SlideShare une entreprise Scribd logo
1/8
LA LUMIÈRE
Solar Impulse est un avion qui n’utilise pas de carburant fossile,
mais uniquement de l’énergie venant de la lumière du Soleil,
c’est une énergie inépuisable et disponible en tout temps.
Cette fiche te permettra de découvrir ce qu’est la lumière et de
faire quelques manipulations pour mieux comprendre certaines
de ses propriétés.
Projet : EPFL | dgeo | Solar Impulse
Rédaction : Michel Carrara
Graphisme : Anne-Sylvie Borter, Repro – Centre d’impression EPFL
Suivi de projet : Yolande Berga
2/8 LA LUMIÈRE
QU’EST-CE QUE LA LUMIÈRE?
«C’est d’abord ce que je vois. Quand je vous vois, c’est parce qu’il y a de la lumière.
Je ne vois pas la lumière, mais c’est grâce à la lumière que vous émettez que je vous vois.»
Hubert Reeves
La lumière est donc ce qui rend les objets visibles à notre œil, mais c’est bien plus que cela: il s’agit
de la partie visible de ce qu’émet notre Soleil. On distingue généralement dans cette lumière sept cou-
leurs, celles de l’arc-en-ciel: le rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu, l’indigo et le violet.
Décomposition de la lumière
par les gouttes d’eau formant un arc-en-ciel
Bricotest: Décompose la lumière à l’aide d’un CD et d’une bulle de savon
Par une journée ensoleillée, il est possible de voir les couleurs de l’arc-en-ciel grâce à un CD ou à une
bulle de savon. Il suffit d’orienter correctement la surface brillante du CD ou la bulle de savon pour voir
la décomposition de la lumière (couleurs de l’arc-en-ciel).
Bricotest: Regarde la lumière émise par l’élément sodium
Remplis le pulvérisateur d’eau fortement salée et pulvérise cette solution dans la direction de la flamme
du brûleur. Observe la couleur émise.
Matériel : du sel de cuisine, de l’eau, un pulvérisateur et un brûleur à gaz
Pour visualiser ces couleurs, il suffit
d’observer la surface d’une bulle de
savon ou d’un CD. La lumière y est
décomposée.
rayon du soleil
observateur
Dans un arc-en-ciel, ce sont les
gouttes d’eau en suspension dans
l’atmosphère qui décomposent la
lumière du Soleil.
Steve Jurvetson (CC-BY)
LA LUMIÈRE 3/8
SYNTHÈSE DE LUMIÈRE
Si on superpose les lumières des différentes cou-
leurs de l’arc-en-ciel, on obtient de la lumière
blanche. On peut aussi retrouver de la lumière
blanche en superposant les lumières des cou-
leurs primaires (rouge, bleu et vert).
Fabrique un téléphone et communique avec ton camarade
Matériel
• 2 pots de yaourt
• 3 à 5 mètres de ficelle de cuisine
• 1 grosse épingle
• 1 paire de ciseaux
• 1 copain!
Bricotest: Regarde l’addition des couleurs
Superpose les différentes lumières afin d’observer les couleurs obtenues.
Matériel : 3 lampes avec des ampoules de couleur rouge, verte et bleue ou 3 lampes avec des dia-
positives rouge, verte et bleue placées devant.
Que se passe-t-il lorsque nous voyons un vase en
nous disant qu’il est bleu, une fleur en nous disant
qu’elle est jaune?
Le Soleil
L’énergie solaire transmise par rayonnement rend possible la vie sur Terre
par un apport d’énergie thermique et de lumière, permettant la présence
d’eau à l’état liquide et la photosynthèse des végétaux.
Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats et de la plupart
des phénomènes météorologiques observés sur notre planète.
La matière de chaque objet reçoit la lumière à sa façon. Ainsi le vase que l’on voit bleu absorbe la lu-
mière et ne réémet que le bleu. C’est celle-ci que notre œil perçoit. De même pour la fleur jaune, elle
absorbe la lumière dans son ensemble et ne réémet que le rouge et le vert dont le mélange donne le
jaune, ce qui nous fait dire que la fleur est jaune.
Addition des couleurs primaires
lumière bleue
lumière magenta
lumière verte
lumière cyan
lumière
blanche
lumière jaune
lumière rouge
4/8 LA LUMIÈRE
MAIS QU’EST-CE QU’UNE ONDE ? [1]
La couleur est en réalité la perception subjective qu’a une personne d’une ou de plusieurs longueurs
d’ondes lumineuses. En effet, la lumière est une onde électromagnétique.
Sans doute as-tu déjà jeté un caillou dans l’eau
calme. À ce moment-là, la surface plane de l’eau
est perturbée, faisant apparaître des vagues. Ces
vagues ne restent pas sur place, elles se dé-
placent.
Elles s’écartent toutes en cercles concentriques
de l’endroit où le caillou est entré dans l’eau. C’est
un exemple d’onde qui permet de donner une
première définition : une onde est une perturba-
tion qui se déplace. Dans notre exemple, il s’agit
d’une perturbation de la surface de l’eau. Mais des
ondes se forment dans d’autres situations.
Ainsi, les mouvements qui agitent une corde tendue sont également des ondes : en donnant à une
extrémité de la corde un mouvement brusque, la déformation de la corde (la perturbation) se déplace
jusqu’à l’autre bout. On a, là encore, une perturbation qui se déplace, ce qu’on appelle une onde. Mais
cet exemple nous permet aussi de mettre en évidence le fait que la matière elle-même, dans laquelle
l’onde se propage, ne bouge pas. La perturbation créée s’est déplacée, mais la corde n’a pas bougé.
De même, imaginons un bouchon flottant sur une eau calme et sans vent : si une petite vague passe,
elle soulève le bouchon, puis le repose, mais en aucun cas le bouchon n’a été emporté par la vague !
Il est resté sur place.
Une onde n’est pas accompagnée de déplacement de matière. La vague contient de l’énergie. Mais
elle n’est pas accompagnée d’un déplacement d’eau. C’est finalement juste de l’énergie qui circule.
En effet, il faut de l’énergie pour soulever le bouchon, et de même, il faut de l’énergie pour créer une
impulsion sur la corde.
Les ondes jouent en fait un grand rôle pour nos sens, car l’énergie qu’elles transportent, c’est aussi de
l’information que notre corps perçoit : nos yeux et nos oreilles sont là pour capter ce que la lumière ou
le son, qui sont des ondes, nous transmettent, sans qu’il y ait besoin que de la matière soit déplacée.
Donc, la lumière est une onde… électromagnétique. [2]
Nous baignons en permanence dans un champ électromagnétique (comme le champ magnétique
terrestre, par exemple, qui oriente une boussole, voir fiche « LES AIMANTS »). Si on crée une petite per-
turbation de ce champ, elle se propage. Perturber le champ électromagnétique, c’est comme créer des
vagues à la surface de l’eau en y jetant un caillou. On crée de petites perturbations qui se propagent,
c’est-à-dire des ondes.
[1]
	 Paragraphe inspiré de http://www.e-scio.net/ondes/ondes.php3 (consulté le 29.11.2012).
[2]
	 Paragraphe inspiré de http://www.e-scio.net/ondes/lumiere.php3 (consulté le 29.11.2012).
Roger McLassusn (CC-BY-SA)
LA LUMIÈRE 5/8
400200
0
0.2
0.4
0.6
0.8
1.0
1.2
1.4
600 800 12001000 1400
Longueur d’onde (en nm)
Intensité (kW/m2
)
U.V. Visible Infrarouges
1600 20001800 2200 2400 2600
Spectre d’émission du
soleil mesuré au niveau
de la mer.
Si on étudie les ondes électromagnétiques émises par le Soleil, la partie visible de ce qui nous parvient
est la partie qui a la plus grande intensité.
1pm
400nm 500nm 600nm 700nm 800nm
1nm
Rayons X U.V. Infrarouges
Spectre visible
Micro-ondes Ondes radioRayons γ
1μm 1mm 1m 1km
λ
Le spectre des ondes élec-
tromagnétiques est bien
plus étendu que celui de la
lumière visible, il englobe
tous les rayonnements dont
chacun a entendu parler. [3]
[3]
Le visible correspond à la lumière perçue par l’homme, les rayons γ sont des rayonnements radioactifs, les rayons X sont utilisés pour les radiographies, les
U.V. (ultra-violets) sont des rayonnements de hautes énergies bien connus, les infrarouges correspondent à des rayonnements de chaleur, les micro-ondes et
les ondes radios sont des rayonnements aussi bien connus de tous.
L’échelle utilisée pour décrire le spectre des ondes électromagnétiques est celle de la longueur d’onde (définie dans la suite de cette fiche. Les pm sont les
picomètres (10-12
m), les nm sont les nanomètres (10-9
m), les μm sont les micromètres (10-6
m), les mm sont les millimètres (10-3
m), les m sont les mètres
et les km sont les kilomètres (103
m).
Et bien, la lumière est justement une onde électromagnétique. La lumière est une perturbation du
champ électromagnétique qui se déplace. Cela lui donne la propriété de pouvoir se déplacer dans le
vide, parce que même dans le vide, il y a un champ électromagnétique. Ce n’est pas le cas des autres
ondes, qui ont besoin d’un support matériel: par exemple, le son se déplace dans l’air et les vagues
à la surface de l’eau. Les perturbations du champ électromagnétique, dont la lumière, se déplacent à
une vitesse vertigineuse: 300’000 kilomètres par seconde dans le vide ou dans l’air! En une seconde,
la lumière a le temps de faire plus de 7 fois le tour de la Terre. Elle met un peu plus de 8 minutes pour
faire le trajet Soleil-Terre.
6/8 LA LUMIÈRE
Max Karl Ernst Ludwig Planck (1858-1947) est un physicien allemand,
lauréat du Prix Nobel de physique en 1918, de la Médaille Lorentz en
1927, et du prix Goethe en 1945.
L’énergie transportée par la lumière est responsable de l’échauffement que l’on ressent lorsqu’on s’ex-
pose au soleil. On appelle photon la particule de lumière qui transporte cette énergie.
Il est possible d’utiliser cette énergie pour la transformer en une autre forme d’énergie: l’électricité.
C’est le principe des panneaux solaires photovoltaïques. C’est justement de ce type d’équipement
qu’est muni Solar Impulse. Il vole grâce à la lumière! Pour en savoir plus sur cette transformation de
l’énergie lumineuse en électricité, consulte la fiche «LES CELLULES SOLAIRES».
On calcule l’énergie E grâce à la relation
suivante établie par Planck:
E l’énergie en joules [J]
h la constante de Planck: h = 6,626·10-34
[J·s]
ν la fréquence en hertz [Hz]
λ la longueur d’onde en mètres [m]
c la vitesse de la lumière dans le vide: c = 3·108
[m/s] = 300’000 [km/s]
E = h∙ν =
h∙c
λ
L’ÉNERGIE DE LA LUMIÈRE
Chaque couleur a une longueur d’onde (λ) diffé-
rente (cette longueur correspond, pour l’exemple
du caillou jeté dans l’eau, à la distance entre deux
sommets de vagues), donc une énergie différente.
Bien que le spectre soit continu et qu’il n’y ait pas
de frontière claire entre une couleur et la suivante,
la tabelle ci-contre donne les limites approchées
des couleurs qui constituent la lumière blanche.[4]
Longueur d’onde λ:
Rouge 800 à 620 nm
Orange 620 à 590 nm
Jaune 590 à 575 nm
Vert 575 à 492 nm
Bleu 492 à 465 nm
Indigo 465 à 435 nm
Violet 435 à 400 nm
[4]
Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Lumière_visible (consulté le 30.11.2012).
LA LUMIÈRE 7/8
Exercice 1
Cette illustration
contient une erreur
scientifique. Laquelle ?
ET TOUT CELA EN CHIFFRES…
Exercice 3
Cette photo prise en 2004 représente la nébuleuse Dumbell,
connue pour être la nébuleuse planétaire la plus facile à ob-
server avec un instrument d’optique. Sa forme en papillon est
le résultat de l’explosion d’une étoile qui se déroule sous nos
yeux alors qu’elle s’est produite il y a 3500 ans.
Explique comment il est possible d’observer aujourd’hui une
explosion qui a eu lieu il y a 3500 ans.
Exercice 2
Complète chaque phrase en utilisant le verbe de la liste ci-dessous qui paraît le plus approprié :
diffuser, étaler, transmettre, réfléchir, absorber, disperser, éclairer, émettre
Un objet noir _____________________ la lumière.
La nuit, nous pouvons voir la Lune car elle _________________ la lumière du Soleil.
Le Soleil nous éclaire car il _________________ de la lumière.
Une fleur est invisible si elle n’est pas _________________.
Lukáš Kalista (CC-BY-SA)
8/8 LA LUMIÈRE
Exercice 5
La vitesse de la lumière dans le vide est très grande : 300’000 km/s. Elle met 4 heures et  12 minutes
pour aller du Soleil à Neptune, planète la plus éloignée du Système Solaire. Calcule la distance So-
leil-Neptune en km.
Exercice 6
En superposant des lumières composées de couleurs primaires, quelles couleurs peut-on obtenir ?
Superposition de lumières Couleur perçue
Rouge et bleu
Rouge et vert
Vert et bleu
Rouge, vert et bleu
Exercice 7
Absorption de la lumière par un objet
a) De quelle couleur verra-t-on un citron si on l’éclaire avec de la lumière cyan ?
b) De quelle couleur verra-t-on un citron si on l’éclaire avec de la lumière bleue ?
Exercice 8
Que devrait-on dire au lieu de « cet objet est de couleur bleue » ?
Exercice 9
En considérant les longueurs d’ondes suivantes, détermine la couleur correspondante et calcule l’éner-
gie associée à un photon de cette couleur :
Longueur d’onde [nm] 600 550 480 400
Couleur
Energie [J]
Exercice 4
Alkaïd, une des étoiles de la Grande Ourse, est située à 9,4608 · 1014
km de la Terre. Calcule le temps
que met la lumière pour nous parvenir. Exprime le résultat en secondes puis en années.

Contenu connexe

En vedette

SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
Solar Impulse
 
Manglano Cerrajeros Cerrajerías En Alcobendas.portaldetuciudad.com
Manglano Cerrajeros Cerrajerías En Alcobendas.portaldetuciudad.com
Manglano Cerrajeros Cerrajerías En Alcobendas.portaldetuciudad.com
Manglano Cerrajeros Cerrajerías En Alcobendas.portaldetuciudad.com
alluringvisitor97
 
CURRICULUM VITAE v6.2
CURRICULUM VITAE v6.2CURRICULUM VITAE v6.2
CURRICULUM VITAE v6.2
James Morgan
 
La sécurisation foncière à Namardé Goungou et les perspectives nationales
La sécurisation foncière à Namardé Goungou et les perspectives nationales La sécurisation foncière à Namardé Goungou et les perspectives nationales
La sécurisation foncière à Namardé Goungou et les perspectives nationales
Global Water Initiative - West Africa
 
Manual etabs 2013
Manual etabs 2013Manual etabs 2013
Manual etabs 2013
acy121356
 
Procesos mentales
Procesos mentalesProcesos mentales
Procesos mentales
Cijehyl Cappuccio
 
Ejercicio de deformación axial
Ejercicio de deformación axialEjercicio de deformación axial
Ejercicio de deformación axial
Miguel Antonio Bula Picon
 
Human Milk Bank Hazard Analysis Plan, Trainer's Guide
Human Milk Bank Hazard Analysis Plan, Trainer's GuideHuman Milk Bank Hazard Analysis Plan, Trainer's Guide
Human Milk Bank Hazard Analysis Plan, Trainer's Guide
Leith Greenslade
 
Powersocialesii 141118063757-conversion-gate01
Powersocialesii 141118063757-conversion-gate01Powersocialesii 141118063757-conversion-gate01
Powersocialesii 141118063757-conversion-gate01
beltrancobo
 
Natura ciclo 09 junho 2013
Natura ciclo 09 junho 2013Natura ciclo 09 junho 2013
Natura ciclo 09 junho 2013
Meus Cosméticos
 

En vedette (10)

SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
 
Manglano Cerrajeros Cerrajerías En Alcobendas.portaldetuciudad.com
Manglano Cerrajeros Cerrajerías En Alcobendas.portaldetuciudad.com
Manglano Cerrajeros Cerrajerías En Alcobendas.portaldetuciudad.com
Manglano Cerrajeros Cerrajerías En Alcobendas.portaldetuciudad.com
 
CURRICULUM VITAE v6.2
CURRICULUM VITAE v6.2CURRICULUM VITAE v6.2
CURRICULUM VITAE v6.2
 
La sécurisation foncière à Namardé Goungou et les perspectives nationales
La sécurisation foncière à Namardé Goungou et les perspectives nationales La sécurisation foncière à Namardé Goungou et les perspectives nationales
La sécurisation foncière à Namardé Goungou et les perspectives nationales
 
Manual etabs 2013
Manual etabs 2013Manual etabs 2013
Manual etabs 2013
 
Procesos mentales
Procesos mentalesProcesos mentales
Procesos mentales
 
Ejercicio de deformación axial
Ejercicio de deformación axialEjercicio de deformación axial
Ejercicio de deformación axial
 
Human Milk Bank Hazard Analysis Plan, Trainer's Guide
Human Milk Bank Hazard Analysis Plan, Trainer's GuideHuman Milk Bank Hazard Analysis Plan, Trainer's Guide
Human Milk Bank Hazard Analysis Plan, Trainer's Guide
 
Powersocialesii 141118063757-conversion-gate01
Powersocialesii 141118063757-conversion-gate01Powersocialesii 141118063757-conversion-gate01
Powersocialesii 141118063757-conversion-gate01
 
Natura ciclo 09 junho 2013
Natura ciclo 09 junho 2013Natura ciclo 09 junho 2013
Natura ciclo 09 junho 2013
 

Similaire à SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)

Cours-de-physique-1v2.pdf d'un cours de physique
Cours-de-physique-1v2.pdf d'un cours de physiqueCours-de-physique-1v2.pdf d'un cours de physique
Cours-de-physique-1v2.pdf d'un cours de physique
lol958877
 
la mécanique quantique / quantum mechanics
la mécanique quantique / quantum mechanicsla mécanique quantique / quantum mechanics
la mécanique quantique / quantum mechanics
Rajae Sammani
 
Un Peu D Astronomie
Un Peu D AstronomieUn Peu D Astronomie
Un Peu D Astronomie
valereid
 
Un Peu D Astronomie
Un Peu D AstronomieUn Peu D Astronomie
Un Peu D Astronomie
valereid
 
Nc chap 6
Nc chap 6Nc chap 6
Nc chap 6
ameliani
 
Un peu d astronomie
Un peu d astronomieUn peu d astronomie
Un peu d astronomie
Clippa Achour
 
Petit dans un monde si grand.
Petit dans un monde si grand.Petit dans un monde si grand.
Petit dans un monde si grand.
harpin
 
Tout est parfait (1re partie)
Tout est parfait (1re partie)Tout est parfait (1re partie)
Tout est parfait (1re partie)
Frédéric Günst Horn
 
Tout est parfait (3e partie)
Tout est parfait (3e partie)Tout est parfait (3e partie)
Tout est parfait (3e partie)
Frédéric Günst Horn
 
Lettre d'un reveur
Lettre d'un reveurLettre d'un reveur
Lettre d'un reveurArnaud Geny
 
Univers. hubble. magnifique
Univers. hubble. magnifiqueUnivers. hubble. magnifique
Univers. hubble. magnifiqueDominique Pongi
 
L'Univers vu par Hubble
L'Univers vu par HubbleL'Univers vu par Hubble
L'Univers vu par Hubble
Gilles Boulard
 
Lightworker Français.
Lightworker Français.Lightworker Français.
Lightworker Français.
mission apolo
 
Le Soleil Naturel (Jacob Lorber)
Le Soleil Naturel (Jacob Lorber)Le Soleil Naturel (Jacob Lorber)
Le Soleil Naturel (Jacob Lorber)
Simona P
 
Hubble absolument fabuleux
Hubble absolument fabuleuxHubble absolument fabuleux
Hubble absolument fabuleux
Bernard Aboab
 
05_2nde_p_Chapitre_5_Refraction_et_dispersion_de_la_lumiere.pdf
05_2nde_p_Chapitre_5_Refraction_et_dispersion_de_la_lumiere.pdf05_2nde_p_Chapitre_5_Refraction_et_dispersion_de_la_lumiere.pdf
05_2nde_p_Chapitre_5_Refraction_et_dispersion_de_la_lumiere.pdf
Sprince4
 
Cours Lumiere Et Couleur
Cours Lumiere Et CouleurCours Lumiere Et Couleur
Cours Lumiere Et Couleuratire
 

Similaire à SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR) (20)

Cours-de-physique-1v2.pdf d'un cours de physique
Cours-de-physique-1v2.pdf d'un cours de physiqueCours-de-physique-1v2.pdf d'un cours de physique
Cours-de-physique-1v2.pdf d'un cours de physique
 
la mécanique quantique / quantum mechanics
la mécanique quantique / quantum mechanicsla mécanique quantique / quantum mechanics
la mécanique quantique / quantum mechanics
 
Un Peu D Astronomie
Un Peu D AstronomieUn Peu D Astronomie
Un Peu D Astronomie
 
Un Peu D Astronomie
Un Peu D AstronomieUn Peu D Astronomie
Un Peu D Astronomie
 
Nc chap 6
Nc chap 6Nc chap 6
Nc chap 6
 
Un peu d astronomie
Un peu d astronomieUn peu d astronomie
Un peu d astronomie
 
Petit dans un monde si grand.
Petit dans un monde si grand.Petit dans un monde si grand.
Petit dans un monde si grand.
 
Astronomie
AstronomieAstronomie
Astronomie
 
Tout est parfait (1re partie)
Tout est parfait (1re partie)Tout est parfait (1re partie)
Tout est parfait (1re partie)
 
Tout est parfait (3e partie)
Tout est parfait (3e partie)Tout est parfait (3e partie)
Tout est parfait (3e partie)
 
Hubble (3)
Hubble (3)Hubble (3)
Hubble (3)
 
Lettre d'un reveur
Lettre d'un reveurLettre d'un reveur
Lettre d'un reveur
 
Univers. hubble. magnifique
Univers. hubble. magnifiqueUnivers. hubble. magnifique
Univers. hubble. magnifique
 
L'Univers vu par Hubble
L'Univers vu par HubbleL'Univers vu par Hubble
L'Univers vu par Hubble
 
Lightworker Français.
Lightworker Français.Lightworker Français.
Lightworker Français.
 
diapo année 2 n°1
diapo année 2 n°1diapo année 2 n°1
diapo année 2 n°1
 
Le Soleil Naturel (Jacob Lorber)
Le Soleil Naturel (Jacob Lorber)Le Soleil Naturel (Jacob Lorber)
Le Soleil Naturel (Jacob Lorber)
 
Hubble absolument fabuleux
Hubble absolument fabuleuxHubble absolument fabuleux
Hubble absolument fabuleux
 
05_2nde_p_Chapitre_5_Refraction_et_dispersion_de_la_lumiere.pdf
05_2nde_p_Chapitre_5_Refraction_et_dispersion_de_la_lumiere.pdf05_2nde_p_Chapitre_5_Refraction_et_dispersion_de_la_lumiere.pdf
05_2nde_p_Chapitre_5_Refraction_et_dispersion_de_la_lumiere.pdf
 
Cours Lumiere Et Couleur
Cours Lumiere Et CouleurCours Lumiere Et Couleur
Cours Lumiere Et Couleur
 

Plus de Solar Impulse

Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse - Quiz (ENG)Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse - Quiz (FR)Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MAGNETS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MAGNETS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MOTORS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MOTORS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
Solar Impulse
 

Plus de Solar Impulse (20)

Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse - Quiz (ENG)Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse - Quiz (ENG)
 
Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse - Quiz (FR)Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse - Quiz (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MAGNETS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MAGNETS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MOTORS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MOTORS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
 

Dernier

Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
abderrahimbourimi
 
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
Horgix
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 

Dernier (6)

Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
 
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
 
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 

SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)

  • 1. 1/8 LA LUMIÈRE Solar Impulse est un avion qui n’utilise pas de carburant fossile, mais uniquement de l’énergie venant de la lumière du Soleil, c’est une énergie inépuisable et disponible en tout temps. Cette fiche te permettra de découvrir ce qu’est la lumière et de faire quelques manipulations pour mieux comprendre certaines de ses propriétés. Projet : EPFL | dgeo | Solar Impulse Rédaction : Michel Carrara Graphisme : Anne-Sylvie Borter, Repro – Centre d’impression EPFL Suivi de projet : Yolande Berga
  • 2. 2/8 LA LUMIÈRE QU’EST-CE QUE LA LUMIÈRE? «C’est d’abord ce que je vois. Quand je vous vois, c’est parce qu’il y a de la lumière. Je ne vois pas la lumière, mais c’est grâce à la lumière que vous émettez que je vous vois.» Hubert Reeves La lumière est donc ce qui rend les objets visibles à notre œil, mais c’est bien plus que cela: il s’agit de la partie visible de ce qu’émet notre Soleil. On distingue généralement dans cette lumière sept cou- leurs, celles de l’arc-en-ciel: le rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu, l’indigo et le violet. Décomposition de la lumière par les gouttes d’eau formant un arc-en-ciel Bricotest: Décompose la lumière à l’aide d’un CD et d’une bulle de savon Par une journée ensoleillée, il est possible de voir les couleurs de l’arc-en-ciel grâce à un CD ou à une bulle de savon. Il suffit d’orienter correctement la surface brillante du CD ou la bulle de savon pour voir la décomposition de la lumière (couleurs de l’arc-en-ciel). Bricotest: Regarde la lumière émise par l’élément sodium Remplis le pulvérisateur d’eau fortement salée et pulvérise cette solution dans la direction de la flamme du brûleur. Observe la couleur émise. Matériel : du sel de cuisine, de l’eau, un pulvérisateur et un brûleur à gaz Pour visualiser ces couleurs, il suffit d’observer la surface d’une bulle de savon ou d’un CD. La lumière y est décomposée. rayon du soleil observateur Dans un arc-en-ciel, ce sont les gouttes d’eau en suspension dans l’atmosphère qui décomposent la lumière du Soleil. Steve Jurvetson (CC-BY)
  • 3. LA LUMIÈRE 3/8 SYNTHÈSE DE LUMIÈRE Si on superpose les lumières des différentes cou- leurs de l’arc-en-ciel, on obtient de la lumière blanche. On peut aussi retrouver de la lumière blanche en superposant les lumières des cou- leurs primaires (rouge, bleu et vert). Fabrique un téléphone et communique avec ton camarade Matériel • 2 pots de yaourt • 3 à 5 mètres de ficelle de cuisine • 1 grosse épingle • 1 paire de ciseaux • 1 copain! Bricotest: Regarde l’addition des couleurs Superpose les différentes lumières afin d’observer les couleurs obtenues. Matériel : 3 lampes avec des ampoules de couleur rouge, verte et bleue ou 3 lampes avec des dia- positives rouge, verte et bleue placées devant. Que se passe-t-il lorsque nous voyons un vase en nous disant qu’il est bleu, une fleur en nous disant qu’elle est jaune? Le Soleil L’énergie solaire transmise par rayonnement rend possible la vie sur Terre par un apport d’énergie thermique et de lumière, permettant la présence d’eau à l’état liquide et la photosynthèse des végétaux. Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur notre planète. La matière de chaque objet reçoit la lumière à sa façon. Ainsi le vase que l’on voit bleu absorbe la lu- mière et ne réémet que le bleu. C’est celle-ci que notre œil perçoit. De même pour la fleur jaune, elle absorbe la lumière dans son ensemble et ne réémet que le rouge et le vert dont le mélange donne le jaune, ce qui nous fait dire que la fleur est jaune. Addition des couleurs primaires lumière bleue lumière magenta lumière verte lumière cyan lumière blanche lumière jaune lumière rouge
  • 4. 4/8 LA LUMIÈRE MAIS QU’EST-CE QU’UNE ONDE ? [1] La couleur est en réalité la perception subjective qu’a une personne d’une ou de plusieurs longueurs d’ondes lumineuses. En effet, la lumière est une onde électromagnétique. Sans doute as-tu déjà jeté un caillou dans l’eau calme. À ce moment-là, la surface plane de l’eau est perturbée, faisant apparaître des vagues. Ces vagues ne restent pas sur place, elles se dé- placent. Elles s’écartent toutes en cercles concentriques de l’endroit où le caillou est entré dans l’eau. C’est un exemple d’onde qui permet de donner une première définition : une onde est une perturba- tion qui se déplace. Dans notre exemple, il s’agit d’une perturbation de la surface de l’eau. Mais des ondes se forment dans d’autres situations. Ainsi, les mouvements qui agitent une corde tendue sont également des ondes : en donnant à une extrémité de la corde un mouvement brusque, la déformation de la corde (la perturbation) se déplace jusqu’à l’autre bout. On a, là encore, une perturbation qui se déplace, ce qu’on appelle une onde. Mais cet exemple nous permet aussi de mettre en évidence le fait que la matière elle-même, dans laquelle l’onde se propage, ne bouge pas. La perturbation créée s’est déplacée, mais la corde n’a pas bougé. De même, imaginons un bouchon flottant sur une eau calme et sans vent : si une petite vague passe, elle soulève le bouchon, puis le repose, mais en aucun cas le bouchon n’a été emporté par la vague ! Il est resté sur place. Une onde n’est pas accompagnée de déplacement de matière. La vague contient de l’énergie. Mais elle n’est pas accompagnée d’un déplacement d’eau. C’est finalement juste de l’énergie qui circule. En effet, il faut de l’énergie pour soulever le bouchon, et de même, il faut de l’énergie pour créer une impulsion sur la corde. Les ondes jouent en fait un grand rôle pour nos sens, car l’énergie qu’elles transportent, c’est aussi de l’information que notre corps perçoit : nos yeux et nos oreilles sont là pour capter ce que la lumière ou le son, qui sont des ondes, nous transmettent, sans qu’il y ait besoin que de la matière soit déplacée. Donc, la lumière est une onde… électromagnétique. [2] Nous baignons en permanence dans un champ électromagnétique (comme le champ magnétique terrestre, par exemple, qui oriente une boussole, voir fiche « LES AIMANTS »). Si on crée une petite per- turbation de ce champ, elle se propage. Perturber le champ électromagnétique, c’est comme créer des vagues à la surface de l’eau en y jetant un caillou. On crée de petites perturbations qui se propagent, c’est-à-dire des ondes. [1] Paragraphe inspiré de http://www.e-scio.net/ondes/ondes.php3 (consulté le 29.11.2012). [2] Paragraphe inspiré de http://www.e-scio.net/ondes/lumiere.php3 (consulté le 29.11.2012). Roger McLassusn (CC-BY-SA)
  • 5. LA LUMIÈRE 5/8 400200 0 0.2 0.4 0.6 0.8 1.0 1.2 1.4 600 800 12001000 1400 Longueur d’onde (en nm) Intensité (kW/m2 ) U.V. Visible Infrarouges 1600 20001800 2200 2400 2600 Spectre d’émission du soleil mesuré au niveau de la mer. Si on étudie les ondes électromagnétiques émises par le Soleil, la partie visible de ce qui nous parvient est la partie qui a la plus grande intensité. 1pm 400nm 500nm 600nm 700nm 800nm 1nm Rayons X U.V. Infrarouges Spectre visible Micro-ondes Ondes radioRayons γ 1μm 1mm 1m 1km λ Le spectre des ondes élec- tromagnétiques est bien plus étendu que celui de la lumière visible, il englobe tous les rayonnements dont chacun a entendu parler. [3] [3] Le visible correspond à la lumière perçue par l’homme, les rayons γ sont des rayonnements radioactifs, les rayons X sont utilisés pour les radiographies, les U.V. (ultra-violets) sont des rayonnements de hautes énergies bien connus, les infrarouges correspondent à des rayonnements de chaleur, les micro-ondes et les ondes radios sont des rayonnements aussi bien connus de tous. L’échelle utilisée pour décrire le spectre des ondes électromagnétiques est celle de la longueur d’onde (définie dans la suite de cette fiche. Les pm sont les picomètres (10-12 m), les nm sont les nanomètres (10-9 m), les μm sont les micromètres (10-6 m), les mm sont les millimètres (10-3 m), les m sont les mètres et les km sont les kilomètres (103 m). Et bien, la lumière est justement une onde électromagnétique. La lumière est une perturbation du champ électromagnétique qui se déplace. Cela lui donne la propriété de pouvoir se déplacer dans le vide, parce que même dans le vide, il y a un champ électromagnétique. Ce n’est pas le cas des autres ondes, qui ont besoin d’un support matériel: par exemple, le son se déplace dans l’air et les vagues à la surface de l’eau. Les perturbations du champ électromagnétique, dont la lumière, se déplacent à une vitesse vertigineuse: 300’000 kilomètres par seconde dans le vide ou dans l’air! En une seconde, la lumière a le temps de faire plus de 7 fois le tour de la Terre. Elle met un peu plus de 8 minutes pour faire le trajet Soleil-Terre.
  • 6. 6/8 LA LUMIÈRE Max Karl Ernst Ludwig Planck (1858-1947) est un physicien allemand, lauréat du Prix Nobel de physique en 1918, de la Médaille Lorentz en 1927, et du prix Goethe en 1945. L’énergie transportée par la lumière est responsable de l’échauffement que l’on ressent lorsqu’on s’ex- pose au soleil. On appelle photon la particule de lumière qui transporte cette énergie. Il est possible d’utiliser cette énergie pour la transformer en une autre forme d’énergie: l’électricité. C’est le principe des panneaux solaires photovoltaïques. C’est justement de ce type d’équipement qu’est muni Solar Impulse. Il vole grâce à la lumière! Pour en savoir plus sur cette transformation de l’énergie lumineuse en électricité, consulte la fiche «LES CELLULES SOLAIRES». On calcule l’énergie E grâce à la relation suivante établie par Planck: E l’énergie en joules [J] h la constante de Planck: h = 6,626·10-34 [J·s] ν la fréquence en hertz [Hz] λ la longueur d’onde en mètres [m] c la vitesse de la lumière dans le vide: c = 3·108 [m/s] = 300’000 [km/s] E = h∙ν = h∙c λ L’ÉNERGIE DE LA LUMIÈRE Chaque couleur a une longueur d’onde (λ) diffé- rente (cette longueur correspond, pour l’exemple du caillou jeté dans l’eau, à la distance entre deux sommets de vagues), donc une énergie différente. Bien que le spectre soit continu et qu’il n’y ait pas de frontière claire entre une couleur et la suivante, la tabelle ci-contre donne les limites approchées des couleurs qui constituent la lumière blanche.[4] Longueur d’onde λ: Rouge 800 à 620 nm Orange 620 à 590 nm Jaune 590 à 575 nm Vert 575 à 492 nm Bleu 492 à 465 nm Indigo 465 à 435 nm Violet 435 à 400 nm [4] Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Lumière_visible (consulté le 30.11.2012).
  • 7. LA LUMIÈRE 7/8 Exercice 1 Cette illustration contient une erreur scientifique. Laquelle ? ET TOUT CELA EN CHIFFRES… Exercice 3 Cette photo prise en 2004 représente la nébuleuse Dumbell, connue pour être la nébuleuse planétaire la plus facile à ob- server avec un instrument d’optique. Sa forme en papillon est le résultat de l’explosion d’une étoile qui se déroule sous nos yeux alors qu’elle s’est produite il y a 3500 ans. Explique comment il est possible d’observer aujourd’hui une explosion qui a eu lieu il y a 3500 ans. Exercice 2 Complète chaque phrase en utilisant le verbe de la liste ci-dessous qui paraît le plus approprié : diffuser, étaler, transmettre, réfléchir, absorber, disperser, éclairer, émettre Un objet noir _____________________ la lumière. La nuit, nous pouvons voir la Lune car elle _________________ la lumière du Soleil. Le Soleil nous éclaire car il _________________ de la lumière. Une fleur est invisible si elle n’est pas _________________. Lukáš Kalista (CC-BY-SA)
  • 8. 8/8 LA LUMIÈRE Exercice 5 La vitesse de la lumière dans le vide est très grande : 300’000 km/s. Elle met 4 heures et  12 minutes pour aller du Soleil à Neptune, planète la plus éloignée du Système Solaire. Calcule la distance So- leil-Neptune en km. Exercice 6 En superposant des lumières composées de couleurs primaires, quelles couleurs peut-on obtenir ? Superposition de lumières Couleur perçue Rouge et bleu Rouge et vert Vert et bleu Rouge, vert et bleu Exercice 7 Absorption de la lumière par un objet a) De quelle couleur verra-t-on un citron si on l’éclaire avec de la lumière cyan ? b) De quelle couleur verra-t-on un citron si on l’éclaire avec de la lumière bleue ? Exercice 8 Que devrait-on dire au lieu de « cet objet est de couleur bleue » ? Exercice 9 En considérant les longueurs d’ondes suivantes, détermine la couleur correspondante et calcule l’éner- gie associée à un photon de cette couleur : Longueur d’onde [nm] 600 550 480 400 Couleur Energie [J] Exercice 4 Alkaïd, une des étoiles de la Grande Ourse, est située à 9,4608 · 1014 km de la Terre. Calcule le temps que met la lumière pour nous parvenir. Exprime le résultat en secondes puis en années.