SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
18/19 AVR 09
                                                                                                                                               Quotidien Paris
                                                                                                                                                OJD : 123352

                                                                                                                                    Surface approx. (cm²) : 192

11 RUE BERANGER
75154 PARIS 3 - 01 42 76 17 89

                                                                                                                                                     Page 1/1




                                 Le moteur de recherche accuse une baisse inédite de son
                                 chiffre d'affaires de 3% sur les trois derniers mois.

                                 Google invente la
                                 décroissance rentable
                                         oins d'activité mais toujours plus      mencé à tailler dans ses coûts en abandon-
                                    _ de rentabilité Très attendue, la pu-       nant certaines activités de diversification
                                 *fc * blication jeudi soir des derniers ré-     jugées non stratégiques comme la vente
                                 • • sultats de Google a une nouvelle
                                   ••                                            d'espaces publicitaires sur les vieux mé-
                                         fois démontré la solidité d'un mo-      dias que sont la presse écrite et la radio. S'il
                                 dèle dont les analystes guettent le moin-       «continue à embaucher, mais seulement dans
                                 dre signe de ralentissement Avec pour la        les domaines essentiels», Google a également
                                 toute première fois dans l'histoire de l'en-    commencé à réduire ses effectifs : 200 em-
                                 treprise un recul du chiffre d'affaires, la     plois vont être supprimés dans les ventes
                                 décélération de la croissance du moteur de      et le marketing aprés une première réduc-
                                 recherche à l'épreuve de la crise est pour-     tion de 58 postes déjà effective, portant ses
                                 tant bien là Si ses 4,21 milliards d'euros de   effectifs à 20164 employés.
                                 recettes représentent encore une progres-       Si ces résultats dorment du baume au
                                 sion de 6% sur un an, elles reculent ainsi      cœur des marchés (l'action a progressé de
                                                                                             près de 3 % après la publication
                                 Malgré le recul des recettes                                des résultats), c'est aussi parce
                                 publicitaires, la société affiche                           que Google ne cesse d'étendre
                                 un bénéfice en augmentation de plus                         son emprise sur le marché de
                                 de 9% à 1,42 milliard d'euros,                              la publicité en ligne -98% de
                                 soit presque un triplement par rapport ses recettes- qui, à l'inverse
                                 au trimestre précédent.                                     des autres supports, devrait
                                                                                             continuer à croître de 8%
                                 de 3% par rapport au trimestre précédent en 2009 selon l'agence Zenith Optimedia.
                                 Son PDG, Eric Schmidt, est le premier à le D'après l'institut Comscore, l'audience de
                                 reconnaître, moins de consommation Google a encore progressé en mars avec
                                 d'internautes «entièrement rationnels», c'est 64% de part de marché outre-Atlantique
                                 logiquement moins de elies sur ses fa- (sa domination est plus forte encore en Eu-
                                 meux liens sponsorisés dont ses pages rope), contre 21% pour Yahoo et 8,3% pour
                                 sont truflees et donc forcément moins de Microsoft. «Gocgie est sans doute k seul à être
                                 dépenses des annonceurs qui cherchent à très performant à la fois pour créer de
                                 revoir à la baisse les tarifs publicitaires sur l'audience et pour la monnayer, analyse Isa-
                                 les mots clés mis aux enchères. Une ten- belle Roux, du cabinet de conseil Weave,
                                 dance à la baisse qui risque d'ailleurs de se et sa volonté clairement affichée est de répli-
                                 prolonger au prochain semestre en raison quer ce modèle partout'où c'est possible».
                                 de la «saisonnalité» traditionnelle des an- Trésor. C'est déjà le cas sur son site de par-
                                 nonceurs sur Google.                            tage de vidéo YouTube, où Google vient
                                 Baume. Ces résultats démontrent que, en d'introduire un nouveau type de publici-
                                 dépit de sa domination écrasante sur le tés ciblées à partir des comportements des
                                 marché de la recherche en ligne, Google internautes. Et ce pourrait l'être prochai-
                                 n'est pas imperméable aux effets de la nement sur Twitter, le site de microblog-
                                 crise. Mais ce recul historique n'empêche ging que Google serait «très très heureux»
                                 pas Eric Schmidt de se féliciter du «bon tri- d'aider à gagner de l'argent, a précisé Eric
                                 mestre» réalisé par le moteur de recherche Schmidt, en lui permettant «d'accrocher
                                  «au vu de la profondeur de la récession», au- des produits publicitaires». Pas de doute,
                                 delà des prévisions des analystes. Car, mal- avec un trèsor de guerre de près de 18 mil-
                                 gré ce recul des recettes publicitaires, la liards de dollars de cash, Google a large-
                                  société affiche un bénéfice en augmenta- ment de quoi s'acheter toutes les audien-
                                 tion de plus de 9% à 1,42 milliard d'euros, ces du Net qu'il jugera «stratégiques» pour
                                 soit presque un triplement par rapport au leur apprendre à se monnayer...
                                 trimestre précédent Google a déjà com-                                                  «. c.Al.




WEAVE                                   Eléments de recherche :   WEAVE : cabinet de conseil en management, toutes citations
4019969100504/GVB/ASM/1

Contenu connexe

Similaire à Isabelle Roux Libération 18 avril 2009

Adtech News numéro 7
Adtech News numéro 7Adtech News numéro 7
Adtech News numéro 7njaimes
 
Le programmatique-la-clé-du-succes-du-marketing-en-temps-reel etude-hi_media_...
Le programmatique-la-clé-du-succes-du-marketing-en-temps-reel etude-hi_media_...Le programmatique-la-clé-du-succes-du-marketing-en-temps-reel etude-hi_media_...
Le programmatique-la-clé-du-succes-du-marketing-en-temps-reel etude-hi_media_...HiMedia Group
 
Tout ce que vous vouliez savoir sur Google
Tout ce que vous vouliez savoir sur GoogleTout ce que vous vouliez savoir sur Google
Tout ce que vous vouliez savoir sur GoogleOuriel Ohayon
 
Tout savoir de Google
Tout savoir de GoogleTout savoir de Google
Tout savoir de GoogleValou00
 
Magazine Surface - GAFA et BATX connaissent bien vos clients - Alain Fortier
Magazine Surface  - GAFA et BATX connaissent bien vos clients - Alain FortierMagazine Surface  - GAFA et BATX connaissent bien vos clients - Alain Fortier
Magazine Surface - GAFA et BATX connaissent bien vos clients - Alain FortierAlain Fortier
 
[Livre Blanc] Les révolutions de l’achat programmatique – Udecam 2014
[Livre Blanc] Les révolutions de l’achat programmatique – Udecam 2014[Livre Blanc] Les révolutions de l’achat programmatique – Udecam 2014
[Livre Blanc] Les révolutions de l’achat programmatique – Udecam 2014yann le gigan
 
Les révolutions de l'achat programmatique - UDECAM - 2014
Les révolutions de l'achat programmatique - UDECAM - 2014Les révolutions de l'achat programmatique - UDECAM - 2014
Les révolutions de l'achat programmatique - UDECAM - 2014Romain Fonnier
 
Séquence découverte pub dgitale
Séquence découverte pub dgitaleSéquence découverte pub dgitale
Séquence découverte pub dgitaleChristophe Gauthier
 
La veille Né Kid du 03.12.08 : Google
La veille Né Kid du 03.12.08 : GoogleLa veille Né Kid du 03.12.08 : Google
La veille Né Kid du 03.12.08 : GoogleNé Kid
 
Observatoire de l'epub - 10eme edition - 2013
Observatoire de l'epub - 10eme edition - 2013Observatoire de l'epub - 10eme edition - 2013
Observatoire de l'epub - 10eme edition - 2013Romain Fonnier
 
Obervatoire de l'e-pub - Projections 2013 - SRI
Obervatoire de l'e-pub - Projections 2013 - SRIObervatoire de l'e-pub - Projections 2013 - SRI
Obervatoire de l'e-pub - Projections 2013 - SRIAd6 Media
 
10e OBSERVATOIRE E-PUB SRI H1 2013
10e OBSERVATOIRE E-PUB SRI H1 201310e OBSERVATOIRE E-PUB SRI H1 2013
10e OBSERVATOIRE E-PUB SRI H1 2013SRI-FRANCE
 
Observatoire de l'e-pub 10e édition (SRI, PwC, UDECAM)
Observatoire de l'e-pub 10e édition (SRI, PwC, UDECAM) Observatoire de l'e-pub 10e édition (SRI, PwC, UDECAM)
Observatoire de l'e-pub 10e édition (SRI, PwC, UDECAM) FrenchWeb.fr
 
Adtech News numéro 4
Adtech News numéro 4 Adtech News numéro 4
Adtech News numéro 4 njaimes
 
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri..."Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...Sofien Ben Mabrouk
 
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri..."Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...Sofien Ben Mabrouk
 
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITALUsine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITALLippi la Clôture
 
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020Knight Frank France
 

Similaire à Isabelle Roux Libération 18 avril 2009 (20)

Veille medias et tendances 09111
Veille medias et tendances 09111Veille medias et tendances 09111
Veille medias et tendances 09111
 
Adtech News numéro 7
Adtech News numéro 7Adtech News numéro 7
Adtech News numéro 7
 
Le programmatique-la-clé-du-succes-du-marketing-en-temps-reel etude-hi_media_...
Le programmatique-la-clé-du-succes-du-marketing-en-temps-reel etude-hi_media_...Le programmatique-la-clé-du-succes-du-marketing-en-temps-reel etude-hi_media_...
Le programmatique-la-clé-du-succes-du-marketing-en-temps-reel etude-hi_media_...
 
Tout ce que vous vouliez savoir sur Google
Tout ce que vous vouliez savoir sur GoogleTout ce que vous vouliez savoir sur Google
Tout ce que vous vouliez savoir sur Google
 
Tout savoir de Google
Tout savoir de GoogleTout savoir de Google
Tout savoir de Google
 
Magazine Surface - GAFA et BATX connaissent bien vos clients - Alain Fortier
Magazine Surface  - GAFA et BATX connaissent bien vos clients - Alain FortierMagazine Surface  - GAFA et BATX connaissent bien vos clients - Alain Fortier
Magazine Surface - GAFA et BATX connaissent bien vos clients - Alain Fortier
 
[Livre Blanc] Les révolutions de l’achat programmatique – Udecam 2014
[Livre Blanc] Les révolutions de l’achat programmatique – Udecam 2014[Livre Blanc] Les révolutions de l’achat programmatique – Udecam 2014
[Livre Blanc] Les révolutions de l’achat programmatique – Udecam 2014
 
Les révolutions de l'achat programmatique - UDECAM - 2014
Les révolutions de l'achat programmatique - UDECAM - 2014Les révolutions de l'achat programmatique - UDECAM - 2014
Les révolutions de l'achat programmatique - UDECAM - 2014
 
Séquence découverte pub dgitale
Séquence découverte pub dgitaleSéquence découverte pub dgitale
Séquence découverte pub dgitale
 
La veille Né Kid du 03.12.08 : Google
La veille Né Kid du 03.12.08 : GoogleLa veille Né Kid du 03.12.08 : Google
La veille Né Kid du 03.12.08 : Google
 
Observatoire de l'epub - 10eme edition - 2013
Observatoire de l'epub - 10eme edition - 2013Observatoire de l'epub - 10eme edition - 2013
Observatoire de l'epub - 10eme edition - 2013
 
Obervatoire de l'e-pub - Projections 2013 - SRI
Obervatoire de l'e-pub - Projections 2013 - SRIObervatoire de l'e-pub - Projections 2013 - SRI
Obervatoire de l'e-pub - Projections 2013 - SRI
 
10e OBSERVATOIRE E-PUB SRI H1 2013
10e OBSERVATOIRE E-PUB SRI H1 201310e OBSERVATOIRE E-PUB SRI H1 2013
10e OBSERVATOIRE E-PUB SRI H1 2013
 
Observatoire de l'e-pub 10e édition (SRI, PwC, UDECAM)
Observatoire de l'e-pub 10e édition (SRI, PwC, UDECAM) Observatoire de l'e-pub 10e édition (SRI, PwC, UDECAM)
Observatoire de l'e-pub 10e édition (SRI, PwC, UDECAM)
 
Adtech News numéro 4
Adtech News numéro 4 Adtech News numéro 4
Adtech News numéro 4
 
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri..."Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
 
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri..."Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
"Business Process Outsourcing : Réussir son externalisation à l'ère du numéri...
 
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITALUsine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
Usine nouvelle LIPPI BOSS DIGITAL
 
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
Le marché des bureaux d'Ile-de-France - 2T 2020
 
C'est dans le Web Novembre 2018
C'est dans le Web Novembre 2018C'est dans le Web Novembre 2018
C'est dans le Web Novembre 2018
 

Plus de onepoint x weave

Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016onepoint x weave
 
What's Hot!? Septembre 2016
What's Hot!? Septembre 2016What's Hot!? Septembre 2016
What's Hot!? Septembre 2016onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Mars 2016
What's Hot ?! - Mars 2016 What's Hot ?! - Mars 2016
What's Hot ?! - Mars 2016 onepoint x weave
 
What's Hot?! - Février 2016
What's Hot?! - Février 2016What's Hot?! - Février 2016
What's Hot?! - Février 2016onepoint x weave
 
What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
What'sHOT ?! -  Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...What'sHOT ?! -  Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...onepoint x weave
 
What'sHOT ?! - Décembre 2015
What'sHOT ?! - Décembre 2015What'sHOT ?! - Décembre 2015
What'sHOT ?! - Décembre 2015onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Septembre 2015
 What's Hot ?! - Septembre 2015  What's Hot ?! - Septembre 2015
What's Hot ?! - Septembre 2015 onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015onepoint x weave
 
What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015onepoint x weave
 
What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015onepoint x weave
 
What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014onepoint x weave
 

Plus de onepoint x weave (20)

Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016Présentation weave Digital 2016
Présentation weave Digital 2016
 
What's Hot!? Septembre 2016
What's Hot!? Septembre 2016What's Hot!? Septembre 2016
What's Hot!? Septembre 2016
 
What's Hot!? Août 2016
What's Hot!? Août 2016What's Hot!? Août 2016
What's Hot!? Août 2016
 
What's Hot!? Juillet 2016
What's Hot!? Juillet 2016What's Hot!? Juillet 2016
What's Hot!? Juillet 2016
 
What's Hot - Juin 2016
What's Hot - Juin 2016What's Hot - Juin 2016
What's Hot - Juin 2016
 
What's hot?! - Mai 2016
What's hot?! - Mai 2016What's hot?! - Mai 2016
What's hot?! - Mai 2016
 
What's Hot?! - Avril 2016
What's Hot?! - Avril 2016What's Hot?! - Avril 2016
What's Hot?! - Avril 2016
 
What's Hot ?! - Mars 2016
What's Hot ?! - Mars 2016 What's Hot ?! - Mars 2016
What's Hot ?! - Mars 2016
 
What's Hot?! - Février 2016
What's Hot?! - Février 2016What's Hot?! - Février 2016
What's Hot?! - Février 2016
 
What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
What'sHOT ?! -  Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...What'sHOT ?! -  Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
What'sHOT ?! - Au programme : courses de voitures autonomes et prises de san...
 
What'sHOT ?! - Décembre 2015
What'sHOT ?! - Décembre 2015What'sHOT ?! - Décembre 2015
What'sHOT ?! - Décembre 2015
 
What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015What's Hot ?! - Novembre 2015
What's Hot ?! - Novembre 2015
 
What's Hot ?! - Septembre 2015
 What's Hot ?! - Septembre 2015  What's Hot ?! - Septembre 2015
What's Hot ?! - Septembre 2015
 
What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015What's Hot ?! - Août 2015
What's Hot ?! - Août 2015
 
What's Hot - Juillet 2015
What's Hot - Juillet 2015What's Hot - Juillet 2015
What's Hot - Juillet 2015
 
What's Hot - Juin 2015
What's Hot - Juin 2015What's Hot - Juin 2015
What's Hot - Juin 2015
 
What's hot ?! - Mai 2015
What's hot ?! - Mai 2015What's hot ?! - Mai 2015
What's hot ?! - Mai 2015
 
What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015What's Hot ?! - Avril 2015
What's Hot ?! - Avril 2015
 
What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015What’s hot ? - Janvier 2015
What’s hot ? - Janvier 2015
 
What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014What’s hot ? - Novembre 2014
What’s hot ? - Novembre 2014
 

Isabelle Roux Libération 18 avril 2009

  • 1. 18/19 AVR 09 Quotidien Paris OJD : 123352 Surface approx. (cm²) : 192 11 RUE BERANGER 75154 PARIS 3 - 01 42 76 17 89 Page 1/1 Le moteur de recherche accuse une baisse inédite de son chiffre d'affaires de 3% sur les trois derniers mois. Google invente la décroissance rentable oins d'activité mais toujours plus mencé à tailler dans ses coûts en abandon- _ de rentabilité Très attendue, la pu- nant certaines activités de diversification *fc * blication jeudi soir des derniers ré- jugées non stratégiques comme la vente • • sultats de Google a une nouvelle •• d'espaces publicitaires sur les vieux mé- fois démontré la solidité d'un mo- dias que sont la presse écrite et la radio. S'il dèle dont les analystes guettent le moin- «continue à embaucher, mais seulement dans dre signe de ralentissement Avec pour la les domaines essentiels», Google a également toute première fois dans l'histoire de l'en- commencé à réduire ses effectifs : 200 em- treprise un recul du chiffre d'affaires, la plois vont être supprimés dans les ventes décélération de la croissance du moteur de et le marketing aprés une première réduc- recherche à l'épreuve de la crise est pour- tion de 58 postes déjà effective, portant ses tant bien là Si ses 4,21 milliards d'euros de effectifs à 20164 employés. recettes représentent encore une progres- Si ces résultats dorment du baume au sion de 6% sur un an, elles reculent ainsi cœur des marchés (l'action a progressé de près de 3 % après la publication Malgré le recul des recettes des résultats), c'est aussi parce publicitaires, la société affiche que Google ne cesse d'étendre un bénéfice en augmentation de plus son emprise sur le marché de de 9% à 1,42 milliard d'euros, la publicité en ligne -98% de soit presque un triplement par rapport ses recettes- qui, à l'inverse au trimestre précédent. des autres supports, devrait continuer à croître de 8% de 3% par rapport au trimestre précédent en 2009 selon l'agence Zenith Optimedia. Son PDG, Eric Schmidt, est le premier à le D'après l'institut Comscore, l'audience de reconnaître, moins de consommation Google a encore progressé en mars avec d'internautes «entièrement rationnels», c'est 64% de part de marché outre-Atlantique logiquement moins de elies sur ses fa- (sa domination est plus forte encore en Eu- meux liens sponsorisés dont ses pages rope), contre 21% pour Yahoo et 8,3% pour sont truflees et donc forcément moins de Microsoft. «Gocgie est sans doute k seul à être dépenses des annonceurs qui cherchent à très performant à la fois pour créer de revoir à la baisse les tarifs publicitaires sur l'audience et pour la monnayer, analyse Isa- les mots clés mis aux enchères. Une ten- belle Roux, du cabinet de conseil Weave, dance à la baisse qui risque d'ailleurs de se et sa volonté clairement affichée est de répli- prolonger au prochain semestre en raison quer ce modèle partout'où c'est possible». de la «saisonnalité» traditionnelle des an- Trésor. C'est déjà le cas sur son site de par- nonceurs sur Google. tage de vidéo YouTube, où Google vient Baume. Ces résultats démontrent que, en d'introduire un nouveau type de publici- dépit de sa domination écrasante sur le tés ciblées à partir des comportements des marché de la recherche en ligne, Google internautes. Et ce pourrait l'être prochai- n'est pas imperméable aux effets de la nement sur Twitter, le site de microblog- crise. Mais ce recul historique n'empêche ging que Google serait «très très heureux» pas Eric Schmidt de se féliciter du «bon tri- d'aider à gagner de l'argent, a précisé Eric mestre» réalisé par le moteur de recherche Schmidt, en lui permettant «d'accrocher «au vu de la profondeur de la récession», au- des produits publicitaires». Pas de doute, delà des prévisions des analystes. Car, mal- avec un trèsor de guerre de près de 18 mil- gré ce recul des recettes publicitaires, la liards de dollars de cash, Google a large- société affiche un bénéfice en augmenta- ment de quoi s'acheter toutes les audien- tion de plus de 9% à 1,42 milliard d'euros, ces du Net qu'il jugera «stratégiques» pour soit presque un triplement par rapport au leur apprendre à se monnayer... trimestre précédent Google a déjà com- «. c.Al. WEAVE Eléments de recherche : WEAVE : cabinet de conseil en management, toutes citations 4019969100504/GVB/ASM/1