SlideShare une entreprise Scribd logo
ChezChez
3, rue Royale3, rue Royale
àà
ParisParis
Cliquez à chaque
vue
La Maison Imoda
Tout commence le 14 juillet 1890 par
un scandale.
Le patron de la « maison Imoda », ce
jour là, installe à l’une des fenêtres du
1er
étage un drapeau allemand.
Immédiatement, les passants se
manifestent violemment, saccageant la
vitrine. Ils ne viendront plus s’offrir des
limonades fraîches à la terrasse.
Le commerçant se voit dans l’obligation de vendre son débit de boissons.
Maxime Gaillard, un commis du bar voisin, s’en porte acquéreur en 1891
et s’associe peu de temps après àEugène Corniché, ancien maître d’hôtel
chez Durand, célèbre restaurant du beau monde, situé à l’angle de la rue St-
Honoré et de la rue Royale.
2
Documentdunet
Maxime Gaillard a financé l’achat
mais non Eugène Cornuché.
Il baptise tout naturellement son
débit de boissons
« chez Maxime » .
C’est le lieu où se rencontrent les
cochers qui partent de la place de
la Concorde.
Mais c’est aussi celui d’une
clientèle bourgeoise qui délaisse
petit à petit l’établissement
Durand pour le limonadier
Maxime Gaillard.
3
En mai 1893, la belle Irma de Montigny,
jolie courtisane, pousse la porte du petit
rendez-vous de Cochers, regarde la salle
et dit à Eugène Cornuché , l’associé de
Maxime Gaillard :
« je peux vous en faire le rendez-vous le
plus célèbre de Paris si vous acceptez que
je réside chez vous ».
Petit à petit, Irma la Cocotte amène ses
galants et pas des moindres : des
journalistes, des militaires, des
politiciens, des hommes d’affaire et
même des princes.
Le débit de boissons devient vite un
restaurant où l’on chante, où l’on danse.
« Maxime » devient « Maxim’s. ».
Quand Maxime devient
4
Documentdunet
Et Maxime Gaillard meurt deux ans plus tard, après avoir été
endetté car si les amants de la belle Irma étaient généreux, ils
oubliaient toutefois de payer le cabaretier.
5
Documentdunet
Eugène Cornuché rachète la part de Maxime
Gaillard à sa veuve , garde l’enseigne « Maxim’s » et
dès 1900, rénove complètement le restaurant .
Il fait appel aux artistes de l’Ecole de Nancy et à
Louis Marnez pour la décoration Art Nouveau de la
façade.
Le restaurant devient un cabaret où se produisent
des artistes du music-hall.
6
documentsdunet
Chez Le salon de réception 7
ChezChez
Au premier étage :Au premier étage :
un des salons de réceptionun des salons de réception 8
Majorelle, ébéniste, a conçuMajorelle, ébéniste, a conçu
toute la décoration intérieuretoute la décoration intérieure
9
Eugène Cornuché fait appel
aussi à des maîtres verriers
et, dès l’arrivée de
l’électricité, installe sur
toutes les tables des lampes
Tiffany et de la faïence de
Vallauris.
Le célèbre Gaudi dessine le sofa destiné aux « cocottes ».
10
Chez Au premier étage 11
Le plafond n’est qu’un miroir qui reflète
Tout feu, tout flamme.
12
Eugène Cornuché n’a pas été bien loin pour trouver ses
artistes.-décorateurs.
L’Exposition Universelle de 1900, qui se tient sur les Champs
Elysées, a rassemblé les plus grands designers de l’époque.
Cornuché a alors l’idée saugrenue de faire aménager le
couloir qui mène aux salons par un mobilier inspiré de
« l’omnibus ».
De la rue Royale, tout se voit. On aperçoit ce beau monde
installé sur les banquettes de l’omnibus consommant café et
alcool.
Le succès est là.
Les demi-mondaines Liane de Pougy, la Belle Otéro, la
Princesse de Chimay, Edouard VII et tout le cercle littéraire de
Marcel Proust s’y montrent délaissant le restaurant Durand,
restaurant des intellectuels. 15
12
Documentsdunet
17
Documentdunet
Eugène Cornuché y est décrit comme « le magicien ».
Il recrute aussi bien des chefs cuisiniers et des sommeliers que
des artistes de cabaret. Il est partout à la fois et fait le bon choix.
Tous les soirs, le « Maxim’s » affiche complet.
Et de simple commis, Cornuché est devenu un homme d’affaires.
18
Documentdunet
Cocteau, jeune ami de Proust, dira :
« c’était un amoncellement de dentelles,
velours, satin, rubans, diamants, rubis,
perles…. Que déshabiller une de ces
dames était une entreprise à prévoir avec
trois semaines d’avance, comme un
déménagement ». 19
Eugène Cornuché est donc apprécié de ce monde de la
jet-set. Il connait bien maintenant tous les anoblis comme
les Morny, les Pourtalès, les Poniatowski, mais aussi les
grands industriels. Il est donc invité à Trouville et dès
1909, on le voit gérer le Casino de la Ville.
En 1909, est mis en vente.
C’est une société anglaise qui s’en porte acquéreur.
Le cabaret garde encore sa notoriété. Le roi Edouard
VII, lorsqu’il se rend à Paris, ne manque pas une
soirée chez Maxim’s et il n’y vient pas seul. La
noblesse parisienne et les ministres s’y attablent
aussi.
La guerre 14-18 met un frein à la vie joyeuse et
noctambule.
On y croise néanmoins le vieux couturier Paul Poiret
accompagné de ses modèles, de la danseuse Ida
Rubinstein ou de l’actrice Sarah Rafale. Proust quitte
parfois son restaurant Larue pour s’y encanailler avec
20
Documentdunet
21
Documentsdunet
22
Documentdunet
Après la guerre 14-18, on continue de fréquenter le
cabaret.
Jean Cocteau, comme Sacha Guitry, deviennent
les habitués de chez Maxim’s.
Les canulars vont bon train.
23
Documentdunet
« Le Boeuf sur le toit »
chez
Pièce burlesque de Jean Cocteau des années 1920 qui devient
une fantaisie musicale grâce au génie de Darius MiIlhaud.
Chez Maxim’s, Sacha Guitry se met à la batterie, Darius
Milhaud au piano. Yvonne Printemps chante. D’autres convives
sont là : Radiguet, Picasso, le couple Sert, les Beaumont, Jean
Cocteau…. 24
Documentsdunet
1929
c’est la crise financière.
Le cabaret bat de l’aile.
En 1930, la Société Anglaise vend presque la totalité de ses
parts à Octave Vaudable
Celui-ci, est connu.
Il a d’abord été commis, lui aussi, au restaurant Larue, à
deux pas de chez Maxim’s , qu’il achète mais n’ayant pas
les fonds nécessaires, il s’associe à Edouard Mignon. Mais
très vite, il y a mésentente. Le restaurant est mis en vente
et Octave Vaudable, pour se dédommager, rafle toute la
cave, si réputée.
Puis il devient le propriétaire du restaurant Noël Peters,
bd des Italiens qu’il réaménage aussitôt d’une façon
luxueuse 25
Mais le restaurant-cabaret Maxim’s reçoit
encore les princes russes sans patrie ou les
artistes comme Mistinguett ou Maurice
Chevalier, Sacha Guitry, l’Aga Khan et
l’américaine Rita Hayworth.
Octave Vaudable s’est adjoint un maître d’hôtel,
Albert, qui a toutes les qualités d’un chef
remarquable. On le surnomme
« le maître d’hôtel des princes »
« Il rendit en peu de temps son éclat d’autrefois
en procédant à une impitoyable sélection de la
clientèle, exigeant d’elle une tenue impeccable et
instituant les vendredis « habillés ». Il faisait
servir à chacun ce qu’il aimait sans qu’il ait à le
demander, comme dans une maison amie ».
Couples
mythiques
26
Documentsdunet
Octave Vaudable oblige son fils à faire de solides études
commerciales et de chef cuisinier.
Mais la seconde guerre mondiale éclate et les Allemands
réquisitionnent le cabaret qui est géré alors par un
Suisse.
Le maréchal
Goering y dîne
le 28 juin 1940
29
Documentdunet
Les Allemands obligent des artistes français à se
produire, exigent également des pièces de théâtre.
Marlène Dietrich, Sacha Guitry et sa femme Yvonne
Printemps auront par la suite bien des difficultés pour
prouver qu’ils n’ont pas collaboré.
30
Documentsdunet
Maxim’s de nos jours
Les temps ont changé.
Louis Vaudable pense alors se diversifier. Il achète deux
restaurants :
•le Grand Véfour avec Raymond Oliver aux cuisines., puis
•le restaurant Jules Verne (Belle Epoque) de la Tour
Eiffel.
Mais les affaires ne sont pas excellentes.
Pièces de théâtre ou films de Feydeau et d’Yves Mirande
sur Maxim’s sont jouées ou tournés périodiquement. 31
a
inspiré
Feydeau
32
Documentsdunet
a
inspiré
Yves
Mirande
33
Documentsdunet
a
inspiré
Yves
Mirande
34
Documentsdunet
1965
Charles Trénet, Cocteau et
Marcel Pagnol
1970
Salvador Dali
35
Documentsdunet
de nos jours
En 1977
C’est alors que Pierre Cardin, couturier de renom, homme
d’affaires avisé, et amoureux de la Belle Epoque, propose à
la famille Vaudable de faire de
une griffe prestigieuse
pour tous les produits alimentaires de luxe, pour les fleurs,
la vaisselle, les objets de décoration, comme il l’a fait pour
sa propre marque. Les Vaudable, enthousiasmés par ses
idées, proposent une association en 1977 avec option
prioritaire pour l’achat du cabaret-restaurant.
On trouva alors du foie gras, du champagne, des draps , de
la vaisselle…..Maxim’s dans les magasins et hôtels de luxe à
travers le monde. 36
Si la vente des produits de luxe bat son plein, on cite
toujours le nom de Pierre Cardin mais le nom des
Vaudable est passé sous silence.
Ces derniers, peut être dépités, proposent alors – et sans
en dire mot à Pierre Cardin – la vente de leur cabaret à
un Saoudien.
En 1981 devient la
propriété de Pierre Cardin
Pierre Cardin, qui a eu vent de l’affaire,
intervient judiciairement, produit l’acte
antérieur signé des deux parties et achète
le cabaret immédiatement, ne négociant
aucun prix. Il n’est plus l’homme
d’affaires
mais le mécène. Il y dépense sa fortune.
37
Documentdunet
Quand l’appartement d’ Irma de
Montigny
devient un musée
Pierre Cardin est grand
collectionneur de l’Art Nouveau,
imagine l’appartement de la demi-
mondaine et l’aménage au dessus du
Cabaret
38
année 2000
La coiffeuse. 46
La chambre des invités 47
Meuble signé
Majorelle
48
Meubles et poteries
Art Nouveau
50
Photos au mur :
les amies de Proust
51
L’appartement du second étage est destiné aux hommes, la demi-
mondaine pouvant les recevoir les uns après les autres. 53
Dans les vitrines, les accessoires de ces messieurs 55
Gravure de Sem : on y reconnait
Jean Lorain, adversaire de Proust et Montesquiou
56
Documentsdunet
inspire toujours
58
Documentsdunet
Pierre Cardin se dépense ensuite sans compter des Etats
Unis à l’Amérique du Sud, de la Chine au Japon pour
vendre sa propre marque mais aussi celle de Maxim’s.
Mais l’achat du cabaret coïncide avec l’arrivée des
Socialistes au pouvoir (1981) . Ministres et entourage
boudent Maxim’s, lieu de luxe. L’heure n’est plus au
cabaret.
Pour compenser cette baisse d’activité, Pierre Cardin
ouvre alors des magasins de luxe « Maxim’s » dans Paris et
aussi à l’étranger.
Périodiquement, des pièces de théâtre ou des concerts ont
lieu chez Maxim’s mais le réel cabaret des années 1900
n’existe plus. Par contre la visite des appartements de la
belle Irma de Montigny est racontée chaque après-midi, du
mercredi au dimanche. 57
Ce diaporama est à usage non
commercial
Il ne doit pas être publié
Il est adressé gratuitement par courrier
électronique aux amis des amis
Il ne doit pas être modifié
Aucune de ses vues ne doit en être
extraite
Merci de respecter ces consignes
La réalisatrice
Cath
FinFin
Les photos sont autorisées
lors de la visite guidée du
musée.
60
Photos de la
réalisatrice sauf
celles
mentionnées
« photos du net »

Contenu connexe

Tendances

Las colecciones el fauvismo
Las colecciones el fauvismoLas colecciones el fauvismo
Las colecciones el fauvismo
hacerproyectos
 
Les marionnettes parisiennes
Les marionnettes parisiennesLes marionnettes parisiennes
Les marionnettes parisiennes
Histoires2Paris
 
Les marchés célèbres au vietnam
Les marchés célèbres au vietnam Les marchés célèbres au vietnam
Les marchés célèbres au vietnam
SON TRAVEL ASIA
 
L'histoire du Tapis Rouge ,centre de congrès international
L'histoire du Tapis Rouge ,centre de congrès internationalL'histoire du Tapis Rouge ,centre de congrès international
L'histoire du Tapis Rouge ,centre de congrès international
TAPIS ROUGE
 
Basse normandie.
Basse normandie.Basse normandie.
Basse normandie.Nataliaml_
 
[Fr] Square d'Orléans, la nouvelle Athènes romantique - demeure parisienne de...
[Fr] Square d'Orléans, la nouvelle Athènes romantique - demeure parisienne de...[Fr] Square d'Orléans, la nouvelle Athènes romantique - demeure parisienne de...
[Fr] Square d'Orléans, la nouvelle Athènes romantique - demeure parisienne de...
Yann Gourvennec
 
Le Baiser dans l'art
Le Baiser dans l'artLe Baiser dans l'art
Le Baiser dans l'art
Orange
 
Millon-catalogue photo DOUBLE PAGE 13515-BD
Millon-catalogue photo DOUBLE PAGE 13515-BDMillon-catalogue photo DOUBLE PAGE 13515-BD
Millon-catalogue photo DOUBLE PAGE 13515-BDNatalie Raciborski
 
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas 6
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas 6Le journal du lycée : ça ne chaumes pas 6
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas 6
KDerraze
 
Revue de presse - Octobre 2013
Revue de presse - Octobre 2013Revue de presse - Octobre 2013
Revue de presse - Octobre 2013LettresDeChateaux
 
Le coup de vent
Le coup de ventLe coup de vent
Le coup de vent
Orange
 
Guerre civile entre les armagnac et les bourguignons
Guerre civile entre les armagnac et les bourguignonsGuerre civile entre les armagnac et les bourguignons
Guerre civile entre les armagnac et les bourguignons
Histoires2Paris
 
Les galeries lafayette
Les galeries lafayetteLes galeries lafayette
Les galeries lafayette
Gerard Houdinet
 
Visite virtuelle de la ville de Saint-Denis (La Réunion)
Visite virtuelle de la ville de Saint-Denis (La Réunion) Visite virtuelle de la ville de Saint-Denis (La Réunion)
Visite virtuelle de la ville de Saint-Denis (La Réunion)
Jonathan Hoarau
 
La grande boucherie
La grande boucherieLa grande boucherie
La grande boucherie
Histoires2Paris
 
Visite guidée des Puces par Le Vrai Paris - Luxos Magazine
Visite guidée des Puces par Le Vrai Paris - Luxos MagazineVisite guidée des Puces par Le Vrai Paris - Luxos Magazine
Visite guidée des Puces par Le Vrai Paris - Luxos Magazine
Guillaume Le Roux
 

Tendances (18)

Las colecciones el fauvismo
Las colecciones el fauvismoLas colecciones el fauvismo
Las colecciones el fauvismo
 
Les marionnettes parisiennes
Les marionnettes parisiennesLes marionnettes parisiennes
Les marionnettes parisiennes
 
Les marchés célèbres au vietnam
Les marchés célèbres au vietnam Les marchés célèbres au vietnam
Les marchés célèbres au vietnam
 
L'histoire du Tapis Rouge ,centre de congrès international
L'histoire du Tapis Rouge ,centre de congrès internationalL'histoire du Tapis Rouge ,centre de congrès international
L'histoire du Tapis Rouge ,centre de congrès international
 
Basse normandie.
Basse normandie.Basse normandie.
Basse normandie.
 
[Fr] Square d'Orléans, la nouvelle Athènes romantique - demeure parisienne de...
[Fr] Square d'Orléans, la nouvelle Athènes romantique - demeure parisienne de...[Fr] Square d'Orléans, la nouvelle Athènes romantique - demeure parisienne de...
[Fr] Square d'Orléans, la nouvelle Athènes romantique - demeure parisienne de...
 
Le Baiser dans l'art
Le Baiser dans l'artLe Baiser dans l'art
Le Baiser dans l'art
 
Millon-catalogue photo DOUBLE PAGE 13515-BD
Millon-catalogue photo DOUBLE PAGE 13515-BDMillon-catalogue photo DOUBLE PAGE 13515-BD
Millon-catalogue photo DOUBLE PAGE 13515-BD
 
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas 6
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas 6Le journal du lycée : ça ne chaumes pas 6
Le journal du lycée : ça ne chaumes pas 6
 
BEAUMARCHAIS
BEAUMARCHAISBEAUMARCHAIS
BEAUMARCHAIS
 
Revue de presse - Octobre 2013
Revue de presse - Octobre 2013Revue de presse - Octobre 2013
Revue de presse - Octobre 2013
 
Le coup de vent
Le coup de ventLe coup de vent
Le coup de vent
 
Guerre civile entre les armagnac et les bourguignons
Guerre civile entre les armagnac et les bourguignonsGuerre civile entre les armagnac et les bourguignons
Guerre civile entre les armagnac et les bourguignons
 
Les galeries lafayette
Les galeries lafayetteLes galeries lafayette
Les galeries lafayette
 
Les galeries lafayette
Les galeries lafayetteLes galeries lafayette
Les galeries lafayette
 
Visite virtuelle de la ville de Saint-Denis (La Réunion)
Visite virtuelle de la ville de Saint-Denis (La Réunion) Visite virtuelle de la ville de Saint-Denis (La Réunion)
Visite virtuelle de la ville de Saint-Denis (La Réunion)
 
La grande boucherie
La grande boucherieLa grande boucherie
La grande boucherie
 
Visite guidée des Puces par Le Vrai Paris - Luxos Magazine
Visite guidée des Puces par Le Vrai Paris - Luxos MagazineVisite guidée des Puces par Le Vrai Paris - Luxos Magazine
Visite guidée des Puces par Le Vrai Paris - Luxos Magazine
 

En vedette

L’excellence à la française en 15 produits
L’excellence à la française en 15 produits L’excellence à la française en 15 produits
L’excellence à la française en 15 produits
Balcon60
 
Working Web
Working WebWorking Web
Working Web
fixedplace
 
Catalogue fini la missmaria
Catalogue fini  la missmariaCatalogue fini  la missmaria
Catalogue fini la missmaria
Maria
 
James Dean, en 24 années
James Dean, en 24 annéesJames Dean, en 24 années
James Dean, en 24 années
InfoChrono Géo
 
Buzzeum in Museum Next in London
Buzzeum in Museum Next in LondonBuzzeum in Museum Next in London
Buzzeum in Museum Next in London
DRUBAY Diane
 
Tissus, rubans et fines dentelles
Tissus, rubans et fines dentellesTissus, rubans et fines dentelles
Tissus, rubans et fines dentelles
Ungava Louise
 
Rostaing Industrie
Rostaing IndustrieRostaing Industrie
Rostaing Industrie
Rostaing
 
7 regles d'or pour réussir et rentabiliser un projet CRM
7 regles d'or pour réussir et rentabiliser un projet CRM7 regles d'or pour réussir et rentabiliser un projet CRM
7 regles d'or pour réussir et rentabiliser un projet CRM
Sage france
 
Robot programming
Robot programmingRobot programming
Robot programming
Gopal Saini
 
ROBOT à base d'Android - Présentation PFE
ROBOT à base d'Android - Présentation PFEROBOT à base d'Android - Présentation PFE
ROBOT à base d'Android - Présentation PFE
Houssem Eddine LASSOUED
 
Robotics.Ppt
Robotics.PptRobotics.Ppt
Robotics.Ppt
guest3860287
 
Planificacion Movimiento Brazo Robot
Planificacion Movimiento Brazo RobotPlanificacion Movimiento Brazo Robot
Planificacion Movimiento Brazo Robot
agustisancho
 
Robot seguidor de linea
Robot seguidor de lineaRobot seguidor de linea
Robot seguidor de linea
Ronald Gutierrez
 
Estudio de Robot KUKA KR 6
Estudio de Robot KUKA KR 6Estudio de Robot KUKA KR 6
Estudio de Robot KUKA KR 6
Nelson Ariel Sierra Sierra
 
RobóTica
RobóTicaRobóTica
RobóTica
pacopepe10
 
1 fundamentos y conceptos de la robotica
1 fundamentos y conceptos de la robotica1 fundamentos y conceptos de la robotica
1 fundamentos y conceptos de la robotica
Francisco Limon Lopez
 
Yo, Robot
Yo, RobotYo, Robot
Yo, Robot
uburey
 
Estructuras del robot
Estructuras del robotEstructuras del robot
Estructuras del robot
HFIC
 
line following robot
line following robotline following robot
line following robot
Rehnaz Razvi
 

En vedette (20)

L’excellence à la française en 15 produits
L’excellence à la française en 15 produits L’excellence à la française en 15 produits
L’excellence à la française en 15 produits
 
Working Web
Working WebWorking Web
Working Web
 
Catalogue fini la missmaria
Catalogue fini  la missmariaCatalogue fini  la missmaria
Catalogue fini la missmaria
 
James Dean, en 24 années
James Dean, en 24 annéesJames Dean, en 24 années
James Dean, en 24 années
 
Buzzeum in Museum Next in London
Buzzeum in Museum Next in LondonBuzzeum in Museum Next in London
Buzzeum in Museum Next in London
 
Tissus, rubans et fines dentelles
Tissus, rubans et fines dentellesTissus, rubans et fines dentelles
Tissus, rubans et fines dentelles
 
Rostaing Industrie
Rostaing IndustrieRostaing Industrie
Rostaing Industrie
 
7 regles d'or pour réussir et rentabiliser un projet CRM
7 regles d'or pour réussir et rentabiliser un projet CRM7 regles d'or pour réussir et rentabiliser un projet CRM
7 regles d'or pour réussir et rentabiliser un projet CRM
 
Robot programming
Robot programmingRobot programming
Robot programming
 
ROBOT à base d'Android - Présentation PFE
ROBOT à base d'Android - Présentation PFEROBOT à base d'Android - Présentation PFE
ROBOT à base d'Android - Présentation PFE
 
Présentation luxilin architectes
Présentation luxilin architectesPrésentation luxilin architectes
Présentation luxilin architectes
 
Robotics.Ppt
Robotics.PptRobotics.Ppt
Robotics.Ppt
 
Planificacion Movimiento Brazo Robot
Planificacion Movimiento Brazo RobotPlanificacion Movimiento Brazo Robot
Planificacion Movimiento Brazo Robot
 
Robot seguidor de linea
Robot seguidor de lineaRobot seguidor de linea
Robot seguidor de linea
 
Estudio de Robot KUKA KR 6
Estudio de Robot KUKA KR 6Estudio de Robot KUKA KR 6
Estudio de Robot KUKA KR 6
 
RobóTica
RobóTicaRobóTica
RobóTica
 
1 fundamentos y conceptos de la robotica
1 fundamentos y conceptos de la robotica1 fundamentos y conceptos de la robotica
1 fundamentos y conceptos de la robotica
 
Yo, Robot
Yo, RobotYo, Robot
Yo, Robot
 
Estructuras del robot
Estructuras del robotEstructuras del robot
Estructuras del robot
 
line following robot
line following robotline following robot
line following robot
 

Similaire à Jp chez maxim's1

Un voyage au paris littéraire
Un voyage au paris littéraireUn voyage au paris littéraire
Un voyage au paris littéraire
Biblioteca IES La Orden
 
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
Cinquième Sens
 
Monet Paintings
Monet PaintingsMonet Paintings
Monet Paintingspsjlew
 
Les personnages du Pays de Fouesnant - php nmiuqs
Les personnages du Pays de Fouesnant - php nmiuqsLes personnages du Pays de Fouesnant - php nmiuqs
Les personnages du Pays de Fouesnant - php nmiuqs
Foenizella.com
 
LIBERALIS n°5 - septembre/novembre 2023 - Jean-Louis Roux-Fouilletcomplet.pdf
LIBERALIS n°5 - septembre/novembre 2023 - Jean-Louis Roux-Fouilletcomplet.pdfLIBERALIS n°5 - septembre/novembre 2023 - Jean-Louis Roux-Fouilletcomplet.pdf
LIBERALIS n°5 - septembre/novembre 2023 - Jean-Louis Roux-Fouilletcomplet.pdf
TÊTUNEWZY
 
Toulouse Lautrec
Toulouse LautrecToulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Douce Nieto
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9ltMairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Foenizella.com
 
Article Cardin&Hec
Article Cardin&HecArticle Cardin&Hec
Article Cardin&Hec
slacroixlicensing
 
First Digital Magazine of Chaine des Rotisseurs France
First Digital Magazine of Chaine des Rotisseurs FranceFirst Digital Magazine of Chaine des Rotisseurs France
First Digital Magazine of Chaine des Rotisseurs France
Chaîne des Rôtisseurs Bailliage National du Vietnam
 
Monet Sa Demeure à Giverny France
Monet Sa Demeure à Giverny FranceMonet Sa Demeure à Giverny France
Monet Sa Demeure à Giverny Franceadam eva
 
Monet à giverny_france
Monet à giverny_franceMonet à giverny_france
Monet à giverny_france
Edna Magon Fiquer
 
Monet a giverny
Monet a givernyMonet a giverny
Monet a giverny
Renato Cardoso
 
Moda francesa
Moda francesa Moda francesa
Petite histoire de a dumas
Petite histoire de a dumasPetite histoire de a dumas
Petite histoire de a dumas
Jeff Laroumagne
 
La Belle Epoque
La Belle EpoqueLa Belle Epoque
La Belle Epoque
Douce Nieto
 
La Belle Epoque Jd
La Belle Epoque JdLa Belle Epoque Jd
La Belle Epoque Jdljvdb
 
Aix hotels particuliers 2nde.pdf
Aix hotels particuliers 2nde.pdfAix hotels particuliers 2nde.pdf
Aix hotels particuliers 2nde.pdf
NadineHG
 
Le cinéma français
Le cinéma françaisLe cinéma français
Le cinéma français
Carmen Vera
 
Biblio-Docs "Sur les pas des impressionnistes" réalisé par le secteur Adultes...
Biblio-Docs "Sur les pas des impressionnistes" réalisé par le secteur Adultes...Biblio-Docs "Sur les pas des impressionnistes" réalisé par le secteur Adultes...
Biblio-Docs "Sur les pas des impressionnistes" réalisé par le secteur Adultes...
Nicolas Boulesteix
 

Similaire à Jp chez maxim's1 (20)

Un voyage au paris littéraire
Un voyage au paris littéraireUn voyage au paris littéraire
Un voyage au paris littéraire
 
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
L'humanité dimanche-du 30 juillet au 05 aout 2020
 
Monet Paintings
Monet PaintingsMonet Paintings
Monet Paintings
 
Les personnages du Pays de Fouesnant - php nmiuqs
Les personnages du Pays de Fouesnant - php nmiuqsLes personnages du Pays de Fouesnant - php nmiuqs
Les personnages du Pays de Fouesnant - php nmiuqs
 
LIBERALIS n°5 - septembre/novembre 2023 - Jean-Louis Roux-Fouilletcomplet.pdf
LIBERALIS n°5 - septembre/novembre 2023 - Jean-Louis Roux-Fouilletcomplet.pdfLIBERALIS n°5 - septembre/novembre 2023 - Jean-Louis Roux-Fouilletcomplet.pdf
LIBERALIS n°5 - septembre/novembre 2023 - Jean-Louis Roux-Fouilletcomplet.pdf
 
Toulouse Lautrec
Toulouse LautrecToulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
 
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9ltMairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
Mairies communes du Pays de Fouesnant - g4c9lt
 
Article Cardin&Hec
Article Cardin&HecArticle Cardin&Hec
Article Cardin&Hec
 
First Digital Magazine of Chaine des Rotisseurs France
First Digital Magazine of Chaine des Rotisseurs FranceFirst Digital Magazine of Chaine des Rotisseurs France
First Digital Magazine of Chaine des Rotisseurs France
 
Monet Sa Demeure à Giverny France
Monet Sa Demeure à Giverny FranceMonet Sa Demeure à Giverny France
Monet Sa Demeure à Giverny France
 
Monet à giverny_france
Monet à giverny_franceMonet à giverny_france
Monet à giverny_france
 
Monet
MonetMonet
Monet
 
Monet a giverny
Monet a givernyMonet a giverny
Monet a giverny
 
Moda francesa
Moda francesa Moda francesa
Moda francesa
 
Petite histoire de a dumas
Petite histoire de a dumasPetite histoire de a dumas
Petite histoire de a dumas
 
La Belle Epoque
La Belle EpoqueLa Belle Epoque
La Belle Epoque
 
La Belle Epoque Jd
La Belle Epoque JdLa Belle Epoque Jd
La Belle Epoque Jd
 
Aix hotels particuliers 2nde.pdf
Aix hotels particuliers 2nde.pdfAix hotels particuliers 2nde.pdf
Aix hotels particuliers 2nde.pdf
 
Le cinéma français
Le cinéma françaisLe cinéma français
Le cinéma français
 
Biblio-Docs "Sur les pas des impressionnistes" réalisé par le secteur Adultes...
Biblio-Docs "Sur les pas des impressionnistes" réalisé par le secteur Adultes...Biblio-Docs "Sur les pas des impressionnistes" réalisé par le secteur Adultes...
Biblio-Docs "Sur les pas des impressionnistes" réalisé par le secteur Adultes...
 

Plus de Albert Antebi

Quien es el_culpable_
Quien es el_culpable_Quien es el_culpable_
Quien es el_culpable_
Albert Antebi
 
El mejor E-MAIL De 2016
El mejor E-MAIL  De 2016El mejor E-MAIL  De 2016
El mejor E-MAIL De 2016
Albert Antebi
 
Les dessins de konk1
Les dessins de konk1Les dessins de konk1
Les dessins de konk1
Albert Antebi
 
Bons mots et belles phrases
Bons mots et belles phrasesBons mots et belles phrases
Bons mots et belles phrases
Albert Antebi
 
Philosophy for old_age (1)
Philosophy for old_age (1)Philosophy for old_age (1)
Philosophy for old_age (1)
Albert Antebi
 
3 chile géiseres del tatio y machuca (1)
3 chile géiseres del tatio y machuca (1)3 chile géiseres del tatio y machuca (1)
3 chile géiseres del tatio y machuca (1)
Albert Antebi
 
Fotos impactantes (2)
Fotos impactantes (2)Fotos impactantes (2)
Fotos impactantes (2)
Albert Antebi
 
Le francais c'est pas complique
Le francais c'est pas compliqueLe francais c'est pas complique
Le francais c'est pas complique
Albert Antebi
 
Combien ca coute_de_passer_la_fronti214311-1 (1)
Combien ca coute_de_passer_la_fronti214311-1 (1)Combien ca coute_de_passer_la_fronti214311-1 (1)
Combien ca coute_de_passer_la_fronti214311-1 (1)
Albert Antebi
 
Balas 34 16 (1)
Balas 34 16 (1)Balas 34 16 (1)
Balas 34 16 (1)
Albert Antebi
 
autochromes paris (1)
autochromes paris (1)autochromes paris (1)
autochromes paris (1)
Albert Antebi
 
rues insolites de paris1 (1)
rues insolites de paris1 (1)rues insolites de paris1 (1)
rues insolites de paris1 (1)
Albert Antebi
 
Lamujer
LamujerLamujer
Lamujer
Albert Antebi
 
Celulares mucho cuidado
Celulares mucho cuidadoCelulares mucho cuidado
Celulares mucho cuidado
Albert Antebi
 
Alors en_avant
Alors  en_avantAlors  en_avant
Alors en_avant
Albert Antebi
 
Veus de marmore & outros (1)
Veus de marmore & outros (1)Veus de marmore & outros (1)
Veus de marmore & outros (1)
Albert Antebi
 
La magrebine . lire- c-est remarquable 1
La magrebine .    lire- c-est remarquable 1La magrebine .    lire- c-est remarquable 1
La magrebine . lire- c-est remarquable 1
Albert Antebi
 
Etnias (1)
Etnias (1)Etnias (1)
Etnias (1)
Albert Antebi
 
Siria las ruinas de Palmira
Siria las ruinas de PalmiraSiria las ruinas de Palmira
Siria las ruinas de Palmira
Albert Antebi
 
Murphy
Murphy Murphy
Murphy
Albert Antebi
 

Plus de Albert Antebi (20)

Quien es el_culpable_
Quien es el_culpable_Quien es el_culpable_
Quien es el_culpable_
 
El mejor E-MAIL De 2016
El mejor E-MAIL  De 2016El mejor E-MAIL  De 2016
El mejor E-MAIL De 2016
 
Les dessins de konk1
Les dessins de konk1Les dessins de konk1
Les dessins de konk1
 
Bons mots et belles phrases
Bons mots et belles phrasesBons mots et belles phrases
Bons mots et belles phrases
 
Philosophy for old_age (1)
Philosophy for old_age (1)Philosophy for old_age (1)
Philosophy for old_age (1)
 
3 chile géiseres del tatio y machuca (1)
3 chile géiseres del tatio y machuca (1)3 chile géiseres del tatio y machuca (1)
3 chile géiseres del tatio y machuca (1)
 
Fotos impactantes (2)
Fotos impactantes (2)Fotos impactantes (2)
Fotos impactantes (2)
 
Le francais c'est pas complique
Le francais c'est pas compliqueLe francais c'est pas complique
Le francais c'est pas complique
 
Combien ca coute_de_passer_la_fronti214311-1 (1)
Combien ca coute_de_passer_la_fronti214311-1 (1)Combien ca coute_de_passer_la_fronti214311-1 (1)
Combien ca coute_de_passer_la_fronti214311-1 (1)
 
Balas 34 16 (1)
Balas 34 16 (1)Balas 34 16 (1)
Balas 34 16 (1)
 
autochromes paris (1)
autochromes paris (1)autochromes paris (1)
autochromes paris (1)
 
rues insolites de paris1 (1)
rues insolites de paris1 (1)rues insolites de paris1 (1)
rues insolites de paris1 (1)
 
Lamujer
LamujerLamujer
Lamujer
 
Celulares mucho cuidado
Celulares mucho cuidadoCelulares mucho cuidado
Celulares mucho cuidado
 
Alors en_avant
Alors  en_avantAlors  en_avant
Alors en_avant
 
Veus de marmore & outros (1)
Veus de marmore & outros (1)Veus de marmore & outros (1)
Veus de marmore & outros (1)
 
La magrebine . lire- c-est remarquable 1
La magrebine .    lire- c-est remarquable 1La magrebine .    lire- c-est remarquable 1
La magrebine . lire- c-est remarquable 1
 
Etnias (1)
Etnias (1)Etnias (1)
Etnias (1)
 
Siria las ruinas de Palmira
Siria las ruinas de PalmiraSiria las ruinas de Palmira
Siria las ruinas de Palmira
 
Murphy
Murphy Murphy
Murphy
 

Dernier

Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 

Dernier (6)

Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 

Jp chez maxim's1

  • 1. ChezChez 3, rue Royale3, rue Royale àà ParisParis Cliquez à chaque vue
  • 2. La Maison Imoda Tout commence le 14 juillet 1890 par un scandale. Le patron de la « maison Imoda », ce jour là, installe à l’une des fenêtres du 1er étage un drapeau allemand. Immédiatement, les passants se manifestent violemment, saccageant la vitrine. Ils ne viendront plus s’offrir des limonades fraîches à la terrasse. Le commerçant se voit dans l’obligation de vendre son débit de boissons. Maxime Gaillard, un commis du bar voisin, s’en porte acquéreur en 1891 et s’associe peu de temps après àEugène Corniché, ancien maître d’hôtel chez Durand, célèbre restaurant du beau monde, situé à l’angle de la rue St- Honoré et de la rue Royale. 2 Documentdunet
  • 3. Maxime Gaillard a financé l’achat mais non Eugène Cornuché. Il baptise tout naturellement son débit de boissons « chez Maxime » . C’est le lieu où se rencontrent les cochers qui partent de la place de la Concorde. Mais c’est aussi celui d’une clientèle bourgeoise qui délaisse petit à petit l’établissement Durand pour le limonadier Maxime Gaillard. 3
  • 4. En mai 1893, la belle Irma de Montigny, jolie courtisane, pousse la porte du petit rendez-vous de Cochers, regarde la salle et dit à Eugène Cornuché , l’associé de Maxime Gaillard : « je peux vous en faire le rendez-vous le plus célèbre de Paris si vous acceptez que je réside chez vous ». Petit à petit, Irma la Cocotte amène ses galants et pas des moindres : des journalistes, des militaires, des politiciens, des hommes d’affaire et même des princes. Le débit de boissons devient vite un restaurant où l’on chante, où l’on danse. « Maxime » devient « Maxim’s. ». Quand Maxime devient 4 Documentdunet
  • 5. Et Maxime Gaillard meurt deux ans plus tard, après avoir été endetté car si les amants de la belle Irma étaient généreux, ils oubliaient toutefois de payer le cabaretier. 5 Documentdunet
  • 6. Eugène Cornuché rachète la part de Maxime Gaillard à sa veuve , garde l’enseigne « Maxim’s » et dès 1900, rénove complètement le restaurant . Il fait appel aux artistes de l’Ecole de Nancy et à Louis Marnez pour la décoration Art Nouveau de la façade. Le restaurant devient un cabaret où se produisent des artistes du music-hall. 6 documentsdunet
  • 7. Chez Le salon de réception 7
  • 8. ChezChez Au premier étage :Au premier étage : un des salons de réceptionun des salons de réception 8
  • 9. Majorelle, ébéniste, a conçuMajorelle, ébéniste, a conçu toute la décoration intérieuretoute la décoration intérieure 9
  • 10. Eugène Cornuché fait appel aussi à des maîtres verriers et, dès l’arrivée de l’électricité, installe sur toutes les tables des lampes Tiffany et de la faïence de Vallauris. Le célèbre Gaudi dessine le sofa destiné aux « cocottes ». 10
  • 11. Chez Au premier étage 11
  • 12. Le plafond n’est qu’un miroir qui reflète Tout feu, tout flamme. 12
  • 13. Eugène Cornuché n’a pas été bien loin pour trouver ses artistes.-décorateurs. L’Exposition Universelle de 1900, qui se tient sur les Champs Elysées, a rassemblé les plus grands designers de l’époque. Cornuché a alors l’idée saugrenue de faire aménager le couloir qui mène aux salons par un mobilier inspiré de « l’omnibus ». De la rue Royale, tout se voit. On aperçoit ce beau monde installé sur les banquettes de l’omnibus consommant café et alcool. Le succès est là. Les demi-mondaines Liane de Pougy, la Belle Otéro, la Princesse de Chimay, Edouard VII et tout le cercle littéraire de Marcel Proust s’y montrent délaissant le restaurant Durand, restaurant des intellectuels. 15
  • 16. Eugène Cornuché y est décrit comme « le magicien ». Il recrute aussi bien des chefs cuisiniers et des sommeliers que des artistes de cabaret. Il est partout à la fois et fait le bon choix. Tous les soirs, le « Maxim’s » affiche complet. Et de simple commis, Cornuché est devenu un homme d’affaires. 18 Documentdunet
  • 17. Cocteau, jeune ami de Proust, dira : « c’était un amoncellement de dentelles, velours, satin, rubans, diamants, rubis, perles…. Que déshabiller une de ces dames était une entreprise à prévoir avec trois semaines d’avance, comme un déménagement ». 19
  • 18. Eugène Cornuché est donc apprécié de ce monde de la jet-set. Il connait bien maintenant tous les anoblis comme les Morny, les Pourtalès, les Poniatowski, mais aussi les grands industriels. Il est donc invité à Trouville et dès 1909, on le voit gérer le Casino de la Ville. En 1909, est mis en vente. C’est une société anglaise qui s’en porte acquéreur. Le cabaret garde encore sa notoriété. Le roi Edouard VII, lorsqu’il se rend à Paris, ne manque pas une soirée chez Maxim’s et il n’y vient pas seul. La noblesse parisienne et les ministres s’y attablent aussi. La guerre 14-18 met un frein à la vie joyeuse et noctambule. On y croise néanmoins le vieux couturier Paul Poiret accompagné de ses modèles, de la danseuse Ida Rubinstein ou de l’actrice Sarah Rafale. Proust quitte parfois son restaurant Larue pour s’y encanailler avec 20 Documentdunet
  • 21. Après la guerre 14-18, on continue de fréquenter le cabaret. Jean Cocteau, comme Sacha Guitry, deviennent les habitués de chez Maxim’s. Les canulars vont bon train. 23 Documentdunet
  • 22. « Le Boeuf sur le toit » chez Pièce burlesque de Jean Cocteau des années 1920 qui devient une fantaisie musicale grâce au génie de Darius MiIlhaud. Chez Maxim’s, Sacha Guitry se met à la batterie, Darius Milhaud au piano. Yvonne Printemps chante. D’autres convives sont là : Radiguet, Picasso, le couple Sert, les Beaumont, Jean Cocteau…. 24 Documentsdunet
  • 23. 1929 c’est la crise financière. Le cabaret bat de l’aile. En 1930, la Société Anglaise vend presque la totalité de ses parts à Octave Vaudable Celui-ci, est connu. Il a d’abord été commis, lui aussi, au restaurant Larue, à deux pas de chez Maxim’s , qu’il achète mais n’ayant pas les fonds nécessaires, il s’associe à Edouard Mignon. Mais très vite, il y a mésentente. Le restaurant est mis en vente et Octave Vaudable, pour se dédommager, rafle toute la cave, si réputée. Puis il devient le propriétaire du restaurant Noël Peters, bd des Italiens qu’il réaménage aussitôt d’une façon luxueuse 25
  • 24. Mais le restaurant-cabaret Maxim’s reçoit encore les princes russes sans patrie ou les artistes comme Mistinguett ou Maurice Chevalier, Sacha Guitry, l’Aga Khan et l’américaine Rita Hayworth. Octave Vaudable s’est adjoint un maître d’hôtel, Albert, qui a toutes les qualités d’un chef remarquable. On le surnomme « le maître d’hôtel des princes » « Il rendit en peu de temps son éclat d’autrefois en procédant à une impitoyable sélection de la clientèle, exigeant d’elle une tenue impeccable et instituant les vendredis « habillés ». Il faisait servir à chacun ce qu’il aimait sans qu’il ait à le demander, comme dans une maison amie ». Couples mythiques 26 Documentsdunet
  • 25. Octave Vaudable oblige son fils à faire de solides études commerciales et de chef cuisinier. Mais la seconde guerre mondiale éclate et les Allemands réquisitionnent le cabaret qui est géré alors par un Suisse. Le maréchal Goering y dîne le 28 juin 1940 29 Documentdunet
  • 26. Les Allemands obligent des artistes français à se produire, exigent également des pièces de théâtre. Marlène Dietrich, Sacha Guitry et sa femme Yvonne Printemps auront par la suite bien des difficultés pour prouver qu’ils n’ont pas collaboré. 30 Documentsdunet
  • 27. Maxim’s de nos jours Les temps ont changé. Louis Vaudable pense alors se diversifier. Il achète deux restaurants : •le Grand Véfour avec Raymond Oliver aux cuisines., puis •le restaurant Jules Verne (Belle Epoque) de la Tour Eiffel. Mais les affaires ne sont pas excellentes. Pièces de théâtre ou films de Feydeau et d’Yves Mirande sur Maxim’s sont jouées ou tournés périodiquement. 31
  • 31. 1965 Charles Trénet, Cocteau et Marcel Pagnol 1970 Salvador Dali 35 Documentsdunet
  • 32. de nos jours En 1977 C’est alors que Pierre Cardin, couturier de renom, homme d’affaires avisé, et amoureux de la Belle Epoque, propose à la famille Vaudable de faire de une griffe prestigieuse pour tous les produits alimentaires de luxe, pour les fleurs, la vaisselle, les objets de décoration, comme il l’a fait pour sa propre marque. Les Vaudable, enthousiasmés par ses idées, proposent une association en 1977 avec option prioritaire pour l’achat du cabaret-restaurant. On trouva alors du foie gras, du champagne, des draps , de la vaisselle…..Maxim’s dans les magasins et hôtels de luxe à travers le monde. 36
  • 33. Si la vente des produits de luxe bat son plein, on cite toujours le nom de Pierre Cardin mais le nom des Vaudable est passé sous silence. Ces derniers, peut être dépités, proposent alors – et sans en dire mot à Pierre Cardin – la vente de leur cabaret à un Saoudien. En 1981 devient la propriété de Pierre Cardin Pierre Cardin, qui a eu vent de l’affaire, intervient judiciairement, produit l’acte antérieur signé des deux parties et achète le cabaret immédiatement, ne négociant aucun prix. Il n’est plus l’homme d’affaires mais le mécène. Il y dépense sa fortune. 37 Documentdunet
  • 34. Quand l’appartement d’ Irma de Montigny devient un musée Pierre Cardin est grand collectionneur de l’Art Nouveau, imagine l’appartement de la demi- mondaine et l’aménage au dessus du Cabaret 38 année 2000
  • 36. La chambre des invités 47
  • 39. Photos au mur : les amies de Proust 51
  • 40. L’appartement du second étage est destiné aux hommes, la demi- mondaine pouvant les recevoir les uns après les autres. 53
  • 41. Dans les vitrines, les accessoires de ces messieurs 55
  • 42. Gravure de Sem : on y reconnait Jean Lorain, adversaire de Proust et Montesquiou 56 Documentsdunet
  • 44. Pierre Cardin se dépense ensuite sans compter des Etats Unis à l’Amérique du Sud, de la Chine au Japon pour vendre sa propre marque mais aussi celle de Maxim’s. Mais l’achat du cabaret coïncide avec l’arrivée des Socialistes au pouvoir (1981) . Ministres et entourage boudent Maxim’s, lieu de luxe. L’heure n’est plus au cabaret. Pour compenser cette baisse d’activité, Pierre Cardin ouvre alors des magasins de luxe « Maxim’s » dans Paris et aussi à l’étranger. Périodiquement, des pièces de théâtre ou des concerts ont lieu chez Maxim’s mais le réel cabaret des années 1900 n’existe plus. Par contre la visite des appartements de la belle Irma de Montigny est racontée chaque après-midi, du mercredi au dimanche. 57
  • 45. Ce diaporama est à usage non commercial Il ne doit pas être publié Il est adressé gratuitement par courrier électronique aux amis des amis Il ne doit pas être modifié Aucune de ses vues ne doit en être extraite Merci de respecter ces consignes La réalisatrice Cath FinFin Les photos sont autorisées lors de la visite guidée du musée. 60 Photos de la réalisatrice sauf celles mentionnées « photos du net »