PLAUSIBLE
POSSIBLE
PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr
VIDEOS & PROTOTYPING SERVI...
PLAUSIBLE
POSSIBLE
PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr
VIDEOS & PROTOTYPING SERVI...
PLAUSIBLE
POSSIBLE
PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr
VIDEOS & PROTOTYPING SERVI...
PLAUSIBLE
POSSIBLE
PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr
BUILDING common references
PLAUSIBLE
POSSIBLE
PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr
BUILDING common references
PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr
QUESTIONINg the local authority ACTIONS
TOURI...
PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr
SYSTEMATIsING THE METHOD
1.
FAIRE
ÉQUIPE AUTO...
PLAUSIBLE
POSSIBLE
PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr
BUILDING A LONG TERM RELAT...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gregoire Alix-Tabeling, Plausible Possible

552 vues

Publié le

Presentation made during Immersion in Public Design, 18-19 June, Paris

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
552
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gregoire Alix-Tabeling, Plausible Possible

  1. 1. PLAUSIBLE POSSIBLE PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr VIDEOS & PROTOTYPING SERVICES
  2. 2. PLAUSIBLE POSSIBLE PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr VIDEOS & PROTOTYPING SERVICES
  3. 3. PLAUSIBLE POSSIBLE PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr VIDEOS & PROTOTYPING SERVICES
  4. 4. PLAUSIBLE POSSIBLE PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr BUILDING common references
  5. 5. PLAUSIBLE POSSIBLE PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr BUILDING common references
  6. 6. PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr QUESTIONINg the local authority ACTIONS TOURISME FORMATIONMOBILITÉ SERVICE A LA PERSONNE AMENAGEMENT DE L”ESPACE ENERGIE AGRICULTURE DEFIS ACTIONSTRANSITIONSPAYS 118. Restaurer avec les associations les lieux abandonnés et les promouvoir par des sentiers touristiques 143. Ne plus faire de publicité touristique si les lieux sont à l’abandon 91. Intervenir sur le bâti de bourg : démolir les habitats insalubres pour agrandir les parcelles et/ou améliorer l’orientation des maisons (Nord/Sud) 111. Rénover les façades de maisons dans les bourgsRéno- ver les façades de maisons dans les bourgs 110. Mettre à disposition les vitrines des magasins fermés pour les producteurs (certains jours précis), faire comme des marchés mais dans les boutiques fermées. 60. Maintenir et développer le "salon des talents". // la foire aux génies // le lancer de projet // 63. Se servir des témoignages et bons résultats de l'apprentissage pour mieux communiquer 32. Rendre plus visibles et accessibles les services itinérants pour les habitants ; affichage en mairie (constat ou proposition?); 79. Travailler sur les entrées de village et leur aménage- ment, c'est tout aussi important que le centre des bourgs. 23. Développer l'éco-tourisme, mieux valoriser et promouvoir les richesses naturelles 42. Retravailler l'offre touristique du territoire en s'appuyant sur sa spécificité et ses ressources (thématisassion de l'offre de loisir et des hébergements) 56. Développer les vocations dans l'artisanat pour dévelop- per l'apprentissage 61. Anticiper les trans- missions d'activités en communiquant les opportunités de reprises dès le collège.92. Créer des jardins partagés (ex : champs de patates) 114. Pédagogie. Replanter des arbres, des haies. Valoriser la haie, travailler sur les usages de la haie, laisser grandir les arbres (Chêne) : concertation DDT et propriétaires pour tailler les haies le long des départementales. 126. Rénover les bâtiments d’après-guerre en bâtiments passifs + transformation de moulin et des écluse en production d'énergie locales 10. Donner des cours de jardinage bio gratuit pour les enfants dans des jardins communaux ; 151. Valoriser le patrimoine bâti par de l’animation artistique 11. Créer des lieux insolites (ex : Coiffeur / pompes funèbres / jouets pour enfants) ; 58. Arrêter d'aider financière- ment à l'installation de commerces dans chaque commune + positionner les institution comme des chefs d'orchestre du développe- ment économique du territoire 20. Créer un établissement public foncier pour permettre l'installation de nouvelles formes d'exploitation et donner au territoire un vision à long terme de son foncier ; 81. Limiter les processus d'étalement sur les terres agricoles. 140. Faire entrer la dimension paysagère dans le champ des énergies renouvelables (intégration paysagère) 135. Utiliser de nouvelles formes d’entreprenariat pour maintenir les services de proximité de première nécessité (alimentaire par exemple). 136. Confronter les services de proximité aux rythmes de vie 28. Créer une plateforme (une conciergerie) de l'ensemble des services à la personne 82. Faire de la rénovation sociale des centres bourgs. Remettre de la vie en rompant avec les habitudes contemporaines, faire des centres piétons, installer des alternatives à la maison de retraite dans les centres des villages. 137. Construire une offre de service répondant aux nouveaux besoins de la population (mode de garde collectifs, culture, médiathèque 2. Développer une économie de Restauration rapide à partir de produits locaux sur la N 145 ; 29. Développer un tourisme solidaire : accueil chez l'habitant • inventer de nouveaux modes de transports tourisitques (reconversion des anciennes lignes de voies férrées notam- ment) 52. Former les artisans en formation continue sur les nouveaux matériaux 73. Mettre en place un contrat d'amélioration entre le territoire et les commerces qui sont aidés à l'installation : faire monter en qualité et accepter les conseils et critiques de la collectivité. 134. Essayer de maintenir le volume de ventes des services de proximité sous de nouvelles formes novatrices (coopération, échange service) + passer a la construction d'une offre adaptée et a démarche plus agressif orienté vers de jeunes entrepreneurs et start-up 1. Transformer les centres de formation aux enjeux de pluralité agricole, donner une place aux méthodes alternatives agricoles et à leur modèle économique dans les formations ; 19. Rendre viables et crédibles les nouvelles formes d'agricultures ; 49. Création d'un campus interdéparte- mental sur la filière bois (formation continue & mise à niveau) 123. Viser une autonomie énergétique complète besoin d'organiser des réseau de distribution constitué de multitudes de points de productions énergetiques individuels 50. Mettre en place une plateforme de formation généralisée sur le territoire. Devenir un territoire appre- nant! 44. Développer et simplifier les systèmes de visioconfé- rence pour les services. 22. Structurer une offre humaine de tourisme sur le territoire : former les guides de pays sur le territoire (pluriactivités) pour proposer des circuits touristiques ; 144. Créer un tour-operator des lieux culturels du territoire 4. Mise en commun des outils de déchiquetage du bois pour mettre en valeur localement les déchets de bois ; 88. Favoriser l’artisanat avec l’apprentissage à plusieurs âges de la vie (exemple artisanat d’art) 149. Contacter les artistes du territoire lors de l’équipement et de l’aménagement de salles 37. Maintenir les personnes âgées à domicile en favorisant l'aspect relationnel et l'échange. 40. Développer une offre de loisir aux personnes âgées en intégrant les questions d'accessibilité 43. Apporter un soutien adminis- tratif et social aux personnes âgées (nouveau métier) 95. Favoriser les collocations entres personnes âgées / entre apprentis et personnes âgées 51. Mettre en corrélation besoin et formation dans l'artisanat. ARTISANAT CULTURE 1 ROMPRE AVEC LE « BRUIT DE FOND NÉGATIF » 2 ROMPRE AVEC LES SOLUTIONS TOUTES FAITES 3 ROMPRE AVEC L’IDÉE « QU’ICI IL N’Y A RIEN » 4 ROMPRE AVEC LE MOR- CELLEMENT DES INITIATIVES 5 ROMPRE AVEC LA PEUR DES IDÉES NOUVELLES 6 ROMPRE AVEC LE « MIMÉTISME ÉCONOMIQUE » 7 ROMPRE AVEC L’ABSENCE D’UNE STRATÉGIE PARTAGÉE 8 ROMPRE AVEC LE REPLIS SUR SOIS Le pays fait de la veille d’initiatives locales ex: cartographie des initiatives / continuer la fabriques des futurs / documentation et veille collective LE PAYS CRÉE LA MAISON DES PROJETS Appuyer le développement de logiques de partage et de mutualisation forte sur le territoire. Impulser des projets qui créent du collectif et outiller les pratiques collectives pour en faire des projets LE PAYS CRÉE LE PLAN LOCAL DES SERVICES Identifier et accompagner l'installation et le développement des nouveaux services et métiers - publics et privés - sur le territoire pour répondre à des besoins émergents. LE PAYS CRÉE SA NOUVELLE CHARTE DE TERRITOIRE En 2024, on saura déjà ce que l'on veut faire en 2040. Engager dès aujourd'hui des politiques concrètes pour répondre aux problématiques à long termes Le pays fait de l’expérimentation ex: le co-voiturage du pays Montrer le positif du territoire ex: la cartographie positive du territoire Montrer le potentiel du territoire Mettre en place un projet facilement partageable ex: Les films du futur Mettre en place un dialogue social constant Identifier les pratiques emmergentes ex: Atelier des tendances Créer et entretenir des réseaux ex: Atelier des tendances Accompagner & créer des pratiques collectives ex: Atelier des tendances Considerer les ressources naturelles présentes ex: Atelier des tendances Considerer les ressources non materielles Se nourrir des échecs Donner confiance LIBÉRER LES PAROLES ET LES PERCEPTIONS POSITIVES ! DÉCOUVRIR ET EXPLOITER DE NOUVELLES MINES DE VALEURS EN COMBRAILLE! FAIRE PLACE À L’ASTUCE! RELIER ET ÉCHANGER! LE LABORATOIRE DE LA NOUVELLE RURALITÉ Prendre soin des idées nouvelles et assumer d’être dans le test et dans l’expérimentation pour construire pas à pas les projets. TERRITOIRE INGENIEUX Mettre en place, dans le temps, une logique d’identification des besoins et des opportunités pour développer des activités et des services en accord avec le territoire. TERRITOIRE A ENERGIE POSITIVE Créer, dans le temps, un système de planification des besoins et des opportunités pour développer des services en accord avec le territoire. L’OBSERVATOIRE DES RESSOURCES POTENTIELLES Définir les nouveaux biens communs du territoire et appuyer leur développement en tant que ressources pour nourrir le développement territorial. UN TERRITOIRE VISIBLEMENT POSITIF Un territoire « visiblement » positif : créer, à tous les niveaux, une perception positive du territoire, pour qu'il ait une chance de réaliser ses ambitions. TERRITOIRE QUI SE PREND EN MAIN NVENTER LES NOUVELLES ACTIVITÉS ET FUTURS SERVICES! FAIRE ÉQUIPE AUTOUR D’UN PROJET DE TERRITOIRE VOIR LOIN ET VOIR AILLEURS! ASSUMER D’ÊTRE DANS LE TEST ET L’EXPÉRIMENTATION POUR CONSTRUIRE PAS À PAS LES PROJETS! 55. Aider à la mobilité des apprentis sur le territoire 36. Développer les services de coup de main pour les résidents secon- daires (surveillances, récupération de clé, aide des voisins) 77. Multiplier les fonctions sociales des lieux culturels : créer un café dans une médiathèque, créer un point de dépôt internet dans un cinéma…) 15. Utiliser les déplacements personnels pour effectuer des livraisons de matériel ou autres sur le territoire ; 67. Favoriser la réinstallation d'artisans dans du bâtiment ancien abandonné 80. Donner de nouvelles fonctions aux églises du territoire. 133. Renforcer la centralité des principaux bourg-centre pour économiser les déplacements. 78. Trouver le futur du banc public et imaginer les objets ou lieu de rencontre dans les centres bourgs de demain 115. Sensibiliser les enfants à la ressource en eau sur la durée : primaire + collège. Valoriser l’environnement pour donner envie de le préserver. Ex : temps libre avec la réforme des rythmes scolaires. 130. Favoriser la réparation, la ressourcerie plutôt que la création nouvelle systématique (appel à projet) 18. Introduire des logiques financières dans le co-voiturage pour dévelop- per des logiques d'intéressement particulier et briser la peur de demander de l'aide. 39. Revoir les déplace- ments pour les ados : plateforme de covoiturage, mise en réseau des parents. 33. Mettre en place un système de commandes collec- tives pour les courses et organiser une distribution à domicile. 62. Mutualiser co-voiturage / auto-école et autopartage pour le déplacement des apprentis "autolib" 86. Faciliter les ponts entre artisanat et commerce (ex : possibilité de fabriquer l’hiver et d’ouvrir une fabrique éphémère l’été) + créer des partenariat entre les producteurs locaux et les acteurs du tourisme
  7. 7. PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr SYSTEMATIsING THE METHOD 1. FAIRE ÉQUIPE AUTOUR D’UN PROJET DE TERRITOIRE 7. LE TERRITOIRE «VISIBLEMENT» POSITIF 6. LE SERVICE R&D DES NOUVELLES RURALITES 5. LA MAISON DES PROJETS, UN ESPACE DE DIALOGUE 3. L’OBSERVATOIRE DES RESSOURCES POTENTIELLES 2. L’AGENCE DE VOYAGE TERRITORIALE 4. LE PLAN LOCAL DES FILIÈRES ET DES SERVICES Gouvernance et pilotage, le cœur du moteur Articuler des ressources et des tendances Susciter et accompagner des dynamiques collectives Considérer nos ressources humaines et matérielles Aller voir ailleurs, s’ouvrir à la réalité du monde Rendre tangible nos ambitions Lancer des tests et des expérimentations LA MARQUE DE FABRIQUE COMBRAILLE EN MARCHE LA Fabrique des FUTURs V1 LA Fabrique des FUTURs LA RONDE DES TRANSITIONS DU PAYS COMBRAILLE EN MARCHE ROMPRE AVEC LE BRUIT DE FOND NÉGATIF -En vous mettant à la place de votre public cible, que penseriez-vous de ce projet ? -Comment parlez-vous de votre projet ? -Comment voulez-vous que les gens en parlent ? -Que raconte ce projet à propos du territoire ? -Comment le voyez-vous évoluer durant les 10 prochaines années ? -Quelles valeurs sous-tendent ce projet ? ROMPRE AVEC L’ABSENCE D’UNE STRATÉGIE PARTAGÉE -Quelle influence voulez-vous que le projet ait sur le territoire ? -Comment pensez-vous que ce projet puisse participer à la transformation du territoire ? -Comment ce projet pourrait-il s’insérer dans une dynamique positive du territoire ? -Quelles pourraient-être les externalités positives de ce projet et comment serait-il possible d’en tirer parti ? -Comment voyez-vous ce projet dans 10 ans, et comment voyez-vous son influence sur le pays dans 10 ans ? -Ce projet correspond-il au territoire dans lequel vous souhaitez vivre dans 10 ans ? -Que ce passerait-il si tout le monde faisait comme vous ? ROMPRE AVEC LE REPLI SUR SOI -Ce projet a-t-il vocation à être communiqué hors du territoire ? -Comment ce projet peut-il donner une image positive du territoire ? -Comment peut-il bénéficier de la situation géographique de la Creuse? -Ce projet est-il adapté à l’évolution des nouvelles technologies ? ROMPRE AVEC LE « MIMÉTISME ÉCONOMIQUE » -Ce projet a-t-il déjà fonctionné ailleurs ? Et pourquoi ? -Comment l’adaptez-vous au contexte du territoire ? -Est-il possible de faire mieux avec moins ? -Comment ce projet s’articule-t-il avec les autres projets sur le territoire ? -Comment votre projet s’inscrit-il dans le tissus économique du territoire ? -Comment votre projet peut-il tirer parti des spécificités du territoire ? -Comment le territoire peut-il tirer parti de votre projet ? ROMPRE AVEC LA PEUR DES IDÉES NOUVELLES -Quelles sont vos sources d’inspirations ? -Quels sont vos objectifs et comment vous les êtes-vous fixés ? -Comment allez-vous démarrer ce projet ? -Quels sont les critères d’évaluation de la réussite ou de l’échec ? -Quelles marges de manoeuvre vous laissez-vous pour faire évoluer votre projet ? -Comment avez-vous envisagé les évolutions possibles de votre projet ? -Comment avez-vous envisagé un changement d’échelle de votre projet ? -Les détails de votre projet sont-ils cohérents avec votre stratégie ? ROMPRE AVEC LE MORCELLEMENT DES INITIATIVES -À qui avez-vous parlé de votre projet ? -Comment avez-vous choisi les partenaires de votre projet ? -Comment votre projet sera utile à vos partenaires ? -Comment votre projet pourrait être utile à d’autres personnes ? -Comment votre projet pourrait-il générer des rencontres ? -Quels autres projets pourraient être aidés par le vôtre ? -Comment avez-vous ciblé les destinataires de votre projet ? -Qui d’autre pourrait en être bénéficiaire ? -Comment l’entraide pourrait développer votre projet ? -Comment votre projet pourrait-il générer de l’entraide ? -Comment paliez-vous les limites de vos compétences ? ROMPRE AVEC L’IDÉE « QU’ICI IL N’Y A RIEN » -Comment avez vous établi la liste des ressources nécessaires à la mise en place de ce projet? -Ces ressources sont-elles disponibles sur le territoire? -Quels ont été vos critères de recherche? -Si ces ressources manquent, comment serait-il possible de s’en passer ? Ou de les créer ? -Quelles personnes pourraient vous aider dans cette recherche ? -Avez-vous fait la liste de ce qui est à votre disposition ? ROMPRE AVEC LES SOLUTIONS TOUTES FAITES -Comment avez-vous évalué les moyens nécessaires à ce projet ? -Comment avez-vous défini les besoins du projet ? -Comment avez-vous trouvé les réponses aux besoins du projet ? -Avez-vous envisagé différentes échelles budgétaires du projet ? -Comment est-il possible de faire uniquement avec ce qui est déjà disponible? V1
  8. 8. PLAUSIBLE POSSIBLE PLAUSIBLE POSSIBLE FOR IMMERSION IN PUBLIC DESIGN / www.plausiblepossible.fr BUILDING A LONG TERM RELATIONSHIP

×