SlideShare une entreprise Scribd logo
1/9
	MAGNÉTISME
+	ÉLECTRICITÉ
	 MOTEUR	!
Seras-tu capable de comprendre comment
fonctionnent les moteurs de Solar Impulse et
de fabriquer un moteur électrique ? Ce sont
les défis que te propose cette fiche.
Projet : EPFL | dgeo | Solar Impulse
Rédaction : Marie-Noëlle Kaempf
Graphisme : Anne-Sylvie Borter, Repro – Centre d’impression EPFL
Suivi de projet : Yolande Berga
2/9 LES MOTEURS
LA RÉVOLUTION !
Jusqu’en 1820, deux chapitres de physique sem-
blaient distincts… On connaissait le galvanisme
et le magnétisme.
On ne pouvait pas tirer grand-chose de ces phé-
nomènes pris séparément. Le galvanisme étudiait
le maigre courant électrique continu produit par
des piles volumineuses et lourdes comme celles
de Volta. Le magnétisme était peu connu. Sa
seule application concrète était la boussole, utili-
sée par les Chinois avant le premier siècle !
Hans Christian Ørsted, convaincu depuis
quelques années que le magnétisme et l’électri-
cité sont liés, publie le 21 juillet 1820 le fruit de
ses recherches… Un courant qui passe dans un
fil électrique crée un champ magnétique !
En automne de la même année, François Ara-
go, sur les conseils d’André-Marie Ampère très
intéressé par ces travaux, améliore la trouvaille.
Il embobine le fil, pour amplifier l’effet, inventant
l’électroaimant avec un pôle nord et un pôle sud,
comme pour les aimants permanents :
Voici une astuce pour savoir facilement où se
trouve le pôle nord de la bobine. Entoure la bo-
bine avec tes doigts en plaçant ta main droite
de la manière suivante : l’extrémité de tes doigts
se place dans la direction où va le courant. Ce
dernier va de la borne positive de la source de
tension à la borne négative. Le pouce de ta main
pointera en direction du pôle nord de la bobine.
Hans Christian Ørsted (1777 – 1851)
est un chercheur danois. Pharmacien à
20 ans, puis médecin 3 ans plus tard,
il est passionné de chimie et de phy-
sique ce qui le conduit à étudier le
courant électrique produit par les piles
de l’époque. En 1820, il découvre, en
préparant un cours d’électricité, que le
courant électrique dévie l’aiguille d’une
boussole placée à proximité. Il com-
prend que le courant électrique crée
un champ magnétique. Sa découverte,
relatée dans un article de 4 pages, est
diffusée dans le monde scientifique.
Elle est à l’origine du développement
des génératrices, des moteurs et d’une
énorme révolution technique.
C’est lui qui isole, pour la première fois,
de l’aluminium pur.
I
NS
I
S N
II
NS
LES MOTEURS 3/9
LE MOTEUR ÉLECTRIQUE DE BASE
Un moteur est composé de deux parties : l’une,
fixe, que l’on appelle « stator » et l’autre, mobile,
que l’on nomme « rotor ».
stator
rotor
Tu as sans doute déjà joué avec des aimants et constaté qu’ils
s’attirent ou se repoussent. Deux aimants qui présentent des
pôles opposés (nord et sud) s’attirent. S’ils présentent des
pôles de même nature, ils se repoussent.
On peut donc mettre un aimant en mouvement en utilisant sa
répulsion ou son attraction par des électroaimants. C’est sur
ce principe que repose le moteur électrique. Un moteur est
donc un élément qui permet de transformer l’énergie électrique
en énergie mécanique cinétique (mouvement).
Un aimant permanent est monté sur la partie mobile du moteur.
Son champ magnétique va interagir avec le champ magnétique
créé dans les bobinages qui sont montés sur la partie fixe. Les
trois bobinages sont alimentés par du courant, dont l’intensité
et le sens varient avec le temps. Ils produisent donc un champ
magnétique dont le sens et l’intensité vont également varier.
La combinaison de ces trois champs va créer un champ ma-
gnétique qui va tourner mais dont l’intensité reste constante.
L’aimant du rotor va s’aligner sur ce champ.
Sur la Figure 1, l’aimant central (mobile) est repoussé par le
champ magnétique de la bobine (placée sur la partie fixe)
qui présente un pôle nord mais est attiré par le pôle sud de la
bobine . Bientôt (Fig. 2), la bobine émettra un champ nul,
alors que la bobine  présentera à l’aimant un pôle nord qui
le repoussera, mais il sera attiré par la bobine qui expose-
ra un pôle sud. Cette force magnétique, produite par l’énergie
électrique, va mettre l’aimant en mouvement, générant ainsi de
l’énergie cinétique. Il ne reste plus qu’à monter une hélice sur le
rotor pour en faire un moteur pour Solar Impulse !
Nous allons essayer de comprendre comment fonctionne un moteur électrique sans balais, car Solar
Impulse est propulsé par 4 moteurs de ce type.
Fig. 1
Fig. 2
N
S
N
S
S
N
N
S
N
S
N
S
partie fixe
partie mobile
4/9 LES MOTEURS
Partir d’une feuille blanche et trouver les solutions permettant
le bon fonctionnement des différentes pièces de l’appareil.
S’assurer que les solutions soient compatibles et que le puzzle
une fois assemblé soit un avion performant. Tel est le rôle de
Jonas Schär.
Solar Impulse (HB-SIA) est équipé de 4 moteurs. Ces moteurs spécialement développés
pour le projet doivent allier le meilleur rendement possible (pour assurer le déplacement
de l’avion en limitant au minimum la consommation électrique), un poids aussi faible
que possible et une grande fiabilité. Ils ont été développés par l’équipe de Solar Impulse
et construits par l’entreprise ETEL. Des tests ont été conduits dans les laboratoires de
l’EPFL durant les phases de développement.
Chaque moteur :
•	 pèse environ 8 kg (stator 5,4 kg et rotor 3,1 kg)
•	 a une puissance de 14 kW (la puissance totale de l’avion
correspond à celle d’un scooter)
•	 est composé de 20 aimants permanents (10 nord et 10 sud)
•	 a une vitesse de rotation nominale de 4000 tours par minute
•	 a une vitesse de rotation maximale de 5000 tours par minute
•	 est branché sur un réducteur qui permet d’obtenir
la vitesse de rotation de l’hélice souhaitée, qui est
inférieure à ces valeurs.
Les moteurs permettent à l’avion d’atteindre une vitesse de
croisière de 70 km/h.
JONAS SCHÄR, RESPONSABLE DE L’ÉQUIPE
DESIGN CHEZ SOLAR IMPULSE
Jonas apprécie tout particulièrement de pouvoir suivre toutes
les étapes menant des premiers croquis à la production et l’as-
semblage d’une pièce. Il doit également anticiper les consé-
quences d’un changement de concept ou de design et s’assu-
rer que cela ne perturbera pas le schéma de production global
de l’appareil.
Jonas Schär, responsable de l’équipe Design chez Solar Im-
pulse, a étudié l’ingénierie mécanique. Il a supervisé, entre
autres, la conception et la construction de la boîte à vitesse du
deuxième avion Solar Impulse.
PORTRAIT
LES MOTEURS 5/9
TECHNOLOGIE : UN MOTEUR « FAIT MAISON »
Voici un moteur à courant continu facilement réalisable.
Marche à suivre
Faire tenir les deux imperdables à chaque extrémité de la pile à l’aide de l’élastique. Placer l’aimant
sur la pile.
Créer un petit bobinage dont le rayon soit nettement inférieur à la longueur des imperdables. Laisser
dépasser les deux extrémités. Racler l’une des extrémités du fil, de manière à enlever la couche isolante
sur tout le pourtour. Faire de même avec l’autre extrémité, mais sur une portion de 180° seulement.
Glisser le bobinage dans les deux boucles des imperdables.
Comme les imperdables sont conductrices, on forme un circuit électrique. Il est fermé, lorsque la
bobine est en appui sur les deux portions dénudées du fil. Il sera ouvert, quand l’appui se fera sur la
portion non dénudée de l’une des extrémités.
Une pichenette sur la bobine
et c’est parti !
Matériel nécessaire
•	 une pile AA
•	 du fil de cuivre avec un revêtement en céramique
•	 un aimant fort (néodyme)
•	 deux épingles de sûreté (imperdables)
•	 un élastique
•	 une lame (couteau ou cutter)
Attention : les aimants au néodyme sont très puissants.
Il faut les manipuler avec précaution !
6/9 LES MOTEURS
Fig. 3
Fig. 4
LE MOTEUR À L’ENVERS – UNE GÉNÉRATRICE !
Ce qu’il y a d’extraordinaire avec les moteurs électriques, c’est qu’ils pourraient voir leur usage inversé !
Si tu parvenais à tourner à la main suffisamment vite la mèche d’une perceuse, tu pourrais produire
un courant électrique digne de celui d’une prise murale ! Ce n’est pas le cas de tous les moteurs. Tu
aurais beau descendre des pentes en voiture, le moteur ne pourrait pas fabriquer de l’essence… il se
contenterait de chauffer.
L’invention du moteur électrique a été précédée par celle de la génératrice dont l’alternateur est l’une
des variantes. C’est un dispositif qui comporte une bobine de fil électrique. On fait tourner un aimant au
centre de la bobine pour créer un courant électrique dans le fil. Alors que son alimentation en courant
aurait créé un électroaimant, un champ magnétique variable en son centre va produire un courant.
C’est le principe de la dynamo des vélos, des génératrices des centrales hydroélectriques des barrages
ou des éoliennes. Ce dispositif permet de transformer l’énergie cinétique du vent qui entraîne les pales
d’une éolienne en énergie électrique (Fig. 3). Il en va de même pour l’énergie du courant d’une rivière
ou de l’eau d’une conduite forcée d’un barrage (Fig. 4). C’est le moyen de récupérer l’énergie cinétique
lors du freinage des véhicules hybrides pour recharger leurs batteries ; ou encore, lors du freinage des
locomotives, pour redonner de l’énergie au réseau.
barrage
lac de
retenue conduite
forcée
turbine
transformateur
lignes à
haute tension
pale
multiplicateur
frein
système
d’orientation
génératrice
nacelle
moyeu et
commande du rotor
mat
fondation
transformateur
lignes à
haute tension
LES MOTEURS 7/9
POUR ALLER PLUS LOIN…
	 TECHNOLOGIE : L’ALTERNATEUR
Matériel nécessaire
•	 un tournevis (tête plate)
•	 une planche de support en bois dont la lar-
geur est un peu inférieure à la longueur de la
partie métallique du tournevis (Fig. 10)
•	 20 m de fil en cuivre émaillé
•	 un tube de 4 cm de diamètre environ (rouleau
de papier WC par défaut)
Marche à suivre
Perce le cylindre d’un trou qui permette à la tête
du tournevis de passer.
Crée un double bobinage avec le fil de cuivre
(Fig. 7). En effet, il ne faut pas obstruer le trou par
lequel le tournevis doit passer. Laisse 15 cm de fil
de libre à chaque extrémité. (Fig. 5)
•	 2 aimants en néodyme
•	 un bout de tissu pour manipuler les aimants
•	 du scotch de carrossier
•	 2 crochets dans lesquels passe tout juste la
tête du tournevis
•	 une ampoule de lampe de poche
et son support ou une diode LED
Manipuler les aimants avec précaution car ils sont très puissants. En emballer
un permet d’avoir plus de prise pour les séparer. Il ne faut pas chercher à les
écarter au moyen d’une lame ou d’un outil pour ne pas se blesser. Un appui sur une
structure métallique permet d’avoir suffisamment de prise pour les séparer.
Fig. 5
8/9 LES MOTEURS
Améliore le montage !
...une manivelle, une courroie, un meilleur bobinage, etc.
Enroule le fil sur la face collante de deux ou trois
morceaux de scotch répartis sur le tour du cy-
lindre (Fig. 6). Une fois une couche de fil complète,
colle le scotch en le refermant (Fig. 7). Cela per-
met de maintenir le bobinage serré et l’empêche
de glisser à l’extérieur de la bobine. Superpose
ainsi plusieurs couches. Cette étape nécessite du
temps et de la méticulosité. Il faut être deux. Le
bobinage doit comporter plus de 100 spires.
Visse les deux crochets sur la plaque. Insère le
tournevis et enroule le scotch de façon à réaliser
une butée (Fig. 8).
Insère la tête du tournevis dans la bobine. Place
un premier aimant sur une des faces du bout du
tournevis. Emballe le deuxième aimant dans un
tissu pour le placer sur l’autre face du tournevis.
Le tissu permet d’éviter que le choc ne soit trop
violent et de repositionner les aimants au besoin.
Une fois qu’ils sont bien placés, retire lentement
l’étoffe (Fig. 9)
Cale la bobine de façon à ce que le tournevis et
les aimants puissent pivoter librement.
Connecte les deux extrémités du fil aux bornes
du support de lampe ou à la diode, sans oublier
de gratter les extrémités du fil pour enlever la
couche isolante.
Il ne reste plus qu’à tourner le plus rapidement
possible le tournevis.
Fig.6 Fig. 7
Fig. 8
Fig. 9
LES MOTEURS 9/9
PARENTHÈSE HISTORIQUE
Comment la découverte de l’électromagnétisme a révolutionné le monde !
L’unification de l’électricité statique, du magnétisme et du galvanisme, a marqué un tournant décisif
dans l’histoire des sciences et de la technologie. L’utilisation de la variation d’un champ magnétique
pour créer un courant dans un fil conducteur a permis de mettre au point des dynamos (machines
dynamoélectriques) ou des alternateurs. Il ne restait plus qu’à trouver une source d’énergie pour pro-
duire le mouvement des aimants nécessaire à la variation du champ : roues à aubes entraînées par
l’eau d’une rivière ou d’un barrage (énergie potentielle), vapeur d’eau produite par combustion (énergie
chimique transformée en énergie thermique). C’est le principe utilisé par les génératrices de courant.
Le dispositif peut voir son usage inversé. On peut utiliser un courant électrique pour produire un mouve-
ment. C’est alors un moteur électrique. C’est ce qui est utilisé sur Solar Impulse. L’énergie rayonnante du
Soleil est transformée en énergie électrique par les cellules photovoltaïques. Cette énergie électrique sera
ensuite utilisée par les moteurs pour produire le mouvement des pales de l’avion et lui permettre de voler.
Suite à l’invention des premières dynamos en 1869 ou des alternateurs triphasés (sources de courant al-
ternatif) en 1891, on peut produire des courants électriques significatifs. Dès lors, le courant alternatif et
le courant continu se livrent une compétition pour pouvoir desservir des réseaux de plus en plus étendus.
Les premières centrales électriques à courant continu défendues par Edison ne peuvent alimenter initia-
lement qu’une zone de 2,5 km de rayon.
Tesla, qui promeut le courant alternatif,
développe des réseaux à haute tension.
L’invention du transformateur donne un
avantage décisif au courant alternatif
qui peut être transporté sur de plus lon-
gues distances. Le raccordement pro-
gressif des différents réseaux fait naître
des standards. Ainsi, en Amérique du
Nord, le courant à 60 Hz de fréquence et
à 110 – 120 V de tension s’impose. Dans
le reste du monde, le courant à 50 Hz et
à 220 – 230 V l’emporte.
L’extension des réseaux électriques et l’amélioration des moteurs précipitent la révolution industrielle.
Il n’y a pas que les entreprises qui soient métamorphosées, la vie quotidienne change avec la « fée
électricité », grâce à l’ampoule, à l’électro-ménager, aux éclairages et aux nouveaux transports publics
entre autres.
La première centrale hydroélectrique du monde est installée à St-Moritz en 1879 ! La première com-
pagnie d’électricité illumine les rues de Surrey (GB) en 1881. La première démonstration d’éclairage
électrique public suisse a lieu à Lausanne en 1882. En 1885, il y a 115 abonnés au réseau électrique,
principalement les commerces de la rue de Bourg. Pendant quelques années, l’électricité ne rencontre
guère de succès dans le reste du canton. Mais en 1896, comme une traînée de poudre, villes et villages
entrent dans la course. Les sociétés électriques suisses s’unissent rapidement pour construire des
barrages (1947 : la 1ère
Grande-Dixence). Difficile d’imaginer la vie sans électricité maintenant !
220V, 50Hz
230V, 50Hz
240V, 50Hz
110V, 60Hz
120V, 60Hz
127V, 60Hz
220V, 60Hz
230V, 60Hz
240V, 60Hz
110V, 50Hz
120V, 50Hz
127V, 50Hz

Contenu connexe

Tendances

Moteur asynchrone
Moteur asynchroneMoteur asynchrone
Moteur asynchrone
omar bllaouhamou
 
Calculs des champs elctromagncatiques
Calculs des champs elctromagncatiquesCalculs des champs elctromagncatiques
Calculs des champs elctromagncatiquesLiviu Popescu
 
Magnetisme induction
Magnetisme inductionMagnetisme induction
Magnetisme induction
Kadiro Abdelkader
 
Machine asynchrone
Machine asynchroneMachine asynchrone
Machine asynchrone
Mourad Farid
 
Etude d'un circuit électrique comportant des dérivations
Etude d'un circuit électrique comportant des dérivationsEtude d'un circuit électrique comportant des dérivations
Etude d'un circuit électrique comportant des dérivations
Lycée Français René-Verneau
 
DéCouvrons LéLectricité
DéCouvrons LéLectricitéDéCouvrons LéLectricité
DéCouvrons LéLectricité
Julie LeGresley
 
Albert einstein
Albert einsteinAlbert einstein
Albert einstein
Thomas Mrtynk
 
A. Attou Commande scalaire MAS
A. Attou  Commande scalaire MASA. Attou  Commande scalaire MAS
A. Attou Commande scalaire MAS
Attou
 
moteur asynchrone'ferial'
moteur asynchrone'ferial'moteur asynchrone'ferial'
moteur asynchrone'ferial'Ferial Mechtoub
 
Machine électrique
Machine électriqueMachine électrique
Machine électrique
lolekeshungu
 
Présentation d'un guide d'une etude solaire
Présentation d'un guide d'une etude solairePrésentation d'un guide d'une etude solaire
Présentation d'un guide d'une etude solaire
RabbazMohssine
 
principe de fonctionnement machine asynchrone -www.cours-online.com
principe de fonctionnement machine asynchrone -www.cours-online.comprincipe de fonctionnement machine asynchrone -www.cours-online.com
principe de fonctionnement machine asynchrone -www.cours-online.com
morin moli
 
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
OMAR EL MOUDEN
 
Le moteur asynchrone_triphase
Le moteur asynchrone_triphaseLe moteur asynchrone_triphase
Le moteur asynchrone_triphase
Yousef Jalti
 
Chapitre IV : Les machines synchrones
Chapitre IV : Les machines synchronesChapitre IV : Les machines synchrones
Chapitre IV : Les machines synchrones
Mohamed Khalfaoui
 
Alternateur 2002
Alternateur 2002Alternateur 2002
Alternateur 2002
mehdimd
 

Tendances (20)

Moteur asynchrone
Moteur asynchroneMoteur asynchrone
Moteur asynchrone
 
Calculs des champs elctromagncatiques
Calculs des champs elctromagncatiquesCalculs des champs elctromagncatiques
Calculs des champs elctromagncatiques
 
Magnetisme induction
Magnetisme inductionMagnetisme induction
Magnetisme induction
 
La magnetoresistance-geante
La magnetoresistance-geanteLa magnetoresistance-geante
La magnetoresistance-geante
 
Machine asynchrone
Machine asynchroneMachine asynchrone
Machine asynchrone
 
Etude d'un circuit électrique comportant des dérivations
Etude d'un circuit électrique comportant des dérivationsEtude d'un circuit électrique comportant des dérivations
Etude d'un circuit électrique comportant des dérivations
 
DéCouvrons LéLectricité
DéCouvrons LéLectricitéDéCouvrons LéLectricité
DéCouvrons LéLectricité
 
Albert einstein
Albert einsteinAlbert einstein
Albert einstein
 
A. Attou Commande scalaire MAS
A. Attou  Commande scalaire MASA. Attou  Commande scalaire MAS
A. Attou Commande scalaire MAS
 
moteur asynchrone'ferial'
moteur asynchrone'ferial'moteur asynchrone'ferial'
moteur asynchrone'ferial'
 
Machine électrique
Machine électriqueMachine électrique
Machine électrique
 
Cours d'electromagnetisme
Cours d'electromagnetismeCours d'electromagnetisme
Cours d'electromagnetisme
 
Présentation d'un guide d'une etude solaire
Présentation d'un guide d'une etude solairePrésentation d'un guide d'une etude solaire
Présentation d'un guide d'une etude solaire
 
principe de fonctionnement machine asynchrone -www.cours-online.com
principe de fonctionnement machine asynchrone -www.cours-online.comprincipe de fonctionnement machine asynchrone -www.cours-online.com
principe de fonctionnement machine asynchrone -www.cours-online.com
 
Groupe electrogene
Groupe electrogeneGroupe electrogene
Groupe electrogene
 
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
Cours machine asynchrone (cours et problèmes)
 
Le moteur asynchrone_triphase
Le moteur asynchrone_triphaseLe moteur asynchrone_triphase
Le moteur asynchrone_triphase
 
Le moteur asynchrone
Le moteur asynchroneLe moteur asynchrone
Le moteur asynchrone
 
Chapitre IV : Les machines synchrones
Chapitre IV : Les machines synchronesChapitre IV : Les machines synchrones
Chapitre IV : Les machines synchrones
 
Alternateur 2002
Alternateur 2002Alternateur 2002
Alternateur 2002
 

En vedette

Solar Impulse Logbook (ENG)
Solar Impulse Logbook (ENG)Solar Impulse Logbook (ENG)
Solar Impulse Logbook (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse - Quiz (ENG)Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse - Quiz (FR)Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
Solar Impulse
 
Solar Impulse Logbook FR
Solar Impulse Logbook FRSolar Impulse Logbook FR
Solar Impulse Logbook FR
Solar Impulse
 

En vedette (15)

Solar Impulse Logbook (ENG)
Solar Impulse Logbook (ENG)Solar Impulse Logbook (ENG)
Solar Impulse Logbook (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - CLOUDS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BALANCE (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MAGNETS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - MODELS (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LESSON - BATTERIES (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - CLOUDS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - SOLAR CELLS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - MODELS (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BATTERIES (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - SOLAR CELLS (FR)
 
Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse - Quiz (ENG)Solar Impulse - Quiz (ENG)
Solar Impulse - Quiz (ENG)
 
Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse - Quiz (FR)Solar Impulse - Quiz (FR)
Solar Impulse - Quiz (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - BALANCE (ENG)
 
Solar Impulse Logbook FR
Solar Impulse Logbook FRSolar Impulse Logbook FR
Solar Impulse Logbook FR
 

Similaire à SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)

Le SEG, (Searl Effect Generator) Production d'électricité et Transport aérie...
Le SEG,  (Searl Effect Generator) Production d'électricité et Transport aérie...Le SEG,  (Searl Effect Generator) Production d'électricité et Transport aérie...
Le SEG, (Searl Effect Generator) Production d'électricité et Transport aérie...WKTL-Agency
 
Electricité II
Electricité IIElectricité II
Electricité II
OUAJJI Hassan
 
Chapitre 1 electrotech mli
Chapitre 1 electrotech mliChapitre 1 electrotech mli
Chapitre 1 electrotech mli
OUAJJI Hassan
 
E308 fabriquer du courant
E308 fabriquer du courantE308 fabriquer du courant
E308 fabriquer du courant
Eric RABIER
 
ASPECTS TECHNIQUES DES PROJETS SOLAIRES PV RACCORDÉS AU RÉSEAU
ASPECTS TECHNIQUES DES PROJETS SOLAIRES PV RACCORDÉS AU RÉSEAUASPECTS TECHNIQUES DES PROJETS SOLAIRES PV RACCORDÉS AU RÉSEAU
ASPECTS TECHNIQUES DES PROJETS SOLAIRES PV RACCORDÉS AU RÉSEAU
NesrineLaradji
 
cour2023.pptkjhkjhkjhuhihohhoijooooooooo
cour2023.pptkjhkjhkjhuhihohhoijooooooooocour2023.pptkjhkjhkjhuhihohhoijooooooooo
cour2023.pptkjhkjhkjhuhihohhoijooooooooo
melianikholoud
 
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
mohamedmetabet4444
 
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
mohamedmetabet4444
 
machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca
machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca machine a courant cc et camachine a courant cc et ca machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca
machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca
Dystopien
 
Chapitre 8 Electricité
Chapitre 8 ElectricitéChapitre 8 Electricité
Chapitre 8 Electricitémllemarin38
 
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptxCours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Abdo Brahmi
 
Chapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mccChapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mcc
OUAJJI Hassan
 
3695812.ppt
3695812.ppt3695812.ppt
3695812.ppt
moh2020
 
Moteur à courant continu v2k5
Moteur à courant continu v2k5Moteur à courant continu v2k5
Moteur à courant continu v2k5
MOUHSSINE BEN HAMMOU
 
Machine à courant continu.pptx
 Machine à courant continu.pptx Machine à courant continu.pptx
Machine à courant continu.pptx
ArabiArabi2
 
12 Courselectroniquebase 131216070520-phpapp01
12 Courselectroniquebase 131216070520-phpapp0112 Courselectroniquebase 131216070520-phpapp01
12 Courselectroniquebase 131216070520-phpapp01zinoha
 
Magnétosta cp 2 2017
Magnétosta cp 2 2017 Magnétosta cp 2 2017
Magnétosta cp 2 2017
Salah-Eddine MAAFI
 
energie_solaire_photovoltaique.pdf
energie_solaire_photovoltaique.pdfenergie_solaire_photovoltaique.pdf
energie_solaire_photovoltaique.pdf
ElYassamineCherif
 
Chapitre 1 Circuits a courant continu.pdf
Chapitre 1 Circuits a courant continu.pdfChapitre 1 Circuits a courant continu.pdf
Chapitre 1 Circuits a courant continu.pdf
RabieeBenkhammar
 

Similaire à SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR) (20)

Le SEG, (Searl Effect Generator) Production d'électricité et Transport aérie...
Le SEG,  (Searl Effect Generator) Production d'électricité et Transport aérie...Le SEG,  (Searl Effect Generator) Production d'électricité et Transport aérie...
Le SEG, (Searl Effect Generator) Production d'électricité et Transport aérie...
 
Electricité II
Electricité IIElectricité II
Electricité II
 
Chapitre 1 electrotech mli
Chapitre 1 electrotech mliChapitre 1 electrotech mli
Chapitre 1 electrotech mli
 
E308 fabriquer du courant
E308 fabriquer du courantE308 fabriquer du courant
E308 fabriquer du courant
 
ASPECTS TECHNIQUES DES PROJETS SOLAIRES PV RACCORDÉS AU RÉSEAU
ASPECTS TECHNIQUES DES PROJETS SOLAIRES PV RACCORDÉS AU RÉSEAUASPECTS TECHNIQUES DES PROJETS SOLAIRES PV RACCORDÉS AU RÉSEAU
ASPECTS TECHNIQUES DES PROJETS SOLAIRES PV RACCORDÉS AU RÉSEAU
 
cour2023.pptkjhkjhkjhuhihohhoijooooooooo
cour2023.pptkjhkjhkjhuhihohhoijooooooooocour2023.pptkjhkjhkjhuhihohhoijooooooooo
cour2023.pptkjhkjhkjhuhihohhoijooooooooo
 
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
 
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
Analyse d’un systéme de pompage d’eau alimenté par un générateur photovoltaiq...
 
machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca
machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca machine a courant cc et camachine a courant cc et ca machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca
machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca machine a courant cc et ca
 
Chapitre 8 Electricité
Chapitre 8 ElectricitéChapitre 8 Electricité
Chapitre 8 Electricité
 
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptxCours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
Cours_Physique_des_Composants_dElectroni.pptx
 
Chapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mccChapitre 3 mli mcc
Chapitre 3 mli mcc
 
3695812.ppt
3695812.ppt3695812.ppt
3695812.ppt
 
Moteur à courant continu v2k5
Moteur à courant continu v2k5Moteur à courant continu v2k5
Moteur à courant continu v2k5
 
Machine à courant continu.pptx
 Machine à courant continu.pptx Machine à courant continu.pptx
Machine à courant continu.pptx
 
12 Courselectroniquebase 131216070520-phpapp01
12 Courselectroniquebase 131216070520-phpapp0112 Courselectroniquebase 131216070520-phpapp01
12 Courselectroniquebase 131216070520-phpapp01
 
Magnétosta cp 2 2017
Magnétosta cp 2 2017 Magnétosta cp 2 2017
Magnétosta cp 2 2017
 
energie_solaire_photovoltaique.pdf
energie_solaire_photovoltaique.pdfenergie_solaire_photovoltaique.pdf
energie_solaire_photovoltaique.pdf
 
Chapitre 1 Circuits a courant continu.pdf
Chapitre 1 Circuits a courant continu.pdfChapitre 1 Circuits a courant continu.pdf
Chapitre 1 Circuits a courant continu.pdf
 
Cours diodes
Cours diodesCours diodes
Cours diodes
 

Plus de Solar Impulse

SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - LIGHT (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - LIGHT (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - LIGHT (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - LIGHT (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
Solar Impulse
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (ENG)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (ENG)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (ENG)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (ENG)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - A Flying Laboratory (DE)
Solar Impulse - A Flying Laboratory (DE)Solar Impulse - A Flying Laboratory (DE)
Solar Impulse - A Flying Laboratory (DE)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - A Flying Laboratory (FR)
Solar Impulse - A Flying Laboratory (FR)Solar Impulse - A Flying Laboratory (FR)
Solar Impulse - A Flying Laboratory (FR)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - Exhibition (DE)
Solar Impulse - Exhibition (DE)Solar Impulse - Exhibition (DE)
Solar Impulse - Exhibition (DE)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - Kids Brochure (DE)
Solar Impulse - Kids Brochure (DE)Solar Impulse - Kids Brochure (DE)
Solar Impulse - Kids Brochure (DE)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - Exhibition (FR)
Solar Impulse - Exhibition (FR)Solar Impulse - Exhibition (FR)
Solar Impulse - Exhibition (FR)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - Kids Brochure (FR)
Solar Impulse - Kids Brochure (FR)Solar Impulse - Kids Brochure (FR)
Solar Impulse - Kids Brochure (FR)
Solar Impulse
 
Solar Impulse - Institutional Leaflet (FR)
Solar Impulse - Institutional Leaflet (FR)Solar Impulse - Institutional Leaflet (FR)
Solar Impulse - Institutional Leaflet (FR)
Solar Impulse
 

Plus de Solar Impulse (15)

SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
SOLAR IMPULSE - MAP - MODEL (ENG)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - WEATHER (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - WEATHER (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - LIGHT (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - LIGHT (FR)SOLAR IMPULSE - LAB WORK - LIGHT (FR)
SOLAR IMPULSE - LAB WORK - LIGHT (FR)
 
SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)
SOLAR IMPULSE - LESSON - LIGHT (FR)
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (DE)
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (FR)
 
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (ENG)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (ENG)SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (ENG)
SOLAR IMPULSE - EXHIBITION FOR KIDS (ENG)
 
Solar Impulse - A Flying Laboratory (DE)
Solar Impulse - A Flying Laboratory (DE)Solar Impulse - A Flying Laboratory (DE)
Solar Impulse - A Flying Laboratory (DE)
 
Solar Impulse - A Flying Laboratory (FR)
Solar Impulse - A Flying Laboratory (FR)Solar Impulse - A Flying Laboratory (FR)
Solar Impulse - A Flying Laboratory (FR)
 
Solar Impulse - Exhibition (DE)
Solar Impulse - Exhibition (DE)Solar Impulse - Exhibition (DE)
Solar Impulse - Exhibition (DE)
 
Solar Impulse - Kids Brochure (DE)
Solar Impulse - Kids Brochure (DE)Solar Impulse - Kids Brochure (DE)
Solar Impulse - Kids Brochure (DE)
 
Solar Impulse - Exhibition (FR)
Solar Impulse - Exhibition (FR)Solar Impulse - Exhibition (FR)
Solar Impulse - Exhibition (FR)
 
Solar Impulse - Kids Brochure (FR)
Solar Impulse - Kids Brochure (FR)Solar Impulse - Kids Brochure (FR)
Solar Impulse - Kids Brochure (FR)
 
Solar Impulse - Institutional Leaflet (FR)
Solar Impulse - Institutional Leaflet (FR)Solar Impulse - Institutional Leaflet (FR)
Solar Impulse - Institutional Leaflet (FR)
 

Dernier

Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Laurent Speyser
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
UNITECBordeaux
 
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
abderrahimbourimi
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
Université de Franche-Comté
 
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
Horgix
 
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptxPRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
AlbertSmithTambwe
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
OCTO Technology
 

Dernier (7)

Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
Ouvrez la porte ou prenez un mur (Agile Tour Genève 2024)
 
Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024Le support de présentation des Signaux 2024
Le support de présentation des Signaux 2024
 
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptxLes écrans informatiques au fil du temps.pptx
Les écrans informatiques au fil du temps.pptx
 
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'universitéDe l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
De l'IA comme plagiat à la rédaction d'une « charte IA » à l'université
 
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
MongoDB in a scale-up: how to get away from a monolithic hell — MongoDB Paris...
 
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptxPRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
PRESENTATION DE L'ACTIVE DIRECTORY SOUS WINDOWS SERVEUR.pptx
 
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
Le Comptoir OCTO - Qu’apporte l’analyse de cycle de vie lors d’un audit d’éco...
 

SOLAR IMPULSE - LESSON - MOTORS (FR)

  • 1. 1/9 MAGNÉTISME + ÉLECTRICITÉ MOTEUR ! Seras-tu capable de comprendre comment fonctionnent les moteurs de Solar Impulse et de fabriquer un moteur électrique ? Ce sont les défis que te propose cette fiche. Projet : EPFL | dgeo | Solar Impulse Rédaction : Marie-Noëlle Kaempf Graphisme : Anne-Sylvie Borter, Repro – Centre d’impression EPFL Suivi de projet : Yolande Berga
  • 2. 2/9 LES MOTEURS LA RÉVOLUTION ! Jusqu’en 1820, deux chapitres de physique sem- blaient distincts… On connaissait le galvanisme et le magnétisme. On ne pouvait pas tirer grand-chose de ces phé- nomènes pris séparément. Le galvanisme étudiait le maigre courant électrique continu produit par des piles volumineuses et lourdes comme celles de Volta. Le magnétisme était peu connu. Sa seule application concrète était la boussole, utili- sée par les Chinois avant le premier siècle ! Hans Christian Ørsted, convaincu depuis quelques années que le magnétisme et l’électri- cité sont liés, publie le 21 juillet 1820 le fruit de ses recherches… Un courant qui passe dans un fil électrique crée un champ magnétique ! En automne de la même année, François Ara- go, sur les conseils d’André-Marie Ampère très intéressé par ces travaux, améliore la trouvaille. Il embobine le fil, pour amplifier l’effet, inventant l’électroaimant avec un pôle nord et un pôle sud, comme pour les aimants permanents : Voici une astuce pour savoir facilement où se trouve le pôle nord de la bobine. Entoure la bo- bine avec tes doigts en plaçant ta main droite de la manière suivante : l’extrémité de tes doigts se place dans la direction où va le courant. Ce dernier va de la borne positive de la source de tension à la borne négative. Le pouce de ta main pointera en direction du pôle nord de la bobine. Hans Christian Ørsted (1777 – 1851) est un chercheur danois. Pharmacien à 20 ans, puis médecin 3 ans plus tard, il est passionné de chimie et de phy- sique ce qui le conduit à étudier le courant électrique produit par les piles de l’époque. En 1820, il découvre, en préparant un cours d’électricité, que le courant électrique dévie l’aiguille d’une boussole placée à proximité. Il com- prend que le courant électrique crée un champ magnétique. Sa découverte, relatée dans un article de 4 pages, est diffusée dans le monde scientifique. Elle est à l’origine du développement des génératrices, des moteurs et d’une énorme révolution technique. C’est lui qui isole, pour la première fois, de l’aluminium pur. I NS I S N II NS
  • 3. LES MOTEURS 3/9 LE MOTEUR ÉLECTRIQUE DE BASE Un moteur est composé de deux parties : l’une, fixe, que l’on appelle « stator » et l’autre, mobile, que l’on nomme « rotor ». stator rotor Tu as sans doute déjà joué avec des aimants et constaté qu’ils s’attirent ou se repoussent. Deux aimants qui présentent des pôles opposés (nord et sud) s’attirent. S’ils présentent des pôles de même nature, ils se repoussent. On peut donc mettre un aimant en mouvement en utilisant sa répulsion ou son attraction par des électroaimants. C’est sur ce principe que repose le moteur électrique. Un moteur est donc un élément qui permet de transformer l’énergie électrique en énergie mécanique cinétique (mouvement). Un aimant permanent est monté sur la partie mobile du moteur. Son champ magnétique va interagir avec le champ magnétique créé dans les bobinages qui sont montés sur la partie fixe. Les trois bobinages sont alimentés par du courant, dont l’intensité et le sens varient avec le temps. Ils produisent donc un champ magnétique dont le sens et l’intensité vont également varier. La combinaison de ces trois champs va créer un champ ma- gnétique qui va tourner mais dont l’intensité reste constante. L’aimant du rotor va s’aligner sur ce champ. Sur la Figure 1, l’aimant central (mobile) est repoussé par le champ magnétique de la bobine (placée sur la partie fixe) qui présente un pôle nord mais est attiré par le pôle sud de la bobine . Bientôt (Fig. 2), la bobine émettra un champ nul, alors que la bobine  présentera à l’aimant un pôle nord qui le repoussera, mais il sera attiré par la bobine qui expose- ra un pôle sud. Cette force magnétique, produite par l’énergie électrique, va mettre l’aimant en mouvement, générant ainsi de l’énergie cinétique. Il ne reste plus qu’à monter une hélice sur le rotor pour en faire un moteur pour Solar Impulse ! Nous allons essayer de comprendre comment fonctionne un moteur électrique sans balais, car Solar Impulse est propulsé par 4 moteurs de ce type. Fig. 1 Fig. 2 N S N S S N N S N S N S partie fixe partie mobile
  • 4. 4/9 LES MOTEURS Partir d’une feuille blanche et trouver les solutions permettant le bon fonctionnement des différentes pièces de l’appareil. S’assurer que les solutions soient compatibles et que le puzzle une fois assemblé soit un avion performant. Tel est le rôle de Jonas Schär. Solar Impulse (HB-SIA) est équipé de 4 moteurs. Ces moteurs spécialement développés pour le projet doivent allier le meilleur rendement possible (pour assurer le déplacement de l’avion en limitant au minimum la consommation électrique), un poids aussi faible que possible et une grande fiabilité. Ils ont été développés par l’équipe de Solar Impulse et construits par l’entreprise ETEL. Des tests ont été conduits dans les laboratoires de l’EPFL durant les phases de développement. Chaque moteur : • pèse environ 8 kg (stator 5,4 kg et rotor 3,1 kg) • a une puissance de 14 kW (la puissance totale de l’avion correspond à celle d’un scooter) • est composé de 20 aimants permanents (10 nord et 10 sud) • a une vitesse de rotation nominale de 4000 tours par minute • a une vitesse de rotation maximale de 5000 tours par minute • est branché sur un réducteur qui permet d’obtenir la vitesse de rotation de l’hélice souhaitée, qui est inférieure à ces valeurs. Les moteurs permettent à l’avion d’atteindre une vitesse de croisière de 70 km/h. JONAS SCHÄR, RESPONSABLE DE L’ÉQUIPE DESIGN CHEZ SOLAR IMPULSE Jonas apprécie tout particulièrement de pouvoir suivre toutes les étapes menant des premiers croquis à la production et l’as- semblage d’une pièce. Il doit également anticiper les consé- quences d’un changement de concept ou de design et s’assu- rer que cela ne perturbera pas le schéma de production global de l’appareil. Jonas Schär, responsable de l’équipe Design chez Solar Im- pulse, a étudié l’ingénierie mécanique. Il a supervisé, entre autres, la conception et la construction de la boîte à vitesse du deuxième avion Solar Impulse. PORTRAIT
  • 5. LES MOTEURS 5/9 TECHNOLOGIE : UN MOTEUR « FAIT MAISON » Voici un moteur à courant continu facilement réalisable. Marche à suivre Faire tenir les deux imperdables à chaque extrémité de la pile à l’aide de l’élastique. Placer l’aimant sur la pile. Créer un petit bobinage dont le rayon soit nettement inférieur à la longueur des imperdables. Laisser dépasser les deux extrémités. Racler l’une des extrémités du fil, de manière à enlever la couche isolante sur tout le pourtour. Faire de même avec l’autre extrémité, mais sur une portion de 180° seulement. Glisser le bobinage dans les deux boucles des imperdables. Comme les imperdables sont conductrices, on forme un circuit électrique. Il est fermé, lorsque la bobine est en appui sur les deux portions dénudées du fil. Il sera ouvert, quand l’appui se fera sur la portion non dénudée de l’une des extrémités. Une pichenette sur la bobine et c’est parti ! Matériel nécessaire • une pile AA • du fil de cuivre avec un revêtement en céramique • un aimant fort (néodyme) • deux épingles de sûreté (imperdables) • un élastique • une lame (couteau ou cutter) Attention : les aimants au néodyme sont très puissants. Il faut les manipuler avec précaution !
  • 6. 6/9 LES MOTEURS Fig. 3 Fig. 4 LE MOTEUR À L’ENVERS – UNE GÉNÉRATRICE ! Ce qu’il y a d’extraordinaire avec les moteurs électriques, c’est qu’ils pourraient voir leur usage inversé ! Si tu parvenais à tourner à la main suffisamment vite la mèche d’une perceuse, tu pourrais produire un courant électrique digne de celui d’une prise murale ! Ce n’est pas le cas de tous les moteurs. Tu aurais beau descendre des pentes en voiture, le moteur ne pourrait pas fabriquer de l’essence… il se contenterait de chauffer. L’invention du moteur électrique a été précédée par celle de la génératrice dont l’alternateur est l’une des variantes. C’est un dispositif qui comporte une bobine de fil électrique. On fait tourner un aimant au centre de la bobine pour créer un courant électrique dans le fil. Alors que son alimentation en courant aurait créé un électroaimant, un champ magnétique variable en son centre va produire un courant. C’est le principe de la dynamo des vélos, des génératrices des centrales hydroélectriques des barrages ou des éoliennes. Ce dispositif permet de transformer l’énergie cinétique du vent qui entraîne les pales d’une éolienne en énergie électrique (Fig. 3). Il en va de même pour l’énergie du courant d’une rivière ou de l’eau d’une conduite forcée d’un barrage (Fig. 4). C’est le moyen de récupérer l’énergie cinétique lors du freinage des véhicules hybrides pour recharger leurs batteries ; ou encore, lors du freinage des locomotives, pour redonner de l’énergie au réseau. barrage lac de retenue conduite forcée turbine transformateur lignes à haute tension pale multiplicateur frein système d’orientation génératrice nacelle moyeu et commande du rotor mat fondation transformateur lignes à haute tension
  • 7. LES MOTEURS 7/9 POUR ALLER PLUS LOIN… TECHNOLOGIE : L’ALTERNATEUR Matériel nécessaire • un tournevis (tête plate) • une planche de support en bois dont la lar- geur est un peu inférieure à la longueur de la partie métallique du tournevis (Fig. 10) • 20 m de fil en cuivre émaillé • un tube de 4 cm de diamètre environ (rouleau de papier WC par défaut) Marche à suivre Perce le cylindre d’un trou qui permette à la tête du tournevis de passer. Crée un double bobinage avec le fil de cuivre (Fig. 7). En effet, il ne faut pas obstruer le trou par lequel le tournevis doit passer. Laisse 15 cm de fil de libre à chaque extrémité. (Fig. 5) • 2 aimants en néodyme • un bout de tissu pour manipuler les aimants • du scotch de carrossier • 2 crochets dans lesquels passe tout juste la tête du tournevis • une ampoule de lampe de poche et son support ou une diode LED Manipuler les aimants avec précaution car ils sont très puissants. En emballer un permet d’avoir plus de prise pour les séparer. Il ne faut pas chercher à les écarter au moyen d’une lame ou d’un outil pour ne pas se blesser. Un appui sur une structure métallique permet d’avoir suffisamment de prise pour les séparer. Fig. 5
  • 8. 8/9 LES MOTEURS Améliore le montage ! ...une manivelle, une courroie, un meilleur bobinage, etc. Enroule le fil sur la face collante de deux ou trois morceaux de scotch répartis sur le tour du cy- lindre (Fig. 6). Une fois une couche de fil complète, colle le scotch en le refermant (Fig. 7). Cela per- met de maintenir le bobinage serré et l’empêche de glisser à l’extérieur de la bobine. Superpose ainsi plusieurs couches. Cette étape nécessite du temps et de la méticulosité. Il faut être deux. Le bobinage doit comporter plus de 100 spires. Visse les deux crochets sur la plaque. Insère le tournevis et enroule le scotch de façon à réaliser une butée (Fig. 8). Insère la tête du tournevis dans la bobine. Place un premier aimant sur une des faces du bout du tournevis. Emballe le deuxième aimant dans un tissu pour le placer sur l’autre face du tournevis. Le tissu permet d’éviter que le choc ne soit trop violent et de repositionner les aimants au besoin. Une fois qu’ils sont bien placés, retire lentement l’étoffe (Fig. 9) Cale la bobine de façon à ce que le tournevis et les aimants puissent pivoter librement. Connecte les deux extrémités du fil aux bornes du support de lampe ou à la diode, sans oublier de gratter les extrémités du fil pour enlever la couche isolante. Il ne reste plus qu’à tourner le plus rapidement possible le tournevis. Fig.6 Fig. 7 Fig. 8 Fig. 9
  • 9. LES MOTEURS 9/9 PARENTHÈSE HISTORIQUE Comment la découverte de l’électromagnétisme a révolutionné le monde ! L’unification de l’électricité statique, du magnétisme et du galvanisme, a marqué un tournant décisif dans l’histoire des sciences et de la technologie. L’utilisation de la variation d’un champ magnétique pour créer un courant dans un fil conducteur a permis de mettre au point des dynamos (machines dynamoélectriques) ou des alternateurs. Il ne restait plus qu’à trouver une source d’énergie pour pro- duire le mouvement des aimants nécessaire à la variation du champ : roues à aubes entraînées par l’eau d’une rivière ou d’un barrage (énergie potentielle), vapeur d’eau produite par combustion (énergie chimique transformée en énergie thermique). C’est le principe utilisé par les génératrices de courant. Le dispositif peut voir son usage inversé. On peut utiliser un courant électrique pour produire un mouve- ment. C’est alors un moteur électrique. C’est ce qui est utilisé sur Solar Impulse. L’énergie rayonnante du Soleil est transformée en énergie électrique par les cellules photovoltaïques. Cette énergie électrique sera ensuite utilisée par les moteurs pour produire le mouvement des pales de l’avion et lui permettre de voler. Suite à l’invention des premières dynamos en 1869 ou des alternateurs triphasés (sources de courant al- ternatif) en 1891, on peut produire des courants électriques significatifs. Dès lors, le courant alternatif et le courant continu se livrent une compétition pour pouvoir desservir des réseaux de plus en plus étendus. Les premières centrales électriques à courant continu défendues par Edison ne peuvent alimenter initia- lement qu’une zone de 2,5 km de rayon. Tesla, qui promeut le courant alternatif, développe des réseaux à haute tension. L’invention du transformateur donne un avantage décisif au courant alternatif qui peut être transporté sur de plus lon- gues distances. Le raccordement pro- gressif des différents réseaux fait naître des standards. Ainsi, en Amérique du Nord, le courant à 60 Hz de fréquence et à 110 – 120 V de tension s’impose. Dans le reste du monde, le courant à 50 Hz et à 220 – 230 V l’emporte. L’extension des réseaux électriques et l’amélioration des moteurs précipitent la révolution industrielle. Il n’y a pas que les entreprises qui soient métamorphosées, la vie quotidienne change avec la « fée électricité », grâce à l’ampoule, à l’électro-ménager, aux éclairages et aux nouveaux transports publics entre autres. La première centrale hydroélectrique du monde est installée à St-Moritz en 1879 ! La première com- pagnie d’électricité illumine les rues de Surrey (GB) en 1881. La première démonstration d’éclairage électrique public suisse a lieu à Lausanne en 1882. En 1885, il y a 115 abonnés au réseau électrique, principalement les commerces de la rue de Bourg. Pendant quelques années, l’électricité ne rencontre guère de succès dans le reste du canton. Mais en 1896, comme une traînée de poudre, villes et villages entrent dans la course. Les sociétés électriques suisses s’unissent rapidement pour construire des barrages (1947 : la 1ère Grande-Dixence). Difficile d’imaginer la vie sans électricité maintenant ! 220V, 50Hz 230V, 50Hz 240V, 50Hz 110V, 60Hz 120V, 60Hz 127V, 60Hz 220V, 60Hz 230V, 60Hz 240V, 60Hz 110V, 50Hz 120V, 50Hz 127V, 50Hz