SlideShare une entreprise Scribd logo
La Quarantaine
Le Clézio
Biographie
• Jean-Marie Gustave Le Clézio, plus connu
sous la signature J. M. G. Le Clézio, né le 13
avril 1940 à Nice, est un écrivain de langue
française, comme il se définit lui-même, de
nationalités française et mauricienne.
• Il connaît très vite le succès avec son premier
roman publié, Le Procès-verbal (1963).
Jusqu’au milieu des années 1970, son œuvre
littéraire porte la marque des recherches
formelles du Nouveau Roman.
• Par la suite, influencé par ses origines
familiales, par ses incessants voyages et par
son goût marqué pour les cultures
amérindiennes, Le Clézio publie des romans
qui font une large part à l'onirisme et au mythe
(Désert et Le Chercheur d’or), ainsi que des
livres à dominante plus personnelle,
autobiographique ou familiale (L'Africain). Il
est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages de
fiction (romans, contes, nouvelles) et d'essais.
• Le prix Nobel de littérature lui est décerné en
2008, en tant qu’« écrivain de nouveaux
départs, de l’aventure poétique et de l'extase
sensuelle, explorateur d'une humanité au-delà
et en dessous de la civilisation régnante ». Son
œuvre est traduite en 36 langues.
Jean-Marie Gustave Le Clézio naît en 1940, d’un père anglais et d’une mère française, mais
le berceau de la famille est la Bretagne (Le Clézio signifie les enclos en breton).
À bord, il écrit deux récits :
Un long voyage et Oradi noir.
Dans L’Africain, la biographie
qu’il lui consacre en 2005,
J.M.G. Le Clézio reconnaît
avoir mal connu et mal
compris son père. Mais
l’auteur découvre à Ogoja une
extraordinaire liberté au
milieu d’une nature généreuse
qui développe ses sens : un
temps de grâce, romancé dans
Onitsha (1987).
En 1948, il embarque avec sa mère et son frère Yves-Marie, sur le Nigerstrom pour
rencontrer ce père qu’il ne connaît pas.
De retour à Nice en 1949, Le Clézio se
sent étranger et mal à l’aise dans cette
ville qui lui inspire des sentiments
ambivalents. Il fait ses études au lycée
Masséna, s’essaie à la bande dessinée
(qu’il abandonne au profit de la «
sympoésie»).
Il lit avec passion : Kipling, Conrad,
les récits des explorateurs – Charles de
Foucauld, Camille Douls –, les poèmes
de Rimbaud, puis les philosophes
présocratiques… Il fréquente le ciné-
club Jean Vigo où il découvre les films
de Bergman, Antonioni, Orson Welles,
Eisenstein, Mizogushi, les néoréalistes
italiens et « les peplums majeurs ».
Il participe également au « Club des
Jeunes », où il rencontre certains
artistes de l’École de Nice et Ben, dans
le « magasin » duquel il signe son
Procès-verbal. Mais le contexte de la
Guerre d’Algérie assombrit
considérablement ces années
d’adolescence.
• En 1959, Le Clézio prend un poste de
lecteur de français à Bath (c’est l’époque
où il hésite entre le français et l’anglais
comme langue littéraire). Il épouse à
Londres Marie-Rosalie, de mère
polonaise et de père officier français.
Leur fille Patricia naît en 1961.
• Le prix Renaudot lui est attribué en 1963
pour Le Procès-verbal, écrit à Nice en
1962, envoyé par la poste aux éditions
Gallimard et pour lequel il est un peu
hâtivement rattaché à l’École du Nouveau
Roman.
• Titulaire en 1964 d’un Diplôme d’études
supérieures sur le thème de La solitude
dans l’œuvre d’Henri Michaux – qu’il
rencontre à cette occasion –, Le Clézio se
consacre à l’écriture.
• Fictions et essais se succèdent à un
rythme soutenu: nouvelles de La Fièvre
(1965), Le Déluge (1966), Terra Amata et
L’Extase matérielle (1967), Le Livre des
fuites (1969), La Guerre (1970), Les
Géants (1973).
Le Clézio accomplit son service militaire en Thaïlande au titre de la coopération.
Mais ayant dénoncé le tourisme sexuel, il est transféré à Mexico. Nouvelle
expérience fondatrice : il découvre les cultures amérindiennes, lit le Codex, les
textes de Torquemada, de Bernard de Sahagun, Les Tarahumaras d’Artaud. À ce
pays d’élection, il consacre un certain nombre d’essais : Haï, (1972), Mydriase
(1973), Trois villes saintes (1980), Le Rêve mexicain (1989), la biographie de
Diego et Frida(1992). Il traduit Les prophéties du Chilam Balam et soutient en 1
976, à l’université de Perpignan, une thèse d’histoire sur La Relation de Michoàcan
(texte publié en 1984). Entre 1970 et 1974, il partage la vie des Indiens Embéras et
Waunanas dans la forêt du Darien panaméen.
• Il part vivre au Nouveau-Mexique.
Sa vie se déroulera désormais
entre Albuquerque, à la frontière
des USA et du Mexique, où il
enseigne, Nice, à la frontière de la
France et de l’Italie, l’île Maurice,
un des lieux où la multiculturalité
est la plus importante, et La
Bretagne de ses origines à laquelle
il semble de plus en plus attaché.
• Ce qui lui fait dire : « je vis dans
les lisières, entre les mondes ».
Mais il revient périodiquement à
Paris « prendre l’air du temps ».
• C’est ainsi qu’il écrit Poisson d’or
en 1997, un roman sur
l’immigration en France, d’une
brûlante actualité.
• En 2008, il fait de longs séjours en
Corée du Sud où il donne des
cours de littérature française.
Son compromis politique
L’écrivain ne se contente pas d’occuper une place dans le monde littéraire, il s’affirme
aussi citoyen du monde en mettant sa plume au service de causes qui lui tiennent à cœur :
1) La défense de l’environnement : contre le massacre des baleines grises, les essais
nucléaires (1995), le Paris-Dakar (1987). Il n’hésite pas à relayer le combat de la poétesse
innue Rita Mestokosho contre le projet de barrages de la multinationale Hydo-Québec
qui menace la rivière Romaine et son peuple d’une catastrophe écologique de grande
ampleur .
2) Le combat pour les libertés : en 1996, il écrit à l’opposant chinois Wei Jingshang dans sa
prison, au nom de la Ligue des Droits de l’Homme; il signe en 1998 « l’appel à désobéir »
contre les lois Pasqua et Debré sur l’immigration.
3) L’action en faveur des peuples délaissés ou opprimés : ainsi la lettre ouverte adressée au
président Barack Obama, prix Nobel de la paix, par le prix Nobel de littérature 2008 pour
attirer son attention sur l’expulsion des Chagossiens (habitants d’un archipel de l’Océan
indien) par l’installation d’une base militaire américaine à Diego Garcia.
La quarantaine
• La Quarantaine est un roman de
l'écrivain français J. M. G. Le
Clézio publié chez Gallimard en
1995.
• C'est un récit inspiré par le séjour
forcé d'Alexis, le grand-père
maternel de Le Clézio, sur un îlot
au large de l'île Maurice. Il met en
scène deux frères, Léon et
Jacques, qui, en 1891, retournent
sur leur terre natale, l'île Maurice,
à bord du navire l'Ava.
• À la suite d'une escale imprévue,
deux passagers du navire sont
atteints par la variole ; le bateau,
qui ne peut accoster à Maurice,
débarque alors ses passagers sur
l'île Plate où ils passent plusieurs
mois en quarantaine
Commentaire
• Ce livre de Le Clézio peut être considéré, à
l'instar de la Ritournelle de la faim ou
L'Africain, comme faisant partie du roman
autobiographique. Le Clézio y met en scène
ses grands-parents. Il a notamment avoué qu'il
préférait écrire un roman plutôt qu'un mémoire,
considérant le premier comme plus intime .
• Le livre constitue également une sorte de récit
de voyage. Le Clézio y rappelle ses origines
mauriciennes, en faisant de l'île Maurice la
finalité du voyage. Ce sera le leitmotiv de
Jacques tout au long du roman.
• Outre ces deux aspects, le livre exprime un
certain attachement et une certaine ode à la
nature à travers le regard de Suryavati (« Force
du Soleil »), jeune métisse indienne qui initie le
jeune Léon aux traditions locales.
• Léon vit une révélation initiatique, celle de la
nature et de la vie sauvage, doublée d'un coup
de foudre pour Suryavati, qui lui est apparue la
première fois un soir de lune dans un lagon.
Léon partagera également une passion pour la
flore locale en accompagnant un autre
personnage passionné de botanique.
Critiques
Dans ce livre, j'ai adoré les pages écrites par Le Clézio sur Rimbaud que son grand-père,
enfant, aurait rencontré d'abord à Paris, ensuite, adolescent, malade rongé par la gangrène à
Aden. Par contre, cette partie du livre est assez courte et ce n'est qu'après que commence
véritablement "La quarantaine".
La longue description de ce monde clos m'a parfois semblé pesante, même si dans l'ensemble
j'ai bien aimé ce livre et que j'estime qu'il vaut vraiment la peine d'être lu. Le Clézio écrit très
bien et cette quête du passé, l'obsession du narrateur pour retrouver les traces de ceux qui l'ont
précédé, d'un monde passé, est vraiment loin d'être sans intérêt.
" Celui que je cherche n'a plus de nom. Il est moins qu'une ombre, moins qu'une trace, moins
qu'un fantôme. Il est en moi, comme une vibration, comme un désir, un élan de l'imagination,
un rebond du coeur, pour mieux m'envoler." De son grand-père Léon, adolescent, et de
Rimbaud se rencontrant à Aden, des années plus tard, il écrit: « Est-ce que lui, l'adolescent, a su
percer l'identité vraie du commis voyageur mourant dans la chambre de l'hôpital général ?
Comme s'il avait pu deviner, dans ce corps rongé par la douleur et la sécheresse, la grâce de
l'enfant qui dansait les mots, son regard ironique qui voyait à travers tous les oripeaux, et sa
fureur. «
Critiques libres Critique de Jules (Bruxelles)
• Parue en 1995, La quarantaine prend
aujourd’hui une résonance plus puissante
encore par l’épreuve que le monde traverse.
• Cette quarantaine de Le Clézio, c’est la nôtre
vécue non pas sur une île perdue de l’Océan
Indien mais au cœur même de notre vie
quotidienne. Les parias, les Intouchables que
nul ne vient voir, c’est nous. Vides. Solitaires.
Inatteignables et à la merci du hasard.
• L’inimaginable est soudain devenu notre
quotidien comme l’était pour les héros de Le
Clézio, le bateau qui, un jour, viendrait les
arracher à leur détresse. Chaque lever du jour
leur apportait un semblant d’espérance où la
mort serait pour les autres et jamais pour eux-
mêmes.
• La relecture du livre prend soudain la
dimension d’un vis-à-vis violent, nous livrant ce
que nous fûmes hier et ce qu’aujourd’hui nous
sommes devenus : des ombres réalisant que
l’avenir pourrait ne pas être pour eux.
• Une intensité crépusculaire s’en dégage,
portant jusqu’à nous, la violence de l’humanité
et sa volonté de survivre quelles qu’en soient les
conditions. Un jeu à qui perd gagne dont seul
Le Clézio détient la clé.
• Culture-Tops
• Le temps est venu de se plonger dans
les 480 pages de ce roman maritime,
où la mer est sans aucun doute le
personnage principal.
• L'autre figure essentielle de La
Quarantaine, c'est celle de Jacques,
double fictif d'Alexis, le propre grand-
père de l'auteur.
• Car La Quarantaine n'est autre que le
récit du séjour imposé que fit Alexis,
son grand-père maternel, sur un îlot au
large de l'île Maurice, à cause d'une
épidémie de variole.
• On comprend ce qui, dans cet épisode
bien réel du roman familial, a pu
fasciner Le Clézio. Le rassemblement
forcé de voyageurs contraints à la
cohabitation dans un lieu fermé, la
menace de la maladie, l'incertitude,
l'angoisse sont les ingrédients
nécessaires pour faire de cette
Quarantaine le plus romanesque des
huis-clos.
• L’Express
La quarantaine

Contenu connexe

Tendances

Malika Mokeddem
Malika MokeddemMalika Mokeddem
Malika Mokeddem
Txaruka
 
Annie ernaux
Annie ernauxAnnie ernaux
Annie ernaux
Txaruka
 
Lectures b2+
Lectures b2+Lectures b2+
Lectures b2+
Panora Mix
 
Memmi - portrait du colonisé
Memmi - portrait du coloniséMemmi - portrait du colonisé
Memmi - portrait du colonisé
anattaembe
 
Maria Pourchet
Maria PourchetMaria Pourchet
Maria Pourchet
Txaruka
 
Vanessa Springora
Vanessa SpringoraVanessa Springora
Vanessa Springora
Txaruka
 
Vanessa Springora
Vanessa SpringoraVanessa Springora
Vanessa Springora
Txaruka
 
Georges Emmanuel Clancier
Georges Emmanuel ClancierGeorges Emmanuel Clancier
Georges Emmanuel Clancier
EPSILIM
 
Petite fille
Petite fillePetite fille
Petite fille
Txaruka
 
Sarah Barukh
Sarah BarukhSarah Barukh
Sarah Barukh
Txaruka
 
Nina Bouraoui
Nina BouraouiNina Bouraoui
Nina Bouraoui
Txaruka
 
Gisors bib-bibliographie-hemingway-2011
Gisors bib-bibliographie-hemingway-2011Gisors bib-bibliographie-hemingway-2011
Gisors bib-bibliographie-hemingway-2011
Nicolas Boulesteix
 
Résumé des miserables (partie:Gavroche)
 Résumé des miserables (partie:Gavroche) Résumé des miserables (partie:Gavroche)
Résumé des miserables (partie:Gavroche)
naciri med
 
Nouveautés février 2015
Nouveautés février 2015Nouveautés février 2015
Nouveautés février 2015
bibliothequeargancy
 
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018
Librairie Martelle
 
Tournepage top100-2016-couv
Tournepage top100-2016-couvTournepage top100-2016-couv
Tournepage top100-2016-couv
marguerite Cochard
 
Voltaire zadig
Voltaire zadigVoltaire zadig
Voltaire zadigEPSILIM
 
D0323019026
D0323019026D0323019026
D0323019026
inventionjournals
 

Tendances (19)

Malika Mokeddem
Malika MokeddemMalika Mokeddem
Malika Mokeddem
 
Annie ernaux
Annie ernauxAnnie ernaux
Annie ernaux
 
Lectures b2+
Lectures b2+Lectures b2+
Lectures b2+
 
Memmi - portrait du colonisé
Memmi - portrait du coloniséMemmi - portrait du colonisé
Memmi - portrait du colonisé
 
Maria Pourchet
Maria PourchetMaria Pourchet
Maria Pourchet
 
Vanessa Springora
Vanessa SpringoraVanessa Springora
Vanessa Springora
 
Vanessa Springora
Vanessa SpringoraVanessa Springora
Vanessa Springora
 
Georges Emmanuel Clancier
Georges Emmanuel ClancierGeorges Emmanuel Clancier
Georges Emmanuel Clancier
 
Petite fille
Petite fillePetite fille
Petite fille
 
Sarah Barukh
Sarah BarukhSarah Barukh
Sarah Barukh
 
Nina Bouraoui
Nina BouraouiNina Bouraoui
Nina Bouraoui
 
Gisors bib-bibliographie-hemingway-2011
Gisors bib-bibliographie-hemingway-2011Gisors bib-bibliographie-hemingway-2011
Gisors bib-bibliographie-hemingway-2011
 
Résumé des miserables (partie:Gavroche)
 Résumé des miserables (partie:Gavroche) Résumé des miserables (partie:Gavroche)
Résumé des miserables (partie:Gavroche)
 
Nouveautés février 2015
Nouveautés février 2015Nouveautés février 2015
Nouveautés février 2015
 
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018
 
Expo novembre 2012
Expo novembre 2012Expo novembre 2012
Expo novembre 2012
 
Tournepage top100-2016-couv
Tournepage top100-2016-couvTournepage top100-2016-couv
Tournepage top100-2016-couv
 
Voltaire zadig
Voltaire zadigVoltaire zadig
Voltaire zadig
 
D0323019026
D0323019026D0323019026
D0323019026
 

Similaire à La quarantaine

Marguerite duras
Marguerite durasMarguerite duras
Marguerite duras
bullaribera
 
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Notices auteurs SEF printemps 2018
Notices auteurs  SEF printemps 2018Notices auteurs  SEF printemps 2018
Notices auteurs SEF printemps 2018
Bâle Région Mag
 
Céline.odp
Céline.odpCéline.odp
Sef printemps 2015
Sef printemps 2015 Sef printemps 2015
Sef printemps 2015
Bâle Région Mag
 
PoéSie Davant Garde
PoéSie Davant GardePoéSie Davant Garde
PoéSie Davant Garderimbaudflamme
 
Céline
CélineCéline
Pierre le vigan chronique des temps modernes pdf 030614
Pierre le vigan chronique des temps modernes pdf 030614Pierre le vigan chronique des temps modernes pdf 030614
Pierre le vigan chronique des temps modernes pdf 030614
Pierre Le Vigan
 
Littérature et holocauste
Littérature et holocausteLittérature et holocauste
Littérature et holocauste
TRANVANNORY
 
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
1 partie négritude
1 partie négritude1 partie négritude
1 partie négritude
Home
 
XX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
XX siècle - Rupture, Surréalisme, ModernitéXX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
XX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
Chiara Costumati
 
Lire en vendée 27 decembre2013
Lire en vendée 27 decembre2013Lire en vendée 27 decembre2013
Lire en vendée 27 decembre2013ecrivains-vendee
 
Émile Nelligan - poète québécois, pris entre deux solitudes : la poèsie et la...
Émile Nelligan - poète québécois, pris entre deux solitudes : la poèsie et la...Émile Nelligan - poète québécois, pris entre deux solitudes : la poèsie et la...
Émile Nelligan - poète québécois, pris entre deux solitudes : la poèsie et la...
Université de Montréal
 
Femmes engagées
Femmes engagéesFemmes engagées
Femmes engagéesTxaruka
 
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
i-voix
 
Métisse : Recueil de poésies - Villebramar 2016
Métisse : Recueil de poésies - Villebramar  2016Métisse : Recueil de poésies - Villebramar  2016
Métisse : Recueil de poésies - Villebramar 2016
Jean-Pierre VILLEBRAMAR
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 

Similaire à La quarantaine (20)

Marguerite duras
Marguerite durasMarguerite duras
Marguerite duras
 
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
Chercheurs de sens. — 12b. Jean Sulivan (1913-1980)
 
Notices auteurs SEF printemps 2018
Notices auteurs  SEF printemps 2018Notices auteurs  SEF printemps 2018
Notices auteurs SEF printemps 2018
 
Céline.odp
Céline.odpCéline.odp
Céline.odp
 
Sef printemps 2015
Sef printemps 2015 Sef printemps 2015
Sef printemps 2015
 
PoéSie Davant Garde
PoéSie Davant GardePoéSie Davant Garde
PoéSie Davant Garde
 
Céline
CélineCéline
Céline
 
Pierre le vigan chronique des temps modernes pdf 030614
Pierre le vigan chronique des temps modernes pdf 030614Pierre le vigan chronique des temps modernes pdf 030614
Pierre le vigan chronique des temps modernes pdf 030614
 
Littérature et holocauste
Littérature et holocausteLittérature et holocauste
Littérature et holocauste
 
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
Chercheurs de sens. — 10. De 1888 à 1900
 
1 partie négritude
1 partie négritude1 partie négritude
1 partie négritude
 
XX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
XX siècle - Rupture, Surréalisme, ModernitéXX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
XX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
 
Albert camus (1)
Albert camus (1)Albert camus (1)
Albert camus (1)
 
Lire en vendée 27 decembre2013
Lire en vendée 27 decembre2013Lire en vendée 27 decembre2013
Lire en vendée 27 decembre2013
 
Émile Nelligan - poète québécois, pris entre deux solitudes : la poèsie et la...
Émile Nelligan - poète québécois, pris entre deux solitudes : la poèsie et la...Émile Nelligan - poète québécois, pris entre deux solitudes : la poèsie et la...
Émile Nelligan - poète québécois, pris entre deux solitudes : la poèsie et la...
 
Femmes engagées
Femmes engagéesFemmes engagées
Femmes engagées
 
Femmes engagees
Femmes engageesFemmes engagees
Femmes engagees
 
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
 
Métisse : Recueil de poésies - Villebramar 2016
Métisse : Recueil de poésies - Villebramar  2016Métisse : Recueil de poésies - Villebramar  2016
Métisse : Recueil de poésies - Villebramar 2016
 
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
Penseurs et acteurs d’un changement sociétal. — 04. De 1900 à 1915
 

Plus de Txaruka

Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
4 expositions à voir à Paris.pptx
4   expositions    à   voir   à Paris.pptx4   expositions    à   voir   à Paris.pptx
4 expositions à voir à Paris.pptx
Txaruka
 
Festival de Cannes 2024.pptx
Festival      de      Cannes     2024.pptxFestival      de      Cannes     2024.pptx
Festival de Cannes 2024.pptx
Txaruka
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
Txaruka
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Txaruka
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Txaruka
 
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx         Film documentaireApolonia, Apolonia.pptx         Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Txaruka
 
La nouvelle femme . pptx Film français
La   nouvelle   femme  . pptx  Film françaisLa   nouvelle   femme  . pptx  Film français
La nouvelle femme . pptx Film français
Txaruka
 
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Sidonie    au   Japon  .  pptx  Un film françaisSidonie    au   Japon  .  pptx  Un film français
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Txaruka
 
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Txaruka
 
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film   de  A nnne FontaineBolero. pptx . Film   de  A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Txaruka
 
Fondation Louis Vuitton. pptx
Fondation      Louis      Vuitton.   pptxFondation      Louis      Vuitton.   pptx
Fondation Louis Vuitton. pptx
Txaruka
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Txaruka
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Txaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
Txaruka
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Txaruka
 
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docxChana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Txaruka
 

Plus de Txaruka (20)

Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
4 expositions à voir à Paris.pptx
4   expositions    à   voir   à Paris.pptx4   expositions    à   voir   à Paris.pptx
4 expositions à voir à Paris.pptx
 
Festival de Cannes 2024.pptx
Festival      de      Cannes     2024.pptxFestival      de      Cannes     2024.pptx
Festival de Cannes 2024.pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx         Film documentaireApolonia, Apolonia.pptx         Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
 
La nouvelle femme . pptx Film français
La   nouvelle   femme  . pptx  Film françaisLa   nouvelle   femme  . pptx  Film français
La nouvelle femme . pptx Film français
 
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Sidonie    au   Japon  .  pptx  Un film françaisSidonie    au   Japon  .  pptx  Un film français
Sidonie au Japon . pptx Un film français
 
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
 
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film   de  A nnne FontaineBolero. pptx . Film   de  A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
 
Fondation Louis Vuitton. pptx
Fondation      Louis      Vuitton.   pptxFondation      Louis      Vuitton.   pptx
Fondation Louis Vuitton. pptx
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docxChana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
Chana Orloff Exhibition at Zadkine Museum.docx
 

La quarantaine

  • 2. Biographie • Jean-Marie Gustave Le Clézio, plus connu sous la signature J. M. G. Le Clézio, né le 13 avril 1940 à Nice, est un écrivain de langue française, comme il se définit lui-même, de nationalités française et mauricienne. • Il connaît très vite le succès avec son premier roman publié, Le Procès-verbal (1963). Jusqu’au milieu des années 1970, son œuvre littéraire porte la marque des recherches formelles du Nouveau Roman. • Par la suite, influencé par ses origines familiales, par ses incessants voyages et par son goût marqué pour les cultures amérindiennes, Le Clézio publie des romans qui font une large part à l'onirisme et au mythe (Désert et Le Chercheur d’or), ainsi que des livres à dominante plus personnelle, autobiographique ou familiale (L'Africain). Il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages de fiction (romans, contes, nouvelles) et d'essais. • Le prix Nobel de littérature lui est décerné en 2008, en tant qu’« écrivain de nouveaux départs, de l’aventure poétique et de l'extase sensuelle, explorateur d'une humanité au-delà et en dessous de la civilisation régnante ». Son œuvre est traduite en 36 langues.
  • 3. Jean-Marie Gustave Le Clézio naît en 1940, d’un père anglais et d’une mère française, mais le berceau de la famille est la Bretagne (Le Clézio signifie les enclos en breton). À bord, il écrit deux récits : Un long voyage et Oradi noir. Dans L’Africain, la biographie qu’il lui consacre en 2005, J.M.G. Le Clézio reconnaît avoir mal connu et mal compris son père. Mais l’auteur découvre à Ogoja une extraordinaire liberté au milieu d’une nature généreuse qui développe ses sens : un temps de grâce, romancé dans Onitsha (1987). En 1948, il embarque avec sa mère et son frère Yves-Marie, sur le Nigerstrom pour rencontrer ce père qu’il ne connaît pas.
  • 4. De retour à Nice en 1949, Le Clézio se sent étranger et mal à l’aise dans cette ville qui lui inspire des sentiments ambivalents. Il fait ses études au lycée Masséna, s’essaie à la bande dessinée (qu’il abandonne au profit de la « sympoésie»). Il lit avec passion : Kipling, Conrad, les récits des explorateurs – Charles de Foucauld, Camille Douls –, les poèmes de Rimbaud, puis les philosophes présocratiques… Il fréquente le ciné- club Jean Vigo où il découvre les films de Bergman, Antonioni, Orson Welles, Eisenstein, Mizogushi, les néoréalistes italiens et « les peplums majeurs ». Il participe également au « Club des Jeunes », où il rencontre certains artistes de l’École de Nice et Ben, dans le « magasin » duquel il signe son Procès-verbal. Mais le contexte de la Guerre d’Algérie assombrit considérablement ces années d’adolescence.
  • 5. • En 1959, Le Clézio prend un poste de lecteur de français à Bath (c’est l’époque où il hésite entre le français et l’anglais comme langue littéraire). Il épouse à Londres Marie-Rosalie, de mère polonaise et de père officier français. Leur fille Patricia naît en 1961. • Le prix Renaudot lui est attribué en 1963 pour Le Procès-verbal, écrit à Nice en 1962, envoyé par la poste aux éditions Gallimard et pour lequel il est un peu hâtivement rattaché à l’École du Nouveau Roman. • Titulaire en 1964 d’un Diplôme d’études supérieures sur le thème de La solitude dans l’œuvre d’Henri Michaux – qu’il rencontre à cette occasion –, Le Clézio se consacre à l’écriture. • Fictions et essais se succèdent à un rythme soutenu: nouvelles de La Fièvre (1965), Le Déluge (1966), Terra Amata et L’Extase matérielle (1967), Le Livre des fuites (1969), La Guerre (1970), Les Géants (1973).
  • 6. Le Clézio accomplit son service militaire en Thaïlande au titre de la coopération. Mais ayant dénoncé le tourisme sexuel, il est transféré à Mexico. Nouvelle expérience fondatrice : il découvre les cultures amérindiennes, lit le Codex, les textes de Torquemada, de Bernard de Sahagun, Les Tarahumaras d’Artaud. À ce pays d’élection, il consacre un certain nombre d’essais : Haï, (1972), Mydriase (1973), Trois villes saintes (1980), Le Rêve mexicain (1989), la biographie de Diego et Frida(1992). Il traduit Les prophéties du Chilam Balam et soutient en 1 976, à l’université de Perpignan, une thèse d’histoire sur La Relation de Michoàcan (texte publié en 1984). Entre 1970 et 1974, il partage la vie des Indiens Embéras et Waunanas dans la forêt du Darien panaméen.
  • 7. • Il part vivre au Nouveau-Mexique. Sa vie se déroulera désormais entre Albuquerque, à la frontière des USA et du Mexique, où il enseigne, Nice, à la frontière de la France et de l’Italie, l’île Maurice, un des lieux où la multiculturalité est la plus importante, et La Bretagne de ses origines à laquelle il semble de plus en plus attaché. • Ce qui lui fait dire : « je vis dans les lisières, entre les mondes ». Mais il revient périodiquement à Paris « prendre l’air du temps ». • C’est ainsi qu’il écrit Poisson d’or en 1997, un roman sur l’immigration en France, d’une brûlante actualité. • En 2008, il fait de longs séjours en Corée du Sud où il donne des cours de littérature française.
  • 8. Son compromis politique L’écrivain ne se contente pas d’occuper une place dans le monde littéraire, il s’affirme aussi citoyen du monde en mettant sa plume au service de causes qui lui tiennent à cœur : 1) La défense de l’environnement : contre le massacre des baleines grises, les essais nucléaires (1995), le Paris-Dakar (1987). Il n’hésite pas à relayer le combat de la poétesse innue Rita Mestokosho contre le projet de barrages de la multinationale Hydo-Québec qui menace la rivière Romaine et son peuple d’une catastrophe écologique de grande ampleur . 2) Le combat pour les libertés : en 1996, il écrit à l’opposant chinois Wei Jingshang dans sa prison, au nom de la Ligue des Droits de l’Homme; il signe en 1998 « l’appel à désobéir » contre les lois Pasqua et Debré sur l’immigration. 3) L’action en faveur des peuples délaissés ou opprimés : ainsi la lettre ouverte adressée au président Barack Obama, prix Nobel de la paix, par le prix Nobel de littérature 2008 pour attirer son attention sur l’expulsion des Chagossiens (habitants d’un archipel de l’Océan indien) par l’installation d’une base militaire américaine à Diego Garcia.
  • 9.
  • 10.
  • 11.
  • 12. La quarantaine • La Quarantaine est un roman de l'écrivain français J. M. G. Le Clézio publié chez Gallimard en 1995. • C'est un récit inspiré par le séjour forcé d'Alexis, le grand-père maternel de Le Clézio, sur un îlot au large de l'île Maurice. Il met en scène deux frères, Léon et Jacques, qui, en 1891, retournent sur leur terre natale, l'île Maurice, à bord du navire l'Ava. • À la suite d'une escale imprévue, deux passagers du navire sont atteints par la variole ; le bateau, qui ne peut accoster à Maurice, débarque alors ses passagers sur l'île Plate où ils passent plusieurs mois en quarantaine
  • 13. Commentaire • Ce livre de Le Clézio peut être considéré, à l'instar de la Ritournelle de la faim ou L'Africain, comme faisant partie du roman autobiographique. Le Clézio y met en scène ses grands-parents. Il a notamment avoué qu'il préférait écrire un roman plutôt qu'un mémoire, considérant le premier comme plus intime . • Le livre constitue également une sorte de récit de voyage. Le Clézio y rappelle ses origines mauriciennes, en faisant de l'île Maurice la finalité du voyage. Ce sera le leitmotiv de Jacques tout au long du roman. • Outre ces deux aspects, le livre exprime un certain attachement et une certaine ode à la nature à travers le regard de Suryavati (« Force du Soleil »), jeune métisse indienne qui initie le jeune Léon aux traditions locales. • Léon vit une révélation initiatique, celle de la nature et de la vie sauvage, doublée d'un coup de foudre pour Suryavati, qui lui est apparue la première fois un soir de lune dans un lagon. Léon partagera également une passion pour la flore locale en accompagnant un autre personnage passionné de botanique.
  • 14. Critiques Dans ce livre, j'ai adoré les pages écrites par Le Clézio sur Rimbaud que son grand-père, enfant, aurait rencontré d'abord à Paris, ensuite, adolescent, malade rongé par la gangrène à Aden. Par contre, cette partie du livre est assez courte et ce n'est qu'après que commence véritablement "La quarantaine". La longue description de ce monde clos m'a parfois semblé pesante, même si dans l'ensemble j'ai bien aimé ce livre et que j'estime qu'il vaut vraiment la peine d'être lu. Le Clézio écrit très bien et cette quête du passé, l'obsession du narrateur pour retrouver les traces de ceux qui l'ont précédé, d'un monde passé, est vraiment loin d'être sans intérêt. " Celui que je cherche n'a plus de nom. Il est moins qu'une ombre, moins qu'une trace, moins qu'un fantôme. Il est en moi, comme une vibration, comme un désir, un élan de l'imagination, un rebond du coeur, pour mieux m'envoler." De son grand-père Léon, adolescent, et de Rimbaud se rencontrant à Aden, des années plus tard, il écrit: « Est-ce que lui, l'adolescent, a su percer l'identité vraie du commis voyageur mourant dans la chambre de l'hôpital général ? Comme s'il avait pu deviner, dans ce corps rongé par la douleur et la sécheresse, la grâce de l'enfant qui dansait les mots, son regard ironique qui voyait à travers tous les oripeaux, et sa fureur. « Critiques libres Critique de Jules (Bruxelles)
  • 15.
  • 16. • Parue en 1995, La quarantaine prend aujourd’hui une résonance plus puissante encore par l’épreuve que le monde traverse. • Cette quarantaine de Le Clézio, c’est la nôtre vécue non pas sur une île perdue de l’Océan Indien mais au cœur même de notre vie quotidienne. Les parias, les Intouchables que nul ne vient voir, c’est nous. Vides. Solitaires. Inatteignables et à la merci du hasard. • L’inimaginable est soudain devenu notre quotidien comme l’était pour les héros de Le Clézio, le bateau qui, un jour, viendrait les arracher à leur détresse. Chaque lever du jour leur apportait un semblant d’espérance où la mort serait pour les autres et jamais pour eux- mêmes. • La relecture du livre prend soudain la dimension d’un vis-à-vis violent, nous livrant ce que nous fûmes hier et ce qu’aujourd’hui nous sommes devenus : des ombres réalisant que l’avenir pourrait ne pas être pour eux. • Une intensité crépusculaire s’en dégage, portant jusqu’à nous, la violence de l’humanité et sa volonté de survivre quelles qu’en soient les conditions. Un jeu à qui perd gagne dont seul Le Clézio détient la clé. • Culture-Tops
  • 17. • Le temps est venu de se plonger dans les 480 pages de ce roman maritime, où la mer est sans aucun doute le personnage principal. • L'autre figure essentielle de La Quarantaine, c'est celle de Jacques, double fictif d'Alexis, le propre grand- père de l'auteur. • Car La Quarantaine n'est autre que le récit du séjour imposé que fit Alexis, son grand-père maternel, sur un îlot au large de l'île Maurice, à cause d'une épidémie de variole. • On comprend ce qui, dans cet épisode bien réel du roman familial, a pu fasciner Le Clézio. Le rassemblement forcé de voyageurs contraints à la cohabitation dans un lieu fermé, la menace de la maladie, l'incertitude, l'angoisse sont les ingrédients nécessaires pour faire de cette Quarantaine le plus romanesque des huis-clos. • L’Express