SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  47
Télécharger pour lire hors ligne
ECOLE SUPERIEUR DES TECHNOLOGIES
ELECTRONIQUE DE L’AUDIO VISUEL ET DE
L’INFORMATIQUE
UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL
LABORATOIRE DES TECHNOLOGIES DE
L’INFORMATION ET DE LA
COMMUNICATION
RAPPORT DE STAGE DU BTS
«OPTION RESEAUX INFORMATIQUES ET TELECOMMUNICATIONS»
SOUTENU PAR:
M. ANGA LOUKOU JOEL
MAITRE DE STAGE:
M. KEUPONDJO ARMEL
Ingénieur télécoms
ANNEE ACADEMIQUE 2014 - 2015
THEME
I
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
Dédicace à tous mes frères et sœurs, ainsi qu’à tous mes amis de près ou de loin, qui grâce à leur
soutien m’ont permis d’atteindre ce niveau d’étude.
II
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
Mes remerciements vont tout d’abord vers Dieu tout puissant qui sans sa miséricorde et sa gratitude
je n’aurai pas connu l’existence, c’est pourquoi je le loue et le prie tous les jours de mon existence.
Remerciement à mon maitre de stage M. ARMEL KEUPONDJO et à M. SOULEYMANE
OUMTANAGA qui nous a ouvert à moi et à mes collègues les locaux de son laboratoire pour la
réalisation de tous nos projets.
J’adresse également mes remerciements à mes frères et sœurs pour m’avoir aidé à solder mes
scolarités durant tout mon parcours scolaire après le décès des parents.
J’exprime enfin ma profonde gratitude envers tous mes amis de près comme de loin pour leur
prière et encouragement à mon égard.
III
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
L’École Supérieure des Techniques Électroniques Audiovisuelles et Informatiques en abrégé
« ESTEAI » est une école d'enseignement supérieur professionnel pluridisciplinaire, dont la
création est essentiellement l’œuvre d’enseignants universitaires jouissant d’une longue
expérience pédagogique et d'enseignants exerçant pour la plupart dans l’enseignement supérieur.
L’idée génératrice de ce projet repose sur la conviction que la gestion et l’animation de centre
de formation scolaire notamment privés doivent être assurées par des personnes ressources ayant
acquis des compétences avérées dans le domaine de l’enseignement. Ainsi, animés d’une volonté
inébranlable, ces enseignants se sont organisés pour surmonter le principal handicap constitué par
le constat d’un manque total d’apport extérieur pour le financement d’un projet de création d’une
école supérieure. C’est ainsi qu’ils se sont associés dans une SARL (Société à Responsabilité
Limitée) dont la vocation, dans les phases de démarrage et maturation, est d’initier, supporter et
coordonner les actions requises dans les domaines administratif et académique de la gestion d’une
entreprise scolaire.
La demande d’ouverture de l’ESTEAI a été agréée en 1996 par Autorisation ministérielle
d’ouverture n° 297/MESCRIT/DESUP/de l’ESTEAI du 12 novembre 1996.
Ainsi, ayant obtenu l’admissibilité au BTS aux réseaux informatiques et télécommunication dans
cet établissement, il nous a été permis d’effectuer un stage afin de nous familiariser à
l’environnement de l’entreprise tout en mettant à profit de celle-ci les connaissances acquises tout
au long de notre formation. C’est dans ce cadre que nous avons été accueillis comme stagiaire au
LABTIC du 18 Janvier au 18 Juin.
IV
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
DÉDICACE.......................................................................................................................................
REMERCIEMENT ........................................................................................................................ II
AVANT-PROPOS ........................................................................................................................III
SOMMAIRE .................................................................................................................................IV
INTRODUCTION...........................................................................................................................1
LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS UTILISES ................................................................2
LISTE DES FIGURES....................................................................................................................3
LISTE DES TABLEAUX...............................................................................................................4
PARTIE I / ......................................................................................................................................5
ÉTUDE GÉNÉRALE......................................................................................................................5
CHAPITRE 1/ CADRE D’ACCUEIL & CONTEXTE ..............................................................6
CHAPITRE 2/ ÉTUDE DE L’EXISTANT.................................................................................9
PARTIE II / ...................................................................................................................................11
ÉTUDE TECHNIQUE..................................................................................................................11
CHAPITRE 3 / DÉFINITIONS & CONCEPTS .......................................................................12
CHAPITRE 4 / PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES SOLUTIONS.................................17
PARTIE III /..................................................................................................................................21
MISE EN ŒUVRE........................................................................................................................21
CHAPITRE 5 / INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS ................................................22
CHAPITRE 6 / TESTS ET ÉVALUATIONS DU PROJET.....................................................28
CONCLUSION .............................................................................................................................30
ANNEXE : ....................................................................................................................................IV
WEBOGRAPHIE........................................................................................................................ XII
TABLE DES MATIÈRES .........................................................................................................XIII
1
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
INTRODUCTION
Aujourd’hui bon nombre d’entreprise se dote de stratégies pour répondre aux besoins
croissant des clients. L’un des besoins en effet de cette clientèle est de pouvoir se rendre dans un
quelconque espace de l’entreprise.
C’est pour répondre à ce besoin que le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, établissement hôtelier de
renom, a mis en place un système d’orientation pour sa clientèle dont le fonctionnement révèle
quelques insuffisances.
Ainsi, Quel système pourrait-on proposer à Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour l’amélioration de
son service d’orientation ?
Par conséquent, le projet d’<< étude et mise en place d’une plateforme interactif d’orientation au
sein de Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire >> nous a été confié dans l’objectif de répondre à cette
question.
Dans cette optique, il s’avère judicieux de disposer d’une solution efficace et moins coûteuse.
Ainsi la solution qui sera développée dans ce projet devra améliorer la communication entre un
système d’information et ses utilisateurs.
À cet effet, nous construirons notre étude comme suite : nous ferons d’abord une présentation de
la structure d’accueil, suivie d’une étude et analyse du service d’orientation dont dispose le Sofitel
Abidjan Hôtel Ivoire, ensuite nous ferons un bref éventail des solutions possibles suivie de la mise
en œuvre de celle qui conviendrait le mieux, tout en effectuant une série de test suivie d’une
évaluation.
2
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
AI3L : Association Ivoirienne de Linux et des Logiciels Libres
CTI : Couplage Téléphonique Informatique
DTMF: Dual Tone Multi Frequency
GPRS: General Packet Radio Service
GSM: Global System for Mobile Communication
INP-HB : Institut National Polytechnique Felix Houphouet-Boigny
IP : Internet Protocole
IPBX : Internet Private Branch eXchange
IPV6 : Internet Protocol Version 6
LABTIC : LABoratoire des Technologies de l’Information et de la Communication
MCU : Multipoint Control Unit
PABX : Private Automatic Branch eXchange
RITER : Réseau Ivoirien de télécommunication pour la Technologie, l’Enseignement et de la
Recherche
RTCP: Real-Time Transport Control Protocol
RTP: Real-Time Transport Protocol
SIP: Session Initiation Protocol
SMS : Short Message Service
SVI : Serveur Vocale interactif
TCP : Transport Control Protocol
TIC : technologies de l’Information et de la Communication
UDP : User Datagram Protocol
UIT : Union Internationale des Télécommunications
UMTS : Universal Mobile Telecommunications System
VoIP : Voix sur IP
3
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
Figure 1/ organigramme du LABTIC _____________________________________________ 7
Figure 2/ principe de fonctionnement de la VoIP___________________________________ 13
Figure 3 / principaux composants dans le fonctionnement de H.323 et de SIP ___________ 14
Figure 4/ principe de fonctionnement de notre SVI _________________________________ 24
Figure 5/ Conversion 3gpp →wav_______________________________________________ 24
Figure 6/ Conversion wav →gsm _______________________________________________ 25
Figure 7 / La passerelle GSM-IP 2N VoiceBlue____________________________________ 26
Figure 8 / Architecture du SVI avec le réseau GSM ________________________________ XI
4
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
Tableau 1 / Les touches DTMF et leurs fréquences ...................................................................16
Tableau 2 / tableau comparatif des plates-formes IPBX............................................................19
Tableau 3 / matériel pour la mise en œuvre................................................................................28
5
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
PARTIE I /
ÉTUDE GÉNÉRALE
6
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
CHAPITRE 1/ CADRE D’ACCUEIL & CONTEXTE
PRÉSENTATION DU CADRE D’ACCUEIL
HISTORIQUE
Le LABTIC (LABoratoire des Technologies de l’Information et de la Communication) est un
centre de recherche et de formation, équipé d’une salle réseau d’une vingtaine de machines, et qui
propose une méthodologie d'acquisition de savoir-faire en matière d'Internet visant
l’administration ivoirienne, les établissements de recherche et d'enseignement supérieur en Côte
d’Ivoire.
Des projets et études préparatoires ont été menés auparavant, mais ce laboratoire a véritablement
été créé en Avril 2001 en collaboration avec d’autres laboratoires, des enseignants- chercheurs à
l’INP-HB et des partenaires, et ce, dans le cadre de la mise en place d’une structure de recherche,
d’expérimentation et de propagande des logiciels libres en Côte d’Ivoire. Cependant ce n’est qu’en
2002 que le LABTIC a démarré ses activités. Le LABTIC est aussi le local pour les réunions des
membres de l’AI3L (Association Ivoirienne de Linux et les Logiciels Libres). Il est situé dans les
Locaux de l’INP-HB Abidjan à Cocody-Danga et abrite le département technique du NIC .CI.
MISSIONS
L’évolution des technologies de l’information et de la communication est un processus inexorable
et accéléré qui exige du LABTIC un travail sans relâche. Pour ce faire ce laboratoire s’est fixé
comme objectifs :
 La formation sur les logiciels libres (LINUX principalement) : séminaires de formation,
cours et travaux pratiques ;
 Les conférences et démonstrations sur l’Internet ;
 Les stages d’immersion et de fin de cycle d’une durée de deux à trois mois pour permettre
aux étudiants de montrer leur savoir-faire sur des thèmes d’actualités en informatique ;
 Les projets assez pointus d’une durée de plus de trois mois concernant toujours des thèmes
d’actualité ;
 La fourniture d’interconnexion ;
 La recherche dans les domaines de télécommunications et de l’informatique.
Il mène à cet effet diverses activités de recherche. Les principaux axes de recherches sont :
 Les réseaux (sécurité, routage avance, IPv6, administration etc.) ;
 Les télécommunications (UMTS, GPRS, réseaux sans fils etc.) ;
 Le développement d’applications Web ;
 La formation à distance
7
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
ORGANIGRAMME
Le LABTIC est composé d’un responsable M. OUMTANAGA SOULEYMANE, de partenaires,
d’enseignants chercheurs, de quelques membres de l’AI3L, d’un assistant, d’une secrétaire et de
stagiaires. Son organigramme est le suivant :
Figure 1/ organigramme du LABTIC
Le responsable travaille en collaboration avec les partenaires, les enseignants-chercheurs et les
membres de l’AI3L. L’assistant est sous la direction du responsable et à en charge les stagiaires.
PROJETS RÉALISÉS
Différents projets ont été réalisés au sein du LABTIC parmi lesquels peuvent être cités :
 EDL : Environnement de Développement Logiciel.
Ce projet a pour objectif de construire une plate-forme logicielle d’aide à la conception de réseaux
d’ordinateurs. La motivation de base est de créer une plate-forme qui permettra d’envisager
plusieurs conceptions possibles et pour chacune d’elle, estimer le cout financier pour la mise en
œuvre du réseau.
 Etude de la mise en place d’un point d’échange Internet en Côte d’Ivoire
L’objectif est d’amener les différents fournisseurs de services Internet à se regrouper et à créer un
point national d’échange de trafic local.
 Etude et réalisation d’un serveur de noms base sur l’application BIND au NIC.CI
L’objectif de ce projet est la mise en place d’un serveur de nom sécurisé par le biais du protocole
8
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
DNSSEC et la réalisation d’un site dynamique avec des fonctionnalités de recherche d’un nom de
domaine sur le net, l’enregistrement en ligne d’un nom de domaine et une base WHOIS.
 RITER : Réseau Ivoirien de télécommunication pour la Technologie, l’Enseignement
et la Recherche.
L’objectif de ce projet est d’abord de relier les pôles de l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire
par le réseau internet. Ce projet a été conduit par le LABTIC, Medias France et l’ORSTOM et a
abouti à la connexion de l’INP-HB à l’Internet via le RIO de l’ORSTOM. La seconde phase du
projet consiste à relier les grandes écoles de Yamoussoukro de façon à permettre aux différents
laboratoires (toutes disciplines confondues) de pouvoir collaborer.
CONTEXTE
L’objectif de ce projet est d’aider des services d’accueil d’une quelconque structure, à permettre
de façon permanente, l’orientation de leur clientèle au sein même de leur bâtiment sans mobiliser
assez de ressources (humaine ou financière).
En effet, Nous nous trouvons dans un contexte où le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire souhaite
améliorer son service d’orientation; car disposant de plusieurs services, l’hôtel est confronté à un
gymnastique consistant à accompagner les clients partout où ils veulent se rendre ; sans omettre le
besoin croissant de personnel en cas d’affluence de la clientèle et le retard dans l’exécution des
tâches plus importante.
Ainsi, notre étude consistera à étudier et à mettre en place une solution capable de contribuer avec
efficacité à l’orientation de cette clientèle.
9
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
CHAPITRE 2/ ÉTUDE DE L’EXISTANT
CONSTATS
Le Sofitel, dispose de plusieurs services d’orientation pour la gestion de sa clientèle. Ces services
sont composés de réceptionnistes, de concierges et d’hôtesse qui sont à même de pouvoir diriger
les clients lorsque ceux-ci désirent se rendre à l’un des espaces de l’hôtel. Aussi nous notons la
présence des plaques signalétiques à différents endroits de l’hôtel qui permettent aux clients de
pouvoir également se déplacer d’un espace à un autre de l’hôtel.
Nous présentons à la suite un bref aperçu de ces différents services d’orientation :
LES SERVICES D’ORIENTATION EXISTANT
DÉFINITION
Considérée comme les premières structure qui établissent le premier contact physique avec la
clientèle, ces services sont implantés dans le hall d'entrée de la tour principale.
Les préposés de ces services revêtissent de multiples qualités afin d’être à la disposition de la
clientèle à toute heure selon qu'il s'agit d'une amplitude à une autre par rapport à la structure.
OBJECTIFS ET FONCTION
Afin de rester dans l'esprit de notre travail, nous avons évoqué les plus importants selon notre
entendement, tels que :
 Informer les clients et;
 Guider les clients.
INFORMER LES CLIENTS
Le Client en quête d’information sur ces besoins, se dirige vers le réceptionniste, le concierge ou
l’hôtesse dont l’une des tâches est « de donner avec précision et compétence les renseignements
dont il a besoin ».
GUIDER LES CLIENTS
Ils facilitent aux clients le contact direct ou indirect avec les services et les locaux de
l’établissement, en les accompagnants personnellement, donnant un coup de fil ou en leurs
indiquant toutes les coordonnées ou tous les points de repère afin de satisfaire l’objet de leur désir.
10
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
LIMITES
Malgré l’efficacité dont dispose ces services d’orientation de l’hôtel, des limites ont été observées
dans leur fonctionnement :
 Il y a une insuffisance du personnel d’orientation en cas d’affluence de la clientèle ;
 Le service d’orientation est réservé principalement aux clients et non aux publics qui désir
visiter les lieux ;
 Il est difficile de repérer les plaques signalétiques d’orientation au sein même de l’hôtel.
PROBLÉMATIQUE
De ce qui précède, nous nous posons un certains nombres de questions :
 Comment pouvons-nous mieux orienter les personnes dans le besoin ?
 Comment rendre accessible les services de l’entreprise sans de grands effort ?
 Comment permettre aux clients de s’orienter sans avoir besoins du personnel d’orientation
en cas d’affluence ?
 Comment pourrait-on impliquer les clients dans l’amélioration des services proposés par
l’hôtel ?
Enfin, quel système pourrait-on proposer à Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour l’amélioration de
son service d’orientation ?
CAHIER DE CHARGES
La solution que nous voulons apporter doit :
 Être facile d’accès ;
 Permettre l’orientation des clients à un quelconque service de l’hôtel (piscines, restaurants,
salles de réunions) sans l’assistance du personnel ;
 Être capable de s’adapter à tout événement sollicitant une orientation permanente de la
clientèle réduisant ainsi l’effectif du personnel ;
 Être capable de contenir une diversité de langues qui permettra son exploitation ;
 Disposer d’une boîte vocale de suggestion afin de permettre aux clients de participer à
l’amélioration des services proposés.
Pour se faire, intéressons-nous à présent aux éléments qui nous permettrons de faire de ce projet
une réalité.
11
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
PARTIE II /
ÉTUDE TECHNIQUE
12
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
CHAPITRE 3 / DÉFINITIONS & CONCEPTS
DÉFINITIONS DU THÈME
THÈME : « Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif d’orientation »
SERVEUR : Un serveur est une entité (une machine ou un programme) qui offre un service à
un client selon le principe dit client-serveur.
VOCAL : c’est un adjectif signifiant, relatif à la voix.
INTERACTIF : L'interactivité est une activité nécessitant la coopération de plusieurs êtres ou
systèmes.
ORIENTATION : Action permettant de déterminer la position d'une personne ou d'un lieu par
rapport à une direction donnée.
GÉNÉRALITÉ CONCEPTUELLES DE LA VoIP
Nous nous trouvons dans un contexte où le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire souhaite améliorer son
service d’orientation de sa clientèle. C’est pour répondre à ce besoin que nous proposons
l’installation d’un serveur vocal interactif (SVI) d’orientation.
Aussi, nous nous sommes attardés un instant à l’étude de certains concepts liés au SVI.
PRÉSENTATION DE LA VOIX SUR IP (VoIP)
DÉFINITION
La VoIP est l’abréviation anglaise de Voice over Internet Protocol. Ce protocole de Voix sur IP
(VoIP) offre la possibilité de transmettre la voix comme n’importe quel genre de données sur
l'ensemble du réseau qui accepte le protocole IP.
DOMAINE D’UTILISATION
La VoIP est une solution de convergence voix et donné, applicable dans le domaine de la
télécommunication et qui permet en autre de réaliser :
 La téléphonie sur IP (ToIP) : Téléphonie sur Protocole Internet (IP).
 L’unification des applications : la messagerie unifiée (des messages vocaux, des courriers
électroniques, des télécopies…).
Etc…
DIFFÉRENCE ENTRE ToIP & VoIP
 La ToIP est un ensemble de techniques permettant la mise en place de services
téléphoniques sur un réseau IP.
 La VoIP est une des techniques utilisées pour réaliser la mise en place de ce type de service
13
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA VOIP
Figure 2/ principe de fonctionnement de la VoIP
1. Acquisition du signal :
La première étape consiste naturellement à capter la voix à l’aide d’un micro.
2. Numérisation :
La voix passe alors dans un convertisseur analogique numérique qui réalise deux tâches distinctes :
 Échantillonnage du signal sonore : il s’agit d’un prélèvement périodique de ce signal ;
 Quantification : il consiste à affecter une valeur numérique (binaire) à chaque échantillon.
Plus des échantillons sont codés sur un nombre de bits important, meilleure sera la qualité.
3. Compression :
Le signal une fois numérisé peut être traité par un DSP (Digital Signal Processor) qui va le
compresser, c’est-à-dire réduire la quantité d’informations nécessaire pour l’exprimer ;
4. Habillage des en-têtes
Ils sont enrichis d’informations avant d’être converties en paquets pour la transmission.
Exemple : - type de trafic, - Synchronisation : s’assurer du réassemblage des paquets dans l’ordre.
5. Émission et transport
Les paquets sont acheminés du point d’émission jusqu’au point de réception sans un chemin précis.
6. Réception
À destination les paquets sont replacés dans le bon ordre et assez rapidement.
7. Conversion numérique analogique :
La conversion numérique analogique est l’étape réciproque de l’étape 2.
8. Restitution
Dès lors, la voix peut être retranscrite par le haut-parleur.
14
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
PROTOCOLES DE LA VOIP
 Les Protocoles de Transport (RTP / RTCP) :
 RTP (Real Time Transport Protocol) a pour but de fournir un moyen uniforme pour
transmettre sur IP des données soumises à des contraintes de temps réel de bout en
bout, par exemple des flux audio ou vidéo.
 RTCP (Real Time Transport Control Protocol), permet d’avoir des informations
sur la qualité des données transmises.
 Les Protocoles de Signalisation :
Il existe deux principaux protocoles de signalisation pour la voix sur IP : SIP et H.323.
 H.323 : le protocole standard H.323 fournit des services pour le transfert de l’audio, la
vidéo ou des données à travers des réseaux IP.
 SIP (Session Initiation Protocol) : SIP est un protocole de signalisation défini par
l'IETF (Internet Engineering Task Force) en 1999, permettant l'établissement et la
modification de sessions (voix, vidéo, données).
Ils sont Composés principalement de Terminal, Gatekeeper (GK=portier), Gateway
(GW=Passerelle), MCU :
Figure 3 / principaux composants dans le fonctionnement de H.323 et de SIP
o Le portier (gatekeeper) : Il est responsable de la translation entre un numéro de
téléphone et une adresse IP et fournit les mécanismes pour l'authentification et
l'enregistrement des terminaux.
o La passerelle H.323 ou SIP (Gateway) : elle permet de faire l’interface entre
différents réseaux, permetant à un terminal H.323 ou SIP d’appeler un terminal
d’un réseau différent.
o Le Pont de conférence (MCU : MultiPoint Control Unit) : Le MCU est une station
sur le réseau qui fournit les possibilités pour trois terminaux ou plus de participer à
une conférence multipoints.
o Le Terminal : représente l'entité se trouvant à chaque extrémité d'une connexion.
15
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
LES CONTRAINTES DE LA VoIP
Vu le fonctionnement de la VoIP, nous observons de nombreuses contraintes lui faisant défaut à
savoir :
 Perte de paquets :
Lorsqu’il y a saturation, les mémoires tampons ont besoin de libérer une partie de la bande
passante, négligeant ainsi certains paquets.
 Latence :
La latence est le décalage entre le temps écoulé entre l'envoi d'un paquet et sa réception par le
destinataire. Plus la latence est important, plus le transfert est long et sera donc décalé.
 Gigue :
La gigue est la variation de délai de transmission de bout en bout entre des paquets appartenant à
un même flux de données. Elle peut entrainer, si elle est trop élevée, une détérioration de la qualité
vocale.
 Bande passante :
La téléphonie sur IP utilisant les mêmes supports de transmission que le réseau IP, constitue un
flux supplémentaire qui peut entrainer des problèmes de disponibilité de bande passante.
LES SERVEURS VOCAUX INTERACTIFS
Un Serveur Vocal Interactif (SVI) est un système informatique, une plateforme, un ensemble
logiciel et/ou matériel, qui sert de répondeur vocal contrôlé par l’ensemble des touches du
téléphone ou des technologies de reconnaissance vocal permettant aux appelants d’obtenir de
manière automatique des réponses à leur demande et/ou sont dirigés vers le service concerné.
L’accès à cette application se fait (24H/24 et 7Jours/7) par un simple numéro de téléphone ou par
un numéro spécialisé dont la demande se fait au près d’un opérateur téléphonique.
INTÉRÊT DU SVI
L’accès continu au service (24H/24H) et l’orientation prioritaire des demandes vers des services
offerts par l’hôtel seront un véritable plus pour les clients. Aussi, la participation à l’amélioration
des services à travers une boite vocale de suggestion procurera chez la clientèle le sentiment d’être
considéré. Par conséquent il y aura un gain de temps pour la réception et la conciergerie qui dès
lors se consacreront à la gestion des dossiers plus complexes.
RÔLE DU SVI
La fonction première du SVI consiste à répondre aux appels reçus, avec une voix qui vous guide
et vous permet d’accéder au service correspondant à votre demande ; il est chargé de la délivrance
d’informations courtes et simples.
16
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
SERVICES OFFERT PAR LE SVI
Parmi les nombreux services du SVI nous notons : le service de transaction, de consultation,
d’information, de standard téléphonique, de sensibilisation et d’orientation.
DOMAINES D’APPLICATION DU SVI
Les SVI sont le plus souvent retrouvés : dans les banques, les centres d’appel, les opérateurs de
télécommunication, les établissements d’enseignement supérieur, etc…
DIFFÉRENTES INTERACTIONS DU SVI AVEC LE CLIENT
Dans son fonctionnement, le SVI se caractérise également par deux modes d’interactions avec le
client :
INTERACTION SVI – CLIENT
C’est une interaction caractérisée par le flux acoustique (vocale) quittant du SVI à destination du
client qui est guidé dans l'arborescence du menu vocal par des annonces vocale préenregistrées
puis intégrée dans le SVI.
INTERACTION CLIENT – SVI
Pour accéder aux informations qu'il veut, le client suit les instructions données à travers
l'arborescence en faisant pression sur les touches du clavier (DTMF).
La signalisation DTMF est employée pour permettre à l’utilisateur de transmettre des ordres au
SVI. Un code DTMF (Dual Tone Multi Frequency) est une combinaison de fréquences utilisée
pour la téléphonie moderne :
fréquences 1209 Hz 1336Hz 1477Hz 1633Hz
697Hz 1 2 3 A
770Hz 4 5 6 B
852Hz 7 8 9 C
941Hz * 0 # D
Tableau 1 / Les touches DTMF et leurs fréquences
Après ce bref aperçu des concepts, la suite de notre étude sera consacrée à l’étude des solutions
qui permettront l’implémentation du SVI.
17
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
CHAPITRE 4 / PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES
SOLUTIONS
PRÉSENTATION GÉNÉRALE
Dans la grande famille des IPBX, il en existe certain qui sont Open Source et d'autres qui sont
propriétaire. En effet, des sociétés telles que CISCO, AVAYA et 3COM pour ne citer que cela,
ont développées leur propre IPBX respectivement Unified Call Manager, IP office et NBX V3000
qui sont mis sur le marché mais dont l’acquisition se fait sous copyright. Cependant, RICHARD
STALLMAN initiateur du mouvement du logiciel libre des développeurs tels que MARC
SPENCER, ont conçu des IPBX Open Source qui sont mis à la disposition de la communauté
libre parmi eux nous avons Asterisk, Trixbox, Elastix… Dans le cas de notre étude nous avons
décidé de nous orienter vers ces IPBX Open source et cela pour deux principales raisons :
 La réduction du coût de l’implémentation et de l’exploitation et ;
 Les logiciels Open Source bénéficient d’une grande communauté d’utilisateurs :
 Asterisk :
Asterisk a été créé en 1999 par Mark Spencer, alors qu’étudiant de l'université d'Auburn (États-
Unis -Alabama). Asterisk est un commutateur téléphonique privé qui s'interconnecte avec
quasiment tous les équipements de téléphonie de base et fournissant tous les services de
télécommunications qui soient. Il continue grâce à de nombreux contributeurs, à évoluer
régulièrement. Ce logiciel a été conçu pour une flexibilité maximale et reste un système ouvert à
de nouvelles applications. Asterisk fournit toutes les fonctionnalités attendues d'un PABX mais
aussi la voix sur IP. Dans l'interconnexion avec les équipements de téléphonie numériques et
analogiques, Asterisk reconnait une large gamme de dispositifs matériels, et notamment ceux
fabriqués par ses sponsors, tels que Digium.
Parmi les services offerts par Asterisk, nous notons : la conférence téléphonique, le répondeur
interactif, La mise en attente d'appels, La messagerie vocale, La musique d'attente, Etc…
Asterisk crée un environnement unique qui peut être façonné pour s’adapter à n’importe quel cas
d’utilisation notamment en tant que serveur vocal interactif.
 Trixbox :
Trixbox anciennement appelé "Asterisk@Home" est une distribution Linux CentOS qui fournit
un package de téléphonie open source basé sur Asterisk. Il a été la première distribution tout en un
qui a fait usage de « FreePBX + MySQL + PHP + CentOS + Asterisk » pour élever un
commutateur IP rapidement.
18
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
La force de trixbox provient de la simplicité de son installation et de plusieurs types de services
de téléphonie qui sont automatiquement installés. En outre, contrairement à Asterisk, Trixbox
propose une interface graphique pour son administration.
Il peut être téléchargé sous la forme soit d'un fichier ISO, gravé sur un CD et installé sur un
ordinateur ou soit de fichiers Vmware lancés avec des outils Vmware.
 Elastix :
Elastix est un serveur de communication unifiée logiciel qui intègre plusieurs produits en un seul,
car dans une seule ISO s’installe en une seule étape non seulement Asterisk, mais une interface de
configuration web comme FreePBX, une base de données du système (MySQL), un système de
messagerie instantanée (OpenFire), un support pour fax (Hylafax) et CRM (vtiger) entre autres
applications, y compris. Aujourd'hui Elastix est la distribution basée sur Asterisk qui a plus
d'adeptes. Comme Asterisk, Elastix est un projet open source libre et gratuit.
Dans le souci de répondre au mieux à nos objectifs nous avons entrepris une étude comparative
entre ces différents IPBX Open Source et de leurs versions ce qui découlera sur le choix de celui
qui pourra le mieux contribuer à la réalisation de notre projet.
ÉTUDE COMPARATIVE
CRITÈRES DE COMPARAISON DES IPBX
Pour une étude comparative centrée sur nos objectifs nous nous intéresserons à la fonction
serveur vocale, l’intégration d’une passerelle IP/GSM, le nombre d’appels simultanés, la qualité
du son (codecs et protocoles) et le système d’exploitation.
19
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
TABLEAU COMPARATIF
Fonction supportée
Fonction non supportée
Caractéristiques matérielles
IPBX Trixbox Asterisk Elastix
Caractéristique
globale
SVI
Passerelle IP/GSM
Performances Appels simultanés 5 - 23 <=10 30 - 40
Qualité
du son
Protocoles
H.323
SIP
IAX
MGCP
Codecs
G.711
G.726
GSM
MP3
iLBC
Système
d’exploitation
LINUX
WINDOWS
Tableau 2 / tableau comparatif des plates-formes IPBX
20
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
CHOIX DE L’IPBX
Au terme de cette étude comparative, nous retenons l'IPBX Asterisk. Globalement, il faut dire que
notre choix se justifie par le fait que Asterisk respect le plus nos critères et parce qu'il est
suffisamment documenté sur internet et donc permet une administration facile. Aussi, l'existence
d'une version gratuite et accessible a également été déterminante dans le choix de cette solution.
En outre, il faut aussi dire que les services offerts par Asterisk sont activés à la demande tant-
disque l’installation des autres IPBX entraine l’installation de plusieurs autres services qui ne nous
intéresse pas nécessairement.
Le choix de la distribution et de la version du système d’exploitation Linux à utiliser pour la
réalisation de notre solution, est principalement motivé par le faite que l'une de ces distributions
fait partir de notre environnement courant de travail. Il s'agit de la distribution Ubuntu avec comme
version la version 14.04 LTS. De plus, Asterisk étant une solution OpenSource rien de mieux que
de le faire fonctionner avec une autre solution OpenSource.
Le service qui nous intéresse étant le SVI, nous consacrerons la suite de notre étude à son
implémentation.
21
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
PARTIE III /
MISE EN ŒUVRE
22
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
CHAPITRE 5 / INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS
INTRODUCTION
La configuration propre de notre serveur vocal interactif se fera en deux principales étapes :
 La configuration du SVI dans un réseau local : Dans cette étape il s’agira de configurer
trois extensions dont un servira de numéro pour le SVI et les deux autres nous permettrons
de tester la navigation dans le menu vocal de notre SVI.
 Configuration de la passerelle IP/GSM : À ce niveau, nous allons connecter une passerelle
IP/GSM au serveur, puis la configurer de sorte à permettre à des appels provenant du réseau
GSM d’accéder à notre plate-forme.
INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS EN LOCAL
PRÉREQUIS
Afin de procéder à l’installation de la solution, il faut s’assurer dans notre cas de disposer :
 D’un ordinateur (Processeur : 2Ghz, RAM : 4 Go, Disque dur : 180 Go) ou plus ;
 D’un système d’exploitation Linux à jour et ;
 D’une bonne connexion internet pour le téléchargement des paquets.
INSTALLATION D’ASTERISK
Il existe trois façons d’installer l’IIPBX Asterisk sous Linux :
 1er
Le gestionnaire de paquet APT en ligne de commande ;
 2ème
Le gestionnaire de paquet avec l’interface graphique ≪Ubuntu Software Center≫ ;
 3ème
En téléchargeant les principaux modules d’Asterisk.
Dans notre étude l’installation se fera avec le gestionnaire de paquet APT en ligne de commande.
; Il est nécessaire d’avoir une distribution à jour. Pour se faire, tapons la commande suivante :
$ sudo apt-get update && apt-get upgrade
; Ensuite télécharger Asterisk et l’installer :
$ sudo apt-get install asterisk
Le démarrage d’Asterisk ne se fait pas automatiquement après son installation. Pour lui permettre
de démarrer automatiquement il faut se rendre dans le fichier /etc/default/asterisk :
$ sudo nano /etc/default/asterisk
Puis décommander la ligne #RUNASTERISK=no et remplacer ≪ no ≫ par ≪ yes ≫ dans la
même ligne. Le redémarrage d’Asterisk après la modification d’un fichier de configuration est
recommandé. Cela se fait avec la commande suivante :
$ sudo /etc/init.d/asterisk restart (arrêt et démarrage consécutifs)
23
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
; installer par la suite les voix française de la messagerie d’Asterisk
$ sudo apt-get install asterisk-prompt-fr-proformatique
; il faut se rendre dans le fichier sip.conf et décommander (enlever le ;) la ligne ;language=en en
remplaçant « en » par « fr ».
$ sudo nano sip.conf
Pour sortir du fichier faire « CTRL+X » puis « yes » ou « oui » selon la langue. Ceci est valable
pour tous les autres fichiers de configuration.
La configuration des différents services peut être maintenant abordée. Dans notre étude il s’agira
du serveur vocal interactif (SVI).
IMPLÉMENTATION DU SVI
L’installation du serveur Asterisk n’active pas immédiatement tous ces services et certains d’entre
eux doivent être configurés par l’administrateur.
Asterisk comporte plusieurs fichiers de configurations qui sont tous répertorier dans /etc/asterisk:
$ ls /etc/asterisk
En ce qui concerne le SVI seuls trois d’entre eux seront configurés à savoir :
 sip.conf : il permet la création de comptes SIP. En effet il est utilisé pour configurer les
logins et mots de passe de tous les périphériques. Ces périphériques peuvent être des
téléphones, des passerelles analogiques ou encore d’autres serveurs. Nous l’utilisons pour
la création de nos utilisateurs.
 extensions.conf : ce fichier quant à lui est utilisé pour router les appels vers un utilisateur
ou vers sa messagerie. C’est dans ce fichier que toutes les procédures d’appel sont créées.
 Voicemail.conf : ce fichier nous permettra de faire la configuration de la messagerie
d’Asterisk qui représentera notre boite vocale de suggestion.
CRÉATION DU MENU VOCAL
Afin de permettre aux utilisateurs du serveur vocal interactif d'accéder aux informations
d’orientation des locaux de l’hôtel, nous avons conçu un menu vocal dont l'arborescence résumée
est décrite par le schéma ci-dessous :
24
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
Figure 4/ principe de fonctionnement de notre SVI
CRÉATION DES UTILISATEURS
Nous créons deux utilisateurs dans le fichier sip.conf pour faire des tests dans le réseau local. Et
un autre utilisateur qui sera le client de la boite de suggestion.
 Voir annexe 1 pour la création des utilisateurs.
ENREGISTREMENTS DES MESSAGES VOCAUX
Les messages sont enregistrés à parti d'un enregistreur au format 3gpp. Ensuite on les convertit
en un format utilisable par Asterisk (format gsm).
N'ayant pas trouvé d'outils permettant de faire la conversion directe .3gpp →.gsm, nous
convertissons d'abord les fichiers .3gpp en .wav grâce à un outil de conversion en ligne
www.zamzar.com.
Figure 5/ Conversion 3gpp →wav
25
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
Enfin on convertit les fichiers .wav en .gsm grâce à l'outil sox sous linux.
La chaine de conversion de la parole en un format compatible avec Asterisk que nous avons
adopté est résumée ci-dessous :
Parole brute→ (enregistreur) → .3gpp→ (www.zamar.com) .wav→ (soX).gsm
ÉCRITURE DU DIALPLAN
MENU D’ACCUEIL
C'est le 1er
niveau de notre menu vocal. La configuration se fait dans le fichier extensions.conf :
$ sudo nano /etc/asterisk/extensions.conf
L'idée principale est la suivante : lorsqu'on émet un appel vers le 255, on est d'abord dirigé dans le
contexte [local]. Ensuite, l'appel est immédiatement décroché puis on entend le message d’accueil.
Celui-ci indique le rôle du serveur et donne les différentes options.
LES DIFFÉRENTS MENUS EN LANGUE
La configuration se fait également dans le fichier extensions.conf :
$ sudo nano /etc/asterisk/extensions.conf
L'arborescence est la même pour chaque langue. Lorsqu'une langue est sélectionnée (touche 1 ou
2 du menu principal), un message vocal s'écoule.
Les messages vocaux sont renvoyés grâce à l'application Background() qui prend en argument le
nom du fichier audio sans l'extension. On peut uniquement indiquer le nom du fichier s'il se trouve
dans le répertoire par défaut (/usr/share/asterisk/sounds/).
À cet effet, on crée des contextes lies à ces différentes rubriques :
[Langue]
Ce contexte correspond au menu d'une langue (le menu français ou le menu anglais). C'est dans
ce contexte que l'appel est redirigé lorsque la langue est sélectionnée depuis le menu principal
(accueil). À son tour, il va rediriger l'appel vers un autre contexte plus spécifique en fonction du
choix de l'appelant.
[Sous menu]
Figure 6/ Conversion wav →gsm
26
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
L’association de plusieurs sous menus constituera les choix que devront faire les appelants à parti
des menus des deux différents contextes [langue]. Ils seront ainsi orientés vers le lieu de leur choix
(piscine, restaurant ou salle de réunion).
Se sont : le menu [piscine], [restaurant] et [salle de réunion]
Note : la création du dialplan (procédure d’appel) et du menu vocal sera faite à l’annexe 2.
BILAN PARTIEL
À l'issu de ce premier test, il ressort que le serveur vocal implémenté est bien interactif.
La prochaine étape, qui constitue le cœur de notre travail, va consister en l'intégration d'une
passerelle GSM/IP à notre serveur, de sorte à permettre des appels en provenance du réseau GSM.
MISE EN ŒUVRE DE LA PASSERELLE GSM/IP
INTRODUCTION
Pour rendre notre serveur accessible depuis des téléphones mobiles, il faut trouver le moyen de
transformer les paquets en provenance du réseau GSM en paquets compatibles avec le protocole
SIP que notre serveur Asterisk peut traiter. Cette interconnexion peut se faire à l'aide de deux
principales méthodes : La carte d'extension FXO/FXS et La passerelle GSM/IP. Cependant, nous
utiliserons la passerelle GSM/IP.
Vu, le manque de matériel auquel nous sommes confrontés, nous présentons dans cette partie les
configurations de ces équipements. Dans chacun des cas, il faudra configurer Asterisk et la
passerelle utilisée.
PRÉSENTATION DU MODEM GSM
Le modem GSM est un périphérique qui possède en général deux interfaces. La première est
constituée d'une antenne et d'une carte SIM. Cette interface reçoit dans un premier temps, le flux
en provenance du réseau GSM. Ensuite, nous avons une deuxième interface matérialisée par un
port USB permettant de transmettre le flux au serveur grâce au protocole SIP. Certains modems
possèdent une seule interface et d'autres plusieurs interfaces (passerelles multi-canaux).
Figure 7 / La passerelle GSM-IP 2N VoiceBlue
27
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
CONFIGURATION DU MODEM
Asterisk voit la passerelle comme un simple compte SIP. Elle reçoit les appels des téléphones
mobiles et les transmet au serveur Asterisk via son propre compte SIP. Dans un premier temps, il
faut configurer la passerelle. Ensuite vient la configuration du serveur qui consiste en la création
d'un compte SIP pour la passerelle et la création d'une route pour les appels entrants.
CONFIGURATIONS DE LA PASSERELLE
La plupart des Modems GSM/IP intègrent une interface graphique à parti de laquelle on peut
configurer certains paramètres qui assurent l'interface entre le réseau GSM et notre serveur
Asterisk. La configuration que nous présentons est relative à un modem de marque VoiceBlue. On
télécharge d'abord l'outil de configuration sur le site www.2n.cz. Ensuite on connecte la passerelle
au serveur par port USB.
Les paramètres à configurer sont :
 Paramètres systèmes : Adresse IP attribuée à la passerelle, masque par défaut, code PIN
de la carte SIM ;
 Paramètres VoIP : SIP registrar, Domaine, Proxy SIP, ports RTP ;
 Paramètres de groupe GSM : Plusieurs groupes d'appels sont disponibles. Chaque
groupe correspond à un canal. Si vous utilisez une seule carte SIM, il faut sélectionner le
premier groupe pour les appels entrants) ;
 La Liste Réseau (Network list) : Permet de sélectionner le nombre de digits que les
numéros appelants doivent avoir.
CONFIGURATIONS DU SERVEUR
Il nous reste à ajouter quelques lignes au serveur Asterisk pour que le serveur soit connecté au
réseau GSM :
 Modification du contexte [general]: dans /etc/asterisk/sip.conf
On ajoute ces trois lignes au niveau du contexte général : allowguess=no, disallow=all,
allow=ulaw
 Création d'un compte pour la passerelle : /etc/asterisk/sip.conf
 Voir annexe 1 pour la configuration.
 Création d'une route pour les appels entrants: /etc/asterisk/extensions.conf
On crée un contexte [from-gsm] pour les appels en provenance du réseau GSM. Il nous permettra
de router les appels qui arrivent vers le 255 de notre SVI.
 Voir annexe 2 pour la configuration.
Enfin, il nous faut enregistrer tous ces fichiers et charger les configurations dans le serveur.
28
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
BILAN PARTIEL
L’obtention du matériel pour l’interconnexion avec le réseau GSM étant difficile nous avons
montré ici sa configuration qui naturellement nous permettra d’accéder à notre SVI.
CHAPITRE 6 / TESTS ET ÉVALUATIONS DU PROJET
TESTS
PREMIER TEST
Le test est effectué à parti d’un softphone Zoiper dans lequel a été enregistré l’un des utilisateurs
créés. Nous appelons le numéro de notre SVI au 255.
Ce premier test a été un succès.
DEUXIÈME TEST
Après avoir fait ces configurations, il faut effectuer un test. Ce test consistera à appeler le numéro
de la passerelle qui est [_XXXXXXXX] depuis un mobile GSM. Ensuite, une fois connecté au
serveur, on pourra parcourir l'arborescence du menu vocal.
ÉVALUATIONS
ÉVALUATION DU MATÉRIEL
Matériels Caractéristiques Quantité Coût Site de référence
Ordinateur
Processeur : 2Ghz
RAM : 4 Go
Disque dur : 500 Go
2 500.000 FCFA www.sitcom.ci
Passerelle
GSM/IP
Sip
G.711 PCM A-law/u-law
G.729
G.723.1 TCP, UDP, IP,
RTP, TELNET
1 516.604 FCFA http://www.2n.cz/
Onduleur APC Onduleur 650VA 1 47.725 FCFA www.infotech.ci
Carte SIM Numéro court 1 -------- --------
Main d’œuvre --------- ---- 350.000 FCFA ---------
Total --------- 5 1.414.329 FCFA --------
Tableau 3 / matériel pour la mise en œuvre
29
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
Le coût de la carte SIM n’est pas précisé ici car son acquisition se fait au près d’un opérateur ; et
donc difficile pour nous d’avoir une idée du coût de la carte SIM.
ÉVALUATION DU PROJET
Nous avons eu pour objectif la mise en place d’un serveur vocal interactif d’orientation, avec un
certain nombre de points dans notre cahier des charges qui devaient être respectés, à savoir :
 L’Accessibilité au serveur ;
 L’interactivité homme – machine ;
 La structure cohérente de notre SVI ;
 Une Arborescence compréhensible ;
 Une boite de suggestion permettant aux clients de participer à l’amélioration des services
de l’hôtel.
 Voir annexe 3 pour la configuration de la boite de suggestion.
L’implémentation a été un succès avec un respect total des objectifs que nous nous sommes fixés.
En outre, il faut dire que l’expérience acquise est énorme à parti du moment où le serveur a été
mis en place et que les tests effectués révèlent qu’il est bien interactif.
30
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
CONCLUSION
Tout au long de cette étude, nous avons essayé de répondre à une question qui est de savoir « quel
système pourrait-on proposer à Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour l’amélioration de son service
d’orientation ? ».
En effet, le service d’orientation de Sofitel présentant des insuffisances dans son application, nous
nous sommes proposé d’y apporter une solution avec l’implémentation d’un serveur vocal
interactif, qui aura pour rôle l’orientation exclusive des clients en tout temps et en tout lieu de
l’hôtel.
Pour y arriver une étude préalable a été menée sur les différentes techniques permettant sa
réalisation. Ce qui a découlé sur le choix d’Asterisk comme IPBX tournant sur un système LINUX,
avec l’option de la Passerelle VoiceBlue pour permettre son accessibilité par les mobiles du réseau
GSM.
En outre, toutes les configurations et tests effectuées à partie de ses deux solutions nous ont permis
la réalisation du SVI, montrant également son interactivité homme-machine.
Cependant, la réalisation de ce projet c’est limitée en local à cause du manque de matériel pour
son extension au monde extérieur c’est-à-dire au client GSM.
Nous soulignons l’énorme apprentissage que nous avons eu dans le domaine des IPBX et des
passerelles GSM/IP qui nous était jusque-là parfaitement inconnu.
Au cours de cette étude nous avons été confrontés à un certain nombre de difficultés liées tout
d’abord à notre inexpérience dans le domaine d’Asterisk. Par exemple nous avons dû réinstaller
Asterisk à quatre reprises à cause de mauvaises configurations. Aussi, le manque de documentation
suffisamment générique a causé un véritable frein à notre étude car toutes les documentations
disponibles étaient trop spécifiques donc difficilement adaptables.
IV
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
ANNEXE :
ANNEXE 1 : CRÉATION DES UTILISATEURS
 Création du contexte [general], le context=local défini sera le context des clients :
 Création du client1
 Création du compte de la boite de suggestion :
V
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
 Création du compte de la passerelle GSM/IP
VI
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
ANNEXE 2 : CRÉATION DU DIALPLAN
 Création du context [local] :
 Création du menu Français
VII
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
 Création du menu Piscine :
 Création du menu Restaurant :
 Création du menu des salles de réunion :
VIII
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
 Création du menu Anglais
 Configuration du routage des appels du réseau GSM vers notre
SVI
IX
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
ANNEXE 3 : CONFIGURATION DE LA BOITE DE SUGGESTION
Nous éditons le fichier voicemail.conf afin de faire la configuration de la boite de messagerie
vocale d’asterisk.
$ sudo sublime /etc/asterisk/voicemail.conf
 Configuration du context [general] :
 Corps du mail :
 Création du numéro, du mot de passe et du nom des utilisateurs pour leur
boite vocale dans le context [default] :
X
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
ANNEXE 4 : PRÉSENTATION DES TESTS AVEC LE SOFT-PHONE ZOIPER
Le client1 est configuré sur le soft-phone. Les différentes étapes suivantes décrivent de façon brève
son interaction avec le SVI.
1. Il compose le numéro 255 du SVI ;
2. L’appel est automatiquement décroché ;
3. Une annonce de bienvenu et des choix de langue lui ait faite ;
4. Il est dirigé dans un menu langue selon son choix ;
5. Par exemple, dans le menu français, une annonce proposant les différents choix d’espace
lui est faite ;
6. Selon son choix, il est dirigé vers un espace ;
7. Au cours de sa navigation dans l’arboressance du menu vocal, le client a la possibilité de
revenir au menu précédent, de réécouter une annonce et est soumis à une annonce
d’invalidité en cas de choix hors les choix qui lui sont proposés.
XI
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
ANNEXE 5 : ARCHITECTURE DU SVI AVEC LE RÉSEAU GSM
Figure 8 / Architecture du SVI avec le réseau GSM
Cette figure schématise l’architecture définitive de notre serveur au sein de l’établissement et de
son interconnexion avec le réseau GSM/IP.
XII
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
WEBOGRAPHIE
 http://www.guidescomparatifs.com/themes/relation-clients/cahier-des-
charges-svi-serveur-vocal-interactif /(10 MARS 2016)
 http://www.voip-info.org/wiki/view/Asterisk (07 FÉVRIER 2016)
 https://fr.wikipedia.org/wiki/Asterisk_(logiciel) (20 FÉVRIER 2016)
 https://www.networklab.fr/ (15 MAI 2016)
XIII
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
DÉDICACE.......................................................................................................................................
REMERCIEMENT ........................................................................................................................ II
AVANT-PROPOS ........................................................................................................................III
SOMMAIRE .................................................................................................................................IV
INTRODUCTION...........................................................................................................................1
LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS UTILISES ................................................................2
LISTE DES FIGURES....................................................................................................................3
LISTE DES TABLEAUX...............................................................................................................4
PARTIE I / ......................................................................................................................................5
ÉTUDE GÉNÉRALE......................................................................................................................5
CHAPITRE 1/ CADRE D’ACCUEIL & CONTEXTE ..............................................................6
PRÉSENTATION DU CADRE D’ACCUEIL.................................................................6
HISTORIQUE...........................................................................................................6
MISSIONS ................................................................................................................6
ORGANIGRAMME .................................................................................................7
PROJETS RÉALISÉS...............................................................................................7
CONTEXTE.....................................................................................................................8
CHAPITRE 2/ ÉTUDE DE L’EXISTANT.................................................................................9
CONSTATS......................................................................................................................9
LES SERVICES D’ORIENTATION EXISTANT...................................................9
DÉFINITION.....................................................................................................9
OBJECTIFS ET FONCTION............................................................................9
INFORMER LES CLIENTS .............................................................................9
GUIDER LES CLIENTS...................................................................................9
LIMITES ........................................................................................................................10
PROBLÉMATIQUE ......................................................................................................10
CAHIER DE CHARGES ...............................................................................................10
PARTIE II / ...................................................................................................................................11
ÉTUDE TECHNIQUE..................................................................................................................11
CHAPITRE 3 / DÉFINITIONS & CONCEPTS .......................................................................12
DÉFINITIONS DU THÈME..........................................................................................12
GÉNÉRALITÉ CONCEPTUELLES DE LA VoIP .......................................................12
XIV
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
PRÉSENTATION DE LA VOIX SUR IP (VoIP)..................................................12
DÉFINITION...................................................................................................12
DOMAINE D’UTILISATION ........................................................................12
DIFFÉRENCE ENTRE ToIP & VoIP.............................................................12
LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA VOIP...............................13
PROTOCOLES DE LA VOIP.........................................................................14
LES CONTRAINTES DE LA VoIP................................................................15
LES SERVEURS VOCAUX INTERACTIFS...............................................................15
INTÉRÊT DU SVI..................................................................................................15
RÔLE DU SVI ........................................................................................................15
SERVICES OFFERT PAR LE SVI........................................................................16
DOMAINES D’APPLICATION DU SVI..............................................................16
DIFFÉRENTES INTERACTIONS DU SVI AVEC LE CLIENT .........................16
INTERACTION SVI – CLIENT.....................................................................16
INTERACTION CLIENT – SVI.....................................................................16
CHAPITRE 4 / PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES SOLUTIONS.................................17
PRÉSENTATION GÉNÉRALE ....................................................................................17
ÉTUDE COMPARATIVE .............................................................................................18
CRITÈRES DE COMPARAISON DES IPBX.......................................................18
TABLEAU COMPARATIF ...................................................................................19
CHOIX DE L’IPBX................................................................................................20
PARTIE III /..................................................................................................................................21
MISE EN ŒUVRE........................................................................................................................21
CHAPITRE 5 / INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS ................................................22
INTRODUCTION..........................................................................................................22
INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS EN LOCAL ..........................................22
PRÉREQUIS ...........................................................................................................22
INSTALLATION D’ASTERISK ...........................................................................22
IMPLÉMENTATION DU SVI...............................................................................23
CRÉATION DU MENU VOCAL...................................................................23
CRÉATION DES UTILISATEURS................................................................24
ENREGISTREMENTS DES MESSAGES VOCAUX...................................24
ÉCRITURE DU DIALPLAN ..........................................................................25
MENU D’ACCUEIL ....................................................................................25
XV
Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif
M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM
RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015
LES DIFFÉRENTS MENUS EN LANGUE................................................25
BILAN PARTIEL............................................................................................26
MISE EN ŒUVRE DE LA PASSERELLE GSM/IP ....................................................26
INTRODUCTION...................................................................................................26
PRÉSENTATION DU MODEM GSM ..................................................................26
CONFIGURATION DU MODEM.........................................................................27
CONFIGURATIONS DE LA PASSERELLE ................................................27
CONFIGURATIONS DU SERVEUR ............................................................27
BILAN PARTIEL ...................................................................................................28
CHAPITRE 6 / TESTS ET ÉVALUATIONS DU PROJET.....................................................28
TESTS ............................................................................................................................28
PREMIER TEST.....................................................................................................28
DEUXIÈME TEST .................................................................................................28
ÉVALUATIONS............................................................................................................28
ÉVALUATION DU MATÉRIEL...........................................................................28
ÉVALUATION DU PROJET.................................................................................29
CONCLUSION .............................................................................................................................30
ANNEXE : ....................................................................................................................................IV
ANNEXE 1 : CRÉATION DES UTILISATEURS...............................................................IV
ANNEXE 2 : CRÉATION DU DIALPLAN.........................................................................VI
ANNEXE 3 : CONFIGURATION DE LA BOITE DE SUGGESTION ..............................IX
ANNEXE 4 : PRÉSENTATION DES TESTS AVEC LE SOFT-PHONE ZOIPER.............X
ANNEXE 5 : ARCHITECTURE DU SVI AVEC LE RÉSEAU GSM ................................XI
WEBOGRAPHIE........................................................................................................................ XII
TABLE DES MATIÈRES .........................................................................................................XIII

Contenu connexe

Tendances

Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Sofien Benrhouma
 
Rapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIPRapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIP
Mounir Kaali
 
rapport de stage
rapport de stagerapport de stage
rapport de stage
Marouane Gh
 

Tendances (20)

Rapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'EtudesRapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'Etudes
 
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
 
mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études
 
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
 
Rapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIPRapport de stage TOIP/VOIP
Rapport de stage TOIP/VOIP
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
Rapport stage fin d'études
Rapport stage fin d'étudesRapport stage fin d'études
Rapport stage fin d'études
 
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
Rapport PFE-Implémentation de la solution Dual-Homing
 
GNS3, VoIP, ToIP
GNS3, VoIP, ToIPGNS3, VoIP, ToIP
GNS3, VoIP, ToIP
 
rapport de stage
rapport de stagerapport de stage
rapport de stage
 
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
conception et réalisation d'une application de gestion des rapports téléphoni...
 
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WAN
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WANMise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WAN
Mise en place de deux réseaux LAN interconnectés par un réseau WAN
 
Contribution a la_realisation_dune_plate_forme_de_suivi_de_colis (1)
Contribution a la_realisation_dune_plate_forme_de_suivi_de_colis (1)Contribution a la_realisation_dune_plate_forme_de_suivi_de_colis (1)
Contribution a la_realisation_dune_plate_forme_de_suivi_de_colis (1)
 
Rapport projet fin d'étude
Rapport projet fin d'étudeRapport projet fin d'étude
Rapport projet fin d'étude
 
Rapport de Stage -Finale.pdf
Rapport de Stage -Finale.pdfRapport de Stage -Finale.pdf
Rapport de Stage -Finale.pdf
 
Rapport PFE - Mise en place d'OpenERP pour IT-Consulting
Rapport PFE - Mise en place d'OpenERP pour IT-ConsultingRapport PFE - Mise en place d'OpenERP pour IT-Consulting
Rapport PFE - Mise en place d'OpenERP pour IT-Consulting
 
Projet stage : Mise en place d'un système générique de sauvegarde et de rest...
Projet stage : Mise en place d'un système générique  de sauvegarde et de rest...Projet stage : Mise en place d'un système générique  de sauvegarde et de rest...
Projet stage : Mise en place d'un système générique de sauvegarde et de rest...
 
Rapport PFE
Rapport PFERapport PFE
Rapport PFE
 
Rapport dridi sahar_tunisie_telecom
Rapport dridi sahar_tunisie_telecomRapport dridi sahar_tunisie_telecom
Rapport dridi sahar_tunisie_telecom
 
Rapport de stage PFE - Mémoire master: Développement d'une application Android
Rapport de stage PFE - Mémoire master: Développement d'une application AndroidRapport de stage PFE - Mémoire master: Développement d'une application Android
Rapport de stage PFE - Mémoire master: Développement d'une application Android
 

Similaire à Rapport de stage bts

IRCAD, Internship Report
IRCAD, Internship ReportIRCAD, Internship Report
IRCAD, Internship Report
Raphaël Bils
 
Conception d'un modèle d'estimation de la consommation énergétique pour un sy...
Conception d'un modèle d'estimation de la consommation énergétique pour un sy...Conception d'un modèle d'estimation de la consommation énergétique pour un sy...
Conception d'un modèle d'estimation de la consommation énergétique pour un sy...
PierreVerhulst
 
Mémoire analyse fonctionnelle et rédimensinnement d'une infrastructure réseau...
Mémoire analyse fonctionnelle et rédimensinnement d'une infrastructure réseau...Mémoire analyse fonctionnelle et rédimensinnement d'une infrastructure réseau...
Mémoire analyse fonctionnelle et rédimensinnement d'une infrastructure réseau...
GeorgeMillan2
 

Similaire à Rapport de stage bts (20)

IRCAD, Internship Report
IRCAD, Internship ReportIRCAD, Internship Report
IRCAD, Internship Report
 
Étude et mise en place d'un serveur messengerie
Étude et mise en place d'un serveur messengerie Étude et mise en place d'un serveur messengerie
Étude et mise en place d'un serveur messengerie
 
Memoire complet.pdf
Memoire complet.pdfMemoire complet.pdf
Memoire complet.pdf
 
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPCETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
ETUDE DE L'EVOLUTION DU COEUR PAQUET 3G VERS L'EPC
 
Débuter dans la conception pédagogique et multimédia : De la réalisation à l...
Débuter dans la conception pédagogique et multimédia :  De la réalisation à l...Débuter dans la conception pédagogique et multimédia :  De la réalisation à l...
Débuter dans la conception pédagogique et multimédia : De la réalisation à l...
 
WDM.pdf
WDM.pdfWDM.pdf
WDM.pdf
 
Rapport version finale kouakou aboua pokou alexis
Rapport version finale kouakou aboua pokou alexis Rapport version finale kouakou aboua pokou alexis
Rapport version finale kouakou aboua pokou alexis
 
GEmploi : Smart school timetable management software using RFID technology
GEmploi : Smart school timetable management software using RFID technologyGEmploi : Smart school timetable management software using RFID technology
GEmploi : Smart school timetable management software using RFID technology
 
Ess
EssEss
Ess
 
Ess
EssEss
Ess
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
 
Conception d'un modèle d'estimation de la consommation énergétique pour un sy...
Conception d'un modèle d'estimation de la consommation énergétique pour un sy...Conception d'un modèle d'estimation de la consommation énergétique pour un sy...
Conception d'un modèle d'estimation de la consommation énergétique pour un sy...
 
E jobs-rapport-final-light
E jobs-rapport-final-lightE jobs-rapport-final-light
E jobs-rapport-final-light
 
Mise en place d’une plateforme de formation IMS
Mise en place d’une plateforme de formation IMSMise en place d’une plateforme de formation IMS
Mise en place d’une plateforme de formation IMS
 
Rapport de fin d'etude
Rapport  de fin d'etudeRapport  de fin d'etude
Rapport de fin d'etude
 
Mémoire analyse fonctionnelle et rédimensinnement d'une infrastructure réseau...
Mémoire analyse fonctionnelle et rédimensinnement d'une infrastructure réseau...Mémoire analyse fonctionnelle et rédimensinnement d'une infrastructure réseau...
Mémoire analyse fonctionnelle et rédimensinnement d'une infrastructure réseau...
 
Tpe nguyen tien-thinh
Tpe nguyen tien-thinhTpe nguyen tien-thinh
Tpe nguyen tien-thinh
 
Memoire_Nguessan.docx
Memoire_Nguessan.docxMemoire_Nguessan.docx
Memoire_Nguessan.docx
 
Memoire license iii
Memoire license iiiMemoire license iii
Memoire license iii
 

Rapport de stage bts

  • 1. ECOLE SUPERIEUR DES TECHNOLOGIES ELECTRONIQUE DE L’AUDIO VISUEL ET DE L’INFORMATIQUE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LABORATOIRE DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION RAPPORT DE STAGE DU BTS «OPTION RESEAUX INFORMATIQUES ET TELECOMMUNICATIONS» SOUTENU PAR: M. ANGA LOUKOU JOEL MAITRE DE STAGE: M. KEUPONDJO ARMEL Ingénieur télécoms ANNEE ACADEMIQUE 2014 - 2015 THEME
  • 2. I Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 Dédicace à tous mes frères et sœurs, ainsi qu’à tous mes amis de près ou de loin, qui grâce à leur soutien m’ont permis d’atteindre ce niveau d’étude.
  • 3. II Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 Mes remerciements vont tout d’abord vers Dieu tout puissant qui sans sa miséricorde et sa gratitude je n’aurai pas connu l’existence, c’est pourquoi je le loue et le prie tous les jours de mon existence. Remerciement à mon maitre de stage M. ARMEL KEUPONDJO et à M. SOULEYMANE OUMTANAGA qui nous a ouvert à moi et à mes collègues les locaux de son laboratoire pour la réalisation de tous nos projets. J’adresse également mes remerciements à mes frères et sœurs pour m’avoir aidé à solder mes scolarités durant tout mon parcours scolaire après le décès des parents. J’exprime enfin ma profonde gratitude envers tous mes amis de près comme de loin pour leur prière et encouragement à mon égard.
  • 4. III Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 L’École Supérieure des Techniques Électroniques Audiovisuelles et Informatiques en abrégé « ESTEAI » est une école d'enseignement supérieur professionnel pluridisciplinaire, dont la création est essentiellement l’œuvre d’enseignants universitaires jouissant d’une longue expérience pédagogique et d'enseignants exerçant pour la plupart dans l’enseignement supérieur. L’idée génératrice de ce projet repose sur la conviction que la gestion et l’animation de centre de formation scolaire notamment privés doivent être assurées par des personnes ressources ayant acquis des compétences avérées dans le domaine de l’enseignement. Ainsi, animés d’une volonté inébranlable, ces enseignants se sont organisés pour surmonter le principal handicap constitué par le constat d’un manque total d’apport extérieur pour le financement d’un projet de création d’une école supérieure. C’est ainsi qu’ils se sont associés dans une SARL (Société à Responsabilité Limitée) dont la vocation, dans les phases de démarrage et maturation, est d’initier, supporter et coordonner les actions requises dans les domaines administratif et académique de la gestion d’une entreprise scolaire. La demande d’ouverture de l’ESTEAI a été agréée en 1996 par Autorisation ministérielle d’ouverture n° 297/MESCRIT/DESUP/de l’ESTEAI du 12 novembre 1996. Ainsi, ayant obtenu l’admissibilité au BTS aux réseaux informatiques et télécommunication dans cet établissement, il nous a été permis d’effectuer un stage afin de nous familiariser à l’environnement de l’entreprise tout en mettant à profit de celle-ci les connaissances acquises tout au long de notre formation. C’est dans ce cadre que nous avons été accueillis comme stagiaire au LABTIC du 18 Janvier au 18 Juin.
  • 5. IV Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 DÉDICACE....................................................................................................................................... REMERCIEMENT ........................................................................................................................ II AVANT-PROPOS ........................................................................................................................III SOMMAIRE .................................................................................................................................IV INTRODUCTION...........................................................................................................................1 LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS UTILISES ................................................................2 LISTE DES FIGURES....................................................................................................................3 LISTE DES TABLEAUX...............................................................................................................4 PARTIE I / ......................................................................................................................................5 ÉTUDE GÉNÉRALE......................................................................................................................5 CHAPITRE 1/ CADRE D’ACCUEIL & CONTEXTE ..............................................................6 CHAPITRE 2/ ÉTUDE DE L’EXISTANT.................................................................................9 PARTIE II / ...................................................................................................................................11 ÉTUDE TECHNIQUE..................................................................................................................11 CHAPITRE 3 / DÉFINITIONS & CONCEPTS .......................................................................12 CHAPITRE 4 / PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES SOLUTIONS.................................17 PARTIE III /..................................................................................................................................21 MISE EN ŒUVRE........................................................................................................................21 CHAPITRE 5 / INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS ................................................22 CHAPITRE 6 / TESTS ET ÉVALUATIONS DU PROJET.....................................................28 CONCLUSION .............................................................................................................................30 ANNEXE : ....................................................................................................................................IV WEBOGRAPHIE........................................................................................................................ XII TABLE DES MATIÈRES .........................................................................................................XIII
  • 6. 1 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 INTRODUCTION Aujourd’hui bon nombre d’entreprise se dote de stratégies pour répondre aux besoins croissant des clients. L’un des besoins en effet de cette clientèle est de pouvoir se rendre dans un quelconque espace de l’entreprise. C’est pour répondre à ce besoin que le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, établissement hôtelier de renom, a mis en place un système d’orientation pour sa clientèle dont le fonctionnement révèle quelques insuffisances. Ainsi, Quel système pourrait-on proposer à Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour l’amélioration de son service d’orientation ? Par conséquent, le projet d’<< étude et mise en place d’une plateforme interactif d’orientation au sein de Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire >> nous a été confié dans l’objectif de répondre à cette question. Dans cette optique, il s’avère judicieux de disposer d’une solution efficace et moins coûteuse. Ainsi la solution qui sera développée dans ce projet devra améliorer la communication entre un système d’information et ses utilisateurs. À cet effet, nous construirons notre étude comme suite : nous ferons d’abord une présentation de la structure d’accueil, suivie d’une étude et analyse du service d’orientation dont dispose le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, ensuite nous ferons un bref éventail des solutions possibles suivie de la mise en œuvre de celle qui conviendrait le mieux, tout en effectuant une série de test suivie d’une évaluation.
  • 7. 2 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 AI3L : Association Ivoirienne de Linux et des Logiciels Libres CTI : Couplage Téléphonique Informatique DTMF: Dual Tone Multi Frequency GPRS: General Packet Radio Service GSM: Global System for Mobile Communication INP-HB : Institut National Polytechnique Felix Houphouet-Boigny IP : Internet Protocole IPBX : Internet Private Branch eXchange IPV6 : Internet Protocol Version 6 LABTIC : LABoratoire des Technologies de l’Information et de la Communication MCU : Multipoint Control Unit PABX : Private Automatic Branch eXchange RITER : Réseau Ivoirien de télécommunication pour la Technologie, l’Enseignement et de la Recherche RTCP: Real-Time Transport Control Protocol RTP: Real-Time Transport Protocol SIP: Session Initiation Protocol SMS : Short Message Service SVI : Serveur Vocale interactif TCP : Transport Control Protocol TIC : technologies de l’Information et de la Communication UDP : User Datagram Protocol UIT : Union Internationale des Télécommunications UMTS : Universal Mobile Telecommunications System VoIP : Voix sur IP
  • 8. 3 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 Figure 1/ organigramme du LABTIC _____________________________________________ 7 Figure 2/ principe de fonctionnement de la VoIP___________________________________ 13 Figure 3 / principaux composants dans le fonctionnement de H.323 et de SIP ___________ 14 Figure 4/ principe de fonctionnement de notre SVI _________________________________ 24 Figure 5/ Conversion 3gpp →wav_______________________________________________ 24 Figure 6/ Conversion wav →gsm _______________________________________________ 25 Figure 7 / La passerelle GSM-IP 2N VoiceBlue____________________________________ 26 Figure 8 / Architecture du SVI avec le réseau GSM ________________________________ XI
  • 9. 4 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 Tableau 1 / Les touches DTMF et leurs fréquences ...................................................................16 Tableau 2 / tableau comparatif des plates-formes IPBX............................................................19 Tableau 3 / matériel pour la mise en œuvre................................................................................28
  • 10. 5 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 PARTIE I / ÉTUDE GÉNÉRALE
  • 11. 6 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 CHAPITRE 1/ CADRE D’ACCUEIL & CONTEXTE PRÉSENTATION DU CADRE D’ACCUEIL HISTORIQUE Le LABTIC (LABoratoire des Technologies de l’Information et de la Communication) est un centre de recherche et de formation, équipé d’une salle réseau d’une vingtaine de machines, et qui propose une méthodologie d'acquisition de savoir-faire en matière d'Internet visant l’administration ivoirienne, les établissements de recherche et d'enseignement supérieur en Côte d’Ivoire. Des projets et études préparatoires ont été menés auparavant, mais ce laboratoire a véritablement été créé en Avril 2001 en collaboration avec d’autres laboratoires, des enseignants- chercheurs à l’INP-HB et des partenaires, et ce, dans le cadre de la mise en place d’une structure de recherche, d’expérimentation et de propagande des logiciels libres en Côte d’Ivoire. Cependant ce n’est qu’en 2002 que le LABTIC a démarré ses activités. Le LABTIC est aussi le local pour les réunions des membres de l’AI3L (Association Ivoirienne de Linux et les Logiciels Libres). Il est situé dans les Locaux de l’INP-HB Abidjan à Cocody-Danga et abrite le département technique du NIC .CI. MISSIONS L’évolution des technologies de l’information et de la communication est un processus inexorable et accéléré qui exige du LABTIC un travail sans relâche. Pour ce faire ce laboratoire s’est fixé comme objectifs :  La formation sur les logiciels libres (LINUX principalement) : séminaires de formation, cours et travaux pratiques ;  Les conférences et démonstrations sur l’Internet ;  Les stages d’immersion et de fin de cycle d’une durée de deux à trois mois pour permettre aux étudiants de montrer leur savoir-faire sur des thèmes d’actualités en informatique ;  Les projets assez pointus d’une durée de plus de trois mois concernant toujours des thèmes d’actualité ;  La fourniture d’interconnexion ;  La recherche dans les domaines de télécommunications et de l’informatique. Il mène à cet effet diverses activités de recherche. Les principaux axes de recherches sont :  Les réseaux (sécurité, routage avance, IPv6, administration etc.) ;  Les télécommunications (UMTS, GPRS, réseaux sans fils etc.) ;  Le développement d’applications Web ;  La formation à distance
  • 12. 7 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 ORGANIGRAMME Le LABTIC est composé d’un responsable M. OUMTANAGA SOULEYMANE, de partenaires, d’enseignants chercheurs, de quelques membres de l’AI3L, d’un assistant, d’une secrétaire et de stagiaires. Son organigramme est le suivant : Figure 1/ organigramme du LABTIC Le responsable travaille en collaboration avec les partenaires, les enseignants-chercheurs et les membres de l’AI3L. L’assistant est sous la direction du responsable et à en charge les stagiaires. PROJETS RÉALISÉS Différents projets ont été réalisés au sein du LABTIC parmi lesquels peuvent être cités :  EDL : Environnement de Développement Logiciel. Ce projet a pour objectif de construire une plate-forme logicielle d’aide à la conception de réseaux d’ordinateurs. La motivation de base est de créer une plate-forme qui permettra d’envisager plusieurs conceptions possibles et pour chacune d’elle, estimer le cout financier pour la mise en œuvre du réseau.  Etude de la mise en place d’un point d’échange Internet en Côte d’Ivoire L’objectif est d’amener les différents fournisseurs de services Internet à se regrouper et à créer un point national d’échange de trafic local.  Etude et réalisation d’un serveur de noms base sur l’application BIND au NIC.CI L’objectif de ce projet est la mise en place d’un serveur de nom sécurisé par le biais du protocole
  • 13. 8 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 DNSSEC et la réalisation d’un site dynamique avec des fonctionnalités de recherche d’un nom de domaine sur le net, l’enregistrement en ligne d’un nom de domaine et une base WHOIS.  RITER : Réseau Ivoirien de télécommunication pour la Technologie, l’Enseignement et la Recherche. L’objectif de ce projet est d’abord de relier les pôles de l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire par le réseau internet. Ce projet a été conduit par le LABTIC, Medias France et l’ORSTOM et a abouti à la connexion de l’INP-HB à l’Internet via le RIO de l’ORSTOM. La seconde phase du projet consiste à relier les grandes écoles de Yamoussoukro de façon à permettre aux différents laboratoires (toutes disciplines confondues) de pouvoir collaborer. CONTEXTE L’objectif de ce projet est d’aider des services d’accueil d’une quelconque structure, à permettre de façon permanente, l’orientation de leur clientèle au sein même de leur bâtiment sans mobiliser assez de ressources (humaine ou financière). En effet, Nous nous trouvons dans un contexte où le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire souhaite améliorer son service d’orientation; car disposant de plusieurs services, l’hôtel est confronté à un gymnastique consistant à accompagner les clients partout où ils veulent se rendre ; sans omettre le besoin croissant de personnel en cas d’affluence de la clientèle et le retard dans l’exécution des tâches plus importante. Ainsi, notre étude consistera à étudier et à mettre en place une solution capable de contribuer avec efficacité à l’orientation de cette clientèle.
  • 14. 9 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 CHAPITRE 2/ ÉTUDE DE L’EXISTANT CONSTATS Le Sofitel, dispose de plusieurs services d’orientation pour la gestion de sa clientèle. Ces services sont composés de réceptionnistes, de concierges et d’hôtesse qui sont à même de pouvoir diriger les clients lorsque ceux-ci désirent se rendre à l’un des espaces de l’hôtel. Aussi nous notons la présence des plaques signalétiques à différents endroits de l’hôtel qui permettent aux clients de pouvoir également se déplacer d’un espace à un autre de l’hôtel. Nous présentons à la suite un bref aperçu de ces différents services d’orientation : LES SERVICES D’ORIENTATION EXISTANT DÉFINITION Considérée comme les premières structure qui établissent le premier contact physique avec la clientèle, ces services sont implantés dans le hall d'entrée de la tour principale. Les préposés de ces services revêtissent de multiples qualités afin d’être à la disposition de la clientèle à toute heure selon qu'il s'agit d'une amplitude à une autre par rapport à la structure. OBJECTIFS ET FONCTION Afin de rester dans l'esprit de notre travail, nous avons évoqué les plus importants selon notre entendement, tels que :  Informer les clients et;  Guider les clients. INFORMER LES CLIENTS Le Client en quête d’information sur ces besoins, se dirige vers le réceptionniste, le concierge ou l’hôtesse dont l’une des tâches est « de donner avec précision et compétence les renseignements dont il a besoin ». GUIDER LES CLIENTS Ils facilitent aux clients le contact direct ou indirect avec les services et les locaux de l’établissement, en les accompagnants personnellement, donnant un coup de fil ou en leurs indiquant toutes les coordonnées ou tous les points de repère afin de satisfaire l’objet de leur désir.
  • 15. 10 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 LIMITES Malgré l’efficacité dont dispose ces services d’orientation de l’hôtel, des limites ont été observées dans leur fonctionnement :  Il y a une insuffisance du personnel d’orientation en cas d’affluence de la clientèle ;  Le service d’orientation est réservé principalement aux clients et non aux publics qui désir visiter les lieux ;  Il est difficile de repérer les plaques signalétiques d’orientation au sein même de l’hôtel. PROBLÉMATIQUE De ce qui précède, nous nous posons un certains nombres de questions :  Comment pouvons-nous mieux orienter les personnes dans le besoin ?  Comment rendre accessible les services de l’entreprise sans de grands effort ?  Comment permettre aux clients de s’orienter sans avoir besoins du personnel d’orientation en cas d’affluence ?  Comment pourrait-on impliquer les clients dans l’amélioration des services proposés par l’hôtel ? Enfin, quel système pourrait-on proposer à Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour l’amélioration de son service d’orientation ? CAHIER DE CHARGES La solution que nous voulons apporter doit :  Être facile d’accès ;  Permettre l’orientation des clients à un quelconque service de l’hôtel (piscines, restaurants, salles de réunions) sans l’assistance du personnel ;  Être capable de s’adapter à tout événement sollicitant une orientation permanente de la clientèle réduisant ainsi l’effectif du personnel ;  Être capable de contenir une diversité de langues qui permettra son exploitation ;  Disposer d’une boîte vocale de suggestion afin de permettre aux clients de participer à l’amélioration des services proposés. Pour se faire, intéressons-nous à présent aux éléments qui nous permettrons de faire de ce projet une réalité.
  • 16. 11 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 PARTIE II / ÉTUDE TECHNIQUE
  • 17. 12 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 CHAPITRE 3 / DÉFINITIONS & CONCEPTS DÉFINITIONS DU THÈME THÈME : « Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif d’orientation » SERVEUR : Un serveur est une entité (une machine ou un programme) qui offre un service à un client selon le principe dit client-serveur. VOCAL : c’est un adjectif signifiant, relatif à la voix. INTERACTIF : L'interactivité est une activité nécessitant la coopération de plusieurs êtres ou systèmes. ORIENTATION : Action permettant de déterminer la position d'une personne ou d'un lieu par rapport à une direction donnée. GÉNÉRALITÉ CONCEPTUELLES DE LA VoIP Nous nous trouvons dans un contexte où le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire souhaite améliorer son service d’orientation de sa clientèle. C’est pour répondre à ce besoin que nous proposons l’installation d’un serveur vocal interactif (SVI) d’orientation. Aussi, nous nous sommes attardés un instant à l’étude de certains concepts liés au SVI. PRÉSENTATION DE LA VOIX SUR IP (VoIP) DÉFINITION La VoIP est l’abréviation anglaise de Voice over Internet Protocol. Ce protocole de Voix sur IP (VoIP) offre la possibilité de transmettre la voix comme n’importe quel genre de données sur l'ensemble du réseau qui accepte le protocole IP. DOMAINE D’UTILISATION La VoIP est une solution de convergence voix et donné, applicable dans le domaine de la télécommunication et qui permet en autre de réaliser :  La téléphonie sur IP (ToIP) : Téléphonie sur Protocole Internet (IP).  L’unification des applications : la messagerie unifiée (des messages vocaux, des courriers électroniques, des télécopies…). Etc… DIFFÉRENCE ENTRE ToIP & VoIP  La ToIP est un ensemble de techniques permettant la mise en place de services téléphoniques sur un réseau IP.  La VoIP est une des techniques utilisées pour réaliser la mise en place de ce type de service
  • 18. 13 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA VOIP Figure 2/ principe de fonctionnement de la VoIP 1. Acquisition du signal : La première étape consiste naturellement à capter la voix à l’aide d’un micro. 2. Numérisation : La voix passe alors dans un convertisseur analogique numérique qui réalise deux tâches distinctes :  Échantillonnage du signal sonore : il s’agit d’un prélèvement périodique de ce signal ;  Quantification : il consiste à affecter une valeur numérique (binaire) à chaque échantillon. Plus des échantillons sont codés sur un nombre de bits important, meilleure sera la qualité. 3. Compression : Le signal une fois numérisé peut être traité par un DSP (Digital Signal Processor) qui va le compresser, c’est-à-dire réduire la quantité d’informations nécessaire pour l’exprimer ; 4. Habillage des en-têtes Ils sont enrichis d’informations avant d’être converties en paquets pour la transmission. Exemple : - type de trafic, - Synchronisation : s’assurer du réassemblage des paquets dans l’ordre. 5. Émission et transport Les paquets sont acheminés du point d’émission jusqu’au point de réception sans un chemin précis. 6. Réception À destination les paquets sont replacés dans le bon ordre et assez rapidement. 7. Conversion numérique analogique : La conversion numérique analogique est l’étape réciproque de l’étape 2. 8. Restitution Dès lors, la voix peut être retranscrite par le haut-parleur.
  • 19. 14 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 PROTOCOLES DE LA VOIP  Les Protocoles de Transport (RTP / RTCP) :  RTP (Real Time Transport Protocol) a pour but de fournir un moyen uniforme pour transmettre sur IP des données soumises à des contraintes de temps réel de bout en bout, par exemple des flux audio ou vidéo.  RTCP (Real Time Transport Control Protocol), permet d’avoir des informations sur la qualité des données transmises.  Les Protocoles de Signalisation : Il existe deux principaux protocoles de signalisation pour la voix sur IP : SIP et H.323.  H.323 : le protocole standard H.323 fournit des services pour le transfert de l’audio, la vidéo ou des données à travers des réseaux IP.  SIP (Session Initiation Protocol) : SIP est un protocole de signalisation défini par l'IETF (Internet Engineering Task Force) en 1999, permettant l'établissement et la modification de sessions (voix, vidéo, données). Ils sont Composés principalement de Terminal, Gatekeeper (GK=portier), Gateway (GW=Passerelle), MCU : Figure 3 / principaux composants dans le fonctionnement de H.323 et de SIP o Le portier (gatekeeper) : Il est responsable de la translation entre un numéro de téléphone et une adresse IP et fournit les mécanismes pour l'authentification et l'enregistrement des terminaux. o La passerelle H.323 ou SIP (Gateway) : elle permet de faire l’interface entre différents réseaux, permetant à un terminal H.323 ou SIP d’appeler un terminal d’un réseau différent. o Le Pont de conférence (MCU : MultiPoint Control Unit) : Le MCU est une station sur le réseau qui fournit les possibilités pour trois terminaux ou plus de participer à une conférence multipoints. o Le Terminal : représente l'entité se trouvant à chaque extrémité d'une connexion.
  • 20. 15 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 LES CONTRAINTES DE LA VoIP Vu le fonctionnement de la VoIP, nous observons de nombreuses contraintes lui faisant défaut à savoir :  Perte de paquets : Lorsqu’il y a saturation, les mémoires tampons ont besoin de libérer une partie de la bande passante, négligeant ainsi certains paquets.  Latence : La latence est le décalage entre le temps écoulé entre l'envoi d'un paquet et sa réception par le destinataire. Plus la latence est important, plus le transfert est long et sera donc décalé.  Gigue : La gigue est la variation de délai de transmission de bout en bout entre des paquets appartenant à un même flux de données. Elle peut entrainer, si elle est trop élevée, une détérioration de la qualité vocale.  Bande passante : La téléphonie sur IP utilisant les mêmes supports de transmission que le réseau IP, constitue un flux supplémentaire qui peut entrainer des problèmes de disponibilité de bande passante. LES SERVEURS VOCAUX INTERACTIFS Un Serveur Vocal Interactif (SVI) est un système informatique, une plateforme, un ensemble logiciel et/ou matériel, qui sert de répondeur vocal contrôlé par l’ensemble des touches du téléphone ou des technologies de reconnaissance vocal permettant aux appelants d’obtenir de manière automatique des réponses à leur demande et/ou sont dirigés vers le service concerné. L’accès à cette application se fait (24H/24 et 7Jours/7) par un simple numéro de téléphone ou par un numéro spécialisé dont la demande se fait au près d’un opérateur téléphonique. INTÉRÊT DU SVI L’accès continu au service (24H/24H) et l’orientation prioritaire des demandes vers des services offerts par l’hôtel seront un véritable plus pour les clients. Aussi, la participation à l’amélioration des services à travers une boite vocale de suggestion procurera chez la clientèle le sentiment d’être considéré. Par conséquent il y aura un gain de temps pour la réception et la conciergerie qui dès lors se consacreront à la gestion des dossiers plus complexes. RÔLE DU SVI La fonction première du SVI consiste à répondre aux appels reçus, avec une voix qui vous guide et vous permet d’accéder au service correspondant à votre demande ; il est chargé de la délivrance d’informations courtes et simples.
  • 21. 16 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 SERVICES OFFERT PAR LE SVI Parmi les nombreux services du SVI nous notons : le service de transaction, de consultation, d’information, de standard téléphonique, de sensibilisation et d’orientation. DOMAINES D’APPLICATION DU SVI Les SVI sont le plus souvent retrouvés : dans les banques, les centres d’appel, les opérateurs de télécommunication, les établissements d’enseignement supérieur, etc… DIFFÉRENTES INTERACTIONS DU SVI AVEC LE CLIENT Dans son fonctionnement, le SVI se caractérise également par deux modes d’interactions avec le client : INTERACTION SVI – CLIENT C’est une interaction caractérisée par le flux acoustique (vocale) quittant du SVI à destination du client qui est guidé dans l'arborescence du menu vocal par des annonces vocale préenregistrées puis intégrée dans le SVI. INTERACTION CLIENT – SVI Pour accéder aux informations qu'il veut, le client suit les instructions données à travers l'arborescence en faisant pression sur les touches du clavier (DTMF). La signalisation DTMF est employée pour permettre à l’utilisateur de transmettre des ordres au SVI. Un code DTMF (Dual Tone Multi Frequency) est une combinaison de fréquences utilisée pour la téléphonie moderne : fréquences 1209 Hz 1336Hz 1477Hz 1633Hz 697Hz 1 2 3 A 770Hz 4 5 6 B 852Hz 7 8 9 C 941Hz * 0 # D Tableau 1 / Les touches DTMF et leurs fréquences Après ce bref aperçu des concepts, la suite de notre étude sera consacrée à l’étude des solutions qui permettront l’implémentation du SVI.
  • 22. 17 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 CHAPITRE 4 / PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES SOLUTIONS PRÉSENTATION GÉNÉRALE Dans la grande famille des IPBX, il en existe certain qui sont Open Source et d'autres qui sont propriétaire. En effet, des sociétés telles que CISCO, AVAYA et 3COM pour ne citer que cela, ont développées leur propre IPBX respectivement Unified Call Manager, IP office et NBX V3000 qui sont mis sur le marché mais dont l’acquisition se fait sous copyright. Cependant, RICHARD STALLMAN initiateur du mouvement du logiciel libre des développeurs tels que MARC SPENCER, ont conçu des IPBX Open Source qui sont mis à la disposition de la communauté libre parmi eux nous avons Asterisk, Trixbox, Elastix… Dans le cas de notre étude nous avons décidé de nous orienter vers ces IPBX Open source et cela pour deux principales raisons :  La réduction du coût de l’implémentation et de l’exploitation et ;  Les logiciels Open Source bénéficient d’une grande communauté d’utilisateurs :  Asterisk : Asterisk a été créé en 1999 par Mark Spencer, alors qu’étudiant de l'université d'Auburn (États- Unis -Alabama). Asterisk est un commutateur téléphonique privé qui s'interconnecte avec quasiment tous les équipements de téléphonie de base et fournissant tous les services de télécommunications qui soient. Il continue grâce à de nombreux contributeurs, à évoluer régulièrement. Ce logiciel a été conçu pour une flexibilité maximale et reste un système ouvert à de nouvelles applications. Asterisk fournit toutes les fonctionnalités attendues d'un PABX mais aussi la voix sur IP. Dans l'interconnexion avec les équipements de téléphonie numériques et analogiques, Asterisk reconnait une large gamme de dispositifs matériels, et notamment ceux fabriqués par ses sponsors, tels que Digium. Parmi les services offerts par Asterisk, nous notons : la conférence téléphonique, le répondeur interactif, La mise en attente d'appels, La messagerie vocale, La musique d'attente, Etc… Asterisk crée un environnement unique qui peut être façonné pour s’adapter à n’importe quel cas d’utilisation notamment en tant que serveur vocal interactif.  Trixbox : Trixbox anciennement appelé "Asterisk@Home" est une distribution Linux CentOS qui fournit un package de téléphonie open source basé sur Asterisk. Il a été la première distribution tout en un qui a fait usage de « FreePBX + MySQL + PHP + CentOS + Asterisk » pour élever un commutateur IP rapidement.
  • 23. 18 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 La force de trixbox provient de la simplicité de son installation et de plusieurs types de services de téléphonie qui sont automatiquement installés. En outre, contrairement à Asterisk, Trixbox propose une interface graphique pour son administration. Il peut être téléchargé sous la forme soit d'un fichier ISO, gravé sur un CD et installé sur un ordinateur ou soit de fichiers Vmware lancés avec des outils Vmware.  Elastix : Elastix est un serveur de communication unifiée logiciel qui intègre plusieurs produits en un seul, car dans une seule ISO s’installe en une seule étape non seulement Asterisk, mais une interface de configuration web comme FreePBX, une base de données du système (MySQL), un système de messagerie instantanée (OpenFire), un support pour fax (Hylafax) et CRM (vtiger) entre autres applications, y compris. Aujourd'hui Elastix est la distribution basée sur Asterisk qui a plus d'adeptes. Comme Asterisk, Elastix est un projet open source libre et gratuit. Dans le souci de répondre au mieux à nos objectifs nous avons entrepris une étude comparative entre ces différents IPBX Open Source et de leurs versions ce qui découlera sur le choix de celui qui pourra le mieux contribuer à la réalisation de notre projet. ÉTUDE COMPARATIVE CRITÈRES DE COMPARAISON DES IPBX Pour une étude comparative centrée sur nos objectifs nous nous intéresserons à la fonction serveur vocale, l’intégration d’une passerelle IP/GSM, le nombre d’appels simultanés, la qualité du son (codecs et protocoles) et le système d’exploitation.
  • 24. 19 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 TABLEAU COMPARATIF Fonction supportée Fonction non supportée Caractéristiques matérielles IPBX Trixbox Asterisk Elastix Caractéristique globale SVI Passerelle IP/GSM Performances Appels simultanés 5 - 23 <=10 30 - 40 Qualité du son Protocoles H.323 SIP IAX MGCP Codecs G.711 G.726 GSM MP3 iLBC Système d’exploitation LINUX WINDOWS Tableau 2 / tableau comparatif des plates-formes IPBX
  • 25. 20 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 CHOIX DE L’IPBX Au terme de cette étude comparative, nous retenons l'IPBX Asterisk. Globalement, il faut dire que notre choix se justifie par le fait que Asterisk respect le plus nos critères et parce qu'il est suffisamment documenté sur internet et donc permet une administration facile. Aussi, l'existence d'une version gratuite et accessible a également été déterminante dans le choix de cette solution. En outre, il faut aussi dire que les services offerts par Asterisk sont activés à la demande tant- disque l’installation des autres IPBX entraine l’installation de plusieurs autres services qui ne nous intéresse pas nécessairement. Le choix de la distribution et de la version du système d’exploitation Linux à utiliser pour la réalisation de notre solution, est principalement motivé par le faite que l'une de ces distributions fait partir de notre environnement courant de travail. Il s'agit de la distribution Ubuntu avec comme version la version 14.04 LTS. De plus, Asterisk étant une solution OpenSource rien de mieux que de le faire fonctionner avec une autre solution OpenSource. Le service qui nous intéresse étant le SVI, nous consacrerons la suite de notre étude à son implémentation.
  • 26. 21 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 PARTIE III / MISE EN ŒUVRE
  • 27. 22 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 CHAPITRE 5 / INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS INTRODUCTION La configuration propre de notre serveur vocal interactif se fera en deux principales étapes :  La configuration du SVI dans un réseau local : Dans cette étape il s’agira de configurer trois extensions dont un servira de numéro pour le SVI et les deux autres nous permettrons de tester la navigation dans le menu vocal de notre SVI.  Configuration de la passerelle IP/GSM : À ce niveau, nous allons connecter une passerelle IP/GSM au serveur, puis la configurer de sorte à permettre à des appels provenant du réseau GSM d’accéder à notre plate-forme. INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS EN LOCAL PRÉREQUIS Afin de procéder à l’installation de la solution, il faut s’assurer dans notre cas de disposer :  D’un ordinateur (Processeur : 2Ghz, RAM : 4 Go, Disque dur : 180 Go) ou plus ;  D’un système d’exploitation Linux à jour et ;  D’une bonne connexion internet pour le téléchargement des paquets. INSTALLATION D’ASTERISK Il existe trois façons d’installer l’IIPBX Asterisk sous Linux :  1er Le gestionnaire de paquet APT en ligne de commande ;  2ème Le gestionnaire de paquet avec l’interface graphique ≪Ubuntu Software Center≫ ;  3ème En téléchargeant les principaux modules d’Asterisk. Dans notre étude l’installation se fera avec le gestionnaire de paquet APT en ligne de commande. ; Il est nécessaire d’avoir une distribution à jour. Pour se faire, tapons la commande suivante : $ sudo apt-get update && apt-get upgrade ; Ensuite télécharger Asterisk et l’installer : $ sudo apt-get install asterisk Le démarrage d’Asterisk ne se fait pas automatiquement après son installation. Pour lui permettre de démarrer automatiquement il faut se rendre dans le fichier /etc/default/asterisk : $ sudo nano /etc/default/asterisk Puis décommander la ligne #RUNASTERISK=no et remplacer ≪ no ≫ par ≪ yes ≫ dans la même ligne. Le redémarrage d’Asterisk après la modification d’un fichier de configuration est recommandé. Cela se fait avec la commande suivante : $ sudo /etc/init.d/asterisk restart (arrêt et démarrage consécutifs)
  • 28. 23 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 ; installer par la suite les voix française de la messagerie d’Asterisk $ sudo apt-get install asterisk-prompt-fr-proformatique ; il faut se rendre dans le fichier sip.conf et décommander (enlever le ;) la ligne ;language=en en remplaçant « en » par « fr ». $ sudo nano sip.conf Pour sortir du fichier faire « CTRL+X » puis « yes » ou « oui » selon la langue. Ceci est valable pour tous les autres fichiers de configuration. La configuration des différents services peut être maintenant abordée. Dans notre étude il s’agira du serveur vocal interactif (SVI). IMPLÉMENTATION DU SVI L’installation du serveur Asterisk n’active pas immédiatement tous ces services et certains d’entre eux doivent être configurés par l’administrateur. Asterisk comporte plusieurs fichiers de configurations qui sont tous répertorier dans /etc/asterisk: $ ls /etc/asterisk En ce qui concerne le SVI seuls trois d’entre eux seront configurés à savoir :  sip.conf : il permet la création de comptes SIP. En effet il est utilisé pour configurer les logins et mots de passe de tous les périphériques. Ces périphériques peuvent être des téléphones, des passerelles analogiques ou encore d’autres serveurs. Nous l’utilisons pour la création de nos utilisateurs.  extensions.conf : ce fichier quant à lui est utilisé pour router les appels vers un utilisateur ou vers sa messagerie. C’est dans ce fichier que toutes les procédures d’appel sont créées.  Voicemail.conf : ce fichier nous permettra de faire la configuration de la messagerie d’Asterisk qui représentera notre boite vocale de suggestion. CRÉATION DU MENU VOCAL Afin de permettre aux utilisateurs du serveur vocal interactif d'accéder aux informations d’orientation des locaux de l’hôtel, nous avons conçu un menu vocal dont l'arborescence résumée est décrite par le schéma ci-dessous :
  • 29. 24 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 Figure 4/ principe de fonctionnement de notre SVI CRÉATION DES UTILISATEURS Nous créons deux utilisateurs dans le fichier sip.conf pour faire des tests dans le réseau local. Et un autre utilisateur qui sera le client de la boite de suggestion.  Voir annexe 1 pour la création des utilisateurs. ENREGISTREMENTS DES MESSAGES VOCAUX Les messages sont enregistrés à parti d'un enregistreur au format 3gpp. Ensuite on les convertit en un format utilisable par Asterisk (format gsm). N'ayant pas trouvé d'outils permettant de faire la conversion directe .3gpp →.gsm, nous convertissons d'abord les fichiers .3gpp en .wav grâce à un outil de conversion en ligne www.zamzar.com. Figure 5/ Conversion 3gpp →wav
  • 30. 25 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 Enfin on convertit les fichiers .wav en .gsm grâce à l'outil sox sous linux. La chaine de conversion de la parole en un format compatible avec Asterisk que nous avons adopté est résumée ci-dessous : Parole brute→ (enregistreur) → .3gpp→ (www.zamar.com) .wav→ (soX).gsm ÉCRITURE DU DIALPLAN MENU D’ACCUEIL C'est le 1er niveau de notre menu vocal. La configuration se fait dans le fichier extensions.conf : $ sudo nano /etc/asterisk/extensions.conf L'idée principale est la suivante : lorsqu'on émet un appel vers le 255, on est d'abord dirigé dans le contexte [local]. Ensuite, l'appel est immédiatement décroché puis on entend le message d’accueil. Celui-ci indique le rôle du serveur et donne les différentes options. LES DIFFÉRENTS MENUS EN LANGUE La configuration se fait également dans le fichier extensions.conf : $ sudo nano /etc/asterisk/extensions.conf L'arborescence est la même pour chaque langue. Lorsqu'une langue est sélectionnée (touche 1 ou 2 du menu principal), un message vocal s'écoule. Les messages vocaux sont renvoyés grâce à l'application Background() qui prend en argument le nom du fichier audio sans l'extension. On peut uniquement indiquer le nom du fichier s'il se trouve dans le répertoire par défaut (/usr/share/asterisk/sounds/). À cet effet, on crée des contextes lies à ces différentes rubriques : [Langue] Ce contexte correspond au menu d'une langue (le menu français ou le menu anglais). C'est dans ce contexte que l'appel est redirigé lorsque la langue est sélectionnée depuis le menu principal (accueil). À son tour, il va rediriger l'appel vers un autre contexte plus spécifique en fonction du choix de l'appelant. [Sous menu] Figure 6/ Conversion wav →gsm
  • 31. 26 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 L’association de plusieurs sous menus constituera les choix que devront faire les appelants à parti des menus des deux différents contextes [langue]. Ils seront ainsi orientés vers le lieu de leur choix (piscine, restaurant ou salle de réunion). Se sont : le menu [piscine], [restaurant] et [salle de réunion] Note : la création du dialplan (procédure d’appel) et du menu vocal sera faite à l’annexe 2. BILAN PARTIEL À l'issu de ce premier test, il ressort que le serveur vocal implémenté est bien interactif. La prochaine étape, qui constitue le cœur de notre travail, va consister en l'intégration d'une passerelle GSM/IP à notre serveur, de sorte à permettre des appels en provenance du réseau GSM. MISE EN ŒUVRE DE LA PASSERELLE GSM/IP INTRODUCTION Pour rendre notre serveur accessible depuis des téléphones mobiles, il faut trouver le moyen de transformer les paquets en provenance du réseau GSM en paquets compatibles avec le protocole SIP que notre serveur Asterisk peut traiter. Cette interconnexion peut se faire à l'aide de deux principales méthodes : La carte d'extension FXO/FXS et La passerelle GSM/IP. Cependant, nous utiliserons la passerelle GSM/IP. Vu, le manque de matériel auquel nous sommes confrontés, nous présentons dans cette partie les configurations de ces équipements. Dans chacun des cas, il faudra configurer Asterisk et la passerelle utilisée. PRÉSENTATION DU MODEM GSM Le modem GSM est un périphérique qui possède en général deux interfaces. La première est constituée d'une antenne et d'une carte SIM. Cette interface reçoit dans un premier temps, le flux en provenance du réseau GSM. Ensuite, nous avons une deuxième interface matérialisée par un port USB permettant de transmettre le flux au serveur grâce au protocole SIP. Certains modems possèdent une seule interface et d'autres plusieurs interfaces (passerelles multi-canaux). Figure 7 / La passerelle GSM-IP 2N VoiceBlue
  • 32. 27 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 CONFIGURATION DU MODEM Asterisk voit la passerelle comme un simple compte SIP. Elle reçoit les appels des téléphones mobiles et les transmet au serveur Asterisk via son propre compte SIP. Dans un premier temps, il faut configurer la passerelle. Ensuite vient la configuration du serveur qui consiste en la création d'un compte SIP pour la passerelle et la création d'une route pour les appels entrants. CONFIGURATIONS DE LA PASSERELLE La plupart des Modems GSM/IP intègrent une interface graphique à parti de laquelle on peut configurer certains paramètres qui assurent l'interface entre le réseau GSM et notre serveur Asterisk. La configuration que nous présentons est relative à un modem de marque VoiceBlue. On télécharge d'abord l'outil de configuration sur le site www.2n.cz. Ensuite on connecte la passerelle au serveur par port USB. Les paramètres à configurer sont :  Paramètres systèmes : Adresse IP attribuée à la passerelle, masque par défaut, code PIN de la carte SIM ;  Paramètres VoIP : SIP registrar, Domaine, Proxy SIP, ports RTP ;  Paramètres de groupe GSM : Plusieurs groupes d'appels sont disponibles. Chaque groupe correspond à un canal. Si vous utilisez une seule carte SIM, il faut sélectionner le premier groupe pour les appels entrants) ;  La Liste Réseau (Network list) : Permet de sélectionner le nombre de digits que les numéros appelants doivent avoir. CONFIGURATIONS DU SERVEUR Il nous reste à ajouter quelques lignes au serveur Asterisk pour que le serveur soit connecté au réseau GSM :  Modification du contexte [general]: dans /etc/asterisk/sip.conf On ajoute ces trois lignes au niveau du contexte général : allowguess=no, disallow=all, allow=ulaw  Création d'un compte pour la passerelle : /etc/asterisk/sip.conf  Voir annexe 1 pour la configuration.  Création d'une route pour les appels entrants: /etc/asterisk/extensions.conf On crée un contexte [from-gsm] pour les appels en provenance du réseau GSM. Il nous permettra de router les appels qui arrivent vers le 255 de notre SVI.  Voir annexe 2 pour la configuration. Enfin, il nous faut enregistrer tous ces fichiers et charger les configurations dans le serveur.
  • 33. 28 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 BILAN PARTIEL L’obtention du matériel pour l’interconnexion avec le réseau GSM étant difficile nous avons montré ici sa configuration qui naturellement nous permettra d’accéder à notre SVI. CHAPITRE 6 / TESTS ET ÉVALUATIONS DU PROJET TESTS PREMIER TEST Le test est effectué à parti d’un softphone Zoiper dans lequel a été enregistré l’un des utilisateurs créés. Nous appelons le numéro de notre SVI au 255. Ce premier test a été un succès. DEUXIÈME TEST Après avoir fait ces configurations, il faut effectuer un test. Ce test consistera à appeler le numéro de la passerelle qui est [_XXXXXXXX] depuis un mobile GSM. Ensuite, une fois connecté au serveur, on pourra parcourir l'arborescence du menu vocal. ÉVALUATIONS ÉVALUATION DU MATÉRIEL Matériels Caractéristiques Quantité Coût Site de référence Ordinateur Processeur : 2Ghz RAM : 4 Go Disque dur : 500 Go 2 500.000 FCFA www.sitcom.ci Passerelle GSM/IP Sip G.711 PCM A-law/u-law G.729 G.723.1 TCP, UDP, IP, RTP, TELNET 1 516.604 FCFA http://www.2n.cz/ Onduleur APC Onduleur 650VA 1 47.725 FCFA www.infotech.ci Carte SIM Numéro court 1 -------- -------- Main d’œuvre --------- ---- 350.000 FCFA --------- Total --------- 5 1.414.329 FCFA -------- Tableau 3 / matériel pour la mise en œuvre
  • 34. 29 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 Le coût de la carte SIM n’est pas précisé ici car son acquisition se fait au près d’un opérateur ; et donc difficile pour nous d’avoir une idée du coût de la carte SIM. ÉVALUATION DU PROJET Nous avons eu pour objectif la mise en place d’un serveur vocal interactif d’orientation, avec un certain nombre de points dans notre cahier des charges qui devaient être respectés, à savoir :  L’Accessibilité au serveur ;  L’interactivité homme – machine ;  La structure cohérente de notre SVI ;  Une Arborescence compréhensible ;  Une boite de suggestion permettant aux clients de participer à l’amélioration des services de l’hôtel.  Voir annexe 3 pour la configuration de la boite de suggestion. L’implémentation a été un succès avec un respect total des objectifs que nous nous sommes fixés. En outre, il faut dire que l’expérience acquise est énorme à parti du moment où le serveur a été mis en place et que les tests effectués révèlent qu’il est bien interactif.
  • 35. 30 Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 CONCLUSION Tout au long de cette étude, nous avons essayé de répondre à une question qui est de savoir « quel système pourrait-on proposer à Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour l’amélioration de son service d’orientation ? ». En effet, le service d’orientation de Sofitel présentant des insuffisances dans son application, nous nous sommes proposé d’y apporter une solution avec l’implémentation d’un serveur vocal interactif, qui aura pour rôle l’orientation exclusive des clients en tout temps et en tout lieu de l’hôtel. Pour y arriver une étude préalable a été menée sur les différentes techniques permettant sa réalisation. Ce qui a découlé sur le choix d’Asterisk comme IPBX tournant sur un système LINUX, avec l’option de la Passerelle VoiceBlue pour permettre son accessibilité par les mobiles du réseau GSM. En outre, toutes les configurations et tests effectuées à partie de ses deux solutions nous ont permis la réalisation du SVI, montrant également son interactivité homme-machine. Cependant, la réalisation de ce projet c’est limitée en local à cause du manque de matériel pour son extension au monde extérieur c’est-à-dire au client GSM. Nous soulignons l’énorme apprentissage que nous avons eu dans le domaine des IPBX et des passerelles GSM/IP qui nous était jusque-là parfaitement inconnu. Au cours de cette étude nous avons été confrontés à un certain nombre de difficultés liées tout d’abord à notre inexpérience dans le domaine d’Asterisk. Par exemple nous avons dû réinstaller Asterisk à quatre reprises à cause de mauvaises configurations. Aussi, le manque de documentation suffisamment générique a causé un véritable frein à notre étude car toutes les documentations disponibles étaient trop spécifiques donc difficilement adaptables.
  • 36. IV Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 ANNEXE : ANNEXE 1 : CRÉATION DES UTILISATEURS  Création du contexte [general], le context=local défini sera le context des clients :  Création du client1  Création du compte de la boite de suggestion :
  • 37. V Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015  Création du compte de la passerelle GSM/IP
  • 38. VI Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 ANNEXE 2 : CRÉATION DU DIALPLAN  Création du context [local] :  Création du menu Français
  • 39. VII Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015  Création du menu Piscine :  Création du menu Restaurant :  Création du menu des salles de réunion :
  • 40. VIII Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015  Création du menu Anglais  Configuration du routage des appels du réseau GSM vers notre SVI
  • 41. IX Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 ANNEXE 3 : CONFIGURATION DE LA BOITE DE SUGGESTION Nous éditons le fichier voicemail.conf afin de faire la configuration de la boite de messagerie vocale d’asterisk. $ sudo sublime /etc/asterisk/voicemail.conf  Configuration du context [general] :  Corps du mail :  Création du numéro, du mot de passe et du nom des utilisateurs pour leur boite vocale dans le context [default] :
  • 42. X Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 ANNEXE 4 : PRÉSENTATION DES TESTS AVEC LE SOFT-PHONE ZOIPER Le client1 est configuré sur le soft-phone. Les différentes étapes suivantes décrivent de façon brève son interaction avec le SVI. 1. Il compose le numéro 255 du SVI ; 2. L’appel est automatiquement décroché ; 3. Une annonce de bienvenu et des choix de langue lui ait faite ; 4. Il est dirigé dans un menu langue selon son choix ; 5. Par exemple, dans le menu français, une annonce proposant les différents choix d’espace lui est faite ; 6. Selon son choix, il est dirigé vers un espace ; 7. Au cours de sa navigation dans l’arboressance du menu vocal, le client a la possibilité de revenir au menu précédent, de réécouter une annonce et est soumis à une annonce d’invalidité en cas de choix hors les choix qui lui sont proposés.
  • 43. XI Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 ANNEXE 5 : ARCHITECTURE DU SVI AVEC LE RÉSEAU GSM Figure 8 / Architecture du SVI avec le réseau GSM Cette figure schématise l’architecture définitive de notre serveur au sein de l’établissement et de son interconnexion avec le réseau GSM/IP.
  • 44. XII Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 WEBOGRAPHIE  http://www.guidescomparatifs.com/themes/relation-clients/cahier-des- charges-svi-serveur-vocal-interactif /(10 MARS 2016)  http://www.voip-info.org/wiki/view/Asterisk (07 FÉVRIER 2016)  https://fr.wikipedia.org/wiki/Asterisk_(logiciel) (20 FÉVRIER 2016)  https://www.networklab.fr/ (15 MAI 2016)
  • 45. XIII Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 DÉDICACE....................................................................................................................................... REMERCIEMENT ........................................................................................................................ II AVANT-PROPOS ........................................................................................................................III SOMMAIRE .................................................................................................................................IV INTRODUCTION...........................................................................................................................1 LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS UTILISES ................................................................2 LISTE DES FIGURES....................................................................................................................3 LISTE DES TABLEAUX...............................................................................................................4 PARTIE I / ......................................................................................................................................5 ÉTUDE GÉNÉRALE......................................................................................................................5 CHAPITRE 1/ CADRE D’ACCUEIL & CONTEXTE ..............................................................6 PRÉSENTATION DU CADRE D’ACCUEIL.................................................................6 HISTORIQUE...........................................................................................................6 MISSIONS ................................................................................................................6 ORGANIGRAMME .................................................................................................7 PROJETS RÉALISÉS...............................................................................................7 CONTEXTE.....................................................................................................................8 CHAPITRE 2/ ÉTUDE DE L’EXISTANT.................................................................................9 CONSTATS......................................................................................................................9 LES SERVICES D’ORIENTATION EXISTANT...................................................9 DÉFINITION.....................................................................................................9 OBJECTIFS ET FONCTION............................................................................9 INFORMER LES CLIENTS .............................................................................9 GUIDER LES CLIENTS...................................................................................9 LIMITES ........................................................................................................................10 PROBLÉMATIQUE ......................................................................................................10 CAHIER DE CHARGES ...............................................................................................10 PARTIE II / ...................................................................................................................................11 ÉTUDE TECHNIQUE..................................................................................................................11 CHAPITRE 3 / DÉFINITIONS & CONCEPTS .......................................................................12 DÉFINITIONS DU THÈME..........................................................................................12 GÉNÉRALITÉ CONCEPTUELLES DE LA VoIP .......................................................12
  • 46. XIV Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 PRÉSENTATION DE LA VOIX SUR IP (VoIP)..................................................12 DÉFINITION...................................................................................................12 DOMAINE D’UTILISATION ........................................................................12 DIFFÉRENCE ENTRE ToIP & VoIP.............................................................12 LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA VOIP...............................13 PROTOCOLES DE LA VOIP.........................................................................14 LES CONTRAINTES DE LA VoIP................................................................15 LES SERVEURS VOCAUX INTERACTIFS...............................................................15 INTÉRÊT DU SVI..................................................................................................15 RÔLE DU SVI ........................................................................................................15 SERVICES OFFERT PAR LE SVI........................................................................16 DOMAINES D’APPLICATION DU SVI..............................................................16 DIFFÉRENTES INTERACTIONS DU SVI AVEC LE CLIENT .........................16 INTERACTION SVI – CLIENT.....................................................................16 INTERACTION CLIENT – SVI.....................................................................16 CHAPITRE 4 / PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES SOLUTIONS.................................17 PRÉSENTATION GÉNÉRALE ....................................................................................17 ÉTUDE COMPARATIVE .............................................................................................18 CRITÈRES DE COMPARAISON DES IPBX.......................................................18 TABLEAU COMPARATIF ...................................................................................19 CHOIX DE L’IPBX................................................................................................20 PARTIE III /..................................................................................................................................21 MISE EN ŒUVRE........................................................................................................................21 CHAPITRE 5 / INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS ................................................22 INTRODUCTION..........................................................................................................22 INSTALLATIONS ET CONFIGURATIONS EN LOCAL ..........................................22 PRÉREQUIS ...........................................................................................................22 INSTALLATION D’ASTERISK ...........................................................................22 IMPLÉMENTATION DU SVI...............................................................................23 CRÉATION DU MENU VOCAL...................................................................23 CRÉATION DES UTILISATEURS................................................................24 ENREGISTREMENTS DES MESSAGES VOCAUX...................................24 ÉCRITURE DU DIALPLAN ..........................................................................25 MENU D’ACCUEIL ....................................................................................25
  • 47. XV Étude et mise en place d’un serveur vocal interactif M. ANGA LOUKOU JOEL, ÉTUDIANT EN RÉSEAUX INFORMATIQUES ET TELECOM RAPPORT DE STAGE DU BTS : 2014-2015 LES DIFFÉRENTS MENUS EN LANGUE................................................25 BILAN PARTIEL............................................................................................26 MISE EN ŒUVRE DE LA PASSERELLE GSM/IP ....................................................26 INTRODUCTION...................................................................................................26 PRÉSENTATION DU MODEM GSM ..................................................................26 CONFIGURATION DU MODEM.........................................................................27 CONFIGURATIONS DE LA PASSERELLE ................................................27 CONFIGURATIONS DU SERVEUR ............................................................27 BILAN PARTIEL ...................................................................................................28 CHAPITRE 6 / TESTS ET ÉVALUATIONS DU PROJET.....................................................28 TESTS ............................................................................................................................28 PREMIER TEST.....................................................................................................28 DEUXIÈME TEST .................................................................................................28 ÉVALUATIONS............................................................................................................28 ÉVALUATION DU MATÉRIEL...........................................................................28 ÉVALUATION DU PROJET.................................................................................29 CONCLUSION .............................................................................................................................30 ANNEXE : ....................................................................................................................................IV ANNEXE 1 : CRÉATION DES UTILISATEURS...............................................................IV ANNEXE 2 : CRÉATION DU DIALPLAN.........................................................................VI ANNEXE 3 : CONFIGURATION DE LA BOITE DE SUGGESTION ..............................IX ANNEXE 4 : PRÉSENTATION DES TESTS AVEC LE SOFT-PHONE ZOIPER.............X ANNEXE 5 : ARCHITECTURE DU SVI AVEC LE RÉSEAU GSM ................................XI WEBOGRAPHIE........................................................................................................................ XII TABLE DES MATIÈRES .........................................................................................................XIII