SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  50
En faisant mes recherches pour faire un diapo sur les Chartreuses,
je n’imaginais pas que la Révolution Françaises les avait si mal mené.
Beaucoup furent pillées, brûlées ou vendues comme Bien Nationaux à
des propriétaires qui les ont souvent démolies pour se servir des pierres.
Symbole des Chartreux .
L’ordre des Chartreux est un des plus
austères : les religieux observent une clôture
perpétuelle, un silence presque absolu, de
fréquents jeûnes et l'abstinence complète de
viande. Ils ne reçoivent la visite de leur
famille que deux jours par an. Ils portent une
robe de drap blanc, serrée avec une ceinture
de cuir, et un scapulaire avec capuce du
même drap, appelé cuculle. Ils portent en
permanence le cilice maintenu à la taille par
une corde appelée lombar.
À l'extérieur des limites des maisons, ils
portent une chape noire avec capuchon
pointu, identique à celle que portent les
novices pour les exercices conventuels.
Saint Bruno, père fondateur de
l’Ordre des Chartreux – 1084.
L'Ordre des Chartreux, appelé
aussi Ordre cartusien, est un
ordre religieux contemplatif à
vœux solennels, de type semi-
érémitique.
Il prend son nom du massif de
la Chartreuse au nord de
Grenoble.
Le monastère de la
Grande Chartreuse est
le premier monastère et la
maison-mère des moines-
ermites de l'ordre des
Chartreux. Il est situé sur
la commune de Saint-
Pierre-de-Chartreuse,
dans l'Isère, au pied du
Grand Som, le quatrième
plus haut sommet du
massif de la Chartreuse.
À la fin du XIe
siècle, Bruno a construit avec ses six compagnons le premier
ermitage cartusien pour mener une vie érémitique tempérée d'un peu de cénobitisme.
Cette tradition de l'installation le 24 juin, jour de la fête de Jean le Baptiste, explique
que la chartreuse soit placée sous le patronage de ce saint.
La Grande Chartreuse vue coté nord – vallon St Bruno .
L’ entrée .
L'ancienne chartreuse de Mont-Sainte-Marie ou chartreuse de
Notre-Dame d'Aillon, était un monastère de moines appartenant à
l'ordre des chartreux, fondé dans la deuxième partie du XIIe
 siècle, dans
les Bauges sur la paroisse d'Aillon.
Fondée par le comte Humbert III, dit de Savoie, qui dote les moines
probablement déjà installés, il ne reste aujourd'hui qu'une bâtisse inscrite
en 1994 à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques, qui
accueille depuis 2008 la Maison du Patrimoine, du parc naturel régional du
Massif des Bauges.
La chartreuse de Bonnefoy, est un couvent du XIIe
siècle fondé
dans le Haut Vivarais à proximité du mont Mézenc. Située à 1 310
mètres d'altitude, cette chartreuse, la plus haute de France, fut en butte
aux destructions de la guerre de Cent Ans et des guerres de religion,
puis à un incendie au XVIIIe
siècle. Ces avatars joints à un climat très
rude contraignirent les chartreux à délaisser progressivement leur
établissement pour s'installer à Brives-Charensac jusqu'à la Révolution
française. Inoccupée et vendue comme bien national, la chartreuse fut
démantelée à partir de 1840. Le seul vestige important encore intact
est la maison du prieur avec la porte d'entrée de la chartreuse et la
tour-clocher de l'église. Elle est actuellement en cours de restauration
La chartreuse commença à être dépecée dans les années 1840, ses
pierres vendues, jusqu'au portail de l'église, avec ses ornements
d'architecture, les autels et les stalles des chartreux, et même les
pierres de taille qui encadraient les fenêtres5
. Elle servit de carrière de
pierres de construction pendant plus d'un demi-siècle. Seuls le clocher,
le centre de la façade avec son portique et les murs latéraux de l'Église
ont subsisté. Le clocher a été restauré en 1890. La maison du prieur
est toujours en bon état et utilisée par les propriétaires successifs.
Chartreuse de Bonnefoy.
Bâtiment du Prieur .
Ruines de Bonnefoy,
après un siècle de démolition.
La Chartreuse de Bonpas est située
dans la commune de Caumont-sur-
Durance.
Le 18 décembre 1805, le poète et auteur
dramatique français Adolphe Dumas naquit
à la Chartreuse.
Le 25 avril 1814, alors qu'il était en route
vers l'île d'Elbe, Napoléon après avoir
quitté Avignon, passa sur le pont de
Bonpas. Il fit arrêter son équipage et,
prenant sa lunette de campagne, regarda
la chartreuse.
Il dit alors : « Dans un autre siècle, un
caprice du destin m'aurait peut-être jeté
dans ce cloître ; là encore, je me serais fait
une place >>.
Le catholicisme remuait alors le monde. 
La chartreuse possède un domaine viticole.
Son caveau permet de déguster des vins
de la vallée du Rhône.
Chartreuse de Bompas.
Caveau de dégustation.
Les chais .
Le grand cellier de Bonpas.
Les jardins à la Française.
Cour d’Honneur.
La Chartreuse de Bosserville est une importante chartreuse de style
classique érigée au XVIIe
 siècle, sur une rive de la Meurthe,
En 1632 des chartreux venus de Rettel s'étaient vu confier le domaine de Sainte-
Anne à Laxou, confisqué par le duc de Lorraine Charles IV après l'exécution de son
ancien propriétaire Melchior de la Vallée pour sorcellerie. Mais ils obtinrent ensuite
du duc un terrain plus retiré à Bosserville, et la Chartreuse fut fondée en 1666 pour
permettre leur installation.
Cette nouvelle
implantation, plus
conforme aux idéaux de
l'Ordre cartusien, leur a de
plus permis de faire bâtir
un grand ensemble
homogène, presque un
modèle de chartreuse.
Charles-Henri de
Lorraine-Vaudémont,
souverain de Commercy,
y fut inhumé en 1723.
L'ensemble fut nationalisé en 1798.
Entre 1907 et 1936, la Chartreuse
accueille le grand séminaire de
Nancy. Depuis 1962, elle héberge un
lycée technique et professionnel, le
lycée Saint-Michel de Bosserville.
La chartreuse de la Sainte-
Trinité de Champmol est un
ancien monastère de l'ordre des
Chartreux situé à Dijon, dont
l'emplacement est actuellement
occupé par un centre hospitalier.
Sa construction a commencé sur un
domaine acquis en septembre 1378
au lieu-dit de Champmol, alors à
l'extérieur de la ville de Dijon, par
Philippe le Hardi. Dans son
testament de 1386, il souhaite y être
inhumé dans l'habit des chartreux.
Les ducs de Bourgogne y font venir
de nombreux artistes afin d'y réaliser
des œuvres d'art (peintures et
sculptures) destinées à décorer le
couvent. Le couvent est fermé et
vendu en avril 1791, lors de la
Révolution française. Le Puit de Moïse.
Ancienne tourelle de
l’Oratoire Ducal.
Détails
du puit
de
Moïse.
Chartreuse de Champmol.
Le monumental portail d'entrée
est percé dans le mur d'enceinte
nord de la chartreuse.
Datant du XVIIe
siècle, il est
surmonté d'un tympan orné d'un
bas-relief représentant côté
extérieur saint Bruno (fondateur
de l'ordre des Chartreux) en
prière et côté intérieur saint Jean
Baptiste sous le patronage
duquel était placé le monastère.
L'ancienne
Chartreuse du Liget
était un monastère de
moines-ermites
chartreux fondé en
1178, en Touraine, par
Henri II Plantagenêt,
comte d'Anjou et roi
d'Angleterre, en
expiation possible du
meurtre perpétré sur
son ordre de Thomas
Becket, archevêque de
Cantorbéry.
Le Liget fait partie des cinq chartreuses fondées avant le XVe
siècle en Europe
occidentale. Il ne reste que quelques vestiges du monastère médiéval, ruiné par la
Guerre de Cent Ans et les Guerres de Religion. Reconstruit à la fin de l'Ancien
Régime, il a été en grande partie démoli à la Révolution.
La chapelle St Jean de Liget fut construite dans le dernier quart du XIIe
siècle sur
un plan circulaire (diamètre de 7 m et hauteur de 6 m), mais moins de 25 ans
après, on lui ajoutait une nef longue de 8 m, qui a été détruite ; on en distingue les
arrachements sur le mur courbe de la chapelle.
Huit fenêtres en plein cintre éclairent la rotonde.
L'ancienne Chartreuse du Mont-
Dieu était un monastère de moines
chartreux sis dans le département
des Ardennes (France).
Premier monastère des moines de
saint Bruno fondé dans le royaume
de France, en 1132, il fut reconstruit
au XVIIe
 siècle. Les moines en furent
chassés lors de la révolution
française et ses bâtiments servirent
à divers usages tout au long du
XIXe
 . Les vestiges du monastère
furent finalement classés comme
monuments historiques en 1946.
Le pavillon d’entrée.
Chartreuse du Mt Dieu – Grand corps de logis .
La chartreuse Notre-Dame de
Montrieux est un monastère situé
à Méounes-lès-Montrieux,
dans le Var.
Les Chartreux s'établirent sur le site
en 1137 et cette chartreuse est
la 8e
maison de l'ordre.
L’ancienne chartreuse de la Verne, fondée en 1170, est située sur la
commune de Collobrières, au cœur du massif des Maures, à la limite des
diocèses de Fréjus et Toulon dans le Var.
Pierre Isnard, évêque de Toulon et Frédol d’Anduze, évêque de Fréjus,
décident de fonder un monastère pour le vocable de la Vierge et choisissent
l’ordre des Chartreux déjà présent à Montrieux, dans le diocèse de
Marseille. La première église romane fut consacrée le 3 octobre 1174.
Elle fut détruite par un incendie et reconstruite, mais fut pillée en 1416 par
les seigneurs de Bormes. Le monastère subsista jusqu'au départ des
Chartreux en Italie, à la révolution.
La Chartreuse Notre-
Dame-des-Prés fut fondée
en 1325 par le comte de
Boulogne
Robert III. ou Robert VI.
Cellules des Chartreux .
Chartreuse
N.D. des Prés.
Neuville sous Montreuil.
La chartreuse de Pierre-Châtel est un ancien monastère fortifié,
mentionné au XIVe
 siècle1
, dont les vestiges se dressent sur la commune
de Virignin dans le département de l'Ain. Elle a succédé à un ancien
château fort du XIIIe
 siècle des comtes de Savoie, et le site fut refortifié
au XIXe
 siècle après le départ des chartreux.
L'ensemble des bâtiments cartusiens, situés au lieu-dit
« Fort-de-Pierre-Châtel » fait l’objet d’un classement au titre des
monument historique depuis 1996.
La chartreuse de
Prémol était un
monastère de l'ordre
des Chartreux, fondé
en 1234-1235 sur le
lieu-dit de Prémol, à
Vaulnaveys-le-Haut
(Isère) par Béatrice
de Montferrat, femme
du Dauphin Guigues
VI de Viennois.
Le couvent fut fermé et vendu en 1791, pendant la Révolution française, une
partie importante des bâtiments étant alors détruite et laissée à l'abandon.
Quelques ruines sont toujours visibles au sud-ouest du massif de Belledonne.
La chartreuse de Saint
Hugon est un ensemble
monastique français fondé
en 1183, au hameau de
Saint-Hugon, sur la
commune d'Arvillard, en
Savoie.
La Chartreuse, située au fond de la vallée du Bens, à proximité de La Rochette à
800m d'altitude, a été dirigée par les Pères Chartreux jusqu'en 1792. À cette
époque, l'établissement monastique était surtout célèbre en France et dans le
royaume de Piémont-Sardaigne pour ses forges et ses hauts fourneaux.
Ruines de la chapelle de St Hugon.
L'ancienne chartreuse
de Valbonne était un
monastère de moines-
ermites de l'ordre des
Chartreux.
À la fin du XVIe
siècle, la
Chartreuse est pillée,
incendiée puis rasée durant
les guerres de religion. Sa
reconstruction commence
dès le XVIIe
et de nouveaux
moines arrivent en 1633.
Le grand cloître et la porte d'entrée sont construits à cette époque.
Une nouvelle église est bâtie entre 1770 et 1780.
Le 13 février 1790, la loi supprimant les ordres religieux oblige les
Chartreux à partir. Le 1er
octobre 1790, le dernier père chartreux quitte
Valbonne qui revient à l'État.
En 1806, Napoléon Ier
, en reconnaissance des services que l'hospice de
Pont-Saint-Esprit avait rendus à ses soldats malades, lui fit don de la
Chartreuse en ruine et des domaines qui en dépendaient. Inutilisables
par l'hospice, tout est vendu aux enchères.
Le 28 janvier 1836, Les Chartreux reprennent possession des lieux pour
65 300 francs. En 1862 elle est habitée par 22 moines.
Les lois votées en 1901 entraînent un nouveau départ des chartreux.
En 1907 à Uzès, l'État met aux enchères la Chartreuse. Jean-Claude
Farigoule, industriel de Calais, l'obtient pour 35 000 francs.
À partir du 1er
janvier 1915, en pleine Première Guerre mondiale, il loue
les locaux à l'armée qui en fera un centre de formation et d'entraînement
pour les jeunes recrues de la région. La Chartreuse abritera jusqu'à 600
hommes dans ses bâtiments jusqu'à la fin de la guerre. À la mort de
Farigoule, tout est à nouveau mis aux enchères à Pont-Saint-Esprit.
Le pasteur Philadelphe Delord, seul acquéreur présent, achète la
Chartreuse et son domaine de 40 hectares pour 300 000 francs.
Il y installe une léproserie à partir de 1929. Elle comptera jusqu'à 400
malades.
Jardins du grand cloître de la Chartreuse de Valbonne.
L'ancienne chartreuse Saint-Sauveur était un monastère de moines-
ermites de l'ordre des Chartreux. Sis au sud de Villefranche-de-Rouergue.
Depuis la Révolution française les bâtiments du monastère font partie de
l'hospice, puis hôpital de Villefranche-de-Rouergue.
L'organisation générale des bâtiments répond à un plan type n'ayant guère changé
depuis l'origine de l'ordre des Chartreux.
La chartreuse a été prévue pour recevoir treize pères et huit frères convers.
La chapelle, située au Nord
de la chartreuse, est à nef
unique à trois travées,
voûtées d'ogives de style
gothique flamboyant, et un
chœur comportant un chevet
à cinq pans.
La chapelle des Étrangers ou
des femmes se trouve hors
du mur d'enceinte, au nord-
ouest. Elle reprend le plan du
chapitre : nef unique à deux
travées avec une abside
polygonale. Elle est couverte
avec une voûte à liernes et
tiercerons.
La chapelle est éclairée par cinq fenêtres à remplage flamboyant dans
l'abside et une rose à l'ouest.
Chapelle des Étrangers.
Chartreuse Saint Sauveur.
La chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez est un ancien monastère de moines
chartreux sis à Sainte-Croix-en-Jarez dans la Loire.
Fondée en 1281 par Béatrix de la Tour du Pin ses moines en furent chassés en
1792, lors de la Révolution française. Vendue ensuite comme Bien national, elle
est devenue une commune. Ce qui reste de ses bâtiments est inscrit au registre des
monuments historiques en date du 20 juillet 1946.
Le monastère fut fondé dix
ans après la huitième
croisade par Béatrix de la
Tour du Pin, veuve de
Guillaume de Roussillon
disparu à Saint-Jean-d'Acre
en juin 1277. Elle voulut
honorer sa mémoire par la
prière ; pour ce faire elle se
tourna vers l'ordre religieux
des Chartreux, dont faisait
partie un de ses oncles.
La façade principale fortifiée se présente sous la forme d'un mur de 115 mètres
de long, flanqué de tours à chaque extrémité. Au centre l'entrée principale
permet de pénétrer dans la première cour ou Cour des Frères.
À l'origine le mur était aveugle, seulement percé de meurtrières. Leur forme
rappelle le blason de l'ordre des chartreux : le globe surmonté de la Croix.
Son aspect actuel date du XVIe
siècle.
Les photos et les textes sont du net.
Musique : A.Rieu – Nearer my god ti tree
Mars 2016.

Contenu connexe

Similaire à Quelques chartreuses françaises

Fichier monuments charente maritime (1)
Fichier monuments charente maritime (1)Fichier monuments charente maritime (1)
Fichier monuments charente maritime (1)
Sonia Martinez
 

Similaire à Quelques chartreuses françaises (20)

Tour saint jacques et saint jacques de la boucherie
Tour saint jacques et saint jacques de la boucherieTour saint jacques et saint jacques de la boucherie
Tour saint jacques et saint jacques de la boucherie
 
Saint germain l'auxerrois
Saint germain l'auxerroisSaint germain l'auxerrois
Saint germain l'auxerrois
 
Maroilles1
Maroilles1Maroilles1
Maroilles1
 
Saint Martin des champs
Saint Martin des champsSaint Martin des champs
Saint Martin des champs
 
OrléAns
OrléAnsOrléAns
OrléAns
 
OrléAns
OrléAnsOrléAns
OrléAns
 
La léproserie de saint lazare
La léproserie de saint lazareLa léproserie de saint lazare
La léproserie de saint lazare
 
Saint paul des champs
Saint paul des champsSaint paul des champs
Saint paul des champs
 
Charolles
CharollesCharolles
Charolles
 
Les filles dieu
Les filles dieuLes filles dieu
Les filles dieu
 
Fichier monuments charente maritime (1)
Fichier monuments charente maritime (1)Fichier monuments charente maritime (1)
Fichier monuments charente maritime (1)
 
Estissac et thuisy 2017
Estissac et thuisy   2017Estissac et thuisy   2017
Estissac et thuisy 2017
 
Eglises de l'ile de la cité
Eglises de l'ile de la citéEglises de l'ile de la cité
Eglises de l'ile de la cité
 
Fontevraud
FontevraudFontevraud
Fontevraud
 
Vannes morbihan
Vannes morbihanVannes morbihan
Vannes morbihan
 
Vannes morbihan
Vannes morbihanVannes morbihan
Vannes morbihan
 
A quand remonte Saint-Grégoire (35) ? Naissance de la paroisse « territoriale...
A quand remonte Saint-Grégoire (35) ? Naissance de la paroisse « territoriale...A quand remonte Saint-Grégoire (35) ? Naissance de la paroisse « territoriale...
A quand remonte Saint-Grégoire (35) ? Naissance de la paroisse « territoriale...
 
Book
BookBook
Book
 
Visite de quelques monuments en région parisienne - mars 2019
Visite de quelques monuments en région parisienne - mars 2019Visite de quelques monuments en région parisienne - mars 2019
Visite de quelques monuments en région parisienne - mars 2019
 
Exposition "La chapelle des Cordeliers. Trois siècles d'histoire"
Exposition "La chapelle des Cordeliers. Trois siècles d'histoire"Exposition "La chapelle des Cordeliers. Trois siècles d'histoire"
Exposition "La chapelle des Cordeliers. Trois siècles d'histoire"
 

Plus de Balcon60 (20)

Cite interdite pourpre a PEKIN
Cite interdite pourpre a PEKINCite interdite pourpre a PEKIN
Cite interdite pourpre a PEKIN
 
Animation animaux divers
Animation animaux diversAnimation animaux divers
Animation animaux divers
 
Photos select Mai 2017
Photos select Mai 2017Photos select Mai 2017
Photos select Mai 2017
 
Images hd
Images hdImages hd
Images hd
 
Beaute de la femme 2
Beaute de la femme 2Beaute de la femme 2
Beaute de la femme 2
 
Beaute de la femme 1
Beaute de la femme 1Beaute de la femme 1
Beaute de la femme 1
 
Paris vu du ciel
Paris vu du cielParis vu du ciel
Paris vu du ciel
 
Photos fevrier 2017
Photos fevrier 2017Photos fevrier 2017
Photos fevrier 2017
 
Animaux hdri
Animaux hdriAnimaux hdri
Animaux hdri
 
Best photos
Best photosBest photos
Best photos
 
Art auguste renoir
Art auguste renoirArt auguste renoir
Art auguste renoir
 
Villes du monde
Villes du mondeVilles du monde
Villes du monde
 
Photos d'hiver
Photos d'hiverPhotos d'hiver
Photos d'hiver
 
Etats unis
Etats unisEtats unis
Etats unis
 
Aurores boreales
Aurores borealesAurores boreales
Aurores boreales
 
Photos Decembre 2016
Photos Decembre 2016Photos Decembre 2016
Photos Decembre 2016
 
Selection plus belles photos 2016
Selection plus belles photos 2016Selection plus belles photos 2016
Selection plus belles photos 2016
 
Alaska
AlaskaAlaska
Alaska
 
Collection de billets du monde
Collection de billets du mondeCollection de billets du monde
Collection de billets du monde
 
World 1
World 1World 1
World 1
 

Quelques chartreuses françaises

  • 1.
  • 2. En faisant mes recherches pour faire un diapo sur les Chartreuses, je n’imaginais pas que la Révolution Françaises les avait si mal mené. Beaucoup furent pillées, brûlées ou vendues comme Bien Nationaux à des propriétaires qui les ont souvent démolies pour se servir des pierres. Symbole des Chartreux . L’ordre des Chartreux est un des plus austères : les religieux observent une clôture perpétuelle, un silence presque absolu, de fréquents jeûnes et l'abstinence complète de viande. Ils ne reçoivent la visite de leur famille que deux jours par an. Ils portent une robe de drap blanc, serrée avec une ceinture de cuir, et un scapulaire avec capuce du même drap, appelé cuculle. Ils portent en permanence le cilice maintenu à la taille par une corde appelée lombar. À l'extérieur des limites des maisons, ils portent une chape noire avec capuchon pointu, identique à celle que portent les novices pour les exercices conventuels.
  • 3. Saint Bruno, père fondateur de l’Ordre des Chartreux – 1084. L'Ordre des Chartreux, appelé aussi Ordre cartusien, est un ordre religieux contemplatif à vœux solennels, de type semi- érémitique. Il prend son nom du massif de la Chartreuse au nord de Grenoble.
  • 4. Le monastère de la Grande Chartreuse est le premier monastère et la maison-mère des moines- ermites de l'ordre des Chartreux. Il est situé sur la commune de Saint- Pierre-de-Chartreuse, dans l'Isère, au pied du Grand Som, le quatrième plus haut sommet du massif de la Chartreuse. À la fin du XIe siècle, Bruno a construit avec ses six compagnons le premier ermitage cartusien pour mener une vie érémitique tempérée d'un peu de cénobitisme. Cette tradition de l'installation le 24 juin, jour de la fête de Jean le Baptiste, explique que la chartreuse soit placée sous le patronage de ce saint.
  • 5. La Grande Chartreuse vue coté nord – vallon St Bruno .
  • 7. L'ancienne chartreuse de Mont-Sainte-Marie ou chartreuse de Notre-Dame d'Aillon, était un monastère de moines appartenant à l'ordre des chartreux, fondé dans la deuxième partie du XIIe  siècle, dans les Bauges sur la paroisse d'Aillon. Fondée par le comte Humbert III, dit de Savoie, qui dote les moines probablement déjà installés, il ne reste aujourd'hui qu'une bâtisse inscrite en 1994 à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques, qui accueille depuis 2008 la Maison du Patrimoine, du parc naturel régional du Massif des Bauges.
  • 8. La chartreuse de Bonnefoy, est un couvent du XIIe siècle fondé dans le Haut Vivarais à proximité du mont Mézenc. Située à 1 310 mètres d'altitude, cette chartreuse, la plus haute de France, fut en butte aux destructions de la guerre de Cent Ans et des guerres de religion, puis à un incendie au XVIIIe siècle. Ces avatars joints à un climat très rude contraignirent les chartreux à délaisser progressivement leur établissement pour s'installer à Brives-Charensac jusqu'à la Révolution française. Inoccupée et vendue comme bien national, la chartreuse fut démantelée à partir de 1840. Le seul vestige important encore intact est la maison du prieur avec la porte d'entrée de la chartreuse et la tour-clocher de l'église. Elle est actuellement en cours de restauration La chartreuse commença à être dépecée dans les années 1840, ses pierres vendues, jusqu'au portail de l'église, avec ses ornements d'architecture, les autels et les stalles des chartreux, et même les pierres de taille qui encadraient les fenêtres5 . Elle servit de carrière de pierres de construction pendant plus d'un demi-siècle. Seuls le clocher, le centre de la façade avec son portique et les murs latéraux de l'Église ont subsisté. Le clocher a été restauré en 1890. La maison du prieur est toujours en bon état et utilisée par les propriétaires successifs.
  • 9.
  • 11. Ruines de Bonnefoy, après un siècle de démolition.
  • 12.
  • 13. La Chartreuse de Bonpas est située dans la commune de Caumont-sur- Durance. Le 18 décembre 1805, le poète et auteur dramatique français Adolphe Dumas naquit à la Chartreuse. Le 25 avril 1814, alors qu'il était en route vers l'île d'Elbe, Napoléon après avoir quitté Avignon, passa sur le pont de Bonpas. Il fit arrêter son équipage et, prenant sa lunette de campagne, regarda la chartreuse. Il dit alors : « Dans un autre siècle, un caprice du destin m'aurait peut-être jeté dans ce cloître ; là encore, je me serais fait une place >>. Le catholicisme remuait alors le monde.  La chartreuse possède un domaine viticole. Son caveau permet de déguster des vins de la vallée du Rhône.
  • 16. Le grand cellier de Bonpas.
  • 17. Les jardins à la Française.
  • 19. La Chartreuse de Bosserville est une importante chartreuse de style classique érigée au XVIIe  siècle, sur une rive de la Meurthe, En 1632 des chartreux venus de Rettel s'étaient vu confier le domaine de Sainte- Anne à Laxou, confisqué par le duc de Lorraine Charles IV après l'exécution de son ancien propriétaire Melchior de la Vallée pour sorcellerie. Mais ils obtinrent ensuite du duc un terrain plus retiré à Bosserville, et la Chartreuse fut fondée en 1666 pour permettre leur installation. Cette nouvelle implantation, plus conforme aux idéaux de l'Ordre cartusien, leur a de plus permis de faire bâtir un grand ensemble homogène, presque un modèle de chartreuse. Charles-Henri de Lorraine-Vaudémont, souverain de Commercy, y fut inhumé en 1723.
  • 20. L'ensemble fut nationalisé en 1798. Entre 1907 et 1936, la Chartreuse accueille le grand séminaire de Nancy. Depuis 1962, elle héberge un lycée technique et professionnel, le lycée Saint-Michel de Bosserville.
  • 21. La chartreuse de la Sainte- Trinité de Champmol est un ancien monastère de l'ordre des Chartreux situé à Dijon, dont l'emplacement est actuellement occupé par un centre hospitalier. Sa construction a commencé sur un domaine acquis en septembre 1378 au lieu-dit de Champmol, alors à l'extérieur de la ville de Dijon, par Philippe le Hardi. Dans son testament de 1386, il souhaite y être inhumé dans l'habit des chartreux. Les ducs de Bourgogne y font venir de nombreux artistes afin d'y réaliser des œuvres d'art (peintures et sculptures) destinées à décorer le couvent. Le couvent est fermé et vendu en avril 1791, lors de la Révolution française. Le Puit de Moïse.
  • 22. Ancienne tourelle de l’Oratoire Ducal. Détails du puit de Moïse.
  • 24. Le monumental portail d'entrée est percé dans le mur d'enceinte nord de la chartreuse. Datant du XVIIe siècle, il est surmonté d'un tympan orné d'un bas-relief représentant côté extérieur saint Bruno (fondateur de l'ordre des Chartreux) en prière et côté intérieur saint Jean Baptiste sous le patronage duquel était placé le monastère.
  • 25. L'ancienne Chartreuse du Liget était un monastère de moines-ermites chartreux fondé en 1178, en Touraine, par Henri II Plantagenêt, comte d'Anjou et roi d'Angleterre, en expiation possible du meurtre perpétré sur son ordre de Thomas Becket, archevêque de Cantorbéry. Le Liget fait partie des cinq chartreuses fondées avant le XVe siècle en Europe occidentale. Il ne reste que quelques vestiges du monastère médiéval, ruiné par la Guerre de Cent Ans et les Guerres de Religion. Reconstruit à la fin de l'Ancien Régime, il a été en grande partie démoli à la Révolution.
  • 26. La chapelle St Jean de Liget fut construite dans le dernier quart du XIIe siècle sur un plan circulaire (diamètre de 7 m et hauteur de 6 m), mais moins de 25 ans après, on lui ajoutait une nef longue de 8 m, qui a été détruite ; on en distingue les arrachements sur le mur courbe de la chapelle. Huit fenêtres en plein cintre éclairent la rotonde.
  • 27. L'ancienne Chartreuse du Mont- Dieu était un monastère de moines chartreux sis dans le département des Ardennes (France). Premier monastère des moines de saint Bruno fondé dans le royaume de France, en 1132, il fut reconstruit au XVIIe  siècle. Les moines en furent chassés lors de la révolution française et ses bâtiments servirent à divers usages tout au long du XIXe  . Les vestiges du monastère furent finalement classés comme monuments historiques en 1946. Le pavillon d’entrée.
  • 28. Chartreuse du Mt Dieu – Grand corps de logis .
  • 29. La chartreuse Notre-Dame de Montrieux est un monastère situé à Méounes-lès-Montrieux, dans le Var. Les Chartreux s'établirent sur le site en 1137 et cette chartreuse est la 8e maison de l'ordre.
  • 30. L’ancienne chartreuse de la Verne, fondée en 1170, est située sur la commune de Collobrières, au cœur du massif des Maures, à la limite des diocèses de Fréjus et Toulon dans le Var. Pierre Isnard, évêque de Toulon et Frédol d’Anduze, évêque de Fréjus, décident de fonder un monastère pour le vocable de la Vierge et choisissent l’ordre des Chartreux déjà présent à Montrieux, dans le diocèse de Marseille. La première église romane fut consacrée le 3 octobre 1174. Elle fut détruite par un incendie et reconstruite, mais fut pillée en 1416 par les seigneurs de Bormes. Le monastère subsista jusqu'au départ des Chartreux en Italie, à la révolution.
  • 31. La Chartreuse Notre- Dame-des-Prés fut fondée en 1325 par le comte de Boulogne Robert III. ou Robert VI.
  • 34. La chartreuse de Pierre-Châtel est un ancien monastère fortifié, mentionné au XIVe  siècle1 , dont les vestiges se dressent sur la commune de Virignin dans le département de l'Ain. Elle a succédé à un ancien château fort du XIIIe  siècle des comtes de Savoie, et le site fut refortifié au XIXe  siècle après le départ des chartreux. L'ensemble des bâtiments cartusiens, situés au lieu-dit « Fort-de-Pierre-Châtel » fait l’objet d’un classement au titre des monument historique depuis 1996.
  • 35. La chartreuse de Prémol était un monastère de l'ordre des Chartreux, fondé en 1234-1235 sur le lieu-dit de Prémol, à Vaulnaveys-le-Haut (Isère) par Béatrice de Montferrat, femme du Dauphin Guigues VI de Viennois. Le couvent fut fermé et vendu en 1791, pendant la Révolution française, une partie importante des bâtiments étant alors détruite et laissée à l'abandon. Quelques ruines sont toujours visibles au sud-ouest du massif de Belledonne.
  • 36. La chartreuse de Saint Hugon est un ensemble monastique français fondé en 1183, au hameau de Saint-Hugon, sur la commune d'Arvillard, en Savoie. La Chartreuse, située au fond de la vallée du Bens, à proximité de La Rochette à 800m d'altitude, a été dirigée par les Pères Chartreux jusqu'en 1792. À cette époque, l'établissement monastique était surtout célèbre en France et dans le royaume de Piémont-Sardaigne pour ses forges et ses hauts fourneaux.
  • 37. Ruines de la chapelle de St Hugon.
  • 38. L'ancienne chartreuse de Valbonne était un monastère de moines- ermites de l'ordre des Chartreux. À la fin du XVIe siècle, la Chartreuse est pillée, incendiée puis rasée durant les guerres de religion. Sa reconstruction commence dès le XVIIe et de nouveaux moines arrivent en 1633. Le grand cloître et la porte d'entrée sont construits à cette époque. Une nouvelle église est bâtie entre 1770 et 1780. Le 13 février 1790, la loi supprimant les ordres religieux oblige les Chartreux à partir. Le 1er octobre 1790, le dernier père chartreux quitte Valbonne qui revient à l'État.
  • 39. En 1806, Napoléon Ier , en reconnaissance des services que l'hospice de Pont-Saint-Esprit avait rendus à ses soldats malades, lui fit don de la Chartreuse en ruine et des domaines qui en dépendaient. Inutilisables par l'hospice, tout est vendu aux enchères. Le 28 janvier 1836, Les Chartreux reprennent possession des lieux pour 65 300 francs. En 1862 elle est habitée par 22 moines. Les lois votées en 1901 entraînent un nouveau départ des chartreux. En 1907 à Uzès, l'État met aux enchères la Chartreuse. Jean-Claude Farigoule, industriel de Calais, l'obtient pour 35 000 francs. À partir du 1er janvier 1915, en pleine Première Guerre mondiale, il loue les locaux à l'armée qui en fera un centre de formation et d'entraînement pour les jeunes recrues de la région. La Chartreuse abritera jusqu'à 600 hommes dans ses bâtiments jusqu'à la fin de la guerre. À la mort de Farigoule, tout est à nouveau mis aux enchères à Pont-Saint-Esprit. Le pasteur Philadelphe Delord, seul acquéreur présent, achète la Chartreuse et son domaine de 40 hectares pour 300 000 francs. Il y installe une léproserie à partir de 1929. Elle comptera jusqu'à 400 malades.
  • 40.
  • 41. Jardins du grand cloître de la Chartreuse de Valbonne.
  • 42.
  • 43.
  • 44. L'ancienne chartreuse Saint-Sauveur était un monastère de moines- ermites de l'ordre des Chartreux. Sis au sud de Villefranche-de-Rouergue. Depuis la Révolution française les bâtiments du monastère font partie de l'hospice, puis hôpital de Villefranche-de-Rouergue. L'organisation générale des bâtiments répond à un plan type n'ayant guère changé depuis l'origine de l'ordre des Chartreux. La chartreuse a été prévue pour recevoir treize pères et huit frères convers.
  • 45. La chapelle, située au Nord de la chartreuse, est à nef unique à trois travées, voûtées d'ogives de style gothique flamboyant, et un chœur comportant un chevet à cinq pans. La chapelle des Étrangers ou des femmes se trouve hors du mur d'enceinte, au nord- ouest. Elle reprend le plan du chapitre : nef unique à deux travées avec une abside polygonale. Elle est couverte avec une voûte à liernes et tiercerons. La chapelle est éclairée par cinq fenêtres à remplage flamboyant dans l'abside et une rose à l'ouest.
  • 48. La chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez est un ancien monastère de moines chartreux sis à Sainte-Croix-en-Jarez dans la Loire. Fondée en 1281 par Béatrix de la Tour du Pin ses moines en furent chassés en 1792, lors de la Révolution française. Vendue ensuite comme Bien national, elle est devenue une commune. Ce qui reste de ses bâtiments est inscrit au registre des monuments historiques en date du 20 juillet 1946. Le monastère fut fondé dix ans après la huitième croisade par Béatrix de la Tour du Pin, veuve de Guillaume de Roussillon disparu à Saint-Jean-d'Acre en juin 1277. Elle voulut honorer sa mémoire par la prière ; pour ce faire elle se tourna vers l'ordre religieux des Chartreux, dont faisait partie un de ses oncles.
  • 49. La façade principale fortifiée se présente sous la forme d'un mur de 115 mètres de long, flanqué de tours à chaque extrémité. Au centre l'entrée principale permet de pénétrer dans la première cour ou Cour des Frères. À l'origine le mur était aveugle, seulement percé de meurtrières. Leur forme rappelle le blason de l'ordre des chartreux : le globe surmonté de la Croix. Son aspect actuel date du XVIe siècle.
  • 50. Les photos et les textes sont du net. Musique : A.Rieu – Nearer my god ti tree Mars 2016.