent le même
personnage. Ils parlent tous deux du milieu de feu.
– Aux parents de Samson dans Juges 13 pour annoncer la naissance de ce
dernier.
L'Ange de l’Éternel apparaît souvent comme Le protecteur de Son peuple. On le
voit :
– Dans l'épisode de Balaam dans Nombres 22:23 «L'ânesse vit l'Ange de
l’Éternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue dans la main ; elle se
détourna du chemin et alla dans les champs. Balaam frappa l'ânesse pour la
ramener dans le chemin ». Balaam est un prophète corrompu, qui avait
accepté, contre de l'argent et les honneurs, de maudire le peuple hébreux pour
Balak, roi de Moabites. L'Ange de l’Éternel sort pour anéantir ses projets ;
Son épée nue à la main. La vision de l'épée nue à Sa main indique qu'il Est là
pour sévir. Pour juger. On le voit aussi dans Josué où Il se présente comme le
Chef de l'Armée de l’Éternel. Josué 5 :13-15 « 13 Or, il arriva, comme Josué
était près de Jéricho, qu’il leva les yeux et regarda, et voici, un homme se
tenait debout, vis-à-vis de lui, son épée nue à la main. Et Josué alla vers lui,
et lui dit: Es-tu des nôtres, ou de nos ennemis? 14 Et il répondit: Non, mais je
suis le chef de l’armée de l’Éternel; j’arrive maintenant. Et Josué tomba la
face contre terre, se prosterna, et lui dit: Qu’est-ce que mon Seigneur dit à son
serviteur? 15 Et le chef de l’armée de l’Éternel dit à Josué: Ôte tes souliers de
tes pieds; car le lieu où tu te tiens est saint. Et Josué fit ainsi» lorsqu'Il
précède Josué et le peuple à Jéricho avant la bataille.
– Lorsque les Assyriens assiègent Juda du temps du roi Ézéchias, Il règle Lui-
même le problème. 2Rois:19:35 « 35 Il arriva nuit-là que l’Ange de l’Éternel
sortit et frappa cent quatre-vingt-cinq mille hommes dans le camp des
Assyriens».
– David le confirme dans Psaumes 34:8 « L’Ange de L’Éternel campe tout
autour de ceux qui le craignent, et les délivre».
L'Ange de l'éternel a un Nom.
En allant rencontrer son frère Esaü pour faire amende honorable après lui avoir volé
le droit d’aînesse, Jacob se retrouva seul et lutta avec un homme et lui demanda dans
Genèse 32 :29 « Et Jacob l’interrogea, et dit: Apprends-moi ton nom, je te prie. Et
Il répondit: Pourquoi demandes-tu Mon Nom? Et Il le bénit là». Lorsque l’Ange de
l’Éternel apparut également à Manoah et sa femme pour leur annoncer la naissance
de Samson, Manoah lui demande encore quel est Son Nom. Juges 13 :17-18
« Manoah dit encore à l’Ange de l’Éternel: Quel est ton nom, afin que nous
t’honorions, quand ce que tu as dit sera arrivé? 18 Et l’ange de l’Éternel lui dit:
Pourquoi t’informes-tu ainsi de Mon Nom? Il est merveilleux». On voit ici que le
Nom de l'Ange était occulté et a seulement été révélé à Zacharie le prophète comme
nous le verrons par la suite.
Le Germe
Tout le long du Tanakh, la Lumière est souvent désignée comme le Germe.
Ésaïe 4:2 « En ce temps-là, le Germe de Yahweh sera plein de noblesse et de gloire,
et le fruit de la terre plein de grandeur et d’excellence pour les réchappés d’Israël ».
Jérémie 23:5 « Voici, les jours viennent, dit Yahweh, où je susciterai à David un
Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans
le pays»,
Jérémie 23:15 « En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de
justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays»,
Zacharie 3:8 « Écoute maintenant Josué, grand-prêtre, toi et tes compagnons qui
sont assis devant toi ! Car ce sont des hommes qui serviront de signes. Certainement
voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe »,
Zacharie 6:12« Et parle-lui, en disant: Ainsi a parlé Yahweh des armées, disant:
Voici un homme, dont le nom est Germe, qui germera de son lieu, et qui bâtira le
temple de Yahweh ».
Un Germe qui devait germer d’Israël et dont les branches devaient s'étendre dans
toutes les nations.
Le Nom de la Lumière
Les termes El (Dieu), Ange de l’Éternel, Lumière, Melchisédek, Germe, Chef de
l'armée de l’Éternel, représentent tous des fonctions différentes que rempli la
Lumière tout au long du Tanakh. Tout comme un individu peut remplir les fonctions
de Père, Fils, Époux, etc. Cet individu sera toutefois connu et reconnu par un nom qui
lui est propre. De même, la Lumière a un Nom qui Lui est réservé. C'est un Nom qui
devait être occulté tant que la Lumière ne s'était pas encore manifestée. Jusqu'à ce
que le Signe apparaisse, selon la prophétie d'Ésaïe. Ésaïe 7:14 « C'est pourquoi le
Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici, une vierge sera enceinte, et elle
enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d'Emmanuel » La vierge ici désigne
Israël et l'enfant désigne le Messie, l'Oint et Emmanuel se dit Immanuel en hébreux
(‫ל‬ ‫א‬ֵ ‫ו‬ּ ‫נ‬ ‫מ‬ָ‫ ה‬ּ ‫ (ע‬ִ֫ ֫ ) c'est-à-dire, Dieu avec nous. Ou encore dans Ésaïe 9:5 « Car un
enfant nous est né, un Fils nous a été donné, et l'empire reposera sur son épaule :
On l'appellera l'Admirable, le Conseiller, le Dieu Puissant, le Père d'éternité, le
Prince de paix». On voit ici que Celui que le prophète qualifie de Fils est bien plus
qu'un enfant. Il l'appelle le Père d'éternité. Le Messie n'est donc pas à dissocier du
Père. C'est bel et bien la même personne qui tient les deux rôles.
Révélation du Nom au prophète Zacharie
Zacharie 3 « Puis l’Éternel me fit voir Josué, le grand-prêtre, se tenant debout
devant l'Ange de l’Éternel, et Satan qui se tenait debout à sa droite, pour l'accuser.
2 Et l’Éternel dit à Satan : Que l’Éternel te réprime, ô Satan ! Que l’Éternel, dis-je,
qui a choisi Jérusalem, te réprime ! N'est-ce pas là un tison qui a été retiré du feu ?
3 Or Josué était vêtu de vêtements sales, et il se tenait debout devant l'Ange.
4 L'Ange prit la parole et dit à ceux qui étaient debout devant lui : Ôtez-lui ces
vêtements sales ! Et il dit à Josué : Regarde, je t'enlève ton iniquité, et je te revêts
d'habits de fête. 5 Et je dis : Qu'on mette sur sa tête un turban pur ! Et ils mirent un
turban pur sur sa tête, puis ils lui mirent des vêtements. L'Ange de l’Éternel était
présent. 6 Alors l'Ange de l’Éternel fit cette déclaration à Josué et dit : 7 Ainsi parle
Yahweh des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu observes mes
commandements, tu jugeras ma maison, tu garderas mes parvis et je te donnerai
libre accès parmi ces assistants. 8 Écoute maintenant Josué, grand-prêtre, toi et tes
compagnons qui sont assis devant toi ! Car ce sont des hommes qui serviront de
signes. Certainement voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe. 9 Car voici,
quant à la pierre que j'ai mise devant Josué, sur cette pierre, qui n'est qu'une, il y a
sept yeux. Voici, je graverai moi-même ce qui doit y être gravé, dit Yahweh des
armées ; et j'ôterai en un jour l'iniquité de ce pays. 10 En ce jour-là, dit Yahweh des
armées, chacun de vous appellera son prochain sous la vigne et sous le figuier».
On nous présente ici Melchisédek, le Grand-prêtre. Il s'appelle Josué. Or Josué en
hébreux se dit Yehoshua (‫ (ע‬ׁ‫ (ע‬ ‫ו‬ּ ‫ש‬ַ ‫ו‬ֹ‫ָו‬ ‫י ה‬ְ ) en hébreux. Yehoshua (‫ (ע‬ׁ‫ (ע‬ ‫ו‬ּ ‫ש‬ַ ‫ו‬ֹ‫ָו‬ ‫י ה‬ְ ) est une
concaténation des mots YHWH (‫)י הו ה‬ et Yasha(‫ש (ע‬ַׁ‫ (ע‬ ‫י‬ָ‫ ה‬ ) et veut dire YHWH est Salut
comme nous l'avons vu au chapitre 1. C'est donc le Grand-prêtre, le Messie qui
devait sauver Israël. Comme on le voit à chaque fois qu'il apparaît Son épée nue à la
main comme on l'a précédemment vu. Sauf que le Salut dont il est question ici est le
Salut éternel. Le salut des âmes. Non pas pour régner et dominer dans ce monde
mais, pour régner éternellement avec Dieu dans le Royaume millénaire à venir puis,
dans la Jérusalem céleste.
On voit dans cette scène l'Ange de l’Éternel dans le rôle du Juge. Josué dans le rôle
de l'accusé et Satan dans le rôle de l'accusateur. Josué était vêtu de vêtements sales
parce qu'il portait l'iniquité de l’Église. L'Ange de l’Éternel les lui ôte pour le vêtir de
vêtements de fête. Les noces de l'Agneau.
C'est une scène qui ressemble étrangement à la scène de la femme adultère de Jean 8.
Jésus y joue le rôle du Juge et de l'avocat. La femme adultère, c'est l'image de
l’Église dans le péché et l'idolâtrie. C'est précisément les péchés de cette femme qu'Il
a porté à la croix. Raison pour laquelle Il apparaît ici en vêtement sales.
On peut voir la même logique dans l'exercice du sacrifice par Aaron dans le
Tabernacle. Dans Lévitique 16, on voit qu'Aaron offre son veau et asperge ensuite
son sang sur le propitiatoire pour expier le péché du peuple. Ici, La lumière se
manifeste comme étant à la fois le sacrifice, le sacrificateur et le récipient du
sacrifice. Plusieurs fonctions mais, un même personnage. Remarquez qu'Aaron offre
un veau (le Fils) et non pas un taureau ou une génisse ou quelque autre animal.
2.2 Le Père et le Fils dans les évangiles
Le défaut de compréhension de la nature de La Lumière est la raison pour laquelle
ceux qu'on appelle, à tort, les pères de l’Église, ont créé trois dieux tout en indiquant
qu'il n'y en a qu'un. Une abomination à trois faces qui a poussé à l'égarement des
milliards de chrétiens. Faisant obstacle à la conversion des personnes issues d'autres
religions monothéistes. Il y a bien diversité de fonctions mais, Un Seul Dieu et
aucunement trinité de personnes.
L'évangile de Jean est Celui qui présente le mieux la divinité de la Lumière. C'est
celui qui parle le plus de la dualité de la Lumière. Le chapitre 1 de cet évangile
éclaire la chose de façon remarquable.
Jean 1 :1-3 «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la
Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été
faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et
la vie était la Lumière des hommes. 5 Et la lumière luit dans les ténèbres, mais les
ténèbres ne l'ont pas reçue».
Ici, Jean définit la Lumière comme étant la manifestation, en chair, de la Parole de
Dieu. Par laquelle toutes choses ont été créées. En tout point conforme à la
description qui en est faite dans Genèse 1:1-3. Jean indique que la Lumière Est Dieu
et qu'en Elle, elle possède la vie (la vie éternelle). Cette Lumière s'est incarnée pour
éclairer les hommes qui se trouvent dans les ténèbres
Jean 1:9-13 «9 Cette lumière était la véritable lumière, qui en venant dans le
monde, éclaire tout homme. 10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par
elle, mais le monde ne l'a pas connue. 11 Il est venu chez les siens, et les siens ne
l'ont pas reçu. 12 Mais à tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son Nom, il
leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, 13 lesquels sont nés, non du
sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais ils sont nés de
Dieu».
Jean, conscient qu'une autre lumière serait proposée à l'humanité, précise ici que
Celle-ci Est la Véritable. Elle est venue aux hommes pour :
– Accomplir la mission spécifiée dans Ésaïe 61. Libérer les captifs.
– Pour révéler Sa véritable identité et Son véritable Nom à l'humanité. selon
Jean17:3 « Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai
Dieu, et Celui que tu as envoyé, Jésus-Christ» et Jean 17:6 « J'ai fait
connaître ton Nom aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde. Ils
étaient à toi, et tu me les as donnés ; et ils ont gardé ta parole»
Le duo Père et Fils
Ces deux fonctions (et non Personnes) ne sont pas évidentes à appréhender. Elles ne
peuvent même pas l'être par ceux dont l'intelligence n'a pas été ouvert par Dieu. On le
voit clairement dans le chapitre 8 de l'évangile de Jean où le Seigneur a toutes les
peines du monde à faire comprendre Sa nature aux pharisiens. À tel point que ces
derniers finissent par essayer de le lapider.
Jean 8:12 «Et Jésus leur parla encore, en disant : JE SUIS la lumière du monde ;
celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la
vie». Ici, Jésus-Christ énonce de Lui-même tout ce que les écritures ont dit sur Lui
avant sa manifestation en chair. Le clergé, pourtant féru des écritures s'attend bien au
Messie mais plutôt à une sorte de Samson qui va les délivrer de l'oppression romaine.
Les pharisiens l'accusent donc de prétention. Il répond.
Jean8:16-18 «Et si je juge, mon jugement est digne de foi, car je ne suis pas seul,
mais avec moi est le Père qui m'a envoyé. 17 Il est même écrit dans votre loi que le
témoignage de deux hommes est digne de foi. 18 Je rends témoignage de moi-même,
et le Père qui m'a envoyé rend aussi témoignage de moi». Ici, Il ajoute à Sa parole,
la puissance des œuvres miraculeuses qu'Il accomplit ; arguant que ces derniers
portent le sceau de Dieu. C'est pour cela qu'Il dit que le Père rend également
témoignage de Lui.
Le Seigneur est donc amené à leur dire de façon explicite qui Il Est dans Jean 8:24
« C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés ; car si vous ne
croyez pas que JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés ». Le Seigneur reprend ici le
EHYEH, le Nom qu'il a communiqué à Moïse dans Exode 3:14 « Et Dieu dit à
Moïse : JE SUIS QUI JE SUIS. Il dit aussi : Tu diras ainsi aux enfants d'Israël :
Celui qui s'appelle JE SUIS, m'a envoyé vers vous». Le terme EHYEH vient de
Hayah (‫י ה‬ָ‫ ה‬ ‫ ה‬ָ‫ ה‬ ) qui signifie EST ou VIENT. Le Seigneur se présente donc aux
pharisiens comme Celui qui Est et Celui qui vient.
Ne comprenant toujours pas, le Seigneur en remet une couche dans Jean 8:27-28
« 27 Ils ne comprirent pas qu'il leur parlait du Père. 28 Jésus leur dit donc : Quand
vous aurez élevé le Fils de l'homme, vous connaîtrez alors que JE SUIS, et que je
ne fais rien de moi-même, mais que je dis ces choses selon ce que mon Père m'a
enseigné». Il essaye ici de dire aux pharisiens que tant qu'ils n'auront pas compris que
Celui qu'ils ont en face d'eux est plus qu'un homme, ils ne comprendront pas qu'il est
le Messie qu'ils attendaient.
Le Seigneur expose ensuite quelque chose de très important dans Jean 8:47 « Celui
qui est de Dieu entend les paroles de Dieu ; vous n'entendez pas, parce que vous
n'êtes pas de Dieu ». En substance, le Seigneur indique ici que ceux qui refusent la
Parole, la refusent simplement parce qu'ils ne sont pas de Dieu. Celui qui est de Dieu
reconnaît naturellement ce qui est de Dieu et n'a pas besoin de long discours pour en
être convaincu.
Lorsque Jésus leur dit dans Jean 8:56-59 : « Abraham, votre père, a tressailli de joie
de ce qu'il verrait mon jour ; il l'a vu, et il s'est réjoui. 57 Sur cela les Juifs lui
dirent : Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham ! 58 Et Jésus leur dit :
En vérité, en vérité, je vous le dis : Avant qu'Abraham fût, JE SUIS. 59 Alors ils
prirent des pierres pour les jeter contre lui, mais Jésus se cacha et sortit du temple,
passant au milieu d'eux ; et ainsi il s'en alla ». Ils comprennent enfin ici le sens de JE
SUIS et comprennent que Celui qui leur parle est en train de leur dire qu'Il Est Dieu.
Ils prennent tout de suite des pierres pour le lapider ; voyant dans ces déclarations un
blasphème audacieux et de surcroît, commis à l'intérieur même du Temple.
En effet, il a usé de détours tout au long de l'échange, sachant quelle serait leur
réaction s'il leur parlait ouvertement.
La notion de Père évoquée par Jésus tout au long du chapitre 8 de Jean évoque
Elohim de Genèse 1:1 ; C'est l'Ancien des jours. La Notions de Fils quant à elle
évoque la Lumière de Genèse 1:3. Lumière apparue pour restaurer la Terre (Adam)
devenu informe et vide à cause du péché qui précéda le départ de l'Esprit de Dieu. Il
s'agit ici de deux manifestations du même Dieu et non deux dieux.
2.3 La nature de la Lumière en physique
En physique, la lumière a deux modes de descriptions : La première, en tant que onde
(énergie sans corps) et la seconde en tant que corps (particule physique détectable).
On parle de dualité onde-corpuscule.
Les scientifiques décrivent donc la lumière à la fois comme étant une onde (quelque
chose d’immatériel) et un corps (quelque chose de matériel), sachant que les deux
notions sont, à priori inconciliables.
La Bible nous parle également de quelqu'un qui est 100% Homme et 100%
Dieu. Colossiens 2:9 « Car en Lui habite corporellement toute la plénitude de la
divinité. 10 Et vous êtes comblés en Lui, qui est le Chef de toute principauté et
puissance ». Et aussi dans Exode 26:23-24 « Tu feras aussi deux planches pour les
angles du tabernacle, aux deux côtés du fond. 24 Et elles seront égales par le bas, et
elles seront jointes et unies par le haut avec un anneau ; il en sera de même des
deux planches qui seront aux deux angles ». En bas, 100% homme et 100% Dieu et
en Haut 100% Dieu.
Sachez également que rien, dans la nature, ne peut atteindre la vitesse de la
Lumière qui a été mesurée à 300.000km/secondes. Sachez également que la vitesse
de la lumière est la même dans tous les milieux ; air, espace, verre, eau, etc. Elle est
constante.
Il y en Un dont la Bible dit qu'Il est, dans ce même ordre d'idées, premier en toute
choses selon Colossiens 1:17-20 « Et Il est avant toutes choses, et toutes choses
subsistent par lui. 18 Et c'est lui qui est le Chef du corps de l’Église, et qui est le
commencement et le premier-né d'entre les morts, afin qu'il tienne le premier rang
en toutes choses, 19 car le bon plaisir du Père a été que toute plénitude habitât en
lui. 20 Et de réconcilier par lui toutes choses avec lui même, ayant fait la paix par le
sang de sa croix, à savoir, tant les choses qui sont dans les cieux que celles qui sont
sur la terre ».
La Bible rajoute également qu'Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement dans
Hébreux 13:8 « Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et pour l'éternité». Les
scientifiques, qui sont par réflexe (pour la plupart) réfractaires à l'idée de Dieu, ne
cessent donc de proclamer Sa gloire.
Chapitre III :
La nature de Dieu
3. La nature de Dieu
La véritable nature de Dieu a constitué et continuera de constituer le mystère le plus
épais de toute l'histoire de l'humanité. À tel point qu'il y en a encore qui ne croient
même pas à son existence. Ainsi Il a tout créé, semé des indices de Sa personne au
travers de Sa création et s'est ensuite caché. Se révélant aux uns et aux autres suivant
ses propres critères.
Il provoque des interrogations sur Sa personne chez tout être humain et se révèle
ensuite à quiconque le recherche. Il nous a ainsi légué le Tanakh, puis la Bible
(Tanakh + nouvelle Alliance) pour que chacun en sache assez pour parvenir à la
révélation de Sa personne et au salut éternel. Bien que tout soit grâce, le niveau de
révélation dépend aussi de la curiosité de l'individu et de sa sanctification. Il faut
toutefois être très prudent sur ces sujets parce que la curiosité et la sanctification sont
elles-mêmes rendues possibles par l'action de l'Esprit-Saint. C'est Dieu qui produit
tout. Nous ne faisons qu'entrer en possession d'un héritage qui nous attend depuis la
nuit des temps. C'est de l'ordre de l'élection. C'est ce qu'explique Paul dans
Romains 9:11-16.
La révélation de Dieu est d'une grande importance. Comme dans la vie courante, il
est impossible d'aimer, de respecter, de collaborer convenablement avec un individu
si on ne le connaît pas. Comment aimer Dieu et vivre selon ses commandements si on
ne le connaît pas ? C'est tout simplement impossible. C'est ce qui est à l'origine de
toutes les religions et autres bizarreries confessionnelles qui ont aujourd'hui pignon
sur rue. Le point de départ de toutes ces hérésies c'est l'absence de la révélation
de Dieu. Les hommes vont ainsi compenser ce manque de révélation en se mettant
ensemble dans un corps d'élite au-dessus du peuple (le clergé), en mettant en place un
système pyramidal (la hiérarchie ecclésiastique), en se mettant entre Dieu et les
hommes (le clergé intermédiaire entre Dieu et le peuple), en remplaçant le
commandement de Dieu par les traditions des hommes, etc.
3.1 Les attributs de Dieu
Une clé majeure dans la compréhension de la nature de Dieu réside en ses
motivations et les moyens qu'Il utilise pour consolider et pérenniser Son royaume.
Qu'est ce qui motive Dieu dans les œuvres qu'Il fait ? Comment s'y prend-il ?
Une grande réalité spirituelle que doivent appréhender les croyants dans la pratique
de leur foi c'est que le Seigneur a une seule motivation ; L'Amour. C'est Sa nature
intrinsèque. Rien de ce qu'Il fait ne sort de ce périmètre. Évidemment, comme tout
père, ceci ne suffit pas seul à diriger une famille, à diriger un royaume. Il
l'accompagne donc de Sa Justice et de Sa Sainteté. Tout le royaume de Dieu tient en
ces trois principes : L'Amour est la nature intrinsèque de Dieu et la finalité de
toute chose. La Justice et la Sainteté sont des moyens, des outils pour pérenniser
le Royaume.
Ainsi Lorsqu'Il juge et qu'Il justifie ses enfants, c'est par amour Apocalypse 3:19
«Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime». Lorsqu'Il juge, c'est pour que sa
justice soit respectée 2 Chroniques 19:7 «Maintenant, que la crainte de Yahweh soit
sur vous ; prenez garde à ce que vous ferez ; car il n'y a point d'iniquité chez Yahweh,
notre Dieu, ni d'acception de personnes ni d'acceptation de présents ». La justice est
donc ici un moyen de diriger le Royaume dans l'équité.
De même, le Seigneur ne tient pas Sa légitimité de Sa puissance illimitée. Il la tient
de part Sa Justice et Sa Sainteté. Ces deux éléments se tiennent l'un l'autre. Il peut
exercer la Justice parce qu'Il Est Saint et Il est Saint parce qu'Il Est Juste. Ésaïe
5:16 «Et Yahweh des armées sera haut élevé en jugement, et le Dieu saint sera
sanctifié dans la justice».
Les attributs de Dieu
L’apôtre Jean revient sur ces trois notions dans les trois premiers chapitres du premier
épître de Jean.
L'Amour
Le mot Amour en hébreu se dit ahăbâh (‫ב(ה‬ָ‫(ה‬ ‫(ה‬ֲ‫ָב‬ ‫א‬ַ ). Il se rapporte, comme en français,
l'amour de (ou envers) Dieu, l'amour envers son prochain et à l'amour sexuel (shâkab
– ‫כב‬ַ ‫ש‬ָׁ‫(ה‬ – est également utilisé dans ce cas).
L'Amour se manifeste toutefois différemment selon qu'il est exprimé au niveau du
corps, ou de l'âme ou de l'esprit humain. De ce point de vue, le grec est bien plus
riche et plus adapté pour décrire cette notion :
– Au niveau de l'esprit : Le grec utilise le terme Agápē – ἀγάπη – . Ce terme
évoque un amour inconditionnel. Comme celui de Dieu pour les hommes
dans Jean 3:16 ou une mère pour son enfant.
– Au niveau de l'âme
 Philadelphía – φιλαδελφία – évoque l'amour fraternel. C'est l'amour
entre frères et sœurs qui partagent une foi commune(1Pierre 1:22).
 Philanthrōpía – φιλανθρωπία – évoque l'amour envers son prochain
(Tite 3:4)
 Philéō – φιλέω – se rapporte à l'attachement envers quelqu'un ou
quelque chose (Jean 11:3) ou à un geste affectif (Marc 14:44)
– Au niveau du corps : Le grec utilise le terme Eros qui se rapporte à
l'amour sexuel.
Dieu est Esprit. L'amour qu'il exprime se manifeste donc au niveau de l'Esprit ;
c'est l'amour Agápē. De même, l'amour que nous devons avoir pour Lui doit
s'exprimer au niveau de nos esprits.
Jean 15:13 «Personne n'a de plus grand amour que celui qui donne sa vie pour ses
amis ».
1 Jean 4:9-10 «La charité de Dieu a été manifestée envers nous en ce que Dieu a
envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. 10 Et cette
charité consiste, non pas en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'Il nous a
aimés et qu'il a envoyé son Fils pour être la propitiation pour nos péchés»
La façon la plus spectaculaire qui nous est donnée de voir la manifestation de l'amour
de Dieu pour nous réside en Son sacrifice à la croix. Ce sacrifice regroupe à la fois,
Sa grâce, Sa bonté et Sa miséricorde.
La grâce de Dieu consiste essentiellement au fait d'ôter l'homme (beaucoup s'en
aperçoivent à leur conversion) de son état de péché répugnant et d'en faire un enfant
de Dieu. Jean 1:12-13 «Mais à tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son
Nom, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, 13 lesquels sont nés, non
du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais ils sont nés de
Dieu». Le péché réduit l'individu à l'état d'animal. C'est ça le projet de l'ennemi ;
Réduire l'homme à un état moindre que celui de l'animal. C'est pour cela que les
comportements des uns et des autres que vous pouvez observez autour de vous sont
parfois pires que ceux des animaux. À tel point que même les animaux (les vrais)
sont fatigués des hommes et attendent eux aussi impatiemment l’avènement du
Seigneur selon Romains 8:22. Lorsqu'on voit les traitements que les uns et les autres
infligent à leurs propres enfants, à leurs voisins, collègues de travail, etc., on se
demande si c'est réel ou si on est dans un cauchemar duquel on devrait se réveiller.
La grâce de Dieu c'est précisément de nous enlever de cet état animal pour faire de
nous ses enfants. Voilà un animal couvert d'excréments qui se retrouve, par le moyen
du sacrifice de la croix, purifié de ses péchés et élevé à la divinité de Dieu, à un rang
supérieur à celui des anges. Désormais, il peut commander les démons, résister à la
tentation, à la séduction du monde, au péché. Tout ceci par le moyen du Saint-Esprit.
En effet, le Seigneur a vécu l'ennemi en tant qu'homme, par le moyen du Saint-Esprit
et non en tant que Dieu. C'est la raison pour laquelle nous aussi, en marchant sur ces
pas, nous pouvons vaincre les démons, les satanistes, les sorciers, les religieux, les
tentations et toutes les séductions du monde. C'est ça la grâce de Dieu. C'est la raison
pour laquelle le temps post-messianique est appelé le temps de la grâce ; Tout ceci
était impossible avant le sacrifice de Christ à la croix. Non pas que la grâce n'eût pas
existé avant la croix ; comment Noé et Abraham auraient-il été justifié ? Simplement,
dans ce temps, la grâce qui fût premièrement individuelle (Noé, Abraham, Lot) puis
limitée (Israël) est maintenant généralisée et tend les bras à quiconque veut la saisir
par le moyen de la foi (Galates 3:6-9). La grâce consiste en une faveur immense et
immérité faite à l'Homme. Elle est personnifiée au travers de Jésus-Christ. L’épître
de Paul aux Romains enseigne précisément sur ce sujet.
La bonté de Dieu consiste à sa bienveillance permanente à notre égard. On le voit
notamment au travers de sa patience pendant le temps du péché. De la naissance du
croyant jusqu'à sa conversion, le croyant vit dans un état de péché qui est parfois
grave. Le Seigneur le protégera cependant de tout danger et se gardera d'abattre sa
colère sur lui. Si ce croyant replonge dans son péché après sa conversion, le Seigneur
attendra patiemment que ce dernier se repente avant de lui ôter son Esprit. Le
Seigneur est comme un père ou une mère qui aime profondément son enfant et qui
veut pour lui, les meilleures choses (la finalité pour Dieu c'est la vie éternelle).
Malheureusement, la plupart des croyants se retrouvent à courir et disputer avec les
incroyants les choses de ce monde dans lequel nous allons passer 70 ou 80 ans. Dont
22 à étudier, 42 à travailler et à rembourser des crédits pour ceux qui vivent en
occident et à résoudre des problèmes de toutes sortes. Alors que le plan de Dieu pour
ces enfants consiste à passer l'éternité avec Lui dans une joie et un bonheur parfaits
qui dépassent de loin tout ce que nous pouvons connaître dans ce monde. Peu de gens
s'en rendent compte mais le Seigneur, bien que limité par Sa Justice et la volonté de
l'homme, se bat de toutes ses forces pour sauver chaque âme. Il s'acharne pour chacun
d'entre nous. C'est pour cela que ceux qui refusent de se repentir ne manqueront pas
de payer le moment venu ; Ils auront méprisé l'Amour de Dieu.
La miséricorde de Dieu consiste à porter secours à l'affligé, au misérable. Toute la
prophétie biblique parle du secours à la veuve, à l'orphelin et à l'opprimé. On voit cet
aspect du Seigneur dans l'évangile de Marc. Il guéri beaucoup de malades, il délivre
pleins de possédés, il enseignent plusieurs ignorants, il nourrit des milliers de gens,
etc. On voit cet aspect dans l'évangile de Marc de façon bien plus prononcée que dans
les autres évangiles. La miséricorde de Dieu consiste à briser le joug ; Ce qui figurait
précisément dans l'ordre de mission du Seigneur que l'on peut lire dans Ésaïe 61.
Il est difficile, pour un être humain de réaliser la portée de l’œuvre de la croix. Ce que
cela a pu coûter au Seigneur de quitter son trône, se revêtir d'un corps de chair, subir
humiliations, blasphèmes, crachats, fouetté et allant même jusqu'à être crucifié.
Comment imaginer qu'un Dieu si saint, si puissant, si majestueux, auteur de toute la
création, adoré par tout l'univers puisse descendre de Lui-même aussi bas pour sauver
l'homme. La réponse est simple ; C'est l'Amour.
Ceux qui sont enfants de Dieu doivent savoir la manifestation de cet amour en eux
provoque inévitablement la haine des autres Jean 15:19 « Si vous étiez du monde, le
monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je
vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait». C'est
inévitable. La lumière que vous avez en vous va déclencher un réflexe haineux autour
de vous. En effet, ceux qui se sont exclus de l'Alliance (les incroyant, les religieux,
les satanistes) s'allieront pour éteindre la lumière qu'ils voient en vous. Un peu
comme dans un village ou tout le monde est couvert d'excréments et dans lequel
passe une jeune fille vierge et propre. Au lieu de s'approcher de celle-ci et de se
renseigner sur les moyens se nettoyer, les villageois chercheront avec zèle et
détermination à violer, à couvrir d'excréments la jeune fille et éteindre la lumière qui
est en elle. C'est de l'ordre du réflexe. Les incroyants sont mus involontairement par
les démons qui les habitent. Les satanistes qui ont reçu la marque détestent Dieu et
trouveront en elle à la fois le moyen de satisfaire le besoin de sang et de tirer
vengeance de Dieu. Les religieux quant à eux verront clairement, au travers de la
Lumière qui est en elle, leur état de péché. Au lieu de se repentir et changer de voie
pour accéder à la vie éternelle, ils s’acharneront à éteindre la lumière qui leur révèle
leur état. Comme Caïn à l'égard d'Abel, comme le sanhédrin à l'égard du Seigneur et
d’Étienne, etc. Les hommes passent mais les démons qui les animent sont les mêmes,
génération après génération.
La justice et la sainteté
La justice de Dieu est implacable ; Une vie pour une vie (Genèse 9:5). Dans les lois
sur les dommages corporels exposés dans Exode 21:12-36, on peut lire ceci dans
Exode 21:24-25 «Mais s'il y a cas de mort, tu donneras vie pour vie, 24 œil pour
œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, 25 brûlure pour brûlure, plaie
pour plaie, meurtrissure pour meurtrissure» ? La loi du talion.
La justice de Dieu est si rigoureuse qu'il est impossible à qui que ce soit de la
satisfaire de lui-même. C'est la raison pour laquelle nous avons besoin du sacrifice de
Christ Lui-même pour retourner à la vie éternelle. Ainsi, Christ ayant Lui-même porté
le jugement qui devait tomber sur toute l'humanité selon Ésaïe 53:5, va pouvoir
justifier ceux qui entrent dans l'Alliance. Ainsi, Dieu ne nous voit plus tels que nous
sommes. Il ne voit plus notre nature pécheresse. Il nous voit désormais au travers du
sang de Son Fils. C'est la raison pour laquelle nous pouvons à nouveau être appelés
enfants de Dieu.
La justice de Dieu fonctionne cependant sur deux volets. Elle justifie ceux qui ont
part à l'Alliance et juge ceux qui n'en ont pas. En réalité, tout le monde subit le
jugement :
– Ceux qui ont part à l'Alliance sont jugés pour être purifiés et préparés à
régner dans le Royaume à venir. Ce jugement consiste à toutes sortes de
persécutions que ceux-ci subiront de la part des religieux, des apostats et de la
part de tout le royaume de l'ennemi et de ses agents.
– Ceux qui n'ont pas part à l'Alliance sont jugés pour une condamnation
éternelle. Ce jugement intervient à la mort des incroyants et des religieux. Il
sera exercé sur tous ceux qui seront encore en vie à la fin des temps lorsque
Christ reviendra avec l’Église pour juger le monde. L’Église apostate sera
jugée premièrement (Apocalypse 18) puis le reste des impies et les démons
suivront (Apocalypse 19:11-21 et Apocalypse 20:1-3). Il est prononcé par le
Seigneur Lui-même. L'enfer pendant 1000 ans puis le lac de feu pendant
l'éternité.
Le Seigneur tient à sa Justice. Avec Sa Sainteté, elle forme le duo qui permet au
Royaume de subsister. Il est légitime, non par sa force, mais par Sa justice qui
garantit Sa Sainteté et par Sa Sainteté qui garantit Sa Justice Ésaïe 5:16 «Et Yahweh
des armées sera haut élevé en jugement, et le Dieu saint sera sanctifié dans la
justice ». Cet aspect de la nature de Dieu est si important qu'il le révèle Lui-même à
plusieurs reprises au travers des écritures :
 Melchisédek,
Genèse 14:18-20 «Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin ;
or il était prêtre du Dieu Très-Haut. 19 Et il bénit Abram, en disant : Béni soit
Abram par le Dieu Très-Haut, Maître du ciel et de la terre. 20 Loué soit le
Dieu Très-Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la
dîme de tout». Le Seigneur se révèle ici à Abram comme le Grand Sacrificateur
(le prêtre du Dieu Très-Haut, Yehoshua selon Zacharie 3). Melchisédek vient
de Malki-Tsedeq, c'est à dire, Mon Roi est juste.
 Yéhova-Tsidqênûw,
Jérémie 23:6 «En son temps, Juda sera sauvé, Israël demeurera en sécurité ;
et c'est ici le nom dont on l'appellera : l'Éternel notre justice».
 Le Germe de Justice,
Jérémie 23:5 «Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David
un Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la
justice dans le pays».
Jérémie 23:15 «En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le
Germe de justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays».
Dieu Est Saint. D'une sainteté telle qu'il nous est difficile d'en imaginer l'ampleur.
Une classe d'anges très puissants, les chérubins, a même été créée pour protéger cette
sainteté (Genèse 3:24, Ésaïe 6:2-3, Apocalypse 4:8).
Il se définit dans les écritures comme le Saint d’Israël (Ésaïe 43:3), le Saint de Dieu
(Marc 1:24).
Cette sainteté est si puissante qu'elle consume tout ce qui est souillé. C'est la raison
pour laquelle Nadab et Abihu, fils aînés d'Aaron, sont morts dans le Tabernacle.
Lévitique 10:1-3 «Or les fils d'Aaron, Nadab et Abihu, prirent chacun leur
encensoir, mirent du feu, et ils posèrent dessus du parfum ; ils offrirent devant
Yahweh un feu étranger, ce qu'il ne leur avait point ordonné. 2 Et le feu sortit de
devant Yahweh, et les dévora ; ils moururent devant Yahweh. 3 Moïse dit à Aaron :
C'est ce qu'avait déclaré Yahweh en disant : Je serai sanctifié par ceux qui
s'approchent de moi, et je serai glorifié en présence de tout le peuple. Et Aaron se
tut ». Le Seigneur voulait par là, enseigner à Israël que ceux qui s'approchent pour le
servir doivent impérativement être semblables à Lui. Ils doivent vivre dans la
sanctification. Nadab et Abihu ont dû, à cause de l'alcool, offrir à l'autel des parfums
des choses liées à l'occultisme (Lévitique 10:8-11).
3.2 Les attributs de Dieu à travers les vêtements du Grand-prêtre
Les vêtements du Grand-Prêtre
Comme toujours, le Seigneur ne fait rien au hasard. La description des vêtements du
Grand-prêtre (Exode 28) cache de nombreux mystères sur la nature de Dieu et sur ces
attributs.
L'Amour
La clé de ce mystère se trouve sur le pectoral et les épaulettes.
Les épaulettes du Grand-Prêtre
Les deux épaulettes sont des pierres d'Onyx sur lesquelles sont gravées les noms des
douze tribus d’Israël ; six dans chaque pierre. Le Seigneur se présente, au travers de
cette pierre d'Onyx (que l'on retrouve également à Havila dans Genèse 2:12) comme
le Dieu d’Israël.
Lorsque nous parlons d’Israël dans le cadre des vêtements des prêtre, il faut
comprendre qu'il s'agit de la Sion céleste. C'est-à-dire la descendance biologique et
spirituelle d'Abraham ; les juifs premièrement puis tous ceux qui reconnaissent
Jésus-Christ comme le Messie, leur Seigneur et Sauveur.
En effet, Juda, bien que quatrième dans la fratrie a reçu le droit d'aînesse aux dépens
de ses aînés. Comme on peut le lire dans Genèse 49, Ruben, aîné de Jacob, a été
déchu de son droit d'aînesse pour avoir eu des relations sexuelles avec Bilha,
concubine de son père (Genèse 35:22) et mère de Dan. Siméon et Lévi et qui le
suivent dans l'ordre de naissance ont – eux – été exclus pour avoir fait preuve de
violence en exterminant tous les habitants mâles de Sichem et en pillant leurs bien et
leurs femmes. Hamor, héritier du royaume s'était en effet rendu coupable d'un viol sur
Dina, fille de Jacob. C'est la raison pour laquelle le Messie (le Lion de la tribu de
Juda) est issu de la postérité de Juda. De Lui est sortit David qui a unifié, sous son
règne les 12 tribus. De David est sortit le Messie et du Messie sont sortis ceux qui
reconnaissent Jésus-Christ comme le Messie, leur Seigneur et Sauveur,
communément appelés Chrétiens. Ceux qui furent jadis considérés comme
animaux impurs (Actes 10:9-48) ont donc, au travers de Jésus-Christ, part à
l'Alliance. Les chrétiens sont donc issus de la tribu de Juda. Ainsi, Il y a un seul
royaume et il est spirituel. Dieu est cependant un Dieu Juste. Depuis que Jean-
Baptiste a commencé à prêcher la repentance en Israël, Les juifs et les nations
doivent tous reconnaître Jésus-Christ comme leur Messie pour avoir part à
l'Alliance Matthieu 11:12-14 «Or depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à
maintenant, le Royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en
emparent. 13 Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean. 14 Et si
vous voulez recevoir mes paroles, c'est lui qui est l’Élie qui devait venir ».
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum

Contenu connexe

En vedette

chỗ nào dịch vụ giúp việc theo giờ giá tốt tại sài gòn
chỗ nào dịch vụ giúp việc theo giờ giá tốt tại sài gònchỗ nào dịch vụ giúp việc theo giờ giá tốt tại sài gòn
chỗ nào dịch vụ giúp việc theo giờ giá tốt tại sài gòn
filiberto536
 
El Esclavo Irisa
El Esclavo IrisaEl Esclavo Irisa
El Esclavo Irisa
Jose Gomez
 
El Juego Del Corazon
El  Juego  Del  CorazonEl  Juego  Del  Corazon
El Juego Del Corazon
Jose Gomez
 
Satish Gaikwad copy
Satish Gaikwad copySatish Gaikwad copy
Satish Gaikwad copy
satish Gaikwad
 
Rapid, cost effective and disposable device for saliva collection and process...
Rapid, cost effective and disposable device for saliva collection and process...Rapid, cost effective and disposable device for saliva collection and process...
Rapid, cost effective and disposable device for saliva collection and process...
Robert Gellibolian, Ph.D
 
Crucigrama - Gisela Garzon
Crucigrama - Gisela GarzonCrucigrama - Gisela Garzon
Crucigrama - Gisela Garzon
Planear-negocios661867
 
Why do Data Warehousing & Business Intelligence go hand in hand?
Why do Data Warehousing & Business Intelligence go hand in hand? Why do Data Warehousing & Business Intelligence go hand in hand?
Why do Data Warehousing & Business Intelligence go hand in hand?
Vineet Chaturvedi
 
What Kind Of Entrepreneur Are You?
What Kind Of Entrepreneur Are You?What Kind Of Entrepreneur Are You?
What Kind Of Entrepreneur Are You?
Logo Design Guru
 

En vedette (8)

chỗ nào dịch vụ giúp việc theo giờ giá tốt tại sài gòn
chỗ nào dịch vụ giúp việc theo giờ giá tốt tại sài gònchỗ nào dịch vụ giúp việc theo giờ giá tốt tại sài gòn
chỗ nào dịch vụ giúp việc theo giờ giá tốt tại sài gòn
 
El Esclavo Irisa
El Esclavo IrisaEl Esclavo Irisa
El Esclavo Irisa
 
El Juego Del Corazon
El  Juego  Del  CorazonEl  Juego  Del  Corazon
El Juego Del Corazon
 
Satish Gaikwad copy
Satish Gaikwad copySatish Gaikwad copy
Satish Gaikwad copy
 
Rapid, cost effective and disposable device for saliva collection and process...
Rapid, cost effective and disposable device for saliva collection and process...Rapid, cost effective and disposable device for saliva collection and process...
Rapid, cost effective and disposable device for saliva collection and process...
 
Crucigrama - Gisela Garzon
Crucigrama - Gisela GarzonCrucigrama - Gisela Garzon
Crucigrama - Gisela Garzon
 
Why do Data Warehousing & Business Intelligence go hand in hand?
Why do Data Warehousing & Business Intelligence go hand in hand? Why do Data Warehousing & Business Intelligence go hand in hand?
Why do Data Warehousing & Business Intelligence go hand in hand?
 
What Kind Of Entrepreneur Are You?
What Kind Of Entrepreneur Are You?What Kind Of Entrepreneur Are You?
What Kind Of Entrepreneur Are You?
 

Similaire à Iesus nazareus rex iudaeorum

L’éternité a déjà commencé. french. français
L’éternité a déjà commencé. french. françaisL’éternité a déjà commencé. french. français
L’éternité a déjà commencé. french. français
HarunyahyaFrench
 
Enquetes sur l_origine_de_l
Enquetes sur l_origine_de_lEnquetes sur l_origine_de_l
Enquetes sur l_origine_de_l
rastacourage
 
Activé: Le miracle de la creation
Activé: Le miracle de la creationActivé: Le miracle de la creation
Activé: Le miracle de la creation
Spiritualibrary
 
7 descartes
7 descartes7 descartes
7 descartes
JULIO GALDON
 
Descartes 2
Descartes 2Descartes 2
Descartes 2
iesdragobil
 
Abbé Guillaume OEGGER Nouvelles Questions Philosophiques 1835
Abbé Guillaume OEGGER Nouvelles Questions Philosophiques 1835Abbé Guillaume OEGGER Nouvelles Questions Philosophiques 1835
Abbé Guillaume OEGGER Nouvelles Questions Philosophiques 1835
Francis Batt
 
Qu'est-ce que connaître ?
Qu'est-ce que connaître ?Qu'est-ce que connaître ?
Qu'est-ce que connaître ?
Jarrosson Bruno
 
Obstacles et obstructions, abou samb
Obstacles et obstructions, abou sambObstacles et obstructions, abou samb
Obstacles et obstructions, abou samb
Tuuttank
 
Obstacles et obstructions, abou samb
Obstacles et obstructions, abou sambObstacles et obstructions, abou samb
Obstacles et obstructions, abou samb
ousseynoulaye
 
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Carlos Rangel
 
Les symboles dans nos vies (deuxième partie)
Les symboles dans nos vies (deuxième partie)Les symboles dans nos vies (deuxième partie)
Les symboles dans nos vies (deuxième partie)
Antoinette Ferro
 
Canalisations 2013 03
Canalisations 2013 03Canalisations 2013 03
Canalisations 2013 03
Steph Cliche
 
Canalisations 2013 03
Canalisations 2013 03Canalisations 2013 03
Canalisations 2013 03
Steph Cliche
 
Transurfing vadim zeland
Transurfing vadim zelandTransurfing vadim zeland
Transurfing vadim zeland
hamtek
 
Livre jaune 7_(conspiration_mondiale)
Livre jaune 7_(conspiration_mondiale)Livre jaune 7_(conspiration_mondiale)
Livre jaune 7_(conspiration_mondiale)
rastacourage
 
Schiltz baudelet vérité i
Schiltz baudelet vérité iSchiltz baudelet vérité i
Schiltz baudelet vérité i
Marc Thill
 
Fragments sur-l-histoire-de-la-philosophie
Fragments sur-l-histoire-de-la-philosophieFragments sur-l-histoire-de-la-philosophie
Fragments sur-l-histoire-de-la-philosophie
Elsa von Licy
 
Vibration Originale.pdf
Vibration Originale.pdfVibration Originale.pdf
Vibration Originale.pdf
ATNetwork
 
Le créationnisme contre la science
Le créationnisme contre la scienceLe créationnisme contre la science
Le créationnisme contre la science
Notre Mère Batracienne
 

Similaire à Iesus nazareus rex iudaeorum (20)

L’éternité a déjà commencé. french. français
L’éternité a déjà commencé. french. françaisL’éternité a déjà commencé. french. français
L’éternité a déjà commencé. french. français
 
Enquetes sur l_origine_de_l
Enquetes sur l_origine_de_lEnquetes sur l_origine_de_l
Enquetes sur l_origine_de_l
 
Activé: Le miracle de la creation
Activé: Le miracle de la creationActivé: Le miracle de la creation
Activé: Le miracle de la creation
 
7 descartes
7 descartes7 descartes
7 descartes
 
Descartes 2
Descartes 2Descartes 2
Descartes 2
 
Abbé Guillaume OEGGER Nouvelles Questions Philosophiques 1835
Abbé Guillaume OEGGER Nouvelles Questions Philosophiques 1835Abbé Guillaume OEGGER Nouvelles Questions Philosophiques 1835
Abbé Guillaume OEGGER Nouvelles Questions Philosophiques 1835
 
Qu'est-ce que connaître ?
Qu'est-ce que connaître ?Qu'est-ce que connaître ?
Qu'est-ce que connaître ?
 
Obstacles et obstructions, abou samb
Obstacles et obstructions, abou sambObstacles et obstructions, abou samb
Obstacles et obstructions, abou samb
 
Obstacles et obstructions, abou samb
Obstacles et obstructions, abou sambObstacles et obstructions, abou samb
Obstacles et obstructions, abou samb
 
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
Verses Dorés [en français]: Pythagore (por: carlitosrangel)
 
Les symboles dans nos vies (deuxième partie)
Les symboles dans nos vies (deuxième partie)Les symboles dans nos vies (deuxième partie)
Les symboles dans nos vies (deuxième partie)
 
Canalisations 2013 03
Canalisations 2013 03Canalisations 2013 03
Canalisations 2013 03
 
Canalisations 2013 03
Canalisations 2013 03Canalisations 2013 03
Canalisations 2013 03
 
Transurfing vadim zeland
Transurfing vadim zelandTransurfing vadim zeland
Transurfing vadim zeland
 
Livre jaune 7_(conspiration_mondiale)
Livre jaune 7_(conspiration_mondiale)Livre jaune 7_(conspiration_mondiale)
Livre jaune 7_(conspiration_mondiale)
 
Schiltz baudelet vérité i
Schiltz baudelet vérité iSchiltz baudelet vérité i
Schiltz baudelet vérité i
 
Text
TextText
Text
 
Fragments sur-l-histoire-de-la-philosophie
Fragments sur-l-histoire-de-la-philosophieFragments sur-l-histoire-de-la-philosophie
Fragments sur-l-histoire-de-la-philosophie
 
Vibration Originale.pdf
Vibration Originale.pdfVibration Originale.pdf
Vibration Originale.pdf
 
Le créationnisme contre la science
Le créationnisme contre la scienceLe créationnisme contre la science
Le créationnisme contre la science
 

Plus de Alphonse MVENGUE

L'homme impie
L'homme impieL'homme impie
L'homme impie
Alphonse MVENGUE
 
Le tabernacle
Le tabernacleLe tabernacle
Le tabernacle
Alphonse MVENGUE
 
Révélation de dieu en couleurs
Révélation de dieu en couleursRévélation de dieu en couleurs
Révélation de dieu en couleurs
Alphonse MVENGUE
 
Rites sacrificiels lévites le sacrifice d'offrande de paix
Rites sacrificiels lévites   le sacrifice d'offrande de paixRites sacrificiels lévites   le sacrifice d'offrande de paix
Rites sacrificiels lévites le sacrifice d'offrande de paix
Alphonse MVENGUE
 
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Alphonse MVENGUE
 
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Rites sacrificiels lévites -  l'holocausteRites sacrificiels lévites -  l'holocauste
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Alphonse MVENGUE
 
Les fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWHLes fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWH
Alphonse MVENGUE
 
Le bouclier de david
Le bouclier de davidLe bouclier de david
Le bouclier de david
Alphonse MVENGUE
 
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Révélations de Dieu en chiffre - Le  2Révélations de Dieu en chiffre - Le  2
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Alphonse MVENGUE
 
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Alphonse MVENGUE
 
La ménorah le chandelier d'or
La ménorah   le chandelier d'orLa ménorah   le chandelier d'or
La ménorah le chandelier d'or
Alphonse MVENGUE
 
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulationPréparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Alphonse MVENGUE
 
Apocalypse
ApocalypseApocalypse
Apocalypse
Alphonse MVENGUE
 
Qui est dieu
Qui est dieuQui est dieu
Qui est dieu
Alphonse MVENGUE
 
Les blessures de l'âme
Les blessures de l'âmeLes blessures de l'âme
Les blessures de l'âme
Alphonse MVENGUE
 
Le mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquitéLe mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquité
Alphonse MVENGUE
 
L'appel de dieu
L'appel de dieuL'appel de dieu
L'appel de dieu
Alphonse MVENGUE
 
La reine des eaux
La reine des eauxLa reine des eaux
La reine des eaux
Alphonse MVENGUE
 
Discerner le temps
Discerner le tempsDiscerner le temps
Discerner le temps
Alphonse MVENGUE
 
Le jugement
Le jugementLe jugement
Le jugement
Alphonse MVENGUE
 

Plus de Alphonse MVENGUE (20)

L'homme impie
L'homme impieL'homme impie
L'homme impie
 
Le tabernacle
Le tabernacleLe tabernacle
Le tabernacle
 
Révélation de dieu en couleurs
Révélation de dieu en couleursRévélation de dieu en couleurs
Révélation de dieu en couleurs
 
Rites sacrificiels lévites le sacrifice d'offrande de paix
Rites sacrificiels lévites   le sacrifice d'offrande de paixRites sacrificiels lévites   le sacrifice d'offrande de paix
Rites sacrificiels lévites le sacrifice d'offrande de paix
 
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
 
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Rites sacrificiels lévites -  l'holocausteRites sacrificiels lévites -  l'holocauste
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
 
Les fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWHLes fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWH
 
Le bouclier de david
Le bouclier de davidLe bouclier de david
Le bouclier de david
 
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Révélations de Dieu en chiffre - Le  2Révélations de Dieu en chiffre - Le  2
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
 
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
 
La ménorah le chandelier d'or
La ménorah   le chandelier d'orLa ménorah   le chandelier d'or
La ménorah le chandelier d'or
 
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulationPréparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
 
Apocalypse
ApocalypseApocalypse
Apocalypse
 
Qui est dieu
Qui est dieuQui est dieu
Qui est dieu
 
Les blessures de l'âme
Les blessures de l'âmeLes blessures de l'âme
Les blessures de l'âme
 
Le mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquitéLe mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquité
 
L'appel de dieu
L'appel de dieuL'appel de dieu
L'appel de dieu
 
La reine des eaux
La reine des eauxLa reine des eaux
La reine des eaux
 
Discerner le temps
Discerner le tempsDiscerner le temps
Discerner le temps
 
Le jugement
Le jugementLe jugement
Le jugement
 

Iesus nazareus rex iudaeorum

  • 1. Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum Jésus-Christ de Nazareth Interdit à la vente Jéphuné
  • 3. Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum Préface..................................................................................................................................................5 Chapitre I : Le Nom de Dieu............................................................................................................9 1. Le Nom de Dieu.............................................................................................................................10 1.1 Pourquoi est-il si important de connaître le Nom ?.................................................................11 1.2 Le Nom de Dieu, Mystère dans le Tanakh...............................................................................12 1.3 Le Tétragramme.......................................................................................................................13 1.4 La révélation du Nom .............................................................................................................15 1.5 Le Nom a une puissance..........................................................................................................16 1.6 Les quatre manifestation de Jésus-Christ dans la prophétie biblique......................................18 Le créateur.................................................................................................................................18 Le serviteur...............................................................................................................................19 Le fils de l'homme.....................................................................................................................19 L'Esprit .....................................................................................................................................19 Chapitre II : Le Mystère du Père et du Fils.....................................................................................21 2. Le Mystère du Père et du Fils.........................................................................................................22 2.1 Le Père et le Fils dans le Tanakh.............................................................................................22 Comment faire?.........................................................................................................................23 Apparitions de la Lumière dans le Tanakh................................................................................23 Melchisédek, Roi de Salem..................................................................................................23 L'Ange de l’Éternel..............................................................................................................24 Le Germe..............................................................................................................................25 Le Nom de la Lumière..............................................................................................................26 Révélation du Nom au prophète Zacharie............................................................................26 2.2 Le Père et le Fils dans les évangiles........................................................................................27 Le duo Père et Fils....................................................................................................................28 2.3 La nature de la Lumière en physique ......................................................................................30 Chapitre III : La nature de Dieu..............................................................................................31 3. La nature de Dieu...........................................................................................................................32 3.1 Les attributs de Dieu................................................................................................................32 L'Amour....................................................................................................................................33 La justice et la sainteté..............................................................................................................36 3.2 Les attributs de Dieu à travers les vêtements du Grand-prêtre................................................38 L'Amour...............................................................................................................................39 La Sainteté............................................................................................................................42 La Justice..............................................................................................................................42 3.3 Le croyant hérite des attributs de Dieu....................................................................................42 L'Amour : Le plus grand des commandements.........................................................................43 L'amour pour Dieu, le secret d'une vie chrétienne victorieuse.................................................44 La justice et la sainteté..............................................................................................................45 3.4 Trinité ou Unicité ?..................................................................................................................46 Les origines de la trinité............................................................................................................48 Dieu est UN !............................................................................................................................49 Chapitre IV : Révélation progressive de Dieu à l'Homme au travers des âges ......................50 4. Révélation progressive de Dieu à l'homme au travers des âges ....................................................51 L'élection........................................................................................................................................51 Le temps convenable.....................................................................................................................51
  • 4. 4.1 L'Alliance Adamique...............................................................................................................52 4.2 L'Alliance avec Noé.................................................................................................................53 4.3 L'Alliance Abrahamique..........................................................................................................53 4.4 L'Alliance Mosaïque................................................................................................................55 4.5 La nouvelle Alliance, L'Alliance Messianique........................................................................58
  • 5. Préface À toi qui ne crois pas. La nature ne t'enseigne t-elle pas elle-même? Du haut de tes 70 ans d'espérance de vie, sur l'escabeau de tes connaissances scientifiques, tu as décidé que Dieu n'existait pas. Quel outrecuidance ! Quel insolence ! Quel orgueil ! Tu ne t'en pas arrêté là, ami humaniste. Tu es allé jusqu'à te faire Dieu ! Décidant tout seul de ce qui est bien ou mal ; t'affranchissant de ta conscience et avec pour seul paramètre, ta liberté. Voilà que tu es dans l'angoisse, asservissant d'autres et asservit toi-même. Pourquoi Platon, Darwin, Rousseau, Hugo, Diderot, Kant, Spinoza, Montesquieu et tous les prophètes que tu t'es faits ne te viennent-ils pas en aide ? Quand tu cries, te répondent-il ? Laquelle de leurs citations (que tu connais par cœur) te délivre t-elle de ton bourreau ? Où es donc la liberté pour laquelle tu as rejeté Dieu ? Tu as été dupé ! Regarde bien autour de toi. Laisse toi enseigner par la nature. Ami Darwiniste. Ton prophète t'a enseigné que Dieu n'existe pas. Que tout, toi y compris, est fruit de l'évolution. Évolution à partir d'une bactérie. Bactérie qui aurait pris corps dans une flaque d'eau quelque part sur la planète il y a 4 milliards d'années. Il a même poussé la prophétie jusqu'à t'enseigner que la girafe a un long coup parce qu'elle a dû s'adapter au changement de la végétation pour continuer de se nourrir. Et toi, dans ton rejet de Dieu tu t'es empressé de le croire. Tu pouvais enfin t'affranchir de Dieu sur une base scientifique, te disais-tu. Tu as donc érigé une théorie, une philosophie, au rang de la science. La science ne consiste t-elle pas à la démonstration par l'expérience ? Où es donc la démonstration ? Où est donc l'expérience ? Où es donc la science chez Darwin? Tu ne t'es jamais posé la question de savoir comment quelque chose, fusse t-elle une bactérie, pouvait exister à partir de rien. Comment la vie peut- elle provenir d'un organisme non vivant ? Une molécule d'eau serait donc à l'origine de ton existence. Quand bien même cette aberration serait vraie, d'où viendrait cette eau ? Tu réponds qu'elle vient de l'espace, d'une comète, de loin. Comme pour éloigner la question de ce qui mène de l'état de non existence à l'état d'existence. Comment peux-tu te séduire à ce point ? Tu es même allé jusqu'à investir de centaines de millions dans des appareils sophistiqués pour capter, à plusieurs kilomètres sous terre des particules de la matière noire. Oui ! Tu t'es finalement rendu compte qu'il existe une force qui soutient tout l'univers et continue d'en assurer la cohésion et l'expansion. Quelque chose qui a effet sur tout, qui traverse tout et qui est elle-même indétectable. Voilà que tu vas t'enterrer, plusieurs kilomètres sous terre où tu engloutis des centaines de millions pour détecter l'Esprit de Dieu. Bien sûr, tu ne réalises pas encore l'effroyable méprise dans laquelle tu te trouves et l'absurdité de ta démarche mais, cela te sera bientôt évident.
  • 6. Regarde les castors qui construisent des barrages sur des cours d'eau sur plusieurs générations. Ont-ils des diplômes en architecture et en génie civil ? D'où leur vient cette intelligence. Regarde ces fourmis qui œuvrent en ordre de bataille. Dans une discipline à faire pâlir l'armée la plus puissante au monde. D'où leur vient cette intelligence. Regarde cette chenille qui, en un temps record se transforme en papillon. Toutes les cellules de son corps se réorganisent jusqu'à en faire une nouvelle créature. D'une beauté extraordinaire. Cela ne t'interpelle t-il pas ? Regarde l’œuf et la poule. Lequel des deux était le le premier ? Réfléchis-y ! Pas évident hein ? N'est-ce pas là une évidence même qu'il fallu qu'il en existe un avant l'autre ? Jusqu'à quand t'endurciras-tu ? Le Seigneur t'a laissé dans ton erreur. Ne pouvant s'opposer à ton obstination à le rejeter. Préférant croire à des théories fumeuses plutôt que de voir qu'Il se révèle à toi au travers de toute Sa création. Il ne s'est pas mis en avant contrairement à toi ; se cachant alors qu'il a créé toutes choses. Il t'interpelle subtilement de temps à autres, te laissant la possibilité de le chercher. Le temps presse. On approche la limite où l'angoisse et la douleur vont passer de la l'échelle mesurable à l'éternité. L'idée de cet ouvrage est de te révéler ce Dieu au travers de Sa Parole. Tu ressens un vide n'est-ce pas ? Quelque soit tes succès, tes accomplissements, tes richesses, ta domination, etc. Tu ressens toujours le vide n'est-ce pas ? Ce vide décrit simplement le manque de la connaissance de Dieu. Tant qu'il n'est pas rempli, tu ne peux avoir la paix. Le Seigneur a mis en chaque être humain ce besoin de parvenir à sa connaissance. Un être humain qui ne connaît pas Dieu est comparable à une enfant qui ne connaît pas son père. Rien ne peut remplacer ce manque. Il est comme amputé d'une partie de lui-même. À toi qui crois Daniel 11:32 «Et il corrompra par des flatteries ceux qui agissent méchamment à l'égard de l'alliance. Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec courage». La seule issue du croyant, pour échapper à la séduction et tenir face à la persécution réside en la connaissance de son Dieu. C'est là, un postulat de base qui fait la différence entre le croyant qui va demeurer ferme et celui qui devient apostat. L'humanité est à l'aube d'une grande crise qui va profondément changer le cours de son histoire. Nous sommes en train de vivre en temps réel les événements décrits par Daniel, par le Seigneur et par l'apôtre Jean concernant la fin des temps. C'est des temps où la foi est mise à rude épreuve. Ainsi beaucoup ont déjà été poussés en scandale et ont abandonné la foi. Actuellement, nombre de croyants vivent des choses
  • 7. terribles à travers le monde. La persécution est déjà une réalité pour beaucoup, et ce dans tous les pays. Il viendra un temps, à l'enlèvement des chrétiens, où la persécution sera violente et systématique. Ceux qui s'accrocheront à leur foi seront ouvertement pourchassés et mis à mort. La seule chose qui fait tenir les uns et les autres c'est la connaissance de leur Dieu. La connaissance de Dieu ne s'obtient pas par une étude théorique. Dieu n'est pas un concept. C'est la raison pour laquelle les facultés de théologie et toutes les institutions similaires sont une hérésie grave parce qu'elles partent du principe qu'on peut étudier Dieu. Ceux qui sortent de là, persuadés qu'ils connaissent désormais Dieu et remplis d'orgueil, vont se lancer dans des ministères. Embrassant ainsi des appels qui ne sont pas les leurs. Dans ce cas les flèches de la sirène des eaux, de Mammon et de la religion ne manquent pas de les transpercer. Vous n'avez qu'à regarder l'état des assemblées locales. Les doctrines qui y sont enseignées et les pratiques qui y sont faites sont bien loin des enseignements du Seigneur. Dieu ne s'apprend pas. Il se révèle à celui qui le cherche. Sa connaissance doit engendrer une vie en nous. C'est la raison pour laquelle Il dit dans Jean 6:63 «C'est l'Esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie ». La Parole qui est reçue au niveau de l'Esprit doit produire dans votre âme, dans votre entourage une vie qui atteste que vous l'avez reçue. Ceci ne consiste pas à porter la Bible du pasteur, aller à l'église tous les dimanches, à porter un accoutrement qui vous distingue de la masse, aller en pèlerinage dans tel ou tel endroit et toutes les errances liées à la religion. C'est le comportement du croyant qui atteste qu'il a la vie de Dieu et donc que l'Esprit de Dieu Est en lui. On ne peut se dire croyant et pratiquer le péché, adhérer à des loges maçonniques, verser dans l’idolâtrie, pratiquer la sorcellerie, la gnose, la kabbale, etc. Si quelqu'un parvient à la connaissance de Dieu, même la mort ne sera plus un sujet d'angoisse pour ce dernier. C'est pour cela que Paul dira Philippiens 1:29 «Car Christ est ma vie, et la mort m'est un gain» et dans Actes 21:13 « Mais Paul répondit : Que faites-vous en pleurant et en affligeant mon cœur ? Je suis prêt, non seulement à être lié, mais aussi à mourir à Jérusalem pour le Nom du Seigneur Jésus ». Paul a pu faire de telles déclarations parce que Dieu s'était révélé à Lui. La révélation de Dieu annihile les menaces de morts que l'on peut recevoir de l'ennemi. L'amour qui résulte de cette révélation nous pousse à hâter notre rencontre avec Lui. Alors que celui qui n'a pas la connaissance de Dieu sera prêt à tout pour conserver sa vie. Il s'accrochera à la vie terrestre au prix de sa vie éternelle. Le but de cet ouvrage est donc de vous parler de Dieu. Son identité, Sa nature et Son projet commun avec l'humanité. Ce n'est pas un ouvrage de théologie. Quelque soit ce que vous pourrez en lire, si votre cœur n'est pas disposé, vous n'y comprendrez rien. Aucun homme ne peut expliquer Dieu. Tout ce qu'on peut y comprendre est de l'ordre de la révélation. Une révélation qui est l'initiative de Dieu Lui-même sur des critères qui Lui sont propres. On peut cependant deviner qu'un cœur disposé sera plus éligible qu'un cœur enflé de connaissances et déjà persuadé d'en savoir assez.
  • 9. Chapitre I : Le Nom de Dieu
  • 10. 1. Le Nom de Dieu Genèse 2:19 «Car Yahweh Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, puis il les fit venir vers Adam pour voir comment il les nommerait, et afin que le nom qu'Adam donnerait à tout animal fût son nom». Ce passage nous indique que le Seigneur a observé Adam nommer les animaux et Il a fait en sorte que chaque animal reçoive un caractère correspondant à son nom. Derrière chaque nom, il y a donc un caractère. C'est la raison pour laquelle les parents doivent réfléchir à deux fois avant de choisir les prénoms pour leurs enfants. Que ceux qui sont de Dieu ne s'inquiètent pas pour autant. Le Sang de l'Alliance nous coupe (pour ceux qui ont part) de tous les liens qu'on peut hériter de ce genre de choses. Lorsqu'on se convertis, on se réclame d'un nouveau Nom comme on le verra plus en détail par la suite. Ce fait est d'une grande importance à tel point que, très souvent, le Seigneur a dû rebaptiser les personnes qu'Il appelait à son service. On le voit avec : – Abram (Père exalté) qui a été rebaptisé Abraham (Père d'une multitude) dans Genèse 17:5 «Et ton nom ne sera plus Abram, mais ton nom sera Abraham ; car je t'ai établi père d'une multitude de nations». Le Seigneur fait alliance avec Abraham et prophétise qu'il est le père dans la foi de milliard de croyants. – Jacob (celui qui tient par le talon, celui qui supplante) fut rebaptisé Israël (Dieu prévaut). Genèse 32:27 «Cet homme lui dit : Quel est ton nom ? Il répondit : Jacob. 28 Alors il dit : Ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël ; car tu as été le vainqueur en luttant avec Dieu et avec les hommes, et tu as été le plus fort». Jacob a tellement désiré la bénédiction de Dieu qu'il n'a pas hésité à usurper le droit d'aînesse à son frère. Il n'a pas hésité à « lutter » avec Dieu pour obtenir sa bénédiction. Il faut comprendre le terme lutter ici dans le sens de l'obstination. La bénédiction qu'il reçoit ici est d'être le père d'une nation que le Seigneur utilisera comme modèle dans un monde où les civilisations étaient polythéistes et où l'occultisme était répandu. Il utilisera Israël pour indiquer au monde que Lui seul prévaut ; démontrant au travers de toute l'histoire d’Israël sa puissance et sa prééminence sur les peuples qui avaient d'autres dieux. Israël était donc un laboratoire qui préfigurait le peuple de Dieu composé d’Israël et des nations du monde qui croiraient au Christ lors de sa manifestation. – Simon (roseau) a été rebaptisé Pierre (Céphas, c'est à dire Pierre) dans Jean 1:42 «Et il le conduisit vers Jésus, et Jésus l'ayant regardé, dit : Tu es Simon, fils de Jonas, tu seras appelé Céphas, c'est-à-dire Pierre ». Ici, le Seigneur change le caractère de Pierre. Le roseau qui se penche à tout vents et marrées devient une pierre qui est inflexible et résiste au temps et à l’érosion. Ces exemples, parmi tant d'autres, indiquent l'importance que revêt un nom sur le plan spirituel.
  • 11. Si donc, du nom résulte le caractère comme on vient d'en faire la démonstration, on peut en conclure qu'il en est de même pour le père de la création, à savoir Dieu Lui- même. Or, depuis qu'on en fait mention, on utilise les termes Dieu et Seigneur. Termes qui sont génériques et qui peuvent être utilisés pour d'autres entité spirituelles et même naturelles. La première fois que Dieu est nommé dans la Bible c’est dans Genèse 1 :1 « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre ». Ici, Dieu a été traduit de l’hébreu Elohim. Elohim est pluriel d’Eloah qui est lui-même tiré de El qui signifie Dieu ou dieu en hébreu. Ce terme désigne en fait tout être qui jouit d’une gloire particulière par rapport aux hommes normalement constitués. Ce terme est utilisé pour désigner Dieu (Genèse 1 :1), des hommes aux pouvoirs importants comme Nébucadnetzar (Ezéquiel 31 :11), les éléments exceptionnels de la nature (Psaume 36 :7), etc. Eloah vient donc distinguer Dieu de ce terme fourre-tout, El. Elohim (Eloah au pluriel) vient marquer les caractéristiques de majesté, de seigneurie, de puissance et d’excellence. D’ailleurs, bien qu’il soit au pluriel dans Genèse 1 :1, le verbe « créa » qui suit est bien au singulier pour préciser le caractère unique de Dieu. C'est quelque chose de très important pour Dieu. Il tient à Sa Gloire et refuse catégoriquement d'être confondu avec des divinités païennes. 1.1 Pourquoi est-il si important de connaître le Nom ? Le vol de la révélation du Nom de Dieu constitue le deuxième vol le plus important que Satan ait commis contre l’humanité. Le premier étant bien sûr le vol de la vie éternelle dans le Jardin d’Éden. En effet, la plupart des croyants véritablement convertis sont des gens bien. Il ne se livrent pas facilement à l’idolâtrie. La meilleure faon de les égarer est donc, à leur insu, de les faire adorer un faux dieu. L'être humain est très tactile. Il a soif du concret et de l'immédiat. Faites lui une statue, une image, des icônes et appelez les « Dieu ». Faites lui une image d'un suédois mort, accrochez la sur une croix et appelez la « Dieu ». Il va se presser de s'y prosterner et y vouer un culte. C'est pour cette raison que le peuple a fait faire un veau d'or à Aaron dans le désert (Exode 32). C'est pour cette raison que l'église catholique romaine a fabriqué toutes ces images, ces icônes, ces statues pour ces fidèles. Au mépris flagrant et consternant de la Parole de Dieu. Les croyants se livrent ainsi, souvent à leur insu, à la pire forme d’idolâtrie qui soit et même à de l'occultisme. L'ennemi sait que quiconque a la révélation de ce Nom devient automatiquement quelqu’un de problématique pour son royaume. La connaissance du Nom assure de savoir à qui l'on voue le culte et évite l’idolâtrie. La connaissance du Nom permet d'entrer dans une dimension surnaturelle de la pratique de la foi. Elle permet d'entrer pleinement dans l'héritage d'Abraham. Celui qui connaît le Nom reçoit la domination sur le péché, sur les démons, sur toute la puissance de Satan. Celui-là peut vivre chaque jour ce qui est écrit dans Luc 10 :17-21 « Or, les soixante et dix disciples revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont assujettis en Ton Nom. 18 Et il leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. 19 Voici, je vous donne le pouvoir de marcher sur les serpents, sur les
  • 12. scorpions, et sur toutes les forces de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire. 20 Toutefois ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont assujettis; mais réjouissez-vous plutôt de ce que vos noms sont écrits dans les cieux ». Voilà ce à quoi mène la révélation du Nom. Qui confierait sa carte bancaire et le code correspondant à un inconnu? Qui confierait les clés de sa maison à une vague connaissance? Personne de sensé évidemment! Il en est de même avec Dieu. Pour réellement confier sa vie à Dieu, il est indispensable de le connaître préalablement. C’est ce qui fera que le jour où l’adversaire semblera trop puissant, où l’obstacle paraîtra insurmontable, le chrétien tiendra droit dans ses bottes et opposera son front à l’adversité. Même seul contre tous. Dans la prière du Fils au Père de Jean 17, le Seigneur dira au verset 26 : « Je leur ai fait connaître Ton Nom, et je Le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux ». Le Seigneur nous fait comprendre ici que pour l’aimer et le recevoir, il faut préalablement connaître Son Nom. L’apôtre Pierre nous révèle ceci dans Actes 4 :12 « Et il n’y a de salut en aucun autre; car sous le ciel il n’y a pas un autre Nom, qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés ». Pierre indique ici que Ce Nom est celui qui sauve. En fait la mission de notre Seigneur ne consistait pas simplement à l’enseignement et au sacrifice. Elle consistait également à révéler ce Nom à l’humanité. Ce Nom qui fait que toute parole prononcé au nom de ce Nom prenne effet par la puissance du Saint-Esprit. C’est l’absence de la révélation de ce Nom qui a transformé la quasi-totalité des croyants en religieux. Se mettant sous la coupe d’un clergé (pasteurs, bishop, prêtres, évêques, etc) intermédiaire entre Dieu et les croyants. Poussant les chrétiens à adorer les hommes plutôt que Dieu. Poussant les hommes à transformer Dieu en un génie dont la seule utilité serait d’exaucer leurs vœux ; la guérison, la paix, la protection, les richesses, un mari, une femme, des enfants, une maison, etc. Tant que le croyant ne connaît pas son Dieu, il est comme un jeune héritier ignorant suivant l'explication qu'en donne Paul dans Galates 4:1-9. Ce croyant, bien qu’héritier de grands biens, ne peut en faire usage. Le croyant qui reçoit la révélation de Dieu est comparable à un pilote qui passe d'un petit avion de tourisme à hélices à un chasseur de combat. Le Seigneur peut l'utiliser pour son œuvre. 1.2 Le Nom de Dieu, Mystère dans le Tanakh En allant rencontrer son frère Esaü pour faire amende honorable après lui avoir volé le droit d’aînesse, Jacob se retrouva seul et lutta avec un homme et lui demanda dans Genèse 32 :29 « Et Jacob l’interrogea, et dit: Apprends-moi ton nom, je te prie. Et Il répondit: Pourquoi demandes-tu Mon Nom? Et Il le bénit là ». Lorsque l’Ange de l’Éternel apparut également à Manoah et sa femme pour leur annoncer la naissance de Samson, Manoah lui demande encore quel est Son Nom. Juges 13 :17- 18 « Manoah dit encore à l’ange de l’Éternel: Quel est ton nom, afin que nous t’honorions, quand ce que tu as dit sera arrivé? 18 Et l’ange de l’Éternel lui dit:
  • 13. Pourquoi t’informes-tu ainsi de Mon Nom? Il est merveilleux ». On voit ici que ce Nom était voilé dans l’ancienne Alliance. Il ne devait être pleinement révélé que pendant la nouvelle Alliance. 1.3 Le Tétragramme Le véritable Nom de Dieu a été partiellement révélé à Moïse au mont Horeb lors de l’épisode du buisson ardent. Exode 3 :14-15 « Alors Dieu dit à Moïse: JE SUIS CELUI QUI SUIS. Puis il dit: Tu diras ainsi aux enfants d’Israël: Celui qui s’appelle JE SUIS, m’a envoyé vers vous. 15 Dieu dit encore à Moïse: Tu diras ainsi aux enfants d’Israël: L’ÉTERNEL, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob m’a envoyé vers vous. C’est là mon Nom éternellement; c’est là ma commémoration dans tous les âges». Ici, L’ÉTERNEL, est la traduction du Tétragramme YHWH. Cette traduction d’Olivetan (Premier traducteur de la Bible en Français à partir des textes Hébreux et grecs au XVIe siècle) a bien été inspirée par Dieu dans le sens où elle reprend le JE SUIS indiqué à Moïse. C’est-à- dire un être qui n’a ni commencement de jour, ni fin de vie comme indiqué dans Hébreux 7 :3. Il EST éternellement. C’est l’Éternel. JE SUIS est traduit de l'hébreu ‫י ה‬ָ‫ ה‬ ‫ ה‬ָ‫ ה‬ – hâyâh qui fait allusion à « ce qui est » ou à « ce qui vient ». Le Seigneur se présente à Moïse comme étant Celui qui Est par Lui- même ; Celui qui viendra à un temps déterminé pour sauver. Le Tétragramme, qui s’écrit s’écrit ‫ו ה‬ָ‫ ה‬ ‫ ה‬ֹ‫ָו‬ ‫י‬ְ en hébreux, est composé de lettres yōḏ (‫,)י‬ hē (‫,) ה‬ wāw (‫,)ו‬ hē (‫) ה‬ ; l’hébreu s’écrivant de droite à gauche. La prononciation originale du Tétragramme telle qu’elle a été révélée à Moïse est inconnue. Les voyelles é, o, a ont été rajoutées pour le rendre prononçable (Yéhovah) mais la prononciation Yahvé ou Yahweh est également répandue. Les voyelles e, o, a représentées par la ponctuation sur les lettres du Tétragramme date de l’an 500 après Jésus-Christ et peuvent bien évidemment être sujettes à caution. Y : Yōḏ (‫)י‬ c’est la main. Le yod fait appel à la puissance et au règne de Dieu. C’est les 7 cornes et les 7 yeux de l’agneau dans Apocalypse 5 :6. Les sept cornes de l’agneau représentent l’omnipotence de Dieu. Sa puissance sans limite. La puissance créatrice de Dieu à l’origine du ciel et de la terre et tout ce qui s’y trouve. La puissance d’action de Dieu sans limite aucune. Les sept yeux représentent l’omniscience de Dieu. Un savoir, une sagesse, une connaissance sans limite. Dieu sait tout sur tout avant même que la chose ne se produise. La valeur numérique de cette lettre en hébreux est 10. H : Hē c’est la louange. Dieu est loué à cause du Yod. Parce qu’il a tout créé, parce qu’il a donné à l’homme la puissance et la domination sur toute créature sur la surface de la terre (Genèse 1 :26 : « Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, et sur les oiseaux des cieux, et sur le bétail, et sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre »).
  • 14. L’équivalent de cette lettre dans l’alphabet phénicien représente un homme en prière, penché vers l’avant avec ses deux bras étendus. Sa valeur numérique en hébreux est 5. W : Wāw signifie crochet ou clou. On retrouve ce crochet dans le Tabernacle décrit par le Seigneur et construit par Moïse dans le désert (Exode 26:31-37). Il s'agit des crochets d'or qui liaient le voile de fin lin au quatre piliers et qui séparait le Lieu Saint du Saint des Saints. Ces crochets d'or reliaient également le rideau de lin aux cinq piliers d'or à l'entrée de la tente d'assignation. Comme nous l'avons vu ici, le voile représente le Seigneur en chair et les piliers représentent les croyants. On retrouve l'aspect Clou lors du supplice de la Croix. Apocalypse 5:2-5 « Et je vis aussi un ange remarquable par sa force, qui criait à haute voix : Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux ? 3 Et il n’y avait personne, ni dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre qui pouvait ouvrir le livre, ni le regarder. 4 Et je pleurais beaucoup parce que personne n’était trouvé digne d’ouvrir le livre, ni de le lire, ni de le regarder. 5 Et l’un des anciens me dit : Ne pleure pas, voici le Lion qui vient de la tribu de Juda, de la racine de David, a vaincu pour ouvrir le livre et pour en rompre les sept sceaux ». L’homme ayant péché, il a fallu que Dieu s’incarne, qu’il se sacrifie lui-même et que Son sang (vierge de tout péché) ramène l’homme au rang qui était le sien avant la chute. Sa valeur numérique est 6. Vous pouvez en déduire l’origine de W W W utilisé comme préfixe pour les noms de domaines de sites internet. H : Hē : Dieu est loué pour son sacrifice et pour le salut éternel qui en découle pour quiconque croît. Dieu ne pouvait pas apparaître tel qu’Il est aux humains (nul n’aurait pu supporter sa Gloire). C’est la raison pour laquelle Il dira à Moise dans Exode 33 : 20 «Et il dit: Tu ne pourras pas voir ma face; car l’homme ne peut me voir, et vivre ». C’est la raison pour laquelle il apparaît tout au long de l’ancien testament comme Melchisédek (de l’hébreux Malki–Tsedeq c’est-à-dire mon Roi est Juste) et très souvent comme l’Ange de l’Éternel. C’est Lui qui parle à Abraham depuis les cieux pour lui demander de ne pas sacrifier son fils ; Genèse 22 : 11 « Mais l’ange de l’Éternel lui cria des cieux, et dit: Abraham, Abraham! Et il répondit: Me voici ». On voit également qu’Il jure par Lui-même dans Genèse 22 :16 « Et dit: Je jure par moi- même, dit l’Éternel, que, puisque tu as fait cela, et que tu n’as point refusé ton fils, ton unique, ». Le mot exact en Hébreux c’est Malak qui veut dire Ange ou messager. Ici on peut voir qu’il ne s’agit pas d’un simple ange porteur d’un message ; Premièrement, parce qu’il parle du haut des cieux et deuxièmement parce qu’il jure par Lui-même. Or, on ne peut juere par soi-même que lorsqu'il n'y a rien de plus grand que soi. Il apparaît également comme une colonne de feu de nuit et comme une colonne de nuée de jour pour guider les enfants d’Israël dans Exode 20 :13 « 20 Ils partirent de Succoth, et ils campèrent à Etham, à l’extrémité du désert. 21 L’Eternel allait devant eux, le jour dans une colonne de nuée pour les guider dans leur chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu’ils marchassent jour et nuit ».
  • 15. Dieu apparaît aussi dans le livre des juges à Josué en se présentant comme Le chef de l’armée de YHWH avant la bataille de Jéricho ; Josué 5 :13-15 « 13 Or, il arriva, comme Josué était près de Jéricho, qu’il leva les yeux et regarda, et voici, un homme se tenait debout, vis-à-vis de lui, son épée nue à la main. Et Josué alla vers lui, et lui dit: Es-tu des nôtres, ou de nos ennemis? 14 Et il répondit: Non, mais je suis le chef de l’armée de l’Éternel; j’arrive maintenant. Et Josué tomba la face contre terre, se prosterna, et lui dit: Qu’est-ce que mon Seigneur dit à son serviteur? 15 Et le chef de l’armée de l’Éternel dit à Josué: Ôte tes souliers de tes pieds; car le lieu où tu te tiens est saint. Et Josué fit ainsi». Les apparitions sont nombreuses, chacun revêtant un sens symbolique particulier. 1.4 La révélation du Nom Moïse fut le premier à avoir la révélation du Nom lorsqu’il envoya les 12 espions à Canaan. Parmi les douze, il y avait un certain Hosée (De l’Hébreu Yasha (‫ש (ע‬ַׁ‫ (ע‬ ‫י‬ָ‫ ה‬ ) qui signifie Salut), fils de Nun, né en Égypte. Moïse le rebaptise Josué (De l’Hébreu Yehoshua (‫ (ע‬ׁ‫ (ע‬ ‫ו‬ּ ‫ש‬ַ ‫ו‬ֹ‫ָו‬ ‫י ה‬ְ֫ ) qui est une contraction de YHWH (‫)י הו ה‬ et Yasha(‫ש (ע‬ַׁ‫ (ע‬ ‫י‬ָ‫ ה‬ )). Yehoshua signifie donc YHWH Est Salut. C’est d’ailleurs Josué qui fera entrer son peuple à Canaan préfigurant Jésus-Christ faisant entrer ses enfants dans le royaume millénaire. Yehoshua sera traduit en grec par Iēsoús (Ἰησοῦς, οῦ, ὁ) qui fut translittéré en anglais par Jesus, I et J étant identiques en Anglais à l’époque de cette translittération. D’où le INRI écrit sur le fronton de la croix sur laquelle Jésus a été crucifié (INRI : Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum en latin, soit Jésus le Nazaréen, Roi des Juifs) ; Inscription qui a été écrite en Hébreu, Grec et en Latin sous l’ordre de Pilate selon Jean 19 :19-20 « 19 Pilate fit une inscription, qu’il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue : Jésus de Nazareth, roi des Juifs. 20 Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville : elle était en hébreu, en grec et en latin». Philippiens-2:9-11 « 9 C’est pourquoi aussi, Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné un Nom qui est au-dessus de tout nom; 10 Afin qu’au Nom de Jésus, tout ce qui est dans les cieux, et sur la terre, et sous la terre, fléchisse le genou, 11 Et que toute langue confesse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père » Étant donné que d’autres personnes portent ou ont porté ce nom, il est important de préciser à quel personnage on se réfère lorsqu’on parle de Jésus. Les Hébreux, puis les Israélites (les 12 tribus issues des 12 fils de Jacob (Israël)) puis les juifs (Tribus de Juda et de Benjamin) n’avaient pas de prénom en ce temps là et ils se référaient soit au père d’une personne, soit à son lieu de naissance pour faire la distinction. Pour Jésus, n’ayant pas de père biologique, il est distingué par le lieu où il a grandit Jésus de Nazareth. Pour être plus précis, Jésus-Christ de Nazareth. Christ signifiant bien évidemment Oint.
  • 16. C’est le Nom que l’ange Gabriel transmettra à Marie lors de la visitation dans Luc 1 :31 : « Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ». C’est également sous le Nom de Jésus que Dieu se présente dans Apocalypse 22 :12-16 « 12 Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. 13 Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. 14 Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! 15 Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge ! 16 Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin ». Il définit qui Il Est au verset 13 et redonne Son Nom véritable au verset 16. Il n’y a donc pas trois dieux en Un comme on l’a fait croire à beaucoup de chrétiens. Cette escroquerie, inspirée de Satan, a fermé la porte à beaucoup de juifs et de musulmans qui refusent à juste titre d'adorer ce dieu à trois têtes. D’ailleurs les chrétiens sont perdus eux-mêmes devant les notions de Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Beaucoup ne savent souvent plus lequel prier et cette situation a mené l’Église à l’état qu’on connaît aujourd’hui. Des chrétiens qui, ne connaissant pas leur Dieu, deviennent idolâtres de leur clergé (pasteur, bishop, archi bishop, prêtre, évêque, archevêque, cardinal, pape, etc.). 1.5 Le Nom a une puissance Comme nous l'avons vu au premier chapitre, de chaque nom, procède une personnalité, un caractère particulier. Yehoshua (YHWH est Salut) ne déroge pas à cette règle. Le Seigneur se présente ici comme le Dieu de la rédemption. La seule évocation de ce Nom déclenche une activité spirituelle. C'est la raison pour laquelle le Seigneur interdira de l'évoquer en vain dans Exode 20:7 «Tu ne prendras point le Nom de Yahweh, ton Dieu, en vain ; car Yahweh ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris son Nom en vain ». Il dira également dans Joël 2:32 «Et il arrivera que quiconque invoquera le Nom de Yahweh sera sauvé ; car le salut sera sur la montagne de Sion et dans Jérusalem, comme l'a dit Yahweh, et parmi le reste que Yahweh appellera ». On comprend ici que la seule évocation de Ce Nom délivre quiconque l'évoque. Romains 10:12-13 et 1 Corinthiens 1:1-2 le confirment. C'est une expérience à faire pour quiconque se trouverait dans quelque situation difficile. Dites simplement Jésus. Si vous savez à qui vous faites allusion et que vous croyez qu'Il peut vous venir en aide, vous en serez délivrés instantanément ; Quelle que soit votre situation. Ce n'est pas une formule magique. Pour que le Seigneur vous délivre, vous devez savoir que c'est Lui qui agit et vous devez avoir foi. À ceux qui invoquent le feu, lisez Luc 9:51-56. À ceux qui invoquent le sang de Jésus, qui couvrent leurs maisons et toutes sortes de choses avec le sang de Jésus, sachez qu'il a coulé une seule fois à la croix nous purifier de nos péchés ; scellant ainsi l'Alliance entre Dieu et les hommes. Invoquons plutôt le Nom de Jésus et déclarons des paroles au Nom de Jésus-Christ lorsque nous sommes attaqués. Il peut arriver que l'on soit bloqué dans certains cas de figures. Dans ce cas, il faut simplement adorer Dieu. Vous lui avez donné votre vie. Pourquoi vous en inquiéter ? N'est-il pas assez grand pour
  • 17. assurer notre sécurité ? Serait-il indifférent à nos souffrances ? Pourquoi craindre la mort ? Où est donc notre foi ? Si votre vie est en règle avec Dieu, ne craignez pas l'ennemi. Nous avons un grand Dieu. David l'avait bien compris (Psaumes 18, 23, 91, 121). Cette puissance ne se limite pas simplement au salut de celui qui l'évoque. Il donne également toutes sortes de pouvoirs selon Marc 16:17-18 «Et voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : Ils chasseront les démons en mon Nom ; ils parleront de nouvelles langues ; 18 ils saisiront les serpents avec la main, et s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et ils seront guéris». Ce Nom donne en effet des pouvoirs considérables à quiconque en fait usage. Pour cela, Il faut simplement croire que Jésus-Christ est bien le Messie et croire qu'Il agira par Son Esprit pour rendre effectives toutes les paroles que vous prononcerez en Son Nom. Ce Nom a été élevé au dessus de tout nom selon Philippiens 2:9-11 «C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé et lui a donné le Nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu'au Nom de Jésus, tout genou fléchisse, tant de ceux qui sont dans les cieux, que de ceux qui sont sur la terre, et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père». L'utilisation de ce Nom confère donc une puissance incroyable à quiconque en fait usage. Le niveau de puissance différera toutefois d'un croyant à l'autre. L'un fera fuir tous les démons d'un lieu par sa simple présence (Actes 5:15-16) alors qu'un autre aura besoin de longs jeûnes et prières pour en chasser un seul. Tout dépend de l'obéissance à la Parole de Dieu, de la sanctification, de l'intimité avec Dieu et du niveau de consécration des uns et des autres. Ces choses donnent à l'Esprit-Saint la capacité d'opérer pleinement dans nos vies. Jésus-Christ est puissant. Une bonne illustration en est faite dans job 36, 37, 38, 39, 40, 41 et 42. On voit notamment le traitement qu'il inflige à Satan, l'ennemi le plus puissant de l'homme dans Job 40:20-26. Celui qui fait usage de Son Nom hérite de toute cette puissance qui en découle. Lorsqu'il donne un ordre à un démon, l'ordre part depuis le ciel et ce dernier n'aura pas d'autre choix que de s'y plier. Et ce, quel qu’il soit. Ceci vaut également pour toute maladie, toute situation difficile dans laquelle on peut se trouver. Il est même possible de commander les éléments de la nature (Josué 10:12-14, 1 Rois 17:1 et Matthieu 8:23-27). À cause du manque de foi et de l'ignorance, la plupart des chrétiens sont comparables à des gens surarmés qui subissent des assauts de toutes parts et qui souffrent et flanchent sans réagir. Il faut proclamer des paroles au Nom de de Jésus-Christ et elles prendront effet. Ça ne veut pas dire que vous serez tranquille. Vos ennemis se multiplieront même contre vous mais ils viendront contre vous avec angoisse et n'auront jamais le dessus. Il faut cependant faire attention à deux choses. La première c'est que le Nom du Seigneur n'est pas un talisman. Son Nom est la Parole de Dieu, comme l'indique Apocalypse 19:13 «Il était revêtu d'un vêtement teint de sang, et son Nom s'appelle LA PAROLE DE DIEU». Ceci implique que la vie de celui qui en fait usage doit être conforme à la Parole de Dieu. Si vous chassez un démon et qu'il vous retrouve plus
  • 18. tard dans la masturbation ou quelque autre péché, il vous le fera payez très cher. Si vous commencer à prendre autorité face aux démons, aux satanistes, etc, il faut absolument se conformer à la Parole de Dieu. Il faut être dans la sanctification. 1.6 Les quatre manifestation de Jésus-Christ dans la prophétie biblique Le créateur Jésus s’est d’abord manifesté en tant que Père (Créateur) de toute chose. C’est cet aspect royal que présente l’apôtre Matthieu dans son évangile. C’est aussi cet aspect royal qui est illustré dans la vision d’Ézéchiel par la face de Lion des chérubins dans Ézéchiel 10 :14. L’apôtre Jean reçoit également la même vision dans Apocalypse 4 :6-8« Et devant le trône, il y avait une mer de verre semblable à du cristal ; et au milieu du trône et autour du trône se tiennent quatre êtres vivants, pleins d'yeux devant et derrière. 7 Et le premier être vivant était semblable à un lion ; le second être vivant était semblable à un veau ; le troisième être vivant avait la face comme un homme ; et le quatrième être vivant était semblable à un aigle qui vole. 8 Et les quatre êtres vivants avaient chacun six ailes, et tout autour et au-dedans ils étaient pleins d'yeux ; et ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint ! Saint ! Saint est le Seigneur Dieu Tout-Puissant, QUI ETAIT, QUI EST, et QUI VIENT ». Matthieu présente Jésus comme Roi. Il commence par décrire la généalogie du Seigneur depuis Abraham en passant par Jacob, Juda, Boaz, David, Josaphat, Ezéchias, Zorobabel jusqu'à Joseph, père adoptif du Seigneur (Matthieu 1). Le Seigneur (homme) est donc bien fils de David suivant les prophéties qui furent faites sur le Messie. Matthieu relate également le récit des mages d'orient, venu adorer le Roi des juifs (Matthieu 2). Dans cet évangile, l'enseignement du Seigneur met fortement l'accent sur le royaume des cieux. Un grand nombre de paraboles évoquent très souvent le concept du Royaume des cieux (Matthieu 13:24-51, Mathieu 20,22,25). C'est un royaume spirituel dont Il est Lui-même le roi. Jacob avait eu la révélation de cet aspect dans Genèse 49 lorsqu'il prophétisa sur Juda Genèse 49:12 « Juda est un jeune lion. Mon fils, tu reviens du carnage, mon fils ! Il ploie les genoux, il se couche comme un lion, comme une lionne : Qui le fera lever ? 10 Le sceptre ne s'éloignera point de Juda, ni le bâton de législateur d'entre ses pieds, jusqu'à ce que le Schilo vienne, et que les peuples lui obéissent. 11 Il attache à la vigne son ânon, et au cep excellent le petit de son ânesse ; il lavera son vêtement dans le vin, et son vêtement dans le sang des raisins. 12 Il a les yeux rouges de vin, et les dents blanches de lait ». Il s'agit évidemment ici du Lion de la Tribu de Juda et non pas Juda lui-même. Le Schilo est une expression qui désigne Celui à qui tout appartient. Le Lion, c'est Celui de la tribu de Juda. La face du Lion dans les visions de Jean et d’Ézéchiel correspond donc au Schilo. Celui qui est à l'origine de toute chose et qui règne sur tout.
  • 19. Le serviteur Jésus se manifeste aussi en tant que serviteur et rédempteur. C’est cet aspect que présente Marc dans son évangile. C’est aussi la face du veau dans la vision de Jean dans Apocalypse 4 :6-8. Un veau qui va servir en portant le joug du péché de l’humanité à son cou. Le veau dont la vie sera offerte en holocauste pour le salut de l'humanité. Le Seigneur est présenté dans l'évangile de Marc comme Celui qui est au service des autres. Il sert en guérissant les malades, les infirmes, etc. et en enseignant. Il accompli là ce que le prophète Ésaïe prédit de lui dans Ésaïe 61 ; Il est venu libérer les captifs que nous étions. Le fils de l'homme Jésus se manifeste également comme homme. C’est le mystère de la piété révélé à Paul dans 1 Timothée 3:16 «Et sans contredit, le mystère de la piété est grand : Dieu a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, et élevé dans la gloire». C’est le mystère de l’incarnation. C’est le Fils de l’homme présenté par Luc dans l'évangile éponyme. C’est aussi la face d’homme de la vision de Jean dans Apocalypse 4 :6-8. Jésus se revêt de chair pour pouvoir enseigner l’homme et s’offrir en sacrifice non en tant que Dieu mais en tant qu’homme. Ayant Lui-même été tenté en toutes choses sans jamais pécher. Ceci est très important pour tous les croyants. L'expression Fils de l'homme revient à plusieurs reprises dans l'évangile de Luc. Le Seigneur s'y présente Lui-même à plus de vingt reprises comme Fils de l'homme. Celui qui renonce à ses prérogatives divines pour épouser pleinement Sa nature humaine, pour mieux s’imprégner de nos difficultés et pouvoir mieux nous sauver. Le Seigneur nous enseigne toute les potentialités dont hérite l'être humain qui reçoit en Lui le Saint-Esprit. Il nous montre l'exemple de quelqu'un qui, sans jamais faire preuve de violence (Luc 6:29), sans jamais opposer de résistance à ses agresseurs a réussi à vaincre l'ennemi grâce à l'Esprit de Dieu en Lui. De même, tous ceux qui ont le Saint-Esprit peuvent vaincre le péché, les tentations, la persécution et tous les pièges que l'ennemi peut mettre en œuvre contre eux. L'Esprit Jésus se manifeste enfin comme Esprit, don reçu par l’Église à partir de la pentecôte. C’est aussi l’aspect divin présenté par Jean dans l’évangile comme nous le verrons par la suite. C’est également la face d’Aigle de la vision de Jean dans Apocalypse 4 :6-7. C’est cet Aigle dont les deux ailes furent données à la femme dans apocalypse 12:14 pour qu’elle s’enfuie dans le désert (image de l’Église (Philadelphie), qui sera enlevée avant le début de la Grande tribulation). C’est cet aspect de Jésus qui permet aux chrétiens d’entendre Sa voix, d’opérer des miracles, de chasser les démons, de demeurer dans la sanctification, de ne pas s’attacher aux choses de ce monde, de discerner le bien et le mal, etc. C’est aussi pour cela qu’Il
  • 20. dira aux disciples qu’il faut qu’il soit monté au ciel avant de leur envoyer l’Esprit. La face d’aigle ne pouvait cohabiter avec la face d’homme comme on peut le lire dans Jean 16 :7. Jésus se présente à l'humanité sous un aspect à la fois au travers des âges comme nous le verrons par la suite. Pour comprendre les notions de Lumière et de Fils de Dieu, il est nécessaire de lire les chapitres 1 et 8 de Jean (Jean1:1-34 et Jean 8:12-59). Jean nous présente d'abord La Lumière dont Il est question dans Genèse 1:3. La Lumière que Dieu a fait apparaître pour dissiper les ténèbres qui étaient sur la terre. Il nous fait comprendre que cette Lumière est issue de La Parole qui est Elle-même à l'origine de la création. Jean nous indique également que tous ceux qui se laissent éclairer par cette Lumière reçoivent le pouvoir d'être enfants de Dieu. Jean nous présente également le Fils unique de Dieu comme étant la manifestation en chair de la Parole. Jean nous permet donc de comprendre que La Lumière et le Fils sont deux manifestations différentes du Schilo (Celui à qui tout appartient Genèse 49:10). Non pas des personnes à part mais des projections différentes de l'original Lui-même qui n'est autre que La Parole. On voit ici les trois premiers éléments décrits par le Seigneur à Moïse dans le tabernacle (Exode 25:10-40) ; Les tables des lois (le témoignage) présentes dans l'Arche constituent la Parole. Cette Parole se manifeste dans le Lieu Saint comme les pains de la table des pains de proposition et comme la Lumière du Chandelier d'or. Les pains sont assimilés à la chair de Christ, chair dont la consommation donne la vie. Et la Lumière est assimilée à l'éclairage de l'Esprit de Dieu qui éclaire tout individu qui veut la recevoir ; l'enlevant ainsi des ténèbres. Le Seigneur confirme Lui-même cette description dans Jean 8 : – La Lumière : Jean 8:12 «Et Jésus leur parla encore, en disant : Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie». – Le Fils : Jean 8:36 « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement libres ». Jean 8:54 «Jésus répondit : Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien ; mon Père est celui qui me glorifie, celui que vous dites être votre Dieu». Le Seigneur finit par confirmer que la Lumière et le Fils sont regroupés en Lui ; en la Parole. Jean 8:58 «Et Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous dis : Avant qu'Abraham fût, JE SUIS ». Ici, il déclare ouvertement qu'il Est Dieu. JE SUIS fait référence au Nom de Dieu transmis à Moïse dans Exode 3:14.
  • 21. Chapitre II : Le Mystère du Père et du Fils
  • 22. 2. Le Mystère du Père et du Fils Dieu est tellement élevé par rapport à l'homme que la chose la plus difficile pour Lui est de se révéler. Non pas qu'il y ait quelque chose de difficile pour le Seigneur mais se révéler en respectant, à la fois, Sa justice et la volonté de l'homme rend les choses très difficiles. Pour y arriver, il a semé des indices et des révélations de Sa personne dans Sa création. L'être humain est, plus que toute autre créature, la créature qui peut nous laisser entrevoir comme au travers d'un miroir, le génie, la majesté, la beauté, la puissance et tous les attributs qui lui siéent et qui sont d'une telle excellence qu'il n'est pas possible de les exprimer correctement avec quelque mot ou même dans quelque langue que ce soit. L'homme a en effet été créé à l'image de Dieu comme l'indique Genèse 1:26 « Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tout reptile qui rampe sur la terre. 27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il les créa mâle et femelle». 2 comme les bras, les jambes, les yeux, les narines, les oreilles, les lèvres, les hémisphères du cerveau, les hémisphères du cervelet, les ventricules du cœur, les poumons, les intestins, les reins, etc. La liste est longue. Tout le corps humain est quasiment fait en double. Il s'agit là d'un mode de révélation de Dieu au travers de sa créature la plus complexe. La Parole a souhaité ainsi révéler le Père et le Fils au travers de l'être humain. 2.1 Le Père et le Fils dans le Tanakh Genèse 1:1-3 «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. 2 Et la terre devint informe et vide ; les ténèbres étaient à la surface de l'abîme, et l'Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. 3 Dieu dit : Que la lumière apparaisse ! Et la lumière apparut». Ces trois premiers versets de la Bible synthétisent toute l'histoire de la Bible. On a ici les protagonistes (Dieu, Satan et l'homme). On a la succession des événements : La création de l'homme, sa corruption et la solution à sa corruption. En effet Adam, le premier homme, se dit Adamah (‫מ ה‬ָ‫ ה‬ ‫ הָד‬‫א‬ֲ en hébreux) c'est-à-dire Terre. Le péché d'Adam a donc rendu l'homme informe et vide. Informe à cause de la corruption de son âme et vide à cause du retrait de l'Esprit de Dieu. Les ténèbres à la surface de l'abîme indique le règne de Satan et de son royaume sur les hommes. Les abîmes se trouvent au fond des océans et des mers. La surface des abîmes désigne donc les eaux. Les eaux désignent les peuples dans la prophétie biblique. La Lumière désigne la solution au problème. Même en physique, les ténèbres (l'obscurité) se définissent par l'absence de lumière. Il fallait donc que la lumière
  • 23. apparaisse pour chasser les ténèbres. Dans les trois premiers versets de la Bible, le Seigneur avait déjà prévu la Solution au péché de l'homme. Comment faire? Deux obstacles majeurs se dressent contre le plan du Salut. Le premier c'est la Justice de Dieu. La mort est venue par le péché et seul, le sacrifice d'une autre vie peut ramener l'homme à la vie éternelle. C'est la symbolique du sacrifice de l'animal dans Genèse 3:21 «Et Yahweh Dieu fit à Adam et à sa femme des tuniques de peaux, et il les en revêtit ». Le Seigneur a dû tuer un animal pour recouvrir le péché (la nudité) d'Adam et Eve. Une vie pour une vie. Simplement, il fallait un sacrifice bien plus important qu'un animal pour sauver l'humanité. De plus s'il vient en tant que Dieu, qui pourrait refuser le plan du salut ? Tous l'accepteraient par peur et ce ne serait pas juste. Il nous dit dans Deutéronome 30 qu'Il nous laisse choisir entre la vie et la mort. Le Seigneur ne souhaite forcer personne. Le second c'est sa Sainteté. Le Seigneur ne pouvait pas apparaître à l'homme tel qu'Il Est. Comme Il le dit à Moïse dans Exode 33:20 « Puis il dit : Tu ne pourras pas voir ma face, car nul homme ne peut me voir et vivre». La présence du Seigneur consumerait sur le champs tout individu qui en serait témoin à cause de l'état de péché de l'homme. Pour pouvoir exposer le plan du Salut aux hommes, il a donc fallu que la Lumière apparaisse sous une autre forme. Une forme avec laquelle elle pourrait proposer le plan du Salut à quiconque voudrait l'accepter. Apparitions de la Lumière dans le Tanakh Melchisédek, Roi de Salem La première apparition de la Lumière se trouve dans Genèse 14:18 «Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin ; or il était prêtre du Dieu Très-Haut. 19 Et il bénit Abram, en disant : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, Maître du ciel et de la terre. 20 Loué soit le Dieu Très-Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la dîme de tout ». On note que son apparition est presque anachronique avec le contexte. Abram vient de mener avec succès une guerre pour délivrer son neveu Lot. Il en tire un butin conséquent et en donne la dîme à ce roi qui apparaît comme de nulle part. Melchisédek (Malki-Tsédeq, ‫צ־י‬‫ִכ‬ּ‫צ־י‬ ‫ל‬ְ ‫מ‬ַ‫־‬‫ֶד ק‬‫צ‬ֶ֫ en hébreux) veut dire Mon roi est juste. Et Roi de Salem veut dire, Roi de Paix. Autre détail important ; Melchisédek est présenté comme Sacrificateur du Dieu Très-Haut (El Elyown). Dans un rôle à tout point similaire à celui d'Aaron dans l'exercice de la prêtrise dans le Tabernacle. On y reviendra plus tard.
  • 24. L'Ange de l’Éternel La Lumière apparaît pour la première fois sous cette forme dans Genèse 16:7 « Mais l’Ange de l’Éternel la trouva près d'une fontaine d'eau dans le désert, près de la fontaine qui est sur le chemin de Schur ». Agar, enceinte d'Abram, est en train de fuir de sa maîtresse Sarah, devenue sa concurrente. L'Ange de l’Éternel lui apparaît et prophétise sur Ismaël (ancêtre des arabes), l'enfant à naître, et sur sa postérité. La véritable nature de Cet Ange apparaît dans Genèse 22 : 11 « Mais l’Ange de l’Éternel lui cria des cieux, et dit: Abraham, Abraham! Et il répondit: Me voici. 12 L'Ange lui dit : Ne porte pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien ; car maintenant je sais que tu crains Dieu, puisque tu ne m'as point refusé ton fils, ton unique». Et dans Genèse 22 :15-17 « l’Ange de l’Éternel appela des cieux Abraham pour la seconde fois, 16 et dit : Je le jure par moi-même, parole de Yahweh ! Parce que tu as fait cela, et que tu n'as point refusé ton fils, ton unique, 17 je te bénirai, je te bénirai ; et je multiplierai, je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis ». Le mot exact pour Ange en Hébreux est Malak (‫לָא(ך‬ְ ‫מ‬ַ ) qui veut dire Ange ou messager. Ici on peut voir qu’il ne s’agit pas d’un simple ange porteur d’un message ; Premièrement, parce qu’il parle du haut des cieux et deuxièmement parce qu’il jure par Lui-même. Or, on sait que les anges, dans toute la prophétie Biblique, ont tous délivré leurs messages directement. Mais Celui-ci parle du haut de cieux. D'autre part, Il jure par Lui-même! Ce qui n'est possible que lorsqu'on ne peut jurer par quelqu'un de plus grand que soit selon Hébreux 6:13. Ce qui élimine de fait toutes les interprétations qui indiquent qu'il s'agirait de l'Ange Gabriel. L'Ange de l’Éternel apparaît souvent pour déclencher les appels des personnages importants du Tanakh : – Á Moïse dans l'épisode du buisson ardent dans Exode 3:2-4 «Et l’Ange de l’Éternel lui apparut dans une flamme de feu, du milieu d'un buisson. Il regarda, et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait pas. 3 Alors Moïse dit : Je me détournerai maintenant, et je regarderai cette grande vision, pourquoi le buisson ne se consume point. 4 Et Yahweh vit que Moïse s'était détourné pour regarder ; et Dieu l'appela du milieu du buisson, en disant : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici ! » On voit clairement dans ce passage que les expressions Dieu et l'Ange de l’Éternel désignent le même personnage. Ils parlent tous deux du milieu de feu. – Aux parents de Samson dans Juges 13 pour annoncer la naissance de ce dernier. L'Ange de l’Éternel apparaît souvent comme Le protecteur de Son peuple. On le voit : – Dans l'épisode de Balaam dans Nombres 22:23 «L'ânesse vit l'Ange de l’Éternel qui se tenait sur le chemin, son épée nue dans la main ; elle se détourna du chemin et alla dans les champs. Balaam frappa l'ânesse pour la
  • 25. ramener dans le chemin ». Balaam est un prophète corrompu, qui avait accepté, contre de l'argent et les honneurs, de maudire le peuple hébreux pour Balak, roi de Moabites. L'Ange de l’Éternel sort pour anéantir ses projets ; Son épée nue à la main. La vision de l'épée nue à Sa main indique qu'il Est là pour sévir. Pour juger. On le voit aussi dans Josué où Il se présente comme le Chef de l'Armée de l’Éternel. Josué 5 :13-15 « 13 Or, il arriva, comme Josué était près de Jéricho, qu’il leva les yeux et regarda, et voici, un homme se tenait debout, vis-à-vis de lui, son épée nue à la main. Et Josué alla vers lui, et lui dit: Es-tu des nôtres, ou de nos ennemis? 14 Et il répondit: Non, mais je suis le chef de l’armée de l’Éternel; j’arrive maintenant. Et Josué tomba la face contre terre, se prosterna, et lui dit: Qu’est-ce que mon Seigneur dit à son serviteur? 15 Et le chef de l’armée de l’Éternel dit à Josué: Ôte tes souliers de tes pieds; car le lieu où tu te tiens est saint. Et Josué fit ainsi» lorsqu'Il précède Josué et le peuple à Jéricho avant la bataille. – Lorsque les Assyriens assiègent Juda du temps du roi Ézéchias, Il règle Lui- même le problème. 2Rois:19:35 « 35 Il arriva nuit-là que l’Ange de l’Éternel sortit et frappa cent quatre-vingt-cinq mille hommes dans le camp des Assyriens». – David le confirme dans Psaumes 34:8 « L’Ange de L’Éternel campe tout autour de ceux qui le craignent, et les délivre». L'Ange de l'éternel a un Nom. En allant rencontrer son frère Esaü pour faire amende honorable après lui avoir volé le droit d’aînesse, Jacob se retrouva seul et lutta avec un homme et lui demanda dans Genèse 32 :29 « Et Jacob l’interrogea, et dit: Apprends-moi ton nom, je te prie. Et Il répondit: Pourquoi demandes-tu Mon Nom? Et Il le bénit là». Lorsque l’Ange de l’Éternel apparut également à Manoah et sa femme pour leur annoncer la naissance de Samson, Manoah lui demande encore quel est Son Nom. Juges 13 :17-18 « Manoah dit encore à l’Ange de l’Éternel: Quel est ton nom, afin que nous t’honorions, quand ce que tu as dit sera arrivé? 18 Et l’ange de l’Éternel lui dit: Pourquoi t’informes-tu ainsi de Mon Nom? Il est merveilleux». On voit ici que le Nom de l'Ange était occulté et a seulement été révélé à Zacharie le prophète comme nous le verrons par la suite. Le Germe Tout le long du Tanakh, la Lumière est souvent désignée comme le Germe. Ésaïe 4:2 « En ce temps-là, le Germe de Yahweh sera plein de noblesse et de gloire, et le fruit de la terre plein de grandeur et d’excellence pour les réchappés d’Israël ». Jérémie 23:5 « Voici, les jours viennent, dit Yahweh, où je susciterai à David un Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans le pays»,
  • 26. Jérémie 23:15 « En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays», Zacharie 3:8 « Écoute maintenant Josué, grand-prêtre, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi ! Car ce sont des hommes qui serviront de signes. Certainement voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe », Zacharie 6:12« Et parle-lui, en disant: Ainsi a parlé Yahweh des armées, disant: Voici un homme, dont le nom est Germe, qui germera de son lieu, et qui bâtira le temple de Yahweh ». Un Germe qui devait germer d’Israël et dont les branches devaient s'étendre dans toutes les nations. Le Nom de la Lumière Les termes El (Dieu), Ange de l’Éternel, Lumière, Melchisédek, Germe, Chef de l'armée de l’Éternel, représentent tous des fonctions différentes que rempli la Lumière tout au long du Tanakh. Tout comme un individu peut remplir les fonctions de Père, Fils, Époux, etc. Cet individu sera toutefois connu et reconnu par un nom qui lui est propre. De même, la Lumière a un Nom qui Lui est réservé. C'est un Nom qui devait être occulté tant que la Lumière ne s'était pas encore manifestée. Jusqu'à ce que le Signe apparaisse, selon la prophétie d'Ésaïe. Ésaïe 7:14 « C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici, une vierge sera enceinte, et elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d'Emmanuel » La vierge ici désigne Israël et l'enfant désigne le Messie, l'Oint et Emmanuel se dit Immanuel en hébreux (‫ל‬ ‫א‬ֵ ‫ו‬ּ ‫נ‬ ‫מ‬ָ‫ ה‬ּ ‫ (ע‬ִ֫ ֫ ) c'est-à-dire, Dieu avec nous. Ou encore dans Ésaïe 9:5 « Car un enfant nous est né, un Fils nous a été donné, et l'empire reposera sur son épaule : On l'appellera l'Admirable, le Conseiller, le Dieu Puissant, le Père d'éternité, le Prince de paix». On voit ici que Celui que le prophète qualifie de Fils est bien plus qu'un enfant. Il l'appelle le Père d'éternité. Le Messie n'est donc pas à dissocier du Père. C'est bel et bien la même personne qui tient les deux rôles. Révélation du Nom au prophète Zacharie Zacharie 3 « Puis l’Éternel me fit voir Josué, le grand-prêtre, se tenant debout devant l'Ange de l’Éternel, et Satan qui se tenait debout à sa droite, pour l'accuser. 2 Et l’Éternel dit à Satan : Que l’Éternel te réprime, ô Satan ! Que l’Éternel, dis-je, qui a choisi Jérusalem, te réprime ! N'est-ce pas là un tison qui a été retiré du feu ? 3 Or Josué était vêtu de vêtements sales, et il se tenait debout devant l'Ange. 4 L'Ange prit la parole et dit à ceux qui étaient debout devant lui : Ôtez-lui ces vêtements sales ! Et il dit à Josué : Regarde, je t'enlève ton iniquité, et je te revêts d'habits de fête. 5 Et je dis : Qu'on mette sur sa tête un turban pur ! Et ils mirent un turban pur sur sa tête, puis ils lui mirent des vêtements. L'Ange de l’Éternel était présent. 6 Alors l'Ange de l’Éternel fit cette déclaration à Josué et dit : 7 Ainsi parle Yahweh des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu observes mes commandements, tu jugeras ma maison, tu garderas mes parvis et je te donnerai
  • 27. libre accès parmi ces assistants. 8 Écoute maintenant Josué, grand-prêtre, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi ! Car ce sont des hommes qui serviront de signes. Certainement voici, je ferai venir mon serviteur, le Germe. 9 Car voici, quant à la pierre que j'ai mise devant Josué, sur cette pierre, qui n'est qu'une, il y a sept yeux. Voici, je graverai moi-même ce qui doit y être gravé, dit Yahweh des armées ; et j'ôterai en un jour l'iniquité de ce pays. 10 En ce jour-là, dit Yahweh des armées, chacun de vous appellera son prochain sous la vigne et sous le figuier». On nous présente ici Melchisédek, le Grand-prêtre. Il s'appelle Josué. Or Josué en hébreux se dit Yehoshua (‫ (ע‬ׁ‫ (ע‬ ‫ו‬ּ ‫ש‬ַ ‫ו‬ֹ‫ָו‬ ‫י ה‬ְ ) en hébreux. Yehoshua (‫ (ע‬ׁ‫ (ע‬ ‫ו‬ּ ‫ש‬ַ ‫ו‬ֹ‫ָו‬ ‫י ה‬ְ ) est une concaténation des mots YHWH (‫)י הו ה‬ et Yasha(‫ש (ע‬ַׁ‫ (ע‬ ‫י‬ָ‫ ה‬ ) et veut dire YHWH est Salut comme nous l'avons vu au chapitre 1. C'est donc le Grand-prêtre, le Messie qui devait sauver Israël. Comme on le voit à chaque fois qu'il apparaît Son épée nue à la main comme on l'a précédemment vu. Sauf que le Salut dont il est question ici est le Salut éternel. Le salut des âmes. Non pas pour régner et dominer dans ce monde mais, pour régner éternellement avec Dieu dans le Royaume millénaire à venir puis, dans la Jérusalem céleste. On voit dans cette scène l'Ange de l’Éternel dans le rôle du Juge. Josué dans le rôle de l'accusé et Satan dans le rôle de l'accusateur. Josué était vêtu de vêtements sales parce qu'il portait l'iniquité de l’Église. L'Ange de l’Éternel les lui ôte pour le vêtir de vêtements de fête. Les noces de l'Agneau. C'est une scène qui ressemble étrangement à la scène de la femme adultère de Jean 8. Jésus y joue le rôle du Juge et de l'avocat. La femme adultère, c'est l'image de l’Église dans le péché et l'idolâtrie. C'est précisément les péchés de cette femme qu'Il a porté à la croix. Raison pour laquelle Il apparaît ici en vêtement sales. On peut voir la même logique dans l'exercice du sacrifice par Aaron dans le Tabernacle. Dans Lévitique 16, on voit qu'Aaron offre son veau et asperge ensuite son sang sur le propitiatoire pour expier le péché du peuple. Ici, La lumière se manifeste comme étant à la fois le sacrifice, le sacrificateur et le récipient du sacrifice. Plusieurs fonctions mais, un même personnage. Remarquez qu'Aaron offre un veau (le Fils) et non pas un taureau ou une génisse ou quelque autre animal. 2.2 Le Père et le Fils dans les évangiles Le défaut de compréhension de la nature de La Lumière est la raison pour laquelle ceux qu'on appelle, à tort, les pères de l’Église, ont créé trois dieux tout en indiquant qu'il n'y en a qu'un. Une abomination à trois faces qui a poussé à l'égarement des milliards de chrétiens. Faisant obstacle à la conversion des personnes issues d'autres religions monothéistes. Il y a bien diversité de fonctions mais, Un Seul Dieu et aucunement trinité de personnes. L'évangile de Jean est Celui qui présente le mieux la divinité de la Lumière. C'est celui qui parle le plus de la dualité de la Lumière. Le chapitre 1 de cet évangile éclaire la chose de façon remarquable.
  • 28. Jean 1 :1-3 «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et la vie était la Lumière des hommes. 5 Et la lumière luit dans les ténèbres, mais les ténèbres ne l'ont pas reçue». Ici, Jean définit la Lumière comme étant la manifestation, en chair, de la Parole de Dieu. Par laquelle toutes choses ont été créées. En tout point conforme à la description qui en est faite dans Genèse 1:1-3. Jean indique que la Lumière Est Dieu et qu'en Elle, elle possède la vie (la vie éternelle). Cette Lumière s'est incarnée pour éclairer les hommes qui se trouvent dans les ténèbres Jean 1:9-13 «9 Cette lumière était la véritable lumière, qui en venant dans le monde, éclaire tout homme. 10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, mais le monde ne l'a pas connue. 11 Il est venu chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçu. 12 Mais à tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son Nom, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, 13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais ils sont nés de Dieu». Jean, conscient qu'une autre lumière serait proposée à l'humanité, précise ici que Celle-ci Est la Véritable. Elle est venue aux hommes pour : – Accomplir la mission spécifiée dans Ésaïe 61. Libérer les captifs. – Pour révéler Sa véritable identité et Son véritable Nom à l'humanité. selon Jean17:3 « Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et Celui que tu as envoyé, Jésus-Christ» et Jean 17:6 « J'ai fait connaître ton Nom aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés ; et ils ont gardé ta parole» Le duo Père et Fils Ces deux fonctions (et non Personnes) ne sont pas évidentes à appréhender. Elles ne peuvent même pas l'être par ceux dont l'intelligence n'a pas été ouvert par Dieu. On le voit clairement dans le chapitre 8 de l'évangile de Jean où le Seigneur a toutes les peines du monde à faire comprendre Sa nature aux pharisiens. À tel point que ces derniers finissent par essayer de le lapider. Jean 8:12 «Et Jésus leur parla encore, en disant : JE SUIS la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie». Ici, Jésus-Christ énonce de Lui-même tout ce que les écritures ont dit sur Lui avant sa manifestation en chair. Le clergé, pourtant féru des écritures s'attend bien au Messie mais plutôt à une sorte de Samson qui va les délivrer de l'oppression romaine. Les pharisiens l'accusent donc de prétention. Il répond. Jean8:16-18 «Et si je juge, mon jugement est digne de foi, car je ne suis pas seul, mais avec moi est le Père qui m'a envoyé. 17 Il est même écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est digne de foi. 18 Je rends témoignage de moi-même, et le Père qui m'a envoyé rend aussi témoignage de moi». Ici, Il ajoute à Sa parole,
  • 29. la puissance des œuvres miraculeuses qu'Il accomplit ; arguant que ces derniers portent le sceau de Dieu. C'est pour cela qu'Il dit que le Père rend également témoignage de Lui. Le Seigneur est donc amené à leur dire de façon explicite qui Il Est dans Jean 8:24 « C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés ; car si vous ne croyez pas que JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés ». Le Seigneur reprend ici le EHYEH, le Nom qu'il a communiqué à Moïse dans Exode 3:14 « Et Dieu dit à Moïse : JE SUIS QUI JE SUIS. Il dit aussi : Tu diras ainsi aux enfants d'Israël : Celui qui s'appelle JE SUIS, m'a envoyé vers vous». Le terme EHYEH vient de Hayah (‫י ה‬ָ‫ ה‬ ‫ ה‬ָ‫ ה‬ ) qui signifie EST ou VIENT. Le Seigneur se présente donc aux pharisiens comme Celui qui Est et Celui qui vient. Ne comprenant toujours pas, le Seigneur en remet une couche dans Jean 8:27-28 « 27 Ils ne comprirent pas qu'il leur parlait du Père. 28 Jésus leur dit donc : Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, vous connaîtrez alors que JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je dis ces choses selon ce que mon Père m'a enseigné». Il essaye ici de dire aux pharisiens que tant qu'ils n'auront pas compris que Celui qu'ils ont en face d'eux est plus qu'un homme, ils ne comprendront pas qu'il est le Messie qu'ils attendaient. Le Seigneur expose ensuite quelque chose de très important dans Jean 8:47 « Celui qui est de Dieu entend les paroles de Dieu ; vous n'entendez pas, parce que vous n'êtes pas de Dieu ». En substance, le Seigneur indique ici que ceux qui refusent la Parole, la refusent simplement parce qu'ils ne sont pas de Dieu. Celui qui est de Dieu reconnaît naturellement ce qui est de Dieu et n'a pas besoin de long discours pour en être convaincu. Lorsque Jésus leur dit dans Jean 8:56-59 : « Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour ; il l'a vu, et il s'est réjoui. 57 Sur cela les Juifs lui dirent : Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham ! 58 Et Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis : Avant qu'Abraham fût, JE SUIS. 59 Alors ils prirent des pierres pour les jeter contre lui, mais Jésus se cacha et sortit du temple, passant au milieu d'eux ; et ainsi il s'en alla ». Ils comprennent enfin ici le sens de JE SUIS et comprennent que Celui qui leur parle est en train de leur dire qu'Il Est Dieu. Ils prennent tout de suite des pierres pour le lapider ; voyant dans ces déclarations un blasphème audacieux et de surcroît, commis à l'intérieur même du Temple. En effet, il a usé de détours tout au long de l'échange, sachant quelle serait leur réaction s'il leur parlait ouvertement. La notion de Père évoquée par Jésus tout au long du chapitre 8 de Jean évoque Elohim de Genèse 1:1 ; C'est l'Ancien des jours. La Notions de Fils quant à elle évoque la Lumière de Genèse 1:3. Lumière apparue pour restaurer la Terre (Adam) devenu informe et vide à cause du péché qui précéda le départ de l'Esprit de Dieu. Il s'agit ici de deux manifestations du même Dieu et non deux dieux.
  • 30. 2.3 La nature de la Lumière en physique En physique, la lumière a deux modes de descriptions : La première, en tant que onde (énergie sans corps) et la seconde en tant que corps (particule physique détectable). On parle de dualité onde-corpuscule. Les scientifiques décrivent donc la lumière à la fois comme étant une onde (quelque chose d’immatériel) et un corps (quelque chose de matériel), sachant que les deux notions sont, à priori inconciliables. La Bible nous parle également de quelqu'un qui est 100% Homme et 100% Dieu. Colossiens 2:9 « Car en Lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. 10 Et vous êtes comblés en Lui, qui est le Chef de toute principauté et puissance ». Et aussi dans Exode 26:23-24 « Tu feras aussi deux planches pour les angles du tabernacle, aux deux côtés du fond. 24 Et elles seront égales par le bas, et elles seront jointes et unies par le haut avec un anneau ; il en sera de même des deux planches qui seront aux deux angles ». En bas, 100% homme et 100% Dieu et en Haut 100% Dieu. Sachez également que rien, dans la nature, ne peut atteindre la vitesse de la Lumière qui a été mesurée à 300.000km/secondes. Sachez également que la vitesse de la lumière est la même dans tous les milieux ; air, espace, verre, eau, etc. Elle est constante. Il y en Un dont la Bible dit qu'Il est, dans ce même ordre d'idées, premier en toute choses selon Colossiens 1:17-20 « Et Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent par lui. 18 Et c'est lui qui est le Chef du corps de l’Église, et qui est le commencement et le premier-né d'entre les morts, afin qu'il tienne le premier rang en toutes choses, 19 car le bon plaisir du Père a été que toute plénitude habitât en lui. 20 Et de réconcilier par lui toutes choses avec lui même, ayant fait la paix par le sang de sa croix, à savoir, tant les choses qui sont dans les cieux que celles qui sont sur la terre ». La Bible rajoute également qu'Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement dans Hébreux 13:8 « Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et pour l'éternité». Les scientifiques, qui sont par réflexe (pour la plupart) réfractaires à l'idée de Dieu, ne cessent donc de proclamer Sa gloire.
  • 31. Chapitre III : La nature de Dieu
  • 32. 3. La nature de Dieu La véritable nature de Dieu a constitué et continuera de constituer le mystère le plus épais de toute l'histoire de l'humanité. À tel point qu'il y en a encore qui ne croient même pas à son existence. Ainsi Il a tout créé, semé des indices de Sa personne au travers de Sa création et s'est ensuite caché. Se révélant aux uns et aux autres suivant ses propres critères. Il provoque des interrogations sur Sa personne chez tout être humain et se révèle ensuite à quiconque le recherche. Il nous a ainsi légué le Tanakh, puis la Bible (Tanakh + nouvelle Alliance) pour que chacun en sache assez pour parvenir à la révélation de Sa personne et au salut éternel. Bien que tout soit grâce, le niveau de révélation dépend aussi de la curiosité de l'individu et de sa sanctification. Il faut toutefois être très prudent sur ces sujets parce que la curiosité et la sanctification sont elles-mêmes rendues possibles par l'action de l'Esprit-Saint. C'est Dieu qui produit tout. Nous ne faisons qu'entrer en possession d'un héritage qui nous attend depuis la nuit des temps. C'est de l'ordre de l'élection. C'est ce qu'explique Paul dans Romains 9:11-16. La révélation de Dieu est d'une grande importance. Comme dans la vie courante, il est impossible d'aimer, de respecter, de collaborer convenablement avec un individu si on ne le connaît pas. Comment aimer Dieu et vivre selon ses commandements si on ne le connaît pas ? C'est tout simplement impossible. C'est ce qui est à l'origine de toutes les religions et autres bizarreries confessionnelles qui ont aujourd'hui pignon sur rue. Le point de départ de toutes ces hérésies c'est l'absence de la révélation de Dieu. Les hommes vont ainsi compenser ce manque de révélation en se mettant ensemble dans un corps d'élite au-dessus du peuple (le clergé), en mettant en place un système pyramidal (la hiérarchie ecclésiastique), en se mettant entre Dieu et les hommes (le clergé intermédiaire entre Dieu et le peuple), en remplaçant le commandement de Dieu par les traditions des hommes, etc. 3.1 Les attributs de Dieu Une clé majeure dans la compréhension de la nature de Dieu réside en ses motivations et les moyens qu'Il utilise pour consolider et pérenniser Son royaume. Qu'est ce qui motive Dieu dans les œuvres qu'Il fait ? Comment s'y prend-il ? Une grande réalité spirituelle que doivent appréhender les croyants dans la pratique de leur foi c'est que le Seigneur a une seule motivation ; L'Amour. C'est Sa nature intrinsèque. Rien de ce qu'Il fait ne sort de ce périmètre. Évidemment, comme tout père, ceci ne suffit pas seul à diriger une famille, à diriger un royaume. Il l'accompagne donc de Sa Justice et de Sa Sainteté. Tout le royaume de Dieu tient en ces trois principes : L'Amour est la nature intrinsèque de Dieu et la finalité de toute chose. La Justice et la Sainteté sont des moyens, des outils pour pérenniser le Royaume.
  • 33. Ainsi Lorsqu'Il juge et qu'Il justifie ses enfants, c'est par amour Apocalypse 3:19 «Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime». Lorsqu'Il juge, c'est pour que sa justice soit respectée 2 Chroniques 19:7 «Maintenant, que la crainte de Yahweh soit sur vous ; prenez garde à ce que vous ferez ; car il n'y a point d'iniquité chez Yahweh, notre Dieu, ni d'acception de personnes ni d'acceptation de présents ». La justice est donc ici un moyen de diriger le Royaume dans l'équité. De même, le Seigneur ne tient pas Sa légitimité de Sa puissance illimitée. Il la tient de part Sa Justice et Sa Sainteté. Ces deux éléments se tiennent l'un l'autre. Il peut exercer la Justice parce qu'Il Est Saint et Il est Saint parce qu'Il Est Juste. Ésaïe 5:16 «Et Yahweh des armées sera haut élevé en jugement, et le Dieu saint sera sanctifié dans la justice». Les attributs de Dieu L’apôtre Jean revient sur ces trois notions dans les trois premiers chapitres du premier épître de Jean. L'Amour Le mot Amour en hébreu se dit ahăbâh (‫ב(ה‬ָ‫(ה‬ ‫(ה‬ֲ‫ָב‬ ‫א‬ַ ). Il se rapporte, comme en français, l'amour de (ou envers) Dieu, l'amour envers son prochain et à l'amour sexuel (shâkab – ‫כב‬ַ ‫ש‬ָׁ‫(ה‬ – est également utilisé dans ce cas). L'Amour se manifeste toutefois différemment selon qu'il est exprimé au niveau du corps, ou de l'âme ou de l'esprit humain. De ce point de vue, le grec est bien plus riche et plus adapté pour décrire cette notion :
  • 34. – Au niveau de l'esprit : Le grec utilise le terme Agápē – ἀγάπη – . Ce terme évoque un amour inconditionnel. Comme celui de Dieu pour les hommes dans Jean 3:16 ou une mère pour son enfant. – Au niveau de l'âme  Philadelphía – φιλαδελφία – évoque l'amour fraternel. C'est l'amour entre frères et sœurs qui partagent une foi commune(1Pierre 1:22).  Philanthrōpía – φιλανθρωπία – évoque l'amour envers son prochain (Tite 3:4)  Philéō – φιλέω – se rapporte à l'attachement envers quelqu'un ou quelque chose (Jean 11:3) ou à un geste affectif (Marc 14:44) – Au niveau du corps : Le grec utilise le terme Eros qui se rapporte à l'amour sexuel. Dieu est Esprit. L'amour qu'il exprime se manifeste donc au niveau de l'Esprit ; c'est l'amour Agápē. De même, l'amour que nous devons avoir pour Lui doit s'exprimer au niveau de nos esprits. Jean 15:13 «Personne n'a de plus grand amour que celui qui donne sa vie pour ses amis ». 1 Jean 4:9-10 «La charité de Dieu a été manifestée envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. 10 Et cette charité consiste, non pas en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'Il nous a aimés et qu'il a envoyé son Fils pour être la propitiation pour nos péchés» La façon la plus spectaculaire qui nous est donnée de voir la manifestation de l'amour de Dieu pour nous réside en Son sacrifice à la croix. Ce sacrifice regroupe à la fois, Sa grâce, Sa bonté et Sa miséricorde. La grâce de Dieu consiste essentiellement au fait d'ôter l'homme (beaucoup s'en aperçoivent à leur conversion) de son état de péché répugnant et d'en faire un enfant de Dieu. Jean 1:12-13 «Mais à tous ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son Nom, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, 13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais ils sont nés de Dieu». Le péché réduit l'individu à l'état d'animal. C'est ça le projet de l'ennemi ; Réduire l'homme à un état moindre que celui de l'animal. C'est pour cela que les comportements des uns et des autres que vous pouvez observez autour de vous sont parfois pires que ceux des animaux. À tel point que même les animaux (les vrais) sont fatigués des hommes et attendent eux aussi impatiemment l’avènement du Seigneur selon Romains 8:22. Lorsqu'on voit les traitements que les uns et les autres infligent à leurs propres enfants, à leurs voisins, collègues de travail, etc., on se demande si c'est réel ou si on est dans un cauchemar duquel on devrait se réveiller. La grâce de Dieu c'est précisément de nous enlever de cet état animal pour faire de
  • 35. nous ses enfants. Voilà un animal couvert d'excréments qui se retrouve, par le moyen du sacrifice de la croix, purifié de ses péchés et élevé à la divinité de Dieu, à un rang supérieur à celui des anges. Désormais, il peut commander les démons, résister à la tentation, à la séduction du monde, au péché. Tout ceci par le moyen du Saint-Esprit. En effet, le Seigneur a vécu l'ennemi en tant qu'homme, par le moyen du Saint-Esprit et non en tant que Dieu. C'est la raison pour laquelle nous aussi, en marchant sur ces pas, nous pouvons vaincre les démons, les satanistes, les sorciers, les religieux, les tentations et toutes les séductions du monde. C'est ça la grâce de Dieu. C'est la raison pour laquelle le temps post-messianique est appelé le temps de la grâce ; Tout ceci était impossible avant le sacrifice de Christ à la croix. Non pas que la grâce n'eût pas existé avant la croix ; comment Noé et Abraham auraient-il été justifié ? Simplement, dans ce temps, la grâce qui fût premièrement individuelle (Noé, Abraham, Lot) puis limitée (Israël) est maintenant généralisée et tend les bras à quiconque veut la saisir par le moyen de la foi (Galates 3:6-9). La grâce consiste en une faveur immense et immérité faite à l'Homme. Elle est personnifiée au travers de Jésus-Christ. L’épître de Paul aux Romains enseigne précisément sur ce sujet. La bonté de Dieu consiste à sa bienveillance permanente à notre égard. On le voit notamment au travers de sa patience pendant le temps du péché. De la naissance du croyant jusqu'à sa conversion, le croyant vit dans un état de péché qui est parfois grave. Le Seigneur le protégera cependant de tout danger et se gardera d'abattre sa colère sur lui. Si ce croyant replonge dans son péché après sa conversion, le Seigneur attendra patiemment que ce dernier se repente avant de lui ôter son Esprit. Le Seigneur est comme un père ou une mère qui aime profondément son enfant et qui veut pour lui, les meilleures choses (la finalité pour Dieu c'est la vie éternelle). Malheureusement, la plupart des croyants se retrouvent à courir et disputer avec les incroyants les choses de ce monde dans lequel nous allons passer 70 ou 80 ans. Dont 22 à étudier, 42 à travailler et à rembourser des crédits pour ceux qui vivent en occident et à résoudre des problèmes de toutes sortes. Alors que le plan de Dieu pour ces enfants consiste à passer l'éternité avec Lui dans une joie et un bonheur parfaits qui dépassent de loin tout ce que nous pouvons connaître dans ce monde. Peu de gens s'en rendent compte mais le Seigneur, bien que limité par Sa Justice et la volonté de l'homme, se bat de toutes ses forces pour sauver chaque âme. Il s'acharne pour chacun d'entre nous. C'est pour cela que ceux qui refusent de se repentir ne manqueront pas de payer le moment venu ; Ils auront méprisé l'Amour de Dieu. La miséricorde de Dieu consiste à porter secours à l'affligé, au misérable. Toute la prophétie biblique parle du secours à la veuve, à l'orphelin et à l'opprimé. On voit cet aspect du Seigneur dans l'évangile de Marc. Il guéri beaucoup de malades, il délivre pleins de possédés, il enseignent plusieurs ignorants, il nourrit des milliers de gens, etc. On voit cet aspect dans l'évangile de Marc de façon bien plus prononcée que dans les autres évangiles. La miséricorde de Dieu consiste à briser le joug ; Ce qui figurait précisément dans l'ordre de mission du Seigneur que l'on peut lire dans Ésaïe 61.
  • 36. Il est difficile, pour un être humain de réaliser la portée de l’œuvre de la croix. Ce que cela a pu coûter au Seigneur de quitter son trône, se revêtir d'un corps de chair, subir humiliations, blasphèmes, crachats, fouetté et allant même jusqu'à être crucifié. Comment imaginer qu'un Dieu si saint, si puissant, si majestueux, auteur de toute la création, adoré par tout l'univers puisse descendre de Lui-même aussi bas pour sauver l'homme. La réponse est simple ; C'est l'Amour. Ceux qui sont enfants de Dieu doivent savoir la manifestation de cet amour en eux provoque inévitablement la haine des autres Jean 15:19 « Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait». C'est inévitable. La lumière que vous avez en vous va déclencher un réflexe haineux autour de vous. En effet, ceux qui se sont exclus de l'Alliance (les incroyant, les religieux, les satanistes) s'allieront pour éteindre la lumière qu'ils voient en vous. Un peu comme dans un village ou tout le monde est couvert d'excréments et dans lequel passe une jeune fille vierge et propre. Au lieu de s'approcher de celle-ci et de se renseigner sur les moyens se nettoyer, les villageois chercheront avec zèle et détermination à violer, à couvrir d'excréments la jeune fille et éteindre la lumière qui est en elle. C'est de l'ordre du réflexe. Les incroyants sont mus involontairement par les démons qui les habitent. Les satanistes qui ont reçu la marque détestent Dieu et trouveront en elle à la fois le moyen de satisfaire le besoin de sang et de tirer vengeance de Dieu. Les religieux quant à eux verront clairement, au travers de la Lumière qui est en elle, leur état de péché. Au lieu de se repentir et changer de voie pour accéder à la vie éternelle, ils s’acharneront à éteindre la lumière qui leur révèle leur état. Comme Caïn à l'égard d'Abel, comme le sanhédrin à l'égard du Seigneur et d’Étienne, etc. Les hommes passent mais les démons qui les animent sont les mêmes, génération après génération. La justice et la sainteté La justice de Dieu est implacable ; Une vie pour une vie (Genèse 9:5). Dans les lois sur les dommages corporels exposés dans Exode 21:12-36, on peut lire ceci dans Exode 21:24-25 «Mais s'il y a cas de mort, tu donneras vie pour vie, 24 œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, 25 brûlure pour brûlure, plaie pour plaie, meurtrissure pour meurtrissure» ? La loi du talion. La justice de Dieu est si rigoureuse qu'il est impossible à qui que ce soit de la satisfaire de lui-même. C'est la raison pour laquelle nous avons besoin du sacrifice de Christ Lui-même pour retourner à la vie éternelle. Ainsi, Christ ayant Lui-même porté le jugement qui devait tomber sur toute l'humanité selon Ésaïe 53:5, va pouvoir justifier ceux qui entrent dans l'Alliance. Ainsi, Dieu ne nous voit plus tels que nous sommes. Il ne voit plus notre nature pécheresse. Il nous voit désormais au travers du sang de Son Fils. C'est la raison pour laquelle nous pouvons à nouveau être appelés enfants de Dieu. La justice de Dieu fonctionne cependant sur deux volets. Elle justifie ceux qui ont part à l'Alliance et juge ceux qui n'en ont pas. En réalité, tout le monde subit le
  • 37. jugement : – Ceux qui ont part à l'Alliance sont jugés pour être purifiés et préparés à régner dans le Royaume à venir. Ce jugement consiste à toutes sortes de persécutions que ceux-ci subiront de la part des religieux, des apostats et de la part de tout le royaume de l'ennemi et de ses agents. – Ceux qui n'ont pas part à l'Alliance sont jugés pour une condamnation éternelle. Ce jugement intervient à la mort des incroyants et des religieux. Il sera exercé sur tous ceux qui seront encore en vie à la fin des temps lorsque Christ reviendra avec l’Église pour juger le monde. L’Église apostate sera jugée premièrement (Apocalypse 18) puis le reste des impies et les démons suivront (Apocalypse 19:11-21 et Apocalypse 20:1-3). Il est prononcé par le Seigneur Lui-même. L'enfer pendant 1000 ans puis le lac de feu pendant l'éternité. Le Seigneur tient à sa Justice. Avec Sa Sainteté, elle forme le duo qui permet au Royaume de subsister. Il est légitime, non par sa force, mais par Sa justice qui garantit Sa Sainteté et par Sa Sainteté qui garantit Sa Justice Ésaïe 5:16 «Et Yahweh des armées sera haut élevé en jugement, et le Dieu saint sera sanctifié dans la justice ». Cet aspect de la nature de Dieu est si important qu'il le révèle Lui-même à plusieurs reprises au travers des écritures :  Melchisédek, Genèse 14:18-20 «Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin ; or il était prêtre du Dieu Très-Haut. 19 Et il bénit Abram, en disant : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, Maître du ciel et de la terre. 20 Loué soit le Dieu Très-Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la dîme de tout». Le Seigneur se révèle ici à Abram comme le Grand Sacrificateur (le prêtre du Dieu Très-Haut, Yehoshua selon Zacharie 3). Melchisédek vient de Malki-Tsedeq, c'est à dire, Mon Roi est juste.  Yéhova-Tsidqênûw, Jérémie 23:6 «En son temps, Juda sera sauvé, Israël demeurera en sécurité ; et c'est ici le nom dont on l'appellera : l'Éternel notre justice».  Le Germe de Justice, Jérémie 23:5 «Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David un Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans le pays». Jérémie 23:15 «En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays». Dieu Est Saint. D'une sainteté telle qu'il nous est difficile d'en imaginer l'ampleur. Une classe d'anges très puissants, les chérubins, a même été créée pour protéger cette sainteté (Genèse 3:24, Ésaïe 6:2-3, Apocalypse 4:8).
  • 38. Il se définit dans les écritures comme le Saint d’Israël (Ésaïe 43:3), le Saint de Dieu (Marc 1:24). Cette sainteté est si puissante qu'elle consume tout ce qui est souillé. C'est la raison pour laquelle Nadab et Abihu, fils aînés d'Aaron, sont morts dans le Tabernacle. Lévitique 10:1-3 «Or les fils d'Aaron, Nadab et Abihu, prirent chacun leur encensoir, mirent du feu, et ils posèrent dessus du parfum ; ils offrirent devant Yahweh un feu étranger, ce qu'il ne leur avait point ordonné. 2 Et le feu sortit de devant Yahweh, et les dévora ; ils moururent devant Yahweh. 3 Moïse dit à Aaron : C'est ce qu'avait déclaré Yahweh en disant : Je serai sanctifié par ceux qui s'approchent de moi, et je serai glorifié en présence de tout le peuple. Et Aaron se tut ». Le Seigneur voulait par là, enseigner à Israël que ceux qui s'approchent pour le servir doivent impérativement être semblables à Lui. Ils doivent vivre dans la sanctification. Nadab et Abihu ont dû, à cause de l'alcool, offrir à l'autel des parfums des choses liées à l'occultisme (Lévitique 10:8-11). 3.2 Les attributs de Dieu à travers les vêtements du Grand-prêtre Les vêtements du Grand-Prêtre Comme toujours, le Seigneur ne fait rien au hasard. La description des vêtements du Grand-prêtre (Exode 28) cache de nombreux mystères sur la nature de Dieu et sur ces attributs.
  • 39. L'Amour La clé de ce mystère se trouve sur le pectoral et les épaulettes. Les épaulettes du Grand-Prêtre Les deux épaulettes sont des pierres d'Onyx sur lesquelles sont gravées les noms des douze tribus d’Israël ; six dans chaque pierre. Le Seigneur se présente, au travers de cette pierre d'Onyx (que l'on retrouve également à Havila dans Genèse 2:12) comme le Dieu d’Israël. Lorsque nous parlons d’Israël dans le cadre des vêtements des prêtre, il faut comprendre qu'il s'agit de la Sion céleste. C'est-à-dire la descendance biologique et spirituelle d'Abraham ; les juifs premièrement puis tous ceux qui reconnaissent Jésus-Christ comme le Messie, leur Seigneur et Sauveur. En effet, Juda, bien que quatrième dans la fratrie a reçu le droit d'aînesse aux dépens de ses aînés. Comme on peut le lire dans Genèse 49, Ruben, aîné de Jacob, a été déchu de son droit d'aînesse pour avoir eu des relations sexuelles avec Bilha, concubine de son père (Genèse 35:22) et mère de Dan. Siméon et Lévi et qui le suivent dans l'ordre de naissance ont – eux – été exclus pour avoir fait preuve de violence en exterminant tous les habitants mâles de Sichem et en pillant leurs bien et leurs femmes. Hamor, héritier du royaume s'était en effet rendu coupable d'un viol sur Dina, fille de Jacob. C'est la raison pour laquelle le Messie (le Lion de la tribu de Juda) est issu de la postérité de Juda. De Lui est sortit David qui a unifié, sous son règne les 12 tribus. De David est sortit le Messie et du Messie sont sortis ceux qui reconnaissent Jésus-Christ comme le Messie, leur Seigneur et Sauveur, communément appelés Chrétiens. Ceux qui furent jadis considérés comme animaux impurs (Actes 10:9-48) ont donc, au travers de Jésus-Christ, part à l'Alliance. Les chrétiens sont donc issus de la tribu de Juda. Ainsi, Il y a un seul royaume et il est spirituel. Dieu est cependant un Dieu Juste. Depuis que Jean- Baptiste a commencé à prêcher la repentance en Israël, Les juifs et les nations doivent tous reconnaître Jésus-Christ comme leur Messie pour avoir part à l'Alliance Matthieu 11:12-14 «Or depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à maintenant, le Royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent. 13 Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean. 14 Et si vous voulez recevoir mes paroles, c'est lui qui est l’Élie qui devait venir ».